Haut
Bas

Partagez|

Event noël 2016 : La bataille de noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Messages : 303
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Event noël 2016 : La bataille de noël Mar 20 Déc 2016 - 13:39
Perché sur le toit du bâtiment principal de sa maison le père noël fronçait les sourcils, il s’y attendait mais une telle attaque ne faisait jamais plaisir. Il avait eu déjà beaucoup de mal à récupérer ses rennes et les cadeaux, voilà que Fouettard se ramenait une nouvelle fois bien décidé à l’empêcher de faire sa tournée. Il s’était presque étonné qu’il n’attaque pas les deux années précédentes, comme il en avait l’habitude, mais il comprenait aujourd’hui qu’il avait gardé ses forces pour lancer une grande offensive aujourd’hui.
Il descendit et s’adressa aux lutins qui attendaient ses ordres.

« Tous à vos postes, armez les catapulte lance-cadeau pour les maintenir à distance. Envoyer le leurre après la première salve. »

Les petits êtres firent rouler les engins de guerre en canne à sucre et les orientèrent vers l’ennemi, ils chargèrent les cadeaux non réclamés et attendirent l’ordre.

« Feu ! »

La demi-douzaine d’engins fut actionnée et les paquets colorés filèrent vers l’ennemi.

« Maintenant pour le leurre ! »

La réplique grandeur nature du traineau du père noël et de son attelage, réalisé en ballons, s’éleva en dessus du toit de l’atelier. Mais avant qu’elle n’ait eu le temps de monter bien haut, des dizaines de projectiles furent expédiés par les lignes arrières de l’ennemi. Les morceaux de charbon et les boules de noël eurent tôt faire de faire exploser l’engin gonflable dans un claquement sonore.

« C’est bien ce que je craignais, je ne peux pas décoller… »

Le papi en blanc et rouge se tourna vers les voyageurs qui attendaient les consignes.

« Voilà, c’est exactement pour ça que j’ai besoin de vous, ils veulent m’empêcher de décoller pour faire ma tournée. Il ne faut pas qu’ils arrivent jusqu’ici et il faut qu’ils arrêtent de me canarder quand je décolle. Aidez-moi et vous aurez double ration de cadeaux cette année. »

Les catapultes firent à nouveau feu et ralentirent les deux bataillons de sosies du père noël qui montaient en première ligne, tous ces pères noël de supermarché étaient bien décidés à prendre leur revanche sur celui à qui on les comparait sans cesse. Leurs hottes étaient pleines de cadeaux « surprise », certains explosaient, d’autres laissaient sortir un gros gant de boxe sur ressort, d’autres encore se contentaient de vomir des guirlandes. Il y avait d’autres troupes derrière eux mais pour l’instant elles attendaient leur tour. Tout derrière, à côté du Général Fouettard et de son bras droit il y avait les deux bataillons de lanceurs de charbon et celui de sapins lance boule, c’étaient eux qui empêchaient le père noël de décoller.

__________

http://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 526
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Maraudeur des rêves
Tommy Fawl
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 884
Honneur: 83
MessageSujet: Re: Event noël 2016 : La bataille de noël Mar 20 Déc 2016 - 16:47
Ce qui se passe ici n'est qu'un enchaînement de choix que je ne suis pas sûr d'avoir bien fait. Après avoir retrouvé les rennes du père-Noël nous avons été regroupés par les lutins qui avaient un autre faveur à nous demander. J'ai fait la rencontre d'une grande asiat' aux cheveux bleus qui ne m'insiprait pas forcément confiance, mais j'y ai aussi retrouvé Nassib que je n'avais pas revu depuis notre nuit dans un vaisseau rempli de robots pas trop contents de nous voir. Toujours est-il qu'on nous a demandé de l'aide pour protéger le village du père Noël. Un affrontement qui semble habituel avec son rival, le général fouettard et qui met en danger le Noël Onirique. Une guerre, bon, une escarmouche… mais merde… Je ne sais pas si je me suis déjà autant mis dans la merde avant, mais je suis là et je me batterai.

Sur le toit de la maison du père-Noël, nous sommes tous regroupés. Je ne sais pas comment elle a été embarqué là dedans car elle n'était pas à Gastropolis, mais bon, Hikari, est dans mes âges et alors que je ne l'ai jamais vu, son nom me dit quelque chose. Surement que j'ai déjà vu passer son nom dans le Dream'mag ou une connerie du genre. La maison du vieux barbue donne sur une petite place encerclée de maisons, décorées et aux lumières chatoyantes. Une extrémité de la place donne sur la grande porte qui relie les palissades qui partent de chaque côtés pour  encercler le village et le protéger des intempéries, mais aussi, comme aujourd'hui, des attaques. Nous avons été briefé sur la situation : Les rennes sont attelés, alors que leur aide aurait été précieuses et le traîneau ne peut pas décoller comme on vient de le voir.

-Voilà, c’est exactement pour ça que j’ai besoin de vous, ils veulent m’empêcher de décoller pour faire ma tournée. Il ne faut pas qu’ils arrivent jusqu’ici et il faut qu’ils arrêtent de me canarder quand je décolle. Aidez-moi et vous aurez double ration de cadeaux cette année.

De cette hauteur nous avons une vue imprenable sur ce qui nous arrive droit dessus et ce n'est pas très encourageant. Dans ma polaire ouverte je ne peut m'empêcher de tirer les malpogants vers mes poignets pour qu'il prennent bien place autour de mes mains. C'est un réflexe que je prend de plus en plus, surtout lorsque la tension monte. Les vêtements chauds mais légés qu'ont pu nous passer les lutins sont bien utiles. Arrivé ici en t-shirt, j'avais bien l'air con tient. Mais il me semble que nous sommes tous prêt à en découdre. Je suis le seul a avoir un pouvoir visible au premier coup d'œil. À part Nassib je ne  connais les capacités d'aucune des demoiselles qui nous accompagne. Cloud se sépare au-dessus de ma tête et vient me couvrir les mains alors que je prend la parole.

-Avec Cloud on peut tenter de ralentir les premières lignes qui nous arrivent dessus. Avec les tires des lutins et l'aide de quelqu'un qui vient avec moi on peut gagner du temps pour les autres qui devraient contourner pour stopper les catapultes.

-Bonne initiative petit, me lança le propriétaire des lieux, mais ne perdons pas de temps, voyez ça en courant, je vous en supplie.

Ni une ni deux, je saute directement depuis le toit sur un monticule de neige au bas de la maison. Je jette un rapide coup d’œil vers le haut pour voir si ils me suivent et puis je prend la direction de l'entrée du village en marchant tout d'abord, puis en courant une fois qu'ils m'ont rattrapés. Nous n'avons effectivement pas de temps à perdre. Je dois avouer que prendre part à une telle bataille crée chez moi une quantité d'adrénaline mélangé à de l'appréhension et de l'excitation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 120
Date d'inscription : 26/07/2016
Age du personnage : 23

Nouveau challenger
Lyun Fujiwara
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 50
Renommée: 263
Honneur: 35
MessageSujet: Re: Event noël 2016 : La bataille de noël Mar 20 Déc 2016 - 18:37
Vous connaissez ces aventures où vous participez à l'une et vous vous retrouvez empêtré dans une histoire aux conséquences plus importantes que vous ne l'auriez imaginer aux premiers abords. Et bien, figurez-vous que Lyun les collectionnait depuis un petit moment, depuis qu'elle était sur Dreamland, la première fois étant sa petite balade avec Riku se transformant en un conflit diplomatique ni plus ni moins. Actuellement, elle s'était portée volontaire pour ramener des rennes auprès des lutins afin d'accomplir l'esprit de Noël en contrepartie d'une récompense, voyons, il ne faut pas se méprendre avec les intentions de la voyageuse. Elle ne s'incruste jamais dans les problèmes des autres tant qu'elles ne sont pas pourvues d'un intérêt personnel, je vous rassure, elle est toujours dotée d'un cœur de glace.

Les lutins avaient rassemblées les quelques personnes ayant récupéré les rennes au péril de leur temps, ils remercièrent les voyageurs, enfin, ils y ressemblaient. Mise à part, la créature sombre et menaçante accompagnant un jeune homme à la chevelure rousse et au style vestimentaire décontracté, la demoiselle ne chercherait en aucun cas à les aborder. Elle reconnut Nassib présent, un voyageur avec qui elle avait partagé un verre au royaume des chats, assez sympathique dans son attitude envers les autres. Les lutins les informa alors que le père fouettard s'attaquerait sûrement une nouvelle fois au Père Noël, son objectif consistait à gâcher le Noël onirique. Tandis qu'ils déblatéraient sur le conflit amenant à cette guerre annuelle, Lyun ne put retenir un soupir de désespoir et de désintérêt total, elle n'appréciait pas cette fête idiote. Toutefois, elle releva la tête attentive, à partir du moment où les petites créatures à la taille de guêpes leur demanda une faveur rémunérée. Ah enfin, ils auraient dû débuter par cette partie, au lieu de leur décrire en long et en large le contexte de cette deuxième mission.  

