Haut
Bas

Partagez|

Hope is Dead : Saylen Johns VS Katia Valentine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 290
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Hope is Dead : Saylen Johns VS Katia Valentine Mar 25 Jan 2011 - 23:17
Katia regarda autour d’elle, les arbres s’étendaient à perte de vue et la seule trace de civilisation était une ville se situant au coeur d'un gigantesque arbre faisant office d'horloge semblable à la tour de Bigben. La jeune fille vérifia que son bâton était toujours dans son dos puis regarda aux alentours. Elle remarqua tout de suite le jeune garçon qui semblait lui aussi un peu perdu, il s‘agissait peut être d’un des membres du groupe qui les avait attaqué… Non, très peu probable, plutôt un de ceux qui était intervenu, semant le trouble et déclanchant cette réaction en chaîne. Katia ne savait toujours pas comment elle se retrouvait ici, et ce n’était pas le garçon qui allait lui expliquer, car apparemment il semblait plutôt déboussolé lui aussi. C’était peut être un contrôleur des voyage pensa la jeune fille puis elle se ravisa en voyant le long sabre blanc du garçon, c’était un manieur… Elle attrapa son grand bâton et le planta dans le sol face à elle, puis elle prit toute l’assurance dont elle était capable dans cette situation et elle lança au jeune homme :

-"Hey, c’est toi le responsable de cette connerie, tu pourrais prévenir au moins !"

Presque aussitôt, le corps de la jeune femme fut recouvert de fleurs multicolores dont s’échappait une légère fumée verdâtre. Elle combattait pour Onirion et rien ne pouvait la retenir dans ces cas là, et certainement pas un peit voyageur de seconde zone.

__________

http://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Hope is Dead : Saylen Johns VS Katia Valentine Dim 30 Jan 2011 - 3:48
Et voila, alors qu'il s'attendait à une bonne vielle baston en règle, un type étrange fit une étrangeté. Non, il ne s'agissait même pas d'un magicien vêtu dans les règles de l'art, et à vrai dire, Saylen ne pouvait même pas deviner si ce phénomène avait été l'œuvre d'un homme, ou d'un Dieu grotesque de Dreamland qui, s'ennuyant quelque peu, avait décidé de foutre le bordel. Ceci dit, une forêt était bien plus agréable qu’un désert, et en cela le mage, ou le démon, avait été bien inspiré. M’enfin, l’endroit n’était peut-être qu’un jardin, quoiqu’il en soit c’était bien un ensemble d’arbre qui tapissait l’entourage du sabreur. Ses yeux ne s’attardèrent pas en contemplation, non, ils firent juste un examen rapide des lieux, car un second protagoniste captiva rapidement leur attention. Au pardon, le féminin serait plus adéquat pour qualifier cette personne, qui, bien que charmante, manquait par contre d’un peu d’élégance. Pourquoi dis-je cela? Tout simplement parce que, avant même de se présenter, l’ « amazone », le gratifia de mots peu flatteurs.

*Et non ma petite je ne suis pas responsable de ça... Mais contrairement à toi je ne suis pas assez stupide pour t’accuser sans aucune preuves. M’enfin bref, t’es jolie donc t’as pas spécialement besoin d’être intelligente. Erf... C’est moi qui pense comme ça? Pardon Lucie... *

Oui, même dans ses pensées, notre Manieur ne pouvait chasser sa douce demoiselle de son esprit. Ceci dit, après une telle journée, comment en aurait-il pu être autrement. Bref, levant légèrement sa main droite, il s’apprêta à dire quelque chose, mais la galante ne l’en lui laissa pas vraiment le temps. Avant même d’avoir fini sa phrase, son corps charmeur s’était couvert de fleurs, qui, à en juger par cette fumée étrange, n’avaient rien de banales. Et ben, soit cette dame s’apprêtait à faire une étrange parade nuptiale, soit, ce qui serait plus probable quand on se rappelle la barbarie de Dreamland, elle s’apprêtait à se lancer dans l’activité la plus prisée des Voyageurs : La bataille. Quoiqu’il en soit, le visage de notre héros repris sur le coup son aspect neutre, bien que la légère plissure présente entre ces deux sourcils trahissaient son énervement. Non, il n’était pas triste de pouvoir se battre, car la journée de merde qu’il avait subi l’avait poussé à rechercher un défouloir. Le problème se trouvait plutôt dans l’aspect féminin de l’autre protagoniste. Elle aurait été un homme, que son simple ton agressif aurait suffit à provoquer l’affrontement, mais malgré l’aigreur de son humeur du soir, son éducation n’autorisait pas l’ancien noble à assaillir ainsi une demoiselle, surtout si celle-ci n’avait, au final, montrer aucun désir explicite de l’affronter. Après tout, son bâton était toujours planté dans le sol, et elle n’avait pas franchie les trois bons mètres qui les séparaient. Ouai, Saylen dut se contenter d’un soupir, et de quelques mots, même si sa main droite ne manqua pas de caresser son fourreau.


