Haut
Bas

Partagez|

Event noël 2016 : La bataille de noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Messages : 307
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Event noël 2016 : La bataille de noël Ven 23 Déc 2016 - 9:43
Nassib et Lyun n’avaient plus qu’une poignée de bonhommes à terrasser pour parvenir jusqu’aux lignes arrières, l’objectif était enfin à portée de main. Enfin… Presque… Le Général de la petite armée s’était rendu compte que les intrus avaient fait une percée dans ses troupes, il s’était finalement décidé à se lancer dans le bal. Il enleva son manteau rouge et noir, dévoilant une musculature insoupçonnée mise en valeur par un justaucorps de lutteur, et pointa la paume de sa main vers les deux voyageurs. Une trentaine de morceaux de charbons furent propulsé au même débit qu’une mitraillette, alors qu’il effectuait un geste de balayage. Bien sûr, certains bonhommes furent touchés mais ils se reconstitueraient. Les voyageurs n’avaient eu aucune chance d’esquiver totalement cette attaque de zone, restait à savoir si ils avaient limité les dégâts.

Après avoir laissé le messager passer, le Grinch s’empressa de rejoindre les bonhommes biscuits qui continuaient d’être mis en pièces par la louve et le voyageur au nuage. Il actionna à nouveau son bazooka mais cette fois ce sont des boules de noël explosives qui furent propulsées. Lorsqu’elles éclataient elles répandaient un liquide visqueux qui sentait le rhum, du lait de poule apparemment.

__________

http://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 526
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Maraudeur des rêves
Tommy Fawl
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 884
Honneur: 83
MessageSujet: Re: Event noël 2016 : La bataille de noël Ven 23 Déc 2016 - 12:05
Une nouvelle fois je me plonge dans ce nouveau combat avec acharnement. Les harpons volent en tou sens, nous sommes à moitié encerclés et le loup c'est dépêtré seul de ce qui lui enserrais la patte tout en attaquant ses agresseurs. De mon côté Cloud s'allonge, mais les surfaces molles des bonhommes de pain d'épice encaisses très bien mes coups, à la différence des crocs de ma camarade qui se positionne près de moi.

-Il faut qu’on s’aide sinon c’est voué à l’échec et comme dirait l’autre ! « L’union fait la force » Au fait moi c'est Hikari !

-Enchanté moi c'....

L'explosion est totale ! La quantité de liquide qui sort de nul part m'inonde à moitié et les plaies de mon bras me font grincer des dents. L'odeur est absolument insupportable, trop concentré et en trop grande quantité. Mais je ne comprend pas bien, en rouvrant les yeux je remarque étalés au sol des sortes de capsules rondes en verre qui contenaient le liquide qui s'est rependue sur nous mais aussi sur le rang de bonhomme de pain d'épice. Je recommence quelque coups qui avec l'humidité de leur corps leur arrache des membres et d'autres parties de leurs corps. Les lances harpons tombent, à cause de moi, des crocs de ma camarade ou simplement du liquide sortie de je ne sais où. Si le loup n'aime pas l'odeur avec le flaire que je lui devine il doit certainement souffrir.

En levant les yeux je vois deux choses. La créature verdâtre qui s'approche de nous armé d'un énorme bazooka et le catcheur qui est sortie de je ne sais où qui attaque ses propres troupes... ET LA FILLE AUX CHEVEUX BLEUS ! Je prend un lance-harpon alors qu'une nouvelle salve de boules de Noël nous arrivent dessus sans autre sommation que le bruit du canon qui s'enclenche. Le liquide se répand de nouveau et je n'arrive toujours pas à déterminer ce que c'est, mais je me concentre pour viser.

-Moi c'est Tommy du coups. Faut aider la grande aux cheveux bleus, je peux au moins retenir ce truc. Fonce je te couvre. A NOUS DEUX LE NAIN VERT !!

Et je tire dans sa direction, mais il se décale et évite sans problème, il se prépare à tirer sur la louve mais j'attrape un autre harpon au sol et tire une nouvelle fois. Le harpon passe au dessus de lui mais finie par retomber et automatiquement j'en roule le tout avec un mécanisme qui est lié à l'engin que j'utilise. Il tire avant que le grappin ne serve à quelque chose et ensuite son bras qui tient son arme est agrippé et tiré vers moi à toute vitesse. Il réussi à se maintenir débout et me tient tête du regard avec des yeux remplis de haine. Et sans hésiter il tire à nouveau.
Mais merde il a jamais besoin de recharger ou quoi ! Les boules de Noël me jettes au sol, mais je ne lâche pas l'arme ce qui le tire un grand coups vers moi et en arrivant dans la neige, c'est là que nous lâchons tout les deux nos armes, mais je n'ai même pas regardé si il en avait d'autres.

Je ne sais pas ce qui m'a prit de dire à la louve de me le laisser... Je ne sais pas à quoi m'attendre, mon bras commence à me lancer violemment et je n'arrive plus à garder mon œil droit ouvert. Ne sachant pas si je peux m'approcher sans trop de risque de cette chose verte que je soupçonne d'être capable de me sauter à la gorge pour m'étrangler à mains nues, j'attrape une autre arme des bonhommes de pain d'épice et le vise alors qu'il y a moins d'une dizaine de mètres qui nous séparent.

Je m'apprêtais à lui dire de ne pas faire le fou et de ne pas faire de mouvements qu'il pourrait regretter mais il est déjà réarmé et se dirige vers moi. Ni une ni deux je tire, mais il saute  comme si il tournait autour de quelque chose et je fais de même. Il tire en avance sur mon tours, mais je m'arrête et lui saute dessus pour abattre mon arme sur son crâne. Je n'ai plus qu'à espérer qu'il lui faille un petit temps de chargement avant de tirer une nouvelle salve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 124
Date d'inscription : 26/07/2016
Age du personnage : 23

Nouveau challenger
Lyun Fujiwara
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 50
Renommée: 263
Honneur: 35
MessageSujet: Re: Event noël 2016 : La bataille de noël Ven 23 Déc 2016 - 13:46
Virevoltant avec élégance entre les bonhommes de neige avec son balais, éclatant les pauvres créatures sans aucun remord. Leur seule action était de se reformer sous les coups, parfois essayant d'infliger des blessures à la demoiselle, prenant le risque de trépasser la seconde après. Tandis qu'elle avançait plus sereinement, une voix familière s'adressa à elle par derrière, elle sut reconnaître au dernier moment la voix de ce cher Nassib. Il eut de la chance qu'elle se retienne de tournoyer à cet instant pour l'éloigner, on ne sait jamais dans le feu de l'action, surtout qu'il était arrivé sans faire de bruit, chose extrêmement perturbante pour la jeune fille.

