Haut
Bas

Partagez|

Expédition dans le royaume dédié au Kawaisme [PV : Nassib Kobb et Clem Free]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Messages : 54
Date d'inscription : 26/07/2016
Age du personnage : 22

Habitué
Lyun Fujiwara
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 75
Honneur: 0
MessageSujet: Expédition dans le royaume dédié au Kawaisme [PV : Nassib Kobb et Clem Free] Jeu 22 Sep 2016 - 16:11
Fourbue par cette journée interminable, Lyun traîna des pieds jusqu'à chez elle, esquivant les passants presses de retrouver leur doux foyer. A cette époque de l'année, la nuit tombait rapidement sur la petite ville française où habitait l'étudiante, les lampadaires éclairaient déjà la rue alors qu'il était à peine 19 heures. Ses pas las la guidèrent vers l'arrêt de bus le plus proche, ce soir, pas question de rentrer à pied. De plus, quelques gouttes de pluie froides chutèrent allégrement sur sa personne, elle appréciait la pluie, le rythme cadencé des larmes de nuages avait le don d'apaiser son âme, allant même jusqu'à la bercer. Néanmoins, son humeur actuel maussade et éteinte, lui dictait juste de s'installer confortablement dans sa petite chambre et d'y rester jusqu'au lendemain.

Sa chambre autant ordonnée qu'une bibliothèque l'attendait avec impatience, elle y pénétra avec un soupir de désespoir en pensant aux tâches ménagères à effectuer, si sérieuse en général sur le travail à accomplir. La seule envie intéressante qui lui chatouillait l'esprit était de se détendre, lire un livre ou paresser sur son lit. Depuis qu'elle avait découvert Dreamland, ce qui ne faisait quelques jours om elle n'était qu’apparue dans son royaume, royaume plus ou moins hostiles envers les étrangers désireux de visiter tranquillement les lieux ou les petits animaux de proie. Il était très facile de se retrouver dans le collimateur d'un rapace rien qu'en le croisant, à cet instant, la personne pouvait être certaine que sa vie se verrait réduite de plusieurs années. Le chasseur prit d'une soif de sang et de divertissement, serait capable de vous chasser dans presque tous les royaumes selon son obsession, jusqu'à ce qu'il finisse par l'attaquer. Deux possibilités s'ouvrent à ces cibles, soit ils se font tuer cruellement et ensuite direction l'estomac, soit elles résistaient et battaient le chasseur, lui valant le respect et une immunité. Malheureusement d'après Darian, les cas de victoires étaient rares, en effet, les chasseurs prudents préfèrent poursuivre des proies d'un niveau inférieur mais il existe d'autres plus téméraires et fous. Son maître rajouta qu'il ne fallait pas confondre ces chasses personnelles avec le boulot de chasseurs de prime, là, les rapaces fins limiers dans la recherche de leur cible, se dotaient d'un sérieux à toute épreuve. La réputation de leur royaume était en jeu tout comme son influence, l'échec n'était point permis

Darian formait la jeune voyageuse à l'art du combat et du pistage, critères essentiels pour devenir un bon chasseur, l'intérêt de la demoiselle s'y porta rapidement. Elle écoutait les amis de ce dernier narrer leurs dernières aventures, enflamma sa curiosité pour ce métier dangereux et impitoyable. Cependant, Darian la prévient qu'au début, elle serait considérée au niveau d'un apprenti chasseur comme les adolescents et ainsi, les primes et le niveau des fugitifs ne seraient pas élevés. Enfin son seigneur ne lui offrait par grande marche de manœuvre, même si cela venait de son extrême bonté, surtout de l’hypocrite  Au contraire, il comptait sur elle pour faire bonne impression, à croire qu'elle était la seule voyageuse venant de ce royaume quoique elle n'en savait rien. Ses connaissances sur Dreamland en général se résumaient à la nature onirique de ce monde, la différence entre les rêveurs et les voyageurs et enfin que certains royaumes étaient dangereux pour les voyageurs pour une raison qui lui était inconnue. Il y avait eu le passage de ce voyageur à la recherche du royaume des corbeaux, elle eut le droit à quelques réponses de sa part, qui la rendirent plus confuse qu'auparavant. Il la rassura qu'il était tout aussi perdu les premières fois et que sa compréhension viendrait avec le temps, elle devait juste se détendre. Tentant de questionner Darian sur l'univers extérieur aux frontières de leurs territoires, buté à son habitude et peu enclin à lui révéler quoique ce soit, l'envoya paître dignement en lui sortant un ;

- Tu n'as qu'à visiter et apprendre de toi-même, tu es une grande fille comme tu te plais si bien à maugréer en permanence.

Se repassa la scène tandis qu'elle se mettait en pyjama, se glissant sous les draps sans avoir rien fait de constructif de sa soirée. Son réflexe fut de serrer sa grosse peluche Neko, signifiant « chat » en japonais, dont la forme ressemblait à un sushi, qu'elle avait gagné dans un concours, Elle n'aimait pas cela mais quand le lot était une peluche toute mignonne était en jeux, son attitude changeait du tout au tout. Se transformant en fille gaga pour tout objet Kavai, prête à mettre tous ses économies ou harceler en suivant dans la rue, dans le but d'obtenir la chose tant souhaitée. Son hystérie pouvait parfois effrayés les pauvres gens autour d'elle, ils devaient sans doute la prendre pour une folle avec ses yeux écarquillés et sa bouche en un grand sourire.

L'apprentie juriste s'endormit bien au chaud contre sa peluche, espérant atterrir dans un autre territoire pour assouvir sa curiosité et qui sait participer à des aventures...



La bonne odeur de viande fraîche atteignit ses narines, Lyun rouvrit les yeux pour se retrouver au beau milieu  d'une route pavée s'allongeant sur des kilomètres, bordée de petites maisons coquettes. Elle ne souvenait pas dans la géographie de son royaume que l'architecture des maisons des oiseaux étaient faites de briques et de pierres de diverses couleurs, les teintes étaient plus sobres voire sombres dans le pays des oiseaux tueurs . La rue était complètement déserte, sa première initiative fut de suivre la trace de l'odeur alléchante, peut-être trouverait-elle une personne pouvant la renseigner.  Reniflant avidement pendant qu'elle marchait à grande enjambée, imaginant un bon steak ou un poulet, sa langue glissa inconsciemment sur ses babines.

Au détours d'un croisement, elle déboucha sur une chose qui la surprit et l'émerveilla en même temps, le décor des longues rues citadines amenaient vers une grande place en forme d'emicycle, un marché semblait y être établi. Ce qui laissa Lyun l'air hébété et immobile, n'était autre que la présence de créatures, mi-chats, mi-humains ou bien des félins s'avançant à deux pattes. Un habitant de ce royaume s'approcha d'elle et s'adressa à elle d'un timbre mielleux :

- Mademoiselle, vous allez bien ? Vous êtes comme figée, je dois appeler un médecin ?

- OOOOOOH un chat qui parle trop mignon. Cria-t-elle en se jetant sur la pauvre bête pour l'écraser contre sa poitrine, frottant sa tête à la sienne.

- Lâchez-moi, s'il vous plait, vous m’étouffez !

Lyun ne relâcha pas de suite, concentrée dans son délire grossier, son minois exprimait la joie, finalement elle se ressaisit un peu en se rendant compte que les félins autour d'eux, les contemplaient fixement. Cela ne l'empêcha pas de se déhancher toute heureuse de l'existence d'un tel endroit, que dire un paradis pour la voyageuse :

-Excusez-moi, c'est la première fois que je viens  et....Ou sommes-nous justement ? Reprit-elle d'une voix un peu plus neutre.

-Ah je vois, vous devez être une voyageuse sans doute débutante, très bien. Vous avez dû le constater par vous-même mais soyez la bienvenue dans le royaume des chats. Je m'appelle Tiranus et vous quel est votre petit nom ?

-Je me prénomme Lyun, enchantée.

Eh oui, Lyun était méconnaissable devant tant de mignonnerie, elle savait faire preuve de politesse, qui l'eut cru.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 107
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 24

Nouveau challenger
Nassib Kobb
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 20
Renommée: 25
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Expédition dans le royaume dédié au Kawaisme [PV : Nassib Kobb et Clem Free] Mar 27 Sep 2016 - 19:46
En sortant de cours, Nassib descendit la longue pente qui menait à son logement universitaire. Comme il faisait bon, il décida de fumer une clope sur un banc dans le petit parc près de chez lui. Il observer les gens qui se déplacer devant lui. Très vite dans un état de rêverie, elle s'estompa quand un chat lui caressa la jambe. Il tendit la main vers l'animal qui le laissa faire. Se concentra sur le chat roux il en oublia ses précédentes pensés. Le félin était doux et presque flamboyant. Sa queue ressemblait à celle d'un écureuil, plus poilu que le reste de son corps. Son visage avait les traits d'un renard, plus qu'un chat habituel. Par contre ses yeux verts était bien ceux d'un chat. La bête qui avait eu son lot de caresse, se jeta sur une sauterelle qui sautiller dans l'herbe. Après l'avoir mise en bouche elle la recracha et se mit à courir dans des hautes herbes. On ne voyait plus que sa queue levée, au desus de l'herbe. Après quelque tours, sans qu'on puisse comprendre ce qui lui avait traversé l'esprit, elle grimpa à un arbre un peu plus loin. Elle redescendit aussitôt, quelle était montée et décida de s'allonger près de Nassib.

