Haut
Bas

Partagez|

la première aventure (fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: la première aventure (fini) Sam 24 Mar 2012 - 18:48
Citation :
Alexander apparut dans un Nouveau Monde, c’était la première fois que l’un de ses rêves était rempli de champignon, comme le gros sur lequel il était assis d’ailleurs. Il ne s’attendait plus à rien après toutes ses mauvaises expériences, mais quand son champignon bougea et commença aussi à lui parler, là il comprit que ce n’était probablement que le début d’une nouvelle aventure.

- Hey voyageur, que champi tu sur mon champi-crane?

Une montée d’adrénaline monta rapidement en lui, il sauta sur le sol pour regarder l’énorme créature, c’était une espèce de gros crabe dont le sommet avait été échangé avec un gros champignon…

Champi-Crabs:
 

- Pardonnez-moi, je ne savais pas…
- C’est donc ta première fois champi-ici?
- Ma première fois?
- Champi-choyé que je suis alors! Laisse-moi te champi-expliquer!
- Euh OK…
- Je me nomme Champi-crabe et je te champi-souhaite la bienvenue à Dreamland!
- Dreamland? C’est quoi ça un autre cauchemar?
- En fait tes champi-plus à Champiland qui est dans Dreamland…
- Ok ben euh je m’assoie et j’vous écoute alors?

Il ne comprenait plus rien, mais le sérieux du crabe le gardait dans une espèce de transe qui l’obligeait à en apprendre plus sur ce monde étrange…

— Comme tu champi-veux, en fais-tu te champi-trouve dans un monde champi-parallèle, tu va champi-revenir chaque nuit. Et si tu champi-meurt ici ben c’est fini tu champi-reviens pas. T’avais champi-peur de quoi avant de champi-arrivé ici?
- De la gravité, je crois. Depuis toujours en fait.
- Champi-choyé que je suis alors! c’est la champi-première fois aussi! j’ai champi-déjà rencontré un champi-peureux de la champi-crabe…
- Hein? Comment ça, il y a d’autres mondes ici?
- C’est champi-pas clair comment tu champi-parle, mais je crois que champi-oui, à chaque fois qu’un champi-voyageur arrive à champi-vaincre sa champi-peur ben il champi-arrive ici! en plus vous avez tout un gros champi-pouvoir! en lien avec votre champi-frousse. Sa champi-marche comme sa champi-ici.
- OK. Et je fais quoi alors ici?
- Champi-simple tu champi-survie! bon je te champi-laisse te débrouiller ma champi-femme va m’attendre pour le champi-repas. Tien je te champi-laisse cueillir mes champi-champi si tu veux.

Le gros crabe s’en allait tranquillement sans attendre plus alors qu’il n’avait fait que mélanger un peu plus le jeune Ox. Celui si ayant peur de l’avenir lui demanda une dernière chose.

- Hey M. Champi? Je peux revenir?
- Bien sûr petit champi-choyé, mais que toi champi-car tes champi-gentils. Ton champi-nom?
- Moi? Ox!
- Champi-choyé que je suis alors! Je suis champi-samba ou grand Crabs-champi.

Puis partant tout en murmurant pour lui même, « un champi-autre Ox-champi, on va champi-rire alors!» bien sûr Alexander n’entendit jamais se petit bout de phrase murmurer, il était déjà parti à la découverte de l’aventure qu’étais se monde étrange, Dreamland.
Il vagabonda environ une semaine dans ce monde étrange, il apprit à différencier le mangeable de l’hallucinogène en matière de champignon et se fit quelques amis, ou plutôt de brèves connaissances, il revit même M. Champi! Il cueillait encore de gros champignons pour sa femme lors de leur seconde rencontre. Ils parlèrent longtemps pour apprendre au voyageur comment survivre et qui éviter en matière de personnage désagréable, ou tout simplement comment ne pas gêner les habitants de se monde. Il avait par la suite quitté son mentor en matière de connaissance pour rejoindre le second royaume, celui des doutes s’il se fiait au champignon géant. Il avait marcher longtemps sans vraiment rencontrer d’ennui et avais pratiquer ses nouvelles facultés contre une horde de petits êtres encore inconnue, ils avaient essayé de l’attaquer et lui pour se défendre en avais profité pour faire sa propre éducation cotée gravité, il étais capable de tant de choses encore et voyais un potentiel énorme en lui-même, chose qui jusque-là n’était jamais arrivée. Selon son mentor il devrait aussi trouver des gens, d’autres voyageurs pour le seconder au combat ou tout simplement veiller sur ses arrières. Il n’était pas contre l’idée de trouver du monde un peu plus expérimenté que lui, mais étais méfiant a l’égard d’un potentiel compagnon, essayerais il de l’exploiter ou de le voler? Mais bon même si sa première rencontre humaine dans se monde se déroulerais comme il ne l’aurait pas souhaité il savait se débrouiller. Ils voulaient aussi se créé un personnage, histoire de biaiser les autres, après tout s’il avait retenu un truc des jeux de rôle médiéval auquel son frère participait autrefois, s’étais que moins ton adversaire en sais sur toi plus il prendra de précaution avant de foncée tête baisser, un déguisement serait donc de mise. Il voulait un costume peu commun, mystérieux qui tout en cachant son âge aux autres lui permettrait aussi de passer plus inaperçu.

