Haut
Bas

Partagez|

Les reflets des âmes [Pv Kezeno]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Zenith
Messages : 1038
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 615
Renommée: 1720
Honneur: 508
MessageSujet: Les reflets des âmes [Pv Kezeno] Mar 21 Fév 2017 - 14:10




--- Monde reel ---

Le geek ouvrit une nouvelle fois le message privé qu’il avait reçu sur le forum des voyageurs, il provenait de Samantha Clide, un membre du conseil de la Ligue des Gentlemen Onirique. Il avait rencontré la jeune femme environ deux ans auparavant alors qu’ils défendaient, côte à côte, une ville contre l’assaut d’une guilde pro-voyageur. Depuis, il était arrivé à plusieurs reprise qu’elle lui demande un coup de main ou lui confie plus explicitement une mission. Comme en général c’était des tâches que l’héliophobe était plutôt heureux d’accomplir, il répondait favorablement à ses demandes. Cette fois la mission était beaucoup moins précise que d’habitude, moins explicite. Le jeune homme ne savait pas trop s’il devait y voir une preuve de confiance de la part de la conseillère ou si c’était juste que l’organisation n’avait pas encore vraiment enquêté sur le sujet.

Bonjour Corey,

Encore merci pour ton intervention au royaume des chats la dernière fois,
(Elle lui avait demandé de se mettre sur la piste d’un repris de justice qui avait été aperçu dans le secteur et qu’il avait réussi à livrer aux autorités.) j’aurais encore besoin d’un coup de main si tu es disponible.

On a reçu plusieurs rapports inquiétants sur des disparitions de nouveaux voyageurs à Circus Attraction, je n’en sais pas beaucoup plus sur le sujet. Les membres du conseil et les arpenteurs sont tous sur des dossiers plus concrets donc si tu as le temps d’aller jeter un coup d’œil ce serait génial. C’est possible que ce soit une fausse alerte mais s’il y a vraiment quelque chose, je suis sûre que tu trouveras.

Je ne sais pas si tu connais déjà ce royaume, mais comme son nom l’indique si tu penses à une immense fête foraine avant de t’endormir tu as de fortes chances d’arriver là-bas.

Merci d’avance, à bientôt.


Elle ne pouvait pas savoir que le jeune homme n’avait jamais mis les pieds ne serait-ce qu’à une fête de village, mais heureusement, il avait vu suffisamment de films et de séries pour en avoir une bonne idée. Il avait répondu qu’il s’en occuperait et qu’il lui ferait un rapport le lendemain. Il avait ensuite, dans le doute, regardé quelques vidéos des dernières attractions à la mode et des plus grandes fêtes foraines pour être sûr de son coup. Il était désormais temps qu’il aille se coucher, il ferma l’onglet du forum et verrouilla son ordinateur. C’était une protection probablement superflue car il avait toute confiance en sa sœur et que leur chat ne savait pas encore ouvrir les portes, mais il ne pouvait pas s’en empêcher. Il hésita à aller boire un verre d’eau avant d’aller se coucher mais renonça, il ne pouvait pas prendre le risque que sa vessie le tire hors du monde onirique à un moment critique.

Il descendit donc dans sa chambre, vérifia le réglage de la vmc pour qu’elle ne soit pas trop bruyante, déposa son téléphone sur la station d’accueil pour qu’il recharge et se mit au lit. Il s’imagina ce que ça faisait d’être sur une montagne russe, quelle sensation on avait quand on était tout en haut, que le wagonnet amorçait la descente et prenait de plus en plus de vitesse. Lui qui n’avait connu l’adrénaline qu’à Dreamland, il avait du mal à voir ce que ça pouvait donner dans le monde réel. Il s’interrogeait en se demandant qu’elles auraient été ses attractions préférées, si il aurait aimé se faire peur ou si il aurait détesté ça.

--- Dreamland ---

Aucun doute, il était au bon endroit, au centre d’une immense fête foraine qui semblait s’étendre à perte de vue. Ses sens étaient assaillis de toute part, odeurs de gourmandises sucrées, flashs lumineux clignotants, souffle dégagé par le passage des wagons d’une attraction, il ne savait plus où donner de la tête. Il mit plusieurs secondes à se rendre compte qu’il faisait nuit tant la pollution lumineuse était importante. Il finit par constater qu’il était une fois de plus vêtu d’un pyjama, cette fois il était bleu marine et gris, à manche courte, laissant apparaître le tatouage qui descendait sur son bras. Il commençait à avoir l’habitude de se retrouver ainsi attifé, mais les regards mi curieux mi amusés des gens qu’il croisait usaient sérieusement ses nerfs. A croire qu’il était le seul à se trimballer dans une tenue étrange alors que certains voyageurs qu’il avait croisé étaient à moitié nus avec des couleurs de cheveux improbables. Il avait même songé à essayer de s’habiller mieux dans le monde réel pour voir si son subconscient transfèrerait ce changement vestimentaire dans le monde onirique mais il n’était pas prêt à renoncer au confort de sa tenue fétiche.

Autour de lui les rêveurs flânaient ou couraient même pour aller aux manèges ou aux stands. Les créatures des rêves s’occupaient principalement de faire tourner les différentes attractions et activités, même si certaines semblaient être de simples clients. Il repéra quelques voyageurs, mais c’était tous des débutants probablement arrivés là par hasard. Il se mit sur le côté, entre un chamboule-tout et une échoppe de beignets, et se concentra pour tenter de détecter une aura qui ressortirait du lot, sans plus de succès. Il décida donc de se mêler à la foule pour voir s’il détectait quelque chose d’anormal. Une barbe à papa dans une main, une pomme d’amour dans l’autre, il suivait le flot de badauds en flânant sans but particulier, cherchant tout de même à détecter des incohérences.

Il crut qu’il allait pouvoir passer une nuit tranquille à profiter des attractions et des gourmandises, car il avait presque fini ses deux premières sucreries sans avoir vu quoi que ce soit d’alarmant. Mais malheureusement, le phénomène à l’origine de sa venue ici semblait s’être produit. Sans vraiment le vouloir il s’était approché d’un groupe de trois voyageurs débutants et avait entendu leur conversation.

« Tracy est pas avec vous ? »

« Ben non, elle nous a dit qu’elle venait te rejoindre ici pour pas que tu poireaute tout seul et elle est partie devant y’a dix minutes au moins. »

« Elle a dû s’arrêter en chemin et vous êtes passés devant sans la voir. »

« Oui ou elle a fait un détour, reste ici on va rebrousser chemin voir si on la trouve. Ne bouge pas d’ici on revient. »

Ils essayaient de se convaincre mais on sentait sans peine poindre une légère inquiétude dans leurs voix, comme s’ils essayaient de se convaincre eux-mêmes. L’héliophobe emboita le pas des deux bruns qui s’éloignaient, il n’essaya pas spécialement de se cacher, de toute façon les deux novices étaient trop pressés pour lui prêter attention. Ils remontèrent une artère secondaire en cherchant leur camarade de partout, vérifiant qu’elle ne s’était pas arrêtée à un stand. Ils firent une pause devant un manège plus gros que les autres.

« Tu crois qu’elle est entrée là-dedans ? »

« Non ça m’étonnerait, elle savait qu’on la chercherait, elle doit être ailleurs. »

Ils reprirent leurs recherches mais cette fois Zenith ne les suivi plus, quelque chose dans cette attraction l’avait interpellé. Il n’aurait pas sût expliquer quoi mais quelque chose le fit frissonner en regardant ce lieu. Il vit un voyageur assez grand avec une queue de cheval et un bouc, s’approcher de l’édifice, un des rabatteurs lui mit le grappin dessus et l’invita à entrer, en lui promettant qu’il ne paierait que s’il avait passé un bon moment et qu’il allait vivre une expérience incroyable. La créature parlait à un rythme élevé et avec une voix très profonde, contrairement à ce qu’on aurait pu attendre de son physique assez frêle pour un homme d’âge moyen. Il était terriblement convaincant, même l’héliophobe eut envie d’emboiter le pas du voyageur qui semblait se laisser tenter. Le geek hésita un instant, puis le suivit à l’intérieur, pressentant que quelque chose de louche se tramait dans ce bâtiment.


