Haut
Bas

Partagez|

Fable savoyarde (Titre provisoire) [avec Hikari et Dazh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Messages : 88
Date d'inscription : 07/05/2017

Nouveau Venu
Timmy Poonce
Nouveau Venu

Carte d'identité
Essence de Vie: 100
Renommée: 70
Honneur: -15
MessageSujet: Fable savoyarde (Titre provisoire) [avec Hikari et Dazh] Ven 2 Fév 2018 - 18:41
La fête fromage battait son plein et le royaume atteignait ce soir là son pic d'affluence. Timmy s'était renseigné sur l'événement mais ne s'attendait pour autant pas à une telle foule. Voyageurs, créatures étrangères, rêveurs, tout ce joyeux monde se mélangeait aux habituels rongeurs. Le petit garçon peinait d'ailleurs à reconnaître son royaume d'origine, d'ordinaire si calme.

    Pendant les festivités, la capitale Souriville se retrouvait délaissée au profit des espaces agricoles. La foule s'agglutinait alors dans les larges champs et vaquait à diverses occupations. Jeux traditionnels, dégustations de produits locaux, échanges commerciaux en tout genre… Les mauvaises langues racontaient même que la fête fromage avait été créée dans le but de faire de l'ombre au marché des chats. Une vieille histoire de rivalité…
     Timmy se promenait donc à travers les nombreuses échoppes établies à même le sol. Des senteurs aussi fortes que variées venaient titiller son odorat : la fête fromage portait bien son nom. Le jeune voyageur se laissa entraîner par un mouvement de foule et arriva bientôt jusqu'à un large champs en pente. Des centaines de badauds entouraient une série de pâturages bosselés et inclinés à 45 degrés. Le petit irlandais ne mit pas longtemps à comprendre ce qui s'y déroulait. En effet, il s'agissait d'une activité typique du Royaume-Uni : le cheese-rolling. Le principe était très simple : un fromage dégringolait à toute vitesse une pente et il fallait l'attraper. A défaut de participants assez rapides pour s'accaparer le fromage, il suffisait d'atteindre le bas du champs en premier pour être déclaré vainqueur.

    Le morpheur s'approcha afin d'observer le jeu de plus près. Le cheese-rolling de Dreamland prenait évidemment des proportions démesurées. La petite colline du monde réel laissait donc place à une longue pente de plus d'un kilomètre. Et que dire des participants ? Les humains qui pratiquaient le cheese-rolling ne faisaient déjà pas dans la modération, mais les êtres du monde des rêves se situaient encore un cran au dessus. Certains semblaient prêt à se tuer pour franchir la ligne d'arrivée le plus vite possible. Chacun usait de ses pouvoirs et points forts afin de décrocher la victoire. Quelques fermiers locaux dévalaient même la descente en tracteur.

-Gus je t'avais dit d'attendre ! Gros sac va, comment je vais faire maintenant ? Qui m'a donné un petit fils pareil !

L'enfant-rat se retourna pour observer un grand-père rongeur en plein sermon. Il pestait contre une souris potelée qui semblait en piteux état.


-Tiens mon petit, viens là ! Oui c'est à toi que je parle là, avec ta tignasse blanche.

Le morpheur avança d'une démarche hésitante.

-Allez viens je vais pas te manger ! Bon, comme tu vois, mon bon à rien de petit enfant viens d'engloutir assez de fromage pour le restant du mois. Regarde moi ça, c'est qu'il vomirait presque le bougre. Bref, ça te dirait de participer à la prochaine manche de cheese-rolling avec moi ? Il faut que je me trouve un nouvel équipier et tu m'as l'air d'avoir les épaules pour.

Il avait les épaules pour ? La myopie de son interlocuteur devait être conséquente.

-C'est pas individuel le cheese-rolling ?

-Ho, ça c'est pour les sauvages qui descendent en courant. Mais les automobiles sont totalement autorisés. Il se trouve que je suis assez bon bricoleur mais piètre conducteur. Je te sers de co-pilote et tu conduis, ça te botte ?

    L'enfant-rat hésita. L'activité était déjà dangereuse, et ajouter un véhicule à l'équation ne lui semblait pas très intelligent.  

-Et elle est où ta voiture ?

    Le vieux rongeur invita Timmy à le suivre d'un signe de main. Ils se forgèrent un chemin à travers la foule jusqu'à un petit parking où reposaient divers véhicules. Il y avait une sacré ribambelle d'engins en tout genre mais évidemment, le vieux rongeur s'arrêta devant une charrette cabossée. Il s'agissait d'une simple coque en bois à laquelle on avait greffé 4 roues et un volant.

« je suis bon bricoleur » hein?

La créature attrapa un poing télescopique dans son chariot et présenta son plan avec assurance.

-Regarde, toi tu conduis et moi je matraque les autres participants. Yatchaaaaa !

    En guise d'exemple, le vieux rongeur déplia son arme qui vint se loger dans la tête d'un mulot. Le muridé lustrait son véhicule flambant neuf avec un mouchoir et ne vit pas le coup arriver. Le pauvre animal poussa un couinement aigu avant de s'effondrer sur le sol.

-Oups c'était pas prévu ça ! Bon, ça fait un concurrent en moins après tout ! Alors gamin t'es de la partie ?

Le morpheur s'apprêtait à décliner l'invitation mais le poing télescopique était maintenant orienté vers lui. La menace était à peine dissimulée.

-Heu… je suppose que oui ?

    Une quinzaine de minutes plus tard, l'enfant-rat patientait au niveau de la ligne de départ à bord de son chariot de course. Le petit voyageur portait maintenant un casque d'aviateur et s'agrippait au volant de son véhicule afin de masquer ses tremblements. Juste derrière l'écolier, le vieux rongeur narguait ses adversaires. Le museau relevé, son poing-télescopique ostensiblement affiché, la créature répétait la même taquinerie à quiconque croisait son regard :

-Hé tu t'es déjà fait écraser par un chariot? Quoi que tu seras derrière nous tout du long tu risques rien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
avatar
Surnom : The Rock
Messages : 600
Date d'inscription : 21/11/2010
Age du personnage : 27

Arpenteur des rêves
Dazh Dalreight
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 90
Renommée: 1655
Honneur: 245
MessageSujet: Re: Fable savoyarde (Titre provisoire) [avec Hikari et Dazh] Sam 3 Fév 2018 - 15:24


Le Royaume Fromage


Timmy Poonce & Hikari Nikaido & Dazh D. The Rock



Après un bref instant à s'étirer, Dazh s'apprêta a faire quelque pas et fut à nouveau surprit l'espace d'une seconde par son apparence encore toute nouvelle. Il y a quelques nuits à peine, le voyageur avait vécu une expérience rare, même au sein du monde Onirique, puisqu'en définitive, il s'était vu vieillir considérablement. Même son retour a la vie réelle avait été difficile tant l'expérience du temps passé dans les limbes de Dreamland avait été importante. D'une certaine façon, de même qu'il est possible de restaurer les blessures physique d'une nuit à l'autre, son état psychologie avait en grande partie eut raison de son traumatisme. C'est en tout cas l'hypothèse que Dazh avait imaginé, persuader qu'il était réellement très difficile de se remettre d'une telle épreuve. 
Et quelle épreuve. Prisonnier des limbes, le morpheur avait été privé de toute notion du temps qui passe, aussi estimait-il qu'actuellement, il accusait le poids de cinquante année supplémentaire. Son corps n'avait cependant rien perdu de la fougue qui incombe a son âge véritable.

Le soleil était à son zénith, tandis que le voyageur qui avait jaillit du néant pour prendre forme, s'interressa enfin au royaume qui l'entourait. La chaleur sur sa peau et la faible proportion de nuage dans le ciel lui était agréable. Autours de lui s'étendait plusieurs champs employé dans un but agricole, par un peuple de souris semble-t-il. Ces derniers travaillait paisiblement sans ce soucier de sa présence, aussi l'endroit parut très tranquille aux yeux du morpheur. 

Aujourd'hui était un jour un peu différent, puisqu'il était prévu de retrouver Hikari. Heureusement ses souvenirs de la vie telle qu'il l'avait laisser avant son emprisonnement lui était revenu pour la plus-part, aussi ne serait-il pas surpris au moment de la revoir. Ce qui ne serait assurément pas le cas de cette dernière qui ignorait encore tout de sa métamorphose. Comme il était convenu, Dazh avait rejoint Dreamland le premier. Il n'avait pas imaginer rejoindre un endroit en particulier néanmoins, il avait en lui le souhait de se trouver au sein d'un royaume accueillant. Ce pays des souris ferait parfaitement l'affaire.
 
Non loin de là, une bourgade qui semblait particulièrement lumineuse et riche en animation. Sur la route principale qui arpentait les collines, se trouvait quantité de gens venu de tout aux horizons. Pour un peu, l'on aurait crût se trouver en plein coeur du royaume des chats. Sans attendre, le voyageur se dirigea vers la foule dans le but de rallier la ville. C'est en s'approchant qu'il constata la bonne humeur des gens autours, qui riait allègrement allant jusqu'à danser et chanter sur le pavé. De toute évidence, des festivités avait cours au pays des souris. Rapidement, Dazh franchit un bref contrôle a l'entrée de la ville et s'éloigna des rempart a l'apparence de fromage. Tout compte fait, il s'agissait peut-être vraiment de fromage car les premières bâtisses du quartier qui l’accueillait était composer du même matériaux et leur composition était évidente. 

Ce royaume des rêves avait quelque chose d'enchanteur pour le voyageur qui avait toujours eut une prédilection pour le fromage. Il était bon pour Dazh de se retrouver dans un lieu tel que celui-ci, où il pouvait jouir d'une liberté toute nouvelle. Comme un enfant, il n'en fallait guère plus au morpheur pour afficher un air des plus jovial sur son visage. Malgré tout, il était encore tôt et l'euphorie général ne l'avait pas pleinement gagné. Mais ce n'était probablement qu'une question de temps. A mesure que Dazh se promenait dans la cité du fromage, il voyait ses sens un à un séduit par ce qui l'entourait. L'allégresse du peuple souris et de ses visiteurs était des plus formidable. Se prêtant au jeu, le voyageur n'hésita pas à goûter des mets qui lui était familier, dans l'espoir de comparer avec ceux qu'il avait toujours connu. Il rencontra même un petit groupe d'individu qui dans le but de divertir la populace réunit autours d'un petit chapiteau, entreprit d'organiser un tir a la corde des plus classique. Une discipline que Dazh affectionnait tout particulièrement.

Après avoir mener quelques victoire facile en compagnie de fiers souriceaux, le voyageur entreprit de gagner la terrasse d'une échoppe qui assurait la restauration de ses visiteurs. Cette dernière se trouvait non loin de l'une des issues principale de la ville. Depuis sa chaise, le morpheur profitait d'une collation des plus bienvenue, du soleil sur sa peau et d'un curieux spectacle, non loin de là, a propos de fromages qui dégringolaient le long des collines. Les gens du coin avait semble-t-il beaucoup d'affection pour ce sport, car l'animation autours l'activité était telle qu'il était impossible manquer l’événement. 

" Bienvenue !! Bienvenue a cette 46e édition "Cheese -rolling" ! Vous êtes toujours plus nombreux a rejoindre la compétition et aujourd'hui comme toujours, il vous ait possible a vous ! Souris ! Souriceau ! Voyageurs ! Rêveurs et autres Rêveries de tenter vos chances...!!"

