Haut
Bas

Partagez

Rester caché des méchants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Timmy Poonce
Messages : 143
Date d'inscription : 07/05/2017

Habitué
Timmy Poonce
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 100
Renommée: 210
Honneur: -5
MessageSujet: Rester caché des méchants Rester caché des méchants EmptyDim 20 Jan 2019 - 0:30



    Déjà ce matin, il avait pleuré dans la cours de récréation. Sans raisons particulières. Il avait senti les larmes monter, il s'était alors isolé et avait laissé son corps s'exprimer pour lui. L'écolier ne se sentait plus à sa place et cette impression ne faisait que s'accentuer. Une fois dans la salle de classe, il avait levé la main en prétextant des maux de ventre. Sa mère était venue le chercher aux alentours de 11 heures. Elle s'était excusée auprès de la maîtresse et avait fait preuve d'une grande douceur. Une fois dans la voiture, la mère du petit garçon s'était transformée. Elle avait déversé une avalanche de reproches sur Timmy avant de conclure :

-C'est la dernière fois que tu me fais ça ! Ta sœur n'a jamais eu de soucis avec l'école, et toi tu ne nous ramènes que des histoires, qu'est ce qu'on va faire de toi?

    Timmy s'était tu, il n'avait pas grand-chose à ajouter. Il ne savait même pas ce qui clochait chez lui. Il avait passé son après-midi seul dans sa chambre. Il avait reçu quelques remontrances supplémentaires de la part de son père lors du dîner, puis il était parti se coucher.

____________________________________________________

    L'enfant-rat apparut dos à un cerf qui broutait paisiblement de l'herbe. Il observa l'herbivore avec sa curiosité d'enfant. Le cervidé planta soudainement sa tête dans le sol et conserva cette position un certain temps. Lorsque la créature ressortit la tête du sol, un animal était emprisonné entre ses bois. Le cerf dévoila alors de longues dents acérées avant de laisser tomber sa proie dans sa gueule.

    Timmy laissa échapper un cri de surprise et la course-poursuite commença. L'herbivore qui n'en était pas un se révéla bien plus rapide que le garçonnet. Le jeune voyageur slalomait entre les champignons. Il usait au mieux de la végétation des lieux qu'il découvrait au fur et à mesure afin de s'échapper. L'imposant cerf perdait du temps à repousser les végétaux entre lesquels l'enfant-rat se faufilait. En endurance aussi, le morpheur n'avait pas l'avantage. Il s'essoufflait trop vite et la distance qui le séparait du cerf réduisait inexorablement. Le petit garçon repéra un interstice dans le pied d'un immense champignon. À la vue de ce trou de souris, il accepta ce signe du destin et se changea en rongeur. Une fois à l'intérieur du champignon, il s'éloigna au maximum de l'entrée de la cavité.

   Malgré sa forme de rongeur miniature, Timmy n'avait pas un grand espace à sa disposition. Qu'arriverait-il s'il reprenait forme humaine dans son terrier ? Allait-il mourir compressé entre les parois ? C'est avec cette désagréable idée en tête que l'enfant se roula en boule. Il recula du mieux qu'il pouvait et se mit à fixer l'endroit par lequel il était entré en attendant que l'orage passe.

    Le cerf bramait à l'extérieur. Le petit rat était inquiet mais il ne pleurait pas. Il était habitué à ces situations. Il se replia encore un peu plus sur lui même. Lorsqu'il prenait sa forme rongeur, les peurs de Timmy s'atténuaient. Il avait toujours rêvé de pouvoir se faire petit, tout petit. Voire même de disparaître totalement. Ne devenir qu'un simple observateur sur qui rien n'avait de prise. Comme lorsqu'il restait sous sa couette et ne conservait qu'une petite ouverture afin d'observer l'extérieur. S'il avait pu, c'est sans doute à cela qu'il aurait consacré sa vie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Yoël Herna
Messages : 85
Date d'inscription : 13/01/2018
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Yoël Herna
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 60
Renommée: 110
Honneur: 5
MessageSujet: Re: Rester caché des méchants Rester caché des méchants EmptyDim 20 Jan 2019 - 15:17
  Invité par des amis de la famille, mes parents ont insisté pour que je vienne, visiblement la directive ne vient pas que d'eux, le fils des amis en question veut absolument que je vienne aussi. Je l'aimais bien, mais ça fait bien trois ans qu'on ne s'est pas vu, et je vois pas trop pourquoi d'un coup il veut me revoir. Mais enfin, dans le pire des cas c'est jamais qu'une soirée.
Alors en avant Guingamp, nous sommes accueillis par les-dits amis, l'apéritif et tout ce qui s'en suit habituellement. La première chose qui me frappe c'est que leur maison est toujours aussi bien rangée, la seconde c'est que je ne suis pas le seul à avoir grandis, lui, il est devenu sacrément mignon, en plus. M'enfin, c'est assez drôle, j'ai le temps de rester suffisamment longtemps à table pour pouvoir faire preuve d'héroïsme et manger un plat à base de champignons alors que je déteste ça, sous le regard compatissant de ma mère, et le regard un peu fier de mon père, avec l'équivalent d'un « J'ai pas totalement foiré son éducation », puis les jeunes montent. Et la raison de ma venue est assez claire, il veut deux choses : Me montrer le jeu qu'il conçoit dans son coin, et me parler de la « meuf » qu'il convoite. Joie, rappelle toi, souris, hoche la tête et pense à autre chose.

  Après une soirée longue, très longue, nous rentrons enfin. Je me pare de mon sourire de petit garçon poli et bien éduqué, et plaisante avec mon père sur l'éducation ô combien réussie de son fils. Mais c'est avec un plaisir non dissimulé que je vais retrouver ma couche, m'y pelotonnant pour trouver vite le sommeil et oublier cette journée pourrie, j'aurais limite préféré être en cours. Et c'est en pensant à cet affreux plat plein de champignons, me remuant en tout sens, que je finis par trouver ce sommeil salvateur.

===== Ailleurs … =====

  Enfin, je suis presque heureux de retrouver les paysages complètement loufoques de Dreamland, j'ai même presque failli être heureux de voir Aslya, qui comme à son habitude, m'envoie une pique ou deux sur mon apparence trop léchée de pédale à écharpe, ou quelque chose de ce goût là, avant de disparaître pour poser ses auto-collants au petit bonheur la chance. Je pense qu'un de mes objectifs à long terme va être de faire en sorte qu'elle se comporte comme une gobeline bien élevée. Toujours est il que je jette un coup d’œil à mes habits, un pantalon marron, dont je serais bien en peine de décrire la matière, un t-shirt blanc et un pull à fermeture éclair, ouvert. Sans oublier l'écharpe, bien sûr, mais ça il semble qu'elle soit un incontournable.

