Haut
Bas

Partagez|

"Le Début D'une Amitié ?" [Myleïn Blues with Loki Toshiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: "Le Début D'une Amitié ?" [Myleïn Blues with Loki Toshiko] Dim 30 Jan 2011 - 20:33
The Fa.Da.Ci History Présent :

"Le Début D'une Amitié ?" (Avec Myleïn Blues et Loki Toshiko)

Loki: Je peu me lever de table ?

Mère de Loki : Oui vas y.

Loki sorti de table, rangea sa serviette et embrassa ses parents :

Père de Loki : Bonne nuit !

Loki : Merci vous aussi ...

Il leur adressa un sourire. Il adorait ses parents et pour rien au monde il les échangerait. Il monta les escaliers, se brossa les dents, et alla dire bonne nuit à son petit frère. Lui aussi il l’adorait, sauf qu’il ne le montrait peut être pas toujours...Ensuite il entra dans sa chambre poussa la porte et se mit dans son lit. Une fois dedans, il hésita à fermer ses yeux. Il se demandait qu’es ce qu’il aller lui arriver cette nuit. Qui il aller voir ? Sa reine ou quelqu’un d’autre ? Puis finalement il céda à la fatigue et s’endormis.
Lorsqu’il arriva sur Dreamland, Loki fut éblouie puis peu à peu il retrouva la vue. Devant lui se présenter un immense Royaume, couvert d’herbe et de fleures, il s’avança et vit un panneau avec une inscription : « Weed Land »

Enfin un nuit tranquille, pensa t-il. En effet, c’était, certes, sa troisième nuit à Dreamland mais il voulait la passer paisiblement, sans personne à combattre, bref sans utiliser ces pouvoirs. Alors il se coucha dans l’herbe fraiche et regarda le ciel. Il était bleu et sans nuage. Rien de mieux pour apaiser son envie de calme.
Puis soudain, l’herbe et les fleures devinrent gelées, mais Loki ne bougea pas Il entendit des bruit de pas derrière lui et ne broncha toujours pas :

Loki : Bonjour ma Reine

Ashe : Bonjour Loki, comment vas-tu ?

Loki : Ben ça va...

Ashe : Je vois, tu pense toujours à la nuit dernière ?

Loki : Oui...

Ashe : Je ne vois pas pourquoi pas tu te torture, tu ne pouvais rien faire pour le père !

Loki : Oui mais ces pauvre enfants vont grandir sans leur père...

Ashe : Bon ok, je n’arriverai pas à t’enlever cette idée de ta tête si je comprend bien ?

Loki : Excusez moi, mais non...

Ashe : Très bien, j’ai des choses à faire, s’il te plait, ne te fais pas plus de mal...

Loki ne répondit pas, il continuait de regarder le ciel. Quand la reine disparu, il soupira. Il était à la fois triste et paisible, surement grâce au décor qui s’offrait à lui.

Soudain l'obscurité se fit.....
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: . Dim 30 Jan 2011 - 22:50
« Bonne nuit mon cœur, je t’aime. »

Qui est-ce ? Un homme et pas n’importe lequel, c’est Carl. À qui s’adresse t-il ? À Myleïn, bien entendu, qui d’autre ? Sa maîtresse ? Non, jamais il ne ferait ça. La peur qu’il a eu pendant que sa jeune fiancée était dans le coma lui a suffi à se jurer de ne plus jamais la perdre ainsi. Avec amour, il l’enlaça et éteint la lumière en l’embrassant dans le cou. Elle ne répond pas ? Elle dort déjà. Où mène ses rêves ? À Dreamland, bien entendu, comme chaque nuit à partir de maintenant qu’elle le veuille ou non. Et cette fois, quel genre de royaume ? Pour une fois, il faut vous le dire, la jeune femme n’eut pas à chercher un nom pour se rappeler de ce royaume, on aurait dit que sur chaque brin d’herbe y était inscrits « Weed Land ». Ce qui veut dire ? Aucune idée, la médiocre expérience d’Anglais, si s’en était bien, de Myleïn ne nous aideras pas à le trouver, mais quoi qu’il en soit, cette nuit, son histoire continueras dans ce monde. Comment est-il ? Ordinaire et s’en était presque inquiétant. La jeune mariée se tâtonna le corps avec délicatesse sans avoir l’air de faire autre chose, comme à chaque fois son accoutrement était le même. Toujours son petit short ? Oui, c’est cela. Avec son soutien gorge pour seul haut ? Exactement, en rajoutant son gilet ouvert comme à l’accoutumé. De suite, elle soupira, aucun oiseau ne chantonnait un air gai. Certes, le calme régnait, mais trop. Déjà agacé par le manque d’action, ne serais-ce que minimum, elle s’enquit d’avancer avec volonté à la recherche de quoi que ce soit qui pourrais l’amuser ou lui rendre le sourire d’une nuit sans pour autant manquer de se tuer dans un combat stupide. Que trouve t-elle ? Rien, jusqu’à que… Que ? Une femme, bien plus grande que Myleïn, bouscula celle-ci sans la regarder, mais l’on pouvait sentir une expression hautaine sur son visage qui paraissait si parfait. Au contact du bras de la nouvelle arrivante et de celui de la jeune mariée, celle-ci grelotta soudainement ne pouvant donc réagir au comportement indécent de l’énergumène glacée. Dès que Myleïn fut seule, elle se redressa et la suivi avec un regard que pouvait avoir une femme emplit de rage, une rage féminine…Quoi de plus amusant ? Surtout que le petit corps de la jeune femme de ne rendait pas la chose moins hilarante. Sur ses petits pieds avançant à une vitesse folle sans pour autant courir, elle vit enfin de loin, dépassant d’une tête trois grands buissons collés, la femme aux yeux blancs neige. Réaction ? Non, peut-être était elle un peu jalouse de ne rien pouvoir faire contre une si belle et grande femme, peut-être même énervée contre elle-même, quoi qu’il en soit c’est une adulte, de son existence, bien qu’encore courte, Myleïn sait qu’il ne faut pas foncer la tête baissée. Que fait-elle alors ? Elle attends et regarde. Regarde quoi ? Sa nouvelle ennemie qui semble parler à quelqu’un. Tranquillement, Myleïn resta derrière la verdure ne pouvant voir que la tête bleue. La voix qui lui répondait était douce et masculine, jeune apparemment.
Alors que Myleïn se perdait peu à peu dans d’autres pensée, par ennui et impatience, elle ne pu voir sa rivale quitter les lieux dans une allure majestueuse. Ce n’est que trop tard qu’elle pu sentir que le froid s’était estompé. Avec méfiance, elle se retira du buisson. Qu’y a t-il ? Un garçon, il est de dos au point de vue de Myleïn seuls ses cheveux blancs apparaissaient. Comment est-il ? Perdus, ce qui toucha la jeune femme, combien de fois s’était-elle sentit perdu ainsi ? Peut-être que ce n’était pas le cas pour lui, mais rien ne pouvait lui dire ou l’obliger à l’attaquer. Il paraissait fin comme une petite chose que l’on ne pouvait fracasser, mais il était sûrement plus grand que la jeune mariée. Elle va le laisser ? Non. Quitte à l’embêter, elle resteras. Sans un bruit, elle avança avec agilité vers le jeune homme. Utilisant avec modération sa magie, une nuée noire entoura lentement la tête du garçon. Qu’est-ce ? De l’obscurité, celle qu’elle peut contrôler. Myleïn baissa la tête pour être au-dessus du garçon, seule elle était visible dans le petit noir qu’elle avait créé. Lumineuse, c’était le meilleur mot pour la décrire, dans ce noir, son sourire resplendissait sans qu’elle ne s’en rende compte. Ce petit soleil qu’est Myleïn parla avec douceur et gentillesse à l’inconnu.


