Haut
Bas

Partagez|

Tournoi de DreamBall 1st Édition !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 10/05/2017
Age du personnage : 42

Habitué
Robert Rosewood
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 80
Honneur: - 45
MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Lun 12 Fév 2018 - 21:07
A la grande surprise de notre grand barbu, allongé au milieu d'une piscine de boules de pétanque, une large ouverture suintante de sève sur l'avant bras, le blond ne lui fit rien. De fait, il était protégé par la balle, pour une raison qui lui restait obscure… Au moins put-il ramper un peu plus loin, alors que l'autre semblait le remercier ; décidément, trop de choses lui échappaient.
Essayant de se relever, son bras céda sous son poids ; un cri monta en canon, une voix qui était sienne et une autre d'outre-tombe, un instant seulement.

— « Who putaing, m'a bieng bésé c'te cagetteuh làààà ! » Point de vilains mots, Robert…

La suite ne fit pas décroître le rythme effréné de l’incompréhension de l'hylophobe ; il fut ramassé au sol comme un vieux vêtement sale et porté sur l'épaule de son ami Riku – comme on aurait porté un verre de pastis à ses lèvre – où il fit la délicieuse connaissance de la joueuse de l'équipe adverse, visiblement rebutée un peu par cette action chevalière du nécromancien.

— « Bieng ou bieng ? Comme amorce y'avait mieux…

OH LE BLOND, ET TOI LE COLLEGUE KEZ ! RESTEZ LOING, L'ARENE VA BIENGTOT ETRE CAFIE DE FEU ! QUI QUI VEUT SA PART DE CRABE GRILLE ? AVEC UN PETIT JAUNE CONG!» C'est Riku qui lui avait répondu.

D'un coup, alors, les très nombreux crabes monstrueux présents sur le terrain, et que Robert venait de remarquer, furent balayés en une tornade de flammes qui s'éleva dans le ciel pourtant si ardent déjà.

— « MAIS T'ES UN GRAND MALADE, JE SUIS EN BOIS MOI !!! » Sa voix semblait être revenue tient, juste quand la pluie de boules de pétanque se tarie.

Une fois redescendu du saut vertigineux qui les avait épargnés de la fureur des flammes, son porteur ne prit pas même le temps de lui répondre, privilège qu'il laissa à la jeune femme, et lui prit la balle de mains. Assis inconfortablement sur les boules qui restaient au sol, il le regarda partir vers le but adverse, suivit par le gosse de lumière. Avec Kez dans ses cages, la blonde aussi inutile que lui et sa différence de vitesse avec les deux joueurs encore en action, Robert préféra porter son attention sur Timmy, toujours sur le banc, laissant toute confiance en son partenaire nécromant.

Aussi arriva-t-il devant son petit ami, se tenant le bras. S'agenouillant à la hauteur du petit garçon :

— « Dis bonhomme, ça va ? Pas trop mal ? Faut que tu revienne les aider, tes copains perdent. » Petit clin d’œil gentil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 13/01/2018
Age du personnage : 20

Nouveau challenger
Yoël Herna
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 60
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Mer 14 Fév 2018 - 1:25
  Et ça en parle, toujours et encore, le Super Bowl, on entends plus que ça et ça en devient insupportable, mais qu'est-ce qu'on s'en fout putain ? Y'a déjà pas suffisamment d'occasions de gueuler avec les autres sports, du coup on en importe d'autres ? Utile, la mondialisation, les concepts intellectuels ? Tout le monde s'en fout, c'est vrai, j'oubliais. Et puis c'est ahurissant la gueule des supporter et les pompom girls, c'est effrayant. Enfin, on fait comme on peut, on s'adapte, on hoche la tête et on sourit, en retenant un ou deux noms de bons joueurs sur lequel tout le monde s'accorde. Hypocrite ? Oui, aucune honte à ça, en même temps, qu'on me fasse pas croire que je sois le seul, autant de personnes qui s'intéresse aussi soudainement à un sport venu de l'autre côté des eaux ? Foutage de gueule.
  Rentré chez moi, je me met dans ce qui devrait être partagé par tous, au lieu de ce sport de brutasse, un bon livre de SF, bien écrit. Accompagné d'une bonne tasse de thé parfumé sur un bon fauteuil, c'est des plaisir simple et instructifs, pas chers en plus ! En tout cas moins que la place en stade pour assister à ce genre d'événements. Et puis, l'avantage du bouquin, c'est que ça aide assez efficacement à dormir.

=====Dans un certain stade, dans un certain monde onirique=====

  Si j'ai du me démerder pour obtenir cette place, et à un prix non négligeable, ça en valait parfaitement le coup, tout est parfait ! Le présentateur ? Il met l'ambiance comme personne, la foule j'en parle même pas, un gueule et on vit l'événement à l'unisson ! Une expérience vraiment unique ! Le seul truc qui est dommage, c'est que j'ai pas une bonne place, je suis à côté d'un tricératops qui pue la transpi' et un clown unijambiste et cannibale, j'ai dû lui demander cinq fois d'arrêter de boulotter ma main, cinq fois ! Je ne vois pas réellement ce qui se passe sur le terrain, mais de manière forte heureuse, il y a plusieurs écran sur lesquels nous pouvons suivre ce match de folie, et la confrontation de ses deux équipes composée aux petits oignons ... Je dois avouer avoir une nette préférence pour les pied-bot, chacun de ses trois membres à un petit air pas trop déplaisant à regarder, voir même plutôt hot. Même celui au bras boisé, un petit air émo qui ^peut paraître un peut dépaysant au premier regard, mais passé celui-ci, y'a de quoi occuper les yeux.

  J'ai grogné au premier but, pas par l'équipe que je soutenais, bien que le petit blond soit lui aussi pas mal, mais je sais pas ... Il lui manque la prestance de ceux qui gagnent avec panache. Ouais, c'est ça, il est plutôt beau mais il se comporte de manière banale, rien de plus insupportable, un tel potentiel gâché ... A cette occasion, les caméras ont fait le traditionnel tour du stade pour mettre à l'honneur les supporter, il y a eu la kiss cam, aussi, qui grâce au canon qu'elle pointe sur les couples qu'elle sélectionne a pu nous montrer des baisers pleins de tolérance, voir une fourchette et un troll s'embrasser, c'est un message fort ! Heureusement pour moi, je n'ai pas été sélectionné, j'ai eu de la chance par contre, le clown qui était à côté de moi a eu son autre voisin, il en a profité pour lui bouffer les lèvres, au sens littéral.
  Par contre, la caméra, une normale c'est arrêtée dans mon coin, et par pur ... Je sais pas, moment de folie, j'ai levé bien haut ma pancarte de soutien au pied-bot, me faisant le temps du passage de celle-ci, quelqu'un d'à fond dans le match, le supporter parfait, quoi. Attiré par cette perspective, elle est venue faire un gros plan sur moi, c'en est trop, surtout après l'élan héroïque et romantique du châtain maîgrichon qui sauve l'émo.
Je retire mon tee-shirt afin d’exhiber ma demande en mariage, peinte sur mon torse en rouge vif "Pied-bot, un anneau pour chacun de vous". Après quoi, je crois que l'odeur de transpi' et l'excitation de ce bref moment de célébrité m'est monté à la tête, puisque je perd conscience et disparaît du stade dans un POUF élégant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 319
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Ven 16 Fév 2018 - 10:47


« C’est t’y pas un spectacle cocasse ! Il semblerait que Kezeno soit entré dans la fameuse Parade de la Cage. OH MAIS QUE VOIS-JE ?! QUEL SUPERBE DEHANCHE ! Décidément, ce garçon est plein de surprises ! »

Kezeno, lorsque tu embrasses la cage, celle-ci change de couleur et de la fumée semble s’échapper des coins. Elle pivote plusieurs fois sur elle-même, et tourne autour de toi avec nettement plus de vitesse. Vu comment c’est parti, elle est prête à te faire des bébés. Beaucoup de bébés. Timmy, les infirmières sont déçues que tu ne manges plus leurs gâteaux. Elles pensaient que tu aimais ça pourtant… N’as-t donc aucun cœur ? Et alors que tu te demandes effectivement si on va te renvoyer sur le terrain, tu vois apparaître dans l’embrasure de la porte un immense araignée-fourmi de sexe masculin, de l’épaisseur d’un videur de boîte. T’as fait pleurer sa sœur en arrêtant de manger ses gâteaux qu’elle avait préparé avec tant d’amour et il n’est pas content. Il t’attrape dans ton cocon et te jette par la fenêtre, directement sur le terrain. T’as de la chance, le cocon te fait rebondir et t’as pas une égratignure. Sauf que le terrain est rempli de crabes. Si j’étais toi, je ne resterai pas par terre sans bouger petit rat ! Riku, les trois crabes sont pas content que ton invoc’ ait brulé leur cage. Ils ont autant le droit de participer que toi, vilain pas beau ! Mais vu qu’ils meurent, bah tant pis. Ils avaient une famille ! Les autres crabes sont en revanche toujours présents et continue à vous poursuivre.

