Haut
Bas

Partagez|

[Event Noël 2016] Mais où sont les rennes ? (Lyun/Edward/Nassib/Tommy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Surnom : The Rock
Messages : 565
Date d'inscription : 21/11/2010
Age du personnage : 26

Arpenteur des rêves
Dazh Dalreight
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 30
Renommée: 1600
Honneur: 225
MessageSujet: Re: [Event Noël 2016] Mais où sont les rennes ? (Lyun/Edward/Nassib/Tommy) Mar 13 Déc 2016 - 1:42


Mais Où Sont Les Rennes ?!

Nassib Kobb & Lyun Fujiwara & Tommy Fawl & Edward Henry Stevenson & Dazh D. The Rock



L’espace d’un instant, sa vue se troubla et le hangar destiné aux expéditions disparue. Quand le morpheur ouvrit les yeux, ce fut pour découvrir les casiers d’un vestiaire particulièrement en désordre tandis qu’une forte odeur de musc vint envahir ses narines. Contre toute attente, Dazh fut victime d’un violent haut le cœur, qui affecta jusqu’à son pouvoir qui se manifesta brièvement sans qu’il n’essaie de bander sa volonté. Heureusement, son organisme de pierre élimina aussitôt toute sensation de malaise ce qui permis au voyageur de reprendre ses esprits.

Une brève analyse de l’endroit lui apprit qu’il devait effectivement se trouver dans les environs de la WWW Undisputed ChampionShip, le tant attendu championnat de catch car il percevait au loin le brouhaha d’une salle pleine de spectateurs en délire. Dazh ignorait cependant quel plateau de Gastropolis était chargé d’accueillir l’évènement, mais ça n’avait pas d’importance. Sans attendre, le morpheur entreprit de sortir du vestiaire. Il avait toujours dans les mains les mails imprimés de Daniel, chef des expéditions chez DreamAmazon, sur ses échanges privées avec Furie, le renne du père noël. Il fourra le tout dans sa poche avant de franchir la porte qui donnait sur un couloir. Mais à peine eut-il mis un pas en dehors du vestiaire qu’immédiatement, le bras d’un homme en costume-cravate l’interrompit, tandis que par réflexe, celui qui lui barrait le chemin, appelait des renforts de la part de ses collègues, gardien de la sécurité.

« Monsieur, votre attention s’il vous plaît. Qui que vous soyez, ce passage est strictement réservé aux urgences. »
« Sans blague, et vous croyez que je viens chercher une pizza ?! »


Sans délai, le morpheur sortie le billet V.I.P de Noël, qui lui avait permis de se téléporter directement dans les locaux du championnat de catch. Jouant le jeu, Dazh adopta un air condescendant et suffisant, n’abordant même pas la raison de l’urgence qui l’amenait à arpenter les lieux ce soir. A la place, il ignora le gardien qui fit signe a ses collègues de laisser passer le voyageur VIP. Maintenant qu’il était dans la place, il lui fallait retrouver Daniel.

Malgré le gabarit du bonhomme, Daniel avait fort à faire et il était évident qu’il ne prendrait pas part au tournoi en tant que challenger. Aussi, Dazh s’attendait à le trouver dans les gradins. Il y avait également fort à parier également qu’on le remarquera aisément, car Daniel avait envisagé de parachever l’envoie de ses colis depuis les gradins, tout en observant la compétition. Toujours est-il que, le travail de Daniel, fini ou non, Dazh repartirai dans les plus brefs délais avec les paquets en question afin que Noël puisse honorer la nuit du 24 Décembre.

Mais un premier obstacle vint entraver sa mission, car dans la salle qui accueillait l’évènement se trouvait un nombre complètement incroyable de personne qui enhardit par l’atmosphère électrique de la WWW Undisputed ChampionShip, ne tenait pas en place. L’agitation était telle qu’il était impossible de repérer Daniel au premier coup d’œil, comme il l’avait espéré. Dazh avait de bien meilleures chances de repérer les rennes de Noël et de leur demander où se trouvait Daniel.

