Haut
Bas

Partagez|

C'est toi le chat [pv Dan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Messages : 327
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 758
Honneur: -120
MessageSujet: Re: C'est toi le chat [pv Dan] Mer 22 Avr 2015 - 20:35
Ses yeux ne perdaient pas une miette de ce qu'il se passait. Après être resté en suspens, accroché à un reste de poutre perdu plus haut plus d'une minute. Dan parvenait difficilement à dompter ses nerfs. Il était encore au second, ayant réussit à s'extirper vivant de la mâchoire triangulaire. Son corps en tremblait encore, maintenant ses mains et ses jambes dans l'étrange couche azurée qu'avaient générées ses flammes. Reposant la plante de ses pieds enrobé contre le mur dont provenait la poutre, le voyageur expirait doucement. Sa ceinture venait de dangereusement glisser le long de la surface en bois abîmée. Les échardes se lançaient à l'abordage de son dos, démangeant son arrière train qu'il se retenait de gratter à coup de morsures aux mains. Le moindre craquements sonnait comme sa dernière heure, ne parvenant pas à se détacher du chaos se déroulant en dessous?

Sans réellement comprendre, comment la chimère en se battant avec Tommy avait réussit à l'envoyer valser aussi haut. Il remarquait à quel point la bataille prenait un tournant puant. Cherchant à se stabiliser, les secousses provoquées par le combat un étage plus bas le découragèrent les unes après les autres. S'enchaînant malgré lui au rythme d'un duel acharné compromettant Tommy, Dan parvint finalement après s'être administré plusieurs baffes à amener ses mains derrière lui. Tout en maintenant son semi équilibre. Attrapant en tremblotant de moins en moins, les deux bouts les plus tendus de sa ceinture, il soupira avant de fermer les yeux quelques secondes. Quelques gouttes de pluies vinrent fouetter son visage, avant de laisser le vestige de bois céder sous son poids,avant même qu'il n'ait pu se résoudre à l'idée de se laisser chuter.

Tombant une énième fois au milieu d'un bordel aussi consistant que dangereux. Le voyageur attira l'attention de la créature en poussant un hurlement strident. S'écrasant salement sur le dos écaillés de la bête, il resta mollement contre elle en gémissant. Incapable de se redresser dans l'immédiat, ses membres azurés éclatèrent synchroniquement en l'abandonnant à son sort. La bête s'agitait en sentant la présence d'un parasite sur elle, Tommy qui se retrouvait trop prêt de ses pattes put peut être s'en aller ou agir en conséquence. Profitant des déhanchés massifs et maladroit de la chimère. Balançant ses hanches contre les murs encore en état d'être détruit du premier étage. Le monstre parvint à envoyer valdinguer le berserk plus loin. Déclenchant une nouvelle fournée d'éboulements en tout genre, le voyageur malmené roula contre la roche et la mousse avant de se retrouver prostré contre un amas de gravas en tout genre.

L'air musicale prit une nouvelle tournure beaucoup plus familière et entraînante, accompagnant les gestes à la parole le voyageur résigné à mourir se releva en époussetant son T-shirt. Enlevant définitivement le bout de charpente restée coincée entre sa ceinture et son arrière train, il avança en titubant. Tommy était un peu plus loin, lorsque Dan commença à claquer des doigts en hurlant, après avoir jeté son bout de bois contre le monstre:

"-WHOoo ARE YOUuuu? "

Majeurs levés et futlale mal remonté, Dan approchait en sautillant sur place, rejoignant la position de Tommy en continuant de chanter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 369
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Voyageur Expérimenté
Tommy Fawl
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 60
Renommée: 558
Honneur: 7
MessageSujet: Re: C'est toi le chat [pv Dan] Jeu 23 Avr 2015 - 22:16
Sur le coup je ne comprends pas pourquoi la chimère se met à gesticuler dans tous les sens, mais j'en profite pour rouler sur le côté et m'écarter d'elle. Pas moyen de crever sous cette abomination. En me relevant je vois Dan tomber du dos de la bête et atterrir sur le sol. Le corps de l'animal en se secouant dans tous les sens a percuté les mur de la structure et continue de faire s'écrouler les différentes parties de la tour, qu'il s'agisse du deuxième ou troisième étage, des pierres de toutes tailles dégringolent. Nous assistons donc à une valse de pluie et de pierre qui n'ont qu'une direction commune, le premier étage. Là où nous nous trouvons, mais plus pour longtemps. C'est littéralement un pan de mur qui s'écrase sur la bête, laissant le temps à Dan de s'approcher de moi. C'est lorsqu'il fait un fuck magistral à la bête en criant que mon attention se porte sur la musique qui a évolué vers quelque chose que je connais. Mais alors que la bête sort des gravats un grondement résonne. Je chante la première phrase au moment où l'étage où nous nous trouvons s'effondre sous nos pieds.

Someone who loathes you, bitch !

