Haut
Bas

Partagez|

quête: proie ou prédateur? [PV Darm]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 209
Date d'inscription : 08/02/2015
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Shad Blackburn
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 265
Renommée: 455
Honneur: 130
MessageSujet: quête: proie ou prédateur? [PV Darm] Lun 16 Fév 2015 - 15:44
Tout se passe plutôt bien en ce moment pour Shad. Les examens s'annoncent assez réussis et il n'as plus d'emmerdes avec son rival du bahut pour le moment.
Il n'avait qu'une envie en tête a la fin de cette journée: s'amuser. C'est sur cette heureuse pensé que le jeune voyageur s'endormis, mais peut-on seulement se divertir à Dreamland?
Sa réponse fut de se retrouver à l'entrée d'une immense ville lumineuse don les bâtiments colorés et scintillants dépassent par endroit la hauteur des murs d'enceinte de la ville. Shad avança doucement dans la grande rue principale, les bras pendant mollement le long du corps, bouche bée et la tête levée vers les enseignes des casinos, des boutique et des bars avec des étoiles plein les yeux.
Cela doit faire a peu près une semaine qu'il est devenu voyageur et ce monde onirique lui plait de plus en plus. Le jeune invocateur savait que son pouvoir ne lui permettais pas encore de se lancer dans des aventures dignes d'un héros épique, mais que pouvait t'il bien lui arriver dans cette Las Vegas dreamlandienne?
C'est donc avec un sourire émerveillé qu'il décida de s'arrêter dans un casino pour y faire quelque parties de poker et de black jack.
Mais n'ayant jamais était très doué pour les jeux de cartes Shad trouva plus intéressant d'aller lever le coude dans un bar pour y déguster une bonne bière; ça, sa le connais.
Après deux bonne pintes il estima qu'il était temps d'aller prendre l'air et sorti donc se promener dans les petites rues a l'écart de la foule. Au coin d'une petite ruelle il entendit un cris d'injure laissant paraître que quelqu'un était fortement ivre et en colère.

"-t'en veux encore p'tit con?!"

Il s'agissait vraisemblablement de deux voyageurs en pleine rixe. Ou plutôt d'un voyageur en train d'en victimiser un autre plus jeune que lui.
Le plus âgé semblait en effet être complètement ivre et le plus jeune se recroquevillait contre le mur de la ruelle en se protégeant tant bien que mal avec ses bras en travers du visage. L'agresseur le fouettais violemment avec ce qui ressemblait à des câbles électriques, lançant des décharges au contact de sa victime.

"-pitié! arrête!"

L'autre ria avec un aire sadique.
Shad ne le supporta pas. Il a horreur de la violence gratuite et à plus forte raison quand elle est destiné à des gens innocents et sans défense. Bon, ça va partir en vrille mais tan-pis. Hors de question de le laisser faire.
L'agresseur ivre recula d'un pas pour prendre de l’élan et se prépara a frapper le pauvre voyageur au sol d'un coup décisif.

"ce mec est cinglé, il veux clairement le tuer.."

L'invocateur réagit immédiatement et appela son essaim d'ouvrière. Dans la foulé il courut droit vers le fou furieux au fouet électrique pour s'interposer entre lui et le jeune voyageur complètement tétanisé. Au moment où le fouet claqua sur le dos de Shad les abeilles avaient déjà terminé leur oeuvre et l'armure alvéolé le recouvrait entièrement. Le jeune invocateur des abeilles fut soulagé de constater que son armure l'avait correctement protégé.

"-Cours! Barre toi je m'occupe de lui!"  

La victime se leva brusquement et s'enfuit en courant a pleines jambes.

"-t'es qui toi sale merdeux?!"

Shad ne lui laissa pas le temps de réagir et lui colla une salade de phalange en cire compactée dans les dents; faisant volé une molaire au passage.
Le manieur de câble tituba en arrière et essuya le sang qui coule de sa bouche. Il leva lentement le tête et lança un regard de tueur à Shad.
Et c'est partis pour les emmerdes...

"-t'as de la chance que ma nuit se termine petit, mais demain je te retrouverait et JE TE TUERAIS!!"

Il disparut. Il s'est sûrement réveillé et pour bien faire Shad ne connais même pas le nom de son adversaire..
Mais bon, bref. Sa nuit à lui aussi se termine, on réglera ça demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 159
Date d'inscription : 30/01/2015
Age du personnage : 20

Citoyen modèle
Darm
Citoyen modèle

Carte d'identité
Essence de Vie: 145
Renommée: 370
Honneur: -58
MessageSujet: Re: quête: proie ou prédateur? [PV Darm] Lun 16 Fév 2015 - 23:25

- Psst, Darm !
- Quoi, Vladimir ?
- Tu travailles pour le boss depuis deux semaines, presque gratuitement. T'as jamais pensé à faire autre chose pour arrondir les fins de mois ?

Tu te penchas vers ton interlocuteur, une espèce d'armoire à glace russe (bien qu'étant originaire de Dreamland...), avec attention. Travailler durant ton temps libre, plutôt que le passer à boire dans les coins mal famés de Kazinopolis ? L'idée était plaisante.

- J't'écoute.
- Il y a des avis de recherche sur des Voyageurs en ville. Faut juste mémoriser la gueule du type, le retrouver, la lui casser et le remettre aux autorités de la ville.
- Casser des gueules ? Putain, c'est cool. Et pour ses tripes ?
- Euh.. Non, j'crois qu'il faut le remettre vivant... T'arriveras à te contrôler, s'il saigne ?

Tu te mis à réfléchir car la question était pertinente. Toi et Vladimir étaient de garde devant la porte du bureau du grand chef de la Compagnie. Un boulot vraiment chiant, dans lequel il ne se passait vraiment rien. Ainsi, tu finissais par parler avec Vladimir, toi qui est déteste les conversations.

Concernant la réponse à la question... T'avais beaucoup progressé mais tu pétais toujours les plombs à la vue du sang... Il fallait donc faire attention, et tenter de les assommer. Ou alors, ils récupéreraient les fauteurs de trouble dans ton estomac.


- On s'en branle. T'en as sur toi ?
- De quoi ?
- Des avis de recherche, pov' con !
- C'est toi qui dis ça... 'fin bref, tiens ! Voilà trois types qui devraient pas t'poser trop de problèmes.

De son costard de fonction, il extirpa trois avis de recherche très « Royaume des cow-boys » que tu consultas rapidement. Les types avaient des gueules de fiotte, il y en avait même un qui se cachait derrière une cape tellement il ressemblait à rien. Tu crachas par terre de dépit. Tu ne tardas pas à remarquer les récompenses : des chiffres avec la mention « EV » placée derrière.

- Dis, on peut acheter des cigares avec la prime de ces trois pédales ?
- Tu plaisantes ? Tu peux même t'en payer plusieurs boîtes !

Plusieurs boîtes ? PLUSIEURS BOÎTES ? Aioanjkndiabjdnlahbdibajdjbaibkjjdhdbizbaidabiuzbidbauidbjsjabsjbs. T'allais en faire une syncope tellement ça te choquait. En même temps, tu acceptais d'être le garde du corps d'un type puissant et donc souvent menacé pendant un an pour un cigare et on venait de t'apprendre qu'en arrêtant trois demi-portions, tu pouvais gagner l'équivalent (pour toi) d'une vingtaine d'années de servitude. C'était un peu gros...

