Haut
Bas

Partagez|

Quêtes : Net et sans bavure. (pv Yero)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Quêtes : Net et sans bavure. (pv Yero) Mer 19 Jan 2011 - 14:03
Un réveil soudain. Un mauvais rêve ? non, une entrée ratée. Une entrée ? Oui, l’entrée dans Dreamland pour Myleïn, elle s’est décidée à dormir, cela faisait longtemps. Si longtemps ? Plusieurs mois tout au plus, mais comprenez, quand on a dormis pendant un an auparavant, l’envie vous passe. Où est-elle ? Pour l’instant dans une pièce noire, mais, comme sous le pan d’une porte, de la lumière passe formant un cercle. Doucement elle se lève et, sans tâtonner comme une aveugle, elle sent le tissu de ce qui l’entoure. Une pièce de tissu ? Non, sûrement un chapiteau. Un chapiteau ? Oui, ce n’est pas si extraordinaire, c’est même un soulagement de l’apprendre, de tous ce que l’on peut croiser dans ce monde ceci est presque normal. Myleïn poussa la partie qu’elle jugeait la moins solide. Elle eu raison, celle-ci s’ouvrit silencieusement laissant passer un flot de lumière aveuglant dans la petite tente. La jeune femme porta un bras au-dessus de ses yeux pour ne pas les brusquer. Alors que l’intérieur était silencieux, dehors un petit monde s’attroupait ci et là en criant à tu tête, la plupart des personnes avaient moins de dix ans. Une garderie ? Non, qui rêverait d’une garderie. Non, c’est un endroit où tous les enfants rêves d’aller, un endroit rempli de surprise. Une boulangerie ? Non, on ne rêve pas non plus de boulangerie, bon sang, petits et grands ne font qu’aimer les fêtes et les attractions, ici tout cela est réunis. Myleïn laissa retomber la porte du chapiteau dans un bruit étouffé. Avec un sourire aux lèvres, elle entreprit de distinguer chaque détail intéressant. Qui sont ? Oh ! Des tas de choses, comme les différentes attractions où la queue pourrait durer toute la nuit, ou encore les spectacles, des créatures bizarres font de belles pirouettes faisant mine de toucher le ciel avec leurs petits doigts fourchus. C’est un monde merveilleux ? Oui, l’un des plus calme il me semble, pas en matière de bruit cependant. Que fait Myleïn à présent ? Elle marche nonchalamment au travers des enfants rêveurs et de quelques voyageurs perdu la reluquant à chaque pas. Si belle ? Si nue diront nous, enfin pas tant que ça. La jeune mariée se posa la même question. Non loin de là, un bâtiment ouvert et faisant reflété une lumière désagréable sur tout son long était orné d’un long panneau : « Palais des glaces. ». Ça existe dans Dreamland aussi ? Tout peut arriver dans ce monde, elle est très loin d’être au bout de ses surprises. Arriver au niveau de l’attraction, Myleïn respira un bon coup pour ne pas s’énervée quand un voyageur passa devant elle en grommelant pour passer premier. Premier… Dans la foule ? Oui, c’est cela, car, rêve ou pas, les hommes sont les mêmes, égoïstes, il passera en premier même si le bâtiment au bout est un hôpital. Enfin, si ça se trouve sa cause est bien plus importante que celle de la jeune femme qui, comme toute femme et donc humain, reste égoïste quoi qu’il en soit. Même le meilleur de tous les hommes ne pourrait échapper à cette règle.
Le crayon continue de noter chaque détail de chaque minute. Serait-ce intéressant dans un livre d’avoir à décrire une queue d’une heure ? Non, franchement ennuyant. C’est pour cela que Myleïn se retira de la foule prenant garde à ne pas bousculer les enfants. Regardant autour d’elle pour vérifier que personne ne la voie, elle plaça une main sur la rambarde qui coupait les spectateurs et l’attraction. Avec le plus de force possible elle appuya de ses deux bras en grimpant avec aisance sur la barrière, Myleïn arriva enfin devant une petite entrée. Que fait-elle ? Elle est à la recherche de miroirs pour connaître la raison de tous ses regards. La jeune femme se faufila sans trop de difficulté dans le bâtiment, à présent elle n’était plus visible de l’extérieur. Au centre du bâtiment devait logiquement se trouver une pièce pleine de miroirs, du moins comme il se devrait dans une des plus banales attractions de ce genre. Myleïn marcha tranquillement jusqu’à son but. Alors, comment est-elle vêtue ? D’un simple shirt court et d’un soutien gorge bleue, sa seule protection et donc seule armure en cas de combat, n’était autre qu’un gilet de sport coiffé d’une étoile sur l’épaule. Elle s’admira un bon moment. Un enfant entra dans la salle par une autre entrée, le premier miroir qu’il vit fut le grossisseur. Il gémit de dégoût en voyant le corps de Myleïn dans celui-ci, la jeune femme eut une petite seconde de déprime puis repartie par la même direction qu’avant. Alors qu’elle arrivait au niveau de sa petite porte de sortie, des cris se firent entendre. De joie ? Non, plutôt de surprise, voir même de stupeur. Elle sortis le plus rapidement possible en prenant garde à ne pas se râper la peau contre le mur froid. Que se passe-t-il ? Tout le monde s’attroupe autour d’une femme, rêveuse apparemment, créatures des rêves et voyageurs la questionnent. Il n’y avait donc aucun témoin à part elle. Va-t-elle agir ? Bien sûr que oui, la fille en pleure devait avoir seulement dix huit ans, Myleïn ne pourrait supporter de voir une si jeune fille fondre en larmes en plein rêve. Elle ressauta la rambarde jaune sans se soucier des regards, qui étaient de toute façon portés autre part à présent. Avec un peu de détermination s’affichant sur son visage, elle avança vers la foule, tout le monde dégageait une aura d’inquiétude, se nourrissant de sa tristesse, ou bien sa peur ? Pour le moment impossible de le savoir. Ne pouvant lui parler directement, la mariée se faufila et attrapa le coude d’une petite créature qui paraissait exaspéré plus qu’inquiet. Pourquoi donc ? Pour demander des détails, pour que sa présence ne lui servent pas à rien, bien qu’elle ne sache pas encore bien gérer ses pouvoirs, elle les a compris, peut-être pouvait-elle aidée la jeune pleureuse d’une façon ou d’une autre. Elle n’eut pas besoin d’ouvrir la bouche que la petite bestiole rouge répondit en parlant tout comme Myleïn citerais un texte.


