Haut
Bas

Partagez|

Jogging dans le Parc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Jogging dans le Parc Mar 3 Aoû 2010 - 16:29
Une jeune rouquin courait tranquillement sur l'un des chemins du parc. Il sillonnait l'endroit de fond en comble, car courir était pour lui l'un des meilleurs moyens pour réfléchir. Et en ce moment, il n'arrêtait pas de penser à son étrange rêve de la nuit précédente.

*Et si c'était vrai, tout ça ? Je sais bien que ce n'était sûrement qu'un rêve, mais quand même... Sauter dans le vide, en plus...*

Il n'osait pas trop se l'avouer, mais même s'il était profondément troublé par ce qu'il avait fait, il en était quand même pas mal fier. Lui pour qui le moindre rêve se passant en hauteur était un cauchemar des plus horribles... Mais il fallait reconnaître que ce qui l'a poussé à agir, c'était surtout de revoir sa sœur jumelle. A cette pensée, son regard s'assombrit, et il se dit que de toutes manières, ce n'était pas un simple rêve, quel qu'il soit, qui allait la faire revenir. Il accéléra aussitôt la cadence, et se mit à cogiter sur le drôle de petit être qui était apparu par la suite, ainsi que sur sa phrase.

"Bien sûr que tout ça n'est qu'un rêve. Mais crois-tu vraiment que rien de tout ceci n'est réél ?


Trop plongé dans ses pensées, il ne vit pas le caillou en face de lui, et dérapa. Il glissa mais se rattrapa juste à temps pour éviter de se faire mal.

"Et ben... Voila où ça mène de trop penser..."
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: aucun Mar 3 Aoû 2010 - 16:53
[Précedemment Clic !]

Je marchais sans but, ou peut-être un : réfléchir et se réveiller. Dreamland m'a réveillé plus que je ne la pensais, bien que se soit en dormant. Mes pas errants m'avait mené au parc de ma ville. Plusieurs personnes y vagabondaient. Des mères de famille poussant des poussettes avec à l'intérieur deux adorables petites joue appartenant à un enfant. Certain vieux donnait à manger au pigeon, d'autres pédalaient sur des vieux vélos. Et un seul courait. Ses cheveux roux volaient et retombaient au rythme de ses jambes. Pourquoi je m'arrête à le regarder lui plutôt que les autres ? Sûrement parce qu'il sort du lot.

Je détournais mon regard et continua de marcher, ma robe blanche voletant laissant apparaître mes jambes frêles. Un bruit inhabituel par apport à l'ambiance du parc se fit entendre. Je me retournai, le rouquin avait failli tomber. Bizarrement j'étais soulagée qu'il ne chuta pas.
Oh ! Lucia tu n'as plus peur du sang alors ne t'en fait pas. Personne ne réagissait, mais l'homme ne bougeait pas, sûrement perdu dans ses pensé.

Je m'approchais doucement consciente que ce n'était pas mon genre. Doucement je m'y ma tête devant la sienne, il n'était pas beaucoup plus grand que moi, en même temps je ne suis pas petite.

>> Euh... ça ira ? <<

Je l'avais dit timidement. Rejetant l'idée d'avoir une réponse, je me redressais et attendit le rejet habituel dut à ma bizarrerie permanente.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Jogging dans le Parc Mar 3 Aoû 2010 - 17:13
>> Euh... ça ira ? <<


Ethan eut juste le temps de se remettre du "presque-choc" qu'il se rendit compte qu'une jeune fille s'était accroupie de façon à avoir son visage devant le sien.
Il se secoua la tête pour se remettre les idées en place et lui répondit :

"Euh... Oui, oui... Merci."

Il la regarda droit dans les yeux. Et quels yeux ! Il regarda autour de lui, mais personne d'autre n'avait réagi. Il soupira, se leva et épousseta sa tenue de sport, puis il vérifia de bouger ses membres. Rien de cassé ou de foulé, c'est déjà ça. Il ne put s'empêcher de regarder à nouveau la jeune fille dans les yeux pendant quelques secondes, et se mit aussitôt à rougir de sa propre bêtise. Il ne sut pas trop quoi répondre d'autre sur le moment, comme si la chute qu'il venait de faire lui avait vidé la tête.