- Darm ? T'es devenu livide... enfin, plus que d'habitude. Tu vas bien ?

Tu ne répondis pas et glissa avec précaution l'avis de recherche dans ton propre smoking de fonction. Demain, tu serais chasseur de primes et beaucoup regretteraient d'avoir une prime sur leur tête.

-----------------------------------------------------------------------------------

Tu te retrouvais donc dans les rues de Kazinopolis, bien loin des locaux de la Compagnie. Torse nu, deux des avis de recherche étaient tenus par l'élastique de ton short de biker tandis que le troisième pendouillait dans ta main. Tu le regardais quelquefois, afin de comparer l'image de l'avis et les visages que tu voyais dans la foule. Sans succès. Cela faisait maintenant deux bonnes heures que tu cherchais dans la foule, parcourant des kilomètres et des kilomètres de rues bondées.

Seule la pensée des boîtes de cigare te permettait de tenir bon et de ne pas te précipiter vers un bar histoire d'y chercher les ennuis. Et c'est alors que tu commençais à abandonner tout espoir que tu aperçus l'albinos gay qui figurait sur l'avis de recherche. Il semblait attendre quelqu’un, et avait l'air passablement énervé.

Si tu avais été un poil plus intelligent, t'aurais attendu de voir ce qui allait se passer, qui l'albinos attendait, et t'aurais agi après avoir réfléchi. Mais t'étais pas bien intelligent et tu décidas de foncer vers l'albinos avant qu'il ne disparaisse de ton champ de vision.

Pourtant l'apparition d'une seconde personne qui s'adressa à ta cible parvint à t'arrêter dans ta lancée. Était-ce un allié ou un ennemi ? Il y avait peut-être de quoi faire d'une pierre deux coups, et même un abruti comme toi pouvait le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 209
Date d'inscription : 08/02/2015
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Shad Blackburn
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 265
Renommée: 455
Honneur: 130
MessageSujet: Re: quête: proie ou prédateur? [PV Darm] Mar 17 Fév 2015 - 10:40
"- t'as été assez con pour revenir petit, j'vais t'éclater la tronche!"

En réalité Shad n'a pas vraiment voulu revenir.. En fait il avait complètement oublié son altercation de la veille avec le taré qui se tenait devant lui. Et du coup bha il se retrouve une fois de plus a Kasinopolis étant donné qu'il n'a pas pensé à un autre endroit que celui ci..
Il espérait juste que le jeune victimisé d'hier ne soit plus dans les parages, histoire qu'il n'ai pas à le protéger une deuxième fois.
Bon, et maintenant?  L'autre se tien devant lui avec son aire menaçant et sa tignasse décolorée. Shad eu envie d'éclater de rire à la vue de sa coupe de cheveux, pour une raison qu'il ignorait il lui faisait pensé a un Jonas Brother coiffé comme ça.
Visiblement ce mec a l'aire toujours aussi taré même quand il est pas bourré.
Le jeune invocateur ne savait pas si dans ces conditions il était en mesure de lui faire face, et dans ce cas il était préférable de gagner du temps.

"-tu ne m'a pas dit ton nom."

Shad s'efforça de rester calme. L'affrontement n'est pas son objectif principal mais il garde encore en mémoire la scène d'hier, la façon dont ce cinglé avait traité le jeune voyageur en détresse... Rien qu'à cette pensé il eu envie de lui sauter à la gorge, il hait vraiment les types comme lui.

"-Je m'appel Eric Burke, sale merdeux!! retiens bien ce nom, car cette nuit c'est le dernier que tu entends."

Sur cette menace très convaincante, Shad resta impassible et interpella calmement une créature des rêves qui passait par là en lui attrapant gentiment  le bras.

"-Excusez moi, comment vous appelez-vous demoiselle?"

"- Je euh.. je m'appelle Aya, mais pourqu..."

Eric Burke regarda Shad d'un regard mauvais avec un mélange de colère et d'incompréhension.

"-ah, désolé Burke mais tu ne seras que le deuxième cette nuit... et t'as vraiment un nom dégueulasse franchement."

Burke était sur le point d'exploser, il était rouge comme une pivoine. Shad estima qu'il était temps de faire quelque chose.
Alors que son adversaire s'apprêtait à sortir les griffes -ou plus exactement les fouets- le jeune invocateur se mit à courir en sens inverse en bousculant parfois les rêveurs et les créatures des rêves sur son passage, récoltant ainsi quelque noms d'oiseaux pas très sympathique. Burke se lança immédiatement a sa poursuite en jurant comme un charretier.
Shad remarqua qu'ils étaient suivis à distance par ce qui semblait être un créature des rêves torse poil et en short de biker. Plutôt baraque l'animal. Il se demanda si celui-ci aussi en avais après lui et il valait mieux ne pas prendre de risque.
Le jeune fuyard tourna aussi sec au coin d'une ruelle pour tenter de les semer, mais cela ne pris pas avec Burke. Shad sentis un câble électrique s'enrouler autours de son cou et la décharge le traversa. Son cœur manqua un battement.

"Bordel, sa fais mal!!"

Burk le tira en arrière pour le ramener à lui; il fallait réagir.
Le jeune voyageur sentit la colère monter comme la moutarde vous monte au nez, il va lui montrer a cet enfoiré.
Shad décida donc de se retourner et suivit le mouvement du fouet en l'accentuant d'un bond en avant pour foncer droit sur son adversaire. L'effet de surprise fut une réussite; Burke se pris un grand coup de boule dans le nez et se fit emporter en arrière, pousser par le coup et sa propre force de traction. De toute évidence il ne s'était pas attendu à ce que son ennemis se retourne...

"peu être pas la même lopette que celui d'hier celui là.."

Lorsque Burke leva la tête il fut surpris de voir le jeune invocateur recouvert d'abeille de la tête aux pieds. Très vite l'essaim s'envola en laissant son jeune adversaire recouvert d'une armure jaunâtre et brillante. Il l'avait déjà vu ça hier...

"-Aller, amène toi! On va voir comment tu te débrouille face à un adversaire qui te rends tes coups!"

Au loin; au dessus de l'épaule de Burke, Shad aperçut le biker torse poil qui les suivais à distance depuis tout à l'heure. Aller t'il intervenir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 159
Date d'inscription : 30/01/2015
Age du personnage : 20

Citoyen modèle
Darm
Citoyen modèle

Carte d'identité
Essence de Vie: 145
Renommée: 370
Honneur: -58
MessageSujet: Re: quête: proie ou prédateur? [PV Darm] Mer 18 Fév 2015 - 5:02

T'avais suivi nos deux tourtereaux, sans intervenir car ça sentait le combat. Et les combats t'excitaient. C'était comme si, avant que tu te joignes à eux, deux jeunes femmes nues décidaient de jouer entre elles afin de t'émoustiller. Tu ne voyais pas souvent des Voyageurs se battre, et tu n'allais pas t'en priver, les regardant jusqu'à ce que l'envie de t'en mêler soit trop grande.

Mais pour le moment, ils ne semblaient pas pressés de se battre. On était à la phase de l'intimidation, ou chaque mâle se servait de sa gueule afin d'effrayer l'autre. Tu fis un sourire lorsque l'adversaire de ta cible insulta le nom de son adversaire, après avoir démonté son adversaire : pour une fois que tu comprenais une tirade !