  C'est assez impressionnant comme endroit, les champignons sont plus grands que moi, pour la plupart, certains le sont même beaucoup plus, de la végétation plus « classique » pour autant qu'on puisse en dire à Dreamland est aussi présente. Une pensée fugitive vient me trouver, est-ce que les Schtroumpfs sont originaires d'ici ? Je risque d'en trouver ? Cette pensée amusante me tire un sourire, mais me fait aussi remarquer que cela fait bien cinq minutes que je suis au même endroit, et que le champignon le plus proche me considère avec un regard moyennement amène, m'étiquetant sûrement comme un voisin indésirable. Aussi je me mets en route, un peu au petit bonheur la chance. Au détour d'une fourrée, je tombe sur une scène dont la poésie ne m'échappe pas.

  Même à Dreamland, la nature est magnifique, un cerf est en train de fouiller au pied d'un gigantesque champignon, la lumière vient auréoler son pelage, il ne m'a pas encore vu et ainsi je peux profiter de deux secondes ou la vitalité de la créature me marque, considérant dès lors la beauté du vivant, un sentiment d'humilité m’emplis et je ne peux m'empêcher de penser que maintenant je considère plus sérieusement l'idée de devenir vegan. Jusqu'au moment où la créature me remarque, renâcle en raclant le sol de ses sabots, me montrant, accessoirement, sa gueule pleine de sang. Je repasserais pour le véganisme, pour l'heure je dois avouer plus craindre pour ma vie. Dans un réflexe assez spontané, je pense à Billy, que j'invoque donc alors que la créature me fonce dessus. Il apparaît l'air tout aussi gentil qu'à son habitue, se prenant néanmoins la créature de plein fouet, tombant avec elle, et passé le moment de panique, un combat de grosses bestioles pleines de dents vient alors prendre place au sol. Visiblement, Billy était une bestiole un peu plus forte que le cerf, puisqu'il vient lui écraser deux pattes l'une après l'autre dans un pêle-mêle assez effrayant. La créature tente de se dégager, fuyant doucement, Billy l'observe faire avec candeur.

« Désolé copain ! Tu m'a fais peur et pis … Je …

Il se transforme en majordome, l'air tout piteux et inquiet, s'approchant du cerf pour l'aider. Cerf qui n'a l'air visiblement qu'assez peu d'accord, effectuant un geste de tête assez brusque, chose qu'il aurait probablement du éviter s'il ne voulait pas se prendre les bois dans des broussailles et se briser la nuque de manière assez pitoyable.

- Euh … Billy, ce n'était pas un copain, merci de m'avoir sauvé, il voulait me manger, mais … Les T-rex ne sont pas censés être carnivores ?

Il se tourne vers moi, l'air un peu surpris, tant par ma déclaration quant à l'hostilité du cerf que ma question, mais tout de même content de me voir.

- Ben si ! Mais tu sais, c'est pas de la viande, ça. La viande c'est un truc rouge qu'on met sous plastique et qu'on fait cuire à la poêle.

- C'est par- Passons. Hum. »

Je secoue doucement la tête, consterné mais tout de même touché par la candeur de mon invocation,  me promettant d'aussi faire son éducation. Mais je me fais assez vite la remarque, si ce cerf était un carnivore, qu'est-ce qu'il essayait de boulotter ? Je jette alors un regard vague vers le champignon géant près du quel était initialement le prédateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Timmy Poonce
Messages : 143
Date d'inscription : 07/05/2017

Habitué
Timmy Poonce
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 100
Renommée: 210
Honneur: -5
MessageSujet: Re: Rester caché des méchants Rester caché des méchants EmptyDim 27 Jan 2019 - 17:11
    Timmy tendait l'oreille afin de comprendre ce qu'il se passait à l'extérieur de son abri. Il n'osait pas s'approcher du trou, le cerf rodait sans doute encore dans les parages. Il y eut des cris et ce qui ressemblait à des bruits de luttes avant que le calme ne revienne. Puis peu après, le rat entendit deux individus discuter. Timmy pesa le pour et le contre et se décida à pointer son museau en dehors de sa cachette. Il leva la tête en direction des nouveaux protagonistes.

    Il s'agissait à priori d'un voyageur et d'une créature des rêves. Détendus, les deux hommes se tenaient non loin de la dépouille du cerf qui avait agressé Timmy un peu plus tôt. Cette première observation permit à l'enfant-rat de classer les nouveaux arrivants dans la catégorie des « forts ». Il ne restait plus qu'à vérifier s'ils appartenaient également à la catégorie des « gentils ». Si c'était le cas, le morpheur venait de trouver ses gardes du corps pour la nuit à venir.

    La créature des rêves était facilement distinguable par son allure chic et sa tenue de majordome. Le voyageur était un rouquin qui semblait plus jeune, plus chétif également. Il avait immédiatement repéré Timmy et le fixait maintenant du regard. Tant qu'il était sous sa forme de rat, le morpheur se doutait qu'il ne risquait pas grand-chose. Les rats n'étaient pas la cible prioritaire des voyageurs en quête de gloire et d'action.

    L'enfant-rat fut donc particulièrement surpris quand le majordome fit quelques pas en sa direction avant de lui proposer une tasse de thé. Comment la créature avait-elle deviné ? Méfiant, le morpheur reprit forme humaine et fit quelques pas en arrière avant de poser sa question à voix haute :

-Comment vous savez que j'étais pas un vrai rat ?

Le majordome sembla sincèrement étonné par la transformation de Timmy, si bien que l'écolier commença à douter. La créature venait-elle de proposer une tasse de thé à ce qu'elle croyait être un véritable rat ? Le morpheur était perplexe.

-N'approchez pas s'il vous plaît monsieur, vous êtes peut-être un méchant vous me faîtes peur ! Moi c'est Timmy j'ai bientôt 10 ans et vous ?

Le majordome se retourna vers le rouquin afin de décréter :

-Tu vois ? Il peut boire du thé! On me croit jamais...

-Et je m'appelle Billy, je suis pas un méchant, je suis gentil ! J'ai ... Heuu ... 4 ans ? Je crois ? Mais nous on grandit plus vite, regarde, mon maître il a 19 ans et il fait encore tout jeune


-Je m'appelle Yoël, et je ne pense pas que notre majordome préféré ai vu que tu n'étais pas un vrai rat. Il a juste voulu être ton ami.

Un peu rassuré, l'enfant-rat revint sur les propos du majordome :

-Ton maître? C'est pas toi le chef? Ok je veux bien qu'on soit copain alors si tu me protèges contre les méchants!