La voix dans le haut-parleur continua ainsi un moment, à haranguer la foule, dans l'espoir de réunir un maximum de compétiteur. Cependant, bien installé sur sa chaise, Dazh n'avait pas l'intention de bouger. Sans se lever, il attrapa du bout des doigts une seconde chaise qu'il approcha de sa table afin de l'offrir à Hikari quand cette dernière arrivera. Il commanda même quelques échantillon de biscuit salé au fromage, craquant et délicieux pour cette dernière. En attendant, il installa ses pieds bottés sur la chaise vide et laissa le soleil dorée la peau de son torse-nu, tout en avalant largement ce qu'il avait sous la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : L’Alpha Blanche
Messages : 356
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 480
Renommée: 1000
Honneur: 180
MessageSujet: Re: Fable savoyarde (Titre provisoire) [avec Hikari et Dazh] Sam 3 Fév 2018 - 19:12
La jeune femme écarquille de grands yeux, se les frottes plusieurs fois pour en avoir le cœur net. Oui c’était ça, elle était définitivement sure qu’elle venait de mettre les pieds dans un tout nouveau royaume, ou du moins un dans lequel elle n’avait jamais mis les pieds auparavant. C’était si… mignon ? Le temps était parfait, le soleil tapait sur ses épaules nues et ses jambes. Elle pencha la tête en arrière afin de laisser les rayons du soleil et la chaleur l’envahir, puis elle décida d’explorer la zone.

Des champs partout, terres agricoles dans lesquelles de nombreuses créatures se baladaient, étais ce des souris ? Mais oui c’était ça la plupart des gens qu’elle avait le luxe d’apercevoir ressemblaient à des muridés, un frisson lui parcourt l’échine. Elle l’élimine en secouant ses mains, elle n’avait pas peur de ce type de bestioles. Disons plutôt qu’elle n’aimait pas en trouver au sein de son domicile, satanés chats… Plus elle avançait et plus la population augmentait qu’était-il en train de se passer dans ce royaume ? Des haut-parleurs répondirent très rapidement à sa question. C’était une fête agricole. Elle était entourée de stand en tout genre, mais surtout des stands de ventes de fromages. Toutes ses odeurs attisaient sa curiosité. Elle s’approcha d’ailleurs d’un stand, dans lequel une très gentille souris lui proposa une dégustation offerte par la maison. Humblement la jeune femme croqua le dé de fromage. Des étincelles éclatèrent dans sa bouche, elle n’aurait su définir le nom de ce fromage ou auquel il lui faisait penser mais c’était une tuerie.

Hikari en aurait bien pris une pleine poignée. Malheureusement elle n’avait pas de quoi échanger, pas d’argent, rien. Alors qu’elle s’apprêtait à partir, la tête basse et la mine déconfite. La petite souris du stand lui tendit un sachet remplit de ces dés. Elle lui fit un énorme sourire, la remercia chaudement et repartit. Sachet en main, la jeune femme se rendit compte qu’entre les stands se tenaient différents types d’activité. Tire à la corde, jeu du fromage dans la farine, pèche au fromage…. C’était une vraie foire. Alors qu’elle s’amusait à attraper des fromages tailler en forme de canard a l’aide d’une canne a pèche. La jeune femme eut une révélation. Pourquoi était-elle là ? Mais oui c’est bien sûr, elle devait rejoindre Dazh cette nuit. Merde merde merde, elle l’avait un peu oublié. Elle avait gagné, un joli masque de souris, elle le passa sur son visage avant de le remonter sur le haut de sa tête. Elle quitta le stand en souriant et en gobant un nouveau dé de fromage. Ou est-ce que le grand gaillard pouvait bien se trouver. Ça ne passait pas inaperçu ce genre de bonhomme.

Réfléchissons avec application. Elle errait entre les stands en fouillant la zone du regard. Le fromage était en train de l’assoiffer, c’était fort en sel mine de rien. Pourtant elle ne cessait de plonger sa main au fond du sachet pour en avaler. Il ne lui restait plus que la moitié de celui-ci, elle décida donc de le plié afin de pouvoir faire goûter ce fameux met à son ami qu’elle était pressée de retrouver. Elle se trouvait maintenant près d’une porte de la ville et eu le plaisir de voir une terrasse longer un stand. Sublime ça tombait à pic. Un haut-parleur se mit à hurler dans son oreille, elle sursauta violemment manqua de laisser tomber son sachet. Le masque de souris était retombé sur son nez.

" Bienvenue !! Bienvenue à cette 46e édition "Cheese -rolling" ! Vous êtes toujours plus nombreux à rejoindre la compétition et aujourd'hui comme toujours, il vous ait possible à vous ! Souris ! Souriceau ! Voyageurs ! Rêveurs et autres Rêveries de tenter vos chances...!!"

Hein hein, du chesse rolling, intéressant. Elle ne connaissait pas particulièrement cette discipline et le spectacle devrait être des plus distrayant. Elle posa sa main sur son front pour voir plus loin dans la foule si elle entrapercevait Dazh. Elle baissa les bras rapidement et s’approcha de la terrasse. Son regard se posa d’ailleurs rapidement sur le torse très musclé d’un individu brun…. Grand………

«DAZZZZZZHHHHHHHHHHHHHHHHHH »

Sans vraiment réfléchir, ou comme à son habitude à vous de voir. Hikari avait bondit sur le jeune homme qui prenait le soleil étendu sur sa chaise. Bon évidemment, dans un terrible fracas le duo se retrouva par terre. Elle lâcha le cou du jeune homme qu’elle serrait fort ôta son masque en rigolant observant de plus près son ami. Elle toucha le visage du voyageur du bout des doigt euphorique, puis surprise. L'Age semblait avoir creusé des sillons qu'elle n'avait jamais vu auparavant. Elle se rendit compte que sa chevelure et sa barbe était poivre et sel a présent. Comment avait il pu vieillir autant ? Que c'était il passé. Les sourcils de la jeune femme se froncèrent alors qu'elle tirait sur la barbe de l'homme mûres qu'elle avait sous elle. Elle releva la tête pour se rendre compte que la totalité de la terrasse avait cessé ses occupations et observait la scène. Elle éclata de rire se remit sur ses pieds, récupéra son masque et aida Dazh à se relever. Après avoir remis les chaises en place la jeune femme s’installe. Sur la table se trouvait des biscuits, elle s’empressa d’y goûter elle posa ensuite son sachet sur le plateau

« Sers-toi c’est une tuerie !! »

Elle s’étire puis se frotte l’arrière de la tête

« Excuse-moi pour… ça»

Elle pointa du doigt le sol sur lequel ils s’étaient retrouvés quelques secondes plus tôt, elle se souvint que Dazh n’était pas du genre à apprécier les effusions de sentiments quels qu’ils soient.

M’enfin il n’en restais pas moins que la jeune femme était heureuse de retrouver son partenaire. Les deux voyageurs étaient côte à côte, face à la piste de Cheese rolling. La jeune femme avait tendu ses jambes et appréciait le soleil qui tapait sur ses cuisses. Elle interpella un serveur rat pour lui demander une boisson, quelque chose de simple et d’ici. Elle demanda un jus de fruit de la maison pour Dazh. Il hocha la tête et revint quelques instants après avec une bière et un verre de liquide orange. Il lui précisa que la bière était faite ici, avec les récoltes. Elle le remercia avant de fixer Dazh.

« Comment vas-tu ? Tes dernières nuits ont été agréables ? Que t'es il arrivé ? »

Elle attend la réponse du jeune homme en sirotant sa bière, un air grave sur le visage. Après qu’ils aient parler de leurs récentes activités Hikari entre dans le vif du sujet.

« Tu sais que, je n’ai pas réussi à retrouver Shad… Qui sait où il peut bien être ce chenapan. Par contre… J’ai eu des nouvelles de Nedru  »

Elle a le regard plongé dans sa bière en se remémorant leur dernière entrevue. Qu’elle s’empresse de raconter a Dazh.

***
Les deux voyageurs s’étaient retrouvés dans un bar ils étaient attablés en train de boire de discuter de tout et de rien, de rire ensemble sur divers sujets cependant, Nedru qui était jovial jusque-là prend soudain un air un peu plus grave, et légèrement embarrassé. Si le brun est généralement assuré dans ses gestes et qu'il ne prend que rarement la parole pour bafouiller, ses mots sortent désormais avec moins d'aise qu'à son habitude. Ses yeux sont fixés sur ses doigts, qui font pivoter une bague de pouce encore et encore.

"- Je ne vais pas pouvoir vous accompagner, toi et les Fables. Pas pour le moment. Pas pour un long moment. Ça concerne Dèz. Il ne pourra pas être avec vous non plus. »

Hikari repose brutalement son verre en ratant sa gorgé. Elle reprend son souffle et cherche à capter le regard de Nedru.

-Mais enfin ? Quoi ? Pardon ?

Son sourire a largement disparu. Nedru se pince l'arête du nez en fermant les yeux avant de regarder Hikari.

-Dèz va mourir. A cause de moi. Je me suis fait un ennemi autrefois, une créature dangereuse qu'on appelle La Chasseuse. Elle va tuer Dèz et je dois l'en empêcher.
-Si vous cherchez à le défendre, vous risquez de mourir aussi. Pour le moment, seuls Dèz et moi sommes en danger.


Les informations bouillonnent dans la tête de la jeune femme qui demande à son cerveau d'assimiler l'information avec rapidité. Elle baisse la tête navrée et bien obligé d'acquiescer.

-Votre sécurité avant tout. Tu vas y arriver ?...  Tu le sauve et tu nous rejoindras plus tard d'accord ? Que doit-on faire en ton absence ?

Nedru sourit faiblement, d'un air triste.

-Non. Jusqu'à présent, rien ne fonctionne. Dèz va mourir. Plus on essaie de l'empêcher, plus les prédictions sont désastreuses pour nous.

Le brun soupire. Il a l'air soucieux mais un sourire se dessine au coin de ses lèvres.

-Faites ce qui vous semble juste et amusez-vous ! Protégez la dignité des faibles.

Son sourire d'agrandit en prononçant cette phrase et sa main gauche s'agite rapidement de spasmes, bientôt calmées. Hikari s’avance franchement et l’enlace. Elle l’embrasse sur la joue en lui souriant. Nedru répondit à l'embrassade, prenant également Hikari dans ses bras avec une gratitude quasi... paternelle ? Il répondit à la bise maladroitement, peu habitué aux mœurs françaises : dans ces cas là, les anglo-saxons avaient tendance à croire qu'on partait pour vous embrasser.

-On va le faire ! Pas de problèmes. Tu vas y arriver j’ai confiance en toi.


Le sujet avait été clos et la conversation avait continué jusqu’à leur réveil. La jeune femme avait compris qu’elle ne reverrait pas Ned’ avant un long, très long moment et c’était réveillé avec une larme au coin de l’œil.

***
Elle sourit tristement à Dazh et attends de savoir ce qu’il en pense.
Le haut-parleur se met à hurler qu’une partie de cheese rolling va avoir lieu et demande aux créatures de libérer la piste. Alors qu’un coup de feu retentit elle semble apercevoir tout en haut de la colline des véhicules lancés à toute vitesse derrière ce qui lui semblait être un fromage qui roulait à toute allure vers le bas de la piste. Les deux participants semblant plus intéressés par le fait de se mettre des bâtons dans les roues que d’attraper le fromage. Le gagnant est applaudi, le perdant est en mauvais état, son véhicule aussi, aucun fair play….
Cool, ça avait l’air marrant, elle était sûre que Dazh voudrait y participer. Ils allaient écraser nombre d’adversaires s’ils entraient en lice, on nous avait demander de nous amuser après tout. Leurs regards se croisèrent et elle croyait pouvoir lire dans son regard qu’il était partant.
N’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 88
Date d'inscription : 07/05/2017

Nouveau Venu
Timmy Poonce
Nouveau Venu

Carte d'identité
Essence de Vie: 100
Renommée: 70
Honneur: -15
MessageSujet: Re: Fable savoyarde (Titre provisoire) [avec Hikari et Dazh] Dim 4 Fév 2018 - 11:22
La course précédente venait de se terminer. Des bénévoles nettoyaient les débris en tout genre et aidaient les blessés à évacuer le champ afin de ne pas perturber la prochaine course. La tension montait sur la ligne de départ et un étrange silence s'installait. Timmy sentait la concentration et la pression autour de lui. Son vieux coéquipier avait d'ailleurs laissé de côté ses provocations et répétait ses conseils de pilotage.

