Haut
Bas

Partagez|

Quête [Les plantes sont méchantes !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 151
Date d'inscription : 04/05/2010
Age du personnage : 25

Habitué
Nora Cthullad
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 35
Renommée: 135
Honneur: 40
MessageSujet: Quête [Les plantes sont méchantes !] Lun 27 Déc 2010 - 20:44
« Hey les gars, vous avez entendus, y a encore quelqu’un qu’a été agressé aux abords du cimetières, on n’aurait retrouvé que le haut du corps, le bas a été arraché semble t il ! C’est affreux !
-C’est des sottises tout ça Billy, des rumeurs sur d’éventuels zombies mangeurs d’homme, tu sais aussi bien que moi qu’on a rien vu de tel dans la région depuis… J’étais même pas né je crois ! »

Nora été accoudé au bar non loin des deux personne parlant. Billy était une créature des rêves, un petit être chétif et cornu, l’autre était le patron du bar, comme Billy c’était un cornu, mais lui était grand et musclés bien plus impressionnant que son client. Ce qu’ils disaient Nora en entendait parlé depuis son , arrivée dans le bar, c’était le sujet de conversation principale ce soir, mais cela ne l’intéressait pas vraiment, lui se contentait de siroter tranquillement son verre, un alcool vert, fumant et malodorant, mais un vrai alcool. Depuis le temps qu’il souhaitait reboire une vrai boisson il était heureux d’avoir enfin trouvé un vrai bar. Pas qu’ils fussent rare dans Dreamland, mais au royaume des fruits aucun ne servait d’alcool, puis par la suite il n’avait guère eut le temps de se lancer a la recherche de ce mets délicat. L’alcool avait beau avoir une mauvaise odeur et être chaud, il était bon, en bouche il laissé un arrière gout acide comme si Nora venait de croquer dans une pomme pourrie, cela lui rappelait les bonbons acides qu’il aimait manger avant, lorsqu’il était encore un gosse, ces bonbons chimique mauvais pour les dents et l’estomac. Ce qu’il buvait devait être aussi néfaste pour ses dents et son estomac sans aucun doute, un verre et c’était l’ulcère assuré… Mais cette sensation de chaleur se rependant de la gorge au reste du corps, la brume mentale venant se déposer sur son esprit après deux ou trois verres, le bonheur d’oublier ces soucis dans un grand verre d’alcool, ce bonheur qui lui avait tant manqué ces derniers temps…
Alors qu’une nouvelle gorgée franchissait les lèvres du marionnettiste, désinfectant au passage l’appareil buccal de notre ami aussi sûrement que s’il avait bu une bouteille de bain de bouche, celui qui nous enlève les mots de la bouche pour être précis. Bref a cet instant précis ou de nouvelles brumes venait plonger son esprit dans la confusion et ou tout le corps de Nora se réveillé dans un sentiment d’extase des plus pures, le petit cornu, Billy, s’approchant de notre ami voyageur et par l’homme intéressé il lui tint a peu près ce langage.


« Hé p’tit gars ! »

L’être cornu sentait la vinasse et sans doute avait il abusé de l’alcool car Nora le dominait en taille, faisant approximativement le double de celle du nain et par conséquent, l’appeler petit gars n’était pas vraiment la plus censée des choses, surtout que Nora était actuellement dans un tel état qu’il aurait pu s’énerver pour moins que ça. Cependant avant même qu’il n’ait le temps de répondre Billy interpella le patron:


« Joe, un autre verre de pisse de Murgl pour mon camarade et une bière pour moi. »

De la pisse de Murgl, Nora ignorait ce qu’il buvait il avait demander l’alcool le plus fort du bar et a vrai dire avant d’en entendre le nom il se foutait bien de le boire, maintenant, il espérait que ce fusse juste un nom »