    Le rouquin s'apprêtait à répondre quelque chose, mais le majordome ne lui en laissa pas l'occasion. Il vint s'accroupir aux côtés de Timmy et lui attrapa les mains. Le majordome avait quelque chose d'effrayant, mais sa candeur semblait si sincère que le petit garçon n'essaya pas de se dégager.

-On est amis alors, te protéger c'est facile, tu aimes les scones ? Tu préfères le thé noir ou le thé vert ? Pis faut que je te présente Manteau, il est bizarre mais il est gentil.

-Bon, bah ... On va rester ensemble, je suppose. Et manteau ? Comme ça que tu appelle le sectaire ? Je retiens. Hmm, envie d'aller quelque part ?


    L'enfant-rat n'avait pas eu de réponses à sa question et ne comprenait pas bien la relation qu'entretenaient les deux hommes. Il garda pour lui qu'il détestait le thé (tout le monde savait que c'était une boisson pour les adultes) et s'inventa une préférence pour le thé vert. Il croisa les doigts pour ne pas se retrouver obligé d'absorber des litres de la mixture afin de satisfaire son nouvel ami.

-C'est qui manteau? Et on va où vous voulez moi je connais pas trop par ici. Dis, tu penses qu'on peut faire un thé avec tous les champignons qu'il y a ici?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Yoël Herna
Messages : 85
Date d'inscription : 13/01/2018
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Yoël Herna
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 60
Renommée: 110
Honneur: 5
MessageSujet: Re: Rester caché des méchants Rester caché des méchants EmptyJeu 16 Mai 2019 - 13:25
  M'bon, un enfant sur les bras. Visiblement un voyageur qui se transforme en … Rongeur, c'est quoi, d'ailleurs ? Un rat ? Un mulot ? Avec la promesse de me renseigner sur cette section du règne animal, je laisse faire Billy, qui s'occupe de lui à merveille, me demandant ce que je vais faire de cette nuit, à part garder un enfant, deux, en comptant Billy. Je me dis que profiter du moment pour me faire à ce corps un peu plus souple et fort que dans le monde réel n'est pas une mauvaise idée. Aussi je me tourne vers le débat en cours duquel je m'étais jusqu'à présent désintéressé.

« Non, le thé aux champignons ça peut se faire, je dis pas, mais en petite dose, avec une eau pas trop chaude et quelques ajouts comme du ci-

- Pardon d'interrompre votre discussion, ça vous dit qu'on fasse un petit bout de chemin ? Un peu de tourisme pour … Ben, visiter. »

  Après quelques moments de ronchonnement, les deux commencent à me suivre, je me retourne le temps de dire à Billy de prendre soin de Timmy, pour que je puisse essayer un peu mes nouvelles capacités physiques. Et avant qu'on ai le temps de me retenir, je remet mon écharpe en place et m'élance. La sensation de vitesse est assez grisante, je dois dire. Après quelques instants de course, je commence à m'essayer à l'escalade de différents champignons, sautant de l'un à l'autre. J'ai un peu l'impression d'être un assassin dans les jeux éponymes, c'est vraiment jouissif, du moins jusqu'à ce que je saute sur un champignon mou qui me crache un nuage de spores purulents à la figure.

  Au sol, je reprend mon souffle en crachotant misérablement, vite rejoint par mes deux compères, ne voulant pas trop les inquiéter, je me relève avec un moue de dégoût et honteuse, remettant de l'ordre dans mes vêtements. Pas la tête qui tourne, un rapide coup d’œil sur mon corps me dit que rien ne m'a poussé, pas de douleurs particulière si ce n'est une nausée et l'odeur des spores qui semblent vouloir se cantonner dans mes narines. Voulant les rassurer, je leur annonce donc un simple :

« Pas d'inquiétude, tout va bi- 
  Soit, une voix comme si j'avais ingéré de l'hélium, aiguë au possible. Je leur jette un air dépité, avant de pincer les lèvres, leur faisant simplement un geste de main pour leur dire de continuer à marcher, faisant la gueule de façon assez claire, mains dans les poches.

- T'es devenu une madame, patron ? »

Je lui jette un simple regard noir assez peu convaincu, un semblant de sourire aux lèvres, pas assez en colère pour ne pas relever le ridicule de la situation.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Timmy Poonce
Messages : 143
Date d'inscription : 07/05/2017

Habitué
Timmy Poonce
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 100
Renommée: 210
Honneur: -5
MessageSujet: Re: Rester caché des méchants Rester caché des méchants EmptyLun 20 Mai 2019 - 21:10
    L’enfant-rat papotait gaiement avec Billy. L’étrange majordome était aussi gentil que dépourvu d’intelligence et par conséquent, Timmy pouvait s’exprimer sans crainte. Finie la peur d’être ridicule. Le petit garçon pouvait enfin communiquer librement, sans avoir le sentiment d’être une charge pour son interlocuteur.

    Yoël était quant à lui beaucoup moins intéressant. Quand le voyageur se mit à escalader les champignons, Timmy ressentit une pointe de jalousie.

-Dis Billy c’est pas un peu un frimeur ton maître ?

En observant les acrobaties de Yoël, le morpheur eut comme une impression de déjà vu. N’avait-il pas déjà rencontré ce voyageur ? Le petit garçon fouilla dans sa mémoire. Le visage de Yoël lui était familier. Pour autant, impossible de se rappeler où il avait bien pu le rencontrer. Par peur de sembler idiot, l’enfant-rat décida de ne pas aborder le sujet. S’il ne se souvenait pas du jeune homme, la réciproque était encore plus probable.

    Yoël acheva ses acrobaties par une chute. Timmy s’inquiéta un court instant puis, lorsqu’il vit que l’acrobate n’avait rien, une satisfaction sournoise pris le dessus.

Bien fait espèce de nulos.

    Lorsque Yoël revint avec une voix modifiée à l’hélium, l’écolier éclata de rire. Il était rare que le morpheur puisse se moquer de quelqu’un dans Dreamland. Finalement, il commençait à bien apprécier ce voyageur.

    Le trio reprit sa marche, plus sobrement ce coup-ci.  Aucun des membres du groupe ne semblait poursuivre un but précis. Ils déambulèrent donc entre des champignons aussi incroyables les uns que les autres. Certains semblaient appétissants, d’autres étaient si grands et si moelleux que l’on aurait pu s’y plonger dedans. Évidemment, aucune de ces deux idées n’étaient bonnes et l’enfant-rat avait suffisamment d’expérience pour ne pas succomber à la tentation. C’est qu’il traînait sa bosse à Dreamland depuis un petit moment maintenant. Finis les erreurs stupides. Quel grand aventurier il était ! Mais il restait malgré tout humain et à force de se promener, la pause pipi devenait inévitable.  Le garçonnet annonça qu’il devait faire ses besoins et s’approcha du buisson le plus proche. Réflexe archaïque, il visa le champignon le plus proche avec son urine.