Mais le type se mit à fuir... Il fallait pas ! C'était rien qu'une fiotte, en fait, il n'avait que la gueule... T'étais déçu. Quand le câble s'enroula autour du cou du fuyard, tu poussas un grognement de satisfaction. T'avais bien fait de les suivre ! De là où tu étais, tu pouvais voir le sang s'accumuler aux joues du morveux. Tu te passas la langue sur les lèvres, prêt à savourer sa lente agonie.

Cependant, le crétin albinos gâcha tout en tentant d'attirer sa proie vers lui. Tu vis le jeune homme lui porter un solide coup de tête, qui lui fit saigner du nez. Tu essayais de te contenir mais, d'ici, tu pouvais sentir l'odeur du fer. L'odeur ne te suffisant plus même si tu dilatais tes narines, tu écartas les gens qui s'opposaient à ton passage et tu te rapprochas d'eux jusqu'à ce que tu puisse apercevoir le liquide vermeil. Je tentais de te raisonner mais c'était... trop... tard...

Enfin libre ! Le colosse fendit la foule en rugissant tandis que l'un se revêtait d'une armure jaunâtre et que l'autre se préparait à attaquer. Se jetant sur l'albinos alors que son attention était focalisée sur Shad, il le jeta au sol d'une violente bourrade.


- J'peux plus résister, fillette. À LA BOUFFE !

Au fond de lui-même, une part de Darm savait qu'il ne devait pas bouffer l'albinos afin de remettre quelque chose d'authentifiable aux autorités de la ville. Mais il avait envoyé cette partie profondément se faire foutre. Se mettant à quatre pattes sur sa proie, il entreprit de lui mordre sauvagement l'épaule sans se soucier du fouet électrique qui s'enroulait autour de son cou. Les décharges étaient violentes, mais pas suffisamment pour empêcher Darm de savourer la chair du mioche.

Entre deux bouchées, Darm releva la tête afin d'envoyer un coup de boule dans le visage de l'albinos, lui arrangeant le portrait.


- Délicieux ! Et ces décharges... J'en frissonne !

"Aïe ! Lâche-moi, putain !."

Une espèce de chargeur apparut dans les mains de l'albinos, et il le plaqua contre le câble électrique. Cela produisit une décharge si puissante qu'elle fit sursauter Darm qui fit un bond en arrière. Manque de bol, son cou était toujours serré par le fouet ce qui entraîna son adversaire vers lui, tout en lui causant une douleur qui n'augurait rien de bon.

Et pour ne rien arranger, Darm sentait le contact d'une lame fine et pointue entre ses reins. Une petite dague, ou du moins quelque chose d'approchant.


- Je te conseille de nous laisser notre proie intacte, si tu tiens à la vie...

Pour toute réponse, le colosse se contenta de sourire, dévoilant des crocs de prédateur luisants de sang. La chasse pouvait continuer.

Cependant, l'agresseur de Darm n'était pas seul, et son collègue était arrivé au même moment, tandis que la bête inhumaine tentait de dévorer sa proie.


- J'm'occupe de Maya l'Abeille, Stealth. Gaffe à ce que Burke ne s'échappe pas !

Après cette ultime recommandation, le second chasseur de primes (Bertrand Sorbier) se dirigea vers Shad, en souriant. L'invocateur d'abeilles s'était trouvé au mauvais endroit, au mauvais moment et vu que Bertrand ne voulait pas que son coéquipier se fasse attaquer en traître, dans le dos (quel comble pour un assassin !), il devait le neutraliser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 209
Date d'inscription : 08/02/2015
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Shad Blackburn
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 265
Renommée: 455
Honneur: 130
MessageSujet: Re: quête: proie ou prédateur? [PV Darm] Mer 18 Fév 2015 - 11:19
Burke se releva en essuyant lentement le sang qui dégoulinait de son nez et s'apprêta à riposter. Shad se prépara à recevoir son adversaire mais à ce moment là un détail l’interpella; où est passé le biker? Il n'était plus dans son champ de vision.
C'est alors que le body builder surgit brusquement derrière la manieur de fouet et le plaqua avec force et violence au sol.

- J'peux plus résister, fillette. À LA BOUFFE !

Il entreprit alors de lui mordre l'épaule d'un aire bestiale à la façon d'un carnassier préhistorique dévorant sa proie fraîchement capturé. Shad s'était certes attendu à ce qu'il intervienne puisque qu'il les suivait depuis le début de l'altercation, mais il ne l'imaginait pas de la sorte. Le jeune voyageur resta là; bouche bée, un sourcil plus relevé que l'autre marquant ainsi sa stupéfaction face à la scène qui s'offrait à lui. Puis contre toute attente il éclata de rire en pointant un doigt moqueur vers Eric Burke.

-HA HA! Tu ne t'attendais pas à ça burke? Bha moi non plus, HA HA! Et bon appétit bien sûre!

Shad observa la scène sans oser intervenir. Le biker a l'aire balèze et les ripostes inefficaces de Burke à son encontre le conforta dans cette idée. Et puis de toutes manières, si cet enfoiré se fait bouffer, il n'aura que ce qu'il mérite. Restait plus qu'a espérer qu'il ne soit pas le suivant...
En plus de ça, le musclé affamé remit des coups de boule dans la tronche de son festin par dessus celui que Shad avait déjà placé lui refaisant un portrait style Picasso.

Mais alors que l'altercation entre les deux continuait à se dérouler à la manière d'un combat de lutteur Gréco-romain bourré, deux autres voyageurs apparurent au coin de la ruelle.


L'un d'entre eux, vêtu d'une longue cape noire, pointa sa dague sur les côtes du biker.
Shad ne l'avait même pas vu venir celui là; apparemment il est plutôt doué pour la discrétion. Mais maintenant qu'il s'était montré devant le sauvage, ça ne lui servait plus à grand chose. Shad avait la nette impression qu'une dague ne suffirait pas à arrêter le tas de muscle qui était visiblement déjà bien excité; il sera probablement la suite du menu celui là...
Le second passa derrière Burke et s'avança devant Shad.


- J'm'occupe de Maya l'Abeille, Stealth. Gaffe à ce que Burke ne s'échappe pas !

Maya l'abeille?.. La blague ne lui avait pas plu et il commençait à en avoir ras le bol de tout ces zigotos qui venaient lui pomper l'air alors qu'il essayait de passer des nuits agréables. Mais soudain l'esprit de déduction de Shad; à la bourre comme toujours; se mit en marche et il comprit alors la situation dans laquelle il se trouvait.
Ils étaient des chasseurs de prime! Tous! Hormis Burke bien sûre, qui lui était la cible.
Et d'après le sourire provocateur du voyageur qui s'avançait devant lui, le jeune invocateur était probablement pris pour une cible lui aussi.

Mais hors de question de se laisser marcher dessus par ce comique de bas étage.


-Mais dit moi t'es un rigolo toi, tu serais pas originaire de circus attraction par hasard?

Le sourire de son interlocuteur s’effaça pour laisser place à un rictus laissant paraître qu'il n'avait pas apprécié la réponse à sa provocation. Derrière lui le biker, Eric Burke et le dénommé Stealth se tenaient tous les trois les uns en face des autres en formant un triangle, se préparant à un combat acharné.
Le voyageur faisant face à Shad bondit en avant vers lui sans crier gare et envoya un coup direct dans le plexus solaire de l'invocateur. Il est rapide ce con!
Shad ne l'avait pas vu venir et malgré sa carapace de cire il sentit l'impact du coup.
L'armure alvéolé fit son travail et absorba une grande partie du choc. Cependant ce type avait de la force et la carapace ne supporterait peu être pas tout ses coups.