"Rien de mal... Juste mal aux mains et aux bras, mais c'est tout. Plus de peur que de mal, heureusement."
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: aucun Mar 3 Aoû 2010 - 18:54
Après un instant, le temps de se remettre en état, il dit doucement :

>>Euh.. Oui, oui… Merci<<

J'étais soulagé. Reprenant peu à peu ses esprits, il me regarda dans les yeux. Mes prunelles s'écartèrent un peu plus sous la surprise. Il me regardais avec une telle intensité j'en eu la chair de poule. Il regarda autour de lui et soupira pour une raison que j'aurais aimé connaître. Oui, je sais j'ai tendance à trop m'inquiéter pour les autres et m'oublier. Je me relevai en même temps que lui. L'homme s'épousseta et parla avec plus d'entrain cette fois.

>>Rien de mal... Juste mal aux mains et aux bras, mais c'est tout. Plus de peur que de mal, heureusement<<

J'en fus soulagé. Mais j'analysais tout de même son corps au cas où. Je n'avais pas vu de sang depuis cette nuit comment réagirais-je la prochaine fois ?
La prochaine fois, je ne l'attendrais pas longtemps, sur le poignet blanc de l'inconnu, une égratignure s'affichait sûrement dû aux multiples cailloux qui ornaient le chemin du parc. Rien de grave, mais quelques gouttes de sang coulaient sur sa main. D'un geste brusque, je mis ma main sur la tête sous ma frange. Je serrais les dents et fermis en me crispant mes yeux.
Je mis une main en avant comme pour pousser l'homme. Je n'avais pas regardez longtemps, mais je ne savais comment j'allais réagir, je ne compte pas tourner de l'œil devant un inconnu et en plein parc, bien que tout le monde s'en ficherais probablement.

Je ravala ma salive et rétorquais :

>>Vous vous êtes égratigné le poignet<<

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Jogging dans le Parc Mar 3 Aoû 2010 - 19:16
>>Vous vous êtes égratigné le poignet<<

Le rouquin, un peu surpris, regarda son poignet. "Ah, mince. Bah, c'est que superficiel".Lorsqu'il vit la jeune fille réagir en se couvrant les yeux de sa main et mettre l'autre en avant, il ne comprit pas tout de suite. Au bout de quelques secondes, interloqué, Ethan plaça son bras blessé dans son dos, histoire de le cacher à la vue de son interlocutrice. Puis, de son autre bras, il sortit de sa poche un mouchoir, qu'il déplia pour l'appliquer sur la blessure, de façon à ce que le sang ne coule plus.

"Vous... Vous ne supportez pas la vue du sang, c'est cela ? Une phobie ? Je connais ça...


Ethan afficha alors un sourire réconfortant et compréhensif, ayant lui aussi une phobie. Ce genre de truc était à prendre véritablement au sérieux, et pas qu'un peu, vu que sa peur du Vide le rendait complètement tétanisé dès qu'il grimpait trop haut sur une échelle. Trop haut pour lui, c'est à dire à partir du cinquième ou sixième barreau... Un peu moins si l'échelle n'était pas stable. Mais vu son précédent, il se promit de réessayer. Mais pas tout de suite, quand même.

Sortant de ses pensées, il roula en boule son mouchoir, devenu usagé, le plaça dans une autre poche et en sortit un autre qu'il plaça également sur la "blessure". Puis, il remonta la manche de son T-shirt au-dessus pour le cacher à la jeune fille qui lui parlait.

"Voila, comme ça ça devrait aller. Vous pouvez regarder, à présent. Il n'y a plus une seule goutte de sang."
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: aucun Mer 4 Aoû 2010 - 13:24
Je me crispais tellement que j'en eut des crampes à la main.

>>Ah, mince. Bah, c'est que superficiel<<

J'entendit quelques bruits, sûrement un pansement ou un mouchoir que l'on sort d'une poche.

>>Vous... Vous ne supportez pas la vue du sang, c'est cela ? Une phobie ? Je connais ça...<<

De quoi avait-il peur ? Je ne lui demanderais pas, trop indiscret.