Un atterrissage douloureux pour mon postérieur. La chute en elle-même n'est pas forcément haute, mais la pierre n'est pas du tout confortable et des cailloux continuent de nous tomber dessus. Je jette un œil à Dan qui semble avoir survécu puis à la bête, sonné au milieu du rez-de-chaussée suite au nombre de rochers qu'elle vient de se prendre. Les pierres sur son dos tremblent alors qu'elle essaye tant bien que mal de se relever. Entrainé par le rythme qui me monte aux oreilles j'en profite pour enchainer en la pointant du doigt.

Now stand up and rhyme
I only thawed you out so I could beat your ass a second time !
Roar like chewbacca
The voice of mufasa
I'm on the leader of your limp dicked Luftwalle !


Réussissant à se libérer, la chimère se redresses de toute sa hauteur, griffe en avant et pousse un cri aigüe avant de se mettre à marcher vers nous.

I strike back hard against a Nazi
Brain toss your ass in the air, Yahtzee !
Ask Indiana Jones who the fuck I am
I spit sick shit so focused I break your concentration camp
I'm a certified Sith Lord, you runt
So suck on deez…


Cette partie de la chanson s'est passé alors que les lames aiguisés de la bête se rapproche de nous. Mais c'était tout de même plus fort que moi, il fallait que je continue de suivre le rythme. Avec d'autant plus d'assurance et de confiance alors que les griffes prennent leur élan, après tout j'étais en train d'affirmer être un seigneur sith. Comment ne pas affirmer une telle chose avec assurance ? Seulement, la peur même si elle ne me monte pas aux oreilles est bien présente lorsque les griffes s'abattent juste devant moi et me font cesser de chanter. Tout s'est arrêté, à cette instant, même mon cœur j'ai cru pendant un instant. La musique c'est stoppé net, tout comme la pluie. Penchée en avant alors que ses griffes sont plantés dans le sol, la mante religieuse allonge son cou et approche sa tête de moi alors que Cloud recouvre mon poing.

Uh deez what sir ?

Les mots furs prononcés lentement, d'une voix sifflante et grave, dont la seule provenance est la gueule de la bête qui nous pourchasse depuis tout à l'heure. Et sans savoir pourquoi, la musique reprend, relançant mon flux de parole par la même occasion.

Deez robot nuts !
I'm gonna enjoy watching you die
So let me do it with my own eyes !



Crachant ma première phrase comme du venin, je continuais en regardant mon adversaire droit dans ses globes oculaires. Dans l'élan de ma dernière phrase, j'envoyais un crochet dans sa mâchoire bestiale et Cloud s'allongea de tout son long. Le cou s'allonge avec vitesse alors que les mandibules s'agitent. Cloud n'a pas repris sa taille habituelle et les griffes de la chimère sont toujours bloquées au sol que je m'interroge sur la relation entre l'environnement et la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 327
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 758
Honneur: -120
MessageSujet: Re: C'est toi le chat [pv Dan] Lun 27 Avr 2015 - 18:19
Survivant toujours plus difficilement aux chutes intempestives des restes de la ruine, Dan s'évertuait à longer les endroits les moins fragiles de la structure. Après avoir envoyé chier la chimère, beaucoup trop de choses s'étaient enchaînées pour qu'il puisse avoir réellement le temps de réaliser quoi que ce soit. Sauter à gauche, courir à droite puis se laisser tomber pour rouler à l'abris d'une abominable lame fendant pilliers et murs gris. Les bras de la chose tentèrent de balayer son champ de vision, dévastant un peu prêt tout ce qui était sur le chemin de ses griffes.

Dan avait conservé l'intégralité physique de son corps, évitant d'être découpé au moment ou trois énormes bouts de tour plus conséquent que les autres renversèrent la bête.Les voyageurs fatigués reprirent courage, laissant leurs faiblesses respectives en suspens quelques instants pour observer la chimère être emportée par les trois énormes blocs. Emportant tout dans leur chute, le sol se fissura instantanément, libérant un épais nuage de poussière dans lequel les deux frêles corps se perdirent. Lorsque le sol se déroba sous leurs pieds, le berserk au lieu de céder à la panique ou même d'essayer de compter sur son réveil éclata de rire en se ramassant non loin  de Tommy. Alors que ce dernier retombait douloureusement sur les fesses, Dan gigotait à ses côtés, ventre comprimé contre les restes poussiéreux du plafond sur lequel ils se battaient. Ses lèvres remuèrent péniblement alors que ses mains brassaient l'air dans un rythme plus ou moins e accords avec la mélodie.

Se redressant lentement en écoutant Tommy chanter, Dan préféra se taire dans un premier temps. Lui aussi connaissait ce son, la preuve si sa mémoire ne le trahissait pas. Le manieur de nuage ne manquait pas une seule parole, loin d'être aussi bon mélomane il soupira plusieurs fois en suivant le duel sans faire grand chose. La chimère l'avait un peu oubliée, en même temps, il était sûrement le moins efficace. Ses pas l'amenèrent au loin au rythme d'un homme se trouvant confiné dans endroit sombre et glauque en compagnie d'une créature faisant dix fois sa taille. Sautant d'une pierre à un reste de statue il contourna lentement la chose en laissant son ami chanter. Il utilisait encore son nuage, usant de son pouvoir formidable pour affronter la bête en un contre un. L'oeil gauche de Dan s'enflamma dans une gerbe émeraude, alors qu'une sensation familière et pathétique refaisait surface. A l'instant ou il dépassait le flanc gauche de la bête, il put voir l'arme de Tommy prendre une étrange forme. Serrant les dents en frappant une petite pierre du pied il poursuivit sa course.