« EEEET C’EN EST FINI DES DECAPODES UNIJAMBISTES ! Leur venue fut aussi FLAMBOYANTE que FLAMBANTE ! Hé t’as compris ? Non parce qu’ils ont cramés et ça sent le barbeuc’ hé ! … Rends-moi mon argent maintenant. »

Je laisse le soin à Lyun de dire si elle impressed or not par ton petit geste héroïque, Roméo du Dimanche va ! Du coup Robert, comme Timmy est de retour sur le terrain bien malgré lui, c’est à un rat enroulé dans un cocon collant à qui tu parles. Tu crois voir des mouches coincées dans les moustaches du petit raton. La kisscam fait des ravages, et l’on doit bientôt appeler les urgences pour une personne dont les lèvres avaient subitement disparues, dixit le seul témoin de la scène, un clown très serviable avec des morceaux de chair coincées entre les dents. Soudain, toutes les caméras ne regardent plus qu’un seul Rêveur.

« OH N’EST-CE PAS BEAU ?! Une demande en mariage dans MON stade, UN TONNERRE D’APPLAUDISSEMENTS POUR CE GARCON DONT LES SENTIMENTS SERONT BAFOUES ET PIETINES PAR UN AMOUR POLYGAMME NON RECIPROQUE ! Et je t’aime aussi anonyme citoyen ! »

Nassib, tu vois que la balle hésite quelques instants, puis elle se souvient de ton visage et de ton arme de tout à l’heure, et refuse de te rejoindre. Au contraire, elle se jette d’elle-même dans les cages. Et se rend compte que ça fait vachement mal de s’écraser contre une cage en fait, et après avoir égalisé, la balle décide de faire grève. Y’a pas de raison d’être maltraitée de la sorte ! Elle prend une pancarte, et entouré de plusieurs crabes, elle émet des petits couinements de peluche, invoquant ses droits de citoyen pensant et digne de sensibilité. Au fur et à mesure, tous les crabes du terrain se regroupent autour de la balle, prêt à venger leur défunte équipe, bande de monstres ! C’était peut-être des enfants battus, C’EST TOUT !

« … Mais vas-y rends-moi mon argent ! TIENS, MAIS QUE VOIS-JE, LA CDT ENVAHIT LE TERRAIN ! La CDT plus connue sous le Cabinet Dreamlandien Taciturne, qui s’incruste souvent pour seulement faire la gueule face aux caméras. Un message très fort pour nos citoyens ! »

La balle fait la gueule à tout le monde. Qu’allez-vous donc faire ?


*ETAT DU TERRAIN : Grâce à l’amûr donné par Yoël et sa demande en mariage, la pluie de boule de pétanques cesse et des anneaux apparaissent à l’annulaire de chacun d’entre vous. Oui, même à la pince des crabes, autour des cages et de l’aile de la balle. Si vous entrez en contact physique et/ou visuelle avec quelqu’un – brièvement ou non - un adversaire, un allié ou même un objet, vous vous sentirez forcé par une puissance supérieure, de tenir la main ou la pince de cette personne/créature et de lui avouer vos brûlants sentiments. Vous serez incapable de lui faire le moindre mal. Un coup de poing par exemple sera étrangement dévié. INRP, vous serez obligé de donner des surnoms mielleux chelou à la personne/créature/objet en face. Le sable devient rose. Le public envoie des messages d'amour à leur joueur favori, des cartes de Ste Valentina volent un peu partout dans le stade.
*BALLE : En grève, fait valoir ses droits.
*ARBITRE : Ruiné, il rackette les enfants des gradins.


__________

https://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 181
Date d'inscription : 26/07/2016
Age du personnage : 24

Nouveau challenger
Lyun Fujiwara
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 393
Honneur: 65
MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Ven 16 Fév 2018 - 19:48
Mais quel boulet ! Riku venait de lâcher un hurlement de douleur mélangé à de la surprise à un pincement, il râla dans ce fameux patois incompréhensible, toutefois, elle put comprendre un morceau de sa clameur où elle entendit son prénom. Le nécromancien prononça devant toute les créatures et voyageurs présents dans le stade voire même plus si le match est retransmis ailleurs, qu'il désirait lui rouler un patin enfin ce sont ses mots dans un français un tantinet plus correct. De quoi saboter l'instant qu'elle avait préparé en jouant la comédie, il s'était laissé charmé par le comportement inhabituel et presque franc de la demoiselle à tel point qu'il en rougissait de confusion. Son jeu de séduction fonctionnait si bien qu'elle en profita quelques secondes, toutefois, quelque chose vint lui pincer vivement le postérieur, de ses lèvres sortit un cri tandis qu'elle écarquillait les yeux de stupeur : Qui était le responsable de cette attaque lancinante ?

Le coupable apparut juste à coté d'elle, un petit crabe avec de grosses pinces se dégagea du sable en les claquant, tenant à effrayer la voyageuse. Lyun l'ignora royalement, elle se remit debout avec l'aide de Riku, qui dans un élan de folie la captura par la taille pour la balancer sur son épaule comme un vulgaire sac de patates. La jeune femme protesta avec vigueur de cette considération peu enviable, elle tambourina de ses poings contre le dos de son porteur, toutefois, cela n'empêcha pas le nécromancien de s'élancer sur le terrain avec sa belle sous la pluie de boules de pétanques. Plusieurs projectiles vinrent la percuter, elles ne lui firent subir pas de sévices corporelles outre mesure, à la place des mots inconnus et peu mélodieux lui inondèrent la tête accompagné d'une envie d'une boisson alcoolisée du nom de pastis ;

- Boudiu ! Lâche moi bestiou ou j'vais t'estourbir à coup de Pastis. S'écria-t-elle comme un furie excédée de percevoir le paysage en sens arrière.

Elle ne fut pas seule très longtemps, le vieil homme du camp adverse vint atterrir sur la seconde épaule, la balle ailée toujours accrochée à lui et qui prenait soin de son sauveur. La jeune femme estima préférable de ne pas récupérer l'objet de convoitise des joueurs, nullement à l'aise à cause de ce fichu protecteur à la noix. Elle sentit soudainement que le groupe de voyageurs s'éloignaient du sol, une impulsion brusque les fit monter à plusieurs mètres de hauteurs, elle sut que le nécromancien eut recours à son invocation de geler afin d'arriver à cette finalité. Le feu envahit alors tout le stade, le voyageur du royaume des morts avait au préalable invoquer sa deuxième invocation dans le but de se débarrasser de tous ces crabes. Son plan réussit à moitié, seuls les plus gros ayant revêtu un maillot signalant à tous qu'ils souhaitaient jouer furent carbonisés. Au final, tout cette scène absurde pour trois pauvres crustacés.

Riku la libéra d'un doux sourire avant de s'élancer vers les buts de la demoiselle, il la plantait là comme cela avec la promesse de discuter plus tard. Hein pardon ?! Il n'allait pas certainement pas s'en tirer à si bon compte, la morpheuse rapace le poursuivit sur tout le terrain malheureusement il était trop rapide pour elle. Il lança la balle vers sa cage.  Nassib tenta d'amadouer la balle dans sa course, une technique de la dernière chance pour éviter de prendre un but et d'égaliser le score entre les deux équipes. Mais elle n'en fit qu'à sa tête et se projeta dans les filets sous les applaudissements des gradins dans lesquels il subsistait déjà un remue-ménage. A ce but, un garçon se leva en encourageant l'équipe Pied-bot d'une pancarte puis d'une demande en mariage à celle-ci enregistré par une caméra voletant à la recherche de ragots à offrir aux spectateurs. Le jeune homme exhibitionniste passant à l'écran principal du stade lui rappelait familièrement quelqu'un, cela ne lui apportait pas énormément d’intérêt de s'interroger sur l'identité d'un supporter notamment ennemi. Lyun reporta son attention sur sa cible, elle avait un compte à régler avec le châtain furieuse de s'être faite kidnapper, la balle lui en prodigua même l' occasion. Cette dernière prit l'initiative de faire gréve en criant ses droits immuables, les crabes l'entourèrent et la confortèrent dans son idée, protégée par une armada de paire de pinces.