« Bonsoir petit. Raconte- moi ce qui te tracasse, tu veux ? »

En est-elle sûre ? Que quelque chose le tracasse ? Elle le pense, s’il n’a rien tant mieux. Tant mieux ? Mais elle ne le connaît pas ! Coup de foudre ? Non, loin de là. Tendresse serais plus appropriée. Quoi qu’il en soit elle attendit une quelconque réponse en espérant que rien de trop grave ne lui arrivait.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: "Le Début D'une Amitié ?" [Myleïn Blues with Loki Toshiko] Lun 31 Jan 2011 - 20:08
Soudain l'obscurité se fit, une nuée noire apparut au dessus de lui. Il ne voyait que le noir, il essaya d'ouvrir ses yeux mais ils étaient déjà ouvert. D'un coup , deux yeux bleu foncés s'infiltrèrent de la nuée. Bientôt le reste du corps apparut et la nuée s'estompa, laissant place à une étrange femme. Loki ne disais rien, il regardait, non ! Il l'admirait ! En effet la jeune femme qui se présentait devant lui n'était , d'après lui, ni trop grande, ni trop petite. Elle avait des cheveux longs et aussi sombres que la nuée noire dont elle était la cause. Elle avait un visage rond, un nez fin et des lèvres presque invisibles d'où se dégageait un sourire angélique. Ses yeux occupait la majeur partie de son visage. Ils étaient grands, bleus, enivrant, loki pensait qu'elle avait des saphirs à la place des iris. Il continua de l'autopsier. Il remarqua qu'elle avait une peau très claire. Ses habits était.....provocants, un simple soutien gorge faisait office de haut, un short court en gise de bas. Des bottes assez hautes et pour finir un gilet de sport. Mais loki n'était pas occupé à regarder les vêtements, il était plutôt absorbé par ses yeux. Il la dévorait des yeux jusqu'à ce qu'elle le réveil.

"Bonsoir petit. Raconte moi ce qui te tracasse, tu veus?"

"Petit" , déjà ça part mal , lui qui avait était complexé par sa taille étant jeune, ne supportait plus qu'on utilise ce mot en le définissant. Ensuite comment a t-elle vu qu'il était tracassé ? Es ce que ça se voyait beaucoup au point qu'une "inconnue" arrive à repérer son malaise ?

"C'est une longue histoire..."

Il se rassit dans l'herbe en l'invitant à faire de même .

"La nuit dernière, alors que je perfectionnais mon pouvoir avec ma Reine qui était là tout à l'heure, une foule de gens est arrivée, ils avaient l'air tristes et inquiets, surtout une dame. Cette dame justement, je l'interpelle et lui demande la raison de ce rassemblement. Elle m'apprend alors que son village a était dévasté par deux bandits qui sème la terreur. Elle m'apprend aussi que son mari et ses deux enfants sont restés là-bas. C'est alors qu'une rage infinie se réveilla en moi, je sais pas toi, pardon vous, mais moi je déteste la méchanceté gratuite. Une fois au village j'ai trouvé les deux enfants, parmi eux un bébé. Son grand frère s'appelait Chris. Après une exploration dans la village, nous avons découvert le père, mort...."

C'est alors que la jeune inconnue frissonna et Loki crut voir une larme coulée le long de son visage.

"Je suis désolé je ne voulais pas vous faire de la peine...vous savez moi aussi cette histoire m'a beaucoup touchée,c'est pourtant que ma troisième nuit et ma Reine a bien essayée de me reconforter mais c'est sans effets, je n'arrete pas de penser à cette famille, de penser que j'aurai pu le sauver même si je sais que j'y suis pour rien...Le pire c'est que je me mettais à la place de ces pauvres enfants.. "

Il l'a regarda dans les yeux, ces derniers brillaient encore plus avec les délicates larmes qui ne voulaient pas bougées des yeux. Au fond de lui, Loki sentais que c'était une femme forte, avec du caractère mais avec ces sentiments et son histoire...En faite Loki l'appréciait déjà, il appréciait sa présence et adorait être à coté d'elle. Mais sinon...
Aucune réponse, aucun geste, aucune forme de langage...

Pourquoi je continue de parler ? Je l'a rend triste et pourtant je continu et j'enfonce le clou, moi qui voulais me faire des amis, je commence bien, bravo Loki !!...quel débile.
Les parents de Loki lui avait appris une chose essentielle dans la vie. La politesse ! Il les remerciés pour cette instruction. C'est ainsi qu'en jeune homme poli, il s'arrêta de compter son histoire.Après tout cette histoire fait du mal à tout le monde. Alors il s'allongea sur l'herbe , les bras derrière la tête.


"Encore désolé si je peu faire quelque chose ou si vous voulez parler n'hésitez pas je vous écouterai avec plaisir."


Il ferma alors les yeux en espérant une réponse de la femme aux yeux de saphirs...
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: . Lun 31 Jan 2011 - 22:22
Quelque chose de grave ? Elle ne le sait pas encore. Le jeune garçon ne s’enquit pas de suite à répondre, dans un premier temps, il invita Myleïn à prendre repos sur l’herbe fraîche et grasse. Elle le fit volontiers. Trop confiante ? Non, son instinct la pousse à aider ce petit, il lui ressemble et puis de toute manière… De toute manière ? Si vous saviez comment elle le trouvait vous resterez avec lui aussi. Comment est-il ? Plus grand en taille que Myleïn, mais avec une petite bouille d’enfant adorable, celle que l’on envie de pincer avec amour. Avec légèreté elle s’assit dans un « pouf » sur le sol. Et attendis le regard fixée calmement sur celui du jeune garçon. Que va-t-il faire ? À sa plus grande surprise, il commença à conter ses tracas tout en prévenant que ceci pourrait être long. Sans connaître le consentement de son interlocutrice il déballa tout ce qu’il avait sur le cœur.

« La nuit dernière, alors que je perfectionnais mon pouvoir avec ma Reine qui était là tout à l'heure, une foule de gens est arrivée, ils avaient l'air tristes et inquiets, surtout une dame. Cette dame justement, je l'interpelle et lui demande la raison de ce rassemblement. Elle m'apprend alors que son village a était dévasté par deux bandits qui sème la terreur. Elle m'apprend aussi que son mari et ses deux enfants sont restés là-bas. C'est alors qu'une rage infinie se réveilla en moi, je sais pas toi, pardon vous, mais moi je déteste la méchanceté gratuite. Une fois au village j'ai trouvé les deux enfants, parmi eux un bébé. Son grand frère s'appelait Chris. Après une exploration dans la village, nous avons découvert le père, mort.... »

Héros ? Apparemment oui, mais il ne le sentait pas ainsi. Myleïn eu du mal à retenir ses larmes. Touchée ? Non, pas vraiment, ce sont des larmes plus égoïstes. Égoïste ? Oui, tout ceci lui rappelle son but, un but que, si elle n’arrive pas à accomplir, elle risque la vie de son père. Devoir l’annoncer à sa mère, revoir sa mère, quelle horreur. Elle va craquer ? Non, elle se reprends et continue d’écouter le jeune homme.

« Je suis désolé je ne voulais pas vous faire de la peine...vous savez moi aussi cette histoire m'a beaucoup touchée,c'est pourtant que ma troisième nuit et ma Reine a bien essayé de me réconforter mais c'est sans effets, je n'arrête pas de penser à cette famille, de penser que j'aurai pu le sauver même si je sais que j'y suis pour rien...Le pire c'est que je me mettais à la place de ces pauvres enfants... »

Comment a-t-il remarqué qu’elle n’était pas bien ? Lui aussi semble avoir du tact pour ce genre de chose. Une reine ? Oui, et apparemment il parlait de la même que celle qui avait bousculé Myleïn un peu plus tôt. Celle si d’ailleurs le regarda, non plus avec tristesse, mais avec tendresse. Touchée ? Profondément. Mais de suite elle parut changée, tant elle se revoyait en l’écoutant. Sauf que de son côté c’était une de celle qui pouvait faire partie de la famille. Elle baissa les yeux en même temps que le garçon s’allongea. Que font-ils ? Ils mettent un temps avant de casser le silence.