Shad attrapa le bras encore tendu de son assaillant et le fit tourner sur le côté pour le propulser contre le mur. Mais l'adversaire réagit aussitôt et repoussa le jeune voyageur qui se retrouva le dos plaqué contre celui du cannibale enragé.


-Tss, sort de ta coquille mon poussin.

Cette nuit s'annonçait riche en empoignade musclée et Shad était pressé d'aller se saouler le gueule. Sur cette pensée une idée lui vint à l'esprit. Il tourna la tête pour s'adresser au biker.

- écoute musclor, j'ai un truc à te proposer. Moi la prime ne m’intéresse pas, mais je commence à en avoir ma claque de tout ces zouaves. Alors voilà ce que j'te propose: Ont leur bottent le cul, t'empoche ton pognon et j'te paye une binouze, ça te vas?

Il serait sage de la part du biker d'accepter la proposition du jeune invocateur des abeilles, car chacun de leur côté ils se retrouvaient seuls face à trois adversaires. S'ils s'alliaient, se serait vite réglé étant donné la force impressionnante du sauvage et la résistance de Shad.

Mais vu son état de rage, allait-il accepter?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 159
Date d'inscription : 30/01/2015
Age du personnage : 20

Citoyen modèle
Darm
Citoyen modèle

Carte d'identité
Essence de Vie: 145
Renommée: 370
Honneur: -58
MessageSujet: Re: quête: proie ou prédateur? [PV Darm] Jeu 19 Fév 2015 - 18:41

Le colosse se jeta en avant, se rapprochant soudainement de l'albinos tout en se mettant hors d'atteinte du poignard de l'autre zouave. Attrapant le câble électrique à deux mains, tout en bandant ses muscles afin de ne pas le lâcher à cause des décharges, il réussit à faire à déséquilibrer sa proie et à le faire tourner comme un marteau lors d'un concours de lancer de poids. Pas longtemps, mais suffisamment pour le faire percuter le type au poignard avec violence.

La tapette qui se cachait derrière une burka en lâcha sa dague de surprise et profita de sa chute au sol pour la rattraper. Quant au boulet humain tombé par dessus, ne pouvant se résigner à abandonner son câble, il relâcha la nuque de la montagne de muscles afin de ne pas être de nouveau utilisé comme fléau d'armes vivant.

L'électricité ne semblait pas être particulièrement efficace sur un Darm enragé. Même sur Darm tout court. Hormis les décharges vraiment puissantes, qui étaient capables de le faire sursauter en prenant le contrôle de ses nerfs, voire de le projeter en arrière, les autres ne pouvaient pas vraiment l'atteindre.

En même temps, produire des décharges électriques ne semblait pas causer un gros effort à l'albinos. Par contre, les décharges vraiment puissantes, elles, avaient un impact considérable. Malheureusement pour lui, Burke ne pouvait pas la faire toutes les deux secondes.

Son arme en main, Burke se redressa précipitamment et alla se placer à une distance raisonnable de ses deux adversaires. Chacun se jaugeait. L'albinos grimaçait, tout en compressant son épaule qui saignait terriblement. Il parvint toutefois à envoyer un sourire de défi aux deux chasseurs de primes.


" Tant de monde pour venir m'arrêter ? C'est que j'suis connu, en fait !"
- Je vais tuer Zangief et, après, je vais te trancher les tendons afin que tu ne puisses pas nous échapper...
- J'vous attend, les pédales ! Parler c'est pour les gonzesses : un homme doit agir ! rugis-tu, un sourire mauvais aux lèvres.

L'électricité avait eu le mérite de te faire reprendre tes esprits. La vue du sang ne te transformait plus en bête incapable de réfléchir, car tant d'action t'avait permis de reprendre le dessus sur tes instincts primaires. Ce qui était un poil paradoxal. T'en avais marre de devoir prendre les devants, c'était à eux de se bouger. Soit ils se décidaient à faire équipe pour te régler ton compte, soit ils réglaient leurs comptes entre eux. Mais qu'ils arrêtent, par pitié, de raconter leurs vies ou de se la jouer !

Ce fut durant cette accalmie que l'autre Voyageur, aux prises avec le pote de Burkaman, proposa à Darm de faire équipe afin de leur botter le derrière, et même de lui payer une binouze après. En plus, il avait employé des termes appartenant à ton vocabulaire usuel : « binouze », « zouaves », « cul », « pognon ». Il te plaisait bien, ce mioche : il avait de l'avenir.


- J'm'étais trompé sur ton cas, t'es pas une fiotte. Va pour la binouze !

Lorsque tu reportas ton attention sur les deux autrez zouaves, tu te rendis compte qu'il y avait un problème : Burkaman avait disparu. Il ne restait que l'albinos qui semblait également le chercher du regard.

- Et bien, moi qui hésitais sur celui de vous deux que j'allais attaquer en premier... Voilà qui m'arrange bien ! déclaras-tu, tout en fonçant sur l'invocateur qui révoqua son fouet et son chargeur pour invoquer... un grille-pain qu'il brandit dans ta direction.

" Va en Enfer !"

Un véritable cône de chaleur se créa, dans lequel tu t'engouffrais. Tes sourcils s'enflammèrent, tout comme ta chevelure... Allais-tu crever vivant ?

Le cône eut également un autre effet, puisque l'albinos l'avait orienté de manière à toucher une large zone : il enflamma la cape de notre ami Burkaman, qui se retrouva à hurler et à agiter ses bras tandis que son Artefact s'enflammait. Bien entendu, l'Artefact n'en serait pas détruit mais ça ne devait pas être très confortable pour son possesseur, et cela mit fin à son camouflage.


" Personne ne s'en prend à Eric Burke ! Retenez bien ce nom !!"

Il se mit à rire comme un dangereux mégalomane, alors que son grille-pain continuait à chauffer. Puis, le grille-pain cessa de fonctionner et Eric parût se rendre compte d'une chose : tu n'avais pas bougé, croisant les bras en attendant que sa technique cesse de faire effet.

Tu étais entièrement nu et chauve, les flammes ayant tout consumés tout en faisant fondre légèrement ta chair. Décroisant les bras, tu rouvris les paupières que tu avais fermées afin que tes yeux ne fondent pas, et tu souris à ton adversaire.