La réaction du fongus ne se fit pas attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Yoël Herna
Messages : 85
Date d'inscription : 13/01/2018
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Yoël Herna
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 60
Renommée: 110
Honneur: 5
MessageSujet: Re: Rester caché des méchants Rester caché des méchants EmptyLun 20 Mai 2019 - 22:21
  Évidemment qu'il rigole, j'aurais été dans sa situation que la réaction aurait été la même. Billy le rejoint assez vite, ne comprenant sûrement qu'à moitié en quoi il est drôle de devenir une madame de façon subite. Mon sourire s'accentue un peu, je ne vais pas jusqu'à me servir de cette nouvelle voix pour éviter de me ridiculiser plus encore, mais je me joint à la bonne humeur.

  Nous continuons à marcher pendant quelques temps encore, et j'écoute avec un certain amusement la conversation du jeune garçon et mon invocation, tout deux sont d'un naturel tout à fait rafraîchissant, et d'une certaine naïveté due à leur jeune âge. Pendant quelques instants je me sens … Comme un père ? Hmm, c'est peut être aller un peu trop loin, sans doutes aucuns. Timmy nous annonce qu'il a besoin de faire une pause vessie, je hoche du chef en lui adressant un sourire pour lui donner ma bénédiction, bien qu'il n'en ai vraiment pas besoin, réflexe social, je suppose.

  Alors qu'il s'éloigne pour se soulager sur un champignon, je surveille tout de même un peu les environs, craignant à moitié un autre cerf déjanté. Et alors que retentit le son annonçant le début du jet d'urine, une sorte de craquement sourd retentit, je me retourne d'un coup vers Timmy, l'air complètement alarmé, lui criant une phrase inutile du genre :

« Attention, quelque chose se p- »

  Cela sans trop me préoccuper du fait que les effets des spores altérant ma voix ne sont pas totalement partis, ce qui donne une voix pouvant s'approcher de celle d'un adolescent en train de muer, oscillant entre les aigus et les graves.
Je n'ai pas vraiment le temps de faire quoique ce soit, le champignon est d'une rapidité assez étonnante, une fente ayant déjà apparu dans le champignon pour … Uriner à son tour sur l'enfant.  Au vu de la couleur, translucide, ça n'a pas l'air d'être vraiment de l'urine, mais sait-on jamais, je m'approche de façon précipitée pour éventuellement le défendre, m'excuser auprès du champignon ou que sais-je, pour l'heure je suis plus mû par réflexes. Mais encore une fois, je suis trop lent, le champignon a déjà commencé à parler alors que je ne suis qu'à mi-chemin.  

« Oooh, il faisait long que je ne m'étais pas plié au rituel de salut du royaume voisin, merci, petit d'homme, tu as été éduqué de façon plus qu'exemplaire, si un service peut t'être rendu et qu'il est dans mes cordes cette nuit … Alors n'hésite pas

  Je termine ma course qui c'est transformée en marche lente à mesure que je comprends qu'il n'y a aucun danger, et aussi par le fait que je ne comprends pas comment un champignon peut parler alors qu'il n'a même pas de bouche, ni même de visage. J'oublie vite qu'on est à Dreamland, la logique n'est pas vraiment quelque chose à quoi se raccrocher.
C'est avec l'air un peu dégoûté que je termine mon approche, mon empathie faisant encore des siennes en observant Timmy, de dos, le laissant réagir sans m'approcher trop près, de sorte à ne pas empiéter sur son espace intime. J'adresse un sourire surpris mais cordial au champignon, même si je ne sais pas du tout s'il est capable de me voir. J'attends qu'il ai fini avec le champignon avant de lui annoncer qu'il me semble avoir entendu une rivière pas trop loin, s'il veut se laver.

Même si après m'être approché, je dois dire que l'idée de se faire uriner dessus est ignoble, « l'urine » du champignon ne dégage pas une odeur désagréable, juste une odeur de … Champignon, je suppose qu'il a envoyé de la sève, ou quelque chose de cet ordre d'idée là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Timmy Poonce
Messages : 143
Date d'inscription : 07/05/2017

Habitué
Timmy Poonce
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 100
Renommée: 210
Honneur: -5
MessageSujet: Re: Rester caché des méchants Rester caché des méchants EmptyMar 21 Mai 2019 - 23:17
« Oooh, il faisait long que je ne m'étais pas plié au rituel de salut du royaume voisin, merci, petit d'homme, tu as été éduqué de façon plus qu'exemplaire, si un service peut t'être rendu et qu'il est dans mes cordes cette nuit … Alors n'hésite pas. »

    L’urine d’un champignon, ce n’était pas vraiment de l’urine. Armé de cette conviction, le petit garçon ne fut pas offensé par ce qui venait de se produire. Le liquide dont il venait d’être aspergé n’était ni poisseux ni odorant. Il fallait juste se faire à l’idée. Le champignon venait donc de prendre la parole afin de proposer ses services. Quels types de services pouvait bien rendre le fongus ? Malgré son imagination débordante, Timmy faisait face à un mur. Mieux valait éviter de fâcher la créature avec une demande farfelue. Une omelette aux champignons alors ? Non, mauvaise idée. Pas dans ce royaume. Mieux valait reprendre les bonnes habitudes et faire profil bas.

-Hum… non merci monsieur le champignon mais c’est très gentil. Si vous avez besoin de quelque chose n’hésitez pas.

-Et bien justement…

Timmy serra les poings et se mordit la lèvre. Sa formule de politesse allait se retourner contre lui.

-J’aurais bien besoin de vos services en effet. Il se trouve que le joli champignon au chapeau arc-en-ciel situé juste là-bas a attiré mon attention. Disons qu’il se pourrait… que j’aie succombé à ses charmes. Auriez-vous l’amabilité d’aller le saluer et de lui en toucher un mot ?

Le morpheur chercha autour de lui sans repérer le fameux chapeau arc-en-ciel.

-Heu, pardon monsieur il est où ce champignon ? Je le vois pas.

-Par là-bas

Le petit garçon fixa le champignon et attendit qu’un bras ou quoi que ce soit d’autre vienne lui indiquer une direction. Il n’en fut rien.

-C’est où là-bas monsieur ? Je comprends pas.


-Tout droit juste derrière moi ! En face de vous ! Qu’est ce que vous ne comprenez pas là dedans ?

-Ba… attendez monsieur je vais demander un truc à mes copains je reviens.

L’enfant-rat tourna le dos au champignon. Il courut vers Yoël, juste au cas où. On ne savait pas encore de quoi était capable le fongus s’il s’énervait.