Ce fut la raison pour laquelle, elle se retrouva au sommet de la maison du Père Noël en compagnie de Nassib et du voyageur dont les iris reflétaient un éclat aussi sanglant que ses cheveux. Une autre jeune fille les avait rejoint, inconnue au bataillon, Lyun ne prit pas plus la peine de la dévisager outre-mesure, elle venait d'accomplir une tâche malheureusement en groupe. Elle n'avait pas accepté pour se faire de nouvelles connaissances ou se sociabilisée grâce à l'esprit de Noël, sinon autant perdre son temps à disserter inutilement sur leur vie, pendant que les ennemis gagnent du terrain.

Le Père Noël dans son traîneau, les rennes attelés et prêt à s'envoler pour les cieux oniriques ruminaient devant l'offensive. De sa voix bienveillante mais au timbre grave, justifia la présence des jeunes gens tandis qu'il leur présentait l'armée marchant sur le village enneigé. La morpheuse aux yeux azurées transforma ses yeux en de magnifiques et perçants yeux de rapace pour examiner avec précision les rangs des ennemis. En première ligne, des imposteurs déguisés en Père Noël s'avancèrent dangereusement, protégeant les rangées plus distantes, leur donnant libre accès à des lancés de charbon et d'explosif au-dessus de la piste de décollage du traîneau. De son perchoir, la demoiselle put distinguer un nombre non-négligeable de créatures déchaînées, ainsi que l'instigateur de cette attaque dans un long manteau vermeille et aux contours de fourrure noire. Affabulé d'une barbe ridicule et d'un fouet qu'il faisait tourner dans les airs en psalmodiant des ordres, à sa droite, une sorte de brindille bien  feuillue se tient fièrement à ses côtés, levant sa main dans tous les sens pour commander les troupes.

- Ce ne sera pas une mince affaire mais j'apprécie le challenge

Le rouquin proposa une stratégie au vaillant groupe de voyageur, le Père Noël le complimenta sur son plan mais les implora de se mettre en route presto. Son interlocuteur acquiesça en sautant du toit vers un tas de neige, qui amortirait leur chute, sans hésiter, Lyun l'enjoignit dans sa démarche après s'être emmitouflée confortablement dans ses habits chauds donnés par les lutins au vue de la température glaciale. Un paradis pour la voyageuse, ce paysage du royaume du Pôle Nord plat, froid dénué d'émotion lui paraissait une destination toute désignée de vacances, dans le cas où elle voudrait être tranquille. Les yeux rivés sur l'avant de l'armée, impassible à son habitude, elle finit par lâcher quelques mots, repensant à la manœuvre étudiée.

- Ton plan me convient, je ferais partie du groupe qui contourne le gros des troupes pour détruire les catapultes.

Pour la première fois depuis sa découverte de l'univers onirique, elle allait se lancer à l'assaut d'un nombre conséquent d'ennemis, elle sentit le battement de son cœur s’accélérer en une cadence effrénée. La lueur de ses prunelles ambrés s'intensifièrent à l'approche du combat, son instinct animal s'éveillait lentement en elle alors qu'ils descendaient la pente du village féerique et orné de guirlandes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 335
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 420
Renommée: 955
Honneur: 200
MessageSujet: Re: Event noël 2016 : La bataille de noël Mar 20 Déc 2016 - 19:41
Un an, un an jour pour jour. Hikari se réveille, elle est allongée dans la neige. Elle se redresse lentement en faisant crisser la neige. Une fois debout, elle enfonce sa tête dans ses épaules et ferme ensuite sa longue parka. Une fois cette étape accomplit elle se décide à observer autour d’elle.

***

La jeune fille s’était endormie bien au chaud dans son lit, se rappelant l’hiver dernier à Dreamland. Celui où ils avaient dû sauver Noël et sans trop savoir pourquoi au moment où elle avait fermé les yeux elle s’était douté qu’une fois encore, Le Père Noël aurait besoin d’aide. Bingo elle avait eu ce qu’elle voulait, elle était là.

***

« Il fait toujours aussi froid ici. »

Elle parlait le nez cacher dans son col de parka et reconnue rapidement le lieu dans lequel elle s’était éveiller. Les ateliers du père noël n’étaient pas très loin dans son souvenir. Elle n’avait qu’à passer ce petit village et elle y serait. M’enfin, d’abord elle ferait un tour par la taverne. Le père noël n’avait qu’à la faire apparaitre plus près. Le vin chaud était bien trop tentant. Elle se dirigea vers la porte au petit trot et s’engouffra avidement dans le bar.

Son entrée ne fut pas remarquée. Les gens étaient attablés au bar ou sur des tables, le bar était blindé. Les odeurs de cannelles et d’épices inconnues flottaient dans l’air. Attirant indéniablement la jeune fille jusqu’au bar.

« Bonsoir, un vin chaud s’il vous plait. »

Le monsieur bedonnant à la barbe amplement fournit hocha la tête et à l’aide d’une louche plus grande que la tête d’Hikari vint lui servir un gros verre fumant. Elle le remercia et au moment où elle voulut tremper ses lèvres dans le breuvage odorant. Un client lui mit un coup d’épaules, involontaire, il était assez grand et avait des oreilles pointues comme celles des lutins. Surement essayait-il de se frayer un passage jusqu’au bar ce qui semblait assez compliqué. Elle allait d’ailleurs lui dire que ce n’était pas grave mais son corps sembla réagir à l’encontre de sa pensée. Sa patte droite s’était métamorphosée et sans pouvoir l’arrêter la jeune femme griffa la cuisse du jeune homme. Qui de surprise, poussa un cri tout en cherchant d’où pouvait provenir cette douleur fulgurante. La jeune fille avait pourtant déjà caché sa main et à part le fait que sa bouche était grande ouverte et ses yeux était écarquillés rien ne pouvait laisser imaginer quelle était la coupable.

Elle s’écarta rapidement de la foule du bar, oubliant son verre sur place. Son cœur battait à tout rompre dans ses tempes. Ça ne lui était jamais arrivé avant. Elle avait toujours eu un contrôle quasiment sans faille sur son pouvoir une fois à l’écart de la foule elle observa sa patte plus en détail ses griffes étaient humide et ce n’était pas du sang. Elle reprit lentement son calme tentant de désamorcé la transformation. Quelqu’un vint lui tapoter l’épaule et les griffes partirent à nouveau d’elles même se planter droit dans l’avant-bras d’une jeune femme aux longs cheveux qui laissaient ressortir deux pointes, ses oreilles. Elle lui ramenait son verre de vin chaud qu’elle laissa tomber de surprise et Hikari se jeta dehors sans demander son reste.

« Qu’est-ce qui m’arrive ? »

La jeune femme courrait à présent avec frénésie vers les ateliers du père noël, elle était sûre que si elle était là, c’était uniquement parce que le père noël avait appeler des voyageurs a nouveaux.

« La leçon aura été bonne, le bar c’est à la fin de la nuit, quand on a répondu à l’appel. »

L’avantage étant que ses victimes ne s’en souviendraient pas le lendemain. Etrangement elle n’avait même pas eu à forcer pour que sa patte redevienne une main en relevant la tête elle aperçut la fumée des cheminées du père noël, elle distingua aussi un bruit sourd, qui ne venait pas de sa course dans la neige. Elle vit quelques petites silhouettes en haut d’un toit et reconnu celle du père Noël elle s’empressa de monter les rejoindre.
Une fois arriver sur le toit avec les autres elle prit le temps de les observer prête à dire bonjour à ses potes. Bon. Bah. C’est qui tous ces pécores-là ? Sont tous inconnus au bataillon eux. Non mais sans déconner j’vais pas bosser avec des inconnus. S’apprêtant à faire demi-tour discrètement elle se fit rattraper par les propos du gros monsieur

-Voilà, c’est exactement pour ça que j’ai besoin de vous, ils veulent m’empêcher de décoller pour faire ma tournée. Il ne faut pas qu’ils arrivent jusqu’ici et il faut qu’ils arrêtent de me canarder quand je décolle. Aidez-moi et vous aurez double ration de cadeaux cette année. »

De quoi il parle le vieux-là ? Qui ça il ? La jeune fille finit enfin par jeter un coup d’œil en contre bas.

