Haut
Bas

Partagez|

Les Royaumes de Dreamland

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Messages : 30
Date d'inscription : 06/01/2018
Age du personnage : 18

Habitué
Ace Trifolio
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Les Royaumes de Dreamland Mer 24 Jan 2018 - 13:44
Royaume des Arachnides


Description : Non loin de la frontière avec la zone 5 se trouve un désert. Un désert aride où seuls quelques créatures arrive à survivre. Mais c'est un lieu où une lutte sans merci est nécessaire à la survie,où le prédateur peut devenir la proie en une fraction de seconde. Cette chaleur insupportable en journée laisse place à un froid glacial une fois la nuit tombée. De nouveaux prédateurs font donc leur apparitions, terrés dans leur terrier la journée. Au centre de ce désert ce dresse une forêt, une forêt d’arbres noirs, d’où se dégage un sentiment de malaise et de perfidie. Plus on s’enfonce à l’intérieur et plus le sentiment d’insécurité qui saisit nos entrailles grandies. Celui qui s’y rend se sentira observé à chaque instant, de quoi devenir fou si on n’y est pas préparé. Mais, ce sentiment exprime peut-être la réalité ! Chaque arachinde vivant en ces lieux est au servie de leur Seigneur. Chaque être vivant ici-bas est donc potentiellement un espion au service de la puissante Endorféa.
Elle est le plus puissant Seigneur que le royaume des arachnides est connu à ce jour. Elle surpasse tous ses pairs de par son intellect supérieur. De plus, sa paranoïa acquise récemment suite à une violente altercation avec le seigneur du feu, la rend plus dangereuse encore. Des pièges mortels attendent tous visiteurs non avertis, à moins que vous puissiez comprendre les avertissements de ses chères suivantes. En effet, le Seigneur arachnéen laisse une chance aux voyageurs issus de son royaume de la rencontrer. Mais, est-ce pour le meilleur, ou pour le pire ?

Endorféa vie dans la plus grande ville du royaume, Aranea, capitale du Royaume des Arachnides. Cette immense cité se situe non loin du cœur de la forêt, au plus profond des entrailles, là où les racines des arbres sont les plus épaisses et les plus apparentes. Là où le ciel n’est plus visible, la cime des arbres cachant la vision que l’on peut avoir des astres, plongeant ces lieux dans une nuit perpétuelle.

Creusées à même les troncs, joint par de la soie indestructible à ce jour, noircie par le temps et les aléas de la nature, ces murailles sont impénétrables. La seule entrée se situe sous terre, dans les galeries. D’aucun n’oserai s’y aventurer, car les mygales qui y vivent ne sont pas très complaisantes et mesure au garrot, une taille raisonnable pour qu’une personne censée ne se risque pas à les écraser.

Si par chance (ou sur invitation ?) vous réussissiez à traverser ce labyrinthe, vous arriveriez alors à l’air libre de la forêt. Toujours dans le noir certes et pas plus en sécurité que dans les galeries, mais vous pourriez sentir l’air fraie une dernière fois avant de mourir dans d’atroce souffrances. Car à la vue de chair fraîche, comment ses chères araignées pourraient-elles résister ? Mais si jusqu’ici vous avez survécu, c’est surement par pur caprice de la part d’Endorféa. Vous pourrez alors contempler l’architecture arachnéenne. Ces habitations en forme de dôme, ses arches reliant les arbres entre eux, les sphères parfaites servant d’habitations, montant les unes sur les autres vers le ciel en des tours semblants se jouer de la gravité. L’étonnante harmonie qui semble régir ses constructions rend les lieux très attrayants, si l’on oublie qui y vit, évidement. Vous remarquerez alors que plus les habitations sont proches du sol et plus elles sont … Lugubres. En effet, plus vous vous éloignés du sol, en usant de la force de vos bras, via les innombrables tissus de soie présent absolument partout, vous remarquerez que les habitations sont plus soignées, plus luxueuses. Le sol de cette ville est en fait le ghetto d’Aranea. Le palais Kiranide, où vie Endorféa, se situe donc au sommet du plus grand arbre de la forêt noire. Celui-ci ressemble plus à Minas Morgul du seigneur des anneaux qu’aux dômes disséminé plus bas, mais toujours à base de cette soie noire et indestructible.

