Haut
Bas

Partagez

Karaoké (Felen-Hikari)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Hikari Nikaido
Surnom : L’Alpha Blanche
Messages : 374
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 480
Renommée: 1000
Honneur: 180
MessageSujet: Karaoké (Felen-Hikari) Karaoké (Felen-Hikari) EmptySam 2 Juil 2011 - 23:58

Une fin d'année peu enviable.:

Comment une fin d'année pouvait être aussi merdique ? C'était déplorable. Des cours tout l'après midi, pas une seconde à perdre dans un café perdu, ou encore dans une boutique. Non pas une seule seconde de liberté des cours, des prof's et encore des cours. Chacun dans ma classe ne pouvait tenir en place plus longtemps, être assis autant de temps était juste mauvais pour chacun d'entre nous. Plus tôt, après le déjeuné qui bizarrement avait été d'une qualité médiocre lui aussi, j'étais concentré a ne rien faire comme à mon habitude. Je regardais par la fenêtre lorsqu'un petit bout de papier blanc vint ce poser sur ma table ce qui ne parut déranger personne. Je l'attrapais vivement trouvant enfin quelque choses d'intéressant à faire plusieurs tête se tournais dans ma direction et attendais ma lecture d'un regards appuyé. J'ouvrais ce petit bout de papier et dessus une écriture de fille en patte de mouche avait écrit

:" Bon comme vous le constatez on passe une journée pourris, alors que c'est le dernier jour ce qui me parait totalement incorrect. Pour rattraper le coup je propose de sortir ce soir alors deux choix : -Speed dating ou Karaoké ? "

Voila le contenus de ce petit papier, chacun pour donner son avis, avait mit un trait a la fin de la proposition qui lui plaisait le plus. Etrangement j'étais la dernière a recevoir le papier dans une classe de 31, 15 batonnets en face de chaque propositions, je ferais donc office de balance et quitte a choisir autant faire un karaoké plutôt que de rencontré des mecs puants l'alcool. J'ajoutais donc mon petit batonnets enfournais le papier dans ma poche et sans plus attendre jubilais sur ma chaise en attendant vainement la sonneries de cette foutu dernière heure de cours. Une fois la dernière sonneries passé et bien sur avant que le prof continue a nous saouler je prenais place devant la classe et sans plus tarder déclarais avec un ton plein d'entrain :

"Ce soir c'est Karaoké les enfants Wink !"

Le prof, totalement hébérlué par cette invasion commenças a begailler :

'-Ma-maa-mademoiselle Nikaido je vous prierais de ne pas m'interrom..
-Pardon ? Vous disiez ? Peux importe. A l'année prochaine monsieur Mosby.
-Ma-maa-mademoiselle Nikai..."

Je n'entendis pas la suite de ce qu'il voulait dire et sortait en vitesse de ce lycée totalement dépassé par l'été arrivant enfin. Je passais le portail pour rentrer chez moi, tout le monde se salua et nous nous sommes donné rendez-vous a 20h au Karaoké. Je marchais dans la rue lorsque dreamland me traversa l'esprit ca allait être encore plus farfelue que d'habitude avec la lourdeur de l'atmosphère orageux, sans oublier que les gens ne seront que plus délurés dans ce monde onirique. Ce bon vieux Nodox devait enchainer les missions et son appétit charnel devait être parfaitement servit, Cain paresseux devait être en train d'essayer de penser j'aurais aimé voir ce que ça donnait. Enfin bon bref enfin devant la porte d'entrée je m'étonnais de la non présence de voiture dans l'allée. J'ouvrais avec une certaine sensation de déjà vu un mot sur le frigo.

-Chéri, suis parti faire ce que je sais le mieux faire, trouver des infos. Rentrerais pas ce soir . Papa.

Je me retrouvais a nouveaux seule dans cette énorme maison froide et silencieuse. Ne pouvant supporter ce vide absolu j'allumais la télé, la radio et tout ce qui pouvais me procurer la petite sensation de ne pas être seule. Je montais dans ma chambre, comme a mon habitude lançais mon sac sur le lit et farfouillais dans mes tiroirs en quètes d'une tenue. La sonnette retentit dans le couloir. Je descendais les escalier et ouvrais la porte. Un panier avait été posé devant celle ci on ce serais crus dans un film ou le bébé est laissé devant la porte d'entré. Je soulevais le drap qui le recouvrait et découvrait une petite boule de poil toute blanche avec des yeux vert me fixant amicalement. J'attrapais ce qui m'apartenais à présent, relevais la tête, observait les alentours sans trace de la moindre présence et j'emportais ce magnifique cadeau du ciel dans ma chambre. La posait sur mon lit après mettre assuré du sexe de la bête. Je décidais de lui trouver un prénom. Ce serais... Wolfine elle me faisant penser a moi dans le monde de Dreamland, c'était sur elle devait s'appeler Wolfine. Après plusieurs minutes d'attendrissements, de caresses et de ronronnements. Je retournais a mes occupations, optais pour un jean troué d'un peu partout un t-shirt blanc étrangement cour avec écris dessus en noires, comme si l'écriture avait fondue "Rock". Je laissais mes longs cheveux détaché et me maquillais que très legérement en hésitant pour le smoke eyes qui aurait fait beaucoup trop rock n' roll. Soudainement mon portable qui était sur le lit ce mit a vibrer. Wolfine qui s'était endormis ce réveilla en sursaut et bondit sur moi me griffant legérement la poitrine. J'attrapais l'engin et lisais le message :

"Hikari, j'ai réservé pour la classe tout a l'heure et le mec' du Karaoké m'a dit que nous ne serions pas seules et qu'un autres groupes de personne aparement plus agées avait eux aussi réservé. C'était pour te prévenir des risques de squateur. Bisous Helena. "

Ca promettait d'être intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Felen Ankou
Messages : 263
Date d'inscription : 16/08/2010
Age du personnage : 29

Habitué
Felen Ankou
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Karaoké (Felen-Hikari) Karaoké (Felen-Hikari) EmptyMar 5 Juil 2011 - 20:50
Dreamland quel endroit merveilleux… Si seulement Felen pouvait y être a cet instant précis. Malgré tout ce qu’on pouvait dire le monde normal n’était pas du tout idyllique, bien loin de là même. Ce n’était qu’un immense tas de merde sur lequel chaque chose semblait servir a vous pourrir la vie. Les voitures par exemple, magnifique mécanique dont la principale fonction est de vous emmener d’un endroit A a un endroit B. Voici la théorie, simple et pratique. Mais la vraie vérité c’est que la voiture ne sert qu’a une chose, vous éclabousser les jours de pluie, lorsque vous marcher sur un trottoir au bord de la route, pour laisser la place de passer a une petite vieille dont le déambulateur pourrait tout aussi bien servir a un pachyderme aux vues de sa taille.
Il faisait beau dehors…
Le problèmes des éclaboussures ne se posait donc pas pour Felen, cependant un second problème bien plus important venait de se présenter. L’un des amis de Felen courrait vers lui tout content un morceaux de papier a la main. Ca sentait l’idée pourrie, le mot a la con, le plan a problème… Bref ça sentait aussi mauvais que les chaussette de la veille.

« FELEEEEEEEEEEEEEN ! »

Oui, hurle mon con, on t’avais pas remarquer en train de courir et d’agiter les bras dans ton T Shirt rose et ton cycliste orange… Felen haïssait l’homme qui s’apprêtait a lui parler, bien qu’il fussent ami, simplement parce que Felen lui avait plus ou moins sauvé la vie.

