Haut
Bas

Partagez|

Maladresse et boules de gommes (PV Nodox)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Maladresse et boules de gommes (PV Nodox) Dim 13 Fév 2011 - 10:09
Une jeune fille se prélassais contente de ne rien avoir à faire pour le reste de la journée. Cela faisait bien plus d'une semaine qu'elle n'avait pas sortit le bout du nez dehors, redoutant le froid, non pas qu'elle en est peur, plutôt qu'elle feigne de mettre des polaires en plus. C'est pourquoi, pendant les dernières vacances, elle n'avait pas bougée, s'était enfermée. On dit que la solitude mène à la folie, mais, malgré son apparence chétive, c'est une jeune fille forte d'esprit. Et être seule, elle l'avait trop été, c'était presque devenu une habitude. Ce fut ce matin, alors que le soleil enveloppait tendrement le paysage urbain d'un orange agréable, que Lucia s'était décidée à sortir de son taudis. C'est en général uniquement pour ce genre de chose que les prédictions de la jeune fille était valable, elle était sûre et certaine qu'il ferait beau dès le matin à en juger la température montant à chaque heure. Pour une journée de fin d'automne, il n'y a pas mieux. Aucun manteau inutile à porter, aucun pull grattant ou bonnet décoiffant. Non, tout ce qu'elle avait sur le dos était un T-shirt à manche longue dessiné de jolis motifs abstrait et un simple jean, le genre d'accoutrement qui n'attire pas l'intention.
Lucia avait été seule chez elle, n'attendant rien, un jour, ce jour, elle se décide à sortir, mais personne n'est là non plus. Les hommes préfère alors rester dans leurs chaumières modernes avec leur femme ou leurs maîtresses, les enfants dorment encore et les solitaires bougonnent sans gêner personne. Vêtue ainsi, elle n'aurait pas dû attirer l'attention, mais pour certaine personne, se réveillant un peu plus tôt que prévue et ouvrant les rideaux et les volets, elle intriguait plus qu'autres choses. Une si jeune fille, si peu vêtue se tenait là, seule, sur un banc entre deux arbres se touchant avec le vent, le regard perdu, elle profitais des premiers rayons de soleil. Cependant, ce genre de personne ne partait pas s'habiller en hâte et la supplier de rentrer au chaud pour ne pas attraper quelque chose, ils préféraient alors la laisser en soupirant d'exaspération devant si peu de responsabilité. La jeune fille n'en fit qu'à sa tête, elle les voyait dans son dos, la fixer, la toiser comme un monstre alors qu'elle se rafraîchissais juste la tête un peu plus tôt que prévue. Eu t-elle froid, elle serais sûrement rentrée au bercail, mais ici les rayons qui la touchait la réchauffait.
De toutes les jeunes filles de son âge, elle paraissait la plus jeune. En cette première année de lycée, à quinze ans elle parut en faire treize. C'était compréhensible, son petit corps frêle n'évoquait rien d'assez solide pour ne pas se faire bousculer par les grands de son lycée, sa façon d'être, perdue, souriant et rougissant ne plaisait pas aux immatures. Pour les autres, elle était différente, cependant elle n'avait rien de plus, mais plutôt quelque chose en moins, et elle l'assumait complètement, ne pouvant rien y faire. Il lui manquait de l'adresse. Certes, elle était agile et assez rusée, mais elle ne pouvait faire un beau salto sans retomber sur la tête. Tout n'était que maladresse. On dit aussi que c'est le manque de confiance en sois qui apporte la maladresse, dans ce cas-là, c'est peut-être vrai. Quoi qu'il en sois, Lucia ne compte pas changée, elle est ainsi et qui l'aimera l'acceptera, tant pis.
Quelques minutes plus tard, après que la jeune fille est due changer de banc au moins une dizaine de fois pour obtenir un peu de chaleur, le soleil se leva complètement, illuminant l'allée de cailloux blancs et réchauffant timidement la ville. Alors que Lucia était là depuis le début, dans le calme et le silence complet, les portes s'ouvrirent, les enfants crièrent et sautèrent sur leurs compagnons de route jusqu'à la piscine ou jusqu'au bowling. La jeune fille détourna la tête puis se décida à se lever, pas très envieuse de se faire reluquer pour sa présence si matinale.
Il lui manquait quelque chose… De l'adresse, il lui en manquait un peu trop par moments. Chaque personnes qui s'était décidé à jeter un œil au soleil eurent le droit de savourer la maladresse de Lucia, dans un moment totalement imprévue. Elle se leva du banc, ferma les yeux et respira un bon coup comme pour absorber un des rayons. Mais que diable faisait ce morceau de bois sur son chemin, entre le banc et le lac artificiel ?
Suite à l'habitude de ses actes, la jeune fille fut assez agile pour ne pas s'humilier encore plus, la chute fut spectaculaire et bien belle, pas honteuse. Non, ce n'était pas la chute qui était honteuse, ce fut le moment où une grande éclaboussure humidifia le banc où elle se tenait jadis. Se retrouvant sous l'eau, Lucia ressortis son buste, un faux nénuphar sur le haut de sa tête. Trempée jusqu'aux os, ce fut à ce moment que la sensation de froid qu'elle redoutait tant s'empara de son corps. Certes, elle était toujours aussi élégante, même mouillé, mais l'on ne s'arrêtais pas là. Les gens la regardait, ahuris, comme une statue de fer ou de pierre. Après l'avoir reluqué, aucune personne ne sortit la main de sa poche pour l'aider à sortir de l'eau fraîche et des fausses algues. Rougissant jusqu'à en mourir, Lucia tenta la longue péripétie qu'était de sortir de l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 2439
Date d'inscription : 13/04/2010
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Nodox Pebbles
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 450
Renommée: 966
Honneur: 410
MessageSujet: Re: Maladresse et boules de gommes (PV Nodox) Lun 14 Fév 2011 - 22:10
Tilililit … Tilililit … Tilililit … Tililioonn … Et voila, un nouveau réveil de passer par la fenêtre. Le sommeil c’est sacré et Nodox l’a bien compris. C’est pourquoi il ne laissera jamais une machine lui dicter sa conduite, surtout un jour où il n’y a ni cour, ni boulot. Mais maintenant qu’il est réveillé, plus possible de se rendormir et de repartir pour Dreamland avec tous les rayons du soleil. Tant pis, c’est dommage, elle avait l’air super mignonne cette voyageuse. Il se leva de son matelas avec toute la lenteur et la flemme possible, attrapa un bol, un paquet de céréale et c’est partit pour le petit déj. Cela dit en passant, c’est le repas le plus important de la journée, pas question de passer à côté. Et pour se donner du courage pour affronter cette nouvelle journée, quoi de mieux un peu de musique douce ? Nodox alluma sa chaîne hi-fi et mit le volume à un degré non négligeable.


