Haut
Bas

Partagez|

Tournoi de DreamBall 1st Édition !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar
Messages : 318
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Mer 11 Oct 2017 - 19:58
Dreamball



Le royaume des Tropiques, un paradis des rêves comme il n’en existe nulle part ailleurs ! Du sable blanc, une mer turquoise, des cocotiers côtoyant de magnifiques palmiers et un soleil quasi permanent. Nombreuses étaient les fêtes sur la plage, les évènements de tout genre où Voyageurs et Créatures des rêves s'amusent ensemble. Un nouveau tournoi sportif était en préparation depuis peu, une nouveauté qui gagnait en popularité ; le Dreamball.
Aujourd'hui se tenait donc la première édition officielle de ce sport. Deux équipes de voyageurs allaient s'affronter et nombreux étaient les badauds à venir assister au tournoi. Les paris étaient lancés ; qui de Pied-Bot ou de Cul-de-Jatte allait remporter la victoire ? Pour le savoir, venez jeter un oeil !

Le présentateur, un phoque à tête d’étoile de mer et un oursin en guise de noeud papillon, allait commenter le match. Complètement surexcité, il frappait souvent des pattes pour affirmer ses dires.


”Voyageurs, Voyageuses, créatures EEET… creatureuses ! VOICIII la première EDITIOOOON du tournoi de DREAMBAAAALL ! Un jeu simple dont je n’expliquerais pas les règles parce que je n’ai pas que ça à faire, tout est expliqué dans le fascicule que vous avez reçu dans votre boîte Maëlle. LES EQUIPEUUUH vont bientôt entrer sur le terrain. Oh, j'ai H TE de savoir qui de Pied-Bot ou de Cul-de-Jatte va se MANGER le sable par le c… Par le nez ! Les joueurs sont-ils PREEEETS ?”

[HRP] Le premier tour est un tour d'introduction. Ensuite, vous pourrez tous commencer à poster. Pas besoin de faire de pavés, le but est que ce soit rapide ! Donc vous pouvez faire des posts de 10-15 lignes pas de soucis, tant que l'on comprend vos actions Wink
Soyez fair-play, ce n'est que pour s’amuser ! Essayez de faire en sorte que tout le monde puisse jouer. Soit un ordre auquel vous vous tenez, soit vous vous arrangez entre vous ![HRP]

*ETAT DU TERRAIN : Normal
*BALLE : Excitée
*ARBITRE : Non corrompu


__________

https://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 75
Date d'inscription : 10/05/2017
Age du personnage : 42

Habitué
Robert Rosewood
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 80
Honneur: - 45
MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Mer 11 Oct 2017 - 21:56
[HRP] Je propose qu'on alterne les posts. A savoir: premier joueur Pied Bot, puis premier joueur Cul-de-Jatte; second joueur Pied Bot, et ainsi de suite.
La première équipe à poster, on la choisis sur un critère objectif? Plus haut rang moyen? Plus bas rang moyen? Honneur aux femmes? Plus jeune, plus vieux? A voir ce que vous préférez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 318
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Jeu 12 Oct 2017 - 7:31
Ton idée est très bonne ! Vous ferez donc ainsi, vous alternez le premier joueur Pied-Bot, le premier joueur Cul-de-Jatte, le second joueur Pied-Bot, le second joueur Cul-de-Jatte, et ainsi de suite.

J'ai lancé un dé virtuel et la première équipe à jouer sera...

CUL-DE-JATTE !
À vous de commencer !

N'hésitez pas élaborer des stratégies entre vous (mp, Skype, Discord... Comme vous voulez, ou juste y aller en mode yolo)

__________

https://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 174
Date d'inscription : 26/07/2016
Age du personnage : 24

Nouveau challenger
Lyun Fujiwara
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 308
Honneur: 45
MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Jeu 12 Oct 2017 - 15:45
Une cloche provenant d'une église non-lointaine, retentit jusqu'aux oreilles des étudiants attentifs, penchés de façon déterminée au-dessus de leur copie noire d'un langage complexe et d'origine latine . Le surveillant de l'épreuve referma brusquement son ouvrage, leur signalant qu'il était l'heure de rendre leur devoir, certains téméraires tentèrent d'achever leur phrase, d'autres plus désemparés par la nature du concours, posèrent dans une colère sourd leur stylo. La demoiselle au beau milieu de la nuée de cervelles en ébullition, démarquée grâce à sa longue chevelure couverte de sérac, celle-ci dissimula par une main bien placée un léger bâillement. Peu convaincue par ses réponses, elle préféra penser à autre chose tandis qu'elle passait pas le seuil de la porte accompagnée de ses camarades, heureusement tous purent profiter de leur fin de journée.

Sans perdre une minute en babillage inutile, Lyun se dirigea d'une démarche morne et robotisée vers son logement, il faut l'avouer que ses dernières nuits avaient été palpitantes. Entre une transformation en zombie déjouée, un entraînement auprès des chasseurs nocturnes, ainsi qu'une poursuite dangereuse parmi les rues d'un vaisseau spatiale. Autant dire que la jeune prédatrice n'avait eu le droit à aucune minute de répit, même ses enseignants ne la lâchaient pas sur les travaux à effectuer. A cet instant son seul désire consistait à tomber mollement sur son sommier et dormir jusqu'au lendemain, ce soir, elle pouvait largement se le permettre. Saluant sans grand intérêt l'un de ses voisins croisé dans l'escalier, elle s'engouffra dans son appartement. L'ambiance humide apporté par les cumulonimbus s'étendant sur la totalité de la ville, ces derniers avertissant les autochtones d'un éventuel spectacle de son et lumière dans la soirée. Néanmoins, l'esprit de la jeune femme s'égarait aisément dans des rêveries éveillées, sans plus de cérémonie, elle se recouvra des draps une fois allongée.

***

Un bruit léger et apaisant, une effluve de sel virevoltant au grès d'un vent tiède, donna à l'apprentie rapace à peine s'était-elle matérialisée dans Dreamland, l'impression qu'elle se retrouvait en pleine séance de méditation. Vous savez lors des activités zen telles que le Yoga, où vous vous êtes bercé par des chants lénifiants ou que vous vous imaginiez des scènes qui ont le don de vous calmer l'esprit. Ces sessions pour Lyun ne ressemblaient qu'à de la poudre aux yeux, toutefois, elle ressentit un certain effet thérapeutique. Ses mirettes s'ouvrirent sur une plage de sable fin et blanc berçant une mer d'où les remous s'entrechoquaient, sa première pensée n'était pas erronée, ce son doux provenait de l'action des frissons maritimes. On avait enfin bien voulu répondre à ses vœux de rejoindre une destination paradisiaque, de plus, elle avait réussi à changer de tenus. Laissant son uniforme militaire immaculé pour un short et un haut à manches courtes aux teintes chaleureuses, cela faisait plaisir de se délester des mêmes fringues portées chaque nuit. Et puis, ce serait plus pratique pour profiter de son séjour, mais également de la météo clémente.  

A quelques pas, la plage semblait en pleine effervescence, certaines créatures des rêves s'affrontaient joyeusement dans des jeux destinés aux vacanciers, tous ces cris gâchaient ce spectacle féerique. Lyun prit alors de s'éloigner du chahut, acheminant le littoral dans l'espoir de dénicher un coin sympa à l'abri des résidents. Malheureusement pour elle, cette opportunité n'arriverait pas dans l'immédiat, car une créature des rêves lui coupa le chemin, en sautillant devant elle pour attirer son attention.

- Hé toi ! Tu es une voyageuse, n'est-ce pas ? Cela ne te dis pas de participer à un tournoi sportif ?

- Non

- Allons pourquoi ? Tu sais, tu peux y gagner pas mal d'EV.

- Non, va embêter un autre pigeon. Rétorqua la chasseresse d'un ton prompt alors qu'elle s'arrêta net pour figer son regard sur les prunelles rosées de l'être à la physionomie de lézard.

- Tu es pas une chic fille toi, j'aurais pu soutenir ton équipe en pariant dessus, dommage....

- Je tiens pas à satisfaire le bon vouloir des gens, je cherche uniquement un endroit serein.

- Si c'est ce que tu souhaites, on peut toujours se dégoter un arrangement à l'amiable.

- Je présume que je dois contribuer à ton tournoi débile auquel je dois empocher la victoire et ensuite, tu me ficheras la paix, mais si je...