" Tu est vraiment un beau chat, je vais t'appeler Goupil. Si tu es encore là demain je te ramènerais à manger. Au revoir Goupil." Alala je me mets à parler aux chats maintenant.

Nassib continua son chemin et rentra dans sa chambre universitaire. Il se déchaussa, il jeta son sac de cours comme à son habitude et s’allongea sur son lit. Avoir un chat ça pourrait être cool en vrai, peut être que je prendrais Goupil avec moi demain. J'ai toujours une boîte de thon qui traîne, ça pourra faire un heureux. Je me demande si il va pas s'ennuyer dans ma chambre, par contre. C'est plutôt petit. On verra ça demain, cette journée ma fatiguer.

Nassib fournit un dernier effort pour se déshabiller et jeter ses affaires sur la chaise de son bureau. Il s'endormit rapidement en pensant à Goupil.

Un brouhaha se fit entendre. Nassib ne reconnaissait pas la zone, mais ça ressembler au marché géant de son royaume. Il n'y avait pas de bâtiment géant aux vitres sublimant la lumière, mais des chats partout. Des chats qui marchander avec toutes sortent de créature et de voyageurs. Des babioles, des habits, des armes etc contre des EV.

Nassib fît le tour des magasins, l'ambiance qui régner lui rappeler celle de son royaume quand il avait accompagner Aurore. Il avait très peu d'EV et de ce qu'il avait vu, c'était pas facile de réduire le prix avec les chats marchands. Continuant sa route un stand avait attiré son attention. Un regroupement assez massif autour d'un chat qui commencer une présentation.

" Voyageurs et créatures approchez. Voici une boîte à musique magique. Il présenta la boîte à l'assembler qui se tenait devant lui. Cet objet à le pouvoir d'apaiser vos cœurs par sa douce mélodie. Finis le doute, la tristesse et toutes émotions négatives. Regardez et surtout écoutez !!!"

La créature tourna la manivelle et quelques secondes plus tard, une musique se fît entendre. Loin d'apaiser le cœur de Nassib, la mélodie devint stridente à son oreille. Nassib se boucha les oreilles et s'éloigna le plus possible. Les voyageurs pour la plupart firent de même alors que les créatures, elles, écouter la mélodie qui étaient douce à leurs oreilles. Soudain un petit éclair foudroya l'objet magique, qui s'éclata sur le sol.

" Qui a fait ça ?
Un voyageur s'avança vers le marchand.
- Une telle arme contre les voyageurs ne devrait pas exister. Je ne sais pas comment tu as eu cet objet, mais ça aurait pu être dangereux pour toi aussi. Tu aurais pu être tué par un voyageur avide de pouvoir. Prends ces EV pour rembourser et fait plus attention la prochaine fois."

Sur ces mots le voyageur s'en alla laissant une foule abasourdi par les événements.
Je devrais moi aussi faire attention, dreamland n'est vraiment pas un endroit sur. En tout cas je me demande qui ça pouvait bien être. Faut que je le retrouve.

Nassib pris le même chemin que le mystérieux voyageur, il quitta le centre du marché et entra dans une ruelle. Arrivé à un croisement, il avait perdu sa trace.
Merde je ne le voit plus. Je fais quoi maintenant.


Le marchand en attendant du s'excuser au près des voyageurs qui étaient restés. Il ferma son stand pour le reste de la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Facteur X
Messages : 1369
Date d'inscription : 07/01/2011
Age du personnage : 24

Arpenteur des rêves
Clem Free
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 120
Renommée: 1445
Honneur: 160
MessageSujet: Re: Expédition dans le royaume dédié au Kawaisme [PV : Nassib Kobb et Clem Free] Mer 28 Sep 2016 - 15:41
Clem avait mal. Il avait l’impression que des centaines de petites foreuses s’étaient infiltré dans sa tempe et y avaient fait leur petit bonhomme de chemin, grattant crâne et cerveau.

Tout bien  considéré, c’était exactement ce qui lui était arrivé…

Il avait mit deux chaises côté à côté pour pouvoir s’y allonger mais ce n’était pas un agencement des plus confortables, il avait mal à la nuque et aux chevilles aussi ; trop grand. Ils songeraient à installer un canapé finalement. Comme quoi les siestes étaient bien riches d’enseignement. Clem se leva, pas de trace de Narr, ce n’était pas trop étonnant au vu du gus. Ignorant les consignes de Lord Crazy, il se gratta avec conviction son pansement qui lui ceinturait le derrière de l’oreille, ça calma la douleur cinq secondes avant qu’elle ne repartit de plus belle. Comme en 40. L’alcool était définitivement la solution.

Il quitta sans regret le bureau à moitié meublé pour se retrouver dans sa rue. Rue du Crabe-Tambour pour ne pas la citer. L’endroit était peu fréquenté mais la capitale du Royaume des chats n’était pas gigantesque et il devrait trouver aisément, en marchant un peu, un bar, un estaminet ou un troquet quelconque. En plus Clem était mince comme un clou, il lui fallait peu d’alcool avant de finir un tant soi peu pété. En général en moins de trois bières et il commença à dériver. Seulement il n’avait encore jamais bu de l’alcool pour calmer une douleur physique, il ne savait même pas si ça allait marcher. Heureusement s’il avait bien en tête les instructions il devait retirer son bandage cette nuit. Le tatouage devrait normalement faire effet à ce moment là mais Clem n’était pas pressé de le tester au vu des conditions d’utilisations. De plus il avait peu de chance de se retrouver en danger aujourd’hui.

Bon, il y avait certainement de quoi le soulager en vente quelque part dans le marché du Royaume, après tout on y trouvait de tout là bas ; mais ho, l’alcool c’est plus marrant.

Lors de sa marche, il passa rapidement devant l’étal d’un marchand  qui faisait la promotion d’une boite à musique au milieu d’une foule de curieux, heureux souvenir ! S’il faisait l’acquisition de la boite allait-il avoir accès à trois vœux ? Allait-on l’abattre pour la lui voler ? Allait-il connaître une formidable aventure à la seule condition de s’arrêter de marcher, bordel, et d’écouter ce que le marchand avait à dire ?

Rien de tout cela n’était impossible : on était à Dreamland après tout, mais Clem avait mieux à faire et continua de marcher. Il n’eut guère à faire plus de deux dizaines de mètres qu’un bruit strident se fit entendre, très vite interrompu par un petit bruit d’explosif. Hey bé voilà, fin de l’histoire. Il avait bien fait de ne pas rester, tient. Poussé par l’inconscient collectif, Dreamland lançait des tas de perche pour accrocher une fabuleuse histoire qui rentrera dans ses chroniques mais de temps en temps le grappin ne marchait pas et il ne restait de la tentative que des miettes et un toussotement gêné signalant que non, il n’y avait rien à voir, circuler.

Il finit par acheter une petite bouteille de bière à la sauvette, trouvée au gré des stands. L’agoraphobe aurait préféré cultiver son cancer du foie dans un établissement à l’ambiance renfermée mais rien ne l’empêchait de siroter son premier objectif en cherchant le second. En tout cas il avait tout à gagner à marcher au hasard dans ce qui allait bientôt être sa ville onirique, l’achat définitif du bureau approchait à grand pas, et tous les détectives se devaient de reconnaître les yeux bandés les pavés de leur ville. Vimaire forever.
Quoi, Sherlock Holmes ? Ecouter monsieur je n’ai jamais entendu parler de cet huberlulu là, maintenant laissez moi avec votre littérature de niche.

Les yeux traînant un peu partout, à l’instar de leur propriétaire, ils cherchaient un débit de boisson mais s’arrêtèrent finalement sur un voyageur blond un peu devant lui, et qui avait l’air de chercher son chemin. Non mais dis donc les neunoeils, ce n’est pas un débit de boisson c’est un voyageur, vous ne vous foutrez pas un peu de ma gueule ? Clem jeta un coup d’œil à sa bouteille d’alcool. C’était de la bonne ? C’était de la drogue ? Ou c’était juste qu’il déconnait tout seul dans sa tête ? Il avait à peine commencé à boire, où commençaient ses pensées sobres et où terminaient-elles ? Clem se promit d’y réfléchir une fois qu’il serait accoudé à un bar et, sans vraiment ralentir, il se remit en route. Quand il arriva au niveau du voyageur il lui lâcha rapidement :
« Si tu cherches ton chemin il y a un office qui distribue des plans dans cette direction. » indiqua t-il au voyageur d’un geste du doigt, en ralentissant à peine dans sa marche. Aide rapide, efficace, et sans gêne, merci qui ?

