Haut
Bas

Partagez|

Jakpot ! Nan ? [pv: Hikari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Messages : 2439
Date d'inscription : 13/04/2010
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Nodox Pebbles
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 450
Renommée: 966
Honneur: 410
MessageSujet: Jakpot ! Nan ? [pv: Hikari] Mar 4 Mar 2014 - 18:40
Money ! Money, money ! De l’or et de la tune partout ! Comme c’est bon de se retrouver à Kazinopolis. Ça fait un bail en plus. Combien de temps ? Facile trois ans nan ? Ouais presque … Ah oui ! A l’époque j’étais avec Hikari. Un beau p’tit couple de noobi plein de fougue, c’était marrant.
Mais bon, comme dit l’Oracle dans le troisième volume de Matrix, tout ce qui a un début a une fin … Et ça fait très longtemps aussi qu’on ne s’est pas revu d’ailleurs. Y avait bien cette fois au resto où je bossais, moment mémorable où elle était avec son nouvel amoureux et que j’ai débarqué en foutant tout en l’air ! Ahah ! Que c’était beau !

On devait me prendre pour une folle, seule au milieu d’une des nombreuses avenues de la ville, en train de rigoler toute seule. Ah ouais, détail très important, à présent à Dreamland je suis une femme. Et ouais, avec une sublime poitrine et des petites fesses rebondies, pour seulement quelques petits centimètres de moins en hauteur ! Héhéhé. Rien à voir au finale avec ce souvenir d’il y a plus de trois ans.
C’est donc dans une tenue simple, avec salopette en jean, tee-shirt blanc, bottines rouge sombre et les cheveux noués en une tresse particulièrement grossière, que je partis à la (re)découverte de cette ville où l’argent est plus qu’ailleurs synonyme de pouvoir et de puissance. Les oreilles pointues bien en-dehors de cette masse capillaire et le regard à l’affut du moindre moyen de se faire un max de pognon.
Ce n’était pas les marchands à la sauvette qui manquaient, mais il n’y a aucun profit à toucher dessus, même les voler apporterait plus de problèmes que de bénéfices. Non, je préférai entrer dans un des innombrables de casino de la ville. Vingt essences de vie pour quelconques jetons,suffisamment pour faire le tour de toutes les machines de l’étage. Un tour au bar, un jeton de moins et un verre d’alcool en plus.

Je vous abrège toutes les péripéties de gains/pertes, sachez simplement qu’au bout d’une heure j’avais tout perdu … J’eu cependant droit de me faire escorter jusqu’à la sortie par deux chats cauchemars bodybuildés. Enfin presque … La vérité, c’est plutôt qu’un enfoiré de fils à papa a voulu faire le kéké, et vu qu’à ce moment-là j’avais les nerfs à force de perdre aux machines à sous, c’est lui qui a pris. Ou son nez plutôt. Mais comment j’aurais pu savoir qu’il était le rejeton du proprio ? Avec son air hautin, son costar parfaitement blanc taillé sur mesure et son garde du corps – qui d’ailleurs avait exactement la même tronche de Crable dans Harry Potter – qui me fixait du regard sitôt que je faisais un pas vers eux.
Au finale, je me retrouvai dehors, dos à l’un des murs du casino, avec à ma droite comme à ma gauche des chats qu’on jugerait coupable de n’importe quoi s’ils se pointaient dans une cour de justice …
Bon, la nuit risque d’être un peu moins marrant que prévue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 310
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 23

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 900
Honneur: 185
MessageSujet: Re: Jakpot ! Nan ? [pv: Hikari] Mer 26 Mar 2014 - 19:56
Allez cette nuit, c’est la bonne. Je vais tomber dans un monde où je serais la fille du roi, ou les paysages seront magnifiques et remplit de licornes à chevaucher dans le seul et unique but de tuer quelques petits orcs ou être relativement laid, n’ayant rien à faire dans Dreamland. C’est la bonne, ça aurait pu être la bonne, c’était définitivement pas la bonne.
Kazinopolis, ça faisait un bail dit donc elle n’y était pas retournée depuis ce qu’il s’y était passé avec Nodox, Hikari marche, se balade, regarde les enseignes, se tâtent à entrer dans l’un de ces bouffes fric, mais elle préfère prendre son temps. Ah la la ce bon vieux ‘Dox avec sa tignasse rousse, ses yeux blanc…
La dernière fois qu’elle l’avais vu elle était accompagnée de Riku et puis beh, il s’était plus imposé et amusé à « foutre en l’air » le repas qu’autre chose, mais elle éprouvait quand même énormément de sympathie pour cette homme, il était franc et intelligent  (à ces heures)  Puis qu’on se le dise combien de fois l’avait-il sauvé hein ? A commencer par ce gala de charité auquel il avait assisté avec elle et qui c’était terminé en « prise d’otage » Plus elle se remémorait ces missions dans Dreamland et plus elle pensait être la victime numéros 1 des enlèvements et prises d’otages !  Les gens se retournaient sur son passage elle ne voulait pas se lancer des fleurs, mais ce soir elle se trouvait particulièrement bonne… Pourquoi ?
Ces long cheveux Brun tombait jusque dans le milieu de son dos, sa robe bleu canard, était fendu du côté droit et laissait apercevoir la galbe de sa jambe élancée.. Puis beh, elle faisait 1m74 de base mais là, montée sur ses jolis talons de 10 à 15 cm elle se sentait vraiment, vraiment en beauté ! Oh, putain, non elle n’avait pas halluciné, on venait de lui claquer la fesse droite. Elle se sentit rougir et ayant peur de se faire agresser elle entra dans le casino en face d’elle. Hm, l’odeur de sueur, mélangé à celle du cigare vint lui chatouiller le nez. La lumière était tamisé un peu partout dans l’endroit, le silence était d’or, seul les machines à sous osait faire tinter leurs engrenages.  Elle eut le malheur de passer près d’une table ou l’on jouait au black jack, avant même d’avoir pu dire ouf, une main lui enserra les hanches pour venir faire asseoir. La jeune fille pris un regard inexpressif en tournant la tête vers son « agresseur »

« Bonsoir Monsieur, quelques chose ne va pas ? »

Et lui de répondre tout en faisant rouler ses yeux.

« Y a de la marchandise ce soir, ça fait du bien de retrouver de la minette, sois gentille tient toi sage ma poulette, si je gagne je te fais ton affaire »

Le type en question était un rêveur, laid, elle n’arrivait pas à déterminer a quoi il lui faisait penser malheureusement.  Elle continua cependant à jouer le jeu un petit moment s’amusant tant tôt a caresser le visage de l’homme et descendant de temps en temps sur sa poitrine,  15 min plus tard, après que le type est empoché, un joli petit tas de monnaie dreamlandienne, la jeune fille se releva et vint doucement susurrer a l’oreille du voyageur

« Tu iras te faire mettre bien comme il faut, et proprement. »