« Saylen Johns, enchanté de vous connaître. »

Ceci dit, il offrit son profil gauche à son... Interlocutrice, et entama une marche lente et posée. Pourquoi ne pas lui avoir donné le dos? Tout simplement parce qu’il ne connaissait pas son intention, et en ce sens il préférait l’avoir à l’œil. Son torse mise à nu par sa chemise non boutonnée ferait une très bonne cible pour quelconque félonies. Non, comme à son habitude, il préférait attendre, et qui sait, peut-être qu’un homme un peu laid fera son apparition, et qu’il pourra le tabasser pour décompresser? Quoiqu’il en soit, un voile d’ignorance avait été posé sur ... Mademoiselle, puisqu’elle n’avait pas daigné se présenter. Elle aurait pu être un brin d’herbe un peu mouillé par la rosé, qu’elle n’aurait pas plus attirée l’attention de l’épéiste. Et pourtant, une des têtes de la league Baby, cela ne s’ignore pas. Il l’avait appris à ses dépends lors de sa rencontre avec Ed Free. Mais bon, nous ne sommes pas tous des lecteurs du Magasine officiel de Dreamland, et ce soir, un novice fera peut-être les frais de son ignorance!
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 290
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Hope is Dead : Saylen Johns VS Katia Valentine Lun 31 Jan 2011 - 12:15
« Saylen Johns, enchanté de vous connaître. »

Ainsi le jeune homme commença les présentations. Peut-être espérait-il ainsi éviter l'affrontement? Cependant, il paraissait prêt à parer à toute éventualités. Katia avait depuis longtemps repéré les signes annonciateur d'un duel. Le fait de porter sa main à son arme, le fait de guetter le moindre mouvement. C'était des actes que l'on faisait presque inconsciemment mais qui ne trompait pas quant à la tournure des choses.

Les spores qu'elle avait produit quelques instant plus-tôt avait pour but de nuire au sens de son adversaire. Cependant, cette technique bien que efficace, nécessitait un certain temps, puisqu'il fallait que le jeune homme respire abondamment ses vapeurs végétale. Le jeune femme adopta une posture sensuelle, laissant entrevoir sa poitrine généreuse au dénommé Saylen Johns. Il était un voyageur, il savait sans doute se battre, mais peu d'homme pouvait se soustraire au charme d'une jeune femme. Avec un peu de chance, ça le troublerai certainement. L'air de rien, elle reprit sur un ton qui se voulait plus agréable.


"Eh bien, je suis Katia valentine, si tu veux savoir!"

Joignant le geste à la parole, elle s'engagea dans une petite courbette de salutation, ce qui découvrit un peu plus sa poitrine. Elle savait ce qu'elle faisait. Ce n'était pas rare que les hommes se retournent pour la regarder. Elle connaissait les plaisirs du corps et comment les reproduire. A la manière d'une veuve noir, elle séduisait ses victimes contribuant à la confusion que semait les spores dans l'esprit du jeune homme. Peut-être qu'un jour elle pourrait aller jusqu'à générer la folie?
Après un moment plutôt long, elle finit par se relever pour de bon. A ce stade, sa victime ne devait même plus avoir la notion du temps qui passe.


La jeune femme huma l'air et sentit le doux parfum de ses spores. Un parfum venimeux soit, mais un parfum agréable tout de même. Elle eut alors un léger sourire. Il était temps de passer aux choses sérieuse. Le fait d'être apparut ici sans explications, l'inquiétait un peu, mais pire encore. Loin du reste du groupe auquel elle appartenait, elle ignorait ce qu'il se passait pour eux et ne pouvait en aucun cas les secourir... Il fallait en finir vite pour pouvoir les rejoindre, d'une manière ou d'une autre...

