Haut
Bas

Partagez|

Hope is Dead : Nodox Pebbles VS Isabella Hacker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 290
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Hope is Dead : Nodox Pebbles VS Isabella Hacker Mer 26 Jan 2011 - 15:10
La vision d'un immense désert s'offrait à votre vue et pour ce qui était de l'entrée fracassante des deux protagonistes qui se disputaient la vedette dans cette partie du monde onirique elle était plutôt rapide et vive comme l'éclair ! En effet le désert regorge de mystère dont des bêtes toutes plus incroyables les unes que les autres, et c'est l'une d'elle, le Chevion, un Cheval coup de Scorpion qui poursuivait une jeune femme à la blanche chevelure hérissée, cette dernière ne semblait pas vraiment regarder devant elle et se retrouva alors nez à nez avec une gigantesque tornade de sable qui dans sa fureur et sa vitesse, ne manqua pas d'aspirer un être à le chevelure rouge qui pensait voir la fin de son voyage au monde des rêves altéré par une catastrophe naturelle. Ce n'est que quelques instants plus tard qu'ils se réveillèrent sur un sol métallique, tout deux allongés sur un fauteuil de forme ovale, la tête leur faisait mal car la ou ils étaient tombés, le sol était fait d'un revêtement ultra-résistant qui ne pouvait se briser même contre une immense pression. Isabelle fût la première étonné de voir qu'elle se trouvait dans un endroit inconnu qui ressemblait à une gigantesque cathédrale futuriste.


La femme ne demanda pas son reste en voyant qu'elle n'était plus auprès de son équipe respective et vit alors que Nodox Pebbles était quelque peu mal réveiller, puis en profita pour courir vers un couloir immense depuis lequel des baies vitrées s'étendaient sur plusieurs kilomètres, lui faisant croire qu'elle avait une hallucination par ce qu'elle était entrain de voir. Ils étaient bels et bien dans l'espace ! Oui dans l'espace ! La voie lactée et son flot d'étoile s'offrait à la vision de nombreux scientifiques qui se trouvaient dans la base spatiale à l'heure actuelle. C'est alors qu'Isabelle se dirigea vers l'un d'entre eux pour avoir quelques renseignements sur la façon dont elle avait attérrit ici-même.

"Excusez moi ! Ou sommes nous je vous prie ?"

"Bienvenue ma chère ! Vous êtes ici sur Mirage Space, la station spatiale ! Nous vous avons trouvés près du Portail Spatial vous et le jeune homme ! Vous avez été installé dans l'alcôve Thérapeutique de l'Aile Alpha. Nous allons pouvoir commencer une séance d'examen sur vous !"

"Euh je ne suis pas sûre de comprendre ce que vous attendez de moi ! Ne me touchez pas pervers !"

"Il n'est pas question de vous toucher mais de vous faire combattre face au jeune homme qui était avec vous afin que nous puissions évaluer vos capacités et obtenir certaines statistiques essentielles sur les énergies possibles à acquérir pour le bon fonctionnement de la base !"

"Vous n'obtiendrez rien de moi !"

"Sa c'est ce qu'on va voir !"

Quelques secondes plus tard après que l'un des scientifique ai appuyé sur un interrupteur, un Robot de sécurité gigantesque pris alors Isabella en poursuite, l'obligeant à courir pour sauver sa peau, la faisant retourner dans l'alcôve la où se trouvait Nodox qui semblait se demander lui aussi ou il avait été envoyé alors que la porte de la grande salle se referma et se verrouilla emprisonnant ainsi les deux personnes dans cette Cathédrale gigantesque alors qu'un Mégaphone se mit à retentir.

"Ceci est un combat d'évaluation ! Le vainqueur sera le seul à pouvoir s'échapper de cet endroit ! Cependant un interrupteur dans cette salle permet d'ouvrir la porte de l'alcôve, et si jamais vous ne le trouvez pas au bout d'une heure et demi, la salle sera remplit d'eau et vous n'aurez alors servit à rien et finirez noyer sous les flots ! Que le combat commence !"

"Bon et bien je crois que nous n'avons pas d'autre choix ! Sa peut être amusant après tout ! Montre moi ce que tu vaut !"