Elle avait bien sur sortit les griffes et sans aucune forme de jugement vint lui écraser les couilles lentement.  Au début, il voulut faire le malin, maintenant son regard, mais plus la main de la jeune fille approchais du siège sur lequel il était assis et plus son visage palissait, un son suraigus finit par sortir de sa gorge. Elle relâcha donc la pression tout en souriant de son sourire carnassier. L’homme tomba  sur le côté tentant de reprendre son souffle, elle en profita pour prendre toute sa monnaie en marmonnant au dealer qu’elle allait tout déposer dans la chambre de son client. Elle se sauva bien évidemment rapidement par la porte d’entrée, plutôt fière de son coup, d’une elle avait écraser des organes masculins mais en plus elle avait de quoi jouer toute la nuit, elle regarda en l’air ou les buildings délabrés s’étendaient a perte de vu et ne put s’empêcher de repenser a Nodox, si il savait … Elle avait bien changé depuis ce temps-là et elle était sans doute plus dangereuse que jamais le pouvoir féminin était sans doute le plus fort de tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 2439
Date d'inscription : 13/04/2010
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Nodox Pebbles
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 450
Renommée: 966
Honneur: 410
MessageSujet: Re: Jakpot ! Nan ? [pv: Hikari] Jeu 27 Mar 2014 - 18:23
Mon regard se baladait de chaque côté de la rue, s’arrêtant sur une bouteille d’alcool vide, puis sur une ombre qui avançait dans ma direction. Paranoïa ou conséquence de l’ivresse, il était de toute façon certain que ce trio punk au visage plus pointu que le dos d’un hérisson me voulait quelque chose. Une linguistique inconnue de mon répertoire sortit de la bouche de celui qui je supposai être le leader. Les uniques mots compréhensibles furent clopes, thunes et nichons, le tout agrémenté d’une petite couche d’humour attardé. Ouaip, la nuit ne commence pas si bien que ça en faites … Quoi que, attendez.
Une silhouette dans la foule me tapa littéralement dans l’œil. Les punks, n’aimant pas être ainsi ignorés, firent comprendre leur mécontentement par diverses gesticulations provocatrices et autres insultes dignes des pires ouesh-ouesh du monde réel. Je me contentai d’attraper un pic métallique parmi tous ceux qui sortaient des joues du plus proche, et y déchargeai une petite dose d’électricité. La victime poussa un cri strident si mignon que je ne pus m’empêcher de recommencer, sous le regard ébahit de ses comparses. Une vraie fillette ! C’est énorme ! Et en plus il fait d’autres sons si je touche d’autres de ses pointes, excellent.

Au final ils repartirent tous les trois bredouilles, avec quelques brulures et des cheveux encore plus hérisés qu’avant, si bien sur cela était possible.

« Et bim ! Dans ton lard ma gueule ! Ahah, ça t’apprendra à venir me chercher des noises p’tit con ! »

Mon dieu … Bis déteint sur moi. Woh ça craint ça. Pour une fois que je ne passe pas une nuit avec cette blondinette, faut que je me mette à parler comme elle … Pouah !
Je me secouai la tête, comme pour me dégager de cette impression, et en profitai pour remettre mes cheveux en place, avant de me ré-intéresser à ce que j’avais vu il y a quelques instants.
S’enfonçant dans la foule, je ne tardai pas à retrouver la dite chose. Comment on pourrait louper ça, hein ? Bon ça aurait été encore meilleur avec des cheveux blonds, mais j’avais devant moi une Elsa d'Arendelle, comme celle du dessin animé La Reine des Neiges. Même sublime robe d’un bleu azur agrémenté de petits reflets blancs, mêmes courbes. Seul détail, la demoiselle qui l’a portait était brune, et de dos. Qui ça pouvait être ? Je me plantai derrière elle, à quelques centimètres seulement puisque de toute manière vu la masse de gens partout je ne pouvais pas tellement faire autrement, à part me coller à elle.

« Sympa la tenue ! »

Lançai-je à l’inconnue avant de finalement la reconnaitre lorsqu’elle observa les cimes des buildings de la ville. Hikari. Woh punaise c’est Hikari ! Rolala, trop la classe habillée comme ça ! So sexy !
Une seconde, il est où son boyfriend ? Je cherchai du regard si un autre visage familier m’apparaissait, mais non. Curieux, il a dû aller lui acheter une boisson ou un truc du genre … Une idée fourbe me traversa les neurones. Je lui tendis une main en guise de salutation, un sourire aux lèvres, tandis que de l’autre je m’employais discrètement à remettre mes cheveux sur la pointe de mes oreilles.

« Enchantée, je m’appelle … Milly. Ouaip Milly. Et toi tu ne serais pas Hikari ? La petite morpheuse louve ? Je crois t’avoir vu dans le DreamMag à un moment. Comment ça va ? »

Impro totale, et petit mensonge au passage en ce qui concerne le nom et l’article. Ou nan … j’en sais rien, je lis pas le journal. Des bruits suspects remontèrent jusqu’à mes tympans. Trois trios se détachaient de la foule, un à droite, un à gauche, un devant, et tous les trois arrivaient dans notre direction. On notera aussi que la bande de punk est de retour. Le deuxième lot, il est visiblement composé des hommes de main qui m’avaient foutue à la porte toute à l’heure, avec un autre chat cauchemar du même gabarit pour être eux aussi trois. Le dernier trio m’est cependant inconnu … Certainement des potes des autres.

« Bah alors les gars ? Un pour tous, tous pourris c’est ça ? »

Quelle veine, pourquoi il faut qu’ils se ramènent maintenant, et en si grand nombre. En plus avec la foule, ça va être dur de faire quoi que ce soit. Mouais, trop d’inconvénient ici. Je tournai la tête vers la brunette, un sourire taquin aux lèvres tandis qu’un cercle commençait à se former autour de nous, avec les gros vilains en frontière.

« Belle soirée nan ? Héhé. Navrée de t’embarquer là-dedans, promis je te dédommagerais ensuite. »

Nier l’évidence, jouer le bluff jusqu’au bout. On va voir combien de temps la demoiselle va mettre pour démasquer cette supercherie grotesque. Ça pourrait être drôle.
L’un des punks dégaina ce qui ressemblait à un poignard et se jetai sur moi à la manière d’un escrimeur qui font sur sa cible. Un pas sur le côté et une paume pleine de foudre réceptionna son visage piquant. Moins de cinq secondes plus tard, le temps que l’électricité lui ait bien parasité le cerveau, et il s’affalait comme une masse sur le sol.

« Woups … » Exprimai-je avec un sourire faussement désolé et un haussement d’épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 310
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 23

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 900
Honneur: 185
MessageSujet: Re: Jakpot ! Nan ? [pv: Hikari] Ven 4 Avr 2014 - 17:08
Rêvasse, rêvasse tant que tu peux, t’iras pas dans le rêve que tu voulais ma grosse…. Tout en se pinçant la lèvre inférieure la jeune fille continue de marcher dans les rues, les poches pleines de blés. Lorsque, soudainement, une voix vint tinter dans son oreille. Ramenée brutalement à la réalité et un peu déstabilisé, elle mit du temps avant de comprendre que la voix provenait de 10 cm plus bas et qu’une tignasse rousse la regardait en lui tendant une main amicale. Une jeune fille au traits affreusement famillier..  Des yeux blancs, une tignasse rousse, désordonnée, et puis… et puis bah ce sourire en coin qui lui rappelait quelqu’un !

« Enchantée, je m’appelle … Milly. Ouaip Milly. Et toi tu ne serais pas Hikari ? La petite morpheuse louve ? Je crois t’avoir vu dans le DreamMag à un moment. Comment ça va ? »


En oubliant la politesse Hikari s’empressa de lui poser la question fatale..

« T’aurais pas un frère, genre un frère jumeau ? »

Pas le temps de répondre,  9 gros baraqués s’approchaient d’elles deux… Comment expliquer à la jeune fille qui venait de lui parler qu’elle l’avais entrainé dans une mauvaise histoire..  A peine s’apprêtait-elle à ouvrir la bouche qu’elle se fit devancer !