« C’est comme ça toutes les nuits, cette jeune femme s’est fait attaquer par les mêmes inconnus fauteurs de trouble que les autres rêveurs et même voyageurs. »

Des fauteurs de trouble ? Étrange n’est-ce pas. Qui viendrait foutre le bordel dans un tel royaume ? Aucune idée, après tout pour prendre le contrôle d’un royaume rien de mieux que de s’attaquer à un faible, ou alors ça pouvait être un nouveau voyageur ambitieux et dévoilant une personnalité agressante réunissant chaque nuit des rêveurs pour jouer avec eux. Myleïn secoua la tête s’enlevant tous ses films de son esprit. La petite créature regarda avec détermination la jeune femme comme pour demander : « Je peux autres choses pour vous ?... » Tel un serveur mal luné.

« Qu’est ce qu’il lui ont fait exactement ? »
« Oh ! Ce n’est pas à elle qu’ils se sont attaqués. Sinon elle serais morte ou en train de se battre … Elle a dut juste les voir. »


Morte ? C’est ce que j’ai cru entendre, à quoi bon tuer ? attaquer, ça pouvait être compréhensible, mais tuer… Myleïn resta bouche bé un long moment tentant de se persuader que ça ne pouvait être vrais. Pas dans un royaume comme ça ! Le petit homme profita de son inattention pour se retirer, mais elle le rattrapa vivement.

« Non, mais vous déconner ?! Je veux dire… C’est impossible ! Il n’y a aucun tueur dans un royaume si joyeux, vous le… »

Elle fut soudainement coupée, une tâche rouge lui avait frappée la joue avec force. Lancement de tomates ? Non, voyons. Du… Sang ? Il se pourrait. Elle l’enleva pour l’examiné, oui ça ne pouvait être autre que du sang. Vivement, son corps pivota tombant nez à nez avec un autre, mais celui-ci était blanc. Mort ? Il faut croire, cet homme dont le livre des rêves s’arrête là sembla tomber sur Myleïn avant de disparaître soudainement, réveiller. La jeune fille cria de plus belle, elle hurlait qu’ils avaient recommencée, elle criait qu’elle avait peur. Dreamland, monde des rêves et des cauchemars. Réaction de Myleïn ? Elle ne fit que se retourner vers l’habitant des rêves qui haussa les épaules en signe de : « Je vous l’avait dit ».