Avait-elle vraiment le choix de se trimballer le blondinet ? Non dans les circonstances actuelles, où les catapultes se trouvaient à quelques mètres, les hauts gradés devaient garder leur moyen de pression précieusement. Quoique Nassib prétendit que l'homme végétal s'était déplacé vers l'avant du bataillon sans doute pour repousser les intrus en première ligne. Il n'empêche qu'il serait plus logique qu'elle accepte un peu aide voire beaucoup au vue de la suite des opérations, toute seule, la morpheuse aigle n'aurait pas grande chance de victoire. Autant mettre la probabilité à zéro pour cent, en considérant qu'elle n'était pas au meilleur de sa forme depuis qu'elle avait quitté le village. La demoiselle n'apprécia tout de même pas le fait, qu'elle ait fait le trois quart du boulot avec les bonhommes, avant qu'il décide de la rejoindre, non mais sérieusement elle était pas la femme de ménage.

- Tant que tu ne me gênes pas.

Soudain, une impression de danger instinctif résonna dans son esprit comme une sonnette d'alarme, elle se concentra autour d'elle. Ce qu'elle vit, ne lui plu guère d'avantage. Derrière les créatures enneigées, s'interposant entre les voyageurs et leur but ultime : Ni plus, ni moins que le Père Fouettard en personne. Là, ils se trouvaient dans la mélasse jusqu'au cou, l'antagoniste les fixait d'un regard agressif et colérique, de toute évidence la venue de petites vermines mettant à mal ses plans le contrariait franchement. Il retira son long manteau pourpre aux fins d'exhiber sa musculature et un vêtement dénudant la plus grande partie de son torse et ses bras, Lyun fut partagée entre la moquerie et un certain dégoût de cette vision. On pouvait dire que cet homme n'avait pas froid aux yeux, blague mise à part, elle l'admirait un peu de faire face à une telle intempérie ainsi vêtu.

Il se positionna dans une sorte de pause mythique, l'une des paumes droit en direction de l'escadron de bonhommes de neige mais surtout des voyageurs. Étrangement, la voyageuse sentit le danger s'intensifier à cet instant mais ce fut lorsqu'il envoya des boules de charbon aussi rapides que des balles, qu'elle le comprit. Écarquillant sous la surprise d'une telle portée et puissance, tandis que les dernières lignes de bonhommes de neige entre la créature et les voyageurs, se faisaient percer de part en part, comme du gruyère. La vélocité des projectiles était telle que les bonhommes se désintégraient sans pouvoir répliquer, heureusement pour eux et malheureusement pour les voyageurs, ils savaient se reformer au bout de quelques minutes. Dans tous les cas, Lyun n'eut le temps que de se protéger le visage de ses bras contre le reste de charbons, auquel les créatures ne faisaient plus obstacle. Elle fut touchée à divers endroits, l'obligeant à s’agenouiller pendant qu'elle retenait des gémissements de douleurs, ses serres avaient salement morflé, des centres de maux tapaient un peu partout sur les membres.

Elle eut du mal à reprendre sa respiration après cette salve, presque la quasi-intégralité de son anatomie se noircissait aux parties amochées. Après une palpation générale, il semblerait que rien n'était cassé, elle était néanmoins traversée par une vive douleur dans tout son corps frêle, ce qui serait handicapant pour la suite. Ils avaient eu beaucoup de chance que les bonhommes de neige retiennent involontairement la plupart des projectifs, qui leur étaient consacrés. La demoiselle espérait que Nassib avait réussi à encaisser moins qu'elle après tout il se situait juste derrière elle, sinon ils seraient tous les deux sans défense face à cette créature.

Maladroitement et très difficilement, la morpheuse aigle se releva face à l'ennemi, remarquant du coin de l’œil que son balais, objet très utile, n'avait pas survécu à l'attaque, dommage elle aurait aimé s'en servir plus longtemps. D'un naturel hier, elle essaya de reprendre contenance par un sourire à l'homme en justaucorps malgré les blessures infligées, elle ne faisait pas partie du royaume des rapaces pour rien. Elle avançait en fronçant les sourcils, hurlant intérieurement à ses membres inférieurs de continuer à marcher. Le terrain était plus que dégageait entre leur adversaire et eux, les bonhommes de neige se reformaient un peu plus lentement pendant qu'elle se faufilait entre eux pour sortir de ce champ infernale, s'ils restaient plus longtemps emprisonnés, ils serait sujets à subir des attaques plus lourdes et encore moins facile à encaisser. Autant se frayer un chemin vers la liberté et les grands espaces, elle en profita pour reprendre un autre balais en chemin, oui elle tenait à cette arme plutôt pratique pour cheminer, qui sait, il lui serait peut-être plus utile qu'elle ne l'imagine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 420
Renommée: 955
Honneur: 200
MessageSujet: Re: Event noël 2016 : La bataille de noël Sam 24 Déc 2016 - 12:44
C’est visqueux, c’est vert et mon dieu que ça pu…. La louve est instantanément prise de nausée ! Son museau brule littéralement elle se passe les pattes dessus par reflexe en éternuant. Il fallait qu’elle sorte de ce traquenard. Son poil blanc soyeux est totalement visqueux. Le Grinch arrive, la jeune femme se prépare tout en ayant du mal à se focaliser sur autre chose que son museau. Tommy lui intima de filer aider la jeune femme aux cheveux bleues « il s’en occupe ». Hikari ferma ses yeux en secouant la tête. Ce jeune homme ne comprenait donc rien. La collectivité mon enfant ? Tu connais ? M’enfin s’il voulait se débrouiller seul, soit ! La jeune femme le laisserait se faire mettre au sol. Le nain vert comme il l’appelait était sans aucun doute plein de ressources et ce combat risquait de mal tourner ! M’enfin il appellerait s’il avait besoin d’aide.