-Tu as entendu Yoël ? On fait quoi ? Et Billy tu en penses quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Yoël Herna
Messages : 85
Date d'inscription : 13/01/2018
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Yoël Herna
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 60
Renommée: 110
Honneur: 5
MessageSujet: Re: Rester caché des méchants Rester caché des méchants EmptyMer 22 Mai 2019 - 18:25
  Je grimace encore alors que les deux discutent, je me fais discret, jetant un regard effaré à ce jeune enfant qui fait face à cette situation bien mieux que je ne m'en pense capable, sans même parler de ce dont j'étais capable à son âge. Je me détends donc en le laissant faire, souriant à peine alors que l'absurde du champignon donnant sa direction me frappe, le jeune héro revenant vers moi, ignorant ma proposition de nettoyage, ayant même l'air d'avoir complètement oublié qu'il était trempé de jus de champignon. Je n'irais pas jusqu'à dire que je le regardais avec admiration, mais en tout cas avec plus de respect que je n'en avais initialement pour lui. Enfin, toujours est il que le voilà devant moi, à nous demander notre avis.

« Tu as entendu Yoël ? On fait quoi ? Et Billy tu en penses quoi ?

- Hem, et bien … On a pas vraiment mieux à faire, en toute franchise. Et donc c'est … Globalement par là je me demande juste s-

Et avant que je n'ai le temps de finir, l'enthousiasme que jusque là Billy gardait pour lui se manifeste de façon explosive.

- On y va ! Si ils se mettent ensemble, on pourra prendre du thé ensemble ! Et pis y'aura des petits gâteaux et puis … Et puis …

- Décision unanime, du coup. En route, tu pensera à ce qu'il faut au moment où on sera invité au mariage, Billy. »

  De manière assez évidente, il n'a pas du tout envie d'attendre le mariage pour y penser, je le vois se retransformer en T-rex de manière assez abrupte, agitant ses petits bras dans tout les sens sous l'enthousiasme. Je souris à peine, attendri, avant de commencer à faire route avec la petite troupe.

« Pas par là ! Sur votre droite, oui, voilà, par là. Éructa le champignon, avant de continuer à grommeler un peu.Ces jeunes, polis mais plus une once de débrouillardises, et aucune écoute. »

  Enfin, nous continuons dans la bonne direction, maintenant, j'en profite pour faire la discussion avec Timmy, puisque Billy est trop dans ses scones pour faire la conversation. Rien de bien intéressant, je lui demande si ça fait longtemps qu'il est dans dreamland, à quel point il est satisfait de son pouvoir, enfin bref … Si ça se passe bien pour lui dans Dreamland, puis dans le monde réel, tant qu'à faire. Ça ne casse pas trop pattes à un canard, mais ça le mérite d'occuper le temps, pas suffisamment jusqu'à notre destination, cela dit, alors j'engage la conversation sur le terrain de ce qu'il lui plaît de manière générale.
  Nous finissons par arriver, tout de même à un champignon, il est moitié moins grand que notre précédent interlocuteur, et a en effet un chapeau arc en ciel, comme pour l'autre, rien qui ne laisse entendre que ce soit plus qu'un champignon, mais bon, s'il ne fallait se tenir qu'à ça … Puis un détail me frappe soudain.

« Il faut le saluer, c'est ça ? Ça veut dire que l'un de nous va devoir … Billy, tu as une envie pressante ?

- De thé ? Ouais !

- Non, de te soulager la vessie.

- Hein ? Heuuu, non, mais je crois que j'en ai même pas, et toi patron ?

- Alors, oui j'ai une vessie, mais non j'ai pas envie de pisser, mais on va pas demander à Tim' il l'a déjà fait tout à l'heu-

- ME PISSER DESSUS ? Gueule une voix toute proche, alors que je sursaute de façon assez marquée. Mais ça va pas les lamelles ? Vous êtes quoi comme genre de gens dégénérés pour vouloir uriner sur les gens.

- C'est à dire que heuu …

- Pas de heuuu qui tienne, foutre-bulbe, et tu apprends à des jeunes à faire ça en plus ?

  Alors que je commence à grimacer, attendant de pouvoir en placer une alors que le champignon enchaîne les récriminations sans me laisser une seconde d'espace, je commence à désespérer, en plus de rougir de manière assez vive sous l'assaut de reproche, et un peu sous la gêne. J'échange un regard excédé avec Timmy, Billy étant quant à lui complètement paumé, voyant en plus ses espoirs de mariage s'envoler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Timmy Poonce
Messages : 143
Date d'inscription : 07/05/2017

Habitué
Timmy Poonce
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 100
Renommée: 210
Honneur: -5
MessageSujet: Re: Rester caché des méchants Rester caché des méchants EmptySam 25 Mai 2019 - 0:16

    Après quelques minutes de marche, le trio atteignit le fameux champignon arc-en-ciel. En chemin, Timmy et Yoël prirent le temps de discuter ensemble alors qu’ils étaient jusque là restés assez distants. Il n’y eut certes aucune grande confidence mais la discussion ne fut pas désagréable pour autant. Finalement, Yoël n’était pas si prétentieux que ça. C’était même l’inverse. Il affichait une fragilité et des hésitations assez inhabituelles. Rien à voir avec la plupart des autres voyageurs qu’avait pu rencontrer Timmy. Et cela faisait du bien au petit garçon. Il côtoyait rarement quelqu’un d’aussi « normal ».
    Cette courte promenade offrit également à Timmy l’occasion de découvrir la véritable forme de Billy. Le majordome était en réalité un dinosaure et, si l’enfant-rat avait été prévenu de la chose, il dû tout de même rassembler son courage pour ne pas fuir en courant à la vue de la créature. Bien que poli et présentable, un t-rex restait un t-rex.

    La prise de contact avec le champignon arc-en-ciel fut le début d’une série d’insultes particulièrement élaborées. Le fongus maniait les mots avec précision et Yoël fut le premier à en faire les frais. Timmy restait quant à lui en retrait, bien décidé à ne pas agir. Il fut d’ailleurs un peu gêné lorsque Yoël se mit à l’appeler du regard. Les deux voyageurs laissèrent donc le champignon user de son vocabulaire acéré. Lorsque la créature se lassa, le morpheur prit timidement la parole :

-Désolé monsieur ou madame on voulait pas. C’est l’autre champignon il nous a demandé de venir vous… vous faire pipi dessus.

-Pardon ? Et en quel honneur bandes de mycoses défectueuses ?

-C’est quoi une mycose défectueuse ?

-C’est moi qui pose les questions !

-D’accord pardon. Heu ba du coup… Je crois qu’il vous aime bien. Il est un peu amoureux quoi.

-Et donc se faire pipi dessus c’est normal quand on est "amoureux" ?

-Moi je fais pas pipi sur les gens. Juste sur moi des fois quand j’étais petit.

