Haut
Bas

Partagez|

La vie est un puzzle inextricable [pv : Heloïse Massard]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Surnom : The Death Voice
Messages : 524
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 24

Arpenteur des rêves
Riku Kaisuki
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 107
Renommée: 1775
Honneur: 198
MessageSujet: La vie est un puzzle inextricable [pv : Heloïse Massard] Sam 3 Sep 2011 - 15:28
Journal d'un necromancer - chapitre 3 ] la vie est un puzzle inextricable

La journée venait de commencer à Dreamland. Alors qu'il cheminait paisiblement, dans sa quête de nouveaux cadavres, le jeune riku eut, comme chaque matin, le loisir de voir le monde onirique s'éveiller. tout autour de lui, la faune et la flore si particulières à ce monde reluisait aux premières lueurs du soleil, et dans un effort intense se levait et ouvrait les yeux. Le necromancer se plut à contempler cette nature si vivante, si surprenante, qui ne cessait de l'étonner. De ses yeux bleus encore mi-clos, il observa le réveil d'une créature fort étrange, à mi-chemin entre le cafard et la souris, qui fut d'ailleurs dévorée quelques mètres plus loin par une gigantesque plante carnivore. Tout en notant ses découvertes, il s'émerveillait devant ce spectacle ... Ici, il était clair que la nature avait pris le pas sur les habitants et régnait en maître.

Cette pensée ramena Riku dans les souvenirs de son ancienne existence, avant qu'il découvre son pouvoir . Avant qu'il meure sur Terre. Il est vrai que de vivre l'ensemble de ses journées à Dreamland n'était pas déplaisant, tant ce monde regorgeait de choses incroyables, mais souvent, il lui arrivait d'avoir une pensée nostalgique pour son monde d'origine. Il se remémorait les heures passées en compagnie de ses camarades, à jouer au football, aux billes, à la console ... et bien sûr de sa famille, de son père si génial qu'il admirait, de cette mère si affectueuse qu'il adorait ... et de cette fille, qu'il avait rencontré au collège, et dont il n'avait plus jamais pu détacher son regard, qu'il aimait plus que tout et qu'il avait perdu ... Il soupira un coup, puis jeta un oeil à son carnet de chasse. Il y avait consigné toutes ses missions depuis qu'il avait commencé son métier de chasseur de primes.

Chasseur de primes ... Il n'avait pas vraiment choisi cette activité par goût, mais au moins, en plus de lui permettre de vivre, ce métier lui donnait la chance de collecter des cadavres puissants ... Mais jusqu'ici, en plus de se révéler ennuyeuse, la chasse s'était même montré très infructueuse. Il n'avait récupéré que des petites têtes, faibles et inutiles. Sa nouvelle mission l'emmenait dans un village appelé "village puzzle" à la poursuite d'un escroc notoire. Nouveau soupir, de dépit cette fois puis il reprit sa route.

Lorsqu'enfin un panneau lui annonça qu'il approchait de sa destination, Riku eut un léger sourire soulagé, fier de ne pas s'être perdu pour une fois , puis franchit le portail qui marquait l'entrée des lieux. Ce qui frappa en premier le jeune necromancer, ce fut une pièce de puzzle qui lui tomba dessus à toute vitesse. Ne l'ayant remarqué que trop tard, il se releva, repoussant la pièce de son corps dans un grognement, puis il poursuivit son exploration. Un silence de mort régnait en ces lieux, perturbé uniquement par le bruit sec des pièces qui tombaient du ciel. Toute l'architecture de l'endroit semblait constituée de pièces de puzzle, ce qui était surprenant au niveau de la stabilité des bâtiments.

Finalement épuisé de sa longue marche, Riku trouva un endroit à peu près abrité et s'y assit, reprenant ses forces, et continuant à grommeler :

"non mais je vous jure ... dans quoi suis-je encore tombé ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 86
Date d'inscription : 24/06/2011
Age du personnage : 23

Habitué
Héloïse Massard
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: La vie est un puzzle inextricable [pv : Heloïse Massard] Lun 5 Sep 2011 - 10:43
De l’orage.

Une soirée d’été, orageuse. Héloïse était alors dans sa chambre au moment des faits, à la fenêtre en train d’admirer la beauté de la colère de Mère Nature. Elle regardait la pluie ruisseler le long de la vitre froide contre laquelle elle avait appuyé sa tête. Elle regardait les éclairs fendre le ciel sombre dans un déchirement sourd. Elle aimait l’orage. Elle aimait être bercée par le bruit du tonnerre et du martellement de la pluie sur le sol. Dans ces moments-là, elle était vraiment bien. Détendue, calme et réfléchie. Son esprit voyageait, de ça, de là, passait d’une pensée à l’autre… Elle resta comme ça pendant un long moment avant de se décider d’aller enfin se coucher. Après s’être rapidement mise en pyjama et se préparer pour aller au lit, elle s’installa dans ses draps et ne mit pas longtemps à s’endormir, bercée par la mélodie du tonnerre et de l’accompagnement de la pluie.