« Ah ouais…. Merde putain, c’est reparti. The white walkers are coming »

Pfiou, il allait falloir faire quelque chose. Encore. Bon beh il n’y avait plus qu’à se présenter en fait, L’équipe c’est le princi….  Le roux avait déjà sauté dans la neige plus bas. Un regard sur la fille aux cheveux bleus pour la voir sauter à son tour. Ah d’accord cool l’ambiance. On ne dit pas bonjour tranquille comme ça genre tout le monde se connait niquel. Choquée et déçue.
La jeune fille remarqua cependant le jeune homme blond, pas trop mal qui n’avait pas encore bougé et qui observait encore l’armée qui allait leurs tomber dessus.

« Hello, moi c’est Hikari, enchantée. Askip y a pas le temps donc beh quand faut y aller, faut y aller. »  

Le respect dans dreamland était définitivement mort. C’était bon à savoir. Elle suivit les autres sans attendre la réponse du jeune homme se doutant qu’il la suivrait de près et qu’il pourrait discuter tout en courant. C’était reparti pour sauver noël.
Youuupiiiiii.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 179
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 25

Nouveau challenger
Nassib Kobb
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 30
Renommée: 211
Honneur: 45
MessageSujet: Re: Event noël 2016 : La bataille de noël Mer 21 Déc 2016 - 5:28
Nassib était toujours sur son banc. Il vu arrivé de loin un renne et deux voyageurs. L'un des lutins lui fit signe de les rejoindre. Une jeune fille arrivait au même moment. C'était Lyun, une fille que Nassib a rencontré au royaume des chats. Facile de la reconnaître avec ses cheveux bleu. Même si ils n'avaient pas grand choses en commun la dernière fois, Nassib apprécié son tempérament direct. Les deux derniers voyageurs ne lui étaient pas inconnus. Si il appréciait Tommy lors de leur première rencontre, c'était loin d'être le cas pour le dernier. Alors c'est eux les voyageurs qui ont ramenés les autres rennes. Qu'est ce qu'un me comme lui se retrouve a aidé le père Noël ? J'ai du mal a croire qu'il se soit devenu un bon gars depuis cette nuit avec les pirates. Les lutins remercièrent le groupe de voyageur, mais leur annonça d'emblée que c'était loin d'être fini. Ils requièrent l'aide des voyageurs pour la prochaine nuit. Ils avaient de fortes doutes sur une attaque du père fouettard. Véritable Némésis du père noël depuis des lustres. Chaque années c'était comme un nouveau cartoon et cette fois Nassib voulait être de ceux qui feront triompher les gentils. Ironique venant d'un jeune homme qui a pris en otage un homme un plus tôt dans la nuit. La faim justifie les moyens, parait il. Si la majorité du groupe étaient prêt à donner un coup de main, ce n'était pas le cas du voyageur opportuniste. Tant mieux ! Même si il nous a aidé, je ne peux pas lui faire confiance. Les lutins posèrent les détails concernant le lieux de rendez vous entre autre.


Quand Nassib arriva sur le toit de l'atelier du père noël, il n'eu pas vraiment le temps de prendre de taper la discute avec ses anciennes connaissances. Il était au moins content de voir qu'ils se portaient bien. Le père noël continuait son monologue sur la raison des voyageurs en ces lieux. Il invita ses nouveaux alliés a regardé l'armée qui leur faisait front. Nassib silencieux s'efforça de regarder la dite armée. Si il pouvait clairement voir que son groupe était en infériorité numérique et qu'il y avait en plus de ça une sacrée armada en face.

« Ah ouais…. Merde putain, c’est reparti. The white walkers are coming »

Nassib fut surpris par cette phrase venu de derrière. Il ne reconnaissait pas la voix. Après s'être retourner il remarqua une fille aux grand yeux verts. Hein ?! Mais c'est qui elle et elle vient d'où ? Bon je vais pas dire non à des renforts surtout qu'elle a l'air de s'être déjà mesurer à eux.

Tommy fit par de son plan, le père noël était de son avis. Il leur recommanda cependant de faire au plus vite. Le manieur sauta sans attendre dans le vide. Lyun fit de même. Nassib se retourna sur l'armée, hésitant sur la manière dont il allait participé. Il ne voulait pas combattre de front, ses pouvoirs n'étaient pas forcément très efficaces contre plusieurs ennemis. Suivre Lyun semblait logique, mais elle lui avait déjà fait remarquer que le travail d'équipe c'était pas son fort. Il se retourna sur la belle inconnue.

« Hello, moi c’est Hikari, enchantée. Askip y a pas le temps donc beh quand faut y aller, faut y aller. » Hikari ! C'est un beau prénom.

Elle sauta elle aussi et Nassib n'avait plus le choix de faire de même si il ne voulait pas se faire distancer.

" Enchanté Hikari, moi c'est Nassib. Je vais faire le tour de l'autre côté, j'espère qu'on pourra faire plus ample connaissance à la fin de tout ceci." Il lui sourit et partit de son côté.

Nassib était bien content d'avoir les habits que les lutins lui avaient offerts, au lieux de sa tenu habituelle. Le froid qui régnait en maître dans ce royaume, ne limitera pas ses mirages qui ont besoin de sa chaleur corporelle. Seul de son côté, il avançait dans l'idée de saboter les armes du père Fouettard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 303
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Event noël 2016 : La bataille de noël Mer 21 Déc 2016 - 9:47
Les pâles copies du bonhomme en rouge et blanc n’étaient plus très loin de la porte principale, ils semblaient avoir prévu de concentrer leur attaque sur ce point. Si les voyageurs les laissaient disposer trop de cadeaux au pied des lourds battants de bois, ces derniers ne feraient pas long feu. Derrière eux, comme pour les couvrir, il y avait deux bataillons de bonhomme en biscuit armés de cannes en sucre, ils n’étaient pas très rapide mais empêcheraient les voyageurs de foncer tout droit jusqu’à l’arrière garde. Il faudrait les contourner et faire attention à ce qu’un des crochets ne vous agrippe pas.

Les lutins ne comptaient pas se laisser faire, ils continuaient à actionner les catapultes qui avaient déjà fait quelques trous dans les rangs de sosies et certains d’entre eux s‘apprêtaient à renforcer la porte pour éviter qu’elle cède trop facilement. Dans quelques instants cette issue serait définitivement condamnée et il faudrait prendre le risque de sauter du rempart pour sortir.

__________

http://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 526
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Maraudeur des rêves
Tommy Fawl
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 884
Honneur: 83
MessageSujet: Re: Event noël 2016 : La bataille de noël Mer 21 Déc 2016 - 17:00
Bien entendu, on est parti 10 secondes trop tard ! Les portes sont closes et les lutins clouent des poutres qui font deux fois leur taille rien qu'en épaisseur pour la solidifier pas question de passer. Pour sortir et arriver directement dans les rangs ennemis une folie me traverse l'esprit. Alors qu'un lutin qui sait ce que nous sommes censés faire nous indique un chemin à prendre sur les remparts pour pouvoir sortir du village, je bifurque vers les catapultes. L'une d'elle est en train d'être réarmé alors que les autres se préparent à tirer. Je n'attends pas plus longtemps et saute pour attraper le bord du conteneur de projectiles. D'une traction sur mes bras je grimpe à l'intérieur et me met à genoux à l'intérieur en essayant de ne pas faire tomber les cadeaux. Un lutin me gueule que c'est dangereux et qu'ils vont faire feux.

-Nan sérieux ?! Tirez ! On n'est pas là pour enfiler des perles !

Et sans prévenir j'ai l'impression d'être dans une voiture de course qui serait décapotable. Passant de zéro à très rapide en une fraction de seconde.
Jet de chance:
 
J'ai du mal à ouvrir les yeux, mais quand je commence à y arriver le sol est déjà très proche. Les cadeaux, plus légers ont volés beaucoup plus loin dans les rangs ennemis alors que je me vois arriver au niveau du premier rang.
Jet d'agilité:
 
En touchant le sol j'espérais me réceptionner, mais ce n'est pas possible... Manque d'entraînement surement et quand mes pieds touchent terre je suis emporté par ma vitesse et commence à faire des roulés boulés.
Jet de dégâts:
 
Me voyant venir les deux premiers rangs se sont écartés et me regardent passer entre eux. Un des sosies du vieux en rouge, plus con que les autres, ne bouge pas et je lui arrive en plein dans les genoux ce qui le couche net.

Sonné par mon atterrissage raté j'ai pour seul réflexe que de faire gonfler Cloud en un brouillard bien épais qui me masque et englobe une dizaine de faux barbues en plus de celui qui est inconscient sous moi. Je prends quelques secondes pour me remettre, mais ils ne l'entendent pas de cette oreille et balancent des cadeaux au travers de Cloud. Les boîtes toutes emballés traversent le nuage touchant parfois leurs alliés, parfois le vide. Leur contenance était dans tous les cas crachés et des sortes de lianes hérissés de piques que je discerne mal sorte pour s'enrouler autour de ce qu'elles trouvent. Trois explosions retentissent tout prêt alors que je me fais projeter en arrière par le souffle en essayant de me relever. Le nez dans la neige un cadeau devant moi perdu dans la grisaille de Cloud. En relevant la tête la boîte s'ouvre et je sens mon nez craque sous un violant coup de poing. Choqué mais présent, je me relève en recalant mon nez avec mes deux mains pour calmer la douleur et me retenir de crier. Mon mouvement me fait sortir de Cloud, ce qui rompt inévitablement le charme.

