Haut
Bas

Partagez|

Assassin's Creed

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Messages : 307
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 23

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 900
Honneur: 185
MessageSujet: Assassin's Creed Mar 5 Oct 2010 - 19:33

Encore une journée banale, ennuyeuse. Juste une envie: me coucher au plus vite et me retrouver dans dreamland. Je mis mon réveil, vérifiais si je n’avais manqué aucun appel . Apparemment non .Je me couchais et tentais de m’endormir, un moustique était en train de tourner autour de moi et le ZzzzzzZZZzzzzz Interminable me stressais et m’empêchais de fermer l’œil. J’allumais la lumière, il était la au coin du mur. Je pris ma chaussure et l’écrasais avec fierté .

-Je t’ai eu !
Un léger grattement me parvins. Mina mon petit chat grattait à la porte, j’ouvrais, laissais passer l’animal et refermais derrière Lui. J'éteint la lumière et m’installais dans les draps, mon chat à mes pieds, son ronronnement régulier me berçait et me fit m’endormir plus vite .


J’arrivais dans un monde des plus étrange. Il y avait foule et beaucoup ressemblaient à des chats . Certains voyageurs et rêveurs se trouvaient ici puisqu'il ne ressemblaient aucunement à des chats mais plus à des êtres humains. Je me trouvais dans une rue marchande et au loin je crus distinguer des tours avec des drapeaux accrochées aux paratonnerres, sûrement un château. Je commençais à avancer du mieux que je pouvais dans cette foule. Des marchands ambulants m’abordaient me criant aux oreilles que leurs produits étaient les moins chèrs du royaume. En m’excusant, je m’écartais, l’un de ces vendeurs en profita pour me coller des petites oreilles de chat sur la tête. Je le remerciais, il me dit que pour moi c’était gratuit. Mes oreilles sifflaient dangereusement; trop de monde, trop de bruit, trop de tout . Je continuais de marcher dans la rue, le château se trouvait à présent à ma droite. Je tournais donc dans une petite ruelle, retombais sur une grande rue qui ce coup ci allait vers le château . A côté, un vendeur de miroirs j'en profitais pour m'observer dans le reflet . Je portais un jean bleu délavée avec un débardeur blanc, mes cheveux était coiffés en tresse sur le côté surplombés de mes petite oreilles de chat. Le palais n’était à présent plus très loin de ma position, plus j’avançais et plus je remarquais avec surprise qu’il y avait beaucoup de gardse armés jusqu’aux dents. Que pouvait il bien se préparer dans ce royaume de folie? J’étais à présent en face des grilles du château, immense, magnifique un vrai palais de princesse. Je m’avançais vers les gardes qui me regardaient avec des yeux noirs.

"Excusez moi mais que se passe t’il ici, comment se fait il qu’autant de garde soit réunis au même endroit ?!

Vous n’êtes pas au courant ? Nous fêtons cette nuit le 100eme anniversaires de notre grand roi Raphaelo le nombre de gardes ne vous regarde pas et puis d’abord qui êtes vous ?

Je suis une jeune voyageuse" Les gardes se regardèrent puis l’un me dit :

"Vous êtes une voyageuse, nous recherchons justement des voyageurs pour la protection de notre souverain" je n’entendis pas la suite, un jeune homme se cogna à moi par inadvertance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Assassin's Creed Mer 6 Oct 2010 - 19:43
Ma nuit commençait à peine à Dreamland et je stagnait au Royaume des chats. Cela faisait déja quelques heures que j'était assis sur cette colline à fabuler et regarder les étoiles en me disant que j'était dans un monde ou tout pouvait arriver. Dans la ville, il y'avait un certain nombre de voyageurs qui semblaient rassemblés près du palais du Roi Raphaelo et la garde était vraiment imposante, mais elle ne le semblait pas tant qu'on savait la raison de ma visite en ce lieu. Mon visage à moitié caché par le masque que je portait sur le visage ornée de clous se mit à regarder un peu plus au loin dans la ville, puis envoyant ma main dans la poche de mon manteau noir aux inscriptions très peu catholiques, j'en retirait une cigarette qui s'éleva du paquet et vint à la portée à ma bouche, l'allumant avec un briquet en faisant une cloche avec ma main, je tirait rapidement une latte en soufflant un nuage de fumer, me ressassant des pensées sur la scène qui m'avait fait venir ici.

-Sérieux...ces sacs à puces sont censés être des créatures mythiques de Dreamland, mais tout ce que je voit, c'est que je me retrouve mèler à leurs conneries de chasse à l'Assassin.

Je me relevait sans avoir à utiliser mes mains puis sauta sur des arbres étranges en formes de pelotes de laine afin d'arriver rapidement dans la grande ville qui abritait les grands Lord Félins. En chemin, la plupart des chats parlaient de cet homme qui cherchait à s'en prendre au Roi Raphaelo, mais d'après les informations que j'engrangeait par mes écoutes indiscrètes des passant insouciants, l'Assassin avait été contraint de prendre la fuite la dernière fois, par un échec dans ses tactiques de discrétion mais avait tout de même réussi à s'infiltrer dans le palais à un étage proche de la chambre du Roi. L'homme à qui je devait avoir affaire était surement un spécialiste et rien que le fait d'imaginer qu'il pouvait se faufiler silencieusement quelque part me rendait presque paranoïaque, mais malgré tout, j'avait vu des choses similaires à de l'assassinat silencieux, car ce qui avait couter une jambe à ma pauvre mère était également la machoire d'un tueur silencieux. Il allait voir ce qu'il allait...

-Aîe ! Oh Excuse miss, j'était dans mes pensées je t'ai pas vu arrivée ! T'es la pour le tueur toi aussi ? On peut faire équipe si sa te tente, sa nous permettra peut être d'être plus intelligents que cette bande de Glands qui cherchent à rouler solo ! Au passage moi c'est Myriam
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 307
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 23

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 900
Honneur: 185
MessageSujet: Re: Assassin's Creed Ven 8 Oct 2010 - 22:34
L'homme qui venait de me rentrer dedans avait de longs cheveux blanc tout brillant une folle envie de les touchées me prie mais je me retint il commença a me parler :

"-Aîe ! Oh Excuse miss, j'était dans mes pensées je t'ai pas vu arrivée ! T'es la pour le tueur toi aussi ? On peut faire équipe si sa te tente, sa nous permettra peut être d'être plus intelligents que cette bande de Glands qui cherchent à rouler solo ! Au passage moi c'est Myriam

Il dit tout cela en reprenant une latte de sa foutu cigarette ! Je lui arrachais de la bouche avant qu'il n'est pu dire quoi que ce soit . Je tirais une latte et la jetais par terre en l'ecrabouillant de toute mes forces !

Oh mais c'est infecte comment peut tu fumer cela ? ! C'est pas bon pour la santé Mr Myriam! Oui moi aussi je suis la pour le tueur moi c'est Hikari, je n'ai vu que des pauvres voyageurs bien trop orgeuilleux en arrivant ici ce sera donc un plaisir de faire équipe avec toi tu a l'air plus intélligent que les autres !C'est avec joie que j'accepte ta proposition lui dit je en souriant !

Il me fixais, a travers un magnifique masque orné de clous mais j'entrevoyais ses yeux sombres surement choqué par mon acte mais bon il fallais bien qu'il comprenne que c'était pour son bien ses poumons devaient être salement ammoché !