« J’ai découvert un truc génial, faudra que je te cure les oreilles avec mon coton tige !
-HOW ! Espèce de taré ! T’approche ton engin de mon visage et je te jure je le coupe et te le fait bouffer !
-Mais nan abrutis, un vrai coton tige !
-Ha… Et pourquoi ?
-Bah tout a l’heure je me nettoyé les oreilles et mecs ça m’a tellement fait du bien que… Bah j’ai… Enfin tu vois quoi un truc d’homme.
-Putain… Gaël… Encore une fois… Ne me parles jamais de tes érections… Même si elles sont provoquées par une femme d’accord ?
-T’es relou si on peut pas parler de trucs de mecs alors…
-Nan mais na ça a rien a voir ! Bon t’avais pas plus important a me dire ?
-Ha si ! Y a des filles d’une autres classes qui font un karaoké ce soir, chez Jim’s. Elles y vont avec des mecs de leur classe, mais bon y aura de la jolie minette a chasser, ça te tentes ? »

Un karaoké, la bonne excuse. L’une de première rencontre entre Felen et Gaël remontait a l’époque ou ils avaient un groupe ensemble, et Felen était a l’époque le chanteur. Depuis la séparation du groupe le chant n’était plus une chose que Felen pratiquait régulièrement. Mais de temps a autres Gaël essayait de l’entraîner dans un plan a la con juste pour le plaisir de réécouter son ami chanter… Et sans doute fantasmer sur une potentielle histoire entre eux…

« Je le sens moyen cette idée…
-Aller on va bien s’éclater ! Et puis t’es pote avec Jim’s il nous mettra dans la même salle si tu lui demande ! Felen je t’en prie !
-Pourquoi tu veux absolument y aller…
-Bah disons que y aura l’une des plus belles filles du lycée et…
-Depuis quand tu t’intéresse aux filles ? Je suis presque plus choqué que si tu m’avais dit que t’étais marié a un chat… Nan pas un chat en fait…
-Ha mais nan pas pour moi ! Pour toi ! T’es célibataire en ce moment non ? Vous feriez une superbe paire.
-Nan mon cœur est encore trop fragile pour que je m’intéresse a une autre…
-Bah alors viens juste te changer les idées mec !
-Ok, rendez vous 19h là bas ?
-Ouaip ! »

*****

Le Micro qui saigne, aussi appelez chez Jim’s pour ceux connaissant le taulier de la baraque, Alfred… Gaël aurait dû être là… Depuis environ 15 minutes maintenant, mais Felen était seul dans la plus grande salle du Karaoké et celle-ci se remplissait petit a petit de gens qu’il ne connaissait pas. Son portable sonna, Fuck You, de Lily Hallen, autant dire un message de Gaël… Parfait ! celui-ci ne viendrait pas… Mais il avait prévenu d’autres amis de Felen qui eux aussi en avait marre de se coucher aussi tendu qu’un arc.
La soirée commençait bien, heureusement pour lui tout les morceaux de rap et de RNB avait était retiré de la playlist et sur les plus de 8000 titres jouables ce soir Felen les connaissait et les aimait tous !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Hikari Nikaido
Surnom : L’Alpha Blanche
Messages : 374
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 480
Renommée: 1000
Honneur: 180
MessageSujet: Re: Karaoké (Felen-Hikari) Karaoké (Felen-Hikari) EmptyMar 5 Juil 2011 - 22:58
Une soirée sympa:


Il était 19 heures et bien évidemment j'avais tenue a passer au karaoké avant que tout le monde arrive, pour être sur, que la réservation avait été pris en compte et que tout était parfaitement prés. J'entrais donc dans mon accoutrement de rockeuse et m'approchais du contoire Alfred occupé a ne rien faire, comme a son habitude me vit entrer et sans attendre ce redressa les bras ouvert.

-Hikariii, My god cela fait un moment que je t'avais pas vu ici.

-Alfred ! J'ai pas eu le temps de trop re-travailler ma voix ces temps si mais comme on dit faut s'y remettre un jour. Lui dis-je, en le prenant dans mes bras et en lui demandant si tout était en place pour ce soir.

-Baah ouais miss, vous avez la plus grande salle et vous êtes deux groupes.
-Pardon ?! Je pensais que l'on aurait pas été dans la même salle quand même.

-Désolé Hika, mais l'un de mes plus grand client me l'a demandé et là ! Au moins tu trouveras quelqu'un à ta hauteur

L'idée ne m'enchantais pas vraiment, mais les gens de mon groupe voudraient draguer c'était une évidence surtout les filles.

-C'est d'accord, j'éspère qu'il est au niveau.

-Demande lui, il est déjà la.

Alfred me montra la salle du doigt et me lança un clin d'oeil, je m'avançais donc tranquillement dans l'allée, regardais par la fenêtre et découvrais un mec de mon lycée, de la classe supérieur. Je me baissais en vitesse et continuais de l'observer. Il était beau et son seul oeil encore valide, était d'un vert éclatant, comme celui de mes yeux, son cache oeil m'intriguait et j'aurais donné n'importe quoi pour lui demander ce qui c'était passé. Mais le souci, c'est que ce mec la, ce lycéen. J'avais flashé dessus en début d'année. Je me voyais mal me présenter alors que personne n'étaisla. Je me relevais et repartais vers le comptoir, je saluais Alfred et lui signalait que je serais la sans faute a 20heures, déjà dans la rue des amis, que je connaissais s'avançaient pour rentrer. J'en profitais pour flaner dans les rues pietonnes et marchande. Une heure plus tard j'arrivais au micro qui saigne. A l'entrée des mec'sdu groupes plus âgés était en train de fumer. Je passais a côté, ce qui ne l'aient empécha pas de me matter sans discrétion

Je me retournais toute souriante et leurs administrais un magnifique majeur levé en guise de salutation. Cela les firent rire et moi aussi par la même occasion. J'entrais dans la salle complètement déchainée et en pleine forme, je saluais les connaissances et envoyais des sourires aux inconnus. Après quelque minutes, Alfred entra dans la salle munie de deux micros. Il en prit un et commença a faire un discours :

"- Bonjour, a tous bienvenus au micro qui saigne pour ce qui ne me connaissent pas je suis Alfred. Il m'a semblé comprendre que vous étiez tous des rockeurs dans l'âme. C'est pour ça que j'ai fait une liste de chanson entieremment faite pour vous, a présent je laisse le micro à Hikari qui aprés sont discours le passeras a Felen qui vous expliquera tout."

Tous les lycéens de mon groupe commencèrent a parler entre eux se demandant, si le Felen dont parlait Alfred était bien le gars de notre lycée, grand, fort, complètement déjanté et pour tout arranger gros chercheur de bagarre ou du moins qui aimait la baston a ses heures. Pour dissiper les questions j'attrapais le micro qu'Alfred venait de me lancer. Montais sur la table surmontant les autres.

"- Hey les gens, pour ceux qui ne me connaisse pas, moi c'est Hikari. Comme vous l'avez sans doute remarqué Alfred nous à gentillement laissé la grande salle. Nous sommes deux groupes et la majorité des gens présent ici ne ce connaissent pas. Apprenez a vous connaitre et surtout, surtout ! Tachez de vous éclater au maximum.
Vous êtes prêts ?!

- Oui !! "Déclarérent ils tous en coeur. Je descendais de cette petite table basse qui allait bientôt être pleine de gateau apèros et de boissons. Je m'approchais de Felen qui n'avait pas bougé d'un poil depuis 19 heures. Il était cependant assis entre deux filles de ma classes que je ne connaissais pas. Elle n'avait pas perdu de temps et le draguais sans ce cacher. L'homme en question rigolais et souriait d'un sourire plutôt charmeur. Elles étaient maquillé comme des prostitués et était en mini jupe. Je le regardais fixement et sans perdre de temps lui envoyait le micro dessus.

- Il me semble que c'est a toi de nous expliquer monsieur le grand client ! lui dis - je le sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Felen Ankou
Messages : 263
Date d'inscription : 16/08/2010
Age du personnage : 29

