Haut
Bas

Partagez|

Cow-Boys mentalistes [Solo Nikita au Royaume Spirituel, terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 23/08/2015
Age du personnage : 22

Nouveau challenger
Nikita Delormes
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Cow-Boys mentalistes [Solo Nikita au Royaume Spirituel, terminé] Ven 4 Aoû 2017 - 20:08
     J'étais si excité ce soir-là qu'il me fallut un certain temps pour m'endormir. Me tournant, me retournant, j'avais l'impression que plus je pensais à Dreamland et au royaume spirituel, plus Morphée fuyait devant moi, me narguant de ses bras grands ouverts mais toujours inatteignables. Et pourtant, ma journée avait été encore plus sportive que les autres : au gymnase, l'agitation qui me prenait depuis que j'étais devenu voyageur me poussait à m'entraîner plus dur, plus longtemps qu'auparavant. Je choisis finalement la méditation, et, fermant les yeux, je me concentrais d'abord sur ma respiration, puis sur les infimes bruits qui animaient mon univers nocturne. La climatisation qui tournait, les pas d'une silhouette dans la rue, le réfrigérateur dans la pièce voisine... Peu à peu, mon esprit se calmait et je réussis finalement à m'endormir.
* * *

- Salut, Nik' !

    Je m'étais à peine endormi que déjà Will me saluait, jovial. Je ne voyais pas Onaj, mais j'avais bien compris qu'il n'avait pas besoin d'être présent physiquement dans une pièce pour nous garder à l'oeil, tous les deux.
- Onaj a dit qu'on pouvait prendre la nuit pour que je te montre les plaines. Je vais te montrer un truc super marrant.
    Avec plaisir. J'étais encore frustré de m'être réveillé hier soir avant d'avoir pu sortir de la ville. Nous sortons du palais, et, prenant sa suite à travers les rues de la cité, je l'écoute m'en parler avec affection.
- J'ai grandi dans cette ville, tu sais. Avec le temps, j'ai appris à connaître chaque commerçant, chaque garde, chaque citoyen. Dans cette rue, tu peux trouver tous les commerces de coussins. Les gens ici passent tellement de temps à méditer qu'ils ont développé une véritable passion pour tout ce qui garde leur cul bien confortable. Tu l'auras remarqué, au palais les méditations des entraînements se font directement sur le carrelage. Du moins pour ce qui est de l'armée et du corps. On raconte qu'un soldat est prêt à se battre quand il n'a plus mal au coccyx après l'entraînement.

    Je réalisais alors que je ne sentais plus la douleur aigüe qui agitait mon postérieur juste avant que je ne me réveille, hier soir. Peut-être que mon corps se régénérait pendant la journée.
Alors que je m'abandonnais à ces réflexions physiologiques, Will me mit en garde.

- Nous arrivons aux portes de la ville. A partir de maintenant, fais très attention aux créatures spirituelles qui passent près de toi. Certaines vont tenter de t'artiser, et avec tes barrières mentales encore quasi-inexistantes, elles pourraient bien aspirer tout ton esprit en elles. Donc à moins que tu ne veuilles passer ta nuit dans le corps d'une poule, fais bien attention. Cela dit, ça m'est déjà arrivé et c'est plutôt amusant.
- Ce serait tentant si tu ne m'avais pas promis de me montrer un truc encore plus cool.
- Bien parlé. Viens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 23/08/2015
Age du personnage : 22

Nouveau challenger
Nikita Delormes
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Cow-Boys mentalistes [Solo Nikita au Royaume Spirituel, terminé] Ven 4 Aoû 2017 - 23:38
    Nous avons marché quelques dizaines de minutes, traversant de vastes pâturages dans lesquels des créatures ressemblant plus ou moins à des animaux classiques (mais de couleurs toujours surprenantes) broutaient ça et là l'herbe translucide, ou encore se broutaient entre elles, avant de découvrir une meute de vaches roses, parsemée de taureaux vêtus du même bleu translucide que l'herbe.


- Les voilà ! J'adore ces bestioles. Elles sont revêches, mais une fois montées, ce sont des anges. Ceux avec les cornes sont les alphas, on va essayer d'en attirer un. Une fois qu'il arrivera sur moi, tu le bloqueras en SpiritStop et je monterai dessus. Prêt ?
- Euh, pas du tout !
- Parfait, allons-y.

    Les heures d'entraînement passées avec Will à échanger des coups et des blocages psychiques m'avaient appris à sentir son esprit lorsqu'il s'étendait hors de son corps. C'est donc avec une certaine surprise que je l'ai vu s'élancer mentalement vers l'une des bestioles cornées pour lui asséner un SoulPunch mesuré, avant d'appâter la créature en ramenant son essence en lui. Le taureau ne s'est pas fait attendre : après avoir gratté une ou deux fois le sol de son sabot magique, il a fondu sur Will a une vitesse effrayante. Le Prince, confiant, laissait arriver la bête, et semblait détendre son esprit complètement. Comme prévu, il attendait mon SpiritStop, mais j'imaginais qu'il préparerait le sien au cas où ! L'animal arrivait dangereusement vite sur lui, les cornes baissées, et il fallait que je réagisse.