-Oh et puis ca va ce petit regard noir un je veux bien faire équipe avec toi mais la cigarette c'est obligatoirement interdit don't smoke mon grand sauf si ca t'aide a réfléchir dans ce cas la vas y fume !

J'adorais son style véstimentaire dans le genre goth il y avais pas mieux mais ca lui donnait un air mystérieux ce qui me donnais encore plus envie de le connaitre que pouvait bien être sa phobie? étrange .




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Assassin's Creed Sam 9 Oct 2010 - 17:42
Cette fille est vraiment secouée du Bulbe ! Elle ne manque pas de culot à m'arracher ma clope de la bouche et l'écraser sous mes yeux. Je ne savait même pas si elle était vraiment la pour la chasse à l'assassin, mais elle venait de comettre sa première erreur de la journée. Si elle avait été un insecte je l'aurait surement écraser de la même manière qu'elle l'a fait avec ma cigarette, mais fort heureusement je pouvait en ressortir une autre de mon paquet et l'allumer afin de la fumée de nouveaux.

*Ptain dans quelle merdier je me suis encore fourré moi...Va pas falloir qu'elle me gave ou sa va finir façon hachi parmentier cette histoire, mais bon...ne faisont pas trop de vague étant donné que c'est pour le 120ième Anniversaire du Roi.*

-Bon écoute moi bien ! Si tu veut qu'on reste en bon terme et que j'évite de te laisser derrière en proie au tueur, tu n'as pas intérêt a recommencer ce que tu viens de faire c'est pigé ? On est à Dreamland alors mes poumons ils risquent pas grand chose !

Après cet entrefait, je m'adressait a l'un des gardes du palais des chats cauchemards afin d'avoir plus ample explications.

-Bonsoir je suis la pour l'Assassin afin de faire partie temporairement de la garde du Roi Raphaelo, j'ai entendu dire que le Roi payait bien alors j'ai fait le déplacement !

-Et vous êtes ?

-Myriam Hattéria, un simple voyageur de Dreamland attiré par l'aventure.

-Vous n'avez pas de groupes ?

-Si y'a la nana derrière la bas ! Hikari et je connais pas son nom

-Bien veuillez me suivre s'il vous plait ! Mais sachez avant toute chose que demain se tiendra une grande réception en l'honneur du 120ième Anniversaire de notre bon Roi Raphaelo ! les festivités se préparent donc et bien évidemment une esclandre au sein du palais concernant un quelconque tueur en série ne serait pas la bienvenue...Tâchez d'être prudent et de tenir vos langues, Monsieur Saturn va vous recevoir, suivez les gens qui volent à travers le couloir et vous le trouverez.

Je commençait à marcher accompagner du Garde qui m'emmenait vers les portes du Palais, puis je me retournait rapidement pour voir si la jeune femme me suivait. J'avait une grande hate de trouver le dénommé Saturn afin de voir ce qu'il allait nous imposer afin que nous puissions prendre le poste et je m'étirait donc quelque peu avant l'éffort.

-Hey No Smoke Girl ! Tu viens ? Je vais pas t'attendre 107 ans !

Ma main droite dans la poche et ma main gauche sur ma cigarette, je suivait le garde qui nous amena dans un grand hall carrelé de marbre, dont la couleur étincellait de mille feux. Il semblait cependant que du sang s'était répandu sur le sol et dont l'origine semblait venir de derrière une grande porte depuis laquelle deux voyageurs passèrent en volant, l'air défigurer par une pluie de coups, ces derniers retombèrent à terre alors qu'un grand chat plutôt musclé sortit de la salle de la ou quelques gardes s'écartèrent pour le laisser passer. C'est alors que le chat s'adressa aux deux voyageurs qu'il venait de battre. D'un air vraiment sévère, ce qu'il s'apprêtait a leur dire était vraiment frustrant mais très juste.

-Vous n'étiez pas sérieux j'éspère quand vous m'aviez dit être capable de combattre cet assassin ?
-Quel était l'intérêt de nous blesser alors que nous devions combattre un tueur ?
-L'intérêt était de vous préserver à Dreamland et de vous empêcher de redevenir de minables rêveurs ! Arrêtez de geindre maintenant et barrez vous !

Ce chat semblait vraiment Chevalresque, quelque part il me ressemblait dans sa façon de ne jamais vraiment avouer ce qu'il pensait, et je dois avouer qu'il m'intriguait énormement même ! Un rictus plutôt amusé se forma sur mon visage et je tirait de nouvelles lattes sur ma cigarettes avant de ne m'approcher un peu plus de ce recruteur plutôt original, marchant les yeux fermés alors que les deux perdants me passaient à cotés, le chat se mit à me regarder d'un air tueur, et c'est alors qu'il suffit d'un échange de regard plutôt néfaste pour que ce dernier ne daigne m'adresser la parole.

-T'as un sale gueule tu sait ?
-Je te retourne le compliment !
-T'es encore un de ces petits branleurs qui se la pète en pensant pouvoir tuer un Assassin si facilement c'est sa ?
-C'est un rendez vous galant ou un recrutement que tu gère sac à puce ?
-Je suis Saturn, et je prend en charge le recrutement des petits rigolos comme toi qui seront de garde cette nuit dans le palais...si biensur tu ressort pas la queue entre les jambes !
-T'es un comique le chat !

C'est alors que tout naturellement je finit par lui annoncer d'un air moqueur

-Ha ouais y'a cette fille aussi qu'est avec moi !
-Hé ben approchez tout les deux alors...

Le chat avait rendu sont verdicte, nous étions Hikari et moi conviés tout deux à participer à un entrainement très spécial avant l'assaut de l'Assassin qui devait être prévu au beau milieu de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 307
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 23

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 900
Honneur: 185
MessageSujet: Re: Assassin's Creed Sam 9 Oct 2010 - 23:19
Myriam était affreusement offusqué de mon acte d’écrabouillage de cigarettes et de sauvetage de poumons, et il me déclara énervé que si je voulais qu’il ne me laisse pas en proie a l’assassin je ne devais jamais recommencer ça et le laisser fumer quand bon lui semblait . Après cela il décida d’entamer la discussion avec le garde du portail lui déclarant qu’il était la pour l’assassin oubliant de dire que moi aussi j’étais la ! Il se présenta et daigna enfin déclarer a notre fameux garde que j’étais en équipe avec lui ! L’homme nous invita a le suivre mais je ne bougeais pas de l’endroit ou j’étais Myriam avança, se retourna et décréta :

« Hey No Smoke Girl ! Tu viens ? Je vais pas t'attendre 107 ans ! »

quelle culot il se fichait de moi je le regardais d’un air blessé et le rejoignais en sautillant je m'approchais de lui et murmurais a son oreille :

"Nikaido, Hikari Nikaido Mr Myriam"

cette cours était magnifique digne d’un grand monarque ce qu’était sûrement le roi Raphaelo !Nous passions les portes de l’entrée nous amenant dans une pièces avec un carrelage magnifique, plein de couleurs, et tout juste cirée . des petites taches de sang parsemais le sol de la pièces en direction d’un gigantesque porte qui s’ouvrit laissant passer deux voyageurs volant au dessus du sol un énorme chat sortit en les suivant les laissant retombés au sol ils étaient plein de bleu et du sang coagulais sur leurs visages meurtris ! Le chat leurs cracha dessus totalement sur les nerfs :