Habitué
Felen Ankou
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Karaoké (Felen-Hikari) Karaoké (Felen-Hikari) EmptyLun 11 Juil 2011 - 14:49
Le « grand client », c’te bonne blague… C’est comme ça qu’Alfred nommait ses anciens vigiles lui ? Certes Felen n’était pas le dernier a utiliser le karaoké… Mais en général il le faisait en dehors des horaires d’ouverture, pour son seul plaisir et donc, sans payer… Donc de là a se considérer comme un grand client. Cependant c’est vrai que lui seul était responsable de la playlist du Karaoké, et que lui seul était responsable de l’aménagement de cette salle aussi… Le fait étant aussi qu’il avait habité la dîtes salle pendant prêt de trois mois… Bref durant toute se période « d’aménagement », période que Felen avait su élargir avec talent.
Deux charmantes créatures prenait la tête de ce pauvre Felen depuis bientôt un quart d’heure. celui-ci riait a leur plaisanterie et essayait de se montrer indulgent envers elles. Cependant un observateur consciencieux et méthodique, aurait vite fait de se rendre compte que le pauvre animal s’était vu prit au piège bien malgré lui. Il était a moitié en train de somnoler dans sa banquette quand les deux tigresse s’était approchée… u vue de leurs bijoux, tenues et maquillage, Felen aurait préféré employer le terme de couguars, mais il leurs manquait encore une bonne trentaine d’années pour ça. Elles étaient donc laide a l’intérieur, habillée comme des pouffes a la plastique refaite et n’avait sans doute qu’une expérience très limitée en ce qui concernait le sexe… Bref elle n’avait rien pour plaire et perdrait sans doute leur innocence dans des toilettes nauséabonde un soir de beuverie… Si elles se débrouillaient bien elles pourraient la perdre cette nuit même avec un de leurs camarades de classe, ou bien encore un des pseudos-amis de Felen… Au moins, le cadre serait moins infectieux, Alfred tenait a avoir les toilettes les plus propres qui soit et Felen devait le reconnaitre, les plus confortable aussi.
Une jeune femme était en train de faire une sorte de discours au micro. Une jeune femme qui… Ha non c’était Alfred en fait… Après lui cependant ce fut une jeune femme… Ou fille, puisque selon son apparence elle devait être au sortir de l’adolescence et selon ses manières ne pas encore avoir connus d’hommes… Son discours fut court, elle invita les gens a s’amuser et a faire connaissance… Avait elle conscience qu’a l’heure actuel les trois quarts des hommes présent rêvait de mieux faire connaissance avec son entre-jambe ou sa poitrine ? Forcément, Felen le premier se serait bien laissé aller a l’inviter a boire un verre… Il se serait même fendu d’un dîner romantique au restaurant, ou au MacDo du coin, vu ses maigres ressources actuelles… Surtout si cela lui permettait de fuir les deux harpies autour de lui.
La jeune femme descendit de la table basse ou elle s’était perchée. Et se dirigea tout de go vers le pauvre Felen, qui se sentit rougir. Elle lui lança le micro dessus, Felen l’avait certes vu arriver et essaya par conséquent de l’attraper… Essayer étant le bon terme, le micro vint s’écraser en plein sur le visage du jeune homme…

« Classe l’entrée en scène, merci… »

Felen se massa délicatement le nez et se leva pour prendre la parole… Pour le coup, il aurait aussi bien put discourir assis, mais cela lui permettait de s’éloigner un peu des deux excentriques et il ne s’en sentait que plus heureux.

« Bon, puisqu’on me fait travailler alors même que je suis en repos… Permettait moi de vous expliquer les fonctionnement de la maison… Tout d’abord vous aurez un large choix dans les styles musicaux, en fait tous sont représenté, exception faite du RNB et du Rap. Vous pourrez chanter, en solo, duo, trio et… On a cassé le quatrième micro récemment donc… C’est tout… Sauf si vous vous mettez a plusieurs sur le même micro évidement. Euh sinon… Bah… Si vous chantez mal… Chantez ! »

Felen jeta a son tour le micro a une personne au hasard dans l’assemblée, le premier tour de chant ne serait pas le sien… De toute façon il ne chanterais très certainement pas avant que le nombre de personne en présence diminue. Gael avait prévu la soirée a l’origine pour que Felen y rencontre de jolie et jeune demoiselle… A défaut de vraiment en avoir envie, il y en avait ben une a qui parler ne serait pas désagréable.
Le jeune homme s’approcha donc de sa cible et de la voix la moins charmeuse du monde il déclara :

«T’t’appeles Hikari c’est ça ? Enchanté, moi c’est Felen, c’est toujours plus sympa que Granclian, puis c’est tellement charmant comme nom. »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Hikari Nikaido
Surnom : L’Alpha Blanche
Messages : 374
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 480
Renommée: 1000
Honneur: 180
MessageSujet: Re: Karaoké (Felen-Hikari) Karaoké (Felen-Hikari) EmptyMar 12 Juil 2011 - 16:48
L'idiotie, quel charme délicieux -- :



Quel drôle de façon d’aborder une jeune fille. Felen quel nom étrange, c’était positionné à côté de moi après avoir expliqué le contenu de la playlist. N’oublions pas non plus qu’il avait balancé le micro au travers de la salle pour ne pas avoir à chanter en premier. Etais-ce de la timidité ? Alfred m’avait pourtant assuré que Felen serais un adversaire plutôt fort pour moi. Bien sûr si j’avais une guitare je l’exploserais littéralement mais dans un karaoké il n’y avait pas de guitare. Je n’avais aucune envie de m’excuser pour l’avoir appelé grand client, mais j’avais plutôt envie de le taquiner.

« Je n’ai pas pour habitude de parler aux inconnus, surtout quand ceux-ci sont charmant. »

Déclarais-je en me plaçant devant lui et en attendant la moindre réponse. Hélas je n’eus pas du tout le temps de l’entendre. Héléna qui venait d’arriver ce précipita sur moi et sans attendre m’agrippas par le bras. J’eus juste le temps de me retourner pour envoyer un bref « excuse-moi » à Felen. Ce n’est pas vrai mais que lui prenait-elle, elle venait de m’enlever alors que je parlais enfin à la personne la plus intéressante de cette soirée. Héléna qui fonçait tête baissé sans me laisser souffler, s’arrêta enfin quand elle fut arrivée dans les toilettes.

« Hikari, tu as vu à qui tu parlais ?

-Euh… Ouuuiiii.

-Tu parlais à Felen, Felen Ankou ! Tu vois de qui je veux parler hein ? Ce mec trop craquant de la classe supérieur ! Tu sais bien ! Ce mec sur qui tu flashais en début d’année, Mais tu sais bien que t’a jamais osé y aller ! Hein tu t’en souviens rassure moi ?! Et puis tu sais bien il parait que c’est un coureur de jupons et puis on m’a dit qu’il avait une copine. Oh et puis tu sais j’aimerais bien me le faire si c’est possible.

Cette fille avait vraiment la technique pour enfoncer le couteau au plus profond.

-Dit moi Héléna, la prochaine fois que tu feras un monologue, pense à respirer.

Lui disais-je en lui envoyant un clin d’œil.

-Bref quel était le but de ton irruption !

-AHHH OUUUIII ! J’allais oublier j’ai besoin d’un conseil !

Elle sortit deux gloss de son sac et me les mit sous le nez.

-Quelle couleur ?!

- Euh rassure-moi Héléna, tu as bien évidement remarqué qu’ils ont tous deux la même couleur ?
-Bah oui, c’est bien pour ça que c’est dur de choisir. »

Je levais les yeux au ciel, lui passais l’un de mes gloss et sans plus attendre quittais cette idiote. Quel monde superficiel, tel était le monde d’Héléna. Elle n’était pas méchante et pouvait être intéressante quand elle le voulait, mais lorsqu’elle était en soirée et qu’il y avait du mec à la clé. Elle devenait une débile finit. Je rentrais à nouveau dans la salle de karaoké et cherchais Felen du regard. Des cheveux roux ne devraient pourtant pas être difficiles à retrouver dans cette salle.
J’essayais d’avancer mais les gens était en masse et dansais dans tous les sens au rythme endiablé des chansons interprété par leurs amis. Héléna qui était elle aussi rentré me sautas dessus et m’encouragea à danser avec elle sur une balade de rock plutôt belle, évidement Wind of change des Scorpions ne laissais personne dans l’indifférence. Plusieurs couple en profitèrent pour se lancer dans une sorte de slow qui j’espère serais le seul de la soirée. Héléna m’attrapa et me força à danser avec elle c’était assez spécial. Surtout lorsqu’elle me fit tourner et que sans m’y attendre je fini dans les bras d’un autre danseur. J’en déduis donc que nous changions de partenaire après avoir échangé de brève pas, je recherchais vivement Felen qui je l’espérais, c’était fait emporter lui aussi dans cette histoire. Au moins je pourrais lui demander un duo. Ou du moins je pourrais voir ce qu’il pouvait donner près d’un micro. Si seulement je réussissais a le trouver !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Felen Ankou
Messages : 263
Date d'inscription : 16/08/2010
Age du personnage : 29

