Haut
Bas

Partagez

Hope is Dead : Lou Evenstein & Dazh Dalreight

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
PNJ du Staff
Messages : 321
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Hope is Dead : Lou Evenstein & Dazh Dalreight Hope is Dead : Lou Evenstein & Dazh Dalreight EmptyMar 25 Jan 2011 - 21:15
Kano se massa le crâne avec son énorme main. Les événements avaient été trop rapides pour lui et il remerciait Héléna d'avoir simplifié la tâche. Massacrer les nouveaux arrivants tout en évitant le combat contre de puissants Voyageurs, il n'en avait pas demandé temps. Peut-être qu'au fond d'elle, la serial Killer avait compris leur difficile position. Il y avait un rang S devant et Kano n'était pas certain de pouvoir le battre. Il doutait même qu'Aion ait les moyens nécessaires pour vaincre un tel adversaire.
Il regarda autour de lui. Les ruines qui l'entouraient, plus nombreuses que les moustiques étaient éloquents : il se trouvait dans le Royaume Onsépah Ankhor. Il se souvint qu'Héléna avait été agacé du caractère antique de l'île et de la faiblesse des monstres préhistoriques. Kano arrêta soudainement de tergiverser sur l'endroit pour se mettre à considérer les deux adversaires dont il avait écopé. Un albinos et un samouraï. Il pouvait ressentir leur énergie. Ils n'étaient pas forts. Ah lala, mais s'il n'y avait rien d'autre à faire cette soirée, il s'occuperait de ces nouveaux sans rechigner. Quoique...


« Bonjour, je suis Kano Kang. Je vous laisse exactement trente secondes pour fuir. Si vous partez, je ne vous attaquerais pas. Dans le cas inverse, je serais obligé de vous massacrer voire de tuer. Vous n'avez aucune chance de vaincre, c'est la meilleure solution pour vous. »

Il n'avait fait que dire la vérité. Il espéra que ses jeunes partiront. Et dans le cas inverse, il préférait qu'ils soient aussi faibles qu'ils le prédisaient. Il suffisait d'un pouvoir ou d'une combinaison de pouvoir pour faire pencher la balance n'importe où.

__________

https://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Dazh Dalreight
Surnom : The Rock
Messages : 616
Date d'inscription : 21/11/2010
Age du personnage : 28

Arpenteur des rêves
Dazh Dalreight
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 190
Renommée: 1835
Honneur: 315
MessageSujet: Re: Hope is Dead : Lou Evenstein & Dazh Dalreight Hope is Dead : Lou Evenstein & Dazh Dalreight EmptyMer 26 Jan 2011 - 19:39
Le jeune homme accompagnait maintenant l'étrange cactus a travers la ville. La situation n'avait guère changer si ce n'est qu'un peu plus de voyageur semblait être apparut. Le cactus avait également remarqué le nombre croissant de voyageurs et ne voyait pas ça d'un très bon oeil. La tension était maintenant à son paroxysme. Le silence régnait dans la ruelle, certain habitants de la ville commençait déjà à s'abriter. Les plus courageux étaient resté, le front recouvert de sueur.

A présent, tous sentait la peur grandir dans leur coeur. La menace d'une bataille sans nom planait sur la ville et ce soir, les victimes seraient très nombreuses... Un silence aussi pesant aurait du alerter les sens de Dazh, s'il n'avait pas été aussi affamé et assoiffé. Le climat ne lui réussissait vraiment pas. La gorge sèche, et la langue pendante, le jeune Dalreight se traînait sur le plancher des boutiques de la ville à la suite du cactus qui était ici, parfaitement à son aise et véritablement discret. Tout son contraire...