« -Vous n'étiez pas sérieux j'éspère quand vous m'aviez dit être capable de combattre cet assassin ?
-Quel était l'intérêt de nous blesser alors que nous devions combattre un tueur ?
-L'intérêt était de vous préserver à Dreamland et de vous empêcher de redevenir de minables rêveurs ! Arrêtez de geindre maintenant et barrez vous ! »

Les deux voyageurs s’en allèrent en rampant sur le sol ! Myriam observait la scène avec un sourire de sadique ce qui m’envoya un frisson dans le dos . Il tira sur sa cigarette et je du me torturer pour ne pas lui sauter dessus et lui écrabouiller ça foutu cigarette sous le nez il avança de quelques pas, se planta devant le chat .Ils se regardèrent dans les yeux et commencèrent a s’envoyer des insultes l’un l’autre ,Le chat ce présenta en tant que Saturn le recruteur des petit branleur dans son genre pour la garde du château cette nuit. J’étais totalement délaissé et même plus invisible a leurs yeux ! Myriam finit par déclarer d’un ton moqueur qui me fit serrer les dents :

« Ha ouais y'a cette fille aussi qu'est avec moi ! »

Saturn qui lui s’en foutais nous demanda d’approcher je passais devant Myriam lui tirant la langue au passage accélérais ma vitesse et mon agilité et passais en un bon derrière Saturn sans qu’il ne remarque rien après tout il était omnubilé par Myriam je n’étais pas une menace potentiel a ses yeux je décidais donc de faire quelques pas en arrières et de voir la suite de l’histoire . Je m’adossais a une colonne croisais les bras et observais. Il se relookèrent longuement et cette petite crise d’ados m’agaça je coupais le silence et déclarais :

« Bon Saturn, Myriam quand est ce qu’on commence je m’impatiente la ! »

Saturn qui n’avait rien vu venir ce retourna, laissant le champs libre pour Myriam qui pourrait lui sauter dessus quand il le voudrait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Assassin's Creed Dim 10 Oct 2010 - 19:36
Saturn, ce chat semblait fort ! Surement assez pour me permettre de m'améliorer, et je pense bien qu'il ne me laissera pas forcément gagner, j'allait donc devoir être prudent tout en me mettant en danger, étant donné que j'allait devoir combattre un assassin, il fallait bien se dire que ce dernier ne me laisserait aucun répit et que son agilitée et sa discrétion devaient être ses points forts, si cet empafé de chat recrutait en prenant les caractéristiques d'un Assassin, j'assisterait sans doute à un spectacle de vitesse, et dans ce cas la, j'allait donc devoir employé la manière forte.

Se croyant plus maline, la jeune Hikari se précipita avec une assez bonne agilitée jusqu'a l'intérieur de la salle, ce qui signifiait donc qu'elle n'était pas une novice en matière de combat, mais était-ce un coup du hasard ou une aptitude ? Cela m'intriguait, et j'allait pouvoir constater de quoi elle était capable dans ce match face à Saturn.

-Ok gros matou, Allons y ! INVOCATION ! JEAN-CLAUDE !!!

Dans un épais nuage de fumée, un grand Lézard arnaché d'une selle apparut. Ce dernier mesurant approximativement 1.20m de longueur pour une 30aine de centimètre de largeur et sur son visage reptilien s'ouvrirent 3 yeux dont celui qui se situait au milieu de son front était d'une couleur dorée. Je me mit debout sut ce dernier alors que Saturn me regardait, je relachait de ma ceinture un grand fouet que je déployait dans cette salle bardée de pilliers. Tirant une nouvelle latte de ma cigarette, je pris un sourire carnassier et c'est alors que Jean-Claude commença sa course en longeant les murs alors que le Chat se jeta rapidement sur moi, il était vraiement très rapide et c'était une raison suffisante pour esquiver son coup en envoyant mon fouet s'enrouler autour d'un pillier faisant faire rebrousser chemin à mon Lézard afin de tendre le fouet comme une corde pièger dans laquelle le chat se retrouva plier en deux, attaquer au diaphgrame, il expira une grande quantitée d'air avant que je ne prenne appui sur un autre pillier pour me propulser dans sa direction afin de lui mettre mes pieds dans la tronche, attaque qu'il esquiva facilement pour enchainer sur un Uppercut tandis que je n'avait qu'une option qui était celle de lui porter un violent marteau pilon sur le haut du crane avec mes deux mains jointe.

-Pas mauvais gamin !
-Il te faut quoi d'autre encore ?
-Bien plus que sa !

Le chat reprit une course très rapide qui me surpris quelque peu, m'envoyant dans le décor, et se plantant une nouvelle fois contre moi alors qu'il n'avait pas remarquer que j'avait attacher mon fouet à Jean-Claude, le chat s'apprêtait à me donner un nouveau coup, mais je n'eut que le temps de rapidement tiré sur mon fouet transformant ainsi le lézard en projectile vivant qui frappa le chat dans le dos, l'envoyant dans le mur duquel je put prendre le temps de fuir et me redresser en éssuyant un peu de sang qui coulait de ma lèvre.

-SAURIAN BOULDER ! Aussi Appeler Reverse Jean-Claude ! Mange sa dans ta gueule !

Afin de le forcer à se relever, je me mit à regarder le chat de haut tout en lui faisant un "Fuck" en levant mon majeur.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 307
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 23

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 900
Honneur: 185
MessageSujet: Re: Assassin's Creed Lun 11 Oct 2010 - 20:27

Myriam en profita comme prévu et invoqua un animal dés plus étranges qui portait un jolie prénom un adorable prénom Jean-Claude C’était un serpent 1 m 20 avec trois yeux sur le front il portait une selle sur le dos ou Myriam prit place il sortit son fouet et entama une course poursuite entre les colonnes avec Saturn je pouvait les rattraper mais je ne voulais pas utiliser mon énérgie inutilement j’observais donc la scène a distance . Myriam envoya Jean-claude en tant que projectile que Saturn se prit de plein fouet l’envoyant contre le mur . Myriam saignait de la lèvre je décidais de rentrer en action je m’approchais d’eux tranquillement question de prendre en main le combat mais apparemment Myriam n’avait pas dit son dernier mot et vint ce planter devant le gros chat le regardant de haut et lui faisant un Fuck qu’il n’oublierait sans doute jamais !

« Myriam ça va, ça suffit maintenant ! arrête de faire le fanfaron ! je passais mon doigt sur sa lèvre en plus t’est ouvert va te reposer ! »

Saturn ce redressa je transformais ma main en patte et me préparait a l’attaque . Il m’observa un rictus se formant sur son visage mais qu’avait il tous a dénigré ma force et mon pouvoir ? ! il se lança sur moi je fit un bon en arrière et me mit a courir le long du couloir il se trouvais derrière moi et gagnais du terrain je sautais faisais un salto arrière en transformant mes jambes en patte arrière de façon a pouvoir créer une forte impulsion il me vit passer par dessus lui, il sortit les griffes et me griffa le dos . Je me jetais sur lui passais derrière lui et le menaçais la griffe levée vers sa trachée mon dos me brûlais mais ça restais tenable .Je lui faisais une clef de bras et l’obligeait a s’allonger ! je lui soufflait a l'oreille doucement en gardant un calme incroyable !