« Belle soirée nan ? Héhé. Navrée de t’embarquer là-dedans, promis je te dédommagerais ensuite. »


Un sourire entendu entre les deux jeunes femmes indiqua que le début du combat pouvait apparemment commencer. Hikari avait attiré 3 de ces vigiles mais les 6 autres, elle était persuadée que ce n’était pas pour elle. Quoi que ?  Elle s’apprêtait à foncer à toute vitesse sur l’un des types lorsque la soi disant Milly, électrocuta son adversaire. Il n’y avait plus de doute possible, Nodox avait une sœur ! Ou alors… Ou alors Nodox était devenu transsexuelle ? Non pas lui.. Pas ça ! Elle ne pu s’empêcher de souffler puis de crier à sa partenaire !

« Il y a beaucoup de voyageurs maitrisant l’électricité ? »

La conversation qu’elle comptait avoir avec « Milly » ne serait pas arrêtée, par ses imbéciles, Tout en attendant la réponse de la jeune fille Hikari sortit ses griffes et ses pattes bondit sur son adversaire toute griffes dehors avant de sortir sa mâchoire pour lui mordre l’épaule elle se permit de reposer une question.

« Tu me rappel vraiment quelqu’un tu sais ? Tu ne connaitrais pas un Nodox ? »

 Hikari venait à penser au moment où, avec assez d’expérience elle pourrait se transformer entièrement.. Ca la faisait transpirer d’excitation et lui laissait aussi un goût amer dans la bouche. Ironie du sort ? Elle commençais à demander si elle n’appréciait pas plus les loups que les humains.. Bon sang ça devenait grave et tout en pensant à toutes ces choses,  elle n’avait pas cessé de mordre l’épaule de l’homme qu’elle tenait à présent comme une proie Epaule dans la gueule, et pattes avant sur le torse de sa victime. Celle-ci hurlait d’ailleurs.. Ça devenait pesant. Elle lâcha donc son étreinte, Se mit à fixer le prochain ennemi tout en retroussant sa « babine ». Cette transformation ne l’arrangeait décidément pas, elle commençait réellement à devenir flippante. Milly avait l’air de plutôt bien se battre, et son physique… Tout chez elle rappelait Nodox a Hikari. Est-ce que le sort avait décidé qu’Hikari et Nodox devait se retrouver a Kazinopolis pour la seconde fois ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 2439
Date d'inscription : 13/04/2010
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Nodox Pebbles
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 450
Renommée: 966
Honneur: 410
MessageSujet: Re: Jakpot ! Nan ? [pv: Hikari] Mar 8 Avr 2014 - 21:53
« Il y a beaucoup de voyageur maîtrisant l’électricité ? » Demanda hikari.

« Bof, à ce qu’on dit c’est possible d’échanger son pouvoir contre celui de la foudre, mais dans mon cas, je n’ai encore croisé aucun autre voyageur comme moi. » Lui répondis-je tandis qu’elle dégainait ses griffes. « Pourquoi ? »

Je la vis sauter sur l’adversaire le plus proche, métamorphoser sa mâchoire et mord violemment son ennemi à la jugulaire. Bien ! Elle a fait vachement de progrès depuis qu’on s’est quitté ! Une grande fierté emplit mon égo, mais il vaut mieux ne rien dire pour le moment ça gâcherait tout.

« Tu me rappel vraiment quelqu’un tu sais ?

- Ah ?

- Tu ne connaîtrais pas un Nodox ? »

Et merde … Punaise, trop perspicace la demoiselle ! J’aurais peut-être dû me déguiser, comme avec Lithium à Circus Attraction. Un costume de Mary Marvel, ça aurait bien mieux écarté les soupçons que de simples petits pipos … Rah zut …
J’esquivai d’un pas sur la droite une des brutes qui se jetait sur moi et tendis ma main gauche pleine de petits arcs électriques navigants entre les doigts. La conséquence ne se fit pas attendre, et l’on put constater des dégâts quand il s’allongea sur le sol, les cheveux en hérisson et une très légère odeur de brulée dans l’air.

« Un Nodox ? » Repris-je comme si de rien n’était. « Hum … Nan connait pas. Il est passé dans le DreamMag ? Ou alors c’est ton p’tit copain ? »

Brouillons un maximum les pistes, et il vaut sans doute mieux que j’évite le corps à corps avec ces couillons. Sinon ça risque de lui rappeler encore d’autres similitudes. Et alors je ne tiendrais pas longtemps la supercherie en place.

« Pourquoi ? Je lui ressemble tant que ça ? Ce serait … »

Je n’eus pas le temps de finir ma remarque qu’un poing équipé de nombreux pics comme ceux des punks heurta brutalement ma joue. Et ça fait un mal de chien cette merde ! D’accord, c’est ma faute puisque je les ignorais à moitié, mais voilà qu’ils sortent tous des armes à pointes d’on-ne-sais-où !
Je tournai les yeux vers Hikari, la joue droite ouverte sur trois lignes bien distinctes et pleines de sang, elle entaillait déjà un autre type à coup de crocs et de griffes.
C’est bien, sauf qu’ils sont un peu trop nombreux quand même, et maintenant un peu trop violent. Aussitôt que la jeune fille retomba à terre, je l’attrapai avec un bras sous les genoux et l’autre sous ses épaules, et filai aussi vite que possible – il faut prendre en compte que je ne suis pas aussi costaud que dans la version masculine – à travers la foule.
L’électricité a beau pulser les muscles de mes jambes, je ne fis pas trente mètres sans devoir la reposer.
Nous étions à présent derrière le porche d’un casino aux allures de Moulin Rouge, à l’abri des regards, dans l’un des nombreux creux de béton qu’offrait la structure, certainement pour des gouts esthétiques.
Je voulu m’essuyer la joue d’un revers de main, mais rien que d’y effleurer les doigts ça faisait déjà trop mal. Tant pis …

« Je suis désolé Hikari, je ne pensais pas qu’ils seraient aussi bien armés ces cons … » Lui lançai-je dans deux essoufflements. Je remarquai aussi que certaines gouttes de mon sang avaient perlées sur sa tenue durant la course. « Et désolé aussi pour ça … Elle était super belle cette robe en plus … »

Je m’adossai contre le mur, les yeux vers le ciel, à essayer de respirer de nouveau lentement alors que je pissais toujours le sang d’un côté du visage. Ça s’arrêtera bien à un moment. Ce sont les tapettes qui pleurnichent pour un si petit bobo. Même si, il faut bien le dire, ça fait super mal …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 310
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 23

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 900
Honneur: 185
MessageSujet: Re: Jakpot ! Nan ? [pv: Hikari] Mer 23 Avr 2014 - 16:20
Trop de questions,  sa coéquipière essaye décidément de la déstabiliser ou de lui faire croire quelque chose. Elle connait bien ces personnes qui détournent  l’attention dans un but précis, ne pas être démasqués. Ca ne prend pas avec Hikari, mais évidemment elle laisse la jeune rousse continuer dans son chemin.  Elle réfléchit trop et décide de sauter sur un nouvel ennemi. Est-ce que Nodox est réellement devenus transsexuelle ?  Est-ce qu’elle était face à sa petite sœur ? Il ne lui en avait pourtant jamais parlé…

« Pourquoi ? Je lui ressemble tant que ça ? Ce serait … »

Elle se déconcentre en plein bon mais atteint sa cible, un regard sur le côté lui indique que la jeune fille est blessée. Elle n’a cependant rien le temps de faire, car celle-ci l’attrape brusquement comme une princesse pour l’emmener plus loin… Comme une princesse ? Une vraie fille n’en aurait pas pris une autre de cette manière… Putain mais qu’est-ce que c’était que ce bordel, elle ne comprenait plus rien et n’osais pas laisser libre cours à son imagination car ça deviendrait vite flippant. Elle finit par déposer Hikari dans un renfoncement en bitume. Elles étaient à l’entrée d’un casino
 
« Je suis désolé Hikari, je ne pensais pas qu’ils seraient aussi bien armés ces cons … »

Hikari avait remarqué le petit geste de recul lorsque « Milly » avait voulu toucher sa plaie et bon entre nous elle était pas jolie jolie cette plaie, puis bon bien ouverte quoi..  Elle avait mal, mais prenais sur elle incroyablement bien.
« Et désolé aussi pour ça … Elle était super belle cette robe en plus … »
La louve n’avait absolument rien remarqué, ces petites gouttes se trouvaient très discrètes !