« C’est bon vous avait gagnée… Laissez- moi vous aidez, combien sont-ils ? »
« Quatre voyageurs. »
« Et, de quel genre ? »
« Fort. »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quêtes : Net et sans bavure. (pv Yero) Dim 23 Jan 2011 - 20:48
Saleté de flics toujours à me courser dés qu'ils me voient, il faut bien le dire j'ai un casier assez conséquent et dés qu'il y a une connerie de fête c'est sur moi que ça tombe, finalement un peu de repos ne fait pas de mal....
J'arrive au beau milieu de l'entrée d'une immense allée fait de manège et autres amusements il y a du monde et cela à le don de m’agacer mais le fait de croiser mon regard dans un miroir me refait penser que à chaque rêve je change d'habit et je trouve que je me sape toujours bien pour ma part. Munie d'un survêtement Adidas violet aux bandes blanches d'un débardeur noir et en prime des baskets blanches et pour décorer une casquette à visière plate noire qui cache relativement mon regard des soirs habituelles ou je trouve que le monde est souvent pourri jusqu'à la moelle et que rien ne mérite d'être vécu. Les gens sourient et semblent heureux mais je me remet d'appoint j'ai des buts dans la vie et ce sont ça que me font rester en vie toute volonté et payante mais le paradoxe d'un échec peu être souvent payant sur le fait qu'on s'améliore beaucoup plus. In intéressé par tout c'est divers sujet de détente et de joie je me retrouve bientôt à croiser un groupe de danseurs ainsi qu'interpellé par une musique entrainante et furieuse basée sur du hip-hop et parfois du krump. Je m'amène vers le groupe et me lie quelque instant avec eux, ils me disent que le sol est mieux ici car à quelques pas il y avait eu du grabuge.. Surement rien d'intéressant, je verrais bien après. Les sons s'enchainent à la suite et je m'exalte à montrer mes talents de krumpers et d'acrobates, eux font de même ils ont un certain talents je l'admet et je n'attendis pas plus longtemps pour faire un Battle contre l'un de ces divers danseurs, le combat est rude et éprouvant mais le show est la !!! les gens applaudissent et je termine finalement sur un victoire, acclamé par le public et les autres danseurs en stand by je leur propose un futur round pour finalement remettre ça sur le carreau pendant un prochain rêve, en me tapant le main en signe d'appartenance, je décide de partir vers ce lieu de conflit qui a eu lieu.
L'attroupement est encore plus grand ici et je décide de pousser quelques individus pour voir le centre de la scène, une jeune fille pleure effondrée, une créature regarde à mes côtés je l'interroge pour en savoir plus et après m'avoir relooké de haut en bas il me répond d'un air de dire que je pourrais surement aussi appartenir à la bande de fouteur de trouble qui se délecte de martyriser et souvent tuer des rêveurs et autres voyageurs, pris d'un éclair de rage je contient quand même mes poings dans mes poches pour ne pas engendrer une nouvelle bagarre. Pour remplacer cela je crache devant le nain en signe de dégout et commençais à repartir vers une nouvelle destination jusqu'au moment ou j'entendis des cris de peurs. Une des spectatrices était à terre avec un individu qui disparu dans un nuage de fumée, il s'était surement réveillé. Mais ce qui m'interpella c'était la tâche de sang sur la joue de celle-ci, peut être était elle la nouvelle cible de ces malfaiteurs malheureusement je ne voyais groupe de ce genre. En se relevant elle parla avec une créature des rêves je m'avançais pour écouter la conversation. La nouvelle semblait bonne, quatre voyageurs tous aussi fort les uns que les autres et à la clé remettre en place des branleurs qui tape surement sur la gueule de jeune fille, j'allais enfin m'amuser la preuve après avoir sourit d'extase à la vue d'un possible combat je traversa une nouvelle fois la foule pour parler à la jeune fille à terre :

Te fais pas de soucie ma belle, j'vais m'en charger de ces fouteurs de merde, j'te ramène leur corps bouge pas.

