Haut
Bas

Partagez

[Quête] Des Fleurs pour des Etoiles (PV : Kira Takumi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Quête] Des Fleurs pour des Etoiles (PV : Kira Takumi) [Quête] Des Fleurs pour des Etoiles (PV : Kira Takumi) - Page 2 EmptyDim 6 Fév 2011 - 1:05
Malgré le fait que je sois complètement tirailler dans tout les sens, je commençais largement a perdre patience, mais quand mon regard se porta sur un homme qui me semblait vraiment familier, je ne put retenir un cri de surprise, ce qui d'ailleurs inquiétais mes deux chevaliers servants qui continuaient a se battre, il est clair que franchement tout ça n'aidait pas.

Mamadou me chuchotait a l'oreille des envies et des mots doux, et comme ma couverture était d'être sa compagne, je ne pouvais qu'exprimer des sourires qui semblaient vraiment convainquant, car le Baron semblait un peu contrarié que les messes basses de mon compagnon, me fassent rire ou me fasse réagir, je comprenais maintenant pourquoi Lafrite m'avait mise en garde.
Mais tout ça allait trop loin, et il fallait croire que le chevalier blanc venait au triple galop a ma rencontre, sur son sublime... non... hideux destrier vert..., pourtant, je fis celle qui ne le connaissait pas, sinon ma couverture n'aurait pas survécu très longtemps. Et Mamadou semblait un peu agité en voyant Myriam, je pris la main de mon affreux compagnon, pour lui demander ce qu'il se passait, mais ce dernier me rassura.

Évidement quand je vis Myriam se rapprocher de moi, mon cœur bondissait dans ma poitrine, mais pourtant, il fallait que je fasse mine de rien, mais rien que de le voir se rapprocher de moi, était comme si les portes de la Liberté s'ouvrait en grands, je le trouvais majestueux a souhait, si j'aurais put, je me serais jeter dans les bras, lui aurait embrasser comme jamais, mais c'était le choix que j'avais fais et j'assumais tout mes choix , même si je regrettais maintenant que notre "relation" avait plus qu'évoluer.
Pourtant rien que son nom pour se présenter, me fit rire intérieurement, Mr maxwell et pourquoi pas, monsieur Oncle Ben's, non mais, pourtant le repas se passa plutôt bien, mais au lieu de deux cavaliers, m'en voila avec trois et je peux vous dire, que je n'osais regarder que mon assiette, pourtant Lafrite faisait tout se qu'il pouvais pour me distraire et le baron semblait totalement captiver par Myriam, ça me laissait souffler un peu, pourtant, juste au moment ou mon regard se porta sur mon "époux", je fus presque ravi que ce dernier me reluque tel un ado en regardant un superbe film porno, j'en profita pour lui lancer un regard plus que désireuse, que ce dernier soit a la place de Lafrite, pour que je puisse laisser ma main explorer ces cuisses, le toucher, et peut être bien plus... Oups.. pardon, je m'égare, pourtant l'envie était la, je me mordit la lèvre inférieur pour lui montrer que mes pensées étaient toute dirigée vers lui, malgré le fait que je ne disait rien, et que je jouais l'ignorance, pourtant j'étais sur qu'il se posaient surement des questions.
Cependant, je me devais de jouer ce rôle, qui lentement m'oppressait, je sentais les mains de Lafrite continuer a me toucher les hanches, les cuisses, malgré le fait qu'il sentent les couteaux le long de ma cuisse, j'angoissais qu'il les découvre.

Soudainement, Myriam se leva, je redressa ma tête, est ce qu'il savait, qu'il ressentait que Lafrite me touchait a l'abri des regards, sous la nappe?... surement...mais la coupe de champagne semblait être une diversion ou pas... la était la question... tiens... enfin bref...
Je cherchais du regard ce qu'il faisait ou ce qu'il entreprenait de faire, mais quelle fit ma surprise, quand ce dernier se dirigea vers Lafrite, et lui balança le champagne, bombe lacrymo plus un poing dans la figure.

- Mais qu'est ce que tu fais!!!???

Bon la réponse fut bien plus que je l'espérais certes... mais bon.... La Baron s'excitait comme un malade sur le dancefloor, enfin... voila... Myriam avait tout déclencher et ceux d'un seul coup, au lieu d'attendre, que la plupart des invités soit partis, qu'on se retrouve seul face à eux, mais non!!! monsieur fait ça a sa manière!!!.

- Pour être dans la merde on l'est! espèce de tête de nœud!!! >< tu pouvais pas attendre!!!! v'la dans quoi tu nous met! tu connais pas la discrétion!!! espèce de pervers! tu va voir quand nous serons seul!! tu aura intérêt a m'enlever cette robe avec les dents!!! enfin, si elle existe encore!!

J'aurais voulut le gifler, mais d'un coté, la liberté ouvrait ces portes...enfin pas si ouvertes que ça en voyant ce qui arrivaient vers nous, sans trop réfléchir, j'enlevai mes mitaines pour ne pas les abimer.

-Bah voila de la compagnie! et merde!! Discrétion zéro...

Évidement, quand cela est votre premier combat dans Dreamland, vous ne savez pas comment réagir, comment invoquer son pouvoir, mais dans un sens, l'excitation, l'adrénaline me faisait le plus grand bien, je n'avais pas peur, bon d'accord voir tout pleins de garde armée jusqu'aux dents, ça effraie, mais je me sentais en confiance, comme si une force inconnue me disait tout va bien, je sentais que mon corps se réchauffait, plus fortement dans mon bras droit, je le regardais sans trop comprendre, et pourtant, un sourire machiavélique se forma sur mon visage, des flammes brulaient dans mes yeux, je sentais le pouvoir danser, dans chaque partielle de mon corps, dans chaque muscle, chaque extrémité.
Bizarrement, je savais ce que je pouvais faire, et jusqu'où je peux aller, mais mon attention se porta sur l'entrée, des hommes accourraient de toute parts, et si on ne les empêchaient pas d'avancer, nous serions encercler, tout a coup, mon bras s'enflamma, puis le feu léchant ma peau se glissa dans ma main. Ma pensée m'avait aider a résoudre le problème, pour au moins être tranquille, tout en regardant le feu, je le toucha du bout des doigts.

- J'ai compris!

Puis, je pris cette flamme qui dansait langoureusement sur ma peau, pour la lancer vers la porte, un mur de feu totalement banale bloqua l'issue, et pourtant, je savais qu'il ne durait pas longtemps, je n'avais contrôler ça, et pourtant, l'impression que j'avais était que ce mur tiendrait que quelques minutes, pour le reste, il fallait que je trouve un autre truc pour continuer dans cette lancée.

- Myriam! on n'a peu de temps avant que le mur ne soit plus un obstacle!!

Cependant, ce n'est pas ça qui m'avait arrêter pour aller faire travailler mes poings et uppercut sur deux vilains gardes, tout en réfléchissant a une autre possibilité de resserrer l'étreinte du mur qui lentement perdait de sa puissance. Pourtant, je savais que je pouvais trouver une autre parade mais tout de suite, il fallait qu'on réduise déjà la bonne vingtaine de gardes qui fonçaient vers nous, malgré le mur de flamme, je vis que le Baron qui partait dans son coin.

- Le baron, se fait la malle!!! Et merde!!! qu'est ce qu'on fait?!!
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Quête] Des Fleurs pour des Etoiles (PV : Kira Takumi) [Quête] Des Fleurs pour des Etoiles (PV : Kira Takumi) - Page 2 EmptyLun 7 Fév 2011 - 13:51
Saloperie de foutu pourri de Lafrite ! Cet espèce de bouffon avait réussi à me mettre en rogne ! Est-ce qu'au moins il sait ce que sa fait d'avoir à tenter d'avouer son amour en comparant à une femme à un Gyôza cet enfoiré ? Jamais de ma vie je n'avait eu autant de mal à parler en présence d'une femme qu'a ce moment la et ce dernier s'était permis d'éprouver de la facilité avec elle devant moi ! Non mais quel culot je vous jure ! Cela n'empêche que j'étais déjà assez excité comme sa par la tenue de Kira, et il fallait que ce cuistot à deux ronds en rajoute une couche ! Il y'allait avoir beaucoup de grabuge dans cette pièce et autant dire que ce Baron de mes deux pouvait rapidement nous envoyer ses copains les gardes que cela ne changerait pas la donne ! Lorsque la colère commençait à me prendre, me calmer était compliqué ! Très compliqué même je dois avouer et je devenait très souvent impulsif à un point inimaginable, capable d'être une véritable tête de mule en puissance qui n'as plus qu'une idée en tête lorsqu'il se fixe un objectif, et si ce dernier était d'éclater l'aristo à moustache, alors je l'éclaterait quoi qu'il advienne.