La queue était à portée, il allait pouvoir profiter du choc pour passer à l'action, se faufilant maladroitement en courant il se surprit à ne plus entendre la voix de l'autre voyageur chanter. Pestant en murmurant pour lui même d'ignobles inepties,  Dan entama la montée d'un amas de roches qu'avait formée les chutes intempestives, puis observa le balancement machinale de la queue de l'animale. Son oeil gauche s'éteignit alors que sa voix hurlait avec une incertitude et une maladresse presque palpable:

-You look stressed Vader!
You appear to be in pain..euH...
You need a vacation!
Here,  take a trip on my train! Je crois que je suis bon là...
.


La queue du monstre fendit l'air un instant avant de frapper la pile de roches sur laquelle se tenait Dan. Lorsque la queue du monstre envoya valser les gravas, le voyageur s'empressa de bondir sur la queue du monstre. S'accrochant à cette dernière, en enroulant ses bras et ses jambes le long de ses écailles. Dan se retrouva cramponné au bout de l'épiderme de l'engeance, la voix de Dan perdait et gagnait en force en fonction des coups de fouets que donnait la chimère. Cette dernière avait gardé ses lames coincées dans le sol, cherchant à se débarrasser de l'agaçant petit emmerdeur en envoyant son membre se cogner d'un bout à l'autre du halle. Apercevant Toomy lorsque la queue de la chimère tentait de l'envoyer en l'air, il se reprit à chanter:

-I mean you?!
Leading an army of white mans! Ou mens... raaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah!
DISGRACEFUL!



Après avoir été baladé contre plusieurs bouts de roches et de murs, les bras du voyageur prirent une teinte violacée, laissant ses cuisses récupérer d’immense bleus lui sciant les jambes. Malgré tout, la créature s'épuisait, mener un combat sur deux fronts semblait lui causer du soucis. Surtout que l'énergumène perché sur sa queue commençait à attaquer ses écailles avec les dents. De son côté, Dan se rendit à l'évidence et concevait qu'i n'allait pas pouvoir encaisser plus longtemps les assauts de la bête:

-Even your mic Skills!
Still aren't fully operational!
You got one bitch pregnant?
Then gave in to the hate.

Noww you'r 6.6 and black,
But can't get a date!

Argh...Light saber?
!


Il se surprit à pouvoir chanter autant avant d'être de nouveau écrasa contre le sol, plus brusquement cette fois. S'obstinant à tenir, il ferma les yeux en serrant la queue du lézard de toute ses forces. L'animale refusait de lâcher prise, la douleur, le désespoir, ils connaissait. Loin 'être futé, il était néanmoins doté d'une solidité qui jusque là ne lui avait que très rarement fait défaut. Le dos fracassé contre plusieurs cailloux mal alignés, son torse et son front épousèrent les écailles du monstre alors qu'ils murmurait difficilement:

-You need a life saver...

La chimère luttait sûrement avec Tommy, puisque la queue ne bougeait plus, permettant à Dan de continuer sans avoir à se soucier d'avantage du reste? Ne remarquant pas que la queue du lézard s'était détachée du reste de son corps. laissant remuer fragilement son bout de chaire remuer dans tout les sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 369
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Voyageur Expérimenté
Tommy Fawl
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 60
Renommée: 558
Honneur: 7
MessageSujet: Re: C'est toi le chat [pv Dan] Lun 4 Mai 2015 - 23:56
J'avais fini ma partie et bien que le reste de la chanson me brûle les lèvres je ne continue pas de les articuler à voix haute. Dan a pris la suite à ma place et j'aligne les paroles dans mon esprit pendant qu'il chante. C'est tout de même plus pratique pour se battre de ne pas avoir à se concentrer sur autre chose que son adversaire.

La créature ses rapidement remise de mon coups d'arcus, mais je n'ai pas franchement l'impression que la douleur affecte la bête. Sans attendre la tête de mante religieuse se rapproche de moi et les mandibules claquent à quelques centimètres de mon visage. Les lames qui prolongent les bras de la chimère sont bloqués dans le sol, l'obligeant à se pencher et à se concentrer sur moi. Pendant ce temps, Dan que je ne situe qu'au son de sa voix peut se focaliser sur une autre partie de notre adversaire. Ma main armé de Cloud  balance un nouveau coups de poing dans la mâchoire de la bête sans pour autant l'allonger. La position qu'elle a me permet sans problème de reculer pour éviter ses coups de mâchoire et le fait que ses griffes soient bloqués m'arrange bien.

