Haut
Bas

Partagez|

Home, Sweet Home.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Surnom : L'Ambidextre
Messages : 2649
Date d'inscription : 03/09/2010
Age du personnage : 24

Arpenteur des cauchemars
Lithium Elfensen
Arpenteur des cauchemars

Carte d'identité
Essence de Vie: 855
Renommée: 2540
Honneur: 430
MessageSujet: Home, Sweet Home. Lun 13 Sep 2010 - 7:31
Maison de Lithium, 15h06.











Lithium se réveilla en sursaut, tout en sueur. Son cœur battait la chamade, cognant violemment contre sa cage thoracique. Avait-elle bien rêvée ? Elle aurait tué Tintin dans ses songes alors qu'elle n'y été jamais arrivée auparavant ? Elle enfouit son visage dans ses mains pour se remettre les idées en place, et fit quelques exercices de respiration pour calmer ses battements. Une fois que son cœur reprit ses pulsations habituelles, elle jeta un bref coup d'œil sur le réveil en forme de crocodile qui surplombait sa table de nuit, et put voir l'heure qui y était inscrite;

"Oh punaise, il est déjà 15h !! Comment est-ce que j'ai pu dormir aussi longtemps ?!!", s'exclama t-elle.

Elle sauta de son lit, eut un léger vertige, enfila son jean qui trainait encore sur le sol puis se dirigea vers son armoire se situant dans un coin de sa chambre, près de la porte. Elle ouvrit un tiroir et en sortit un soutien-gorge noir accompagnée d'une petite culotte de la même couleur. Elle chercha ensuite son tee-shirt jaune, illustré d'un dragon, mais se rabattit sur son sweet-shirt marin.
La chambre de Lithium était un vrai capharnaüm; dans sa vie entière, elle a dû la ranger trois fois, si ce n'est pas seulement deux malheureuses tentatives.. Des romans parsemaient le parquet de son antre, des vêtements couvraient ses livres de cours et ses cahiers, alors que quelques paquets de gâteaux entamés attendaient patiemment leur tour au pied de sa table de nuit. Ne prêtant pas attention à l'état actuel de sa chambre, elle foula consternée son bois et se demanda si elle ne devrait pas le changer par de la moquette un de ces jours, si la flemmingite aiguë ne se faisait pas sentir. C'est pas pratique pour danser en sous-vêtements ou en sortant de la douche devant son miroir cette histoire.
Quand elle passa devant son bureau et qu'elle vit son critérium abandonné dessus, elle s'arrêta. Durant quelques minutes, elle demeura silencieuse, le regard viré sur son vieux compagnon. Elle ne put s'empêcher de se diriger vers celui-ci et de s'installer à son pupitre. Submergée par une vague d'émotion mêlée à de la nostalgie, elle empoigna doucement son stylomine, prit une feuille vierge dans un tiroir qu'elle avait condamné et aperçu dans ce dernier, tout ses ustensiles artistiques. Elle ne put retenir une larme clandestine qui glissa lentement le long de sa joue pour finir sa course sur sa boîte d'aquarelle. Elle referma son tiroir et observa sa feuille. Arriverait-elle encore à dessiner après tout ce temps ?

Sa main se promena d'elle-même sur son support sans qu'elle n'ait besoin de la contrôler. Au fur et à mesure, une esquisse se dessina et un personnage apparut. Elle rajouta un décor et continua à dessiner en reprenant à chaque fois une nouvelle feuille dès que la précédente se trouvait exploitée jusqu'à la moelle de ses fibres végétales. Plusieurs heures après, elle y était encore. Elle ne mangea pas de la journée et gribouilla jusqu'à pas d'heure. Sa mère n'étant pas là depuis quelques jours, elle pouvait donc faire ce qu'elle désirait. La seule fois qu'elle se résigna à décoller de son siège, fut pour se préparer une Caïpirinha bien fournie en alcool pour fêter cette "guérison" inattendue. Quand le sommeil se fit sentir, elle se leva somnolente de son siège et s'allongea toute habillée sur son lit pour sombrer ensuite dans une profonde léthargie, direction le monde des rêves.