« Encore désolé si je peux faire quelque chose ou si vous voulez parler n'hésitez pas je vous écouterai avec plaisir. »

Cette fois c’est un sourire qui s’afficha sur les joues roses de Myleïn. Pourquoi ? Parce qu’elle le trouve atrocement adorable quand il dit ça. Elle va tout lui dire ? Non, elle n’est pas ainsi, mais l’avoir écouté lui a fait du bien. Que va t-elle faire alors ? Pour l’instant elle s’approche gentiment du corps du garçon. Avec une voix on ne peut plus douce et plus maternelle elle se pencha, sur le visage du jeune homme en lui caressant la joue, elle se retenait, non sans peine, de les lui pincer.

« Je suis touchée, je n’aurais jamais cru que tu puisses me déballer ça ainsi. Mais, soit fort petit, je connais ce mal-là plus que tu ne le penses. Maintenant dit moi ton nom si tu veux bien. »

Pourquoi se montre t-elle si gentille ? Bon sang n’avez-vous jamais songer que Dreamland est autant un lieu de rencontre que de combat ? Non, pas de suite. Et bien si, de plus Myleïn pense qu’il n’y a rien à perdre si elle ne le connaît pas dans la vie réelle. Cependant, de peur d’être direct, elle rajouta calmement en s’écartant un peu.

« C’est la moindre des choses, pour ma part c’est Myleïn »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: "Le Début D'une Amitié ?" [Myleïn Blues with Loki Toshiko] Mar 1 Fév 2011 - 17:28
Il ferma alors les yeux en espérant une réponse de la femme aux yeux de saphirs...

Quand le calme fut installé, Loki réfléchi. Après tout, pourquoi lui avoir tout dit ? Avoir fait tout ce discours, alors qu'il n'était peut être pas intéressant. Non seulement il l'avait rendu triste mais en plus elle ne disait rien, il ne pouvait donc savoir pourquoi cette histoire l'avait autant touchée, si elle l'intéressait car Loki détestait embêter et ennuyer les gens, surtout les inconnus, qui plus est des femmes. Pourtant cette femme dégageait quelques chose qui lui inspirait confiance. Peut être un air maternelle, après tout elle avait l'air plus mature que lui, peut être une petite vingtaine d'année. Enfin il ouvra les yeux pour voir ce que faisait la jeune femme, si elle avait décidée de parler, d'exprimer ou de lui avouer quelque chose. Il fut extrêmement surpris lorsqu'il vit que la jeune inconnue assise à coté de lui , souriait jusqu'aux oreilles. Ce sourire rempli de tendresse fit rougir Loki. Ils se regardèrent dans les yeux, Loki ne pouvait plus changer de vision que celle des deux grands yeux bleus saphirs. Là sans qu'il ne la voit arriver, il sentit une main caresser sa joue. Loki rougit de plus belle. A ce moment là elle parla enfin :

"Je suis touchée, je n'aurais jamais cru que tu puisses me déballer ça ainsi..."

Il le savait ! Pourquoi lui avoir dit tout ça ? Il ne le savait pas, mais en tout cas elle en était touchée ,c'était les seuls mots qui comptaient. Mais finalement elle pensait quoi de lui ?

"...Mais, soit fort petit, je connais ce mal-là plus que tu ne le penses..."

Elle lui demandait d'être fort, elle le sentais donc un peu faible là. Une fois de plus elle avait raison, Loki n'était pas dans son assiette, malgré sa tentative de dissimulation, elle avait encore réussi à découvrir son malaise. Puis elle avait encore utilisée cet adjectif qui lui avait fait tant de mal durant son enfance. Mais il ne lui en tenait pas rigueur, après tout comment pourrait-elle le savoir ? Elle disais aussi qu'elle connaissait mieux ce malaise que lui. Loki n'était en effet pas habitué à déprimer, mais la jeune femme n'avait pas l'air dépréssive non plus. Elle avait surtout l'air d'une jeune femme qui croque la vie à pleine dent sans se soucier du reste. La curiosité de Loki aurait pus le pousser jusqu'à lui demander la raison de son malaise...mais il n'en fit rien.

"..Maintenant dit moi ton nom si tu veux bien".

Enfin parlons de choses sérieuses...elle avait fait le premier pas et Loki allait la suivre en se disant qu'il aurait quand même pus poser la question avant. Mais lorsqu'il allait lui répondre elle ajouta :

"C’est la moindre des choses, pour ma part c’est Myleïn".

Oui c'était la moindre des choses, c'était la politesse, celle que Loki s'embêter à respecter et à faire respecter à son petit frère et parce qu'il ne l'avait pas respecté, il rougit de honte mais se rattrapa:

"Mon nom est Loki Toshiko, mais Loki suffira..."

Myleïn était donc son nom... Il ne savait pas quoi en penser. Si ! Que ça lui allait bien que ça la définissait bien :

"Un nom unique pour une femme unique..."

Oups !! Il avait pensé à voix haute...Il rougit une fois de plus et pensa à autre chose d'un peu plus sérieux. Il supposa que c'était une voyageuse, mais quelle était son pouvoir? sa phobie? Comment l'avait-elle vaincu? Sûrement une histoire unique...

"Tu es voyageuse ? Quel est ton pouvoir ? "

Sans s'en rendre compte, il l'avait tutoyée, il regretta amèrement sa dernière phrase, car tout bien réfléchi, ça ne le regardait pas...
Une fois de plus il se rallongea sur l'herbe qui était toujours plus fraiche, regardant le ciel d'où était apparu un nuage qui avait la forme d'un mot, d'un seul nom, d'une seule personne, "Myleïn", la femme aux yeux de saphirs qu'il considérait déjà comme une grande sœur, comme une personne à qui il pourrait tout dire, tout avouer, mais aussi aider et proteger. C'est ainsi, qu'il sourit pour la première fois de la soirée en attendant une réponse de..."Myleïn".

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: . Mar 1 Fév 2011 - 19:09
Quand va t-il répondre ? Elle ne le sait pas, mais il rougit sans cesse ce qui ne fait que le rendre encore plus mignon. Son petit visage blanc se remplit d’un joli rouge rose, une couleur que l’on a l’habitude de voir le soir, au couché du soleil. Amoureux ? Non, timide ou bien peu habitué à ce genre de comportement sûrement. Malgré les apparences, il ne semblait y avoir aucun lien de ce genre entre eux. Comment peut-on le savoir ? Bien que connaissant Myleïn qui n’est pas toujours fidèle à son mari, ce garçon est bien trop jeune, de plus leurs regards ne dégage pas ce genre de chose. Quoi alors ? Il dégage un bien être incompris une sensation de détente et une volonté protectrice. Comme les frères et sœurs ? Oui, plutôt dans ce genre-là. De sa douce voix cependant non efféminée, le jeune homme reprit ses couleurs avant de prononcer calmement des mots importants.

« Mon nom est Loki Toshiko, mais Loki suffira... Un nom unique pour une femme unique... »

Importants ? Oui, dire son nom, révéler son identité aussi rapidement avec autant de gentillesse, le genre de chose qu’aimait Myleïn chez les plus jeune, l’inconscience, bien qu’ici le danger n’était pas à son maximum. Qu’a t-il dit après ? Une phrase, une jolie phrase. En parlant de son propre nom ? Non ! Ce n’est pas une femme tout de même. Il parlait de la jeune mariée qui ne rougit pas, mais ne cacha pas son large sourire. Il voulut apparemment changé de sujet directement car il partit sur une autre question, on ne peut plus banale.

« Tu es voyageuse ? Quel est ton pouvoir ? »

Banale ?! Dans Dreamland oui ça l’était. Encore un peu et Myleïn aurait sursauté. Pourquoi ? Elle le trouvait soudainement bien direct, mais de suite elle se ravisa de faire un quelconque commentaire. Après tout elle avait fait de même un peu plus tôt et ce n’était pas désagréable de savoir qu’il se sentait de plus en plus lui même à ses côtés. Va t-elle lui dire ? Elle réfléchis. Est-ce une bonne chose ? Oui, mais elle hésite. Mais que va t-elle écrire alors dans le livre de sa vie ? Justement c’est à ça qu’elle songe. À quoi bon dissertée sur une femme qui vient, qui pose des questions et qui refoule celles qu’on lui poses ? C’est intéressant, mais inutile. Rien à perdre, de toute manière son pire ennemi pourrait le savoir, ça ne la rendrait pas moins forte ou quoi que ce soit. Après un long soupir, elle continua de sourire, mais elle attendit encore un peu. Que fait-elle ? Elle se pose une limite. Qui est ? Celle de ne pas parler de sa vie privée. Pourquoi ? Une barrière est posée, d’un côté sa vie réelle et de l’autre Dreamland.