« Tout est futile ici, surtout les habits et puis aucune nuit ne ressemble à l’autre, aucune tenue ne reste »

Elle regardait à présent Milly dans les yeux pour essayer de lui faire comprendre que le problème de la robe était minime, lorsque la rousse leva les yeux au ciel en haletant lourdement, Hikari vint plaquer ses mains sur le mur au-dessus des épaules de la jeune fille.  Elles se regardaient à présent dans les yeux.  Hikari attrapa le menton de la jeune fille et lui fit tourner la tête de manière à ce qu’elle puisse observer cette vilaine plaie. Elle déposa sa langue subtilement sur celle-ci, le gout du sang, du fer… Ce goût amer qui prenait des allures de chocolat noir se déposa dans la bouche de la jeune fille. Elle se reprit rapidement, elle contrôlait moins bien que d’habitude ses besoins, l’animal était bien ancré en elle et il l’avait poussé a léché perversement la joue d’un inconnus. Elle vint chuchoter dans l’oreille de la jeune femme pour ne pas lui laisser le temps de lui faire une quelque on que remarque.

« Écoute, je vais te faire le strict minimum pour éviter au moins l’infection. MAIS, je veux tout savoir sur ton identité »

Elle insista en posant son doigt sur l’épaule de la jeune femme.

« Tout, sans mensonges ! Ok ? Fin, t’as pas le choix en fait tu caches quelque chose, je le sais !»

D’un geste rapide et droit, elle arracha le bas de sa robe, pas tout le bas non, n’abusons rien mais un bon pan de celle-ci qu’elle vint enrouler autour de la tête de Milly

« Tu me tiens ça serré, tu pleurniches pas, on rentre dans le casino, on prend un truc alcoolisé et on nettoies ça dans les toilettes »

Dans les toilettes… Si Nodox se cachait réellement derrière Milly, il aurait forcément une vive réaction, il avait toujours été un chaud lapin, ou du moins un coureur de jupon alors l’idée d’avoir accès au toilette pour femme en plus dans un casino donc où il risquerait d’y avoir de sacré beau spécimen  ne devrait pas le laisser sans voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 2439
Date d'inscription : 13/04/2010
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Nodox Pebbles
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 450
Renommée: 966
Honneur: 410
MessageSujet: Re: Jakpot ! Nan ? [pv: Hikari] Jeu 24 Avr 2014 - 20:30
[n'hésite pas à me dire si un truc te gène ^^]


J’eus même un réflexe de recul quand la brunette voulu trop s’en approcher. Don’t touch miss, c’est à vif ! Mais visiblement Hikari n’était pas du même avis, car je la vis soudainement plaquer ses petits bras frêles de chaque côté de ma tête, comme pour m’empêcher de m’enfuir. Allons ma chère, si je veux partir, il en faudra plus pour me bloquer, et tu le sais.
Non ce qui était le plus gênant, c’était la brusque proximité de nos visages, et le mur derrière mon crâne qui m’empêchait de reculer. On ne sort plus ensemble, qu’est-ce qu’elle fiche ? En plus je suis une femme ici, elle n’aurait tout de même pas changé de bord non plus. Bien que l’idée soit plaisante à imaginer, ça ne ressemblerait pas du tout à Hikari.

En réalité ce ne fut pas le cas du tout, mais une chose encore plus étrange arriva. Elle m’attrapa le menton pour m’obliger en quelque sort à lui montrer ma plaie, et la lécha ! Si, si ! Elle l’a lécher ! Je me suis fait lécher la joue par Hikari !! What the fuck bon sang !? Et punaise ça pique encre plus maintenant ! Rah, mais pourquoi ? Espèce que son nouveau boy-friend l’aurait transformé en croqueuse d’homme ? … non ça tient pas debout, il aurait fallu que je sois encore un mâle pour que ce soit éventuellement possible … Et encore c’est beaucoup trop farfelu. La Hikari à qui j’ai fait découvrir Dreamland n’aurait jamais fait ça … et pourtant …
Nan vraiment je ne pige pas … même si c’était quand même sympa, d’une certaine manière …

« Écoute. » me chuchota-t-elle à l’oreille après son acte plus érotique qu’autre chose. « Je vais te faire le strict minimum pour éviter au moins l’infection. MAIS, je veux tout savoir sur ton identité. » Elle insista en me posant son doigt sur l’épaule. « Tout, sans mensonges ! Ok ? Fin, t’as pas le choix. En fait tu caches quelque chose, je le sais ! »

Oh ? Ça c’est moins drôle d’un coup … Je la vis ensuite se découper un bout de du bas de sa robe pour m’enrouler la tête avec. J’inspirai pour encaisser la douleur que provoquait le soudain contact entre le tissu et la chair. J’avais à présentant un bandeau de pirate, partant de la joue blessée et faisant tout le tour du crâne pour se terminer en un gros nœud papillon en partie noyer sous ma tignasse capillaire.
La morpheuse reprit ensuite en m’exposant la suite du programme. Entrer dans le casino, prendre une boisson alcoolisée et terminer dans les toilettes. Les toilettes pour femme bien entendu hein. On remerciera une fois encore l’expérience de Luxuria pour ce détail-ci également.

« Ok, ça marche. Mais c’est moi qui me nettoierais. C’est moi qui ait fais l’erreur de manquer de vigilance, c’est à moi de me charger de ça. Et pour le coup de langue … heu … faudra que tu m’expliques ce qu’il t’a pris. J’imagine aisément que les louves font ça pour leurs petits mais tu n’es pas une louve et je ne suis pas ton petit. »

On remarquera que j’ai proprement évité le sujet des révélations.
J’allai jeter un œil à la foule dans la rue, nos assaillants ne semblaient pas dans le coin. On devrait pouvoir y aller. Je pris la main d’Hikari dans la mienne et la guidai le long du mur qui menait à l’entrée du plus proche casino. Ça nous évite au moins de se perdre dans la foule et de prendre des risques inutiles.
Le videur nous regarda passa sans dire un mot, avec une attention toute particulière pour mon bandage de fortune. Enfin quoi qu’il en soit il nous fallait passer par le bar. Et dans un casino, après les machines à sous et les tables de jeu, c’est ce qu’il y a de plus. Je m’approchai donc du proche. Une créature des rêves aux allures de Léonardo DiCaprio avec des oreilles pointues et des yeux en fente m’accueillit, et me demanda ce que je désirais. Au pif, je balançai le premier nom d’alcool qui me traversa l’esprit.

« Vodka. Et toute la bouteille s’il vous plait, ça évitera qu’on se croise quatre cents fois. »

Le barman, incrédule, accepta sans rechigner, prit son argent et retourna à son activité principale, nettoyer inlassablement des verres déjà propre.
Je montrai ma nouvelle acquisition à Hikari en souriant. Sourire qui disparu aussi sec lorsque je reconnue les gars qui se tenait dans la foule à une vingtaine de mètre de nous. Bordel je pensais qu’on les avait semer, ces abrutis … Je passai un bras autour des épaules de la demoiselle et fis pression pour qu’elle se baisse.

« Ils nous ont retrouvé. Enfin je crois qu’ils nous cherchent encore pour le moment, mais vaut mieux rester discrète. »

Sur notre droite, à plusieurs tables de là, il y avait un panneau suspendu au plafond qui indiquait d’une flèche la direction des toilettes.