Sans attendre davantage de temps, elle s'empara de son bâton et s'engagea dans une attaque frontale. Une action souvent périlleuse, mais dans son cas, elle avait ses spores pour l'aider. Bien que visible et odorant, il n'était pas évident de deviner leur véritable nature. La victime n'en prenait conscience que lorsqu'il était trop tard. Peu à peu, la vision se trouble, plus rien n'à de goût, le silence est roi, le sol n'est plus le sol. Une technique qu'Isabella qualifiait "assassine".

Agile et rapide, Katia se déplaçait facilement sur ce genre de terrain. En moins de temps qu'il en fallait pour le dire, elle arrivait au corps à corps avec le jeune homme. Son bâton à la main, elle s'apprêtait à frapper. Son visage avait adopté un air sérieux, presque grave. A vrai dire, elle n'aimait guère se battre, mais elle avait peur pour Onirion. Elle préférait se battre, plutôt que d'avoir peur. Quand elle se battait, elle ne pensait plus à rien, elle agissait. Certain d'elle même, elle visa la gorge...

__________

http://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Hope is Dead : Saylen Johns VS Katia Valentine Mar 1 Fév 2011 - 3:15
Et ben, s'il s'était attendu à cela! Certes, le bretteur s'attendait à ce qu'une femme ne recherche pas forcément le combat... mais là le changement était trop flagrant. Non, après avoir entamé une discussion d'une voix si inquisitrice, il n'y avait aucun sens à ce que la demoiselle prenne cette pose, qui, certes n'était pas désagréable, mais ne corrélait point avec l'animosité qu'elle avait démontré. Ceci étant, Dreamland n'était pas un monde de raison, et sa maigre expérience en tant que Voyageurs l'avait déjà dissuader d'essayer d'expliquer quoique ce soit. Katia Valentine, telle était donc le nom de la charmante, grand bien lui fasse. Surement, en un autre temps, ce genre d'actes auraient sans problème susciter l'attention du Johns, mais pas ce soir. Comme tout homme, ses yeux s'attardèrent sur le corps délicatement mis en valeur qui lui était offert, et d'autant plus lors de cette sublime courbette. Mais là où une certaine chaleur aurait du l'envahir, il n'y eut qu'un simple souvenirs. A ce moment, cette femme ainsi offerte ne lui rappelait qu'une idée, une simple idée : Lucie. Sa douce tendre, celle que pas plus tard qu'aujourd'hui il avait pleuré, celle dont, dans son impuissance, il ne pouvait assouvir la vengeance.
Et oui, la peine de sa douce était encore trop fraîche en lui pour qu'il se laisse aller à pareils épanchements, et déjà sa main droite se fit plus ferme dans la poigne qu'elle offrait à son pommeau. Non, rassurez-vous, il n'allait pas engagé le combat, mais il y avait que tout cela l'éreintait. Ce soir, il était venu pour se défouler, et voila qu'on lui offrait une succube... une femme, enfin bref, la dernière chose dont il avait envie.


"Bref, Au revoir."

Oui, qu'est-ce qu'il pouvait bien lui dire d'autre? Qu'elle se rendait ridicule? Qu'avec ça il avait plus envie de la frapper qu'autre chose? Non, la politesse ne saurait tolérer ce genre d'écarts, et notre homme n'était pas encore prèt à rejeter ses valeurs. Ainsi se remit-il à marcher, dirigeant sa ballade vers l'ombre d'un arbre. Evidemment, la demoiselle était resté dans son champs de vision, mais elle n'était plus aussi présente. Il faut dire qu'il avait mis une petite distance entre eux, et que si elle était au centre de la clairière, lui se trouvait plutôt posé tranquillement sous un arbre. Que faisait-il? Rien, ou plutôt rien d'apparent. Son esprit était ailleurs, et d'ailleurs ses yeux vides exprimaient clairement cela. En ce moment il revoyait encore les perles cristallines coulées sur le visage de son ange, oui, comme une punition, il se ressassait ce moment. Il ne fallait pas qu'il oublie, jamais, lui, son meilleur ami, son "admirateur secrêt", lui était incapable de défendre l'honneur de sa dulciné... tout simplement parce qu'il était impuissant. Oui je sais, c'est une vision un peu machiste de la puissance, mais un bon coup de poing dans la face, voici ce dont avait besoin le goujat qui avait osé peiner sa Lumière.
Une brise arracha Saylen à sa réverie, et est-ce un hasard, ou un sacré effet théatrale des Dieux Dreamlandiens, mais à ce moment celle qui auparavant était au centre de la clairière, n'était plus qu'à un mètre de lui. Le fou était tellement plongé dans sa rêverie, qu'il en avait oublié que sa compagne du jour n'était pas forcément une alliée. Le pire étant qu'elle était sacrément rapide la bougresse. Une panthère, voici ce qu'il allait affronté, et dans cette course effrenée, mais diablement élégante, la féline montrait l'étendue de sa férocité.