-Alors ça c'est le volant, normalement tu as juste à le tenir droit. Et ici c'est les freins, tu as interdiction d'y toucher tant qu'on n'a pas franchi la ligne d'arrivée. Et le plus important, la pédale d'accélération. Comme je t'ai expliqué, tu as juste à appuyer dessus les 10 premières secondes, ensuite l'inertie fera le reste. Pigé ?

L'enfant confirma d'un ton hésitant. Une voix grésillante retentit soudain à travers des enceintes.

-Attention mesdames et messieurs, plus que quelques minutes avant le départ de la troisième course de la journée ! Nous comptons plus de 40 participants pour cette série ! Certains prennent par à la compétition pour la première fois de leur vie, d'autres sont des vétérans. Mais surtout, le grand favoris de cette compétition est dans la place ! Triple champion, notre mulot revient mettre son titre en jeu ! Nos rongeuses tombent sous son charme, les autres concurrents tremblent en entendant son nom, j'ai nommé… Edgar !

    Des voix s'élevèrent depuis la foule et le nom du champion fut rapidement scandé à tue-tête. Le jeune morpheur commençait à jalouser ce fameux Edgar et se mit à le chercher parmi les concurrents. Il ne mit pas longtemps à apercevoir un minuscule rongeur qui se courbait afin de remercier ses supporters. Comme bon nombre des participants, le mulot ne possédait pas de véhicules et prévoyait donc de dévaler les champs à pied. L'animal affichait un sourire plein de certitudes qui déplut à Timmy. L'enfant-rat venait de trouver une source de motivation. Il resserra le casque d'aviateur sur sa tête et fit un check au vieux rongeur derrière lui.

-Une minute avant le départ !

    La foule calma ses hurlements et le silence s'abattit à nouveau sur la piste. Cette ambiance si caractéristique des départs de course vint peu à peu marquer de son empreinte les compétiteurs. Certains fermaient les yeux dans une concentration immobile, d'autres trépignait d'impatience. Timmy fixait l'horizon et se concentrait sur sa respiration afin de conserver un semblant de calme.

-Dix secondes !

    La pression augmenta encore d'un cran. Les adversaires empiétaient les uns aux autres et les quelques véhicules motorisés ronronnaient. Le coup de feu aurait bientôt lieu et bien débuter la descente était essentiel.

-PARTEZ !

    Un fromage rebondit sur la pelouse et entama sa descente dans un inarrêtable mouvement circulaire.  Une créature aux jambes de grenouilles réalisa un bond gigantesque et manqua d'attraper l'objet source de toutes les convoitises. Malheureusement pour elle, elle rata son saut de peu et s'écrasa dans la terre bosselée.
    Suivant à la lettre les instructions, Timmy appuya de toutes ses forces sur l'accélérateur. Les roues du chariots patinèrent légèrement, puis le véhicule se jeta dans la descente. Les participants qui évoluaient à pied furent pour la plupart rattrapés en quelques mètres, mais certains d'entre eux possédaient déjà une avance conséquente. Toutefois, les véhicules motorisés gagnaient progressivement en vitesse et ne tarderait pas à combler leur retard. Après une trentaine de mètres, plus de la moitié des participants étaient déjà tombés et continuaient leur progression de façon plus ou moins volontaire à cause de l'inclinaison du terrain.
    Entre deux secousses provoquées par le sol accidenté, l'enfant-rat jeta un œil au peloton de tête. Le mulot Edgar cavalait en tête grâce à un départ explosif mais se faisait irrémédiablement rattraper par un voyageur en moto-cross. Puis le voyageur en moto-cross se transforma en superman et remonta la pente en sens inverse. Il s'agissait sans doute possible d'un rêveur, et ce dernier venait de laisser Edgar seul en tête.
    Le véhicule de Timmy se situait aux environs de la douzième place et ne cessait de prendre de la vitesse. Chaque difformité dans le champ faisait dangereusement tanguer le chariot, si bien que le petit garçon hésitait à utiliser la pédale de frein. Mais la présence du vieux rongeur derrière lui suffisait à l'en dissuader. La créature conservait toujours son poing télescopique en main, même si aucun concurrent n'était encore assez proche pour recevoir un puissant direct mécanisé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
avatar
Surnom : The Rock
Messages : 600
Date d'inscription : 21/11/2010
Age du personnage : 27

Arpenteur des rêves
Dazh Dalreight
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 90
Renommée: 1655
Honneur: 245
MessageSujet: Re: Fable savoyarde (Titre provisoire) [avec Hikari et Dazh] Dim 4 Fév 2018 - 16:12


La course de Cheese-rolling !


Timmy Poonce & Hikari Nikaido & Dazh D. The Rock



Les deux voyageurs, après des embrassades digne de ce nom eurent tôt fait de tout remettre en place afin de siroter tranquillement leur boisson. Hikari était rester la même et il était agréable de la voir toujours si enthousiasme dans tout ce qu'elle entreprenait. Ce comportement ajoutait à son charme et c'était l'une des raisons pour lesquelles Dazh appréciait particulièrement sa partenaire. En plus, elle avait apporter des Dés de fromages.

Il expliqua en détails les circonstances qui l'ont amener à devenir bien plus vieux qu'il ne l'était en réalité et que s'il s'était remis du traumatisme, son corps lui accusait encore le poids des âges. Il aborda sa rencontre avec un certain Nassib, contrôleur de lumière a priori et éluda les dernières nuit où rien de particulier ne lui était arrivé. Il acheva sur l'espoir qu'il avait de retrouver sa jeunesse, mais compte tenu qu'il ne subissait pas de contrecoup sévère, il ne voyait pas d'un mauvaise œil sa nouvelle apparence.

C'est alors, que Hikari attaquait sur le sujet un peu délicat du groupe qu'ils composaient. Il l'écouta patiemment, mais il n'apprit rien qu'il n'avait pas déjà deviner. De toute évidence, elle était toujours sur les traces de Shad, dont le destin était des plus incertain. Cependant, Dazh avait lui aussi menez son enquête et si rien n'était sûr encore, le morpheur était persuader d'avoir une piste permettant un jour de retrouver l'invocateur. Pour ce qui était de Nedru et Dèz... Les choses s'avéraient bien sombre...

"Il a raison tu sais. Bien que nous somme à Dreamland depuis longtemps, il y a encore tout un tas de chose qui nous dépasse. Je n'ai jamais entendu parler d'une chasseresse et c'est plutôt inquiétant." Il garda le silence quelques instant et en profita pour avaler quelques gorgée de son jus de fruit plutôt singulier. 

"On va leur faire confiance Hika ! Je suis sûr qu'un de ces jours, on les retrouvera tous ! En attendant, on va poursuivre les objectifs que l'on c'était fixer."


Achevant son verre pour de bon, Dazh se leva de sa chaise et en profita pour s'étirer à nouveau ! Il faisait trop beau pour s'éterniser sur un sujet aussi triste. Hika faisait mine de le suivre, sa bonne humeur toute restaurée ! Il l'a laissa là un instant, le temps d'aller régler leur consommation. Petit détail un peu ennuyeux, Dazh n'avait guère de quoi échanger. Aussi essaya-t-il comme a son habitude de s'en sortir avec une histoire, des informations diverses et variée ou parfois même en accomplissant une petite quête. Son assurance et sa jovialité suffisait généralement a triompher de ses interlocuteurs.


"Eh bien, eh bien, vous pouvez certe me divertir peu, en prenant l'initiative de participer a la course qui a lieu juste là-bas ! Je vous voit observer les concurrents depuis tout à l'heure et je me dis que vous feriez de bon candidat, toi et la fille là !"
"La course de Cheese-rolling hein? Ouais, ça peux être dans nos cordes ! Il y a une récompense ou des frais à avancer?"
"Non non, a l'occasion de la fête du Fromage, il n'y a pas d'inscription à régler. Il est bien possible qu'une récompense soit de mise pour qui détrônera Edgar, mais ça bon. Faut pas l'espérer ! J'ai jamais vu plus rapide !"
"Edgar hein? Connais pas."
"Hey, ça fait trois ans qu'il gagne le titre! Et loin devant les autres en plus ! Personne n'ignore qui est Edgar ! Il est célèbre au sein de l'Alliance des Muridés ! On dit que s'il ne participait pas autrefois, c'était parce qu'il était en mission directe pour la Souris Blanche!
..Enfin, j'en dis peut-être trop."

"L'Alliance des Muridés hein? Enfin bref. Marché conclu. On va faire cette course! On se voit après !"

Le haut-parleur n'avait de cesse de décrire les détails de la course qui venait de prendre fin tout en préparant la suivante. Dans l'intervalle, Hika avait projeté son attention sur les vestiges de la dernière partie. Leur regard se croisèrent et tout deux comprirent ce qui les attendaient à présent.

[...]

"Bon, je te réexplique le plan. Si je courbe le dos comme ceci, tout en mettant ma tête entre mes genoux, il me parait évident que la pente m'entraînera a le suite du fromage. Si tu veux bien te joindre a moi, je suis sûr qu'on peux gagner !"

Hikari semblait un peu perplexe, mais elle accepta néanmoins de participer. Sans plus attendre, les deux voyageurs s'installèrent sur la ligne de départ. La jeune fille était encore un peu hésitante, mais Dazh avait les choses en main. Du moins, l'espérait-il. A leur côté se trouvait au total une dizaine de participants. C'était moins qu'à la course précédente, mais tout le monde n'avait pas eut le temps de réparer ce qui pouvait l'être ou de se remettre des chocs subit.

Le morpheur se positionna derrière Hikari et l'enserra dans une étreinte qui se voulait protectrice. Alors, Dazh manifesta son pouvoir tout en se recroquevillant au maximum dans la posture qu'il lui avait décrite un peu plus tôt. Hikari en fit de même, jusqu'à se retrouver en position assise, parfaitement caler dans les bras de pierre. Il ne suffisait à Dazh que d'insuffler une légère impulsion pour dévaler la pente a la suite du fameux fromage. Ainsi protéger, Hikari risquait au pire un mal des transports particulièrement horrible, mais au moins, ils partageraient le même sort et triompherait ensemble.

La course allait débuter d'ici quelques secondes. Les deux voyageurs gardaient le silence et à l'occasion de ce court répit, Dazh en profita pour exacerber l'échine de son dos en pierre afin de mieux accrocher au sol accidenté de la colline. Puis ce fut le départ ! 

Immédiatement, le morpheur commanda l'impulsion de départ et amorça la descente. Transformé ainsi, il était moins réceptif a ce qu'il pouvait ressentir contrairement à son état humain. Aussi, c'était un élément non négligeable. Les choses pour Hikari serait assurément différente. La tête en bas, en haut, en bas, puis les chocs de part et d'autres n'étaient pas de tout confort. Ni l'un ni l'autre ne voyait ce qu'il se passait. Il était d'ailleurs impensable d'espérer deviner ce qu'il se passait dans ces conditions et encore moins à une telle allure. Mais peu importe. Dazh connaissait la direction général qu'il fallait suivre et les limites du champs de course était tel qu'il ne devrait pas s'égarer.

Soudain, il entendit de l'animation près de lui. Un concurrent certainement. Tout proche. Mais très vite, ils le dépassèrent et ne l'entendirent plus. Leur technique n'était donc pas mauvaise. L'échine de pierre exacerbé pénétrait le sol tant et si bien que Dazh sentait la colline se déchirer sous son passage comme l'aurait fait un tracteur labourant un champs.
Confiant, Dazh modifia sa posture pour orienter sa trajectoire en diagonale. Ainsi, il pourrait barrer la route a la plus-part des concurrents qui ne pourrait rivaliser avec la résistance, la masse et la vitesse du duo de voyageur. Il leur faudrait disparaître ou être écraser.