__________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 54
Date d'inscription : 26/07/2016
Age du personnage : 22

Habitué
Lyun Fujiwara
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 75
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Expédition dans le royaume dédié au Kawaisme [PV : Nassib Kobb et Clem Free] Ven 30 Sep 2016 - 1:37
Le marché grouilla peu à peu de populace en tout genre, des chats et des félins, des humains ou des hybrides zieutaient les stands à la recherche d'une bonne affaire. On ne pouvait pas dire que le marché n'avait pas de succès, des marchands en tout genre scandaient leurs pubs ou leur promotion à qui voulaient l'entendre, tellement de choix dans les marchandises. Il était facile de perdre son argent rapidement dans ce genre d'endroit populaire. L’intérêt de la voyageuse n'avait d'yeux que pour le chat à deux pattes, la fixant d'un air malicieux, elle souriait telle une fillette devant toutes ses poupées. Rien n'aurait pu la faire descendre de son petit nuage, à part si l'on faisait du mal à ces créatures si belles, si mignonnes, si charm...

Un personnage à la silhouette humaine bouscula la jeune femme sans faire attention, il se tourna vers elle afin de lui adresser en un murmure un mot d'excuse. Pour toute réponse, elle lui lança un regard froid percevant son visage dissimulé sous une capuche bleutée, tout aussi humain que le reste de son anatomie. Son interlocuteur rit au juron à demi-soufflé de la demoiselle, surprenant, elle pouvait passer en une seconde de chaud à froid en instant particulièrement lorsqu'elle estime que la personne n'en valait pas le détour. Elle soupira puis sourit de bon cœur au matou plié en deux, ne comprenant pas la raison de ce rire, elle préféra hocher la tête et admirer les alentours. Elle s'approcha d'une boutique où une chatte au pelage de tortue vendait des peluches, bien évidemment, les iris givrées d'une certaine jeune femme s'illuminèrent d'étoiles,

- Bonjour, dites moi chère madame, avec quel argent pouvons-nous acheter vos produits ?

-Oh tu es une nouvelle toi, les voyageurs ne peuvent marchander qu'avec de l'essence de vie

- L'essence de vie ...hm je me souviens pas d'en avoir déjà entendu parler.

- Tu es constituée de cette EV ma petite, par exemple, si tu veux acheter un truc cher, il te suffit de couper une jambe ou un bras. L'exemple est métaphorique, toutefois, certaines personnes le font.

- Et comment puis-je gagner ces EV sans me séparer d'un de mes membres ?

- Il te faut juste réaliser quelques bonnes actions, on te récompensera en conséquence.

- Je vois, je vous remercie.

D'accord, il était clair que la sortie boutique ne serait pas pour tout de suite, déçue de laisser ces pauvres peluches à leur sort. Elle s'éloigna pour reprendre sa visite sereinement, suivit de Tiranus, le chat la talonnait pour une raison qui lui était fortement méconnue. Il lui narra brièvement l'histoire de son royaume, les motifs pour lesquels il était célèbre, dont l'accueil chaleureux des voyageurs ainsi que de ce marché ouvert toute l'année. Ils déambulèrent sans véritable objectif, elle admira les objets qui lui faisaient de l’œil, les touchants de ses yeux humides.

Finalement, ils arrivèrent près d'un stand d'où provenait une mélodie désagréable, elle pressa ses mains contre ses tympans, au contraire de son compagnon, qui semblait apaiser un peu plus à l'approche de l’oigne de la chanson instrumentale. Lyun effectua de grandes foulées, évitant de justesse de temps à autre des passants à la tête ou au corps de félins figée d'admiration. Elle pesta jusqu'à ce qu'une explosion retentisse, redonnant la place au doux silence, elle s'était tournée de 180 degré par curiosité en direction du stand. Elle reconnut l'homme à la cap, ce dernier avertit le vendeur chat des dangers de certains objets avant de lui offrir quelques EV, ce n'était qu'une simple supposition de sa part, puis s'éclipsa parmi la foule. D'humeur à un peu d'action, elle décida de le suivre, elle s'était habituée à repérer une proie et de ne pas la perdre de vue, elle lui courut après, son guide toujours à ses trousses

- Attends-moi, tu as une idée au moins de l'endroit ou tu vas ?  

- Non mais on va suivre cet inconnu et ....

Un moment d'égarement, il ne lui fallut que cet instant d'une durée d'une seconde pour réussir avec succès à foncer dans quelques choses de dur. Tombant à la renverse pour atterrir brusquement sur le postérieur, partie charnue qu'elle se frotta plus que sa pauvre tête qui s'était entrechoquée avec un objet ou bien tout simplement une personne. Ses iris azurés allèrent se poser sur les deux galbes à contre-jour, elle fronça les sourcils une main en casquette contre son front, essayant de distinguer le moindre détail. Elle ne perçut que la couleur de leurs cheveux, une tête blonde comme les blés alors que l'autre d'une nuance orangée, imitée celle du couché de soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 107
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 24

Nouveau challenger
Nassib Kobb
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 20
Renommée: 25
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Expédition dans le royaume dédié au Kawaisme [PV : Nassib Kobb et Clem Free] Ven 30 Sep 2016 - 3:39
« Si tu cherches ton chemin il y a un office qui distribue des plans dans cette direction.

-Ah euh merci. L'inconnu continua sa route sans même se retourner. Nassib le suivi instinctivement. Attends moi ! Je ne connais pas ce royaume, ça ne te dérange pas si je t'accompagne ? Je suis un jeune voyageur, je ne suis pas serein à l'idée de me balader seul."

Ne donnant pas de réponse. Nassib prit son silence pour un oui. Il resta derrière lui, suivant ses pas. Une personne qui vous indique le chemin, sans que vous lui posez la question ne doit pas être méchante. Je me demande bien où il veut aller. J'ai pas l'impression qu'il me répondra si je lui demander. je suis même pas sur qu'il ait remarqué que je le suis. Vu le nombre de chats que j'ai croisé, j'imagine que c'est leur royaume. Avec toute les vidéos de chat qui pullule sur le net, il doit bien avoir un nyan cat se baladant dans le ciel ou des chats qui font du piano. Je trouverais ça tellement drôle. Peut être que Goupil se trouve aussi ici. Je me demande si les chats rêvent, peuvent ils être voyageurs ? Alalala je pars trop loin.

Nassib se focalisa sur le voyageur en face de lui. Il voulait lui demander son nom, mais la encore il n'était pas sur qu'il lui réponde. Il ne savait pas ce qu'il chercher, mais il avait l'air déterminer à le trouver. Peut être rejoignait il quelqu'un, si c'était le cas, ça pouvait être gênant de le suivre à son rendez vous. Nassib ne pouvait arrêter de le suivre, il serait encore plus perdu. Impossible de retrouver la place de marché et encore moins l'office. Il espérait simplement, que le voyageur remarque sa présence et engage la conversation. Il avait hâte qu'Umbre le trouve, d'être entraîner comme il faut. Il pourrait voyager à dreamland avec plus d'assurance, sans devoir compter sur la bienveillance de certains voyageurs. Même dans les plaines il avait réussi à se trouver des ennuis. Pour être conscient de se monde faut vaincre une phobie, mais t'en développe tellement en le découvrant. Je ne me suis jamais senti aussi parano que depuis que j'ai découvert dreamand. Il y a de quoi devenir fou avec tout ce qu'il ce passe ici.

Le voyageur ne s'était toujours pas retourner sur Nassib, celui-ci aller briser le silence quand il reçu un choque. Il bouscula par la même occasion celui qu'il suivait. Il se retourna pour voir qui l'avait percuté. C'était une jeune fille aux longs cheveux bleu. Très séduisante, Nassib l'observa légèrement pendant qu'elle était au sol. Il finit par lui tendre la main, en esquissant un sourire.

" Excuse moi. Je ne faisais pas attention."

La voyageuse qui avait le regard dur et une main sur sa casquette balaya sa main d'un revers.

"Je vois, tu préfères te levée toute seule. Même avec ce regard tu reste mignonne, mais je suis sur qu'avec un sourire tu le serais encore plus." Argh pas sur que ça lui plaise.

La demoiselle se releva et s'essuya.

" Si tu es perdue tu peux nous suivre, je suis Nassib enchanté."