D'ailleurs ce dernier se tourna vers lui et d'un oeil critique, exprima son opinion quant à l'aspect de bouseux qu'offrait son pseudo garde du corps. Se saisissant d'une pierre, l'homme cactus l'envoya directement dans le front du jeune Dalreight. Dazh ne s'y attendait tellement pas qu'il tomba en arrière, davantage pris par surprise que par la douleur du coup. Alors prêt à riposter, le jeune Dazh d'un petit paquet de caillou et mitrailla l'homme cactus qui riposta de nouveau. L'espace d'une seconde, ces deux blaireaux détendirent sensiblement l'atmosphère. Mais la réalité des faits les rattrapa. Ou tout du moins l'homme cactus qui s'arrêta très vite en prenant garde de ne pas défier un autre voyageur. Dazh estima avoir remporté la manche et ne chercha pas à attaquer encore une fois. Il n'avait toujours pas comprit ce qui se tramait réellement et de toute façon, il s'en foutais royalement.

Soudain alors qu'une voie s'élevait dans les airs, tout sembla plus... Étrange. Tout était plus léger, plus lumineux et l'instant d'après, tout était très différent. Dazh n'aurai sut dire ce qu'il s'était passé. Finalement le soleil avait eut raison de lui. Enfoiré de soleil. Un jour quand il fera nuit... Bref!
Un courant d'air frais jaillit de nul-part permettant à Dazh de reprendre ses esprits. Ce dernier soudain ragaillardi, s'étira un grand coup avant d'ouvrir les yeux sur ce nouvel environnement. Ce courant d'air ne venait pas de n'importe où en fait. Dazh reconnaissait l'endroit... Il s'agissait des Ruines de... de... D'onsépluOuOnEst..? D'onsépahqui? Des ruines de Dragon! L'homme cactus n'était plus avec lui, ce qui était vraiment chiant, puisqu'il avait certainement de quoi grailler dans sa boutique. Le jeune Dalreight se débarrassa des cailloux qu'il avait dans ses poches. Cailloux qu'il avait en réserve pour l'homme cactus, on ne sait jamais...

Cette fois, le jeune Dalreight était apparut au beau milieu de la plaine. Les ruines étaient visible d'ici, de même qu'un groupe de petit dinosaures non loin de là. Dazh retrouva l'endroit avec délice puisqu'ici au moins, il ne faisait pas aussi chaud que chez les cow-boys. Cependant, les spores et les moustiques s’avérait être une gène tout aussi contraignante, si ce n'est gère plus.
Face à lui, Dazh avait cette même vaste étendue d'eau qu'il avait eut l'occasion de côtoyer lors de sa première visite des lieux. Se retournant sur lui même afin de faire un bref récapitulatif de sa situation, il s'aperçut qu'il n'était pas le seul dans la plaine. A quelques mètres à peine, se trouvait Lou. L'homme au tatou qu'il l'avait aidé à battre le dragon et à se remettre de sa blessure avant de taguer les grottes de l'île. Que des bons souvenirs quoi. Ce dernier semblait regarder les alentours l'air de se demander ce qu'il faisait là. A tout les coups, il n'avait pas quitté l'île depuis la dernière fois...


"Hey Lou! T'en est encore à taxer le trésor du dragon? Depuis le temps, je suis sur qu'il y a plus rien d'utile!"

Joignant le geste à la parole, le jeune homme mit sa récente acquisition en avant, à savoir l'armure de commandement dont il s'était emparer dans la grotte du dragon. Le jeune Dalreight était, malgré l'incompréhension totale de son arrivé ici et la présence de tous plein de conneries dans les airs, satisfait de découvrir un visage ami. Dazh s’engagea alors dans une longue conversation avec l'homme au tatou qui depuis le dernière fois avait du en élever une bonne dizaine. De toute évidence, il aimait bien les tatou, celui de la dernière fois ne le quittait pas!

Cependant, une voie grave et forte vint les interrompre. C'était la voie d'un homme. Le genre de mec qu'on écoute lorsqu'il parle, même si c'est pour dire qu'il avait les fesse qui gratte. Cependant, ce qu'il dit n'avait rien a voir avec une certaine partie de son anatomie...