Cloud disparaît et les regards se reportent de là où ils pensaient que j'étais à là où je suis vraiment. Relâchant mon nez, je me mets en garde et fonce dans le tas, Arcus au poing en commençant à balancer des uppercut avec une grande allonge dans toutes les faces qui s'approchent. Il doit y avoir une quinzaine de mecs focus sur moi, mais le reste des rangs continuent leur progression apparemment. Au milieu de la mêlée et dès que les pères-Noël de pacotille me lâchent la grappe pour fouiller dans leur hotte je choppe les cadeaux inutilisés de leurs camarades au sol et les projettent dans toutes les directions au milieu des rangs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 120
Date d'inscription : 26/07/2016
Age du personnage : 23

Nouveau challenger
Lyun Fujiwara
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 50
Renommée: 263
Honneur: 35
MessageSujet: Re: Event noël 2016 : La bataille de noël Mer 21 Déc 2016 - 19:24
L'armée prenait plus d'avance que ne l'avait supposé Lyun, ayant retransformé une nouvelle fois pour éviter d'épuiser trop rapidement ses yeux, encore très peu habituée à cette vision aquiline développée. Les lutins barricadaient la grande porte de bois par plusieurs poutres, la renforçant un maximum avant l'arrivée imminente des sosies commerciales du Père Noël. Les voyageurs devaient donc prendre un chemin détourné par les remparts, un lutin leur fit signe de monter par les remparts avant de sauter de l'autre coté du mur. Lyun emprunta sans attendre ce chemin pendant que le rouquin s'écarta de la route, se dirigeant droit vers les rangées de catapultes, Monsieur avait donc une idée.

Elle grimpa sur les remparts, de son point de vue, la tension provoquait par les pas lourd de armada faisant vibrer le sol recouvert de neige. La demoiselle jeta un regard au bas de la porte, des boites surprises lancées par les assaillants s'entassaient, certains explosaient causant de petites explosions en chaîne. Il était trop dangereux de bondir devant la porte, sans prendre le risque éventuel de se prendre un cadeau en plein dans la tête. Malheureusement, la voyageuse n'avait pas véritablement le temps de se casser la tête à trouver une piste atterrissage pour protéger sa petite personne. Elle se résolut à tomber à l'une des frontières de la porte, elle se projeta sans peur en avant, se réceptionnant sur ses jambes avec plus ou moins d'élégance.

Alors que la voyageuse redressait son anatomie légèrement assoupi par le choc avec la neige, qui avait néanmoins réussi à amortir l'appontage. Elle ne fit pas attention aux projectiles, qui pulsaient dans les airs telles des fusées, la chance avait été du coté de la jeune fille pendant sa chute mais c'était pour mieux être blessée une fois au sol. Un cadeau la frôla au niveau de la joue, achevant violemment sa course contre les battants de la porte, une longue guirlande de Noël en sorti. Une vive douleur se fit ressentir à l'endroit où l'objet avait quasiment entré en contact avec son épiderme blême, un filet de sang s'écoula le long de sa pommette. Ce n'était qu'une petite plaie de rien du tout mais cela donnait le ton sur l'affrontement présent, elle ne devait en aucun cas baisser sa garde.

Elle tenta d'esquiver les projectiles surprises, elle constata que les cadeaux commençaient à s'empiler contre les battants de la porte renforcée, sous peu, ils céderaient sous le poids de l'amas ou prendrait feu causé par une explosion en chaîne plus dévastatrice d'un nombre incalculable de cadeaux. Quelqu'un devait donc faire barrage ou renvoyer les cadeaux à leurs précieux expéditeurs sans frais de livraison, si cette personne en avait la possibilité. Lyun n'était pas d'humeur à faire cette corvée de balayage de cadeaux, son bec ne serait pas utile pour déplacé tous les cadeaux. Quant au jeune voyageur roux, il s'était envolé littéralement chez l'ennemi à l'aide d'une catapulte alliée, la demoiselle ne prit pas le temps de chercher à savoir comment il se débrouillait. Chacun était libre d'agir selon son bon vouloir enfin jusqu'à la limite du raisonnable pour la bonne marche de la mission, si l'envie de se sacrifier pour Noël, c'était tout simplement son soucis. Elle espérait que Nassib ou la jeune fille se porterait volontaire dans cette tâche, quand bien même périlleuse.

- Je laisse l'un d'entre vous s'occuper de ces jolis cadeaux à déblayer. S'adressa-t-elle d'un ton neutre aux deux derniers voyageurs.

Lyun dégagea, cependant, les quelques surprises piégées sur sa route, les maniant avec précaution afin d'empêcher que cela lui explose à la figure telle une mine de la première guerre mondiale ou qu'une guirlande sauvage l'enroule en un saucisson de volaille. Elle les éjecta du peu de force dans les bras aux devants de escadron ennemi, ils retombaient assez vite, la force brute n'était pas une de ses qualités physiques. C'est à cet instant là, qu'elle se mit à maudire Darian et ses consignes de transformer en premier lieu ses jambes en serres, et sa bouche en bec afin de la parer à une meilleure défense contre des opposants. Elle était restée sur sa fin, désireuse de pouvoir faire apparaître des ailes à la place de ses longs bras de femme de glace, son mentor lui promit que cela serait pour bientôt. Lui rappelant qu'un oiseau privé d'ailes et sans moyen de défense, était un oiseau mort, et ainsi que, voler ne lui permettait juste de fuir et d'être inutile pour les autres.

Elle se libéra de l'assaut de cadeaux, s'empressant de courir sur les cotés de l'armée, son principal objectif étant de la contourner pour atteindre les catapultes. Étape plus facile à dire, qu'à f....Tiens justement, un grappin tomba juste devant elle, sa chance lui avait fait une nouvelle fois un rapide coucou, elle s'arrêta nette interloquée. Une procession de bonhomme fait en biscuit avait rivé leur attention vers l'intrépide demoiselle. Des crochets propulsaient par des cannes à sucres filaient sur sa position, Lyun se méfierait à présent des friandises tueuses. Plus le choix de faire sa diva, elle fit apparaître ses yeux d'aigle, partie très utile pour échapper aux crochets grâce à leur précision. Le plus dur était de faire en sorte que son cerveau traite rapidement l'information pour le transmettre à ses muscles. Elle courrait alors vers son but, zigzagant entre les obstacles avec une certaine difficulté, elle ne s'était encore jamais autant concentrée dans une situation de ce genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 335
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 420
Renommée: 955
Honneur: 200
MessageSujet: Re: Event noël 2016 : La bataille de noël Mer 21 Déc 2016 - 23:47
1h30 plus tard...
Le bruit était arrivé jusqu’au village voisin, le père fouettard et le grinch s’en prenait a Noël… Encore, ça faisait longtemps. On était tranquille dans un bar à boire nos bières quand l’annonce a été faite. On nous a donc à tous conseillés de rentrer chez nous, le bar c’est vider à une vitesse grand V et sans trop savoir pourquoi j’étais le dernier. Assis sur ma chaise je contemplais ma cuisse elle était rouge et une douleur régulière était en train de se diffuser le long de ma jambe. Quelqu’un ou quelque chose m’avait griffé au moment où j’avais voulu m’acheter à boire. Etrange.

« Hey m’sieur dame faut sortir, je ferme »  

Ah oui merde, faut que je bouge. Ma vue se brouille et lorsque je me lève j’ai la tête qui tourne. Je m’appuis sur la table et tente de reprendre mes esprits. Avant de sortir du bar je me rends compte qu’une jeune femme elle aussi est restée dans le bar elle semble dans le même état que moi. Je sors du bar, j’ai chaud, soif, je suis essoufflé. Mais que m’arrive t’il. J’arrive enfin chez moi, passe le pas de la porte, j’ai le temps d’enlever mon manteau et m’écroule dans le canapé. J’ai de la fièvre, je ne me sens pas bien. Est-ce que je vais vomir ? Ma tête…. Mon dieu ma tête résonne. Le plus douloureux cependant c’est ma cuisse. La plaie n’est pas belle, elle rougit a vu d’œil ? Est-ce qu’elle va s’infecter. Un flash traverse mon esprit. Un animal avec de la fourrure. Un chien ? Je me laisse tomber dans le canapé et m’endort comme une masse avec la sensation d’avoir une mer agitée dans l’estomac.