Si l'on regardait bien sa chambre, on pouvait voir que le sol était jonché de feuilles.
Et si l'on observait correctement son visage, un sourire heureux y était magnifiquement dessiné.






__________







Lithium s'exprime
Bis vous insulte


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ledesordre-est-dor.blogspot.fr/
AuteurMessage
avatar
Surnom : L'Ambidextre
Messages : 2649
Date d'inscription : 03/09/2010
Age du personnage : 24

Arpenteur des cauchemars
Lithium Elfensen
Arpenteur des cauchemars

Carte d'identité
Essence de Vie: 855
Renommée: 2540
Honneur: 430
MessageSujet: Réveil. Mar 28 Sep 2010 - 7:17
Sweet Dreams, 17h45.






Lithium avait encore dormi bien trop longtemps.
Elle s'était réveillée de nouveau à 15h et n'avait fait que dessiner jusqu'à 17h passé. Une journée de plus à ne faire que gribouiller et rien d'autre. Il fallait dire que, depuis que sa phobie s'était évaporée après cet étrange rêve qu'elle avait fait la nuit dernière, ses mains et son imagination hors norme avaient reprit le dessus sur sa raison. Quand elle se décida enfin à bouger de son siège, il était 17h40. La jeune fille regarda ébahie, l'heure inscrite sur son réveil. Il était déjà si tard ?! Sans tarder, elle se décida à changer de vêtements, d'enfiler ses chaussures et de sortir un peu. Certes, elle était sortie il n'y avait pas trop longtemps de cela mais bon, sa mère n'était pas là de toute la semaine et ce pour un certain temps. Autant en profiter, non ?

Encore légèrement endormie, elle eut du mal à enfiler son jean favori, celui qui possédait plusieurs trous et qui lui moulait bien les fesses, et mit son soutien-gorge blanc à l'envers y comprit sa culotte. Elle mit d'ailleurs bien 5 minutes à se rendre compte de sa bêtise et remit le tout dans le bon sens en grommelant. Une fois à peu près présentable, elle se dirigea d'un pas lourd vers la salle de bains, se coiffa doucement les longs cheveux blonds qui lui servait de chevelure puis accrocha des boucles d'oreilles en formes de florins à l'effigie de la reine Juliana aux lobes de ses oreilles pointues. Histoire de tonifier un peu son visage et surtout son esprit, elle se jeta de l'eau sur le visage. Elle releva ensuite lentement la tête et observa son reflet dans le miroir.
Depuis son premier rêve à Dreamland, sa vie avait à peu près repris son cours normal. Elle dessinait partout de nouveau que ce soit sur les murs, sur ces cahiers, sur les tables et voyait la vie enfin en belles couleurs pastels et aquarelles. En y repensant, c'était un peu la poisse de s'être réveillée en entrant dans la Tour des Arts juste avant de rencontrer sa future adversaire. Bah! Elle y retournera sûrement bientôt pour lui faire sa fête à cette Stickya Flaskink.

Prête, habillée et en forme, elle se dirigea d'un pas nonchalant en direction du salon mais fit instantanément demi-tour quand elle vit qu'elle avait oublié son sac Police Line au pied de son lit. Elle l'attrapa, le fit glisser sur son épaule, vérifia son contenu et ouvrit la porte de sa maison en la poussant du pied. Les clefs tournèrent doucement dans la serrure pour fermer cette dernière puis la jeune fille tourna les talons et traversa son portail. Une légère brise était au rendez-vous mais fort heureusement, elle n'avait pas froid en temps normal.
Un sourire sur les lèvres, elle partit de chez elle et se dirigea vers l'allée à restaurants où se trouvait "Le Brasier Fumant".

Il était 17h53.








__________







Lithium s'exprime
Bis vous insulte


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ledesordre-est-dor.blogspot.fr/
AuteurMessage
avatar
Surnom : L'Ambidextre
Messages : 2649
Date d'inscription : 03/09/2010
Age du personnage : 24

Arpenteur des cauchemars
Lithium Elfensen
Arpenteur des cauchemars

Carte d'identité
Essence de Vie: 855
Renommée: 2540
Honneur: 430
MessageSujet: Re: Home, Sweet Home. Lun 17 Jan 2011 - 19:06
Une nouvelle année qui promet, il en va sans dire.