>>Voila, comme ça ça devrait aller. Vous pouvez regarder, à présent. Il n'y a plus une seule goutte de sang.<<

J'ouvris lentement mes yeux bleus et regardais l'inconnu se cacher le bras derrière son dos. Une idée me vint. Certes, cela fais plus d'une douzaine d'année que je ne supporte pas le sang au point de rejeter tout ce qui est rouge, mais je voulais savoir : Es que Dreamland s'attache aussi à la réalité ?
Je mis ma main en avant puis, d'un geste hésitant, délicatement je pris en douceur le bras de l'homme. Je fit glisser ma main jusqu'à son poignet. Je touchais à présent sa peau égratignée avec ma main froide. Sa peau était chaude, j'en eut un frisson. Rien ! Je n'en croyais pas mes yeux, rien !
Dreamland s'attache donc à la réalité, mais apparemment pas tout, puisque je n'ai rien eu en me réveillant alors que, dans la nuit, je m'étais blessée.
Je lâcha doucement son bras et pris une expression réjouit.

>>Je crois que je n'en ai plus peur depuis quelques jours, je n'étais juste pas habitué, désolée.<<

Je repris après avoir soupiré.

>>Vous devez me trouver bizarre...<<

Je plongeais mes yeux dans les siens, puis en fouillant dans ma poche, je sortis un biscuit sec que je lui tendit gracieusement.

>>Tenez. Mangez, vos bras retrouverons leurs forces<<

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Jogging dans le Parc Mer 4 Aoû 2010 - 13:50
Surpris, Ethan se laissa faire lorsque la jeune fille en face de lui pris délicatement son bras, apparemment pour le regarder. Une idée lui vint à l'esprit. Folle, certes, mais il sut qu'il avait eu raison lorsqu'elle parla:

>>Je crois que je n'en ai plus peur depuis quelques jours, je n'étais juste pas habitué, désolée.<<
>>Vous devez me trouver bizarre...<<

Ethan lui souri alors de tout son cœur, plongeant lui aussi dans ses yeux... Et quels yeux!

>>Tenez. Mangez, vos bras retrouverons leurs forces<<
Il prit le biscuit sec qu'elle lui tendait gracieusement, frôlant ses doigts par la même occasion, sans le vouloir, et sentit à nouveau le contact avec sa peau froide.

"Merci..."

Contemplant toujours son regard, une autre idée lui traversa aussitôt l'esprit tandis qu'il allait croquer la friandise.Il se mit à réfléchir à toute vitesse... Si elle aussi avait vaincu sa peur, et que son rêve était bien réel... Était-il possible qu'elle aussi soit allée dans Dreamland ? A cette pensée, son cœur s'accéléra aussitôt. Il avait encore pas mal de choses à élucider. Si Dreamland était effectivement bien réel, et que cette jeune fille avait, comme lui, une phobie... Et si... Et si ELLE AUSSI y était allée en ayant vaincu sa peur, lui aussi n'aurait plus peur ! Il se promit de vérifier ça dès que possible, et lui répondit également :

"Bah... On ne trouve bizarre que ce qu'on ne comprends pas... Mais Bizarre pour Bizarre, j'aimerais vous poser une question. Non, deux en fait. Premièrement... Quel est ton nom ?" Il fit une pause, attendant sa réponse, et reprit :"Deuxièmement... Tu n'aurais pas fait un rêve étrange avec ta phobie, dernièrement ?"
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: aucun Mer 4 Aoû 2010 - 14:15
L'inconnu pris le biscuit en frôlant mes doigts. Je rougis et détourna le regard. Il ne le mangea pas tout de suite. Réfléchissant. Un long silence se fit, avait-il mal ? Roh ! arrête de t'inquiéter il à juste trébucher !
Je préféra regarder l'horizon. Il commença enfin à parler le gâteau, toujours intacte, dans sa main.

>>Bah... On ne trouve bizarre que ce qu'on ne comprends pas... Mais Bizarre pour Bizarre, j'aimerais vous poser une question. Non, deux en fait. Premièrement... Quel est ton nom ?<<

Qui avait-il de bizarre en demandant mon nom. Peut-être indiscret, mais en aucun cas bizarre. Je le regarda interloquer ne sachant quoi répondre. Il continua en pausant sa deuxième questions.

>>Deuxièmement... Tu n'aurais pas fait un rêve étrange avec ta phobie, dernièrement ?<<

Là, ça pouvait paraître assez étrange, mais il avait raison. Que lui répondre ? Que oui je suis à Dreamland ou que non en mentant. Rien de me tentais. Je préférais répondre à la première.