A la fin du premier couplet j'entendais la voix de Dan monter et descendre alors que la partie reptilienne de la bête s'agite de gauche à droite. Sa queue frappe les murs de droite à gauche comme pour se débarrasser de quelque chose. Nouveau coup d'arcus dans la zone cérébrale de cette chose, qui rapproche continuellement sa tête de moi. Les paroles continuent de se suivre, entrecoupées par des cris du chanteur qui est en train de vivre le pire tour de manège de sa vie. Restant quelques instant le regard figé sur Dan, je ne fais pas attention à l'une des griffes qui se libère des pierres qui compose le sol et prend de a hauteur. J'arme un nouveau coup de poing sans y faire attention et Cloud touche les écailles verdâtre quand la lame me tranche la chair au niveau de l'omoplate s'enfonçant de deux bons centimètres.

Un cri m'échappe alors que la douleur m'élance et dans la continuité de mon cri je me met à chanter les mêmes paroles que Dan comme si cela allait panser la plait. Mais la créature se désintéresse de moi et se préoccupe de Dan qui s'agrippe à sa queue sans vouloir lâcher prise. J'en profite pour rassembler mes esprits qui s'étaient éparpillés sous le choc et alors que le sang me coule le long du dos je balance un nouveau coup d'arcus aussi puissant que je le peux. Au même moment, la queue que tient Dan s'arrache à force de partir dans tous les sens, projetant le voyageur contre des rochers alors qu'il ne s'arrête pas de  chanter. Pour ma part mon coups a décroché l'une des mandibules qui pisse un liquide surement équivalant à du sang.

Tout s'est passé très vite, mais pendant un cours instant j'ai une comme un flash, l'impression que nous nous trouvions dans un tout autre endroit. Un laps de temps où la tour et le décor désolé qui nous accueil depuis tout à l'heure avait disparus, transparent, inexistant. Pas le temps de me poser de question, la griffe cherche à nouveau à me planter avant de se ficher dans le sol une nouvelle fois. Je l'ai esquivé en sautant en arrière et prenant appui sur le mur je m'élance une nouvelle fois contre la bête, arcus au poing et parole anglaises aux lèvres. J'allonge Cloud de tout son long et là la coupure est réel, nous ne sommes plus dans le royaume ravagé par on ne sait qu'elle guerre. Autour de nous, une grange, avec plusieurs étages. Des outils sur les murs, des récoltes en tas sur le sol, à l'étage des cubes de paille empilés pour économiser de la place. Comment nous sommes arrivés ici ? Des chats curieux dans un champ en face me prouve que nous sommes de retour dans le monde de félins.

Face à moi il y a toujours ce monstre chimérique, mais la voix qui était tout à l'heure lointaine se faire entendre par sa gueule qui se rapproche de moi lentement.

- Putain de voyageurs à la con ! Qu'est-ce qui vous fait chanter ?! D'où vous connaissez une chanson qui permet de contrôler des illusions ??!

La mélodie s'arrête net et là, tout s'évapore. Plus aucun rochers de l'autre dimensions, ni la moindre écaille de lézard. Pas de trace de lames plantés dans le sol ni de sang verdâtre. Je regarde vers Dan, il est toujours dans un sale état mais semble pouvoir se relever.
Ce qui se trouve en face de moi à présent c'est une créature des rêves qui fait ma taille et a on longue mèche noir qui lui descend devant les yeux. Une tunique sombre sur les épaules et le teint pâle. Une sorte de synthé portable devant lui, retenu par une lanière à son épaule et sa taille. Dans son dos une guitare, d'apparence électrique  qu'il fait passer devant lui, prêts à entamer un nouveau morceau.

- Avec vous qui chantez, j'arrive pas à jouer tranquille, mais c'est pas grave, je vais vous finir avec une autre vous allez voir !!

Il commence à jouer les notes sur un tout autre rythme, alors que la douleur dans mon dos ne cesse de me lancer, je ne sais pas ce qu'il veut faire, mais je n'ai pas envie d'être retéléporté je ne sais où. Faisant un pas vers lui avec mon bras amoché, mais pas invalide, j'attrape le manche de sa guitare, appuyant volontairement sur les cordes pour l'empêcher de jouer.

- Tu nous en a fait baver un grand coups là, tu le sais ? D'où tu stoppes une battle entre Hitler et Vader ?!

- Et alors ?! Je pisse à la raie des voyageurs !

- Ta gueule pour voir ! Tournant la tête vers Dan, je change d'interlocuteur. Dan. On a une chanson à finir.

Même amoché, Dan est pas du genre à rester étaler sur le sol, j'en suis sûr. Tenant l'instrument fermement, je regarde droit dans les yeux la créatures qui ne baisse pas le regard, mais n'a pas l'air de savoir faire autre chose que jouer de l'un de ses instruments.