    Je devais d'abord faire le vide. Je fermai les yeux un instant, rassemblai mes forces mentales, puis je sortis en partie de mon corps pour aller me placer juste devant Will, prêt à infiltrer l'esprit de la bestiole. Lorsque je la sentis suffisamment proche de lui, je tendis toute mes forces pour faire barrage à sa volonté, aussi fort que je le pouvais. Je constatai, surpris, que cette dernière était au moins aussi puissante que celle du Prince !

- Tiens-là encore quelques secondes !

    J'avais donc réussi ? En faisant bien attention à ne pas relâcher mon étreinte, je rouvris les yeux. Le taureau était bien immobilisé, et Will l'avait contourné et sautait dessus pour le monter.

- Shhht, voilà, je suis là, c'est bien, susurra-t-il à sa nouvelle monture.

    Je rappelai mon esprit en moi. J'avais oublié à quel point il était épuisant mentalement de sortir de soi-même, d'entretenir un contact avec une autre âme sans s'y perdre complètement, sans relâcher le lien ténu qui nous maintenant rattaché à notre corps. Devant mon visage crispé, il ajouta « Ne t'inquiète pas pour la migraine, elle passera vite. A toi, maintenant ». J'étais un peu tendu, mais sa monture me faisait trop envie pour que je me défile. Je choisis un taureau pas trop éloigné, et lui asséna un léger SpiritStop. Je sentis son attention se focaliser sur ma substance-âme, et je le vis la suivre alors que je la ramenais vers mon corps. Une fois complètement replié dans mon corps, il me fallut un sang-froid que je ne me connaissais pas pour ne pas tenter moi même de bloquer la vache, ou encore pour ne pas m'écarter. Mais très vite, je sentis Will placer son esprit devant moi comme je l'avais fait, et je savais que son SpiritStop était au moins aussi puissant que le mien.
Euh... Will, dépêche-toi ? La bête était désormais à moins de deux mètres de moi, et elle allait m'écraser d'une seconde à l'autre. Un réflexe de survie, profondément ancré en moi, m'encouragea à bondir sur le côté, mais je me dominai - je devais montrer à Will que je lui faisais confiance. Alors je serrai les dents, fermais les yeux, et lorsque je les ouvris, la tête de l'animal se tenait à quelques centimètres moi, je pouvais sentir sa respiration. Il était à l'arrêt, mais tous ses muscles étaient contractés et il semblait lutter de toute ses forces contre la contrainte de Will. Me rappelant l'effort qu'il m'avait coûté de maintenir le taureau du prince à l'arrêt, je me dépêchai de contourner le mien et de le monter – ou plutôt devrais-je dire, de l'escalader. Une fois sur son dos, je le sentis se libérer de l'emprise de mon ami, puis son esprit effleura le mien, me sonda légèrement comme pour vérifier si j'étais digne de confiance.
L'animal sembla me valider, puis le prince s'élança à pleine allure. Je le suivis, me cramponnant de toutes mes forces à l'encolure de la bête pour ne pas m'en faire éjecter. La sensation de vitesse, le lien avec l'animal étaient grisants, et je ne pus retenir un cri d'euphorie, auquel Will fit écho.

- Yeeeeeehaaaaa !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 23/08/2015
Age du personnage : 22

Nouveau challenger
Nikita Delormes
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Cow-Boys mentalistes [Solo Nikita au Royaume Spirituel, terminé] Sam 5 Aoû 2017 - 0:48


   Nous chevauchions depuis près d'une heure quand nous rencontrâmes la cabine. Il s'agissait d'un de ces cubes de verre qu'on pouvait emprunter pour se rendre à Dreamland, ou encore pour accéder au Royaume depuis Dreamland. Alors que nous nous en approchions pour essayer de déterminer si je pouvais descendre le taureau avec moi dans Dreamland, la voix d'Onaj retentit dans mon esprit « Caches-toi ! ». Je ne comprenais pas quel danger mon Roi redoutait, ni pourquoi il ne me laissait pas me défendre moi même, mais son injonction avait marqué mon esprit avec tellement de force que je ne puis faire autrement : j'avisai le rocher le plus proche, et allais me cacher derrière.


    Obéissant probablement lui aussi à une consigne d'Onaj, Will se tenait en face de la cabine, et il semblait avoir rassemblé ses forces mentales dans une garde inquiète. Après quelques secondes qui me parurent une éternité, je vis sortir une créature humanoïdes de la paroi de verre. Sa tenue sombre étaient enveloppée d'une longue cape noire, et une large capuche dissimulait son visage. Discrètement, je tendis mon esprit vers le sien, et en m'approchant je sentis une forme de jubilation liée à une grande puissance nouvellement acquise, et à la perspective de pouvoir enfin en faire usage. Soudain, il parût s'apercevoir de ma présence dans son esprit, mais il eu l'air de l'attribuer à Will, qui demeurait stoïque en face de lui.