>>C'est très indiscret, mais vous n'avez pas l'air méchant, alors voilà. Je me nomme Lucia, Lucia Solis<<

Je bouillonnait d'impatiente en voulant connaître son nom, mais ce serais contraire à ce que je viens de lui reprocher. Un coup de vent releva ma robe que je retenais heureusement. Je ne savais vraiment pas quoi dire.

>>Soyons bref ! ça ne sert à rien de tourner autour du pot. Nous savons tous deux ce qu'il se passe en s'endormant, alors passons les questions idiotes. Si tu veux plus de renseignement, je ne peux pas vraiment t'aider je suis nouvelle dans… ce monde<<

Un vertige de culpabilité envahit mon corps. Je vacilla et me retenais à la première chose. Ce fut le torse de l'homme la première chose. Ma main froide se colla à son corps chaud. Je l'enleva directement en essayant cette fois de tenir debout.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Jogging dans le Parc Mer 4 Aoû 2010 - 14:38
>>C'est très indiscret, mais vous n'avez pas l'air méchant, alors voilà. Je me nomme Lucia, Lucia Solis<<

"Enchanté. Moi c'est Ethan. Ethan Blake"

Il guettait sa réaction, qui ne se fit pas attendre. Il avait vu juste ! Donc, Dreamland existait bel et bien... Plongé à nouveau dans ses pensées, il ne fit pas attention à sa robe.

>>Soyons bref ! ça ne sert à rien de tourner autour du pot. Nous savons tous deux ce qu'il se passe en s'endormant, alors passons les questions idiotes. Si tu veux plus de renseignement, je ne peux pas vraiment t'aider je suis nouvelle dans… ce monde<<

Il sentit aussitôt Lucia et se retenir à son torse et fit en sorte de la retenir, pour ensuite éviter qu'elle ne tombe à nouveau..

"C'est pareil pour moi. Est-ce que ça va aller ? On ferait mieux de s'assoir, il y a un banc pas loin."

Il désigna ledit banc, vide, placé à l'ombre d'un arbre. Autour d'eux, il n'y avait presque plus personne. Seulement quelques cyclistes passant ça et là. L'un d'eux, typé africain avec des énormes dreadlocks sur la tête et un tribal sur les bras, s'était même arrêté lorsqu'il vit Lucia défaillir, mais il se remit aussitôt en selle voyant qu'Ethan s'occupait d'elle. Ethan s'approcha du banc, et invita Lucia à faire de même avant de s'y assoir à son tour. Puis, le rouquin coupa le biscuit sec en deux et tendit une moitié à la jeune fille. S'il racontait ça à quiconque, on le prendrait pour un fou, c'est sûr. A moins que ladite personne ait vaincu sa phobie, elle aussi. Mais ça...

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: aucun Mer 4 Aoû 2010 - 15:48
Il la soutenais à présent. Mon corps était bien fragile, même trop, à chaque fois qu'elle pensait trop ou que trop de choses la chamboulait elle vaciller, mais seulement en vu du sang, elle perdait connaissance. Plus maintenant.

>>C'est pareil pour moi. Est-ce que ça va aller ? On ferait mieux de s'assoir, il y a un banc pas loin.<<

Il n'avait pas tord, j'en avais marre d'être debout. A part un étranger, le parc était rester silencieux et ne c'était rendu compte de rien. Tant mieux, je n'aurais pas dû parler à haute voix de Dreamland. De simple rêveur m'aurait pris pour une folle ainsi qu'Ethan qui lui n'avait rien de fou pourtant par apport à moi. Ma peau blanche, mes grands yeux et ma façon de réagir faisait peur à certaine personne.
Ethan me tendit la moitié du gâteau je le déglutit sans attendre, la faim me rongeait et je n'était rien allez acheter.

>>Ethan ? Sans vouloir te gêner, quel est ta peur ? ou était du moins<<

Il ne répondit pas tout de suite j'en profitais pour continuer.

>>Je peux marcher jusqu'à chez moi, tout de même. Vu que je t'ai arrêter dans ton sport… Tu peux continuer je me débrouillerais<<

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Jogging dans le Parc Mer 4 Aoû 2010 - 17:12
Ethan avala sa moitié de biscuit en même temps que Lucia. Celle-ci lui parla alors.