« Dis moi t’es pas d’ici toi ? T’es un voyageur ou un truc du genre c’est ça ?
-Possible…
-Je te paye a boire tu pourrais mieux répondre non ?
-Rien demandé…
-Allez j’te demande pas grand-chose non ? Enfin j’m’en fou t’as qu’a me répondre a la fin, t’as entendu parler des mort autour du cimetière ?
-Peut être…
-Mouais si je te fais chier hésite pas a me le dire…
-J’ai rien demandé moi, je buvais mon verre et t’es venus m’emmerder alors… Accouche quoi.
-Bon, j’aimerais que tu règle le problème si t’en es capable que t’ailles faire un tour au cimetière tu fais genre tu tue quelque chose pour rassurer les citoyens quoi…
-Pas envie…
-Je te payerais…
-J’suis pas une catin moi…
-Rho allez ! Les voyageurs sont l’avenir de Dreamland ! Aide nous !
-J’irais voir ce que je peux faire… »

Nora finis son verre d‘une traite, pourquoi venait il d’accepter déjà ? Sûrement pas pour cette connerie d’avenir de Dreamland pas lui, lu n’était que la fin de Dreamland, son chaos destructeur personnifié… Mais en soit la fin est un avenir. En tout les cas Nora aimait les cimetières, c’était peut être là la véritable raison, puis après tout il se voulait être le seul a faire le mal dans tout Dreamland alors… Et puis ainsi il venait de se débarrasser de Billy…
C’est ainsi se cherchant des excuse que Nora se mit en route vers le cimetière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 151
Date d'inscription : 04/05/2010
Age du personnage : 25

Habitué
Nora Cthullad
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 35
Renommée: 135
Honneur: 40
MessageSujet: Re: Quête [Les plantes sont méchantes !] Mar 28 Déc 2010 - 22:41
Un cimetière, voilà un endroit qui quelque soit le monde ne change jamais vraiment. Il n’existe pas de cimetière peint en rose ou lumineux même la nuit, des cimetières ou les oiseaux gazouilles a toute heure et ou les belles fleurs fleurissent. Non quelque soit le monde le cimetière est un endroit constamment lugubre, plusieurs rangées de pierre alignées sans réel fantaisie, Une fine couche de brume recouvrant une terre sur laquelle la végétation est pauvre, ou la pelouse a du mal a se faire une place entre les mauvaises herbes fraichement taillées, enfin plutôt écrasées par les passage incessant de fossoyeur et de cortège funéraire. D’une certaine façon ces points communs entre tout les cimetières en faisait un endroit rassurant pour Nora, il était sûr de ne pas faire de mauvaises rencontres, du moins pas plus que ce auxquels il était en droit de s’attendre.
En effet, Nora venait chasser ici des zombies, ces morts pas tout a fait mort qui cherchent a tout prix a bouffer du vivant. Des êtres dont la poésie et la verve tout en onomatopées tel des ’greuh’ ou des ’gaah’ en faisait les plus cultivés des habitant des lieux. Bref même si Nora prenait le risque en venant ici de croiser deux ou trois morts qui marche cela ne l’inquiétait pas outre mesure, tout d’abord parce que les morts qui marchent il en avait l’habitude. Avant de se lancer dans la médecine il avait travailler comme bénévole pour une maison de retraite… De plus des mauvaises rencontre dans les cimetières il y était habitués, dans le monde éveillé s’il y avait une chose de normal dans les cimetières c’était de croisé des vivants un peu… Désaxés, nécrophile, sataniste ou simple Junkies, une fois la nuit venue le cimetière devenait leur repaire et ce dans toute les villes.
Enfin par chance dans déramant les désaxés préférés se contenter de simples massacre et destruction, les nécrophiles de… Bonne question, sans doute existait il un royaume des morts, les sataniste devait vénérer quelque part un seigneur cauchemar ressemblant a Satan et les junkies étaient sans doute bien trop occuper au royaume du grand shoot. Bref ce soir a part les responsables des récentes disparitions et les morts qui dorment paisiblement, il n’y aurait personne… Enfin Nora était conscient qu’il ne fallait pas crier victoire trop vite, vu l’atrocité des crimes perpétrés aux alentours, les coupables devait être sois plusieurs, soit d’une sauvagerie exacerbées, soit… Les deux…
Enfin ce n’était tout de même que de menu détails, Nora savait comment réagir, il lui suffisait de s’adonner a son sport préférer, le meurtre. Tuer le vivant était un plaisir sans nul pareil, et si ce qui lui faisait face n’était pas vivant… Et bien il suffirait de le tuer a nouveau, niveau sadisme tuer quelque chose de déjà mort, était un summum, difficilement réalisable hors Dreamland, voilà un rêve parfait pour ne rester qu’un rêve…
L’ambiance du cimetière, morbide et glauque a souhait, était donc un rél plaisir pour notre prisonnier qui déambulait parmi les tombes. Les noms gravés dans le marbre a jamais, Ethan Blake, Jack Eoin, Katsuuke Nausicaa, se succédait et si dans un premier temps il y prêtait une quelconque intention très vite noter mentalement les noms des morts et les épitaphes rigolote ne fut plus pour lui un passe temps. D’ailleurs, dans son esprit seul une épitaphe resta gravée :