Ceci dit, la contemplation attendra, car des problèmes plus pressants s'invitèrent à l'esprit du Sabbreur. Sa position assise n'était guère pratique pour contrer un assaut aussi fulgurant, ainsi dut-il se contenter d'une esquive. Il fallait attendre qu'elle se rapproche, et au moment au le bâton s'élança vers sa nuque, le jeune homme se contenta de se laisser choir à gauche, puis roulant pèle-mêle sur le sol il se colla à son assaillante. Il était plutôt caucasse d'ailleurs de le voir recroquevillé à ses pieds, alors qu'elle avait tenté de l'empaler vivant, mais bon, passsons. De sa position basse, le jeune homme poussa de toutes ses forces sur ses quatre membres, projetant ainsi son dos sur les appuis de son excellence. Evidemment, il ne resta pas là à constater le résultat de son attaque, ce qui était sûre c'est que, vu son impulsion, des jambes ne pouvaient stopper sa route. Ceci dit, vu la course féline de sa partenaire, il n'aurait presque pas été surpris de la voir se rattraper avec une quelconque acrobaties, ceci dit j'ai dit presque.
L'essentiel était fait, il avait cassé l'assaut, remettant ainsi chacun dans une position d'égalité. Cette fois, il ne baissera pas sa garde, et déjà sa main gauche carressa son fourreau tandis que la droite saisit le pommeau.

Je sais ce que vous vous demandez, comment se fasse qu'il ne se soit pas rendu compte de cette odeur agréable? Ben à vrai dire il l'avait surement senti, mais en plein combat, l'odeur d'un parfum était bien la dernière chose sur laquelle on s'attardait, non?

"Hum... je préférerais ne pas avoir à me battre, s'il te plaît. "

Oui, il l'avait tutoyer, mais après la curieuse "intimité" qu'elle avait installé entre eux, il pouvait bien se le permettre non? Et puis sa voix douce et calme, cette voix de baryton que Lucie apprécie tant, ne montrait aucune animosité. Non, il ne voulait pas se battre contre une femme, il ne voulait pas blesser une femme... et quand bien même le voudrait-il, il ne pouvait pas.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 290
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Hope is Dead : Saylen Johns VS Katia Valentine Jeu 3 Fév 2011 - 23:44
Le combat, si tenté que le court échange qu'ils avaient eut en était l'introduction, ne tourna pas de la même manière que d'habitude. L'air de rien, le jeune homme esquiva avec facilité déconcertante le coup qu'elle tenta de lui porter. Ses victimes avaient tendance à n'opposer aucune résistance. La confusion de ses spores allié à son charme naturel était une stratégie très efficace.

N'était-il pas affecté par ses charmes tout du moins? Ce pourrait-il que le jeune homme ait l'esprit ailleurs? L'esprit occupé par une autre femme? Ça pourrait expliquer certaines choses, mais sa théorie quant aux hommes avec un cerveau entre les jambes, tombait à l'eau.

Katia ne s'attarda pas sur ce qui c'était passé. Déjà, elle réfléchissait à une autre manière d'en finir, quand soudain, son adversaire riposta en la propulsant en arrière. Ses réflexes la prévenir avant même que ses sens eurent le temps de percevoir l'attaque. Amorçant un mouvement sollicitant une agilité étonnante, elle réussit à se soustraire à la violence du choc, avant de regagner une position stable un peu plus loin.
Elle afficha un mince sourire aux lèvres. Ils étaient rare qu'elle ait à se battre aussi longtemps. Mais ses réflexes revenaient au pas de courses tandis que l'adrénaline circulait de nouveau dans ses veines.