Elle me regardait les yeux rouges mais elle ne perdit pas son regard d'ange et aussi splendide que le reste de son corps mais l'heure n'était pas à la drague ou de serrer une éventuelle chouquette mais plutôt de sortir les mains des poches et de faire sortir cette rage qui sommeille depuis les paroles plus que contraignante pour moi provenant de ce foutu nain. Une nuit longue allait surement ce présenter, quatre individu pour un seul et unique voyageur la partie semblait peut être courut d'avance pour moi mais j'avais la volonté et je me répétais encore cette phrase remonte moral du fait que rien ne peux m'arrêter dans la vie.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Quêtes : Net et sans bavure. Lun 24 Jan 2011 - 18:34
Anxieuse ? Bien sûr que oui. Dans sa petite tête pleine de réflexion mature et autres, Myleïn s'est promis qu'elle se battrait jusqu'au bout pour ces fauteurs de trouble qui empêchent les enfants de rêver à leurs façons et que l'on sait combien il est désagréable de tenter de rendormir un enfant après un cauchemar, et si en plus celui-ci était volontairement créé par une bande d'incapables et de fous, c'était purement inadmissible. Elle ne peut renoncer ? Elle pourrait, mais ce n'est pas dans son genre de laisser de jeune gens se faire ainsi massacrer, bien que ce ne soit qu'un rêve. La jeune fille est anxieuse, un vrais combat, jamais elle n'en a connu et si c'est contre des voyageurs qualifiée de "fort" ce n'était pas la meilleure chose. Au lieu de craquer, elle respira un bon coup, prête à sortir un discours de deux pages provenant du général de Gaules, qui promettait de protéger son pays. Humiliant ? Un peu, heureusement pour elle, un homme interpella la foule ne s'adressant cependant qu'à la jeune fille en pleure. Les autres, femmes et enfants furent heureux de ses paroles apparemment, mais les hommes soufflèrent ensemble un soupir d'exaspération. Pourquoi ? Quel homme n'a jamais rêvé de secourir une belle damoiselle en détresse. Et seul cet homme, au beau milieu de la foule s'était avancé et avait dit d'une voix virile et sûre :

"Te fais pas de soucie ma belle, j'vais m'en charger de ces fouteurs de merde, j'te ramène leur corps bouge pas."

Réaction quelconque de Myleïn ? Curieuse, comme beaucoup elle s'approche du centre, se faufilant allègrement entre les hommes, femmes et enfants grâce à sa petite taille qu'elle ne regrette pas tant que ça. Que voit-elle ? Un homme, le sourire en coin, mais la rage pouvant se lire dans les yeux. Sportif et rebelle, physiquement et qui dégageait la même chose que les délinquants d'âge mûr, qui ne le sont donc pas tant que ça. Est-il aussi nu que Myleïn ? Non, heureusement, si tout le monde était habillé de la même façon que la jeune mariée, nous ne serions pas dans un monde d'attractions, ou du moins pas ce genre d'attractions. Quel genre alors ? Des attractions pour adulte. Non, il était habillé banalement, le genre de personne que l'on croise dans n'importe quel centre commercial en train de déconner et de draguer. Sa casquette cachait avec discrétions ses yeux, de fait à ce que la jeune femme ne put pas distinctement voir la forme du visage de celui-ci. Timide ? Non, ça doit être une habitude ou un genre. Myleïn pensait que ce qu'il avait dit rendrait le sourire aux créatures de ce monde ou aux voyageurs traînant ici depuis un bout de temps, mais apparemment non. Outre les rêveurs et nouveaux voyageurs tout le monde revint à sa foire, criant à tu tête leurs friandises et récompenses. Aucun Cœur ? Non, ce n'est pas ça. Aucune confiance ? en quelque sorte. A vu d'œil, beaucoup avait prétendu pouvoir les arrêter, mais personne, de tous ceux s'était proposé n'en avait été capable. Le jeune homme devait avoir une volonté sans précédent, mais sa force n'était peut-être pas la même, du moins par apport aux autres de Dreamland. Va-t-elle l'aider ? Oui, elle se l'ait promis et une aide ne serait sûrement pas de refus pour le nouvel arrivant ambitieux. Ce qui était sûr et ce qui ne pouvait être évité, c'est que le champ du combat sera surveillé par une quantité de voyageurs et un grand nombre de rêveurs qui prendrait la scène comme une autre attraction, ne connaissant pas l'enjeu auquel se rendent les volontaires.
La jeune femme vêtue de bleue s'avança le cœur presque battant d'appréhensions nombreuses, mais la volonté voulant la protection de ses cadets se lisant sur son visage. Alors qu'elle marchait à grands pas vers le jeune homme un bras l'agrippa au cou, parvenant de l'arrière. Câlin ? Non, on l'étranglait plus qu'autre chose. Mort imprévue ? l'espoir, ça existe. Non, Myleïn réagit par instinct, avec souplesse, elle se baissa et sa peau glissa contre celui à qui elle appartenait. En se retournant son poing vola sans vraiment le vouloir vers le nez de l'homme, car oui s'en était bien un. Si sûre ? Collée contre un corps sans poitrine… Ça ne pouvait être quelque chose d'autre. Les yeux qu'elle avait crispés dans l'action se rouvrirent et c'est avec stupeur qu'elle découvrit celui qu'elle avait frappé. Les mains bougeant de partout comme pour prouver son innocence un grand sourire s'afficha sur son visage.