Carte:
 


Dirigeant : Endorféa. Elle fût l’une des généraux d’Asmodheus lors de nombreuses campagnes. Mais devant ce qu’elle considère être une trahison de la part du seigneur du feu, elle décide de ne plus prendre part à ses caprices guerriers, estimant qu’il était devenu fou. Asmodheus le pris très mal et déclara qu’il se chargera de réduire le royaume des Arachnides en cendre de ses propres mains.

Que serait une reine sans son roi ? Dans le monde des invertébrés, c'est la femelle qui est la plus forte, mais ne sous estimez jamais le roi scorpion.

Bien que la plupart des arachnides oniriques ressemblent à des arachnides que l’on trouve dans notre monde (si l’on ne tient pas compte de leur taille évidement), certaines créatures présentent dans le palais Kiranide, possèdent des attributs humains. Si tel est le cas, croyez bien que la puissance de cette créature surpasse de loin celles de la plupart des voyageurs.

C’est notamment le cas de Peter, bras droit d’Endorféa et plus puissant guerrier du royaume. C’est un humanoïde avec trois pairs de bras et deux jambes. Sa musculature n’est pas sur-développée, ce n’est pas un guerrier bourrin, mais plutôt fine et élancée, très bien dessinée. On devine une grande agilité en le voyant se déplacer. Ce qui marque le plus chez lui, c’est son regard. Ces quatre yeux rouges semblent tout voir, même au plus profond de vous-même. Il est armé de deux hallebardes à doubles lames, artéfacts guerriers les plus puissant du royaume, forgés spécialement pour lui. Ses multiples bras lui autorisant d’en manier deux à la fois. Ses armes sont liées à lui, lorsqu’il les manient, leurs lames s’enduisent de son venin, venin qui brûlent la chair comme de l’acide. Généralement, Peter est habillé d'un top sans manche avec un treillis noirs et des rangers. Ses deux hallebardes étant fixées sur son dos à deux lanières de cuire se croisant sur son torse.

Le deuxième général d'Endorféa est MacDonald, mais tout le monde l'appel Mac. C'est un humanoïde, les cheveux rasés, le teint mate, six yeux noirs, deux bras et deux jambes. Hormis ses multiples globes oculaires, l'autre attrait flagrant de son appartenance au royaume des arachnides est sa longue queue venant terminer sa colonne vertébrale. Celle-ci est recouverte d'une carapace tout en étant armée d'un dard d'une taille plus que respectable. Vous l'aurez compris, c'est le guerrier scorpion. Redoutable combattant au corps à corps, il a su prouver sa force et sa valeur aux yeux de sa reine. Très attaché à son apparence, il est toujours habillé aux goût des rêveurs, petite chemise, pantalon près du corps et chaussures Italiennes. Ceci étant, ses tenues ne gênent absolument pas ses mouvements, restez sur vos gardes si vous le croisez sur votre route, il voyage beaucoup !

Endorféa:
 

Roi scorpion:
 

Bestiaire : Dans le royaume des Arachnides vivent toutes sortes de créatures. Nous ne parlerons ici que des arachnides en eux mêmes. Dans le déserts, nous retrouvons donc les scorpions, les acariens et les araignées vivants dans la forêt. Il y a néanmoins quelques exceptions avec notamment certaines Mygales (appelé à tord Tarentules) vivant dans les zones désertiques.

