Haut
Bas

Partagez|

Ascension savonneuse ! (Feat Kala Kourou) [Fight Tower]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 509
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Maraudeur des rêves
Tommy Fawl
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 884
Honneur: 83
MessageSujet: Ascension savonneuse ! (Feat Kala Kourou) [Fight Tower] Lun 17 Juil 2017 - 0:01
Niveau 1 de la Fight Tower

L'aire de combat est une sorte de cube de facilement quarante mètres de côté, une sorte de hangar vide dans un décor de ruines post-apo qui a le mérite d'être convaincant. La base ravagé d'un bâtiment antique dont on discerne un pan de toit effondré et quelques colonnes qui sont brisées ou simplement avachies sur le sol. Et comme un miroir de deux époques liées par la destruction, un immeuble effondré sur lui même comme un château de carte, tente de paraître plus ancestrale que son voisin. Bien d'autres cherchent à savoir lequel sera le plus abîmé parmi les tas de gravas éparpillés sur les dizaines de mettre carrés de ce qui sert de ring. Une ombre s'avance en haut d'une ruine. Je ne vais pas m'épuiser à le chercher au moins.

C'est un mec qui doit être un peu plus âgé que moi, pas loin de la trentaine. Les traits secs et tirés d'une personne fatiguée, en tout cas marqué par une vie ou un travail qui lui ponctionne son temps et son énergie. Approchant les deux mètres, son débardeur et son short laissent apparaître des membres allongés avec une musculature sèche et athlétique. Ses cheveux courts, aux airs de coupe militaire, lui donnent un air sévère. Il me domine du regard depuis son perchoir et semble attendre le moment propice pour entamer les hostilités. Le coups d'envois a effectivement été donné depuis plusieurs minutes et même si il ne semble pas y avoir de temps limité, on ne va pas nous laisser nous observer en chien de de faïence jusqu'au matin. En même temps... On a confirmé en arrivant ici qu'on était pas là pour ça.

Par réflexe je sers les poings en essayant de les faire recouvrir par mes sphères nuageuses préférés, mais les gants blancs ne se forment pas. Seuls les malpogants me recouvrent les doigts alors que Cloud, comme les règles de ce lieux l'indique, ne répond pas le moins du monde à mes envies. Il me tourne autour, plus lentement et plus loin de moi qu'à l'accoutumée, comme si nous étions deux inconnus. En pensant à cela je prend une grande inspiration, ferme les yeux pour me concentrer sur ce qui arrive et j'expire en rouvrant les yeux. Il vient de sauter de sa corniche et glisse un instant sur une colonne ayant basculé à 65 degrés avant de se mettre à courir, toujours, dans ma direction. Les sourcils froncés et le regard décidé il fait un pas sur le côté quand, moi aussi, je m'élance à sa rencontre.

Il ne doit rester qu'une quinzaine de mètres entre nous quand il fait son saut. Il prend appuis, quasiment à l'horizontale, sur une grosse pierre et se propulse vers moi en tournant sur lui-même. Me stoppant net dans ma course je dérape un instant sur le sol avant de poser mes appuis pour encaisser son coups de pied que je bloque en plaçant mes avants-bras devant mon visage. Mes paumes, tournées vers moi, changent de sens pour essayer de lui attraper le mollet, mais dans la précipitation je n'arrive qu'à lui refaire mettre pied à terre. Il arrive à se rétablir in-extremis en posant un genoux au sol et saute vers l'arrière quand je lui envoie le miens dire bonjour à son visage. Avec l'élan de mon coups je me laisse entraîner vers l'avant et me mets à lui courir dessus.