Dreamland, le monde des rêves.
C’est avec plaisir qu’elle se retrouva une fois de plus dans les plaines oniriques de ce monde imaginaire. Mais ce royaume-là, elle ne le connaissait pas. Il avait l’air plutôt assez étrange d’ailleurs. Il était entièrement constitué de pièces de puzzle qui volaient un peu partout. On pouvait en voir certaines s’écraser au sol pour remplacer d’anciennes pièces, d’autres s’élevaient dans le ciel pour ne jamais revenir, d’autres encore se déplaçaient à l’horizontal à une distance variable du sol pour aller se perdre dans le paysage. C’est avec prudence que la jeune femme, cette nuit-là vêtue du T-shirt du groupe Nickelback, s’aventura dans la plaine. Un panneau sur sa droite lui indiquait :

- Village Puzzle –
Attention à ne pas vous faire écraser, ça serait dommage...


Ceci expliquait donc la présence de milliers de pièces de puzzle. L’on pouvait voir au loin des constructions entièrement faites avec des pièces de puzzle multicolores et une sorte de flore constituée de minuscules pièces. Le sol même était recouvert de pièces. Tout cela avait l’air si étrange…

Au bout de plusieurs minutes, Héloïse manqua une pièce de peu, ce qui lui valut la peur de sa vie. C’est complètement terrorisée et les cheveux tout ébouriffés qu’elle décida d’essayer de trouver un coin un peu plus tranquille et sur pour se remettre de ses émotions. Elle aperçut au loin ce que l’on aurait pu comparer à un abri bus, où l’on pouvait apercevoir un homme assit là. Peut-être attendait-il un bus puzzle… ? Etant très timide, Héloïse ne voulait pas déranger l’homme mais voulait tout de même se mettre à l’abri de ces pièces si capricieuses. C’est presque sur la pointe des pieds qu’elle vint s’asseoir sur le banc, à l’opposé de l’homme, qui était d’ailleurs plutôt mignon, afin de le déranger le moins possible. Il était vêtu plutôt banalement et portait une casquette, posée sur sa petite tête brune, qui lui allait à merveille. C’est rougissante et incertaine qu’Héloïse lui adressa la parole presque en bredouillant :

« Je… Je suis désolée, j’espère que je ne vous dérange pas… »
Hésitant à continuer, elle reprit finalement.

« C’est que… C’est assez dangereux ici et… Je voulais trouver un endroit un peu plus sûr. Enfin, dîtes le-moi si je vous dérange ! Je ne veux être un fardeau pour personne… »
Détournant la tête, elle fixa ses chaussures pour fuir le regard du garçon. Elle se sentait bête. Bête d’être aussi mal à l’aise. Bête d’être aussi timide. Raaaaah… Cette fichue timidité… ça, c’était un fardeau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : The Death Voice
Messages : 524
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 24

Arpenteur des rêves
Riku Kaisuki
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 107
Renommée: 1775
Honneur: 198
MessageSujet: Re: La vie est un puzzle inextricable [pv : Heloïse Massard] Lun 5 Sep 2011 - 11:38
Bom, Bom, Bom ... Le flot de pièces tombait dru depuis maintenant plusieurs minutes, alors que Riku n'avait toujours pas bougé de son abri. Il avait tout d'abord tenté de réfléchir à la manière d'attraper sa cible, tentant même de l'appercevoir dans les recoins de ce monde "puzzleifié".... Rien à faire, l'ennui l'avait conduit à rester là, comptant les pièces, et tentant d'identifier un rythme dans leur chute, essayant même de prévoir où allait tomber la prochaine. Il se retrouvait là, la bouche grande ouverte , avec la même activité qu'un gamin de 6 ans. M'enfin, après tout, quand on est seul et qu'on a rien à faire... Le Qi a souvent tendance à baisser sans même qu'on s'en rende compte.

Alors qu'il vaquait à ... ses brillantes occupations, Riku sentit soudain une présence. Méfiant par nature, le jeune necromancer se saisit de la lame courte qu'il avait reçu pour se défendre en cas de manque d'énergie, et jeta un oeil autour de lui. Sa cible avait-elle décidé de venir à lui directement ? tant mieux, cela lui faciliterait la tâche, d'autant plus qu'il était chargé à bloc.

Mais la vision qui se manifesta devant lui n'était pas celle à laquelle il s'attendait. Car ce ne fut pas l'escroc de son avis de recherche qui apparut au loin, mais une jeune fille, qui semblait tout aussi troublée que Riku par la nature de ces lieux. Mais elle le parut encore plus lorsqu'elle entra dans l'abri, et s'assit à l'oposé du necromancer sur le banc. Elle semblait très timide, ce qui était également le cas de Riku qui ne put s'empêcher de tressaillir en la voyant s'approcher. Elle finit alors par rompre le silence d'un ton embarassé :

« Je… Je suis désolée, j’espère que je ne vous dérange pas… »


Elle hésita un instant, le visage rougissant, puis reprit :

« C’est que… C’est assez dangereux ici et… Je voulais trouver un endroit un peu plus sûr. Enfin, dîtes le-moi si je vous dérange ! Je ne veux être un fardeau pour personne… »


Puis, encore plus embarassée, elle baissa le regard, fixant ses chaussures. Riku comprenait parfaitement cette sensation, lui-même ayant beaucoup de mal à parler aux gens qu'il rencontrait. Il releva la tête et adressa un sourire à la jeune fille, puis répondit calmement, tentant de contenir sa propre gêne, qui accélerait son rythme cardiaque à une vitesse folle.