Voyageurs Affiliés (PJ) :
Ace Trifolio

Relations Diplomatiques :

Alliés : Aucun
Amicaux :  Aucun
Suspicieux : A peu près tous les autres royaumes
Ennemis : Les royaumes des éclairs et de la glace
En Guerre : Le royaume du feu

Zone : 4

Relations avec les voyageurs : Hostile vis-à-vis des voyageurs n’étant pas invités par Endorféa (paranoïa). La plupart des scorpions et araignées vivant sur ses terres sont petits mais venimeux ou tout simplement fan de viande fraîche et peu importe leur taille dès lors qu’ils sont assez nombreux pour vous bloquer toute retraite. Quant aux acariens, vous ne pouvez pas les voir, mais eux vous voient et sont très bavards. N'oubliez jamais qu'ils sont partout.

Popularité du lieu : Dernier lieu choisie pour y faire une soirée entre potes. Il faut être puissant et avoir une bonne raison pour oser s’aventurer sur ses terres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : L’Alpha Blanche
Messages : 358
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 25

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 480
Renommée: 1000
Honneur: 180
MessageSujet: Re: Les Royaumes de Dreamland Mer 24 Jan 2018 - 14:29
Royaume des loups


Description : Le royaume des loups se situe entre la zone 3 et la zone 4. Ce royaume est divisé en trois partie, une région hostile couverte de conifères, de roches et de lacs. Environnement aux allures de forêt européenne. Le climat y est doux en été et au printemps, humide en automne et couvert de neige l’hiver. Au petit matin la forêt est souvent complètement avalée par la brume. Cette zone est le lieu de vie des Omégas (Dernière classe de la meute, faibles ou marginaux) et de proies en tout genre, elle est autorisée aux voyageurs, créatures, rêveurs (à leurs risques et périls). L’une des frontières du royaume des loups est accolée au royaume des glaces. Cette partie-là de la forêt reste couverte de neige a l’année, les proies s’y font rares, le moindre bruit peut vous coûter la vie et rare sont ceux qui s’y aventurent.
La deuxième zone apparaît lorsqu’on s’enfonce au cœur de la forêt, où la végétation se fait plus dense et le terrain beaucoup plus escarpé. En effet, cette zone est couverte de montagne, elle est en forme de couronne et sert de barrière protectrice pour la dernière zone du royaume. Seuls les loups ou de très bons escaladeurs peuvent réussir à passer ce mur de roches, différents passages secret creuse la roche en son sein. Marmottes, petits oiseaux et bouquetins se cachent dans les aspérités de la pierre.
Le cœur du royaume est couvert de ruines d’une civilisation disparu depuis longtemps, fait dans une architecture amérindienne. La meute appel ce lieu Té fiti. La végétation en ce lieu est parsemé la cime des arbres ne cache plus le ciel et les conifères éparses habillent une plaine verdoyante sur laquelle se trouve les ruines. Ces vestiges servent de domicile aux alpha et béta. Il y a plusieurs structures, la plus centrée, haute et large sert de domicile a Amarok seigneur cauchemar et sa femelle Nyméria. Le seigneur aime se poser sur le toit (plat) de la structure en laissant pendre pattes et queue dans le vide ce qui lui offre une vision globale sur son royaume. Il se cache dans la pénombre de l’étage le reste du temps. Les autres étages de ce temple servent de domicile a la meute ou de lieux de cultes.
L’une des autres structures sert de garde manger et stock d’armes.
La dernière est un lieu d’entrainement pour l’armée du royaume. (Même si la plupart du temps l’entrainement se fait en extérieur), des geôles existent aussi au sous-sol.  Les loups se prélassent souvent sur les escaliers ou paliers des temples. Ces différents temples sont reliés entre eux par des passerelles de bois en extérieur et par des tunnels souterrains.  
L’épicentre du royaume est donc la zone la plus dangereuse aucun voyageurs, rêveurs ou créatures ne peux s’y aventurer sans accord préalable. Ceux qui oseront s’y aventurer n’en reviendront pas.
La lune a une incidence particulière sur les loups qu’ils soient humanoïdes ou non. On observe une hausse de la violence chez eux, ainsi qu’une partielle perte de la parole et conscience. La lumière de la lune lorsqu’elle atteint son point culminant éclaire Té fiti comme en plein jour. C’est alors que toute la meute, (même les omégas) après avoir hurlé leur amour pour la belle, libère les prisonniers fait dans le mois, créatures et voyageurs. (Ceux qui se sont aventurés au sein de Té fiti). C’est alors Qu’Amarok lance une chasse à l’homme géante. Soit, ils s’en sortent avec beaucoup de chance (ENORMEMENT) Soit ils meurent. Leurs restes sont réparties entre Alpha beta et oméga.