Bon, ce n’est pas vraiment de la musique douce mais ça marche aussi. En deux temps trois mouvements, au rythme de ce son endiabler, il avait fini de manger, fini de faire sa toilette, fini de s’habiller. La journée pouvait commencer. Mettant la musique sur son Ipod, il sortit de son appartement perso tout beau tout propre et prêt pour une nouvelle journée de liberté. Où aller pour continuer cette belle journée ensoleillée. Le parc, pour changer. Il prit la direction du parc après avoir saluer tous ses colocataires d’une poignet de main. Le soleil frappait fort pour cette journée d’hiver, la température ne donnait d’ailleurs pas du tout l’impression de se trouver en hiver mais bien plus au mi-printemps. Enfin, on ne va pas s’en plaindre.

Dès l’entré dans le parc, le jeune homme passa en mode chasseur. Certes il avait déjà une copine, une belle petite Hikari mais rien ne l’empêche de chasser la demoiselle de temps en temps. Don Juan ne s’arrête pas à une seule conquête, lui non plus. Qu’avons-nous donc aujourd’hui dans ce beau petit parc, pensa Nodox en souriant. Les vieux, des métaleux, des vieux, des chiens, des vieux et des gamins. Bon, ça n’a pas l’air d’être une très bonne pèche. Un bruit de chute et d’eau lui fit tourner le regard dans la direction concernée, comme la plus part des passants évidement. Une demoiselle venait de tomber à l’eau. Comment, on l’ignore mais un tel spectacle n’arrive pas tous les jours. Un sourire moqueur s’étira sur le visage de Nodox, jusqu'à ce que la jeune fille se redresse de l’eau, rouge de honte. Le radar à fille s’activa instantanément entre les neurones du rouquin. Changeant totalement de comportement, il vola littéralement au secours de cette demoiselle en détresse et lui couvrit les épaules avec son propre sweet rouge et blanc avant de l’aider à sortir de l’eau. Se retenant de mater le plus possible partout où cela devenait trop transparent, il s’adressa à sa nouvelle proie :

« Et bien et bien, que c’est-il donc passer miss ? Ce n’est pas vraiment la saison pour piquer une tête, surtout dans cette eau-ci. Comment vous appelez-vous ? Moi c’est Nodox. Enchanté ! »

On commence en douceur, histoire de mettre la cible en condition de confiance. Il faut qu’elle sente un certain réconfort, c’est toujours bon de savoir que l’on a quelqu’un contre qui s’appuyer. Les passants, eux, reprirent leur marche et leurs occupations progressivement, comme si de rien n’était. Le spectacle étant terminé, il leur faut bien trouver autre chose pour passer le temps. Bande de vautour !