**

Nassib, c’est rebeu ça. Un rebeu blond… ah bah bravo. Nah mais qu’est ce qu’il fout le roux. Mais fait pas ça de dieu ! C’est bien trop dangereux. Mais qui sont ces pauvres fous !
Les lutins barricadaient la porte et en voyant ce qui s’apprêtait à leurs tomber sur le coin de la gueule Hikari comprenait bien pourquoi. Donc, Nassib semblait gentil. Il voulait s’attaquer directement à l’arrière garde. M’enfin, il était bien mignon mais étant donné l’armée présente en première ligne il pouvait rêver. Contourner les rangs semblait cependant être une meilleure idée que le catapultage en direct dans les rangs. Bon, La jeune fille aux cheveux bleue grimpa sur les remparts comme l’avait indiqué le lutin. Enfin quelqu’un de sérieux. Hikari suivit celle-ci en transformant ses jambes et bondit en avant. L’atterrissage fut légé, propre, 10/10. Sans trop savoir pourquoi elle sentit que son corps était prêt pour ré essayer une métamorphose complète. Elle n’eut cependant pas le temps de s’y attelé puisque on lui refilait la tâche ingrate. Déblayer l’entrée. Plus si cool que ça la punk finalement.

Elle se sentit en cet instant comme Dazh l’année passée qui avait passer le plus clair de son temps à enterrer des lutins. M’enfin, paix à leurs âmes. Elle se mit à courir dans la direction de la porte tachant d’esquiver les projectiles qui étaient envoyés dans sa direction et une fois près de l’amas de cadeau entreprit de les renvoyer d’où ils venaient. Le premier cadeau qu’elle attrapa avec négligence lui éclata à la gueule. Une guirlande de noël couverte d’épine lui griffa les côtes ce qu’elle encaissa. Vexée elle l’envoya en avant, pas assez fort cependant. La transformation de ses membres supérieurs semblait maintenant plus que nécessaires. Tantôt avec les mains, tantôt avec les pieds Hikari renvoyait chacun des présents à un rythme soutenu ponctuant ces lancer par des :

« Prends ça, bim dans ta gueule, rentre chez ta mère. »

Elle atteignait seulement le premier rang mais l’explosion des cadeaux et la sortie des guirlandes semblaient les ralentir un petit peu. Un trou à travers les rangs commençait cependant à être visible Le rouquin devait faire du bon boulot. La jeune femme lança encore quelques cadeaux et son plan émergea lentement dans sa tête elle allait faire le tour de l’autre côté et tenter de défaire une partie du premier rang. Les dessouder semblait être une plutôt bonne solution. Le rôle de lanceur de cadeaux était finalement peu satisfaisant, sachant que tout ce qu’elle envoyait était aussitôt renvoyer. Puis merde c’était une femme d’action ! Qu’est-ce qu’elle foutait encore là non mais oh ! Elle envoya encore deux cadeaux et se sauva en courant le long du rempart pour pouvoir ensuite contourner l’armée. Pendant qu’elle courait tous ces membres semblaient brûler. Sa tête, sa poitrine. Tout était en train de prendre feu et ce n’était pas le froid.

Elle se concentra, ses crocs percèrent ses mâchoires et sa cage thoracique craqua violemment. Elle fut projetée au sol, sonner. Son corps se mit à convulser. Un cri s’échappa du fond de sa gorge et se transforma finalement en un râle sourd. Elle retira sa parka. Tous ces os étaient en train de se briser pour se reformer. Elle serrait les dents. La douleur était définitivement indéfinissable. Elle n’avait jamais imaginé souffrir autant des suites d’une métamorphose totale. Le froid de l’extérieur cessa de lui bruler le bout des doigts. Le feu dans son corps s’éteignit lentement et après le chaos se fut le silence. La louve était étendue sur le flan. Elle se redressa sur ses 4 pattes et secoua son échine comme un chien mouillé.

« Ouaaaah, mais c’est quoi ça »

Elle se rendit compte qu’elle n’avait pas perdu la parole, elle était un peu altérée, sa voix semblait plus grave mais rien de très gênant. Un cadeau tomba à quelque centimètre la jeune fille qui bondit sur le côté avec rapidité pour éviter la guirlande qui en sortit. Les facultés motrices étaient intactes, la réactivité était bien meilleur. La louve reprit sa route d’abord timidement, puis avidement elle fendait la neige. C’était intense, merveilleux. Reprise de l’objectif. Atteindre le côté de l’armée, éviter les sucres d’orges et réussir à en éliminer un bon nombre pour créer des failles. La louve était en train d’apprivoiser ses sens et ça lui plaisait énormément. Un coup d’œil pour vérifier la position de ses compagnons et elle fonça dans la direction voulut pour prendre le côté de l’armée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 179
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 25

Nouveau challenger
Nassib Kobb
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 30
Renommée: 211
Honneur: 45
MessageSujet: Re: Event noël 2016 : La bataille de noël Jeu 22 Déc 2016 - 9:00
Tommy avait trouvé un moyen peu conventionnel, mais plutôt rapide pour rejoindre l'autre camp. L'idée plaisait à Nassib, mais il préférait éviter les affrontements tant qu'il le pouvait. Il lança un dernier regard derrière lui, Lyun grimpa sur un rempart suivie d'Hikari. Wow ce saut ! Pas moyen que je me fasse distancer par tout le monde. Nassib à l'opposé grimpa à son tour un rempart. Il prit de l'élan et sauta pour attraper le bord. Une fois en haut, il parcourut du regard l'horizon. D'ici j'ai l'impression qu'ils sont encore plus nombreux. Va falloir contourner tout ça. même si je prends un peu de retard. Nassib hésita un peu avant de sauter, il ne pourrait plus retourner en arrière. Même si d'habitude il était souvent confronté à la peur depuis son arriver à dreamland, là, il était excité. Il n'y avait pas de peur, de colère ou de frustration. Non, il était content de pouvoir aider. Ce n'était pas comme avec les pirates, ça pouvait chambouler tout le royaume onirique. De son corps émana de la chaleur, il ferma son poing comme pour se prouver sa détermination. Il imita le saut culte d'assassin's creed, mais il atterrit sur ses jambes à l'aide d'un salto de dernière seconde. Ses cours de gym de l'époque lui avait laisser quelques restes. Malgré des jambes un peu engourdit il se mit aussitôt à courir.

La première vague d'ennemie était trop occupé avec l'arrivé express de Tommy. Nassib ne voyait pas exactement ce qu'il se passait, mais si des explosions emportaient avec elles des ennemies c'est que ça se passer plutôt bien pour son camarade. Il ne voyait plus Lyun depuis un moment. Hikarie était resté en retrait, maintenant qu'il savait que quelqu'un gérer la défense, il était plus serein. Il ne la connaissait pas, mais il avait confiance en elle. C'était une habituée selon ses dires.

Bien que la première partie du plan fut bien simple, ça commençait à se compliquer. Bien que Nassib était pressé, il y avait un véritable champ de mine à l'allure de cadeau. Vu le nombre d'explosion de tout les côtés, Nassib avança plus prudemment. Si il perdait du temps, il avait plus de chance de finir en vie. Son attention était tellement accaparé par ce qu'il y avait sur le sol, qu'il ne remarqua pas le grappin se dirigeant sur sa direction. Wow c'est pas passer loin, sa mère. Ils sont bien équipés les bougres ! C'est passer de peu, qu'il se fasse attraper. Le grappin qui gisait sur la neige repartit en direction de là où il provenait. Nassib le suivit du regard. remarquant la deuxième vague armés de cannes en sucre énormes. Se déplaçant de manière plus vifs et s'aidant de ses mirages, le voyageur avait pu éviter les derniers assauts, prenant garde de ne pas tomber sur une des surprises parsemés sur le sol. Si sa technique était efficace, ça commencerait à l'épuiser. Il devait éviter de trop dépenser ses ressources. Même si il arriverait à s'occuper des armes de sièges, il se retrouverais coincé sous les lignes ennemies sans pouvoir s'en sortir en vie. Bon j'ai pas le choix je vais devoir prendre un raccourcie et prier pour que ça passe.

" Oh les mecs vous commencé à m'ennuyer un peu là ! L'idée des crochets c'est pas con, mais vous devriez apprendre un peu à viser. Autant me dérouler le tapis rouge si vous voulez vraiment que j'arrive jusqu'à vous."