Habitué
Felen Ankou
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Karaoké (Felen-Hikari) Karaoké (Felen-Hikari) EmptyMar 12 Juil 2011 - 22:06
La danse, Felen haïssait danser. Pour le coup sa maladresse surhumaine y était pour quelque chose, lorsqu’il se lançait dans une chorégraphie désordonnées, s’agitant dans tout les sens sans réellement faire de vrais pas, il finissait inlassablement par se heurter a une autre personne, généralement deux suite se présentait a lui. Si c’était une folie fille il profitait de l’occasion pour lui faire du rentre dedans de façon si ostentatoire qu’elle ne pouvait que comprendre qu’il désirait faire plus ample connaissance avec elle. Dans le seconde cas celui ou il heurtait un homme… Les trois quarts du temps cela finissait a coup de chaînes de vélo ou de battes de base-ball dans le parking derrière la boite de nuit. C’est d’ailleurs pour ça qu’il préférait le Karaoké, là ou moins il pouvait faire ce qu’il savait faire… Chanter !
Noter que même une chorégraphie ordonné, ou un simple slow était pour le jeune homme une vraie galère, le meilleur moyen de marcher sur les pieds de sa compagne et de se retrouver les joues plus rouges que celle d’un poivrot.
Malheureusement pour notre ami des chats, aujourd’hui le Karaoké servait aussi de pistes de danse. Et la jolie demoiselle a qui il avait adressé la parole avait finit par s’échapper prétextant qu’elle ne s’adressait pas aux inconnus. Certes son sourire malicieux sur le moment avait fait penser a Felen qu’elle se contentait de blaguer, mais l’interception sauvage d’une de ses amies, ou du moins ce que Felen supposait être une de ses amies, avait coupé court a toute rêveries du jeune homme.
Comme cela le chagrinait… Autant dire qu’il allait devoir faire de lui un proche de la demoiselle pour qu’elle lui adresse a nouveau la parole. Et comment connaître une personne mieux que par la chanson ? Ce moment intense ou plus rien ne compte si ce n’est vous et votre publique. C’est du moins ce qu’aurait dit Gael a Felen pour l’inciter a chanter… Malgré tout ce que Felen pouvait dire il devait attirer l’attention sur lui, pour au moins retrouver sa belle de ce soir.
Les musiques c’étaient enchaînées et c’était a présent, Wind Of Change qui se terminé, la plupart des couples dansait en slow sur cette balade de Scorpions, bizarrement les groupes c’étaient déjà mélangés et certains sourire et mains mal placées tentait a prouver que la nuit se passerait bien pour la plupart. Le chanteur à la voix pour le moins éraillé, posa le micro sur la table et après avoir magistralement salué son public, s’étala par terre.
Un autre prit sa place, la musique fut plus énergique plus entraînante, une danse de groupe se mit en place. On faisait valdinguer ses partenaires dans les bras d’un autre avant de récupérer un nouveau camarades de danse, étrange coutume et désagréable surtout… Felen se retrouvait ballotait comme un sac de viande on l’envoyait a droite, a gauche, il n’avait guère le temps de comprendre avec qui il dansait que déjà il changeait de partenaire.
Le plus triste dans l’histoire était la démarche de Felen il semblait complètement saoul sur la piste de danse. Autant dire que le beau gosse était lamentable.

*Putain de merde qu’Est-ce que c’est que ce bordel… Au secours maman j’aime pas les manèges a sensations forte ! Bordel mais lâchez moi ! Arrêtez de me prendre par la main pour danser ! J’ai l’impression d’être un plats de petits fours dans une réunion d’obèses !*

Puis soudain, Felen s’étala plus qu’il ne se rattrapa, sur un contact rassurant, la main qui le tenait il la reconnaissait déjà, même s’il ne l’avait qu’entre aperçue quelques minutes plus tôt. Il saisit la main fermement, il ne la laisserait pas s’échapper cette fois. On pourrait même dire qu’il broyait la pauvre main d’Hikari entre ses doigts puissants. Il la tira a lui et l’emmena loin de la cohue.

« Hé beh, enfin ! Je désespérais de vous retrouver, on se serait cru en pleine période de soldes ! C’est dingue ! Vous êtes partie bien précipitamment mademoiselle je n’ai même pas eu le temps de vous demander votre nom… Même si vous vous êtes déjà présentée, dîtes vous que je dormais a moitié je n’ai pas bien saisit et je m’en veux ne pas connaître le nom d’un si joli monstre… une si jolie créature pardon ! »

*Et merde… Bou-lay… Bon bah si t’avais un minimum de chance avec elle c’est foutu cette fois… Bravo… Limite si tu veux t’en sortir a bon compte roule lui une pelle tout de suite t’auras prit une claque, mais tu l’auras embrassée… *

Felen se sentait con et les divagations de son esprit ne l’aidait pas. Il se sentait comme un puceau au moment de conclure… Attendez… Si on oublie le fait qu’il est loin de conclure c’était a peu prêt son cas… Machinalement il porta sa main a sa tempe et se la massa…

« Je suis désolé, si il y a u moyen de me faire pardonner… »

Felen était sincère il aurait été prêt a tout, sauf peut être chanter… Bon si cela pouvait lui éviter une grande claque alors peut être…
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Hikari Nikaido
Surnom : L’Alpha Blanche
Messages : 374
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 480
Renommée: 1000
Honneur: 180
MessageSujet: Re: Karaoké (Felen-Hikari) Karaoké (Felen-Hikari) EmptyMer 13 Juil 2011 - 14:09
Les boulets:


Felen venait de me tomber dessus et en profita pour me broyer la main avant de m’emmener un peu plus loin. Ce n’était pas gênant je l’aurais trouvé en première je lui aurais aussi broyé la main. Il s’embrouillait dans un discours. C’était étonnant de voir à quel point il pouvait perdre ses moyens. Sans arrière penser il m’appela monstre pour ensuite finir sur créature, après avoir fait cette petite gaffe il me dit que je pouvais lui demander quelque chose pour qu’il puisse se rattraper. Je le laissais parler jusqu’à ce qu’il finisse. Je le regardais fixement ce qui eut l’air de lui faire penser que j’allais lui mettre une claque. J’explosais de rire et sans plus attendre me prosternais devant lui en déclarant malicieusement.

« Le monstre, est enchanté de te rencontrer. Je m’appelle Hikari, et je suis encore désolé de t’avoir planté ainsi. Excuse-moi, mais cette Pimbêche avait besoin d’aide, donc toi c’est Felen, Au faite arrête de me vouvoyer c’est assez étrange on est jeune et puis ça me gêne. »

J’avais l’impression, de bouillir à l’intérieur. Je n’avais aucune retenu et lui parlais comme si je le connaissais bien c’était malpoli non ?! Surtout que c’était mon ainé… Mais je n’allais pas me laisser faire. Je réfléchissais à ce que je lui demanderais de faire. Je pensais à chanter, mais je n’avais pas envie de le souler avec ça et puis ça ne se faisais pas d’en parler brusquement. Je préférais y aller avec intelligence.

« Alors qu’est-ce que tu pourrais bien faire… »

J’essayais de trouver mais c’était compliqué.

« Au faite Felen, tu sais que Alfred parle de toi comme d’un grand chanteur ? Ou du moins il dit que tu es talentueux. Est-ce que c’est vrai ? Moi j’en doute »

Déclarais-je avec une once de défis dans la voix. C’était ça la technique l’avoir par la fierté. J’allais continuer à me moquer de lui en quelque sort lorsqu’une certaine poufiasse me poussa violement sur lui. Je finis contre lui, il était musclé ca ce sentais, il devait s’entretenir de temps en temps mais c’était assez impressionnant pour un jeune lycéen. Il n’était pas non plus musclor mais il avait ce qu’il fallait là où il le fallait. Je relevais la tête et l’observais il me fixait ce qui me fit rougir, je m’écartais vivement et me retournais pour apercevoir celle qui m’avait poussé. Héléna devant moi l’air de rien, me regarda fixement et me fit un clin d’œil en levant son pousse comme pour me dire vas-y tout est prêt. Non mais quelle discrétion incroyable, elle allait finir par me tuer. C’était a mon tour de me retourner et de m’excuser.

