Haut
Bas

Partagez|

La folie du singe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: La folie du singe Dim 19 Sep 2010 - 17:34
Un monde mystérieux.

Mais ou suis-je donc? Qu'est ce que c'est que ça? Je rêve? Mais...

Évidemment, je ne peux que rêver, un paysage comme celui-ci n'existe pas dans notre monde... Je vois des feuilles, beaucoup de feuilles... et d'herbes... et de fleurs... bizarre...
Mais merde c'est quoi cette fleur? On dirait un champignon... ah bah merde, c'en ai un... mais il ressemble à une fleur, c'en est peut être une? Bref, ma main bouge toute seul et décide de cueillir ce végétal, mais soudain, après que je l'ai ceuillis, il explose en éparpillant des graines partout. Résultat? C'était une fleur, les graines qu'elle a lâché l'a prouvé. Bon, c'est pas tout, mais il faut visiter! Il faut profiter de cet endroit magnifique avant que je me réveille. Tout d'abord, les fleurs, je viens tout juste de faire la connaissance de l'«explo-graine ». Je l'ai baptisé ainsi, car elle explose et lâche des graines, tout simplement... en voici une autre : « La plante qui m'a fait peur », celle ci est une fleur qui m'a fait faire un bond, pourquoi? Parce que quand je l'ai arraché, elle a poussé un cri aigu. Étrange spécimen qu'est cette fleur... Passons les fleurs et attaquons nous au décor...


Étrange, étrange...

Étrange, oui. Autour de moi il y avais une forêt... bref, j'avais atterris dans un « monde végétal » ou tout autour est coloré : du vert, du jaune, du rouge... Cela ne me déplait pas... Car c'est la première fois en plusieurs semaine que mon rêve est différent des autres. L'autre rêve était mon « épreuve »... c'est tout ce que je me souviens...
Je décide d'avancer... et plus j'avance, plus je me sent perdus dans cette forêt. Le ciel aussi commence à s'assombrir ou alors ce n'est que l'ombre des arbres...
Passons, en tout cas, j'avance tranquillement jusqu'à ce que je trébuche sur quelque chose et tombe contre un arbre entouré de ronce


Ahhh!

Instinctivement, je protège ma tête avec mes bras sans me soucier des blessures que j'aurais. Et une fois cloué aux épines... je sentis quasiment rien.

Ben?...

Oui, elles m'avaient transpercé le bras et je vis l'épine juste devant moi, près de mes yeux. (Il faut dire que les épines sont plutôt grande...). Sous mes pieds, du sable... Je regardais autour de moins afin de voir d'où peut bien venir ce sable, une plante cracheuse de sable ou alors un animal peut être? Eh bien non. Il venait de moi. J'examinais plus précisément mon bras : Bien évidemment il était troué, mais a la place du sang, du sable coulait et étrangement... je n'eus pas peur. C'est alors que les paroles de Giorgi me revenait : « Bien joué, t'a réussi l'épreuve! ». Je me souvins aussi de tout ce sable qui m'entourait, ce désert, ce saut dans les sables mouvants... cette épreuve serais donc une « obtention de pouvoir » et mon puvoir serais le sable? En tout cas, c'est mon hypothèse...
Soigneusement, je me détacha de ces ronces et les toucha une nouvelle fois avec mes doigts. Et? Cette fois ci, j'eus mal et du sang coulait... J'étais en plein mystère dans un monde mystérieux.


Bon sang.

Je m'interrogea alors sur ce « pouvoir » que j'ai peut être... du sable? Et pourquoi? Alors que c'est ma phobie. Mais dans ce monde, je sent que le sable est une partie de moi, que je peux le manipuler. Et

BOUM

Et que j

BOUM

Mais merde, c'est quoi c'est bruit? J'arrive pas à finir ma phrase! Je disais que je... mais c'est quoi ce singe là? Il était loin, mais il avait l'air de m'avoir vu. Il poussa un cris strident étonnant pour son physique, il se tapa le torse et fonça sur moi. Que faire? Me battre ou courir? Courir, évidemment, je ne sais pas me battre!
Et, mon premier pas fait... le monstre était déjà derrière moi et se prépara à lancer une attaque. Par réflexe, je me baissa et esquiva son coup de poing. C'est alors que je tenta deriposter, mais celui-ci esquiva à son tour. Je m'éloigna de lui.


Grooaarrr!!

Il avait dans sa main gauche un tas de feuilles. Je me demande ce que c'est. Mais ce n'est pas le moment, à la moindre seconde d'inattention, la mort peut me frapper! Il arriva vers moi l'air furieux et tenta une seconde fois de placer un punch. Malheureusement pour moi, il était trop rapide et je me suis retrouvé dans les airs au moment de l'impact.

Arggh...