Machinalement, je tape du pied le rythme de la chanson que nous devons finir et je m'apprête à chanter dès que mon camarade reprend la parole. Cloud est tout aussi prêt à emmancher le 'zicausse avec un arcus de toutes mes forces quand Dan se sera assez rapproché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 327
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 758
Honneur: -120
MessageSujet: Re: C'est toi le chat [pv Dan] Lun 11 Mai 2015 - 18:32
Le décors illusoire s'effritait autours de lui dans une pluie multicolore. Ses yeux entre ouverts étaient émerveillés, c'était beau, agréable et doux. Comme une pluie d'étincelles rendant une révérence solennelle avant de disparaître. Brisé des épaules aux jambes, le voyageur se laissait bercer par cette danse irréelle, un sourire fendant son visage abîmé par les luttes incessantes. Sa respiration se faisait de moins en moins pressante, ses doigts remuaient péniblement, repoussant les quelques bruns de pailles entremêlés entre ses phalanges. Le berserk entendait la conversation dans laquelle Tommy et un inconnu s'étaient livré. Ses yeux se fermèrent longuement alors qu'il tendait l'oreille. Lorsque il crut que la lutte recommençait, ses jambes et ses côtes le soulevèrent lentement, alors que sa gorge délivrait un râle d'épuisement. Ses membres étaient lourds, mais il sentait cette flamme familière ronger ses entrailles. Une sorte de Nicolas Sirkis en puissance était donc responsable de leur galère? Pas de soucis, Tommy l'encourageait à poursuivre sa chanson, bien qu'il n'avait pas vraiment envie, il se doutait que le côté musicale n'était pas ce qui l'intéressait réellement:

"-Use some of your force, to fix your fucking respirator!
-You think your powerfull?
-With your fingers neck piches?
You coulden't even get your own son into the familly buisness!"


Une fois ce couplé achevé, le berserk sentit ses flammes blanches prendre le dessus. Son sang fouettait ses veines, brûlant sa chaire déchirée, ainsi que son envie d'en découdre. Il détestait se retrouver dans ce genre d'état, sa voix pris une teinte bien plus forte, bien que beaucoup moins chantante:

"-EVRYTHING YOU DO IS AN EPIC FAIL!
-Now stand at attention...
-And SiEG FUCKING HELL!"


Levant son bras en imitant le petit dictateur, ses flammes jaillirent évinçant le peu de raison et de lucidité qu'il lui restait. Plongeant sur l'ennemi en bousculant Tommy qui était sur son passage. Le voyageur s'empara de son instrument, renversant la créature musicos sur le dos. Enfonçant la tranche du synthé guitare dans la gorge de l’illusionniste, l'étranglement dura une longue minute durant laquelle, les gémissements étouffés de la créature furent couvert par les hurlements de rage du berserk. Répétant plusieurs fois son désir de le voir crever, le voyageur se surprit à finalement lui fendre le crâne à coup d'instrument, laissant plusieurs notes aléatoire se déclencher après chaque coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 369
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Voyageur Expérimenté
Tommy Fawl
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 60
Renommée: 558
Honneur: 7
MessageSujet: Re: C'est toi le chat [pv Dan] Lun 11 Mai 2015 - 21:10
Derrière moi, Dan s'est relevé et a repris la chanson là où il l'avait arrêté, ce qui me rassure sûr son état physique. L'avant dernier couplet est lent et semble être comme un temps mort, une reprise de souffle avant le dernier enchainement . Pendant ce temps, mon pied continue de taper le rythme et je me débat avec le guitariste pour toujours l'empêcher de jouer et ce même si il essaye tant bien que mal de me faire lâcher prise.

Dan s'est un peu rapproché, mais au moment où il reprend pour le dernier couplet, je sens la rage s'emparer de lui, criant à s'époumoner. Les dernières paroles suintes la rage et haine, et dans l'élan d'un salut extrémiste il se met à s'approcher beaucoup plus rapidement. Je détourne la tête du musiciens pour voir ce qu'il arrive à mon camarade, mais je ne peux qu'admirer ses flammes blanchâtre quand il me pousse sur le côté et me fait lâcher prise. Il m'a presque fichue par terre, mais j'arrive à me rattraper in extremis tandis que Dan n'est plus là et son corps fout le guitariste au sol après l'avoir privé de son instrument. Utilisant sa nouvelle arme pour étrangler le propriétaire légitime de cette dernière alors que Dan criant sa rage à se rompre la cage thoracique.

Ce n'est pas un très bon souvenir des moments où nous nous sommes croisés à Dreamland avec Dan, mais je revois le Berserk du royaume des fruits. Celui qui tue des singes et en massacre d'autres sans une once de peur dans les yeux. Presque une minute pendant laquelle je suis pétrifié par la stupéfaction du changement rapidement de mon camarade et la peur de l'état dans lequel il se trouve actuellement. Ce sont les envies de meurtres et le changement de position de ce combattant déchainé qui me fait sortir de ma stupéfaction. Pour lui comme pour moi je ne peux le laisser continuer plus longtemps alors que notre ennemie l'implore d'arrêter, de l'épargner. Cloud toujours autour de mon poing je ne fais qu'un seul geste dans lequel je mets toutes mes forces. Sans allonger d'arcus pour ne pas amocher mon ami, il me faut juste l'arrêter dans son mouvement. Avec la force qu'il a actuellement je sais que je ne peux rien faire de plus.

Je vise sa mâchoire pour le faire changer d'adversaire et le faire lâcher l'instrument qu'il a dans la main et qu'il s'apprêtait à fracasser sur la tête de notre tortionnaire. Peut-être n'arriverais-je pas à le faire tomber au sol, rien est moins sûr, mais pendant qu'il vacillera ou tombera je pourrais lui prendre la guitare.