« Oh, excuse-moi Felen, euh… C’est de sa faute mais, maintenant c’est à moi de me faire pardonner pour t’avoir mis dans l’embarras. Demande-moi quelque chose et je le ferais. Moi je te demande juste de bien vouloir m’offrir une chanson ! »

Je baissais la tête j’avais l’air encore plus ridicule qu’a la minute précédente, pourquoi lui avoir demandé cette foutus chanson il était vrai que je voulais l’entendre, mais pourquoi le vouloir autant ? Peut-être pour enfin refaire travailler ma voix avec quelqu’un de doué… Je n’en savais rien et j’avais juste l’impression de le harceler avec quelque chose qu’il ne voudrait surement pas faire. Enfin bon bref, j’espérais juste qu’il ne me demande pas quelque chose d’impossible à réaliser, je n’étais pas super woman après tout. [/center]
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Felen Ankou
Messages : 263
Date d'inscription : 16/08/2010
Age du personnage : 29

Habitué
Felen Ankou
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Karaoké (Felen-Hikari) Karaoké (Felen-Hikari) EmptyMer 13 Juil 2011 - 15:21
Les dégâts n’étaient pas si important que ça au final, la jeune femme avait sut rire de l’erreur de Felen. Certes celui-ci était embarrassé et se sentait honteux, ce genre de honte que vous ressentez lorsque, pour une raison X ou Y voir même Z, vous êtes la victime de quolibets et autres moqueries. Cependant, que la jeune femme se moque de lui n’était pas si important, la voir rire était agréable, ça la rendait belle. Comme toute les femmes me direz vous, mais dans le cas d’Hikari c’était plus visible que chez d’autre.
Hikari, un bien joli nom, sonnant a peu prêt aussi français que celui de Felen et donc sonnant aussi étrange aux oreilles du jeune homme que le sien avait du paraître original aux oreilles de la belle. Hikari, c’était sans doute un nom d’origine nipponne, Felen aurait voulu dire que c’était rare a Montpellier, mais depuis peu il voyait de plus en plus de gens portant des noms asiatiques.
Hikari commença a sous entendre quel mettait en doute ses capacités vocales, honnêtement rien de gênant, Felen avait l’habitude qu’on le sous estime, le nombre de fois ou on l’avait traité de pseudo-chanteur, ou de chanteur de salle de bains. La plupart du temps les gens ne l’avait jamais vu chanter et par conséquent ne pouvait se rendre compte de l’affront qu’ils faisaient a la puissance des cordes vocales du jeune homme. Il allait répliqué quand Hikari lui tomba, littéralement dessus. S’échouant dans ses bras, bousculée par une quelconque personne les entourant.
Par pur reflexe Felen essaya de la rattraper, plaquant une main sur le sommet de son crâne et l’autre enserrant ses hanches. La jeune femme était a présent plaquées contre lui et cela avait un côté assez excitant, le fait que ce soit une quasi-inconnu et qu’elle soit déjà dans ses bras, après si peu de parôles échangée. Certes elle ne le voulait pas, elle avait juste était bousculée, mais le fait était là. La main de Felen était prise dans ses cheveux, une chevelure douce et soyeuse, dégageant un doux parfum. Quand a son bras, placé autour des hanches, lui n’était pas des plus mal lotis la jeune femme avait de belle courbe et même s’il ne se laissait pas aller a la tripoter, le contact avait suffit a éveiller en lui certaines « envies ». Le pire était sans aucun doute la poitrine d’Hikari pressé contre son torse, il sentait le cœur de la jeune femme battre un peu en dessous de là ou le sien se trouvait. Le cœur battait vite, sans doute était elle plus gênée que lui… La pauvre.
Le se décolla de Felen et après avoir capté un signe de son amie, s’excusa pour la situation embarrassante, pour le coup il aurait préféré qu’elle ne dise rien et reste coller a lui, mais on ne pouvait pas tout avoir. Elle lui proposa de demander une chose pour qu’elle puisse se faire pardonner aussi, décidément elle voulait vraiment se moquer de Felen… Surtout qu’elle lui annonça vouloir l’entendre chanter. Felen n’avait pas touché a un micro depuis prêt de deux mois et la dernière fois… Cela avait finit en pugilat, il avait été contraint de faire le service d’ordre a sa propre démonstration vocale…

« Une chanson ? Juste ça ? Si vous n’aviez pas un aussi joli rire j’aurais refusé d’office. Pardon, si tu n’avais pas. Par contre je t’annonces tout de suite, ne fait pas la groupie hystérique, pas besoin de me lancer ta petite culotte dessus parce que tu aimes ma voix et mon corps, garde là !… J’l’enléverais moi-même plus tard… »

Felen se mit a rire nerveusement.

*Putain le con elle est partie toute seule celle là… Espérons qu’elle n’ait rien entendu… C’est vrai c’est pas comme si j’étais son seul interlocuteur et qu’elle m’écoutait attentivement… Et merde…*

Préférant la fuite a la confrontation, Felen se jeta sur le micro qui venait de miraculeusement se libérer. Quel chanson allait il interpréter ? Il y en avait tellement qu’il voulait chanter pour son grand retour avec un micro. Comme a chaque fois il allait donner toute ses trippes dans son chant, les gens aimerait ou le trouveraient ridicules, il s’en foutait, il aimait chanté et ils allaient le comprendre. Felen appuya sur lecture aléatoire, le titre de la chanson apparut en même temps que les premières notes de musique. Felen n’eut pas besoin de le lire il savait déjà, il avait reconnu le morceau « L’autre Finistère » des Innocents. Il se tourna vers Hikari cette chanson il l’avait tellement écoutée qu’il n’aurait pas besoin de lire les paroles pour les connaître.
Il plongea son regard dans celui de la jeune femme, le moment se voulait intense, et il l’aurait été si Felen n’avait pas immédiatement détourné le regard…

« Comprendrais tu ma belle qu’un jour fatigué ♫
J’aille me briser la voix, une dernière fois ! ♪
A cent vingt décibels sous un grand châtaigner ♫
D’amour pour toi ! ♪ »

La voix de Felen était douce et limpide, les notes s’enchaînaient dans sa voix comme un ruisseau suivant son cours. Il n’y avait aucune puissance dans la voix de Felen, pas encore il n’était pas un de ses imbéciles qui allaient se casser la voix après seulement une chanson, il savait comment la traiter.
Un léger sourire apparut sur ses lèvres alors qu’il entamait le deuxième couplet, ça lui plaisait, plus encore que de se battre et peut être même plus encore que sa découverte de Dreamland. Il prenait un plaisir fou a chanter, laisser sa voix accompagner la musique.
A chaque nouveau couplet Felen mettait plus de force dans sa voix, bientôt viendrait l’apothéose, le moment ou tous tournerait ses yeux vers lui. La musique avait presque entièrement prit possession de son corps, déjà il s’amusait a bouger de droite de gauche, inciter les gens a danser, quitte a ce que ce soit un Slow. Il ne se contrôlait plus vraiment. Il planta le regard de son œil valide dans celui d’Hikari et entama la fin de la chanson.

« Car là haut dans le ciel si un jour je m’en vais ! ♫
Ce que je voudrais de nous emporter avant tout !♪
C’est le sucre et le miel et le peu que l’on sait ! ♫
N’être qu’a noooooooouuuuuuuuuuuus ! ♫ »

Felen hurlait a présent il montrait toute l’étendue de sa puissance vocale. Et même s’il s’égosillait, se coupait le souffle a hurler les paroles de la chanson, le tout restait mélodieux et harmonieux, les notes de sa voix se callait parfaitement a celle de la chanson.
La musique s’arrêta, déjà ?

*Oui… Déjà… Et merde je me suis encore laissé aller… *

Felen souffla il était rouge, il aurait bien entamé une deuxième chanson, mais sa gorge réclamait un peu d’eau et son estomac un peu de pitance, après tout Felen n’avait as mangé de la journée lui… Il retourna vers Hikari, saisissant au passage un toast qu’il enfourna dans sa bouche et deux gobelets, un d’eau pour lui et un de jus de fruit multivitaminé pour Hikari, revenir les mains vide lui aurait semblé si mal élevé…
Malgré le fait qu’il semblait épuisé par la chanson Felen était assez fier et heureux.

« Vous vouliez m’entendre ? C’est fait ! Maintenant attendons un peu que la soirée suivent son cours et d’ici peu je vous direz ce que vous pouvez faire pour me plaire… Ce que tu peux faire pour me faire plaisir pardon ! J’vais galérer a te tutoyer aussi, pardon, t’es si jolie que je suis tout impressionné… Ho le relou j’ai osé dire ça tout haut… Mais le boulet… Oublie ce que je viens de dire donc ! »

*And the winner is…*
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Hikari Nikaido
Surnom : L’Alpha Blanche
Messages : 374
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 480
Renommée: 1000
Honneur: 180
MessageSujet: Re: Karaoké (Felen-Hikari) Karaoké (Felen-Hikari) EmptyMer 13 Juil 2011 - 18:00
Impressionant:




Je ne m’attendais pas à un tel potentiel vocal, c’était impressionnant. Il savait parfaitement utilisé sa voix. Ce qui me laissas bouche bée je l’écoutais et lorsqu’il me fixa en entamant la fin de sa chanson je ne pus que rougir, c’était incroyable. Les innocents resterais surement longtemps dans ma tête c’était étrangement, et totalement ancré dans mon esprit. Felen devenus méga rouge, descendit de la scène et me passa un verre de multivitaminé. Il enfourna un petit toast et un immense verre d’eau. Il était beau… On ne pouvait pas le nier. Même son cache œil ne me gênait pas. Je reprenais vivement mes esprits après qu’il m’est expliqué qu’il me dirait comment me faire pardonner plus tard dans la soirée et qu’il se soit encore enfoncé en me disant que j’étais particulièrement jolie. Je rougissais légèrement

« Merci, Eumh.. Ah oui alors comme ça plusieurs de tes « Groupies » Ton déjà envoyé leurs culottes ? »

Soudain, une voix affreuse vint me sortir de mon petit jardin d’Eden.