" Euh ... non bien sûr, vous ne me dérangez pas du tout ... vous avez tout autant que moi le droit de vous asseoir là ... Vous êtes voyageuse ? "


Gêné, il ne put s'empêcher de baisser les yeux, son visage s'embrasant, il reprit :

"Je ... m'appelle Riku. Riku Kaisuki ... je suis voyageur, et ... non rien."


Il préférait ne pas révéler son pouvoir, craignant d'effrayer encore plus son interlocutrice.
Il jeta un regard devant lui, espérant voir sa cible, ce qui briserait sa gêne au moins le temps d'un combat ... ou pas .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 86
Date d'inscription : 24/06/2011
Age du personnage : 23

Habitué
Héloïse Massard
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: La vie est un puzzle inextricable [pv : Heloïse Massard] Lun 5 Sep 2011 - 16:08
Timidement, Héloïse lâcha ses chaussures du regard quand le jeune homme lui adressa la parole. Il se présenta. Le dénommé Ruki Kaisuki était lui aussi un voyageur. A ces mots, le cœur d’Héloïse fit un bond dans sa poitrine. Non. Elle n’était pas la seule. Elle n’était pas la seule à être une voyageuse. Elle n’était donc pas la seule à avoir un pouvoir né de sa peur la plus profonde. Elle releva presque brusquement la tête et fixa Riku dans les yeux. C’est d’ailleurs à ce moment-là qu’elle remarqua la couleur de ses yeux absolument magnifiques. Ils étaient d’un bleu profond et cristallin. Elle resta bouche bée un instant avant de reprendre toute joyeuse, oubliant presque sa timidité.

« Alors je ne suis pas la seule ?! Vous êtes aussi un voyageur ?! Vous aussi vous pouvez vous transformer en quelque chose ?! Mais c’est génial ! »

Elle souriait à présent de toutes ses dents. Elle regardait successivement les deux yeux du garçon avant de se lever et de poursuivre sur sa lancée.

« Regardez, je peux faire ça avec ma bouche, et avec mes yeux aussi, et… Et… J’ai l’impression d’être quelqu’un d’autre quand je fais ça… Je deviens peu à peu ce que je déteste le plus au monde… Mais je n’en ai plus peur ! Et… Et voilà ce que ça a fait ! C’est génial ! »

Elle ne savait pas si le jeune homme avait saisi l’intégralité de ses paroles mais peu lui importait. Toujours aussi enjouée, elle métamorphosa son nez et sa bouche. Petit à petit, son nez s’allongea et s’assombri tandis que sa bouche se joignit à ses narines pour finir par former un bec de corbeau parfaitement bien dessiné. Elle ouvrit la bouche pour émettre un cri de corbeau auquel elle ne s’attendait pas vraiment. Ensuite, elle métamorphosa ses yeux. Ceux qui étaient auparavant bleus devinrent à présent des yeux d’un noir sombre et profond dont on ne pouvait discerner l’iris. Elle avait une vue nettement améliorée et pouvait à présent entrevoir chaque petit détails du visage de Riku. Cet effet lui donna quelques secondes de vertiges mais elle se rattrapa rapidement avec ce qu’elle trouvait là, elle n’avait pas encore tout à fait l’habitude. A présent, elle ressemblait à une humaine avec une tête de corbeau. Ou plutôt à un corbeau avec des cheveux… Cela devait rendre quelque chose d’assez étrange, voir même effrayant mais peu lui importait.

Se rendant peu à peu compte de son arrogance, elle reprit son apparence humaine puis se rassit en vitesse, rougissante, gênée. Elle bredouilla des paroles d’excuses.

« Je… Je suis désolée, je me suis un peu emportée. C’est que… Je ne suis pas très ancienne dans ce monde et je n’avais encore jamais croisé de voyageurs alors… Je me posais pas mal de questions. Je suis désolé si j’ai pu paraître arrogante… Je ne voulais pas… »

C’est sur ces paroles que finalement, elle replongea dans un combat de regard avec ses chaussures.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : The Death Voice
Messages : 524
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 24

Arpenteur des rêves
Riku Kaisuki
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 107
Renommée: 1775
Honneur: 198
MessageSujet: Re: La vie est un puzzle inextricable [pv : Heloïse Massard] Lun 5 Sep 2011 - 17:39
Riku fut surpris de l'enthousiasme que manifesta subitement son interlocutrice. Apparemment, le fait de rencontrer un autre voyageur était pour elle une chose incroyable. Peut-être venait-elle d'arriver à Dreamland, et n'avait-elle jamais rencontré l'un de ses semblables. Elle le fixa, bouche bée pendant quelques instants, ce qui eut pour effet de perturber totalement le jeune necromancer qui n'avait pas du tout l'habitude d'être observé ainsi. Finalement, elle se reprit et d'un ton joyeux, répondit :

