Haut
Bas

Partagez|

[Quête - Solo] Course pour l'armurier. (Partie 1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 114
Date d'inscription : 13/03/2011

Habitué
Hope Maniakku
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 150
Renommée: 150
Honneur: 50
MessageSujet: [Quête - Solo] Course pour l'armurier. (Partie 1) Dim 17 Avr 2011 - 12:50
    Je marche tranquillement sur le bord de la route, rentrant du lycée. Je pense aux filles, aux potes, aux cours, aux fêtes qui vont commencer à arriver avec les beaux jours. Bref je pense à des choses bien et d’autres moins bien. Il doit être dix-huit heure quinze peut-être, je marche lentement, pas que je ne sois pas pressé de retrouver mon domicile, jusque je n’ai absolument pas la force d’aller plus loin. Les cours mes crève, les devoirs me stressent, réanimant mon insomnie chronique, réduisant le temps très agréable que je passe sur Dreamland … C’est bien dommage d’ailleurs. Je vois au loin un chat, celui de la voisine, une femme très aimable, qui nous à souvent invité à boire un chocolat chaud avec mon frère quand nous étions enfant. A chaque fois qu’elle me voit elle me dit deux chose « Tu as encore grandit dis-donc ! » et « Des nouvelles pour ton frère ? » Bien sur on parle d’autre choses, mais c’est deux phrase sont celle qui reviennent systématiquement. Demain on est Vendredi, je fini plus tôt le vendredi, ce qui me permet d’aller voir Jonathan sur son lit d’hopital. Si seulement je pouvais le retrouver sur Dreamland, et faire quelque chose qui le fasse revenir parmis nous, ça serait sublime. Une voiture arrive, à toute vitesse … Quel fou. Mon cœur s’accélère soudainement. Le chat ! Il joue avec quelque chose au milieu de la route. Je cours vers lui et l’attrape in extremis avant de me jeter sur le bord de la route. Pff, je me sens con, j’aurais pu me faire tuer pour cet animal … Mais j’aime tellement les animaux. Surement parce que de manière général ils sont moins cons que les humains. Je chat s’enfui, semblant paniqué, mais je le sais, il est conscient de ce qu’il vient d’arriver et m’es redevable, tous les animaux sont comme ça. Une qualité que tous les humains n’ont pas. J’ouvre la porte de mon appartement, mais mère regarde la télévision pendant que le dîner mijote, ça sens bon. J’embrasse ma mère et me rend dans ma chambre. J’allume mon pc pour mettre de la musique et commence mes pénibles devoirs quotidiens. Deux heures par jours, en plus des cours, ils me prennent ces salops !

    J’ai enfin fini mes devoirs, j’ai dû marquer une pause entre les maths et l’anglais pour aller dîner, mais j’ai fini plutôt vite. Il est vingt heure trente, et après avoir mis ma chambre en ordre, je m’allonge dans mon lit et ouvre un livre, avec l’ordinateur à côté, au cas où un ami aurait besoin de moi. Je lis pendant une heure trente, personne n’a eu besoin de moi jusque là, tant pis, la fatigue m’envahi … Je suis moins stressé aujourd’hui, peu être grâce à ma bonne action du jour. Je m’allonge correctement et éteins la lumière avant de retomber dans mes pensées. C’est vrai quoi, sans moi, cet animal serait mort, et ça aurait provoqué la tristesse de ma voisine. Je suis heureux. Je ferme les yeux et m’endors, pensant à l’animal qui m’a permit de chasser mon insomnie ce soir et donc de passer un long séjour à Dreamland.