« Bien sûr que je suis voyageuse, je n’aurais pas compris ton histoire sinon, ou très peu. Mon pouvoir est bien compliqué, mais en résumer.. Je contrôle la nuit et ses craintes, Loki. »

Pourquoi a t-elle prononcé son prénom ainsi ? Elle a appuyé dessus parce qu’elle voulait lui faire comprendre qu’elle l’avait enregistré et que l’utiliser était un plaisir. Comme un nouveau prénom que l’on donne à un bébé. Subitement une fâcheuse pensée traversa l’esprit de Myleïn, une pensé hors sujet, mais en rapport avec les enfants. Comment diable font les voyageuses enceintes ? En secouant la tête elle reprit la contemplation du jeune homme. Plus elle le fixait mieux elle se sentait, et plus elle le trouvait adorable autant pour ses paroles que pour son physique. Quoique... Oui ? Elle n’aimait pas le fait qu’il la dépasse en taille. M’enfin, ce n’était pas le plus important. Dans peu de temps elle ne pourrait hésiter à lui pincer les joues et le serrer dans ses bras. Pour le moment elle se retenait tant bien que mal.

« Tu dois avoir un rapport avec la glace. Une grande et belle femme t’a parlé tout à l’heure... Bon sang ce qu’elle était froide !... Bref, ai-je raison ? »

Elle s’arrêta un instant quand une autre question lui effleura l’esprit.

« Oh ! Et dis- moi Loki tu n’aurais pas vu passer un grand monsieur brun, me ressemblant ? »

Qui est-ce ? Son père, perdu depuis longtemps. Elle pense vraiment le trouver ici ? Un peu d’espoir n’est pas interdit, même si elle n’y croit pas vraiment. De suite elle regretta sa dernière question. Pourquoi donc ? C’est simple, s’il lui demande pourquoi elle sera contrainte de répondre par la vérité. Son changement d’expression fut frappant. Elle passa du sourire au visage livide et regard au loin.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: "Le Début D'une Amitié ?" [Myleïn Blues with Loki Toshiko] Mar 1 Fév 2011 - 22:50
C'est ainsi, qu'il sourit pour la première fois de la soirée en attendant une réponse de..."Myleïn".

Il continuait à regarder le nuage, qui peu à peu s'éloignait, mais elle, celle qui était auprès de lui, assise, était toujours là, elle réfléchissait. Loki pouvait savoir ce qu'il se passait dans sa tête, il savait qu'elle se posait des tas de questions. Certaines plus personnelles que d'autres. Va t-elle lui répondre ? La curiosité de Loki était mise à rudes épreuves. Il voulait savoir ce qu'elle craignait le plus au monde. Il voulait juste en apprendre plus sur elle, la comprendre et l'aider si lui le pouvait, et surtout si elle le voulait. Que pourrait-elle avoir comme pouvoir ? Il pensa à la neige ... Non pas possible. Il l'aurait senti, puis sa reine l'aurait prévenu...Le feu ? Quel idée...puis il pensa enfin à la nuée noire qu'elle avait fait apparaitre pour leur rencontre. La phobie des ténèbres ? Une idée qui lui faisait peur... Quoi alors ? Enfin, après un grand soupire, elle répondit :

"Bien sûr que je suis voyageuse, je n’aurais pas compris ton histoire sinon, ou très peu. Mon pouvoir est bien compliqué, mais en résumer.. Je contrôle la nuit et ses craintes, Loki."

"La nuit et ses craintes", bien sur, tout collait. La nuée noir, la nuit, la peur du noir. Comment ne pas y avoir pensé avant ? Ce pouvoir lui allait, en faite, parfaitement. D'abord physiquement, les cheveux sombres, les vêtements noirs. Finalement ces yeux n'avaient pas de couleur saphir. Ils étaient le "soleil de la nuit", ceux qui éclairaient et qui donnaient vie à son visage. Ensuite psychologiquement, car comme sa nuée noir, elle avait un coté brumeux, un coté qu'elle gardait que pour elle mais que Loki était bien décidé à éclaircir ou du moins à en savoir plus, quitte à la conseiller et même à l'aider. Soudain Loki , s'aperçut qu'elle avait prononcée son nom, mais pourquoi ? Sûrement pour lui montrait qu'elle l'avait enregistrait. Il se promit de lui rendre la pareil. À son grand étonnement, la jeune femme secoua la tête. Avait-elle envie d'oublier quelque chose à laquelle elle venait de penser ? Sûrement, mais une fois de plus il retint sa curiosité. En le regardant elle brisa le silence :

"Tu dois avoir un rapport avec la glace. Une grande et belle femme t’a parlé tout à l’heure... Bon sang ce qu’elle était froide !... Bref, ai-je raison ?"

Il réfléchit un peu, non seulement elle était intelligente mais elle avait un sens de la déduction aiguë. Elle avait vu Ashe, sa reine, et elle avait raison, une fois de plus, elle était grande et belle. Mais qu'allait-il lui répondre ? Il se dit qu'il pourrait faire court et pas tout déballer comme tout à l'heure. Mais l'envie de lui en apprendre plus sur lui, dépassât tout raisonnement inutile. Il la fixa dans les yeux, sourit et lui avoua finalement tout:

"En effet, je suis contrôleur de la Neige, c'est actuellement ma troisième nuit. Quand à la belle et grande femme, c'est ma Reine, son nom est Ashe, elle est seigneur du Froid et de la Neige.Elle était venue pour me réconforter, mais comme elle n'y arrivait pas, elle est partie."

Il s'arreta, il avait tout dit. En faite c'était Myleïn qui l'avait le plus réconforter. Puis finalement elle ajouta :


"Oh ! Et dis-moi Loki tu n’aurais pas vu passer un grand monsieur brun, me ressemblant ?"

Il resta planté, étonné, sans voix. Ils parlaient de pouvoirs et de phobies, et elle changea de sujet d'un coups. Mais de qui parlait-elle ? D'une personne de sa famille ? Quelqu'un qui lui ressemblait...seule une personne de notre famille peut nous ressembler...Dans tout les cas il ne l'avait pas vu, il aurait aimé pouvoir lui faire plaisir et lui dire le contraire mais il ne pouvait pas mentir :

"Non, désolé..."

Mais en la regardant mieux il vit du regret dans ses yeux, regrettait-elle d'avoir poser cette question ? Mais pourquoi ? Sa curiosité le poussait d'une telle force qu'il ne pût s'empêcher :

"Mais pourquoi cette question ?..."

Il regretta aussitôt de l'avoir posé... Comment se rattraper ? Il eut une idée qu'il dévoila directement :

"Excuse moi Myleïn, je ne voulait pas m'occuper de se qui me regarde pas... Aussi si tu ne veux pas en parler, je comprendrais. Et si toutefois tu m'en parle, non seulement je me ferais un plaisir de t'aider, mais de plus cette discussion restera entre nous...Myleïn, tu peux me faire confiance..."

Il ne savait plus quoi dire...Il avait transgressé cette politesse à laquelle il tenait tant. Il osa enfin la regarder dans les yeux, mais cette dernière regardait au loin, pensive. Il continua à la regarder, en regrettant d'avoir posé cette question qui avait l'air si tragique pour elle...Il espérait vite une réponse qu'elle soit positive ou négative...mais il espérait juste qu'elle ne lui en veuille pas...
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: . Mer 2 Fév 2011 - 16:44
Va t-il la vexer en posant cette question ? Elle le redoute, mais il répondit d’abord à la première question, qui était tout de même primordiale si ces deux jeunes gens voulaient faire connaissance ici. Que contrôle t-il ? Myleïn avait piqué au bon endroit, il avait bel et bien un rapport avec le froid ou presque. Quoi ? La neige. Il contrôle la neige comme la jeune femme contrôle la nuit et sa reine est Ashe. Ashe ? Oui, la femme ambulante, la reine de ce jeune homme, l’ennemie nouvelle de la jeune femme. Myleïn était contente que ce fut elle qui est réussie à le réconforter et non elle, elle était bonne à quelque chose, c’était déjà ça. Avant de répondre à la dernière question, regrettée, Loki fit un petit rictus, il sentait l’importance qu’avait sa réponse, d’une petite voix, il lui répondit.