Doté d’un sens de l’orientation hors du commun, le jeune homme se perdit en cours de route, il ne se souvenait plus de s’il devait tourner à gauche ou à droite alors à la croisée des chemins il piqua un petit raccourci improviser en pleins milieux d’une étrange forêt, il en déboucha seulement deux jours plus tard en ayant bien fait attention de ne pas déranger personne. A sa grande surprise se n’était pas un monde rocheux rempli de petit être avec un point d’interrogation en forme de tête qui l’accueillit, aux lieux de cela se fut une fête foraine! C’était si beau à voir des couleurs vives et des lumières partout! Des habitants se promenaient un peu partout avec d’étranges déguisements et c’est la qu’il se dit qu’en fais le hasard lui avais donné un gros coup de main, c’était la meilleure place pour trouver un déguisement! juste en face de lui une grosse tente était montée avec des couleurs encore vives telles que le rouge royal et un jaune doré, Alexander décida donc de s’incruster par le dessous de la construction de toile et tomba dans se qui ressemblais à une loge! Des montagnes de présentoir fessaient office de décoration, maquillage, perruque, costume et cape. Il y avait de tout c’était réellement magnifique, tout ça pour lui et il était seul en plus! S’étais certain qu’il ne se douta de rien et s’empara de quelques objets par si par la, il choisit une cape sombre très banale et une perruque grotesque avant de se maquiller comme un vrai clown. Ox venait à peine de commencer son maquillage noir autour des yeux qu’un étranger entra dans la pièce tout en le regardant avec un air étonner. Rapidement il marmonna un semblant d’excuse.

- Pardonner moi! je ne…
- c’est OK Clarisse, ta le droit de changer de costume, mais merde la prochaine fois préviens moi avant! A les artistes jamais responsables… tien met ça c’est pour le spectacle! lui tu peux pas le changé et j’espère que ta aiguiser tes couteaux! le pauvre marcel ne voudrais pas d’inconvénient!
- Euh OK merci.
- Aller tout le monde! cinq minutes avant le début du spectacle!

Puis l’étrange personnage reparti en claquant la toile qui fessait Office de porte. Alexander plaça la cape sur ces épaules et rabattit le capuchon sur sa tête après avoir placé le masque sur son visage. Bien que le masque soit une fois et demi trop grand pour son visage, au contact de sa peau il rétrécit et changea légèrement de forme, s’étais comme si une pieuvre était collée à son visage ou même une grosse ventouse! Le masque perdit même le côté rigide et devint aussi mou que du caoutchouc pour épouser à merveille les mouvements de son visage. Il allait sortir à son tour de la tente quand il entendit une voix résonante dans sa tête. « Hey, mais ma parole t’est pas Clarisse? Le Spectacle a changé?» le jeune garçon se retourna tout stresser par la voie et découvrit malgré son stress une loge complètement vide. « À non, un amateur… Bon ben j’me présente, je suis V. je suis le masque de l’adaptation et de la penser! Quand tu me portes je m’adapte à tes traie, quand tu veux manger une section s’ouvre à la hauteur de tes lèvres, je suis comme une grosse sangsue, mais j’ne te fais pas de mal… donc si on se fie aux planning, je suis supposé te dire ou lancé les couteaux pour ne pas blesser marcel.»

V le masque:
 

- A euh ben parfais alors! Et tu parles toujours ?
«Non seulement la première journée, ou quand il y a un utilisateur comme toi qui me vole. Eh oui je suis connecté à toi en fait, c’est malencontreux, car en quelque sorte, à moins de connaître la formule magique je reste sur ton visage haha.»
- ça me va, si je n’ai aucun inconvénient j’te garde V.
« Tu rigoles ? Au mon dieu un vrai voyageur! Super on va vivre une vraie aventure! Tu es désormais mon maitre! Hourra je suis vraiment content, la grosse clarisse elle ne me traitait pas bien…»
- Je vais bien m’occuper de toi, tu verras!
« Je te fais confiance, je sais que tu dis vrai. Bon maintenant j’te laisse, j’me taie, demande si ta besoin d’aide»