« Cri si tu es à bout, on viendra ! »

Elle s’élance dans la neige quitte le combat en marchant sur des bouts de pain d’épice. Une bonne chose de faite. Une fois en dehors du champ, elle s’arrête à la lisière du bois qui borde l’armée. Repère la jeune femme aux cheveux bleue. C’est quoi ça putain ? C’est des pattes de poulet ça ? Oh my god, c’est un poulet. Avant de la rejoindre la jeune femme se roule dans la neige pour nettoyer son pelage et effacer un maximum l’odeur qui la couvre. Un craquement derrière elle la fait se remettre sur ses pattes. Une silhouette a 4 pattes passe puis disparait.

« Ils sont là. Ils sont arrivés »

Un son qu’elle ne connaissait pas sort du fin fond de sa gorge. Presque un ronronnement, ou plutôt un grognement très doux, rassurant. Elle n’a pas le temps, au moment où elle tourne la tête le Père fouettard est à poil ? Ah bah oui, putain le con. Il fallait qu’elle se dépêche, un coup d’œil dans les sous-bois et elle repart à toute vitesse tout droit sur ses alliés. Elle est plus endurante qu’avant et la fatigue ne se fait pas encore ressentir. Elle a quelques plaies superficielles sur les pattes rien de bien grave. En gros elle est chaude comme la braise. Hey mais c’est de la braise qu’il envoi le vieux là où je rêve ? Elle voit la bleuté tomber à genoux, Nassib ne semble pas dans le meilleur des états. La prochaine salve de tir pourrait être fatale pour la poulette.  Pourtant elle se redresse et avance. Mais enfin, n’avance point, tu es bien trop vulnérable. Le père fouettard se met à bouger il repositionne sa main et prépare déjà la suite.

Hikari accélère encore. Sautant au-dessus des monticules de neige qui semblaient se mouvoir seul. Il charge son poing. Droit sur ses alliées. Tend le bras droit devant lui. C’est à cet instant qu’Hikari bondit ! En saisissant le poignet musclé du vieux à pleine gueule. Il est déstabilisé et envoi quelque boules de charbon dans le vide. Il se met à crier de colère attrape la queue de la jeune fille qui jappe de douleur et l’envoi valser plus loin dans la neige. Elle retombe sur ses pattes et charge à nouveau sa cible qui tente à nouveau de viser ses collègues. Cette fois ci, elle se sert de sa vitesse et de sa force pour venir heurter les jambes du bonhomme et à nouveau lui faire perdre l’équilibre. Chose faite il rate à nouveau sa cible mais envoi un coup de pied droit dans les côtes de la jeune femme qui la fait cracher par terre et glisser a quelques mètres. Elle se redresse plus lentement cette fois et se rend compte que le poing de fouettard et diriger droit sur elle. Le plan fonctionne il change de cible.

Elle espère que ses alliées profitent de la situation pour avancer. Elle ne dit rien cependant, reste focalisée sur sa cible. Ses babines se retroussent, elles baissent sa tête tout en gardant ses yeux plantés dans ceux de l’usurpateur, écarte ses pattes avant. Position naturelle de défense chez un loup et grogne. Elle grogne et le vide entre les deux protagonistes semble grossir, encore et encore.

Avant de lancer son dernier assaut elle hurle une dernière fois. Un hurlement court, bref, un hurlement de combat. Elle se jette droit sur son ennemi qui lâche une première salve de groupe. Elle évite avec soins chacun des charbons qui volent et qui s’écrasant en crépitant dans la neige. Il lui frôle le poil. D’ailleurs elle sent une odeur de cochon griller. Certains de ses poils ont pris feu. Elle bondit sur l’épaule dû commandant et y plante ses crocs. Elle sert très fort. D’un coup de palûche il la renvoie plus loin. Elle n’a pas le temps de se redresser qu’un gros bout de charbon vient heurter son épaule. Qui la fait crier violemment, elle sent que sa chair continue de bruler et jette son épaule dans la neige avant de se redresser. La combat n’en finit pas, elle bondit sur lui, il la renvoie au tapis. Elle le blesse, il la blesse. Ils sont fatigués. Ses alliés ont dû passés depuis le temps. Elle se redresse sur des pattes qui tremblent. Lui est essoufflés et pose presque un genou à terre. En différents points sur son corps, on distingue du sang. Elle reprend son souffle quand elle entend un bruit familier. Une course dans la neige.

***

Elle est là, c’est une louve magnifique. Son poil est d’un blanc immaculé, elle se confond presque dans la neige. Deux billes d’un vert émeraude éclatant ressortent sur sa tête ainsi que sa truffe noire. Elle semble si à l’aise avec son corps. Elle sait ce qu’elle fait. Son grognement roule comme une mère appelant ses petits. Au moment où je sens que je vais la rejoindre elle s’enfuit. Ou du moins elle file droit sur le champ de bataille. Tous mes sens sont captivés par cet animal. Cet animal auquel je sens que je dois obéir. Elle nous laisse cependant le choix à tous les deux. Que devons-nous faire.
La louve et moi nous observons. On saute, jappe, grogne et c’est ainsi qu’on se comprends. Elle veut partir, mais sent-elle aussi qu’elle a besoin de cette beauté blanche pour continuer. S’il fallait apprendre à maitriser ce nouveau corps il fallait la suivre. Elle nous apprendrait. De loin les hostilités avaient commencé, sans aucune crainte non aucune elle se jetait sur le grand type pendant que ses deux alliés filaient droit sur l’arrière de l’armée. On remarqua rapidement que les assauts a répétitions étaient en train de les épuiser. On ne savait plus quoi faire on sautillait sur place se tâtant à y aller ou non. Soudain ma camarade grise fonça en dehors du sous-bois droit vers la louve blanche elle allait très vite. Je m’élançais en la suivant de près. Le type au charbon nous tournait le dos. C’était parfait. La louve blanche releva la tête. Nous avait-elle sentit ? Ma collègue s’élança droit sur son dos pendant que moi je le déstabilisais en m’écrasant à l’arrière de ses rotules. Il tombe en avant à genoux. On l’accule on est nombreux. Puis la louve blanche pousse un grognement. Ma collègue et moi nous écartons instantanément en baissant les oreilles, la queue entre les jambes. La blanche était clairement une alpha.