- On dirait que l'Enfer n'a pas voulu de moi.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 209
Date d'inscription : 08/02/2015
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Shad Blackburn
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 265
Renommée: 455
Honneur: 130
MessageSujet: Re: quête: proie ou prédateur? [PV Darm] Ven 6 Mar 2015 - 16:06
La réponse du biker le soulagea. autant il pouvait toujours essayer de se démerder face aux autres, mais face a lui c'était déjà beaucoup moins sure.. Mais il avait accepté de faire équipe avec lui et à deux ils allaient leur coller une bonne raclée et ensuite il pourra se pinter la tronche afin d'oublier ces deux nuit qui l'avais plus que gonflé.
Shad s'écarta sur le côté pour faire en sorte que son adversaire ne cogne pas involontairement son coéquipier torse poil suite à une prodigieuse esquive, et se mit en position de combat toujours face à lui.
Il va falloir être attentif car le gars est plutôt rapide et sa force n'est pas négligeable. Le camarade de Shad avait l'aire de s'en sortir assez bien et à en juger par ses hurlements bestial il s'amusait comme un petit fou. Seulement voilà, ils commençaient tous a attirer l'attention avec le bordel qu'ils foutaient. ils allaient devoir faire se dépêcher d'en découdre ou les autorités aller finir par débarquer.
Quelque chose interpella le jeune voyageur. Où est passé le voyageur vêtu de la cape noire? C'était mauvais signe et son présentement se confirma lorsqu'il senti une pointe dans son dos qui semblait chercher une faille dans son armure.
Par chance Burke décida de jouer sa dernière carte et invoqua ce qui semblait être un grille pain qui envoya une vague de chaleur sur un angle assez large, ce qui mis le feu à la cape de l'homme invisible révélant ainsi sa position. Shad saisi l’occasion et l'attrapa par le col pour lui envoyer un grand coup de boule qui eu pour effet de mettre complètement ko le voyageur à la dague.
Le biker se trouvait entre Shad et Burke et avait donc protégé le jeune invocateur de la vague de chaleur, mais ne s'en tira pas indemne. enfin, il avait l'aire d'avoir tenu le choc mais il était complètement à poil maintenant...

- On dirait que l'Enfer n'a pas voulu de moi.

- Même le diable aurait peur de toi...

Shad regretta très vite son trait d'humour. En effet il avait presque oublier l'autre-celui qu'il était censé affronté à la base- qui en avait profité pour lui envoyer un grand coup de poing dans le dos.
Le choc fut douloureux mais supportable. Cependant l'armure se brisa dans son dos créant ainsi une fissure qui monta jusque sur le haut de ses épaules.
Le jeune invocateur tomba en avant et fit une roulade sur le côté. Les choses se compliquaient, il devait absolument éviter d'exposer son dos sinon s'en était fini pour lui. Mais il avait encore ses poings il devait juste ne pas le rater.
L'assaillant se jeta une nouvelle fois en avant sur Shad, le poing armé, mais le jeune voyageur ne fut pas assez stupide pour se faire avoir une deuxième fois. Il s'abaissa en pliant les les genoux pour esquiver l'attaque et remonta aussi sec pour placer un uppercut dans le menton de son adversaire. Il tituba en arrière et se cogna sur le biker tors... à poil. S'il restait là il allait passer un sale quart d'heure.
L'armure alvéolé état bien trop affaiblie et ne supporta pas le choc, elle se brisa en miette. Cependant shad et son camarade musclé gardaient l'avantage car le voyageur à la dague était ko, Burke était pas mal amoché et lui aussi était à cour de moyen, quant au dernier il venait de se jeter dans les bras bu biker...
S'il trouvait la force de se lancer une nouvelle fois sur Shad, il pourrait toujours lui coller une deuxième mandale. Du moins, s'il à toujours sa tête d'ici là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 159
Date d'inscription : 30/01/2015
Age du personnage : 20

Citoyen modèle
Darm
Citoyen modèle

Carte d'identité
Essence de Vie: 145
Renommée: 370
Honneur: -58
MessageSujet: Re: quête: proie ou prédateur? [PV Darm] Sam 7 Mar 2015 - 2:32

Quoi ? Ce gamin t'avait balancé que même le Diable serait terrifié par toi ? Il voulait un autographe, ou quoi ? Mais ce qui m'agaçait le plus, outre la stupidité qui t'avait poussée à prendre l'attaque de plein fouet, c'était le fait que tu en étais fier. Trop fier. En quoi le fait d'agir comme un insupportable consanguin pouvait-il t'apporter une quelconque joie ?

Je ne te comprendrais jamais, Darm. Comment pouvions-nous partager le même corps, en étant si différents d'un point de vue « intelligence » ? Un mystère de plus à résoudre, en plus de celui de tes origines ou même de la raison de ma propre existence. Mais, loin de ces considérations philosophiques, il y avait un fait réel : t'étais à poil. Entièrement nu, en pleine rue de Kazinopolis. Si les autorités se ramenaient, ça allait pas forcément être facile de s'expliquer.

Heureusement, une aura de floutage était venue dissimuler tes parties intimes. Histoire de pas gêner les éventuels spectateurs hauts comme trois pommes. Le monde des rêves pensait à tout.

Burke venait d'abattre sa dernière carte, et il n'aurait plus rien d'intéressant en main pendant une durée T dont tu ne connaissais pas la valeur. Il n'était donc pas nécessaire de gaspiller de précieuses secondes à garder cette pose virile à souhait. Tu te précipitas donc sur lui, ne cherchant plus à t'amuser mais juste à l'esquinter. Le Voyageur brandit son grille-pain comme s'il s'agissait d'une kryptonite (ou d'un crucifix), ayant perdu quelque peu de sa superbe.

Ton poing s'enfonça dans sa tronche, suivi du reste du corps. Bloquant ses bras avec ton bras gauche, tu utilisais le droit afin d'écraser impitoyablement les parties non mortelles de son visage : ses joues, son front, les côtés de sa mâchoire. Le but était de faire mal sans générer de sang. T'aurais bien entendu pu le frapper directement dans la tempe, de toutes tes forces, ce qui l'aurait assommé. Mais où était le plaisir, là-dedans ?

Tu te passas la langue sur les dents, d'un air carnassier, tandis que tu continuais de frapper ton adversaire déjà inconscient. Incapable de te lasser de la sensation que te procurais chaque contact avec sa chair tuméfiée, il fallut que quelqu'un te pousse dans le dos pour que tu abandonnes le corps de Burke et le laisse glisser à terre.Tu te retournas brusquement, pour remarquer qu'il s'agissait de ton « allié provisoire ».

Ce dernier ne resta pas longtemps dans ton dos, et son adversaire se jeta sur toi. Tu l'accueillis d'un bon vieux coup de genou dans le plexus, presque par réflexe. De quoi arrêter un buffle en pleine course. Cependant, il parvint à esquiver ton attaque et à se ruer sur Shad, dans le but de l'attraper et de le passer à tabac.

Pourquoi t'ignorait-il ? Allez savoir ! Peut-être pensait-il -pourrait-on lui en vouloir ?- qu'il n'avait aucune chance de vaincre et voulait-il emporter avec lui au moins l'un de ses adversaires ?Il avait quand même fait preuve d'une vitesse plus élevée que la tienne, tout n'était pas perdu pour lui.

Sauf que là, en s'attaquant à Shad, il faisait de lui une proie facile. Tu le ceinturas et, après l'avoir plaqué au sol, lui servit une salade de phalanges dont tu avais le secret. À ta grande surprise, il te rendit coup pour coup, le visage déformé par la haine. Et il cognait dur, presque autant que toi. Ce fut donc un combat légèrement sadomaso, et le fait d'être au-dessus de lui et donc de l'écraser sous ton poids te permit de prendre rapidement l'avantage.

Mais il t'avait bien amoché la trogne. Deux œils au beurre noir et un nez cassé, voilà ce que tu récoltais à vouloir absolument enlacer un Voyageur se battant au corps à corps.