Kira avait clairement souligné le fait que j'étais une tête de nœud en puissance et autant dire qu'elle n'avait probablement pas tort sur ce fait qui restait irrévocable quand à mes actions toutes plus imprévisibles les unes que les autres. Elle souligna également un fait qui m'amusait d'autant plus qu'il faisait partie de mes envies du moment, celui de lui arracher sa robe et de lui faire l'amour sur l'instant ! Mais il était bien évident que le baron en notre présence ne valait pas la peine que je sorte mon engin en sa présence ! Il décèderait sans doute sur le champ en voyant le monstre qui se cachait dans les méandres de mon caleçon noir à motifs japonais.

-Toi et moi on aura une petite discussion après qu'on en ai terminé ici ma petite ! Il me semble bien que la tête de nœud soit quelque peu en rogne tu vois ? Alors comme tu me dit que je vais voir quelque chose quand nous serons tout les deux, y'a plutôt intérêt que ce quelque chose soit une compensation suffisante au fait que tu sois arriver ici aux bras de ce connard plutôt qu'aux miens !

Alors que les bruits de pas s'empressaient dans les couloirs alertés par une alarme qui venait de retentir dans tout le jardin, les gardes du Baron s'ameutaient dans le Hall alors que Kira semblait désireuse de trouver le moyen d'user de son pouvoir jusqu'à ce que je vois une flamme sortir de son bras ce qui m'étonna fortement de me trouver en compagnie d'une contrôleuse de feu, l'une des castes de voyageurs les plus redoutés de Dreamland, mais cela ne manqua pas de me faire avoir un rictus amusé du fait que ma petite amie était donc l'une des cibles recherchés par le Royaume du Feu qui envoyait régulièrement ses voyageurs trouver les possesseurs de ce pouvoir si particulier et dévastateur. Alors que je croyait que la Miss Briquet n'allait pas réussir à faire une flamme capable d'allumer une cigarette, je fût très étonné de voir qu'elle put créer un mur de flamme devant la porte de la salle à manger en enlevant ses mitaines. C'est alors qu'elle se mit à hurler que le Baron était entrain de se faire la malle et en effet, ce dernier semblait vouloir quitter la pièce pour ne pas avoir à nous affronter mais je n'allait pas le laisser faire pour autant.

Montant sur la table avec mes Rollers et décrochant mon fouet de ma ceinture, je lançant ce dernier en l'air qui alla s'accrocher à un lustre se trouvant non loin de moi afin que mes pieds puissent quitter le sol en me balançant de droite à gauche avec le lustre dont les nombreuses bougies sous verre tintaient alors que cette valse me permis simplement de pouvoir me projeter en avant en direction du Baron qui me regarda d'un air amusé alors que j'arrivai sur lui en position de la bombe détendant l'une de mes jambes accompagnée de l'un de mes roller pour lui assener un coup de pied direct qu'il esquiva en sortant de sa manche une lame secrète qu'il planta dans ma jambe , cette dernière se mettant à saigner, me faisant grimacer quelque peu mais ne me faisant pas perdre mon objectif qui était désormais au corps à corps avec moi , et de mon autre jambe libre lui envoya un coup de genou bien placé dans le ventre pour le plaquer contre le mur qui se trouvait derrière lui relâchant une forte dose de son souffle sous l'effet du choc alors que je continuait par un balayage de ses jambes avec ma jambe blessée qui me faisait encore mal et saignait de plus en plus, mais envoya l'aristocrate à terre, me laissant le soin de l'achever par un coup de poing. Cependant mon poing lever ne fit pas l'unanimité et des Gardes qui étaient sortie de nulle part venaient de me tazzer en traitre, cherchant à me massacrer alors que j'étais à terre, ils aidèrent le Baron à se relever, alors que j'eus quelques peines à me remettre sur pied, du moins, sur roues, je me risquait à recevoir un coup de matraque dans la tête, alors que Kira me sauva In-Extremis en jouant avec son feu comme l'allumeuse qu'elle était.

-Tu pourra considérer que ce sauvetage mérite amplement que j'arrache ta robe !

Qu'est ce qu'on pouvait faire face à ce surnombre de vigiles qui ne cherchaient qu'a à nous tuer ? Les retardés étaient sans doute la meilleure solution dans l'instant et il y'avait et pour cela j'avais une légère idée ! Il y'avait un meuble non loin de moi ou devait sans nul doute se trouver un peu de vaisselle ! Je me dirigeait vers cette armoire et en ouvrit la porte pour voir le contenu de cette dernière et comme je le pensait, il y'avait la entreposer de nombreuses piles d'assiettes que je pris en les utilisant comme des Frisbee en direction des lustres pour dégommer les bougies les unes après les autres et faire tomber de nombreux morceaux de verre sur les vigiles qui se protégeaient les yeux pour éviter de se faire du mal, puis j'en profitait alors pour demander à Kira d'enflammer ces salopards qui étaient trop élancés pour pouvoir s'arrêter à temps afin d'esquiver les flammes de Kira qui commençaient à consumer les costumes des vigiles qui se déshabillaient les unes après les autres exposant aux yeux pervers de Kira leurs musculatures bien sculptés.

-Merde je pensait pas que ces dingues sauraient se battre en Slip ! Bon Dieu y'en a même un qui pue sous les bras !

Le Baron ne semblait pas décidé à reculer devant nous et en utilisant ses pouvoirs, commençait à attirer les lustres vers lui en créant une force magnétique qui laissait des ondes s'éparpiller dans la salle, créant un bazar sans nom lorsque Kira et moi même ayons à esquiver les objets métalliques de la pièce tels que les chandeliers, les chandeliers, tisonniers, les couteaux et fourchettes, les pelles à tartes, sans compter les accessoires de beauté de Kira. La vague d'objets volants non identifiés était rapide et tout éviter était vraiment désespéré mais je tentait par tout les moyens possible de renvoyer ces choses d'où elles venaient par des coups de pieds puissants ainsi que des coups de fouets.

-Si sa continue comme il va même détruire les plinthes et faire s'éffondrer la pièce ! Il faut faire quelque chose Kira pour contrer les vigiles et passer jusqu'au baron !

La bande d'homme en Slip se dirigeait vers nous à vivre allures, leurs tazzeurs en main prêt à nous électrifier comme il se doit, il ne fallait pas que nous laissions cela se produire et autant dire que les combattre n'était pas une partie de plaisir ave toute ces choses qui volaient. Au final je me retrouvait avec trois couteaux dans le dos ainsi que deux fourchettes dans un bras, ce qui me fit hurler de douleur, me pliant au sol alors qu'ils s'approchaient de moi avec leurs armes électriques, je n'eut que le temps de faire claquer mes mains l'une dans l'autre pour que d'une fumée noire soit libérée une épaisse machoire qui se mit à courir droit devant elle, entrainant avec elle la jambe d'un homme qui fût broyée sous le coup, libérant ainsi le reste d'un corps reptilien massif et écailleux d'une couleur bleu sombre.

-Téra...xyl

-Myriam ! C'est de m'invoquer qui te fait cet effet la ?

-Quoi ?

-T'as la trique mon pote !




Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Quête] Des Fleurs pour des Etoiles (PV : Kira Takumi) [Quête] Des Fleurs pour des Etoiles (PV : Kira Takumi) - Page 2 EmptyMer 23 Mar 2011 - 15:53
Est ce qu'il nous avait mentis? surement, On ne vous a jamais dit que les chevaliers de conte de fée venait sauvée la douce et frêle princesse sur un sublime destrier blancs dans sa plus belle armure?...Si, ils nous ont même lobotomiser le cerveau et quand on voit le résultat, l'effet de recul se fait immédiatement...quoique il y a bien quelque chose de blancs... ouais mais non... ça marche pas; Si?
Bref avec tout ça... je voyais pas ou la petite discussion allait se faire... et puis pourquoi une discussion, je n'avais rien fait!!! Non mais ohh!!!.Je suis aussi innocente qu'un ange, c'est possible, oui! et puis pourquoi me faire culpabiliser!!!, je pouvais pas savoir que tout ça allait évoluer...Ahhh!!! il m'énerve!!!et puis de toute manière, je ne regrette rien.
Mais le voir dans cette état d'énervement ou jalousie, était plutôt sexy, et le voir jouer a Tarzan avec le lustre, avec son fouet... quoi?! un FOUET!!!!!! j'adore!!!!! je veux!!!., je me demande même si il me le prêterai tiens. D'ailleurs, il manquait deux truc, oui vous savez ce sublime petit animal qui appelle communément un chimpanzé et les fringues ne s'accordaient vraiment pas, ou était le morceau de tissu imitation peau de bête!!??? le stéréotype de l'homme de la jungle!!!.
Pourtant tout en le regardant du coin de l'œil, Oui une femme peut faire plusieurs choses en même temps, ça vous épate?, je le sais. Je sentais que quelque chose allait arriver, mais ce n'étais pas vers moi, mais vers lui, et ma crainte fut bonne, je le voyais entrain de se faire prendre une bonne raclée enfin il était blesser, Quoi il est blesser!!!!!!

*Je vais les achever, les faire griller !!!!!!*

Faut parfois croire que mes pensées quelques peu meurtrières servaient bien car a peine le temps de trouver quelque chose a faire, qu'une autre flamme se forma et s'abattit sur des méchants, vilains qui voulais encore lui faire du mal. Mais j'étais plus que satisfaite de ce tir peu calculer et heureusement Myriam n'avait rien... sinon je crois pas que le service des grands bruler existe dans le coin.

- J'adore sauver les hommes en détresse!!

Non mais c'est pas logiquement le contraire?!!!et puis il avait interêt a me l'arracher cette foutue robe!!! quoique... j'aime bien la tenue en fait, je devrai peut être la garder, Non?, elle est plutôt bien...mais au lieu de parler mode, autant s'interesser a ce que faisait ma tendre princesse...d'ailleurs, on voyait bien qu'elle... opus pardon, qu'il avait l'habitude de combattre et surtout son ingéniosité enfin je crois... car jouer a lancer des assiettes, c'était facile... POULE!!! et PAN!!.
Pourtant, il fallait croire que le travail d'équipe se faisait d'un naturel assez flippant, dans un sens, je savais a l'avance ce que je devais faire pour aider ma princesse en détresse, et pourtant, il m'ordonnait des trucs!!! Non mais ohhh!!!!A contre cœur mais surtout un peu en colère, je m'exécuta.
Et fallait croire que ces gardes étaient largement mieux bâtie que Myriam, j'aurais bien voulus m'en approcher pour jouer avec, les faire danser mais faut croire que Tarzan commençait a fort bien me cerner... Arf... je pouvais plus jouer sans qu'il me sort des blagues pourries... d'ailleurs comment savait il , qu'un des gardes puait sous les bras?? son pouvoir était d'avoir ces 5 sens super développer??... genre un superman rater car il ne peux pas voler etc...
Cependant le délice fut de bien courte durée, le baron s'excitait, et son pouvoir se fit vite sentir, car tout les objets métalliques devenaient des objets qui pouvait soit vous tuer, vous assommez, vous faire mal etc... et bien évidement les couteaux a ma cuisse, se mettrait a tremblez, au point de me couper, je souffrais en silence, mais ça fait mal... j'étais partie pour avoir une belle cicatrice moi... Arf... pourquoi j'ai eu l'idée de les porter ici ces couteaux de malheurs!!!.
Pourtant j'essayais tant bien que mal a esquiver les objets, les bloquer avec des assiettes, des tables, et les gardes qui... malgré qu'ils soit en boxer, ou slip super sexy continuait a se battre,fallait les bloquer, ça c'est sur... mais ne sachant pas ou était mes limites, je savais pas trop quoi lancer.

haha!! t'es Marrant!! les bloquer!!et puis quoi encore!!?? tu veux un barbecue?!...Merde!... Ok... je vais essayer!!!

C'est pas que je commençais largement a m'énerver, mais d'un coté, j'étais pas trop rassurée, de plus avec la douleurs dans ma cuisse, ça m'aidait pas...je sentais le sang couler le long de ma cuisse, pourtant, il fallait bloquer tout ça et les vigiles.
Et la instinctivement,je fis un truc hors du commun, une couronne de flamme se forma autour des vigiles, les flammes dansaient, rien que de les voir, je sentais leurs chaleurs, leurs températures, pourtant, rien qu'en restant le plus concentré possible, je me sentais faible, transpirait, vacillante... pourtant tout en prenant appuie sur une chaise, je restait debout tout en continuant de regarder cette couronne.

- J'espère... que ça t'ira...

Malgré le fait que ça me pompait de l'énergie...il me fallait rester en alerte, et ne pas m'avouer faible pour le moment, d'ailleurs des que mon regard se posa sur Myriam ( Ma princesse en détresse) était toucher et qu'est ce que c'était que ça!!!???
Oui!! ça!!! un énorme sac à main d'un bleu sombre!!! pourtant tout en restant le plus concentré, j'essayai de me rapprocher de Myriam et de ce truc très imposant! et puis c'est quoi ce nom... tout droit tiré d'une pub pour un dentifrice... Téraxyl??? et pourquoi pas... aquafresh, colgate, ou alors le meilleur ou pas... Signal...
En plus il parle, l'animal!!!! bizarrement Myriam n'était plus Tarzan... mais l'homme des marais pourri et puant...et comment ça il a la trique...quand je baissa mon regards sur le pantalon de Myriam, j'en resta bouffe bée!!

-Et Bah, si on m'avait dit qu'un sac à main, te ferai un max d'effet, je l'aurai jamais cru!je suis peut être pas celle qui te faut...

Bizarrement, ça refroidit, et on se pose un max de question, comment un homme peut bander en voyant un reptile et puis surtout en ce moment!!! ce n'était pas tip top quand même, on était quand même en pleins combat.

- Je vais panser tes blessures!

Oui, il faut faire arrêter le saignements, sinon il allait y rester ou pas... je déchira les pan de ma robe, pour panser ces blessures pendant que son sac à main ambulant faisait ce qu'il avait a faire...c'est clair que ça sentait le carnage.
Puis une fois finie, je m'écarta et repartie me battre même si je me savais un peu plus faible, mais même si les vigiles étaient confiner et ne voyait rien. Rien ne pouvait retenir la couronne de feu le plus longtemps.

Myriam occupe toi, du baron, je m'occupe des vigiles!

Je savais bien que si je me recevais un coup de Teaser, je le sentirai passer, mais sur ce coup, il fallait être intelligent, puis, j'enlevai les couteaux légèrement couvert de sang, qui se trouvaient sur ma cuisse, puis les fis glisser sur le sol.

- Occupe tant!! ^^

Pendant ce temps la , ma couronne s'estompa lentement, les vigiles étaient un peu désorienté et luisant de transpirations et prêt a foncer sur n'importe qui.. quoique en voyant l'imposant reptile, leurs choix fut plus sur moi!

- Et bien messieurs, quel délicieux choix vous avez fait la... ou pas...

- Tu va voir pétasse!!


Pétasse??!! Moi?? c'est impossible!! bien que le narguer ne ferais qu'envenimer les choses, ces messieurs se dirigeait vers moi, d'ailleurs, je les attendaient de pieds fermes, dans mon plan un peu trop judicieux a mon gout, les pièces de l'échiquier étaient toute a leurs places.
L'homme le plus survolté s'approcha, tout en mettant a profit tout ce dont j'avais appris, tel que art martiaux et autres technique de combats que je maitrisais assez bien. Je l'invita a danser si je pouvais le dire ainsi, et la danse fut un peu trop brutale, car peu après tout les restes des vigiles vinrent nous rejoindre... bon, il faut admettre que recevoir des coups faisaient super mal! Ils n'y allaient pas de main mortes ces petits cons!!! j'étais sure que des ecchymose allait ornée mon corps et mon visage, mais bon... au moins j'en ai assommer quelques uns...

- Bon, maintenant assez jouer!!

