Haut
Bas

Partagez|

Jakpot ! Nan ? [pv: Hikari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Messages : 2439
Date d'inscription : 13/04/2010
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Nodox Pebbles
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 450
Renommée: 966
Honneur: 410
MessageSujet: Re: Jakpot ! Nan ? [pv: Hikari] Dim 15 Mar 2015 - 17:20
[Ouais j'avance pas beaucoup la scène, mais en même temps après une si longue pause c'est hard ^^']


Hikari sembla s’en être mieux sortit que moi. Avec douleur et blessures certes, mais en tout cas elle était plus rapidement debout que moi. Sans doute grâce à son pouvoir. Les morpheurs sont toujours plus puissant que les autres voyageurs quand ça concerne le corps à corps. Quelques grognements à cause des bobos, je la vis se relever et faire tomber les bouts de verre qui étaient rester plantés dans sa chair. Tout compte fait, c’était peut-être pas une bonne idée de jouer les yamakasi.
Elle demanda si je pouvais me lever, je lui répondis par un pouce en l’air, les dents serrés. Aller on se bouge, sinon ça aura servit à rien de jouer aux héros, ou plutôt aux héroïnes dans le cas présent. Motivation ! Prenant appui sur ce qui passait à portée, donc les restes de la table basse, je me relevai en clignant plusieurs fois des yeux. Du sang un peu partout mal rien de grave. Un bon nombre d’entailles mais là aussi rien d’alarmant. Je soupirai profondément, comme si ça allait évacuer en même temps la douleur puis tournai le regard sur la louve alors qu’elle me relançait encore qu’il fallait partir.

« Ouais ouais … deux secondes. Je suis plus aussi solide qu’avant hein … »

Une fois totalement debout, j’observai les lieux. Les morceaux de verre et des débris au sol prouvaient qu’il s’était passé un truc violent. Le bruit également, donc inutile d’essayer de tout cacher. Pourtant il ne fallait pas rester là non plus. L’avance gagnée par ce mouvement presque suicidaire pouvait être perdu de façon terriblement stupide, comme rester planté là.

« Aller t’as raison, on se bouge sinon on est foutue. »

Filant à l’unique porte de la pièce, je ne vous cache pas que sur les premiers pas, le vertige se fit sentir. Pas de bruit de l’autre côté, et si on entrouvre … rien non plus. Bizarre, soit c’est un piège, soit on a vraiment été aussi silencieuses que des ninjas. Quoi que non, ça ne tiens pas debout, une personne sensée voudrait d’abord savoir qui, voir pourquoi, ce fracas vérandas.
Je tendis une main à la demoiselle puis passai la porte. De l’autre côté, on avait deux options, soit un escalier qui descend, soit un escalier qui monte. En face, une baie vitrée exclusivement prévue pour la luminosité - et donc qui ne s’ouvre pas - nous permettait de voir que les bâtiments de la ville avaient fini leur manège. Ça signifie donc que nos poursuivants, s’ils ont vraiment la niaque, finiront par arriver jusqu’ici.

« Je propose qu’on monte. Au moins on gardera une avance convenable, on pourrait même les semer. Ça te branche ? »

C’est une question rhétorique. En vérité, qu’elle me suive ou non, j’allais monter les escaliers, mais c’est sur que ce serait nettement mieux avec elle.
L’étage n’était pas bien haut non plus, et il donnait sur un autre toit. C’est mort, je resaute pas … Mais que faire du coup ? Merde alors …

« Hikari, on fait quoi ? Si on descend on pourrait retomber sur eux non ? Mais je me sens pas de faire de la voltige à nouveau. Du coup vas-y, choisis je te suivrai, quelque soit ton choix. »

Au moins ça me permettait aussi de la tester, de voir combien elle a grandit depuis nos tout débuts. Non c’est pas parce que je suis une grosse feignasse ! C’est faux ! … Bon un petit peu, d’accord mais ça elle n’est pas obligée de le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 307
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 23

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 900
Honneur: 185
MessageSujet: Re: Jakpot ! Nan ? [pv: Hikari] Sam 21 Mar 2015 - 15:46
« Je propose qu’on monte. Au moins on gardera une avance convenable, on pourrait même les semer. Ça te branche ? »

Euh ouais, elles étaient montés la première fois et ça ne leurs avait rien attiré de bon a part de finir par se fracasser dans une baie vitrée. Enfin bon elle avait le sentiment que la question de Dox n’en était pas vraiment une et se décida donc à monter les marches sans savoir pour autant ou ces marches les mèneraient.  Bon beh pour pas changer ça les menaient a un putain de toit, allez savoir pourquoi Hikari se mit à péter un plomb, elle sautait sur place en frappant l’air avec ses bras. C’était toujours la même merde les nuits avec Dox’, c’était toujours le bordel. Elle l’entendit parler ce qui la calma 5 min.