Dirigeant : Seigneur cauchemar Amarok. (4m /8.5m queue comprise) Amarok est un dirigeant discret qui dirige son royaume d'une main de fer. Lorsqu'il parle c'est clair, rapide et efficace. Il est impulsif et ne recule devant rien. Lors des pleines lunes l'Alpha laisse tombé l'aspect discret et peu bavard. Il devient colérique et ne cesse de parler. Une longue fourrure noire couvre son énorme corps, ses yeux sont d'un rouge éclatant.
Spoiler:
 

Nyméria (3m/7m queue comprise) Esprit libre et indomptable, Nyméria échappe souvent au contrôle du Roi. Elle part en vadrouille hors de Té fiti le plus clair de la journée. C'est une reine aimée par son peuple. Qui représente la fertilité, la famille et l'amour.
Spoiler:
 

Galadan (Humanoïde. Chef des armées)  Galadan est le fils ainé du couple royal. Il semblerait que le gêne humanoïde viennent des ancêtres d'Amarok.
Spoiler:
 

Akela (Humanoïde. Bras droit) Benjamin du couple et dernier enfant humanoïde a ce jour. Aide son frère pour la direction des armées il est aussi un conseiller pour son père.
Spoiler:
 

Raksha Enfant adopter par Nyméria. En effet alors que la reine était en train de se balader hors de Té fiti elle est attirée par de petit couinement. Elle trouve a la limite de la forêt tapie dans un terrier un renardeau a peine sevré, affamé et apeuré.Il se tient sur ses deux pattes arrières. La louve comprends alors que le petit a été abandonné car il est bipéde. Avec douceur elle finis par l’emmener avec elle, avec l'accord de son mari (qui ne sait rien lui refuser) Elle éduque le petit comme l'un des siens. Raksha est aujourd'hui l'un des meilleurs éclaireurs du royaume et l'espion personnel du roi
Spoiler:
 


Voyageurs Affiliés (PJ) : Hikari Nikaido  

Relations Diplomatiques :

Alliés : Alliance des muridés
Amicaux : Royaume des glaces et royaume canin
Suspicieux : Royaume des chats
Ennemis : Le manoir
En Guerre :

Zone : Entre la zone 3 et la zone 4, une frontière partagé avec le royaume des glaces

Relations avec les voyageurs :  Royaume acceptant les voyageurs dans la forêt, toute personne entrant dans les ruines est susceptible de ne pas en sortir. Royaume hostile et dangereux.

Popularité du lieu : Peu fréquenté. La forêt étant le seul réel lieu auquel les voyageurs et créatures ont accès. Té fiti n’étant rien d’autres qu’une légende « un mythe » conté par des fous. Seules les alliées et amies du royaume ont connaissances de l’existence de ce lieu et se doivent de garder la position exacte et la façon d’y arriver secrète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 72
Date d'inscription : 10/05/2017
Age du personnage : 41

Nouveau Venu
Robert Rosewood
Nouveau Venu

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 45
Honneur: - 40
MessageSujet: Re: Les Royaumes de Dreamland Mar 20 Fév 2018 - 21:47
La Sylve