__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 20/12/2016
Age du personnage : 22

Habitué
Kezeno Kalsak
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 50
Renommée: 75
Honneur: 25
MessageSujet: Re: Les reflets des âmes [Pv Kezeno] Lun 27 Fév 2017 - 22:33
Une pizza à moitié finie posée aux côtés de quelques cadavres de canettes de Canada Dry totalement libérées de leur contenu, et servant, dans leurs attentes d’être jetée, d’infortunés cendriers tel était le décor de son bureau. Il était tard, il avait passé la soirée à jouer à Planet Coaster, un ami lui en avait parlé, disant que c’était vachement bien. Par curiosité, il l’avait craqué, et avait essayé, ça lui plaisait bien, et il s’était bien amusé à créer une attraction qu’il surnommait « L’infarctus » ou bien « Maman, pépé bouge plus. ». La fatigue l’avait peu à peu gagné, faire des roller-coasters incroyable était vraiment sympa, mais malgré cela, la fatigue l’emportait, et il décida d’aller prendre repos. Il éteignit sa clope dans une canette, et mit son pied contre le mur. Il poussa d’un coup sec avec le peu de vivacité qu’il lui restait, propulsant sa chaise de bureau un peu plus près de son lit, qu’il regardait, calculant le nombre de pas qu’il lui faudrait pour l’atteindre, et se leva avec l’habileté d’un zombie. Quelques pas plus tard, il se trouvait sous sa couette, bien au chaud dans le lit, quelques idées en tête, il réfléchissait quand tout d’un coup, le déclic.
- « Mais merde, doit bien y’avoir un royaume des attractions dans Dreamland ! »
Commençant à imaginer bon nombres d’attractions farfelues avec la plus grande envie de se balader dans ce qui serait sans doute la plus grande foires de tout les temps, il s’endormit, bavant allègrement sur son oreiller.


                                             ===========================
- « Ouaaah, mes yeuuux ! »
Les lumières des spots et des néons colorées l’avait automatiquement forcé a fermer ses paupières, c’était terriblement éblouissant, les lumières était partout et toutes très puissante. Il entendait des cris de joie, d’autres de peur, des odeurs de sucre lui rentrait dans les narines, et les provenances de tout ces bruits et odeurs apparaissaient devant lui pendant que ses yeux s’adaptaient à la forte luminosité du lieu. Il était ébahi, tout autour de lui se trouvait autant de stands de cochonneries que d’attractions, et ceux ci était autant de grains de sable sur une gigantesque plage.
- « Bordel de merde... »
Même dans ses rêves les plus fous il n’aurait jamais pu imaginer un parc d’attraction aussi gigantesque, aussi impressionnant, avec des attractions aussi folle que dangereuse. Il restait bouche bée face a l’immensité de tout ce qui se tenait autour de lui, quand une petite voix retenti.
- « Hé monsieur, tu me fais un tour de magie ? »
- « Hein ? »
- « Bah voui, t’es pas un magicien ? »
Kezeno cligna des yeux à plusieurs reprises tout en affichant un sourire d’incompréhension à l’enfant. Il prit alors le temps de se regarder, il était habillé d’un costume de magicien bleu et blanc, composé d’un haut de forme bleu roy entouré d’une bande blanche, d’une queue de pie azur par dessus une chemise blanche accompagnée d’un nœud papillon bleu roy lui aussi, un pantalon blanc dont les genoux étaient recouvert d’un cercle bleu ciel, et pour finir, de chaussures bleus marine, bref, il était ressemblait presque à un martin-pêcheur.
- « C’est quoi ce binz ? »
- «Bein quoi ? T’es un magicien ou pas ? »
« C’est vraiment n’importe quoi Dreamland, bon, est ce que j’ai des clopes ?»
Il cherchait un peu partout dans ses poches mais ne trouvait rien du tout, l’enfant continuait de le regarder d’un air naïf,et sourit.
- « Monsieur tu peux sortir un lapin de ton chapeau pour moi ? »
Kezeno écarquilla les yeux, et posa la main sur son chapeau, après tout, qu’est ce que ça lui coûtait d’essayer ? Il était à Dreamland, c’était tout à fait possible. Il retira délicatement son chapeau sous les yeux ébahi du gosse, le retourna et glissa sa main dedans.
- « Ouais nan ça marchera ja...oh merde. »
Tandis qu’il tatonnait a l’intérieur du chapeau, sa main attrapa un objet, comme une petite boîte en carton, sur lequel semblait être attaché un tube, il sortit alors sa main pour découvrir un paquet de cigarette accompagnée d’un briquet. L’enfant le regardait l’air déçu.
- « C’est po un lapin ton truc ! »
- « Excuse moi bonhomme, aujourd’hui y’a pas de lapin, mais attend deux petite secondes je vais te donner quelque chose ! »
Il prit une clope, l’enfourna dans son bec, remis les clopes dans le chapeau, et le briquet dans sa poche de pantalon puis remit son chapeau. Il enleva ensuite sa queue de pie ainsi que son nœud papillon et les donna au petit.
- « Ils sont pour toi, t’aura l’air d’un grand avec ça, allez salut ! »
La jeune créature resta bouche bée, sans trop comprendre ce qu’il venait de se passer, regardant Kezeno partir tranquillement.
- « Merci ? »

L’air déçu et un peu renfrogné, Kezeno avançait tout en fumant.
- « Putain tout coûte une blinde ici ! Fais chier ! J’ai même pas pu faire une seule attraction ! »
Il donna un coup de pied dans un caillou qui traînait quand son regard fut attiré par un édifice plus grand que les autres.
« Ouah, balaise le machin. C’est quoi ? »
Il s’approcha pour voir de quoi il s’agissait quand une créature vint lui parler. Ce dernier était d’âge moyen, plutôt frêle, mais il parlait d’une voix profonde, presque hypnotique.
- « Bien le bonjour jeune voyageur, vous semblez intéressé par notre palace ? »
- « Oh bonjour, et bien, je suis curieux de ce qu’il peut s’agir, c’est tout. »
- « Voyez vous cela, ne voulez vous pas vous laissez tenter par l’aventure qui vous attend a l’intérieur ? »
Kezeno fit un petit sourire et haussa les sourcils.
« Vas-y comme il veut trop me faire rentrer, je suis sur que ça coûte un max. »
- « Et bien ,je ne sais pas trop, je ne possède que peu d’argent et j’ai peur que cela ne me plaise pas. »
La créature se tenait les mains, et fit son plus beau sourire.
- « Soit, dans ce cas, je vous propose d’essayer, vous ne paierez que si vous êtes satisfaits de notre attraction. »
« Ah bah ça c’est un bon deal, je pourrais toujours mentir en disant que c’était naze et je paierai pas ! »
- « Très bien, je me laisse tenter ! »
- « Vous ne serez pas déçu. Veuillez juste éteindre votre cigarette s’il vous plait.»
Kez tira une dernière fois sur sa cigarette pour la finir, puis l’écrasa au sol avant de se faire escorter jusqu’à l’entrée, ou tout deux s’arrêtèrent devant un grand rideau noir.
- « Je vous prie, amusez vous bien. »
Kezeno le regarda une dernière fois, la créature semblait fière et regardait le voyageur comme s’il n’était que du bétail. Kezeno fronça les sourcils, puis passa le rideau. Derrière ce dernier se trouvait
une infinité de miroirs, c’était un palais des glaces, sans doute le plus grand de tout les temps, Kezeno eu un doute, voulait il vraiment rentrer la dedans ? Pas vraiment, mais quelque chose l’attirait, et il se sentit obligé de s’engouffrer parmi la myriade de miroirs. Il avançait plutôt tranquillement, regardant ses reflets se déformer , ce n’était pas vraiment amusant et plusieurs fois il  lui vint l’envie de quitter le bâtiment mais quelque chose le retenait, il n’arrivait pas à se décider. Il entendit des bruits de pas qui semblait venir dans sa direction, il n’était pas rassuré alors il décida d’aller plus vite, se perdant de plus belle dans ce labyrinthe. En avançant, il lui semblait voir des silhouettes d’autres personnes dans les miroirs, mais il ne prenait pas le temps d’y faire attention car il se sentait comme suivi et commençait à regretter d’être rentré, quand tout à coup il tomba nez à nez avec un jeune homme très pâle habillé d’un pyjama bleu et gris. Il s’arrêta devant lui un instant, et murmura.
- « Il y’a quelque chose qui me suit. »
Puis il fit une petite tape sur le bras du jeune homme avant de repartir, espérant que l’autre avait compris ce qu’il voulait, car une sensation de mal être l’envahissait et il avait peur que la chose qui le suivait ne soit plus près qu’il le pense. Il se retourna pour regarder l’autre voyageur, et lui fit un signe de la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Zenith
Messages : 1038
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 615
Renommée: 1720
Honneur: 508
MessageSujet: Re: Les reflets des âmes [Pv Kezeno] Lun 6 Mar 2017 - 17:15