« Alors je ne suis pas la seule ?! Vous êtes aussi un voyageur ?! Vous aussi vous pouvez vous transformez en quelque chose ?! Mais c’est génial ! »


Riku allait répondre, mais emportée par sa liesse, la jeune fille poursuivit, sur un ton réjoui :

« Regardez, je peux faire ça avec ma bouche, et avec mes yeux aussi, et… Et… J’ai l’impression d’être quelqu’un d’autre quand je fais ça… Je deviens peu à peu ce que je déteste le plus au monde… Mais je n’en ai plus peur ! Et… Et voilà ce que ça a fait ! C’est génial ! »


Elle se leva, et sans la moindre hésitation, commença à se métamorphoser. Son visage prenait une teinte sombre, son nez s'allongeait et sa bouche se mêlait à ses narines, formant un bec. ses iris se teintèrent de noir, et bientôt son visage recouvert de plumes ressembla à celui d'un corbeau portant des cheveux. beaucoup de gens auraient été effrayés par une telle vision, mais Riku, lui, trouvait ce pouvoir fort intéressant. Et puis, quand on côtoie des cadavres à longueur de journée, on est habitué à des vision bien pires que celle qu'avait Riku sous les yeux. Bien sûr, le visage angélique de son interlocutrice avait perdu sa beauté avec une telle transformation, mais cela ne choquait pas le necromancer qui avait en lui la vision du visage d'origine.

Puis soudain, la jeune fille redevint la timide qu'avait rencontré Riku. Elle se rassit, rougissante, et de son ton hésitant, bredouilla des excuses :

« Je… Je suis désolée, je me suis un peu emporté. C’est que… Je ne suis pas très ancienne dans ce monde et je n’avais encore jamais croisé de voyageurs alors… Je me posais pas mal de questions. Je suis désolé si j’ai pu paraître arrogante… Je ne voulais pas… »


Le jeune necromancer sourit, les mots de la jeune fille lui rappelèrent ses premiers instants à Dreamland. Peu de temps s'était écoulé depuis, mais il avait eu l'occasion de rencontrer de nombreux voyageurs, et de mener plusieurs combats. Il se leva et invoqua L et R. Les deux zombies apparurent dans un flash lumineux, et de leur air bête se tournèrent vers Riku, dans l'attente d'un ordre.

" Je ne peux prétendre pouvoir transformer mon corps comme vous venez de le faire, mais moi aussi, ma peur s'est transformé en un pouvoir, qui me permet de contrôler les morts ... je comprendrais votre effroi si vous aviez peur de moi... ces deux esprits sont innoffensifs, mais je peux en invoquer de bien plus puissants qui servent au combat."


Il marqua une pause, le temps de laisser à son interlocutrice le temps d'apréhender les mots qu'il avait prononcés, puis lui sourit en reprenant :

" je comprends votre joie. Moi-même, je ne suis devenu un voyageur il y a peu, et j'ai encore du mal à apréhender certains aspects de ce monde ... mais croyez moi, vous ne m'avez pas du tout dérangé, au contraire, je trouve votre pouvoir très intéressant."


Il fixa la jeune fille, et s'en trouva convaincu de ce qu'il pensait lorsqu'elle s'était transformée; son visage actuel n'avait rien à voir avec l'aspect sombre du corbeau, bien au contraire, que ce soit en forme, que ce soit ses yeux, ou ses cheveux, son visage était angélique. Mais il ne voulut pas attarder sonb regard par peur de la gêner. Il reprit :

"au fait quel est votre nom ? Vous m'avez parlé de votre pouvoir, mais vous ne m'avez pas dit comment vous vous appelez. Bien sûr, je ne vous en voudrais pas si cela vous gênait ..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 86
Date d'inscription : 24/06/2011
Age du personnage : 23

Habitué
Héloïse Massard
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: La vie est un puzzle inextricable [pv : Heloïse Massard] Mar 6 Sep 2011 - 16:38
Riku se leva doucement du banc et commença à faire quelques gestes étranges. Héloïse lui lança des regards en coin, pour voir ce qu’il faisait, encore un peu rougissante. Bientôt, il y eut un flash de lumière, à la manière d’un appareil photo, et deux zombies apparurent. La jeune fille écarquilla les yeux, ramena ses jambes contre elle afin de former une petite boule et laissa échapper une exclamation d’horreur qu’elle tenta de cacher tant bien que mal. Les deux zombies avaient l’air complètement inertes et dépourvu de cervelle. Ils se tournèrent alors doucement vers Riku sans dire un mot, si jamais ils l’avaient pu…