- Si tu refuses, je ne te lâcherais pas d'une semelle et ferais de ta nuit un enfer.

- Pff ..Ok.

- Super, je t'y emmène de suite car cela va bientôt commencer.

- Pardon ?...

Le lézard de son mètre quarante-cinq s'empara du poignet de la demoiselle, l'entraînant d'une prise ferme et entreprenante vers l'entrée du grand stade situé à la frontière entre la ville des rêves et le sable chaud. Un hybride mélangeant une anatomie humaine avec celle d'un dauphin par des nageoires et un museau étiré, émettant le cri typique de ces mammifères, les attendait derrière une table :

- Bonjour, je vous ramène une participante.

- Un grand merci, c'est  notre première challenger, bienvenue donc à toi. Nom et prénom s'il te plaît ?

- Lyun Fujiwara.

- Bien, tu auras le grand privilège d'être dans l'équipe Cul-De-Jatte, voici ton maillot avec le numéro 1. Le vestiaire de ton équipe est au fond du couloir, porte à droite, va t'y préparer en attendant qu'on vous appelle toi et tes coéquipiers. Je te donne également une brochure sur le Dreamball, bien qu'un coach vous informera sur les modalités et les règles du tournoi, il viendra vous voir avant le match. Bon courage.

- Ouais bonne chance voyageuse et n'oublie pas notre marché.

Perplexe, la rapace attrapa son maillot et le fascicule sans aucun mot, elle allait encore se fourrer dans une histoire louche, permettant au passage d'enrichir une créature des rêves à ses dépends. L'idée du siècle en somme, elle espérait que ce sport d'équipe la divertirait un minimum, peu importe les enjeux, elle ferait n'importe quoi pour obtenir un moment d'exil. Une fois au vestiaire, elle échangea son t-shirt échancré au niveau de la poitrine par cette horreur orange flashy, de quoi rendre les adversaires aveugles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 69
Date d'inscription : 20/12/2016
Age du personnage : 23

Habitué
Kezeno Kalsak
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 50
Renommée: 120
Honneur: 20
MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Dim 22 Oct 2017 - 20:29
Journée banale, des cours de 8h jusqu’à 18h, plutôt fatiguant en perspective,  Kezeno avait la tête pleine de cours. Les vacances étaient finis depuis quelques jours, malheureusement, et toutes les soirées et autre beuveries étaient momentanément en pause. Cependant ce n’est pas cela qui trainassait comme arrière-pensée dans le petit crâne du voyageur. Il repensait au royaume des tropiques, il avait passé une nuit la-bas quelques jours plus tôt, nuit qui plus est passablement étrange, mais, il voulait y retourner, continuer des vacances dans le monde des rêves. Il rentra chez lui aussi tôt que les cours furent finis, se commanda une pizza pour le soir et entama des devoirs et révisions. Quelques heures plus tard, des devoirs finis et une pizza dans le bidon, il se décida à rejoindre son petit paradis nocturne après une petite clope, ceci par le biais de son fidèle compagnon : son lit.
-----------------------------------------------------------

Des cris d’enfants, des voix, des rires, il ouvrit les yeux, il était allongé sur une serviette au milieu d’une plage bondée. Il leva son tronc, s’asseyant, heureux, il cria d’un ton enjoué.
- « YES ! Le Royaume des tropiques ! »
Il tourna la tête, observa rapidement autour de lui, des créatures de rêves jouait et s’amusait, d’autre se dorait la pilule, et certains était dans l’eau en train de profiter de la nature estivale des lieux. Il était très heureux, la dernière fois qu’il était venu dans ce royaume, il était tombé sur une île plutôt déserte et pas forcément très accueillante, ici, il semblait que c’était tout le contraire ! Il souria, se leva, et s’observa d’un rapide coup d’oeil. Il était, comme l’autre fois, torse nu, fringué d’un simple short de bain noir, mais avec comme petit détail, des mains dessinés comme empoignant ses fesses. En voyant cela, il ne put se retenir de pouffer de rire.
- « Vas-y fous toi de ma gueule ! »
Il avait en bonus, des lunettes de piscine accroché autour de sa tête et posée sur son front.
- « Presque comme la dernière fois. Pas mal pas mal. Allez pause clope. »
Il fouilla ses poches, et sorti son habituel paquet de cigarette accompagné de son briquet. Il enfourna une clope dans sa bouche et pensa en l’allumant.
« C’est sans doute parce que je suis un gros fumeur que j’ai automatiquement un paquet avec moi quand je suis ici. En même temps c’est pas ici que je vais chopper le cancer. »
Il tira sur sa clope, quand deux créatures de rêves ; une éponge ronde avec une chemise et un bermuda ainsi qu’une étoile de mer à sept branche sappé d’un short de bain,passèrent devant lui. A leur vue, le voyageur ne put se retenir de pouffer.
-« Paye ta parodie foireuse ! »
Heureusement pour lui, ils ne l’entendirent pas, trop occupé par leur conversation. Le voyageur les écouta d’une oreille attentive en se retenant de rire face à leurs étranges voix.
- « Viens Batrick, dépêche toi ! Il nous faut des bonnes places pour bien voir le Dreamball ! »
- « J’arrive Pob, j’arrive ! »
« Dreamball ? »
Le voyageur intrigué s’approcha d’eux et les interpella pour en savoir plus.
- « Hey les gars ! C’est quoi ce Dreamball dont vous causez ? »
- « Oh salut monsieur voyageur ! Tu sais pas ce que c’est ? C’est un jeu trop bien, mais c’est surtout pour les voyageurs, c’est presque aussi bien que la chasse au méduses ! »
- « Oui bon, et ça consiste en quoi ? »
- « Je sais plus. »
- « Bah y’a deux équipes de trois voyageurs et pis y’a une ballon magique et y faut marquer des points dans des buts et pis le terrain y change et pis du coup c’est rigolo ! Tu veux venir voir avec nous ?»
Le débit de paroles et la voix nasillarde du dit Pob laissa Kezeno incompréhensif, mais il se ressaisit, tira une taffe et enchaîna.
- « A vrai dire je cherche quelque chose à faire de sympa pour ce soir, vous pensez qu’ils cherchent des participants ? »
- « Oh ça oui ! Ils prennent tout les voyageurs qui viennent ! »
- « Niquel ! Et c’est par où ? »
- « Suis nous ! »

Quelques minutes plus tard, ils étaient arrivés devant un grand stade, ou s’accumulait un bon nombre de créatures de rêves.
- « Oh bah non y’a déjà pleins de gens ! »
- « J’aurais pas du me presser tu vois Pob. »
- « Euh, allez salut les gars je vais chercher ou m’inscrire moi ! Bonne chance pour avoir vos places ! Soutenez moi ! »
- « Salut monsieur voyageur ! Bon courage ! »
- « A que au revoir. »
S’éloignant en courant, il marmonna.
- « Ils sont bien gentils mais ils sont quand même très con ! »
Interrogeant les créatures de rêves, le voyageur n’eut pas de mal à trouver l’endroit des inscriptions ;  une table tenue par un homme-dauphin. Un dauphomme.
- « Un voyageur ! Vous venez vous inscrire ? »
- « Euh ouais, je connais pas les règles mais apparemment c’est cool donc je me suis dis pourquoi pas ! »
- « J’aime cette façon de penser ! Ton nom et ton prénom s’il te plaît ? »
- « Kezeno Kalsak. »
- « Formidable ! T’es le deuxième inscrit, tu seras donc dans l’équipe Pied-bot, prend ce maillot tu seras le numéro 1 de ton équipe. Ton vestiaire est tout au fond à gauche, t’enfiles ton maillot, tu lis cette brochure, y’a les règles dedans, et on viendra te chercher toi et ton équipe quand le match commencera ! Allez bonne chance ! »
- « Merci bien ! »
Empoignant le maillot et la brochure, il se retourna juste avant de partir.
- « Euh. Je peux fumer a l’intérieur ? »
- « Y’a des cendriers, met tes mégots dedans. »
- « Nickel ! »
Il s’engouffra alors dans le long couloir, décidé à gagner un jeu qu’il ne connaissait absolument pas, et rentra dans les vestiaires. Il enfila son maillot vert émeraude, et alluma une nouvelle clope en commençant la lecture du papelard filé par le dauphomme.
- « J’espère que mes coéquipiers seront sympa ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 113
Date d'inscription : 07/05/2017

Habitué
Timmy Poonce
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 100
Renommée: 130
Honneur: -5
MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Lun 23 Oct 2017 - 22:45
Encore une journée qui avait si bien commencé. La côte de Timmy venait brusquement d'augmenter auprès de ses camarades après qu'il ai mal répondu à la maîtresse. Il avait terminé au coin, mais le sacrifice en valait la peine.
La preuve, ses compagnons venaient de l'accepter pour jouer au foot. La cours de récréation n'était pas toujours aussi accueillante avec l'écolier. Combien de fois s'était-il retrouver seul sous le préau ? Les professeurs considéraient Timmy comme quelqu'un de solitaire. C'était faux, il n'avait tout simplement pas d'amis.