« Est ce que tu m’as sous estimé ne serais ce qu’un instant parcque je suis une Fille ? »

Je le lâchais et m'écartais le combat était terminé et Saturn avait eu ca dose je me rapprochais de Myriam . Saturn se redressa et se planta devant nous !


« C’est bien la première fois qu’une bande de petit voyageur me plaque contre un mur et me met par terre
Dit il complètement décontenancé
J’ai donc le plaisir de vous annoncé petits branleurs que vous allez garder le palais avec moi cette nuit ! »
Je sautais sur place et allais taper dans la main de Myriam sans qu’il ne s’y attendent en lui souriant

« Bien joué Jean-claude ! Dit Myriam tu le réinvoqueras un de ces 4 pour que je puisse lui parler et lui demandé s'il te trouve insuportable ?! "

Lui dit je en tirant la langue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Assassin's Creed Ven 22 Oct 2010 - 15:34
Saturn était enfin à terre ! Sa vitesse était assez impressionnante et il avait réussi à m'infliger une blessure qui aurait pu être bien plus grave s'il s'agissait d'un Assassin ! Et c'est sur l'instant que je compris réellement la gravité de ce qui risquait d'advenir du combat qui pourrait survenir cette nuit. Et si sa se trouve, ce dernier était peut être même camoufler dans la foule sans que personne ne puisse le démasquer ! Comment faire pour s'assurer qu'il n'ai pas déja défier Saturn sans pour autant avoir réduit ses compétences pour préserver son énergie ? Non, je commençait à divaguer et cela n'allait pas du tout, mais dans le doute, il vallait mieux rester prudent de chaques personnes qui se trouvait au Royaume des Chats. Alors que le combat continuait de plus belle Hikari avait enfin finie par se bouger un peu et prendre part au combat tout en se vantant de ne pas être une faible femme. Son pouvoir semblait lié aux canidés a en juger par la patte de loup qui venait d'apparaitre à la place de son bras ! Cette dernière prenait les devants tout en éssayant de me ridiculiser devant Saturn mais il était impossible que je perde la face devant une adolescente ! Cette dernière me demanda si je pourrait réinvoquer Jean-Claude une prochaine fois pour parler avec lui d'une manière à savoir si j'était...insupportable avec lui. Ma réponse à la demoiselle fût brève et concrète...

"-Ta gueule !"

Je lui dit sa sur le coup de la frustration et du fait qu'elle s'était enflammer beaucoup trop vite quand à ce recrutement quelque peu barbare.

"-C'est toi qui ne devrait pas trop Fanfaronner No Smoke Girl ! Ce Sac à puce s'est clairement retenu sur sa puissance ! Il aurait pu frapper beaucoup plus fort s'il le voulait, mais il ne l'as pas fait ! Tu sautera de joie lorsqu'on aura buter le type qui en veut au Roi !"

Saturn semblait très étonné et commença à grogner dans ma direction tout en m'interpellant, me forçant à détourner le visage pour poser un oeil dans sa direction tout en tirant une nouvelle latte sur ma cigarette.

"-Hmmm ?"

"-Comment peut tu être aussi sûre que je n'y ai pas été à fond face à vous ? Tu serait entrain de te foutre de moi n'est ce pas ? Je pourrait parfaitement te défigurer dans la seconde qui suis pour un tel affront tu sait !"

"-Déconne pas Minou ! T'aurait gagner quoi à nous décapiter elle et moi ? De Plus je l'ai ressentit lorsque tu m'as griffer ! Ta vitesse était bien trop grande pour porter des coups si faible ! Tu t'es toi même retenu pour nous laisser la vie sauve, alors qu'il t'aurait été simple de nous térrasser ! Aurait-tu par hasard eu un défaut de galanterie envers Hikari ?"

"-Tu est bien perspicace pour un branleur ! Et assez traitre pour m'avoir frapper dans le dos avec cet espèce de gros Lézard !"

"-Parce que tu crois que si c'était toi qu'était contre l'Assassin il t'aurait pas fait une chose similaire ?"

"-T'as voulu faire mon boulot a t'entendre ! Sale petit con !"

"-Tu me flatte ! Quoi qu'il advienne, Hikari...va pas falloir t'enflammer désormais, sinon tu risque de finir avec le bide ouvert ! Et ce serait dommage d'abimer une poitrine pareille !"

Je me dirigeait les mains dans les poches vers la sortie de la salle en faisant signe aux prétendants à la garde que j'avait été sélectionner pour faire partie de la garde du Roi Raphaelo jusqu'a ce que l'Assassin soit mis hors d'état de nuire. Suivi par Hikari, c'est alors que je sortit du palais en direction de la Forêt. Pourquoi me diriger vers la forêt vous demandez vous ? Tout simplement car il ne restait que Cinqs bonnes heures avant la tombé de la nuit sur Dreamland et que la couleur sombre du ciel convenait parfaitement aux Assassinats ! Silencieux, Discret, Impartial, Furtif, telle la brume il pouvait se faufiler dans l'air et tuer sans laisser d'autres trace que la signature de son crime. Invisible aux yeux de tous, il préférerait donc surement les endroits reculés du monde, telle qu'une forêt profonde dans laquelle il pouvait établir son campement, ou même une grotte en plein coeur d'une montagne, mais aux alentours du Royaume des chats, les montagnes étaient bien trop peuplés ! Les routes marchandes ne rendait pas la circulation facile et il s'agirait donc bien plus d'un lieu ou tendre une embuscade que d'un repaire de tueur !

La Chasse allait donc pouvoir enfin commencer ! Première étape ! Etablir un trajet fiable entre un repaire et le château ! C'était par nos futurs actions que le destin du Roi allait pouvoir prendre en longévité.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 307
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 23

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 900
Honneur: 185
MessageSujet: Re: Assassin's Creed Ven 22 Oct 2010 - 21:47
Facile de frustrré Myriam . . . Mais lorsqu'il m'a dit ta geule j'ai bien crus que j'allais lui ouvrir le ventre avec un sourire de sadique aux lévres. Saturn c'était aparement retenu je l'avais remarqué malgré ce qu'en pensait Myriam il m'avais griffé avec légéreté ce qui m'avais légérement surpise tout deux recommencérent a ce cracher sur la geule ils m'agassaient, ils parlérent de galanterie envers moi de retenu car j'étais une fille mais je les emmerdaient premiére fois que je faisais équipe avec un mizogine "les femmes sont faibles, et ne servent qu'a faire notre bouffe" Voila le refrain avant la fin de la nuit j'allais faire changer ce putain de refrain et imposer mon jugement.

Quoi qu'il adviene Myriam qui était d'une sale humeure me dit que malgré tout je devais arréter de m'emballer et garder mon sang froid ! Mais je ne pouvais pas garder mon sang froid je sentais déja que mon pouvoirs avait augmenter depuis notre dérniére misson lorsque je transformais ma main mon corps tout entier brulais comme pour ce transformer ! Myriam finnit ca discute et se dirigea vers la sortie moi sur ses talons il fumait, lorsqu'il fumait cela signifiait qu'il réfléchissait a la stratégie pour ce soir je me mettais donc a sa hauteur et attendais qu'il daigne me parler.

je regardais en face de moi nous nous dirigions vers les bois s'en doute un endroit propice pour une planque ou une caverne pour notre assassin nous avançionc toujours et il ne me parlait toujours pas ce silence devenait presque agaçant mais la dérniérre taffe de ca cigarette signifiait qu'il avait bientot finnit ca réfléxion en attendant la forêt était sombre et cette ambiance ne me convenait pas Myriam n'était pas comme Nodox si je me raprochais de lui il prendrait ca pour une faiblesse qu'il s'empresserait de remarquer et ce qui lui prouverais ma faiblesse je restais donc a côté de lui le suivant a travers la fôret il commenca :

"Bon Hikari si tu a un minimum de perspicacité tu auras sans aucun doute compris ce que nous foutions dans cette foret ?!