« Bonjour, je suis Kano Kang. Je vous laisse exactement trente secondes pour fuir. Si vous partez, je ne vous attaquerais pas. Dans le cas inverse, je serais obligé de vous massacrer voire de tuer. Vous n'avez aucune chance de vaincre, c'est la meilleure solution pour vous. »

Dazh en entendant ses paroles se figea. Une larme apparut dans le coin de son oeil trahissant son angoisse, son anxiété, son mal-être. En effet, un moustique venait de lui irriter les yeux et surpris, Dazh avait inspiré un grand coup, attirant du même coup, quantité de spores dans son organisme. Heureusement, il était maintenant habitué à ces bactéries et après avoir ingurgité une étrange mixture appartenant aux hommes cannibales, il avait développé une forme de résistance. D'un geste bref, le jeune Dalreight se frotta les yeux et toussa un grand coup pour se remettre du véritable choc. Une fois remis de ses émotions, Dazh se tourna vers le dénommé Kano Kang. Un type balèze, peut-être un peu grande gueule à une dizaine de mètre de lui. Il se tenant droit, les bras croisés, l'air de les évaluer. Peut-être avait-il également l'esprit calculateur? Cependant, il les avait défié de rester se battre, parce que fuir n'était absolument pas une option. Du moins par pour Dazh et sans doutes par pour Lou... Ce mot ne faisait pas partit de leur vocabulaire!

"Tu nous laisses trente secondes hein...? Eh bien, nous on t'en laisse dix...!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Lou Evenstein
Messages : 323
Date d'inscription : 04/10/2010
Age du personnage : 28

Maraudeur des rêves
Lou Evenstein
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 845
Renommée: 1470
Honneur: 32
MessageSujet: Re: Hope is Dead : Lou Evenstein & Dazh Dalreight Hope is Dead : Lou Evenstein & Dazh Dalreight EmptySam 29 Jan 2011 - 19:06
Je continue de lutter contre mes ravisseurs quand je vois enfin la tête de mon turc préféré sortir des gravats. Vous voyez... si je vous disais qu'il en fallait plus pour venir a bout de ce morveux, c'est que c'était pas la centaine de kilo d'une petite balustrade de bois qu'allais l'achever. Un sourire au lèvre, je parviens a surprendre les gardes en me dégageant de leurs emprise d'un coup de coude dans la tempe du premier. Le second n'a pas le temps de réagir, les yeux plein de stupeur, quand mon poing part a la rencontre de son nez. Je leurs avait pas dit qu'il prendrait cher dans cette histoire s'il insistait ? M'enfin, je suis enfin libre et je peux retourner m'occupez de l'autre nabot, mais a peine ai je fais le premier pas que tous se fige autour de moi. Mais qu'est ce que c'est encore que ça ? Il va m'arriver une merde ou un truc du genre c'est ça ? Mais laissez moi lui régler son compte ! Après comme je vous l'ai dit je jure que je retourne de moi même dans la cellule. Au point ou j'en étais, il aurait été malvenu de ne pas terminer le travail. Je parviens a retrouver le contrôle de mon corps et enclenche ma jambe pour faire le premier pas. Le premier pas vers un avenir meilleur, un petit pas pour l'homme, mais un grand pas pour l'humanité.
Enfin c'est comme ça que ça aurait du se passer, mais vu que jamais rien ne se passe comme prévu, je suis même pas étonné quand je me rend compte de ce qu'il se passe. Enfin si bien sur que je suis surpris en fait, mais c'est juste qu'au fond, je conçois parfaitement qu'un truc inattendu ce soit produit juste pour se mettre en travers de mon chemin, c'était même presque trop prévisible.