    Mais aujourd'hui était différent, il  jouait avec ses camarades sur ce terrain de football improvisé. Sans être un grand sportif, le petit garçon prenait du plaisir à courir et frapper le ballon dans cette émulation infantile. L'espace d'un instant, il se laissa aller et ne pensa à rien d'autre. Il se laissa d'ailleurs un peu trop aller puisqu'il ne put stopper sa course de lui même. L'arbre en face de lui s'en chargea à la perfection.

    Quelques pansements et produits aseptisant plus tard, Timmy rentrait chez lui conduit par ses parents. Il s'était attendu au regard inquiet et protecteur de son père, tout comme aux désagréables reproches de sa mère. Maintenant il ne lui restait plus qu'à faire ses devoirs, manger puis dormir. Il alla vite se coucher, peut-être que Dreamland lui promettrait des aventures plus palpitantes.


________________________


    L'enfant-rat sentit ses pieds s'enfoncer légèrement dans un sol humide. Sa crainte instinctive se dissipa dès qu'il réalisa où il se trouvait. Une île paradisiaque comme il n'en avait jamais vu. Les sourires des voyageurs, rêveurs et créatures confirmèrent au morpheur que la zone n'était pas dangereuse. Du moins, pas immédiatement. Le petit garçon se mit à marcher sur la plage sans but précis. L'eau salée vint raviver les douleurs du jeune voyageur. S'il avait déjà observé que les blessures acquises dans Dreamland disparaissaient au réveil, l'inverse ne fonctionnait pas. Tant pis, il reviendrait se baigner une autre fois. L'endroit semblait être la destination idéale pour quiconque à la recherche d'une nuit paisible.
    Au bord de l'eau, il commença à ramasser des coquillages. S'il les rangeait bien dans les poches de son short, peut-être qu'il pourrait en ramener quelques uns dans le monde réel. Ses espoirs étaient maigres, ce qui ne l'empêchait pourtant pas de redoubler d'ardeur à la tâche. Sa collecte aurait-pu durer longtemps, mais un stéréotype de maître-nageur vint l'interrompre. Lunettes de soleil, claquettes, shorts et muscles brillants étaient au rendez-vous.

-Salut petit, excuse moi mais je vais devoir te demander de poser ces coquillages. Tu vois le panneau là-bas ? Pas de cueillettes dans cette zone.

A contrecœur, l'enfant-rat accepta de se débarrasser des mollusques stockés dans ses poches.

-Nononononon ! Tu ne les lances pas ! Il y a des bestioles là-dedans, tu comprends ? Elles ne parlent pas mais elles souffrent. Tu les poses doucement dans le sable ou dans l'eau, d'accord ?

Timmy avait gardé le coquillages les plus plats pour la fin. Il avait abandonné les mollusques sans rechigner, mais il était inenvisageable qu'il ne batte pas son record de ricochets.

-Mais t'es une teigne toi ! Si tu veux chahuter c'est pas ici que ça se passe. Tiens d'ailleurs, tu connais le Dreamball ? Ça te dirait d'y jouer ?

Satisfait de la façon dont il allait se débarrasser du braconnier en herbe, le maître-nageur expliqua brièvement ce qu'était le Dreamball. Intrigué par la proposition de la créature, l'enfant-rat n'hésita pas longtemps. Il se mit à marcher en direction du stade, bien motivé à tester ce nouveau jeu. Une fois sur place, on l'accepta très rapidement comme participant. Quelques formalités administratives, un bref rappel des règles et voilà qu'il était inscrit. On lui apprit qu'il faisait désormais partie de l'équipe Cul-de-jatte. Il reçut un maillot orange qui lui tombait jusqu'aux genoux. Après négociation, il obtint le numéro 10. « Le nombre des meilleurs joueurs » expliqua-t-il à un homme-dauphin un peu sceptique.

    C'est alors qu'il remarqua une femme qui patientait en silence dans un coin du vestiaire. Elle semblait en pleine lecture et portait le même maillot que lui. Dommage. Si Timmy se souvenait bien des explications données par le maître nageur, les matchs se jouaient à trois contre trois. Il allait sans dire qu'avoir une fille dans son équipe était donc un gros désavantage. Pas grave, il ne lui restait plus qu'à croiser les doigts dans l'attente de son dernier coéquipier. Il garda ses réflexions pour lui même et avança vers la voyageuse.

-Salut moi c'est Timmy ! T'es forte au foot ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : The Death Voice
Messages : 580
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 25

Arpenteur des rêves
Riku Kaisuki
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 167
Renommée: 1775
Honneur: 198
MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Dim 29 Oct 2017 - 16:19
Ce que le football américain avait manqué à Riku... Des mois que la précédente saison s'était terminée, et les derniers événements de sa vie l'avaient quelque peu éloigné des terrains. Il s'était inscrit dans un petit club de sa région, pas très loin de son travail, ce qui lui permettait de s'y rendre directement pour les entraînements hebdomadaires après ses heures de dur labeur. Le coach était un ancien joueur d'une équipe de première division qui avait passé pas mal de temps aux Etats Unis sur les bancs d'une fac locale , où il avait appris tout ce qu'il y avait à savoir sur son rôle d'entraîneur et de stratège principal de l'équipe. Il avait entendu parler des résultats du jeune homme à Nantes, où il avait mené son équipe en playoffs dès sa première année en tant que Quarterback, et avait donc décidé de lui donner sa chance pour jouer de nouveau à ce poste. Il lui avait également confié la responsabilité de guider son camarade qui était nouveau en la matière afin qu'ils se partagent les snaps et jouent des jeux différents. Cette responsabilité, Riku l'avait acceptée avec grand plaisir. Il apprenait chaque jour à son remplaçant à repérer les défenseurs, pour optimiser sa passe ou sa course, à savoir protéger son ballon, mais aussi à connaître le cahier de jeux pour avoir toujours une tactique sous la main. Et pendant ce temps, lui s'était réhabituer à faire des lancers précis, enchaînant les simulations de jeux pour préparer leurs différentes stratégies pour la saison. Ils allaient jouer en championnat régional, l'équipe venant d'être crée, et l'objectif était simple, assurer le passage en troisième division avec une victoire en finale des playoffs. Le voyageur était déterminé, et il s'entraînait deux fois plus que d'ordinaire.


Ce soir là, il avait pris une cassette des matchs de l'équipe contre qui ils allaient jouer la semaine suivante, afin d'étudier leurs jeux et les placements de leurs défenseurs, pour optimiser son propre style de jeu. Cody, son remplaçant, n'était pas encore prêt, aussi le coach avait décidé que Riku serait le titulaire probablement pour tout le match. Et alors qu'il se repassait les actions qui captivaient son intérêt, il sentit ses yeux se clore peu à peu. Le sommeil le prit très rapidement...