« Non, désolé… Mais pourquoi cette question ? »

Méchant ? Non inconscient. La jeune femme ne pouvait lui en vouloir, c’était à elle qu’elle devait s’en prendre, elle n’avait pas qu’à poser de telles questions qui sont, en plus, hors sujet. Il va s’excuser ? Elle l’espère d’un côté, mais elle ne préfère pas. Pourquoi ne veut-elle pas lui dire ? C’est comme une mère qui révèlerais à son enfant ses problèmes auquel il ne doit être attachés, ceux qu’il doit ignorer pour vivre une belle enfance, c’est comme une sœur qui raconterait ses ébats amoureux à son frère. D’après la jeune mariée, en tant que plus âgée, elle ne pouvait pas révéler de telles choses, de peur de frapper le plus jeune, qu’il se pose les mauvaises questions. Lesquels ? Celle que le n’ont se pose pas avant un certain âge. Cependant, qui dit que lui non plus n’a pas vécu la même chose ? On le sentirait, dans sa voix et dans sa façon d’être. Il avait vécu quelque chose de dure, mais pas la même histoire que Myleïn. Qui est ? Un rejet maternel, un foyer paternel, un accident, un nouveau chapitre qui stagne encore et encore jusqu’à que le père se réveille. Mais, quand ? Dans longtemps ou peut-être jamais, l’on verra bien. Qu’en est-il de Loki ? Myleïn est attendris par son expression de regret suite à cette question, il se rattrapa bien vite d’ailleurs.

« Excuse- moi Myleïn, je ne voulais pas m'occuper de ce qui me regarde pas... Aussi si tu ne veux pas en parler, je comprendrais. Et si toutefois tu m'en parles, non seulement je me ferais un plaisir de t'aider, mais de plus cette discussion restera entre nous...Myleïn, tu peux me faire confiance... »

Adorable n’est-ce pas ? Effectivement. Innocent ? Naïf ? Non, de son âge. Pour une personne de son âge, c’était censé, vrais, beau et gentil, mais pour Myleïn c’était bien naïf et mignon. Pourquoi ? À vrai dire, ça devais être la jeune mariée qui se posait un mur, une excuse pour ne pas parler de son malaise, mais elle pense tout de même ainsi et les pensées sont inscrites sur les pages de son livre. Quelles pensées ? Il disait qui ne voulait pas vraiment savoir, de peur de gêner, mais il insistait sans le savoir sur sa curiosité grimpante d’en savoir plus sur la jeune femme. Attentionné ? Oui, c’est vrai, mais ce n’est pas tout. Quoi d’autre ? Le fait qu’il est dit qu’il pouvait l’aider toucha la jeune mariée, mais sans plus, s’il l’aidait, il fonderait avec elle dans son livre bien précieux et personnel. S’il savait… S’il savait que même son mari ne peut l’aider, s’il savait combien de personne aurait aimé être aidé par quelqu’un connaissant le même mal. Myleïn priait presque pour qu’il ne connaisse pas la même chose qu’elle, il était trop pur pour avoir une fissure interne. Le temps passe ? Oui, non pas qu’il ne vont pas tarder à se réveiller, mais faire attendre la réponse à de si belle parole est impoli. La jeune fille se mit face à Loki et commença à tout lui dévoiler. Tout ? Non, seulement la partie la plus importante, elle va faire en sorte qu’il pense tout savoir en dévoilant une bonne partie. Mais les détails se sauront au fur et à mesure qu’il se connaîtront, si un jour ils se revoient.

« Loki, je… Bon, je n’ai pas peur que tu le révèle à tout le monde, ce n’est pas une honte, et je te trouve vraiment adorable, mais je ne pense pas que tu puisse m’aider. Sache tout de même que t’en parler me fait du bien… Tu vois cette cicatrice ? »

Une cicatrice ? Oui, celle qu’elle montre de la main. Où est-elle ? Sur sa hanche droite montant presque jusqu’à la poitrine. Étant sûre et certaine qui la voyait à présent, elle continua.

« C’est une trace que je ne pourrais jamais enlever, celle de mon accident. Rien de bien grave, enfin je veux dire, il y a pire. Un accident de voiture juste avant mon mariage. On roulait, heureux, mon père et moi, vers l’autel. Tu sais pour les adultes c’est un moment crucial ! »

Elle se rendit compte que, malgré les apparences, il pouvait le savoir, étant assez grand. Elle continua un pincement au cœur retenant ses larmes de souvenir, mais à quoi bon revenir sur un chapitre clos ?

« Bref, une voiture nous a percuté, impossible de la prévoir nous étions trop heureux. Évidemment, le bon dieu à décider qu’il y aurais un arbre à en face de notre trajectoire imprévue… Je ne me souvient plus du reste, je ne me souviens plus de rien dans la vie réelle. Car j’étais emprisonnée dans Dreamland, occupée à vivre une nuit infinie, ma plus grande peur, du moins il y a quelque temps. Je me suis réveillé quand cette peur à disparu, les yeux à peine ouvert l’on m’apprend que je dors depuis un an, enfin... Dormir n’est pas vraiment le mot. Et on m’apprend aussi que… »

Myleïn refoula ses larmes plus rapidement que jamais, elle montrait une tête bizarrement détendue pour un tel souvenir.

« Que mon père est dans le coma, comme moi, sauf que ses blessures sont plus graves, il dort toujours. Et en ce moment peut-être est-il aussi dans Dreamland… Coincé comme moi. C’est pour ça que je t’ai posé cette question, cette personne que je recherche et mon père. »

Elle s’arrêta ferma les yeux un moment pour se concentrer sur ses larmes qui ne devait en aucun cas coulé. Des années qu’elles ne sont pas sorties de ses yeux, trop longtemps pour toutes les contenir. Elle se sentit bien bête après avoir dit cela. Elle n’a pas tout dit ? Non, elle n’a pas précisé l’histoire de sa mère, ni celle de sa sœur, son amour pour son père et l’incompréhension que lui porte le monde, bien qu’elle n’en veuille pas vraiment. Mais à quoi bon ? Il en a déjà assez entendu. Que va t-il faire ? Aucune idée, ses actes lui appartienne. Myleïn de son côté baissa la tête qui se heurta à l’épaule fine de Loki. Elle pleure ? Il faut croire, mais elle n’y peut rien. Peut-être qu’il pourrait penser qu’elle en fait trop pour une si petite histoire qui peut, de nos jours, arriver à chacun ? Mais s’il savait ce qu’il ne doit en aucun cas savoir sous le point de vue de Myleïn, peut-être que sa réaction ne serais pas la même. Et, quelle est sa réaction ? Je ne sais pas, à lui d’en décider.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: "Le Début D'une Amitié ?" [Myleïn Blues with Loki Toshiko] Mer 2 Fév 2011 - 22:30
Il espérait vite une réponse qu'elle soit négative ou positive... Mais il espérait juste qu'elle ne lui en veuille pas...

Il continuer de la regarder, de la fixer même. Mais elle, Myleïn, elle regardait le fin fond de ce Royaume , de Weed Land. Loki pensait aux possibles conséquences de sa dernière question. De ce qui pourrait arriver dans les secondes ou même les minutes suivantes. Elle pourrait courir, fuir, ou encore l'attaquer pour avoir poser cette question. Si c'était le cas il ne la rattraperait pas et ne répliquerait pas. Il ne bougerait tout simplement pas. Il la laisserait faire en la regardant peut être pour la dernière fois... Ce n'était évidement pas ce qu'il voulait, ce qu'il voulait c'était en apprendre plus sur elle. Mais si c'était pour lui faire de la peine, ou même brisait cette amitié qui venait de naître alors mieux valait ne rien savoir... Plus elle tardait à répondre et plus il s'inquiétait. Que préparait-elle ? Une fuite ? Une réponse ? Oui, une réponse car soudain elle se mît en face de lui... Loki commençait à transpirer, son cœur battait tellement fort qu'elle devait l'entendre. Lorsqu'elle ouvrit la bouche pour répondre de façon hésitante, Loki était suspendu à ses lèvres :

"Loki, je… Bon, je n’ai pas peur que tu le révèle à tout le monde, ce n’est pas une honte, et je te trouve vraiment adorable, mais je ne pense pas que tu puisse m’aider. Sache tout de même que t’en parler me fait du bien… Tu vois cette cicatrice ?"