Sans deviner clairement les choses, Dazh senti que la roue de pierre qu'il était, brisait quelques-uns de ses rivaux. D'autres parvinrent a suffisamment freiner leur progression pour rester en vie, mais c'était faire une croix sur la victoire. Mais tout à coup, quelque chose de non prévu vint contrecarrer les plans du morpheur. Un rocher, puissamment ancré dans le sol résista au passage du voyageur et altéra sa direction, allant jusqu'à le projeter en l'air hors de la course. Malgré tout, Dazh n'abandonna pas sa posture de crainte de blesser Hika. De plus, la réception au sol ce serait avérer très difficile. 

En tout cas, les choses s’annonçaient mal, car en l'absence de terrain pour évoluer, Dazh avait perdu tout sens de l'orientation et ignorait totalement la direction qu'ils suivaient à présent. Le retour au sol survint rapidement et le duo de voyageur progressèrent a une allure toujours très vive. Impossible de s'arrêter sans craindre de se blesser, aussi leur fallait-il attendre de perdre de leur élan. Fin un peu malheureuse, car ils étaient formidablement bien partie pour arracher la victoire à Edgar.

Cependant, une voix retentit loin derrière eux. 


".. Hé..!! Je vais t'écraser avec mon chariot !! ...Puis tu sera derrière nous et tu risquera plus rien..!!"

Rassurer par ce qu'il venait d'entendre, Dazh comprit que la course n'était pas encore perdu. Peut-être même étaient-ils loin devant ! Aussitôt, Dazh entreprit de freiner du mieux qu'il pouvait afin de se situer juste derrière le rongeur qui c'était exprimer ! Ainsi aurait-il une direction fiable à poursuivre ! Au terme de la pente, il ne lui resterai qu'à accélérer. C'était un plan risqué, mais plutôt censé estima-t-il.

Il le mit aussitôt en exécution et en effet, ils ne tardèrent pas à être dépasser. Dazh sentit même comme un espèce de bâton qui venait le frapper mais sans grande conséquence en ce qui le concerne. Le bâton ne manqua pas d'être pulvérisé par le quartz qui composait le voyageur.

Le morpheur prit quelques instant à analyser ce qu'il entendait pour définir ce qui était "la bonne direction". Une fois qu'il eut déterminé le chemin à suivre, il cessa tous ses efforts pour ralentir et entama une véritable accélération. Petit à Petit, ils rattrapèrent le chariot qui leur était passer devant. D'ailleurs, on les entendait vraiment de mieux en mieux. 
Contre toute attente, une collision survint finalement et plus surprenant encore, le chariot du vieux rongeur ne se brisa pas comme les autres. Sans doute avait-il fini par perdre en vitesse finalement. Ou la pente était-elle moins rude, compte tenu de l'arrivée imminente? 
Toujours est-il que le duo de voyageur était maintenant aux prises avec un chariot en bois particulièrement tenace et que la suite de la course, ils ne la feraient plus seul.

La suite et fin de la course de toute évidence car, ils ne tardèrent pas a franchir un obstacle un peu mou, comme si bon nombre de fromage rond s'était abîmé ici. Tout autours d'eux la foule acclama les gagnants ! Une voix dans le haut-parleur décrivait la scène invraisemblable et déclara vainqueur le rongeur et son chariot, ainsi qu'un jeune homme, fier pilote mais également "premier ex-aequo", le duo de voyageur. Mais aucun d'eux ne resta suffisamment longtemps pour en apprendre davantage. Tous les quatre poursuivaient leur route, entraîné par l'élan du morpheur.

Élan qui malheureusement, ne tarda pas à les conduire à un profond précipice non loin de là. Autours d'eux, le morpheur entendit comme des cris de terreur sans en deviner l'origine. Jusqu'au moment où inévitablement, ils tombèrent tous les quatre.

"Ah. Oui. Un gouffre évidemment."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : L’Alpha Blanche
Messages : 356
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 480
Renommée: 1000
Honneur: 180
MessageSujet: Re: Fable savoyarde (Titre provisoire) [avec Hikari et Dazh] Dim 4 Fév 2018 - 19:13
Il fait sombre, c’est humide. La jeune femme reprend connaissance, elle se redresse rapidement. Trop rapidement. Son crâne lui fait mal, terriblement mal. Ses yeux n’arrivent plus à faire de mise au point correct elle a le sentiment que son cerveau est en train de tourner encore et encore dans sa boite crânienne et son ventre… Mon dieu son ventre n’en parlons pas, les montages russes étaient lancés à toute vitesse dans son abdomen. La jeune femme se retrouve à 4 pattes, sur un sol humide. L’un de ses mains s’appuie sur un mur l’autre est plaqué contre sa bouche. Elle halète et se demande si cœur et boyaux ne vont pas finir par fuir son corps. Une fois les vagues calmées, Hikari se concentre sur les bruits autour d’elle, un grognement attire son attention.

« Dazh… Dazh ! »

Elle le rejoint en restant à 4 pattes et pose ses mains sur le torse en pierre, visiblement il respirait. L’homme de quartz avait amortis la chute de la jeune femme il l’avait maintenue tout contre lui pendant cette course effrénée et lui avait permis de s’en sortir sans rien de casser. Elle se laissa tomber sur le dos en rigolant.

« Putain c’était trop bien ! On recommence ?! »

Son propre corps lui répondit violemment, elle se mit à gémir de douleurs et d’envie de vomir.

« J’espère qu’on a gagné au moins…. Mais où est ce qu’on est tombé encore ? »

Il semblerait qu’ils soient tombés dans un ravin profond, en effet la lumière arrivait faiblement jusqu’à eux. Cependant, en regardant dans le fond du tunnel elle pouvait distinguer une faible lueur. Une lampe ? Un trou dans la roche ? Une sortie ?

Un bruit qui ne semblait pas provenir de Dazh l’a fit bondir sur ses pieds. Son crâne refit un tour lui arrachant un grognement. Ah oui bordel, elle avait cru comprendre lors de leurs infernale descente que quelqu’un avait proposé son aide pour les ralentir. Celui-ci avait dut être entraîné avec le duo de voyageurs dans leur chute au fond du ravin. Elle crut discerner une carcasse de véhicule en bois, dans l’habitacle deux silhouettes. L’une d’entre elle, lui sembla bouger. Elle recula vers Dazh et le secoua légèrement.

« Dazh ça bouge là-bas. Y a un truc. »

En prévision la jeune femme pris la décision de transformer son bras. En attendant que le voyageur se lève Hikari avance doucement vers la carcasse du véhicule. Elle arrive du côté passager et prépare ses griffes au cas où. Une souris qui semblait avoir un certain âge était inconsciente. Son regard se planta sur le siège conducteur. Un petit être avait la tête contre le volant, elle fit le tour du véhicule pour atteindre la portière côté conducteur. Elle n’arrivait pas à distinguer quel type de créatures se cachait sous ce casque. Ça ne sentait pas la créature d’ailleurs. Est-ce que ? un voyageur ?  Hikari rentre son bras dans l’habitacle pose la paume de sa main contre le front du conducteur pour le ramener en arrière. Elle l’entend gémir et se baisse rapidement pour ne pas être vu. C’était un enfant, un petit garçon ? Un petit garçon voyageur. Elle n’avait jamais côtoyé ou vu d’enfant voyageur dans dreamland.
Elle était excitée comme une puce, nerveuse peut être aussi. Elle repartit à l’arrière du véhicule. Elle se mit à appeler Dazh en chuchotant et en lui faisant des signes de mains. Elle pointe du doigt le côté passager

« Si le rat/ souris comme tu préfères, se réveille il pourra sans doute nous indiquer un moyen pour sortir de ce trou. »

Elle lui montre ensuite le conducteur. Et alors qu’elle s’approche maintenant de la portière la patte levé et les griffes sorties,son regard se plante dans deux grands yeux bleus. La jeune femme se fige et réussis a articuler

« Bon.. Bonjour. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 88
Date d'inscription : 07/05/2017

Nouveau Venu
Timmy Poonce
Nouveau Venu

Carte d'identité
Essence de Vie: 100
Renommée: 70
Honneur: -15
MessageSujet: Re: Fable savoyarde (Titre provisoire) [avec Hikari et Dazh] Lun 5 Fév 2018 - 0:24


    Le nombre de coureurs encore capables de prétendre au titre s’amenuisait mètres après mètres. Le chariot se révélait étonnamment stable en comparaison des autres véhicules qui se plantaient un à un dans le champ déformé. La conduite de l'engin n'avait rien de complexe et Timmy n'avait qu'à lutter contre les secousses afin de conserver une trajectoire rectiligne. A mieux observer, seules 4 « équipes » possédaient encore de bonnes chances de victoire. Une antilope onirique, un chariot piloté par un enfant et un vieux rongeur, Edgar ainsi qu'un… un voyageur de pierre ? Ce dernier participant semblait porter en son sein une autre voyageuse mais la vitesse de ce surprenant duo empêchait toute analyse plus poussée.

    Timmy et sa charrette de course occupaient désormais la quatrième place. Une position parfaite pour contempler l'éjection de la pauvre antilope, écrasée sans pitié par le voyageur de pierre. L'animal se releva péniblement avant d'être assommé par un coup de poing télescopique. Le duo de voyageur continua sa progression avant de prendre tremplin sur un rocher et de bondir dans les airs. L'étrange pierre humanoïde sembla perturbée par son vol plané et ralentit sa course, jusqu'à ce que le chariot les dépasse. Oui ! Ils étaient maintenant deuxième ! Le petit garçon poussa un cri de joie et manqua de lâcher le volant.

    Il ne restait plus qu'à rattraper ce satané Edgar. Mais le voyageur de pierre n'avait pas encore abandonné. Il revint au contact du chariot et les deux entités se poussèrent mutuellement. Ils gagnèrent encore en vitesse, si bien qu'ils dépassèrent le favoris de la course. Dans une ultime tentative, Edgar bondit sur la charrette mais fut repoussé par un ultime coup de poing télescopique : l'outil venait de rendre son dernier souffle. Ils y étaient presque, ils allaient gagner !

    Sous les acclamations de la foule en délire, les 4 compétiteurs franchirent la ligne d'arrivée. Mais le quatuor ne s'arrêta pas en si bon chemin et traversa dans la foulé une barrière de sécurité ainsi qu'une série de buissons. Les concurrents poursuivirent leur innarrêtable progression jusqu'à un précipice.

-LES FREINS LES FREINS MAINTENANT TU PEUX ! HOHOOO ON A GAGNÉ FREINE !!!

    Mais il était déjà trop tard. L'enfant-rat souhaitait sauter de son véhicule mais n'eut pas suffisamment de courage. Il préféra donc tomber dans le précipice, accompagné dans sa chute par les deux autres concurrents.



_________________________________________

   

    Venait-il de perdre connaissance ? Était-il vivant ? Peut-être. Sa tête reposait sur quelque chose de mou, un coussin ? Le vieux rongeur avait installé des airbags sur sa machine ? Le véhicule en bois était plus sophistiqué qu'il n'y paraissait. Et pour preuve, il était peut être le seul engin à ne pas s'être disloqué avant de terminer la descente… bon, après une telle chute, c'était une autre histoire. D'ailleurs, où avaient-ils atterri ? Il était temps d'ouvrir les yeux.

-HAAAAAAA

    L'enfant referma ses paupières. C'était quoi ça encore ? Une femme avec une patte de loup ? Elle était assez jolie à vrai dire. Mais l'écolier ne se laisserait pas avoir. Cette patte… cela lui rappelait l'histoire du loup et des 7 chevreaux.

-Bon… bonjour ?

Le petit garçon conserva son immobilité. Il suffisait de rester immobile, la bête finirait bien par s'en aller. Quelque chose le secoua au niveau de l'épaule, de plus en plus fort.

-Stop arrête !

    La créature sembla accepter l'ordre et le petit garçon regagna un peu de confiance. Il rouvrit les yeux et toisa la bête du regard. Cette dernière ne semblait pas si méchante que ça. Après réflexion, il s'agissait même d'une voyageuse. Le jeune voyageur eut tout de même un frisson dans le dos. Le loup et les 7 chevreaux, la patte blanche, tout cela… mieux valait rester sur ses gardes.