>> Ethan ? Sans vouloir te gêner, quel est ta peur ? ou était du moins...Je peux marcher jusqu'à chez moi, tout de même. Vu que je t'ai arrêter dans ton sport… Tu peux continuer je me débrouillerais<<

Le rouquin attendit qu'elle ait fini, et lui répondit :

"En fait... La phobie que j'avais, c'était le vide. Il s'est passé... Une... Une certaine chose qui a fait que je ne pouvais plus me trouver dans un endroit situé en hauteur sans être carrément paralysé. Bien sûr, le fait d'être attaché ou en sécurité avec des barrières m'aidait si je restais concentré là-dessus, mais en général... J'en étais paralysé par la terreur."
Son regard s'assombrit l'espace d'une seconde, mais il redevint aussitôt clair et continua de sourire à Lucia.

"Pour ce qui est du jogging, je comptais m'arrêter ici de toutes manières. Courir m'aide à réfléchir, mais mon corps a quand même ses limites. La preuve : j'ai chuté !"
Ethan fut alors pris d'un petit rire et continua de lui sourire.
"Mais si ma présence te dérange, je peux m'en aller si tu le désires. J'espère juste que nous aurons l'occasion de nous revoir, que ce soit ici où tu-sais-où."

A dire vrai, pour lui c'était sa présence à elle qui le rassurait un peu. Avoir discuté avec elle lui confirma qu'il n'était pas fou, mais surtout qu'il y avait d'autres gens en qui il pouvait partager une Expérience. Puis, Ethan sortit de sa poche un petit stylo et un petit calepin sur lequel il griffonna. Il arracha ensuite la page sur lequel il avait écrit, et la tendit à Lucia.

"C'est là que j'habite. Il y a aussi mon numéro et mon e-mail si tu veux me joindre."

Sur ces mots, il se leva calmement et se prépara à partir.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: aucun Mer 4 Aoû 2010 - 18:36
>>En fait... La phobie que j'avais, c'était le vide. Il s'est passé... Une... Une certaine chose qui a fait que je ne pouvais plus me trouver dans un endroit situé en hauteur sans être carrément paralysé. Bien sûr, le fait d'être attaché ou en sécurité avec des barrières m'aidait si je restais concentré là-dessus, mais en général... J'en étais paralysé par la terreur.<<

Sa phobie est donc aussi intense que la mienne. Ne plus pouvoir bouger impliquer plusieurs secouristes dans l'affaire, j'était contente qu'il ai vaincu sa peur. Il me souriait, je me sentais étrangement en sécurité avec lui et en même temps perturbé, comme la plupart du temps.
Il sortit de sa poche un stylo et un calepin sur lequel il écrivit je ne sais quoi. Le bruit que fit la page en se déchirant me fit sursauté. Encore trop perdu dans mes pensés. En le tendant le bout de papier il dit :

>>C'est là que j'habite. Il y a aussi mon numéro et mon e-mail si tu veux me joindre.<<

Je rougis puis me ressaisis quand il voulut partir, d'un geste brusque je me leva et l'attrapa par la manche ce qui m'aida à ne pas tomber, douée comme je suis ! En le tenant j'observais le morceau de papier, il habitait dans le même immeuble que moi, l'immeuble à studio. Mes pupilles s'ouvrirent un peu plus sur la surprise. Je le regarda une fois de plus dans ses yeux puis lui fit la remarque :

>>Tu habite dans le même immeuble que moi. Si tu tiens absolument à rentrer je veux bien t'accompagner.<<

Je voulu sourire, mais j'avais trop peur que mon sourire le décide à rentrer seul. Je n'avais pas souri dans la vraie vie depuis l'accident, seul Dreamland avait le droit de me voir ainsi. Bien que ce ne fut pas le plus beau spectacle.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: ... Mer 4 Aoû 2010 - 19:05
Ethan fut surpris que Lucia s'agrippe ainsi brusquement à lui, ne s'y étant pas du tout attendu. Au contraire, il pensait qu'elle resterait ici, sur le banc. Peut-être qu'il la reverrait ici, où sur Dreamland, voire peut-être pas...