Nassib ne remarqua même pas la créature qui accompagner la voyageuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Facteur X
Messages : 1369
Date d'inscription : 07/01/2011
Age du personnage : 24

Arpenteur des rêves
Clem Free
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 120
Renommée: 1445
Honneur: 160
MessageSujet: Re: Expédition dans le royaume dédié au Kawaisme [PV : Nassib Kobb et Clem Free] Ven 30 Sep 2016 - 15:51
Hein ? Qui ? De quoi ? Où ? Clem avait bien senti que le garçon lui avait répondu, non ? Mais le singe qui faisait résonner des cymbales dans son cortex frontal lui prenait toute son attention. Il continua sa route, ça ne devait pas être bien important et si ça l’était, l’autre insistera.  La douleur continua de grimper d’un cran, c’était normal, ça ? L’agoraphobe se gratta un peu le pansement, et la sensation s’apaisa quelques secondes ; non ça ne l’était pas.

Il continua de marcher, malgré ses pensées toutes tournées vers la plaque chauffante sur le côté de son crâne. Il sentait que l’autre le suivait, question d’aura, d’expérience, d’instinct, tout ça à la fois.  Ou alors l’autre voyageur n’était pas discret, au choix. Clem se remit un peu en question (mais pas beaucoup, fallait pas déconner non plus) : si l’autre voyageur était effectivement perdu, au point de le suivre lui, faute de mieux, c’était sans doute un nouveau. Le royaume des chats étant un endroit trop populaire pour qu’un vétéran ne le connaisse pas, à fortiori le marché de sa capitale. Il pouvait bien se détourner un peu dans sa quête d’un endroit où boire en paix pour lui venir en aide un peu plus efficacement, non ?  N’avait-il pas été élevé dans une culture où prônait entre autre la charité chrétienne ? Que disait sa mère déjà ? « Ne parle pas aux inconnus. »  Bon certes , merci maman.

Clem allait se retourner pour lui adresser la parole quand un choc devant de derrière le bouscula. Il se retourna bien plus vite que prévu avec un air bien plus furibond que prévu. De ce qu’il comprit c’était une fille qui les avait percutés. Manquait plus que ça, tient, c’est vrai qu’ils étaient invisibles. Elle était aveugle ? Elle regardait quoi ? Le ciel ? Les chats ? C’était pas possible il devait y avoir un truc, Dreamland adorait faire bousculer les gens visiblement. Ce n’était pas la première fois que se faisait percuter ainsi. Souvent par des nouveaux voyageurs d’ailleurs, les premières nuits à Dreamland devait être particulièrement déboussolante, oui ça devait être ça.

" Excuse moi. Je ne faisais pas attention."

Tient c’est marrant mais Clem avait plutôt tendance à penser que c’était la fille qui n’avait pas fait attention. Enfin bond le blond était peut-être d’une politesse à toute épreuve, contrairement à Clem donc.

"Je vois, tu préfères te levée toute seule. Même avec ce regard tu reste mignonne, mais je suis sur qu'avec un sourire tu le serais encore plus."

Ouch, Clem n’était pas une fille mais s’il en avait été une et qu’on lui avait sorti une phrase pareille, comme ça, au pied levé, il aurait baffé son auteur. Fort. Afin de faire mesurer à son interlocuteur toute l'étendue de son désarroi. Le garçon tentait visiblement de faire son dragueur, grand bien lui fasse. En ce qui le concernait, quand il voyait une personne aux cheveux visiblement teint et qui portait un uniforme il attendait d’abord qu’on lui explique les bails. Dreamland avait parfois la tête en l’air parfois il décidait de votre look pour la nuit et les accoutrements singuliers n’étaient pas si rare que ça. Ce qui ne voulait pas dire que leur nombre les rendait cohérent, attention. Toujours un peu fumard à cause de son mal de crâne et de la bousculade conjugué, l’agoraphobe se rappela qu’il avait des cigarettes qui trainaient dans sa poche. Elles n’allaient pas calmer sa douleur, ça il avait déjà essayé, mais ça suffira pour le calmer.

" Si tu es perdue tu peux nous suivre, je suis Nassib enchanté."

Heeeeiiiiin de quoi ? Clem s’avança vers le blond, manquant de peu de lui souffler sa fumée sur la tronche.
« J’entends mal ce « nous » camarade, je ne me rappelle pas t’avoir autorisé à me suivre. Quand à toi, continua t-il en se tournant vers la fille, bon, pas de bobo c’est déjà, mais fais gaffe quand tu marches. Je ne sais pas si je suis le premier mais je ne serais pas  le dernier à te dire qu’on peut faire de très mauvaises rencontres à Dreamland, alors si en plus tu leur fous des coup de boule d’entrée de jeu, la suite ne sera pas très plaisante. Termina t-il en tirant sur sa cigarette. Bon premier point positif, leurs yeux ne s’étaient pas écarquillés quand il avait prononcé le nom de Dreamland. Avec un peu de chance c’étaient des nouveaux (enfin, là encore il n’en était pas totalement sûr, il avait juste des soupçons) mais à qui on avait déjà servit des explications dégrossies ; ça le changerait, tient.

En attendant leurs réponses, Clem eut un contact visuel avec le chat qui accompagnait apparemment la voyageuse, le voyageur se permit de lui envoyer le fameux regard du « quel est le fuck ? » célèbre dans tous Dreamland tant les explications aux phénomènes incongrus se faisaient demander.

__________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 54
Date d'inscription : 26/07/2016
Age du personnage : 22

Habitué
Lyun Fujiwara
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 75
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Expédition dans le royaume dédié au Kawaisme [PV : Nassib Kobb et Clem Free] Mar 4 Oct 2016 - 2:14
Clignant des yeux plusieurs fois pour apercevoir plus que la touffe sur la tête des deux énergumènes, elle s'habitua doucement aux rayons du soleil, qui dissimulaient leur minois. La silhouette à la tête blonde se courba légèrement vers le bas pendant que sa main droit se levait en sa direction. Elle discerna des plis au niveau du bas de son visage, dessinant un sourire à l'adresse de la demoiselle à l'apparence de glace, une voix au timbre masculin sortit des lèvres de la personne à la main tendue. Ce dernier s'excusa poliment de l'avoir bousculé, elle ne haussa même pas un sourcils à la délicate attention du gentleman, elle fit exprès d'ignorer son geste en se relevant comme une grande. Elle épousseta ses habits aux fins de retirer le peu de poussière qu'il y avait, être couverte d'une couleur salissante n'était pas vraiment pratique notamment si l'on souhaite conserver une tenue correcte. Soupirant intérieurement, Lyun ne comprit pas de suite pour quelle raison le jeune homme semblait désolé de l'avoir poussée à terre, elle était encore tombée sur un garçon au caractère gentil.

« Ils peuvent pas passer leur chemin, sérieusement, je suis pas en sucre tss. »

Elle jeta un regard sans expression à l'homme galant, le dévisageant ouvertement, elle souhaitait s'assurer de ne pas avoir percuté un caïd et qui aurait été froissé par son absence totale de reconnaissance. Ses précédentes nuits avaient été mouvementées, désireuse de passer une soirée plus tranquille avec visite à la clé et non de la baston ou d'autres charades sous la menace de se faire picorer par une bande de hiboux . Puis, elle dirigea son minois neutre vers le compagnon du blondinet, de toute évidence, ce ne sont pas eux, qui allaient lui sauter dessus. Par contre il ne serait pas écrit, qu'elle ne tordrais pas le cou de cet impertinent la draguant ouvertement, jouant de compliments et de sourires charmeurs.

- Je vous demanderai de ranger votre technique de dragouille dans votre poche ou de l'utiliser sur votre collègue, cela aura peut-être l'effet escompté.

L'inconnu émit la proposition de suivre ce duo dans le cas où elle s'était perdue, et puis quoi encore, l'inviter dans un vanne blanc pour y déguster des bonbons ? Ils paraissaient inoffensifs en apparence mais sans doute possédaient-ils une personnalité plus sombre ? En tout cas, il ne manquait aucunement de culot et de courage devant la jeune femme. Toutefois, la présence du chat la rejoignant, eut l'effet de l'apaiser avant de commettre une initiative bien téméraire. Étrangement, elle était moins enclin à discuter avec le jeune homme aux cheveux d'or, voulant s'éviter d'entendre des paroles mielleuses et inutiles.

«Est-ce que son compagnon est du même acabit ou il m'est possible d'espérer avoir une conversation sérieuse avec au moins l'un d'entre eux ?»