« Ce sont tous des mecs, ils ne nous suivront pas là-bas. Enfin j’espère … viens. »

A moitié courbée vers l’avant, je pris la tête du binôme et me frayai un chemin à travers tous les joueurs, parieurs, machine et table du casino. Il nous fallait mettre un maximum de distance entre nous et eux. Du moins le temps qu’on nettoie cette blessure. Après quoi je leur défonce le crâne encore et encore et encore. Mais l’inconvénient de cette posture, c’est qu’on ne les vois plus. Ni eux, ni nous à vrai dire … ça peut être un avantage comme l’inverse.
Nous arrivâmes devant la porte des toilettes pour femme. Je jetai un regard en arrière, il ne me semble pas que nous étions suivis. Mais dans le doute, je posai mon index sur mes lèvres à l’attention d’Hikari, puis entrai.
Sans perdre de temps, je me plaçai devant l’immense miroir de la pièce, ne manquant pas au passage de bousculer une cliente de l’établissement. Celle-ci se rebella à grand coup de jurons.

« Mais ta gueule ! T’as pas besoin de t’étaler autant ! » Lui rétorquai-je en lui coupant la parole. La chatte cauchemar n’avait pas l’air de vouloir se calmer. « Si t’es pas contente, va voir ailleurs. » Terminai-je en haussant les épaules.

La femme sortit en trombe et en rogne des WC, sans doute pour aller chercher la sécurité. Mais qu’est-ce qu’on s’en fiche … Je me retirai le bout de robe bleu qui avait maintenant virer au rouge vif à l’endroit de la blessure et m’adossai contre le carrelage du mur. On pourra dire ce que l’on veux, n’empêche que c’est tout de même une nuit riche en activité.
Je tournai les yeux vers la brunette, encore hésitante.

« Ouaip, t’avais raison Hikari. Je ne suis pas franchement douée pour les mensonges, surtout envers ceux que je considère comme mes ami(e)s. Par contre, jures-moi que tu n’en dirais rien à personne. Per-sonne. Et surtout pas à ton petit copain. » Je laissai un blanc de silence s’installer, le temps qu’elle répondes, puis je repris. « Il y a un petit moment de ça, j’ai fais un tour à Luxuria, un des royaumes de la zone 3, et suite à une aventure plus bordélique qu’autre chose, à présent toutes les nuits, je suis une femme … ça change de quand on sortait ensemble hein. Même si j’ai toujours ma tignasse rousse, mes yeux blancs et mes oreilles pointues … »

Je lui lançai un sourire taquin tandis que ma joue se remettait à saigner.

« Ça me fait sacrément plaisir de voir combien tu t’es améliorée depuis l’époque. C’est vraiment trop. Plus forte, plus rapide, même s’il te reste des petits détails à peaufiner sur ce qui est du corps à corps. Mais le coup de langue c’était pour quoi ? Je peux savoir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 310
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 23

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 900
Honneur: 185
MessageSujet: Re: Jakpot ! Nan ? [pv: Hikari] Mer 7 Mai 2014 - 20:33
Enfin dans les toilettes.. Encore et toujours des emmerdes a Kazinopolis, la bande de type les suivaient et elles avaient dû rester penché sur plusieurs mètres pour atteindre les toilettes sans avoir à se battre de nouveau car ils les avaient traqués jusqu’ici. Décidément l’une comme l’autre elles s’attiraient les ennuis et ce n’était pas finis, Hikari en était sure. Après avoir dégagé une chatte cauchemar à coup d’insulte virulente la rousse c’était adossé contre le mur

« Ouaip, t’avais raison Hikari. Je ne suis pas franchement douée pour les mensonges, surtout envers ceux que je considère comme mes ami(e)s. Par contre, jures-moi que tu n’en dirais rien à personne. Per-sonne. Et surtout pas à ton petit copain. »

Elle se mit à rire, elle avait l’impression qu’il considérait Riku comme un danger.

« Oui, promis je ne dirais rien à personne et surtout pas au vilain Riku. Mais pourquoi tu es devenue comme « ça » ? »

Elle agrémenta la fin de sa phrase par quelque mouvement de doigts machiavéliques soutenue par un regard souriant. Elle se moquait de lui enfin d’elle certes, mais pour lui avoir fait croire à des conneries en début de soirée c’était le strict minimum.

« Il y a un petit moment de ça, j’ai fait un tour à Luxuria, un des royaumes de la zone 3, et suite à une aventure plus bordélique qu’autre chose, à présent toutes les nuits, je suis une femme … ça change de quand on sortait ensemble hein. Même si j’ai toujours ma tignasse rousse, mes yeux blancs et mes oreilles pointues … »

Ce sourire n’avait pas changé oh ça non, et elle ne put s’empêcher de le lui rendre. De toute manière, Hikari n’avait absolument pas la foi de s’énerver contre Nodox, elle aimait l’idée de passer une nouvelle nuit avec lui dans ce monde qu’ils connaissaient déjà

« Ça me fait sacrément plaisir de voir combien tu t’es améliorée depuis l’époque. C’est vraiment trop. Plus forte, plus rapide, même s’il te reste des petits détails à peaufiner sur ce qui est du corps à corps. Mais le coup de langue c’était pour quoi ? Je peux savoir ? »

Hikari partit d’un grand rire, elle ne se sentait pas à l’aise mais elle allait prouver a Nodox qu’elle avait changé mentalement. Une conversation de fille a fille, intéressant.

« Oh.. Ça.. Est-ce que ça t’aurais posé problème ? »

Un large sourire carnassier se plaqua sur son visage, elle allait s’amuser ce soir, Nodox n’était plus l’homme avec qui elle était sorti, il n’était plus qu’une jeune femme un peu plus petite qu’elle et ça… Ça c’était jouissif. Elles étaient cependant en train de perdre du temps et la plaie de sa partenaire c’était remise a saigner. Elle pointa donc du doigt la bouteille de Vodka puis la joue de son amie.

« S’il te plait voudrais-tu bien prendre la peine de te désinfecter ? Je ne voudrais pas t’inquiéter mais tu as quand même fais dégager une chatte cauchemar.. Elle n’avait pas l’air très contente et les types qui nous traquent sont à l’extérieur, il suffirait qu’elle se soit plainte pour qu’ils rappliquent alors dépêche-toi Nodox.. On t’appel toujours Nodox ? »

Hikari était perdue.. Ce changement était brutale, mais amusant ce n’est pas tous les jours que ton ex se pointe devant toi en ayant changé de sexe et d’apparence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 2439
Date d'inscription : 13/04/2010
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Nodox Pebbles
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 450
Renommée: 966
Honneur: 410
MessageSujet: Re: Jakpot ! Nan ? [pv: Hikari] Dim 11 Mai 2014 - 23:41
[Très petit poste, désolé, je ferais mieux au prochain]


« Oh … Ça … Est-ce que ça t’aurais posé problème ? » Répondit-elle du tac au tac.

« Du tout ! Héhé, juste sacrément surprenant de ta part. » Relançai-je en souriant à sa provocation.

Hikari, comme prévu, avait l’air bien surprise par la nouvelle. Et heureusement elle le prenait bien, pas comme Lithium qui a véritablement prit la mouche. Remarque je la comprends un peu, Bis étant sa seconde personnalité dans le même être, après ce qu’on avait avec son corps sans demander l’autorisation de la propriétaire d’origine, son énervement est pleinement acceptable.

Enfin bref ! Elle avait promis de n’en parler à personne. Espérons qu’elle s’y tienne, elle a beau avoir bien murie, j’espère profondément qu’elle soit la petite Hikari timide et sincère quelque part de l’époque.