[vraiment court, désolé]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Maladresse et boules de gommes (PV Nodox) Mer 16 Fév 2011 - 10:45
La jeune demoiselle tenta, non sans peine, d'oublier les regards posés sur elle. Aussitôt elle regretta d'être sortit de son taudis si tôt. Ses lèvres changèrent lentement de couleur, passant du rose envoûtant au violet repoussant. Ses jambes quant à elles n'en pouvaient plus de tenter de se battre contre le courant artificiel. Fatiguée, la jeune fille s'arrêta un moment, le rouge grimpant toujours jusqu'à ses oreilles cachées par sa longue chevelure blonde recouverte d'un chapeau bien étrange qu'était un nénuphar. Le soleil se décida à changer de cap soudainement comme oubliant Lucia, l'ombre se fit exactement où elle se trouvait être. Certaines personnes, exaspéré par ce manque de volonté s'enquirent de continuer leurs marches.
Alors que la terre ferme commençait à manquer à la jeune fille, quelque chose se posa sur ses épaules. Une matière douce qui s'éprit du buste de Lucia. Son grelottement s'arrêta, elle reprit alors un souffle normal. Bien sûr, ce pull n'était pas arrivé comme par miracle sur son dos, il venait de celui qui l'aida à sortir d'ici. Elle fut presque surprise de cette attention, alors que c'était la moindre des choses, d'aider quelqu'un dans ce genre de situation. Hésitante, elle n'osa pas lever la tête pour saluer son bienfaiteur. Mal à l'aise, elle referma avec ses mains le sweet et perdit petit à petit son rouge qui lui montait de plus en plus aux joues. Vêtue ainsi, le pull paraissait maintes fois plus grand que son corps. Les épaules marqué de l'habit retombait sur ses bras et la longueur touchait ses jambes. Le silence qui s'imposait petit à petit ne tarda pas à disparaître quand l'homme prit la parole.

"Et bien et bien, que c’est-il donc passer miss ? Ce n’est pas vraiment la saison pour piquer une tête, surtout dans cette eau-ci. Comment vous appelez-vous ? Moi c’est Nodox. Enchanté !"

Heureusement pour lui que Lucia était à présent assez réveillée pour gober tout ce qu'il venait de déballer d'un coup. Elle s'enquit de lever la tête pour voir enfin à quoi ressemblait ce Nodox. Ce fut un visage connu qui s'adressais à elle, mais elle ne su à qui il pouvait appartenir vu qu'elle ne connaissait aucun homme ou même femme de ce nom. Il était d'une normalité réconfortante. Comme à son habitude, la jeune fille rosit légèrement avec de répondre d'une petite voix.

"Je suis tombée, c'est tout."

Une petite voix, certes, mais une petite voix sèche et presque méchante. Elle avait répondu ainsi voulant montrer un peu d'assurance, mais elle comprit vite que cela ne servait en rien. Aussi se reprit-elle, en bougonnant comme une jeune enfant après avoir fait une bêtise.

"Je m'appelle Lucia, merci. Si ça ne vous ennui pas, je garderais votre pull encore un instant."

[Ne t'en fais donc pas, c'est la longueur de post idéal ^^. Au passage... Bravo pour Hikari Razz ! Very Happy]
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 2439
Date d'inscription : 13/04/2010
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Nodox Pebbles
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 450
Renommée: 966
Honneur: 410
MessageSujet: Re: Maladresse et boules de gommes (PV Nodox) Sam 19 Fév 2011 - 14:01
La demoiselle lui répondit plutôt froidement qu’elle était simplement tombée. Une proie rebelle, voila qui pimentera le jeu. Elle se reprit en se présentant, telle une enfant un peu honteuse pour avoir voulu paraître plus grande que la réalité.

« Je m'appelle Lucia, merci. Si ça ne vous ennui pas, je garderais votre pull encore un instant.

- Mais je t’en pris, tu en as plus besoin que moi pour le moment. On marche ? Ça t’aidera à te réchauffer. »

Il lui tendit la main droite et indiqua la direction de la marche de la main gauche. Ça se présente plutôt bien. Maintenant qu’il l’a sous les yeux convenablement elle lui rappelait quelqu’un. Mais qui donc et où. La mémoire, ce n’est vraiment pas ce qui le caractérise. Il la regarda avec plus d’attention, en évitant le plus possible de le montrer. Sa couleur de cheveux, son sourire, son visage tout entier, la forme de son corps. Ça rappelle vraiment quelqu’un, comme si l’esprit avait subit une suppression massive de massive de donnée et que le subconscient tente à mainte reprise de faire un reset en force. Après quelques pas, il se tourna vers la jeune fille :

« On ne se serait pas déjà croisé quelque part ? Parce que j’ai vraiment l’impression que c’est le cas, mais impossible de me souvenir où … »

Où donc, mais où donc ? Ce ne serait tout de même pas une des ces ex. Ce ne serait pas la première fois qu’il drague une ancienne conquête sans la reconnaître mais tout de même.

[je suis vraiment désolé ... c'est honteux ...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Maladresse et boules de gommes (PV Nodox) Aujourd'hui à 11:10
Revenir en haut Aller en bas

Maladresse et boules de gommes (PV Nodox)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Vie Réelle :: Parc-