Compagnon, Compagnon....Son analyse s'avéra être faussée sans doute par le fait de s'être cognée au deux dans la foulée alors que l'homme aux lunettes ne semblait pas de la même opinion que le dragueur. Il rouspéta d'être mêler à cette invitation alors qu'il ne l'avait même pas autorisé à le suivre, comme quoi certaines personnes se croient tous permis avec n'importe qui. Ce fut à son tour de se faire sermonner, rappelant qu'on pouvait y faire de mauvaises à Dreamland notamment si l'on se sert d'un coup de boule pour communiquer. Lyun sourit à ce rappel si innocent, s'il se doutait réellement qu'elle côtoie des prédateurs toutes les nuits, pas sur qu'il lui tiendrait ce genre de discours.

- Rassure toi, je suis habituée à rencontrer des créatures que tu peux considérer comme des mauvaises rencontres. De plus, estimes-toi chanceux d'avoir goûte à mon coup de boule, je ne l'offre qu'exceptionnellement. Railla la jeune femme.

- Allons, allons, nous sommes navrés de vous êtes rentrés dedans messieurs. Cette jeune dame a eut un moment d'égarement par ma faute,  nous visitions le marché avant d'être à la poursuite d'un homme en capuche pour une raison, qui m'est encore obscure. Je m'appelle Tiranus, je vous présente également Lyun, pouvons connaître au moins vos noms ?

Le chat s'avança pour dévier la discussion sur un sujet neutre et moins conflictuel, la voyageuse s'adoucit face à l'intervention du félin, un sourire se dessina sur ses lèvres avant de le prendre dans ses bras pour lui faire un câlin. Le chat sursauta en contestant ce geste si enfantin mais anormal venant d'un comportement tel que celui de Lyun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 107
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 24

Nouveau challenger
Nassib Kobb
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 20
Renommée: 25
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Expédition dans le royaume dédié au Kawaisme [PV : Nassib Kobb et Clem Free] Mar 4 Oct 2016 - 15:07
"Je vous demanderai de ranger votre technique de dragouille dans votre poche ou de l'utiliser sur votre collègue, cela aura peut-être l'effet escompté."Ouais ça ne lui à pas vraiment plus, je devrais faire plus attention à ce que je dis.

« J’entends mal ce « nous » camarade, je ne me rappelle pas t’avoir autorisé à me suivre. Quand à toi, continua t-il en se tournant vers la fille, bon, pas de bobo c’est déjà, mais fais gaffe quand tu marches. Je ne sais pas si je suis le premier mais je ne serais pas  le dernier à te dire qu’on peut faire de très mauvaises rencontres à Dreamland, alors si en plus tu leur fous des coup de boule d’entrée de jeu, la suite ne sera pas très plaisante. Et bien ! J'enchaîne les bourdes moi. Au moins je ne suis pas le seul à en prendre pour mon grade. Avec eux la nuit pourrait être drôle, ça me change des menaces de mort.

- Rassure toi, je suis habituée à rencontrer des créatures que tu peux considérer comme des mauvaises rencontres. De plus, estimes-toi chanceux d'avoir goûte à mon coup de boule, je ne l'offre qu'exceptionnellement. C'est qu'elle a de la répartie la demoiselle, mais ça devient tendu tout ça.

- Allons, allons, nous sommes navrés de vous être rentrés dedans messieurs. Cette jeune dame a eut un moment d'égarement par ma faute, nous visitions le marché avant d'être à la poursuite d'un homme en capuche pour une raison, qui m'est encore obscure. Je m'appelle Tiranus, je vous présente également Lyun, pouvons connaître au moins vos noms ? Oh il y avait quelqu'un d'autre avec elle. Au moins il a apaisé la situation.

- Ola mr le chat ! Je m'appel Nassib enchanté. Quand vous parlez de l'homme à capuche, vous voulez parler de celui qui était dans la grande place. Le voyageur aux éclairs ? Car j'étais aussi à sa recherche, mais je me suis perdu. J'imagine que le destin nous a fait se rencontrer à sa manière. Ce monde réserve tellement de surprises, que j''aime être accompagné de personnes fortes, on ne sais jamais sur quel danger on peut tomber. Se tournant vers le voyageur inconnu. Je suis désolé de t'avoir suivi comme ça, je n'osais pas t'interrompre dans ta course. Plus je passe de temps ici, plus j'ai envie d'avoir un groupe de voyageur. Peut être pensez vous comme moi ?"

Nassib s'arrêta de parler, il avait un peu trop monopoliser l'attention à son gout. Sûrement aller ils pensaient qu'il était faible, ce qui n'était pas loin de la vérité. Mais il avait envie de voyager avec des personnes et les circonstances de leur rencontre était l'une des moins dangereuse qu'il ait connu à dreamland.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Facteur X
Messages : 1369
Date d'inscription : 07/01/2011
Age du personnage : 24

Arpenteur des rêves
Clem Free
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 120
Renommée: 1445
Honneur: 160
MessageSujet: Re: Expédition dans le royaume dédié au Kawaisme [PV : Nassib Kobb et Clem Free] Mar 4 Oct 2016 - 17:58
La jeune femme se leva et… ola oui quand même elle était grande la madame. Clem n’était pas habitué à lever le menton pour parler aux filles, il nota tout de même qu’elle portait des talons et une casquette, ce qui aidaient pour la taille. Elle eut un petit sourire au son du « conseil » de l’agoraphobe, comme si elle ne s’en sentait pas concernée, sa réponse fut dans le même ton « nan mais c’est bon j’ai fait pire que toi, range ton manuel j’ai pas besoin de tes conseils » ou quelque chose dans le genre.

C’était assez couillu, Clem l’admettait volontiers. Elle disait probablement la vérité d’ailleurs mais ça ne voulait rien dire : vu son absence d’aura et sa maladresse de tout à l’heure, tout en elle sentait la nouvelle dans Dreamland qui ne connaissait ni les repères, ni les dangers du monde onirique. Les prédateurs dont elle parlait devaient probablement venir de son royaume d’origine et c’était loin d’être un exploit de leur survivre. A la rigueur l’agoraphobe pouvait fermer les yeux sur son air supérieur et lui laisser croire qu’elle était la plus forte du bac à sable. Chaque voyageur, tôt ou tard, perdait ses visions sur sa puissance ou son importance dans Dreamland. Bon certains perdaient aussi la vie durant le processus et Clem ne demandait parfois rien de mieux que d’augmenter les chances de survie de son prochain et le prévenant amicalement ; mais un petit quelque chose lui disait que son interlocutrice n’était pas du genre à l’écouter.

Mais la suite de sa réplique lui coupa la chique. Ah oui carrément… l’agoraphobe ne pouvait pas en rester là, il y a des choses que l’on ne pouvait pas laisser passer, l’esbroufe oui, la connerie non. Clem s’avança vers la jeune femme.

« Je ne suis pas très rassuré, non. Tout en toi pue la newbie de Dreamland et pour info, survivre aux prédateurs de son propre royaume tient plus de la blague que de l’exploit donc si j’étais toi, je ne m’en vanterais pas. Et puis pour ton coup de boule, sérieusement ? Sérieusement ? Clem avait arrêté de s’avancer et il en était au point où il pourrait taper du doigt l’épaule de la fille pour appuyer chacune de ses phrases, mais il avait une cigarette à la main donc il s’en abstient, ça ne ferait que l’étendre, en plus d’être salissant. Tu sais ce qui pourrait se passer si je décidais de te rendre la politesse ? Mais je ne crois pas que tu considères comme un honneur que je t’encastre dans le mur, je vais donc faire comme si tu ne venais pas de sortir une grosse connerie mais commence à prendre l’habitude de tourner neuf fois ta langue dans ta bouche avant de prendre la parole, tu y gagneras au change. »

Sérieusement, si elle lui ressortait un truc comme ça ou pétait encore plus haut que son cul parce que wesh, c’est pas un rouquin qui va lui apprendre la vie, il allait lui faire comprendre que l’expression « est à Dreamland depuis plus de cinq ans » était synonyme de « est plus fort que toi », en gros, qu’il allait la cogner. Ah ça il n’était pas dans un de ses meilleurs jours le Clem, aujourd’hui.

Ce fut donc sans doute pour le mieux que le dénommé Tiranus (un nom de seigneur sith, quand on y pensait) appela au calme d’une seule tirade raisonnable. Il n’y avait qu’un élément de son discours qui fit tiquer Clem. Quoi ils étaient à la recherche d’un voyageur dont ils étaient à la suite « parce que » ? l’agoraphobe trouvait son conseil sur les mauvais rencontres d’autant plus pertinent du coup. Il n’avait pas devant lui des voyageurs qui vivraient vieux, ah ça non.

Surtout qu’à priori, le blond (qui se prénommait Nassib, c’est original comme nom, ça vient d’où ? Egyptien ? Marocain ? Ah non il était blond, ça devait être autre chose) était lui aussi à la recherche du même voyageur, là encore sans vraiment donné de raison. C’est bien, ce n’est pas inquiétant du tout. La fille était également en train de faire un big câlin au chat qui n’avait visiblement pas l’air d’accord. Clem en resta interdit devant cette scène, pas parce que le principe du consentement en était absent, mais bien parce que ça sentait la ganja à plus de quinze mètres.