Oui nous voulons débusquer la planque de l'assassin N'est ce pas ?! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Assassin's Creed Dim 24 Oct 2010 - 20:23
-Exact on va coincer ce salopard ! Si on arrive à établir le chemin qu'il fera de son repaire jusqu'au château du Roi, alors on pourra évaluer le temps qu'il pourrait mettre à passer à l'action et ainsi avoir un ordre d'idée quand à la vitesse à laquelle il peut user de ses aptitudes.

Allez donc savoir de quoi ce type était capable ? Une chose était sûre c'est que mon agilitée n'était sans doute pas la même que la sienne et qu'au seul et unique moyen de Jean-Claude je pourrait accroitre cette dernière, ce qui me laissait un énorme désavantage sur le point de l'offensive. C'était un mal à compenser et c'était principalement pour cela que ma principale source de victoire était s'user de techniques que j'avait l'habitude d'appliquer en tant que Gendarme, ou bien encore user de subterfuge quelques peu traitres pour déstabiliser mon adversaire. Je n'avait cependant plus le temps de me dirigers vers le temple des Reptiles car la nuit allait tomber dans quelques heures et me rendormir serait une véritable corvée, il fallait donc que je trouve le moyen de survivre à la seule force de mon fouet et de la vitesse de mon Hattéria. Nous n'avions pas vraiment de temps à perdre et il nous fallait forcer le pas si nous espèrions que nos recherches puissent être fructueuses et c'est alors que l'orée du bois se trouvait désormais derrière nous depuis quelques minutes. C'est alors qu'une étrange créature pointa son nez devant nous en sortant d'un terrier. Cette dernière avait deux longues dents et un museau rouge et se dandinait tout en tournant sur elle même.

-T'ES SI MIGNON ! MIGNON MIGNON MIGNON MAIS GROS GROS GROS ! MIGNON MIGNON MIGNON MAIS GROS GROS GROS !

-OH TA GUEULE ! Est ce que t'as pas vu un type qui avait l'air très louche dans cette forêt ces derniers temps ? Y'a un Assassin qui doit se cacher dans les environs et qui en voudrait au Roi Raphaelo du Royaume des chats !

-T'ES SI PERDU ! PERDU PERDU PERDU PERDU DU DU ! PERDU PERDU PERDU PERDU DU DU ! TU TE GOURRE DE DIRECTION MAIS T'ES LE SEUL A ETRE LOUCHE, ET SI TU SAIT PAS CHANTER TU N'AS QU'A TE DERMERDER !

J'empoignait René la Taupe dans ma main et commença à serrer de plus en plus son corps qui finirait bien par exploser si jamais la préssion s'accentuait.

-Parle ! On cherche un Assassin ! Un type qui portait des armes, peut être caché avec un masque ou un turban ? Enfin un type louche sans me ressembler !

-DANS LES MONTAGNES ! MONTAGNE MONTAGNE MONTAGNE TAGNE TAGNE ! MONTAGNE MONTAGNE MONTAGNE TAGNE TAGNE ! Y'AVAIT UN GARS QUI PARLAIT D'EXECUTER MAIS COMME IL A DISPARUT JE SAIT PAS OU IL EST ALLER !

-Tu va Mourrir, Mourrir Mourrir Mourrir rir rir ! Mourrir mourrir mourrir rir rir ! Tu me gonfle a tout le temps chanter et c'est fou ce que c'est casse pied, alors comme t'es inutile j'ai plus qu'a me débarasser !

Sur une musique d'ambiance de style Base Ball, je vit un Home Run avec la taupe qui s'envola dans les cieux lointans tout en poussant un long hurlement de terreur alors que je reprit une nouvelle cigarette de mon paquet et l'alluma avant de reprendre mon chemin en direction des montagnes, suivit d'Hikari qui devait sans doute penser à un moyen de dénicher l'Assassin ou bien encore, devait bougonner quand au fait que je n'avait pas été très gentil avec elle depuis notre rencontre. Quelque part, c'était peut être mieux qu'elle ne s'attache pas trop à moi, j'était du genre à ne pas pouvoir rester très longtemps à un endroit et je n'était pas très doué pour les Adieux, je ne cherchait donc pas trop à créer des liens avec cette dernière bien que je m'en voulait tout de même un petit peu d'avoir à trop la protéger du simple fait qu'elle était une femme. J'invoquait Jean Claude une nouvelle fois et pris place debout sur ce dernier, tendant une main amicale à Hikari afin de lui permettre de grimper sur le lézard qui aurait donc deux passager à transporter jusqu'aux montagnes avoisinantes. Lorsque ce dernier commença à filer comme une flèche, Hikari fût rapidement destabiliser sous le coup du départ, du fait qu'elle n'était probablement pas habituée à cela, je la rattrappait in extremis alors qu'elle allait tomber en attrappant sa taille pour la redresser, mais j'enlevait rapidement cette main afin d'éviter d'être trop gêner de subir des pensées de sa part sur mon compte ou des réflexions douteuses.

-Plus vite Jean Claude ! Faut qu'on chope se salopard !

Après de longues minutes de voyages, approximativement une demi heure, nous arrivions au pied des montagnes et Jean Claude commença donc à grimper de plus en plus pour nous permettre de sonder le paysage à la recherche d'une quelconque faille qui indiquerait le passage d'un homme seul. Il faisait chaud et le soleil commençait petit à petit à sombrer vers le crépuscule. La poussière se soulevait par des rafales de vent pas très puissante mais qui créait des écrans de brume désagréable pour la vue. C'était un atout pour le camouflage du genre d'homme que nous recherchions, et si René la taupe ne nous avait pas mentit, alors nous avions une chance de pouvoir trouver une piste dans les environs. Il allait falloir faire beaucoup de sport avant ce soir mais nous avions déja une source sûre, c'est qu'il fallait au minimum une bonne quarantaine de minutes à l'Assassin pour arriver jusqu'au château depuis les montagnes, ce qui ne pouvait signifier qu'une chose...Pour être prêt et agir quand bon lui semble, il lui fallait être mèler à la foule du Royaume des chats comme un Voyageur ordinaire. Cela me laissait encore plus perplexe qu'avant de rentrer dans la forêt car s'il était mèler à la foule du Royaume des Chats et que même s'il attendait lla nuit pour agir, il pourrait le faire au moment ou il le souhaitait, et rien ne dit qu'il ne choisirait pas un moment ou notre vigilance serait au plus bas. Cette mission semblait déja s'annoncer très périlleuse.