« Je cherche Hikari, J’aimerais chanter Untouched de The Veronicas avec toi ma grande ! Montre-toi. Allé tout le monde avec moi ; Hikariiii *Clap clap* Hikari !!! "

Je me baissais rapidement entrainant Felen dans mon mouvement me retrouvant à genoux face à lui

« Il faut qu’on sorte d’ici et vite c’est hors de question, je ne chanterais pas »

Je commençais a marché a quatre patte jusqu’à la porte qui n’étais plus loin. Héléna continua de plus belle

« Tu sais bien ma chérie qu’une chante grave et qu’une autre chante plus aigus ! Je veux juste faire le premier couplet ! »

Chanter avec Héléna pour ceux qui ne devait pas comprendre, signifiait qu’à coup sur je finirais par terre puisque la super star auraient pris toute la place.

« Hikari, tu sais que je te vois par terre te dirigeant vers la porte ?! "

Je me redressais d’une vitesse incroyable et m’étonnais de voir tous les regards tourné vers moi. Je baissais la tête et m’avançais vers la scène, elle me tendit un micro en mâchant sans fausse modestie son pauvre chewing gum qui ne lui avait rien demandé, elle avait bien évidement abusé du gloss pétant que je lui avais fournis. Tous les mecs, ou du moins quasiment c’était retourné sur mon passage c’était gênant surtout qu’à ce moment même je pouvais me douter que derrière moi Felen devait se sentir à nouveau délaissé. C’était partie, la musique commença et sans plus attendre la voix plus ou moins fausse d’Héléna attira l’attention au maximum lorsque ce fut enfin à moi les gens qui essayait de ne plus écouté la voix nasillarde de mon amie, furent comme soulagé à l’écoute de ma voix douce et plutôt mélodieuse. J’essayais de chanter avec mon cœur je pense que c’était ça le secret de tout artiste ce respectant.

♫I feel so untouched
And I want you so much
That I just can't resist you
It's not enough to say that I miss you ♫

J’essayais de me maitriser, comme de maitriser ma voix mais ça devenait jouissif de pouvoir à nouveau faire profiter les gens de mon entourage qui a présent ce laissais aller en dansant comme avant qu’Héléna se mette à chanter. Je regardais Felen cette fois ci et recommençais avec plus d’enthousiasme encore que la première fois.

♫ 'Cause in the end it's only you and me and no one else is gonna be around
To answer all the questions left behind
And you and I are meant to be so even if the world falls down today ♫

Je pense que nous nous étions impressionné mutuellement ce qui était plutôt agréable Je laissais la fin de la chanson a un duo entre Héléna qui finit avec une meilleure voix et un meilleure rythme.. Je descendais enfin de la scène me dirigeais vers Felen et déclarais sur un ton enjôleur.

« Baah alors ?! Je n’ai pas le droit à un caleçon moi ? »

Je lui envoyais une tape amicale dans le ventre et partais me prendre un nouveau verre avant de retourner auprès de Felen.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Felen Ankou
Messages : 263
Date d'inscription : 16/08/2010
Age du personnage : 29

Habitué
Felen Ankou
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Karaoké (Felen-Hikari) Karaoké (Felen-Hikari) EmptyMer 20 Juil 2011 - 17:50
Alors pour le coup Felen était juste… Mort de rire ? Il ne se sentait pas a nouveau délaissé, il savait que même si elle devait le quitter temporairement pour chanter elle lui reviendrait. Sinon elle ne l’aurait pas entraîné à sa suite pour prendre la porte. Felen était a peu prêt sur de lui, il avait ses chances avec Hikari, ce n’était pas là de la prétention, mais au contraire une simple constatation. Bien sûr le jeune homme se connaissait aussi très bien. S’il avait ses chances avec Hikari pour le moment, il aurait de forte chance de tout ruiner avant la fin de la soirée. Il comptait donc bien en profiter d’ici là, pas forcément aller jusqu’à l’amener nue dans sa chambre, de toute façon, Felen n’avait aucune idée de comment s’y prendre pour ces choses là… Par contre s’il pouvait aller jusqu’à échanger un premier baisé avec le mannequin, il ne se le refuserait pas.
Pour le moment, la miss s’apprêtait a chanter. Et dieu devait faire en sorte que ça aille vite car rien ne pouvait être pire que ce qu’ils subissaient actuellement. L’amie de Hikari… Vanessa non ? Avait la voix la plus… Haute, fausse et désagréable, que Felen n’ait jamais entendu. A côté d’elle-même Cindy Senteur chantait mieux, chose hautement difficile et ça tout les connaisseurs de son tube l’admettront. Pourtant là, même le premier rang ne semblait guère apprécier la performance, ils donnaient l’impression d’être apeuré, vous savez comme réagissent les zèbres lorsqu’ils se font courser ? Ils se rassemblent pour se protéger derrière leurs rayures. Là la scène avait un quelque chose de similaire, le public s’entassait les uns sur les autres essayant de se reculer le plus possible protégeant leurs oreilles de leurs mains.
Quand soudain, les esprits s’appaisèrent, Hikari prit le micro pour prendre son tour de chant. Ce coup ci même Felen, pourtant difficile au niveau de la voix, fut sous le charme. Hikari chantait merveilleusement bien, c’était l’une des choses qu’il savait apprécier chez une femme en temps normal. Enfin, désormais elle n’avait plus rien d’une femme, elle rayonnait de bonheur et distillé un peu de joie dans les oreilles de chacun, c’était un ange, ni plus ni moins. Enfin un ange. Felen écouta un instant les paroles, pour le coup elle avait un petit quelque chose de plus démoniaque qu’angélique. Une petite démone perverse qui semblait s’adresser directement a ses désirs, ses pulsions enfouies et ses envies de chairs.
Felen s’ébroua, son célibat et surtout sa virginité trop longtemps gardée devait lui embrouillé l’esprit, les paroles n’avaient rien de sexuel, elles étaient sans doute aussi innocente que sa charmante compagne.
La chanson était a présent terminée et Hikari revenait vers lui plus radieuse que jamais et incroyablement plus séduisante qu’avant. Pour le coup heureusement qu’il était vêtu d’un pantalon très raide, il n’aurait aucun mal a dissimuler le malaise l’agitant… Sur le thème de la plaisanterie elle lui lança une petite pique au sujet d’un éventuel caleçon qu’il aurait pu, voir même dû lui lancé.

« Ho, je suis désolé… Je ne porte pas de sous vêtements, je me sens toujours trop a l’étroit dedans… »

Felen aurait aimer penser cette phrase, non pas qui l’ait dite sans fondement, c’était vrai, mais il aurait aimé simplement la penser ! Pas la prononcer comme il venait de le faire, ces mots vulgaires, dégradants et horriblement pervers avaient franchies ses lèvres plus par réflexe qu’autre chose.

« Et merde je l’ai dit… Veux tu bien oublier ces quelques mots ? S’il te plaît ? Je t’en supplies ! »

Felen était a deux doigts de se mettre a genoux et de lui prendre la main en faisant une mini scène de théâtre. Mais même si il savait qu’il finirait la soirée seule il espérait sincèrement pouvoir la poursuivre en la compagnie d’Hikari le plus longtemps possible.