__________

http://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 2439
Date d'inscription : 13/04/2010
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Nodox Pebbles
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 450
Renommée: 966
Honneur: 410
MessageSujet: Re: Hope is Dead : Nodox Pebbles VS Isabella Hacker Jeu 27 Jan 2011 - 20:32
Un bordel pas possible sortit soudainement d’on ne sait où. Une tornade, un monstre immonde et pas le temps de finir une bière. En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, il se retrouva soulever de terre et contraint de fermer les yeux et la bouche pour éviter de manger tout le sable environ dans les poumons. Avouez que ce serait assez douloureux comme fin. Bref, Nodox se retrouva donc dans les airs à dériver on ne sait où jusqu’à une chute des plus douloureuse sur un sol des plus solides. Un bon vieux sol métallique et froid. C’est bien beau Dreamland mais parfois ça ne tourne vraiment pas rond. Il cligna plusieurs fois des yeux en secouant la tête pour remettre ses idées en place un minimum. Où est-il ? A voir les environs, on aurait dit une cathédrale ou un immense vaisseau spatial intergalactique comme dans Star Wars ou Star Trek. Non, complètement débile, Dreamland a beau être gigantesque, personne n’a entendu parler de royaume dans l’espace. Alors pourquoi y a-t-il des étoiles et des encore des gros trucs ronds sur un fond totalement noir ? Ce genre de truc rond qui ressemble à s’y méprendre à une planète. Mais bordel c’est quoi ce … bordel ?!


Une fille passa soudainement devant lui au pas de course. Une fille ? Une fille ?! Nodox regarda avec plus d’attention. Des cheveux pâles coupés court, une peau un peu plus claire que celle du contrôleur, une longue veste blanche et bleu, avec des dérivés de rose sur les manches, un pantalon plus blanc que blanc. Il doit certainement contenir des agents phosphorescents qui absorbe les couleurs primaires et brille sous l’ultraviolet. Encore un coup de la lessive OMO qui lave plus blanc que blanc. Enfin sur cette jolie demoiselle, ça rend assez bien. Des chaussures en cuir sombre et un masque sur le visage dissimulant une bonne partie de son visage. Quel dommage, il aurait tant voulu voir ses yeux, s’ils étaient aussi plaisants à regarder que le reste. Un puissant bruit métallique retentit derrière eux, une sorte de porte aux dimensions impossibles venait de les enfermer dans cette espèce de cathédrale au airs d’arène. Une voix grisante retentit dans tout l’entourage, comme si elle est sortait d’un haut-parleur mal réglé :

« Ceci est un combat d'évaluation ! Le vainqueur sera le seul à pouvoir s'échapper de cet endroit ! Cependant un interrupteur dans cette salle permet d'ouvrir la porte de l'alcôve, et si jamais vous ne le trouvez pas au bout d'une heure et demi, la salle sera remplit d'eau et vous n'aurez alors servit à rien et finirez noyer sous les flots ! Que le combat commence !

- Hein ?

- Bon et bien je crois que nous n'avons pas d'autre choix ! Sa peut être amusant après tout ! Montre moi ce que tu vaut ! Lança la demoiselle en replaçant ses gants.

- De quoi ? »

Il ne comprenait pas bien ce qui venait de se passer. C’est à qui cette voix et comment ça le combat commence ? Lui contre elle ? Mais ça ne va pas ça, pas du tout. La voix à parler d’un interrupteur à trouver avant une heure et demi, c’est certainement la seule manière d’éviter le combat et de risquer d’abîmer ce beau minois. Une sensation de froid lui parcourut les orteils. De la glace, il était gelé des pieds. Pourtant la température n’a pas autant baissé dans la pièce, aussi grande soit-elle. Il tourna les yeux vers la fille qu’il avait pour adversaire. Un sourire aux lèvres, elle le regardait en tendant une main vers lui, ou plutôt vers ses pieds. C’était donc elle la coupable. Une contrôleuse de glace ? La classe … En plus elle est super mignonne !! La jeune fille s’apprêta à lui coller un poing en pleine figure. Nodox plaça ces bras en X et hurla, la stoppant dans son geste :

« Stop ! Je pose mon droit de veto !! Même si je ne l’ai pas … C’est vrai quoi, pourquoi nous battre alors qu’il suffit de trouver un interrupteur pour sortir d’ici. Réfléchissons un instant, combat ou non, si l’on ne trouve pas cet interrupteur ça reviendra au même. Et puis je ne sais même pas comment tu t’appelles. Moi c’est Nodox, enchanté.