Cette pensée venue de nulle part n’était pas une si mauvaise idée. Après tout, les rennes allaient être au centre de l’attention, d’un instant à l’autre, au cœur du ring. Mais les approcher ne serait pas simple. Une foule de spectateur en délire se dressait entre lui et le ring, sans compter le service de sécurité qui était juste ahurissant pour l’occasion. Même avec son Pass VIP, Dazh ne pouvait espérer rencontrer les challengers. Ou en tout cas, pas maintenant et il fallait agir vite. Très vite.

Aussitôt, le morpheur fit demi-tour en direction du couloir réservé aux urgences et sans même un regard pour les vigiles, qui restèrent très professionnelles et l’accueillir comme il se devait, pénétra le vestiaire qui l’avait vu venir. Quelques instants seulement lui permirent de trouver deux ou trois accessoires de la panoplie de catcheur. Quand il sortit du vestiaire, Dazh était torse nu, une ceinture imposante a la taille, un peu de maquillage pour lui donner une expression de badass et un foulard rouge sang, bien serré autours du bras. Son aura puissante de catcheur du chaos était tout ce qu’il y avait de plus crédible. Après tout, le morpheur avait la carrure nécessaire pour se lancer dans la profession.

La suite du plan était simple. Dazh demanda à être escorté auprès des autres challengers qui s’échauffaient dans une salle annexe pourvu de ring et d’instruments d’entraînement en tout genre. Malheureusement, aucunes traces de Furie et Tonnerre. Mais ce n’était peut-être par surprenant. Ils étaient deux stars. Et puis, les rennes n’avaient peut-être que peu d’intérêt pour des altères. Alors, Dazh se montra patient, jusqu’au moment où les rennes furent invité à entrer sur le ring. Furie et Tonnerre étaient méconnaissables. Cependant, Dazh ne les avait vu que de loin et n’avait échangé que de brève parole a l’occasion de noël dernier. Ou était-ce d’autres rennes ? Peu importe. C’était le moment d’agir.

Sans prévenir personne, Dazh s’engagea sur le court chemin qui menait au ring, malgré les barrières qui lui bloquait le passage. Avec la force dont il disposait, il écarta chaque obstacle aussi aisément que s’il s’était agi de porte ouverte. Les commentateurs marquèrent un temps d’arrêt, passablement surpris puis, comme si tout avait été prévu à l’avance, reprirent de plus belle.

« MEDAM… MESSIEURS ET MESSIEURS, pardon. CE QUI SE PASSE EST TOUT BONNEMENT « IN-CROY-ABLE » !!! UN CHALLANGER VIENT DE SORTIR DE NULLE PART POUR DEFIER LES CELEBRES RENNES DU NORD, FURIE ET TONNERREEEEEE ! »

Tout à coup, Dazh dans son rôle de catcheur professionnel, se prit au jeu. Sous l’effet des projecteurs, de la foule en délire, des commentateurs qui s’époumonaient comme des bêtes dans leurs micros, le morpheur n’était plus un voyageur en mission. Il était dorénavant un Catcheur de l’Extrême. Alors, presque malgré lui, le morpheur adopta une démarche particulièrement belliqueuse, bousculant ce qui se trouvait sur son passage. Jetant de temps à autre, un regard sauvage aux caméras qui ne perdait pas une miette de ce qui se passait.