-Garde en tête Hikari que notre homme à au moins 40 minutes à faire au pas de course jusqu'a atteindre le Royaume des chats, ce qui signifie qu'il lui faut le temps de se préparer et également qu'il peut se dissimuler parmi la foule. Qu'en pense tu ?
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 307
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 23

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 900
Honneur: 185
MessageSujet: Re: Assassin's Creed Mer 27 Oct 2010 - 18:22
Aprés avoir balancé rené la taupe a travers les cieux, nous avons continué de marcher a travers bois. Myriam avait reprit une cigarette ce qui me gênais de moins en moins cette odeure était à présent familliére. Nous marchions dans le silence mon cerveau recherchais des solutions pour la soirée que nous allions passer ca faisais bien 20 minutes que l'on marchais dans cette forêt sans compter que la taupe nous avait indiqué que l'assassin c'était rendu dans les montagnes il lui faudrais donc au moins 40 minute pour retourner au coeur du royaume des chats. Saturn était dans le palais il ne suffirait pas qu'il surveille il allait devoir être attentif a la moindre personne étrange, au moindre morceau d'armes visible si nous voulions que le roi survive a cette nuit d'anniversaire du moins éspérons le. J'étais légérement absorbé dans mes pensées lorsque Myriam invoqua a ma surprise Jean-Claude !Le fameux Jean-Claude, il prit place sur la selle de l'animal et se retourna vers moi me tendant une main amical que j'attrapais en souriant m'instalant au prés de Myriam le serpent parti si vite que je fus déstabilisé, je n'étais jamais montée sur une bête pareil, je me sentit tomber, lorsque soudainement, Myriam m'attrapa par la taille me ramenant sur la selle de justesse, je me redressais, il enleva sa main rapidement pour ne pas me géner je suppose et comme pour couper le silence il ordonna a son lézard d'accélérer ce qu'il fit bien entendu.

"Merci lui chuchotais-je " ce qu'il n'entendit pas

Je compris plus de temps aprés la technique pour ne pas être déstabilisé je me tenais donc droite légérement penchée vers l'avant. Nous avons commencer a grimper le long du pan de la montagne, il faisait chaud et des écrans de poussiéres venaient piquer mes yeux, l'homme pouvait ce dissimuler dans ces écrans de fumé ce qui ne facilitait en aucun cas la tache. Myriam reprit :

-Garde en tête Hikari que notre homme à au moins 40 minutes à faire au pas de course jusqu'a atteindre le Royaume des chats, ce qui signifie qu'il lui faut le temps de se préparer et également qu'il peut se dissimuler parmi la foule. Qu'en pense tu ?

-Je pense qu'il doit éffectivement en avoir pour une quarantaine de minutes, plus s'il est a pied. Il pourrait se dissimuler parmi la foule mais si j'arrive a sentir un objet qu'il a tenu ou porter je pense que la foule ne seras plus un défaut pour nous l'odorat de mon autre pérsonalité est plutot bon et des couleurs aparaissent pour me montrer le chemin que les gens prennent une couleur pour chaque personne. il faudrait que nous parvenions a créer une attaque combinant vitesse, agilité et force . Tu est stratégique je pense que tu trouveras une bonne combine en attendant trouvons la planque de ce fameux tueur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Assassin's Creed Ven 29 Oct 2010 - 23:43
Plus nous nous enfoncions dans ses montagnes et plus la température baissait sous l'effet de la tombée de la nuit sur les terres du monde onirique et bientot, il n'y aurait plus rien qui pourrait nous laissait voir les traces d'un homme quelconque. Mais plus nous marchions et longions les falaises et plus nous remarquions que les environs devenaient de plus en plus glauque, puis c'est alors qu'au beau milieu de notre passage, un cadavre de chat cauchemar nous offrir une vision d'éffroi et cela nous mit rapidement Hikari et moi en effervescence. Je descendait en premier de Jean-Claude afin de m'enquérir de l'état du chat et en regardant les gouttes de sang qui avaient sècher au soleil formant des tâches aux alentours, le chat était mort dans la matinée, il s'agissait sans aucun doute d'un membre du personnel du chateau qui avait eu la même idée que nous deux de poursuivre l'assassin dans les montagnes, mais au prix de sa propre vie. Il était clair qu'un massacre qui remontait à la matinée ne laissait aucun doute sur le fait que l'Assassin allait sans doute changer de cachette dans la journée voir dans la nuit, sachant que son refuge avait été mis à nu, l'action la plus intelligente qu'il avait était de chercher à se rapprocher du Royaume des Chats tout en trouvant un endroit duquel il pourrait agir très vite.

-Le Sang à eu le temps de sècher, mais la chaire est pleine de mouches, je dirait que l'entaille qui a été faite dans son corps à inciser ses nerfs d'un coup sec. Ce n'est pas assez profond pour être une arme longue tel qu'une épée ou un Katana, mais à la vue de la largeur de la plaie, je serait d'avis d'affirmer qu'il a été attaquer par une sorte de Couteau, voir une Dague ! Désolée d'avoir à t'obliger à faire quelque chose Hikari-chan mais pourrait tu flairer l'odeur du chat environnante pour que nous puissions nous assurer du chemin qu'il à suivit pour arriver jusque la ?

Il semblait cependant que tout ce que nous pensions être du sang n'en était pas entièrement...A en juger par le trou qui avait été fait dans le sol au beau milieu d'une tache ayant pris la couleur de la terre, nous pouvions penser que les lames qui avaient perforer le chat étaient empoisonner, et cela signifiait que notre homme était térriblement vigilant quand aux méthodes qu'il utilisait pour commettre son Régicide. Je regardait autour de moi en attendant les résultats d'Hikari et de mes gants, je pris alors la patte du chat pour remarquer qu'une de ses griffes seulement étaient sortie de ses coussinets et que cette dernière pointait en direction du nord, comme si le chat savait qu'il allait mourrir, ce dernier ne voulait pas partir inutilement et avait trouver le moyen de nous indiquer une direction à prendre même dans la mort. Tout semblait si calme et pourtant nous n'avions que peu de temps avant que la nuit ne vienne à tomber, puis c'est alors qu'un bruit vint à retentir non loin d'ici comme si quelqu'un avait fait tomber un Rocher du haut d'une falaise, et cela ne manqua pas de me mettre aux aguets, puis c'est alors que je sentit une présence en hauteur qui nous toisait tout deux Hikari et moi, et c'est alors que nous pouvions l'apercevoir lui ! Un Homme vêtu d'une longue cape violacée siègeait sur la pointe d'un rocher les bras croisées et semblait avoir une certaine habileté pour rester en équilibre sur un si petit pic rocheux, puis avant de se retourner, ce dernier nous lança quelques boules dont certaines se mirent à exploser alors que d'autres produisirent du gaz, et c'est alors que je remarqua que l'une des boule s'approchait dangeureusement de ma partenaire sur qui je sautait sans prendre soin de savoir si elle aurait mal ou autre et la percuta de plein fouet pour la faire rouler par terre, lui évitant de justesse une explosion qui aurait pu lui couter la vie.

-Hikari est ce que sa va ? Rha merde il à filer ! Il sait qu'on le poursuit !