Le jeune homme m’assura que ses bestioles étaient parfaitement inoffensives et qu’il pouvait en invoquer de biens plus puissantes. D’ailleurs, son pouvoir ne consistait pas à se transformer comme pouvait le faire la petite brune, non. Riku pouvait contrôler les morts. Malgré qu’Héloïse n’ait aucune idée de la manière dont il s’y prenait pour les maîtriser, elle n’ajouta rien et le laissa continuer son discours. Même s’il lui avait assuré que ses invocations étaient inoffensives, cela ne la rassurait pas vraiment. Le pouvoir d’Héloïse était pourtant bien différent du sien, bien qu’aussi intéressant. Lui pouvait faire apparaître des… Morts, tandis que la jeune fille au visage d’ange pouvait se transformer en corbeau. Elle en conclut que cela dépendait de sa peur. Elle se perdit un instant dans ses pensées, sans remarquer que Riku l’observait, avant de se rendre compte, comme lui avait fait remarquer l’invocateur, qu’elle ne s’était pas présentée. Elle releva la tête, confuse et s’empressa de lui répondre.

« Oh ! Oui, excusez-moi. Non, ça ne me gêne pas, c’est moi qui suis désolée. Je… Je m’appelle Héloïse. Héloïse Massard… »

Elle n’ajouta rien pour le moment, encore un peu perdue dans les profondeurs de son esprit capricieux. Puis elle ajouta, d’un air rêveur.

« Vous pouvez invoquer des… Morts, alors que moi, je peux me métamorphoser… Pourquoi n’invoquerais-je pas des corbeaux moi aussi ? Et pourquoi ne vous métamorphoseriez pas en… Arf, mais ça serait difficile de se métamorphoser en mort… Mais alors, le fait de se métamorphoser ou d’invoquer quelque chose dépend de la peur de la personne… ? »

Héloïse fixait à présent Riku sans trop vraiment le voir. Elle venait de se rendre compte qu’elle en savait moins que ce qu’elle le pensait sur ce monde, aussi étrange qu’il soit. Elle espérait que ce voyageur allait l’éclaircir un petit peu…

Elle le regardait intensément à présent de ses yeux bleus. Elle était intéressée par la réponse qu’il allait donner, elle en saurait un peu plus sur Dreamland et les gens qui parcourent ses plaines. C’était sans compter sur une pièce de puzzle venue de nul par qui vint à leur rencontre. Celle-ci rasa le dessus de la tête d’Héloïse qui eut juste le temps de se baisser pour ne pas de faire décapiter. Elle sentait son cœur battre la chamade dans sa poitrine et ce n’était pourtant pas à cause des beaux yeux de Riku… La peur que venait de lui infliger la pièce lui avait fait frôler l’arrêt cardiaque. Elle se releva doucement et regarda le voyageur avec de grands yeux, encore toute tremblante. Puis lui annonça d’une voix toute aussi chevrotante.

« Je ne pense pas que l’on puisse trouver un endroit qui puisse être réellement à l’abri dans ce royaume… Il faut faire constamment attention. Je me demande comment des gens peuvent vivre ici… J’ai vu des habitations en arrivant. »

Maintenant qu’elle était debout, elle n’osa plus se rasseoir, de peur qu’une pièce de puzzle monte vers le ciel et l’emporte avec elle. Héloïse avait le regard perdue au loin, cherchant les bâtiments qu’elle avait vu en arrivant des yeux. Puis, elle rajouta entre ses dents.

« Les gens doivent devenir parano à force d’habiter ici… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: La vie est un puzzle inextricable [pv : Heloïse Massard] Jeu 8 Sep 2011 - 14:46
Luca s'endormit, en age, de part le climat qu'il régnait dans la région. Il faisait lourd depuis plus de deux heures, et la pluie ne semblait pas vouloir tomber.

Il se coucha en pensant a 1 énigme qu'un de ses amis au boulot lui avait posé. La question semblait ardu, mais Luca voulait absolument trouver la solution. Et c'est sur cette question que son cerveau surchauffa et le plongea dans Dreamland.......

Quand il rouvrit les yeux, un ciel bleu se présentait devant lui. Puis, un point, au loin, très loin, apparut, comme par magie. Le point commença a grossir. Encore, encore encore, toujours plus. Quand Luca tilta, la pièce de puzzle fonçait vers lui a vive allure. Il eu juste le temps de se déplaçait sur le coté en roulant, avant d'entendre le claquement sourd de la pièce sur le sol, et de sentir le déplacement d'air suite a l'impact.

Choqué par ce qu'il venait de passer, Luca regarda toujours la pièce qui venait de s'incruster sur le sol quand son ombre se mit a bouger d'elle même pour formier dopli.


- Lu vieux. La forme?

A peine la question posé, que la pièce sous Luca et son invocation se mit a bouger elle aussi. Surpris, Luca se cramponna sur la pièce, qui bascula légèrement.

- Mais oui! Cette pièce réagit en fonction de mon poids. Voyons....

Il fallu quelques minutes a Luca, avant de se servir de la pièce de puzzle comme une planche de surfe. Bien qu'il soit a quatre patte, il arrivait a gérer le déplacement de la pièce, avec dopli sur sa tête.