- Isabella. Enchanté Nodox. Tu as certainement raison sur cet interrupteur mais en attendant je veux me défouler alors que ça te plaise ou non, défends-toi ou tu auras très mal. »

Elle lui envoya son poing dans la figure comme elle l’aurait fait s’il ne lui avait jamais parlé. Une bonne beigne qui le fit briser la glace à ces pieds puis s’écraser au sol dans un bruit sourd. Pas de doute, elle est forte. Elle est forte mais en plus elle est belle, une vraie perle dans le métier. Nodox se frotta la joue, là où la frappe l’avait touchée, et se redressa en souriant. Il n’est pas obligé de la frapper, s’il arrive à trouver ce fichu interrupteur en esquivant tout, ça pourrait le faire. Il se mit à courir vers les murs de l’enceinte, logiquement l’interrupteur devait être quelque part dessus. Seulement, étrangement il n’avançait plus, c’est comme s’il patinait dans le vide. En regardant ces pieds, il patinait bien mais sur la glace. Ce n’est pas vrai ça, elle ne compte vraiment pas lui laisser la moindre marche de manœuvre. Comble de cette mésaventure, la belle Isabella le projeta vers l’avant d’un violent coup de pied dans les omoplates. Nodox mordit la poussière, ou plutôt le métal, une nouvelle fois mais se releva toujours avec le même sourire. C’est qu’elle a du caractère la petite, belle et forte. Une véritable perle comme on en trouve quasiment plus. Mais autant que possible, il refuse catégoriquement de frapper une fille, c’est la règle numéro 1 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 2439
Date d'inscription : 13/04/2010
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Nodox Pebbles
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 450
Renommée: 966
Honneur: 410
MessageSujet: Re: Hope is Dead : Nodox Pebbles VS Isabella Hacker Lun 7 Fév 2011 - 22:25


Un nouveau coup de la part de la demoiselle envoya notre héros au sol. Une attaque traître, vicieuse, purement féminine et pourtant si efficace. Une patinoire au sol pour empêcher tout mouvement de la part de la cible puis profiter pleinement de ce moment de ridicule avant de lui balayer les jambes sans qu’il ne puisse faire quoi que ce soit. Ce qu’elle est forte … Enfin, il faut trouver ce fichu interrupteur avant qu’il ne finisse en miette. Quoi qu’entre de si belles mains, ça ne pourrait pas être si horrible. Mais ce serait con de finir ainsi, il faut bien l’admettre. Nodox fit une roulade sur la droite afin de sortir de cette maudite patinoire puis se remit à courir comme un fou, cherchant frénétiquement cet interrupteur de pacotille. Un coup d’œil au dessus de son épaule lui indiqua que la demoiselle lui courait après, tout en créant des espèces de cornet de glace au bout de chacun de ses doigts. Ça, ça ne sent pas bon du tout. Mais alors pas du tout. Et c’est effectivement le cas. L’attaque se résuma en une projection de dix cornets gelés bien tranchant sur un Nodox qui n’a absolument pas l’intention de se laisser embrocher comme un cochon. Il se jeta sur la gauche, esquivant neuf dixièmes des projectiles. En effet, le dernier un peu plus bas que les autres se planta de la façon la plus propre qui soit dans son arrière-train. Un hurlement tout naturel sortit de sa bouche :

« AAAH !!! Bordel mais ça fait trop mal !!! Mais ça ne va pas oh ! Punaise ça fait mal … merde j’ai mal …

- Oh mon pauvre petit … Tu la ferme et t’arrête de courir. J’en ai marre de toi, on dirait un lapin qui veut sauver sa peau. Un pauvre petit lapin qui se serrait trouvé au mauvais endroit, au mauvais moment.

- Ouais bah le lapin, il a mal là. Et puis il ne cherche pas la guerre, le lapin comme tu dis.