L’héliophobe ignora le regard un peu surpris du rabatteur qui semblait presque étonné que quelqu’un entre dans l’attraction sans qu’il ait besoin de lui faire son numéro. Il dut croire que Corey avait entendu ses arguments et qu’il avait fait d’une pierre deux coups involontairement, l’air fier de lui et de sa productivité, il se détourna pour partir à la recherche d’autres pigeons. Le Zenith passa lui aussi le rideau alors qu’il bougeait encore de l’entrée de l’autre voyageur. Il lui fallut une ou deux seconde pour que son œil gauche, celui ouvert en permanence, s’habitue à la pénombre savamment calculée des lieux. Il fût tenté d’utiliser son pouvoir de clairvoyance en ouvrant son œil droit afin d’être sûr de ne pas se faire avoir par quelque chose tapi dans l’obscurité mais il estima qu’il valait mieux conserver ses forces. L’atmosphère était pesante, il observa son reflet dans les différents miroirs qui lui faisaient face, secouant la tête devant son apparence presque grotesque. Il enviait les autres voyageurs qui se réveillaient chaque soir avec une tenue différente, parfois ridicule, mais qui disparaîtrait le lendemain. Lui il avait toujours un foutu pyjama, il avait déjà songé à se mettre torse nu mais il trouvait son corps squelettique encore plus ridicule. Les exercices physiques qu’il faisait dans le monde réel pour renforcer sa condition musculaire n’étaient pas encore réellement visibles. Il se sentait mieux, plus fort, plus endurant, mais il était loin d’avoir pris du volume et avait encore l’air d’un adolescent pré pubère s’il retirait son T-shirt.

Il avait déjà essayé « d’emprunter » des vêtements pour éviter de se trimballer ainsi aussi facilement identifiable mais, en plus de lui poser un problème de conscience, ça finissait irrémédiablement par lui poser des problèmes. Il était donc contraint d’accepter son sort, tant qu’il ne pouvait pas le changer, il commençait à sérieusement envisager l’achat d’un artefact vestimentaire. Même si il restait en Pyjama, s’il enfilait une armure par-dessus, personne n’y ferait plus attention et il ressemblerait juste à un voyageur expérimenté. Il faudrait qu’il passe au royaume des chats faire un tour si le marché si l’occasion se présentait mais en ce moment ses nuits étaient plutôt bien occupées. Entre les missions pour le royaume de la lumière, celles pour la ligue, comme ce soir, et les services qu’il devait rendre à des amis, c’était rare qu’il n’ait absolument rien de prévu. Lorsque c’était le cas, il essayait de rejoindre des amis ou connaissance pour ne pas perdre le contact. Ça faisait d’ailleurs un moment qu’il n’avait pas été voir Jovey, mais ce dernier lui avait demandé d’éviter de le rejoindre à l’improviste pour ne pas griller une éventuelle couverture s’il était au milieu d’une infiltration. Il allait falloir qu’il aille déposer un message à l’endroit convenu pour fixerune nuit où il pourrait venir le voir en toute sécurité, ça faisait donc deux soir de libre à trouver.

Il se réprimanda mentalement. ** Bon on se concentre ! ** Ce n’était pas le moment de se perdre dans ses pensées.

Au lieu de diminuer, l’impression de malaise s’intensifia au fur et à mesure de son avancée dans le labyrinthe réfléchissant. Malgré lui, il commençait à ressentir les effets de cette pression ambiante, il était sur les nerfs, réagissant à chaque son et regardant régulièrement derrière lui. Il se sentait presque un peu bête de se mettre ainsi dans tous ses états mais l’expérience lui avait appris qu’il valait mieux pécher par excès de prudence que d’être pris par surprise. Des bruits encore plus intrigants se firent entendre alors qu’il continuait d’avancer, comme les sons d’une course. Il se demanda si c’était le voyageur qu’il avait suivi à l’intérieur qui essayait de le semer. Se sentait-il menacé ? Corey avait pourtant pris soin de laisser une distance respectable entre eux pour ne pas susciter d’éventuels soupçons mais peut être que son prédécesseur avait un pouvoir qui lui permettait de le détecter à distance.

Le Zenith s’était efforcé de dresser une carte mentale des lieux pour essayer de ne pas se perdre mais il devait avouer qu’avec toutes les bifurcations forcées et les miroirs qui montraient des chemins là où il n’y en avait pas, il avait totalement perdu le fil. Son sens de l’orientation s’était complètement fait berner par ces lieux et il n’avait plus la moindre idée de la direction éventuelle de la sortie. Au détour d’un croisement il aperçut un voyageur, pas celui qu’il suivait, qui frappait contre une vitre, même si il avait l’air assez proche, ça ne devait pas être le cas car l’héliophobe n’entendait absolument pas le bruit des coups. Il s’approcha, pour essayer de comprendre dans quelle direction aller pour rejoindre l’adolescent aux cheveux bruns qui semblait terrifié mais ce dernier regarda derrière sa propre épaule et se mit à courir comme s’il avait vu une menace. Le Zenith hâta le pas mais le jeune homme était hors de vu et il n’avait aucune idée de la direction dans laquelle il était partit.

« Attends ! »

C’était trop tard, aucune trace du malheureux mais par contre le voyageur avait la désagréable impression de ne pas être seul. Il tourna sur lui-même, s’attendant à croiser une paire d’yeux tapie dans l’ombre mais il n’y avait rien. Il entendit des bruits de course et vit passer le jeune homme qu’il avait suivi depuis l’extérieur entre deux de ses reflets. Il fonça dans cette direction… et s’étala contre un miroir légèrement incliné qui réfléchissait un autre miroir qui lui-même pointait vers le couloir que l’autre voyageur avait dû emprunter. Le geek ne s’était pas vraiment fait mal mais il s’en voulait d’avoir été aussi stupide. Il passa donc au bon endroit mais avec un tel retard que l’autre devait déjà être loin, ah, en fait non, le voilà qui déboulait en face de lui.

« Il y’a quelque chose qui me suit. »

« Hein ? Quoi ? » Est-ce qu’il parlait de Corey ou d’autre chose ? « Qu’est-ce qui te suit ? »

Mais l’autre lui tapa sur l’épaule comme pour lui dire de se mettre à courir, l’héliophobe hésita, il était curieux de voir si quelque chose le suivait vraiment. Finalement, c’est en voyant la silhouette d’une voyageuse d’environ vingt ans qui lui faisait de grands signes pour qu’il fuie lui aussi qu’il prit ses jambes à son coup et rattrapa rapidement son camarade. Elle semblait aussi crier mais il ne l’entendait pas, quelque chose de louche se tramait dans palais des glaces et si les deux hommes ne trouvaient pas rapidement quoi, ils risquaient d’en payer le prix.

« Tu as vu quelque chose ? C’est une créature ? »

Il fallait qu’il comprenne rapidement quel était le problème et qu’ils trouvent une solution, courir ainsi à l’aveugle entre les rangées de miroirs n’était pas une solution. En plus de ne faire que repousser l’échéance, ils prenaient le risque de foncer droit dans un piège ou même dans un cul de sac. Du coin de l’œil, il avait l’impression de repérer parfois des silhouettes humaines dans certains miroirs mais elles disparaissaient avant qu’il ait le temps de mieux regarder.

« J’ai pas envie de fuir toute la nuit. »

Il s’arrêta alors qu’il était dans un espace un peu plus large qui formait un cercle de miroir, il s’empressa d’aller donner un coup de poing dans le plus possible de glaces qui constituaient les parois de cette pseudo-pièce. Il espérait que l’autre voyageur reste pour lui filer un coup de main, si ils étaient entourés de miroirs brisés, ils auraient moins de mal à affronter un éventuel adversaire habitué aux lieux.