2011.
Une année qui contenait son chiffre de naissance mais également son numéro fétiche, la combinaison 11.
Une année qui avait d'ailleurs bien commencée et qui avait également laissée derrière elle une précédente tout aussi intéressante. Eventuellement riche en émotions oui. Durant cette merveilleuse mais toutefois douloureuse année 2010, Lithium avait eu l'occasion d'être parcourue de spasmes ininterrompus à la seule vue d'un Tintin et le Lotus Bleu dans la vitrine proprement rangée d'une librairie, de sécher les cours d'espagnol à cause du sujet sur les Incas, les Aztèques et les Mayas qui nécessitait d'avoir à lire quelques passages de Tintin et le Temple du Soleil, mais également de céder à la terreur au simple contact d'un Gaston Lagaffe et de fondre en larmes devant un BlackSad. La moindre bande-dessinée lui avait donné la nausée durant toute cette monstrueuse année, tout avait été fait pour qu'elle soit ajoutée aux antérieures de celle-ci. Pourtant, 2010 s'était achevée sur de nombreuses notes positives, notamment sa guérison momentanée et pour le moins inattendu. Par le plus grand des hasards et des miracles, la jeune fille s'était retrouvée face à la plus grande de ses hantises, de ses démons et des ses peurs et s'était vu obligée à lui faire face pour l'affronter avec courage et dignité. Lors de ce rêve des plus réels, elle avait effacé Tintin de la surface de la terre et du camp des vivants. Par la suite, elle s'était retrouvée voyageuse comme les gens de ce nouveau monde qu'elle avait découvert les appelaient, eux, de simples êtres humains ayant vaincus leurs peurs les plus profondes et les plus obscures. Après ce rêve étrange et haut-en-couleur, Lithium se retrouvait à présent chaque nuit dans un lieu étrange et hallucinant où tout était à la limite de l'impossible, Dreamland. Lors de ses sommeils, elle se réveillait en ces terres oniriques pour le moins fascinantes mais aussi dangereuses que les flammes des Enfers à la fois.

D'ailleurs, ce monde avait changé sa vie du tout au tout.
Grâce à lui, elle avait reprit une existence tout à fait normale. Le dessin était redevenu sa passion d'antan et lui prenait l'intégralité de son temps, mais elle avait également retrouvé sa joie de vivre et sa bonne humeur habituelle. Chaque nouveau jour avait été d'un pur bonheur et l'a faisait avancer de plus en plus vers son rêve. Toutes ces précédentes années elle n'avait fait que stagner et stagner, maintenant, elle pouvait tranquillement continuer son ascension et son chemin avec la plus grande des sérénités. Dreamland avait été certainement la meilleure chose qui avait pu lui arriver en 2010 mais cela était sans compter sur un autre détail. Contre toute attente, elle avait rencontré bien des gens grâce à cela, notamment Fhörn et le Petit Prince, mais cette personne spéciale était tout autre comparé à celles-ci. Elle l'avait croisé par la plus étonnante des providences, du moins, lui était rentré dedans et ce plutôt violemment. Et étrangement, après une soirée hautement arrosée et riche en fous-rires, ces deux jeunes gens avaient finis par entamer une relation amoureuse. Certes, pas sur des bases très solides mais une relation affective tout de même. Néanmoins, cette dernière rendait réellement heureuse la jeune fille et il fallait avouer que cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas ressenti de telles émotions envers un homme. Cet homme en question se prénommait Vlad et était un voyageur tout comme elle. Curieuse coïncidence n'est-ce pas ? Et pourtant.. Jamais elle n'aurait pensé se retrouver avec quelqu'un du même genre qu'elle. Toutefois, il avait des pouvoirs vraiment étranges à la limite du flippant. Elle ne connaissait pas la nature exacte de ce pouvoir mais elle était au moins au courant du fait qu'il pouvait lire dans le coeur des gens et en extirper les moindres détails sur leurs méfaits et même leur casier judiciaire dans leur intégralité. Autant dire qu'il valait mieux pour elle qu'elle se tienne à carreaux et contienne ses pulsions meurtrières. Cela serait bénéfique pour eux deux à la fois autant que pour elle seule.