« Jolie chanson au fait ! J’espère qu’a la fin de la soirée elle se réaliseras, que l’on sera plus que toi et moi seul a seul. A ce moment là j’espère avoir le droit a une chanson rien que pour mes yeux et mes oreilles car tu chantes divinement bien ! »

Et voilà, Felen changeait de conversation, c’était une habitude lorsqu’il se sentait gêné, changerait elle comme lui ou déciderait elle de continuer sur sa blague, il n’en savait rien… Et craignait le pire.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Hikari Nikaido
Surnom : L’Alpha Blanche
Messages : 374
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 480
Renommée: 1000
Honneur: 180
MessageSujet: Re: Karaoké (Felen-Hikari) Karaoké (Felen-Hikari) EmptyJeu 21 Juil 2011 - 20:37
Quand on commence, autant continuer :



Comment, comment pouvait-il espérer que j’oublie une tel déclaration. Donc notre bon vieux Felen n’avait même pas prit la peine d’enfiler des sous-vêtements. C’était drôle, mais spéciale j’étais partagé entre l’envie de rire et celle de fuir. Mais, fuir était impossible, je m’amusais bien avec lui. Je voulus rigoler et lui dire le fond de mes pensées mais je n’en eu pas le temps. Il repartit sur un autre sujet. Il espérait pouvoir me réentendre, c’était gênant la façon dont il laissait entendre ça me laissa toute rouge, et un peu fébrile. Je détournais le regard assez impressionnée par cette petite requête. Je ne me laisserais pas avoir, c’était trop facile de me susurer ces quelques mots de sa voix grave et douce et de profiter de son magnifique œil. Je décidais que je jouerais plus dans la carte du subtil, celle qui ce fait désiré et plus intéressante que la Pim bêche tombant dans les bras du mec.

« Alors comme ça monsieur n’a pas de sous-vêtements, intéressant. Pour la chanson.. Nous verrons »

Je lui déclarais ceci d’un air tout à fait relâché. Sans oublier que c’était assez intriguant et que ceci me donnait une étrange envie de prolonger la soirée. L’un de mes amis proche, passa a côté de moi me pinçant le bras comme pour me souhaiter bonne chance. Je souriais et faisais comme si de rien était. Sacré Maël, lui au moins il savait être discret. J’attrapais un verre d’eau que je tendais à Felen, en attrapant en même temps des petits biscuits.

« Et si on sortais prendre l’air ? »

Et sans plus attendre lui attrapais la main avant de le forcer à sortir de la salle en courant. Je l’entrainais à l’extérieur ou je me mis à danser sur le trottoir, a tournoyer, j’avais envie de m’amuser avec lui. Je lui souriais et l’entrainais vivement sur un banc près de la salle. Je m’installais et le fixais intensément. Il faisait peut être des gaffes sans arrêt ou disait des choses que les filles n’avaient pas à entendre, mais j’aimais beaucoup sont côté décalé. J’étais en train de fixer sont cache œil, qui devait cacher une histoire et si celui-ci était à la base d’une phobie ? Alors Felen faisait peut être lui aussi parti des voyageurs de dreamland. Comment lui en parler.. Je ne pouvais pas aborder le sujet sur un coup de tête comme si c’était naturel d’avoir une autre vie, de plus, dans le monde des rêves. Non, impossible il faudrait être subtil. Au bout de la rue, un homme qui promenait son chien s’approchait de notre banc, ce qui était normal puisque le banc en question était sur le trottoir. Un léger frisson me traversa soudainement quand je remarquais enfin que le chien de l’homme, n’était autre qu’un husky, une race étrangement ressemblante à celle d’un loup. Cette pensée devint omniprésente. Je fixais la bête musclée, élégante et magnifiquement effrayante. Je me retournais rapidement en espérant que Felen n’est rien remarqué. Je ne voulais absolument pas qu’il lise en moi comme dans un livre ouvert, ça ce n’était pas possible, pas déjà. Je replaçais une mèche de cheveux derrière mon oreille.

« Felen, parle-moi de toi, de ta vie. Si ça ne te gêne pas, mais ça serais intéressant de savoir ce que tu peux encore faire comme chose étrange. »

Je ne disais pas du tout ça de façon méchante, ou quoi que ce soit qui y ressemble, j’avais juste envie d’en savoir plus et qui sais, peut être aussi d’en apprendre un peu sur son monde des rêves.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Felen Ankou
Messages : 263
Date d'inscription : 16/08/2010
Age du personnage : 29

Habitué
Felen Ankou
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Karaoké (Felen-Hikari) Karaoké (Felen-Hikari) EmptyDim 24 Juil 2011 - 12:52
Hikari était vraiment une jeune fille captivante et un peu exubérante aussi. Elle ne laissait pas le temps a Felen de réagir a ses paroles ou ses actes que déjà elle enchaînait sur autre chose, la dernière preuve en date a peine lui avait elle demandait si il voulait prendre l’air que déjà il se retrouvait dehors a la regarder danser sur le trottoir. Malgré tout elle était belle ainsi, même si elle semblait un peu folle, c’était ce qu’il trouvait d’ores et déjà admirable chez elle.
Une question se posa soudainement a lui, était il en train de tomber amoureux ? Certes Hikari était une jolie fille et s’amuser avec elle ne l’aurait aucunement ennuyé. Cependant tomber amoureux ? Alors qu’il se posait cette question une image s’imposa a lui, celui d’une petite blonde au visage radieux. Les restes brumeux d’un rêves fait il y a de ça plusieurs nuit dans Dreamland. Elle, l’aimait il ? Sans doute… Mais elle n’était qu’un rêve, autant l’oublier, avec Hikari ? Pourquoi pas, si elle le voulait…
Hikari saisit a nouveau sa main et l’emmena sur un banc pour s’asseoir. Elle le fixait intensément… C’était gênant, Felen n’était pas du genre a rougir facilement, mais pour le coup il en avait envie, lui indiquer qu’elle le gênait. Puis il se rendit compte, ce n’était pas lui qu’elle regardait, pas vraiment du moins elle semblait focalisée sur son cache œil. Comme beaucoup de fille elle devait se demander ce qu’il y avait en dessous. Le jeune homme en avait l’habitude, il savait que ça lui donnait un petit côté mystérieux ou rebelle qui plaisait au fille… Il en avait tant joué par le passé.
Il allait ouvrir la bouche quand Hikari, changea subitement d’attitude. Si elle avait espéré que Felen ne le remarque pas elle pouvait lui enfoncer son doigt dans l’œil, celui-ci avait prit l’habitude de remarquer les brusques changements d’attitude. Il se passait quelque chose, si Felen avait été doué pour décrypter ces changements d’attitude il aurait compris qu’elle avait… Peur… Mais il avait déjà du mal a comprendre ses propres sentiments alors décrypter ceux des autres…
Encore une fois Hikari changea du tout au tout, on ne devait pas s’ennuyer souvent avec une tel femme a ses côtés. Qu’il parle de sa vie ? De ce qui pouvait faire de lui une personne étrange… Dreamland peut être… Non ça serait incompréhensible pour elle.

« Et bien… Je ne sais quoi te dire… Tu fixais mon cache œil tout a l’heure, je peux te dire que ce qu’il y a en dessous te surprendrait par exemple ! Surtout que c’est écœurant… Je ne porte un cache œil que pour éviter aux autres une vision d’horreur et je crois qu’a part moi les personnes ayant vu ce qui se cache en dessous se compte sur les doigts d’une main… »

Felen caressa son cache œil, tout ça le mettait mal à l’aise, même si il aimait rire de lui, parler de ça, lui été difficile. Tout les matins quand il voyait sa blessure dans le miroir il se sentait dégouté, la cicatrice était pourtant propre et bien qu’elle fusse assez visible elle s’accordait avec son visage. Cependant il ne pouvait pas l’oublier et ça l’écœurait.
Une pensée lui traversa l’esprit et avant même qu’il n’ait eu le temps de censurer ses propos les mots franchirent ses lèvres pour prendre vie.