Je saignais du nez et de la bouche, j'avais la tête qui tournais. Le singe qui se trouvait à quelques mètres de moi rigolais et faisait le fier, tandis que moi, j'étais allongé par terre... Quel honte. Moi le clown tragique, le comédien, le mec le plus populaire de Venise... me fasse étaler comme un ver de terre par terre?? Non, impossible! Je me releva, je mis mes mains dans mes poches et le regarda d'un air méchant :

Toi, le singe... tu va mourir!

Il me regarda aussi. Et tout d'un coup, il sauta dans les airs et essaya de me mettre au tapis avec un coup de pied. A mon tour, je pris mon élan... et pris mes jambes à mon cou...

'tin.... si seulement je savais me battre!

Je tournais ma tête : Il avait disparu. Je me stoppa. Je regardais autour, il n'était pas la... j'essayais de l'entendre. Rien. Mais ou est-il passer? Ben en haut, voyons. L'ombre qui était au dessus de moi grandissait en vitesse et quand elle était tout près, je rassemblai mes forces dans mon bras droit et visais la tête de ce gorille.

BLAAM

Il fallait bien que ca arrive, j'étais trop sure de moi : au moment de l'impact, mon poing s'est transformé en sable... mais a aveugler mon adversaire! Je baptisa cette technique... « Blinding Sand »! Elle consiste à aveugler mon adversaire avec du sable. Mais cette technique n'est que le fruit du hasard.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: La folie du singe Lun 20 Sep 2010 - 20:40
Un combat épique.

Parfait, il était aveugler. Enfin pas jusqu'au bout! Je lui ai juste mis du sable dans ses yeux. Bref, c'était le moment pour moi de l'attaquer : Je me mis près de lui en vitesse et prépara mon coup de pied. Je rassembla toute mes forces dans ce coup et, une fois prêt, décida de frapper ce singe dans le torse.

Hung!

Le singe recula de quelques centimètre, il commença à marmonner, toujours en se frottant les yeux. Je répliquais en lui donnant un second coup. Il recula de quelques centimètres...

Mais mince, il sent rien?!

Cette fois ci, c'était dans ma main que mes forces allaient. Je lui visait sa tête, et lui mis mon poing entre les deux yeux. Sa tête s'est déplacé vers l'arrière, il perdit l'équilibre. C'est maintenant ou jamais, cette fois il faut lui mettre un bon coup!
Je pris mon élan encore une fois et lui plaça un coup de pied dans son genou. Il tomba à terre. Je fis le fier :


Ha ha! Alors, c'est qui le plus malin maintenant?

Il se releva, l'air de rien. Le sable que je lui avait mis dans les yeux semblaient avoir été enlevé. Le mosntre se gratta la tête et s'approcha de moi. Je me mis en garde. Il me tapota la tête et partis vers une direction différente.... C'était fini? Je l'ai battu?

Sniiiiiiif

Ce bruit résonnait dans toute la forêt. C'était le singe qui avait sans doute dû renfiler quelques chose... C'est alors qu'il poussa un cri et cassa le premier arbre qu'il vit. Il se tourna vers moi et lacha les feuilles qu'il avait en main. Il veut encore se battre? OK, viens!

GROOOOOOOOOOAARR!!!

Le cri était deux fois plus strident qu'auparavant! Il fonça sur moi une nouvelle fois, je me mis en garde juste avant qu'il fonde sur moi en sortant ses crocs acérés. Je croyais que ce serait la fin pour moi, mais à peine qu'il m'a touché, mon corps se transforma en sable. J'essayais de bouger, je repris « forme humaine » et me redressa devant ce singe. Il semblait... impressionné? Serais-ce la première fois qu'il voit quelqu'un comme moi?
Je profitais de ce moment de faiblesse pour refaire mon Blinding Sand. Et cela a porté ses fruits, mon poing a bien été transformé en sable et a aveugler le monstre. Cette fois il se gratta la tête de fois plus vite, on aurai dit qu'il voulait vite m'éliminer. Je répliquais en lui plaçant un coup dans la tête, je le repoussa de quelques mètres. Un second coup arriva encore dans la même cible. Il tomba a terre. N'étant pas lâche, je l'attendis afin qu'il se relève pour continuer de l'enchainer de coup.


Aller!

IL se releva bien vite, il profita de ce moment a terre pour cueillir une fleur bizarre. Il me la lança, ne savant pas ce que c'est. Je l'esquive et me rend compte quand celle ci touche le sol : Une puanteur atroce s'émanait de cette « fleur ».

Pouah!
Hiii Hiiii

Le singe de semblait pas prêter attention à l'odeur. Mais en tout cas, il me prêta beaucoup d'attention : Il me pris la tête et m'écrasa contre le sol. J'eus un mal de tête terrible, mes plaies qui s'était fermé entre temps se sont reouverte en deux fois plus grande. J'étais allongé par terre, n'ayant pas la force d'au moins me boucher le nez pour que je ne sente pas cette atroce puanteur, j'étais obligé de rester comme ça.
Il ricanait devant moi... Quel honte. Moi le clown tragique, le comédien, le mec le plus populaire de Venise... me fasse étaler comme un ver de terre par terre?? Non, impossible! Je me releva, je mis mes mains dans mes poches et le regarda d'un air méchant :



Toi, tu va crever!