Il lance sa jambe gauche vers l'arrière pour me la balancer dans le flanc, mais au dernier moment il utilise sa jambe droite comme ressort. Il gagne facilement soixante centimètres de hauteur, replace sa jambe gauche au centre de son axe de rotation alors que la droite prend de la vitesse pour venir me frapper au visage. Au moins il sait ce qu'il veut frapper lui. Trop tard pour réagir et esquiver. Je tente de mettre mon bras gauche en bouclier mais je ne suis pas assez rapide. Je ne peux que contracter la nuque et le haut du corps au maximum pour limiter les dégâts de l'impact. J'ai l'impression d'avoir des vertèbres qui partent en voyages et mon cou se transforme en compote. J'ai fermé les yeux sous le choc et ne fait que réagir à l'aide de mon touché. Mon bras gauche n'ayant pas pu servir de rempart est passé de l'autre côté de la jambe ennemis. Pour gagner du temps et ne pas le laisser se rétablir trop vite je lui saisis la cheville, ce qui me donne une idée. Sa jambe semble bien tendue dans les airs ce qui doit altérer son équilibre.

Sans lâcher sa cheville je lance ma jambe droite vers sa jambe gauche qui le maintien debout et en ouvrant les yeux, je lève et abat mon bras droit, aussi vite que mes muscles le permettent, sur son ventre. Moins efficace que sur le plexus solaire ou au niveau de la gorge, mais il faut aller au plus proche. Il a du voir le coup venir car en prenant appuis sur ma main qui lui tient la jambe il lance de nouveau sa jambe gauche vers moi. Ses mains se posent par-terre et son genoux gauche me tombe dessus. Je suis obligé de lâcher prise pour me protéger et il en profite pour repartir vers l'arrière de façon à se remettre en garde. C'est comme si il m'invitait à frapper et j'accepte sans ménagement. En deux pas je suis a son niveau et mon poing droit fait un arc de cercle pour atteindre sa mâchoire, il se baisse et m'envoie un crochet au niveau du foie. Je pivote sur moi-même pour le laisser passer et mon genoux par vers son visage. C'est son épaule qui encaisse et il se relève pour frapper à nouveau.

Nous enchaînons les parades et les ripostes une bonne minute alors que nous trouvons tout deux des failles dans la défense adverse. Son genoux gauche est douloureux. J'ai l'œil droit complètement clos et sa lèvre saigne alors que mon poignet me fait mal. En accélérant il arrive à m'acculer contre un pan de mur pas tout à fait écroulé. Je vois bien sa manœuvre mais je n'arrive pas à reprendre le dessus, je me contente donc de parer ses assauts en reculant, à la recherche d'une ouverture. Il cherche à réduire mes contre-attaques et vise particulièrement mon poignet droit avec lequel j'ai frappé le plus fort. Puis l'idée me vient, je sais comment m'en sortir. Je me replis sur moi-même en m'adossant au mur, mes avant-bras protégeant le haut de mon corps et mon visage.

Un coup, deux coups, ses appuis se déplacent alors qu'il s'acharne sur ma défense. Le talon droit planté dans le sol et le dos comme dossier je lève ma jambe gauche comme pour me protéger le ventre. Cette défense est une nouvelle cible à abattre et il lève sa jambe droite pour me l'envoyer au niveau des côtes. J'étends la jambe à ce moment là et mon pied le tacle en plein dans son genou d'appuis. L'articulation émet un violent craquement, accompagné d'un bruit de succion. Il lâche un cri en s'effondrant sur le dos.

Je me redresse contre le mur un instant pour calmer ma respiration tendit qu'il est plié en deux à se tenir la jambe plaquée contre son torse. Après avoir réfléchie dix secondes il essaie tant bien que mal de se relever en me regardant droit dans les yeux avec un regard furieux. Je ne prend même pas le temps d'essayer de le raisonner et le repousse pour le remettre à terre. Je lui tombe sur le torse, les jambes de chaque côté de lui et je commence à enchaîner les  coups. Il crache une dent, me crache du sang sur la joue et finie finalement par ne plus bouger. Nous ne sommes pas là pour faire dans la dentelle et ça se voit. Le badge sur ma poitrine se met à clignoter et émet une petite sonnerie. Je regarde l'interface qui s'y affiche et un zéro se transforme en un, comme pour signifier ma victoire. Il faut limiter la casse, car ci ce combat annonce la couleur, la suite de la nuit risque de ne pas être simple...

Les participants ayant gagné leur affrontement peuvent se rendre au niveau 2 par l'ascenseur situé au centre de leur aire de combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ascension savonneuse ! (Feat Kala Kourou) [Fight Tower]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 3-