Haut
Bas

Partagez|

Rabbit Le Lapin Préssé !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 04/11/2018

Nouveau
Rabbit
Nouveau

MessageSujet: Rabbit Le Lapin Préssé ! Lun 5 Nov 2018 - 14:25


NOM
PRÉNOM

Personnage.


© Avatar taille 160x320 pixels.


  • Nom : Nighteye
  • Prénom : Thomas
  • Surnom(s) : Rabbit
  • Âge : 19 Ans
  • Nationalité, origine(s) : Français
  • Pouvoir et description : Rabbit possède deux montres, qu'il a hérité de sa peur. Lorsqu’il ouvre la première, le temps s'arrête dans une zone sphérique d'environs 25 mètres pendant 15 secondes. ( Oui les secondes passsent... ) Les gens et les objets pris dans cette zone restent figés dans la position dans laquelle ils étaient lorsque Rabbit a ouvert sa montre. Si il dépasse le temps d'utilisation, il commence à saigner du nez et des oreilles, les symptômes ne font qu'empirer avec le temps, pouvant même mener jusqu'à la mort. Quand il ouvre la seconde, il gagne une vitesse impressionnante et devient presque impossible à suivre du regard. Il ne dispose pas d'une limite précise mais il commence à en sentir les effets aux bouts de 3 secondes et ne peux dépasser les 5 secondes sans se mettre en danger, les symptômes sont les mêmes que pour la première montre mais sont beaucoup plus violents. Il doit donc régulièrement refermer ses montres pendant trois secondes pour "recharger" son pouvoir. Il est capable d'utiliser ses deux montres en même temps,
    (Petit Hors RP, j'ai imaginé le personnage de Rabbit à partir du lapin pressé de Alice au pays des merveilles, j'ai bien lu le règlement, mais, puisque le temps ne s'arrête pas réellement pour le reste du monde, je ne savais pas si ce pouvoir rentrait dans la catégorie des pouvoirs du temps, auquel cas il serait interdis et j'en serais désolé. Si c'est le cas, je me débrouillerais pour modifier et trouver un autre pouvoir autorisé. P.S : Je ne savais pas non plus si ça comptait comme un seul pouvoir ou deux, si il est finalement autorisé mais trop puissant, je pourrais choisir entre les deux, voilà, merci pour votre considération ^^ )




Description Physique.

Thomas est un jeune garçon de 19 ans au cheveux Gris-Argent et au yeux d'un jaune déroutant. Il est d'une taille normale, est assez musclé et porte toujours des sweat-shirts par dessus ses t-shirts bourrés de références à la pop culture. Il a également en permanence son gilet sans manches avec une capuche remontée de fourrure polaire synthétique. Il le porte toujours, quel que soit l'ensemble, et quelle que soit la situation. Dans le monde des rêves en revanche... c'est une autre paire de manches... Il porte un élégant costard attaché au ventre par un bouton par dessus une chemise d'un blanc impeccable et un gilet bleu sombre. Il a à la ceinture une multitude de montres à gousset. Il en possède également une dans sa poche intérieure, ainsi que dans la poche située au niveau de sa poitrine. Son pantalon est d'un bleu extrêmement sombre tirant plus sur le noir, rappelant celui de son costume. Il est très agile et rapide mais on ne voit pas vraiment ses muscles lorsqu'il est sur Dreamland. Mais la partie la plus appréciable de Rabbit, est sa tête. Son sourire laisse découvrir deux canines plus longues que la normale, ainsi qu'un crâne surmonté d'un immense haut de forme sur lequel on peut apercevoir une autre montre à gousset ainsi que trois cartes de poker, L'As de Carreau, le 9 de Pique et le 3 De cœur. Il possède deux oreilles humaines, mais malgré cela, sa tête est également coiffée d'une jolie paire d'oreilles de Lapin géantes. Il préfère donc se faire appeler Rabbit lorsqu'il se rend à Dreamland.


Caractère.