Il y avait à présent trois Voyageurs inconscients, les trois dont tu chassais la prime. Toutefois, les autorités étaient en train d'arriver -après la bataille, comme d'habitude. Il s'agissait d'un robot à la robocop, et d'un flic tout droit sorti d'une série policière américaine, sapé en costard et le regard dissimulé par d'épaisses lunettes de soleil, qui allaient bien avec sa coupe blonde en brosse.


- Vous arrivez un peu tard, les poulets ! J'peux toucher leurs primes ?

Soudain, tu semblas te rappeler de l'existence de l'autre zouave. Il avait proposé de te payer une binouze, et avait su te caresser dans le sens du poil, sans avoir été contraint. C'était nouveau, ça ne t'était jamais arrivé avant et ça te faisait plaisir. Alors pourquoi ne pas tenter d'être un peu moins « darmesque » pour une fois ?

- Filez la moitié de la prime au gosse, là. Il parle bien !

Sur le coup, t'avais pas su quoi dire. Faire des compliments aux autres, ou féliciter les autres, c'était pas ton truc. Tu préférais les casser, physiquement comme verbalement. Mais bon, c'était pas si désagréable d'essayer d'être gentil. Fallait juste pas que ça devienne une habitude, quoi, sinon tu perdrais toute crédibilité.

Enfin, l'argent n'était pas encore tombé. Peut-être que les forces de l'ordre allaient désapprouver ta tenue et décidaient de te coffrer pour « attentat à la pudeur » ? Histoire de pas devoir faire une croix sur la récompense pour une histoire aussi conne, tu déchiras le tee-shirt du type que tu venais de mettre inconscient et te le passas autour de la taille.

Croisons les doigts !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 209
Date d'inscription : 08/02/2015
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Shad Blackburn
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 265
Renommée: 455
Honneur: 130
MessageSujet: Re: quête: proie ou prédateur? [PV Darm] Lun 23 Mar 2015 - 17:10
Et bien que d'action cette nuit! Shad espérai juste que ça ne serais pas toujours comme ça. Dans un sens il l'avais un peu chercher aussi, ça lui apprendra à vouloir jouer les héros. Ou peu être n'avais t'il simplement pas de chance. Après tout il avait vite compris que la chance; contrairement au monde réel; était un facteur important et à ne surtout pas sous estimer à Dreamland. Les trois zogotos étaient allongé au milieu de la ruelle complètement KO; et tout ça sans effusion de sang! Chapeau l'artiste!
C'est ce qu'il s'apprêtait a dire à son nouveau camarade musclé pour le féliciter de cette remarquable démonstration de force, mais un événement qui n'était pas si inattendu que ça finit par se produire. Et merde, les force de l'ordre de Kazinopolis.

"Robocop et un J.I Joe?" pensa t'il en se retenant d'éclater de rire. Le moment était mal choisi pour leur rire au nez car vu la tronche qu'ils tiraient ces deux la, musclor allai peu être devoir s’asseoir sur sa prime... Pourvu qu'ils ne lui sucre pas la prime ces cons...

- Vous arrivez un peu tard, les poulets ! J'peux toucher leurs primes ?

Ah, c'est vrai. pour ne rien arranger la politesse c'est pas son fort. Au moins avait t'il eu la décence de mettre quelque chose autour de sa taille.  

- Filez la moitié de la prime au gosse, là. Il parle bien !

... what? voilà qui deviens intéressant, mais que va t'il bien pouvoir faire de cette essence? après tout après une semaine passer a découvrir les "merveilles" de ce monde le jeune voyageur n'avais pas encore de projet donc en lui proposant la moitié de sa prime le biker le prenait un peu au dépourvu. En plus, si sa passe pas au yeux des flics Shad se retrouverais mouillé jusqu'au cou dans cette affaire maintenant qu'il l'avais clairement fait passer pour son complice. De toute façon c'était trop tard. Inutile de chercher a savoir s'il y avait des témoins, le quartier tout entier avait était témoins de cette rixe peu commune. Les créatures des rêves chuchotaient entre elles et certaine lorgné grossièrement et avec insistance sur le mannequin vêtu de son pagne. Quelque rêveurs ce tenaient également dans l'assistance, le regard perdu sans trop comprendre ce qui se passait visiblement. Le robot fixa les deux protagonistes responsable de la rixe chacun leur tours tandis qu'un rêveur avait entrepris de faire du aire guitare à  côté de lui en chantant a pleine voix; "It's a long way, to the top if you wanna rock'n'roll!!"
Il pris une grande baf dans la tronche et disparu dans la foule en tombant sur les fesses. Shad aurais juré avoir reconnu Brian  johnson, le chanteur de AC/DC..

le policier robotique ouvris un clapé sur son avant bras pour y découvrir un petit écran où était affiché la tête des trois bandits recherché.


- CIBLES INTERCEPTE: ERIC BURKE ; STEALTH; BERTRAND SORBIER. PROTOCOLE D'ARRESTATION EN COURS.

le deuxième leva la tête après avoir pris le temps d'allumer son barreau de chaise et s'adressa à son collègue.

- les deux autres ne sont pas sur la liste.

ces mots avaient quelque chose de rassurant pour Shad, peu n'auraient t'ils pas d'emmerdes tout les deux. Ou peu être moins que ce que la situation laisser entendre.


-Hey vous deux! c'est quoi ce bordel? c'est vous qui les avez arrêtés? vous avez intérêt à avoir un bon alibi les gars! sinon, une amende pour trouble de l'ordre public vous sera déduite de la prime et vous écoperais peu être de quelque heures au post! alors? des explications?

Et merde. Le mot "amende" n'avais pas l'aire de plaire des masses au biker. il devait agir ou sa risquait de partir en vrille.

-Légitime défense! je plaide la légitime défense. la nuit dernière j'ai surpris Burke entrain de s'en prendre a un voyageur innocent et sans défense. Il a voulu m'éliminer pour ne pas avoir de témoins sur le dos et m'a pourchasser jusqu’à cette nuit.Ce... ce gars est... venu m'aider quand il a vu que Burke s'en prenais a moi. puis il a reconnu son visage car il l'avais vu sur un avis de recherche.

Le biker regardait Shad d'un aire dubitatif qui n'avais rien de rassurant. Il espérait au moins qu'il avait compris que le jeune voyageur essayais de baratiner les flics pour les sortir de la mouise. mais c'était plutôt mal barré..

-ensuite les deux autre se sont ramené car apparemment ils étaient également à la recherche de Burke. Et ils ont crus qu'ont essayaient de les doubler sur la prime...


Le flic n'avais pas l'aire totalement convaincu et Shad ne savais pas quoi rajouter de plus. Et son collègue n'avais pas l'aire d'apprécier plus que ça qu'on le fasse passer pour un bon samaritain; il devait certainement avoir sa fierté. Pourvu qu'il ne fasse pas de conneries...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 159
Date d'inscription : 30/01/2015
Age du personnage : 20

Citoyen modèle
Darm
Citoyen modèle

Carte d'identité
Essence de Vie: 145
Renommée: 370
Honneur: -58
MessageSujet: Re: quête: proie ou prédateur? [PV Darm] Mar 24 Mar 2015 - 9:29

Tu te désintéressas des forces de l'ordre, pour retourner à l'emplacement où ta personne avait légèrement cramé d'une démarche clopinante.  Une sorte de pressentiment t'y guidait, t'obligeant à inspecter le tas de cendres qui y figuraient. Et c'est là que tu le vis rapidement : ton short avait repris forme, renaissant de ses cendres. Un joyeux sourire étira tes lèvres, tandis que tu enlevais le torchon qui te servait de cache-sexe. C'était bien plus classe !