Je ne sais pas si dans mon regard, la haine se voyait, mais en tout cas, vu que j'en avait reçu des verte et des pas mures, j'étais très contrariée, et une femme contrarié et encore colère... peut être votre pire cauchemar.
Mes poings qui étaient fermer depuis le début de la confrontation avec les vigiles, s'ouvrirent, et laissa échapper des petites boules noires et plates en un nombres incalculables, quand elles touchèrent les vigiles, ces derniers dansèrent, ils brulaient... pourtant, je ne vis pas le reste... car ma vision se troubla, j'avais beau lutter, je n'y arrivai pas... je tomba...j'avais essayer de lutter mais faut croire, que je n'étais pas si forte comme je le croyais... les vigiles m'avaient bien eut... Arf... les salops!!!
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Quête] Des Fleurs pour des Etoiles (PV : Kira Takumi) [Quête] Des Fleurs pour des Etoiles (PV : Kira Takumi) - Page 2 EmptyMar 29 Mar 2011 - 12:00
Non mais sérieusement ! on avait pas idée de me foutre autant la honte devant une femme ! Cette saloperie à écaille avait décider de me prendre la tête dès son invocation et autant dire que sa n'allait pas se passer tout seul entre lui et moi, car déjà qu'il arrivait que nos relations lui et moi étaient plutôt conflictuelles, je crois que la coopération n'allait pas se faire de bon train. Cependant, il savait ce qu'il avait à faire et se précipitait en quelques instants sur les vigiles armés de leur Tazeurs, et ouvra grand la machoire pour leur faire comprendre que leur faible centaine de kilos ne suffirait pas à donner du mal à ses dents pour broyer leur corps gonflés par le bodybuilding.

-Imbécile verdâtre ! Tu me fout pas la trique ! Non mais t'as cru quoi toi ? Tu mériterait que je te bouffe en soupe !


-Arrête de piailler sale gosse, tu me fatigue, laisse moi m'occuper d'eux et casse toi t'occuper du Baron


-Mamamia ! Sa tourne au vinaigre pour moi ! Mais je ne suis pas vaincu ! Ciao les blaireaux


-Mais il va pas s'arrêter de courir ce clown ! J'en ai ma claque de lui !


Alors que je cherchait un moyen de passer ces gorilles pour rattraper notre cible, une couronne de flamme encercla les vigiles et je me tournait alors en direction de Kira qui semblait être celle qui avait engendrer ce brasier de flammes dansantes au gré des mouvements des vigiles retenus prisonnier par la peur de se retrouver carboniser par le pouvoir d'une contrôleuse de feu. Kira semblait vraiment chaude comme la braise et s'enflammait déjà à l'idée de s'occuper des gros tas de muscle désormais déshabillés par le feu, complètement déstabilisés par leur nudité. De la ou j'était je ne pensait pas que je pourrait voir kira se débattre dans la salle à manger car ce qui ressemblait en fait à un plancher n'était en réalité que des vitres teintés visible par le couloir dans lequel je me trouvait, ce dernier orné lui même de vitraux et d'écrans de surveillance. Jean-Claude qui se trouvait à mes pieds reprit sa forme de lézard par sa propre initiative et ne me laissa pas d'autre choix que celui de me porter. Je ne comprenais pas ce qui poussait ce dernier à agir de la sorte, mais il semblait agir étrangement, et de plus, le plus préoccupant dans tout cela était que son troisième oeil venait de s'ouvrir, brillant d'une lueur dorée, aucune pupille n'était visible mais ce qui semblait attirer ce dernier qui avait perdu beaucoup d'énergie lors de sa fusion à mes pieds, c'était la lumière provoqué par les écrans et les lustres environnants.

-C'est quoi ce délire ? depuis quand mon lézard fait lampadaire ?


Ce que je ne comprenais venait petit à petit à prendre tout son sens, et c'est dans ce genre de moment la que l'ont peut réellement apprécier la nature et ses mystères ! Ce qui se passait alors que nous coursions le Baron Blanket de Vô était tout simplement que Jean-Claude se nourrissait en transformant la lumière en nutriments, lui permettant ainsi d'entamer sa croissance pour le faire grossir un peu plus, un phénomène qui s'apparente à la Photosynthèse mais implanter dans le corps d'un animal. Maintenant que j'y repensait, Jean-Claude faisait partie d'une race de lézard millénaire qui d'après les dires de certains zoologues, vivrait depuis la préhistoire en se nourrissant de lumière par le biais d'un troisième oeil. C'était lui mon véritable emblème, mon lézard qui forgerait ma réputation de meilleur invocateur de Dreamland, Jean-Claude le Sphénodon.

-Bon sang ! Il a encore grossit ! Et il semble avancer plus vite ! YEAH JEAN CLAUDE RENTRE LUI DANS LE LARD !


-Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa...Il me rattrape !


-Les Carottes sont cuites Blanket ! Je vais te réduire en purée !


Le baron semblait se diriger vers une sorte de pièce semblable à une cuisine gigantesque dans laquelle se trouvait de nombreuses étagères et placards poussiéreux la ou des cuisinier avaient pris peur en voyant mon sphénodon qui les regardaient de son oeil perçant. Descendant du dos de ces derniers, je pensait que maintenant Kira aurait probablement quelques facilités à s'occuper des vigiles si Téraxyl s'était amuser à les manger, alors en faisant quelques signes, je révoquait le Crocodile qui normalement devait disparaître de la grande salle à manger. Cela fait, je reposait enfin la main à terre en déversant mon pouvoir pour que le Crocodile vienne à moi, et c'est un Myriam essoufflé qui allait commencer un combat qui n'était pas avare en surprises. Le baron ne tarda pas à recommencer à user de son pouvoir sur les différents couteaux de la pièce qui se mirent à voler dans ma direction par le biais du pouvoir de répulsion que possédait cette ordure de moustachu.

Aucune raison pour moi de le laisser en vie car il possédait les fleurs Kyuhane que nous convoitions tant et mes lézards avaient bien compris qu'il était grand temps pour eux de vraiment servir à quelque chose. Ce fût Téraxyl le premier à me défendre en levant sa queue en l'air pour qu'elle se voit prise pour cible des lames aiguisés qui finirent par se planter dans ses écailles, le faisant tréssailler quelque peu malgré le fait qu'il avançait encore et encore vers Blanket qui reculait pour éviter de se faire bouffer. Ma seule réaction fût de sortit mon fouet pour attraper un pied de table et amener cette table jusqu'à moi pour que les couteaux se plante dans le bois et non dans mon corps. Est-ce que cet aristocrate voulait vraiment me tuer ? il semblait pressé dans sa façon de faire et cela pouvait facilement lui porter préjudice mais la ou son pouvoir commençait à me rendre fou, c'était le fait qu'il pouvait utiliser l'attraction et la répulsion comme bon lui semblait et donc faire revenir les couteaux vers lui mais également attirer tout les métaux que j'avais sur moi. Mon corps me faisait souffrir et l'ennemi le voyait bien, et en profiter pour se former une armée de couverts de table pour me perforer de toute part par une salve d'attaque qui me fit prendre la fuite en roulant par terre pour me mettre à couvert derrière une cuisinière sur laquelle j'allumais le gaz pour tenter de nous faire suffoquer tout les deux au bout d'un certain temps. Ce charognard rigolait en me voyant dans une si piteuse situation et utiliser son attirance pour faire bouger la cuisinière vers lui afin de m'obliger à sortir pour que je puisse me diriger vers la sortie en révoquant les deux lézards pour lancer une bombe de gaz lacrymogène fournit par Alice dans la salle, espérant que l'inflammable allait finir par avoir l'effet voulu, mais au final...rien du tout... aucune explosion et je remarquais alors que la bombe de gaz se trouvait dans les mains du baron, loin de la cuisinière, et sur le coup je laissait échapper un long "Merde" avant de renvoyer Téraxyl au combat, m'agrippant sur ce dernier en chargeant le Baron qui m'envoya le mobilier de la cuisine à la figure avec son pouvoir de répulsion. Je manquait encore cruellement d'expérience selon lui mais il avait tout de même daigné me complimenter sur le courage que j'avais de l'affronter en duel dans une pièce ou les métaux étaient omniprésents.


"J'ai jamais pu blairer les moustachus dans ton genre ! Le seul que j'ai trouvé à peu près potable c'était Super Mario !"