Le champignon arc-en-ciel baissa d’un ton, visiblement touché par l’aveu du petit garçon.

-Hum… peu importe ce n’est pas le sujet. ON N’URINE PAS SUR LES CHAMPIGNONS. Comment s’appelle cet individu qui serait selon vos dires « amoureux de moi » ?

-Je sais pas.

-Vous vous moquez de moi ? Et à quoi il ressemble ?

-C’est un champignon assez grand mais pas trop non plus. Heu…

Yoël vint sauver Timmy et décrivit le fameux champignon en des termes un peu plus précis.

-Vous vous moquez de moi ? Amenez moi à lui de suite on va directement régler ça.

-Vous savez marcher ?

-EST-CE QUE J’AI L’AIR DE SAVOIR MARCHER ? CE N’EST PAS COMPLIQUÉ, VOUS ME PRENEZ PAR LA TIGE VOUS TIREZ BIEN FORT ET VOUS ME PORTEZ VOUS SAVEZ FAIRE ÇA OUI OU NON ? BANDE D’IDIOTS !

-Miroir magique ! T’es moche en plus !

L’enfant-rat tira la langue en direction du champignon. Ce dernier n’était pas capable de se déplacer seul et disposer de cette information venait de redonner toute sa confiance à Timmy. L’écolier avait trop souvent été martyrisé, bousculé et frappé dans un monde comme dans l’autre. Voilà que la roue tournait enfin.

-Yoël tu veux pas qu’on le laisse là ? Je crois qu’il… ou elle est pas amoureuse. Et il vient de dire qu’il savait pas marcher alors on a juste à le laisser là. Et on dit un mensonge à l’autre champignon pour qu’il soit pas trop triste. C’est pas une bonne idée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Yoël Herna
Messages : 85
Date d'inscription : 13/01/2018
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Yoël Herna
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 60
Renommée: 110
Honneur: 5
MessageSujet: Re: Rester caché des méchants Rester caché des méchants EmptySam 25 Mai 2019 - 22:03
  Oooh, mais c'est qu'il en a dans la tête, ce mioche. Alors que ce champignon ne cesse d'exiger après nous avoir insulté de façon copieuse, voilà qui est tout sauf acceptable. L'idée me plaît, qu'il fasse du jus sur place, ce sera très bien, mais avant même que je ne surenchérisse, le champignon se met déjà à répondre :

« Premièrement, j'aimerais que vous arrêtiez de vous échiner à me caser dans votre système sexué binaire et absolument primitif, les champignons ne se genrent pas ! Et ensuite, c'est ça, allez-y partez, vous faire de l'ombre me dégoûte au plus haut point ! J'éspère que vous prendrez racine dans un désert et que votre couenne de desséchera à la caresse d'une supernova de truffe de porcins !

Trop loin, vraiment. Ces insultes incessantes me font perdre le peu de calme que j'avais jusque là, j'avertis Timmy d'un simple « Panique pas », puis je me tourne vers lui.

- Bon, a compris, t'es de mauvais poil, mais si tu fais ta mauvaise tête alors qu'on fait juste ce qu'on peut pour aider …

- Blabla, et tu continue de parler et mes racines tourneraient presque en fromage !
Je retiens avec une grande difficulté un sourire triomphant, exactement ce que je voulais.

- Soit, s'il faut jouer sur ses règles …
D'un mouvement de main, Billy disparaît dans un « pouf » sonore, alors qu'Aslya apparaît à sa place, d'aussi mauvais poil qu'à son habitude.

- Quoi encore, t'perdu quoi c'te fois ? C'est qui c'mioche ? T'as pas l'impression d'fai-

- Hé, voilà que tu invoque une pustule verte purulente devant moi, maintenant ?

La gobeline se tourne doucement vers lui, les yeux exorbités, reprenant d'une voix froide.

- S'prend pour qui l'omelette d'bite, là ? T'crois qu'c't'en restant planté comme un con qu'tu peux t'permettre d'commenter ? T'sais c'que c'est d'bosser pauvre rejet ?

- Mais c'est qu'elle m-

- T'gueule, quand t'es poli t'écoutes, raclure d'siphon d'évier.
Et elle continue, sans qu'il puisse en placer une malgré ses nombreuses tentatives. Aussi j'élève la voix d'un ton un peu joueur.

- On revient d'ici cinq minutes, tu viens Timmy ? On va laver le jus d'avant.

  Et je laisse Aslya s'occuper du champignon arc-en-ciel, repartant d'un air plutôt guilleret, guidant Timmy vers cette rivière que j'avais entendu plus tôt. Il m'a fallu un petit peu de temps pour la retrouver, mais la voilà, son courant semble pouvoir changer de temps en temps, comme s'il n'allait jamais trop longtemps dans le même sens. Je cherche d'un coup d’œil d'animateur de colo' un endroit pas trop profond et pas trop sujet au courant, je l'indique à mon protégé et me met en tête de reprendre la conversation qu'on avait plus tôt, puis embraye sur les jeux qui se font d'habitude dans ce genre de situations, attentif à ce qu'il apprécie de sorte à ne pas l'ennuyer avec des passe temps ludique qui ne lui conviendrait pas. Puis au bout d'un certain temps, après lui avoir donné mon écharpe pour qu'il puisse se sécher, je lui propose de revenir vers le champignon, voir s'il a retenu la leçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Timmy Poonce
Messages : 143
Date d'inscription : 07/05/2017

Habitué
Timmy Poonce
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 100
Renommée: 210
Honneur: -5
MessageSujet: Re: Rester caché des méchants Rester caché des méchants EmptyMar 4 Juin 2019 - 14:07
   La proposition de l’enfant-rat sembla séduire Yoël. Peut-être que le voyageur cherchait seulement à être conciliant ? Peu importe, la situation convenait à Timmy. Ils s’éloignèrent du champignon arc-en-ciel et de la gobeline afin de les laisser en tête à tête.

   Le petit garçon se lava ensuite dans l’eau de la rivière sous les conseils d’un Yoël reconverti en animateur de colo. Le morpheur ne se sentait pas particulièrement sale et ce fut après une rude négociation qu’il accepta de se plonger dans le courant. L’enfant-rat était très réticent à l’idée de se laver. Se nettoyer, c’était admettre qu’il était sale car un champignon lui avait uriné dessus. Il était donc préférable d’ignorer le problème plutôt que de le régler. De plus, on ne savait jamais ce qui pouvait se cacher sous la surface de l’eau, et le danger était décuplé dans Dreamland. Heureusement, la baignade se déroula pour le mieux et le petit garçon fut obligé d’admettre que la baignade en valait le coup.