« Ci git *** chasseur de démon étripé sans raison par un démon. »

La pierre tombale et l’épitaphe avait beaucoup fait rire le marionnettiste, surtout qu’une telle épitaphe était bien loin de celle qu’il avait pu lire ou lui-même faire apposer sur les tombes du monde réel. Peut être aurait il du essayer un truc du genre « A mon fils, auquel une beignet de scalpel est resté au travers de la gorge. » Ou pas, finalement il était toujours trop tôt pour plaisanter avec cette mort…. Le pied de Nora fit voler en éclat l’une des pierre tombale proche de lui, il ne se sentait pas vraiment mieux, mais au moins… Il avait fait quelque chose pour essayer… D’aller mieux, chose choquante s’il en est il était plus du genre a se morfondre et se complaire dans sa douleur et son désespoir…

« Bon, par ou je commence moi, y a des trucs qu’attaquent des vivants, donc puisque je suis vivant j’ai des chances de me faire attaquer… Mais est-ce la bonne solution que d’attendre ? Non, forcément, en même temps je saurais a quoi ressemble mes adversaires j’aurais plus de facilitée a les trouver… Mais forcément comme j’ai accepté a l’arrache une mission pour des cul terreux de merde j’ai aucune idée de ce a quoi ça ressemble… enfin si y a vraiment quelque chose ce dont je doute f… »

Un son vint couper net le discours de Nora, quelque chose se déplaçait autour de lui, ou en tout cas on rampait parmi les feuilles dans les buissons alentours. L’ennemi ? Enfin ? Nora l’espérait, il s’y attendait poings serrés, genoux fléchit, il aurait sans aucun doute gagné son temps à invoquer un ou deux golems pour se battre, mais s’il faisait fausse route il ne souhaitait pas atomiser un pauvre lapin innocent et sans défense… Ou plus exactement, il ne souhaitait pas dépenser toute son énergie d’entrée de jeu et pour rien.
La surprise ce fut la première chose qui s’affiche sur le visage de Nora lorsqu’une adolescente affolée, portant des guenilles et un bras maculés de sang apparut face a lui. La jeune femme aurait pu être belle assurément, sans ces deux excroissance au niveau de son front, deux cornes a peine plus grande qu’une bosse. Cela déformait son visage et, sans la rendre hideuse, la rendait peu attirante.
Son regard était affolé elle avait peur mais de quoi ? Sûrement pas de Nora pour une fois il était sûr de pouvoir plaider non-coupables, tout comme il était sûr qu’elle était tombé la première sur ses adversaires.

« Aidez moi ! Monsieur je vous en prie ! Arrêtez ces monstres ! Je me promenez avec mon copain quand on a été attaqué par ces… ces… plantes mangeuses d’hommes ! Elles ont eu mon copain, aidez moi je ferais tout ce que vous souhaitez en échange mais aidez moi ! »

La jeune femme proposait de s’offrir en échange d’un petit peu d’aide, Nora pourtant n’avez rien demandé et rien dit, c’était blessant après s’être fait insulté de catin, par Billy qui aurait de ses nouvelles, voilà qu’a présent on le confondait avec un pervers… Certes il se baladait seul la nuit dans un cimetière, certes il était habillé de façon légèrement excentrique, mais de là a être un pervers, voilà qui été vraiment très vexant !
Il ouvrit ses bras en signe d’impuissance, bien déterminé a laisser crever la gamine, mais celle-ci se jeta sur lui, sans doute avait elle confondu le mouvement d’impuissance et d’affection. Nora plaça ses mains de chaque côté du crâne de la gamine et exerça une violente torsion qui rompit la colonne vertébrale de la pauvre créature. Une mort sans souffrance, il lui devait bien ça elle l’avait informé sur la nature des créatures qu’il devait combattre, des plantes mangeuses d’hommes. Sincèrement là Nora se sentait comme dans un mauvais film, y a-t-il scénario plus bidon que des plantes mangeuses d’hommes ?
N’étant pas jardinier Nora s’apprêtait a baisser es bras, quand face a lui surgit l’une des plantes en question.