Sautant du dos de Téraxyl en attrapant deux couteaux de cuisine, je me mit à courir vers le Baron en agrippant fortement mes armes qu'il tenta de prendre par le biais de son pouvoir, et mon corps devint sur le coup de plus en plus lourd et je sentait que mes forces étaient toutes dirigés vers la Terre mais au même moment, mon crocodile ouvrit grand la gueule sur le Baron qui commençait à avoir peur et se déconcentra quelques instants, relâchant la pression qu'il exerçait sur moi, il n'avais plus qu'à bien se tenir, mais il n'avait pas dis son dernier mot il fallait croire...


"MYRIAM !!! AU DESSUS DE NOUS !!!"


"Vous avez perdus !! Votre négligence va vous couter la vie ! Hahahahahahahahahah"


Le plafond était recouvert de couteaux et fourchettes et tout ces ustensiles de cuisine commençaient à nous tomber dessus comme une pluie d'armes blanches qui allait perforer de partout.


"MYRIAM SAUVE TOI !!!!"

"TERAXYL !!! BOUGE TOI DE LA TU VA TE FAIRE EMPALER !!!"


"Casse toi sale braillard !!!! Si je me fait embrocher je ne ferait que retarder la prochaine fois ou tu m'invoquera alors que si c'est toi tu ne m'invoquera plus jamais !"


"Révocation !"

"Myr...."

Le crocodile disparu dans un nuage de fumée alors que les couteaux et fourchettes me tombaient dessus en pluie que je n'avais pas vraiment d'autre choix d'esquiver que par le fait de me cacher dans un chariot repas en repliant quelque peu mon corps qui était à l'étroit. Le Chariot repas se mit à rouler en direction du baron alors que les tintements des pointes de fer sur mon véhicule improviser se répétaient de plus en plus comme la grêle tentant de transpercer le toit d'une maison. Arrivé au niveau du Baron celui ci repoussa le chariot de fer une nouvelle fois et je sortit de ce dernier à quelques centimètres de lui , les mains jointes en libérant du pouvoir avec un rictus carnassier sur le visage qui fit comprendre au baron que les prochaines secondes allaient être pour lui un véritable carnage. Le crocodile apparut une nouvelle fois et sa gueule ne fit pas de détail et attrapa le bras gauche de l'aristocrate pour le broyer net d'un seul et unique coup, de mâchoire, laissant jaillir un geyser de sang de son corps, le faisant tomber à terre alors que je m'effondrait à mon tour sous le trop plein de pouvoir employée dans le combat.

-Téra...xyl...Tue-le...

La suite aurait été délectable à voir mais le sang jaillissait désormais de partout et le crocodile s'en donnait à cœur joie, sous les hurlements d'effroi de l'homme dont on pouvait entendre les os craqués sous la puissance des crocs du Crocodile. Ce dernier était entrain de finir le travail alors que ma vue se troublait petit à petit et que mes forces manquaient cruellement pour que je puisse encore tenir sur mes jambes. Le crocodile m'attrapa alors sur son dos alors que je commençait à sombrer dans l'inconscience et commença à remonter le couloir que nous avions emprunter pour me mener à Kira...
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Quête] Des Fleurs pour des Etoiles (PV : Kira Takumi) [Quête] Des Fleurs pour des Etoiles (PV : Kira Takumi) - Page 2 EmptySam 7 Mai 2011 - 18:11
Pourquoi tout était noir dans ma tête? pourquoi mon corps me semble si lourd??... que c'était il passer??...Étais je retournée dans la vie réelle ou alors étais je encore à Dreamland ??.
Non! il ne faut pas que le rêve se termine!Comment ferais je pour retrouver Myriam dans le monde réel?! je ne savais rien sur lui!!comment faire?! Il fallait que j'en sois sur!! il faut que je le vois!.

* Allez ouvre les yeux! Idiote!!!*

Bizarrement, je doutais....mais bon, quand j'ouvris les yeux, tout était comme je l'avais laisser, enfin, je veux dire que j'étais encore sur Dreamland, c'était un bon point.Mais ma pluie de cendre était toujours en action, et elle avait tout dévaster, tout semblait vide de vie , des corps carboniser gisait sur le sol, l'odeur était plus que nauséabonde, limite écœurante , tout semblait avoir périls dans cette attaque... Wouahh c'est moi qui ai fait ça!!!!????, j'y crois pas!!!.
Putain, ça dégomme un max!!!mais.... Myriam!!!??, l'angoisse monta en flèche...avait il été consumer comme les autres?L'avais je tuer??Non!!!!!!!... pas lui!! pour une fois que je tombe sur un mec intéressant!!...

Je me sentais dépérir suite a cette image, plutôt violente, pourtant, je me rappelais très bien qu'il y avait son sac a main ambulant, très... mais très imposant avec lui!.
Le fait d'avoir explorer enfin ce qu'il restait de la pièce, je me rendit très vite compte que rien, de semblable avec un reptile était présent. Me voici pour l'instant rassurer, pourtant, il fallait que je sorte de la pour trouver Myriam!,il était devenu ma seule priorité pour le moment, je m'en foutais des fleurs, du baron mal lécher et j'en passe!!, un sentiment de peur me pris l'estomac, pourtant même en ayant regarder les alentour, pour me rassurer, je sentais bien comme un gout amer dans la bouche.Il fallait que je me lève!.

Mon corps semblait si lourd, et la douleur des coups reçut auparavant, me faisait souffrir, j'avais au moins une voir deux cotes de cassée, a en juger, la douleur et le fait que ma respiration était courte, du sang coulait sur mon visage, j'allais surement repartir avec de superbes ecchymoses et coupures... Arfff.Ces salops ne m'avaient pas ratée!!, j'avais cette atroce pensée qu'on m'avait arracher les membres uns par uns, quand a ma sublime tenue... bah... je me demande comment elle a résister, malgré qu'elle était déchirer et moi partiellement couverte de suie, je me trouvais plutôt bien.. oui! il faut bien trouver un point positive quand on est au plus bas! ce n'est pas interdit de s'admirer un peu ( XD).

Avec lenteur mais aussi avec acharnement, je me redressa pour m'asseoir, chose qui semble si facile pourtant la, faut dire que je n'ai jamais mis autant de temps pour m'asseoir, Arfff, s'en ai presque affligeant!!.
Une fois assise, je porta ma main sur mes cotes, tout en essayant de faire un résumé des événements, des corps carboniser, les meubles n'était plus que des morceaux de bois rougissant, moi en plein milieu...bon, autant ne pas s'avouer vaincu et bouger son cul au lieu de devenir pessimiste.
Après plusieurs essaies, me voici debout quoiqu'un peu chancelante, bizarrement je commençais à maudire cette maison de luxe... dont le propriétaire Blanket n'avait aucun gout en matière de déco, autant appeler Valerie damidot pour donner un coup de jeune...Ahhhhh, pourquoi je parle d'elle moi maintenant!!!!! ( >< ).
Toutes mes pensées étaient diriger vers l'homme qui faisait battre mon cœur, tout en effaçant le plus de doutes possible; puis tout à coup, des bruits presque inaudible... était ce mon intuition ou alors ma folie?... je sais pas, mais en tout cas, si j'étais Jeanne d'arc - merde, on va me bruler vif!!!... ah bah non, je crains rien... xD - , je le saurais,cependant, j'étais quasi certaine que Myriam serait la ou le bruit était... fallait juste trouver, d'ailleurs pourquoi avait il une maison aussi grande!!! non, mais ce n'est pas croyable!! y a de quoi se perdre ma parole!!! il est ou le plan, ou je sais pas le GPS! Arfff...

Ce n'était pas une maison, mais plutôt un labyrinthe!!, j'avais beau ouvrir des portes, rien ne me montrait ce dont j'avais besoin, et mon besoin le plus vital était un homme à la longue chevelure blanche, d'un fouet et tout le tralala, pourtant, a force de chercher quelques choses, on ne trouve pas! c'est vrai !!! c'est véridique!, je suis sur que ça le fait a tout le monde, bah moi la, à cet instant, c'était ça!. Pourquoi??? Car au lieu de trouver Myriam, j'ai trouvée autre chose tout aussi intéressant!!!

- J'y crois pas!!!

