Haut
Bas

Partagez|

[Quête solo avec MJ] Jugement et renaissance dans l'ombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Messages : 310
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: [Quête solo avec MJ] Jugement et renaissance dans l'ombre Jeu 11 Jan 2018 - 17:32



Même s’il n’en montra rien, le mercenaire fût soulagé que la situation ne dégénère pas, il se félicita d’être intervenu puis poussa son captif pour qu’ils reprennent la progression. Il sursauta presque lorsque la gardienne du temple les interpella, décidément il allait falloir qu’il se détende si il ne voulait pas passer pour un nul devant le Duc.

« Ce n’est que moi, ne fais pas attention à lui il n’existera bientôt plus. Ouvre nous donc la porte. »

Cette créature ne lui plaisait pas, il avait l’impression qu’elle faisait volontairement semblant de ne pas le reconnaître pour le rabaisser. Quand il serait officiellement Baron il ne manquerait pas de punir ce genre de comportement, il la forcerait à s’agenouiller devant lui à chaque fois qu’il passerait. La promesse de cet avenir radieux lui remit un peu de baume au cœur avant de pénétrer dans l’antre de Dommerion. Avec les portes ouvertes la musique étrange s’entendait beaucoup mieux, il n’avait aucune idée de quels instruments il s’agissait, on aurait dit que quelqu’un frappait avec des chatons sur des contrebasses. Les notes stridentes succédaient à celles plus grave sans véritable logique mais on pouvait tout de même arriver à détecter une sorte de mélodie si on avait de l’imagination.

En avançant dans le tunnel il se demandait à quelle scène loufoque ils allaient encore assister, la dernière fois il était tombé sur des empalements, celle d’avant sur une mêlée générale, à quoi allaient-ils avoir le droit cette fois ? Il poussa à nouveau son captif pour qu’il ne traîne pas, tout en restant sur ses gardes, il n’était pas à l’abri d’une dernière tentative de fuite désespérée.

Comme il l’avait pressenti c’était un spectacle assez unique en son genre qui s’offrait à eux en entrant dans la salle principale. Dans un coin de la pièce il y avait des créatures des rêves, captives, qui jouaient des instruments bizarres, a priori pour servir de fond musical à des rêveurs qui tentaient de réaliser des acrobaties. Mais les malheureux étaient sans cesse déséquilibrés par les différentes créatures obscures qui formaient la cour habituelle du Duc Obscur et qui leur lançaient tout ce qui leur passait sous la main. Chaque fois qu’un des malchanceux chutait, les rires et les acclamations retentissaient et d’autant plus si la victime avait lâché un cri de douleur. Au cœur de la pièce, vautré sur un trône grandiloquent, la main sous le menton, le coude appuyé sur le genou de sa jambe posée sur l’accoudoir, le seigneur des lieux regardait la scène à demi amusé. A ses côtés, deux succubes obscures entièrement nues tenaient à sa disposition à manger et à boire, elles étaient probablement à son service pour d’autres choses mais pour l’heure leur rôle se bornait à ça.

Le maître des lieux avait l’air presque blasé devant ce spectacle complètement loufoque, seules les chutes les plus douloureuses lui arrachaient un léger sourire. Il ne remarqua pas les nouveaux arrivants, concentré sur une jeune rêveuse africaine d’une vingtaine d’années en équilibre précaire sur un fil tendu entre deux poteaux, à trois ou quatre mètres du sol. Elle tentait tant bien que mal d’avancer tout en esquivant les projectiles lorsque ce qui semblait être une motte de terre la toucha en plein dans la joue, la faisant tomber en lâchant un gémissement de douleur lors de l’atterrissage.

« Qu’elle recommence ! » Ordonna le maître des lieux avec un petit sourire narquois. Un de ses sbires se mit aussitôt à fouetter la malheureuse pour qu’elle se presse en boitant vers l’échelle qui lui permettrait de monter en haut des poteaux à nouveau. Elle tentait de rester fière mais on sentait le désespoir et la douleur monter en elle, ce qui ne faisait que contenter le seigneur.

Schwartz n’avait pas prêté attention au spectacle, il avait joué des coudes pour que son captif et lui puissent approcher de Dommerion. Maintenant qu’ils étaient près du but, il avait de nouveau passé une corde autour des poignets de Shad et le tenait court. Quelques regards se posèrent sur l’étrange binôme mais peu s’y attardèrent, ils arrivèrent vite devant le trône.

« Seigneur Dommerion, je vous ai ramené Shad Howl le traitre, le lâche, le fuyard, afin qu’il soit soumis à votre Justice. »

Le Duc leur adressa un rapide coup d’œil avant de reporter son attention sur la malheureuse qui allait faire une nouvelle tentative. « Hein ? T’es qui toi ? C’est qui lui ? »

Le mercenaire cacha sa frustration de son mieux. « Je suis Schwartz, un de vos loyaux serviteurs, c’est moi qui ai rattrapé l’esclave du royaume de la glace qui s’était enfui il y a un mois. »

« Ah ouais, excuse. »

« Lui c’est une créature qui a quitté le royaume obscur sans l’autorisation d’un des ducs, il nous a fait passer pour des lâches et des pleutres. Dans sa faiblesse il s’est allié avec des voyageurs et a même comploté contre nous en assassinant lâchement une voyageuse d’un royaume avec qui nous étions e négociation. »

« Ah, oui… » Son attention était fixée sur la rêveuse qui, blessée, n’arrivait même pas à avancer sur la corde. Repliée sur elle-même elle résistait tant bien que mal à tous les objets qui pleuvaient sur elle. « Attends, je reviens. »

Il se leva, faisant cesser les cris et les projectiles, impérieux, il leva un bras duquel un tentacule d’ombre s’étira en direction de la rêveuse apeurée. Il s’étendit jusqu’à la jeune femme et s’enroula autour d’elle comme un boa. D’un coup sec il la ramena devant lui, à un mètre à peine, il riva son regard dans le sien et, lentement, approcha un doigt de sa poitrine, puis sans effort apparent, enfonça sa main dans sa cage thoracique lui arrachant un cri puis la faisant disparaître dans un nuage de fumée.

Il se rassit, satisfait de cette distraction. « Alors un traitre, oui d’accord, qu’as-tu à dire pour ta défense ? Saad ? Tu es accusé de… ce qu’il a dit. »


__________

http://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Quête solo avec MJ] Jugement et renaissance dans l'ombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 5 :: Royaume Obscur-