Le manche de l'instrument en main, je me tourne vers le musicien qui essaye de se relever en prenant son souffle. Sans réfléchir j'explose la guitare sur le synthé qu'il a laissé tomber au sol et lui gueule de se barrer d'ici, le menaçant de ne pas lui sauver la vie la prochaine fois. Puis je me retourne vers Dan pour m'assurer de le ramener à la raison et le calmer.

- Mec ! On se calme !

Pour m'obliger à me rassurer et être sûr qu'il ne pense pas qu'il me fait peur je retire mon poings de Cloud qui se remet à flotter tranquillement au-dessus de mon épaule. De ce que je comprends de ses flammes blanches c'est qu'elles lui font perdre le contrôle de lui-même… Une arme bien dangereuse donc…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 327
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 758
Honneur: -120
MessageSujet: Re: C'est toi le chat [pv Dan] Jeu 14 Mai 2015 - 19:12
Roulant sur le dos pour se redresser vivement, le jeune enragé contracta tout ses muscles en analysant la situation. Sa victime en mode position fœtale ne demandait qu'à être achevée. Qu'est-ce qu'il foutait Tommy? Était-il devenu fous en restant à proximité des instruments de l’illusionniste ? Comme les gens qui s'affrontaient sur la place quelques heures plutôt. Pourquoi s'était-il laissé avoir si facilement monsieur avec un pouvoir simple et facile. Lui au moins ne finissait pas toujours en morceaux après chaque combats.

Puéril, il s'affichait encore une fois sans aller jusqu'au bout. Il s’était partiellement ouvert la lèvre inférieure, comparée à ses autres blessures ce coup avait eu l'impacte d'une pichenette. Rappelez-vous par quel genre d'épreuves il est passé avant d’encaisser un coup de Cloud avant de juger ! Il avait chaud et froid d'une manière anormalement agréable. Son coeur battait fort, soulevant sa poitrine par des accoues qui lui semblaient bien faibles. Il respirait mal, sa tête tournait, ils l'énervaient, mais pourquoi devait-il être aussi emmerdé par Tommy ? Puis qu'est-ce qu'il croyait ?

Les dents et les poings du berserk se resserrèrent, alors que ses jambes l’amenaient aux côtés de l’autre voyageur. Préférant ne rien dire, Dan se contenta de frapper l’un des piliers de la grange en avançant. Sans réellement y mettre de la force ou se concentrer dessus. Un bruit de craquelure et de fissure fit l’unanimité du duo. Il avait peut être fait une connerie, pour en revenir à la sois disant non force dans l’impacte que Dan venait d’envoyer. Dubitatif, le voyageur observait l’amoncèlement de craquelures se répandant le long de la structure. Laissant entendre qu’il était profondément emmerdé par la faiblesse de cette grange, le voyageur extirpa son bras ensanglanté du trou qu’il avait généré. Puis s’empressa de sortir de l’édifice, bondissant une fois sur le côté en hurlant pour sauver sa vie d’une pelote de paille fonçant droit sur lui.  Les flammes se dissipèrent lorsque les deux voyageurs furent sortit, en soit l’effondrement de la grange prenait un peut plus de temps que prévu. Offensé, Dan se permit d’envoyer un coup de pied contre l’édifice. Ce dernier vit ses fissures s’intensifier un bref moment, avant de s’éteindre dans un silence pesant.

Les mains dans ce qu’il lui restait de poches, Dan avançait en direction de Tommy, soupirant encore un peu avant de laisser planer quelques mots :

« En tuant les créatures cauchemardesques, on rend Dreamland plus sûr. Laisser la vie aux créatures comme aux voyageurs, quand ces derniers sont dangereux, c’est mauvais.  Pour nous, comme pour les autres, tu aurais dû me laisser l’achever. On vit dans un monde de rêve mec, si on veut vraiment s’éclater, va falloir qu’on devienne fort. Et c’est plus facile ici que dans la réalité, tu dois l’avoir remarqué. C’est comme cotiser pour une retraite… en beaucoup plus marrant ! »

Le voyageur commença à rire un peu, pensant qu’il était en train pointer l’évidence, Il repensa machinalement aux autres rencontres qu’il avait fait depuis quelques mois. L’envie était toujours là, le désir et la jalousie qu’il éprouvait dû à son manque de maîtrise. Pourtant, il allait bien au dessus de ça, il appréciait sincèrement certains voyageurs et ne supporterait pas qu’on les emmerde sans rien faire :

« Bref, c’est ma vision de la chose, ici on peut faire ce qu’on veut sans se soucier de quoi que ce soit tout ne dépends que de moi comme de toi, comme de Corey comme de plein de voyageurs. On a pas besoin de se prendre la tête entre nous, surtout pour des minables comme celui là… »