- Bien, viens-là mon lapin. Je vais te tailler les oreilles en esquimau. »

Aussitôt dit, aussitôt fait, la demoiselle lança à nouveau une salve de cornet glacé sur notre pauvre Nodox qui se retrouva littéralement cloué contre le mur. Littéralement seulement car cette fois-ci les blocs de glace n’avaient fait que passer à quelques centimètres de son corps. Par contre, le coup de pied qui suivit ne fut malheureusement pas littérale du tout, et la douleur non plus. Le contrôleur de foudre s’étala une nouvelle fois au sol tandis que la demoiselle se rapprochait à nouveau. Ne pas frapper une fille, c’est sans doute une marque de grand gentleman mais se faire mettre la misère par une fille, c’est assez honteux, surtout pour lui qui se défini comme le protecteur des ses demoiselles, le preux chevalier, le garde du corps et du cœur. Alors aussi belle et forte soit-elle, cette Isabella ne devrait pas le prendre pour un moins que rien. Inspirant profondément, il se redressa et regarda la jeune fille dans les yeux. Le petit lapin devenait sérieux. Ces poings bien fermés commençaient déjà à se charger d’électricité, par moment on pouvait même voir quelques arcs électriques apparaître puis disparaître le long de ses muscles. La contrôleuse de glace lança apparaître un sourire sur son visage, un sourire qui disait tout ce qui ne sortait pas de sa bouche. Le voir ainsi la ravie. Elle allait enfin pouvoir se défouler, comme elle l’a dit elle-même il y a quelques minutes à peine.

Plaçons-nous en mode spectateur à une distance raisonnable. Sur la droite, nous avons Nodox, contrôleur de la foudre, quasiment adossé au mur, s’apprêtant à attaquer ou du moins se défendre. Et sur la gauche, juste devant lui, Isabella, contrôleuse de glace et ayant une avance non négligeable de puissance et d’expérience en terme de combat sur son adversaire. En temps normal et l’on aurait bien raison, tout le monde parierait sur la jeune fille mais pourquoi faire comme tout le monde ? Isabella transforma l’ensemble de son avant-bras droit en une longue pointe glacée et s’en servit comme hallebarde sur son adversaire. La foudre sur la glace, ce n’est pas vraiment intelligent de sa part mais sans doute a-t-elle un plan en tête. Quoi qu’il en soit, Nodox dévia l’attaque d’un brusque mouvement de main sur le côté et déversa son électricité à travers. La foudre remonta à toute vitesse jusqu’à la jeune fille qui sursauta d’abord puis se pétrifia sur place sans un mot, l’ensemble du corps encore sous le choc. Bien évidement, lui, est immunisé contre la foudre, autrement son attaque se serait retournée contre lui mais la demoiselle, ça doit être la première fois qu’elle prend une si grosse châtaigne d’un seul coup. Il y est peut être aller un peu fort … Ah non, Isabella reprit progressivement ses esprits et explosa de rire. Un rire sadique, un rire de psychopathe, un vrai rire à faire froid dans le dos. Elle ajouta même en reprenant un air sérieux :

« J’adore les petits lapins qui acceptent leur destin sans se laisser faire. Viens par là mon chou, on va jouer à celui qui bouffera l’autre en premier. C’est partit. »