Clem balaya l’air de sa main pour lui faire comprendre que ça n’avait plus d’importance maintenant, excuses acceptées.

« Je ne sais pas ce que vous avez avec ce voyageur aux éclairs mais ça m’a tout l’air d’être de la graine à « mauvaise rencontre » et si vous le suivez juste pour le fun, c’est qu’à part des conneries vous n’avez vraiment rien de mieux à faire de vos journées. Bon… Clem termina sa taffe et l’écrasa du bout de son talon, il continua, dans un souci de conciliation, J’étais en chemin pour chercher un endroit où boire un coup, je vous invite ; à moins que vous ne préféreriez suivre des inconnus, c’est vous qui voyez. »

__________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 54
Date d'inscription : 26/07/2016
Age du personnage : 22

Habitué
Lyun Fujiwara
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 75
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Expédition dans le royaume dédié au Kawaisme [PV : Nassib Kobb et Clem Free] Mer 5 Oct 2016 - 2:38
Oula la répartie de la jeune demoiselle fit mouche sur le rouquin, ce dernier n'apprécia guère ses paroles, sa réaction fit esquisser un sourire sur les lèvres de Lyun. L'aurait-elle offusqué par cette simple joute verbale, certes, sa réplique avait été hautaine mais peu importe, elle voulait simplement qu'on lui lâche la grappe. Les recommandations sur cet univers aux innombrables mystères où l'ennemi rôdait partout, à l'abri des ténèbres. Sa patience commençait à se dissiper à mesure que chaque passant qu'elle croisait lui donner les mêmes conseils, à croire que cela les amuser de lui rappeler qu'elle était novice dans ce monde des rêves et qu'elle risquait sa vie à chaque pas. A force, elle devait s'affirmer et les envoyer bouler, après tout, s'ils voulaient l'aider à survivre, des conseils plus judicieux tels que pointer du doigts les potentiels adversaires à éviter. Mais non, c'était plus rabaissant de répéter leur naïveté, néanmoins, Lyun était consciente du danger et n'était pas du genre à aller à l'encontre des ennuis...Enfin de son plein grès.

Son interlocuteur fit quelques pas en sa direction pour la sermonner bien comme il faut, elle en prit pour son grade, de tout évidence, il n'était pas d'humeur à se relaxer devant une plaisanterie. Notamment, s'il se trouvait ancrer dans l'idée qu'elle le prenait de haut, elle le laissa grincheux tempêter sur son ignorance et sa pseudo supériorité. La voyageuse soupira face au discours, pour une fois qu'elle faisait un effort de conversation, cela tournait un peu au vinaigre, elle n'admit point qu'elle avait cherché à exaspérer le voyageur avec sa répartie. Pour toute réponse, elle haussa les épaules, s'éternisait dans un conflit sans queue, ni tête n'était d'aucun intérêt, autant passer son chemin et les ignorer comme elle le faisait quotidiennement.

Heureusement, Tiranus sauva les apparences en changeant radicalement de conversation, il leur expliqua la raison de leur présence, pour un chat, il avait la langue bien pendu. Lyun pour s'adoucir, se détourna de l'inconnu pour sauter au cou du chat, sa concentration portait uniquement sur le félin miaulant de protestation. Lyun sentit de lourds regards provenant des créatures déambulant autour d'eux, ils observèrent cette scène furtivement où on aurait pu croire que le pauvre chat se faisait martyriser ou même pire : étrangler.

Le voyageur à la chevelure blonde se prénomma Nassib, première fois qu'elle entendait ce prénom, cela devait venir d'un pays exotique. Son visage s'éclaira au passage de l'homme à la capuche, il sembla enchantée de rencontrer des personnes à la recherche de l’énigmatique personnage, ayant fait une apparition explosive aux marchés. Il leur confessa son envie de participer à un groupe de voyageur pour explorer plus aisément Dreamland et parer aux périls sur sa route, l'idée n'était pas intéressante en soit surtout envers des créatures dont la nature n'évoquent rien aux nouveaux voyageurs. Néanmoins, Lyun souhaitait découvrir le monde en solitaire ou accessoirement accompagnée de Riku avec qui elle avait traversé une partie du royaume du vide afin d'accomplir une mission. Elle s'était attachée à lui, pas sentimentalement loin de là, plutôt par un certain divertissement qu'il lui procurait, effectuant une aventure pas des plus hardies certes mais qui avait eu le don d'abreuvoir son désir de curiosité.

La morpheuse allait refuser impartialement sa question lorsque le troisième interlocuteur à la cigarette dans la main lui coupa l'herbe sous le pied, prétextant le conseil des mauvaises rencontres afin de remettre une couche sur sa super expérience de Dreamland et blabla. Il se plaisait dans ses remarques moralisateurs comme un petit vieux narguant des enfants sur sa longue vie bien remplie, franchement, elle ne devait rien à personne et lui non plus alors pourquoi ce permettait-il d'être aussi présomptueux ? Exemple parfait que citerait bien la demoiselle si on lui demandait pourquoi elle était aussi impassible, la plupart de gens aiment détenir un certain « contrôle » sur les autres, rien qu'en sous-entendant « Toi, tu fais de la merde car tu es débutant mais moi non, je connais plus de choses ». Se mêler de la vie de ses congénères bipèdes ne l'enrichissait en rien mise à part en ennuis ou en remontrance, autant garder ses distances.

Son humeur joyeux se transforma peu à peu en irritation, elle prit la patte du chat dans le but qu'ils s'éloignent du duo masculin lorsque grincheux leur proposa de boire un verre. Elle s'arrêta net à l'invitation hésitante, elle n'avait pas de sous dans ce monde où du moins pas pour le moment, elle pouvait dire tout ce qu'elle voulait, économiquement elle ne valait rien. Théoriquement si grâce aux Essences de vie mais elle n'allait pas se défaire d'un membre, à chaque fois qu'elle désirait se restaurer, elle saisit sur l'occasion, autant profiter pour se déshydrater un peu le gosier.

- Pourquoi pas. Accepta-t-elle d'un ton nonchalant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 107
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 24

Nouveau challenger
Nassib Kobb
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 20
Renommée: 25
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Expédition dans le royaume dédié au Kawaisme [PV : Nassib Kobb et Clem Free] Mer 5 Oct 2016 - 14:49
Et bien et bien bien, impossible de faire équipe avec eux, cette recherche de partenaires va être plus compliqué que prévu. Je me demande quels genres de pouvoirs ils peuvent bien avoir . Lyun est bien sure d'elle, pourtant elle doit être une novice. Le rouquin à l'air bien plus fort que nous, mais un peu trop moralisateur. J'imagine que dreamland ne lui a pas fait de cadeau.

La réponse du voyageur à Lyun fût assez violente, Nassib muet observa la scène, près à intervenir si ça devait dégénérer. Il fit un signe du regard à Tiranus, lui conseillant de se tenir prêt à éloigner la voyageuse. Si ça devait partir en démonstration de force, il était certain que le voyageur allait gagné, mais vu le tempérament bien trempée de l'autre, elle allait sûrement continuer de le provoquer. Il se concentra, à l'affût de la moindre réponse qui pourrait envenimer encore plus les choses. Prêt à invoquer un clone pour ralentir le voyageur et se donner une chance de pouvoir calmer le jeu. Quand ça a parlé d'encastrement, il c'est attendu au pire, mais Lyun resta impassible et se retourna sur mr le chat. Elle voulait sûrement repartir et éviter les ennuies. Sage décision pensa Nassib, il l'avait peut être mal jugé. La tension que Nassib avait ressenti, elle était redescendu. Même si la manière du voyageur était un peu rude, elle témoignait de son expérience, mais aussi de sa gentillesse. Il aurait tout simplement pu ignorer les novices et continuer sa route. Au lieu de ça il pris le temps de les mettre en garde des dangers de dreamland.

Nassib se demanda ce qu'il aller faire maintenant, tout porter à croire qu'ils allaient se séparer maintenant. Même si il était à la recherche du même voyageur, pas sur que Lyun l'autoriserait à voyager avec lui. Il serait bien rester avec le rouquin, mais il l'avait assez importuner comme ça. Il essayer de se rappeler du chemin qu'il a parcouru et celui pour l'office, mais c'était peine perdu. Sur le chemin, il suivait bêtement le voyageur, sans faire attention à la route prise. Il alla demander le chemin pour trouver l'office, quand le voyageur balaya de la main l'air autour de lui.