- Ho toi, de quel droit tu t'es permis de me ballotter tel un vulgaire jouet et ensuite de t'enfuir comme un lâche devant moi ? Je...Je ….Je t'aime, mon cœur brûle passionnément pour toi, reste auprès de moi, tu me manques quand je suis si loin de toi ...Je t'en prie mon aigle en sucre..

Non impossible ! Ce n'est pas du tout la tirade qu'elle désirait lui adresser, rien de tout cela n'était vrai et pourtant son cœur battait la chamade à mesure qu'elle l'admirait. Stop, elle devait résister, s'éloi....Se rapprocher de lui, cette envie instantanée lui démangeait comme si elle n'allait plus jamais le revoir, elle s'accrocha alors au bras du nécromancien toute rouge  Une sensation de bonheur la traversa à son contact amplifié l'ambiance de St Valentin flottant dans l'air, hors question qu'elle le lâche d'une semelle, elle esquissa le sourire béa d'une amoureuse transite. Attitude totalement absurde pour ceux qu'elle côtoyait souvent, elle-même le remarquait mais elle ne pouvait rien y faire, elle était devenue folle amoureuse de son partenaire des précédentes nuits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 69
Date d'inscription : 20/12/2016
Age du personnage : 23

Habitué
Kezeno Kalsak
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 50
Renommée: 120
Honneur: 20
MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Mer 21 Fév 2018 - 4:31
- « OH LE BLOND, ET TOI LE COLLEGUE KEZ ! RESTEZ LOING, L’ARENE VA BIENGTOT ETRE CAFIE DE FEU ! QUI QUI VEUT SA PART DE CRABE GRILLE ? AVEC UN PETIT JAUNE CONG ! »

Tout s’enchaîna tellement vite, un pilier de flamme embrasa le terrain, Kezeno fut protégé par la gentille petite cage qui semblait ma foi plutôt attachée au voyageur, Riku égalisa le score, les décapodes unijambistes avaient disparu aussi rapidement qu’ils étaient apparu et surtout, la pluie avait cessé. Tiens ? Une demande en mariage ? Une grève ? C’est à n’y rien comprendre, Dreamland est décidément un endroit bien perché. Kezeno regardait un peu le terrain mais la cage semblait vouloir accaparer son attention, tournant de plus belle, se frottant encore et encore.

- « Je sais je sais ! Tu veux des papouilles attend un peu j’essaye de suivre moi ! Hm, gentille cage hein, oh oui t’es belle, t’es la plus belle. »

Il la gratouillait de plus belle, lui faisant des caresses, il remarqua autour d’elle un genre d’anneau.

- « Bah, t’avais pas ça tout à l’heure, si ma belle ? Ça te va bien...»

Son coeur battait plus vite qu’avant, la danse de la cage lui faisait de l’effet, attend non c’est quoi ce bordel… c’est de l’objectophilie ou de la zoophilie ? Peut être un peu des deux, en tout cas, le voyageur n’était pas indifférent face à la voluptueuse cage, il l’enlaça, fermant les yeux et chuchotant.

- « Tu es...tellement belle… je me sens tellement bien quand je suis avec toi… je crois que..Non. Je suis sur… je t’aime de tout mon coeur… voudrais-tu… faire de moi ton homme .. ? »

Il rougissait, le con, même lui se rendait bien compte que la situation était étrange mais cette nuit, il pourrait mourir pour cette cage, il était si bien quand il s’accrochait a elle comme ça, il ne put s’empêcher de l’embrasser à nouveau avant de relâcher son étreinte.

- « Oh mon amour, je suis tellement heureux d’avoir choisi de venir ici ce soir, j’ai trouvé mon âme sœur ! Allez mon bébé, je vais te présenter a mes amis, j’ai tellement hâte de leur annoncer la nouvelle ! »

Il se décrocha alors de la cage, l’empoignant d’une main avant de se mettre a marcher au milieu des crabes comme si de rien n’était en direction tout d’abord, de Nassib, qu’il venait d’apercevoir au loin et qu’il ne put se retenir d’interpeller.

- « Nassiiib ! Mon chouuu ! Faut que je te racontes un truuuc ! »

Ah le match ? Nan Kezeno n’en a rien a foutre pour le moment, trop émerveillé par son amour fraîchement trouvé, en bref, il est comme une collégienne qui sortirait avec un gars populaire, il se rend compte de rien et il apprécie le moment à fond, allez, encore un petit patin en vitesse, elle adore ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 07/05/2017

Habitué
Timmy Poonce
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 100
Renommée: 130
Honneur: -5
MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Mer 21 Fév 2018 - 18:25
Timmy troua le cocon qui l'entourait afin de faire ressortir sa tête, sa queue et ses quatre membres. Un rat momifié vêtu d'un cocon, voilà ce qu'il était désormais. Le petit garçon assumait totalement son accoutrement ridicule. A vrai dire, il s'agissait là du dernier de ses problèmes. Craintif, l'écolier testait le sable devant lui à l'aide de légers coups de patte. Un bon point pour lui, le sable n'était plus en feu. Le plus gros danger sur le terrain résidait désormais dans une armée de crabe. Même si l'éventualité d'être pincé n'était pas rassurante, le voyageur préférait mille fois cette option à celle qu'il venait de subir.

-Dis bonhomme, ça va ? Pas trop mal ? Faut que tu revienne les aider, tes copains perdent.

    Le morpheur fut presque surpris que Robert le reconnaisse sous un tel amas de bandages et de fils de soie. Comment ça ils perdaient ? L'enfant-rat leva les yeux vers le panneau d'affichage et observa le score. L'équipe Pied-bot venait effectivement de revenir au score.

-Zut, les nuls !

    Le jeune voyageur se ravisa, un peu honteux à l'idée que Robert ait remarqué sa réaction puérile.  Critiquer ouvertement ses alliés était un peu osé alors qu'il n'avait même pas encore touché la balle. Quand il côtoyait le voyageur végétal, Timmy avait tendance à faire des efforts pour paraître mature. Le petit garçon regarda son ami dans les yeux afin de lui répondre :

-Oui ça va un peu mieux, je vais peut-être essayer de rejouer. Mais j'ai pas trop envie quand même…

Timmy rougit légèrement.

-Mais je vais le faire pour toi papa !

    Que venait-il de dire ? L'enfant s'était souvent interrogé sur sa relation avec Robert, mais il ne l'avait jamais considéré comme son père. Pourtant, c'était finalement de ça que se rapprochait le plus leur relation. Oui, Timmy aimait son vieil ami comme un père. Plus même ! Mais pourquoi rougissait-il devant son papa ? Et pourquoi maintenant ? Son cœur battait de plus en plus vite, ses sens et ses émotions s'en retrouvaient chamboulés. L'enfant-rat s'approcha de son père et attrapa sa main végétale. Ce bras qui représentait les pertes de contrôle de Robert, les manifestations violentes du parasite... Qu'importe, Timmy pouvait faire abstraction de ce bras car il faisait partie d'un tout. Le petit garçon essaya un instant de se concentrer sur autre chose que la relation zoo-incestuo-pédophile qu'il développait afin d'observer la situation du match.

    Hormis les crabes, un grand nombre de spectateurs s'étaient également introduits sur le terrain. Le morpheur espérait secrètement qu'il s'agisse de fans venus voir de plus prêt les joueurs et fût quelque peu déçu. Les créatures ne semblaient pas intéressées par le match et cherchaient seulement à attirer l'attention des caméras afin de… Bon, ce n'était pas très important.
    Dans tout ce bordel, l'enfant-rat ne savait même pas où était passée la balle. Il devina de toute manière que le match était arrêté, ou bien que l'arbitre avait sifflé la mi-temps. Il était évident qu'on ne pouvait pas jouer dans de telles conditions. Tant mieux, il pourrait passer plus de temps avec Robert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : The Death Voice
Messages : 592
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 25