__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 20/12/2016
Age du personnage : 22

Habitué
Kezeno Kalsak
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 50
Renommée: 75
Honneur: 25
MessageSujet: Re: Les reflets des âmes [Pv Kezeno] Dim 12 Mar 2017 - 22:09
Il reprit sa marche, espérant que le message soit passé, il aurait voulu lui dire tout ce qu’il ressentait, mais la présence qu’il sentait semblait capable d’entendre tout ses faits et gestes, il n’avait pas répondu aux questions du garçon en pyjama, voulant attendre que ce dernier soit en train de marcher, pour ne serait-ce qu’un peu, masquer la conversation. Il entendait toujours des pas derrière lui, quand d’autres pas retentirent.
« Il me suit, c’est bon. »
- « Tu as vu quelque chose ? C’est une créature ? »
Parlant faiblement, Kezeno lui répondit vaguement.
- « Tu le sens aussi ? »

Continuant de marcher, l’autre voyageur semblait ne pas tout comprendre, et jetait des regard vers les miroirs sur les côtés, Kezeno faisait de même, il lui semblait de plus en plus voir des silhouettes, mais jamais il ne pouvait les regarder précisément, elles n’apparaissaient que très brièvement, comme si il ne les voyait que du coin de l’oeil. Ce spectacle était particulièrement dérangeant, d’autant plus que les bruits de pas le suivant semblait lourd et proche, lui donnant mal à la tête. Quelques gouttes de sueurs vinrent sur son front, mais la voix de son camarade d’infortune lui rappela qu’il n’était pas seul.
- « [color:bc0d=ffcc00]J’ai pas envie de fuir toute la nuit. »
Il regardit le voyageur, qui semblait plein d’assurance, Kezeno sourit doucement.
- « Moi non plus. »

Ils arrivèrent dans un genre de cercle de miroir, un peu plus grand que le reste des couloirs, l’autre voyageur s’arrêta net, et s’approcha d’un miroir pour le frapper d’un coup de poing, en le voyant, Kezeno fit de même, faisant apparaître une petite chaîne, et l’enroulant autour de ses phalanges, comme un genre de poing américain. Il frappa violemment le miroir qui se fissura, il recommença sa manœuvre, et le miroir n’y résista pas. Cependant, les bouts de verre s’effritèrent et tombèrent au sol, laissant le reflet d’un Kezeno ébahi apparaître. Le miroir s’était brisé et était tombé, mais derrière ce miroir se trouvait un autre. Kezeno était effaré, il regarda l’autre voyageur, puis recommença la manœuvre, assénant le miroir de coups, le processus se répétait, inlassablement, il brisa le miroir à 6 reprises sans que rien ne change, les bruits d’éclats se mêlaient aux bruits de pas, de la sueur coulait sur son front, et ses mains étaient moites. Son visage trahissait sa peur autant que son incompréhension, et son crâne semblait sur le point d’exploser.
- « Qu’est ce que c’est que ce bordel ... »

Il leva le poing encore une fois, et frappa à nouveau, mais cette fois, le miroir fissuré resta en place, et les bruits de pas qu’entendait Kezeno disparurent. Kezeno pensait en avoir finit avec le miroir, mais ce dernier s’effrita a nouveau, mais cette fois, son reflet avait les paumes de ses mains plaqués contre le miroir, comme si ce n’était qu’une fenêtre, son visage était aussi plus près de la « vitre » que réellement. Kezeno fit un bond en arrière.
- « Putain ! Qu’est ce qui se passe ici bordel ?! »
Il regarda l’autre homme, ce dernier semblait avoir observé le même phénomène, Kezeno avait peur, il regarda a nouveau le miroir, son reflet le regardait en souriant, un sourire effrayant, moqueur, comme si il lui disait qu’il ne pourrait pas lui échapper, comme si il disait qu’il serait toujours là. Il entendit un murmure.
- «...Viens près du miroir... »
En écoutant ces mots, Kezeno fut comme hypnotisé, la sensation était similaire a celle que l’homme  a l’entrée lui fit ressentir, mais en plus puissante, en plus convaincante et plus envoûtante. Kezeno s’approcha lentement du miroir, marchant sur les multiples débris qui craquaient sous ses pieds, et s’arrêta juste devant le miroir, sa respiration faisait de la buée sur le verre, et il pouvait sentir un souffle lui caresser le visage.
- « ...tes mains... »
La buée s’épaississait, et commençait à cacher le visage de son reflet, à travers le miroir flouté, il vit apparaître une silhouette sombre, son reflet était devenu une ombre, mais le sourire restait. Kezeno se figea, ses mains qu’il commençait a approcher se stoppèrent net.
- « ...qu’attends-tu.. ? »
Il n’arrivait pas a bouger, il apercevait la vraie nature de ce qui était au-delà du miroir, et ce n’était pas quelque chose d’habituel. La créature le terrifiait, mais il n’arrivait pas a savoir si c’était la peur qui le paralysait, ou bien une quelconque capacité du monstre du miroir. Il suait, claquait des dents, et son regard ne quittait pas l’ombre a travers la buée, jusqu’à ce que des mouvements apparaissent dans sa vision périphérique. Ses yeux se tournèrent comme par réflexe vers le mouvement, un jeune homme faisait de grands signes, Kezeno le regardait sans bouger, les yeux et la bouche ouverte, le jeune homme arrêta ses mouvements, souffla pour créer de la buée et écrivit hâtivement avec son doigt un mot, avant de continuer ses gestes. Du point de vue de Kezeno, le mot était écrit à l’envers, mais il comprit très vite ce qui était marqué. « Fuis . » A l’instant ou Kezeno comprit le sens de l’écrit du jeune garçon, il sentit le froid du miroir contre sa paume droite. Sans se contrôler, sa main s’était retrouvé contre le miroir, et en un éclair, la main de la créature l’enlaça au niveau du poignet, et tira sa main. Cette dernière traversa le miroir comme un liquide, et Kezeno fut pris de panique. Tout son avant bras avait été tiré par la créature, et c’est seulement lorsqu’il sentit un souffle chaud proche de sa main qu’il commença a tirer.
- «MON BRAS ! AIDE MOI ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Zenith
Messages : 1038
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 615
Renommée: 1720
Honneur: 508
MessageSujet: Re: Les reflets des âmes [Pv Kezeno] Lun 13 Mar 2017 - 18:12


La stratégie était claire dans l’esprit du jeune homme, il voulait fracasser le maximum de glaces pour que leur adversaire ne puisse pas s’en servir contre eux lorsqu’il les rattraperait. Il se doutait que si quelqu’un prenait la peine de faire venir des voyageurs dans un lieu aussi spécifique c’était parce que l’environnement lui conférait un avantage. Il savait d’expérience que c’était beaucoup plus compliqué de vaincre quelqu’un qui avait l’avantage du terrain. Il envoya un premier coup de poing et grâce à sa force de voyageur le verre se brisa plutôt facilement, mais en dessous, au lieu d’une planche de bois il y avait un autre miroir. Corey le cassa aussi, en se disant qu’il s’agissait peut être d’un ancien qu’on avait recouvert avec un nouveau pour le retaper en conservant le cadre. Mais là encore il n’y avait qu’une nouvelle surface réfléchissante sous la seconde. Il secoua la tête, ce genre de stratégie c’était bien pour le monde réel mais pas pour ce monde onirique, ici il pouvait casser des glaces toute la nuit sans jamais en voir le bout. Autant économiser leurs forces pour ce qui allait arriver sur eux d’une seconde à l’autre.

L’héliophobe se demanda s’ils ne feraient pas mieux de se remettre à courir mais pour aller où ? Ils étaient totalement perdus dans ce labyrinthe et fuir ne ferait que repousser l’échéance tout en les fatiguant. Son esprit tournait à plein régime, cherchant un moyen de se donner un avantage dans un éventuel affrontement, mais rien ne venait. Ils étaient sur le terrain de leur adversaire et il ne leur restait qu’à attendre pour voir qui ils allaient affronter. Il tourna la tête pour regarder par-dessus son épaule si leur poursuivant était là mais il ne vit personne. Il ressentait une aura, mais trop diffuse pour être celle d’un ennemi proche, il regarda à nouveau en face de lui, le miroir qu’il venait de faire apparaître en brisant son prédécesseur et il ne put retenir un sursaut. C’était bien son reflet qui lui faisait face, mais il y avait quelque chose qui clochait, le Corey dans le miroir lui souriait... C’était indescriptible comme sensation, on ne s’en rend pas compte mais au quotidien, son reflet dans une vitre qui imite à la perfection tous nos gestes, il n’y a rien de plus logique, de plus naturel. Comme le fait que notre ombre soit rattachée à nous et qu’elle aussi calque ses mouvements sur les notres. Ca faisait partie des choses qui régissaient notre existence, comme la gravité ou la rotation de la terre qui faisait enchainer les nuits et les jours. Alors quand soudainement son reflet ne renvoyait pas l’image exacte ça faisait une telle impression étrange que le voyageur resta médusé plusieurs seconde devant ce jeune homme goguenard alors que lui-même ne souriait pas du tout.