*Merde qu’Est-ce qu’il disait le guano déjà… De tergiverser il n’est plus question, quand l’ennemi de toute sa taille nous fait front… Putain de gremlins ça veut dire quoi ça ?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 151
Date d'inscription : 04/05/2010
Age du personnage : 25

Habitué
Nora Cthullad
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 35
Renommée: 135
Honneur: 40
MessageSujet: Re: Quête [Les plantes sont méchantes !] Dim 9 Jan 2011 - 17:54
Nora faisait donc a présent face a ce qu’on l’avait envoyé chasser, détruire même. La créature faisait environ la taille de Nora a une ou deux tête prêt. De ce oint de vue elle était imposante et promettait de ne pas être simple a battre surtout que Nora ne disposait pas d’arme aussi imposante. Faîtes uniquement de lianes, de lierre et d’autre plantes rampante la créature homme-nivore ressemblez a ces monstres de vieux films, qu’on croirais fait de carton pâtes. Plus récemment on avait vu une telle créature dans Hellboy II, mais là qualité n’était pas la même, Nora aurait fuit devant le créature de Hellboy II, ici, il n’avait pas particulièrement peur, il battrait la créature c’était amplement possible. Il lui suffisait de trouver la bonne base, la bonne matière a travailler pour créer ses outils de jardinage. Bien que la pierre était omniprésente, raison de tombe vous l’aurez compris, s’il avait pu trouver un peu de métal c’aurait été parfait. Mais dans les alentours le métal semblez aussi rare qu’un arbre fruitier en pleine mer.
La créature lâcha un profond soupir, ou tut du moins exhala de l’air pestilentiel de façon bruyante. Elle devait manger au cimetière du coin tout les jours pour avoir une telle haleine, chair décomposée, moisissure et un petit quelque chose que Nora n’aurait sût définir mais qui lui rappelait l’hôpital, les médicaments. La science pouvait elle être a l’origine de ces abominations ? Et si oui des produits chimiques pouvaient ils expliquer cette odeur et le secret de leur vie ? En temps normal cela aurait vraiment intéressé Nora, mais là en l’occurrence, seul tuer la créature l’intéressait. Au moins la mission relevait désormais d’un certain intérêt il ne tuerait pas des créatures déjà mortes mais des formes de vie bien réelles. Il préférait de loin ça.
La créature face a lui laissa cette fois ci échapper un cri démoniaque, bestial, effrayant. Cela déclencha chez Nora une désagréable frisson qui remonta tout le long de son épine dorsale pour venir se perdre dans son échine, déclenchant sur tout son corps ce que l’on appelle la chair de poule. Si l’esprit du marionnettiste était enhardi et n’avait pas peur son corps lui sentait la menace omniprésente que représentait l’adversaire végétal. Voilà un point sur lequel son corps faisait preuve de plus d’instinct que son esprit. Car si le cri avait quelque peu ébranlé le corps de Nora par la peur, il avait surtout eu un autre effet.
Nora entendit venant de sa droite le même cri effrayant, qui trouva écho a gauche en même temps qu’un bruit de pas. Cette fois ci le marionnettiste ressentit quelque chose, non pas de la peur, mais un doute. Si les créatures étaient plusieurs ce qui semblait être le cas. Alors il serait bien plus difficile pour lui de s’en sortir. Face a une seule de ces créatures il pensait déjà ses chances a 50 % de survie, en bref c’était quitte ou double. Face a deux les chances étaient encore plus faibles, cela avoisinait le 25 %, si il n’y en avait que trois comme ce qu’il venait d’entendre cela donnait du 12.5 %. Mais ce n’était pas encore 0% Nora avait encore des moyens de s’en sortir. En l’occurrence cela commençait par l’invocation de ses golems.