Arpenteur des rêves
Riku Kaisuki
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 167
Renommée: 1860
Honneur: 173
MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Sam 24 Fév 2018 - 14:28
Il avait eu peur pendant un instant en voyant la vitesse surprenante avec laquelle Nassib l'avait rattrapé, mais Riku avait bel et bien marqué, ramenant ainsi les scores sur les bases initiales. Satisfait, et en même temps un peu déçu d'avoir du laisser tomber la jeune femme après son petit numéro qui ne l'avait pas laissé indifférent, il n'eut pas réellement l'occasion d'aller la voir pour s'excuser en bonne et due forme que tout s'enchaîna sur le terrain ; la balle et les crabes survivants décidèrent de s'unir et de se lancer dans une manifestation digne d'un mai 68 des plus pitoyables tant leurs petits cris prêtaient plus à rire qu'autre chose. Sauf qu'ils furent rejoints dans leur initiative par tout un groupe qui évoquait la mauvaise image d'un syndicat des plus lourds du pays où vivait l'invocateur.  Il soupira à cette vision, comprenant qu'il serait compliqué de récupérer la balle et de poursuivre le match si ces revendications persistaient. Et le pire, c'est qu'ils n'étaient pas au bout de leurs surprises en matière d'éléments perturbateurs de match. Un garçon se leva dans les tribunes, déclarant son amour aux yeux de tous à l'attention de l'équipe du necromancer qui en resta sans voix tant il ne s'y attendait pas. Et aussitôt ces mots dits et le curieux jeune homme disparu, qu'il crut avoir déjà vu auparavant, le terrain changea une nouvelle fois de configuration. Tous se retrouvèrent soudainement avec un curieux anneau au doigt, et le sol devint rose comme si suite à cet élan d'amour inattendu, le stade se prêtait à une ambiance dédiée aux déclarations et aux amoureux. Riku eut un mauvais pressentiment, comprenant tout de suite de quoi il s'agissait alors que Kezeno semblait réellement épris de la cage à laquelle il s'était accroché, et n'eut pas le temps de prévenir les autres que Lyun était déjà arrivée à son niveau comme une furie, comptant bien régler ses comptes avec le necromancer qui déglutit, comprenant bien qu'il allait subir les conséquences de son comportement d'un peu plus tôt. Et cela ne manqua pas. Elle se lança dans une diatribe à l'intention de son camarade qui fut rapidement remplacée par un tout autre discours. Pas réellement le genre de mots que le jeune homme s'attendait à entendre de la part de l'azurée.

Elle aimait Riku ?.. Aussi fort que cela, sa présence lui manquait au point qu'elle ne pouvait s'empêcher de se déclarer à lui dans un tel instant ? Non, cela devait provenir du curieux artefact dont ils s'étaient retrouvés affublés, c'était trop soudain, et pourtant les battements de son cœur et la chaleur intense qui s'emparait de lui l'appelaient au contraire à se laisser aller, à répondre à cet amour si ardent qu'il partageait avec elle... Oh oui, plus rien n'existait d'autre à cet instant que l'instant qu'ils passaient côte à côte. Le match, ses coéquipiers, Jack Sparrow, Dreamland... Il s'en fichait. Il voulait juste demeurer à ses côtés, plongé dans ce doux rêve d'amour passionné avec Lyun. Il ne pouvait s'en empêcher, ses désirs étaient bien trop puissants pour que sa raison vienne contenir le feu qui avait pris le contrôle de tout son être. Il voulait être à elle, avec elle ! Et il fallait qu'il le clame à tous ! Qu'ils prennent conscience que la morpheuse n'était plus libre, qu'elle était rien qu'à lui ! Rougissant, il déposa sa main sur sa joue, la caressant d'un geste doux, puis approcha son visage du sien dans un doux murmure, à peine audible pour le restant de l'assemblée, son regard plongé dans ses yeux de glace :


«  Oh Lyun, si tu savais comme j'ai attendu ces mots... Cela fait si longtemps, après toutes ces aventures... Je n'en ai pas eu conscience tout de suite, mais il n'y a personne d'autre au monde avec qui je voudrais être que toi... Je veux te protéger, te garder toujours auprès de moi... Je t'aime tellement, lumière de mon cœur, princesse qui habite mon âme et mon être... Je t'appartiens...  »


Et dans une scène digne d'un film romantique, il approcha lentement ses lèvres, laissant un instant leurs souffles se mêler, avant de les déposer contre les siennes, très légèrement, pendant un instant qui parut une éternité, mais qui fut bien éphémère aux yeux du public. Ses instants d'intimité avec celle qu'il aimait étaient bien trop précieux pour qu'il les partage avec tant de monde, ils n'auraient pas le droit de voir plus, si ce n'était ce qu'il s'apprêtait à faire. Il s'agenouilla, prenant les mains de la voyageuse dans les siennes, son regard toujours aussi déterminé plongé dans le sien, et prononça solennellement ces mots alors que les caméras du stade étaient braquées sur eux :

«  Lyun, ma douce, ma mie, le chaton de mon cœur...Ma rapace rien qu'à moi.. Veux tu faire de moi le plus heureux des hommes et m'épouser ?.. »

Une clameur s'éleva dans le stade, tous les spectateurs avaient les yeux rivés sur le couple nouvellement formé qui en était à un point culminant. Oh, dans n'importe quel autre contexte, Riku aurait retenu ces mots qu'il était bien trop tôt pour prononcer, mais il n'en avait cure à cet instant, rien ne comptait plus que de l'avoir à ses côtés pour toujours. D'ailleurs, même la manifestation semblait s'être arrêtée, guettant la réponse de l'azurée comme si l'avenir du monde en dépendait. Et le silence s'était posé sur le terrain, que rien ne venait briser hormis les cris de joie de Kezeno, prêt à s'accoupler avec la cage.  Levant les yeux avec un air doux sur son visage, il acheva sa demande :


«  Alors... Quelle est ta réponse, mon âme sœur ?  »


Le match ? On s'en fichait.


__________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 319
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Mar 27 Fév 2018 - 12:19


« CHERS SPECTATEURS, et non téléspectateurs, parce qu’aucune télé de Dreamland n’a voulu acheter nos droits, trop cher pour eux apparemment, bande de rapiats, QUE VOIS-JE ? DE L’AMÛR, DES BISOUS, OUIIIIIIIIIII, c’est CA que le public veut, CA ! Déchirez vos vêtements, mettez-vous à nu et puis f… Oui, quoi, je vais trop loin vous dites ? Y’a des enfants qui regardent ? ET BIEN TANT MIEUX, ça leur apprendra l’anatomie à ces petites têtes blondes ! … Me rhabiller ? Oui, oui, d’accord, sinon vous me collez un procès, j’ai compris. »

Kez, la cage t’aime d’un amour profond et sincère, elle te suivrait jusqu’au bout du monde. Elle quitte donc son emplacement de but et te suit, t’embrassant avec fougue comme embrasserait un… rectangle ? Un journaliste du DreamMag couvrait l’évènement, et, touché par votre histoire d’amour hors du commun, il a décidé qu’un article à ce sujet figurera dans le prochain numéro. Timmy, tu reçois plusieurs demandes d’adoption, certaines voudraient te renommer Raton et d’autres Basile junior. Robert, des bouquets d’orties pleuvent sur toi ; étrangement, tu sais que c’est de l’admiration, il y a des cartes fournies avec comme petit mot « Que nos racines s’emmêlent et bourgeonnent de notre amour. A toi pour toujours, Urt Ikan ». Nassib, des crabes coursiers te rapportent une brouette remplie à ras bord de lettres d’amour, plusieurs beuglantes prennent vie et hurlent avec violence « NASSIB, ILLUMINE-MOI DE L’INTERIEUR ! ».

« Vous dites ? … Un mariage ? MES AMIS, GRANDE NOUVELLE ! Dreamland manque cruellement de MARIAAAGE, et après la bien triste annonce du DIVORCE de notre Ed Free national – j’ai sa photo dans mon portefeuille, t’as vu, il est beau hein – et cette créature des rêves… Voyageuse ? PEU IMPORTE SON NOM, c’est moi qui l’épouserait ensuite ce blondinet, IL EST TEMPS DE PALLIER A CET OUTRAGE ! »

Kez, ta cage et toi vous avez attiré l’attention du présentateur.
Effectivement, le but a fait trois tours sur la gauche, trois tours sur la droite, en langage but, ça veut dire « veux-tu m’épouser ? », parce que c’est une cage moderne tu vois. Et toi, tu lui as demandé qu’elle fasse de toi son homme. Elle a fait une pirouette avant, ça veut dire « OUI »


« C’est, comment dire… Assez inhabituel comme union, MAIS ! MOI, STARYL HANOURNA, serai votre – hihiii – PRÊTRE ! Mes chéris, VOUS ALLEZ ENTRER DANS L’HISTOIIIIRE, comme le premier couple INTEEEEERRACIAAAAL. OH, que je suis EMUUUUUUU ! BRIGITTE, un mouchoir pour mon sublime nez ! Parfait. Maintenant dégage. AH, et prends mon mouchoir, j’ai fini. Venez-là… NASSIB, vous êtes le témoin, couché là. ALORS :