***

Le père fouettard se trouvait maintenant au sol en difficultés sans aucun doute, et la jeune femme attendait de pouvoir rejoindre ses collègues qu’allait-il se passer à présent. Ou en étaient-ils ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 180
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 25

Nouveau challenger
Nassib Kobb
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 30
Renommée: 211
Honneur: 45
MessageSujet: Re: Event noël 2016 : La bataille de noël Sam 24 Déc 2016 - 16:26
"Tant que tu ne me gênes pas."

Alalala c'est pas son sale caractère qui m'avais manqué en tout cas.

Nassib continué à suivre Lyun, les troupes ennemies avaient réduites, mais pas assez pour pouvoir atteindre les catapultes en sécurité. Mais une plus grande menasse guettait le duo. Le père fouettard en personne avait décidé d'intervenir. Il se tenait non loin de Lyun et Nassib. L'ultime rempart qui les empêchent d'atteindre leur objectif. Le générale après s'être dévêtue de sa veste et taper une pause cinglante attaqua tout ce qu'il y avait en face de lui. Sans faire distinction entre ses ennemis et ses alliés. Nassib ne put limiter les dégâts qu'en plaçant ses bras devant lui. Sa garde était loin d'être parfaite, prit de court. Il avait fléchi ses jambes pour limité la surface où il prendrait des coups. Malheureusement pour lui, son bras gauche dévia un peu et un charbon ricocha ensuite sur sa tête. Nassib qui avait l'habitude d'esquivé la majorité des coups avait presque oublié la douleur. La salve du générale était fini, il relâcha tous ses muscles et se laissa tombé en arrière. Son bras gauche qui avait le plus encaissé était h.s. pour la nuit et du sang couler de sa tête. Il lutta pour ne pas tomber inconscient, chose encore plus dure quand le froid s'engouffrait dans ses vêtements. T'endors pas, t'endors pas ! On compte sur toi ! Bouge ! Lyun peut pas l'affronter seul ! Nassib se releva non sans effort s'appuyant sur son bras droit. Même si il était debout, il tanguait et il avait un gros mal de tête.

Lyun était un peu plus loin et elle n'avait pas l'air d'être dans un meilleur état. Le père fouettard quand à lui préparait déjà la prochaine slave. Attends il est pas sérieux là, si je le laisse faire Lyun ne supportera pas ça. Moi non plus d'ailleurs. Pas le choix va falloir que je swap pour contre attaquer. Attends mais qu'est ce qu'elle fou avec son balais.

" Idiote t'avance pas comme ça !"

Nassib se concentra pour matérialisé un clone près de Lyun. Mais la providence fut de son côté, avant que Fouettard lance sa deuxième salve un loup blanc bondit sur le bras du général ennemi. Un loup ? Hikari, ça ne peux être qu'elle. Merci ! Nassib observa un petit moment la louve combattre. Le sang qu'il avait sur la tête commença à sécher. Grâce à Hika, l'attention du père Fouettard se dirigea sur elle, laissant le champ libre aux deux autres voyageurs. Lyun continuait d'avancer et Nassib détourna le regard du combat pour se mettre en marche lui aussi. La voie était libre mais le temps était compté. Ils y étaient presque, mais d'autres bonhommes de neiges firent leur apparition.

" Lyun continu d'avancer, je nous couvre. Tant qu'on détruit leurs armes on aura rempli notre mission."

Nassib matérialisa un trait de lumière seulement, son bras gauche ne lui répondait plus. Si ce n'est par une douleur lancinante. Les derniers soldats de neiges se regroupaient autour de Nassib. Celui-ci se défendit tant bien que mal, jusqu'à être acculé. N'ayant plus d'autre choix il utilisa son swap pour se retrouver derrière eux. Il était temps de mettre fin à tout ceci. Épuisé il ne lui restait assez d'énergie que pour un trait et quelques mirages. Il tomba en face du premier bataillon, mais on ne l'attaqua pas de suite. Ils hésitaient à cause du costume de Nassib. Il s'approcha avec le sourire et l'un des gardes l'attaqua le voyant trop près de la catapulte à charbon. Il esquiva avec un de ces mirages et mit un coup de pied dans un sac de charbon. La poussière projeté lui laissa un peu de répit pour pouvoir saboter l'arme de siège avec son trait de lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 124
Date d'inscription : 26/07/2016
Age du personnage : 23

Nouveau challenger
Lyun Fujiwara
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 50
Renommée: 263
Honneur: 35
MessageSujet: Re: Event noël 2016 : La bataille de noël Sam 24 Déc 2016 - 20:49
Ne lâchant pas le morceau malgré les blessures, qui lui brûlaient la peau un peu partout, défiant le Père Fouettard d'un regard de hautain, genre « C'est tout ce que tu sais faire ? ». Ce dernier lui répondit par un sourire narquois et sûr de lui, il s'amusait de l'attitude de la demoiselle marchant pas très droit, les deux opposants se toisaient en silence. Le personnage bedonnant se remit en position sérieusement pour envoyer une nouvelle tournée de charbons aux deux affreux voyageurs. Alors qu'il s'apprêtait à lancer à faire son geste, Lyun entendit une sorte de grognements avant qu'un loup blanc saute sur le Père Fouettard, l'arrêtant dans son élan. Le loup s'acharna sur l'homme à moitié nu, ce serait un mystérieux allié ou un des deux autres voyageurs ayant la même capacité de se transformer qu'elle. La jeune voyageuse s'en fichait au final, il était dans leur camp et avait réussi à capter l'attention de l'antagoniste, pas besoin de s'attarder à perdre du temps en questions et en remerciements inutiles, tant que l'objectif n'avait pas été atteint avec succès.