La provocation eu son petit effet. Nassib esquiva de peu encore une fois l'attaque, mais ce coup-ci il attrapa la corde, tout en prenant soin de prendre une petite surprise avec lui. Ils ramenèrent le grappin vers eux, mais avec un passager en plus. La force qui entraînait Nassib était plus forte que ce qu'il pensait, mais il garda tout de même les yeux ouverts. Bon c'est le moment de tout lâcher et de voir si mes prières ont étaient entendues. Il lâcha d'abords le cadeau ramassé, ce qui provoqua une légère explosion près des troupes faîtes en biscuit. Nassib lui glissa sur une dizaine de mètres avant d'être arrêter par un amas de neige. En grande partie ensevelis sous la neige, il profita de la confusion créer pour matérialisé un clone qui se mit à courir au milieux des troupes. Il se toucha toutes les parties du corps pour s'assurer qu'il n'avait rien de casser. Dieux merci, je vais bien ! Quand c'était Tommy ça avait l'air carrément plus fun. Il sortit de sous l'amas de neige en rampant, évitant d'alarmer les ennemies qui étaient focalisé sur son leurre. Une fois relevé, il était bien plus avancé. De sa position il pouvait apercevoir plus clairement les catapultes qui posaient problème au père noël. Il était dans une zone presque vide dans l'effectif ennemie, comme l'oeil du cyclone que l'on raconte sans danger. Un retardataire de la première vague passa près de Nassib, le sosie maigrichon n'eu le temps de prévenir ses confrères qu'il fut vite assommer. Profitant de la situation, il dessapa le maigrelet et se changea vite fait. Avec son haut à l'envers et ses habits trop petits, il était persuadé d'être parfaitement camouflé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 303
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Event noël 2016 : La bataille de noël Jeu 22 Déc 2016 - 11:26
La contre-offensive était lancée, les voyageurs engagés par le père noël remplissait bien leur rôle et tentaient une sortie pour aller s’en prendre directement aux unités qui empêchaient le décollage. Après un franchissement des remparts plus ou moins élégant, ils s’étaient séparés pour s’occuper chacun d’un objectif, c’était peut-être une bonne idée.

Le rouquin s’était donc fait catapulter au milieu de la première ligne et son arrivée avait réussi à désorganiser les usurpateurs. Faute d’un officier compétent ils n’arrivaient pas à savoir s’ils devaient continuer à canarder la porte laissée sans défense ou s’ils devaient lutter contre l’intrus dans leurs rangs. Entre l’attaque surprise et les catapultes, une bonne partie d’entre eux était tombés, seul une demi-douzaine subsistaient, mais ce serait suffisant pour s’occuper du roux ou de la porte si ils se mettaient d’accord. Il allait falloir continuer à maintenir la désorganisation pour finir de s’en débarrasser.

La fille aux cheveux bleus avait réussi à contourner la première ligne et à esquiver les grappins qui essayèrent de l’intercepter. Il ne restait plus qu’une petite étendue de neige un peu bosselée entre elle et son objectif. Bizarrement chaque monticule de neige était surmonté d’un haut de forme, d’une carotte et de deux cailloux. Lorsqu’elle approcha les tas de neige prirent soudain forme et formèrent des bonhommes de neige. Armés de balais, ils étaient le dernier rempart entre elle et l’arrière garde.

Sur l’autre flanc, la louve faisait un carnage dans les rangs de bonhommes en pain d’épice, attirant l’attention des deux bataillons sur elle. Les grappins se multiplièrent et l’un d’entre eux finit par s’enrouler autour de sa patte arrière gauche, réduisant sa mobilité. Si elle ne réagissait pas très vite elle risquait de se retrouver saucissonnée. Mais au moins elle aurait attiré l’attention sur elle et permit à la morpheuse aigle et à l’héliophobe de passer la seconde ligne.

Nassib justement avait réussi, un peu par miracle, à traverser les deux premières lignes et se retrouvait en vue des catapultes à Charbon et des sapins lance boules. Les bonhommes de neige ne l’avaient pas repérés, concentrés sur l’autre voyageuse et se fichant d’un sosie en retard. Il avait donc le champ libre non ? NON ! Planté devant lui, les jambes écartées, se tenait la créature qui détestait le plus noël de tout Dreamland. Sur son épaule il y avait un gros bazooka pointé sur la tête du malheureux voyageur qui pensait avoir trompé son monde ainsi déguisé. Avec un rictus de dément il appuya sur la gâchette… Et au lieu d’un missile, c’est deux bras et un pied mécanique botté, ainsi qu’un mega-phone qui sortirent de l’arme. Une voix toni-truante sortit de l’amplificateur et se mit à beugler :

« C’EST DE L’AUTRE COTE QU’ON ATTAQUE ! DEPECHE TOI ABRUTI ! »

Les mains se posèrent sur les épaules du voyageur, le firent pivoter et le pied lui botta les fesses pour l’envoyer en avant à un ou deux mètres. Allait-il tenir le personnage ou risquer l’affrontement avec le sergent Grinch ?

__________

http://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 526
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Maraudeur des rêves
Tommy Fawl
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 884
Honneur: 83
MessageSujet: Re: Event noël 2016 : La bataille de noël Jeu 22 Déc 2016 - 14:36
Je continue de me débattre au milieu de ces bonhommes rouges mais ce qui ont avancé ont bouché les trous et je me retrouve encerclé. Si ça continue je vais finir par fatiguer bêtement et il ne faudrait pas que je me fasse avoir comme un gland parce que j'ai fait le cador au milieu de ces messieurs. Sans plus attendre je balance deux derniers coups dans la face du nouveau rang qui m'arrive dessus et je fais un demi tour sur moi même en attrapant un cadeaux qui traine dans la neige et je me freille un chemin entre les pères Noël. En passant j'ouvre la boîte au dessus d'une tête et le voilà ficelé de la tête au pieds. Un nouveau cadeau choppé dans une hotte et je continue ma progression en bousculant les mecs qui ne me balancent plus de cadeau à courte portée. On dirait qu'ils ont compris qu'ils prenaient des risques avec leurs camarades et eux-mêmes en essayant d'ouvrir des boites trop prêt. Maintenant ils commencent me balancer des coups de poings lorsque je les bouscule ou que j'essaye de leur voler des cadeaux. Ceux qui m'arrivent droit dans le nez, je fais de mon mieux pour les esquiver et les autres servent à recharger Cloud qui est passé en forme lenticularis.

Ouvrant une boîte j'offre un gant de boxe à l'un et derrière, un camarade jaloux, me met un violent coup dans le dos. En tombant vers l'avant je n'entend que Cloud gronder alors que deux éclairs me percutent. Gants dans la neige je relève en me tenant à un pantalon rouge qui glisse et fait tomber son propriétaire. En me redressant je mets deux coups de poings accompagnés d'une décharge électrique et deux usurpateurs tombent net. En tombant il laissent choir hottes et cadeaux que je m'empresse d'essayer de récupérer mais ils ont décidé que la neige serait pour eux un élément activant leur contenus. Les premier à se déclencher son les gants de boxes qui me percutent sans pression réactivant sans transition un éclair de Cloud que je n'avais pas changé de forme. Viennent ensuite les explosions qui se propagent et se combinent en une seule avec une force qui est telle qu'elle me renvoie jusqu'à la porte du village au milieu d'un tas de cadeaux...

Mon bras me fait mal. Ma veste est à moitié carbonisé. L'électricité qui se balade dans mes doigts sans être utilisé me grille à moitié les phalanges. J'hésite à tomber dans les pommes (en vrai je me tape la tête contre la porte pour me réveiller) et finalement je lance un regard sur le champs de bataille. Quatres pères Noël encore en lice, plus loin un loup c'est fait harponner et je ne vois personne d'autre, j'en déduis que l'une des deux nana est le canidé en train de bouffer du bonhomme de pain d'épice. Celle qui n'est pas loup et Nassib ont donc contourné l'affrontement, donc la louve c'est la petite brune, ba mince alors.

Enfin bon, je n'ai pas le temps pour ça, d'autres cadeaux m'arrivent sur la gueule et je me démerde du mieux que je peux pour les envoyer valser loin d'un seul coup sans qu'ils m'explosent à la gueule. Je retire quelques cadeaux de devant la porte et puis je me jettes à nouveau dans la melée pour en finir, trois pères Noël se sont relevés et ils sont 7 à me faire face et à fouiller dans leurs hottes à moitié vides. Une première salve vole vers moi et je saute en me couchant à moitié au sol pour glisser sur la neige et passer sous les projectiles. Arrivé à leurs pieds avec un genou à terre je balance mon poing en me relevant de toute ma hauteur. Le peu d'électrons qui me parcouraient encore la main traversent une mâchoire en même temps que le choc se répercute dans les os et les dents. Il tombe et rejoint ses camarades au sol alors que Cloud me tombe dessus en même temps que les hommes en rouge restants.

Un coup de coude dans les côtes de l'un, un coup de genoux dans la tempe d'un autre, un coup de boule qui me sonne autant que celui qui me l'a mis. J'en tire un vers moi en me retournant du mieux que je peux pour qu'il soit sous moi et les autres, puis je cris à m'epoumonner.

-Il EST PAR TERRE ! NE VOUS ARRÊTEZ ! PAS ON VA LE CALMER !!