« Je ne sais pas ce que vous avez avec ce voyageur aux éclairs mais ça m’a tout l’air d’être de la graine à « mauvaise rencontre » et si vous le suivez juste pour le fun, c’est qu’à part des conneries vous n’avez vraiment rien de mieux à faire de vos journées. J’étais en chemin pour chercher un endroit où boire un coup, je vous invite ; à moins que vous ne préféreriez suivre des inconnus, c’est vous qui voyez. Il marque un point, après tout je ne sait rien du voyageur aux éclaires. Peut être n'est il pas aussi bon, que je pourrais le croire.

Lyun accepta l'invitation. Ce retournement de situation, n'était pas la pour le déplaire. Au fond de lui il avait espéré que ça se finisse comme ça. Il n'avait jamais était dans un bar à dreamland, il avait hâte de voir ce qu'il pouvait y boire. Finalement cette nuit il aurait même pas besoin d'utiliser ses pouvoirs. Une véritable nuit tranquille à dreamland, enfin.

- J'accepte volontiers, merci pour l'invitation. Peut être voudrez tu nous dire ton nom maintenant que la situation est apaisé. Nassib esquissa un sourire accompagnant sa requête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Facteur X
Messages : 1369
Date d'inscription : 07/01/2011
Age du personnage : 24

Arpenteur des rêves
Clem Free
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 120
Renommée: 1445
Honneur: 160
MessageSujet: Re: Expédition dans le royaume dédié au Kawaisme [PV : Nassib Kobb et Clem Free] Jeu 6 Oct 2016 - 0:20
Ils acceptèrent tous l'invitation sans faire de difficulté, ce qui laissait songeur quand à leurs raisons de suivre leur mystérieux voyageur aux éclairs. Clem était malgré tout étonné que la fille ait accepté de le suivre, il avait pourtant le sentiment qu'il l'avait vexé ; comme ça au moins il serait deux : elle la nouvelle qui se serait fait rabrouer par le pédant, et lui le vieux con qui ne comprenait pas la nouvelle génération de voyageur. Clem commençait à se sentir vieux avec tout ça. Nassib lui fit remarquer qu'il ne s'était pas présenté, ce qui fit lever un sourcil à l'agoraphobe. Non mais hey, dis donc, tu veux une menace toi aussi ?

«Ah... Clem. J'habite ici depuis, hmm... très peu de temps. » Ce sera suffisant le temps qu'ils arrivent à destination.

Justement pour ce qui était de leur destination, Ils étaient plus ou moins arrivé dans ce qu'on pouvait appeler le centre-ville (même si on admettait plus communément le terme « grande place » quand on pensait à une ville à la technologie plus ou moins moyenâgeuse. L'agoraphobe n'avait finalement pas trouvé de pub caché entre son bureau et celui où il allait habituellement. C'est donc là qu'il dirigea toute la troupe. De toute façon il valait mieux qu'ils aillent là bas, le patron en devait une à Clem et peut-être qu'il échappera à l'addition salé que représentera les consommations de quatre personnes à la même table.

Quand ils arrivèrent dans l'établissement, une bagarre était déjà en cours. Rien de très méchant, juste des clients un peu éméchés qui se cherchaient dans la bonne humeur. Le genre de chose qu'on ne voyait jamais dans le monde réel mais qui arrivait fréquemment dans le monde onirique. Clem se fraya un chemin jusqu'au bar.

« Salut Simon, on est quatre, tu as une table qui tient debout ? » le dénommé Simon leur indiqua une table dans un coin, logique emplacement pour qui veut échapper à la rixe.

« J'arrive tout de suite ! » leur lança-t-il. Clem le remercia d'un signe de la main et se rendit à leur table.

Une loi universelle disait que tous les barmans du monde s'appelleraient Simon, c'est comme ça le syndicat a parlé. Et ce n'était pas au Simon's Cat qu'on allait le contredire. Un jour, Clem avait récupéré le fils du patron qui était resté coincé en haut d'un arbre. Trois fois rien, mais son père avait tenu à récompenser le geste. Pas sûr qu'il continue si Clem invitait des connaissances par paquet de trois mais l'agoraphobe lui faisait confiance, Simon était un chic type.

« Bon alors, commença Clem une fois qu'ils furent tous assis, d'où est-ce que vous venez, vous êtes à Dreamland depuis longtemps ? »Phrase assez bateau mais elle avait le mérite de démarrer des conversations entres voyageurs longtemps avant qu'on ai besoin de trouver un autre sujet.

__________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 54
Date d'inscription : 26/07/2016
Age du personnage : 22

Habitué
Lyun Fujiwara
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 75
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Expédition dans le royaume dédié au Kawaisme [PV : Nassib Kobb et Clem Free] Jeu 13 Oct 2016 - 0:00
Les habitants et les touristes affluaient sur la grande allée du marché, sans faire attention au petit groupe créchant au beau milieu de la route, habitués à ce genre de regroupement grâce à ce royaume dont la notoriété n'était plus à faire. Lyun se redressa pour faire face aux deux jeunes garçons avec neutralité, autant bien se comporter sans forcément en faire une convention. Tiranus semblait soulagé par la proposition du rouquin à lunette, qui adoucit l'atmosphère, le chat n'appréciait pas les conflits. Souvent d'humeur joyeuse et souriante, il ne se laissait pas démonter si facilement mais la créature des rêves constata assez vite que Lyun détenait un caractère buté, attitude plus ou moins dangereux à Dreamland. Il espérait vivement dans son intérêt qu'elle apaise son tempérament tout feu tout flamme, avant qu'elle ne rencontre les mauvaises personnes comme le jeune homme l'avait signalé.

- Je vous remercie Monsieur pour cette invitation si généreuse de votre part.

La voyageuse lança un regard furtif à la créature poilue puis le balada lentement sur les environs, dans les environs, elle admirait des stands où les marchands jouaient à celui ; qui criait le plus et ainsi rameuterait un nombre de curieux et d'éventuels clients. Le jeune homme dont l'expérience à Dreamland paraissait plus pertinente que celle des deux autres voyageurs, se présenta sous le nom de Clem et qu'il y habitait depuis peu. Elle prêta une oreille distraite à ses paroles, pas que cela ne l’intéressait pas les blablas pour apprendre à mieux se connaître mais cela ne la passionnait clairement pas surtout qu'elle ne comptait pas s'attacher à ce duo masculin.

Religieusement, ils arpentèrent la capitale sur plusieurs mètres à la recherche d'un bar ou d'un pub, vu l'heure pas sur qu'il les inviterait dans une brasserie, quoiqu'il devait y avoir des restaurants ouverts jusqu'à tard. Tiranus déambulait à coté de la demoiselle, même si l' «affection » que lui offrait Lyun était étouffante et même oppressante, une voyageuse avec autant d'aplomb pour l'aventure et démontrant une expression inexpressive envers ses congères, ne courait pas les rues. Leur guide les amena à un pub où la plupart des clients se tapaient sur la tronche dans la joie et la bonne humeur, comme si ce n'était qu'une vague plaisanterie entre eux.

«Drôle de monde si les gens réagissent ainsi lors d'un affrontement violent, au moins, ils ne vont sans doute pas porter plainte »

Clem salua plus ou moins chaleureusement le barman et serveur, lui demandant avec un léger sourire s'il avait une table de libre pour les nouveaux arrivants, il exigea une table tenant encore debout. La jeune femme balada ses iris bleutés sur le bazar causé par cette manifestation de force, elle sourit suite aux chantiers, le barman devait avoir de quoi vivre pour remplacer et accepter souvent ce genre de bagarre dans un tel établissement. Enfin, elle n'était pas là pour discuter décoration et finance avec le patron , non profiter d'un bon verre au frais du prince roux.

L'homme à tout faire leur indiqua une table dans un coin isolée, ils avaient de la chance car c'était l'unique meuble ayant résisté aux fracas de chaises et de lancé d'êtres sans distinction. Elle ne put s'empêcher d'échapper un petit rictus au souvenir d'une anecdote narrée par son professeur de droit administratif, concernant un nain dont le premier métier fut pendant un moment d'être jeté comme un boulet humain, cette attraction s'appelait le lancé de nains. La voix du jeune homme à la longue expérience Dreamlandienne les questionna de manière approfondie, la morpheuse soupira de se voir encore répéter une énième fois son histoire à des inconnus, cela commençait à en faire beaucoup. Bon, il est vrai que quatre personnes n'étaient pas un chiffre si important, toutefois, Lyun n'était pas du tout habitué à communiquer aussi souvent, en tout cas la journée, elle se rattrapait largement. Elle parlait quasiment à personne à part ses professeurs ou ses chargés de TD lors d'interrogations. Lyun accepta tout de même de relater une nouvelle fois, uniquement parce qu'elle était fauchée et que ses actions appartenaient à un champ d'action limité, si elle pouvait grappiller quelques faveurs, elle ne se ferait pas prier.