***


L'odeur de l'iode, une chaleur tropicale, les embruns et des relents de rhum et de crème solaire au monoï dans l'air. Riku sut tout de suite qu'il avait atterri au royaume des Tropiques, où il s'était rendu quelques mois auparavant pour une enquête sur les mystérieuses actions d'une organisation qui enlevait et mutilait de pauvres créatures oniriques. Il avait mis un sacré bazar, notamment dans l'aquarium, où plusieurs dauphins étaient morts par sa faute et celle de son comparse de la soirée. Ils s'étaient battus contre deux voyageurs qui s'étaient révélés comme de pauvres abrutis jouant les gros bras, et ils les avaient vaincus sans peine, et finalement après être tombé sur le capitaine Jack Sparrow à qui ils avaient « emprunté » son compas pour retrouver la trace de leur indic, un ami du dauphin mutilé que l'invocateur avait croisé longtemps encore auparavant. En parlant de capitaine, la voix qui résonna derrière le necromancer était des plus familières dans son ton désabusé et confus :


«  Hé oui les filles, le capitaine Jack Sparrow est un véritable chaaaaampion! Le futur roi du Dreamball... Si vous pouviez me voir lorsque j'ai la balle entre les mains... Un véritable artiste. Mais cela ne m'empêche pas d'avoir de la compassion pour mes pauvres adversaires... Comprenez que savoir que l'on joue pour perdre n'est quand même pas facile à avaler. Mais je suis le capitaine Jack Sparrow, et les choses sont ainsi! »


Oh bon sang... De tous les endroits de ce monde, il avait fallu qu'il tombe sur le bateau de ce capitaine des plus fêlés. Ce dernier vantait ses exploits à un jeu de ball e, semblait-t-il, assez connu dans ce royaume puisque les deux jeunes femmes – dont Riku préféra ne pas se demander leur métier – riaient d'admiration pour cet homme bourru qui racontait son histoire tout en descendant une bouteille de rhum. A son cou, il avait accroché plusieurs médailles, et il versait sa bouteille dans ce qui ressemblait à une coupe en or portant le symbole d'une balle dotée de petites ailes. Volé ? L'invocateur ne chercha pas à en savoir plus sur ce sujet, mais il se leva tout de même pour signifier sa présence au pirate.


« - Je vois que vous n'avez pas perdu votre temps depuis notre dernière rencontre, capitaine. Comment vont les affaires? Et cette coupe que je vois là, ça vient d'où ?


- chhhhht ! (il avait baissé la voix pour s'adresser à l'invocateur) Tu as du cran de revenir ici après avoir essayé de me rouler maraud. Néanmoins je te pardonne, parce que tu as du culot, et j'aime bien ceux qui ont du culot. Comme moi ! Bon, tu le gardes pour toi, cette coupe et ces médailles je les ai piquées sur je ne sais quel navire, et j'ai un peu traficoté tout ça pour donner le change à ces demoiselles. Elle sont fans de ce tournoi là, qui va démarrer dans pas longtemps, un nouveau sport à la mode. Alors je fais mon trou. Et puis j'ai vu que ça rapportait pas mal, donc si faire un peu de sport peu me rapporter quelques piécettes, je ne vais pas m'en priver !  »


Au final, le necromancer n'était même pas étonné. C'était totalement son style d'agir ainsi et de se donner un genre cool devant ces dames, qui serait vite anéanti lorsqu'il aurait la balle dans les mains. Intrigué, il proposa toutefois au pirate de le suivre, et ce dernier accepta, alors qu'ils arrivaient au port du stade. Sauf qu'à peine arrivés, le capitaine attrapa le voyageur, lui colla son chapeau sur la tête, et murmura pour ne pas être entendu :


« - Bon ! J'ai décidément eu une chance incroyable de tomber sur toi l'ami. On fait un deal ? Je ne suis pas du genre... Rassemblements sportifs, contacts virils, tout ça tout ça... Donc, tu y vas à ma place, tu te fais passer pour moi... Et on fait moitié moitié ! Equitable, non ? Tu as juste à faire tes trucs de voyageur là, ça passera tout seul, j'en suis sûr!

- Je suis sûr que vous l'aviez prévu dès le début, dès que vous vous êtes aperçu de ma présence, vil renard que vous êtes. Enfin, j'imagine que je n'ai rien de mieux à faire pour cette soirée. Soit. Mais tenez-le vous pour dit, je saurai m'assurer que vous tiendrez votre engagement. Mon « ami » n'est pas des plus tendres avec les traîtres. N'est-ce pas Wayne?  »

Une flamme surgit du dos de l'invocateur et manqua de brûler les dreadlocks du capitaine qui recula d'un bon. Son expression et son hochement de tête étaient significatifs, il acceptait de se plier aux conditions. Pendant ce temps, Riku avait fait demi-tour pour entrer dans le stade, pendant qu'un speaker hurlait comme un dément pour annoncer le match à venir. Un accueil permettait aux gens d'entrer dans l'enceinte. Le necromancer s'arrêta devant un dauphin de sa taille, à qui il annonça :

«  Je souhaite m'inscrire à votre petite sauterie : Il reste de la place ?

- Ca tombe bien, on manque de volontaires ! Je dois inscrire quel nom ?

- Inscrivez « Capitaine Jack Sparrow ». Ce sera parfait.

- Ca claque ! J'aime! Tenez, vous serez dans l'équipe Pied-bot. Voici un dossard, ainsi que la brochure. Le vestiaire est par là bas.  »

Le dead maker prit son dossard numéroté 2, et suivit la direction indiqué par son guide, puis poussa la porte de son vestiaire. Il entra, et vit que quelqu'un était déjà là. Il prit place sur un banc, et commença à lire la brochure, non sans avoir au préalable fait un signe à son camarade dont le dossard était de la même couleur que le sien.

« - Salut, moi c'est Ri... Jack Sparrow. On est dans la même équipe apparemment! »


__________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 235
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 25

Voyageur Expérimenté
Nassib Kobb
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 90
Renommée: 381
Honneur: 80
MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Mar 26 Déc 2017 - 17:01
C'était il y a bien trop longtemps, la dernière fois que Nassib avait eu la permission de quitter le royaume. Toutes ces heures à s'entraîner et les quelques missions qu'il avait eu pour son clan, lui avait renforcé sa position en tant que membre des enfants de la lune. Il en avait appris plus sur ses fonctions et sur son royaume. Il avait bien mûri et il fut surpris de sa nouvelle relation avec Massour. Ce dernier avait montré à plusieurs reprises qu'il était fiable et il s'est révélé être un véritable partenaire pour le voyageur. Une sorte d'amitié s'est instauré entre les deux protagonistes, mais avec une pointe de rivalité. Bien qu'il avait eu de quoi se changer les idées, il profita de sa permission pour retourner aux royaume des tropique pour se libérer de son traumatisme.

La sensation des rayons du soleil sur la peau, une légère brise fuyant dans les cheveux, l'odeur de la mer et les cris de joies parcourant l'horizon. Ouvrant les yeux, la plage pleines de monde, la mer turquoise et le marchand de glace. Pris d'un petit sourire, c'était un rêve de gosse qui allait se réaliser. Pas de drogues, ni de pirates, une véritable plage touristique. Tous les enfants de son école à la rentrée parlaient de leurs vacances à la mer et du fameux marchand de glace. Lui il passait ses étés à rattraper son retard en français. Il s'empressa de faire la queue avec un sourire béa. Entre les parents blasés et les enfants criant leur joie, il était là impatient, brûlant. L'ancien lui aurait laissé son pouvoir s'échapper, mais maintenant il avait apprit à gérer pleinement ses capacités. Quand vient son tour, il hésita longuement, mais devant l'impatience de ceux derrière il prit la plus chère. Une fois la transaction faîte, il se retourna en direction de la mer et pris une boucher . Des larmes de joies coulèrent le long de ses joues. Alors c'est ça des véritables vacances. C'est magique !

Une fois la glace fini, il voulu en reprendre une autre, mais il c'était déjà trop éloigné du camion. Un haut parleur se mit à beugler qu'un matche d'exposition de dreamball allait démarré et qu'il manquait un joueur. Intrigué par l'annonce le voyageur se pressa de suivre les indications, jusqu'à arriver devant une grande enseigne. Il alla directement au bureau de l’accueil pour s'inscrire, passant devant devant deux voyageurs qui se chamailler. Finalement les deux compères s'arrêtèrent et se retournèrent sur le voyageur capuchonner.

" Tu crois faire quoi, là ?

- Qui t'as permis de passer devant nous, enflure ?

- Ah désoler ! J'ai pas trop fait attention à vous, vous aviez l'air occupés.

- C'est qu'il se fout de nous en plus le bougre.

- Désinscris toi, si tu ne veux pas mourir !

- Ouais, mais non. Il n'y a pas moyen que je fasse ça. Par contre si vous voulez vous battre, je dois bien avoir quelques minutes pour vous mettre une fessé. Nassib matérialisa ses dagues et enleva son capuchon.