-Salut, tu vas pas me manger ? Moi c'est Timmy. On est où ici ?

    L'enfant-rat sortit de son moyen de locomotion qui n'était plus qu'une triste épave. Il regarda autour de lui. Le beau soleil dont il avait profité un peu plus tôt s’immisçait avec difficulté à travers les blocs de pierre. Le ravin était profond et le petit garçon pouvait s'estimer heureux de s'en être tiré indemne. La chute avait été longue et saccadée par de nombreux rochers ce qui expliquait en partie la survie du groupe.

    Le morpheur reconnut le corps de pierre du voyageur avec qui il avait lutté un peu plus tôt. Il réalisa soudain que la femme à la patte de loup était certainement sa coéquipière. Au lieu de recevoir les louanges qu'ils méritaient, les vainqueurs avaient terminé au sein d'un ravin obscur. C'était le vieux rongeur qui allait être content. Mais d'ailleurs, comment se portait-il ? L'écolier trotta jusqu'à la charrette et secoua son co-pilote. Ce dernier toussa et cracha avant de s'extirper de sa construction. Il observa sa création détruite avec dépit.

-Bon…

Le bricoleur se fit craquer quelques vertèbres et massa son dos. Il renifla les alentours avant d'annoncer.

-C'est que ça sent pas très bon… A moins d'escalader on va devoir remonter par le royaume des égouts. Je connais pas très bien l'endroit même si j'y ai mis quelques pattes dans ma jeunesse.

Puis la créature pointa un doigt accusateur vers les deux voyageurs :

-Quant à vous deux c'est de votre faute si on a pété aussi loin ! Et toi le caillou roulant, tu me dois un chariot neuf ainsi qu'un poing télescopique ! Ha et un dernier truc histoire qu'on soit bien clair. C'est NOUS qui avons gagné la course, le nez du gamin a clairement passé la ligne avant ton cul. Bon on a pas que ça à faire, j'ai une récompense à aller réclamer. On se relève et on y va.

    Sans plus attendre, la créature partit en direction d'une faible lumière. Cela ressemblait à l'entrée d'une grotte ou bien d'une galerie. Un peu gêné, le jeune morpheur voulut s'excuser puis se ravisa. Après tout, le vieux rongeur n'avait pas tort. Le garçonnet invita tout de même ses anciens adversaires à venir avec lui et prit la suite du vieux rongeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
avatar
Surnom : The Rock
Messages : 600
Date d'inscription : 21/11/2010
Age du personnage : 27

Arpenteur des rêves
Dazh Dalreight
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 90
Renommée: 1655
Honneur: 245
MessageSujet: Re: Fable savoyarde (Titre provisoire) [avec Hikari et Dazh] Lun 5 Fév 2018 - 11:45


Le Royaume des Egouts


Timmy Poonce & Hikari Nikaido & Dazh D. The Rock



Le morpheur resta quelques-instant inerte au sol. Bien qu'ayant plonger dans le vide, ils rencontrèrent rapidement quantité d'obstacles tranchants et épineux sur la falaise qui n'était pas si escarper que ça. Puis à nouveau, une chute qui parut particulièrement longue, avant un atterrissage douloureux. 
D'abord Dazh adopta une position demi-assise et vérifia qu'il n'avait rien de casser. Fort heureusement, rien n'était parvenu à percer sa défense de Quartz. Malgré tout, le voyageur se masse le crâne comme pour échapper à un terrible mal de crâne.

L'endroit autours de lui était sombre, bien que la lumière du soleil leur parvenait encore. Distraitement, il balaya la zone du regard et constata la présence de matériel tel que des pioches ou des pelles. De toute évidence, des gens travaillaient ici à récolter du minerai. Un bref regard au sommet du gouffre lui apprit que l'ascension leur serait difficile. Non loin de là cependant, se trouvait un couloir plus sombre encore. Au terme de ce dernier, une lumière. Elle était plutôt faible, mais c'était la seule issue possible. 

Hikari était non loin de là. La jeune femme allait bien, mais craignant pour sa vie, elle avait aussi manifester son pouvoir. De toute évidence, la source de son inquiétude était deux étranges individus. Il faisait trop sombre pour que les sens du voyageur puisse les distinguer correctement. Et tout cas, sous sa forme minéral, aussi retrouva-t-il son aspect normal. L'aura des deux individus ne laissait craindre aucune menace.

Le voyageur s'approcha de sa partenaire et en profita pour se débarrasser de la poussière qu'il avait ramasser au cours de sa cascade. Il fit de même pour Hikari en lui frottant distraitement le dos avant de s'intéresser au jeune voyageur et à sa mascotte. Le vieux rongeur, nullement impressionner n'hésita pas a le sermonner et à revendiquer la victoire. C'était plutôt inhabituelle qu'on s'adresse à lui de cette manière, mais encore une fois, le vieux rongeur était nullement impressionner.

Le jeune voyageur par contre semblait plutôt effacer. Sans doute était-il intimider. Malgré tout, il s'apprêtait a suivre le vieux rongeur avec qui, il avait dégringoler et invitait l'étrange duo a les suivre. D'un hochement de la tête respectueux, Dazh accepta la proposition et s'engagea dans la galerie. Bien que raisonnablement large, suffisamment pour que trois hommes marches côte a côte, le morpheur trouva le couloir plutôt étroit et bas de plafond.
Alors, la tête dans les épaules, le dos un peu voûté, Dazh lia ses mains dans son dos et engagea la conversation.


"Acceptes toutes mes excuses pour t'avoir entraîner ici. Je m'appelle Dazh et voici Hikari."

Tous débouchèrent bientôt sur un ponton de pierre qui bordait des eaux calmes dont le but était manifestement l'évacuation des déchets divers et varié. Des lumières diffuses éclairait ça et là d'autres galerie sombre et humide. Certaines ne leur serait accessible qu'une fois de l'autre côté des eaux usées. Mais il était hors de question de se baigner là-dedans. 
Les quelques lumières présente étaient si diffuse qu'il était impossible de voir quelque-chose a plus d'une vingtaine de mètre. La lumière du soleil ne leur parvenait plus depuis longtemps, aussi, il était difficile de s'orienter. 

Assez soudainement, une embarcation fit son apparition, menez pas un rat encapuchonner. Ce dernier, sans même leur adresser un regard arrêta sa barque a leur hauteur comme pour les invités à y prendre place. Le groupe garda le silence. Puis, Dazh entreprit de descendre s'y installer. Au moins parviendraient-ils a progresser dans le Royaume des Égouts. Il saisit le dénomé Timmy par la taille et l'aida à franchir le bon mètre qui le séparait de la barque. Il fit de même pour le vieux rongeur et tendit simplement la main à Hikari par courtoisie se puisque cette dernière était en pleine possession de ses moyens.

Alors, toujours sans un mot, le passeur commanda une impulsion et s'engagea dans les ténèbres. L'ambiance était morose et inquiétante. Seul le bruit régulier d'une goutte d'eau qui tombait d'une canalisation venait trahir le silence qui régnait ici. Malgré tout, Dazh conservait une certaine jovialité, allant même jusqu'à fredonner un air en "..PomPomPom.."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : L’Alpha Blanche
Messages : 356
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 480
Renommée: 1000
Honneur: 180
MessageSujet: Re: Fable savoyarde (Titre provisoire) [avec Hikari et Dazh] Lun 5 Fév 2018 - 22:54
La jeune femme s’était mise à secouer le jeunot alors qu’il faisait mine d’être inconscient, ça ne marcherait pas ! Elle avait vu ses grands yeux bleus. Quel âge avait-il ? A vu d’œil pas plus de 10 ans. Il finit par lui demander d’arrêter ce qui fit sourire Hikari. Ah, il avait semble-t-il compris qu’elle ne lui voulait aucun mal

Salut, tu ne vas pas me manger ? Moi c'est Timmy. On est où ici ?

Oh, non non bien sûr que non

Alors qu’elle allait se présenter la vieille souris fut réveillé par le petit. La créature semblait remontée et les deux voyageurs se prirent une sacrée soufflante. Cependant Hikari n’avait rien vu de la scène et n’arrivait pas a se sentir coupable. Bah oui quoi, au final ils étaient tous dans de beaux draps et cette dégringolade était le fruit de la faute a pas de chance. Enfin Dazh qui était en train de lui frotter le dos arrêta lorsque le vieux pris le chemin du fond de la grotte. Le petit voyageur lui emboita le pas en lançant un regard en arrière au deux voyageurs qui acceptèrent l’invitation à les suivre.
Ce gouffre dans lequel ils étaient tombés les faisaient en fait déboucher dans des galeries, était-ce les souterrains de la ville ? un peu comme des égouts ? Oui ça devait être ça. A intervalle régulier, les couloirs étroits étaient éclairés par des lampadaires, qui diffusait une lumière tamisée. Impossible d’y voir bien loin dans ces conditions. La lumière du jour ne perçait plus en ces lieux. Dazh était obligé de se recroqueviller pour passer entre les murs pourtant larges des galeries. Hikari se retint de rire a plusieurs reprises. Elle gardait un œil sur l’enfant et le rat qui marchait en tête, savait-il réellement ou ils les emmenaient ? Dazh pris l’initiative de s’excuser, il en profita pour présenter le duo. Hikari se permit de ponctuer sa phrase par un enchantée qui se voulait joviale.

Ils arrivèrent rapidement à la fin du chemin qui débouchait sur de l’eau. C’était sale, ça ne sentait pas bon et Hikari avait beau pouvoir supporter beaucoup de choses elle n’avait aucune envie de passer dans l’eau pour rejoindre une autre berge. Au même instant une embarcation dirigée par un rat dont on ne voyait pas le visage, telle la faucheuse venant chercher ses victimes arrêta son bateau à la hauteur du petit groupe. Hikari eut un frisson elle n’était pas vraiment sûre que ce fût une bonne idée, cependant il était déjà trop tard. Dazh était en train de faire monter tout le monde dans la barque, elle n’avait donc pas le choix et quand il lui tendit la main pour l’aider à grimper elle accepta sans hésiter. Hors de question de rester toute seule dans ce trou a rat.

L’embarcation se mit en mouvement et Hikari qui s’était mise au bout de la barque ne pouvait s’empêcher de scruter l’horizon pour pouvoir discerner l’endroit où on allait les emmener. L’atmosphère était pesante et personne ne parlait. C’était angoissant et la jeune femme luttait contre les idées qui lui traversait l’esprit. Si la situation venait à dégénérer elle ne serait clairement pas dans son élément pour user de son pouvoir. Le. PomPomPom. de Dazh l’aida à penser à autre chose. Après tout que pouvait-il bien risquer, c’était un royaume paisible et jovial en surface il n’y avait donc pas de quoi s’inquiéter. Mais alors pourquoi ses sens restaient ils autant aux abois ? Le silence fut brisé par des éclats de voix. Hikari se pencha un peu plus au bord de la barque pour savoir d’où cela pouvait bien venir. La barque avançait droit sur une espèce de porte, un grillage. 2 rats assez imposants semblaient la garder. Quand ils aperçurent la barque ils avancèrent leurs museaux.

« Qu’est-ce que tu nous ramène aujourd’hui ?

Des petits nouveaux ?
Un grand gaillard et une jeune fille frêle ça semble bien.
Ils savent se battre ?
Oh mais dit donc, y a aussi un gamin et un vieux ? Pourquoi tu nous ramène un vieux ?
M’enfin, fait les entrées. »

Notre navigateur n’avait pas dit un mot, pas fait un geste. La grille qui bloquait la porte s’ouvrit et l’embarcation s’engouffrait à l’intérieur. Pourquoi parlaient-ils de combats ? Allaient ils devoir se battre ? Ou est ce qu’ils allaient mettre les pieds.
Le petit groupe déboucha dans une grande cuve plus lumineuse. Le bateau cogna contre la berge, signe que tout le monde devait descendre. Ils étaient devant une énorme porte en bois. La jeune femme pouvait distinguer des bruits derrière celle-ci, des voix, des cris des rires, beaucoup d’agitation. Elle bondit habilement hors de l’embarcation et après que tout le monde en soit descendu, le rat encapuchonné donna un coup contre la berge avec sa perche. Avant de disparaître à nouveau il laissa échapper un « bonne chance » d’une voix d’outre-tombe qui glaça le sang de la jeune femme. Putain mais dans quoi c’étaient-ils embarqués.
La jeune femme se retourna et glissa doucement a Timmy.