Comme si son adversaire avait lu ou sentit la peur commencer a prendre forme dans le cœur de Nora elle hurla a nouveau et cette fois ci ce ne fut pas deux, pas trois, mais huit ou neuf cris qui lui répondirent… Les chances de survies s’amenuisaient, de 12.5% on était a présent arrivé à… Suffisamment bas pour que la fuite soit la meilleure des solutions. Surtout que les trois premiers étaient déjà arrivé et que vu les bruits de pas l’entourant la suite ne se ferait pas attendre. C’est alors que deux nouvelles têtes apparaissaient que Nora eu l’illumination il lança les chaires mortes qu’il tenait dans ses bras, c’est-à-dire le corps encore chaud de sa toute récente victime, sur les créatures lui faisant face. Bien que morte la viande devrait suffisamment les allécher. Et donc donner au marionnettiste le temps de s’enfuir.
Dévoilant subitement leur jolis crocs les bêtes se jetèrent sur la carcasse morte, bizarrement cet accès de sauvagerie laissa Nora sans voix, lui aussi était pour la cruauté et n’avait rien contre l’inhumanité, mais là, c’était de la bestialité a l’état brut effrayante terrifiante et choquante… Enfin moins que de passer une nuit avec Susan Boyle. N’écoutant alors que son courage Nora prit les jambes a son coup, il avait repéré un cabanon bien plus tôt entre les tombes, peut être trouverait il dans celui-ci de quoi s’en sortir. En tout cas Nora devait se raccrocher a ce mince espoir car si il n’y avait a l’intérieur de cette cabane rien pour le sauver alors… Bah autant positiver il était déjà dans un cimetière et vu le destin cruel que s’apprêtait a lui asséner les plantes il n’aurait pas a se soucier du coût de son enterrement.
Nora slalomait entre les tombes, les enjambant, les piétinant, par moment même les cassant en prenant appuis dessus, certaines étaient vieilles et usées. Leurs occupant devait être retourné a l’état de poussière depuis belle lurette, et c’était en général par celle la que Nora passait. Simplement parce que dans sa course casser des choses lui faisait plaisir.
C’est alors qu’il arrivait en vue du cabanon promis qu’il avisa a sa gauche une des créatures fonçant sur lui gueule béante. Bien qu’il sut pertinemment que la créature ne pouvait l’avaler tout rond il eut l’impression que la gueule faisait sa taille. Et cela raviva un peu en lui le désespoir qui commençait a s’endormir et avec toute la force que celui-ci donne il atteint enfin le cabanon a la porte… fermée.
Enfin fermée, quelque soit le cadenas il n’est rien qui puisse retenir indéfiniment le marionnettiste. Nora prit le cadenas entre ses mains et a partir du métal de celui-ci modela une petite poupée qui libéra la lourde chaîne en fer, et laissa a Nora le soin d’entrer dans le cabanon. Nora qui se saisit de la chaîne avant de refermer derrière lui la porte. Dans peu de temps une des créatures rentrerait dedans de toute ses forces, il fallait barricader et Nora ne disposait pour ce faire que d’outil de jardin en métal et en bois. Il se servit de l’un d’entre pour bloquer les poignée de la porte et enfin a l’abris il se mit a réfléchir a un plan… Qui peut être le sauverait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 151
Date d'inscription : 04/05/2010
Age du personnage : 25