A peine a-t-elle finie sa phrase qu’un coup de pied recouvert d’une épaisse couche de glace bien pointue et tranchante faucha Nodox au niveau des hanches, l’envoyant au sol après quelques mètres de vol plané. Il n’eut pas le temps de se relever qu’elle était déjà là, utilisant une technique tout particulière pour se déplacer à grande vitesse. Geler le sol puis créer des patins sous ses bottes. La vitesse en plus de la force de frappe, Nodox prit un nouveau vol des plus douloureux dans les côtes. C’est pour le coup que ça sent très mauvais pour lui. Et il s’embla l’avoir bien compris. Sans attendre qu’elle soit à nouveau à côté de lui, il activa sa série de technique favorite. Nodox s'entoura d'un champ de foudre et d'électricité sur l'ensemble de son corps. Cela réduit fortement les dommages causés de type physique et en prime, au contact, l'adversaire ressent la même chose que mettre les doigts dans la prise de courant. De quoi refroidir quelque peu les ardeurs du plus fier des guerriers. Second sort, Poing de foudre. Une frappe destructrice mélangeant un uppercut et une bonne dose de courant électrique. Elle nécessite le corps à corps mais une fois le contact établit, on ne s’en relève pas. Et ce n’est pas une façon de parler. Isabella attaqua une nouvelle fois mais cette fois-ci le coup fut divisée par deux, une partie pour lui et une partie pour elle. L’électricité ne procure pas une si bonne défense que les matières solides comme la glace mais cela sert de contre-attaque sans avoir à y penser. On ne peut pas tout avoir non plus. La jeune fille recula brusquement, pendant que Nodox se redressait lentement en se massant les côtes. Sans aucun doute que certaines étaient brisées mais il n’était pas mort pour autant, pas encore en tout cas. Il profita de cet instant de faiblesse où la demoiselle reprenait ses esprits après avoir reçu plusieurs dizaines de volt d’un coup, pour lui lancer son attaque du poing de foudre bien dans les abdominaux. L’uppercut en plus de la décharge électrique la projeta au sol. Pas le temps de ralentir, il apposa sa main au sol et appliqua son troisième et dernier sort qu’il possède dans son inventaire. Dénommée coup de jus, elle consiste par contact avec le sol, d’envoyer une forte décharge électrique en sous-sol pour que, à l’endroit désiré, sur une zone avoisinant les cinquante mètres de diamètre, des arcs électriques surgissent de toute part et frappe quiconque se trouve dans la surface. Mais si c’est son troisième sort, c’est aussi le plus faible de tous. Une attaque faible envoyée mais fulgurante et inesquivable, idéale pour repérer les ennemis trop peureux pour se monter, sur une zone plus ou moins grande, dans le sol comme dans le ciel. Isabella hurla avec toute la force de ses poumons pendant que l’ensemble de son corps se faisait traversé par d’innombrables éclairs.

La technique dura une dizaine de seconde mais pendant ce laps de temps, la cathédrale se vit illuminée de mille feux. Puis petit à petit, l’électricité diminua jusqu’à totalement disparaître. Pas de poussière pour augmenter le suspense, dommage. La demoiselle était allongée sur le sol, immobile et silencieuse. Les yeux clos, la bouche à moitié ouverte. On aurait presque dit qu’elle dormait. Mais ce qui se passa ensuite supprima cette illusion. Tout d’abord les mains qui s’ouvrent pour se pauser la paume contre le sol, puis cette cristallisation du même sol en une glace particulièrement blanche et froide. Un froid qui se propagea à presque un mètre par seconde tout autour d’elle puis sur l’ensemble de la cathédrale, murs et plafonds compris. Isabella leva lentement la tête, puis le reste du corps et expira profondément une espèce de fumée qui aurait pût être une tempête de neige si elle avait plus de volume. Seulement cette vapeur d’eau gelée ne s’évapora pas dans ce nouvel univers gelé mais posa tout autour de son corps à la manière d’une armure de brune. Il fallut attendre une dizaine de seconde de plus pour voir que cette armure de brune avait donné naissance à une véritable armure de glace. Une armure très bien étudiée, épaisse sur les zones à risque et quasi-inexistante sur les jonctions. Elle tourna les yeux vers Nodox en souriant et lui lança :

« Parfait mon lapin, continu comme ça. Moi aussi j’ai de la ressource. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 2439
Date d'inscription : 13/04/2010
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Nodox Pebbles
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 450
Renommée: 966
Honneur: 410
MessageSujet: Re: Hope is Dead : Nodox Pebbles VS Isabella Hacker Ven 6 Mai 2011 - 22:17
Nodox regarda un moment tout autour de lui, ce spectacle gelé, ça ne se voit pas tous les jours. Des stalactites et des stalagmites un peu partout, une ambiance congelée, on se croirait presque dans une patinoire. Une excellente chose si l’on se souvient que la glace conduit l’électricité. D’ailleurs, il ne se gêna pas pour le faire remarquer :

« Dit donc, c’est super beau ce champ de glace mais es-tu au courant que cela conduit extrêmement bien la foudre ?

- Oui, je ne suis pas aussi bête que tu sembles le croire. Par contre toi, tu n’as pas l’air bien futé. Regarde bien. Tu es toi aussi sur cette glace. Or tu ne fais que contrôler la foudre, ton corps est donc aussi faible que le mien sur ce plan. Je me trompe ?