« Tu peux rester derrière-moi si tu veux, tout se passera bien. »

Un coup de tête entendu a Dazh et à la souris et la jeune femme pousse l’énorme porte en bois. Le grincement de celle-ci semble faire stopper net toute les conversations et effusions qu’elle entendait auparavant. Venaient-ils d’arriver dans une ville souterraine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 88
Date d'inscription : 07/05/2017

Nouveau Venu
Timmy Poonce
Nouveau Venu

Carte d'identité
Essence de Vie: 100
Renommée: 70
Honneur: -15
MessageSujet: Re: Fable savoyarde (Titre provisoire) [avec Hikari et Dazh] Mar 6 Fév 2018 - 21:20
L'obscurité, le silence, Timmy n'appréciait pas l'ambiance dans laquelle il était plongé. Par chance, il n'était pas seul et les deux voyageurs constituaient une présence rassurante. Le grand costaud s'était excusé avant de se présenter, lui et sa complice. Dazh et Hikari, donc. Le quatuor avait peu échangé, comme absorbé par l'atmosphère environnante. Le jeune morpheur pensait pouvoir faire confiance à ces voyageurs, même s'il émettait quelques doutes sur la prise de décision de l'homme rocher. Ce dernier n'avait pas hésité à embarquer tout le groupe dans une étrange traversée des eaux usées conduite par un mystérieux rongeur. D'un autre côté, avaient-ils meilleur option ?
    Après un angoissant voyage, ils se séparèrent de leur embarcation qui disparut de façon énigmatique dans les ténèbres des canalisations. Hikari repoussa les gonds d'une porte en bois et le groupe pénétra alors dans un étonnant village souterrain.

-Tu peux rester derrière-moi si tu veux, tout se passera bien.

Le petit garçon n'hésiterait pas à suivre ce conseil. En réalité, il avait déjà prévu de l'appliquer. Il remercia tout de même la voyageuse pour son attention.

    Composé d'un assemblage miteux de cartons et déchets en tout genre, les habitations ne semblaient avoir d'autre but que d'offrir un peu d'intimité aux rongeurs qui y résidaient. Les trottoirs étaient de larges tuyaux métalliques, des cordages ou encore des rochers qu'il fallait appréhender avec précision sous peine de tomber dans une eau polluée et puante. Haut d'une quinzaine de mètres, un large dôme surplombait les lieux. Ce dernier semblait approvisionner le village en eau et en lumière par le biais de diverses cavités. En effet, des centaines de trous dans le plafond laissaient glisser un liquide plus ou moins limpide ainsi que quelques rayons de soleil.
    Depuis leur entrée dans le village, les champions de cheese-rolling se faisaient fixer du regard par un groupe de rongeurs peu commodes. Les créatures étaient rassemblées autour d'un feu alimenté par des détritus. Un rat en turban aux allures de leader se leva et vint à la rencontre des voyageurs. Le rongeur jeta un crâne qu'il dissimulait dans sa main droite aux pieds des voyageurs. Puis il écarta les bras dans un geste théâtral.  

Spoiler:
 

-Bienvenue en enfer, rebuts de la société !

Un moment de flottement, personne ne savait trop comment répondre à cette annonce impromptue. Le vieux bricoleur fut le premier à réagir.

-Mais qu'est ce qu'il raconte lui ? Et s'il nous indiquait la sortie plutôt ?

-La sortie ? Vous plaisantez ?

Devant l'incompréhension de son public, le rongeur poursuivit.

-Ok… bon on va commencer par le commencement. Imaginez un coin pourri, un endroit où personne ne voudrait venir. Imaginez ensuite qu'un jour, un groupe de jeunes rongeurs complément en marge de la société décide de venir s'installer ici. Ces quelques rongeurs élisent office ici et commencent à construire une communauté. Au fil du temps, ils sont rejoints par tout un tas de créatures. Parias, rats poursuivis par l'alliance des muridés, criminels… des bonhommes un peu paumés qui arrivent par hasard, aussi. Au fil du temps, après de nombreuses années, les premières naissances arrivent. La communauté ne cesse de s'agrandir, si bien qu'elle devient presque une légende pour les rongeurs de la surface. Un endroit quasiment inaccessible où tout le monde est accepté sans distinction. Un refuge pour les rongeurs en marge. Un endroit sans hiérarchie... Un lieu de non-droit, délaissé de tout contrôle. Même la ratte noire n'a pas d'emprise sur cette collectivité. Et bien vous vous trouvez dans ce lieu. Ici, la plupart des gens ont abandonné leur nom, leur ancienne vie.

Le rat marqua une pause afin de vérifier s'il captait toujours l'attention de son auditoire.

-Mais bon à voir votre gueule vous êtes pas venus ici pour vous installer. Si vous voulez sortir d'ici, il vous faudra d'abord fumer le calumet de la vérité et jurer de ne pas parler de ce lieu. La position de notre village doit rester secrète, alors si vous nous mentez ça risque de mal finir pour vous. A part ça, c'est un jour de fête aujourd'hui ! Si vous voulez participer à notre tournoi de joute, notre compétition de pêche ou bien notre concours de défonce vous êtes les bienvenus.

    Toujours placé derrière Hikari, le petit garçon fut le premier à remarquer les deux gardes qui refermaient la porte de bois derrière eux. Le refuge avait des airs de prison... et même pas à l'air libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
avatar
Surnom : The Rock
Messages : 600
Date d'inscription : 21/11/2010
Age du personnage : 27

Arpenteur des rêves
Dazh Dalreight
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 90
Renommée: 1655
Honneur: 245
MessageSujet: Re: Fable savoyarde (Titre provisoire) [avec Hikari et Dazh] Mer 7 Fév 2018 - 18:37


"Bienvenue en Enfer"


Timmy Poonce & Hikari Nikaido & Dazh D. The Rock



Le vieux Dalreight maudissait en silence d'avoir manquer de vigilance. Au cœur d'un royaume des rêves, il n'avait pas imaginer rencontrer si tôt des problèmes de cet envergure. S'il ne vit pas la porte se refermer, Dazh l'entendit se verrouiller. La situation devint brusquement tendu et leur avenir des plus incertains. C'est en tout cas l'idée qui cherchait à s'emparer des voyageurs fraîchement arrivés. Le morpheur ce fit la réflexion que si rien n'avait été préméditer, compte tenu de leur dégringolade inattendue, il était évident que le groupe auquel ils se confrontaient était spécialisé dans l'enlèvement et le raquette. Rapidement endormi par les palabres du rat d'égout, nul n'avait réagit et ils étaient désormais a la merci des brigands. 

Bien qu'invités à participer aux réjouissances, et malgré la perspective d'être libéré en échange de leur silence, il était désormais évident pour Dazh, qu'ils étaient désormais prisonniers. En réalité, peut-être existait-il une chance de s'en sortir autrement que par la force. Cependant, les menaces a peine voilées et leur piètre démonstration de force n'incitait pas le morpheur à faire un effort dans ce sens là. De plus, si tenter que l'invitation à se régaler tienne, le voyageur ne nourrissait nul envie d'y participer. Pourtant, il lui fallait raisonner avec le leader qui, dans l'entre temps, s'était emparer d'un outil qui avait tout d'une arme. Il était hors de question de mettre plus en péril le vieux rongeur, le jeune Timmy et sa partenaire.

Sans plus attendre, Dazh fit quelques pas et dépassa le jeune voyageur, en s'assurant qu'il soit au plus proche d'Hikari. Il  tapota au passage le dos du vieux rongeur, comme pour lui indiquer de ne pas intervenir et se plaça entre ses amis et les scélérats. Nullement impressionner, le morpheur ne se défit pas de sa bonne humeur. Il espérait ainsi rassurer ses alliés qui ne manquait pas d'être inquiet mais aussi, endormir la méfiance de leur gardiens.

"Tu as raison bonhomme ! Nous ne sommes pas venu nous installer ! Mais on se réjouit d'avance à l'idée de faire un peu la fête !" Joignant le geste a la parole, le morpheur qui dominait largement le rat de deux bonnes tête, n'hésita pas à lui coller une franche accolade qui ne manqua pas de déséquilibrer son interlocuteur.

"Tu sais quoi?" Dit-il en marchant en direction d'une cabane où deux individus armés attendaient l'ordre d'intervenir. "Je verrai bien une bonne fondue, juste là ! 


Pousses-toi un peu Bobby." Ajouta-il en bousculant l'un des gardes. " Là, qu'on amène du bois ! Vas-y toi !" Fit-il en secouant amicalement le second type.

"Oh et là-bas ! On pourrait faire des percussions sur ce vieux baril !" Et immédiatement, il alla s'emparer de la barrique qu'il souleva aisément du sol pour la montrer a tout le monde, et sans se soucier du fait que la barrique en question faisait partie intégrante d'un mur porteur d'une pauvre bâtisse qui ne manqua pas s'écrouler sur quelques autres sympathisant au Rat beau-parleur.

"Humm.. Non en fait." Faussement déçu, il jeta le baril négligemment dans une direction qui se voulait au hasard, mais qui ne l'était pas, car il renversa trois autres scélérats, de plus en plus stupéfait de ce qui était en train de se passer.

"Ah ! Je sais Jack ! Il nous faut des danseurs !" Comme soudainement emporté par sa nouvelle idée, Dazh très enthousiasme s'approcha de son premier interlocuteur qui restait sans-voix. "Donnes moi ça, et va chercher tes meilleurs danseurs !!" Aussitôt, le morpheur s'empara de son arme de fortune et propulsa le rat vers un endroit retranché de leur camp, où hypothétiquement, ils pouvaient y avoir des danseurs. Mais peu importe, du moment qu'il n'était plus au centre de la place, visible par tous ses hommes.

Maintenant, c'était le morpheur qui était au centre de l'attention, qui était armé, et qui se faisait alors très impressionnant. Malgré tout, face au renversement de situation, l'un des scélérat prit l'initiative de s'approcher avec toute les mauvaises intentions du monde. Dos au morpheur qui continuait d'organiser un semblant de fête, il était convaincu de son triomphe. D'ailleurs, le rat beau-parleur qui s'était passablement réveillé, n'interrompit pas le voyageur et laissa les choses poursuivre leur cours, certain de l'issu final. 

Mais l'aura meurtrière du rat d'égout derrière lui était trop perceptible et Dazh attendit le tout dernier moment pour se retourner brusquement, feintant la démonstration d'un énième projet gastronomique a base de fromage coulant. L'arme de fortune jonché sur son épaule frappa malencontreusement l'individu si fort au niveau de la tempe que ce dernier s'écoula sur le champ, sans que le morpheur ne devine sa présence ni attache le moindre intérêt. Dazh poursuivis encore un peu, mais tous les rats présent étaient soudain bien calme.

"Bon alors, qu'es ce qu'on fait? Hein?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : L’Alpha Blanche
Messages : 356
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 480
Renommée: 1000
Honneur: 180
MessageSujet: Re: Fable savoyarde (Titre provisoire) [avec Hikari et Dazh] Ven 9 Fév 2018 - 23:03
Il lui tapait sur les nerfs ce rat. Ses griffes lui brulaient la chair, elle se serait bien vue lui arracher la tête d’un coup de patte. Est-ce qu’il était en train de les menacer ? Les muscles de la jeune femme était tendu et ceux de son visage c’était figé dans un sourire inquiétant. Dazh passa a côté d’elle de sorte a se mettre un peu en avant.
Immédiatement son visage se radoucit, elle leva ses bras comme signe d’abandon et ses griffes se rétractèrent, elle croisa les bras sur sa poitrine et laissa échapper un soupir.
Elle se mit un peu de biais et à voix basse lança un.