Et dans le mouvement je me glisse vers l'arrière pour leur laisser la place pour tabasser leur pote. Attrapant des cadeaux en me relevant je les ouvre au dessus de leur tête les enroulants dans des guirlandes, balançant un explosif au milieu d'eux et cognant les deux derniers. Ceci fait, je réduis Cloud qui vient me couvrir les poings pour contempler le champ de bataille qui se dresse devant moi. C'est un espace vide entre moi et une armée de bonhomme en pain d'épices avec laquelle se démène la louve. Sans attendre je m'élance vers le combat assez fier de mon début d'affrontement. L'adrénaline ne cesse d'affluer dans mon organisme ce qui m'empêche de me rendre compte que j'ai les bras en sang à cause des explosions et des griffures de guirlandes. Mon visage lui commence à enfler au niveau de l'arcade droite et le dessous de mon oeil gauche aussi. Je crache un mollard de salive rouge et entre dans la mêlée alors que les buiscuits sont encore orientés vers la louve. Mais d'autres un peu plus loin m'ont déjà pris pour cible et tirent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 120
Date d'inscription : 26/07/2016
Age du personnage : 23

Nouveau challenger
Lyun Fujiwara
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 50
Renommée: 263
Honneur: 35
MessageSujet: Re: Event noël 2016 : La bataille de noël Jeu 22 Déc 2016 - 22:03
Lyun continuait à s’élancer vivement dans la neige, fonçant droit vers la ligne de catapultes. Les crochets ne cessaient leur envolée en sa direction, malheureusement pour les bonhommes en pain d'épices, elle s'éloignait de leur portée. La demoiselle ne put s'empêcher de leur dédier un sourire vainqueur, d'humeur un peu plus joueuse sans nulle doute par le contexte du moment, qui lui offrait des sensations agréables. La morpheuse savait bien qu'elle ne possédait pas d'ailes mais l'adrénaline de ses actions, des combats autour de sa personne, avait le don de lui faire croire que des ailes lui poussaient dans le dos. Cette impression de se sentir vivante par cette liberté nouvelle, ainsi que de vaincre, elle s'autorisa quelques secondes où elle ferma les yeux pour profiter de l'instant sans pour autant ralentir sa course.

La piste était dégagée jusqu'aux machines de guerre, elle pouvait apercevoir à quelques vingtaines de mètres quelques monticules de neiges parsemés ici et là. Des hauts de forme représentant la mode des années du XIXème siècle, d'une carotte et de petites pierres, y traînaient au sommet Sa première pensée fut que les sosies du Père Noël ou les biscuits tueurs avaient oublié quelques cadeaux inoffensifs. La voyageuse ne se posa pas plus de questions sur l'origine de ses objets étranges, désireuse d'accomplir en un laps de temps rapide la mission confiée. Cependant, elle remarqua à l'approche des amas de neige, que ces derniers grossissaient, se rassemblaient, pour finalement, prendre la forme de gros bonhommes de neige. Chacun avait le droit à un joli balais, vous savez le balais tout simple que les enfants rajoutent après leur créations de Noël, comment détruire la naïveté et l'innocence des enfants en une nuit.

La morpheuse modéra son pas de course, il semblait que les bonhommes ne détenaient pas de grands mouvements moteurs, les monticules se déplaçaient uniquement en se matérialisant dans leur forme ultime. Une belle brochette de bonhommes de neige lui faisaient face tel un rempart imprenable, elle s'imaginait la muraille de Chine en cet instant. Cette fois-ci, la jeune femme ne pourrait pas éviter bêtement la chose, elle pouvait essayer de se faufiler entre les formes imposantes en espérant qu'elles soient moins rapide qu'elle. Très peu de chance, si sa logique rejoignait celle des investigateurs de cette guerre, le fait qu'ils soient installés en dernière ligne, signifiait qu'il serait moins facile à traverser ou du moins le faire sans la possibilité d'utiliser un quelconque stratagème. Elle opta donc pour la manière brute, foncer dans le tas comme une barbare aux fins de se frayer un chemin, et puis après tout, ils ne sont armés que d'un balais.

Ni une, ni deux, la morpheuse aigle se remit à courir vers le mur de neige, transformant à l'approche de l'adversaire ses jambes en de longues serres de rapaces, arme naturelle très efficace pour « trancher dans le vif ». Ses sens étaient tous en alerte au vue du combat qu'elle mènerait, elle sauta au dernier instant juste devant l'un des bonhommes tentant de lui donner un coup de balais dans le ventre. Elle évita le coup de justesse et élança une de ses serres en avant pour lui donner un coup, touché  au visage ! Lyun ne put s'empêcher de tressaillir aux morceaux de neige décomposé, la forme tomba en un gros tas, privé de sa tête. Mais pas le temps de s'extasier sur son petit exploit, déjà les bonhommes de neige à coté s'attaquaient à elle, l'un deux parvient à lui griffer le bras pendant qu'elle se remettait sur ses pieds....

«Aie, cela fait vachement mal, ces machins sont affûtés à souhait. »

Son gros manteau au niveau du bras tombait en décripitude, une douleur lancinante sur l'ensemble du membre, par réflexe, la jeune voyageuse recouvrit la « plaie » de sa main afin d'apaiser la souffrance. Elle ne tarda pas plus à corriger son assaillant d'un coup de serre comme il le fallait, elle regrettait de ne pas avoir pris avec elle quelques cadeaux surprises pour leur offrir gracieusement, cela aurait pu lui créait un chemin plus aisément. Elle s'enfonça plus profondément dans les rangs de bonhommes de neige à l'aide de ses coups de serres acérées, le nombre et l'espace restreint ne lui permettaient pas de parer tous les balais. Bientôt et à cette allure, elle finirait en morceau de bamboo. Heureusement, elle sut éviter ceux destinés à son minois de glace, le froid hivernal pénétrait par les aérations superficielles de son manteau, l'action la protégerait pendant un certain temps.

Au bout d'interminables minutes à essayer de se frayer un chemin, la fatigue se fit tout à fait sentir, les coups répétés contre des bonhommes de neige, qui paraissaient se reformer à l'infini. Cela donna l'impression de s'embourber dans une armée sans fin de bons petits soldats, il y avait de quoi devenir folle et accessoirement, le tournis. Lyun devait trouver une solution pour conserver son énergie pour des combats plus difficiles, si jamais, elle tombait contre l'un des officiers, elle ne payerait pas de mine. Quelques choses de plus rapide et volumineux, qui perturberait la formation de ces bonhommes de neige ou la ralentirait pour franchir ce tumulte. Lors d'un énième coup, son regard ambré se posa instinctivement sur l'un des balais au sol, perdu par l'une des créatures hivernales, une idée lui sauta l'esprit aussitôt. Finalement, elle serait forcée de passer par la corvée de balayage, elle ramassa le balais avant qu'il soit remis dans les mains de l’opposant tout en métamorphosant sa bouche en un long bec crochu. Plaçant sa trouvaille entre les deux battants de son bec, faisant bien attention de ne pas trop faire pression sur le manche pour ne point le briser en deux, ses iris s'illuminèrent dans un éclat d'amusement.

- Vous aimez jouer du balais, je vais vous montrer un autre type de ballet, suivez le rythme surtout.

L'idée pourrait paraître très déconcertante voire absurde mais comme dit l'adage « Qui ne tente rien, n'a rien », donc autant foncer jusqu'au bout. Elle se souvient alors de ses cours de danse classique, seule activité qu'elle avait aimé pratiquer dans son enfance. Elle reproduisait les gestes avec moins de grâce qu'autrefois, certes, la souplesse se perd au bout de quelques années sans entraînement. Toujours assortie de ses serres et de son balais, avec lequel elle balayait les bonhommes de neige en rivant délicatement la tête à droite et à gauche, tournoyant de temps à autre comme une ballerine maladroite. Elle avançait plus rapidement, le balais étant assez grand pour posséder une portée plus lointaine que ses serres, elle voyait son objectif se rapprochait de plus en plus, encore quelques mètres et elle sortirait de cette marée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 335
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 420
Renommée: 955
Honneur: 200
MessageSujet: Re: Event noël 2016 : La bataille de noël Jeu 22 Déc 2016 - 23:59
2h30 plus tard…

J’ai vomis, mes muscles sont douloureux et j’ai des monté de fièvres. Je ne peux plus bouger et suis cloué au canapé dans lequel je tourne et retourne, chaque mouvement me fait gémir. J’ai la sensation qu’on est en train de m’écarteler, que chacun de mes membres se séparent douloureusement de mon corps. J’ai dû tomber dans les pommes au moins une fois.
Le virus se propage et dans 30 minutes les deux victimes d’Hikari auront le plaisir de découvrir leurs nouveaux corps.