"Hum... Je préférerais ne pas avoir à me battre, s'il te plaît."

Était-il toujours aussi polie? Même dans ce genre de circonstances, le jeune homme faisait preuve de courtoisie. C'était un comportement qu'elle ne connaissait pas de la part d'un homme. Pour un peu, c'était elle qui était confuse. Cependant, elle dissimula sa gène temporaire. Accroupie sur le sol, elle sentait sous la paume de sa main, sous la plante de ses pieds, la terre ferme et rassurante ainsi que les énergies qui y circulait. Les courant telluriques était puissant dans cette forêt. Il suffisait de regarder tout autours pour s'en rendre compte. Les arbres y était vifs et puissant, haut et fort. La végétation puisait dans ce formidable courant. Peut-être même qu'un noeud tellurique se situait non loin...

Il était toujours impossible pour la jeune femme d'avoir des nouvelles de son groupe. Une chose était sur, elle n'était pas arrivé ici par hasard. Un test? Une diversion? Qui sais? Son adversaire avait beau lui faire croire qu'il ne voulait pas se battre, qu'il n'était pas concerné par ce qui arrivait, elle n'était pas dupe. Lui non plus n'était pas là par hasard.
Katia regrettait malgré tout de ne pas avoir eut pour adversaire, un véritable homme imbu de sa personne et trop sur de sa force. Au moins, elle aurait sut à quoi s'en tenir. Celui-là était étrange. Étrange, mais intéressant tout de même. Et voilà qu'elle s'imaginait déjà une relation future. Intérieurement, elle balaya cette idée. Il était trop jeune déjà...


"Tu ne m'auras pas, de cette façon!"

Elle avait craché ses mots, plus qu'autres choses. Elle avait été plus agressive qu'elle n'avait voulut l'être. Peu importe. Quand elle en aura finit avec lui, elle pourra rejoindre son groupe et les aider si besoin. Elle se promit néanmoins de ne pas tuer ce voyageur si jeune.
katia s'intéressa de nouveau aux courant dans le sol. Dans son malheur, elle avait de la chance. Pour une voyageuse comme elle, ce lieu était idéale pour combattre.
Fermant les yeux, la jeune femme inspira longuement. Elle inclina la tête en direction de la terre et se concentra. L'effet fut immédiat. En un instant, une liane d'un taille honorable, sortit du sol. Le végétal s'éleva à presque cinq mètre de haut avant de revenir au niveau du sol. L'extrémité de la liane sortit du sol, et s'intéressa à Saylen. Conduit par la volonté de Katia, la liane tournait autours du jeune homme sans pour autant attaquer. Le végétal était plus épais que d'ordinaire, aussi large que le torse d'un homme. Plus fort et plus rapide aussi. Contrairement à ses autres combats, il était rare que le jeune femme profite d'une énergie aussi dense. La trancher ne serait pas aussi aisé, loin de là.

Pour donner de l'ampleur à son attaque, la jeune femme, fit jaillir du sol, d'autres lianes, et ce par dizaine dans toutes la clairières. Bien que plus faible, elles étaient vifs et ne nécessitait que très peu de volonté de la part de la jeune femme. katia ordonna aux jeunes végétaux de se saisir des membres du jeune homme, tandis que la liane maîtresse tournait dans les airs pour prendre de l'élan.
Puis sous l'effet d'une impulsion de la part de la jeune Valentine, la liane maîtresse s’abattit sur le manieur, brisant net, les branches et troncs d'arbres sur son passage sans pour autant ralentir sa course folle.

__________

http://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 991
Date d'inscription : 17/04/2010
Age du personnage : 25

Maraudeur des rêves
Cain Sloph
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 305
Renommée: 795
Honneur: -350
MessageSujet: Re: Hope is Dead : Saylen Johns VS Katia Valentine Jeu 14 Avr 2011 - 22:13
Après une trop longue attente, ce combat prend fin par la victoire de Katia Valentine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Hope is Dead : Saylen Johns VS Katia Valentine Aujourd'hui à 21:24
Revenir en haut Aller en bas

Hope is Dead : Saylen Johns VS Katia Valentine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 3 :: Doppel city-