Haut
Bas

Partagez|

[Quête - Solo] Course pour l'armurier. (Partie 3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 114
Date d'inscription : 13/03/2011

Habitué
Hope Maniakku
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 150
Renommée: 150
Honneur: 50
MessageSujet: [Quête - Solo] Course pour l'armurier. (Partie 3) Mer 4 Mai 2011 - 10:44

    Je ferme la fenêtre, rang mon devoir de biologie ruiné, avant de m’assoir sur mon lit, la tête dans le brouillard. Il est minuit. Une idée me traverse l’esprit. Je règle mon réveil à cinq heures et demie du matin, puis je descends dans la pharmacie de la salle de bain. J’y prends des somnifères que je pose sur mon bureau. Je me recouche, pensant à un champ de cannabis. Cette orage ma donné un avantage sur lui, car je sais où il est pour toute la nuit, l’orage m’ayant réveillé me permet d’aller directement à ce Royaume ! Je ferme les yeux … Mais ce n’est qu’au bout d’une demi-heure que je retrouve enfin le sommeil. Je tombe, comme prévu, à ce qui semple être Weed land. Génial.

    Je marche quelques minutes avant de trouver l’homme, allongé au milieu d’un champ de cannabis, un pétard dans une main, l’autre posé sur le gros sac en question. Il à l’air fier, et pour fêter ça, il vient fumer ! J’ai plusieurs avantages maintenant, le premier est qu’il ne s’attend pas à me voir ici, le deuxième est qu’il est complètement défoncé. Ca devrait combler le désavantage que j’ai par rapport à son armement. J’approche discrètement de lui par dernière et je tente de saisir le sac. Mais il se retourne et retire violemment le sac. La drogue l’a rendu encore plus agressif. Pendant qu’il retirait le sac, quelque chose en est tombé, je l’attrape sans hésiter, n’importe quoi pourrait me servir même un … un boomerang ?! J’aime ce genre d’objet mais je me demande comment combattre avec. Pas grave, va bien falloir que je trouve de toute manière ! Je regarde mon arme … Il a une forme originale je trouve, il est repliable en plus, sympa. La couleur violette change de d’habitude … même si ce n’est pas super discret. Soudain, il filet de lumière sort du boomerang, il s’enroule autour de moi avant de se dissiper, qu’est-ce que ça signifie ?

    « Ok, tu t’es approprié une arme, mais moi j’en ai plein ! »

    Approprier ? Pff, peu importe, je lance le boomerang, imaginant qu’il fera comme dans les dessin animés, un arc de cercle parfait avant de revenir dans ma main. C’est la bouche ouverte que je regarde le boomerang faire exactement le trajet que j’avais imaginé avant de me revenir dessus, je tends la main par reflex et le saisi. Il a touché mon adversaire au bras au passage. La drogue à baisser ses reflex. Sauf qu’une coupure est maintenant visible sur son bras, pourquoi le couper lui et pas moi ?! Cet objet est bel et bien magique et m’a bel et bien choisi, je me le suis donc approprier, il a raison. L’homme attrape son bras et commence à s’énerver.

    « Écoute-moi bien enfoiré ! Je m’appelle NieR, et je te dis mon non afin que tu saches quand même qui va mettre fin à ta vie de voyageur. Flash ! »

