Haut
Bas

Partagez

Une roue par personne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Nedru Etol
Surnom : Le Renard Gris
Messages : 619
Date d'inscription : 25/05/2012
Age du personnage : 29

Arpenteur des rêves
Nedru Etol
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 588
Renommée: 1986
Honneur: 134
MessageSujet: Une roue par personne Une roue par personne EmptyDim 5 Aoû 2018 - 22:03
Les histoire du brun en dehors de Dreamland intéressent-elles encore quiconque ? Disons que oui, pour cette fois. Depuis plusieurs années qu'il n'était plus maître de la totalité de son esprit dans Dreamland, le londonien avait fini d'être enragé, fini de ne plus pouvoir contrôler les rêves d'autrui. Il avait continué à vivre, « normalement », spectateur de ses songes, n'essayant d'influer sur la vie de ses rivaux qu'épisodiquement.

Peut-être qu'une partie de lui aimait se voir sous ce bon jour, peut être finalement était-il amusé de cette caricature de lui même dénuée d'intentions meurtrières, de mépris et de l'intégralité de ses vices. Pour beaucoup, devenir un Voyageur permettait de commettre des crimes et de laisser libre cours à sa furie dans un autre monde. Pour Nedru, c'était désormais l'inverse. Dreamland restait à cet instant de sa vie l'endroit où il exerçait sa vertu.

Le jeune homme politique ferma les yeux et se prépara à dormir, savourant d'avance l'interlude qu'il vivrait avant la journée du lendemain qui s'annonçait déjà trop chargée.

*****

Le Renard sentait le bolide vibrer sous lui, les avants bras déjà presque engourdi par les secousses répétées. Il roulait depuis une heure au moins sur cette interminable ligne droite dont le goudron formait parfois de véritables cratères, sur une bécane prêtée pour l'occasion. Son blouson noir à col blanc était déjà partiellement maculé de poussière, de même que la visière de son casque...

Le vieux qui avait balancé les clefs de l'engin sur le comptoir tâché de cercles de gras d'alcool lui avait assuré qu'elle était fiable. Il avait fallu moins d'une seconde au pouvoir de Nedru pour constater que c'était faux, lorsqu'il avait posé les yeux dessus.

Le Gris se dit qu'elle ressemblait à une antique Indian Roadmaster, bien que Dreamland y ait apporté son lot de petites modifications oniriques. Et puis, elle avait été bricolée, encore et encore, était tombée plusieurs fois et son pot était légèrement enfoncé. Elle avait (trop?) vécu.


Ca va, je vais vous le transporter.

Le vieux aux yeux injectés de sang par l'excès de tord boyaux avait éclaté d'un rire joyeux. Vrai ?! Vrai. Il était censé apporter le livre de comptes de son cousin à l'autre bout du Royaume mais les rivaux de celui là l'attendaient probablement en embuscade quelque part sur le trajet. Trop effrayé pour mener sa mission à bien, il était prêt à laisser n'importe qui de bonne volonté s'en occuper. Et Nedru commençait à avoir sa bonne petite réputation dans les environs.

Un échange de clefs et une poignée de main plus tard, Nedru avait enfilé le casque taupe qu'on lui tendait et tournait son guidon vers la route Ecarlate Rouge. Il était convenu qu'il laisse la moto une fois arrivée à destination. Le Renard se demandait si son tatouage permettait d'effacer jusqu'à la présence d'une moto pétardant sur une route qui traversait le désert. Non, c'était sûr que non. Ils l'attaqueraient sans aucun doute à vue. Il sourit à cette pensée.

Et puis, un peu plus d'une heure plus tard, madame Roadmaster lui fit le coup de la panne. Et pas une panne mécanique qu'il aurait pu résoudre en utilisant un poil des capacités de son pouvoir. Non, une panne d'essence. La jauge était descendue normalement et affichait actuellement la moitié d'un plein. Pourtant les symptômes ne trompaient pas : le réservoir était sec.

Les mains sur ses hanches, Nedru fit le tour de ses options. Attendre la fin de la nuit et s'ennuyer comme un mort, ici, au milieu d'une route sans la moindre ombre à l'horizon et sous un soleil de plomb, sans pouvoir mener à bien le service qu'il avait accepté de rendre. Ou avancer à pied, espérer tomber sur quelqu'un ou quelque chose qui lui permettrait d'arriver à la vieille ville de Cactus Creek. Quitte à ce que se soient les rivaux du « bon ptits gars Nathan » et qu'il soit obligé de leur emprunter un véhicule...

Sans un regard en arrière pour la moto qu'il abandonnait, Nedru se mit en marche en fredonnant puis sifflant un vieil air de country américain, pour se donner du courage.


Almost heaven, West Virginia
Blue Ridge Mountains, Shenandoah River
Life is old there, older than the trees
Younger than the mountains, blowing like a breeze

(puis, les sifflements prirent le relais).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Une roue par personne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1-