KEZENOOOO Gourmette Chapelet Bracelet KALSAK, acceptez-vous de prendre pour épou…se ? CAGETTE But Francine RECTANGULA ? De lui lustrer la surface, d’aller toujours droit au but et ne jamais mettre à côté ? Et vous Cagette – vous êtes ravissante ce soir – acceptez-vous de toujours rester ouverte et de l’aider même quand il fait un mauvais tir ? »
, elle fit un saut en avant, et changea subitement de couleur, comme si elle rougissait, « Kezeno Kalsak et Cagette Rectangula, je vous déclare à présent… MARI ET BUT ! Vous pouvez embrasser la mariée. MES bien chers FRERES, Mes biens chères SŒURS, REPRENEZ AVEC MOI TOUS EN CHOEUUUUUR ! Pas de boogie-woogie avant de faire vos prières du SOIIIIIR ! Pas de boogie-woogie, paaas de boogie-woogie… »


Kez, l’anneau se fixe pour de bon à ton doigt.
Quant à vous Lyun et Riku…


« Un second mariage vous dites ? OH JE SUIS SI HEUREUX ! AUJOURD’HUI, J’AIIIII – oh que je suis ému… - L’IMMEEEEENSE HONNEUR. Oh pardonnez-moi, c’est juste que, OH, tant d’émotions pour mon petit cœur ! L’immense honneur d’être -  hiiii – … »

Deux phoquettes le soulève et le porte jusqu’à Riku et Lyun.
Vous avez l’atroce vision du présentateur en habits de prêtre, mais vous vous aimez tellement qu’au fond, vous le remarquez à peine. Parce que vous en feriez des cauchemars sinon.


« … Votre prêtre. Sa réponse ? BAH C’EST OUI BIEN EVIDEMMENT, HEIN POULETTE ?! », sans attendre un mot de sa part, il s’éclaircit la voix et sortit une huître qu’il ouvrit en deux, trifouillant dedans à mesure qu’il parlait, « LYUUUUUN Birdy Sparrow Vultura FUJIWARAAA, acceptez-vous de prendre pour époux RIKUUUU Pierre Tombale Kadavra KAISUKIIII ici présent, à lui apporter sa nourriture directement dans le gosier, à faire son linge et sa toilette, ranger le nid et… Misogyne ? Brigitte, arrêtez d’inventer des mots. Et vous Riku, à ne pas apporter de nouvelles poulettes – ou ne pas vous faire prendre – à rapporter l’oseille pour la famille, à… Misandre ? Hé, j’ai pas fait GREC, Nikos ! ALORS, JOUEURS, PUBLIC ?!! VOTRE REPONSE EEEEST…

A - *Piaillements d’oiseaux*
B – OUI, ma Colombe, mon Etourneau.
C – T’avais dit qu’on ferait des Knackis…
D – Obiwan Kenobi.

N’hésitez pas à prendre la télécommande sous votre siège et à voter. VOUS seul pouvez CHOISIR la fin de cette histoire ! »


Pendant ce temps, la balle a obtenu gain de cause et a signé un contrat, elle aura sa propre chaîne télé où elle accueillera les objets victimes eux aussi de sévices qui s’appellera « Toute une histoire : Tellement Dreamland ». Maintenant, elle est payée pour participer à ce sport, a des indemnités chômages, maladies, a obtenue une chaussette, C’EST UN ELFE LIIIIIBRE ! Pardon je m’égare, une balle libre je voulais dire.

-----

*ETAT DU TERRAIN : L’effet abrutissant de « L’amûr, un doux parfum par Raffle Sia de la maison Chounelle » prend fin, vous reprenez vos esprits. Le terrain reste rose, de hautes herbes poussent, des buissons apparaissent et des champignons poussent sur le terrain de manière aléatoire, souvent cachés, et de la taille d’une chaussure. Certains sont des boules puantes (si vous marchez dessus, une odeur âcre et insupportable, mélange d’œuf pourri, de vomi, de raclette fondue périmée et d’excréments tourne autour de vous, vous pouvez vomir), d’autres sont à effet rebondissant, vous pouvez sauter dessus, ça vous fait rebondir d’un bon mètre facile. Y’en a qui se mangent tout bêtement aussi. Ils ne sont pas différenciables. Vous pouvez parfois croiser une sorte de mammifère avec un chapeau et des grandes oreilles, qui rigole comme un con en jetant lui aussi des champignons.
*BALLE : Elle vous attend de pied ferme et s’est installée au milieu du terrain, sur un champignon, prête à être attrapée.
*ARBITRE : Marie Lyun et Riku, attend leur réponse respective.

__________

https://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 237
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Nassib Kobb
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 90
Renommée: 381
Honneur: 80
MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Mar 20 Mar 2018 - 15:01
Nassib était encore assomé par la balle. Comment pouvait il dormir dans son propr rêve. Il n'eut pas le temps de se poser la question après son réveil. Sa cage était vide et il tourna aussitôt la tête pour voir le score affiché. 1 partout. Finalement il n'avait pas réussi à dévier assez la balle. Timmy n'était toujours pas revenu et aucune infirmière ne l'avait récupéré lui. Il n'avait pas du être assomé longtemps ou alors être assomé rester dans les règles. Plutôt de blesser ses adversaires, il n'avait juste qu'à les assomer.

Il chercha Lyun et la trouva avec Riku. C'était bizarre, le jeu avait l'air de s'être arrêter et une vision plus colorée se créa tout autour de lui. Un rose digne des plus grand shojo venait d'engloutir tout le terrain. Nassib se gratta les yeux et se pinça les bras avant de se rappeler qu'il était à dreamland. Il inspecta son corps et fut surpris de voir un anneau à son annulaire. Il navait pas fait attention à tout ce qu'il se passait autour de lui, mais plus qu'une pause classique, tout le monde s'était arrêter pour se béquoter. Il se retourna sur les supportaires et il entendit les cris d'un groupe de groupie. Comme pousser par une nouvelle force, il se dépêcha de rejoindre le petit groupe de fan. Une fois à proximiter, l'anneau fit son effet.

" Je n'ai pas pu arrêter la balle, pardonnez moi cette faute de jeu. Chacune de vous m'a aidé à me relever. Maintenant que je suis aussi proche de vous, j'ai gagné une nouvelle force. Si vous attendez mon retour je reviendrais avec la victoire. On pourra fêter ça comme il se doit."

Il embrassa chacunes de ses fans sur le front et sourira pour montrer de sa confiance, bien qu'il ne voulait pas les quitter. L'arbitre fit appel à lui, pour le rejoindre lui et le couple lyun et Riku. En quelques pas rush bien amené il dévala les gradins agrementer de pas de danse. Pour l'heureux évènement qui se profiler, il devait faire un discours. C'est avec joie qu'il prit la parole.

" Quand l'amour fait appel à vous, c'est avec joie que vous lui prettez assistance. Que Cupidon touche de ses flèches enchantées ceux qui n'y sont pas respectif. Pour revenir à nos futures mariés, eh bien, sachez que j'ai pu vivre quelques avantures avec eux."

Il fit une pause avant de reprendre.

" Riku est un brave voyageur qui aide son prochain, bien qu'il soit le plus fort des joueurs ici, il n'a pas utilisé sa force. Il a protégé les plus faibles et c'est débarasser des crabes à lui tout seul. C'est encore peu comparer au voyageur qu'il est, comparer à l'homme qu'il est, mais tout ceci nous montre bien qu'il prendra soin de sa belle."

Il marqua de nouveau une pause dans son discours, pour que les invités complimente le fuur marié.

" Lyun, ah Lyun. Notre première rencontre était un vrai choc. Il m'a pas fallu longtemps pour comprendre que ça n'allait pas être facile d'établir un lien avec elle. Lyun à son caractère et c'est vrai qu'il est rare de la voir sourire. Pourtant le destin nous a très souvent rapprocher. A dreamland c'est la personne avec qui j'ai eu le plus d'aventures et finalement c'est ma plus grande alliée. J'ai pu compté sur elle à maintes reprises et je pense que c'est réciproque. Aujourd'hui je suis ravi de voir que le vailant Riku ai pu trouvé la patience et la bienvaillance qu'il fallait pour ouvrir le coeur de Lyun. Tous mes voeux de bonheurs aux jeunes mariés !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 10/05/2017
Age du personnage : 42

Habitué
Robert Rosewood
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 80
Honneur: - 45
MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Sam 14 Avr 2018 - 19:14
— «Mais je vais le faire pour toi, papa ! »

Existait-il seulement des mots capables d'exprimer ce que put alors ressentir Robert. Il fut transcendé par une vague d'émotions contraires, tiraillé entre une joie et une mélancolie, chacune à l'issue fatal : les larmes. Mais la ferveur de l'instant ne fit que cristalliser son corps dans son entier, l'empêchant d'émettre le moindre signe extérieur de sa détresse intérieure.
S'il aimait Timmy comme son fils, jamais il n'eut imaginé qu'il puisse le devenir. Si une telle perspective apparaissait comme une rédemption, elle rappelait forcement l'erreur qu'elle se proposait de corriger. Comment, en ces conditions, ne pas penser à cet abandon, à sa couardise passée ? Robert ne fut pas, la première fois, capable d'assumer ses responsabilités ; causant du tors à des fins égoïstes, qu'il méprisait pourtant. Aussi, rien n'assurait qu'il ne laisserai pas ce garçon tomber, maintenant qu'il semblait avoir trop d'importance dans son esprit. De plus, l'hylophobe était toujours dangereux, il avait attiré sur son jeune ami une large tripotée de problèmes ; jamais furent-ils volontaires, assurément, mais si sa responsabilité restait relative, les faits ne l'étaient pas.
Timmy lui-même sembla surpris des paroles qui étaient siennes, pourtant, et eut un léger mouvement de honte ; avant de saisir, de la délicatesse propre aux enfants de son âge, la main parasitée de Robert, sans apparente appréhension.