Tous les Royaumes de Dreamland abritent de forêts. Certaines ne changent en rien de celles que l'on peut rencontrer dans la réalité, d'autres sont composées de champignons géants, de plantes qui parlent, de végétaux extraterrestres et que savons-nous encore ? Les plantes constituent la base de nombreux paysages oniriques et leur donnent souvent leur caractère si particulier ; parfois de jolis bosquets ombragés, parfois de sombres canopées sinistres et ésotériques.
Malgré tout, il existe un lien entre ces multiples échantillons de verdure éparses. Même s'il semble impossible qu'il règne dans une telle diversité ne serait-ce qu'un once de cohérence, elle existe belle et bien. Aussi difficile à croire que cela puisse paraître, chaque petit brin d'herbe, chaque petite fleure ou buisson, chaque insignifiante vie végétale est reliée à un réseau racinaire aussi vaste que Dreamland même. Surprenamment, presque aucune créature onirique n'en a connaissance, pas même conscience à vrai dire, et il y a une raison à cette ignorance globale d'une vérité pourtant si importante : l'histoire du monde végétale à Dreamland est si vieille, qu'elle dépasse largement les capacités mémorielles des toutes les créatures vivantes…

   Histoire :

Pour comprendre, il faut remonter loin dans le temps, très loin, alors que l'humain n'avait pas même atteint le stade de créature terrestre ; à l'époque de l'apparition des premières « consciences animales » ; à l'aire des premiers rêveurs. Certes, aujourd'hui Dreamland est peuplé d'humains et des créatures qu'ils imaginent, mais nous oublions trop souvent que ceux qui furent les premiers à arpenter – et qui arpentent toujours -  ses étendues luxuriantes furent les animaux.
Cependant, s'ils furent des pionniers oniriques, chacun sait qu'un animal n'a pas de capacité d’imagination, de « transcendance ». De fait, à cette époque, Dreamland n'était qu'un reflet du monde réel : une immense forêt. Et outre cette immense forêt, on ne pouvait trouver dans le monde onirique qu'un seul autre royaume : celui des Ténèbres. Il était cependant bien différent de ce qu'il est maintenant ; car les animaux ne cauchemardent pas, les multiples seigneurs qui régissent ces terres de désolation n’existaient pas encore. A leur place, le plus puissant seigneur que Dreamland est jamais connu, concentrant à lui seul l'unique source de peur animal – hormis celle du prédateur –, l'illustre ancêtre de celui que l'on appelle aujourd'hui Asmodeus : le Seigneur cauchemar des Flammes. En lui brûlait l'ardent désir de posséder la totalité des terres oniriques, de terroriser nuits après nuits chaque animal qui aurait la mauvaise idée de s'endormir.

Il n'y parvint jamais, cependant ; grâce à quoi le monde des rêves reste aujourd'hui agréable pour la plupart de ses habitants. Jamais la forêt, alors pourtant encerclée par les Ténèbres, ne fut détruite.
Sa survie est due à des gardiens, des idoles de bois, de roches ou d'eau, gardant jalousement chaque parcelle de la forêt qui leur fut un jour confiée. Ces colosses spirituels, originellement conçus informes, prirent peu à peu l'apparence des espèces qu'ils protégeaient. Aussi se voyait-ils acquérir un plus ample pouvoir par rapport à l'abondance de l'espèce qu'ils représentait ; les gardiens des cervidés, des loups et des oiseaux étaient certains des plus importants. Malgré leurs différences de pouvoir et leur assignation à des territoires inégaux, aucun ne convoitait la terre de l'autre. Leurs esprits ne concevaient que la survie, non pas l'appropriation ou la guerre.
Il existait cependant une entité d'autant plus importante que les gardiens au sein de cette forêt. Qui toujours opposa une puissance supérieure au Seigneur du Feu. Pour régir cet immense royaume et réussir une telle tâche : il n'était nul autre que l’esprit même de la nature et de la vie. De lui était venu tout, porté par les rêves sauvages. Lui aussi était informe, tantôt animal, tantôt végétal, parfois mâle ou femelle, tant bon qu'austère. Sa pensée intemporelle était indifférente face à ce qu'il avait procréé, laissant cette tâche délicate à ses gardiens. De lui n'émanait aucune parole, aucune idée. Son être entier transpirait la vie, faisant jaillir des ruisseaux, pousser des arbres gigantesque et densifier la végétation ; jusqu’à même faire mettre bas les femelles et grandir les nouveaux nés. On ne le nommait pas, il était pour chaque espèce quelque chose de distinct, mais une icône pour tous.