"Pardon ! désolée je pensais que vous étiez un des malfaiteurs... Désolée Monsieur…"


Plus âgé ? Oui, une trentaine d'année, peau pâle et corpulence dépassant presque d'un mètre Myleïn. Ça pourrait être un des fauteurs de trouble ? Non, à moins que ce genre de personne soit maquillé tel un clown et portant un accoutrement allant avec son visage. Quoi d'autre ? Un rêveur ou bien un voyageur cherchant à faire une petite attraction, du moins c'est ce que l'on pouvait croire, de son sac jetée au sol tout comme lui par la petite main jadis délicate de la jeune mariée, sac rempli de masques. Elle l'aida à se relever avec un grand sourire et des paroles d'excuse. L'homme lui sourit de plus belle. Le respect qu'elle aimait à donner à ce genre de personne plus âgé l'empêcha de remarquer plus tôt la petite créature des rêves qui sautais de toute part juste derrière eux en pointant avec effrois le bonhomme. Réaction ? Plus vivement que jamais, au point de se casser la nuque, Myleïn tourna la tête, la jeune fille en pleure ne pouvait plus bouger, prise par une peur inconnue auparavant. L'homme ne tarda pas à se rendre compte de la situation, il sortit un masque de sa poche et l'enfonça dans la tête de l'habitant des rêves. Celui-ci tomba au sol, immobile. Mort ? non, on pouvait voir son petit ventre faire des mouvements vers le haut et le bas. Inconscient ? Non, au travers du masque, ses yeux blancs clignaient encore. Paralysé, incapable de bouger ? Il se pourrait bien. Effarée Myleïn ne sut quoi faire. De son côté, l'homme continua à lui sourire comme si de rien n'était. Sans réfléchir, l'autre bras de la jeune mariée partit vers le menton de l'homme qui manqua une nouvelle fois de tomber. Faible ? Pas vraiment, plutôt incapable d'agir devant une jeune femme si dénudée.

"Youri !"

Qui vient de crier un tel nom ? Pour le nom, ce n'est pas moi qui l'ai choisis, pour le cris, il venait certainement de l'homme qui plaqua avec force Myleïn contre le sol l'entraînant avec lui. Position humiliante ? Non, pas de ce genre. La jeune femme, le visage crispé se retrouva dos contre sol et tête sur des jambes vêtues d'un jean noir, un bras la plaquant contre celle-ci.

"Youri… Combien de fois il va falloir que l'on te dise que tu es incapable de te défendre devant une femme ? Bouge de là !"

Chef ? Non, mais la raison poussa le dénommé Youri à se retirer rouge de honte. Le nouvel arrivant chuchota dans l'oreille de Myleïn. Des mots doux ? euh... Non pas vraiment.

"Maintenant, toi et ton copain, vous n'allez certainement pas vous mêlez de nos plans, n'est-ce pas jeune fille ?"

Réponse ? Non, Myleïn était trop occupée à réduire sa respiration pour éviter l'haleine pleine d'alcool de son ennemi. Ennemi ? Quand une personne vous plaque violemment au sol et vous lance des menaces, c'est soit un violeur soit un futur ennemi.



Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Quêtes : Net et sans bavure. (pv Yero) Aujourd'hui à 19:11
Revenir en haut Aller en bas

Quêtes : Net et sans bavure. (pv Yero)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Circus attractions-