- Je viens du royaume des rapaces situés dans le royaume du vide et on peut dire que je ne suis là que depuis quelques nuits comme tu as pu le constater. Expliqua-t-elle en croisant les bras

- Alors que voulez-vous les jeunes gens ? Questionna le patron du nom de Simon, une serviette sur l'épaule et l'air un peu surchargé.

- J'aimerais boire un soda bien frais s'il vous plait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 107
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 24

Nouveau challenger
Nassib Kobb
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 20
Renommée: 25
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Expédition dans le royaume dédié au Kawaisme [PV : Nassib Kobb et Clem Free] Lun 17 Oct 2016 - 0:24
«Ah... Clem. J'habite ici depuis, hmm... très peu de temps. » Il habite ici. Je ne pensais pas qu'on pouvait habiter à dreamland. Pourtant maintenant qu'il me le dit, ça semble logique. Il doit surement appartenir à ce royaume. En tout cas je ne me suis pas trompé, c'est loin d'être un novice si il habite ici. Cela doit être chiant de squatter le même royaume. Il y a tellement de choses à voir, pas moyen que je me sédentarise à dreamland.

Avec ses trois compagnons nocturnes, Nassib continua son chemin dans le royaume des chats. Les gens qui croisés leur route, ne semblaient pas surpris. C'était comme dans son royaume, ils avaient l'habitude des voyageurs. Je me demande si il y a des guildes secrètes comme pour celle de Hood. Est-ce que ce royaume est aussi prospère qu'on pourrait l'imaginer ou la nuit vaut il mieux rentrer chez soi.

Le groupe se retrouva devant un pub, le Simon's Cat. A peine entrer, qu'on y voyait l'animation principale. Comme lorsqu'il avait accompagné Aurore au repère de Hood, les clients se bastonner entre eux à l'aide de tous ce qu'il y avait à porter. Je me demande si des voyageurs se tapent entre eux. J'aimerais bien voir un combat de voyageur expérimenter. Il existe forcément une arène, avec des voyageurs puissants. Je pourrais m'y faire un nom, si je devient un voyageur aguerri.

Le groupe continua leur route jusqu'au barman, Clem le salua et Nassib lui fit un signe de la tête en guise de salutation. Le barman qui était aussi le patron leur conseilla une table au fond, dans un coin. Il ajouta qu'il allait vite arrivé prendre leur commande. Après que le groupe s'installa, Clem prit la parole.

" Bon alors, d'où est-ce que vous venez, vous êtes à Dreamland depuis longtemps ?

-  Je viens du royaume des rapaces situés dans le royaume du vide et on peut dire que je ne suis là que depuis quelques nuits comme tu as pu le constater. Une fille oiseau, elle serait une aigle. Elle partage leur fierté en tout cas.

- Alors que voulez-vous les jeunes gens ? Rapide le bonhomme, ça fait plaisir.

- J'aimerais boire un soda bien frais s'il vous plait.

- Pareil pour moi, s'il vous plait. Se retournant sur le voyageur. Je viens du royaume de la lumière. Je suis ici depuis un petit moment, mais j'ai surtout passé mon temps à me balader et éviter les ennuies. Depuis peu je suis à la recherche de compagnon, je pensais pouvoir me débrouiller seul, mais plusieurs nuits il m'a fallu l'aide de personnes pour m'en sortir en vie. Et toi Clem ? Tu habites ce royaume, tu y tire aussi tes pouvoirs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Facteur X
Messages : 1369
Date d'inscription : 07/01/2011
Age du personnage : 24

Arpenteur des rêves
Clem Free
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 120
Renommée: 1445
Honneur: 160
MessageSujet: Re: Expédition dans le royaume dédié au Kawaisme [PV : Nassib Kobb et Clem Free] Mer 19 Oct 2016 - 12:15
Ils  étaient tranquillement installés, enfin... aussi tranquillement que pouvait l'être quatre personnes calmes dans un combat d'ivrognes. Très stéréotypés d'ailleurs le combat, les chats se sautaient dessus, se retrouvaient assommés sur les lampes ou les tables et se lançaient des chaises sur la tête. Une vraie bagarre de comptoir comme pourrait se l'imaginer un enfant ou bien une personne n'en jamais connu. C'était d'ailleurs là une des particularités de Dreamland justement : le monde était crée et imaginé par des rêveurs, et plus spécifiquement, leur subconscient. Donc si Dreamland s'en sortait bien pour respecter des principes généraux, comme de la monnaie, des rois, des royaumes, des voitures, il sortait le plus souvent des versions simplifiés de ce que les gens connaissaient peu mais imaginait beaucoup : un avion à Dreamland se pilotait souvent très facilement et une bagarre de bar ressemblait plus à une foire d'empoigne digne d'une bande dessinée qu'un vrai combat entre texans furibards.

Clem se pencha en arrière sur sa chaise et posa ses pieds sur la table avec une agilité et un aplomb qu'il n'avait qu'à Dreamland, se désintéressa de la bagarre et revint à la discussion.

En tout cas, la question préambule de Clem avait suscité peu de réaction chez ses interlocuteurs, notamment chez la fille. Bon il ne les avait pas questionné de manière approfondie non plus mais si la fille répondait le minimum syndicale, et avec mauvaise esprit qui plus est (preuve qu'elle n'avait toujours pas digéré leur altercation de tout à l'heure, l'hypothèse de Clem comme quoi il l'avait vexé s'en retrouvait renforcé) c'était à se demander pourquoi elle avait accepté l'invitation finalement. Boire à l’œil gratuitement, peut-être ? Cela n'avait pas l'air d'être son genre. On ne pouvait pas être fier et opportuniste à la fois. Peut-être était-ce l'environnement tapageur ou le contexte qui la retenait un peu. Si c'était le cas peut-être que l'alcool allait la désinhiber un peu ? On ne savait jamais (même si la suite allait montrer à Clem qu'il y avait peu d'espoir de ce côté là).

Pour le coup Nassib était un peu plus disserte, parlais un peu plus de lui hors du cadre de la question initiale et entretenait même la conversation avec l'agoraphobe. Ouf, à un moment le rouquin avait craint de devoir parler à deux murs. Il rigola intérieurement quand Simon reçu la commande de deux « sodas ». Boisson relativement inconnue pour un barman venant d'un royaume qui ne connaissait pas l'électricité. C'est devant les sourcils levés et l'air hésitant du chat blanc que Clem vint à son secours :

« Du jus de fruit sucré, généralement. » Le barman le remercia d'un regard et, après avoir fait claquer ses mains d'un air théâtrale, s'éloigna de la table en disant aux deux voyageurs qu'il allait s'en occuper, avec le sourire crispant du commercial n°96 qui veut dire « ça n'est pas sur la carte mais je vais quand même le faire pour vous parce que je suis un professionnel ». Tout à son esquive, il lança à Clem :

« L'habituel pour toi ? »

-L'habituel ! Répondit l'intéressé en levant le poing pour signifier son approbation. Il rebondit ensuite très vite sur ce que lui avait répondu Nassib.

« Le Royaume de la Lumière ? Je n'y suis jamais allé -pas plus que celui du Vide- ajouta t-il en aparté à Lyun, mais j'y connais un voyageur vachement sympa. Le nom de Corey te dit quelque chose, peut-être ? En tout cas je plussoie ton envie de te trouver un groupe. C'est important d'être bien accompagné à Dreamland, surtout aux débuts. On ne le répétera jamais assez mais ça reste un monde plein de dangers, fit-t-il en accompagnant sa phrase d'un clin d’œil parfaitement immature à Lyun, comme quoi il n'y avait pas qu'elle qui avait été vexé. Et pour répondre à ta question, non je n'ai pas de pouvoir lié à ce royaume, même si je n'aurais pas dit non, je suis agoraphobe et je peux faire mumuse avec les distances. Ce n'est pas très tape à l'oeil mais ça a souvent son utilité. Et toi tu peux faire quoi du coup ? Tu peux modifier ton corps ?

C'était sympa une conversation qui coulait tout seul, ça en faisait presque oublier à Clem son irritant pansement. Il se rappelait aussi à quel point il gardait son pouvoir secret quand il était nouveau sur Dreamland et à quel point il rechignait d'en parler. Il se demanda si Nassib allait faire preuve du même à priori même si l'agoraphobe le trouvait moins coincé que lui à son époque. Il songea aussi au fait qu'il n'avait pas posé la question à Lyun mais elle se sentirait peut-être suffisamment à l'aise pour répondre également.

__________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Expédition dans le royaume dédié au Kawaisme [PV : Nassib Kobb et Clem Free] Aujourd'hui à 1:13
Revenir en haut Aller en bas

Expédition dans le royaume dédié au Kawaisme [PV : Nassib Kobb et Clem Free]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2 :: Royaume des Chats-