Dreamland fut prospère, pendant des millénaires, la forêt abritant les animaux des lubies enflammées du Seigneur cauchemar, sous un ciel toujours éclairé des rayons d'Eternalis. Mais si puissant qu'il était, le Seigneur des forêts n'était pas capable d'influencer le monde réel ; aussi l'évolution suivait-elle son cours, et arrivèrent les humains. D'abord en rien différents du reste du règne animal, il commencèrent à réfléchir, à imaginer. L'apparence de la forêt en fut changée, certes, mais rien ne vint bousculer l'ordre de la nature pour autant. Jusqu'à ce qu'ils en viennent à ne craindre plus et même contrôler le feu ; apparurent alors les premiers voyageurs. Naïfs encore, ils furent amadoués aisément par la perfidie du Seigneur cauchemar et commencèrent à réclamer et détruire des parcelles entières de la si luxuriante forêt qui les eut hébergés par le passé ; aussi commença un conflit entre les sbires des Ténèbres et les gardiens ancestraux des bois : la guerre était déclarée.
Aussi nombreux et immortels qu'ils étaient, les colosses ne purent stopper entièrement les armées des flammes, et bientôt, elles incendièrent un majorité du Royaume, aidés par le pouvoir destructeur de leur souverain obscur. Le nombre de vie qui furent prises à ce moment atteignit la sensibilité supérieur du Seigneur de la vie ; hurlant de milliers de douleurs des heures durant. Il finit par sombrer dans une sorte de folie. Alors il se figea en une expression de souffrance et de haine, son corps boisé s'immobilisa à cet instant pour ne plus jamais bouger. Son énergie vitale n'alimenta plus le vaste royaume, les gardiens s'endormirent à leur tour, et les bois commencèrent à dépérir, perdant peu à peu leur capacité de régénération. Depuis, son pouvoir décrut constamment, pour n'arriver qu'au strict minimum. S'il devait s'amenuiser encore, il ne resterait rien d'une vie végétale à Dreamland ; bientôt suivie par les animaux, les créatures de rêves, etc. Le grand Seigneur n'était plus qu'une gigantesque coquille vide, au cœur de laquelle restait enfouie les dernières onces de son énergie.
Pendant ce temps, les humains continuèrent de se développer, devenant peu à peu la société comme nous la connaissons aujourd'hui. Des nombreux royaumes naquirent au centre de ce qui fut le plus illustre d'entre eux ; imaginés pas les hommes, ils ont façonnés Dreamland à l'image de celui qu'il est actuellement.
Mais en inventant tous ces endroits fabuleux, les humains créèrent aussi leurs habitants et nombre de créatures à l'apparence animal – que l'on qualifiait de « mythologues » ou « légendaires » - trouvèrent refuge dans ces endroits reculés, des endroits dangereux et sombres, assaillis par les Ducs obscurs ; ce qu'on appelle la Zone 4. Ils prirent à cœur de sauvegarder ce qui restait encore de la forêt et des animaux qui, chaque nuit, continuaient de s'y incarner. Se constituèrent des ligues raciales de lutte, retournées à l'emplacement des gardiens immobiles, qui autrefois défendirent leurs ancêtres. Si les escarmouches n'étaient pas exclus entre les différentes espèces, ils collaboraient souvent pour la protection de cette zone de non-droit.
La race qui fut la plus prompt à la sauvegarde du pouvoir ancien du seigneur furent les Ents. Bien loin des géants si lents de l'univers que nous connaissons, il s'agit de sorte de nains végétales savants. Ils connaissaiet, de chaque royaume de Dreamland, chaque fleur, chaque brins d'herbe. Ces petits êtres étaient partout où l'on trouvait une vie végétale, sensiblement connectés au réseau racinaire, veillant au grain. On ne les voyait pas pourtant, il apparaissent et disparaissent à leur gré pour s’acquitter leur tâche secrète. Les Ents œuvraient aussi à éloigner de la forêt tout les voyageurs, car il allait de sois que l'histoire de ce lieu avait imprégné les locaux d'un profond dégoût de ces hommes et femmes trop puissants. Malheureusement très démunis, ces petits jardiniers ne pouvaient arrêter une offensive violente ; tâche qui incombait aux autres peuples de la forêt. Bien que nombreux, ils ne constituaient pas une armée capable d'un front efficace ; la forêt restait plutôt calme pourtant, à l'opposé de ce que sa faiblesse aurait laissé supposer.
Courut bientôt la rumeur d'un nouveau gardien. L'ombre de la canopée, la mesquinerie même qui pouvait se dissimuler dans le moindre buisson. Selon les Ents, notamment, il serait l'incarnation de la fureur du Seigneur, dernier détenteur du pouvoir destructeur de la création. Se faufilant partout, massacrant d'une haine pure et simple tout les étrangers. Même si un tel don d’ubiquité et de puissance restait utopique, on ne savait ce que pouvaient receler tous les recoins de Dreamland…