Lithium pensait encore à toutes ces choses qu'il lui était arrivé ces dernières semaines et ce durant l'intégralité de son année 2010 quand une mélodie l'extirpa de sa rêverie. La jeune fille mit pourtant un certain temps à comprendre que cette chanson de Marc Anthony, intitulée "Se esfuma tu Amor", venait en fait de son portable et que cela signifiait qu'elle avait un appel entrant. Rapidement mais avec maladresse, elle attrapa le téléphone qui glissa malencontreusement de ses mains et s'écrasa piteusement sur le sol. Un juron s'échappa d'entre les dents de la blonde, mais elle récupéra néanmoins cet objet électronique de malheur et répondit de justesse.





"Allô ?"

"Lith' ?", fit une voix incertaine.

"Pingouin !!"

"Yeeah, c'est bien moi ouais !
Alors mon balai ça va ?"


"Et bien, nickel. Comme d'habitude quoi.
Et toi ? ça va mieux cette histoire avec.. euh, Tigrou ?"
, dit Lithium avec appréhension.
Pourquoi fallait-il que sa meilleure amie donne toujours des surnoms aussi stupides à ses amoureux..

"Avec mon tigre ?
Ouiiiiii ! T'imagines pas à quel point tout cela s'est arrangé !
Et puis, hier soir.. On a b.."


"J'veux pas savoir !!", coupa Lithium.
"Ce qui se passe dans vos pantalons ne regardent que vous hein !"

"Bien entendu voyons !", ria Chrystel.
"Bref. Ce n'est pas pour ça que je t'appelle en vérité.", reprit t-elle avec un ton plus sérieux.
"Tu cherchais du travail n'est-ce pas ?"

"Mais carrément !
Je cherche que ça, histoire de mettre un peu de sous de côté pour les études et pour le reste."


"Bon, je suis désolée, je n'ai absolument pas de relations dans ton domaine de prédilection qu'est l'art en général. En revanche, je t'en ai trouvé un dans un tout autre domaine que tu maîtrises parfaitement."

".. Me fait pas languir, vas-y craches !"

"Et bien.. Je t'ai trouvé un travail en tant que barmaid au.. Je.. Je ne sais pas si je dois te dire le lieu."

"Dis-le moi immédiatement sinon je viens jusqu'à chez toi, et dieu sait que tu habites à quelques pas d'ici, je t'écorche avec délicatesse, je fais un coutelas de ton fémur, un range-cd de ta cage thoracique, un bol de ton crâne et un tapis avec ta peau."

"Ok d'accord c'est bon !!
Ton job de barmaid s'exerce à la boîte de nuit-karaoké-bar le Blue Maid.
Tu sais.. Le genre d'endroit que tu ne supportes pas où la femme n'est qu'un objet de désir, où les gens passent leur temps à draguer, à boire et chanter des chansons à connotation principalement sexuelle ?"




Lithium eut un haut-le-cœur.
Avait-elle bien entendu ? Sa meilleure amie venait de prononcer le nom du Blue Maid ?
Cette boîte de nuit hypra connu pour ses soirées à thème où ses serveuses étaient constamment accoutrées de différentes manières, que ce soit en nurse, en soubrette et tout le reste. Apparemment, les clients pouvaient même demander à l'une de serveuses de chanter une chanson qu'ils souhaitaient. Parfois, des spectacles de tout genre se faisaient, que ce soit artistique, de type burlesque ou à la limite du strip-tease, c'était un vrai paradis pour certain. Mais certainement pas pour elle. Déjà qu'elle n'allait jamais dans des boîtes de nuit, pourquoi irait-elle travailler dans l'une des plus côtés de la ville ? Sérieusement, ce n'était pas un endroit pour elle. Lithium s'apprêtait à refuser vivement, mais une pensée fulgurante traversa son esprit. Elle avait besoin de ce boulot, quitte à devoir supporter tous ces gros lourds et ces soirées à thème. Espérons que la barmaid n'aura pas à supporter cela. Avec difficulté, elle déglutit avec anxiété mais finit par articuler sa réponse.