L’aventure prenait une drôle de tournure, mais jusque-là il était plutôt ravi que les choses aillent bien. Il marcha donc en dehors de la tente pour se retrouver sur un derrière de scène et au moment où il sortit, un gars cria, on lève le rideau! Dans quoi s’était-il embarqué finalement?
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: la première aventure (fini) Lun 2 Avr 2012 - 16:48
Le jeune homme se retrouvait sur une scène avec un énorme public en face de lui, heureusement qu’il portais un masque, car sinon il n’aurait pas fait long feu sur la scène! Hâtivement il se déplaça sur le petit espace dont il disposait, sur les deux extrémités se trouvais des gardes imposant avec de plus petits hommes à leur coté, ceux si lui fessait de grands signes de mains l’air décourager. Il devait trouver un truc pour amuser son nouveau public et vite sinon il se ferait découvrir. Avec lui se trouvait une chaise, des tartes à la crème ainsi que divers objet qu’il ne connaissait pas vraiment, il regrettait de ne pas être allé plus souvent dans des cirques alors qu’il était plus jeune. Quand soudain une brillante idée lui vint à l’esprit il pointa un petit garçon sur le bord de la scène et lui demanda de monter, il s’exécuta tout joyeux et confiant. Alex lui donna alors une tarte remplie de mousse voluptueuse, tout en lui chuchotant à l’oreille qu’il pouvait la lancer sur une autre personne de la foule. Le jeune s’exécuta avec hâte et l’envoya directement dans la face de sa mère. Celle si ne devais pas être très contente, mais la foule semblais bien le rire. Il se servirait donc des tartes pour créer une diversion. Il en prit une dans chaque main et les tira comme un frisbee dans l’assistance. La réaction fut immédiate, tout le monde commença à se chamailler et se répliquer à coup d’objet ma foie, plus étrange les uns que les autres, avant de partir de scène le show-man leur fourni beaucoup de matériel en lançant le présentoir à tarte à leur niveau. L’assistance était folle de joie ou de frustration, mais, peu importe, il se faufilait maintenant à travers son public pour rejoindre la sortie qu’il trouva au bout d’une dizaine de minutes. Enfin dehors pensa-t-il, la sortie n’était pas bien loin en fais se devais être l’entrée principale s’il ne s’était pas tromper, cape sur les épaules il fonça à toute hâte en direction de celle si qu’il rejoignit très rapidement et contrairement à se qu’il pensait c’est a dire une sortie sans encombre, il retrouva deux gros gardes directement en face de lui. Il n’avait pas le choix, l’affrontement aurait lieux et ça rien ne changerait la donne, les deux mammouths avaient un air enragé d’étamper au visage. Instinctivement rendu à environ cinq mètres des opposants, il créa son Dôme. Une réplique de lui-même en sorte de bulle translucide partie de son corps pour s’étendre en une sphère énorme et parfaitement ronde, elle n’était pas rigide, car tout en son intérieur n’avait été repousser ou écraser par la membrane. Les deux hommes furent bien surpris et se lancèrent même un regard avant que le premier ne subisse les effets de la tragique technique. En fait avant de changer la direction de la gravité au sein de son dôme, Alexander sauta pour donner un coup de pied au plus petit des deux hommes et une fois en l’air il fit un geste gracieux pour pointer derrière les deux hommes, la gravité présente à l’intérieur de la membrane se retrouva donc un peu changé, se qui trouvais être la sortie se retrouva être comme le sol et eux étais donc sur l’équivalent d’un mur à quatre-vingt-dix degrés dont l’angle les supportant les ferait tomber au sol. Pour faire plus clair il s’était octroyé une fore supplémentaire pour frapper le gros gars, celui si tombais vers la sortie comme s’il fessait une chute à parachute et lui l’utiliserais comme un coussin! Le choc fut énorme, l’homme aurait bien crié, mais il en eut le souffle couper. Au contact avec l’estomac et son pied il arrêta le dôme et se servi une fois de plus du corps de son adversaire, cette fois comme d’un trampoline jusqu’à la sortie qui elle n’était plus bien loin. En courant à toute allure, il réussit à atteindre une espèce de foret en moins d’une minute et là, son voyage pouvait continuer. Il était plutôt fier de ses prouesses et pensais déjà à son avenir, il lui fallait un nom en plus du costume qu’il venait d’acquérir… il choisit Gravitron, ouais ça sonnait bien pour un gars qui contrôlait la gravité. C’est donc fort heureux et en procession d’un nouvel alliée (V le masque) qu’il partait vers une nouvelle aventure.
Revenir en haut Aller en bas

la première aventure (fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Circus attractions-