« Hikari, on fait quoi ? Si on descend on pourrait retomber sur eux non ? Mais je ne me sens pas de faire de la voltige à nouveau. Du coup vas-y, choisis je te suivrai, quel que soit ton choix. »

Oh et puis merde faut se reprendre ma vieille t’es pas toute seule, vous êtes deux dans cette merde Doxinette avait raison, HORS de question qu’elles retentent le yamakasis, leurs frêle petits corps n’y survivrait pas cette fois ci. Bon elles allaient redescendre, elles étaient dans la merde elles assumeraient, hors de question qu’elle retourne dans la pièce qu’elles avaient vandalisé par accident.

« RAAH » Elle poussa un bon vieux grognement de mécontentement.

C’est incroyable comme ce genre de situation à double tranchant pouvait l’énerver. En prime, ça n’arrivait toujours qu’à elle, elle attrapa vivement la main de Nodox, et se rendit compte qu’elle y avait mis un peu trop de conviction ce qui la fit ralentir, la dernière chose qu’elle désirait c’était de blesser son alliée. Elle se dirigea tout de même vers les escaliers qu’elles venaient d’emprunter et entreprit de descendre jusqu’à l’étage inférieur à celui dans lequel elles avaient atterrit comme des bombes. Elle ouvrit la porte brusquement et la referma tout aussi rapidement, elle se plaqua dos a la porte et sentit son visage perdre sa couleur rosé habituelle.

« Fait chier, ils nous cherchent, ils ne savent pas encore avec exactitude dans quel appartement on est tombées, mais vu avec quelle ardeur ils entrent dans toute les maisons pour vérifier, on est faite comme des rats »

Elle se mordit la lèvre nerveusement, puis soudainement elle eut une idée, elle fit signe a Doxinette de la suivre et remonta les marches pour tomber à l’endroit où elles étaient tombés plus tôt et sans se poser de questions se mit à vider les tiroirs, les placards frénétiquement un a un. Dans une grande armoire elle trouva des habits, des tissus.  

« Ok, écoute moi bien, on va se déguiser, il faut qu’on soit méconnaissable, j’ai un plan. Une fois qu’on se sera changer on sortira par la grande porte en hurlant que deux jeunes femmes ont fait irruption dans notre salon et qu’il faut qu’ils interviennent, quand ils se seront tous engouffrés dans l’immeuble on prendra la fuite ni vu ni connu. Tu me suis ?  »


Le choix appartenait à la jeune contrôleuse, mais seraient elles sur la même longueur d’ondes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Messages : 2439
Date d'inscription : 13/04/2010
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Nodox Pebbles
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 450
Renommée: 966
Honneur: 410
MessageSujet: Re: Jakpot ! Nan ? [pv: Hikari] Mar 24 Mar 2015 - 0:43
J’attendis donc la suite du plan, des directives, observant la miss râler et grogner toute seule. Et ouais c’est dur hein, moi aussi j’aime pas ça. C’est pour cette raison, en grande partie, que je suis incapable de diriger des troupes, même une simple équipe. Ça demande toujours un max de neurone, une prise de risque, de la crédibilité, tout ça. Chiant quoi. Et puis si on se loupe, on est pas seul dans la moïse, ce qui rajoute encore un côté embarrassant au statut de chef de groupe.
Une seconde, on s’égare un petit peu là.
La demoiselle sembla avoir prit une décision. Elle me prit par la main, un peu fort mais en comparaison de la chute, ce n’était vraiment rien. Nan ce que je trouvai marrant, c’est qu’elle venait de me tirer vers elle suffisamment vite et soudainement pour que l’on se rentre dedans. Faisant la même taille à présent, ça faisait un peu … hum … couple. Oui c’est ça, couple. Héhé. En plus son copain n’est pas là, je l’ai pour moi toute seule, huhuhu.

Oh ça va je déconne ! De toute manière c’est pas son délire non plus. Nous nous contentâmes de descendre finalement les escaliers pour arriver à l’étage juste en-dessous. Fausse manœuvre. Les poursuivants étaient déjà dans les parages et inspectaient chaque lieu sans ménagement. J’acquiesçai son raisonnement d’un mouvement de tête, il nous fallait trouver autre chose, et vite. Très vite. Sauf que là moi y a rien qui me vient. Rien du tout.
Le plan d’Hikari consistait alors à remonter dans la pièce où on était arrivée, se déguiser avec des vêtements trouvés dans une des armoires de la pièce sitôt qu’elle eut fait de fouiller un peu, et de jouer la comédie. Ça, ça me plaisait ! C’était culotté. Risqué mais culotté.

« Ça c’est excellent ! J’approuve totalement ! En plus si ça marche, on pourra s’en vanter sans soucis, héhé. »

J’attrapai divers vêtements à présent roulés en boule par terre. Quelques secondes pour enfiler ce qui passait sous la main, et je m’observai dans le miroir.