Elle avait commençait par lui dire que ce n'était pas une honte, il était rassurait pour elle. De toute façon il ne le dirait à personne. Ça avait l'air trop important pour elle. Myleïn trouvait donc Loki adorable, sur le coups il en rougit, mais quand elle finit sa phrase, il rougit moins... En effet, la suite était moins réjouissante, elle disait qu'il ne pouvait pas l'aider. Il ne savait pas quoi en pensait... Il était abattu, lui qui croyait s'être trouvé un but dans Dreamland , cette phrase lui enlevée tout espoirs. Elle continua avec un aveu qui fit beaucoup de bien à Loki, "en parler lui faisait du bien". Il sourit en pensant qu'il n'avait finalement pas servit à rien. Puis elle lui montra quelque chose qu'il n'avait encore remarqué, une cicatrice... Symbole d'un accident plutôt grave. Selon lui, les cicatrices existaient pour nous rappeler nos moments durs, en l'occurrence des accidents. Après lui avoir montrait elle repris:

"C’est une trace que je ne pourrais jamais enlever, celle de mon accident. Rien de bien grave, enfin je veux dire, il y a pire. Un accident de voiture juste avant mon mariage. On roulait, heureux, mon père et moi, vers l’autel. Tu sais pour les adultes c’est un moment crucial !"

C'était donc bien un accident, de voiture, avant son mariage, avec son père... Il la plaignait, ce qui devait être le plus beau jour de sa vie, s'est donc transformé en plus mauvais souvenir, elle en garde même une cicatrice, elle ne pourrait donc jamais l'oublier... Elle ajouta aussi que le mariage était un moment crucial pour les adultes. Il le savait, mais c'était peut être un conseil de sa part, après tout il n'avait que 17 ans. Loki sentit que plus elle parlait et plus elle avait du mal à avouer son histoire, il sentit qu'elle retenait ses larmes. Comment fait-elle ? Elle est vraiment forte de l'intérieur... Il ne comprenait pas comment elle arrivait à les retenir. Et alors elle entama un discours plus qu'émouvant:

" Bref, une voiture nous a percuté, impossible de la prévoir nous étions trop heureux. Évidemment, le bon dieu à décider qu’il y aurais un arbre à en face de notre trajectoire imprévue… Je ne me souvient plus du reste, je ne me souviens plus de rien dans la vie réelle. Car j’étais emprisonnée dans Dreamland, occupée à vivre une nuit infinie, ma plus grande peur, du moins il y a quelque temps. Je me suis réveillé quand cette peur à disparu, les yeux à peine ouvert l’on m’apprend que je dors depuis un an, enfin... Dormir n’est pas vraiment le mot. Et on m’apprend aussi que...Que mon père est dans le coma, comme moi, sauf que ses blessures sont plus graves, il dort toujours. Et en ce moment peut-être est-il aussi dans Dreamland… Coincé comme moi. C’est pour ça que je t’ai posé cette question, cette personne que je recherche et mon père."

Il ne savait plus quoi dire... Plusieurs sentiments le traversait, la tristesse, une femme aussi généreuse ne méritait pas un passé aussi tragique, ensuite, la culpabilité, à cause de lui elle avait dut lui raconter son histoire, il s'en voulait d'avoir poser la question, enfin un sentiment de complicité, en lui avouant son passé, ils s'étaient rapprochés, créant ainsi un amitié familiale. C'est donc son père qu'elle recherchée... Mais pourquoi il ne pourrait pas l'aider ? Quelque chose d'autre la bloquée t-elle au point de refuser ? Ou alors ne voulait-elle simplement pas partagée ses rêves avec Loki ? Il eut un moment d'hésitation.
Faut-il lui demander ? Ou la laisser digérer son aveu ? Quelque soit la réponse il fallait quand même la remercier. Mais lorsqu'il allait parler, il vit des larmes coulées le long de son visage. Enfin, elle pleurait, Loki était même surpris qu'elle ai pu les retenir. C'est alors que la tête de Myleïn se posa sur l'épaule de Loki. Il n'avait pas l'habitude que les femmes un peu plus âgées pose leur tête sur son épaule. Mais là il ne rougit pas, et ajouta :

"Myleïn, merci pour cet aveu... Je suis conscient du mal qui t'a fallu pour l'exprimer mais je tenais quand même à te remercier de m'avoir fait par d'une partie de toi, de ton passé. Tu sais, je ne pense pas que tu l'ai mérité, ce passé, oui d'après moi tu es une femme gentille qui ne demande rien à personne, assez amicale et qui mérite d'être heureuse dans la vie."

Alors il se dit qu'il n'avait rien a perdre, qu'il fallait se jeter à l'eau. Il posa alors sa main droite sur l'épaule de la jeune femme et lui dit :

"Myleïn... laisse moi t'aider, en quelque heures tu es devenu comme une grande sœur pour moi. Tu m'as dit ton nom, ta phobie et surtout tu m'as raconté ton passé tragique. C'est pour ça que je voudrais te rendre la pareil. Je voudrais que tu sois heureuse. Tu pourras t'appuyer sur moi, comme maintenant et comme maintenant j'essayerai de te réconforter. S'il te plait Myleïn, moi je n'ai aucun but dans Dreamland. À l'inverse tu as un objectif lourd à porter, alors laisse moi t'aider, à deux on est plus forts..."

Ainsi, il laissa sa main sur l'épaule de
la jeune femme en attendant sa réponse. S'il lui fallait du temps pour répondre, il comprendrait. Pendant se temps il se posait des questions sur l'éventuelle réponse. Il ferma les yeux et soupira un grand coups en attendant la réponse....


Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: . Dim 6 Fév 2011 - 19:39
Alors, que fait-il ? Pour l'instant il ne dit rien, tout comme Myleïn un peu plus tôt. Il a l'air de réfléchir mûrement, mais la jeune femme n'en sait rien. Égoïstement elle ne pense qu'à arrêter de pleurer, pour ne pas nuire à l'image qu'elle avait imposée d'elle au jeune Loki. À t-il réfléchit ? Oui, il semblerait. Pourquoi ? Il sortit, sans bouger, sans pleurer non plus, un petit discours charmant, adorablement gentil.

"Myleïn, merci pour cet aveu... Je suis conscient du mal qui t'a fallu pour l'exprimer mais je tenais quand même à te remercier de m'avoir fait par d'une partie de toi, de ton passé. Tu sais, je ne pense pas que tu l'ai mérité, ce passé, oui d'après moi tu es une femme gentille qui ne demande rien à personne, assez amicale et qui mérite d'être heureuse dans la vie."

Il est fier de son mal ? Non, il est heureux qu'elle lui en ait fait part, mais il aurait préféré que rien ne lui soit arrivé. Mignon ? Toujours. Myleïn refoula ses dernières larmes dans un grand soupir de soulagement. Lentement elle releva la tête. Sur son visage un peu blanchis, tranchant maladroitement avec la couleur frappante de ses cheveux noirs, deux yeux rouge s'affichaient. Seulement les yeux sont rouges ? Non, ses joues ne vont pas tarder à rosir et non pas à cause du soleil.

"Myleïn... laisse moi t'aider, en quelque heures tu es devenu comme une grande sœur pour moi. Tu m'as dit ton nom, ta phobie et surtout tu m'as raconté ton passé tragique. C'est pour ça que je voudrais te rendre la pareil. Je voudrais que tu sois heureuse. Tu pourras t'appuyer sur moi, comme maintenant et comme maintenant j'essayerai de te réconforter. S'il te plait Myleïn, moi je n'ai aucun but dans Dreamland. À l'inverse tu as un objectif lourd à porter, alors laisse moi t'aider, à deux on est plus forts..."