« Enfin, ce que je cache sous ce cache œil n’est rien, le pire c’est-ce qu’il y a dans mon pantalon, ça c’est surprenant ! »

Bou-let… Le mot raisonna dans son esprit a peine la phrase terminée, pourquoi ? Quel besoin avait il eut de dire cette phrase ? C’était foutu a présent elle allait le prendre pour un macho, vantard, pervers, détraqué… Et tant d’autres qualificatif peut appréciable. Dommage il aurait aimé avoir le temps de l’embrasser avant de ruiner toute ses chances…
Et si ?
Felen saisit le menton d’Hikari et sans lui laisser le temps de rien pressa ses lèvres contre les siennes.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Hikari Nikaido
Surnom : L’Alpha Blanche
Messages : 374
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 480
Renommée: 1000
Honneur: 180
MessageSujet: Re: Karaoké (Felen-Hikari) Karaoké (Felen-Hikari) EmptyLun 8 Aoû 2011 - 15:45

L’imprévisible a vraiment le don de me passionner :





C’est lèvres paraissait peut être aux premiers abords invisible, mais quand il les déposa sur les miennes. Je les senties plus pulpeuse que je ne l’imaginais. Sans doute ma réaction l’avait effrayé. J’allais juste me tenter de lui envoyer qu’il n’avait rien vu de mes talents le soir quand la nuit tombait ! Mais je n’en avais pas eu le temps et ce ne fut pas déplaisant pour autant. Je lui rendais son baiser comme une jeune fille normal. Je détachais mes lèvres des siennes avec toutes les difficultés du monde. Je passais une main dans ses cheveux roux, l’envie d’enlever ce cache œil était désagréable le mettre mal à l’aise serais parfaitement regrettable. Je me tentais de poser mes doigts légèrement sur celui-ci et de descendre ensuite le long de sa joue laissant retomber ma main docilement le long de mon corps. Je me penchais vers son oreille après lui avoir souri gaiement et lui chuchotais délicatement :

« Fait-moi confiance, tu peux me raconter je ne serais pas écœurée loin de là. Chacun ses plaies qu’elles soient visible ou non »

Mon sourire s’effaça légèrement, je soutins sont regards encore un peu attendant qu’il me réponde. Il ne fallait pas que je continue comme ça. Je sais que Nodox m’avait en quelque sorte lâchée, abandonné, peu importe ! Mais je l’avais compris, c’était pour acquérir un plus grand pouvoir. Mon cerveau allait à toute allure, mes pensées s’emmêlaient. Je pensais trop c’était une certitude. Je décidais d’arrêter, vivre au jour le jour c’était une bonne devise non ? Même si l’affection que j’avais pour Nodox était énorme. Je décidais que cette soirée, je la consacrerais a la personne en face de moi, Felen. Soudain un jeune homme arriva vers nous en hurlant

« FEEEELEEEN »

Je sursautais légèrement et observais un jeune homme très soigneux de sa personne agitant les bras et venant se planter devant nous a ma plus grande incompréhension. Qui était-il ? En tout cas il n’était pas hétéro, du moins à ce que je voyais et personnellement, mon radar à homo venait de s’enclencher. J’adorais les homo, c’était étrangement amusant et très agréable comme meilleure copine. Je décidais de faire profil bas en voyant le regard noir qu’il envoya à Felen, Imaginez-vous ! Il fait nuit mais j’arrive tout de même à apercevoir un regard bien noir. Serait-il l’ex de Felen ? C’était amusant et je décidais de m’amuser.

« Felen, serais-ce ton ex ? »

Je savais parfaitement que Felen était complétement Hétéro même à 200 % sont baiser me l’avais prouvé, ou du moins il embrassait divinement bien choses que l’on apprend à faire qu’en présence d’une fille. Mais ça réaction risquait de m’intéresser au plus haut point.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Felen Ankou
Messages : 263
Date d'inscription : 16/08/2010
Age du personnage : 29

Habitué
Felen Ankou
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Karaoké (Felen-Hikari) Karaoké (Felen-Hikari) EmptyVen 19 Aoû 2011 - 19:18
D’après les lois de Murphy, seules deux choses pouvaient gâcher un tel moment, la première aurait été une pluie de chat. Rien de tel qu’un de ces fourbes félin pour vous gâcher la journée et ça Murphy le savait bien ! La seconde était dans certains cas la pire. Le copain gay stéréotypé. Attention pas le stéréotype de la grande folle qui saute sur tout ce qui bouge… Non, plus le genre, blonde décolorée, chewing gum dans la bouche et toujours la première a colporter les ragots et la plupart du temps a les créer.
Bref ce copain en question pouvait parfois se faire discret et mignon tout plein, être une personne agréable et pleine de qualité. Cependant, ces parfois, incluaient comme variable le fait de… ne pas s’appeler Felen, car si étant le dénommé Felen, vous disposez dans vos contacts de ce genre d’ami, alors le PNJ en question se doterait automatiquement de la compétences : Poil sur la soupe. Lui permettant d’arriver au meilleur moment et de tout gâcher et ce a chaque fois. C’est du moins ce que disait la loi de Murphy dans le chapitre : Applications aux situations RPesque, avec boulet.
Felen avait ressentit l’espace d’un instant une excitation hors du commun, l’échange du baisé avec Hikari, le fait aussi qu’elle ait plongé sa main dans ses cheveux et caressé sa joue, l’acceptant au lieu de le repousser comme il s’y serait attendu… A vrai dire Felen n’avait pas touché une fille depuis si longtemps dans le monde réel qu’il espérait a nouveau, vainement, finir la soirée en bonne compagnie. Et surtout perdre sa petite « honte ». Enfin ça c’était avant…
Avant quoi ? Ne faîtes pas les innocent qui ne comprenne rien, avant que Gael ne se ramène pour tout foutre en l’air… Car pour Felen cette arrivée « hasardeuse » de son ami ne présageait rien de bon. Connaissant le gout pour les rumeurs de son ami, celui-ci s’empresserait de marier Felen et Hikari… Par la suite connaissant aussi la jalousie extrême de Gael, il s’empresserait de questionner Hikari et de lui raconter des trucs sordides sur Felen pour la faire lâcher prise.

« Quoi ? Un Ex ? Nan, mais… J’ai donné l’impression de ne pas savoir comment embrasser une fille c’est ça ? »

Felen était rouge, d’une part parce qu’il avait pensé un jour se laisser aller a coucher avec Gael, pour essayer… Puis la vue d’une belle fille au coin de la rue lui avait rappelé que même s’il respectait les choix de son ami ce n’étaient pas les siens.
Felen se leva, jeta un regard désespéré a Hikari un genre de : Fuyons ! Non formulé. Il se pencha a son tour pour lui glisser un mot aux creux de l’oreille :

« N’y prenons pas garde, retournons chanter plutôt… J’ai comme un mauvais pressentiment… »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Hikari Nikaido
Surnom : L’Alpha Blanche
Messages : 374
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 480
Renommée: 1000
Honneur: 180
MessageSujet: Re: Karaoké (Felen-Hikari) Karaoké (Felen-Hikari) EmptyVen 19 Aoû 2011 - 20:16
Un gay peut aussi avoir un mauvais coté:






Non, on ne pouvait pas partir comme ça, de toute manière voyant la détermination dans les yeux de l’ami de Felen je ne réussis qu’à me sentir comme un petit agneau en grand danger face au loup qui s’apprête à le dévorer. Je décidais pourtant d’ignorer ce regard haineux et lançais a Felen, avec un sourire en coin et en posant mes paumes sur son torse.

« Je n’ai jamais insinué une telle chose je dirais même que c’est le contraire, tu embrasses très bien »

Je n’eus pas besoin de regarder notre petit gay car je sentais ses yeux me pulvérisant à distance. Felen qui ignorait la présence de son ami me tirais sur le bras pour que l’on s’en aille évidemment je ne bougeais pas et m’empressais de lui chuchoter a l’oreille.

« Regarde comme il est en colère et puis c’est qui ? »

Felen posa un regard sur le t-shirt de son ami, soupira et réussit à me faire bouger je le suivais sans grande conviction mais, je voulais chanter et qu’il n’y ai aucun problème. Le jeune homme qui ne lâchait absolument pas l’affaire entama de nous suivre jusqu’à l’intérieur.

« Felen, pourquoi tu me la présente pas ? »

« Felen, répond moi. »

« Feeeeellllllleeeeeeeeeeeeennnnnnnnnnn, Jeee suis laaa »

Je ne pouvais m’empêcher de tourner la tête, ce qui me faisait trébucher.

« Felen, Felen ! Répond lui il va créer une émeute si l’on va plus loin »

J’eu juste le temps de terminer ma phrase avant de sentir une main absolument douce et manucuré m’attraper le bras et me mettre à l’ écart. L’ami de Felen était obstiné et se mettais maintenant entre moi et mon rencard et bien dite-moi si ce n’est pas de l’amour ça ! Qu’est-ce que Felen allait bien pouvoir faire ? Une sangsue comme ça devait être juste impossible a virer.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Karaoké (Felen-Hikari) Karaoké (Felen-Hikari) Empty
Revenir en haut Aller en bas

Karaoké (Felen-Hikari)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Vie Réelle :: Centre Ville-