- Vous êtes entrés dans le royaume spirituel, et vous vous tenez devant le Prince Will, fils du Roi Onaj et héritier de la couronne spirituelle. Identifiez-vous, inconnu.


    L'intrus abaissa sa capuche, et je le reconnus instantanément : il s'agissait du voyageur que j'avais aperçu hier dans la ville ! Ses cheveux et ses yeux profonds étaient aussi noirs que les miens, mais ses traits étaient beaucoup plus durs. Affichant un rictus terriblement sûr de lui, il s'avança vers mon ami.

- Enchanté, Prince, mais ce n'est pas vous que je désire rencontrer. J'ai entendu dire que votre Royaume avait fait l'acquisition d'un nouveau Corps Spirituel ? J'aimerais que vous me meniez à lui. Feriez-vous cela pour moi ?

    Tout en parlant, il s'était rapproché de Will et se tenait désormais à moins de deux mètres de lui. Ce dernier, toujours impassible, somma l'inconnu une première fois.

- Notre Royaume n'a plus de Corps depuis Mathéo Rungis, qui périt il y a de nombreuses années lors de la bataille du Royaume des chevaliers de la table pentagonale. Veuillez retourner là d'où vous venez.

    Mais le jeune homme en noir n'en fit rien, et il leva son bras gauche en l'air, qui prit soudain une teinte étrangement sombre.

- Ne m'obligez pas à utiliser la force, Prince. J'en serais...

    Le SpiritStop de Will avait figé l'étranger au beau milieu de sa phrase. « J'ai dit : retournez d'où vous venez. »

    Aujourd'hui encore, je frisonne en repensant à ce qui se produisit alors. Will maintenait son emprise avec une force que je ne lui connaissais pas, et l'inconnu était incapable de se déplacer : ce n'est pas son corps qui bougea, mais bien son ombre. Cette dernière se dupliqua, et se releva en prenant la forme d'une créature humanoïde entièrement noire. Je sentis la détresse de Will alors que la créature s'approchait de lui : comme moi, il n'était pas encore capable d'agir sur deux entités distinctes, et nous ne savions même pas si notre pouvoir affecterait ce genre d'invocation. Je ne parvenais pas à rompre l'injonction d'Onaj, et mon corps était bloqué derrière le rocher, mais je pouvais sortir mon esprit, et, faisant fi des restes de la migraine de notre rodéo de tout à l'heure, je rassemblai mon énergie pour asséner à notre agresseur un SoulPunch dont je ne me savais pas capable. Au contact de son âme, je sentis la douleur et l'étourdissement qui le frappaient, et je vis l'invocation s'évanouir instantanément. Malgré l'éparpillement de mon esprit, je sentais la panique que mon geste avait provoqué chez Onaj.

    Après quelques secondes pendant lesquelles nous avions cru que l'invocateur allait enfin rebrousser chemin, je compris l'inquiétude d'Onaj. Cet homme était venu pour moi, et mon geste avait trahi ma présence.

- Tu es donc ici, voyageur. Mon maître désire te rencontrer. Suis moi, veux-tu ? Ce sera moins douloureux...

    Je ne sais pas si l'injonction de mon Roi faisait encore effet ou si la terreur seule m'empêchait de bouger, mais je ne parvins qu'à claquer des dents nerveusement. Depuis ma cachette, je vis naître de nouvelles ombres, qui tournèrent ensuite autour de Will, lequel semblait trop affaibli pour faire quoi que ce soit. L'homme m'avait repéré, et il marchait vers moi d'un pas tranquille.

    J'étais terrorisé. Comme dans les cauchemars qui me tourmentaient avant que je ne devienne voyageur, je voulais hurler, mais les sons mouraient dans ma gorge. L'individu dégageait quelque chose qui me terrifiait, sans que je ne puisse l'identifier. Mon esprit se terrait au plus profond de moi, érigeant des murailles mentales que je ne me connaissais pas. Puis soudain, lorsque l'invocateur fût presque assez près pour me voir par-dessus le rocher, la voix d'Onaj retentit à nouveau en moi « Réveilles-toi, Corps, réveilles toi ! »

    Et alors même que, dans ma torpeur, j'essayais de démêler le sens de ces mots, j'ouvris les yeux dans mon lit, les draps trempés de sueur. Je regardait le réveil : 6h25. Dans vingt minutes, je devrai me lever. Je me sentais nauséeux, fébrile – je n'irais pas en cours aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cow-Boys mentalistes [Solo Nikita au Royaume Spirituel, terminé]
Revenir en haut Aller en bas

Cow-Boys mentalistes [Solo Nikita au Royaume Spirituel, terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2-