Il avait mis une main sur son épaule, comme pour qu'elle ne lui échappe pas pendant qu'il lui déballait ses sentiments. Amoureux ? Non, non ! Toujours pas. Ce n'est pas ça, c'est plus fort que l'amitié, mais c'est moins accrochant que l'amour. Qu'est-ce ? Il semble que ce soit ce qu'il a dit. Qu'a t-il dit ? Que Myleïn était comme sa sœur, qu'il voulait absolument qu'elle se repose sur lui. Cette fois la tête de la jeune femme se releva rapidement, de ses grands yeux sombres elle le fixa hésitant entre la joie et la surprise. Elle pense la même chose ? Oui, c'est réciproque, pensez ! Sinon elle ne lui aurait pas dit tout ça, bien que ce ne soit qu'une partie. Que va t-elle faire ? Ses bras tremble, elle ne sait où les mettre pour évitez de les secouer dans tous les sens. Si heureuse ? ça faisait bien longtemps qu'un nouvel amour, un amour de frère et sœur ne s'était manifesté. Pourquoi hésite t-elle ? parce que Dreamland pour elle n'est pas censé être comme la vie réelle. Mais, après tout, jamais ce petit garçon plein de courage et de volonté pour elle ne pourrait être son frère dans l'autre monde. Ne dit-on pas souvent qu'il faut se raccrocher à ses rêves ? Si et c'est pour cela qu'elle enlaça avec tout l'amour que peut avoir une sœur son nouveau petit frère. Elle se recula un peu sécha ses larmes puis repris son expression habituelle, celle d'une femme mûre enfermé dans un corps enfantin. Doucement elle pinça les deux joues du garçon tout en souriant. Ah ! Depuis le temps qu'elle voulait le faire.

"Ce que tu es mignon ! On aurait presque dit une déclaration d'amour, mais ce n'en est pas une, parce que je ressens ce que tu ressens petit frère."


Délicatement elle ébouriffa les cheveux clairs de son nouveau binôme. Mais attention, Myleïn reste ce qu'elle est. Et avant toute chose, oui toute chose, elle établit les règles. Quelles règles ? Disons qu'ici ce n'en sont pas vraiment, c'est plutôt une condition. Que fait-elle ? elle se lève gracieusement, lève le doigt en parlant d'une voix douce et ferme.

"Que ce soit clair ! J'ai beau être plus petite que toi, je suis plus âgée, tu te dois de m'appeler "grande sœur" ou tout ce que tu veux tant que c'est un surnom supérieur."

Bizarre ? Mais non, mais non, chacun ses principes.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: "Le Début D'une Amitié ?" [Myleïn Blues with Loki Toshiko] Lun 7 Fév 2011 - 20:15
[HRp] Mouais, bon excuses acceptées ...xD Non sérieusement il est bien ce post et je suis content que tu es pus écrire , je l'attendais avec impatience =p !!

Pendant se temps il se posait des questions sur l'éventuelle réponse. Il ferma les yeux et soupira un grand coups en attendant la réponse....

Que va t-elle répondre ? Va t-elle accepter ou refuser ? A t-elle entendu ? Pourquoi avoir dit tout ça ? C'était les questions qu'il se posait et auxquelles il n'avait aucune réponses. Il pensa alors à une chanson qu'il écoutait souvent à la radio et qui venait de sortir. Le refrain de cette chanson reflétait assez bien ce qu'il voulait. Le refrain commençait ainsi :

"Laisse moi être celui, qui partage ta vie.
Oui, celui à qui tu te confies,
Nulle ne sera te comprendre mieux que moi,
Donne moi ma chance tu verras...".


Pour lui Dreamland faisait partit de sa vie, ce n'était pas qu'un rêve, c'était la suite de sa vie dans un autre monde, le monde des rêves. Il voulait donc effectivement partager sa vie avec Myleïn, mais pas comme un mari, plutôt comme un ami ou même un frère. Il serai le frère de ses rêves dans tout les sens du terme, en tout cas il essayerai. Par contre il voulait bien qu'elle se confie à lui comme elle l'avait fait tout à l'heure. Et comme lui l'avait fais tout à l'heure, il la comprendrait mieux que quiconque, sauf peut être son mari. Mais va t-elle lui donner sa chance ? Le reste du refrain ne l'interressait finalement pas. Mais il attendait toujours la réponse de la jeune femme. Il avait toujours sa main sur l'épaule de Myleïn. Soudain elle le fixa avec ses superbes yeux bleus. A quoi pensait-elle ? Puis ses bras commençaient à trembler. Il redouta le pire, une claque, une attaque surprise ou autre chose. Mais là, se qui se passa dépassa de loin tout se qu'il pensait. Elle l'enlaça sans rien dire. Il ne savait plus quoi faire, alors il en profita et l'enferma à son tours dans ses bras. Il n'avait jamais ressenti ça, un mélange de tendresse familiale et d'amitié, tout ça réuni en faisait la sensation parfaite, entre le sentiment de protection, de complicité et de bien être. Puis il la laissa se retirait , avec un petit regret, mais avec un sourire aux lèvres. Lorsqu'elle avait reculait, elle n'avait plus aucunes larmes et son expression avait changée. Non en faite elle n'avait pas changée, elle était juste redevenue elle même. Puis encore dans un élan inattendu elle approcha ses mains pour pincer les joues de Loki. Elle les pinça tendrement en souriant. A croire qu'elle avait toujours rêvée de les pincer. Puis finalement elle ajouta :

"Ce que tu es mignon ! On aurait presque dit une déclaration d'amour, mais ce n'en est pas une, parce que je ressens ce que tu ressens petit frère."

Elle avait tout compris ! Elle ressentait donc la même chose de son coté. Il s'était posé des questions pour rien, avait craint le pire pour rien. Tout est bien qui finit bien. Pour sa troisième nuit il avait gagné une grande sœur, quelqu'un sur qui compter et qui serait là dans le besoin. Mais en faite peut être que ce n'était qu'un rêve et que tout ça était faux... Non impossible, c'était certe un rêve, mais ce monde existait, Dreamland existait, Weed Land existait et Myleïn...existait. Alors elle ébouriffa délicatement les cheveux de Loki, se qui le fit sourire. Mais d'un coups elle retrouva sa fierté et adopta une posture droite, lève le doigt et dit :

"Que ce soit clair ! J'ai beau être plus petite que toi, je suis plus âgée, tu te dois de m'appeler "grande sœur" ou tout ce que tu veux tant que c'est un surnom supérieur."

Wahou !! Il en resta muet et la bouche ouverte. Puis finalement, il éclata de rire et , en lui faisant un clin d'oeil, il dit :

"Chef ! Oui chef !!"

Puis alors qu'il la regardait, sans savoir quoi dire ou quoi demander, il se dit que l'aventure à Dreamland ne faisait que commencer et qu'elle ne serai peut être pas si ennuyeuse qu'il le pensait. Puis enfin, sans trop savoir pourquoi il posa une question quelque peu inutile :

"Et sinon c'est ta première nuit sur Dreamland ?"

Il n'avait eu aucune imagination sur cette question mais il fallait bien dire quelque chose... Alors qu'il se recoucha sur l'herbe, les bras derrière la tête, il pensa à une vieille chanson d'un groupe qu'il avait beaucoup aimait et qu'il aimait toujours, ce groupe chantait une chanson intitulée " Welcome To My Life", qui définissait bien ce qu'il avait à lui dire :

"Bienvenue dans ma vie......"


