Haut
Bas

Partagez|

[Quête] Vengeance en or (seul)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: [Quête] Vengeance en or (seul) Mar 18 Jan 2011 - 0:15
-Merde ! Merde ! Merde ! Aller ne te ferme pas le tram !

Je pense que tout le monde l’a compris. Je suis à la bourre. J’avais le tram devant moi, les portes ouvertes et la sonnerie de fermeture des portes commençait à retentir à peine. Cependant, entre le tram et moi, il y avait une cinquantaine de mètres. Lorsque j’arrivai sur les quais, les portes étaient déjà fermées. Et merde, voilà j’avais loupé le tram. J’allais être en retard d’une quinzaine de minutes. J’avais rendez-vous avec des personnes que j’avais rencontré il y a quelques jours dans un bar.
Enfin, c’était plus précisément des connaissances d’une amie de la fac. Ils organisaient une petites soirée donc bon, pourquoi ne pas y aller. La soirée s’annonçait plutôt pas mal. Il y avait de l’alcool à volonté tel que de la Vadko, Keskilia, Label 0, de quoi fumer aussi mais surtout des chouquettes. Après quelques heures à parler, danser, rigoler avec des personnes inconnues, je décidai de rentrer à la maison. L’appel du sommeil ou plutôt, l’appel de Dreamland. Ce monde était comme une drogue.
Plus on y passait de temps, plus l’on ne pouvait s’en passer. Les choses étaient tellement simples pour le moment. Si quelque chose t’énerve, tu fais tout ce que tu peux pour qu’elle arrête de te prendre la tête. Et si tu es assez puissant tu peux ne plus avoir à craindre de tomber sur un adversaire beaucoup plus puissant quoi toi.
Tout en rentrant à la maison avec beaucoup de mal, je me mis à penser au combat de la veille. Le serpent devait avoir les boules de ne plus pouvoir aller à Dreamland. C’est vrai quoi, il était tellement sûr de me battre qu’il en avait oublié ses points faibles. Enfin bref, tout en pensant à ce combat, je sentis un relent monter le long de la trachée. J’eu seulement le temps de me cacher derrière une benne à ordure avant de vomir tout ce que j’avais ingurgité durant la soirée. Les mains appuyaient sur les genoux, je réfléchissais à ce que j’avais bu et fumer. Ce n’était pas beaucoup. Juste un ou deux shoots de Vadko et quelques joins. Peut-être était-ce parce que je n’avais rien mangé avant ni pendant ni après. Bref, j’avais fait la fête à jeun. Très intelligent d’ailleurs. Parfois je pouvais être complètement idiot.
Si j’avais réussi à avoir le premier tram, j’aurais au moins pu prendre un sandwich ou même un kebab. Enfin bref, j’avais trouvé un banc un peu plus où je m’étais assis pour décuver tranquillement. Penchant ma tête en arrière, je me mis à regarder le ciel.
On voyait quelques étoiles. Mais rien de fantastique pour tout vous dire. Puisque j’étais là, tranquillement assis, sans personne pour me déranger, j’allumai une clope et la fuma doucement sans me prendre la tête. La nuit était douce. Au loin, je pouvais voir et entendre le bruit de Montpellier. Devant moi, deux amoureux, se tenant main dans la main et en discutant tranquillement, le sourire aux lèvres. Tandis que parfois, des cris et de la musique retentissaient seulement si le vent était assez aimable pour ramener ces sons jusqu’à moi.
La cigarette enfin fini, je me remis à marcher en direction de la maison. En tout cas, ça allait mieux. Cette « déglutition » et cette pause clope m’avaient remis d’aplomb. Enfin, d’aplomb … je ne serais pas retourné faire la fête avec les autres même si elle était pas mal. Faudrait que je les rajoute sur Fakebook. On ne sait jamais ! Si jamais ils refont des soirées peut-être que je pourrais squatter. Une demi-heure plus tard, j’étais devant la porte du studio tout à fait normal. Enfin, avec un sacré mal de tête quand même. Sans faire de bruit, je me dirigeai directement dans ma chambre pour m’effondrer sur mon lit.
Quelle heure était-il ? Quatre heure dix-huit … bon ça allait, il n’était pas trop tard. Cette fois-ci, pas de réveil. Je voulais dormir le plus longtemps possible. De toute façon, j’allais me réveiller vers quinze heures. Les yeux enfin fermés, je m’endormis assez rapidement tout en pensant ce qu’avait bien pu devenir le gros chat du premier soir.

[NON FINI]
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Quête] Vengeance en or (seul) Lun 24 Jan 2011 - 21:02
Une fois à Dreamland, je me retrouvai dans une ville spéciale. En effet, elle me disait quelque chose. Une impression de déjà-vu parcourait tout mon cœur. Des gratte-ciels s’étendaient sur une grande partie de la ville. Je me mis donc à avancer tranquillement dans cette ville. Il y avait beaucoup de monde et tous avaient le sourire aux lèvres avec pleins d’or sur eux. Après avoir marché une bonne demi-heure. Je me souvins de la raison pour laquelle je connaissais cette ville.
C’était là qu’il avait tué le monstre de sa phobie. Donc le gros chat devait être ici. Bien donc, j’allais pouvoir lui poser quelques questions sur Dreamland que je n’avais pu poser à ce Lou. Etrange mais sympathique personnage en passant. Je fis apparaître mes gants en or. Peut-être que quelqu’un allait venir à ma rencontre pour me demander si j’étais de ce royaume et à ce moment-là je lui demanderai si il ne savait pas où l’on pouvait le roi du royaume.