« Qu’est-ce que c’est que ce bordel … » Dit Corey, utilisant les mêmes mots que son camarade d’infortune quelques instants plus tôt.

Il fit lentement un, puis deux pas en arrière pour s’éloigner de son reflet qui l’imita sans perdre son sourire, mais alors qu’il voulait continuer à reculer, il s’arrêta. Il eut comme l’impression que ce n’était pas de sa propre volonté, comme si c’était celui en face de lui qui avait voulu qu’il cesse de s’écarter. Il n’aimait pas du tout cette sensation, c’était comme s’il partageait le contrôle de son corps avec un autre lui de l’autre côté du miroir.

« Allez approches … N’aies pas peur … C’est juste toi… Je suis toi… » Il avait l’impression que la voix était directement dans son esprit et il n’aimait pas du tout ça.

Sans s’en rendre compte il fit un pas en avant et tendit les bras pour toucher la vitre. Non il fallait qu’il résiste, il se força à ne plus bouger et à baisser les bras.

« Ne luttes pas… C’est inutile, tu as envie de découvrir ce qu’il y a de l’autre côté du miroir. »

« Oui je veux savoir ce qu’il y … » Il fronça les sourcils, l’autre insista, sentant qu’il perdait un peu d’emprise. « Tu es moi, je suis toi, approche, aies confiance…. »

Il allait appuyer ses mains sur le miroir lorsque dans un sursaut de volonté il décida d’ouvrir son œil droit jusque-là clos. Lorsque son pouvoir de clairvoyance s’activa il remarqua immédiatement que le miroir en face de lui rayonnait d’une aura étrange et surtout, au lieu de son reflet, il faisait face à une créature cauchemar, ça ne faisait aucun doute. Il s’agissait d’un être étrange, chauve avec la peau blafarde d’une créature qui ne voit jamais le soleil. Des oreilles pointues, des dents acérées, des petits yeux, deux fentes à la place du nez, de longs doigts fins terminés par des griffes. Une vision qui n’avait rien de plaisante quand on regardait dans un miroir… Il allait se jeter en arrière mais la créature, comprenant que quelque chose clochait, se jeta en avant, traversant partiellement le miroir et tenta d’agripper sa proie. Grâce à la netteté de sa vision lorsqu’il utilisait ce pouvoir, Corey eut le temps de réagir et la main griffue ne se referma que sur son t-shirt, le déchirant partiellement le griffant, mais il put s’écarter. Il perdit l’équilibre et chuta sur son séant, l’autre essaya de lui agripper le pied mais il rampa à reculons pour se mettre hors de portée. Lorsqu’il releva les yeux il n’y avait plus personne dans le miroir et l’aura avait baissée.

« Il est partit… »

A ce moment-là il entendit l’autre voyageur crier et vit qu’une créature similaire était en train de le tirer pour le faire passer de l’autre côté du miroir. L’héliophobe aurait eu envie de faire feu pour le faire lâcher prise mais il y aurait eu trop de risques de blesser l’innocent. Il s’empressa donc de se redresser pour courir lui prêter main forte et lui agripper le torse pour tirer alors que son coude était passé de l’autre côté du miroir. Il aperçut que de l’autre côté, une autre créature était en train de venir en renfort, ils étaient donc plusieurs. Il ne fallait pas perdre de temps, ce duel de force risquait de tourner en leur défaveur. Dans le monde réel avec sa carrure de philatéliste il n’aurait été d’aucune aide à un costaud comme ce voyageur, mais dans Dreamland les cartes étaient redistribuées et il parvenait à lui faire gagner du terrain. Mais ce ne serait pas suffisant surtout si ils s’y mettaient à deux de l’autre côté du miroir. Il changea de stratégie et, tirant un peu moins fort, il se décala pour venir se placer sur le côté du voyageur au lieu de derrière, il passa sa main dans le miroir et mit un solide coup de poing sur le poignet de la créature qui lâcha sa prise dans un cri de douleur ou de fureur, il n’aurait pas sût dire.

« Ecartes toi des miroirs ! » Ordonna-t-il à son camarade.

Son œil commençait à le bruler, il ne fallait pas qu’il abuse de cette technique, surtout s’il voulait pouvoir s’en servir à nouveau dans la nuit. Il jeta un dernier coup d’œil circulaire, mais tous les miroirs semblaient inactifs. Il ferma l’œil droit, mais la douleur le lancina quand même, il pressa la paume de sa main sur sa paupière et attendit quelques secondes que l’élancement cesse.


__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 20/12/2016
Age du personnage : 22

Habitué
Kezeno Kalsak
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 50
Renommée: 75
Honneur: 25
MessageSujet: Re: Les reflets des âmes [Pv Kezeno] Mer 29 Mar 2017 - 22:39
Tandis que Kezeno paniquait, tirant de toute ses forces pour ne pas se faire happer dans le miroir, l’autre voyageur vint l’agripper au niveau du torse pour tenter de le sauver. Tout deux tirait de toutes les forces, mais l’étreinte de la créature engourdissait le bras de Kezeno, ce dernier tenta de secouer son avant bras pour essayer de faire lâcher la créature mais cette dernière ne semblait pas vouloir lâcher prise.
- « Mais lâche moi enculé ! »
Même si la créature ne renonçait pas, les deux voyageurs semblait gagner peu à peu du terrain, faisant revenir doucement le bras hors du miroir, mais cela ne suffisait pas, Kezeno fixait son avant bras, et surtout la main griffue qui se trouvait autour, quand d’un coup, une petite main pâle vint violemment frapper le poignet de la créature, la faisant lâcher prise dans un cri strident.
- « Écartes toi des miroirs ! »
- « Pas besoin de me l’dire ! »
Kezeno bondit en arrière, faisant tomber son haut-de-forme sur le sol, et tenant son avant bras. La trace de pression du monstre du miroir était douloureuse, mais il savait que cela partirait rapidement tant la blessure était superficielle. Il regarda l’homme qui venait de le sauver, ce dernier balaya la pièce de son regard, puis ferma son œil, en pressant sa main contre sa paupière.
- « Merci mec, sans toi j’étais foutu. Y’a un problème ? »