    Yoël fit découvrir pleins de nouveaux jeux à l’écolier. Tout allait pour le mieux et Timmy ne pensait désormais plus qu’au moment où il allait faire découvrir tous ces nouveaux divertissements à ses camarades de classe. Le ventre de Timmy se resserra. Pour voir ses copains, il devait aller à l’école. Finalement, il n’avait pas tellement hâte de se réveiller. Si seulement ses amis étaient eux aussi voyageurs… L’enthousiasme de Yoël effaça rapidement la tristesse du garçonnet. Il était temps de retourner voir le champignon arc-en-ciel et les deux garçons retournèrent sur leurs pas.

    La gobeline de Yoël n’était plus là. Elle s’était sans doute lassée du champignon arc-en-ciel et avait décidé de l’abandonner sur place, non sans lui laisser un souvenir d’adieu. Un gigantesque phallus ornait désormais le pied du fongus. Le champignon n’appréciait visiblement pas ce tatouage amateur et poussait de petits cris assimilables à des pleurs.

    Timmy ne fut pas particulièrement touché par le sort de la créature mais tenta néanmoins de la rassurer à sa façon :

-T’es un peu plus moche mais au moins maintenant tu es rigolo. On dit quoi à l’autre champignon du coup ?

-Tsss, dîtes lui ce que vous voulez ça n’a plus d’importance. Laissez-moi tranquille maintenant.

-Ok. Dis Yoël ton invocation elle fait de la torture ? Elle avait pas l’air très gentille en tout cas.

    Et les voyageurs reprirent leur marche en direction du premier champignon. Cela avait beau ressembler à un énième aller-retour, la flore extravagante du royaume rendait chaque balade unique. Le duo eut d’ailleurs quelques difficultés à retrouver son chemin. Après plusieurs détours, ils atteignirent enfin leur destination. Le champignon n’était pas seul. Timmy se figea à la vue d’un grand cerf, similaire à celui qu’il avait croisé au début de la nuit. S’agissait-il à nouveau d’un dangereux carnivore ? Probablement. La créature promenait son mufle au niveau du sol. On aurait pu croire qu’elle broutait, mais le morpheur avait déjà vu l’animal à l’œuvre. Il recherchait en réalité une taupe ou une autre créature souterraine afin de l’extraire de sa cachette.
    Concentré dans sa chasse, le cerf n’avait pas encore repéré les deux voyageurs. Il ne prêtait pas non plus attention au champignon qui se trouvait à ses côtés. Puis le cerf releva brutalement la tête. Le fongus venait de lui uriner dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Yoël Herna
Messages : 85
Date d'inscription : 13/01/2018
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Yoël Herna
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 60
Renommée: 110
Honneur: 5
MessageSujet: Re: Rester caché des méchants Rester caché des méchants EmptyMer 12 Juin 2019 - 13:30
  Au moins ais-je réussi à le laver, l'odeur de champignon qu'il dégageait commençait à me dégoûter un peu, les jeux que je lui ai proposé ont semblé lui plaire, ou en tout cas ne pas trop le faire chier. Ça a quelque chose de rassurant, ça veut dire que je suis encore capable d'être animateur de colo. Mais c'est avec un certain enthousiasme qu'une fois la séance de baignade terminée, nous faisons route vers notre ami le champignon insupportable. Visiblement Aslya en a fini avec lui puisque je ne la vois nul part, quelques autocollants Illuminatis sont collés de ci de là, elle doit être parti « travailler », et elle a laissé derrière elle, gravé sur la pauvre âme fongique.
Cette dernière semble … Pleurer ? Ou du moins quelque chose qui y ressemble, et malgré la tentative de confort toute relative de l'écolier, rien n'y fait.

«Ok. Dis Yoël ton invocation elle fait de la torture ? Elle avait pas l’air très gentille en tout cas.

- Ben normalement non, je ne pensais pas qu'elle irait aussi loin. Elle est très grognon mais pas méchante. D'habitude en tout cas, désolé l'ami.

- Allez vous en … »

  Retrouver le premier champignon n'est pas aussi simple que ce que je pensais, c'est bien la troisième fois, si ce n'est plus, que nous passons devant ce champignon là. Mais nous finissons par le retrouver, enfin, c'est Timmy qui le trouve, s'immobilisant d'un coup avec son attention rivée sur quelque chose au loin, je fais quelques pas avant de m'immobiliser à mon tour, suivant son regard pour voir un Cerf, une ramure de toute beauté mais ce même air dangereux que celui croisé plus tôt. Le champignon que nous cherchions est juste à côté, personne ne semble nous avoir remarqué, nous sommes comme tétanisé, ne bougeant pas d'un iota, espérant par je ne sais quel miracle que le prédateur ne nous voit pas. Et comme pour rompre cet enchantement, d'un coup, un jet d'urine fongique sort de notre employeur pour atterrir pile poil sur la tête du cerf, qui cesse d'enfouir son museau dans le sol pour fixer longuement le champignon, avant de lui montrer son postérieur afin de lui uriner dessus à son tour, et se faisant, il nous aperçoit.

  Par réflexe, j'invoque l'annonciateur, me mettant devant Timmy, pour le protéger, quand bien même cette créature pourrait aisément nous balayer tout les deux. Après avoir terminé son jet d'urine sur le champignon, il approche à pas lents de nous, renâclant un peu en agitant se ramure de droite à gauche, avant de s'arrêter devant l'annonciateur, sans qu'aucun de nous deux n'ai bougé, je ne sais pas pour Timmy, je dois avouer ne plus vraiment faire attention à lui.
  Mais au lieu de l'attaquer … Le cerf s'arrête près de l'annonciateur pour lui uriner dessus, ce dernier se laisse faire, ne laissant, pour une fois, échapper aucune de ses litanies sur la fin du monde dans une des nombreuses langues qu'il maîtrise. Un moment de silence s'étendait, paraissant comme une succession d'heures plutôt qu'une succession de minutes, voir de secondes. Puis, sortant de sa léthargie, l'annonciateur se saisit de son encensoir de ses deux mains, l'ouvre puis en renverse tout le contenu sur la gueule du cerf. Un autre moment de silence absolu, ou plus personne ne bouge, clôturé cette fois-ci par le cerf qui éternue, projetant un peu de cendre partout, avant de nous fixer à nouveau, qu'est-ce qu'il attend ? J'en viens presque à souhaiter qu'il nous attaque, de sorte à ce qu'on puisse mettre fin à cette période d'incertitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Timmy Poonce
Messages : 143
Date d'inscription : 07/05/2017

Habitué
Timmy Poonce
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 100
Renommée: 210
Honneur: -5
MessageSujet: Re: Rester caché des méchants Rester caché des méchants EmptyJeu 13 Juin 2019 - 19:57
    Le garçonnet essaya tant bien que mal de cacher son effroi lorsque le cerf s’approcha. La partie rationnelle du morpheur savait que Yoël serait capable de repousser le cerf en cas de danger. Il y était déjà parvenu et pourrait certainement le refaire. Mais la peur n’avait que faire de la logique et s’immisçait dans les moindres recoins de l’esprit du petit garçon. L’étrange invocation de Yoël et le cerf s’échangèrent des politesses à base d’urine et de cendres. Tout cela n’avait que très peu de sens. Le cerf fixait maintenant les deux voyageurs. Personne ne bougeait, personne ne parlait. Si jamais la clef de cet étrange situation se trouvait dans un échange de fluides corporels, Timmy n’avait plus grand-chose à donner. Peut-être un crachat ? Le garçon s’y refusait. Il ne s’opposait pas fermement à la manœuvre, mais un jet de bave impliquait de rompre la distance de sécurité qu’il entretenait avec le cerf. Cela était évidemment hors de question.