- Eh merde ! C'est un élémentaire !

- Putain ! J'ai pas envie d'avoir des problèmes avec son royaume. On se casse.

- Bien maintenant que c'est réglé, voulez vous bien suivre ce couloir M.Kobb, vos camarades vous attendent. Ah oui j'oubliais, voilà votre maillot, vous portez le numéro 8.

- Merci bien, à plus tard."

Nassib suivit le couloir jusqu'à arriver au vestiaires des culs-de-jattes. Alors c'est derrière cette porte que se trouve mes coéquipiers. Essayons de faire bonne impression. Le voyageur entra dans le vestiaire en souriant et arborant fièrement son maillot. Après un léger coup d’œil, il fut surprit de retrouver Lyun. Il ne l'avait pas vu depuis le noel dernier. Ce qui le surprit encore plus c'est de voir ce petit bout de chou aux cheveux argentés. Mince si j'avais su, je lui aurais amené une glace.

" Lyun ! Content de te voir ! On c'est pas vu depuis depuis noel dernier, je suis heureux de te voir en pleine forme. Se retournant vers le petit bonhomme. Salut ! Je suis Nassib. J'espère qu'on va bien s'amuser ensemble."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 75
Date d'inscription : 10/05/2017
Age du personnage : 42

Habitué
Robert Rosewood
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 80
Honneur: - 45
MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Mar 26 Déc 2017 - 19:26
«  Je savais même pas qu'il y avait autant de chaînes... » C'est ce que pensa Robert quand une énième pression du pouce afficha « 256 » en haut à gauche d'une mauvaise sitcom.

Oh, triste journée qu 'elle était : depuis la matin enjoncé, immobile, dans ce satané plumard. Toujours personne, toujours incapable de marcher, toujours rien à la télé, toujours, toujours. Il était clair que si tout les muscles de son corps, autrefois travaillés, étaient réduis au strict minimum, celui de son pouce s'était développé de manière inopinée : le zapping composant l'activité la plus probante de notre infirme ; ce qui le réjouissait peu. L'ennuie l'avait même fait compter le nombre de chaînes sportives dans la masse immense qu'il avait survolées. 110 qu'il y en avait de ces saloperies, dont 78 diffusaient du football.
On l'aura compris, Robert était loin d'être un grand sportif, surtout lorsque celui en question moyennait l'utilisation d'une balle. Les sports d'équipes : très peu pour lui ; le traumatisme de ceux qu'on choisis en dernier en primaire, assurément. Subsistait pourtant l'amertume de les voir courir à l'extérieur : droit qui ne lui était pas accordé. Ce séjour à l'hôpital le tuait à petit feu.
Le reste de la journée n'arrangea pas l'état de déprime qui l'avait gagné alors ; c'est à la nuit tombée, que l’oreiller fut le plus précieux réconfort qu'il eut.

-----------------

Le vent qu'il ressenti, l'odeur qu'il huma, la chaleur qu'il n'apprécia guère, ne laissait aucun doute quand au royaume où il se trouvait maintenant ; même un idiot aurait reconnu de suite. Difficile d'oublier, en effet, la sensation que procure une île paradisiaque, et encore moins quand on s'y éveille pour la deuxième fois de la semaine.

« Soleil de plomb, sable brûlant et emmerdeurs… une bonne nuit en perspective » Non, vraiment, il n'était pas ravi l'hylophobe ; Oh triste journée…

Notre barbu se trouvait devant une immense plage : du sable jaune sur lequel rôtissaient de nombreuses créatures à perte de vu et des cris de gosses nus dans les calmes remous de l'eau. Comme à son habitude il se fit petit et chercha de quoi dissimuler son bras, à son poste, évidemment. De passage devant les douches, il en profita pour dérober une serviette qu'il noua gauchement à son épaule avant de s'en aller vers la plage ; le cœur n'y était pas pourtant.  
Robert commença à déambuler, la brûlure qui courait le long de sa voûte plantaire le dérangeait au plus au point, mais il n'avait rien à faire d'autre. Du sable rentrait dans ses tatanes et le gênait à chaque pas sur cette plage un peu trop pleine à son goût. Notre homme avançait d'un pas mécanique sans prêter d'attention particulière à se destination, il pensait plutôt, pour oublier le bruit ; ainsi, il écrasa le magnifique palace de sable croulant qu'un môme venait d'achever.

"—  Méééé, mon château…

Oui bah c'est pas grave regarde, t'en refait un autre, accroupie et empilant les ruines du gamin en trois pattés sans forme ; voilà, hop, comme neuf !

Non il est caca… T'as cassé mon château…

Tu vas pas commencé à m'emm…

Hey vous avez pas fini d'embêter notre fils, un vieux con et une greluche, ça allait dégénérer ; et le parasite s'en délectait déjà…

Il a un problème papa ?

Veuillez laissez notre petit garçon tranquille, l’intéressé partant dans les jupons de ce qui semblait être sa génitrice.

J'étais en train de refaire son château, m'emmerde pas sale bourge. Retourne dorer avec ta pouffe et lâches-moi ! Paroles influencées par le parasite, bien sûr."

A ces mots, le gigot en bikini qui protégeait l'enfant décocha un gifle à Robert. L'accès de violence libéra un pulsion incontrôlée et incontrôlable, si bien qu'il la gratifia d'une magnifique retournée patriarcale dans la mâchoire ; elle chût.  Le mari tenta de plaquer Robert : roc immobile, alors que leur chiard se mit à pleurer. Le vétéran envoya un coup de genou dans l'estomac de son agresseur, qui s'écroula à son tour
Robert reprit le contrôle à cet instant. Il réalisa lorsque deux agents l’interpellèrent. Entamant un slalome hasardeux entre les serviettes et les parasols, il frappa son crâne, maudissant son hôte.

"Je peux donc pas passer une seule nuit calme ici !"

Sa course dura quelques minutes et le mena à un attroupement anormalement gros. Il s'y dissimula. Reprenant son souffle, feignant le naturel, il s'enfonça dans la foule ; pour renforcer sa couverture il demanda au premier glandu venu ;

"— C'est quoi ce merdier, là ?

Un tournois de dreamball spécialement dédié au voyageurs, c'est génial !

Sûrement…

Tu veux participer ?

N… Une casquette de policier apparut entre deux épaules, un peu plus loin ; OUI ! Oui, j'adooooore le dreamball, haha… Je participe comment ? Crédible… très… L'autre fronça un sourcil mais répondit :

Là au bureau, tu t'inscris, il reste de la place je crois.

Merci mon p'tit, oh j'ai hâte… A plus ! Détalant vers le bureau"

Quelques minutes plus tard il se retrouvait avec un chasuble horriblement fluorescent et odorant entre les mains, dont il se servit pour remplacer la serviette autour de son bras tout en marchant  dans un couloir sale. Il entra dans un vestiaire dégoûtant où l'attendait déjà deux jeunes garçons.

"— Yo les p'tit… Keeez ! Et bah pour une surprise…" En effet, son ami Kezeno était assis là, sa sempiternelle clope au bec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 174
Date d'inscription : 26/07/2016
Age du personnage : 24

Nouveau challenger
Lyun Fujiwara
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 308
Honneur: 45
MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Jeu 28 Déc 2017 - 23:17
Le silence planait dans les vestiaires depuis 10 bonnes minutes, la voyageuse commençait lourdement à s'ennuyer sec, à croire que personne daignerait passer le seuil de cette maudite porte. D'un coté, cela l'arrangeait si l'événement ne disposait pas d'assez de participants pour être lancé, le seul bémol étant de savoir combien de temps oseraient-ils la faire poireauter dans ce local, qui imitait à la perfection le délicieux fumet des aisselles transpirantes. Quelques minutes plongée dedans passeraient, en revanche toute une journée...Elle ne le supporterait pas. Alors qu'elle ruminait sur son banc, bras croisés contre sa poitrine tel un analyste en pleine réflexion, un grincement de porte perça le vide.