Tu retournas ensuite auprès de ton camarade, et te rembrunis : les flics n'avaient toujours pas filé l'argent, et ton camarade s'était transformé en véritable moulin à paroles, tentant de se justifier. Pfffff, toi qui avais cru que c'était pas une fiotte. En plus, il s'y prenait mal selon toi (mais selon moi, il était bien plus intelligent et mesuré que toi, et avait donc raison d'agir ainsi).

Tu l'écartas sans ménagement, et tapota le robot sur son plastron. Clong, clong.


- VEUILLEZ NE PAS TOUCHER UN AGENT ! ARTICLE 15,3.b DU CODE PENAL DE KAZINOPOLIS.

- Z'étiez-où il y a quelques minutes, quand on se battait ? C'est quoi votre problème ? (Tu martèle le plastron en acier pour ponctuer chacune de tes phrases, tout en regardant l'autre keuf.) On a éclaté ces types, et on veut l'argent offert en échange, c'est tout ! J'mercene pas pour rien, moi !

T'avais pas tort : pourquoi se montraient-ils si récalcitrants ? Vous aviez pas tant foutu le bordel que ça. Le combat n'avait fait aucune victime collatérale, les bâtiments étaient toujours en bon état... Avoir fourni un spectacle gratuit aux passants et distribué quelques gnons (et en recevoir pas mal, également) à des criminels notoires étaient les seuls crimes dont on pouvait vous accuser. Bon okay, le coup de l'exhibitionnisme aussi...

Cependant, ils avaient pas l'air très coopératifs. En fait, ils semblaient même te détester, au vue de la façon dont le policier humain te regardait, comme si t'étais une vermine qu'il devait écraser. Faut dire qu'avec ta gueule, il s'attendait presque à te voir sur un avis de recherche. Quant au robot, il continuait de baragouiner son « ARTICLE 15,3.b » à tout va, décidé à ne plus se laisser « intimider » par toi.

Décidé à continuer ta plaidoirie, jusqu'à ce que l'argent tombe, tu approchas de nouveau ton index du plastron du robot. Au moment où tu touchais le métal, et t'apprêtais à ouvrir la bouche, ce dernier sortit une matraque télescopique et te la fracassa sur le crâne.

Ce fut le coup de trop et tu tombas comme une masse, sombrant dans l'inconscience. T'avais été bien trop malmené, cette nuit.


♦♦♦♣♠♣♦♦♦

- PROTOCOLE DE LEGITIME DEFENSE TERMINE.

Le policier humain s'avança vers Shad, sortant d'on ne sait où un espèce de sac transparent (un peu comme un sachet de meth') qui contenait de l'EV. Depuis quand c'étaient les policiers qui payaient directement les chasseurs de prime ? Il le remit au jeune homme, tout en réajustant ses lunettes de soleil dans un geste très classe et inutile.

-J'crois que j'ai saisi l'histoire. La brute n'a pas tort, vous avez fait du beau boulot. Surtout toi ! À vrai dire, j'aurais parié sans hésiter sur ton adversaire, mais tu t'en es bien sorti. C'est donc au nom de la ville que je te remets cet argent, fais-en bon usage.

Puis, il tourna le dos au jeune homme, leva la main en signe d'au-revoir, et s'en alla. La classe à l'américaine... du moins, il essayait. Quant au robot, une trappe s'ouvrit dans son ventre de laquelle jaillit un filet qui vint cueillir les criminels inconscients (Darm n'était heureusement pas dans le tas), puis, des espèces de boules situées un peu partout sur le filet se mirent à gonfler, afin de faire s'envoler le filet dans les airs. La seule attache qui le reliait au sol était le robot lui-même.

Et il s'en alla, après avoir balancé un « PROTOCOLE D'ARRESTATION TERMINE » en guise d'au-revoir, suivant son camarade dans les rues de la ville des jeux d'argent. Les criminels seraient amenés en prison, et bénéficieraient d'un tatouage spécial qui les obligeraient à se réveiller chaque nuit dans leur cellule.

Darm était toujours inconscient mais il ne mettrait pas trop longtemps à se réveiller, son corps ayant juste besoin de récupérer. Shad attendrait-il son réveil pour lui filer la moitié de la somme, ou s'en irait-il avant ? Seul l'avenir nous le dira.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 209
Date d'inscription : 08/02/2015
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Shad Blackburn
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 265
Renommée: 455
Honneur: 130
MessageSujet: Re: quête: proie ou prédateur? [PV Darm] Jeu 2 Avr 2015 - 11:07
-J'crois que j'ai saisi l'histoire. La brute n'a pas tort, vous avez fait du beau boulot. Surtout toi ! À vrai dire, j'aurais parié sans hésiter sur ton adversaire, mais tu t'en es bien sorti. C'est donc au nom de la ville que je te remets cet argent, fais-en bon usage.

Le ranger aux lunettes noires laissa tomber la petite bourse remplie d'essence vitale dans les mains de Shad qui afficha un large sourire satisfais. Jusqu’à maintenant il n'avait pas su s'il se serais vraiment intéresser à la prime étant donné que cela risquait fortement de le mettre dans la mouise. Mais maintenant qu'elle lui était offerte gracieusement, impossible de cracher dessus. Il vit même un petit elfe aux oreilles pointues et affublé d'un chapeau haut de forme apparaître sur son épaule et chanter "money money money!" a tue tête. il n'était pas spécialement fan du groupe Abba mais bon la chanson une fois remise dans son contexte il se mit à chanter volontiers en cœur avec la petite créature.
Il faillit même oublier une chose importante! tout ce pognon n'était pas uniquement pour lui et le jeune voyageur ferait bien de se dépêcher de filer la moitié de la prime a son camarade musclé avant de se réveiller ou il risquait de prendre une claque derrière les étiquettes. Mais le problème était le suivant: il était dans les vapes. ça, c'était la meilleur.. ce type aurait était capable de s'occuper des trois zigotos tout seul et il s'était pris un KO par un des flics. Soudains une voix se fit entendre derrière Shad.

-Et voilà, ça c'était à prévoir.Faut toujours que ça finisse comme ça avec lui.

Une espèce d'armoire a glace en costard noir venait de faire son apparition derrière le jeune invocateur.

-hum, qui es-tu? Vous vous connaissez tout les deux? Euh... c'est quoi son nom au fait...?

-Oui, très bien malheureusement.. Il s'appel Darm, ont travails pour la même personne. Tien, passe lui ça sous le pif, ça va le remettre sur pieds.

L'armoire en costard tendit un gros cigare cubain à Shad. Un cigare..? c'est pour ça qu'il s'est donné tout ce mal à arrêter les trois criminels? enfin bref, a chacun ses raisons après tout. Shad passa délicatement le cigare sous les naseaux de la brute et lui murmura a distance raisonnable pour une question de sécurité évidente:

-Euh.. Darm? debout camarade, voilà ta part de la prime! et euh.. y a quelqu'un pour t...