« TOUT A FAIT THIERRY, TOUT CECI EST « IN-CROY-ABLE » !! MON CONTACT ME DIT QU’ON N’A PAS AFFAIRE A UN ELEVE MAIS QU’ON A AFFAIRE AU PROFESSEUR. QUAND L’ARMEE MONTE UNE OPERATION QUI NE DOIT PAS ECHOUER, C’EST A LUI QU’ILS FONT APPEL POUR ENTRAINER LES TROUPES, D’ACCORD ?! C’EST LE GENRE DE TYPE QUI BOIRAIT UN BIDON D’ESSENCE POUR POUVOIR PISSER SUR TON FEU DE CAMP ! CE MEC LA, TU LE LARGUES SUR LA BANQUISE AVEC UN SLIP DE BAIN POUR TOUT VETEMENT, SANS UNE BROSSE A DENT ET DEMAIN APRES-MIDI, TU LE VOIS DEBARQUER AU BORD DE TA PISCINE AVEC UN SOURIRE JUSQU’AU OREILLES ET LES POCHES BOURRES DE PESOS !! CE TYPE LA EST UN PROFESSIONNEL. ALORS, ACCEUILLEZ CELUI QUI A MARQUER LES ESPRITS EN TANT QUE #BORDER VIRIL ROCKS, ACCEUILLEZ CELUI QUE L’ON CONNAIT SOUS LE NOM DE « D.THE ROOOOOCK !! »


Il ne fallut que peu de temps à Dazh pour se retrouver face à Furie et Tonnerre qui était prêt à en découdre. L’arbitre qui avait prévu son numéro en compagnie des deux légendes de Noël avait disparu pour laisser place à un combat qui saurait satisfaire les fans. Derrière le voyageur, la porte grillagée se referma. Il n’était plus possible de faire demi-tour, mais aucun badass digne de ce nom n’aurait fait marche arrière. Le morpheur et les rennes se contemplaient en silence, alors que la foule en délire surpassait tout ce qui se faisait en termes de vacarme. Finalement, Dazh prit la parole sur un ton qui se voulait menaçant.

« Où es ce que les cadeaux sont localisés. »
« Tout prêt. »
« Tout prêt, où. »
« Dans ton cul. »
« Ok. Mauvaise réponse.
Parles à mes burnes, Furie. »


Le morpheur décrocha un brutal coup de poing qui aurait assommer net un voyageur tout juste habitué à Dreamland. Mais Tonnerre et Furie n’était pas des débutants. Si Furie avait une grande gueule, Tonnerre avait des muscles en béton et c’est lui qui bloqua le coup avec ses bois robustes. Malgré tout, le renne fut balayé quand le morpheur manifesta toute la puissance dont il était capable à l’aide de son pouvoir, ce qui lui permit de gagner de précieuse seconde afin de contrer l’attaque fulgurante de Furie qui avait entreprit de charger le voyageur.

Ce bref échange avait permis à chacun d’évaluer rapidement les forces et faiblesse de ses adversaires. Et tous y prenait beaucoup de plaisir. Après plusieurs autres assauts d’une violence rare, Furie se voyait privé d’une de ses pattes arrière suite à une rotule savamment déboité par le morpheur. Ce dernier avait sa défense de pierre plusieurs fois éventrer par les bois des deux cervidés et deux de ses membres incapable de manifester davantage de pouvoir tandis que Tonnerre s’en tirait avec entailles de part et d’autre de sa chair. Personne ne souffrait de blessure sérieuse, mais arrivé au terme du neuvième round, les règles imposaient que la confrontation prenne fin, sans qu’aucun gagnant ne soit désigné. De toute manière, essoufflé et à bout de force, aucun des challengers n’était réellement apte à prendre le dessus.

Satisfait d’avoir fait un bon duel, Furie et Tonnerre furent disposé à emmener le voyageur, dont les pensées étaient de nouveau consacré à sa quête des cadeaux disparues, jusqu’à Daniel qui avait une place de choix, au premier rang. A ses côtés, les paquets de DreamAmazon étaient prêts. Et ceux de Noël étaient même pourvu d’un emballage cadeaux adéquate, ce qui s’avérait être au-delà des espérances du voyageur.