Pendant ce temps, un bordel innommable avait lieu sur le terrain : entre mariages foireux, manifestations louches d'objets en tous genres et commentateur timbré autant que son public ; on pourrait affirmer que Dreamland n'eut jamais connu meilleur match ! Robert ratait quelque chose, c'était certain, alors même qu'il en était l'acteur, dommage pour lui, sans doute.

Revenons plutôt à ce qu'on appellerait une scène incestuo-dramatique. Les deux compères n'avaient pas bougé, comme infiniment perdus dans les yeux de l'autre. S'éveilla, dans cette intermède silencieux, un troisième protagoniste. De fait, le parasite, conscient de la situation de faiblesse de son hôte, ne put se retenir de saisir l'occasion. Qui aurait résisté ? Pas lui en tout cas ; il s'arma de sa volonté antédiluvienne pour, l’espérait-il, assener un coup fatal à son hôte et  reprendre définitivement sa liberté.
Bienheureusement, ce ne fut pas tout à fait de cette manière que ce déroulèrent les événements. Si son assaut semblait bien parti, le parasite se trouva dépourvu devant un barrière… vide. Robert n'opposait aucune force, mais retenait malgré tout la créature. S'il était perdu dans ses souvenirs et dans la contemplation de son protégé, une force extérieur – celle de l'atmosphère amoureuse sans doute – avait décuplé ses liens avec Timmy, et barrait la route du parasite à grand renforts de sentiments, tant présents que passés, jusqu'à le repousser vers le tréfonds de l'inconscient. C'était comme partir en guerre pour finalement rebrousser chemin devant une rivière infranchissable, sans jamais avoir rencontré aucun soldat adverse…

Robert fut tiré de sa rêverie lorsqu'un bouquet d'orties tomba des gradins sur sa joue, lui grattant le visage. Contrairement à ses habitudes à Dreamland, le vétéran ne s'énerva pas le moins du monde ; il se surpris même. Il préféra ne pas détourner le yeux du petit garçon en face de lui. Si ces étranges sentiments passionnels avaient disparu – avec la dissipation du parfum aphrodisiaque – il savait plus fort son rapport avec l'enfant-rat. Aussi, il lui prit le menton de sa main libre et, sans trahir son regard, lui dit avec un brin de regret :

— « Tu peux pas m'appeler comme ça, bonhomme… »

A côté de ce drama, la balle avait repris sa place, la partie continuait, visiblement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 181
Date d'inscription : 26/07/2016
Age du personnage : 24

Nouveau challenger
Lyun Fujiwara
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 393
Honneur: 65
MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Dim 15 Avr 2018 - 15:43
Pas de doute, il y avait anguille sous roche ! Une fille qui de nature est indifférente aux gens, les repousse sans prendre de gants, se retrouvait au bras d'un garçon telle une sangsue transie. De quoi la dégoûter, si elle était réellement consciente de son comportement hypocoristique et gnangnan, la cause provenant de cette atmosphère de Saint-Valentin. Aucun moyen qu'elle puisse s'en détacher, prise au piège, elle se collait au nécromancien le minois rougi d'embarras. Riku répondit favorablement à cet élan d'amour, son expression affichait de la joie et un certain soulagement tandis qu'il déposa tendrement sur sa joue. Une chaleur partant de sa paume se transmit à son corps, elle sentait les battements de son cœur s’alléger à son approbation, prête à s'envoler avec lui.

Il lui déclara une nouvelle fois son amour de manière moins subtile devant tout un public charmé par l'ambiance, dans un premier temps elle l'avait repoussé, disons plutôt qu'elle l'avait ignoré comme à son habitude. Les circonstances avaient changé entre-temps, envoûtée par cet effet dégoulinant de tendresse, elle acquiesça ravie que ses sentiments soient encore réciproques. Soudainement, il vint prendre à l'assaut ses lèvres des siennes, elle écarquilla les yeux surprise à cette initiative, intimidée elle appuya sur celles-ci pour lui répondre. Les relations sociales étaient déjà de son point de vue un calvaire, ne parlons donc pas d'amour qu'elle considérait à la base superficielle, il ne fallait pas s'étonner qu'elle soit gauche dans ces marques d'affection. Elle se figea  d’hébétement à l'attitude qu'adopta le voyageur du Royaume des morts, il s'agenouilla à la suite de ce baiser en lui capturant les mains. Les iris brillants d'espoir et d'ardeur, il lui fit une demande des plus saugrenues mais tellement romantique, que des larmes de joie se dégagèrent des orbites de Lyun. Les supporters sifflèrent d'encouragements, et pourtant cette requête consistant à lier mutuellement leur vie dreamlandienne, cela rendait ce match de Dreamball inoubliable.

- Je.. Je...Bien sur mon amour..Balbutia-t-elle tremblante d'impatience en sautant à son cou.

Le présentateur phoque un tantinet chtarbé ne se fit pas prier pour débouler aux cotés du couple prenant les choses à cœur trop rapidement, fiancés à peine cinq secondes après être formé était un événement à inscrire dans le livre des records. Obnubilée par son prince charmant, elle plongea son regard mielleux dans le sien, elle écouta d'une oreille attentive le discours de la créature onirique soulevé en sauveur revêtant la profession de prêtre le temps de faire de la publicité en réunissant par les engagements du mariage des tandems. L'esprit de la voyageuse devint fébrile au discours annonciateur d'un avenir fabuleux auprès de Riku, elle eut une pensée pour Darian qui aurait approuvé cette solution diplomatique. En revanche, Vyomesh serait plus que furieux de l'union entre les deux jeunes gens si par mégarde il l'apprenait, mais pour le moment, elle se focalisa sur sa romance avec Riku qu'elle adulait. Nassib les avait rejoint tout heureux, offrant des paroles de témoin dignes à faire pleurer dans les chaumières tant elles étaient merveilleusement louangées.

- Oui je suis prête à faire les tâches ménagères pour son sourire, à le suivre là ou il voudra...Clama suavement  sans ajournement la jeune femme se pressant contre le torse de Riku.

Le monde tout en rose tout comme l'ensorcellement se dissipèrent peu après sa réponse positive, son naturel neutre revint aussitôt au galop, elle s'éveilla blottie dans les bras de son promis.  Lyun cligna des yeux penaude quelques secondes, le temps de se souvenir de ce qui était en train de se dérouler, avant de s'y extirper en agitant les bras, il est trop tard pour se rétracter. Comment avait-elle pu être aussi idiote et pour quelle raison elle s'était laissée entraîner par le châtain dans une histoire d'amour grotesque ? Elle ne put s'empêcher de fusiller Riku du regard, mal à l'aise pour ce malentendu forcément ce bêta croirait en ses sentiments, impossible elle ne désirait s'attacher autant. Mais il était trop tard pour reculer à ce stade, elle constata les dégâts causés sur le terrain et les gradins par une seule et unique personne disparue dans un « pouf » . Si jamais un jour, elle lui remettait la main dessus, cela allait barder pour son matricule, elle lui ferait regretter sa connerie.  

- Riku....C'était un malentendu.