C'est alors que Luca aperçut au loin deux personnes. Curieux, il voulut voir de plus près.0 Mais une pièce venant de nulle part le coupa dans son élan. Déstabilisé, Luca perdit le controle de la pièce. Il allait dans tout les sens. Si bien a qu'a un moment, la pièce l'éjecta, et Luca commença a foncer a vive allure sur les deux personnes.


- Attention!!!!!!!

Par réflexe, Luca attrapa son invocation et le plaça devant lui. Le choc fut violent pour l'invocation, mais Luca lui, ne sentit que l'ombre, toute mou.

Se relevant il marmonna :


- shadow airbag.....

Il remarqua alors qu'il était observé : une jeune fille, avec sur le sol divers plumes noires, et un jeune homme, entouré d'étranges créatures, le regardèrent.

-....Yo......
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Surnom : The Death Voice
Messages : 524
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 24

Arpenteur des rêves
Riku Kaisuki
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 107
Renommée: 1775
Honneur: 198
MessageSujet: Re: La vie est un puzzle inextricable [pv : Heloïse Massard] Sam 17 Sep 2011 - 10:59
Comme il s'y attendait, Héloïse eut immédiatement une réaction d'effroi face aux deux créatures inviqués par Riku. Bah le necromancer avait l'habitude maintenant. Même s'il n'était devenu voyageur que depuis peu de temps, il avait eu le temps d'expérimenter les effets de son pouvoir sur les gens ... Et il avait constaté que malgré la totale soumission de ses invocations, jamais il n'avait pu convaincre instantanément quelqu'un de leur innofensivité. Mais il le savait, la confiance d'une personne se gagnait avec le temps, et non dans l'instant. Il rappela L et R, et attendit la réaction de la jeune voyageuse.
Elle sembla réfléchir pendant quelques instants, puis reprit d'un air rêveur :

« Vous pouvez invoquer des… Morts, alors que moi, je peux me métamorphoser… Pourquoi n’invoquerais-je pas des corbeaux moi aussi ? Et pourquoi ne vous métamorphoseriez pas en… Arf, mais ça serait difficile de se métamorphoser en mort… Mais alors, le fait de se métamorphoser ou d’invoquer quelque chose dépend de la peur de la personne… ? »


Riku baissa la tête, puis se mit à réfléchir à la réponse qu'il allait pouvoir donner à Héloïse. Que pouvait-il dire ? Il n'en savait pas beaucoup plus qu'elle, car lui-même n'était voyageur que depuis peu de temps ... Se transformer en mort ? L'idée paraissait étrange, mais le fait d'invoquer des corbeaux lui paraissait moins ... inimaginable. Mais, d'après les observations qu'il avait pu faire depuis ces derniers jours, les pouvoirs avaient des natures différentes selon la peur, selon les gens ... Il avait rencontré des voyageurs qui comme lui pouvaient invoquer des éléments en rapport avec leur peur, et d'autres qui transformaient leur corps, comme Héloïse. Il y en avait également, dont le pouvoir semblait "externe", qui leur permettaient de contrôler un élément en rapport avec leur pouvoir. Il réfléchit encore quelques instants, puis releva la tête, pour répondre à son interlocutrice :

" Je ne suis malheureusement pas beaucoup plus au courant que vous à ce sujet ... cela fait seulement quelques jours que je suis devenu un voyageur, et malgré les différentes rencontres que j'ai pu faire ... je crains de ne pas être beaucoup plus éclairé que vous sur les mystères de ce monde... J'imagine que les pouvoirs peuvent adopter différentes natures, selon la personne, et selon la peur ... peut-être plus tard ferez vous la rencontre d'une personne ayant la même phobie que vous,mais ne pouvant pas se transformant, et qui, elle peut invoquer des corbeaux ... Ou peut-être qu'en évoluant, votre pouvoir vous permettra également d'invoquer des corbeaux ... "


Il baissa de nouveau la tête, embarassé de ne pas pouvoir aider plus son interlocutrice. Puis, alors qu'il allait essayer d'ajouter quelque chose, une pièce de puzzle vint raser de près la tête d'Héloïse, qui eut tout juste le temps de se baisser pour l'éviter. L'instant d'après, une pièce fonça sur Riku, qui parvint à placer ses mains devant lui, pour invoquer Zeel. La créature bouclier apparut, puis repoussa la pièce qui alla s'écraser un peu plus loin. Il déploya son invocation autour d'eux, puis entendit Héloïse, qui n'osait à présent plus se rasseoir :

« Je ne pense pas que l’on puisse trouver un endroit qui puisse être réellement à l’abri dans ce royaume… Il faut faire constamment attention. Je me demande comment des gens peuvent vivre ici… J’ai vu des habitations en arrivant. »


Elle leva les yeux vers le ciel, alors que Zeel repoussait une nouvelle vague de pièces. D'ailleurs, quelque chose paraissait étrange. En temps normal, les pièces tombaient au hasard, mais là, elles se dirigeaient de plus en plus vers l'arrêt où ils s'étaient abrités ... Comme si quelqu'un ne désirait pas leur présence en ces lieux. Il allait falloir qu'il se déplacent, avant que Zeel ne cède. Il prit sans réfléchir la main d'Héloïse pour l'entraîner loin de la zone qui commençait à devenir dangereuse, puis alors qu'il s'élançait, Zeel les englobant de son corps spectral, lorsque un jeune homme atterit devant eux. Aparemment, il était tombé du ciel, en tentant de descendre sur une pièce de puzzle. Il les observa tous les deux, puis leur lança :

"-....Yo......"