« Nom de dieu, quand je pense qu’à noël dernier, on en a chié pour y arriver. T’as gérer Danny. »
« Ouais. Grâce à cette bonne machine là, c’est plié en deux-trois instants. Je me demande bien comment vous vous y preniez avant.»
« On bossait, mon vieux ! »


Il était maintenant temps de regagner le royaume de Relouland où il était encore permis de récupérer une partie des cadeaux qu’attendait Noël. Sans compter qu’il était encore nécessaire de prendre au passage, ceux que Dazh avait mis de côté en pillant les locaux de Relouland. Et grâce à Tonnerre, tout allait pouvoir se faire dans les temps. Furie souhaitait se battre encore au sein de la WWW undisputed ChampionShip, mais Tonnerre avait eu son compte de bagarre. Aussi, c’est lui qui effectua le voyage éclair avec Dazh, et qui se chargerai probablement des cadeaux par la suite.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 26/07/2016
Age du personnage : 23

Nouveau challenger
Lyun Fujiwara
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 50
Renommée: 263
Honneur: 35
MessageSujet: Re: [Event Noël 2016] Mais où sont les rennes ? (Lyun/Edward/Nassib/Tommy) Jeu 15 Déc 2016 - 0:59
La demoiselle était si près du but, elle avait deux rennes derrière son dos, contemplant innocemment l'assemblée marginale. Mais bien évidemment, le gobelin ne lui lâcherait pas la grappe tant qu'elle n'aurait pas accompli sa part du marché, soit la morpheuse ne pouvait tout simplement pas se défiler. Elle s'était toujours considérée comme une femme d'honneur, oui oui comme le titre de cette vieille série policière française, bah quoi il fallait bien qu'elle apprenne la langue à sa manière. La jeune Lyun posa une main sur sa hanche, arquant un sourcil avec méfiance, un léger soupire de désapprobation sortit de ses lèvres rosées.

As-tu une idée de la tâche que tu veux de me confier ? Dépêche-toi, mon temps est précieux.

- Je ne vais pas te donner les détails sinon ne serai pas divertissant, juste lève la main lorsque Don Papo dans son spectacle demandera à une personne dans le public de venir et jouer le jeu.

- Que va-t-il vouloir de ma personne ?

- Hahaha surprise ma chère, prépare toi !

Plus les minutes s'écoulaient en la compagnie de son guide, et plus Lyun avait la drôle impression qu'elle allait tout droit mettre les pieds dans le plat, une belle situation qui la mettrait de merveilleuse humeur. Pas le choix, elle se plierait à sa volonté si cela signifiait avoir la paix ensuite, embarquant sans le moindre problèmes les deux femelles cervidés. Soudain, des brides de conversation entre ces deux proies atteignirent jusqu'à ses esgourdes, elle ne perdit pas une miette, cela lui permettrait de connaître un peu plus son gibier. Qui sait, elle pourrait utiliser ces informations afin de les persuader de les suivre avec diplomatie, j'admets volontiers que la notion de « diplomatie » restait une notion particulièrement vague aux yeux de la demoiselle. De ce que la jeune voyageuse put entendre, l'une des deux était fascinée par la beauté de certains clients tout en se plaignant qu'il était injuste que les plus beaux soient de l'autre bord. Faut dire aussi qu'elle ne sirotait pas son cocktail dans un bar à la clientèle anodine, est-ce qu'au moins elle s'en rendait compte ? Lyun ne comprenait jamais la fixette qu'à la majorité de la gente féminine a mâter des séduisants garçons et déplorer qu'ils sont inaccessibles. Sa comparse semblait acquiescer de façon distraite, sans nul doute trop concentrée ailleurs pour écouter les gémissements de son amie en manque d'un mâle craquant à se mettre sous la dent. Pourtant une information stupéfia la rapace, cette dernière rétorqua néanmoins qu'elle s'était engouffrée dans cet endroit afin de passer les auditions de spectacle. Ah ? Elle n'était pas venue baver elle aussi le trois quart de la salle, drôle d'idée d'avoir comme lubie d'être comédienne dans ce genre de lieu.