Thomas est un garçon d'une nature très gentille, il est très agréable à côtoyer et est toujours prêt à donner un coup de main à celui qui en réclame un. Il a beaucoup d'humour et d'autodérision, il en faut beaucoup pour le fâcher. Il peux paraître timide mais, d'un autre coté, il se détends très vite lorsque la personne est avenante et devient vite plus sûr de lui. Sur Dreamland, il est d'un naturel très joueur et aime se moquer de ses interlocuteurs en faisant des tours de magie farfelus ou en leur posant des énigmes impossibles. Il est d'un alignement plutôt neutre tendant vers le bon. Il ne fait pas partie d'un camp en particulier. Il aime se balader au gré de ses envies et met une bonne raclée à ceux qui ne sont pas d'accord avec ça. Qu'ils soient habitants de ce monde ou d'un autre ! Il est contre le fait de faire du mal aux Voyageurs juste parce qu'ils son Voyageurs. Il est également contre le fait de faire du mal aux créatures peuplant le monde de Dreamland. Il n'est, par contre, pas contre le fait de taper un bon coup sur ceux qui voudraient l'empêcher de faire ce qu'il veut. Il a volontairement une aura plus ou moins menaçante de prime abord, mais, comme pour sa "timidité" lorsqu'on est pas contre lui, on est avec lui ! Et l'impression de malaise s'en va rapidement. Il est assez fier de son pouvoir et souhaite rapidement gagner en puissance afin de palier à ses défauts.  


Histoire.

Thomas a toujours été très proche de sa famille, Il est né dans une famille heureuse et aimante. Ses deux parents sont toujours en vie ainsi que sa petite sœur de 16 ans, Il vient de déménager il y a peu et travaille dans un Café-Librairie où il est très aprécié par son employeur et par les clients. Il a toujours aimé lire, regarder des films et des séries et jouer aux jeux vidéos. L'impression de magie qui s'empare de lui chaque fois qu'il ouvre un livre ou une bande dessinée lui procure un plaisir inouï et la sensation que tout est possible. Il a toujours été un peu déçu de se dire que tout ça n'était possible qu'en fiction. C'est d'ailleurs pour cela qu'il écrit des livres et compte bien les publier un jour. Pour donner vie à ses fictions. Quelle joie il avait ressenti cette fameuse nuit. Cette nuit où il avait été, à la fois libéré de son pire cauchemar, et où il avait découvert le monde magnifique et infini où il semblait puiser toute ses idées. Il avait toujours fait ce cauchemar de temps à autre. Sa sœur, aux portes de la mort, et lui, n'arrivant pas à temps pour lui dire au revoir. Mais ces derniers temps, il le faisait de plus en plus. Même après avoir emménagé dans son premier appartement, les cauchemars n'étaient pas partis. Au contraire, ils n'avaient été que plus nombreux et terribles. Toutes les nuits. Toutes les nuits son père lui disait qu'il n'était pas arrivé à temps. Toutes les nuits il voyait sa mère en pleurs au pied du lit d'hopital. Toutes les nuits il essayait de courir dans les ténèbres, mais le lit s'éloignait. Plus il s'éloignait, plus il courait lentement. Plus il avait l'impression de faire du sur-place. Plus il avait l'impression d'être impuissant. Mais cette fois-ci, il entendit une petite voix qui lui soufflait de lâcher prise. « Si tu ne peux arriver, ne cours pas. Pleure. Crie. Tombe. Mais ne cours pas. Il s'était alors assis calmement, se soustrayant à tout ce que lui criait son cerveau, avait fermé les yeux, et avait attendu. Avait lâché prise. Avait accepté. Aussi douloureux que ce fut, il avait accepté le fait de ne pas arriver à temps. Des larmes avaient commencé à couler sur ses joues, puis, sa sœur lui était apparue, en pleine forme et le sourire aux lèvres, comme à son habitude. Les ténèbres qui l'entouraient avaient alors été dissipées, comme dispersées par un vent d'une puissance inouïe. Sa sœur avait alors disparu calmement, et Thomas avait découvert pour la première fois le royaume magnifique qu'était Dreamland. Il ne comprenait pas ce qu'il se passait mais, se doutant qu'il était dans ce que les gens appelaient un rêve éveillé, il était bien décidé à en profiter. Il s'amusa de son costume chic et de son haut de forme qui serait normalement bien compliqué à maintenir en place, admira toutes les montres qu'il possédait maintenant dans ce rêve, et s'émerveilla des oreilles et de la queue de lapin, ou de lièvre, il n'avait jamais su faire la différence, qui lui étaient poussées sur la tête et les fesses. Il se balada au gré de ses envies dans ce drôle de rêve et, alors qu'il commençait à se dire que, justement, ce rêve était bien long, tout lui fut expliqué par une personne de ce monde. Il disait s'appeler Éric, et était un Homme-Miroir. Ce qu'il avait d'abord pris pour un joli rouge-gorge eut vite fait de se transformer en un reflet parfait du jeune homme. Éric prit alors le temps de lui expliquer clairement la situation de Dreamland. La violence. Les conflits. La beauté. La joie. Les rêves... Il lui expliqua également qu'il avait eut de la chance de tomber sur un habitant natif de Dreamland préférant s'amuser des regards émerveillés des nouveaux venus plutôt que de leur faire du mal. « Mouais... je pense surtout que c'est encore un rêve, mais merci bien, même si j'aurai probablement tout oublié demain, ton histoire était très intéréssante. » dit-il avec un sourire tandis qu'Éric finissait son histoire. Ce dernier éclata de rire et dit : « Ha ha ha ha ha ! D'accord mon pote ! Tu sais quoi ? Rendez-vous ici, demain, à la même heure ! J'y passerai toute la journée ! Tu verras bien que tu te rappeleras de tout ! De toute façon tu vas bientôt te réveiller. À plus mon pote ! »  « Quoi?! » avait répondu Thomas tandis qu'il ouvrait les yeux pour découvrir son plafond, un sourire gravé sur ses lèvres. Il avait d'abord appelé sa sœur, comme à son habitude, pour s'assurer qu'elle allait bien. Tout en se doutant que c'était la dernière fois qu'il l'appelait pour cette raison. Puis, il s'était rendu compte qu'il était aux alentours de midi et qu'il était déjà bien en retard pour son travail. Il avait attrapé ses vêtements en s'excusant auprès de sa sœur, lui raccrochant presque au nez, avait grignoté une ou deux biscottes sans rien dessus en quatrième vitesse et s'était précipité au café qui se trouvait à cinq minutes à pied.