Elle ne chercha pas à regarder au derrière afin de voir si Nassib était indemne, sa concentration se portant inexorablement sur ses serres. Elle devait profiter de cette diversion créée par le loup, pour détruire les obstacles empêchant le traîneau de décoller et le temps n'était pas en leur faveur. La morpheuse aigle se fouetta l'esprit intérieurement, il fallait courir....Oui...Courir...Tandis qu'elle martelait ses mots encore et encore, pensant pousser ses serres acérées à s'élancer dans une course, celles-ci acceptèrent de bouger d'abord en petites foulées, puis, en une course plus assurée et stable malgré la souffrance. Elle contourna au mieux l'espace de combat entre le loup et l'homme, qui semblait être ardent et difficile, un hochement de tête d'encouragement adressé à son allié canidé.  

A quelques mètres, elle vit grâce à ses yeux de rapaces, que Nassib par un on-ne-sait quel miracle, avait réussi à couper une corde de l'une des quatre catapultes, la rendant tout à fait inutile sans son action de levier. Cela ressemblait juste à présent à une grosse cuillère en bois, le téméraire après son action héroïque s'enfuit sans demander son reste, les créatures autour de l'engin le poursuivirent enragées de tous les diables. La morpheuse, pas du tout prête à laisser toute la satisfaction d'accomplir la mission seul au blondinet, força l'allure pour bifurquer sur les autres catapultes du coté opposé. Sachant qu'à l’extrémité de la ligne des frondes, se trouvaient un sapin lanceur de boules explosifs, offrant un côté symétrique et organisé au caractère du chef de l'armée. Enfin sapin, la chose était vite dite, il détenait un aspect similaire d'un sapin, un visage, des bras et la mobilité rajoutés, pas très esthétique tout cela.

Lyun sauta sur le bord de l'une des catapultes du milieu, elle ne pouvait se permettre de gâcher précieusement des minutes en des combats stériles. Elle devait mettre hors d'état de nuire ces créatures qu'elle prenait pour des gobelins avec leur longues oreilles pointues et leur minois des plus désagréables, je ne vous parle même pas de leur grognements stridents à vous rendre sourd. Elle réussit à en assommer un violemment sous le coup de la surprise grâce à son balais, éjectant un autre un peu plus loin afin de pouvoir couper la corde, ses pensées se focalisaient uniquement sur ce coupage de filin. Elle combattrait ensuite l'arrivage de petites créatures teigneuses, elle amputa sans problème à l'aide des poils de son ustensile de ménage parfait pour trancher, découper. Au moins, elle conservait son énergie sur les ennemis. A peine eut -elle bondit de sa première catapulte qu'une demie-douzaine de gobelins l'encerclèrent, leur lance en main prêt à en découdre avec une voyageuse. Ne pouvant éviter le heurt, elle n'alla pas par quatre chemins et ne lui en donnèrent pas l'occasion, ils se jetèrent sur elle avec férocité. Elle tenta d'esquiver les lances du mieux mais son corps endoloris et fatigué écoutait avec moins d'assiduité qu'au début, elle ne put échapper à toutes les armes. Le sang s'écoulait de ses plaies, se maudissant sur le fait qu'elle devait être plus rapide, heureusement, ces gobelins n'étaient pas aussi gênants que les sosies commerciales du Père Noël ou les bonhommes de neige.

La jeune Lyun contre-attaqua avec une certaine « aisance », si l'on prenait en considération qu'elle était pas mal amochée, cependant, elle n'abandonnerait pas et au contraire, redoublerait d'efforts si près du but. Elle en repoussa une bonne partie avec son balais, alternant avec des coups de serres ou de becs dans la chair. La voyageuse se retint de lâcher un râlement de dégoût lorsqu'elle pinçait des membres entre ses mandibules, faisant craquer parfois les os sous la pression exercée, dans tous les cas, le gobelin n'avait pas un bon goût, déjà que niveau puanteur cela en tenait une couche. Une nouvelle fournée de gobelins rejoignit les blessées et les inconscients, ils provenaient de la catapulte juste à coté, au moins, elle n'aurait pas à se déplacer.

Bon la fatigue commençait gentiment à se faire très pressante, n'écoutant que son courage et son esprit combatif illuminant ses prunelles dorées, elle se lança corps et âme sur les pauvres créatures. Elle avança en balayant ses ennemis sur son passage avec une entrain un peu plus faible, elle désarçonna la plupart des adversaires, il lui en resterait deux ou trois. La voyageuse les repoussa avec un peu plus de mal, heureusement, qu'ils n'étaient pas très forts tout comme elle, sauf qu'elle utilisait son arme de plusieurs manières afin d'éviter les coups trop prévisibles au bout d'un moment. Finalement, elle réussit à se débarrasser de la troupe de gobelins, le champs lui était totalement libre pour saboter la dernière catapulte à sa gauche. Se précipitant   sur la machine de guerre, tranchant la corde dans un long soupire de soulagement avec son bec, trois sur quatre n'étaient clairement plus en état de fonctionner. Elle riva son regard sur l'ensemble du champ de bataille, satisfaite de son action, les combats se déroulaient toujours bien que les combattants soient tous au bout de leur force. Il était certain qu'elle ne pourrait pas demander du renfort en cas de besoins, Nassib et la jeune femme devaient se débrouiller pour finir la tâche qu'on leur avait confiée.

Soudain, la jeune morpheuse entendit une détonation, elle fut propulsée la tête la première dans la neige sans en comprendre la raison, une horrible sensation lui brûla le dos, un cri de douleur sortit de sa bouche sans qu'elle puisse le bloquer, les larmes lui montèrent aux yeux. Elle se détourna pour observer l'origine de cette explosion, un rire lui mit la puce à l'oreille, l'horrible sapin devant elle, se fendait littéralement la poire de l'impact infligé.

« Oh je vois monsieur le feuillu a un humour des plus hilarants, il mérite que je lui en doive une de mon cru. »

Elle ne lâcherait sûrement pas le morceau, il fallait qu'elle s'occupe de son cas impérativement par orgueil et colère. Elle inspira profondément pour tenter de se relever une dernière fois, aspirant que Nassib s'occupait des derniers achoppements, la morpheuse aigle comptait d'attaquer de toutes ces forces cet ennemi. Il lui restait assez d'énergie pour châtier d'une bonne correction ce farceur et lanceur d'explosif, le meilleur pour la fin comme on dit si bien. A l'aide de son balais sur lequel elle se reposa grâce au manche, fermant les yeux un instant pour s'imprégner de cette joie, cette adrénaline coulant dans ses veines. Joignant toutes ses forces dans ses prochaines gestes, elle sourit à la bête sournoisement la tête penchée, faisant tournoyer le balais dans les airs.