« Que le spectacle commence »

Dazh n’avait pas changé, en effet c’était un adepte de la destruction. Il détruisait, mais attention il savait rester joviale. Il bousculait les individus hostiles, une cabane gisait au sol cependant Dazh était toujours de bonne humeur et en plus il avait récupéré une arme.
La jeune femme était en train de s’étouffer de rire il venait de mettre un beau bordel. L’ennemi était calmé pour un moment et semblerait il avait compris l’ampleur des dégâts que le voyageur pouvait faire et cela sans s’être transformé. Des danseurs hein ? Bah oui et s’ils dansaient ? Elle s’essuya le bord de l’œil alors qu’un rat trop sûr de lui s’avançait dans le dos du voyageur. Son aura sentait a des kilomètres. Que pensait-il pouvoir faire ? Elle ne prit même pas la peine de prévenir son partenaire qui sans surprise l’envoya valser à son tour.

"Bon alors, qu'es ce qu'on fait ? Hein?"

Elle se tourna vers le vieux rat et le petit garçon, ébouriffa les cheveux du jeune voyageur et invita le duo à la suivre et rejoint Dazh en rigolant. Sur le chemin elle attrapa un rat inerte au sol et fit semblant de danser une valse avec celui-ci avant de le laisser tomber non-chalement au sol.

« Ouais qu’est ce qu’on fait ? »

Elle se gratta le menton de sa main gauche et de la main droite pointa du doigt un autre endroit de la salle.

« Tu ne verrais pas un énorme buffet ici ? Avec tout type de fromage et du bon vin ? »

Elle court vers une petite bâtisse en écrasant 2 rats au sol sur son passage. Elle s’appuie à la poutre qui maintient la maisonnette en place et sent qu’elle plie sous son poids. Elle s’étire en laissant la baraque s’écraser.

« Allez faisons un bal un beau et grand bal ! »

Elle attrape le bras de Dazh en souriant et lance un clin d’œil à Timmy, elle se met à danser avec celui-ci du mieux qu’elle peut en souriant. A voix basse et alors qu’elle tente de faire danser tant bien que mal la masse de Dazh la jeune femme lui glisse.

« On s’en sort bien, on devrait sortir facilement ah moins qu’ils veuillent se battre »

Elle lache Dazh et tends sa main à Timmy.

« Viens par ici petit ! »

Dazh s’occupe du vieux rat. Elle se baisse un peu et prends les mains du petit voyageur. Elle le fait danser comme avec joie en souriant.

« Bon, je suis désolée qu’ont-ai attiré là-dedans, on est en train de faire les malins mais on devra sans doute se battre pour sortir. Tu comprends ? »

Elle attend que l’enfant lui réponde.

« Tu sais te battre ? Qu’elle est ton pouvoir ? »

Son bras est métamorphosé et la jeune femme ne s’en rend même plus compte. Elle est en train de rire et d’attendre que l’action débute en effet elle s’était rendue compte que le rat qui semblait diriger le camp avait fait venir bon nombre de ses petits copains. Visiblement il avait pris la mauvaise option... La jeune femme sentait l’adrénaline lui picoter la moindre parcelle du corps. La transformation serait rapide et efficace si elle en avait besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 88
Date d'inscription : 07/05/2017

Nouveau Venu
Timmy Poonce
Nouveau Venu

Carte d'identité
Essence de Vie: 100
Renommée: 70
Honneur: -15
MessageSujet: Re: Fable savoyarde (Titre provisoire) [avec Hikari et Dazh] Sam 10 Fév 2018 - 17:38
    Timmy observa le voyageur minéral tout le long de sa mise en scène provocatrice. Ce Dazh dégageait une forte assurance et chacun de ses actes respiraient la confiance. La voyageuse à la patte de loup entra à son tour dans la danse, littéralement. Dans ce début de chaos, elle s'agitait et valsait d'un lieu à l'autre sans se départir d'un large sourire. Le petit garçon ne savait que penser de la scène irréaliste qui se jouait devant lui. Si on lui avait donné la parole, il aurait tout de même opté pour prendre part au concours de pêche.

-Viens par ici petit !

Hikari attrapa le jeune morpheur et le fit danser comme un pantin. Le petit voyageur peinait à profiter de cette ambiance faussement festive.

-Bon, je suis désolée qu’on t'ai attiré là-dedans, on est en train de faire les malins mais on devra sans doute se battre pour sortir. Tu comprends ?

Oui, le petit garçon avait plus ou moins deviné que détruire un campement de rongeurs agressifs conduirait à ce scénario. Il confirma à la voyageuse qu'il avait bien compris la situation.

-Tu sais te battre ? Quel est ton pouvoir ?

    Lui, se battre ? Est-ce qu'on lui avait déjà posé une telle question ? Il luttait parfois contre sa sœur et usait de divers stratagèmes pour gagner. Guilis, tirage de cheveux… rien à voir avec un combat dans Dreamland. La voyageuse attendait de lui qu'il prenne part aux affrontements ? Pour de vrai ?

-Non pas du tout. Et mon pouvoir, c'est que je me transforme en...

    Le morpheur se rappela soudain des conseils de Mara quant au fait de ne pas dévoiler ses facultés à la va vite. S'il pouvait éventuellement en parler à son acolyte, mieux valait éviter qu'un rongeur aux sens aiguisés entende sa réponse. Il chuchota donc à sa partenaire de danse.

-Je me transforme en rat, mais c'est un secret.

    Le rat au turban qui vantait la liberté et l'anarchie de sa communauté rassembla ses rongeurs d'un signe de main. Les trois voyageurs et le vieux bricoleur se trouvaient désormais dans une mauvaise passe. Timmy se surprit : il n'était pas aussi effrayé qu'il aurait dû l'être. La confiance affichée par ses alliés l'apaisait. De plus, la fréquence des situations catastrophiques dans lesquelles il était plongé forgeaient peu à peu le petit garçon. Mais s'il n'était pas paralysé par la peur, il n'avait toujours aucune intention de se battre.

    Le chef des rats couina et les créatures réagirent en cœur à cet appel. Si une masse impressionnante de bestioles se ruaient vers Dazh et le vieux rongeur, Hikari et Timmy n'étaient pas ignorés pour autant. Les deux duos se retrouvèrent rapidement encerclés et séparés. Tout cela entamait déjà le courage de l'enfant-rat.
    Les créatures marquèrent un temps d'arrêt face au voyageur de pierre mais se montrèrent bien moins hésitantes face à une femme et un enfant. Depuis toutes les directions, plusieurs rats sautaient déjà sur la louve. La combattante repoussa les premiers assaillants sans difficulté et essaya de protéger Timmy mais elle disparut très vite sous une masse de fourrures aux couleurs éparses. Noyé sous le nombre, le petit garçon reçut un coup de pied ainsi qu'une douloureuse morsure. Puis il se transforma en rat et profita de la cohue générale pour s'intégrer au groupe de rongeur. Voyant qu'il attirait quelques regards soupçonneux, l'enfant-rat glissa un coup de pied à la voyageuse dans l'espoir de convaincre ses nouveaux « alliés ».

    Les créatures se faisaient de plus en plus nombreuses et ne tardèrent pas à repousser l'écolier afin de charger sur Hikari. La voyageuse s'était désormais changée en louve et repoussait ses agresseurs avec hargne et violence. Lorsqu'il réussit à se dépêtrer de la foule, le petit garçon souffla un grand coup et en profita pour chercher Dazh du regard. Ce dernier attrapait justement une gerbille par le col. Il la lança dans les airs et cette dernière fit un magnifique vol plané avant de… merde.

    Écrasé sous le poids de la créature, l'enfant-rat tomba sur le sol. Il s'écroula à terre, aidé par le corps inerte au dessus de lui. L'impact avait été douloureux. Il souffrait, et puisque ses compagnons semblaient plus ou moins gérer la situation, il décida de faire le mort jusqu'à ce que l'affaire se tasse. De toute manière, il était trop faible pour repousser la créature qui le plaquait contre le trottoir insalubre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
avatar
Surnom : The Rock
Messages : 600
Date d'inscription : 21/11/2010
Age du personnage : 27

Arpenteur des rêves
Dazh Dalreight
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 90
Renommée: 1655
Honneur: 245
MessageSujet: Re: Fable savoyarde (Titre provisoire) [avec Hikari et Dazh] Lun 12 Fév 2018 - 16:01


"Libérer les Eaux!"


Timmy Poonce & Hikari Nikaido & Dazh D. The Rock



Rapidement et contre toute attente, de nombreux rats surgirent de leur trou pour envahir les lieux. Aussitôt, leur vieil allié a ses côtés, entreprit de grimper sur ses épaules et de le laisser affronter la Horde. Après avoir balancer l'arme de fortune qu'il tenait a la tête d'un des rongeurs, une très rapide analyse lui apprit que combattre au sol ne lui permettrait pas de triompher de la masse grouillante de rat. De plus, il ne permettrait pas que l'on fasse du mal à Hikari et au jeune Timmy aussi fallait-il les retrouver rapidement.

Sans plus attendre, le morpheur fit volte-face, ce qui prit au dépourvu les rats qui arrivaient à son niveau. Immédiatement et en quelques secondes, Dazh bondit depuis le sol jusqu'au toit d'une petite cahute non loin de là, puis d'une seconde impulsion, sauta plus haut encore et gagna le sommet d'une cabane qui dominait la première. Dès lors, il se retourna et se jeta sur l'assemblée de rat en contrebas, en manifestant au dernier moment, une once de son pouvoir qui ébranla le sol, dès l'instant de son atterrissage. Beaucoup tombèrent parmi les moins affectés. Les plus proche de l'impact quant à eux, ne se relèveraient pas de sitôt. Malgré tout, une gerbille se rétablit rapidement et il fallu que Dazh l'écarte d'un revers de la main, pour l'envoyer au loin.

"Là! Je vois la fille !" S'exclama la vieux rongeur.

En effet, Hikari se trouvait non loin de là et avait abandonner son apparence de voyageuse pour se défende efficacement. C'est donc là-bas que Dazh devait se rendre.
Avant toute chose, le morpheur se redressa de toute sa hauteur et en profita pour dominer la situation. "Hika!" Sa voix grave surpassa le brouhaha des rats qui se rassemblaient autours d'eux. "J'arrive". Le morpheur se mit en route et avec un peu d'élan, chargea efficacement a travers les rats qui s'avéraient bien moins costaud qu'il ne l'était lui. Si certain perdirent connaissance, ce n'était pas là son objectif qui était bel et bien de celui de retrouver son amie.

Devant une telle démonstration de force, la plus-part des rats entreprirent finalement de s'écarter, ce qui permis à Hika de respirer un peu quand le voyageur gagna finalement sa position. Mais aucun n'abandonna le combat. 

A première vue, le jeune Timmy avait également disparu et s'il était possible à Dazh de visualiser l'aura du voyageur, les circonstances ne lui permettait pas de se concentrer suffisamment pour y parvenir. Les rats étaient toujours plus nombreux, a tel point que ça devenait surréaliste. Hikari était vraisemblablement parvenu à se défendre convenablement de même que Dazh qui ne laissait guère d'occasion a ses adversaires. Malgré tout, il était une cible conséquente aussi, avait-il ça et là des plaies superficielles résultant de morsures et de griffures qu'il qualifiait de négligeable.

La situation était telle que Dazh estimait nécessaire de se replier. En tout cas pour ne pas mettre en danger la jeune fille et le vieux rongeur. Alors Dazh attrapa la jeune louve par le bassin et la glissa sous son bras comme si de rien n'était. Probablement surprise, il n'avait pas le temps de lui expliquer ce qu'il comptait faire. Il balaya les quelques rats devant lui, d'un balancement de bras particulièrement violent et s'engouffra dans le passage jusqu'à rejoindre la porte qui les avait vu entrer quelques instants plus-tôt. Cette dernière était toujours verrouillé, mais un bon coup de pied eut raison de la plaque de taule qui s'écroula par terre. 