Elle n'osa pas le regarder en face, la chute émotionnelle serait peut-être trop forte mais pour l'heure elle n'était pas prêter à digérer cette liaison et même à l'admettre. La morpheuse se détourna de lui, la balle ailée s'était replacée au centre contente d'avoir eu gain de cause dans ses droits du travail, elle accourut à sa rencontre. Le Dreamball devait reprendre son cours normal, que Lyun mette de la distance entre cet épisode surréaliste aux fins de se concentrer sur son objectif premier. Néanmoins, elle glissa instinctivement une dernière œillade accablée au nécromancien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 07/05/2017

Habitué
Timmy Poonce
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 100
Renommée: 130
Honneur: -5
MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Dim 27 Mai 2018 - 22:05

    Le stade retrouvait dans les grandes lignes sa fonction première : jouer un match de Dreamball. Dans les grandes lignes seulement, car même si le terrain avait plus ou moins été rendu aux joueurs, les conditions de pratique étaient toujours aussi instables. Une forêt se créa peu à peu tandis que les derniers manifestants évacuaient encore le terrain. Débarrassés de l'intervention parasite de l'amour, les joueurs pouvaient désormais se replacer afin de se reconcentrer sur le match. Les buissons et les hautes herbes parsemées sur le terrain offraient désormais de bonnes cachettes, et l'enfant-rat se demanda s'il ne pouvait pas exploiter cet avantage. Quoi que, non. Il y avait peu d'intérêt à se planquer dans un coin avec la balle tant que le score restait paritaire. Si son équipe parvenait à prendre l'avantage, jouer à cache-cache deviendrait sans doute une option viable.

    Quoi qu'il en soit, le petit garçon se sentait bien plus à l'aise sur ce nouveau terrain de jeu. Avec le large cocon qui entourait toujours son corps, le morpheur paraissait à sa place au sein de cette nature verdoyante. Malgré la présence peu attrayante de champignons en tout genre, la clairière ne semblait pas receler de dangers particuliers. Autant de conditions qui donnaient à l'enfant-rat bon espoir de ne pas brûler vif à la moindre erreur.

    La concentration de Timmy était surprenante. La peur, la souffrance, l'amour… la palette de sentiments qu'il venait de traverser l'avait quelque peu désorienté. Se focaliser sur un objectif simple lui permettait de ne pas repenser à tous les événements étrange qu'il venait de vivre. Il mobilisait ses méninges afin d'accomplir une seule tâche : gagner. L'enfant-rat se mit donc à réfléchir, retourna le problème dans tous les sens afin de parvenir à la conclusion suivante : seul, il était inutile. Aidé de son équipe, il devenait inutile mais un peu moins. Il s'approcha donc de ses coéquipiers qui attendaient la remise en jeu de l'arbitre et prit timidement la parole.

-Heu… je suis pas très fort mais je peux tenir la balle je pense. Avec le cocon des fourmis, je peux m'accrocher dans le dos de quelqu'un comme un bébé kangourou un peu.

L'écolier buta sur sa phrase. Il n'appréciait pas l'idée de s'associer au mot bébé.

-Enfin bref, comme ça vous avez juste à courir sans vous occuper du ballon. Et celui qui me porte pas ba il protège le porteur !

L'idée était un peu fantaisiste mais séduisait le petit garçon. Il se souvenait avoir observé une stratégie semblable dans un dessin-animé. Dans ces conditions, il pourrait se rendre utile malgré les différences physiques. Et surtout, il marquerait un but. Attendez, si son porteur rentrait dans les cages avec le ballon sur son dos, à qui le but serait attribué ? Mince, son plan n'était peut être pas parfait…

    La fumeuse stratégie fut acceptée à l'unanimité. Lyun réagit avec assez peu d'enthousiasme tandis que Nassib fut plus motivé par la perspective de jouer les baby-sitters. Le cocon fut réajusté et en peu de temps, Timmy se retrouva suspendu dans les airs dos à dos avec son porteur. L'arbitre siffla la reprise du match, et Nassib se rua vers la balle aux côtés de Lyun. La suite ne dépendait pas de Timmy, mais ça ne changeait pas tellement de d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : The Death Voice
Messages : 592
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 25

Arpenteur des rêves
Riku Kaisuki
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 167
Renommée: 1860
Honneur: 173
MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Sam 2 Juin 2018 - 20:32

L'ascenseur émotionnel en direct. En un instant, le charme qui touchait le stade était retombé comme une traînée de poudre. Des « couples » nouvellement formés se séparaient en hurlant de surprise, des ennemis réconciliés se tapaient de nouveau dessus. Pendant ce temps sur le terrain, deux voyageurs nouvellement mariés se regardaient dans le blanc des yeux avec un air gêné mêlé à leur incompréhension. Que venaient-ils de faire ? Si Riku avait parfaitement compris qu'un enchantement avait subitement exacerbé les sentiments de chacun, ceux du necromancer, déjà présents avant même cet événement imprévu quoique indécis, avaient viré au grand délire de demande en mariage. Que lui était-il passé par la tête enfin ? Si le baiser en soi ne constituait pas une expérience traumatisante, l'idée qu'il avait potentiellement épousé Lyun sans son consentement réel l'effrayait quand à la réaction de cette dernière. Un long silence laissa place à toute la liesse qui avait animé les lieux pendant de longues minutes, pendant lequel l'invocateur n'avait pas quitté sa partenaire des yeux, cherchant ses mots, ne voulant ni la brusquer, ni lui rappeler ce qu'ils venaient de vivre, mais ce fut la jeune femme qui prit la parole la première, alors que son regard était désormais fuyant. Elle fut très claire, c'était un regret immense qui primait sur le reste. Un malentendu hein... Même si c'était dur à admettre, le voyageur devait reconnaître qu'elle avait raison d'agir ainsi. Il y avait une part de lui même qui s'en réjouissait, qui aurait aimé vivre plus longtemps cet instant, mais rien en l'état ne justifiait que leur relation prenne un tel tournant, en tout cas pas aussi brutal. Riku laissa échapper un soupir, et s'apprêta à répliquer qu'il comprenait, qu'il était désolé que les choses aient tourné ainsi, mais il n'en eut pas le temps. Elle fit demi-tour, et se dirigea vers ses coéquipiers dans l'intention de reprendre leur match. L'invocateur ferma les yeux un instant pour se vider l'esprit, et se reconcentrer sur le match, puis serra les poings avec un air déterminé. Même s'il devait finir seul, il parviendrait à l'emporter, c'était la meilleure manière de prouver à Lyun qu'il ne faisait pas cas de ce qu'il leur était arrivé, même si au fond il en pensait tout le contraire...

Il fit donc de même cherchant ses camarades du regard au milieu de l'immense forêt qui s'était dressée subitement sur le terrain. Enfin plutôt, les très hautes herbes qui avaient poussé comme si un engrais magique avait été versé sur le sable. Il avait eu le temps de remarquer Robert, un peu plus loin accompagné du gosse qui avait été blessé. Visiblement ce dernier semblait être revenu en forme car il s'était empressé de courir pour rejoindre son équipe. Le necromancer, lui, n'avait pas eu le temps de l'imiter, il s'était aussitôt retrouvé bloqué par les plantes qui l'encerclaient. L'atmosphère était devenue humide et étouffante, et des sortes de grands champignons avaient poussés par ci par là. Ils dissimulaient certainement des pièges. Pour repérer son équipe et la balle, le necromancer devait prendre de la hauteur. Il avait consommé un peu d'énergie avec l'invocation de Wayne et l'utilisation de sa technique de colonne de flammes, et ce dernier ne pourrait pas réutiliser ses pouvoirs tout de suite, aussi il devrait être prudent dans ses utilisations de Zeel. Mais pour cette fois, il en avait besoin. Il convoqua à nouveau l'esprit fantomatique et le matérialisa sous ses pieds pour bondir suffisamment pour se retrouver à survoler l'arène, profitant de l'occasion pour constater comment la situation avait évolué. Si la végétation envahissait le moindre centimètre du terrain, il put distinguer Kezeno dans un coin, avec l'arène visiblement prête à recevoir ses enfants. De l'autre côté, l'équipe adverse s'était regroupée, et semblait prêt à agir. Enfin, il la distingua à grand peine, mais il repéra la balle, au centre, perchée sur un des gros champignons qui avaient poussé un peu plus tôt. Il se laissa ensuite retomber, réfléchissant à la meilleure tactique pour approcher la balle et prendre par surprise ses opposants. Seul, il n'était pas convaincu de s'en sortir, mais Kezeno était clairement dans l'incapacité de poursuivre le match, et Robert était trop loin pour qu'il puisse lui communiquer la moindre indication. Pas le choix. Il devait tenter d'utiliser cette végétation à son avantage. Il se mit à courir, puis prit appui sur un champignon, qui le fit rebondir sur une hauteur d'environ un mètre vers l'avant, accélérant par la même son approche de la zone où attendait la balle. Ainsi donc c'était donc des trampolines ? Pas mal ! Le necromancer prit donc une nouvelle fois appui sur ses jambes après une course d'élan, et voulut de nouveau se servir d'un champignon pour avancer plus loin, mais lorsqu'il appliqua son poids sur celui-ci, il se liquéfia, répandant une odeur âcre qui manqua de faire vomir sur le champ le voyageur, qui s'écroula au sol, se réfugiant aussitôt dans la gélatine de son invocation pour éviter d'être atteint plus longtemps par cette puanteur. Il constata aussitôt que le poids de Zeel semblait repousser facilement les hautes herbes.