Tout en écoutant la réponse du garçon, Kezeno se pencha lentement et récupéra son chapeau, le remettant sur sa tête.
- « Bon moi je vais me fumer une petite clope ça va me calmer un peu, si tu en veux une demande juste ! »
Kezeno eut un petit sourire en disant ça, mais il stressait de revoir la créature qui l’avait agressé. Il sortit son paquet de cigarette et son briquet tout en regardant son compagnon d’infortune plus précisément, se disant que ce dernier semblait plutôt jeune. Il prit un ton un peu plus enjoué, comme regagnant un peu plus de confiance.
- « Enfin, j’incite pas les jeunes à fumer, c’est pas bien du tout ! »
Il mit la cigarette dans sa bouche, le paquet dans sa poche, et commença à fumer tranquillement.
- « Tant pis pour ce qu’a dit le mec à l’entrée, c’t’enflure nous a envoyé dans cet endroit, alors pas de respect ! »
L’autre voyageur semblait allez beaucoup mieux, mais ils décidèrent de rester dans l’espace dans lequel ils étaient, étant assez éloigné des miroirs, le temps d’élaborer un plan.
- « Bon petit gars, pour commencer je m’appelle Kezeno, enchanté. »
Kezeno tendit la main vers le voyageur pour que ce dernier la serre. Il tira sur sa cigarette et souffla sa fumée avant de continuer de parler.
- « J’ai bien une petite idée de ce qu’il se passe ici : des créatures comme celle qui a voulu me chopper kidnappe des gens et les mettent dans les miroirs, j'imagine que t'avais pigé aussi. Après j’ai aucune idée de ce a quoi ça peut leur servir, mais si ils le font y’a bien une raison. »
Kezeno tournit la tête rapidement, il lui sembla avoir entendu des bruits de pas, mais il ne voyait rien. Il regarda alors son camarade.
- « Tu as entendu ça ? Bizarre… Bref, j’ai bien mon idée quand à ce qu’il faut faire, on va essayer de revenir sur nos pas, c’est tout ce qu’on peut espérer réussir. »
Kezeno tira rapidement sur sa cigarette tout en regardant autour de lui. Les bruits de pas étaient revenu dans sa tête, bien que ceux-ci semblaient moins fort que les précédents. Les deux voyageurs partirent dans le chemin par lequel ils étaient arrivés, Kezeno en tête de file, Corey un peu derrière lui. Kez se retourna vers le Zénith, le regardant d’un air confiant et d’un sourire cachant en réalité une forte anxiété.
- « Reste bien derrière moi, et s’il te plait, essaye de me parler de temps en temps, je ne peux pas te voir directement quand on avance et bizarrement je fais plus confiance aux reflets dans cet endroit, ça me signalera que tu es encore là. »
Ils poursuivirent doucement leur marche, tout deux attentif à n’importe quel bruits, bien que la tension de Kezeno soit mise à rude épreuve à cause des bruits de pas qui devenait plus fort chaque instant. Perdus dans le labyrinthe, ils ne retrouvaient absolument pas la sortie, et s’enfonçaient sans s’en rendre compte de plus en plus profondément. Kezeno ne voyait plus de silhouettes, et se demandait ce qu’il se passait quand une victime traversait le miroir, d’après le peu qu’il avait put voir, elles étaient coincés, mais comment, et surtout pourquoi ? Ils arrivèrent dans un genre de pièce de miroir déformant, et dont le sol lui même était constitué d’un gigantesque miroir.
- « Putain de merde ... « 
Kezeno mis sa main sur son front, les bruits de pas était très fort, comme un peu avant que les créatures n’apparaissent. Il se tourna vers Corey l’air paniqué.
- « Tu entends aussi pas vrai ?? »
Il regarda la pièce, puis le sol, quand d’un seul coup, un bruit retenti derrière eux, un miroir était bloquait maintenant le chemin par lequel ils étaient passé, ils n’avaient plus le choix, ils devaient avancer.
- « Ne me suit pas, tu passeras après moi. »
Kezeno s’élança, mais une fois arrivé au milieu de la place, les bruits dans sa tête s’arrêtèrent, il se stoppa net, et vit passer un homme en dessous de lui, comme s’il s’agissait de son reflet, mais continuant seul. Kezeno releva la tête, et regarda autour de lui, l’agencement des miroirs de la pièce était fait de manière à ce que tout les miroirs se reflètent entre eux, montrant une infinité de reflets, et tous était debout et faisaient face à Kezeno en souriant.
- « Corey..j’ai merdé grave...»
Des mains sortirent de sous ses pieds, attrapant ses chevilles et le tirant d’un seul coup de l’autre côté du miroir.
Kezeno se sentit comme tomber, et atterrit debout, seul, entouré du même décor qu’auparavant, à la différence que tout était blanc, et que les miroirs semblait flotter.
- « Ou sont ces enculés de mes deux ?! »
Sur le qui vive, il s’était mis en garde, prêt a en découdre. Mais rien de vivant n’apparaissait à l’horizon, il eu un frisson mais se ressaisit.
Pas le temps de stresser, je dois trouver le moyen de causer avec Corey.»
Il regarda sous ses pieds,il pouvait voir son camarade de la ou il était, mais le Zénith pouvait il le voir ? Il s’accroupit, soufflant ensuite sur le sol pour écrire dans la buée « Je vais bien, je te suis dès que tu avanceras.»
Il se releva,faisant des signes à son camarade, espérant que ce dernier l’aperçoive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Zenith
Messages : 1038
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 615
Renommée: 1720
Honneur: 508
MessageSujet: Re: Les reflets des âmes [Pv Kezeno] Jeu 6 Avr 2017 - 13:06


Le voyageur lui demanda s’il avait un problème en le voyant se tenir l’œil droit, il se força à retirer sa main et à se redresser. Il n’avait pas spécialement envie d’expliquer ce pouvoir pour l’instant, pas spécialement par méfiance envers le jeune homme mais surtout parce qu’il ne savait pas s’ils étaient écoutés.

« De rien… Non c’est bon ça va, j’ai un peu trop forcé c’est tout. »

L’autre récupéra son chapeau au grand étonnement du geek qui aurait eu tôt fait de se débarrasser ce genre d’accessoire, puis il se mit à parler tout en s’allumant une cigarette. Il avait toujours eu du mal à comprendre cette addiction à la nicotine mais il ne fit aucun commentaire. Il se contenta de refuser poliment d’un signe de tête, sans un mot, trop concentrer à analyser ce qu’il venait de se passer. Comment pouvait-on avoir envie de cloper à un moment pareil, il y avait tellement de question en suspens, de choses à vérifier, de précautions à prendre. Que ce serait-il passé si Corey n’avait pas réussi à le tracter hors de là ? Est-ce qu’il aurait été une silhouette dans le miroir comme celles que Corey avait aperçu plus tôt ?

** Je suis plus vieux que toi … ** Pensa-t-il en s’entendant traiter de jeune puis de petit gars. Il faillit s’offusquer mais il y avait plus grave. Ce type n’avait pas spécialement l’air de se rendre compte qu’il était passé à deux doigts de la fin de son existence de voyageur. ** Tu devrais te secouer un peu, tu vas pas faire de vieux os si tu accordes aussi peu d’estime à ton état de voyageur. ** Il hésitait à lui faire la réflexion à voix haute mais se contenta de répondre à la présentation.

« Moi c’est Corey » Répondit-il en serrant la main tendue et en faisant un geste pour chasser la fumée de son visage.

Le prénommé Kezeno, puisqu’il s’était présenté ainsi, émit l’hypothèse selon laquelle les voyageurs qui entraient ici étaient capturés et entrainés de l’autre côté du miroir par les créatures étranges qu’ils venaient d’affronter. C’était assez logique mais il avait, lui aussi, du mal à comprendre quelle devait être la motivation cachée derrière tout ça. Le mieux et le plus simple était de sortir de ce labyrinthe et de parler de tout ça a Samantha. Elle monterait rapidement un dossier et une équipe et dès le lendemain un arpenteur serait sur place et creuserait ce mystère. Mais il fallait encore réussir à sortir indemnes de ce piège savamment étudié. Le geek, pourtant habitué à se repérer dans les jeux vidéo, n’avait plus la moindre idée de la direction approximative de la sortie, il avait même complètement oublié le plan mental qu’il avait dressé des lieux pendant les premières minutes de son exploration. Son allié de circonstance proposa de revenir sur leurs traces, ce qui n’était pas une mauvaise idée mais le Zénith n’était pas du tout sûr d’être capable de refaire exactement le même chemin en sens inverse. Il suffisait d’une seule erreur pour que cette tentative soit vouée à l’échec, ça laissait peu de chance d’y arriver.

« J’avoue que j’ai pas de meilleur idée, autant tester ça. »

L’autre prit la tête et donna sa consigne.

« Reste bien derrière moi … » Il fallut tout son sang-froid au contrôleur pour se retenir de l’envoyer promener. Il avait bien fait de rester calme car pour une fois son acolyte ne le prenait pas de haut et proposait même un système pas trop débile pour qu’il soit sûr que l’héliophobe continuait bien à le suivre. Malheureusement Corey n’était pas très à l’aise avec le fait de devoir se montrer loquace, ce n’était pas vraiment son genre.

« Ok je vais essayer. »

Ils se mirent en route, restant sur le qui-vive, surveillant les miroirs, mais le geek jetait des coups d’œil derrière lui de temps à autre pour être sûr de ne pas se faire surprendre.

« Je suis toujours là, j’aime pas du tout cette ambiance mais je suis toujours là. »

« Toujours là t’inquiète pas, on peut continuer. »

« C’était à droite là non ? »

« Je me souviens pas d’être passé devant cette rangée de miroirs agrandissants… »

« Tu crois qu’on est encore sur le bon chemin ? »

Même si ils n’étaient pas vraiment utiles le jeune homme s’efforçait de faire régulièrement des commentaires pour que son prédécesseur sache qu’il était juste derrière. Il avait l’impression qu’ils avaient largement dévié de la route qu’ils étaient censés suivre mais il ne voulut pas insister d’avantage. Ils finirent par arriver dans une espèce de pièce plus grande que celle où ils venaient d’échapper de justesse à la créature. Sauf que cette fois même le sol était en miroirs et que ceux sur les côtés étaient déformants, donnant l’impression de se trouver face à des centaines de Kezeno difformes. Ce dernier se tourna vers Corey en lui demandant s’il les entendait.