« S’il te plait voudrais-tu bien prendre la peine de te désinfecter ? Je ne voudrais pas t’inquiéter mais tu as quand même fais dégager une chatte cauchemar … Elle n’avait pas l’air très contente et les types qui nous traquent sont à l’extérieur, il suffirait qu’elle se soit plainte pour qu’ils rappliquent alors dépêche-toi Nodox … On t’appelle toujours Nodox ?

- Autant pour moi. » Répondis-je attrapant une bonne poignée de papier semblable à du sopalin et en l’imbibant d’alcool. « Et pour le nom, je ne sais pas trop. Une petite blonde du nom de Lithium m’appelle Doxinette. » J’apposai le papier contre ma plaie et inspirai bruyamment comme pour absorber la soudaine douleur. « … Mais peut-être que simplement Dox c’est mieux, et ça colle pour les deux sexes sans dépayser d’avant. »

Le papier était quasi-immédiatement imbibé de sang. Il en fallut ainsi d’autres afin de refaire un semblant de pansement. Quoi que, Miss brunette m’offrit un nouveau morceau de sa robe. On pouvait maintenant voir clairement sa jambe droite, à la manière à la fois sexy et provocante.
Je la remercie sans trop savoir quoi dire d’autre, et me refit le même bandage.

« Good, on peut y aller. Mais cache-moi cette cuisse, tu vas attirer tous les regards. » Lui lançai-je en souriant.

Puis je poussai délicatement la porte afin d’observer l’autre côté. Et oh bordel de merde ! Je refermai aussi sec la porte et enclencha le verrou.

« Heu, Hika’ … Y aurait pas une autre sortie ? C’est coincé par là. » Et comme pour valider mes dires, des coups de l’autre côté firent vibrer la porte. « Je peux éventuellement les retenir à coup d’éclair, le temps que toi tu trouves un autre chemin. » Un nouveau choc fit remuer la porte, plus violement que la première fois. « Vite ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 310
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 23

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 900
Honneur: 185
MessageSujet: Re: Jakpot ! Nan ? [pv: Hikari] Jeu 19 Juin 2014 - 16:44
« Heu, Hika’ … Y aurait pas une autre sortie ? C’est coincé par là. »


Son visage en disait long, il fallait qu’elle trouve une solution et vite bordel. Hikari s’empressa d’ouvrir toute les portes des toilettes une par une, mais il n’y avait rien, pas de moyen de sortie, pas de fenêtre, après tout, elles se trouvaient dans un casino a quoi s’attendaient elles ? L’ambiance du casino devait continuer jusque dans les toilettes, c’était la merde. Elle commençait à paniquer à la limite de la claustrophobie, c’était étrange ça, ce sentiment de détester être en cage, une vraie bête sauvage !  Elle leva les yeux en l’air et se rendit compte avec surpris qu’un rideau, semblait dissimuler quelque chose, elle s’empressa de transformer ses pattes en laissant échapper un grognement de douleur avant de prendre son impulsion et de sauter, elle réussit après plusieurs bon à faire tomber le tissus qui dissimulait une espèce de vitre en forme de globe, elle ne paraissait pas être des plus épaisses, ni des plus neuves, c’était leur chance ! Elle s’empara rapidement d’un balai qui trainait dans l’une des chiottes et se hissa sur le haut des montant de celle-ci, elle se trouvait à présent en face de l’extérieur, cette fenêtre donnait sur un toit, sans même réfléchir et a grand coup de manche à balais elle fit voler la vitre en éclat, éclats qui d’ailleurs lui tombèrent sur le coin de la gueule ce qui finit de la mettre en colère, elle était coupé au niveau de l’arcade et de la joue !

« Aie aie aie, va chier salope ! »

Elle finit de détruire les petits bouts de verres qui étaient restés attachés pour ne pas risquer de se blesser. Elle passa ensuite son corps par le trou béant sans difficulté et se magna de vite repasser l’avant de son corps à travers ce trou pour laisser passer son bras.

« Enclenche le verrou, envoi leurs une bonne dernière décharge, prends ton élan tu cours et tu attrapes ma main, j’vais te hisser. »

Elle passa sa tête en dehors du trou pour capter le regard de Dox’ et être ainsi sure qu’elle était prête.

« Me lance pas ce genre de regards, t’inquiète j’ai transformé mes membres, on est bonne ! »

Elle avait effectivement transformé l’un de ses avant-bras pour se tenir et ses deux jambes dont les griffes étaient enfoncées dans le bitume.

« T’es prêtes ?  1…. 2 …………….. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 2439
Date d'inscription : 13/04/2010
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Nodox Pebbles
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 450
Renommée: 966
Honneur: 410
MessageSujet: Re: Jakpot ! Nan ? [pv: Hikari] Ven 20 Juin 2014 - 16:58
La miss s’activa, elle comprenait très bien l’urgence du problème. Ça fait toujours plaisir de faire équipe avec quelqu’un qui vous comprend, pas avec un attardé à qui il faudrait tout expliquer à chaque fois. Je l’entendis ainsi ouvrir à la volée toutes les cabines WC, puis déchirer un truc au plafond. De mon côté je ne pouvais pas bouger, la porte tremblait déjà sous les coups des assaillants, si je quittais mon poste, on serait immédiatement envahit. Un bruit de verre brisé et une injure me fit tout de même tourner la tête vers Hikari. La demoiselle s’était coupé la joue et l’arcade droite en détruisant le dôme de verre de la fenêtre qui menait au toit. Pas bête comme échappatoire, mais voir la petite brunette à moitié métamorphosée en louve avec le visage abimé, ça faisait presque peur. Elle se hissa à l’extérieur et me tendis la main.
Nos réflexes furent parfaitement coordonnés, comme un super film d’action. Première action, je chargeai une bonne dose de foudre dans la main droite tout en maintenant la porte de l’autre main et du pied. Puis soudainement je libérai l’ouverture et déchargeai dans le tas l’électricité accumulée. Pas besoin de viser, vu le peuple qui s’était rassembler devant, ça touchera forcement quelqu’un. Troisième action, je courus à toute vitesse jusqu’à la main d’Hikari. Là j’eus une nouvelle frayeur, la puissance qu’elle fut capable de déployer pour m’extirper de là en un seul geste. Véritablement stupéfiant. D’accord les morpheurs sont bien plus physique que tout autre voyageur, sauf exception avec les possesseurs d’écaille de dragon, et la demoiselle n’est plus la petite frêle d’autrefois, et j’ai perdu quelques kilos en changeant de sexe, mais quand même … woaah !

« Punaise je ne te pensais pas aussi braquée … Chapeau bas, héhé. Tu seras terriblement forte quand t’arriveras à te transformer totalement. Ça change tellement de la petite Hikari d’avant, c’est dingue … Enfin bon bon maintenant filons. »

De quel côté, ça c’est un autre problème. Le toit où nous étions, c’était en faite plutôt une plateforme adjacente au casino. Ce dernier étant beeeaaaauuuuuucoup plus haut encore, l’idée de l’escalade n’était pas franchement la meilleure. Mais si on reste là, on va se faire chopper quand même … Tant pis, jouons-là yamakasi. En face de nous, une autre plateforme, un peu plus basse pourrait nous servir afin de redescendre sans risquer de se claquer un truc. De toute manière c’était soit ça, soit prendre l’échelle, qui d’ailleurs est sur la plateforme d’en-face et monter on ne sait où …

« Prête ? » Demandai-je à Hikari en lui adressant un sourire de défi.