Ce fut à cet instant que Riku se rappela qu'il tenait toujours la main d'Héloïse. Il la lâcha, rougissant, bredouillant des excuses, puis se tourna vers le nouvel arrivant, à qui il répondit d'un ton calme, dissimulant sa méfiance naturelle :

" Bonjour ... vous êtes voyageur ? si c'est le cas, peut-être savez vous ce qu'il se passe ici ... les pièces semblent avoir un plaisir particulier à s'attaquer directement à nous ... "


Il attendit la réponse du nouvel arrivant, alors que Zeel repoussait une nouvelle pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: La vie est un puzzle inextricable [pv : Heloïse Massard] Sam 17 Sep 2011 - 20:06
Le jeune homme enleva sa main de la jeune femme avec une certaine gène sur son visage. Puis il regarda Luca et lui demanda :

"
Bonjour ... vous êtes voyageur ? si c'est le cas, peut-être savez vous
ce qu'il se passe ici ... les pièces semblent avoir un plaisir
particulier à s'attaquer directement à nous ... "

Luca commença a répondre :


- Oui, je suis un voyageur. Je m'appelle Luca. Quand a ces pièces de puzzles.......

Il regarda le ciel et vit les multiples pièces gravitaient autour d'eux.

...... J'en sais absolument rien! C'est ma troisième nuit dans dreamland. Je sais même pas ou on est. La dernière fois, j'étais dans une zone ou toutes les pensées s'écrivaient.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 86
Date d'inscription : 24/06/2011
Age du personnage : 23

Habitué
Héloïse Massard
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: La vie est un puzzle inextricable [pv : Heloïse Massard] Mar 15 Nov 2011 - 19:09
Riku avait tenté de répondre à la question ambiguë d'Héloïse mais n'avait su trouver de réponse qui aurait pu satisfaire la soif de connaissances qui était née au fond de la jeune fille. Il était lui aussi nouveau dans ce monde onirique et n'en savait guère plus qu'elle. Cela-dit, la demoiselle regarda le ciel qui avait l'air si étrange ces temps-ci. En effet, une vague de pièces de puzzle apparemment obstinée à les attaquer était en train de s'abattre sur les deux jeunes gens. Riku était en train de les repousser comme il pouvait à l'aide de ses invocations cependant, il risquait de ne plus faire long feu. Il décida alors d'agir. Il prit la main de la jeune fille et l'entraîna dans sa course pour échapper aux pièces. C'est alors qu'un homme, surgissant de nul par atterrit, comme tombé du ciel, devant eux. Ils s'arrêtèrent net, manquant de peu de bousculer le nouveau venu. Il nous salua brièvement puis Riku, lâchant la main d'Héloïse hâtivement avec des excuses qui auraient pu être facultatives, engagea rapidement la conversation.

Le nouveau venu était lui aussi un voyageur. Il avait une sorte de créature qui se baladait autour de lui. Il devait donc avoir la même nature de pouvoir que Riku, ce devait être une invocation. Il se prénommait Luca. Joli nom certes, mais très banal. Il avait l'air aussi pommé que les deux compagnons, et il était lui aussi nouveau dans Dreamland. Ils étaient donc tout les trois aussi perdus les uns que les autres. Pendant le temps que les deux hommes fassent rapidement connaissance, Héloïse était restée aux côtés de Riku, presque collée à lui sous l'effet de la peur. Elle n'était pas du tout maîtresse de la situation et l'attitude complètement inhabituelle des pièces la terrorisait. Ne se préoccupant absolument pas de la conversation que les jeunes hommes étaient en train de mener, elle observa pendant cinq bonnes secondes les alentours pour pouvoir trouver un endroit où se cacher. Elle repéra au loin une sorte d'immense rocher où se trouvait une pancarte publicitaire qui indiquait :

- Vous êtes perdus ? Vous êtes attaqué par une horde de pièces folles ? Vous avez besoin d'un endroit où vous cacher ? Cet endroit est fait pour vous ! Venez vous-y trouverez du calme, une protection et du réconfort ! -