« Mon dieu que c’est immonde … on dirait une gitane qui n’aurait pas eu aucun goût … bon c’est pour la bonne cause donc on va pas faire les difficiles. » J’attendis qu’elle se prépare également, puis : « Prête ? »

Sitôt que j’eus confirmation, un large sourire apparu sur mes lèvres. Vous savez, le genre de sourire qui précède toutes les plus grandes âneries du monde. Celui qui annonce à tous que l’on va faire un truc terriblement stupide et … heu … couillu. Oui voilà, couillu. Un bandana sur la moitié du visage, je toussai pour m’éclaircir la voix, et me mis à cavaler dans l’escalier en brayant comme … heu … bah comme une femme en fait ! Mon dieu que c’est sexiste ! Et ça fait encore plus tache depuis que je suis une femme à Dreamland.
Mais ça marchait ! A l’étage d’en-dessous, tous les regards étaient braqués sur moi. Surprise d’abord, puis suspicion mais je ne m’arrêtai pour autant pas dans ma course. Je voulais occuper toutes les attentions, de sorte à ce qu’Hikari puisse sortir en paix. Mais un des types qui nous poursuivait m’interpella soudainement.
Me demandant plus d’information sur les filles qui avaient fait irruption chez moi - hey je joue mon personnage à fond ! - je ne me fis pas priée pour tout leur balancer.

« Grande comme ça, des oreilles pointues ! Un air louche ! Des énormes cheveux roux ! Je vous en pris, sortez-les de chez moi ! » Leur suppliai-je en attrapant le bras de l’interrogateur.

Ce dernier me rassura comme un bourreau rassure sa prochaine victime, puis gueula à ses comparses de le suivre. Héhéhé. Le plan de la petite louve marchait à merveille.
Discrètement du coup, je m’éclipsai tout en faisant signe à la jeune fille de me suivre, et accélérai d’un coup sitôt qu’il n’y avait plus personne en vue. Cassos !

« Elle était parfaite ton idée Hika’ ! Parfaite ! Maintenant on se tire ! » Lui lançai-je en dévalant les innombrables marches de l’immeuble afin de passer du cinquième étage au rez-de-chaussée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 307
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 23

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 900
Honneur: 185
MessageSujet: Re: Jakpot ! Nan ? [pv: Hikari] Jeu 10 Sep 2015 - 23:14
« Elle était parfaite ton idée Hika’ ! Parfaite ! Maintenant on se tire ! »

Pas la peine de lui répéter deux fois, la jeune morpheuse ne perdit pas son temps et s’élança derrière la contrôleuse. Où elles allaient, elles n’en savaient surement rien, mais elles se dépêchaient de s’éloigner du bordel qu’elles avaient causé. En y réfléchissant bien Hikari se rendit compte qu’aucune nuit passer avec Dox ou Doxinette ne s’était passé sans encombre. Les deux jeunes semblaient attirer les ennuies comme des aimants. Au rappel de ces souvenirs la morpheuse marqua un temps d’arrêt, lui permettant de « reprendre son souffle » elle rigolait en se souvenant de leurs petite aventure et devant le changement de sexe de Dox. Oh, est ce que cela faisait d’Hikari une lesbienne refoulée ?  Cette pensée la fit partir d’un grand rire et devant l’air interloqué de Doxinette elle se reprit en essayant de réguler sa respiration, changer de sujet l’aiderais peut être

« Sacré talent de comédienne que tu as là. Ils n’y ont vu que du feu, tu n’as pas l’impression qu’on se porte mutuellement la poisse au passage ? »

Elle ne put s’empêcher de partir d’un grand rire après cette question dont la réponse lui paraissait évidente. Elle leve les yeux vers le ciel et se souvient que cela faisait déjà un petit moment qu’elles étaient là et donc que la nuit devait être bien avancé. Un peu de réflexion et elle se souvint que son réveil allait sonner tôt. 6h30 exactement.

« Bon ma belle, il est temps qu’on s’amuse un peu et que ça saute !! »

Elle attrapa le bras de Doxinette et l’attira à travers les rues, pour les derniers instants de cette nuit qui avait été chaotique à nouveau. S’en perdre de temps elles s’engouffrèrent dans le premier Casino sur lequel elles pouvaient entrer, prirent deux verres d’alcool et s’assirent a une machine à sous après quelques essais, de l’énervement et beaucoup de persévérance.  L’argent se mit à tinter ce qui rendit Hikari complétement euphorique. Le temps passe, passe elle ne se rend plus compte de rien elle tourne la tête, lance un splendide sourire a Doxinette, l’image se brouille, ses yeux s’embrume, elle baille… et pouf elle disparait dans le néant.

***

Elle s’étire, ouvre un œil puis l’autre. Les souvenirs de son rêve s’évaporent lentement avec les rayons de soleil qui pénètrent doucement entre les rideaux. Elle tend le bras attrape son téléphone sur la table de chevet, après avoir farfouillé quelques peu dans son répertoire elle retrouve le numéro qui l’intéresse et lui envoie un sms

« Ce fut un plaisir, à la prochaine ! Hikari »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Jakpot ! Nan ? [pv: Hikari] Aujourd'hui à 13:37
Revenir en haut Aller en bas

Jakpot ! Nan ? [pv: Hikari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2 :: Kazinopolis-