Mon pied touche donc a peine le sol que j'ouvre les yeux sur un nouveau monde. Un peu comme lorsque je m'endors dans mon lit pour me réveiller a Dreamland, je venais ici, sans même avoir fermer les yeux, de faire un pas dans le royaume des Cow-boy pour me retrouver dans un monde totalement différent. Clignant des yeux devant ce phénomène surnaturelle, je ne cesse de me poser moult question. Est ce qu'il y avait juste a cet endroit une sorte de faille spatio-temporelle, un portail m'ayant conduit en ce lieux ? Si c'était le cas, un pas en arrière ne devait il par conséquent pas me ramener de là ou je venais ? La logique aurait voulu que cette « porte » fonctionne des deux coté, si jamais elle en avait été une, sauf si bien sur elle n'était efficiente que pour un allé simple ? M'exécutant donc a reculons pour vérifier ma théorie, je remarque que non, absolument rien ne se passe, je ne retrouve pas ce bon vieux désert aride et demeure toujours en ce lieux.

Bordel de merde, pourquoi tous ne pouvait il pas être simple et en accord avec mes pensées et mes envies ? Bon ok... ça revenait a m'interroger moi même sur « Pourquoi ne suis-je pas tout puissant ? ». Roh et puis merde, ça me pétait décidément les couilles, a croire que tous été calculer de manière a ce que tout dérape toujours en ma présence. J'avais ce foutu sentiment d'être comme dans cette fable, ou un homme ayant oser défier les dieux se retrouver a devoir subir son châtiment divin. Plongé en un cours d'eau limpide, presque rayonnant, dont la flore environnante n'était autre que de nombreux arbres fruitier, tous plus superbe les uns que les autres. Il était alors condamner a vivre éternellement en ce lieu, tiraillé par la faim et la soif, sans jamais avoir la chance de pouvoir se ressourcé de cette eau divine, ni se nourrir d'un de ses fruit juteux, ces derniers s'écartant inlassablement devant ses mains. Moi j'étais un peu dans le même cas, a chaque fois qu'une quelconque entité attirais mon œil, que j'avais besoin d'une chose en particulier ou je ne sais quoi d'autre, j'étais alors certain que je ne l'obtiendrais jamais, sûr de ne jamais rien faire d'autre que l'entrapercevoir.

Il est ou ce con de tyrannosaure... ?


Me susurrais je a moi même en remuant un peu de terre de mon pied droit. Il m'avais pas fallu une seconde pour reconnaître ce lieu en lequel je demeurais a présent. Le nom de cette ile m'échappait encore et toujours malgré le fait que ce soit déjà mon quatrième passage, pourtant, une unique chose trônait a présent dans mon esprit. Ok, on m'avait pas laisser la chance de me défouler sur l'autre nabot ? Bah c'était pas si grave, j'étais tomber sur l'ile la moins accueillante de Dreamland, donc dans mon malheur, j'y trouvais encore un petit espoir. Le T-rex était a ma connaissance le plus puissant des dinosaure sur cette ile.. plus qu'a aller le trouver pour calmer mes nerfs. Je suis sur qu'il comprendrait de quoi il en retourne. Merde... mais s'il voulais pas m'aider ? Bah c'était pas si grave, je pourrais toujours me tourner vers les populations indigènes. Je vais donc pour passer mon chemin quand une voix dans mon dos m'interpelle alors.

Comme guidé par une unique pulsion, un unique instinct de survie, je laisse alors le pouvoir imbiber totalement mon corps pour alors me retourner d'un coup d'un seul. Les poings levés en position de garde (sans pour autant avoir aucune idée de comment les placer...), je vois alors ma concentration s'évaporer d'un seul souffle tandis que mon visage, encore interdit de toute réaction, se fixe sur Dazh. Qu'est ce qu'il fout là lui ? Et puis c'est quoi cette question trop conne ? Mais même si la caverne était rempli a ras-bord de trésor et autre merveille, qui aurait envie de passer plus de temps que nécessaire sur cette ile pour ainsi revenir tous les soir ? C'est vrai quoi, il y a de la boue, des moustiques, des raptors, des tatous, des cannibales complètement débiles, ça pue, fait chaud, et toute l'ile est noyé sous ses spores de merdes ! Rah et puis merde, j'ai même pas envie de lui expliquer ! Il se dirige vers moi et commence a taper la discut' l'air de rien quand la baffe part toute seule. Merde, pourquoi j'ai fait ça moi ? Et puis pourquoi est ce que je lui ai pas caler directement une droite dans la mâchoire ? Quitte a le frapper, autant éviter de le faire comme une femme quoi !