« Hein ? Quoi ? Entendre quoi ? »

De quoi parlait-il ? A part le bruit de leur course le jeune homme n’avait rien entendu depuis qu’ils s’étaient rencontrés. Il se demanda si son camarade était dans son état normal, peut-être que les cigarettes qu’il avait fumé n’étaient pas uniquement constituées de tabac mais avant que l’autre voyageur puisse apporter plus d’éclaircissements, un bruit sourd retentit derrière le Zenith le faisant se retourner d’un bon pour faire face à un éventuel danger. Mais devant lui il n’y avait que son reflet, un miroir venait de bloquer leur voie de retraite, il essaya de le pousser ou de le faire coulisser mais rien n’y fit, ils étaient désormais obligés d’avancer. Il entendit son camarade lui annoncer qu’il passait en premier, il voulut débattre de cette façon de procéder, se pensant plus apte à se tirer d’un mauvais pas mais c’était trop tard, l’autre c’était déjà avancé.

« Soit prudent… » C’était assez inutile car ils savaient tous les deux que quelque chose clochait avec cette pièce.

Mais c’était déjà trop tard, quelque chose les attendait ici et des que son allié s’approcha du centre de la pièce, il se figea, sentant que quelque chose allait arriver. Des mains, semblables à celles qui avaient déjà essayé de l’agripper, sortirent du miroir sous ses pieds et le tirèrent vers le sol.

« Merde… »

L’héliophobe se rua en avant pour essayer de rattraper le jeune homme avaient qu’il ne disparaisse totalement mais c’était trop tard, il n’était pas assez rapide. Il ne put que constater, que l’autre n’était plus là, il tapa un peu sur la surface lisse pour en éprouver la solidité mais c’était du costaud et s’il le cassait il y avait de fortes chances qu’il n’y ait qu’un autre miroir en dessous. Il lui sembla presque apercevoir un silhouette sous lui mais il paniqua, c’était peut-être Kezeno mais c’était peut-être aussi la créature qui venait de le capturer. Il détala comme un lapin, ne voyant pas le message que l’autre voyageur avait commencé à écrire, s’il voulait pouvoir les aider il ne fallait pas qu’il soit capturé. Il n’y avait qu’une seule issue possible vers laquelle il se dirigea, il avait la désagréable sensation d’être une proie poursuivie par des chasseurs. Il avait presque l’impression d’entendre leurs pas, pas très loin derrière lui. Attendez …. Il entendait vraiment leurs pas ! Il se tourna pour vérifier mais il n’y avait vraiment personne, il buta dans un miroir à cause de cette distraction et temporairement les bruits de pas cessèrent. Mais seulement pour reprendre de plus belle quand il se remettait à courir. L’angoisse commençait à le gagner même s’il savait que c’était exactement le but recherché. Il fallait qu’il se force au calme, qu’il cherche des signes, peut être que de l’autre côté Kezeno ou quelqu’un d’autre pourrait l’aider à se diriger.


__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 20/12/2016
Age du personnage : 22

Habitué
Kezeno Kalsak
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 50
Renommée: 75
Honneur: 25
MessageSujet: Re: Les reflets des âmes [Pv Kezeno] Jeu 13 Avr 2017 - 17:52
- «Mais quel con mais quel cooon ! »
Kezeno venait de perdre de vue son camarade qui s’était enfuit à toute berzingue, il avait bien tenté de le suivre mais il était parti trop vite, et Kez s’était rapidement fait semé. Arrivant à un tournant, il ne put se retenir de pouffer, Corey s’était mangé un miroir en pleine face, ce qui, du point de vu de Kezeno qui voyait la scène de l’autre côté, était très drôle, et plutôt pratique aussi, car grâce à la bourde de son compagnon, il avait pu le rattraper. Corey, paniqué, reparti aussitôt, suivi, de l’autre côté du miroir, par Kezeno. Ce dernier en regardant son ami, se mit à réfléchir à un plan. Si il s’était fait attrapé et emmené dans le miroir par des créatures, ces même créature devaient être à la poursuite de son ami.
- « Mais ou ils sont dans ce cas ces enfoirés ? »
Kezeno regarda autour de lui très rapidement afin de ne pas perdre de vue Corey trop longtemps, il n’y avait eu jusque la que des miroirs, étrange, car en y repensant, à peine eu-t-il été happé par les créatures que ces dernières avaient déjà disparu. Peut être étaient-elles parties très vite car elles avaient d’autres voyageurs à kidnapper, c’était là le plus probable, mais tout de même, pour quelle raison était-il ici en ce moment même ? Il essayait bien de faire des signes à Corey tout en avançant, mais son camarade ne semblait plus dans le même état qu’avant, il paniquait, ils étaient deux à paniquer.
« Il les entends, c’est sur. Faut que je tente quelque chose. »
Un bruit très fort retenti au loin, suivi d’un long cri, Kezeno écarquilla les yeux et frissonna, le bruit venait de devant lui, et Corey se dirigeait dans cette direction.
- « Putain c’est quoi cette merde ?! »
Kezeno n’avait pas du tout envie d’aller dans la direction du terrifiant cri qu’il venait d’entendre, il devait à tout prix trouver un moyen d’arrêter Corey.
- « Putain d’putain d’putaiiiin ! »
Son idée la plus intelligente du moment fut de donner des coups sur tout les miroirs qui passaient, il espérait attirer l’attention de Corey, ce dernier ralentissait, avec un peu de chance, il le verrait. Kezeno fit tout pour se faire remarquer, mais cela ne semblait pas fonctionner, au grand désespoir de Kez qui n’en pouvait plus.
- « Bon putain de merde ! »
Un autre bruit fort retenti, suivi lui aussi d’un cri, qui surpris Kez, et le fit péter un câble, c’était la goutte de trop.
- « AAAAAAH ! SA MERE LA PUUUUTE FAITES MOI SORTIIIIR ! »
Pris de panique et pour tenter de se calmer un peu, il fracassa un miroir devant lui à plusieurs reprises, faisant un boucan pas possible, de bruit de verres, mêlés a des bruits de pas. Des bruits de pas ? Il se stoppa net, et étrangement, Corey de son côté, continua de marcher, mais quelques mètres plus loin, fit de même.
- « Oh fait chier... »
Une créature apparu, elle venait de devant Kezeno, qui par réflexe se cacha derrière un miroir, laissant sa tête dépasser pour observer la scène, le caméléon ne semblit pas le voir, mais ne le chercha pas vraiment, comme si elle n'avait pas entendu les bruits. La créature se positionna devant un miroir, de l’autre côté du miroir se trouvait Corey. Kezeno n’arrivait pas à bouger, et regarda la spectacle, la créature s’était changée en Corey, et lui ressemblait comme deux gouttes d’eau. Kez restait bouche bée, comme paralysé, pendant plusieurs secondes il ne bougeait plus, il savait que des créatures de Dreamland pouvaient prendre l’apparence d’autres personnes, mais c’était tout de même épatant, d’un simple coup d’oeil, la créature était devenu le sosie parfait du Zénith.
« Merde non il va choper Corey ! »
La créature semblait susurrer quelques mots, mais Kezeno était trop loin pour les entendre, il assistait à la scène, ne sachant que faire. Il savait que Corey était sa seule chance, et que, si il se faisait attraper, ils devraient passer le reste de la nuit ici, et ils ne survivraient sans doute pas.
La créature approcha ses mains du miroir, le touchant légèrement, ce qui eu pour effet de disperser une onde, comme si le miroir était devenu de l’eau. Kezeno comprit très rapidement que c’était à ce moment là qu’il pourrait traverser le miroir. Et il n’aurait sans doute pas d’autres occasions.
« Faut que je bouge, faut que je bouge putaiiin, faut que je bouuuuge ! Corey va se faire chopper ! Il faut que je bouge ! »
Il prit son courage à deux mains, et s’élança en criant vers la créature, qui se retourna vers lui avant de se faire balayer par un placage. Ils traversèrent le miroir, rejoignant le monde réel, Kezeno entraîna la créature dans un roulé-boulé et se retrouva sur la créature. Cette dernière le griffa au niveau du torse, mais le voyageur avait du répondant, et lui asséna une violente droite en pleine figure, qui, si la créature avait eu un nez, lui aurait cassé.
- « ENFOIRÉ ! »
La créature montra les crocs et émis un étrange sifflement qui se vit coupé par une deuxième droite dans la mâchoire. La créature réagissait bizarrement, elle semblait disparaître un peu plus chaque secondes. Elle s’entêtait à siffler, mais se débattait de moins en moins, Kezeno fit un bond en arrière, rejoignant son camarade qui avait assisté à la scène sans trop comprendre. La créature finit par disparaître totalement sous le regard ébahi des voyageurs. Kezeno tourna la tête vers Corey, l’air incompréhensif, il fixa quelques secondes son camarade avant de prendre une expression soulagée.
- « Tranquille ? »
Kezeno regarda devant lui, dans le miroir devant lui apparaissait une créature, qui après un clignement d’yeux, disparut.
- « Bon mec, je te fais le topo et on repart, ça te va ? »
S’empressant de lui raconter, Kezeno lui décrivit l’intérieur du miroir, et lui expliqua les bruits et les cris qu’il avait entendu.
- « Je ...suis presque sur que ceux qui ont poussés ces cris sont morts...mais je t’avoue que je ne saisi pas ce qu’il se passe...mais les cris venaient de par là bas...faudrait peut être y’aller...au cas ou ils sont en vie, tu vois...et puis c’est pas comme si on avait mieux...on sait pas franchement comment sortir de ce coin... »
Il esquissa un faux sourire, pour rassurer son camarade, et pour se rassurer lui même.
- « Oh ...et si tu les entends, dis le moi hein. »
Kezeno regardait autour de lui, il n’entendait rien pour le moment, il vit son chapeau par terre et eut une idée.
- « Hey, on à qu’a laisser des traces par ou on passe pour éviter de revenir tout le temps aux mêmes endroits non ? Comme le petit poucet quoi. »
Il laissa son chapeau par terre, et regarda un miroir. Il frissonna.
- « Il faisait super froid la dedans... »
Il eut le regard perdu pendant quelques instants, repensant à quel point il avait eu de la chance de tomber sur la créature, et a quel point il avait de la chance d’être avec un autre voyageur. Il se retourna vers Corey.
- « Merci d’être là mec, cette fois je te suis, ça te va ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Zenith
Messages : 1038
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 615
Renommée: 1720
Honneur: 508
MessageSujet: Re: Les reflets des âmes [Pv Kezeno] Jeu 8 Juin 2017 - 16:29