>>Tu habite dans le même immeuble que moi. Si tu tiens absolument à rentrer je veux bien t'accompagner.<<


Alors ça ! Pour une nouvelle, c'en était une sacrément bonne ! Le jeune rouquin écarquilla des yeux ronds comme une assiette et fut prit d'un fou rire aussi soudain qu' inattendu. Il capta aussitôt son regard, à nouveau (Et franchement... Quels yeux !), et lui souris tendrement.

"Pour une nouvelle, c'est franchement pas mal ! Toi, tu veux partir où rester encore un peu ici ?"


Raaaah ! Mais qu'est-ce qu'il avait à la regarder toujours dans les yeux, comme ça ? Tiens, pour la peine, il se serait volontiers remis à courir, voire à se fracasser le crâne contre un mur, au choix. Quoi qu'il préférait la première, bien entendu, mais il resta là, à attendre. Il ne savait pas trop ce qu'elle pensait de tout ça, mais il voulait profiter du moment présent, sans trop tergiverser sur tout et n'importe quoi. Non pas qu'il soit plusieurs dans sa tête, mais quand même, il y avait de quoi discuter ! Dreamland, sa phobie, Lucia, sa phobie, le fait qu'ils habitent dans le même immeuble, vaincre sa peur... Ohé ! C'est reparti, Ethan est replongé dans ses pensées, comme à chaque fois que le sujet repasse sur la table. Il émergea soudain de ses pensées, et continua de regarder Lucia droit dans les yeux, toujours en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: aucun Mer 4 Aoû 2010 - 19:16
Ethan fut pris par une hilarité soudaine puis plongea lui aussi ses yeux dans les miens encore une fois avec une intensité qui me fit trembler. De quoi pouvait-il rire ? n'empêche son rire était agréable. Il se calma et répondit :

>>Toi, tu veux partir où rester encore un peu ici ?<<

Je ne savais pas trop. Marcher dans le parc doucement en parlant. Enfin quelqu'un qui partageais mes rêves. Je faillis sourire une deuxième fois. Ethan me regardais toujours, mais d'un regard vide. J'attendis qu'il submerge. Cela ne dura pas longtemps, ses yeux replongèrent dans les miens, je rougis. Qu'avait-il avec mes yeux bon sang ?!

Je détournais le regard et cacha mon visage dans mes mains.

>>Arrête s'il te plait… De me fixer comme ça, c'est effrayant à force!<<

Je me repris et répondit à sa question.

>>Rentrons doucement en prenant quelques détours. Si ça ne te dérange pas j'aurais aimer parler avec toi de la nuit… Enfin de dormir je veux dire !<<

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Jogging dans le Parc Mer 4 Aoû 2010 - 19:28
>>Arrête s'il te plait… De me fixer comme ça, c'est effrayant à force!<<

"Pardon. Je ne recommencerai pas. N'empêche, on dit que les yeux sont le miroir de l'Âme... Et les tiens sont... Très profonds, c'est tout."

Le visage d'Ethan arbora jusqu'aux oreilles un rouge d'un éclat très soutenu. D'un coup, il commençait à avoir un peu chaud..

>>Rentrons doucement en prenant quelques détours. Si ça ne te dérange pas j'aurais aimer parler avec toi de la nuit… Enfin de dormir je veux dire !<<

"C'est d'accord. De... De quoi veux-tu qu'on parle, en... En premier ?"


Il avait le teint toujours aussi rouge, mais s'efforçait de se calmer. Ce n'était vraiment pas facile, n'ayant jamais eu l'habitude. Bien sûr, les arts martiaux lui avaient appris le self-control, et ne se mettait que très rarement en colère, ou alors il fallait vraiment le faire sortir de ses gonds, mais là... C'était complètement différent ! Il ne pouvait cependant pas non plus s'empêcher de regarder Lucia, mais s'efforçait de ne plus croiser son regard. C'est dommage qu'elle ne veuille pas sourire, en tout cas. Il ne savait pas si c'était "volontaire" de sa part où s'il avait dit quelque chose de mal ou de blessant pour elle. Il fallait toujours qu'il fasse l'idiot quand il ne fallait pas...
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Jogging dans le Parc
Revenir en haut Aller en bas

Jogging dans le Parc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Vie Réelle :: Parc-