- Allez un petit effort ma grande...Hey l'horreur de Noël, tu aurais sacrément besoin d'une coupe, j'ai justement de quoi te ratisser les épines.

Désignant de la tête son balais, pendant que le sapin ricanait de tout son saoul à la provocation grotesque de cette misérable voyageuse, un être si fragile pouvant exploser. Il est vrai que si elle se subissait de plein fouet une nouvelle déflagration, elle ne se redressait sans doute pas, raison pour laquelle, elle se concentra un maximum sur ses yeux pour connaître plus précisément les zones approximatives où le sapin ferait tombé les boules explosives. Lyun n'était pas très rapide, toutefois, le géant vert effectuait des gestes à la même vitesse, ainsi elle les évitait sans trop de dégâts, sa course la rapprochait dangereusement du conifère. Elle profita d'une dernière boule explosive entre les deux opposants pour se jeter à sa gorge, plutôt à son tronc, et lui y planta les poils aiguisés de son balais le plus profondément possible. Cela déplu grandement à la créature, de la sève sortit de ses plaies alors qu'il hurlait de douleur, de sa grande main, il essaye de repousser l'intruse et cette épine de son corps. Elle se pencha pour esquiver la main d'à peine quelques millimètres, ouf, s'il l'avait attrapé, cela en aurait sûrement fini d'elle et de leur quête.  Elle retira aussitôt son balais afin de ne pas rester trop longtemps à portée, elle tourna alors autour de l'arbre en continuant son manège sans vergogne, sa proie semblait souffrir.

Une fois le tronc troué comme on plante sa fourchette dans une pâte à tarte pour l'aérer, elle recula avec précaution, elle aurait pu le laisser tranquille au vu de ce qu'il perdait comme sève, la demoiselle pourrait le laisser agoniser. Cependant, elle voulait lui faire subir plus, une nouvelle fois, une main jaillit dans son champs de vision, elle se laissa capturer, lui pinçant quand même les doigts de son bec aquilin. Elle se préparait à lui donner son dernier coup, lorsqu'elle estima à être une proximité raisonnable de son visage, elle brandit son balais de son seul bras libre, elle avait fait en sorte qu'elle puisse l'être. Elle lança le balais avec toute la force qu'il lui restait dans son petit poignet glacé, celui-ci alla s'enfoncer dans la partie au-dessus des yeux ou du moins dans le tronc pour que cela tienne. Le géant se figea un instant, elle pria pour que cela lui ait fait quelques choses, soudain, il convulsa et trembla de toutes ses branches, avant de tomber lourdement sur la neige. Entraînant Lyun dans sa chute, à bout de force et blessée, elle resta allongée sur le sol froid, se réjouissant d'avoir terrassé le sapin de Noël. Sa part du marché avait grandement était réalisé, son esprit s’embruma tandis qu'elle contemplait le ciel, étrange, il se mettait à neiger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 180
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 25

Nouveau challenger
Nassib Kobb
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 30
Renommée: 211
Honneur: 45
MessageSujet: Re: Event noël 2016 : La bataille de noël Sam 24 Déc 2016 - 23:02
Cours, cours, cours ! Te retourne pas, surtout pas. Tu les entends, ils sont juste derrière toi. Si tu t'arêtes c'est la fin, alors cours ! Nassib était à bout son corps chauffait et il gardait son trait de lumière fermement. Lui qui avait passé son enfance à courir dans le désert, ce n'est pas la neige qui allait le ralentir. De plus son instinct de survie guidait ses pas, son objectif les dernières armes de siège. Il se raccroché à l'idée de sauver Noël, puisant dans ses dernières ressources. La fatigue accumulée et l'assaut du père Fouettard c'était plus que tout ce qu'il avait pu subir à dreamland. Il avait compris depuis longtemps que survivre seul était une mince affaire, mais il c'était habitué à trop se reposer sur ses pouvoirs. Il repensait à sa premier nuit, les mots d'Aurore. Sa vie ne lui appartenait plus, il c'était engagé à protéger le royaume de la lumière. Comment ils pourraient regarder les enfants de son royaume si il échouait si prés du but. Bien qu'il n'ai fêté Noël qu'une seule fois, il avait compris l'essence de ce jour et ressenti la tristesse quand on vous l'enlève. Pour tout ça il continua à courir jusqu'à tomber sur créature en forme de sapin.

"Comment un misérable comme lui est arrivé jusqu'ici ? Tu vas goûter à mes bombes hahaha !"

Aussitôt dit, aussitôt fait. La créature sapin lança des boules de noël explosives devant lui, sans se soucier de qui il touchait. Nassib continuait sa course, les gobelins pour la plupart avaient pris assez de dégâts pour être assommer ou abandonner l'idée de continuer à poursuivre le voyageur. Lui ne s'était pas arrêté, ses mirages lui avait évité d'être touché directement. On était loin de la cadence de tir du père Fouettard, mais il fallait quand même faire attention. Nassib ne se relèverait pas si il prenait une explosion directement sur lui, aussi légère soit elle. Il continua sa course jusqu'à être à porter du sapin et sauta pour lui assoner un coup de sa dague. Il toucha son adversaire, mais sa dague se dématérialisa au contact de la créature. Laissant une coupure peu profonde, une traînée de sève sur le sol et une boule qui fut arrachée du corps.

" C'est tout ce que t'as ? T'es un homme mort !"