    J’ouvre les yeux … le soleil m’éblouit. Je suis allongé sur une colline, l’herbe y est grasse et confortable, je me réveille doucement, il n’y a personne aux alentours. Au moins je suis tranquille pour me prélasser en paix. Mais je ne suis pas là pour ça. Je me lève, il y a du bruit un peu plus loin. Je marche jusqu’au sommet de la colline et je me rends compte que cette colline abrite un gigantesque marché. Tous les marchands son des chats … Du délire, des chats marchands. Il y a beaucoup de monde, je dois être dans le Royaume du chat, un truc comme ça, ou alors je suis vraiment malade. Je me rends au marché et commence à m’y balader. Il y a une super ambiance ! Au bout d’une heure ou deux de marche, j’ai appris plein de chose. Tous d’abord les chats sont les créatures de Dreamland les plus marchands. Si on veut quelque chose au marché, il faut échanger de l’essence de vie … J’ai l’impression que si j’en donne je vais raccourcir ma durée de vie … c’est con mais c’est l’impression que me donne ce nom. Ou alors il faut échanger un objet contre un autre de que le marchand jugera de même valeur. Sympa. Je fais le tour une fois encore des stands pour passer le temps, mais je commence tout de même à m’ennuyer. Quand soudain, je noir complet. Je ne vois plus rien, c’est ignoble. Mais cela ne dure qu’une seconde, le jour revient. A en voir les visages plus qu’interrogateurs de toutes les personnes présentes dans les environs, j’en déduis que ça l’a fait pour tous le monde. Le silence règne, jusqu’à ce qu’une marchand se mette à hurler:

    « Au voleurs ! Attrapez-le ! »

    C’est un chat semblant très vieux qui pointe dans une direction, lorsque mes eux suivent son doigt, je vois un sac passer derrière un stand. Je m’élance à sa poursuite et hoche la tête au marchand pour lui faire comprendre que je vais chercher sa marchandise. En le regardant, je remarque ce qu’il lui reste de marchandise … des armes. C’est un armurier. Je cours après un mec qui a en sa possession quasiment toutes les armes d’un armurier. C’est du suicide. Mais trop tard, le marchand croit en moi … Il veut récupérer sa marchandise. J’arrive au stand où j’ai vu disparaitre le voleur. Je regarde et le vois courir, tous ceux qui essaient de l’attraper se font passer par une pirouette, ou alors le rate bizarrement en sautant à côté… Surement un voyageur car pour désorienter les gens comme ça, il faut un pouvoir. Il est agile aussi, il saute partout. Mais maintenant faut courir. Galère quoi. Je passe en bousculant est peu les gens, me frayant un chemin assez rapidement dans la foule et je sors du marchés pour continuer ma course. Au bout d’une vingtaine de minutes, si ce n’est plus, nous sommes près d’une côte, je le vois au loin et je cris:

    « Arrêtez-vous maintenant ! Rendez-moi la marchandise et filez, je dirais que vous l’avez abandonné pendant la course ! »

    « Avec tout ce que j’ai ramassé, tu peux courir ! Regarde la distance que j’ai maintenue, tu ne pourras pas me rattraper, et j’ai surement plus d’endurance que toi. »

    Pas faux … Intimidation ratée. Il faut que je l’approche rapidement et sur une courte distance. Je vais le tromper. Je me remets à courir un rythme assez lent, il se pose sur mon rythme au bout de quelques minutes. Là, je ferme les yeux, visualise mon flux sanguin… j’exerce mon pouvoir dessus, le laissant pour le moment à son rythme normal … J’ouvre les yeux, et l’accélère soudainement, fortement, et je pars en sprint. Je le rattrape rapidement. Il se retourne place, se main devant lui et prononce:

    « Flash ! »

    Je vois tout noir soudainement … J’attrape quelque chose au hasard, mais on me frappe. C’est douloureux … Mais j’ai toujours quelque chose dans la main, mais je ne touche plus le sol. Mon vol semble durer des heures, dans le noir le plus total. Je touche le sol, le noir se dissipe. La douleur arrive … Mon flux sanguin a reprit normalement, j’ai perdue mon emprise sur lui pendant le vol. Je me roule par terre, souffrant. Pendant dix minutes j’ai mal, mais après ce délai, la douleur s’estompe enfin. J’ouvre les yeux, personne. Je regarde dans ma main : un bout de tissu … j’ai dû arracher au voleur … il est redoutable. Je me redresse. C’est la fin pour cette nuit. J’ai perdu la bataille, mais pas la guerre comme on dit, ce n’est que partie remise, car je te retrouverais. Je disparais, plus vite que je ne le pensais.


    Je me redresse dans mon lit … Saloperie de réveil.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Quête - Solo] Course pour l'armurier. (Partie 1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2 :: Royaume des Chats-