Intriguée par son coéquipier, elle leva les yeux vers le nouvel arrivant qui s'était fait attendre. Quelle ne fut pas sa surprise, surprise dissimulée par un visage impassible, d'être en présence d'un gosse à peine âgé de 10 ans. Des cheveux rassemblés en une crinière recouvrant légèrement les mirettes du marmots, le plus étonnant fut leur teinte argenté rappelant les filaments aussi tranchants que des lames de rasoir. Les iris bleutés tendant sur le gris dont l'étincelle renvoyait une certaine malice et une détermination, elle avait pu la voir sur ses camarades lorsqu'il s'agissait de gagner quelques choses ou d'être le meilleur. Mise à part son aspect capillaire peu commune, il détenait le même gabarit que tous ses enfants capricieux et geignards. Ce dernier croisa son regard peu convaincu, de toute évidence, il s'attendait à autre chose que la représentation matérielle du genre féminin dans ces murs. Cette déduction s'affirma d'elle-même à l’interrogation du gosse, qui irrita aussitôt Lyun,à n'en pas douter il lui taperait vite sur le système. Muette dans un premier temps dans le but de lui faire comprendre que sa question était déplacée, se contentant de l'observer d'une œillade atone Finalement, elle se décida à lui répondre dans un souci de pédagogie, bien que le timbre de voix incisif et implacable  n'était pas le plus approprié à employer :

- Oui comme toi, je sais frapper dans un ballon, néanmoins, ce sera un foot amélioré de ce qui est décrit.

N'en ajoutant pas plus, elle se pencha pour que ses épaules se calent contre les casiers, rien ne servait d'épiloguer avec le petit Timmy. Comme à son habitude, elle affichait un désintérêt à cette présence. Consciente qu'elle serait obligée de jouer collective avec ses partenaires, s'accorder avec eux sur la stratégie adoptée d'accord, par contre, tout le blabla sur la présentation et leur vie assorti de joie et de soucis non merci. Son attention se dirigea à nouveau en direction de l'horloge qui se balançait grâce à un fil le long de l'une des parois

Il ne fallut pas patienter longtemps pour que le dernier participants montre le bout de son nez, justement cette personne lui parut familière grâce à la chevelure dorée qui pénétra en premier. Pas de doute, elle reconnut Nassib et son air décontracté, la dernière fois qu'ils s'étaient croisés, ils avaient la mission de sauver le Noël Dreamlandien. Objectif qu'ils réussirent à accomplir avec épuisement, combattant des créatures issus de l'imagination des comtes de Noël. Le célébrité qu'était le Père Noël, qu'on associait parfois à un fameux Saint Nicolas, les récompensa par un cadeau. L'aventure avait été bien plus palpitante qu'à leur première rencontre sur le marché dans le royaume des chats. Lyun salua d'un hochement du chef vers l'homme lumière, littéralement il savait générer la lumière pour en faire son atout. Il ne se formaliserait pas avec le peu d'attachement qu'elle lui portait, cependant, elle était bien contente de faire équipe avec une personne dont elle avait aperçu sa façon de combattre et d'user de son ancienne phobie. Ils s'étaient tenus côte à côte face à des bonhommes de neiges tueurs et des sapins géants, elle ne pouvait pas nier qu'il n'était pas efficace.

Soudain, l'écran au-dessus du quartier de casiers ou s'était avachi la morpheuse rapace, s'alluma pour exposer à l'équipe le descriptif du sport accompagné des règles, qui en somme ne restreignait pas les possibilités de jeux. Autant dire que tous les moyens étaient bons pour obtenir le ballon, quitte à s'avantager par le biais de l'arbitre, cela avait bien des airs de foot en effet. Un décompte suivi, signifiant le temps aux différents joueurs de se préparer et peut-être d'établir une éventuelle manœuvre sur laquelle se basait. Lyun était plus du genre à observer le déroulement des événements avant d'agir, ce qui n'empêchait pas d'écouter ses coéquipiers s'ils avaient des suggestions à soumettre.

A la fin du compte à rebours, la porte en métal au fond de la pièce puante, s'ouvrit machinalement laissant entrer de l'air frais C'était le signe des organisateurs pour indiquer qu'il était l'heure de rejoindre le terrain, ce que la demoiselle fit d'une démarche impassible jusqu'à l'étendue du sable chaud où était dressé un but à chaque extrémité, Des gradins encerclaient le stade, des clameurs de joie  et d'excitation fusèrent à la sortie des équipes. On les somma d'un signe de la main de se poster au milieu du terrain, faisant front à leur adversaire. Elle vit au loin un minois qui ne lui était plus inconnu, celui du nécromancien avec lequel elle avait partagé plusieurs pérégrinations, créant un lien vague avec lui. Enfin c'est ce que s'imaginait le prénommé Riku, d'un naturel romancé et naïf, il s'était fixé le but de comprendre la voyageuse, à ce quoi elle répliquait par une mauvaise volonté voir une gifle lorsqu'il effectuait des actes stupides en son nom.

Elle espérait que le match commencerait rapidement, se retenant d'activer de suite sa vision d'aigle, ce qui lui permettait de voir les corps avec une meilleure précision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 318
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Jeu 4 Jan 2018 - 13:30


« AH ! On me dit dans l’oreillette que les présentations sont FAITES ! Fourmidames, fourmissieurs, créatures et voyageurs de tous âges. NOUS vous garantissons une expérience HORS DU COMMUN ! … Veuillez ACCUEILLIIIIIIIR, les équipes Pied-BOOOOOOT et Cul-de-JAAAAATTE ! Allez-y, on vous paye pour ça ! »

Le public était en transe, applaudissant à tout rompre, la douce musique de l’EV murmurant à leurs oreilles. Entre les deux équipes, une petite balle ailée trépignait d’impatience. Lorsqu’elle croisa le regard de Lyun, elle rougit et se cacha le visage d’une aile. Le phoque à face d’étoile n’attendit pas une seconde de plus pour lancer la sauce. Une fois que chacune des équipes s’étaient imprégnées des règles du jeu, il arracha son oursin de sa poitrine, le brandit en l’air et…

« Que la première édition du Dreamball… COMMEEENCE !!! »

… Et le jeta à pleine vitesse sur la malheureuse balle qui glapit de douleur et partit comme une fusée à travers le terrain. Le match pouvait commencer ! Attrapez la balle et faites de votre mieux pour apprivoiser ces cages de but qui n’en font qu’à leur tête.

*ETAT DU TERRAIN : Le sable vous paraît anormalement chaud et malgré vos chaussures, vous sentez que si vous ne bougez pas ne serait-ce pendant plus de 3sec, vos pieds sentiront le cochon grillé, et des cloques vous pousseront sur la plante.
*BALLE : Affolée par la douleur, elle ne se laissera pas attraper aussi facilement
*ARBITRE : Non corrompu (boit un jus de fruits)


__________

https://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 69
Date d'inscription : 20/12/2016
Age du personnage : 23

Habitué
Kezeno Kalsak
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 50
Renommée: 120
Honneur: 20
MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Mer 10 Jan 2018 - 1:39
Occupé à feuilleter la quelque peu ennuyante brochure, Kezeno fumait sa clope silencieusement jusqu’à ce que la porte du vestiaire dans lequel il se trouvait ne s’ouvre quelque peu bruyamment. Un peu pris par surprise, il tourna la tête pour voir son coéquipier entrer. Un jeune homme, plutôt banal d’ailleurs, mais tout de même assez bien foutu, venait d’apparaître de derrière la porte. Le type lui fit un signe et vint s’assoir sur un banc pas très loin.

- « Salut, moi c’est Ri… Jack Sparrow. On est dans la même équipe apparemment ! »

A ces mots, Kezeno lâcha un petit rire, qu’il calma le plus rapidement possible.

- « Ahahah,… salut mec, désolé mais putain, t’essayes de me faire croire que tu t’appelles Jack Sparrow là ? Je suis Kezeno, je peux savoir ton VRAI nom ? »

Sans même que le soi disant Jack Sparrow ne puisse répondre, une nouvelle personne ouvrit la porte et les interpella.

- « Yo les p’tit… Keeez ! Et bah pour une surprise... »

Kezeno tourna la tête en reconnaissant la voix, c’était Robert, un voyageur qu’il avait rencontré quelques jours plus tôt, dans ce même royaume qui plus est, un bel hasard.

- « Oh bah, Robert. Qu’est ce que tu branles là ? »

Il serra la main de son camarade en souriant.

- « Et bah putain, je m’attendais pas à te revoir de si tôt, surtout ici quoi, le même royaume ! Même si bon, là on est dans un endroit tranquille, l’autre fois on était plutôt paumé aux tropiques. N’empêche c’est un belle surprise. »

Il tourna la tête pour regarder de nouveau le dit Jack.