Un fracas dans les toilettes d’en-dessous mit le feu aux poudres. Un coup de jus dans les cuisses et je filai à toute vitesse vers le vide. C’est qu’il faut les passer les trois mètres d’aérien. Et la réception ne fut pas très spectaculaire. Je roulai sur les gravillons du toit, faute de pouvoir mieux me réceptionner. Et ce n’est pas agréable du tout, oh que non. Mais hélas pas le temps de ralentir. Sur notre précédente position nos poursuivants se hissaient lentement mais surement, pendant que dans la rue, une petite troupe de trois ou quatre chats cauchemars nous regardait avec des airs menaçants. Problème …

« Heu … Hika, on fait quoi là ? Je commence un peu à m’essouffler à force mais bon … On descend et on tabasse ceux-là ? Ou on monte par l’échelle ? »

Un grondement retentit soudainement à travers toute la ville. Le genre de grondement qui ne présage rien de bon, et pour cause, on pouvait voir petit à petit les bâtiments de la ville se déplacer …

« Et merde … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 310
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 23

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 900
Honneur: 185
MessageSujet: Re: Jakpot ! Nan ? [pv: Hikari] Lun 7 Juil 2014 - 12:40
« Punaise je ne te pensais pas aussi braquée … Chapeau bas, héhé. Tu seras terriblement forte quand t’arriveras à te transformer totalement. Ça change tellement de la petite Hikari d’avant, c’est dingue … Enfin bon bon maintenant filons. »

Elle ne put cependant pas s’empêcher de rougir, c’était agréable de se sentir valorisé. Une seule manière de sortir de cette galère sauter de l’autre côté, sur une autre plateforme, ils aviseraient par la suite.

« Prête ? »

Lui demanda-t-elle avec un grand sourire, ce sourire qui voulait dire : « Cap ou pas cap. » évidemment, elle était cap et lorsque que Dox’ s’élança en première elle la suivit. L’atterrissage fut plus douloureux que ce qu’elle aurait pu penser elle n’avait pas bien anticipé ses mouvement, et avait glissé sur le côté gauche en s’écorchant contre les gravillons. Mais il fallait se relever rapidement, car leurs poursuivants commençait déjà à vouloir sauter d’une plateforme a l’autre.. On était en plein film, digne des yamakasis !

« Heu … Hika, on fait quoi là ? Je commence un peu à m’essouffler à force mais bon … On descend et on tabasse ceux-là ? Ou on monte par l’échelle ? »

Elle regarda Dox’ un long moment en essayant de lui faire comprendre qu’elle n’en avait aucune idée, elle détestait qu’on lui demande de choisir, elle trouvait cela chiant de prendre la parole pour une autre personne et savoir qu’elle allait peut être faire quelque choses dont l’autre n’aurait pas envie ! Un grondement venant du plus profond de la terre la ramena cependant à la réalité et dans un tremblement, l’immeuble sur lequel elles se trouvaient se mit à bouger.

« Putain, c’est quoi ce délire ? Qu’est-ce qu’il se passe ? »

Oui elle paniquait, tout en elle lui disait de ne pas regagner le sol. Si les murs bougeaient elles finiraient écrasé. Elle aurait aimé se terrer dans un coin seule, les mains sur les oreilles en attendant que tout ceci passe. Mais bordel de merde, elle devenait vraiment animale.

« On monte !!!! »

A peine eu telle proposé la solution qu’elle s’élançait en première sur cette échelle qui les mènerais on ne sait-où ! Un coup d’œil derrière elle lui indiqua que Dox’ la suivait mais que, malheureusement, leurs poursuivants étaient déjà sur leur plateforme. Elle sentait qu’elles allaient finir piégé comme des rats, elles n’avaient sans doute pas pris la bonne solution mais peu importais, Elle encouragea Dox’ à grimper les dernières marches plus rapidement et se tourna dans le but de trouver une solution. De ce point de vu elle voyait bel et bien les bâtiments bouger… Lorsqu’un bruit de pas sur les barreaux de fer de l’échelle la ramena à la réalité !

« Qu’est-ce qu’on fait ? »

Elle se plaça juste à la sortie de l’échelle question de rembarrer les premiers qui parviendrait trop haut à son gout !

« A ton tour de nous sauver ma belle ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 2439
Date d'inscription : 13/04/2010
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Nodox Pebbles
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 450
Renommée: 966
Honneur: 410
MessageSujet: Re: Jakpot ! Nan ? [pv: Hikari] Sam 12 Juil 2014 - 0:06
Hikari se mit à paniquer sitôt les premières secousses mais l’adrénaline fut trop élevé dans son petit cœur pour se laisser aller à un coup de flip. Et pour le prouver, elle balança d’une voix forte la réponse à ma question.

« On monte !!!!

- Chef oui chef ! » Lui lançai-je en lui emboitant le pas.

Nous montâmes aussi vite que possible l’échelle sans franchement savoir où ça nous mènerait. Mais faute de temps pour réfléchir, il nous fallait agir. Les poursuivants étaient toujours à nos trousses, en plus petit nombre certes à cause du soudain déplacement des bâtiments, mais tout de même.
Et bien entendu, une fois en haut, c’était encore plus compliqué. Le bloc de béton que l’on avait escaladé se trouvait à présent au-dessus d’un autre, et de notre point de vue, difficile de dire de quoi il s’agissait. Certainement un casino, il n’y a pratiquement que ça ici. En jetant un œil, on devait facilement être à plus d’une centaine de mètre de haut. Enfin beaucoup trop pour sauter quoi. Que faire ? La morpheuse ne savait pas non plus, elle s’occupait à attaquer nos poursuivants sitôt qu’ils arrivaient au sommet de l’échelle.

« A ton tour de nous sauver ma belle ! » Me lança-t-elle.

« Ok dac miss ! Alors pousses-toi une seconde s’il te plait. » Lui répondis-je en souriant en attrapant à pleine main les deux rambardes de l’échelle.

Sitôt qu’elle eut lâchée prise, je déchargeai une forte décharge de foudre dans le métal. Des hurlements ne tardèrent pas à retentir en contre bas, pour notre plus grand bonheur. Et à les voir retomber comme des mouches grillées sitôt que je stoppai l’électricité, ça ne pouvait que faire plaisir.

« Bien, je pense qu’on a quelques minutes devant nous maintenant. Alors voyons … »

Il nous fallait une idée, une sortie, un moyen de se tirer de là quoi. Une idée, une idée, une idée … Oh j’ai une idée ! Oh lala ! Oh lala j’ai plein d’idée !! Ahahah ! Bref, l’idée c’était ça : Profiter du mouvement du bâtiment pour sauter à travers l’immense bais vitrée sur bâtiment d’en-face. Si notre déplacement se poursuit au même rythme et dans la même direction, d’ici cinq secondes la zone où atterrir sera à portée. J’expliquai d’un geste le plan à Hikari, faute de temps pour utiliser tous les mots, puis la prit pas la main.

« A trois ! Un … deux … TROOOIIIIIIIIS !!! »

Un coup de jus dans les cuisses afin de courir comme une dingue jusqu’au rebord de notre plateforme, et sauter. Si on se sort vivant de cette foutue course-poursuite, faudra qu’on s’inscrive à un groupe de yamakasi !
Je repliai les jambes comme si je faisais une bombe dans une piscine à l’arrivée de la large vitre de verre. Problème, avec ce soleil qui se reflète dedans, la vitesse, et certainement beaucoup d’inconscience, nous n’avions aucune possibilité de savoir ce qu’il y avait dessous. Et c’est à peine un mètre avant le choc que je regrettai ce détail.