Une fois la porte franchie, le trio déboucha sur le mince ponton de pierre qui les avait accueilli et sans attendre, Dazh arracha du mur composé de bric et de broc qu'il venait de dépasser, un large morceau de bois capable de flotter. Sans ménagement, il le jeta sur l'eau et exhorta Hikari et le vieux à sauter dessus. Déjà, les rats qui les poursuivaient se rapprochaient. Pour la première fois, le morpheur  asséna quelques coups violents et dévastateur à main nu et se débarrassa mêmes de quelques individus en les jetant à l'eau. Puis d'un bond, il rejoignit le radeau improvisé qui avait commencé à s'éloigner au rythme du courant.

Une partie de la communauté de rat restait impuissant sur le ponton de pierre, tandis que de nombreux autres individus investissaient les autres pontons et rives voisines, avec en leur possession des embarcations autrement plus performante. 
Le voyageur se pencha sur leur propre planche de bois qui les maintenait a flot et en arracha brusquement deux long morceaux, sans mettre en péril leur capacité a rester en surface.

"Hika ! Tu sais où est Timmy?!" Dit-il en tendant une pagaie a la jeune femme et en commençant lui même à faire progresser leur embarcation à vive allure.

Soudain, un bruit derrière eux attira son attention et le morpheur eut juste le temps de transformer son buste en pierre pour intercepter, dans son dos, des projectiles destiné a les blesser, elle et lui. Son mouvement vif et la brusque perte d'équilibre des poids sur l’embarcation, manqua faire tomber la jeune femme à l'eau, mais Dazh réussit a la retenir en l'attrapant par la taille. L'origine de l'attaque provenait de plusieurs rat particulièrement agile qui se déplaçaient facilement entre les canalisations du Royaume-Égouts, qui surplombait le canal. 

Pour l'heure, ces rats étaient hors d'atteinte pour le petit groupe, alors il leur fallait continuer d'essayer d'échapper a leur poursuivant. De temps à autre, Dazh jetait un œil en arrière dans l'espoir d’apercevoir Timmy, toujours disparut, mais en vain. Cependant, il n'oubliait pas le jeune voyageur. Tout à coup, alors qu'un groupe de rat circulaient sur le ponton de gauche, prêt à leur bondir dessus, le morpheur dirigea le radeau sur un passage à droite, à l'occasion d'un carrefour qui se présentait à eux. 

Les efforts pour pagayer dans ses conditions étaient considérable et bien que le morpheur eut encore beaucoup d'énergie à revendre, ils ne parvenaient pas à distancer leurs poursuivants.  C'est alors que Dazh aperçu non loin de là, d'immense vannes, couvert de rouille, mais qui, l'espérait-il pourrait leur donner l'avantage. Redoublant d'effort, le morpheur pagaya de plus belle pour atteindre cet objectif avec une confortable avance sur les rats. 


"Hika, on va tâcher d'atteindre les vannes là-bas! Donnes tout ce que tu as !"


Relâchant toute vigilance sur les projectiles qui n'avait de cesse de pleuvoir sur eux, le morpheur dépensa tous ses efforts sur la progression de leur embarcation. Ils eurent tôt fait de rejoindre les deux immenses vannes et bien que l'affaire s'annonçait compliquer, il leur fallait réussir. Sans quoi, le trio serait prisonnier dans une impasse et il n'aurait d'autres choix que de combattre. 

Le vieux Dalreight empogna les deux vannes a l'aide de ses deux bras et entreprit de tirer de toutes ses forces. Bien évidemment, aucune d'elle ne bougea, bien qu'un écho lointain semblait lui répondre. Le voyageur tira tant et si bien qu'il faillit tomber a l'eau, mais il restait fort bien accroché. Au bout d'un moment, il transforma ses bras en pierre pour accroître la force de ses membres et obtenir l'avantage, mais les vannes ne cédèrent pas. 

La communauté de rat était maintenant si proche, qu'il était possible de les entendre dispenser des ordres dans le but de les capturer. Sujet a une angoisse particulière, le vieux rongeur jaillit sur les épaules du morpheur et tira de toutes ses forces lui aussi. Dazh redoubla d'effort et se métamorphosa tout entier et alla même jusqu'à manifester de gigantesque poings de pierre qui tordirent même le métal qui composait les vannes. Et ce fut a cette condition dirait-on que les vannes cédèrent finalement. Un écho supplémentaire retentit au loin, tandis que des eaux furieuse étaient relâchée.

"Bon hey ! On ne vas pas s'attarder ! Hika, on fait demi-tour et on prends le passage sur la gauche avant qu'il nous bouche le chemin! Vite !"

Sortir de l'impasse qui accueillait les vannes en faisant demi-tour était risqué, mais il leur fallait échapper aux rats maintenant très proche. Le passage de gauche, quant à lui, leur permettrait de rebrousser chemin et de retrouver leur point de départ. Ainsi, il pourrait espérer retrouver Timmy. Heureusement, la brusque montée des eaux se faisait déjà sentir et presque malgré eux, leur embarcation prenait de plus de plus de vitesse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : L’Alpha Blanche
Messages : 356
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 480
Renommée: 1000
Honneur: 180
MessageSujet: Re: Fable savoyarde (Titre provisoire) [avec Hikari et Dazh] Mar 13 Fév 2018 - 13:46
La jeune femme était couverte de rats. Elle s’en débarrassait assez rapidement mais ils en revenaient toujours plus. Elle avait perdu le petit du regard.

« Timmy ! »

On lui mordait les flans, lui griffait le corps et lui tirait les poils. La jeune femme en devenait folle de rage et ses coups de crocs qui ne servaient jusqu’à présent qu’à dissuader devenaient bien plus dangereux à présent elle n’hésitait plus à écraser des os de sa mâchoire puissante et à envoyer quelque mètre plus loin, d’un coup de pattes les sales bêtes qui l’acculaient. Elle reçut même des coups de pieds.
Sans qu’elle eût su dire pourquoi elle quitta le sol sur lequel elle était, on la tenait fermement par la taille et alors qu’elle s’apprêtait à coller un énorme coup de dents dans ce gros bras elle comprit que c’était Dazh. Elle entama sa reprise de forme humaine.

« Dazh, DAZH repose moi, j’vais en bouffer encore ! Laisse-moi en bouffer ! »

Le voyageur ne lui répondit pas et continua sa route pour rejoindre la porte par laquelle ils étaient arrivé, un coup de pied la mit au sol. Il arracha du mur une plaque de bois qu’il posa sur l’eau avant de lâcher la jeune femme et de lui demander de monter ce qu’elle fit sans broncher. Elle aida le vieux à la rejoindre et alors qu’elle observait les micros plaies qui parsemait sa peau. Dazh les rejoint et lui tendit une pagaie qu’il venait d’arracher au radeau de fortune. Elle se mit alors à pagayer de toute ses forces

"Hika ! Tu sais où est Timmy?!"

« Comment ça ou est Timmy ? Il est pas avec toi, tu l’as pas récupéré ? »

En jetant un bref coup d’œil à l’embarcation elle put se rendre compte que de 4 ils étaient passé a 3

« Putain, mais j’pensais que tu l’avais récupéré. Pourquoi tu l’as pas récupéré ? Il est ou le gamin ? Dazh….. DAZH on va avoir des problèmes encore… Faut aller le chercher. Je n’aurais pas la mort d’un gamin sur la conscience. Qui a permis aux enfants de venir bordel… »

Elle pagayait encore plus fort, bien décidée à aller chercher le petit. Bon dans le fond elle était un peu inquiète.

"Hika, on va tâcher d'atteindre les vannes là-bas ! Donnes tout ce que tu as !"

Mais ils n’allaient pas dans le bon sens-là, qu’est-ce que c’était encore que cette histoire. Elle préférait faire confiance au Quartz. Quand il avait une idée… il valait mieux le laisser décider. On les canardait, Dazh faisait barrage avec son corps et avait manqué de faire chavirer la totalité du radeau. La louve ramait de toute ses forces, encouragée par le papi.
Ils arrivèrent près des vannes et Hikari se demanda immédiatement comment le voyageur pouvait espérer les faire céder. Elles semblaient bien ancrées.

« Ils arrivent !!! Ils arrivent »

Il s’acharna dessus à deux mains et le vieux rat le rejoint. Elle vint tirer à son tour sur le pantalon de Dazh pour aider à faire céder la porte. Il en vint à se transformer et un bruit rassurant et attendue se fit entendre. Ils avaient réussi. Les rats étaient tout proche à présent. La jeune femme avait compris le plan de Dazh. Le fait d’ouvrir les vannes allaient créer un courant et faire monter l’eau. Ce qui leurs permettraient de s’enfuir et de récupérer le jeune garçonnet sans encombre.

"Bon hey ! On ne va pas s'attarder ! Hika, on fait demi-tour et on prend le passage sur la gauche avant qu'il nous bouche le chemin ! Vite !"

Un signe de tête suffit à les mettre d’accord. La vitesse du radeau avait ostensiblement augmenté. La jeune femme pouvait voir la porte qu’ils avaient détruite se rapprocher. Elle reprit sa métamorphose et une fois proche du ponton de pierre elle bondit du radeau le faisant tanguer dangereusement.

« Dazh empêche le radeau de bouger je le récupère et on s’en va. »

La jeune femme retourna à l’endroit où elle avait été attaquée. Les seuls rats qui se trouvaient dans la grande salle étaient ceux qui avaient été mis K.O. Ils gémissaient avec force d’ailleurs.

« Timmy ! Timmy ou es-tu ? »

Elle se souvint que le jeune voyageur lui avait confié que son pouvoir consistait en une métamorphose, plus particulièrement celle d’un rat. Elle couina en comprenant qu’elle allait mettre un temps fou à le retrouver et du temps ils n’en n’avaient pas. Les bruits des rats se rapprochant étaient en train de la presser.

Elle déplaçait les corps inanimés de sa truffe. Essayant de trouver le petit. Dazh d’une voix forte dit quelque chose qu’elle ne comprit pas. Il était trop loin et elle trop concentrée pour écouter.
Une grosse gerbille sentait comme le garçon, elle la secoua du bout de la patte.

« Timmy, tu fais quoi, lève-toi on y va. »

La bestiole gémit en lançant hein

« C’est qui Timmy ? Moi c’est Bobby… »

Elle attrapa la peau du coup de la bestiole sans lui faire mal et l’écarta un peu plus loin. La jeune louve c’était trompée, le voyageur était en dessous transformer en un gros rat.

« Timmy, ça va ? Allez ! lève-toi on s’en va »

Elle l’aida à se relever, le pauvre petit devait être sacrément engourdie. Rester tout ce temps sous un corps inerte… Puis merde, c’tait quoi son problème, il n’aurait pas pu se débattre un peu ? Pas beaucoup de jugeote tout ça. Il allait falloir le booster un peu.

Une fois le petit levé elle lui demande de monter sur son dos et de bien s’accrocher. La jeune femme n’était définitivement pas sure que le petit avait conscience de tout ce qu’il pouvait et pourrait faire dans Dreamland s’il le voulait bien. Elle s’élança pour dépasser la porte et courut sur le ponton de pierre. Dazh ne parvenait plus a maintenir le radeau en place le courant était plus fort que lui a présent. Elle se jetta sur le radeau sa patte arrière tomba dans l’eau elle planta ses griffes dans le bois comptant sur l’aide de ses amis pour remonter le petit et sa propre personne. Elle remonta a bord alors que des projectiles continuaient de fuser dans leurs direction. Les rats s'approchaient et le radeau continuait de dériver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Fable savoyarde (Titre provisoire) [avec Hikari et Dazh]
Revenir en haut Aller en bas

Fable savoyarde (Titre provisoire) [avec Hikari et Dazh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: l'Alliance des Muridés-