Je courais vers lui, sûr de moi et le pris par ses crocs. Je lui plaça un coup, deux coups, trois coups, autan de coup pour que l'une de ses deux dents pointus soit en lambeaux. Je lui pris sa deuxième grosse dent, et répéta le même schéma. Le monstre se débattait évidemment, mais j'étais furieux, et je voulais a tout prix l'étaler. Ses deux dents cassées, j'aurais cru voir qu'il pleurait. Il se mis face à moi, et répéta son cri :

GRRRROOOOOOOOOOOOOOOOOOOOAAAAAR!!!!

Viens de battre! Cette fois ci, tu va morfler!
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: La folie du singe Mar 21 Sep 2010 - 19:20
Réveil.

C'était le dernier round. Le singe était d'une agressivité dangereuse. Ses yeux devinrent quasi-rouge, on pouvait voir des veines sur ses bras et de la bave coulait de sa bouche. Il répéta son cri.
Moi, j'étais aussi en mode « rage », je voulais en finir une bonne fois pour toutes! Ce singe m'a décoiffé et m'a humilié! Une chance que personne ne voit ce combat! Bref, cessons les pensées inutile et concentrons nous sur le combat!


Il fonça sur moi, comme d'habitude. Il fit un coup de poing horizontal, je l'esquive. Il réplique cette fois ci avec un coup vertical, je me le prend mais mon corps devient du sable.
Je vais vers lui. Je lui donne un coup, il le pare. Un second, il l'esquive. J'essaye de lui foutre un coup de pied dans sa gueule, mon pied devient du sable mais le singe recule sa tête pour ne pas être aveugler un instant. Je recule.
Le monstre se prépara a sauter, je reconnus ça car il pris appuis sur ses deux jambes. En effet, il sauta... et ça, très très haut! Je vis son ombre sur moi, celle ci m'....


BOOUUM

Aaarrrh... Quel vitesse!! Je l'avait à peine vu dans le ciel qu'il s'écrasa sur moi! Et un monstre comme celui-ci.. ca pèse! Il cria encore une fois et se tapota le torse, il me regarda toujours en laissant sa bave couler. Je me leva, l'air de rien alors qu'en fait... j'avais une terrible douleur partout dans mon corps. Il s'approcha de moi, et me donna un coup au visage. Heureusement pour moi, il se transforma en sable...

J'ai compris, je crois...

Oui, je crois avoir trouver comment « activer » mon pouvoir. Enfin... quand je pense au sable, je me sent bizarre... 'fin bref, essayons de suite! Il fit une seconde frappe...

SBLLAAF

Ha ha ha.. Ça marche! Tandis que ma tête était toujours en sable, je pris la sienne (enfin je crois...) dans mes mains et lui donna un coup de genoux dans celle-ci. Le singe recula de quelques mètres, j'étais a nouveau moi même. Je fonça vers lui, repensa a ma phobie, et lui donna un coup de poing en plein dans la face. Blinding Sand frappe encore! Il se gratta les yeux. J'en profita pour prendre mon élan pour lui donner un puissant coup de poing dans son abdomen!

GGGRRRROOOO...

Il cracha du sang. OK... c'est bientôt la fin. Je l'enchaina encore avec des coups de poing sur le visage, le torse... partout! Il gémissait de plus en plus fort. Je lui refis mon Blinding Sand pour être sur qu'il ne me voit pas. Il ne pourra pas, il n'a plus de vue, pas d'odorat (je m'en suis rendu compte quand il m'a lancé sa fleur puante...), il peut seulement me repérer à l'ouïe. Mais cela m'étonnerait, avec ses gémissements tous aussi fort les uns que les autres, impossible qu'il m'entende! Parfait!
Il était temps d'en finir! Je continuais a l'enchainer de coups et ce... jusqu'à ce que j'entendis une sonnerie qui ressemble à celle de mon portable... Vais-je me réveiller? Non, je n'ai pas fini! Je lui donna un dernier coup en pleine poire... et disparu. Avant cela, je vis juste le monstre tombé à genoux... la tête plein de sang.



Meizan se réveilla à cause de son portable, Luigi l'appelait à propos du spectacle. Le clown ne répondit rien, il pensait encore à ce rêve... Après quelques minutes de réflexions, il lui donna sa réponse. Il raccrocha après, et se leva. Il prit un cahier qu'il trouva dans un tiroir et nota le rêve qu'il avait fait cette nuit. Il posa le cahier et regarda l'heure : 9h. Il était en retard. Il se dépêcha de vêtir son pantalon, sa chemise... et sortit de chez lui afin de rejoindre le reste de la troupe...
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La folie du singe
Revenir en haut Aller en bas

La folie du singe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Weed Land-