Euh désolé... c'était nerveux... je suppose ? ... Et non bordel j'en ai rien a foutre de ce putain de tatou !!!


Je fini en gueulant assez fort pour que quelques oiseaux des arbres voisins s'envole, pris alors de terreur. Merde mais c'est pas comme si j'étais un dragon non plus... . Voilà, l'exemple typique de voisins râleur ! On hausse un peu la voix et tout le monde se met a nous gueuler dessus a travers les murs.

Bonjour, je suis Kano Kang. Je vous laisse exactement trente secondes pour fuir. Si vous partez, je ne vous attaquerais pas. Dans le cas inverse, je serais obligé de vous massacrer voire de tuer. Vous n'avez aucune chance de vaincre, c'est la meilleure solution pour vous.

Putain mais c'est qui lui encore ?

Je réplique sur un ton suppliant, littéralement désespéré, pour alors me tourner vers lui. Il est là depuis tous a l'heure et il faut que je le remarque que maintenant ? D'abord Dazh, maintenant lui, je veux bien avouer que se changement soudain de terrain avait de quoi être assez déstabilisant mais quand même... il allait vraiment falloir que je me reprenne en main. Je suis sûr que j'aurais pu me faire assassiner 15 fois depuis mon arriver sans même m'en rendre compte. Et puis maintenant que j'y pense, qu'est ce qu'on pouvait bien en avoir a foutre de son prénom ? Et puis d'où il avait vu qu'on voulais lui se le faire d'abord ? Il y a pas 5 minute de ça je savais même pas qu'il existait quoi ! Et d'où il nous lançait des ultimatum a vau-l'eau comme ça ? 30 seconde pour déguerpir ? Mais si ça c'était pas du gros foutage de gueule ? Et puis merde, d'où il nous lâchait un regard aussi compatissant l'autre là ? S'il y avait bien un truc que je pouvais pas blairer, c'était qu'un connard de service me regarde de haut, l'expression ampli de condescendance. Il m'aurait cracher dessus que le résultat y aurait été similaire. Hey mais attends... c'est qu'il avait l'air bien costaud le con ! Une stature haute, des bras imposant, un visage impartial... . Ouais il y a pas a dire, ce mec m'inspirais comme personne. C'était limite s'il avait pas été envoyer par le destin juste pour me satisfaire ou me dérouiller. Merde, mais une tel sensation de puissance, c'était tellement jouissif ! Les bras le long du corps, je détend discrètement mes doigts tel un cowboy s'apprêtant a dégainer.

10 secondes ? Mon cul ouais... Je te laisse rien du tout moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
PNJ du Staff
Messages : 321
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Hope is Dead : Lou Evenstein & Dazh Dalreight Hope is Dead : Lou Evenstein & Dazh Dalreight EmptyDim 30 Jan 2011 - 23:04
Si Kano n'aimait pas les nouveaux Voyageurs de Dreamland, c'était que la moyenne générale de cellules grises diminuaient régulièrement au fur et à mesure que des newbies apparaissaient. Il avait accepté de les laisser s'enfuir parce que les tuer n'entrait pas dans ses projets immédiats. On avait décidé de nombreux duels autour de la Zone 3 comme l'avait demandé Héléna, mais lui n'en avait rien à faire. C'était contre les Onirion qu'il aurait préféré se battre, pas contre des Voyageurs qui passaient par là au petit bonheur la chance. Mais comme il n'était pas homme à désobéir, il était parti du principe qu'il devrait engager le combat. Et les avait laissé s'enfuir au cas où. Mais il avait parlé pour rien. Les deux le mettaient au défi de l'affronter même ! Mais quels rats !
Kano ne réussit pas à se mettre en colère pour si peu. Ils ne se mettaient en colère que quand ils le prévoyaient. Et affronter deux inconnus ne lui plaisaient pas, les deux inconnus ne lui plaisaient pas, et le Royaume ne lui plaisait pas. Si ce n'était pas de la colère qui le parcourait, c'était certainement de la frustration. Il n'avait pas combattu dans des cadres épiques, il devait à la place se coltiner le lavage de chiottes. Et comme de nombreux sentiments égaux, Kano devait se délivrer en frappant. Il prit une lente et profonde inspiration (de celle où on n'entendait jamais l'expiration) et lâcha sans intérêt :