Habitué
Nora Cthullad
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 35
Renommée: 135
Honneur: 40
MessageSujet: Re: Quête [Les plantes sont méchantes !] Lun 10 Jan 2011 - 13:08
Le cabanon n’était en réalité rien d’autre que quatre planche de métal posée les unes sur les autres, accompagné d’un morceau de taule pour faire le toit. .A l’intérieur les matières disponibles n’étaient guère différente, du métal et du bois, des pelles, truelles, râteau, bèche, tout ce dont a besoin un bon jardinier qui a des problèmes avec deux ou trois mauvaises herbes. Des objets qui auraient pu être totalement adaptés a la situation si les plantes auxquelles Nora était confrontés n’était pas géantes. Continuant a faire l’inventaire des objets en présence Nora tomba nez a nez avec quelque chose qu’il n’aurait jamais cru voir. Un squelette se tenait dans un coin de ce petit cabanon, assis sur une chaise et tenant entre deux de ses doigts osseux une tasse de thé. La tasse de thé fut bizarrement le détail qui frappa Nora, vous savez qu’il est des situations ou seuls les détails vous intéresse, tellement la situation en question semble incongrue. Et bien là c’était le cas.
La tasse était en porcelaine, blanche, même si la couleur s’était ternie avec le temps et était a présent plus proche du jaune. La tasse était ébréchée, de nombreuses marques apparaissaient dessus, comme si elle avait déjà été recollée… De nombreuses fois. Le dessins que l’on pouvait voir jadis dessus ne ressemblez plus vraiment a une fleur c’était de l’art cubique le squelette n’avait pas toujours du bien recoller le tout… Le squelette parlons en, il tenait la tasse a la façon lord anglais, le petit doigt écarté de la anse pour se donner un petit côté distingué. Il était assis les jambes croisé, vêtu d’une vieille redingote usée et semblait observer silencieusement Nora. Sans parler de silence de mort, il s’agissait d’un silence de plomb il n’y avait plus un bruit et ce même dehors.
C’est alors que contre toute attente le squelette laissa échapper un simple mot qui surpris Nora.

« Bonjour ! »

Un squelette qui parlait, Nora n’était certes plus a une anomalie prêt il avait bien compris que dans ce monde normal était un mot qui n’existait pas et surtout il avait compris que ce monde mettrait sa raison a rude épreuve. C’était une des raisons pour lesquels il avait d’ailleurs abandonné cette dernière. Mais un squelette capable de parler, c’était la goutte d’eau faisant débarder la vase. Surtout que celui-ci semblait carrément amical. Se sentant obligé de répondre Nora fit un effort, prenant sur lui-même et rendit sa salutation au squelette.

« Bonjour… »

Avant de se rappeler de sa mission et surtout de sa situation et de rechercher quelque chose pour s’en sortir.

« Vous semblez chercher désespérément un moyen de vous battre, vous avez rencontrez les plantes ? »

Taper la discute avec un mort, de nombreuses personne le faisait pour confesser leur pêcher, leur regrets ou parler du bon vieux temps a l’anniversaire de la disparition d’un proche. De voir le mort en question répondre, Nora devait être a peu prêt le seul homme a qui ça arrive.

« A votre avis ?
-A mon avis oui, et comme vos prédécesseurs vous ne trouverez rien qui puisse vous aider ici… La meilleure solution pour vous c’est de vous enfuir avant qu’il vous retrouve car si ils rentrent ici vous êtes cuits…
-Parlez pour vous…
-Par chance pour moi les os ne sont pas dans leur menus, surtout aujourd’hui… Donc, je n’ai rien a craindre et ce même s’ils enfoncent la porte. Vous par contre devez leur mettre l’eau a la bouche, j’aimerais pas être a votre place. »

Squelette avait raison et Nora le savait. Même si dans sa situation actuelle être au courant de ça ne l’avançait a rien… Si son interlocuteur lui avait proposé ne solution, là, là oui s’aurait été bien. Sans avoir de réelle idée Nora se mit a regrouper tout les outils contre l’une des parois, c’est alors que la créature qui devait le suivre peut avant entra dans la porte pour tenter de l’enfoncer. Il se passa alors beaucoup de chose, le manche retenant la porte laissa échapper un gémissement, menaçant de céder d’ici encore un ou deux impacts, la tasse du squelette lui échappa des mains et vint s’écraser par terre dans un vacarme effroyable.

« Et merde, je venais de la recoller… Enfin c’est signe de mauvais présage ça… Tenez regardez là, mes feuilles de thé dessines comme une tête de mort… C’est peut être pour me dire que je vais bientôt trouver l’âme sœur qu’en pensez vous ?
-Nan mais tu va la fermer ? T’as pas l’impression que je suis occuper ?
-Humpf, c’est toujours la même chose avec vous, vous venez, excitez les plantes et quand elles se défendent vous vous en prenez a moi… »

Nora secoua la tête ignorant les paroles du squelette qui s’était a présent abaissé en grommelant pour ramasser les débris de la tasse. Nora lui continuait d’empiler contre l’une des parois.