    Soudain, un champignon émergea du sol à l’endroit où cendres et urine se mélangeaient. Le fongus poussa à une vitesse folle et stabilisa sa croissance lorsqu’il atteignit la hauteur d’une maison à étage. Un autre champignon apparut aussi subitement que le premier. Puis un troisième, un autre, et encore un autre. Bientôt, toute la zone sur un large périmètre se retrouva recouverte de champignons géants. Tous les êtres vivants des environs furent entraînés en hauteur au cours du processus. Un cerf, deux voyageurs, ainsi qu’une multitude d’autres champignons se tenaient maintenant sur le « plafond » formé par les chapeaux des champignons naissants.

-Haaaaa, quel plaisir cet air frais. Voilà bien la preuve que la terre rend toujours ce qu’on lui donne. Si seulement mon tendre champignon arc-en-ciel pouvait lui aussi être là !

    Le champignon amoureux exprimait sa joie par de petits soupirs. Bien indifférent au vertige, il semblait ravi de la situation. Ce n’était pas le cas du cerf. Coincé à plusieurs mètres de haut, ses mouvements manifestaient une peur certaine. Timmy n’était pas particulièrement dérangé par la hauteur. Les chapeaux des champignons étaient suffisamment resserrés pour qu’il n’ait pas le vertige, et il se réveillerait sans doute d’ici quelques temps. Finir sa nuit ici ne le dérangeait donc pas si jamais il ne trouvait pas de moyens de descendre. Seule la présence du cerf non loin l’empêchait de s’asseoir afin de profiter de la vue.
   La créature retrouvait progressivement ses esprits. Stressée, elle se décida à charger. Elle se rua dans la direction des deux voyageurs sans précaution et sa patte avant gauche glissa entre les chapeaux des fongus. Les deux pattes arrières de l’animal suivirent le même chemin. Les extrémités des chapeaux pliaient sous le poids de la bête qui n’arrivait pas à remonter. Si personne n’agissait, le cerf chuterait certainement d’ici quelques secondes.
L’enfant-rat avait peur et laissa parler son égoïsme.

-Il allait nous attaquer, moi je préférerai qu’on le laisse tomber Yoël.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Yoël Herna
Messages : 85
Date d'inscription : 13/01/2018
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Yoël Herna
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 60
Renommée: 110
Honneur: 5
MessageSujet: Re: Rester caché des méchants Rester caché des méchants EmptyDim 16 Juin 2019 - 15:16
  C'est à ne plus rien y comprend, pourquoi ces foutus fongus se mettent à pousser ? Enfin, j'en oublie encore que nous sommes à Dreamland et qu'il vaut mieux éviter toute trace de logique. Après avoir vérifié que Timmy n'était pas en danger immédiat -Pourquoi est-ce que ce serait à moi de le protéger ? Aucune idée, je me sens responsable -, je re-centre mon attention sur le cerf, alors que la soudaine pousse de ce petit monde semble avoir touché son terme, et que tout le monde retrouve un semblant de stabilité.
Ce dernier semble, dans la panique, vouloir nous charger, mais est visiblement trop con pour faire attention aux écartes entre les têtes de champignons, et commence à glisser. Se rattrapant comme il le peut, c'est à dire mal. Complètement dérouté, je le regarde se battre afin de se raccrocher à la vie, presque pris de pitié.

« Il allait nous attaquer, moi je préférerai qu’on le laisse tomber Yoël.

- Mais regarde le … Il est mignon avec sa belle ramure, son museau ensangl- Hum. Tu sais ce qu'on dit ? Qu'il faut être gentil avec les animaux, et qu'avec de la chance, ils le seront en retour. Et bien ça, ce n'est pas la raison pour laquelle je vais l'aider. Dis-je en soufflant du nez. C'est parce que si ça s'écrase en bas, le cadavre risque d'attirer d'autres prédateurs."

Musique d'ambiance:
 

  Aussi je m'approche de la pauvre bête, regardant la distance de la quelle elle chuterait si je ne venait pas à l'aider, suffisamment pour se faire mal mais pas pour mourir. Soit, je vais l'aider, mais pas à remonter, il ne faut pas déconner, j'invoque Billy tout en bas, lui indiquant d'être prêt à recevoir un nouvel ami, puis je vient saisir la bête par la ramure, évitant ainsi de me faire mordre, puis je la pousse dans le vide, me préparant à la retenir lors de sa chute afin de la ralentir un peu. Le choc a été plus violent que ce que je pensais, aussi je ne lui ai économisé qu'un demi-mètre de chute à peine, mais Billy la reçoit en dessous sous sa forme jurassique, tombant tout de même sur le poids de la bête, qui panique de plus belle, tentant par tout les moyens de s'échapper. Je dés invoque Billy avant qu'il ne se prenne un coup perdu, perdant pour de bon le cerf qui se relève en vitesse, regardant partout autour de lui pour finalement se carapater.

  Je profite de ce moment de flottement pour faire un bref rapport à notre « employeur », qui s'en trouve d'un coup moins jouasse, presque vexé que ses bonnes manières ne soient pas partagées par son aimé, et qui aime encore moins le portait que je lui en fais.
Mais il reprend bien vite son air joyeux alors qu'il profite de sa nouvelle position, et qu'un champignon, ailleurs, semble lui faire du spore. C'est donc sans trop d'inquiétude que je m'en retourne auprès de Timmy, admirant le paysage avec lui. C'est une fin de nuit plutôt tranquille, passée à lui présenter d'autres jeux encore, quelques énigmes … Enfin, encore du passe temps de colonie de vacance. A la différence près que j'essaye de faire en sorte que ce soit lui qui soit à l'initiative, le sortir de sa timidité initiale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rester caché des méchants Rester caché des méchants Empty
Revenir en haut Aller en bas

Rester caché des méchants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Champiland-