Pour le moment, personne en vue. Ça allait être plus dur que prévu de la trouver. Je continuai donc à marcher pour essayer de le trouver. Au bout d’un moment, deux personnes assez étranges arrivèrent devant moi et s’arrêtèrent. J’eu le temps de les observer pendant quelques secondes.
Celui à ma gauche, était plutôt costaud. Les oreilles en pointes et ses iris étaient de couleur jaune brillant. Cependant, celui de droite avait plus l’air d’une fouine. Les oreilles en pointes aussi mais plus petit et maigrelet. Il n'avait aucuns signes particuliers. Cependant, il s’amusait avec une pièce qu’il faisait tourner entre ses doigts. Je devais l’avouer, il maîtriser pas mal la chose.
Quant à leur style vestimentaire … Ba rien de spécial. Leur imagination devait être limitée ou bien c’était leur patron qui n’avait pas beaucoup d’imagination. En effet, ils portaient tous les deux un costard noir avec une cravate couleur or et une pochette de la même couleur.

-M.Scraf, veuillez nous suivre s’il vous plaît. Le roi Midas vous demande.

-Midas ??? C’est qui lui ?

-C’est votre seigneur. Le maître de ce lieu. Mais aussi le frère du roi du royaume des chats.

*Le frère du roi du royaume des chats … donc ça veut dire que …*

-HAAaaaa le chat immense !

-Voilà, mais veuillez l’appeler Roi Midas ! Maintenant suivez nous.

Je me mis donc à les suivre sans émettre la moindre résistance. De toute façon, c’était la personne que je cherchais donc autant les suivre puisqu’ils m’amènent à lui. Pour savoir comment ils m’avaient trouvé, je dû leur arracher les mots de la bouche. Vraiment pas bavard ces deux gars-là. Donc apparemment, il y avait des caméras un peu partout dans le royaume. Donc dès que quelqu’un, surement un vigil, m’avait vu, ils avaient prévenu leur patron. Bref, on s’en fout du comment du pourquoi ils avaient réussi à me trouver. Le fait est qu’ils m’emmenèrent à côté d’un casino.
Au-dessus de l’entrée, on pouvait lire PARADISIO.
C’était un nom pas mal pour un casino. Au bout d’un moment, une présence capta mon attention. Je tournai donc la tête et le vit. Il était là. Midas, le seigneur du royaume de l’or. Bref, les deux gars prirent congés dès que leur mission fut finie. En tout cas, sa taille était toujours impressionnante. Il me regardait fixement et droit dans les yeux sans cligner de l’œil.
Ça en devenait flippant d’ailleurs. Enfin bref, je ne savais plus où me mettre et comment me tenir devant lui. Heureusement qu’il n’avait aucune animosité envers moi. Bref, je décidai donc de parler en premier. En effet, je ne pouvais plus tenir à cause de cette tension.

-Hey salut ! Ça fait un bon bout de temps que l’on ne s’est pas vu. Comment ça va ? bien ? En tout cas, j’aime beaucoup cette ville. Chaque personne que j’ai croisé avait soit un sourire béat soit un sourire disant qu’il venait de gagner un gros paquet d’argent.

- Tais-toi ! Ce que je fis sur le champ. Tu crois que je ne suis pas au courant de ce que tu as fait ! Tu es heureux d’être ici en voyant des personnes heureuses. Cependant, tu n’as aucune pitié à tuer trois voyageurs. D’un côté je ne peux rien te dire puisque depuis l’existence de Dreamland, les voyageurs se battent les uns contre les autres. Mais je suis déçue par ton comportement. Je ne t’ai pas autorisé à avoir le pouvoir de l’or pour tuer à tout va … Cependant, je veux bien te pardonner à une condition ! Et tu n’auras qu’une seule chance. Voilà, tu vas devoir tuer deux voyageurs.

-Quoi ?! Vous me dîtes que je ne dois pas tuer des voyageurs et là vous me demandez d’en tuer deux ? C’est quoi ce bordel ?! Vous vous foutez de moi nan ?

-Silence ! Je ne t’ai pas autorisé à parler. Donc voilà les deux voyageurs que tu dois tuer. Le premier se nomme Luffi et il peut étendre son corps à l’infini. Le deuxième se nomme Zori et il manie une épée qui peut tout trancher même l’or. Voilà ta mission et me déçoit pas. Tiens, voila des fiches qui te permettrons de les trouver rapidement.

Midas fit apparaître deux fiches en or avec le visage des deux voyageurs. Puis il partit doucement. Alors comme ça je devais encore tuer des voyageurs … et en plus, cette fois-ci, des voyageurs-killers. Ça allait être intéressant comme mission. Après avoir bien observer les deux visages, je me réveilla.


Revenir en haut Aller en bas

[Quête] Vengeance en or (seul)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2 :: Kazinopolis-