"D'accord..
J'accepte ton boulot."


"C'est vrai ?!!
Oh t'imagines pas à quel point tu les tires de la merde !
Il avait absolument besoin d'une barmaid sachant faire des cocktails en plus !!
Je t'envoie par message l'adresse exacte et tout ça."


"Ok..
ça marche.
A bientôt dans ce cas."


"A plus !"




Après avoir raccroché, Lithium s'effondra doucement sur le sol, une main sur le front.
Et bien, ce travail promettait d'être intéressant. Il valait mieux pas en informer sa mère et encore moins Vlad. Qui sait ce qu'il pourrait bien en penser !! Elle préféra ne pas y penser et finit par se convaincre que, en quoi le fait de lui cacher où elle s'apprêtait à travailler était un problème. Il n'avait pas forcément besoin de le savoir à vrai dire. Après s'être de nouveau mise en harmonie avec sa conscience, elle se leva et se dirigea vers sa chambre en trainant des pieds. Elle devait se rendre au Blue Maid ce soir impérativement pour essayer son uniforme et s'informer sur son travail en particulier. Elle regarda le réveil qui n'affichait que 17h11. Bon, elle avait tout son temps. Son rendez-vous était à 20h pour les préparatifs, apparemment, l'ouverture était vers 21h à peu près. Lithium profita donc de ces trois heures de répit avant l'apocalypse pour aller se regarder tranquille pépère dans son canapé, affublée d'une couette et d'un thé avec des gâteaux et des clémentines, le Château dans le Ciel. Quoi de mieux qu'un bon vieux Ghibli pour se détendre hein. Le film commença sans tarder et plongea la jeune fille dans le monde merveilleux que lui offrait ce splendide dessin-animé.






__________







Lithium s'exprime
Bis vous insulte


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ledesordre-est-dor.blogspot.fr/
AuteurMessage
avatar
Surnom : L'Ambidextre
Messages : 2649
Date d'inscription : 03/09/2010
Age du personnage : 24

Arpenteur des cauchemars
Lithium Elfensen
Arpenteur des cauchemars

Carte d'identité
Essence de Vie: 855
Renommée: 2540
Honneur: 430
MessageSujet: Re: Home, Sweet Home. Mer 26 Jan 2011 - 19:02
C'est parti.







Lithium errait sans but dans la maison, ne sachant que faire.
Son film était fini depuis un certain temps déjà, il n'était que 19h15, elle avait encore un peu de temps devant elle. Pourtant, la jeune fille sentait bien le fait qu'elle arriverait en retard si elle ne commençait pas à se préparer maintenant. Mais que pouvait t-elle bien mettre pour se présenter à son patron un premier jour de travail dans un endroit pareil ? Franchement, elle n'en savait rien. Quand elle sortait ce n'était qu'avec ses amis, et généralement, c'était au bar. Donc pas besoin d'être vraiment et correctement habillé, ce qu'elle affectionnait tout au plus. Elle finit par se diriger vers sa salle de bain histoire d'y trouver quelques idées. Quand elle se retrouva face au grand miroir qui ornait la pièce, elle se trouva encore plus désemparée. Elle n'allait tout de même pas avoir à se maquiller ? Des frissons de dégoût parcoururent son échine rien qu'à cette pensée ignoble. Pourquoi le devrait t-elle ? Rien ne valait mieux que le naturel et ça, tout le monde le savait. Si les femmes se maquillent autant et constamment, c'est soit parce qu'elles souhaitent être encore plus belles qu'à l'accoutumée, soit elles ne se font pas suffisamment confiance et croient que ces poudres, crèmes, mascara et compagnie pourraient les protéger du monde extérieur, un masque en soi. C'était d'un pathétique. Il était logique que, moins on se maquillait et se confectionnait une carapace jeune, plus on paraissait encore jeune après. D'ailleurs, c'était peut-être pour ça qu'elle semblait si jeune. Une fois, lors d'un spectacle de danse que Lithium avait fait alors qu'elle n'était qu'une gamine de 13ans, sa mère qui avait été maquilleuse professionnelle auparavant, l'avait soigneusement pomponnée. Et étrangement, après être passée dans les mains de sa tendre maman, elle semblait avoir tout au plus 15ans, la poitrine et la taille en moins bien entendu. Cela avait été une expérience assez perturbante de se voir ainsi. Mais il n'empêchait qu'elle se trouvait encore plus affreuse avec toutes ces horreurs sur le visage. Sans rien et nue de tout artifice, elle se sentait mieux, elle se sentait elle-même. Elle eut beau continuer à se mirer dans la glace, rien ne l'a résolut à s'emparer d'un tube de rouge à lèvres ou de mascara, pas même ce crayon qui trainait sur le lavabo.