Fallait croire que par moment, se perdre avait du bon!, en ouvrant une porte totalement par hasard , je tombais comme par enchantement,( ou pas), sur une serre! oui une serre!! et que trouve t’ont en générale dans les serres??? Des fleurs!! mais la, ce n'était pas n'importe quelles fleurs!. A en juger la clarté de la pièce, j'avais comme l'impression d'être en plein soleil, alors qu'au moment même du temps, il faisait nuit!!, mais ce n'était pas tout!! bah oui!! faut bien en rajouter un peu sinon c'est limite has been!!.
En plus d'être éblouie comme si , j'avais rencontré le très haut aux porte du paradis, il y avait au dessus des fleurs comme des nuages d'arc en ciel ( oui, je sais ça existe pas!!! mais tout existe à Dreamland!!! xDD ) et la, je restait devant tout en y restant bouche bée...et la question que se pose est, comment je vais faire!!??.
Pourtant, tout en me rapprochant des parterres de fleurs, je les observa, leurs formes étaient très classiques, elles avaient ce coté, pâquerette. a vrai dire, j'en étais déçut, je m'attendais à beaucoup mieux!!! Normale!! direz vous!! On se bat comme des damnés, on repart avec des coups et tout le tralala, et la quand on vois les fleurs, on se dit " tout ça, pour ça!" Elle est ou l'arnaque!!!!????

- C'est ça?! mais c'est nul...

Bon maintenant autant faire le travail pour lequel on est payer!, mais comment les prendre, A moins d'être Macgyver, j'avais l'idée mais la réaliser était autre chose!!! mais ou est Dean Anderson
quand on a besoin!!!!???. Cependant, je regarda alors les alentours et quelques chose attira mon regard, une énorme boite avec des ampoules incrustée, sur le couvercle de ce dernier, un interrupteur pour allumer la lumière, et avec des roulettes!Bah voila ce qu'il me fallait!!

- Dean tu est un dieu!!!

Avec hâte mais aussi avec précaution, je pris des fleurs et les posa délicatement dans la boite!mais le sport c'est bien , mais j'avais encore plus mal, mais bon, c'est pour la bonne cause!

Tout en marchant lentement, en me tenant les cotes et poussant l'énorme boite... ( y a pas à dire, comme voleuse, y a pas plus voyant ), je tendis l'oreille le plus possible pour entendre un autre bruit, mais le seul bruit que j'entendais était celui de mes chaussures a talon et des roulettes...tout en me tenant, contre un mur, j'enlevais alors ces chaussures de malheur, pour être certaine que le prochain son qui viendrait a mes oreilles ne seront pas celui de mes pas.
Puis un autre bruit... j'essayais d’accélérer le pas, puis un grognement, je dirai même des râlements, la voix était rauque et poussait des grognement bizarres,une bête?!, cependant, je restait sur mes gardes, je me cala contre le mur, tout en prenant soin que l'énorme boite ne me trahirais pas, et me concentra le plus possible; tout en essayant de produire du feu... bon autant dire que ce n'était pas une réussite... une toute petite boule de feu se créa mais vraiment petite, genre une bille...

-Et bah voila! tu as voulus te la jouer super héros et regarde toi! j'y obliger de te porter... c'est affligeant, et ma dignité t'en fait quoi!?? hein... bien sur..., tu me réponds pas...pffff, t'a de la chance que je n'ai plus faim, je t'aurais bouffer!!!...bon, elle est ou ta rouquine?ça se trouve les vigiles lui ont régler son compte.

Pendant un instant, je me posa des questions,c'est qui, qui parle ainsi... mais cette voix! je l'avais déjà entendue, mais était ce bien ce que je pensais...Allez, on est des winneurs ou on l'est pas!.
Je pris une grande respiration... enfin j'essayais... je me mit face à l'ennemi et quand mon regard se posa sur l'imposant Crocodile, ma boule de feu s'estompa dans les airs, tout à coup, je sentis mes jambes vaciller, et hop! me voici a terre... assise, en regardant le crocodile. Ce dernier me regarda d'un air en veut tu en voila, et s'arrêta face a moi.

-Bah tiens,v' la rouquine! bizarre que tu sois encore en vie... faut croire que les vigiles ont été nuls,bon, c'est pas que tu me bloque le passage, mais il pèse!


-Yehh, tu me parle pas comme ça!


* t'a de la chance que je puisse pas produire de quoi te faire flamber!!! >< *

Mais quel caractère de merde, non mais ohh!!!, forcément pour le répondant pas besoin d’énergie, ça se fait tout seul. Mais quand il me dit qu'il pèse, je releva très vite la tête, et me releva sur le coup, et bien sur... je me fit mal... j'avais oublier mes cotes cassé.
Tout en voyant la chevelure de Myriam, les larmes se mirent a couler, était il mort??, j'osais à peine le toucher... mais quand je vis qu'il respirait encore, ce fut vite des larmes de joie qui coulèrent.

-Myriam! comment va t"il?

-Comme tu le vois, il est juste inconscient, mais t'inquiète, il est solide malgré son frêle physique.

J'étais plus que soulagée, mais maintenant, il fallait sortir d'ici, mais la mission n'était toujours pas terminer...

-Et le baron?

-Dans mon estomac!

Je le regarda, stupéfait... ce crocodile avait il un estomac sans fin!!??, il n'est pas le genre des animaux qu'on trouve comme les parcs lui, ah ça non!!, il se limite pas a un régime alimentaire draconien! le salop!!, quoiqu'en regardant, bien, il ferait une superbe paire de chaussure, doublé d'un sac dernier cri et voir même un chapeau, faut vite que j'appelle Yves St laurent... ah merde... il est mort celui la!!... hum... Gautier!! oui lui!!...bref... il n'est pas l'heure pour les réjouissances ou les blagues pourries.
Il fallait réfléchir... , la santé de mon compagnon, était bien plus importante, mais les fleurs aussi...on devait partir d'ici, et repartir à l’hôtel pour soigner ce dernier, mais est ce que se trimballer avec un gigantesque reptile ne serait pas anormal?... Arf.. et puis merde...quand il n'y a pas le choix, bah on fait avec.

- Vu l'état de Myriam,on rentre a l’hôtel.

A vrai dire, je ne laissais pas trop le choix à l'énorme paire de botte ambulant, ils nous faillaient rentrer en urgence, et profiter de l'obscurité pour éviter de créer une émeute. Malgré la douleur qu'émettait mon corps, je continuais à marcher, tout en prenant sur moi pour ne pas m’effondrer devant l'ignoble reptile qui semble être carnivore de sur-croix et son régime alimentaire qui était pour le moment au summum, je vous le donne dans le mille, le corps humain comme met de premier choix!!, bon la tout de suite, on n'a plus envie d'être au coté de cet animal.
Cependant, le meilleure choix serait de rentrée au plus vite, au vue de nos état précaire, certes... mais quand même, je ne suis pas sur de pouvoir trouver un chauffeur, vu le boucan et le super ménage express dans la maison, ils ont tous fuit comme des lapins...tout en cherchant un moyen de locomotion, je me cassais la tête, puis mon regard se posa sur l'énorme reptile, une idée totalement saugrenue fut vite son apparition.

- Dis moi, vu ton imposante stature, tu peux porter plusieurs personnes?

- Bah oui! c'est évident

- Très bien dans ce cas, direction l’hôtel!, tu te débrouille mais tu nous sort de la!! et n'oublie pas, de la discrétion, et en prime tu prend l'énorme boite dans ta gueule et surtout ne la ferme pas!! Sinon on est dans la merde!

Oui, la on se dit, non mais qui elle se prends celle la!?; elle se la joue petit chef ou dompteur a ces heures perdues!. Oui!! vous pouvez! surtout quand on voit le mastodonte qu' on a coté, personnellement, on fait pas son malin. C'est alors que je pris place tout en prenant soin, de tenir Myriam contre moi et surtout sans lui faire le moindre mal. Le crocodile poussait des grognement de mécontentement, mais fit quand même ce que je lui avais dit.