Le type en costard avait déjà disparut. Bha, après tout c'était sans importance tant que Darm ce réveil a tant pour prendre sa prime. Shad aller probablement se réveiller dans très peu de temps. Lorsqu'il baissa les yeux vers son collègue endormis son cœur manqua un battement en découvrant qu'il ne l'était plus tant que ça. Le fait qu'il soit éveillé n'était pas en problème en soit, mais plutôt le sourire carrément bestiale qu'affichait le biker en culotte courte. Shad lâcha immédiatement le cigare pour éviter de se faire bouffer la main quand il compris que c'était cette chose qui l'avais mis dans un tel état d'excitation. Le biker se releva et Shad pu lui remettre sa part du magot.

-En tout cas merci pour tout, Darm. C'était marrant de combattre a tes côté. Un peu flippant aussi, mais marrant. Je sais pas si on se reverra un jours ou si on aura l'occasion de combattre a nouveau ensemble, mais d'ici là je ferais en sorte d'être moins à la traîne dans les combats; Dit Shad en se frottant la tête d'un aire un peu gêné.
La discutions se termina par une poignée de main virile qui failli coûter quelque phalangess à Shad, et quelque courbatures dans le dos probablement dû au combat de la nuit.    

______________
La nuit avait était longue et se lever pour aller au bahut lui semblait presque être aussi agréable que prendre des jours de congé. Mais final tout ça c'était plutôt bien terminé, et il avait même empoché quelque essences vitales en prime; chose qui n'était pas prévu. Mais bon, la prise de risque pour ce genre de chose n'était pas dans ses habitude, ou du moins pas encore. La prochaine fois, il essaiera de faire de "beaux rêves".


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 159
Date d'inscription : 30/01/2015
Age du personnage : 20

Citoyen modèle
Darm
Citoyen modèle

Carte d'identité
Essence de Vie: 145
Renommée: 370
Honneur: -58
MessageSujet: Re: quête: proie ou prédateur? [PV Darm] Jeu 2 Avr 2015 - 13:15

Ce... Cette odeur... Mais quel était cette odeur si délicieuse... ?

Hum, attends... Si je suis en état de penser, ça veut dire que tu es...


- PUTAIN, C'EST D'LA BOMBE !

réveillé? Ne portant aucune attention à ce que venait de baragouiner le jeune homme qui t'avait aidé, tu te levas et lui arrachas le cigare des mains pour tirer une bouffée dessus. C'était indescriptible. Rien au monde ne te procurait autant de plaisir, rien. Même les tripes des Voyageurs n'arrivaient pas à la hauteur du plaisir occasionné par un véritable cigare cubain. Tu savourais la feuille de tabac de ton « habano », tout en écoutant ce que disait le Voyageur d'un air distrait.

Il te filait la moitié de la récompense, comme convenu : c'était un type réglo et t'appréciais ça, même si t'étais bien trop occupé à fumer ton cigare. Tu faillis lui demander où il avait eu le cigare, mais tu finis par renoncer avant d'ouvrir la bouche : ça n'avait aucune importance. Et puis, tu sentais que la réponse n'allait pas te plaire. Tirant une nouvelle bouffée, tu attrapas la main tendue par le mioche que tu serras d'une poignée de main virile et douloureuse (pour lui).


- C'était rigolo, ouais ! J'ai adoré quand l'aut' con s'est retrouvé en flammes : vraiment trop drôle ! Et ouais, faudra qu'on remet' ça, p'tit gars !

Ceci étant dit, tu t'éloignas du gamin (qui allait probablement se réveiller) pour achever ta nuit dans un bar. Rien de bien palpitant, mais le cigare que tu avais aux lèvres donnait un goût de paradis à n'importe quel lieu, même le plus sordide et le plus petit.

Le bar dans laquelle tu allais le plus souvent s'appelait « Rainbow Treasure». Il était tenu par un farfadet et faisait partie des bars de Kazinopolis dans lesquels on pouvait acheter un baril d'or liquide pour le même prix qu'un baril de bière. Liquides ambrés et dorés coulaient ainsi à flots, toute la soirée. C'était un bar très prisé par les mercenaires (peut-être à cause du nom, qui faisait référence au trésor du leprechaun, soit-disant caché au pied d'un arc-en-ciel) et t'y étais un habitué. Rien qu'en laissant traîner tes oreilles, tu pouvais savoir quels étaient les meilleurs employeurs (ceux qui payaient bien, généralement, et qui posaient pas trop de questions quant à la manière dont avait été réalisée la mission) et quels étaient les employeurs à éviter.

Ainsi, comme d'habitude, tu t'avanças vers le tenancier afin d'avoir une chope de bière que tu ne paierais jamais (puisque seule l'entrée était payante, dans ce bar, et que les videurs te laissaient passer depuis que tu les avais aidé à arranger la gueule de deux mercenaires passablement éméchés) tout en lui demandant les nouvelles.


- Les nouvelles ? Et bien, Grargh nous racontait justement comment tu t'étais fait tabasser par un flic. répondit-il tout en désignant un point derrière toi.

Le milieu du mercenariat était aussi retors que celui de la politique. Certains mercenaires allaient jusqu'à déformer la vérité et raconter des calomnies sur leurs confrères afin de récupérer les meilleurs contrats. Grargh en faisait partie. Posant ta choppe sur le comptoir, tu te tournas vers le bien-nommé barbare des steppes (venu tout droit d'un certain Village des Hunters), qui était en train de mimer le coup de matraque d'un flic devant une rangée de nanas.

Ton corps avait eu le temps de récupérer, depuis ta confrontation avec les Voyageurs. Il allait être temps de le mettre de nouveau à l'épreuve.


- Hé Grargh !

- QUOI ? demanda d'une voix gutturale le barbare qui te battait d'une tête en terme de taille.

Tirant bruyamment sur le cigare alors que l'attention se tournait vers toi, tu t'avanças droit vers le colosse, passant à travers le groupe de jeunes femmes qui s'écartèrent sur ton passage. Là, tu collas ta tête à quelques centimètres de la sienne et lui recrachas une épaisse fumée à la gueule.

- Plutôt que de raconter d'la merde, pourquoi tu retournerais pas chez toi, histoire de baiser ta sœur et tes chèvres ?

Personne n'ignorait, au « Rainbow Treasure », que le dernier inconscient (fortement éméché) qui avait osé parler de la sœur du barbare avait fini par ne faire qu'un avec le mur du bar. Au sens propre du terme.

Sauf que toi, t'étais pas un inconscient et on pouvait en dire la même chose à ton actif. Rivant ton regard cerclé de maquillage noir et sinistre dans celui de ton adversaire, tu interdis à tes yeux de ciller. Le barbare finit par baisser les siens.


- C'est bon, on est quit....

La droite que tu lui assenas, qui percuta sa mâchoire avec un bruit fort sinistre, l'empêcha de finir sa phrase. Tu lui sautas dessus, utilisant tes jambes et tes bras pour immobiliser ses membres tandis que tes dents se refermaient sur sa gorge. D'autres clients du bar se précipitèrent pour t'arracher au colosse, mais il fallut l'aide de deux videurs pour qu'ils y arrivent.

Le barbare était toujours vivant mais en profond état de choc. Il allait lui falloir un moment avant qu'il ne se remette à baver sur toi.

Tout était bien qui finissait bien.

T'avais même retrouvé ton cigare, par terre, que t'avais lâché avant de te jeter sur Grargh.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: quête: proie ou prédateur? [PV Darm] Aujourd'hui à 21:16
Revenir en haut Aller en bas

quête: proie ou prédateur? [PV Darm]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2 :: Kazinopolis-