Nassib une fois les pieds sur le sol, se retourna et sauta sur la créature à nouveau. Il l'a fit basculé en arrière et elle s'écroula sur elle même. Le contrôleur était en rade d'énergie pour utiliser ses pouvoirs et arma son poing. Il se tenait au dessus du sapin, prêt à lui lancer son poing, mais il se fit agripper son bras gauche. Il lâcha un cris de douleur et pour se sortir de cette situation, il attrapa la boule qu'il avait fait tombé précédemment pour l'enfoncer dans la bouche du monstre. Il lui a fallu mettre un léger coup dans ce qui lui servait de mâchoire pour déclencher l'explosion. Recouvert de sève, il se releva tant bien que mal. Sa tête tournait et il y avait comme un sifflement qui résonnait dans ses oreilles. Il titubait, avançant tout doucement. Il trouva sur son chemin une petite réserve avec des sacs remplies de cadeaux. Il en traîna un jusqu'à la prochaine catapulte. Là encore des gobelins l'attendaient. Il se mit à sourire et leur lança le sac dessus créant des petites explosions en chaîne. Il s'écroula sur le sol, tout son corps le brûlait. Seuls ses yeux pouvaient encore bouger, il vit la neige tombée et la catapulte s'écrouler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 526
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Maraudeur des rêves
Tommy Fawl
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 884
Honneur: 83
MessageSujet: Re: Event noël 2016 : La bataille de noël Dim 25 Déc 2016 - 0:04
L'enchainement est rapide. Il me jette son arme qui percute le lance-grapin que je voulais lui faire manger et les deux tombent au sol. Alors que je continue d'avancer sur lui alors qu'il a déjà sortie un marteau de cartoon de je ne sais où. Le coup est horizontale et tente de me faucher. Je saute pour éviter, mais la réaction est trop courte et il me choppe la jambe, me faisant entamer un tour sur moi-même dans un sens improbable. Cloud au poing je frappe alors que son marteau est au ras du sol en train prendre de l'élan pour me remonter dessus. En me laissant retomber j'abaisse violemment la jambe sur son crâne, mais il s'écarte et j'atterrie dans la neige. Un caillou m'arrive en plein front et me choque un coup. L'animal a sortie un lance pierre disproportionné avec deux élastiques, l'un étant ridicule et l'autre trop dangereux pour que je le laisse tirer avec alors qu'il est en train de le charger d'un énorme rocher.

Sans plus réfléchir je me jette vers l'avant et fonce sur lui alors qu'il est en train de tendre son élastique avec un oeil fermé. Je lâche un juron et tend le bras avec Cloud au bout. L'allonge est juste, mais me permet de changer l'orientation de l'arme qui tire droit vers le ciel. L'élastique se détend d'un seul coup et la masse de pierre s'élève dans le ciel. J'attrape le manche de l'arme en bois alors qu'il regarde son projectile monter et monter encore, cest un sacré élastique qu'il utilise là. L'appuyant contre le sol je prend appuie dessus pour utiliser mon poids et je force sur le haut de l'arme pour la faire basculer sur lui qui passe entre les deux bouts de caoutchouc et se retrouve bloqué. Il tombe à la renverse et les deux branches de l'arme se plantent dans le sol avec le manche tendu vars le haut.

-Tu vas me le payer fils de chien !

-C'est ça ! J'en parlerais à la louve, ellle viendra marquer son territoire. Bonne nuit mon petit et joyeux Noël.

Sur cette réplique qui me plaît bien je saute et plonge plus loin dans la neige alors que le rocher retombe sur le manche qui enfonce le lance pierre dans le sol et bloque la bestiole verdâtre plus près de la terre que du sol dans ce royaume qui doit bien approcher les 20 centimètres de neiges. L'équilibre qui se crée entre les l'arme et le projectile est plutôt spectaculaire alors que j'imaginais la pierre lui retomber sur le nez, mais pas aujourd'hui. Je fais un détour pour tenter de soulever le marteau sur lequel il y a marqué 1000t et qui au final ne doit pas peser plus de 5-6 kilos. Toujours est-il que je me dis que pour faire tomber un arbre ou casser des branches une arme de ce type là peut être pratique.

Pas de temps à perdre, je me mets à courir vers les combats qui continuent au niveau des catapultes. Mon nez se secoue de satisfaction en sortant de la zone d'influence des boules dupantes de mon adversaire. Le marteau à la main je progresse un peu plus lentement, mais surement vers les affrontements. Malheureusement je sens un peu de relâche dans mes muscles et mes plaies. Finalement, sans même m'en rendre compte je lâche la masse et pour pouvoir continuer à progresser dans la neige. Les loups ont bloqué le chef des troupes qui se retrouve dans la neige. Mais d'où ils sortent eux ? Il n'y en avait qu'un au départ ou bien ? J'ai l'impression d'avoir trop bu quand je m'approche et le mal de crâne qui me prend au visage n'est pas pour me rassurer. J'ai mal et j'ai l'impression de puer. Les rares combattants qui se relèvent fuient à toutes jambes et laissent leur poste vaquant, je vois Nassib qui court et se démène. La grande au cheveux azur semble s'être bien battue et en finie avec un sapin plein de boules explosives. Les retardataires qui me passent à côté se prennent un coup de pied dans les genoux, mais je n'ai plus la foi. J'espère au moins ne pas avoir été utile et me pose sur l'avant du chariot sur lequel avancait fouettard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 420
Renommée: 955
Honneur: 200
MessageSujet: Re: Event noël 2016 : La bataille de noël Dim 25 Déc 2016 - 19:29
Hikari jette un coup d’œil vers les catapultes en entendant des bruits, L’aigle et Nassib semble totalement cramés, ils devaient être assez jeunes dans dreamland. Qui dit jeune, dit moins d’endurance. Mais le travail semblait correctement effectué et les catapultes en incapacité de faire quoi que ce soit de plus. Elle haletait bruyamment. Ses pattes étaient secouées de tremblements réguliers. Le père fouettard était allongé dans la neige. Ce qui ne l’empêchait pas de rire comme un fou. Ces paumes n’avait plus la force d’envoyer quoi que ce soit et son dos nu dans la neige lui provoquait des spasmes. Il était à bout de force et à bout de nerfs !