Une fois trouver la sortie, il emprunta un chemin que je connaissais pas, il se mis directement dans le canal.. quand l'eau me toucha, je fit la grimace, l'eau était gelée, l'odeur n'en parlons pas, instinctivement, je remonta les pan de ma robe, qui il fallait le dire, était au départ assez potable, mais maintenant cette dernière avais rendue l’âme... je ne suis pas même pas sur que le pressing pourrais faire quelques choses. Une fois arrivé, en ville, certains passants restaient bouche bée de voir l'imposant mastodonte, monté par deux personnes, j'ai même cru entendre un " Mon dieu!!! la légende est vrai!!!!"..; autant dire que les gens sont cons, de croire a n'importe quoi!!, n'ont il jamais vu de reptile, je me demande encore, comment peuvent ils être surpris!? surtout quand on vit a Dreamland!... ah lalala les gens, ils se surprenne toujours pour un rien.
Une fois arrivé devant l’hôtel, les quelques passant poussaient des hurlements, quand au reptile, il se donnait a cœur joie, déjà que son imposante gueule étaient ouverte pour porter le paquet, il en profitait pour... comment dire... sourire? en gros pour montrer ces dents très aiguisé...largement, exaspérer, je haussa les épaules... discrétion zéro, identique à son maitre, pour ça, au moins , ils se ressemblent.
Suite au cri plus que remarqués des passants, le réceptionniste sortie en courant en tenant son pantalon, et à en voir ce dernier ouvert..; je vous laisse imaginer la suite... quand il vit l'énorme reptile, il en lâcha son pantalon, et se pissa dessus...la, bizarrement on trouve plus rien à redire..; je crois que le coup de la déesse de la luxure ne fonctionnera pas.

- Brrr neugrrrr gggfffff !

- Rohhh oui c'est bon, tu est vraiment casse pied ma parole!

Bon la , vous vous dites, mais comment elle a compris ce charabia sortie tout droit on ne sais ou? bah, je vous répondrait tout simplement, je sais pas... un décodeur spéciale peut être...Tout en descendant, tant bien que mal de l'énorme animal écailleux, je regarda alors, le jeune homme d'un air assez suppliant... ce dernier malgré le fait qu'il soit a moitié a poil, accourut tout de suite, afin de m'aider, une grimace alors, se dessina sur mon visage.

- Vous avez l'air de souffrir... que c'est il passé?

- Tu te rappelle ce que je t'ai dit précédemment... oui? bon alors pas de question; maintenant fait ce que je te dit.

L'homme hocha la tête, parée à entendre mes instructions, je lui montra Myriam tout en lui disant de le porter afin de l'emmener dans la chambre, pour le soigner. L'homme se rhabilla avec hâte, tout en ne prenant pas compte, du fait qu'il s'était uriner dessus... laissons les préjuger de coté, et faisons comme si de rien n'était.
Une fois que l'homme porta Myriam, je me tourna vers Teraxyl, tout en me tenant sur lui, la douleurs devenait de plus en plus atroce et je me sentais faible, pourtant j'essayais de faire en sorte qu'il n'y vois que du feu.

- merci Teraxyl, tu peux te révoquer seul?

- hum!.

- Très bien, au faite passe chez Alice Blanche et rapporte lui l'énorme boite! et ne la broie surtout pas!et ensuite révoque toi!! mais toujours dans la discrétion!...

Le crocodile me regarda un moment, puis partie en disant des trucs incomprehensible, le réceptionniste revient en courant, puis me regarda en attendant mes instructions... alalala, il ne peux rien faire de lui même celui la!, je lui dit alors t'appeler un médecin, mais qu'il fallait qu'il vienne et vite!. Sans rechigné, ce dernier courut s'en occuper, pendant ce temps, je monta dans la chambre,tout était comme on l'avais laisser, tout était à sa place, rien n'avais bouger. Quelques peu attristée, j'avançais vers le lit, toucha le visage inconscient de Myriam qui semblait tellement paisible, pourtant j'angoissais a l'idée qu'il ne se réveille pas...
Oui Kira a un coté protecteur mais aussi très nana... ça a beau être un garçon manqué dans ces actions, qu'elle n'en ai pas moins femme.

Tout à coup, une personne toqua a la porte, je tourna la tête et vit , le jeune homme boutonneux de l'accueil, laver et changer, me regardant d'un air désolé à souhait... je me releva tant bien que mal.

- Le médecin arrive dans peu de temps...

- très bien merci...

- Vous êtes sure que vous allez bien... vous êtes pale comme un linge...

- Euh... oui... ça va aller, surveillez Mon époux s'il vous plait... je vais allez me rafraichir.

L'homme acquiesça et me remplaça au chevet de Myriam, pendant ce temps, je me dirigea vers la salle de bain, me déshabilla et vu avec stupeur que mon corps était couvert de bleues, c'était pas jolie a voir... je tourna alors la tête pour voir Myriam et que vois je??... le pervers de réceptionniste me regardait... bah quoi, il n'avais jamais vu de corps?!!quoique c'est possible, vu comment il jubile devant un vieux magazine porno... l'homme détourna vite la tête, dans la hâte,je me lava le visage et enfila un short en jean, mit une chemise noir et parti me remettre a ma précédente place, je me mit alors a caresser le visage de Myriam, puis le réceptionniste me regarda a nouveau, d'un air triste.

- Vous êtes sur que ça va?... j'ai vu vos marques sur votre corps... je sais que je ne doit vous demander, mais peut être que le médecin pourrait vous auscultez...

- T'inquiète pas... pour le moment seul mon époux m'importe, je verrai pour moi plus tard.

Je m’efforçai de lui faire un sourire rassurant, je le voyais bien qu'il était aussi apeurer qu'un chien ayant été frapper par son maitre, puis le médecin entra, en voyant Myriam allonger sur le lit, il s'occupa très vite de lui, il avait compris l'urgence, le réceptionniste profita de l'arrivée du médecin pour s'éclipser, moi de mon coté, je regardais le médecin s'affairer, je voyais seulement ces mains, je n'osais même pas quitter Myriam des yeux, j'étais dans l'attente d'un signe, d'un mouvement de sa part... mais toujours rien...

- Va t il s'en sortir?

- Bien sur, madame, ne vous inquiétez pas... par contre, j'aimerai vous ausculter une fois que j'aurai finie, je vous trouve bien pâle.


- Mais non, ce n' est pas la peine...


- Écoutez mon devoir est de m'occuper des gens qui en ont besoin, je me fiche de savoir comment vous avez fait cela, moi, je vois que votre état est aussi urgent que celui du jeune homme allonger, donc vous allez me laisser faire mon travail.

Je ne trouva rien à redire... on sentait bien à quel point, je n'avais plus aucune force pour dire quoique ce soit... je me sentais presque inutile, une fois que le médecin est finie, il s'occupa de moi, tout en ayant un regard plutôt perplexe, il recousu les entailles, pansa les blessures, en gros, il fit son travail. Obéissante, je me laissa faire, et trouvait toujours rien à redire, à vrai dire, je n'avais que Myriam dans la tête, et je ne pouvais détacher les yeux du lit, la peur me nouait l'estomac, j'avais cette boule énorme qui ne cessait d'être présente.

Une fois l'auscultation terminée, le médecin repartie comme il était venu, je ne savais plus quoi faire, pourtant la quête n'étais pas terminer pour autant, c'est alors que je pris le combiné, appela Alice et lui fit un rapport détaillé de la situation. Inquiète, elle me fit savoir, qu'elle avait eu une de ces peur en voyant l"énorme reptile et qu'elle avait récupérer le colis, mais aussi qu'elle viendrait prendre des nouvelles dès que Myriam aurait ouvert les yeux et qu'elle allait nous faire apporter de la nourriture afin de nous restaurer et prendre des forces, je la remercia, puis raccrocha. Je m'approcha alors de Myriam, lui déposa un baiser sur chaque paupière, puis je accroupie, lui pris la main, tout en attendant un quelconque signe de réveil... j'étais épuiser, a bout de force, pourtant malgré cela, je restais la, a regarder la poitrine de mon époux qui se levait, se baissait, tout ça pour me rassurer encore et encore... c'est limite stupide, hein?... mais bon, on ne se refait pas... j'avais déjà perdu ma famille et mon grands frère et la, Myriam... je crois que je ne tiendrai pas... une seconde fois, j'avais beau avoir un moral d'acier, ce dernier avait aussi ces failles, et ces failles était en générale, ma plus grande force.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Quête] Des Fleurs pour des Etoiles (PV : Kira Takumi) [Quête] Des Fleurs pour des Etoiles (PV : Kira Takumi) - Page 2 EmptySam 16 Juil 2011 - 0:38
Il y-a vraiment des jours où l'ont aimerait se laisser partir dans un sommeil profond, tout sa pour se dire que la lâcheté n'était pas qu'une vertu, mais bel et bien l'échappatoire à toute forme de conflit tel qu'elle soit. Qu'il s'agisse d'un acte de mauvais genre, on passe au delà des manières car en se rendant rebelle, on sait qu'on pourra se préserver une once d'intimité dans nos modes de vies et au final, on en vient toujours au même point, préférer sauver sa propre vie avant de sauver la vie d'un autre qui gouvernait nos journées et rythmais nos années comme si nous faisions tous partie d'une hiérarchie gigantesque que l 'ont appel l'humanité. La ou je me trouvais tout semblait se noircir et je sentait que petit à petit mon cœur faiblissait alors qu'une silhouette semblait pourtant venir à mon secours, une silhouette qui posa d'ailleurs son énorme paire de seins sur mon visage sans doute sans faire attention, et cela pour sentir si mon pouls était encore présent, et la seule qui pouvait avoir ce bonnet de soutien gorge c'était bien évidemment Kira, ce qui me soulagea sur le coup avant que je ne devienne complètement inconscient et sombre dans le noir total.