- « Tiens d’ailleurs Robert, tu vas rire mais ce gusse juste là dit qu’il s’appelle Jack Sparrow, héhéhé ! »

Les trois clampins continuèrent leur petite conversation plusieurs minutes, puis vint le moment fatidique. L’écran dans la salle s’alluma, expliquant aux participants les règles du sport et quelques soit disant astuces un peu évidentes, et une fois les règles assimilées, un décompte se lança, laissant à l’équipe un temps pour se préparer. Kezeno écrasa sa clope sous son talon, en allumant une autre juste après, et commença de nouveau à discuter avec ses camarades.

- « Bon les gars, je pense que ce serait bien qu’on se dise tous comment fonctionne nos pouvoirs, même si je connais à peu près le tien Robert, on récapitule tout et on voit notre stratégie en fonction de ça, ok ? Perso je peux faire sortir des chaînes de mon corps et j’ai un contrôle total dessus tant qu’elles sont liés à moi, je dois pouvoir en faire à peu près 20m donc si la balle est assez haute j’ai quand même moyen de la choper, sinon je peux très bien défendre notre cage. »

Écoutant attentivement les paroles de ses coéquipiers, le décompte passa plutôt vite, ils devaient donc maintenant rejoindre le terrain. Kez pris les devants et ouvrit les portes, laissant la voie derrière lui aux deux autres voyageurs.

- « J’espère que vous êtes chauds. »

L’entrée sur le terrain fut des plus palpitantes, le terrain était plutôt grand et tout autour se trouvait une myriade de spectateurs assis dans des gradins, acclamant tout les participants, Kezeno souria, tira sur sa clope, et leva les bras pour profiter de son succès tout en saluant la foule avant de prendre position sur le terrain. Il observa rapidement l’équipe adverse constituée d’un enfant, d’une jeune femme et d’une tête blonde plutôt familière qu’il reconnut assez vite. C’était Nassib, un voyageur avec qui il avait partagé une nuit de folie dans un royaume tout aussi fou. Il était devenu ami avec ce dernier, mais cette fois il devrait bel et bien se mettre sur la gueule. Cette pensée lui plaisait bien, il avait un tout petit différent à régler avec lui. Dès que le regard de Nassib se posa sur lui, il se sentit obligé de lever et baisser ses sourcils de manière suggestive.

- « Héhéhé... »

Le commentateur était en folie, le match allait débuter, la balle volante attendait gentiment entre les deux équipes quand le coup d’envoi fut lancé, littéralement, la balle venait de se prendre un projectile dans la tronche et virevoltait dans tout les sens à cause de la douleur. Ni une ni deux, Kezeno se lança dans un sprint effréné à la poursuite de la pauvre petite balle. Criant à ses coéquipiers, plein de confiance.

- « ON Y VA ! »

Le sable était chaud sous ses pieds, mais rien ne semblait l’arrêter si ce n’est l’évidente confrontation avec l’équipe adverse qui l’obligea à ralentir légèrement pour faire plus attention à un éventuel tacle, mais il restait totalement résolu à chopper la jolie baballe au nez et à la barbe de ses ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 113
Date d'inscription : 07/05/2017

Habitué
Timmy Poonce
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 100
Renommée: 130
Honneur: -5
MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Mer 10 Jan 2018 - 14:20
Le dernier membre de l'équipe entra dans les vestiaires. Le petit garçon ne put s'empêcher de penser qu'il avait la classe, ce grand maghrébin aux cheveux blonds.

- Salut ! Je suis Nassib. J'espère qu'on va bien s'amuser ensemble.

    Et en plus il avait l'air gentil. Cela ne semblait pas être le cas de leur coéquipière, qui avait répondu d'un ton froid à la réponse de Timmy. Ce n'était pas grave, il ne ferait des passes qu'à Nassib pour la peine. Une vidéo récapitulative des règles se lança. Effectivement, cela ressemblait moins à du « foot » que ce que le petit garçon s'imaginait. Il y eut un décompte, et ce fut enfin le moment d'entrer sur le terrain. L'enfant-rat fut frappé par la taille des gradins. Lui qui n'avait jamais joué devant d'autres spectateurs que ses parents et un ou deux badauds resta quelques secondes immobile, décontenancé par toute cette foule. Ils venaient vraiment le voir jouer lui, tous ces gens là ? Le stress commençait à monter. Cela ne s'arrangea pas quand le petit garçon observa ses adversaires, qui se tenaient de l'autre côté du terrain : pas un seul enfant. Pire, pas une seule fille. L'équipe adversaire avait donc deux gros avantages. Le petit garçon repéra également Robert, qui était sans débat possible la personne dont il était le plus proche dans tout Dreamland. Cette présence habituellement rassurante l'était beaucoup moins dans le cadre d'une opposition sportive.

    Absorbé dans une observation teintée de crainte envers l'équipe adverse, le petit garçon réalisa que le match allait commencer dans quelques secondes. La créature qui servait de balle se mit à voleter dans tous les sens. Un des adversaires, le « fumeur » comme le surnommait déjà Timmy se rua vers la balle. Une engin volant et des adversaires adultes, jouer au pied ne s'annonçait clairement pas envisageable. La manipulation de balle se ferait donc certainement à la main, à base de grandes courses. Le terrain était par ailleurs assez spacieux, autre facteur qui désavantageait l'enfant aux vues de ses piètres capacités physiques. Bref, toutes ces conditions n'arrangeaient nullement les doutes du morpheur. Sans observer les actions de ses coéquipiers, il se rua à l'opposé du ballon.

-Je commence en goal !

Si son équipe conservait et récupérait le ballon, il s'aventurerait éventuellement en dehors de ses cages pour les aider. Dans le cas contraire, l'écolier resterait en gardien, prêt à tenter un éventuel arrêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : The Death Voice
Messages : 580
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 25

Arpenteur des rêves
Riku Kaisuki
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 167
Renommée: 1775
Honneur: 198
MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Mer 17 Jan 2018 - 17:49
 L’évocation du surnom que l’invocateur s’était affublé pour participer au tournoi ne manqua pas de faire sourire son camarade, qui s’empressa de lui demander son véritable nom. Hilare, l’invocateur vint s’asseoir non loin de son équipier qui se présenta sous le nom de Kezeno.  Il fit un large sourire avant de prendre la parole, non sans pouffer de rire :

« Que veux tu Kezeno, tout est possible à Dreamland… Dans mon cas, je me suis retrouvé à faire affaire avec ce capitaine, et vu que je n’avais pas grand-chose d’autre à faire dans ce royaume cette nuit, je me suis laissé tenter. Moi, c’est Riku, Riku Kaisuki. Le nom te dit peut être quelque chose, sinon ce n’est pas important. Content de faire équipe avec toi. »

Il se demanda si son histoire paraissait crédible, après tout, croiser le capitaine Jack n’était pas donné à tout le monde car le fourbe aimait à se balader au gré des flots sans jamais se faire attraper, ce qui lui avait valu ce nom de « moineau ». Mais en fait, il n’eut pas vraiment à pousser sa réflexion en ce sens, car le dénommé Kezeno ne l’avait pas du tout écouté. Il s’était levé d’un bond en hurlant alors que Death Voice prenait la parole. Loin de s’en irriter, l’invocateur comprit tout de suite que s’il avait réagi ainsi, c’était à la vue d’un homme de grande stature qu’il semblait bien connaître.  Dissimulant son bras sous une serviette grossièrement nouée autour, il paraissait bien mystérieux, ce qui intrigua Riku, qui s’approcha à son  tour tandis que son autre équipier le présentait en riant une nouvelle fois de son pseudonyme. Même si c’était quelque peu douloureux, le necromancien dût admettre qu’il y avait de quoi se moquer.  Aussi il n’insista pas, et tendit la main en direction du nouvel arrivant.