«  Très bien.... Zeel, on va rouler jusque là bas, et essayer de les troubler avec l'odeur. Allons y pour une petite partie de flipper !  »

A l'aide de ses jambes, Riku se mit à courir pour faire rouler l'être gélatineux, traversant les hautes herbes, et essayant de rebondir le plus possible sur les champignons qu'il croisait. Si certains le firent rebondir, d'autres explosèrent en diffusant leur parfum. Il pourrait ainsi perturber ses adversaires, du moins le pensait-t-il...




__________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 237
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Nassib Kobb
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 90
Renommée: 381
Honneur: 80
MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Jeu 7 Juin 2018 - 3:32
Un flash illumina Nassib et tous les derniers événements lui firent l'effet d'une grosse claque. Il était plutôt gêné et il aurait jurer rougir à ce moment. Il esquissa un bref sourire en pensant à Lyun et Riku. Ils devaient ressentir cent fois plus de gêne que lui, puis il se rappela de son fan club. Il se retourna à l'intention de ses supportrices et fit un salut de la main plutôt timide. Le sourire en coin de lèvre, il attendait de voir et ces dernières tout de même de la voix pour l'encourager. Haha ! Comme c'est embarrassant. Il avait du mal à se focus de nouveau sur le jeu, mais le petit Timmy qui faisait son grand retour le sorti de sa torpeur.

Le petit garçon avait eu le temps de penser à un plan pendant son séjour hors du terrain. C'était digne de l'enfant qu'il était. Avec ce qu'il s'était passé, Nassib avait presque oublié qu'il était là pour le fun. Ce petit rappel lui avait fait le plus grand bien. Son rôle était simple, porter l'attaquant vedette de l'équipe, pendant que celui-ci protège la balle. Si le charme de Timmy agirait avec l'équipe ennemie comme avec l'héliaphobe, alors le plan serait bien plus qu'amusant. Il pourrait être décisif pour leur victoire. Il y avait tout de même un problème majeur. Pour se faire ils avaient besoin de la balle et celle-ci, bien qu'elle ne soit dans le camp de personne, elle avait montrée qu'elle n'était pas de leur côté. Nassib pria intérieurement que la bouille de l'enfant joue en leur faveur de ce côté-ci aussi.

Le petit voyageur prit place sur le dos du blondinet et ce dernier proposa une solution en plus pour Lyun. Après tout ses pouvoirs les plus efficaces ne pouvaient plus être utilisés. Lyun elle avait encore de quoi utiliser son meilleur atout. Le terrain était à leur avantage qui plus est. Ses grandes herbes pourraient camoufler Timmy à n'importe quel moment et les champignons énormes pourrait servir à la morpheuse comme appui pour atteindre une certaine hauteur et planer au dessus de l'équipe adverse. Avec ces trois plans d'attaque leur offensive serait presque impossible à déjouer. Le tout était de récupérer la balle et de réussir à berner Riku une dernière fois.

" Lyun, Timmy. Que vous ayez la balle ou non faîte comme-ci vous la teniez cacher. Timmy si je suis contrains de te laisser seul, profite des hautes herbes pour te cacher et rejoindre leur zone de but le plus rapidement possible. Lyun fais comme pour notre premier point, fait toi oublier vers le côté. Si tu peux prendre assez d'élan et sauter assez haut avec les champignons, alors plane jusqu'à leur zone de but. On va gagner !"

Bien il était tant de foncer vers la balle. Riku encore une fois s'était lancé vers elle. Il avançait dangereusement et Nassib essayait de suivre le rythme. Si il ne récupérait pas la balle, tout leur plan voler en éclat. Avec le petit sur le dos il ne pouvait utiliser sa technique de déplacement instantané, mais il arriva tout de même vers la zone où la balle s'était réfugiée. En voyant les directions que prenait Riku, il comprit trop tard que la balle ne l'intéressait pas. Il était tombé dans un piège. Une odeur nauséabonde entourait les voyageurs, pendant que Riku continuait de rebondir tout autour d'eux L'héliaphobe protégea son nez et invita son camarade à faire de même. L'odeur était quand même bien trop forte, réduisant la vitesse du voyageur. Si ça continuait ainsi, l'invocateur n'aurait plus qu'à cueillir la balle que Nassib venait de récupérer. Ce dernier invita le petit garçon à descendre et continuer sans lui tout en contournant la zone. Il inspira profondément avec la bouffe pour provoquer une dernière fois son rival.

" C'est comme ça que tu veux nous affronter, je t'en prie continus. Je ne suis pas tout seul, si ce n'est pas moi qui vais marqué, et bien je peux compté sur mes coéquipiers. Lyun envole toi !"

" Timmy je compte sur toi prend la balle avec toi." dit il tout bas.

L'héliaphobe utilisa plusieurs mirages de lui même en plus de son clone tout en feintant une passe pour Lyun. Il avait vu ça plusieurs fois dans des matches de foot us, là c'était accentué par les illusions de l'héliaphobe. Le petit était déjà partis vers l'autre extrémité du terrain. Nassib n'avait plus qu'à continuer comme il pouvait sa lancer dans la zone puante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 319
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Lun 2 Juil 2018 - 23:56


« MAIS…. MAIS QUEL RETOURNEMENT DE SITUATION ! LEUR COUPLE BATTRAIT-IL DEJA DE L’AILE ?! Hé Brigitte, t’as compris ? De l’aile ! Non parce que Lyun c’est un rapace tu vois et… Mais QUE VOIS-JE ?! La mariée s’enfuirait-elle avec le témoin ? OH TRISTESSE, DISGRÂÂÂCE ! … Un mouchoir Brigitte ! Brigitte ? Comment ça ma blague l’a conduite à la démission ? … Brigitte ? »

Tout se déroule sans accroc pour vous. Ou tout du moins, vous faites de votre mieux pour ne pas patauger dans le vomi que régurgite le public à chaque champignon nauséabond activé. Car effectivement, vous vous souvenez de la créature avec un chapeau qui court en ricanant ? Et bien il active des champignons à tout va, l’odeur est insupportable et les nausées se font incroyablement violentes. Timmy, la balle ne cherche pas à t’échapper, au contraire, tu croirais bien la voir se repoudrer pour la caméra. Riku, à force d’activer toi-même les champignons, tu sens que tes vêtements s’imprègnent petit à petit de leur odeur. Nassib, t’as un petit reflux gastrique, du coup, t’as le fameux goût de la gerbe dans la bouche. Mmmmh ! Et pour Lyun… GENJI ! ENVOLE-TOI ! [Désolée, mais la réf à Crow Zero était trop belle] Le mammifère t’envoie des champignons depuis le sol. Quant à Kezeno, sa liaison avec la cage est tellement forte qu’il n’en décroche plus. Enfin… Cette Cagette refuse surtout de le laisser partir. Considérez-le hors-jeu à l’heure actuelle.

« BRIGITTE ! UN CHAMPIGNON HELICO PESTO ! C’est INCROYAAABLE comment ce match sent le pâté POUUUuuur… Eurgh, Bri… Brigitte ? Je crois que… BRUUuuugh ! Je vais allonger ma magnificence quelques minutes si ça t’embête pBRUUUUuughr ! ... », il béger grave là en fait. Je ne sais pas comment décrire un bruit de dégueulis cradingue. Et une diarrhée aiguë.

C’était un moment crucial du match. La fin était-elle donc proche ? Les voyageurs allaient-ils enfin être libérés de cet enfer qu’était ce sport complètement dénué de sens ?

*ETAT DU TERRAIN : Toujours le même terrain. Davantage de champignons aux pouvoirs aléatoires poussent autour de vous.
*BALLE : A présent qu’elle est payée pour ce job, elle se débat vaguement pour le spectacle en poussant de petits couinements stridents. Il ne faudrait pas qu’elle abime son joli minois, c’est une star à présent vous comprenez. L’odeur ne la dérange en aucun cas, elle n’a pas de nez hé !
*ARBITRE : A mangé un champignon pas mûr et a des reflux gastriques. On soupçonne Brigitte d’avoir tenté de l’empoisonner à cause de sa blague.

[HRP : Kezeno n'étant actuellement pas là, continuez de jouer en imaginant qu'il est aux prises avec la cage à vivre un amour incroyablement puissant]

__________

https://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition !
Revenir en haut Aller en bas

Tournoi de DreamBall 1st Édition !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Royaume des Tropiques-