J'aidait cependant Hikari à se relever et observait le rocher ou l'Assassin était perché pour m'imaginer ce qu'il pouvait bien avoir en tête désormais quand au fait qu'il savait que nous le recherchions. Il devait sans doute s'en douter un Minimum mais avait il penser que nous étions ses ennemis ? nous de simples voyageurs ? En tout cas il n'était plus question de tergiverser à la recherche de l'homme qui avait sans doute entamer son voyage en direction du Royaume des chats, se préparant à nous combattre sans nul doute, sa discrétion m'avait tout de même étonner et je n'imaginait pas qu'il aurait été capable de nous voir de la ou nous étions. Le Chat n'était pour lui qu'un point de repère et il m'avait manipuler comme un simple enfant mais je ne pouvait pas me permettre de ne pas répondre à ce genre de défi !

-Nous retournons au Royaume des Chats Hikari ! Il y'est partie ! Et s'il y'est partie nous allons devoir trouver le moyen de liquider sa discrétion légendaire ! Et je crois que pour sa j'ai un plan qui pourrait parfaitement fonctionner ! Je t'expliquerait tout une fois que nous seront de nouveau au palais.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 307
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 23

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 900
Honneur: 185
MessageSujet: Re: Assassin's Creed Sam 30 Oct 2010 - 13:17
Les falaises étaient glauques et flippantes et aux pieds de celles ci un chat cauchemards étendue a même le sol, mort la cause : une entaille avait incisé les nerf du chat elle était profonde et purulente des mouches était dedans et se régalais de la chaire de ce festin anodin, c'était immonde le cadavre allait finir par sentir et les bêtes aux alentours ce régaleraient certainement. Myriam prit la patte du chat qui pointait une griffe en direction du nord surment une piste, Myriam me demanda si je pouvais sentir l'odeur de ce chat question de voir le chemin qu'il avait pu prendre avant de finir comme ça je m'éxécutais donc et reniflais les poils de la tête du chat je forçais sur mes yeux et les firent passer en mode lupin, la trace était faible mais éxistente le chat était arrivé par le même endroit que nous et était mort sur place un filet grisatre dessinait éxactement les pas que nous avions fait, ceux du chat étrangement mais yeux ne décelais pas d'autre trace de couleurs l'assassin n'était pas déscendu dans l'endroit ou nous nous trouvions il devait attaquer en l'air pour ne laisser aucune trace brusquement je me sentis obser je levais les yeux il était la en équilibre sur un pic il nous lorgna moi et Myriam. Il nous envoya des fumigénes, des balles explosifs et des gazs j'ésquivais la premiére mais fus surprises par une suivante dissimulé pas les fumigénes et merde j'allais me la prendre Myriam me poussa brusquement me faisant évité la boule je tombais au sol et regardais en l'air l'homme était parti il nous avait échappé et merde
Myriam m'aida a me relever et me demanda si ca allais a quoi je repondis merci et que oui ca allais alors je me frottais le popotin et attendais en réfléchissant a la situation Le monstre était parti pour le royaume des chats c'était certain je n'eu pa le temps de le dire Myriam déclara :

Nous retournons au Royaume des Chats Hikari ! Il y'est partie ! Et s'il y'est partie nous allons devoir trouver le moyen de liquider sa discrétion légendaire ! Et je crois que pour sa j'ai un plan qui pourrait parfaitement fonctionner ! Je t'expliquerait tout une fois que nous seront de nouveau au palais.

Il réinvoqua Jean claude et je montais dérriére lui en un bond Myriam lança ca bête a pleine vitesse nous allions arriver bien avant lui c'était obligatoire sinon nous aurions défénitivement tout perdu nous sommes arrivé 30 minutes plus tard au royaume des chats la fête battait son plein comment allions nous faire ?!

-Alors c'est quoi ton fameux plan ?! parcque j'ai pas vraiment eu le temps de la sentir son odeur a notre pricipal énnemis ! avec cette foule c'est quasiment impossible de l'avoir en plus il a tuer mon odorat pour surement toute la nuit avec ces fumigénes ma vue n'est pas trop touchée Alors ton plan ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Assassin's Creed Jeu 4 Nov 2010 - 11:56
L'Assassin semblait très malin et ses compétences accrues, de plus le fait qu'il porte sur lui des munitions tel que des explosifs et des fumigènes n'arrangeait rien mais il fallait pourtant que nous arrivions à le neutraliser et autant dire que ce ne serait pas une partie de plaisir sachant qu'il s'agirait d'un homme assez fourbe pour attaquer en traitre ses ennemis et assez habile pour tenir sur un pic rocheux debout, c'est le genre de personnage qui pourrait rapidement devenir gênant s'il n'était pas neutraliser mais fort heureusement, la configuration du Palais était à notre avantage sur le plan ou la chambre du Roi se trouvait protéger à même le toit du palais et en vue de la hauteur, inutile de préciser qu'y monter n'est pas donner à tout le monde, mise a part en volant mais cela, encore faudrait il que l'Assassin le puisse ! Il n'irait pas passer par la porte d'entrée a moins biensur d'être assez fou pour que la garde Royale ne se mette en place ! Sachant la puissance que les chats du palais possèdent, inutile de dire que l'Assassin finirait mis en pièce, mais je ne voulait absoluement pas que cet homme soit vaincu par ses sacs à puce ! C'était un ennemi qui me convenait à merveille et j'avait grand besoin de m'occuper de son cas pour me faire connaitre du monde de Dreamland !

Pendant le trajet je n'éspèrait qu'une chose, c'était que nous puissions rencontrer ce lâche mais quelque part s'il était passé par les montagnes pour arriver il était probable qu'il soit derrière nous encore et peut être même qu'il nous observe ! Je demandait à Jean-Claude de faire une petite pause avant de reprendre la route pour m'assurer que l'Assassin n'était pas dans les environs et qu'il prenne une longueur d'avance sur nous. Hikari souhaitait savoir quel était mon plan mais n'ayant pas encore tout les ingrédients pour mijoter une défense suffisante au palais j'attendait la fin de notre trajet pour lui révéler quel odieux stratagème je comptait imposer à ses oreilles d'adolescente. Le Voyage dura de longues minutes mais nous avions enfin le plaisir de voir l'orée de la forêt et ainsi revoir le magnifique paysage du Royaume des Chats dans lequel l'ambiance du soir s'était installée avec la lueur des premiers lampadaires qui scintillaient au crépuscule.

Cette nuit, nous allions mettre le bordel à Dreamland ! Cela me faisait sourire et je n'en avait qu'encore plus envie de fumer que de me dire que j'allait pouvoir rire un peu au dépend d'un homme censé être discret. Etant donné que nous étions arrivés je pouvait enfin commencer à parler de ce fameux plan à Hikari afin qu'elle puisse s'éxécutée sans oublier le moindre détail de ce que j'allait lui évoquer.

"Ecoute moi bien Wolf Girl ! Et sent toi honorée du fait que j'ai penser que ton flaire était pas opérationnel car je crois qu'on va bien se marrer ce soir ! L'Assassin est censé être discret et doit agir dans le plus grand silence n'est ce pas ? Que dirais-tu de changer le Palais en un véritable dépotoire digne d'une décharge à ordure ? Il aura beau être discret, dans le noir le plus totale, rien ne dit qu'il ne puisse pas se cogner dans quelque chose tu ne crois pas ? De plus je pense qu'enfumé le palais ne serait pas une mauvaise idée ! Toi qui n'aime pas la fumée de mes cigarettes il va falloir que tu supporte je crois bien ! Le but d'en allumer un peu partout d'en le palais n'est pas de le crâmer mais bien évidemment d'obliger l'Assassin à tousser afin qu'il réveil toute la garde du palais ! Quand au Roi, je compte sur toi pour aller lui demander qu'il dorme ailleurs que dans le palais ce soir ! Je vais me charger de quelques préparatifs pendant ce temps ! Trouve moi également de la peinture et disposes en des pots grands ouverts un peu partout dans le palais, On va fêter Noël avant l'heure !"