« Comme je l’ai dit à Kezeno, je m’appelle en réalité Riku Kaisuki. J’ai eu… Quelques histoires avec le capitaine, alors je l’aide un coup en participant à ce tournoi. Même si j’ai bien peur que mon pseudonyme ne me cache pas bien longtemps.   »

Il avait entendu le premier voyageur appeler l’homme qui était entré par la suite « Robert », aussi il n’insista pas sur les présentations, et fut de toute manière interrompu par le démarrage d’un écran au fond du vestiaire, qui leur expliqua pendant quelques minutes le fonctionnement du match à venir. Trois contre trois, une balle folle et douée de volonté propre, et surtout un terrain du genre à n’en faire qu’à sa tête. Autant dire violence en perspective… Riku se mit à sourire,  il n’avait jamais participé à une compétition sportive dans ce monde depuis tout ce temps qu’il était devenu voyageur. Une telle opportunité l’excitait au plus haut point, il avait vraiment hâte d’en découdre avec ses adversaires. A une condition, qu’il se devait d’expliquer à ses équipiers. Et Kezeno lui donna cette opportunité alors qu’il expliqua son propre pouvoir dans l’objectif d’établir une stratégie. Il pouvait sortir des chaînes de son corps et les contrôler hein ? C’était plutôt intéressant en effet, sur le plan tactique, ils avaient là un défenseur de haut vol.

« En ce qui me concerne, je suis un invocateur. Mes esprits sont des êtres décédés en quête de leur dernière volonté. Cependant, pour ce match, je n’utiliserai que l’un d’entre eux. En effet, mon compagnon le plus puissant est du genre plutôt destructeur à la fois pour l’environnement et les gens alentour, et j’aimerais éviter de tuer une partie du public et nos adversaires,  juste pour mettre un but. Ne vous en faites pas, ma seconde invocation est une sorte de blob, qui  peut encaisser des coups, mais aussi servir de tremplin pour faire des bonds d’une dizaine de mètres environ. Cela devrait suffire en termes de mobilité. »

Dans les faits, Zeel constituait un outil à la fois offensif et défensif dans ce match. Il permettait soit de repousser un assaut adverse, soit de se jeter brusquement sur la balle, ou même de la faire rebondir vers un allié. Avec les chaînes de Kezeno, ils tenaient une bonne combinaison, et nul doute que Robert saurait aussi apporter sa contribution. Finalement, le temps fut venu de rejoindre l’arène, et les trois compères, tout enhardis de leur échange tactique marchèrent d’un pas commun vers le sable du terrain qui avait été tracé pour l’occasion. Des tribunes d’une hauteur semblables à celle d’un stade de football moyen marquaient les limites de l’arène, tandis que l’arbitre tenait le ballon dans sa main, prêt pour la mise en jeu. L’ambiance était palpable, alors que le public retenait son souffle sous l’entrée des gladiateurs. Le commentateur, accueilli par une audience en folie, dont les applaudissements mirent fin au silence, annonça le nom des belligérants avec d’autant plus de zèle, donnant par la même le signal de départ du match.  Riku remarqua alors parmi ses adversaires une chevelure bleutée bien familière… Oups.  Lyun était là, et plus exactement, elle était chez les adversaires. Autant dire que ce match serait tout sauf une partie de rigolade, car elle aurait à cœur de le battre. Il ne manqua pas de lui sourire alors que leurs regards se croisaient, puis se mit en position, alors que ses pieds hurlaient déjà sous le martyre du sable brûlant qu’ils subissaient. Le terrain était déjà là pour bien ennuyer les six joueurs.  L’arbitre jeta alors un oursin qui était accroché à sa tenue directement sur la balle qui poussa un cri de douleur avant de s’évaporer, rebondissant dans tous les coins de l’arène sous la panique et la souffrance infligée. On pouvait dire ce qu’on voulait de la cruauté d’un tel spectacle, ils savaient y faire pour les mettre dans l’ambiance dès le départ…

« Ok, je saute, soyez prêts à réceptionner le ballon si je l’atteins le premier ! »

Sans attendre, il s’élança dans le sable chaud de l’arène, et invoqua Zeel le plus près possible de la base d’un des murs circulaires entourant le terrain, s’en servant comme d’un tremplin pour s’élever légèrement et filer vers le bord opposé du terrain. Et alors qu’il s’envolait, il tentait d’identifier la position de la balle, pour la communiquer à son collègue doté de chaînes. Robert, si son pouvoir le lui permettait, aurait pour tâche de bloquer toute personne qui viendrait à l’assaut de l’invocateur. Le moins que l’on pouvait dire, c’était que ça allait chier.

__________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 235
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 25

Voyageur Expérimenté
Nassib Kobb
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 90
Renommée: 381
Honneur: 80
MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition ! Ven 19 Jan 2018 - 4:52
Nassib avait enfin rencontré son équipe. Le petit garçon semblait à l'aise avec lui et Lyun restait Lyun. Même si elle n'était pas très exprésive, il savait qu'il pouvait compter sur elle. Pas vraiment le temps de discuter plus, un écran s'afficha pour divulguer les règles aux participants. L'héliaphobe profita de ce moment pour enfilé son nouveau maillot, évitant que quelqu'un remarque la marque sur son torse. Massour lui avait bien fait comprendre l'importance de ce sceau. Même si il était dure de faire le lien avec les enfants de la lune, le sceau qu'il portait pouvait lui causé pas mal d'ennuis. Les évènements s'enchaînèrent plus rapidement ensuite. Toute l'équipe avait rejoint le terrain et l'équipe rival aussi.

Nassib ne put s'empêcher de sourire en reconnaissant Kez, dans l'équipe en face. Il ne pensait pas le revoir de si tôt, mais ça lui faisait vraiment plaisir. Il allait enfin pouvoir se départager de son rival après le matche nul pendant la battle de dance. Bien qu'Hikari n'était pas là, il avait très envie de se donner à fond. J'espère qu'il va bien, en tout cas si il a pas progressé depuis la dernière fois, il va vite être surpris. En regardant plus attentivement le reste de l'équipe adverse, Nassib reconnut un autre voyageur. Attends, mais c'est Riku. Lui va être un vrai problème, sans lui je serais sûrement déjà mort à mirage space. Le dernier par contre je ne le connais pas.

Le blondinet se retourna vers son équipe pour élaborer un plan, mais le petit Timmy s'empressa de rejoindre les cages alliés. J'imagine que ça doit être un peu intimidant pour lui, c'est vrai qu'il y a plus de monde que ce que je pensais. Il se retourna finalement sur Lyun, qui fidèle à elle même, obersait l'ennemi sans prononcer un seul mot.

" Lyun je vais récupérer la balle, essaye de te faire oublier. Si tu longes les côtés, pendant que j'accapare les regards vers moi, tu devrais pouvoir te tracer une ligne droite vers leur but une fois que je te l'aurais envoyé. Méfis toi du rouquin, il en a pas l'air, mais il est plus fort que nous. Je m'occupe personnellement du jeune, c'est un contrôleur de châine. Le connaissant il voudra sûrement s'occuper de moi, on a un petit différent à régler. Pour le vieux je ne le connais pas, fis toi à ton instinct. J'y go bonne chance, camarade."

L'héliaphobe attendit légèrement de savoir qui aller se diriger vers la balle. En plus du terrain aux sables brûlant, l'arbitre avait traficoter la balle pour qu'elle soit douloureuse à manier. Riku s'élanca en premier, une bonne chose pour Nassib qui voulait le passer rapidement. Il matérialisa un clone prêt de la balle qui menait sa vie dans les airs et il utilisa son swap pour pouvoir attraper la balle en un éclair. Sans même lancer un regard autour de lui il fit des mouvements qui semblait aléatoires, laissant un mirage de lui même à chaque déplacements. Se perdant entre les différentes représentations, il matérialisa un nouveau clône se dirigant vers Riku pour le duper et l'aveugler un temps. Son vrai corps lui s'éclipsa lui en direction de Kezeno.
J'espère que vous apprécier ma danse les amis. Même si le sable est bien plus chaud que la normal, moi qui ai grandit dans le désert, je m'y déplace bien plus facilement que vous. Même si il avait envie d'affronter Kez à cet instant, il avait utilisé son meilleur atout pour perdre la balle bêtement. Surtout que cette dernière commencait à le faire rélement souffrir. Au moins ça évite qu'on joue perso. Une fois arrivé près de Kez, il laissa un dernier mirage pour changer brusquement de direction et envoyer la balle vers Lyun.  Vole lyun vole ! Je suis sure que t'en ais capable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Tournoi de DreamBall 1st Édition !
Revenir en haut Aller en bas

Tournoi de DreamBall 1st Édition !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Royaume des Tropiques-