Qu'est ce que c'était que cette lumière ? je voyait mon corps se déplacer alors que tout était entrain de s’effondrer sans que je ne puisse me débattre, trop affaiblit par le combat qui m'avais opposé à Blanket de Vô. Je ne m'étais jamais sentit aussi faible depuis bien longtemps et dans mon lit, je devais sans aucun doute avoir de nombreuses sueurs froides du fait que ce rêve semblait bien partit pour devenir un cauchemar, mais au dernier moment, le peu de sensation qui me restait encore avant mon coma était une main qui se plaça dans la mienne et serra mes doigts le plus possible pour me maintenir entre la vie et la mort, et cette main était si douce et si délicate que j'en avais presque oublier la délectation de pouvoir ressentir des choses aussi forte pour une personne. A l'adolescence je n'étais pas franchement doué avec les femmes car quelque peu rebelle, enfin même beaucoup je dois l'avouer, j'étais bien trop chiant et crâneur pour que l'ont puisse me supporter et cela ne s'est pas vraiment encore réduit à néant de nos jours car je garde encore au fond de moi cette âme d'enfant provocateur et dynamique tout en aillant pris une pointe de maturité en grandissant mais je ne me doutait pas que changer pouvait m'ouvrir des portes vers des sensations si fortes que celles d'une simple main dans une autre.

Je n'étais pas sur le sol, c'était un fait et pourtant je sentait la main de Kira, cette belle voyageuse dont j'étais épris étais encore là à me soutenir alors que j'étais à l'agonie et malgré tout ce noir, je voyait encore ces flammes verdâtres qui brûlaient à l'intérieur de moi, mais qu'étaient-elles ? De quoi s'agissait-il ? Est ce que c'était un rêve dans un autre rêve ? Je n'étais pas vraiment sûre de moi mais il me semblait bien ressentir dans ces flammes une sorte de présence inhumaine qui grognait et extirpait une respiration rauque et je ne compris que peu de temps après que ces flammes représentait alors mon pouvoir qui était encore en cours d'utilisation par le fait que Teraxyl n'avais pas été révoqué et que c'était donc lui qui nous portait Kira et moi-même alors que les écailles de la bête me faisait tout de même un peu mal au dos. Tout ce dont j'arrivais à percevoir n'était que des bribes du paysages de par mes yeux qui eux même n'arrivaient pas à se fermer totalement. Je perdit connaissance quelques minutes plus tard après avoir cracher beaucoup de sang et mon réveil ne se fit que quelques heures plus tard alors que j'étais dans une chambre d'Hotel en compagnie d'un médecin qui me surveillait. J'entendais de l'eau qui coulait dehors et ne pût m'empêcher de penser que la pluie était bien le seul climat qui allait avec la mélancolie du moment mais le plus important dans tout cela était que Kira avait sût me tirer d'affaire avec brio et qu'il fallait que je la remercie pour ce qu'elle avais fait pour moi. Je devais me lever mais je remarquait en retirant la couverture de mon torse que ce dernier était couvert de bandages et que mon corps me faisait incroyablement mal.

"Myriam tu va bien ? je suis si contente que tu te sois réveillé, mais fait gaffe tout de même car je te rappel que t'es blessé"

"Je vous en prie ne bouger pas s'il vous plait ! Vous êtes gravement blessé Monsieur Myriam !"

"Ouais...je suis blessé...mais je suis un voyageur tu vois ! Alors file moi une clope !"

la demoiselle à la chevelure flamboyante s'exécuta et me donna une cigarette qui se trouvait sur la table de chevet mais grimaçait en me disant d'un air quelque peu apeuré que fumer avec mon état actuel ne pourrait que nuire à ma santé après seulement quelques minutes pendant lesquels j'ai dût faire un forcing impressionnant sur son mental qui ne semblait pas prêt à acceder à ma requête, mais même si malgré tout elle rétorquait et menaçait de me baffer une fois que j'irais mieux, je lui proposait de le faire après cette cigarette et malgré tout, elle refusait, ce qui ne me fit même pas sourire, mais m'incita plutôt à allumer un peu plus vite la rouquine afin de tirer une latte sur une cigarette prise par la force, après avoir encore plus agraver l'état de mon corps en lui ayant peloter les seins pour la rendre vulnérable, avant de ne jeter un regard désapprobateur à Kira en niant ses expressions par un rapide changement d'horizon pour projeter ma vue sur le plafond en lui tenant un discours...

"Dreamland n'est pas un terrain de jeu pour les enfants ! On est tous des moutons parqués dans un enclos avec ces ligues qui régissent la population ! Aujourd'hui t'aura beau être premier, alors on cherchera à prendre ta place et tu dégustera sévèrement jusqu'à ce que tu redevienne un pauvre rêveur innocent qui à sa petite vie merdique dans le monde réel. T'aura beau t'en foutre de ces ligues, sa changera pas la donne et les gens pourchasseront toujours leurs rêves de gloire et viendront t'en mettre plein la tronche quoi que t'en dise ! des fractures y'en aura des tas ! Des ruptures de ligaments pourra y'en avoir des centaines aussi et du sang, il en coulera des litres, mais si tu t'arrête de marcher, alors c'est la fin de ton aventure ! Tu pige ?"

"Monsieur Myriam..."

"T'es une sacré veinarde d'être tombée sur moi Kira ! T'es une pyromane de bas étage et t'as pas l’étoffe d'un incendiaire ! Alors toi et moi on est pareil ! Tu veut atteindre un but ? Alors on va passer un marché toi et moi ! Si je progresse, y'a intérêt que tu progresse en même temps que moi ! Okay ? Le feu c'est un art ! on cherche des truc à brûler pour parfaire la destruction, et ben être un voyageur c'est la même chose ! On cherche des aventures pour devenir plus puissants ! Le jour ou tu sera devenue une contrôleuse au plus haut de ton art, alors je serais rendu au sommet de la Ligue S !"

"Ne te la joue pas comme si t'étais capable de faire mieux que moi parce que tu sais invoquer tes sacs à mains ! En plus comme t'es si fort et si capable de résister à toutes tes lésions, va falloir assumer et arracher ma robe illico presto ! T'aura jamais autant souffert de ta vie qu'aujourd'hui et on verra si après m'avoir satisfaite tu sera toujours aussi sûre de toi enfoiré !"

Le médecin voyant qu'on l'avait totalement zappé s'était terré dans un coin de la chambre et une ombre flottait au dessus de sa tête comme un air de malheur et de solitude d'être un personnage de second rôle qui n'avais rien à faire dans la scène. Ce dernier se releva et pris la porte alors que je poussait mes premiers cris de douleurs lorsque la rouquine se jeta sur moi à califourchon et m'écrasa le diaphragme en me faisant hurler de douleur, ce qui résonnait dans tout l'hotel juste avant qu'elle ne m'oblige à arracher ses vêtements alors que son état était presque aussi critique que le mien et que nous nous apprêtions donc à passer notre première nuit d'amour avec un corps en kit à monter Ikéa. Mais tout est bien qui finit bien car malgré tout les fleurs avaient été rendu et la récompense avait été mériter pour nous et il allait bientôt falloir que le réveil se fasse et que nos corps se sépare jusqu'à la prochaine nuit ou nous penserons l'un à l'autre pour nous retrouver dans de folles aventure dans le monde onirique de Dreamland.




Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Quête] Des Fleurs pour des Etoiles (PV : Kira Takumi) [Quête] Des Fleurs pour des Etoiles (PV : Kira Takumi) - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas

[Quête] Des Fleurs pour des Etoiles (PV : Kira Takumi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2 :: Gastropolis-