« Soit. Ne venez pas vous plaindre après. En tout cas... ça sera facile.»

Il activa ses jambes bioniques qui bourdonnèrent intérieurement. Il n'allait pas y aller à fond, il voulait d'abord voir l'expression d'impuissance qui se peignerait sur leur visage. Puis ensuite il libérerait toute sa puissance. Il ne courut donc vers eux qu'avec l'aide de ses jambes. Ce qui était déjà beaucoup rien que pour l'apercevoir. En une fraction de seconde, sans même qu'on le vit arriver, il était entre les deux adversaires et leur envoya à chacun un coup de poing en plein dans la tempe. Mais un coup de poing d'un Voyageur dans les premiers de la Major, ce n'était pas n'importe quoi. Plus comme si un rhinocéros avait concentré sa charge sur un point précis de votre corps. Avec un peu de chance, les deux Voyageurs seraient directement KO. Ils pourraient essayer de chercher des coéquipiers sur l'île...

__________

https://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Dazh Dalreight
Surnom : The Rock
Messages : 616
Date d'inscription : 21/11/2010
Age du personnage : 28

Arpenteur des rêves
Dazh Dalreight
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 190
Renommée: 1835
Honneur: 315
MessageSujet: Re: Hope is Dead : Lou Evenstein & Dazh Dalreight Hope is Dead : Lou Evenstein & Dazh Dalreight EmptyMer 2 Fév 2011 - 0:33
Une fois encore, Lou et lui adoptait une attitude arrogante, une attitude qu'ils appréciaient tous les deux. L'air assuré, trop confiant et absolument pas inquiet. Comme pour l'affrontement avec le dragon. Cependant, dans le cas de Dazh, il s'agissait surtout d'un moyen de ne pas paniquer, de se donner du courage. Par l'humour il luttait contre la peur. Un processus de défense, plutôt efficace puisque dans ce cas précis, le jeune homme avait une bonne raison de craindre la suite des évènements.
Les évènements de cette nuit avait quelques choses d'étrange, comme si tout avait été prévu, comme si le... Destin? Intervenait sur leur vie, plus particulièrement ce soir.

Dazh ne s'en rendait pas compte, mais les choses se précipitaient. "Rien n'est seul, rien n'est oublié, rien n'est dépourvu de sens, rien n'est insignifiant et rien n'a d'importance". Cette phrases, il semblait enfin la comprendre malgré que le danger qui planait sur eux. Cette idée disparut aussi rapidement qu'elle était apparut. Cette soudaine prise de conscience avait elle eût un sens également?
Le jeune Dalreight repoussa ses interrogations au fin fond de son esprit et reporta pleinement son attention sur ce qui ce passait.
Le vent soufflait toujours sur la plaine qu'ils occupaient. Les dinosaures non loin, vivaient paisiblement et les spores bactériologique de l'île chuttaient comme à l'heure habitude. Tout était à sa place. Ils étaient difficile d'immaginer mourir dans ces conditions. Surtout quand on était jeune, et plein d'idéaux. Surtout quand on était comme Dazh. Alors, le jeune homme se tourna vers celui qui serait leur adversaire, et avec lui face avec détermination. Le regard grave, le jeune Dalreight caressait l'idée que ce combat serait différent des autres.
Pour une fois, il n'avait pas tord.