Le verre explosa en centaine de morceau, et l’atterrissage ne fut pas en douceur. La véranda se faisait office de toit pour une partie du dernier étage de ce bâtiment visiblement très chic, si j’en crois ceux sur quoi j’étais arrivée. Bord du canapé rouge et moelleux, pied de fauteuil, rebord de table basse en bois verni, tapis douillet qui se termine en tête d’ours empaillée. Et ça fait mal, très, vraiment très mal. Autant que je restai recroquevillée sur moi-même, les dents serrées pour encaisser la douleur. Pour le moment il semble qu’il n’y ait personne dans le coin, mais rien ne dit que les fracas de verre ne changeront pas la donne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 310
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 23

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 900
Honneur: 185
MessageSujet: Re: Jakpot ! Nan ? [pv: Hikari] Mer 11 Mar 2015 - 22:04
Des cris retentirent un peu plus bas, elles étaient donc tranquilles pour un petit moment au moins. Une échappatoire, vite, la jeune fille ne tiendrai pas plus longtemps sur ce toit étroit qui à tout moment pouvait être envahi par les hommes de main d’on ne sait qui, qui voulaient on ne sait quoi.

Quand Doxinette lui fit comprendre qu’elle était son plan d’un signe de tête et d’un geste de la main, Hikari ne put s’empêcher d’écarquiller les yeux. En fait, le plan, c’est qu’elles allaient mourir, ouais…  Elle sentit à peine son alliée lui attraper la main et ne fit presque pas attention au décompte qui se mit en route dans sa tête. L’adrénaline était à son comble et les messages nerveux arrivaient jusqu’aux muscles mais ne retournais jamais au cerveau. Une grande inspiration, elle transforme ses jambes, ‘Dox s’envoie une décharge. Elles sautent et alors qu’elles sont dans le vide, Hikari a le cœur au bord des lèvres. Elles essayent de minimiser les dégâts en se recroquevillant sur elle-même avant l’impact ce qui ne servit finalement pas à grand-chose…

***

Un grondement sourd s’échappa de sa gorge au moment où elle se remit du choc. Elle avait mal, des débris de verres s’étaient plantés un peu partout dans sa peau ou lui avait laissés de jolies petites coupures ensanglantées. Il lui avait suffi d’essayer d’étendre les jambes pour ressentir l’envergure des dégâts. Elle se rendit d’ailleurs rapidement compte que son amie était elle aussi en position fœtal et avait d’ailleurs l’air résigné, qui semblait dire qu’elle resterait ainsi tant qu’il le faudrait ou du moins, jusqu’à ce que son corps se remette de l’impact. La baie vitré avait cédé, c’était déjà une bonne nouvelle. Elles avaient cependant éclaté la vitre d’un endroit luxueux semblait il, ce qui n’était a priori pas une bonne nouvelle.

Bon, la déco était sympa, ça c’est sûr. Ours empalé, table basse en verre, appartement lumineux, j’en passe et des meilleurs. Le problème et pas des moindres, si c’est luxueux, y a quelqu’un la dedans et étant donné le vacarme qu’elles ont dû faire en tombant la dedans…. Ça n’allait pas tarder à leur tomber sur le coin de la gueule.  
Elle fit l’effort de se mettre à genoux ce qui la fit râler, c’était douloureux bon sang.

« Dox, faut qu’on bouge. Tu peux te lever ? »

Elle attendit la réponse en se relevant sur des jambes tremblantes, enlevant les bouts de verres qui n’étaient pas tombés d’eux même. Cependant, elle trébucha au bout du premier pas et s’étala par chance sur le sofa qui se trouvait là. Enfin assise elle prit la peine de regarder autour d’elle une porte au fond de la pièce indiquait surement la sortie.

«  On va sortir ma grosse, on va réussir, je le sens bien, tu viens ? »

Elle se redressa, c’était ridicule, on aurait dit une mamie pleine d’arthrose. Bref passons, elles atteindraient la porte quoi qu’il en coûte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 2439
Date d'inscription : 13/04/2010
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Nodox Pebbles
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 450
Renommée: 966
Honneur: 410
MessageSujet: Re: Jakpot ! Nan ? [pv: Hikari] Dim 15 Mar 2015 - 17:18
[Ouais j'avance pas beaucoup la scène, mais en même temps après une si longue pause c'est hard ...]

Hikari sembla s’en être mieux sortit que moi. Avec douleur et blessures certes, mais en tout cas elle était plus rapidement debout que moi. Sans doute grâce à son pouvoir. Les morpheurs sont toujours plus puissant que les autres voyageurs quand ça concerne le corps à corps. Quelques grognements à cause des bobos, je la vis se relever et faire tomber les bouts de verre qui étaient rester plantés dans sa chair. Tout compte fait, c’était peut-être pas une bonne idée de jouer les yamakasi.
Elle demanda si je pouvais me lever, je lui répondis par un pouce en l’air, les dents serrés. Aller on se bouge, sinon ça aura servit à rien de jouer aux héros, ou plutôt aux héroïnes dans le cas présent. Motivation ! Prenant appui sur ce qui passait à portée, donc les restes de la table basse, je me relevai en clignant plusieurs fois des yeux. Du sang un peu partout mal rien de grave. Un bon nombre d’entailles mais là aussi rien d’alarmant. Je soupirai profondément, comme si ça allait évacuer en même temps la douleur puis tournai le regard sur la louve alors qu’elle me relançait encore qu’il fallait partir.

« Ouais ouais … deux secondes. Je suis plus aussi solide qu’avant hein … »

Une fois totalement debout, j’observai les lieux. Les morceaux de verre et des débris au sol prouvaient qu’il s’était passé un truc violent. Le bruit également, donc inutile d’essayer de tout cacher. Pourtant il ne fallait pas rester là non plus. L’avance gagnée par ce mouvement presque suicidaire pouvait être perdu de façon terriblement stupide, comme rester planté là.

« Aller t’as raison, on se bouge sinon on est foutue. »

Filant à l’unique porte de la pièce, je ne vous cache pas que sur les premiers pas, le vertige se fit sentir. Pas de bruit de l’autre côté, et si on entrouvre … rien non plus. Bizarre, soit c’est un piège, soit on a vraiment été aussi silencieuses que des ninjas. Quoi que non, ça ne tiens pas debout, une personne sensée voudrait d’abord savoir qui, voir pourquoi, ce fracas vérandas.
Je tendis une main à la demoiselle puis passai la porte. De l’autre côté, on avait deux options, soit un escalier qui descend, soit un escalier qui monte. En face, une baie vitrée exclusivement prévue pour la luminosité - et donc qui ne s’ouvre pas - nous permettait de voir que les bâtiments de la ville avaient fini leur manège. Ça signifie donc que nos poursuivants, s’ils ont vraiment la niaque, finiront par arriver jusqu’ici.

« Je propose qu’on monte. Au moins on gardera une avance convenable, on pourrait même les semer. Ça te branche ? »

C’est une question rhétorique. En vérité, qu’elle me suive ou non, j’allais monter les escaliers, mais c’est sur que ce serait nettement mieux avec elle.
L’étage n’était pas bien haut non plus, et il donnait sur un autre toit. C’est mort, je resaute pas … Mais que faire du coup ? Merde alors …

« Hikari, on fait quoi ? Si on descend on pourrait retomber sur eux non ? Mais je me sens pas de faire de la voltige à nouveau. Du coup vas-y, choisis je te suivrai, quelque soit ton choix. »

Au moins ça me permettait aussi de la tester, de voir combien elle a grandit depuis nos tout débuts. Non c’est pas parce que je suis une grosse feignasse ! C’est faux ! … Bon un petit peu, d’accord mais ça elle n’est pas obligée de le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Jakpot ! Nan ? [pv: Hikari] Aujourd'hui à 19:13
Revenir en haut Aller en bas

Jakpot ! Nan ? [pv: Hikari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2 :: Kazinopolis-