    Je vois de nouveau tout noir pendant quelques secondes… Quelqu’un me frappe je me sens être éjecté avant de retomber dans les champs. Je me redresse tout en commençant à retrouver la vue. Il faut que je me dépêche de boucler ce combat. Je le retrouve enfin, il lève la main vers moi. Rapidement, je saisi mon boomerang et l’imagine partir tout droit, faire demi tour derrière lui revenir vers moi par sa droit mais refaire demi tour pour passer à sa gauche avant de revenir vers moi. Si c’est comme ça qu’il fonctionne, on va le savoir tout de suite. Je lance mon boomerang, mon adversaire commence à parler, encore sa technique d’éblouissement, mais le boomerang s’approche trop de lui, il se décale à sa gauche, un sourire un coin apparaît sur mon visage, s’il le boomerang suit vraiment le tracé que je lui aie donné, il est encore sur sa trajectoire. Il relève la main vers moi, mais mon arme revient sur lui par derrière, le voyant trop tard, il se jette rapidement vers sa droite. Ça suffit, cette fois j’interviens, je commence à courir vers lui, il sort un arme accroché à sa ceinture … ça doit être la sienne, il doit savoir la manier. C’est une sorte de tube, un tube qu’il vient d’allonger par je ne sais quelle moyen. Il doit faire environ deux mètres de longueur pour un diamètre d’un dizaine de centimètres à peine. Il le pointe calmement vers moi, mais mon boomerang revient derrière lui, il tourne la tête pour visualiser mon arme, j’en profite pour me rapprocher encore un peu. Il pointe son bâton de manière à ce qu’un bout soit pointé vers moi, l’autre vers le boomerang. Le boomerang entre en contact avec le bâton, et instantanément, il ressort vers moi, toujours la même vitesse. Ce qui veut dire qu’il termine son circuit je rattrape mon boomerang par pur magie, comme si le boomerang me contrôlait pour ne pas me blesser. J’écarte le bâton et je peux ainsi me rapprocher de lui librement, il ne s’attend pas tout de suite à me voir. De mon boomerang, je lui coupe une main, avant de l’entailler sur le torse. Je lui donne un puissant coup de pied sur le torse afin qui chute. Je prends son arme, qui rétrécie à sa taille de poche lorsque je la prends dans mes mains. Je pars vers le sac le saisir et j’y mets le bâton, je récupère l’étui du boomerang que je fixe à ma ceinture, puis j’y enfile le boomerang replié au cas où on m’attaquerait encore. Je remets le sac sur mon épaule puis je comme à marcher, sans but particulier, j’attends juste que je me réveille, à cinq heures et demie. Je commence à entendre une petite musique … un musique que je connais, je ferme les yeux pour me concentrer dessus, mais quand je les s’ouvre, je suis dans ma chambre, mon réveil sonne avec justement, cette musique qui monte crescendo. Je chope les somnifères et me recouche, pensant de toutes mes forces au Royaume des chats. Une demi-heure plus tard je me rendors pour réveiller avec un énorme poids sur les épaule, le foutu sac d’arme. Je traverse tout le marcher pour retrouver cet armurier qui avait évidemment changé de place en cours de route. Je fini tout de même par mètre la main dessus, il à réussi à retrouver quelques armes à vendre. Je pose le sac sur son stand et dis :

    « Voilà, je l’ai récupéré votre armement. Il ne s’est servi que du tube »
    « Oh, le tube, ce n’est pas un objet qu’on s’approprie donc ça va, je vous remercie beaucoup. »
    « Ah, voila le boomerang, j’ai dû l’utiliser pour le combattre, tenez »
    « Vous avez réussi à vous en servir ? »
    « Oui, pourquoi ? »
    « Lui on doit se l’approprier, vous pouvez le gardez de toute manière je ne pourrais plus le vendre avant que vous ne mourriez. Et puis au Royaume des Chats, tous se vend ou s’échange, vous m’avez rendu un grand service, en échange je vous offre Œil de Faucon. »
    « Œil de Faucon ? »
    « Oui, c’est son nom, gardez l’étui aussi, c’est plus pratique »
    « Ah, Merci beaucoup ! »
    « C’est moi qui vous remercie, à bientôt j’espère ! »


    Je repars marcher dans les rue du Royaume des Chat, avant de m’éloigne de cette endroit pour retrouver l’endroit où je suis arrivé la première nuit où je suis venu ici, la nuit du vole de ces arme, le début de ce périple qui s’achève maintenant. Ca m’a beaucoup plu, je recommencerais. Je m’allonge dans l’herbe et ferme les yeux, Œil de Faucon attaché à la ceinture. C’est évidement dans mon lit que je rouvre les yeux. Il est huit heures, c’est trop tôt mais ça ne sert à rien de me rendormir. Par contre je vais rester dans mon lit, les somnifères font encore effet du coup, je dois avoir un peu l’air d’un zombi.


FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Quête - Solo] Course pour l'armurier. (Partie 3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Weed Land-