Les champs aux alentours du royaume étaient bercés par les rayons d'un soleil implacable; Dorés comme à leur habitudes, le royaume des chats offraient un bon cliché de film américain. Quelques fermes étaient disséminées d'un bout à l'autre des hectares de blés. Laissant les deux voyageurs seuls à seuls pour un bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 369
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Voyageur Expérimenté
Tommy Fawl
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 60
Renommée: 558
Honneur: 7
MessageSujet: Re: C'est toi le chat [pv Dan] Sam 16 Mai 2015 - 0:28
La haine que dégage Dan avec ses flammes est palpable, elle semble bruler l'air comme le soleil dissipe la nuit. Une fraction de secondes j'ai bien cru qu'il me faudrait me battre une nouvelle fois avec mon camarade, mais je ne peux le frapper comme je l'ai fait et me défiler lâchement ensuite. Quand il s'approche de moi les membres tendus par la rage je ne bronche pas et le regarde avancer petit à petit jusqu'à ce qu'il me croise. Sans dire un mot, il explose littéralement l'un des piliers de la grange, ce dernier ne résistant pas à un coup de poing du garçon.

Rapidement nous sortons de la structure en bois qui commence à se disloquer et à tomber en morceau. Et en regardant Dan, le seul sentiment qui m'habite c'est que je veux cette force, cette assurance et cette détermination.
Quand il revient vers moi, les mains dans les poches et une expression plus calme que précédemment je l'écoute se mettre à m'indiquer sa façon de penser. Une façon de penser qui vise un avenir radieux à forger de ses propres mains avec trop de sang  comme socle pour moi. Mais j'ai envie de débattre avec lui, j'ai l'impression que c'est quelque chose qui va peut-être être instructif. J'attends donc qu'il ait fini de parler pour exposer ma façon de penser. Pendant que mes propos sortent à l'air libre, je me laisse tomber sur le bord chemin, mains dans les poches, la ville qui nous a accueillie au début de la nuit se trouvant à une bonne distance.

- Ton raisonnement est bon, je ne peux pas te contredire, tu es logique sur toute la ligne, mais je ne peux pas être d'accord. Cette force que tu cherches, qui semble être un trophée à brandir devant créatures et voyageurs de ce monde, j'espère moi aussi l'obtenir.

Je laisse mon regard dériver sur les champs qui ondulent au grès du vent. Quelques chat travaillent ou se baladent de ci de là. C'est son idée de compenser les blocages de la réalité par la liberté de Dreamland qui me fait réfléchir, car jusque-là je m'étais laissé porter par les événements, sans but réel.

- Seulement, je n'arrive pas à te donner raison. Si tu obtiens cette force en semant la haine derrière toi, tu ne feras que causer la perte de nouveaux voyageurs qui ne connaissent rien. Les conflits actuels, pro et anti-voyageurs en sont une preuve indéniable. Imagine qu'un jour, cela mène à la suppression sans sommation de gars qui ne pourront pas profiter de ce monde.

J'attends quelques secondes pour voir une réaction sur son visage avant de reprendre de plus belle.

- Tuer un voyageur ou une créature onirique ne me fait pas peur. Mais je ne le ferais que si cela me permet de sauver une vie, onirique ou d'un autre voyageur ou si j'ai la conviction que quoi qu'il fasse il sèmera la haine. Dans notre monde, une vision du monde comme celle que je tiens est inutile et ne mène nulle part. Ici, en devenant fort, on peut soulever des montagne, on peut changer les choses et même si c'est niais, je ne veux pas me dire que j'ai tué pour tuer, juste parce que j'en avais la possibilité. Cette force, qui grâce à toi fera partie de mes objectifs, je ne la brandirais pas sûr des cadavres, mais je la leur mettrait en pleine face de leur vivant.

Déblatérer des idéaux  comme je viens de le faire me fait repenser à la façon de faire certains héros de mes mangas favoris. L'inspiration vient surement de là, mais en y repensant après coup, il s'agit bien de ce que j'ai au fond de moi et de la façon dont j'ai envie d'arpenter Dreamland.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 327
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 758
Honneur: -120
MessageSujet: Re: C'est toi le chat [pv Dan] Jeu 21 Mai 2015 - 16:52
La vision de Dreamland selon Tommy sonnait à ses oreilles comme un désagréable sermon, le genre de paroles contre lesquelles il est dangereux de s'opposer. Pourquoi devaient-ils se soucier du sort des autres? Ils ne pouvaient s'occuper de tous le monde, seul ceux qu'ils croisaient étés d'une certaine manière important. Tuer à Dreamland, ne revenait pas à tuer comme dans le vrai monde. Si certains voyageurs débutaient dans des lieux hostiles ayant subit le courroux de leurs prédécesseurs. Leur morts n'étaient elles pas d'une certaines manière logique? Dreamland devait s’adapter aux générations successives d'humains s’éveillant aux voyages. tout comme les voyageurs devaient être assez fort pour s'adapter aux royaumes qu'ils traversaient. La conclusion des idéaux de Tommy le fit sourire. En effet, pouvoir poser ses couilles sur le plateau et montrer à plus de la moitié de ces enfoirés qui ils étaient faisait partit des perspectives intéressantes. Se laissant tomber sur le sol sec et poussiéreux environnant les ruines de la grange, Dan s'étira en tendant ses bras d'un bout à l'autre de son corps. Laissant claquer quelques os dont il n'avait pas le nom, le voyageur regarda le blé en se perdant dans ses pensées.

