Haut
Bas

Partagez|

[solo] Chocolate everywhere ! [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: [solo] Chocolate everywhere ! [Fini] Jeu 9 Jan 2014 - 16:03
Du chocolat. C’est le visage blasé que Felix regardait un chien en chocolat. Il bougeait ? Qu’est-ce que c’était encore ce bordel ? Le pire, c’est qu’il avait l’air appétissant.

Il était la, en chocolat noir, au lait et blanc, à respirer comme n’importe quel toutou, à baver du sucre et à regarder notre voyageur d’un air pataud et niais. Bordel, ce que cela donne faim. Et puis, ils s’observaient, comme si l’un voulait manger l’autre et attendaient le signal de départ. Felix, lui, était en réalité concentré intensément dans le but de ne pas manger cet animal. Il ne voulait pas d’ennui cette nuit. Il avait juste envie de se relaxer dans un coin calme et paisible, puis il est apparut ici, dans le royaume des sucreries.

Réfléchir lui donnais de plus en plus mal au crâne et décida d’agir.

Felix, la goutte de sueur perlant sur le front et les sourcils froncés
: Juste… un petit morceau ? Une oreille.. Hmm..

Il approcha sa main de la tête du chien, à la fois envieux et réticent de le manger. Mais celui-ci ne se laissa pas faire, flairant les idées de la peluche qui grogna de douleur lorsqu’il mordit sa main gauche que notre voyageur ne pouvait pas encore transformer.

Felix, observant méchamment le chien en chocolat : Toi, tu l’auras cherché !

Sa tête fondit sur sa proie, la bouche grande ouverte tel un rapace piquant sur un rongeur, avant de lui arracher l’oreille, ce qui eut pour effet le relâchement immédiat de sa main meurtrie et la vue de l’animal dédalant et couinant  jusque derrière un bâtiment en pain d’épice, tandis qu’une voix claire et forte se fit entendre.

Inconnu : Criminel !

Puis plein d’autres voix mécontentes. Qu’est-ce que c’était ? Une foule d’habitant de dreamland qui avait vu ce que je venais de faire. Mais comme si cela ne suffisait pas, il fallait aussi qu’ils chargent tête baissé vers moi en hurlant des jurons à tout va, voulant venger l’animal, et eux n’étaient pas en chocolats. Felix allait pour s’enfuir mais une chose arrêta la foule brutalement, qui affichèrent alors des visages inquiets, reculant à petit pas. Lorsque la Peluche se tourna pour voir la cause qui troublait le groupe apeuré, il eut la surprise de découvrir une meute. Une meute d’énormes chiens de la taille d’un petit ours.

Felix, soupirant : Putaaain.. Pas encore…

Puis les bestioles bondirent sur lui. Premier réflexe, le voyageur asséna un coup de griffes au premier animal qui ne fut pas tranché mais profondément entaillé. Le chocolat était dur, comme il le craignait. Les combattre était une perte de temps et d’un risque un peu trop élevé. Alors il se retourna et courut. Vite. Très vite. Felix espérai que toutes ces conneries cesseront à l’avenir mais à ce train la, il n’y croyait plus vraiment.

Chaque nuit passé dans ce monde, le voyageur solitaire se retrouvait toujours dérangé. Pas un moment de tranquillité, même en pensant très fort à un endroit paisible avant d’aller dormir. Il allait falloir s’y faire. C’était certes difficile pour quelqu’un comme lui qui ne jurais que par le silence mais cela allait être nécessaire. De toute façon, tout le monde braillait et il n’allait pas pouvoir atteindre son objectif seul.

Les chiens enragés couraient vite. Quelle chance d’être plus léger avec les parties peluche de son corps, car cela ne pouvait le rendre que plus rapide de par son poids plus léger, malgré les métaux qui ornaient son bras de griffes. Il ne savait pas ou il allait, et il ne découvrit qu’une fois sur place que c’était un cul de sac. Une falaise. Il ralentit sa course et il en fut de même pour les canidés chocolatés. Felix recula avec précaution, faisant face à ses poursuivants, puis il jeta un œil en bas et vit un sol rose, des arbres barbes-à-papa et tout le tralala. Il dessina un sourire vainqueur et se tourna vers les loups. Il attendit. Puis, un chien décida de se jeter sur lui, moins patient que le reste de sa meute qui connaissait les risques d’un tel geste. La peluche quant à elle, ouvrit les bras, comme pour l’accueillir, puis se laissa tomber en arrière. L’animal suivit bien malgré lui.

C’était risqué. Très risqué. Surtout si la théorie de Felix était erronée. Mais c’était la seule possibilité d’échapper à la meute. Il n’y en avait qu’un seul qui avait suivit, et qui tentait tant bien que mal de s’approcher de moi pendant la chute. Il décida alors de l’aider en l’attrapant avec sa main griffue et en le poussant vers le bas, de telle sorte qu’il prenne plus de vitesse pour vérifier sa théorie. 5, 4, 3, 2, 1…

Un gros trou se forma dans le sol. Par chance, c’était du marshmallow. Quand a la créature sucrée, le voyageur englué dans le sucre le vit en train de se débattre dans un arbre en barbe-à-papa. Génial. Il commença d’abord par sortir du trou collant et s’approcha de la bête et tira sur l’une de ses pattes. Ce n’était pas pour le sauver. Il taillada la patte à l’aide d’une griffe en écoutant l’animal pleurer de douleur. Quel intérêt de prendre pitié pour du chocolat ?

La patte sur l’épaule et l’autre dans la poche, il se mit en route vers la forêt qui s’annonçait profonde en sifflotant et en grignotant son acquisition.
Revenir en haut Aller en bas

[solo] Chocolate everywhere ! [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Royaume des Sucreries-