- Un tout petit peu oui. Sache que j’ai tellement reçu de coup de jus jusqu’alors que je possède à présent une certaine résistance à mon élément. Contrairement à toi. »

Un sourire, qui n’avait absolument rien de plaisant, apparut sur le visage de Nodox pendant que la demoiselle le regardait, l’air de se demander s’il mentait ou non. Cependant un problème auquel il n’avait pas du tout pensé apparut. La glace, ça glisse. Le contrôleur se vautra magistralement au sol alors qu’il s’apprêtait à se jeter sur son adversaire. Cette dernière explosa de rire sur place, car oui, elle, elle ne glisse pas. Son espèce d’armure de glace avait également installé des sortes de patin à glace sous ses pieds. Ni une ni deux, la jeune femme s’élança après avoir reprit sa respiration et projeta son poing nouvellement solidifier en direction du contrôleur de foudre. Nodox réactiva sa défense électrique, histoire qu’elle prenne aussi une partie du coup puis se vit projeter à plusieurs mètres d’elle, la glissade augmentant démesurément la distance parcourue. Pas de doute, ça fait toujours aussi mal. Mais qu’importe maintenant, ça allait changer. Il suffisait de retirer cette glisse constante et il gagnerait ce combat qui commençait vraiment à s’éterniser. La jeune fille s’élança à nouveau sur lui, patinant comme personne, installa une longue hallebarde à son bras droit et faucha sur place le pauvre roux sans défense. Seulement ce dernier ne semblait pas vraiment de cet avis. Il roula sur le côté pour esquiver l’attaque et s’appuyer en même temps contre le mur gelé. Il chargea ensuite une boule de foudre dans le creux de sa paume droite et se projeta à toute vitesse contre la demoiselle à coup de jambe, la seconde main servant uniquement à bien se diriger.

Une fois suffisamment proche, Nodox appliqua sans la moindre hésitation sa boule d’électricité contre l’un des mollets d’Isabella avant de continuer sa course en glissade maladroite. Cette dernière se mit à hurler de douleur. Elle tomba au sol en respirant bruyamment, tout en se tenant sa jambe. Et oui, la foudre sur la glace, ça fait mal, et même très mal d’ailleurs. Une voix grisante retentit alors sur un ton moqueur :

« Parfait, parfait jeune homme. Vous êtes le grand vainqueur de cette épreuve ! Merci pour toute cette distraction. Vous êtes donc libre de repartir.

- Att … Attendez … Je peux encore me battre … articula Isabella avec difficulté.

- Certainement pas. Regardez votre état. Il est largement au-dessus de vous. Et puisque vous refusez tellement d’admettre votre défaite. Nous vous préparons un accueil tout particulier, huhuhuhuhu. »

Nodox se redressa pendant que la glace disparue progressivement. Une grosse porte s’ouvrit à l’autre bout de la cathédrale. La sortie lui tendait les bras, et pourtant quelque chose lui imposait de rester. Quelque chose qui a fait de lui aujourd’hui un véritable gentleman. Il leva la main et s’adressa aux voix dans les haut-parleurs :

« Une seconde s’il vous plait. Il se tourna vers la demoiselle et lui tendit la main en souriant. Accepteriez-vous de me suivre dans cette aventure malgré tous les coups que nous nous sommes échangé jusqu’alors ?

- NON !! Cela ne doit pas se passer ainsi !! Hurla la voix dans le microphone.

- Essayez donc de m’en empêcher. »

Lança Nodox sur un air de défi. Le silence retomba dans l’immense salle, preuve qu’il n’y avait pas de gros danger en face. Il se tourna à nouveau vers Isabella et attendit sa réponse, toujours avec le même sourire légèrement dragueur et sûr de soi. La demoiselle semblait hésiter, son regard s’arrêtait simultanément sur les yeux du contrôleur, sur la sortie et sur le sol encore froid. Puis il s’arrêta plus intensément dans celui de Nodox et un sourire apparut sur son visage après une dernière seconde d’hésitation. Sa main attrapa la sienne et s’en servit pour se relever.

« Qu’est-ce que j’aurais à perdre de toute manière. Merci Nodox, sortons d’ici avant qu’ils ne changent d’avis. »

Le jeune homme la prit par le bras et ensemble ils sortirent jusqu’à ce qu’un pouf collectif les détacha. Le fameux pouf du réveil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Hope is Dead : Nodox Pebbles VS Isabella Hacker Aujourd'hui à 13:36
Revenir en haut Aller en bas

Hope is Dead : Nodox Pebbles VS Isabella Hacker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2 :: Mirage Space-