Post Rp.

Thomas se réveilla dans les ténèbres les plus absolues. Il chercha l'interrupteur en tatonnant avec ses mains mais ne trouva aucun mur. Il regarda à ses pieds et ne vit rien de plus que son corps sur un sol aussi noir que la nuit. Il tenta de le toucher mais sa main passa au travers comme s'il l'avait passée dans un gouffre. Terrifié, il se releva vivement et sauta sur ses pieds.

Tout autours de lui, il n'y avait que les ténèbres. Il n'avait pas l'impression d'être dans un brouillard noir, non, il avait simplement l'impression d'être dans une immense salle vide s'étendant à perte de vue, sans aucun murs.

Il se retourna et se retourna encore, cherchant vainement une sortie, ou un quelconque signe qu'il n'était pas seul dans cet abîme de noirceur .

Il entendit des sanglots et se retourna vivement. Sa mère était là, écroulée au pieds d'un lit d'hopital. À coté se tenait son père, et dans le lit... « Diane ! »

Dans le lit se tenait Diane, sa petite sœur, entourée d'une multitude d'appareils et de tubes connctés à sa peau. Elle semblait dormir d'un sommeil très agité et Thomas sut qu'elle allait mourir. Il en avait la certitude. Comme dans ces rêves où l'on sait tout, même quand ça n'a aucun sens.

Son père le regarda avec déception tandis que Thomas commençait à courir vers eux. Le lit sembla s'éloigner et le jeune homme accéléra. Mais tandis qu'il prenait de la vitesse, le lit sembla séloigner encore plus.

« Attendez ! »

Mais ils n'attendirent pas. Son père continua de le regarder avec cette expression ressemblant au dégout, mais qui n'était que déception. Sa mère ne daigna pas lui accorder un regard, continuant à pleurer, assise sur le sol. Et Diane ne se révéilla pas. Elle resta endormie, sourde aux cris de Thomas qui semblaient se faire de plus en plus faibles malgré le fait qu'il tentait de crier son nom de toutes ses forces.