Le dénommé Kano Kang ne réagit pas immédiatement. Peut-être était-il réellement sincère quand il disait ne pas vouloir les attaquer s'ils fuyaient. Il ne semblait pas spécialement recherché le combat. Peut-être aussi n'était-il pas aussi fort qu'il le laissait entendre. Toutes ces hypothèses permirent malgré tout à Dazh d'espérer. Espérer quoi? S'en sortir? Ça avait toujours été le cas. Mais ce sentiment étrange était toujours là. Ce soir ce serait différent. Différent en quoi, il ne serait le dire, mais plus rien ne sera pareille par la suite.
Soudain, Kano exécuta des mouvements avec ses jambes. Un bruit léger semblait provenir de ses membres inférieur comme s'il s'était agit de membre mécanique, relié à un corps organique. Des membres bionique en somme. Était-il possible de se voir munit d'une telle technologie ici?
Dazh se prit la tête entre les mains et se frotta les yeux. Décidément, ce soir était une nuit à question. Elles venaient à lui si facilement qu'il ne se reconnaissait presque pas. Il afficha un sourire discret sur son visage et revint à Kano. Mais celui-ci avait disparut.
Les sens de Dazh aussitôt en alerte cherchèrent le moindre signe, la moindre trace de son adversaire. Sa vue perçante d'homme reptile lui aurait facilement livré les renseignements qu'il cherchait. Mais sa vue actuel ne bénéficiait presque plus des pouvoirs du serpent. Ses yeux étaient habitué à ses changements, et parvenaient à conserver certaines caractéristique la nuit suivante, mais progressivement, ils reprenaient leur aspect actuel. Cette fois-ci, le peu qu'il percevait à voir en plus, permirent de déceler une ombre fugitive et fulgurante approchant de leur position. Instinctivement, Dazh amorça un mouvement pour s'éloigner au maximum de cette menace qui arrivait à grande vitesse. Cependant, il n'eut à peine le temps de lever le pied gauche que déjà Kano se tenait immobile entre les deux voyageurs.

La mine sombre, il s’apprêtait à achever un travail à peine commencer. Il allait en finir avec eux. Le coup de poing de l'homme progressait si vite, que Dazh aurait put jurer "voir" le déplacement d'air à l'oeil nu. Dans sa situation actuel, le jeune Dalreight ne pouvait plus rien faire, que de continuer le même mouvement, amorcé un peu plus-tôt. Tout se passa très vite. Dazh dans une tentative d'esquive pour sauver la majeur partie de son visage du coup fatal, au détriment de sa joue et d'une partie de sa dentition droite. Le coup le propulsa quelques mètres plus loin au sol, après un bref vol plané dans les airs. La chute fut indolore. La douleur au visage était telle qu'il ne sentirait sans doutes plus rien avant un moment. Dazh se tenait la joue de toutes ses forces comme pour contenir la douleur, mais en tant qu'infirmier, il savait la chose peu efficace, mais c'était un réflexe naturel. Le jeune Dalreight canalisa l'énergie généré par la douleur dans sa colère. Les poings serrés, les bras ferme, il cracha une gerbe de sang et sans doutes une ou deux dents. L'hématome sur sa joue ne tarda pas à apparaître. Il ne le vie pas, mais ce dernier s'étendait de son menton jusqu'à son oeil...