La situation du Royaume n'a pas évolué depuis. Toujours sans personne à sa tête, attaqué encore et encore par des créatures cauchemars, que les tributs nombreuses qui peuplent cette terre peinent à contenir. Un Royaume massivement oublié, arpenter en grande majorité d'animaux ; comme gelé dans le temps. Mais il continue à survivre malgré tout, comme une dernière barrière à l'extension de la Zone 5. C'est ce Royaume fantôme, en quelque sorte, qui porte aujourd'hui le nom de « La Sylve ».

   Description :

La Sylve est un anneau, qui entoure tout les zones 1, 2, 3 et 4. Un territoire gigantesque donc, qui comporte autant de climats qu'il en existe en Dreamland. On pourrait citer certes la forêt tropicale, mais aussi le désert de cendre et de troncs calcinés, le Pic Actus couvert d'un dense manteau de conifères constamment enneigés, les marécages immenses sur les bords du Lac Éron, dont les fonds sont tapissés de plantes parfois si grande que des épicéas.
Le Royaume est fait de tel sorte que, plus l'on s'éloigne du bord intérieur, plus il fait sombre et surtout, plus les créatures que l'on peut rencontrer deviennent fantastiques et dangereuses. Nymphes, Satyres, Dryads, Gnoms, chimères, griffons, vouivres, voir même dragons peut-être… Ils adaptent bien sur leur habitat à leurs besoins. Aussi existe-t-il des bosquets-villages de Gnomes, des  terriers géants de loups-garous, et même de champignons de Schtroumpfs ! La liste serait trop longue à dresser, tant il existe de recoins différents. Après tout, on trouve dans se royaume toutes les espèces végétales du monde des rêves…
Peu de personne connaissent cependant la position de la massive dépouille statufiée du seigneur. De fait, maintenant couverte de plante qu'elle est, un œil non averti n'y verrait qu'une sorte d'amas de plantes sauvages. Sur son dos monumental habitent pourtant les Ents, gardant constamment un œil sur son essence vitale : un petit arbre, promenant ses racines timides sur sur une sorte de cœur de pierre battant, entouré d'un minuscule ruisseau.
 
   Dirigeant : Aucun actif

   Voyageurs Affiliés (PJ) : Robert Rosewood, Lily

   Relations Diplomatiques :

   Alliés : Les Royaumes animaux
   Amicaux : Tout les Royaumes respectueux de l'environnement
   Suspicieux : Les Royaumes élémentaires
   Ennemis : Royaume du Feu
   En Guerre : Royaume des Ténèbres

   Zone : 4

   Relations avec les voyageurs : Quiconque entre risque sa peau.

   Popularité du lieu : Presque oublié, seuls le plus puissants le connaissent et s'y rendent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les Royaumes de Dreamland
Revenir en haut Aller en bas

Les Royaumes de Dreamland

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Administration Onirique :: Background de Dreamland :: Histoire et géopolitique-