Oh que je m'aimais sur ce coup la ! Si l'Assassin pensait qu'il était le seul connard assez fourbe sur cette terre, il allait être surpris de savoir qu'un invocateur de Crocodiles se devait d'être comme ses bestioles, rusé et imprévisible, tout en ayant un sens très accru de la chasse, je saurait l'attendre jusqu'au moment ou je fondrait sur lui pour que mes machoires ne puisse le saisir et ce sera enfin le moment de ma consécration en tant que véritable voyageur du monde onirique ! Je dois combattre cet homme coute que coute pour pouvoir me rendre plus fort afin de retourner au temple des reptiles ! Jamais je ne pourrait vaincre ces créatures si jamais je ne devient pas plus fort et quoi de mieux qu'un Assassin pour affiné mon style de combat ? Quoi qu'il en soit l'heure n'était pas à la détente pour le moment et je courrait en direction du Palais accompagner d'Hikari pour commencer mon office en me dirigeant vers les cuisines dans lesquels les chats me tirèrent une tronche bizarre en me voyant débarquer de nulle part.

Sans même leur demander leur avis je piquait quelques trucs à manger sur le coup tout en remplissant une poches de diverses choses tels que des tomates ou encore de la graisse de poulet et du beurre, non pas pour me faire un Sandwich...enfin ce que je me fit quand même sur le coup alors que les chats me hurlaient dessus...mais bien évidemment, la graisse et le beurre pouvaient rapidement transformer le sol en piste de Curling, et c'était cet effet glissant que je recherchait et inutile de dire que nos amis à quatres pattes ainsi que l'Assassin allait sans doute passer une nuit inoubliable...
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 307
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 23

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 900
Honneur: 185
MessageSujet: Re: Assassin's Creed Sam 6 Nov 2010 - 22:34
Lorsqu'il m'annonça son plan je ne pus m'empécher de sourire c'était tellement bon de ce dire que nous allions foutre le bordel cette perspective me plaisais énormément il faut dire que l'assassin était mal tombé entre Myriam et moi il avait la total de fétard qui savent foutre l'ambiance ou même imposer leurs conneries juste questions d'emmerder le monde et c'est ce que nous nous preparions a faire. Myriam me demanda d'aller demander au roi de dormir ailleur que dans le palais pour cette nuit l'assassin ne verais rien et ce lançerais donc dans le palais mais dans le palais il ne verait rien puisqu'une purée de pois embaumerais absolument tout le palais, oui il lui reste encore la discrétion mais elle serait elle aussi réduit a néant puisque le sol auras été recouvert de détritut pour qu'il puisse faire du bruit. Il me demanda aussi de lui ramener des pots de peintures ou est ce qu'il voulais que je trouve ca un ? Ou ?!

Nous partions donc en diréction du palais moi dérriére Myriam il entra et continua sa course pour attérir dans la cuisine je commençais a monté les étage pour arrivé a la chambre du roi. 1étage, 2 étage, 3 étages c'est long si long au niveau du 3 éme étage je repairais un pan de mur en rénovation des pots de peinture attendais leurs peintre c'est la que je les prendrais tout a l'heure je continuais mon ascension et attérissais au 5 éme étage j'avançais dans le couloir lorsque au loin je vis Saturn je l'attrapais pas le bras manquent de me prendre un coup de griffe et une sacré balafre au milieu du visage

" -C'est toi tu m'a fait peur je t'ai prise pour l'assassin !
-Excuse moi je n'ai pas le temps il faut que je parle au roi
-Trés drole, bon écoute gamine si tu veux bien aller joué ailleur ca m'aiderais ! "

Je lui attrapais le bras et transformais ma main en patte en enfonçant mes griffe dans son bras

"-Ne joue pas le malin avec moi tu sais de quoi je suis capable. Je ne suis pas là pour jouer si tu veux que ton foutu roi soit encore en vie demain tu va me faire le plaisir de m'enmener le voir et qu'il m'accorde une audience tout de suite "

Je le lachais et il m'enmena devant une porte qu'il poussa il s'excusa et déclara tout en faisant une révérence qu'une jeune voyageuse de sa garde raproché désirais lui parler. Raphaelo fit un signe de tête aprobateur et Saturn me poussa dans le dos afin que je puisse être placé juste devant le roi . Je lui fis une révérence et commença mon discourt .

"- Grand roi Raphaelo comme vous le savez surement un assassin ce déplace en ce moment dans le royaume des chats dans le but de vous tuer. C'est pour cela que des voyageurs comme moi avons passé un test et avons été choisis pour venir en aide au garde cette nuit ...
-Oui continuez.
- Moi et mon ami avons un plan je ne sais pas s'il vous plaira. Avez vous des personne de votre famille, des amis dans le royaume ?
- Oui mon cousin habite a deux rues d'ici . . . Pourquoi donc ?
-Alors voila pour que notre plan marche il faudrait que cette nuit vous ne dormiez pas au palais je sais que c'est difficile a croire mais il faudrait que vous alliez chez votre cousin juste pour cette nuit.
-Mademoiselle et pourquoi faudrait il que je fasse cela ?
-C'est simple nous allons faire du hall un dépotoir nous allons mettre des ordure, de la nourriture au sol afin de détruire la discrétion de l'assasin de plus nous allons embaumé la piéce de fumer pour le faire tousser et que nous puissions le prendre par surprise nous avons déja observé cette homme il est trés fort !
-Votre plan tient la route il est même pas mal mais comment aller chez mon cousin sans que la foule me reconnaissent ?
-C'est simple vous allez porter un long manteaux noir qui vous couvre entiérement avec une capuche je vous accompagnerais pas de gardes ce serais trop repérable.
-D'accord quand est ce qu'on part ?"

Me dit il en souriant il faisait trés en forme malgré son grand age je lui demandais donc de se preparer et lui demandais de me rejoindre en bas nous passerions par la porte principale je lui demandais aussi une tenue pour passer inaperçu l'assasin me connaissais le roi me pria de l'accompagner jusqu'a sa chambre ou je le suivit il me donna une tenue me dit de l'enfiler, me fit sortir de la chambre me fit rentrer dans une autre piéce, une salle de bain et ferma la porte je l'enfilais sans même regarder je m'observais ensuite dans la glace mon dieu une tenue de danseuse c'était une blague ! une tenue pleine de strass avec un petit foulard pour cacher la bouche et le nez tout ca d'une couleur noire avec de petite babouche noir. Oh My God !!! je me dépechais de descendre tant pis pour la tenue. j'attrapais les pots de peinture au troisiéme étage et continuais de descendre deux pots de peintures dans les mains en arrivant au premier il faisais nuageux c'était un brouillard légé je posais les pots et avançais tranquilement lorsque soudainement je glissais sur quelque choses dans un grand fracas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Assassin's Creed Aujourd'hui à 13:13
Revenir en haut Aller en bas

Assassin's Creed

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2 :: Royaume des Chats-