***

La louve avait bondi sur 3 biscuits en pain d’épices, mordant a pleine dent dans leurs bras ou leurs jambes les séparant ainsi du reste de leurs corps. Elle continua avec frénésie, éclatant petit à petit le premier rang de pain d’épice. Elle se débrouillait bien avec son nouveau corps et avec des mouvements fluide, sauvages et animales elle parvenait à esquiver les lancer de grappins. Des bonhommes en pain d’épices estropié gisaient maintenant autour d’elle.

Elle s’élança sur un autre bataillon. Un coup d’œil en arrière et elle remarqua que le roux arrivait dans sa direction, cependant Nassib avait… A bah non en fait il était là le con, est ce qu’il pensait vraiment que sa supercherie allait fonctionner ? Elle l’avait seulement entre aperçus, engoncé dans un costume de père noël clairement volé sur l’un des mecs qu’il avait du coucher. Quand a la jeune fille aux cheveux bleus Hikari ne la trouva pas au niveau des bonhommes en pain d’épices. Il allait pourtant falloir qu’elle se joigne a eux pour pouvoir anéantir la suite de l’armée.

Elle grognait très fort, se jetait sur ses proies presque en aboyant finissant par arracher la tête des bonhommes. L’inconnu au gros nuage comptait l’aider à percer le rang. Il fallait absolument qu’ils s’allient, seul … Il n’y parviendrait pas. Soudain un éclair traversa l’esprit de la jeune fille. Une image, un visage se recouvrant de poils, des dents se transformant en crocs. Mais ? Que lui arrivait il ce soir ? Cet instant d’égarement permis à un bonhomme en pain d’épice de toucher sa cible.

La louve avait bondi trop tard, elle était sonnée, incapable de comprendre ce qui était en train de se passer. C’était sa patte arrière gauche qui était prise par le grappin. Elle avait juste eu le temps de sortir ses griffes et de s’agripper tant bien que mal sous la couche profonde de neige afin de ne pas être propulsé dans la direction des petits gâteaux restant. Elle se débattait avec la force du désespoir sentant la neige se dérober sous elle. Elle s’apprêtait à lâcher quand un hurlement lointain, porté par le vent parvint jusqu’à elle. Il résonna une fois. Puis 2 puis 3. Deux autres loups étaient en train de hurler à la lune non loin d’elle. Qui étaient-ils ? D’où venaient-ils ? Instinctivement elle envoya sa gueule en arrière et poussa un hurlement long, pure et sonore. Elles les appelaient. Allaient ils venir ?

Le biscuit tira plus fort et la jeune femme se sentit glisser vers l’arrière. D’autres grappins fusaient dans sa direction et elle parvenait à les éviter tant bien que mal. Si elle se laissait faire, elle serait saucissonnée et s’en serait finit d’elle pour la nuit. Elle tacha de se débattre à nouveau, la force qui la tirait en arrière cessa subitement elle se remit rapidement sur ses quatre pattes et s’écarta un peu du champ de batailles. Elle observait de loin Le rouquin l’avait en quelques sorte libérée en entrant dans le premier rang. Tous les sens de la louve étaient en alertes, elle avait les oreilles le plus en avant possible et elles suivaient le moindre son qui l’entourait. Elle hurla à nouveau, 1 fois puis 2. Et repartit au côté du rouquin, elle était sûre que le binôme pouvait fonctionner. Elle se jeta contre un pain d’épice en hurlant.

« Il faut qu’on s’aide sinon c’est voué à l’échec et comme dirait l’autre ! « L’union fait la force » Au fait moi c'est Hikari ! »

Il n’avait plus qu’un rang à coucher pour pouvoir apercevoir la suite des hostilités.

3H plus tard.

Je suis réveillée, mon corps est en train de se couvrir de poil, des griffes percent ma peau, des dents percent ma mâchoire des oreilles poussent, une queue aussi. Et moi je suis là je hurle je pleure je me débats j’essaie d’arracher ma peau mais rien à faire. Je suis soudain plus près du sol, ma vue s’adapte mon ouïe aussi. Je comprends rapidement que la griffure que l’on m’avait infligée n’était pas des plus normales et qu’elle avait induit cette métamorphose. Je veux crier mais tout ce qui s’échappe de ma gueule sont des grognements, jappement, petit cri. De tristesse, je jette ma tête en arrière et le cri que j’ai envie de pousser se transforme en un hurlement animal, lupin. Je suis un loup. Quelques secondes a la suite de celui-ci un autre résonne. Ce hurlement est aussi désespéré que le miens. Je ne suis donc pas seul. Je me jette contre la fenêtre de ma maison la brisant facilement, et m’élance dans les rues. Le loup crie il crie, je finis par trouver d’où il provient et hurle à nouveau, Un loup dissimulé dans le noir d’une ruelle apparaît. Il s’approche timidement et nous nous mettons à grogner comme des animaux sauvages, je reconnais bien la les femelles, toujours a grogner.
Cependant nous sommes instantanément stoppés par un hurlement plus lointain. Celui-ci est pure, pas paniquée. Il semble sincère et sur. D’un claquement de dents entendu et un peu perdu nous nous élançons dans sa direction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 179
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 25

Nouveau challenger
Nassib Kobb
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 30
Renommée: 211
Honneur: 45
MessageSujet: Re: Event noël 2016 : La bataille de noël Ven 23 Déc 2016 - 8:40
Merde, merde, merde ! J'ai attiré un gros poisson. Moi qui voulais me balader incognito, je vais devoir affronter le second. Nassib qui faisait face au Grinch, trembla, prêt à matérialisé ses traits de lumière. Le Grinch avec un bazooka sur l'épaule se mit à rire, ce qui fit encore plus flippé Nassib. Il va pas tirer ce fou, je suis bien trop près. Il risque de se blesser si il tire à cette portée. Dis quelque chose et vie si tu veux t'en sortir vivant idiot. Trop tard ! La créature appuya sur la détente. Au lieux d'un missile comme s'attendait le voyageur, un méga phone sortit en premier lieux.

« C’EST DE L’AUTRE COTE QU’ON ATTAQUE ! DEPECHE TOI ABRUTI ! »

Le message avait au moins le mérite d'être clair. Mais pour ne pas s'arrêter là, il sortit aussi deux bras mécaniques qui agrippèrent le voyageur par les épaule avant de le retourner à 180 degrés. Pour bien appuyer tout ça il reçu un coup de botte dans le derrière qui le propulsa deux mètres plus loin. Nassib laissa échapper un petit rictus de soulagement, avant de se reprendre. Il a marché ! Tant qu'il croit que je suis l'un des siens ça devrait le faire.

" Aiee ! C'est que ça fait mal sergent Grinch ! Je ne suis pas vraiment en retard. Je suis un messager envoyé pour prévenir l'arrière garde qu'un voyageur est passé à travers nos unités. On était tous dessus, mais il a disparu sans laisser de trace. Si il sabote les catapultes à charbon et le sapin lance boule notre plan aura échoué. Puis-je continuais à avancer pour atteindre l'arrière garde et les prévenir à leur tour, sergent Grinch ? "

La créature verte resta muette quelques secondes. Puis un nouveau rictus dément sortit de sa bouche. Il se retourna et fit quelques pas avant de s'adresser de nouveau au contrôleur.

" SI TU NE L'ATTRAPES PAS CA VA MAL FINIR POUR TOI HAHAHA !" Il s'en alla ensuite.

Nassib l'avait échappée belle sur ce coup. Il attendit que la créature s'éloigne pour continué à avancer. Il arriva directement sur un lieux d'affrontement, la neige parsemé était légèrement différente de celle naturelle. Ce qui était le plus troublant c'était les chapeaux, carottes et balais étendus sur le sol. Il releva la tête et s'aperçut que le combat n'était pas encore finis. Un peu plus loin des têtes de bonhommes de neiges s'envolées. Nassib ne pouvait distinguer qui en était la cause. Il se rapprocha et admira un moment comment Lyun se débrouillait. Les créatures se reformer à vue d’œil et allait un moment ou un autre ralentir la progression de la morpheuse. Nassib sortit de nulle part s'incrusta dans le défilé coupant une tête au passage.

" Ola ! J'espère que t'es pas contre un petit peu d'aide. J'en ai marre d'être seul, même si j'ai esquivé le mec vert il peut revenir d'un instant à l'autre."

Nassib resta derrière le sillage de sa partenaire empêchant les créatures de se reformer. Ils étaient de plus en plus proche de leur but. L'adrénaline du combat l'emportait sur ses sentiments du moment. Il était en transe, comme-ci personne ne pouvait plus l'arrêter. Personne sauf peut être une créature verte et grincheuse de nature.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Event noël 2016 : La bataille de noël
Revenir en haut Aller en bas

Event noël 2016 : La bataille de noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 4-