Sa sœur allait mourir. Elle allait mourir et Thomas ne pourrait pas lui dire au revoir.

Soudain, Diane eut un sursaut et une expression de douleur se lut sur son visage tandis que toutes les machines s'affolaient,

« Non ! »

Thomas redoubla d'effotrs mais le lit s'éloigna encore plus vite et le jeune homme désespéré commença à avoir l'impression de courir au ralenti. Tandis que le lit, lui, continuait d'accélérer.

''Pas encore...''

Thomas commença à avoir l'impression de s'étouffer, comme s'il avait de la boue dans la bouche. Plus il forçait sur ses muscles pour avancer, plus il devenait difficile de progresser.



'' Pas encore...''



Thomas entendit alors une voix féminine dans sa tête. Ce n'était aps la voix d'une fille, pas même celle d'un homme, mais elle était féminine, Thomas le savait. Il le savait, c'est tout .


''Arrête.''


Il se figea, les larmes aux yeux.


''Si tu ne peux arriver, ne cours pas. Pleure. Crie. Tombe. Mais ne cours pas. ''

Écoutant la voix dans sa tête, et allant contre tout ce que lui criait son cerveau, Thomas s'assit en tailleurs et ferma les yeux tandis que le lit continuait de s'éloigner.

Il entendit sa mère crier un : « Non ! »

Il ne le vit pas, mais il sut que son père pleurait.

Sa sœur allait mourir. Elle allait mourir et Thomas ne pourrait pas lui dire au revoir.


Il voulut se relever mais se contraignit à rester au sol. Puis, un torrent de larmes coulant sur ses joues, il lutta une dernière fois contre son cerveau, contre son esprit, et lâcha prise. Il accepta. Il accepta le fait de ne pas pourvoir faire ses adieux à sa sœur. Son cœur se déchira en deux tandis qu'il laissait le lit séloigner, mais, il ne se releva pas.

Il fut seul.

Puis, dans une formidable bourrasque, les ténèbres furent balayées, laissant place à une terre parsemée d'herbes oranges et d'arbres au feuillage violet. Les yeux grand ouverts, il observa le ciel sans soleil, sa sœur se tenant debout près de lui, en pleine forme, le sourire aux lèvres. Comme à son habitude.

Les larmes de Thomas coulaient toujours, mais elle étaient maintenant dues à la joie plutôt qu'au désespoir.

Elle lui tendit sa main et l'aida à se relever, puis, continuant de sourire, disparut doucement. Ne laissant aucune inquiétude à son grand frère.

Ce qui surprit Thomas par contre, fut le fait de ne pas se révéiller. Il resta la, seul. Ne se sentant pas seul du tout là, tout seul, dans son costume chic.

''Costume chic ?''

Thomas sursauta en decouvrant qu'il était maintenant habillé d'une chemise et d'un joli gilet bleu par dessus lequel était posé un costard ouvert uniquement maintenu par un bouton attaché au niveau de son nombril. À ses pieds, reposait un haut de forme bien trop grand pour être porté, mais Thomas le mit un peu de travers sur sa tête et le chapeau resta en place comme par magie.

Il sursauta de nouveau en découvrant une multitude de montres à goussets à sa ceinture, ainsi que dans la poche intérieure de son costard et dans celle de son gilet, au niveau de sa poitrine.

Puis, ayant prit conscience de son attirail, Thomas se mit à marcher. Dans quelle direction ? Il ne le savait pas, mais il était bien décidé à profiter au maximum de ce rêve évéillé.

Au bout d'un moment, il décida de se regarder dans un étang pour mieux voir de quoi il avait l'air. Quoi ? C'était son rêve non ? Il avait bien le droit de faire ce qu'il voulait !

Il eut un nouveau sursaut en découvrant d'immenses oreilles de lapin surmontant sa tête de part et d'autre de son chapeau ainsi que la petite queue toute ronde surmontant le haut de ses fesses.

« Mais qu'est-ce que c'est que ce rêve ? »

« Ha ha ha ! »

Thomas se retourna vivement en entendant le rire qui ne venait pas de lui. Il ne vit personne mais avança dans la direction du rire, bien décidé à en découvir la source.