Finalement, elle se fouetta le visage par jets d'eau, se frotta ensuite les joues avec la serviette de bain et s'en alla dans sa chambre. Là, elle était revigorée. Rien ne valait un peu de fraîcheur ! Elle prit ensuite soin de choisir des vêtements appropriés à ce genre d'endroit où elle s'apprêtait à se rendre. Sauf que, elle n'avait pas franchement d'habits de ce style. Après une réflexion très poussée qui ne dura qu'une dizaine de secondes, elle enfila son jean, prit un débardeur rouge vermillon légèrement décolleté puis orna ses pieds d'une paire de talons d'été. Très jolies chaussures qui lui faisait de petits pieds tout mignons. C'était bien la première fois, hormis son jean, qu'elle avait eu le coup de foudre pour quelque chose qu'elle reniait auparavant. De plus, ces godasses lui faisaient des jambes absolument magnifiques. Elle se leva, marchant au son de ses souliers pour aller préparer son sac et regarda ensuite l'heure. Il était 19h25. Houlà, il faudrait peut-être commencer à se bouger maintenant. La besace de Lithium se vit remplir d'une bouteille d'eau, d'un carnet à dessins, d'une trousse remplie d'ustensiles qu'elle n'aurait sûrement pas besoin mais qu'elle préférait avoir constamment avec elle et un livre, le Petit Prince. Depuis sa rencontre avec ce dernier, elle ne cessait de le relire. Ce gamin lui manquait. Qui aurait cru qu'un jour elle l'aurait l'honneur et l'occasion de le rencontrer une fois dans sa vie ? Décidément, Dreamland est un endroit bien merveilleux.

Fin prête pour la guerre, elle ajusta son sac en bandoulière à son épaule, protégea son cou d'une écharpe noire et ouvrit la porte qu'elle referma ensuite avec précaution. Aucune brise, pas le moindre vent à l'horizon, parfait. L'appréhension de ces lieux qui approchaient métaphoriquement lui tordit le ventre mais elle prit sur elle et traversa son portail. La jeune fille ne savait absolument pas à quoi s'attendre étant donné qu'elle n'y avait jamais mit les pieds concrètement. En réalité, Lithium en avait seulement entendu parler, rien de plus. Disons que cela allait être la surprise, une bonne surprise espérait t-elle. Et si le Blue Maid n'était pas comme elle se l'imaginait ? Et si ce n'était rien de plus qu'un endroit de détente et de distraction pure et dure ? Mais, elle aura beau se poser toutes les questions qui lui passait par la tête, elle n'en saura davantage qu'une fois enfin à destination derrière son bar à préparer des cocktails acidulés, sucrés et puissant. Il était temps pour elle d'y aller.













__________







Lithium s'exprime
Bis vous insulte


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ledesordre-est-dor.blogspot.fr/
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Home, Sweet Home.
Revenir en haut Aller en bas

Home, Sweet Home.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Vie Réelle :: Quartier Résidentiel-