« Pas aujourd’hui, pas encore »

Le rire gras et hystérique se transforma rapidement en une colère noire. Il hurlait, elle crut même un instant qu’il allait se mettre à pleurer. Les deux loups qui accompagnait la jeune femme s’étaient allongés de tous leurs longs sur les bras du père fouettard. Ce qui suffisait a le tenir en place vu l’état de fatigue dans lequel il était. Elle n’en menait pas large cependant, les muscles de la jeune fille était vide d’énergie pour le moment, elle aurait besoin d’un temps de récupération où elle ne ferait que marcher pour pouvoir reprendre des forces. Elle intima d’un grognement et d’un hochement de tête à ses alliées de ne pas bouger. Elle alla en marchant tranquillement vers un cadavre de bonhomme en pain d’épice et attrapa un bout de grappin dans sa gueule pour le trainer jusqu’au père fouettard. Elle vint saucissonner celui-ci avec le fil du grappin afin de permettre à ses loups de lâcher prise. Puis l’ensevelit sous la neige, a la manière des chiens qui creusent la terre, en ne laissant que la tête ressortir
Non loin de son oreille elle chuchota ensuite.

« Je ne t’élimine pas, tout le monde a besoin d’un ennemi dans sa vie.  Tu n’as plus qu’à attendre l’année prochaine et on sera encore là. Prépare-toi mieux que ça. »

D’un claquement de dents elle intima le départ a son équipe, les trois loups se mirent en marche pour rejoindre Tommy qui s’était tranquillement installé au niveau du chariot du père fouettard. D’un bon elle vint s’installer à côté de lui. Allongé elle regardait dans la direction des catapultes. Les deux jeunes loups semblaient timides devant Tommy. D’un petit ronronnement, elle leurs expliqua qu’il était un allié et les deux bêtes se couchèrent tête entre les pattes. Ils étaient très mignons, mais semblaient fatigués. Les deux personnes qu’elle avait contaminées n’était en fait que des créatures du royaume et n’avait aucuns pouvoirs particuliers. Ils avaient quand même été d’une aide très précieuse.

Hikari s’était lancé dans une toilette de ses pattes avant, elle était couverte de petites coupures qui était presque sèche. Une fois cette étape terminée elle releva la tête et planta son regard dans celui de Tommy et avec une voix quelque peu déformée par la métamorphose lui demanda

«On va les chercher ? J’ai l’impression qu’ils sont vraiment KO 1 chacun à ramener jusqu’au rempart  ?»  

Hikari se redressa lentement sentant finalement qu’elle avait pas mal forcé et se dirigea droit vers la jeune fille aux cheveux bleues sans attendre l'accord de Tommy. Avant d’arriver vers elle, elle s’allongea par terre pour entamer son retour à la civilisation. Elle avait d’abord fait comprendre aux deux autres loups de ne pas avoir peur, de rester calme. Que tout irait bien. Elle se tordit de douleur dans la neige et vit la louve grise partir en courant. Merde putain fais chier. Pas maintenant, elle devait garder le contrôle, mais ramener la voyageuse sous sa forme animale serait juste mission impossible.

Petit à petit, les poils disparurent laissant place à des guenilles, elle avait une belle plaie à l’épaule qui avait saigné. Elle s’asseoit dans la neige et se met à trembler le loup noir qui était un mâle la dévisageait, s’apprétant a retrousser ses babines. Elle planta son regard dans le sien et il baissa la tête quasiment automatiquement. Il l’avait reconnu et vint se blottir contre elle pour lui donner un peu de chaleur, elle prit appuis sur son dos pour se redresser. C’est à ce moment que la louve grise revint avec le manteau du père fouettard.  Elle explosa de rire et caressa la tête de l’animal en plongeant ses yeux dans les siens. Enfila le manteau et continua d’avancer vers la jeune morpheuse oiseau. Une fois devant elle, elle s’agenouilla, les loups étaient pot de colle avec leurs alphas et a peine fut elle au sol qu’il vinrent passer leurs tête sous les bras de la jeune femme, quémandant des caresses.

« Laisse-moi t’aider, ce fut rude, mais tu as été parfaite, félicitations. Je m’appelle Hikari, la louve blanche de tout a l’heure. »

Elle lui donnait toute ses informations sans attendre de réponse, elle avait déjà attrapé l’un des bras de la jeune femme et l’avait mise à genoux, avec la force de la combattante qu’elle était-elle réussie à la remettre sur pieds en perdant l’équilibre, le loup noir lui servit de parade et bloqua le genoux de la louve pour l’empêcher de chuter. La louve grise se tenait près des jambes de l’oiseau elle l’a maintenait plus ou moins droite ce qui permit à Hikari d’avancer avec moins de difficultés. Elle porta le corps de la jeune femme qui était consciente mais peu bavarde, jusqu’au chariot du père fouettard et l’allongea dedans. La neige tombait depuis maintenant un moment, il faisait froid putain. Le loup noir vint s’installer tout contre l’oiseau. Elle avait eu de la chance la mère Hikari, elle était tombée sur des contaminés bienveillants qui d’eux même prenaient des décisions très humaines. Elle attendait que Tommy revienne avec Nassib, sans douter que la louve grise se chargerais de réchauffer le blondinet. Une fois qu’ils seraient arrivés, les deux voyageurs pourraient traîner le chariot jusqu’à la porte barricader, se faire féliciter tous les 4 et aider le père noël à partir pour sa tournée. Un programme très chargé pour une fin de nuit comme celle-ci !  Mais ça irait, la jeune fille en était sure. Après tout, la mission était amplement remplie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 307
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Event noël 2016 : La bataille de noël Lun 26 Déc 2016 - 17:37
Les catapultes étaient détruites, les sapins lance-boules, hors combat, le champ était libre. Le père noël rangea les jumelles dans lesquelles il observait le champ de bataille et descendit de son perchoir.

"Allez c'est bon, ils ont réussi!" Il grimpa dans son traineau et mit ses lunettes de pilotage en place. Il adressa ses dernières consignes à son lutin assistant. "Ces voyageurs ont bien mérité leur cadeau, ne les oubliez pas."

Il fit claqué les rênes et les rennes s'élancèrent, celui à la truffe rouge en tête. Débarasser de tout obstacle il put s'élancer faire sa tournée.

__________

http://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Event noël 2016 : La bataille de noël
Revenir en haut Aller en bas

Event noël 2016 : La bataille de noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 4-