« Ha ha ha ! »

Le jeune homme se retourna une nouvelle fois et découvrit un joli rouge gorge sur la branche du seul arbre aux alentours.

« Dis donc moinneau, c'est toi qui... » Il n'eut pas le temps de finir sa phrase tandis que le Rouge gorge répondait d'une grosse voix :
« T'as l'air paumé mon gars. »

Thomas recula d'un bond et le Rouge gorge éclata une nouvelle fois de rire, sa voix ne parraîssait plus si grave à présent.

Il s'envola en direction de Thomas et soudain, fut aspiré dans un petit tourbillon semblant partir du centre de sa poitrine avant d'en être rechaché dans le sens inverse. À l'exception du fait que c'était à présent un jeunne homme de l'äge deThomas à la peau noire et aux yeux jaunes. Il resta ainsi sans bouger pendant une seconde ou deux avant d'être de nouveau aspiré et d'en ressortir en une version mi-homme mi-loup de Thomas, puis, dans un nouveau tourbillon, il ressortit une copie parfaite de Thomas, ses vêtements, ses oreilles, sa queue...

Le doppelganger éclata encore de rire et dit :
« Ha ha ha ha ha ! Tu dois rien comprendre mon pauvre ! Oh là là... J'adore les nouveaux... »


Fin




Autres.

(La première partie de cette section concerne votre personnage, et pas vous IRL)
Aime : Les jeux videos, les livres, les bandes déssinées, les mangas, Les fraises, les pâtisseries, Les pâtisseries aux fraises,
N'aime pas : Les gens aggréssifs gratuitement.
Particularités, autres :
Niveau d'étude hors de Dreamland : Travaille dans un café-livre ressemblant énormément à un starbucks.


Comment avez-vous découvert le forum ? Étant un grand fan de RP, j'ai cherhcé sur le Top-Site pour trouver de nouveaux forums RP ^^
Première impression : Ce forum me semble très prometteur !
Pour les DC (double compte) ou TC (triple compte), qui a donné son accord ? Je n'en ai pas héhé.
Avez-vous lu les règles et les respecterez-vous ? Oui et oui votre honneur ! Avec grand plaisir !
Code de validation :
P.S : Si quoi que ce soit ne va pas ou ne colle pas à l'univers, je le changerais ^^
P.S N° 2 : J'espère avoir réussi à bien utiliser les codes et ne pas avoir pondu une fiche illisible par erreur.
P.S N°3 : Je ne sais pas comment intégrer l'avatar à la fiche pardon... ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : The Death Voice
Messages : 598
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 25

Arpenteur des rêves
Riku Kaisuki
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 167
Renommée: 1860
Honneur: 173
MessageSujet: Re: Rabbit Le Lapin Préssé ! Mer 14 Nov 2018 - 13:57
Hello Rabbit !

Désolé de ne pas avoir répondu plus tôt.

Globalement avant tout avis sur ta fiche (que je suis prêt a donner), j'aimerais qu'on fixe un point.

Les pouvoirs du temps sont totalement interdits. Même restreints même limités on ne peut faire d'exception.

Par conséquent il te faudra réfléchir à une alternative qui n'altere pas le temps.

A titre d'exemple, nous avions une suggestion de pouvoir à te proposer dans la lignée du lapin d'Alice : une montre à gousset qui, selon l'heure indiquée produit une réaction différente. Pointée sur 3 heures elle projetterait un flash aveuglant, pointée sur 6 heures elle accelererait tes mouvements (au prix d'une fatigue plus intense)...

Nous restons à ton écoute sur discord ou le forum pour toute suggestion / proposition de ta part. Smile

__________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 04/11/2018

Nouveau
Rabbit
Nouveau

MessageSujet: Re: Rabbit Le Lapin Préssé ! Mer 14 Nov 2018 - 16:06
Énorme ! Ce pouvoir serait peut-être encore mieux comme ça ! Je dois modifier ma fiche directement dans le sujet du coup ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rabbit Le Lapin Préssé !
Revenir en haut Aller en bas

Rabbit Le Lapin Préssé !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Administration Onirique :: Personnages Joueurs :: Présentations-