« Puis je savoir ce que vous faîtes ?
-Je sauve mon cul !
-Intéressant et comment je vous prie ?
-Tout ces outils sont fait en métal comme la parois de cette cabane je vais utiliser mes gants sur ces dîtes parois pour me sauver… Grosso modo ça va transformer les matériaux réunis en deux golems de métal parfait pour abattre mes ennemis… »

Le squelette s’approcha de lui les mains croisées dans son dos s’intéressant au travail de Nora, il avait posé les débris de la tasse sur une table en bois, depuis quand était elle là, Nora ne l’avait pas remarquée auparavant.

« Très bien donc si j’ai compris vous allez me dépouiller de mes possessions sans me demander si ça me dérange pour tuer ces plantes ?
-Euh…
-C’est bien ce que je dis, tous les mêmes… Enfin fait ça devrait autant marcher que les dix huit autres plans fumeux des dix huit autres voyageurs venus avant vous.
-Merci pour cette note optimiste que ferais je sans vous… »

Nora posa ses mains, l’une sur le tas d’outil et l’autre sur le mur de métal, c’était là qu’allait intervenir la partie la plus difficile de son plan. En théorie, en théorie seulement, le gant venait remodeler la matière c’est-à-dire qu’il pouvait se servir du métal de tout ces outils en faire une boule de méta et là en faire un golem… En pratique lui c’était toujours imaginer son pouvoir comme des fils invisibles venant découper la matière pour créer des golems, c’était la raison de l’apparence brut de ses créations. D’après le mode d’emploi c’était plus simple de directement remodeler la matière mais Nora avait encore du mal a apprivoiser ce concept, notamment pour le métal qui ne pouvait selon lui être modelé uniquement a l’aide de feu.
Il laissa alors le pouvoir de ses gants s’échapper petit a petit il sentit sa pensée sous formes de fils s’échapper de ses doigts, ce n’était pas bon. Il stoppa immédiatement son action. A l’instant même ou la créature a l’extérieur enfonçait la porte a nouveau, le manche de la pelle restant commença a céder il se plia et craqua a moitié, au prochain coup c’était sûr la porte céderait. Nora n’avait plus le temps de tergiverser il devait réussir ce qu’il entreprenait sinon le squelette aurait eu raison. Et Nora ne voulait pas qu’il ait eu raison, cela impliquait trop de désagrément. Notamment la mort…
Nora posa a nouveau ses mains sur les outils et la paroi. Il devait aborder le problème sous un autre angles il imaginait constamment des fils, mais les fils ne pouvait pas modeler la matière… Une main aurait pu la modeler plus simplement mais une main était trop complexe a manipuler… Que pouvait il faire d’autres ? C’est alors que sans le commander le pouvoir se mit a couler de ses mains, invisible pour tous sauf son maître. Ce n’était pas des fils, plutôt une sorte de substance gélatineuse. Comme du slime, mais se mouvant comme un spectre, sans jamais toucher le sol. Le slime s’enfonça dans la paroi et Nora vit le mur commencer a se déformer, il avait trouver la solution, ou plutôt on venait de la lui montrer. De son autre mains il commença a refaçonner les outils, son temps était compter, les bruits de charge de la plante se faisait de plus en plus forts. Le premier golem prenait forme, une sorte de surfeur d’argent mais avec des pelles coupantes a la places des mains, le deuxième était plus massif plus large d’épaule et ses mains étaient des truelles tranchante elles aussi.

« Bien… je suis prêt… »

La cabane avait subit de sérieux dommage elle menaçait de s’écrouler a présent que l’un de ses mur avait disparu. La porte s’ouvrit soudain avec fracas, la cabane entière grinça. Le premier duel s’annonçait rapide, Nora n’aurait que une ou deux minutes pour en finir, avant de sortir de la cabane…

« Bien, ami végétal, laisse moi te présenter ma main droite, le Pellator ! Et la gauche, Pentatruelle. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Quête [Les plantes sont méchantes !] Aujourd'hui à 13:15
Revenir en haut Aller en bas

Quête [Les plantes sont méchantes !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Cimetière de Dreamland-