Une fois debout, Dazh chancela encore un peu, mais il n'en était pas conscient. Seul le fait de vouloir frapper quelques choses, comptait à présent. Serrant toujours les dents qui lui restait comme les poings, il jura contre son adversaire.
C'était plutôt une bonne chose. Cela permettait à Dazh d'exprimer sa fureur sans pour autant se jeter à corps perdu dans un second round perdu d'avance. Le jeune Dalreight entreprit de réfléchir à une solution malgré l'état de sa boite crânienne. Bizarrement, il se rappela de formation se rapportant à ce genre de situation. Bien sure, aucune ne faisait mention d'un combat dans un monde onirique contre un sur-homme aux bras bionique.

L'instant d'après Dazh se pencha en avant, et malgré le fait qu'il n'avait rien avalé, vomit à deux reprise. Le coup avait été un véritable choc. Versant ce qu'il avait de bile sur le sol, Dazh se releva et se rendit compte qu'il allait beaucoup mieux. Il était temps d'utiliser à son tour, ses propres pouvoirs, s'il voulait vaincre Kano Kang. La nuit dernière, il avait trop sollicité Salamander lors du siège de Gastropolis. Cette fois-ci, il ferait de nouveau appelle à Cell, sa seconde invocation. En un instant le petit reptile apparut. Humant l'air de sa langue biphide, il découvrit les ruines d'onsepah Ankhor pour la première fois. Cependant, Dazh était pressé par le temps et le rappela rapidement vers lui.

Cell l'interrogea du regard


Dazh: "Bon, je vais te paraître carrément chiant, mais j'ai encore besoin de ton aide pour refaire la tronche du terminator là-bas...

"Rhaaaa, mais t'as pas fini de foutre du bordel toutes les nuits? Tu sais qu'on peux rien se la couler douce aussi?

Dazh: Ouai ben, on verra ça plus-tard hein? Tu me files un coup de main?

"J'ai quoi en échange?"


Sur le coup, le jeune Dalreight resta interdit, les yeux vide, le regard perdu. Un silence de mort planait sur le petit groupe. Dazh regarda les alentours, l'histoire de vérifier que ce n'était définitivement pas une hallucination. Plus loin, Kano semblait l'observer également, l'air un peu curieux peut-être? Dazh, leva un doigt dans sa direction, l'air de dire : " Hey, tu m'attends une seconde mon grand? J'éclate mon abruti d'invocation et je suis à toi". Mais il n'en fit rien. Dazh reporta son attention sur Cell qui semblait davantage se préocupé de ses écailles que du problème du jeune Dalreight.

Dazh: Euh... ça te tente un Candy'u...

Dazh, n'acheva pas sa phrase. Déjà, la réalité le rattrapa et le jeune homme reprit son sérieux. Le jeune Dalreight se saisit du petit reptile et le força à mordre l'Ouroboros à son doigt. Cell le lui ferai certainement regretter, mais c'était un risque à prendre.
Comme les fois précédente, Dazh se métamorphosa en homme reptile, pourvut de larges aillerons au niveau des bras, des jambes et du dos. Des écailles apparaissait également à certain endroit de son anatomie et une impressionnante queue pendait de son bas ventre, comme un cinquième membre. C'était peut-être le plus gênant dans ce genre de transformation...

Maintenant prêt pour le véritable combat, Dazh chargea l'adversaire dans le but de lui taillader sévèrement les quatre membres bionique jusqu'à les rendre inutilisable...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Cain Sloph
Messages : 986
Date d'inscription : 17/04/2010
Age du personnage : 28

Maraudeur des rêves
Cain Sloph
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 305
Renommée: 795
Honneur: -350
MessageSujet: Re: Hope is Dead : Lou Evenstein & Dazh Dalreight Hope is Dead : Lou Evenstein & Dazh Dalreight EmptyJeu 12 Mai 2011 - 11:12
Après une longue attente, je déclare Kano Kang vainqueur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Hope is Dead : Lou Evenstein & Dazh Dalreight Hope is Dead : Lou Evenstein & Dazh Dalreight Empty
Revenir en haut Aller en bas

Hope is Dead : Lou Evenstein & Dazh Dalreight

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 3 :: Ruines d'Onsépah Ankhor-