Il lui fallut plusieurs minutes de fuite pour reprendre le contrôle de lui-même, il s’en voulait d’avoir ainsi cédé à la panique mais parfois il fallait se fier à son instinct. En l’occurrence, fuir n’était peut-être pas une mauvaise idée du tout, s’il était resté immobile au même endroit il aurait probablement fait une cible facile. Maintenant il était loin, les bruits de pas avaient légèrement diminués, il avait peut être gagné un peu de temps mais il avait peut être condamné définitivement l’existence de voyageur de Kezeno. Il n’y pouvait rien, il fallait qu’il prenne un peu de recul, cherche à comprendre comment le sortir de ce mauvais pas si c’était encore possible. Il semblait être seul mais il avait pourtant une impression très désagréable, comme s’il était surveillé et qu’il était sur le point de se faire attaquer. Il continua d’avancer jusqu’à ce qu’il n’entende plus du tous les bruits de pas, il n’était pourtant pas beaucoup plus rassuré.

Il regardait autour de lui mais à part son reflet plus ou moins déformé dans les miroirs autour de lui, il ne voyait rien. Il avait pourtant l’impression d’être sur une planche de surf au milieu de l’océan et de voir un aileron lui tourner autour. Il n’aurait pas su expliquer comment mais il pressentait que quelque chose allait arriver sans savoir par quel côté. Il fit un tour sur lui-même et s’arrêta face à un de ses reflets les plus proches et les moins déformés, il ne sut pas pourquoi mais cette vision le rassurait. Sans vraiment y prendre garde, il s’approcha de la surface lisse, il avait envie de plaquer sa main contre ce dernier mais lorsqu’il leva le bras il se rendit compte que son reflet ne l’imitait pas, et qu’il se contenta de lui retourner un sourire inquiétant. Il voulut se reculer mais c’était trop tard il était à portée de la créature qui n’avait qu’un geste à faire pour l’agripper et le tirer de l’autre côté. Mais au lieu de l’attraper, son sosie se tourna, comme pour regarder par-dessus son épaule et soudain, accompagné par un violent plaquage de Kezeno, il traversa le miroir. Corey fût poussé en arrière par cette arrivée fracassante et se contenta d’assister au combat, la créature, qui avait repris immédiatement son apparence, ne tint pas longtemps contre le voyageur. Peu à peu elle perdit de son agressivité puis commença même à perdre sa consistance comme si elle était en train de s’évaporer.

« Whoa, bien joué, je l’avais pas vu venir. »

Il avait encore un peu de mal à comprendre ce qu’il venait de se passer, il s’était approché du miroir presque inconsciemment, oubliant toute prudence. Il savait bien que c’était dangereux mais il n’avait pas pu s’en empêcher, comme hypnotiser, il se demanda si ça ne faisait pas partie du pouvoir de ces étranges créatures. En tous cas elles semblaient bien moins terrifiantes une fois sorties de leur miroir, celle sur laquelle s’acharnait Kezeno venait d’ailleurs de disparaître totalement. Est-ce que c’était leur façon de mourir ou bien juste une façon de retourner dans leur monde de l’autre côté du miroir, il n’aurait pas sût le dire mais au moins ils étaient désormais entre eux. A peine eût-il reprit son souffle que son camarade lui fit un résumé de ce qu’il avait vu de l’autre côté, comment la créature lui avait parlé avant de toucher le miroir, les cris, tout ça était intéressant mais difficile à appréhender.

« Je dois t’avouer que si je suis venu dans le coin cette nuit c’était pas vraiment un hasard. Des disparitions de voyageurs ont été signalées dans le coin à la Ligue de Gentlement Onirique et comme il m’arrive de travailler pour une des conseillères elle m’a demandé de venir jeter un coup d’œil. »

Il ne savait pas trop si c’était une bonne idée de mettre ainsi son nouveau camarade dans la confidence mais Kezeno avait l’air d’avoir les nerfs solide. Corey l’estimait capable de savoir qu’il y avait des chances que leur existence de voyageur prenne fin cette nuit sans céder à la panique. L’idée de laisser des objets sur leur passage n’était pas bête mais il y avait aussi le risque que les créatures de l’autre côté s’en aperçoive et prennent un malin plaisir à les en enlever. Mais ils pouvaient toujours essayer, ça ne leur coûterait pas plus cher, ils risquaient juste de se retrouver nus avant la fin de la nuit.

« Allez on avance, autant ne pas traîner. »

S’ils restaient statiques ça donnerait l’occasion à leurs ennemis de leur préparer une embuscade ou même de se regrouper pour les attaquer à plusieurs d’un coup. Il fallait donc qu’ils avancent mais pour aller où ? Foncer tête baissée jusqu’à ce qu’ils tombent dans un autre piège ou que les créatures s’en prennent à nouveau à eux ? Il n’aimait pas du tout ça et l’angoisse commençait à le gagner à nouveau, il avait besoin d’un plan, d’une idée, d’une lumière au bout du tunnel. Subir sans aucune stratégie n’était pas dans ses habitudes et c’était voué à l’échec.

« Ces créatures, elles avaient l’air beaucoup plus à l’aise dans leur monde ? Je veux dire, on a une chance de se les faire là-bas ? Tu avais accès à ton pouvoir ? » Ca semblait peut être un peu fou mais il n’avait aucune envie de rester la proie. Et tout en continuant d’avancer tout en déposant des morceaux de son t-shirt de temps à autre, il envisageait sérieusement la possibilité d’aller les combattre sur leur territoire.


__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les reflets des âmes [Pv Kezeno]
Revenir en haut Aller en bas

Les reflets des âmes [Pv Kezeno]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Circus attractions-