Apparemment, cet endroit était fait pour eux, effectivement. Sans plus réfléchir et se souciant le moins du monde de ce que Riku et Luca pouvaient se dire, Héloïse prit les deux hommes par la manche, sans un mot, et les attira vers ledit lieu. Pendant sa course effrénée, elle trébucha plusieurs fois, se rattrapa comme elle pu, mais parvint tout de même à son but. Au pied du grand rocher, elle trouva un trou béant et sombre. Elle s'y infiltra sans encombre et entra bientôt dans une pièce multicolore relativement restreinte, parsemée de pièces puzzle diverses et variées. Au milieu de cette pièce se trouvait un petit habitant des rêves avec une allure étrange, assis sur une chaise pour enfant. Il n'avait pas l'air tout jeune. Héloïse, encore essoufflée par sa course, respirait bruyamment. L'habitant s'avança vers le groupe et s'apprêta à leur parler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : The Death Voice
Messages : 524
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 24

Arpenteur des rêves
Riku Kaisuki
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 107
Renommée: 1775
Honneur: 198
MessageSujet: Re: La vie est un puzzle inextricable [pv : Heloïse Massard] Dim 17 Juin 2012 - 12:21
Alors qu'il conversait avec le nouveau venu, portant le nom de Luca, et qui semblait doté d'un pouvoir d'invocation lui aussi, il ne remarqua pas qu'Héloïse était restée collée à lui, paralysée par la peur. Zeel commençait à céder sous le poids des pièces de plus en plus insistantes, et le necromancer commençait lui-même à faiblir. Avant même qu'il ait le temps de réagir, la jeune fille le tira par la manche avec Luca, et les entraîna vers un monticule où était fixé un écriteau qui indiquait :

"Vous êtes perdus ? Vous êtes attaqué par une horde de pièces folles ? Vous avez besoin d'un endroit où vous cacher ? Cet endroit est fait pour vous ! Venez vous-y trouverez du calme, une protection et du réconfort !"

Voilà qui leur permettrait de se mettre à l'abri d'une manière plus sûre, à condition bien sûr qu'il ne s'agisse pas d'un piège. Mais dans leur situation actuelle, c'était la meilleure solution. Il suivit donc la jeune femme, courant à son rythme, se laissant entraîner dans sa course. Elle perdit plusieurs fois l'équilibre dans sa précipitation, mais, déterminée, elle parvint à atteindre le dit endroit. Ce fut à cet instant que Riku remarque que Luca avait disparu.
*Il s'est sûrement réveillé ...* pensa-t-il, espérant que cette disparition soudaine n'avait pas été causée par sa mort en tant que voyageur. Ils entrèrent dans une petite cavité située au pied d'un rocher. Héloïse,qui était plus petite que lui s'y faufila sans problème mais lui mit un peu plus de temps. Néanmoins, ils étaient désormais à l'abri, et Riku put relâcher son invocation. La soudaine libération de sa concentration lui infligea de lourds vertiges et il manqua de s'évanouir, mais il tint bon. Ils parvinrent dans une petite pièce exiguë aux couleurs châtoyantes et fort déplaisantes au regard du point de vue du necromancer, qui n'y pensa pas longtemps, trop épuisé pour réfléchir. Il se laissa retomber sur le sol, tandis qu'Héloïse reprenait son souffle après cette course effrenée. Au milieu de la pièce se tenait un petit habitant des rêves, d'âge avancé semblait-il, qui s'avança vers eux et commença à leur parler :

"Alors ça a vraiment marché ... J'ai réussi à attirer des voyageurs ici grâce à mon panneau ! Nous sommes sauvés ! "


La créature se mit alors à sautiller sur place, poussant de grands cris de joie, sous le regard incrédule des deux voyageurs. Riku allait lui demander les raisons de sa joie mais celui-ci anticipa et reprit :

" Ca fait plusieurs jours que notre royaume est complètement détraqué ! les pièces ne tombent plus comme elles devraient, plusieurs habitants ont été blessés ! Il semblerait que ce soit un voyageur qui ait tout détraqué, mais tous ceux qui ont essayé d'en savoir plus ne sont jamais revenus ... C'est pourquoi nous avions besoin de l'aide de voyageurs ! Et vous êtes les premiers à avoir réussi à arriver chez moi. Il y a peut-être de l'espoir ... Accepteriez-vous de nous aider ? "


Riku réfléchit un moment, reprenant ses forces au passage. Il y avait une chance que le voyageur en question soit sa cible ! Et puis il pourrait toujours demander une récompense ensuite aux habitants des lieux ... En revanche, il ne pouvait pas forcer Héloïse à le suivre, surtout qu'ils allaient devoir retourner à découvert sous la pluie de pîèces folles, et qu'il ne voulait pas qu'elle soit blessée.

"Qu'en pensez-vous Héloïse ? Je ne veux pas vous obliger à me suivre, si vous préférez rester à l'abri jusqu'à votre réveil ... Voulez-vous aider ce royaume vous aussi ? "


Il soutint son regard, dans l'attente d'une réponse de sa part.


(HRP : désolé pour cette TRES longue attente ... J'ai eu une grosse panne d'inspiration et avec les exams j'étais peu présent T T)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La vie est un puzzle inextricable [pv : Heloïse Massard]
Revenir en haut Aller en bas

La vie est un puzzle inextricable [pv : Heloïse Massard]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Village Puzzle-