Après s'être suffisamment attardé sur le décors, son visage obliqua dans un angle bizarre pour regarder Tommy:

"Ouais, ça me va aussi comme vision. Mais si on est condamné à voyager ensemble à l'avenir, va vraiment falloir que t'évites de me toucher quand j'ai mes flammes. J'ai eu dû mal à pas te le mettre dans la tronche celui là ... et ça m'aurai bien fait chier d'y arriver."

Dan commença à creuser le sol du bout des doigts, puis reprit la parole:

"J'aime bien depuis que je suis gosse lire des mangas, des livres et des BDS. Les héros de mon enfance sont innombrables. Ils ont tous cette petite étincelle qui les rends grand et à la fois minable. Je refuse de faire les mêmes erreurs qu'eux, on ne sauvera jamais tout le monde même ici à Dremaland. Je suis prêt à être privé de ma vie puisque j'en ai déjà usurpée. Ce n'est pas la montagne de cadavre qui me rendra fort. C'est justement ceux qui y survivront ..."

Après avoir terminé d'inscrire son numéro de téléphone dans le sol, comme si le voyageur l'avait pressentit. Il disparut dans un "ploc" que tout le monde connait. Se réveillant sans pouvoir dire au revoir, ou poursuivre son argumentation. Dan eut un peu de mal à se tirer du lit, il était huit heure du matin? Qu'est-ce qu'il allait bien pouvoir faire de sa journée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 369
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Voyageur Expérimenté
Tommy Fawl
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 60
Renommée: 558
Honneur: 7
MessageSujet: Re: C'est toi le chat [pv Dan] Lun 25 Mai 2015 - 22:50
Il y a un petit blanc après que j'ai terminé ma phrase, comme si Dan était en train de trier le pour et le contre des mes paroles, mais après ce qu'il vient de balancer je sais qu'on est pas d'accord sur toute la ligne. Il n'y a pas de raison qu'on essaye de faire mutuellement changer d'avis puisque dans le fond on cherche un peu la même chose. C'est d'ailleurs ce qu'il me confirme lorsqu'il reprend la parole pour me mettre en garde sur sa capacité à se retenir de me frapper lorsqu'il utilise ses flammes. Alors qu'il creuse le sol avec ses doigts je me retiens de lui dire qu'il faut voir le point positif, ça l'aide à apprendre à se maitriser. Mais je me retiens car cela pourrait être mal pris et lui donner envie de s'enflammer, ce qui n'ai pas dans mes souhaits pour terminer la nuit. De plus il aurait été dommage de l'énerver après qu'il affirme qu'il aurait été emmerder de me coller une beigne quand j'ai sauvé l'autre musicien.

Un point commun entre nous ? Les mangas ? Pas étonnant donné qu'on doit avoir à peu près le même âge et que les mangas sont lus un peu partout et par tout le monde. Mais cela me fait penser qu'au final on raisonne vraiment dans le même sens, même si on a pas le même vécu, ce qui donne un résultat différent au final. Tellement différent que Dan est prêt à crever sur Dreamland dans sa quête de puissance, mais c'est là que je me dis que je repense à ce qu'il a dit moins d'une minute plus tôt, "si on est condamné à voyager ensemble à l'avenir". Ce n'est pas con du tout. L'idée me plait. Faire équipe avec le berserker sera surement bénéfique pour moi et si mon étincelle me permet de lui sauver la vie dans sa quête. L'idée me plait et j'allais lui en parler plus directement quand le blond disparaît dans un nuage de fumé après avoir lancé une dernière punchline. Sur le coup je suis un peu déçu, puis en regardant le sol à l'endroit où il se tenait je remarque une inscription au sol. Certainement ce qu'il était en train de dessiner avec ses doigts et en m'attardant dessus je me rend compte que c'est un numéro de téléphone. Je le lis et le relis à plusieurs reprises pour être sûr de m'en souvenir à mon réveil. Ce qui n'est pas forcément assuré, mais je pris pour y arriver et surtout pour me réveiller dans peu de temps.

Des fermiers sont en train de s'approcher. Ils viennent seulement de se rendre compte de la destruction de la grange et viennent vers moi, mais je n'ai pas le temps de leur donner des explications. C'est au moment où l'un des chats m'attrape le T-shirt pour attirer mon attention que je me réveil, presque en sursaut surement à cause de la concentration. Le numéro est toujours là devant mes yeux alors que je me jette sur mon téléphone pour au moins inscrire les dix chiffres dans mes contacts et une fois la crampe de cerveau évité, j'envoie un message pour qu'il ait lui aussi mon numéro.

Message envoyé :

Salut mec ! Voilà mon num ! On va pouvoir causer au calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: C'est toi le chat [pv Dan] Aujourd'hui à 13:13
Revenir en haut Aller en bas

C'est toi le chat [pv Dan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2 :: Royaume des Chats-