[HRp] Bon c'est un Rp plutôt cours, j'en suis conscient et je m'en excuse à mon tours =þ. Mais finalement j'ai dis ce que j'avais à dire Wink. A oui et désolé pour la dernière question....j'avais vraiment pas d'idées ><'. J'espere que tu bloquera pas pour se manque total d'imagination =þ. Bise Sister !! ( et désolé pour la chanson que t'aime pas mdr ^^')

Dans ce Rp j'ai parlé de certaines chansons, que j'apprécie beaucoup, je met donc les chansons complètes xD



Simple Plan - "Welcome To My Life"





Colonel Reyel - "Celui"
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: . Mer 9 Fév 2011 - 15:51
Et quels sont ses principes à lui ? Il ne paraît pas vraiment en avoir, du moins il ne les montre pas. Que va t-il faire ? Ce que bon lui semble. Et, qu'es-ce qui lui semble bon ? Le rire, la joie, c'est ce qu'il montra de suite à Myleïn en lui répondant avec ironie. L'ambiance est plus détendue ? Elle n'était pas tendue avant, même jamais, c'est le ton qui a changé, ils ne pleurent plus ensemble, mais ils rient à l'unisson. Pourquoi ? Ils sont heureux de savoir qu'ils peuvent tous deux compter sur quelqu'un à présent. Le blanc se fit, mais d'un silence agréable. Les émotions retombèrent, se faufilèrent au travers du vent en espérant qu'ils tombent sur de bons gens comme la nouvelle petite famille qui venait de se construire. Myleïn et Loki ? Oui, deux frères et sœur depuis à peine quelques minutes, mais il semble que cela fait bien longtemps, peut-être étaient-ils destinés à se rencontrer ? Mais peut-être que le ciel ne s'attendait pas à cette conclusion-là. Ils le sont vraiment ? Frère et sœur ? Oui, dans Dreamland. Jusqu'à la fin des temps ? Non, jusqu'à la fin des rêves.

"Et sinon c'est ta première nuit sur Dreamland ?"

Hors sujet ? Rien qu'un peu, mais après tout, il faudra lancer une conversation tôt ou tard et pas question de retomber sur des souvenirs déplaisants. Myleïn ne répondit pas. Il connaît la réponse c'est cela ? Non, enfin peut-être, mais elle même ne le sait pas. La seule chose dont elle est sûre c'est qu'elle est heureuse en ce moment même et retomber dans des comptes ne lui feront pas du bien.

"Bienvenue dans ma vie…"

Encore hors sujet ? Oui, mais c'est un beau hors sujet que nous avons là. Comment cela ? C'est une porte qui s'ouvre, c'est un cadeau plaisant. Lequel ? Celui d'une âme qui se dévoile à toi, la porte de ses souvenirs et de son présent. Elle lui sourit gentiment le releva et l'enlaça une nouvelle fois. Quelle taille fait-elle par apport à lui ? Et après on dit que c'est lui qui est hors sujet… Elle fait un front de moins pour être exact, ses cheveux lui donnant du volume, elle paraît cependant bien plus grande.

"Merci mon flocon."

Mignon ? Adorable. Myleïn venait de décider du prochain surnom de Loki et il avait eu de la chance. Ce n'était pas dans son habitude de donner de si beau nom. Sans le lâcher elle recula sa tête et lui fit un sourire narquois.

"Je ne sais pas quand je dois me réveiller, mon mari me laisse dormir le week-end… Alors je préfère te le demander maintenant. Promet moi de penser à moi la prochaine nuit."

Si envieuse de le revoir ? Plutôt envieuse de passer un peu plus de temps avec lui et peut-être de rencontrer d'autres personnes. Et s'il dit non ? C'est qu'il est bien bête ou qu'il ne peut pas. Que va t-elle faire si c'est le cas ? Elle lui tireras la langue, consciente que si, elle, pense à lui ils se rencontreraient une nouvelle fois dans le monde des rêves.



(HRP) dom dom dom.. Bon dieu ! Notre imagination est restreinte à présent. Je te laisse le choix soit de te réveiller ou de trouver une idée tellement géniale que bah on pourras continuer Razz … Bonne chance ! (/HRP)
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: "Le Début D'une Amitié ?" [Myleïn Blues with Loki Toshiko] Mer 9 Fév 2011 - 21:21
"Bienvenue dans ma vie...".

Pourquoi avoir dit ça à voix haute ? L'avait-elle entendu ? Que va t-elle répondre ? Après tout, c'est ce qu'il pensait et il venait juste de lui dire ouvertement. Oui, il était content de l'avoir rencontrée, et il lui ouvrait les grandes portes de son cœur avec un petit message d'accueil que lui même avait tenu à réciter. Il espéra que, dans ce cœur, elle puisse trouver le petit coin confortable qu'il lui avait réservé depuis tout à l'heure. Pour cela il l'aiderait à le trouver, ce coin, mais il pensa qu'il ne serait pas dur de le trouver car il était situé au milieu, prêt de sa famille car finalement c'était devenu une grande sœur, la grande sœur de ses rêves, celle avec qui il partagerait tout et partout à travers Dreamland. Celle avec qui il vivra des aventures inoubliables, celle qu'il aidera a accomplir son but et quel but ? Retrouver son père... Loki fera tout pour le retrouver même s'il fallait visiter tout Dreamland... C'est alors que Myleïn le fit retourner à la réalité, enfin... Le fit retourner dans le monde des rêves. En effet sans rien dire elle sourie, releva et enlaça Loki. Loki profita de ce moment pour la deuxième fois de la nuit. Grace à ses cheveux, Myleïn était un petit peu plus grande que Loki, mais ce dernier arrêta de penser à cela car il savait qu'elle n'aimait pas qu'on parle de sa taille même si , d'après lui, sa taille était parfaite. C'est alors qu'elle dit :

"Merci mon flocon."

Wahou... Loki failli la faire répéter mais ne préféra pas, après tout il avait très bien entendu. Elle l'avait surnommé "Mon Flocon". Elle avait fait allusion à sa phobie mais de façon affective. Elle avait aussi utiliser l'adjectif possessif "mon" et ça ne passait pas inaperçue aux oreilles de Loki. Il sourit et , tout en cherchant un surnom pour Myleïn, pensa que cette nuit était la plus heureuse de toute sa vie... Puis finalement, en restant accrochée à Loki, elle releva la tête.

"Je ne sais pas quand je dois me réveiller, mon mari me laisse dormir le week-end… Alors je préfère te le demander maintenant. Promet moi de penser à moi la prochaine nuit."

Elle avait, encore, raison... Il allait bientôt falloir se réveiller mais elle, allait rester encore un peu à Dreamland. Il se dépêcha alors de lui répondre, de peur de se réveiller :

"Myleïn, cette nuit tu as été le soleil de ma nuit, j'ai finalement passé une super nuit, une nuit qui restera gravée dans ma mémoire comme la nuit où j'ai découvert ma grande sœur..."

C'est alors que le bout de son doigt commença à s'émietter. Il était en train de se réveiller. Il fallait donc qu'il se dépêche !!

"Oula, je me réveille...Écoute je veux que tu saches que je te suivrais partout et que je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour t'aider à retrouver ton père..."

Ses pieds commençaient à disparaitre...

"Je te promet de penser à toi la nuit prochaine !!"

Alors il caressa la joue de Myleïn avec la main qu'il lui restait, ce mît sur la pointe de pieds et l'embrassa sur le front en lui souriant...

Alors il disparut, dans un dernier sourire et pour seule dernière image, le visage de Myleïn...

Lorsqu'il ouvrit les yeux, il était dans son lit, il mît à nouveau ses bras derrière sa tête et pensa à un dicton, "Il vaut mieux être seul que mal accompagné". Il réfléchi un moment sur ce dicton puis lança :

"Finalement, le mieux, c'est d'être bien accompagné..."

Il repensa une dernière fois à sa nuit, à Dreamland, à Myleïn. Il passera donc une bonne journée avant de retrouver la nuit prochaine ...

...Le Soleil de ses Nuits


[HRp] Bon et bien voilà, je n'avais plus d'idées...J'ai donc du me réveiller, contre ma volonté, car ce premier Rp avec une personne m'a beaucoup appris, cette personne ,justement, je tiens à la remercier, car sans elle ce Rp ne serai pas là . Voilà Merci Myleïn Wink.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: "Le Début D'une Amitié ?" [Myleïn Blues with Loki Toshiko]
Revenir en haut Aller en bas

"Le Début D'une Amitié ?" [Myleïn Blues with Loki Toshiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Weed Land-