Les lumières tamisées et aux coloris divers s'éteignirent sans prévenir tandis qu'un projecteur se positionna sur l'estrade, la minute qui suivit, un homme apparut devant ces rideaux vermeilles et d'une texture satinée. L'homme ou plutôt la créature en question ressemblait à l'identique à ce fameux comédien surnommé Don Papo dont l'affiche reposait sur la vitre extérieur du pub. Lyun constata que cet humoriste s'était vêtu d'un look singulier, encore plus que les habitués de cet établissement, un bon embonpoint couvert d'un magnifique costume d’aristocrate espagnol accompagné d'un chapeau bordé de fil doré. Son visage joviale et enthousiasme exposait de belles rouflaquettes, une moustache imposante mais notamment un maquillage visible à des kilomètres, elle le prit de suite pour un de ses chanteur d'opéra. Vous savez les chanteurs dont la voix virile faisaient office de ténors.  Il se mit à déblatérer des plaisanteries dans un accent très prononcé, à tel point que certains mots échappaient à la compréhension de la voyageuse incrédule pendant que la salle pouffait de rire. Malheureusement, Lyun sut que son heure de répondre à ses obligations était arrivée, elle ferma les yeux de désespérée à la question du comédien gay à la foule en délire d'une voix fluette et presque aguicheuse afin d'attirer le poisson.

- Aujourd'hui, qui veut me rejoindre pour nous faire par d'une blague, voyons mes joliiiiiiiiis, vous savez que je ne mange pas. Enfin en public en tout cas grr.

Quoi ? Le but était de relater une bonne plaisanterie devant tous ses gens, ce gobelin effémine n'était pas sérieux là ? Lyun lança un regard noir à son acolyte, qui se plia de rire de suite en deux lorsque leurs yeux se croisèrent, elle en était sûre ! Cette sale bestiole difforme se payait une bonne tranche à son détriment, à Dreamland, elle passait par pas mal d'humiliation à commencer par les manigances de Darian. La voyageuse rapace se retient de sauter à la gorge déployée du gobelin maquillé, très bien elle affronterait le public en délire mais il ne perdait rien pour attendre, elle le plaça dans une liste de personnes dont elle devait se venger un jour prochain.

Elle leva la main fièrement et avec détermination, son cerveau bouillonnait pour trouver une blague digne de ce nom, peine perdue. Elle ne s'attardait pas sur les conversations de ses camarades étudiant en droit, et puis à quoi pouvait-elle lui servir l'humour à part faire le bouffon devant autrui ?

- Avance toi jusqu'à moi ma belle au teint de glace, éclaire nous de ta joie de vivre par une blague de ton cru.

Elle laissa planer un suspense sur le bord de chaque lévre  

- Hmm.....Un avocat défendait un accusé de meurtre pour lequel toutes les preuves soumises l'envoyaient a la potence.
La plaidoirie était si éloquente qu'elle sema finalement le doute nécessaire. Comme le doute profite a l'accusé, le jury l'acquitte.
Une fois le procès terminé, l'avocat se tourne vers son client et lui glissa discrètement a l'oreille:"dis moi, finalement, tu l'a tué ou non cet individu ?"
L'acquitté répondit:"Maître, après votre plaidoirie, je n'en suis plus certain ...
Dit-elle se souvenant alors d'une plaisanterie de son professeur de droit pénal, certes, il avait un humour glauque mais la plaisanterie était facile à cerner.

Enfin, c'était l'idée que s'en était faite la demoiselle, or, personne n'émit de rire, bon d'accord les juristes n'étaient pas réputés pour leur sens aigu de la badinerie mais tout de même. Un peu de concentration, bon sang ! Finalement, Don Papo acclama l'effort fourni par Lyun d'un rire plus ou moins embarrassé, les spectateurs applaudirent par pur politesse. Toutefois, la jeune femme les ignora, descendant sans demander son reste au comédien, qui se dandinait joyeusement sur ses deux pieds. Elle s'approcha directement vers les rennes, tout à fait libre de partir désormais mais elle ne le ferait pas sans ses proies, quitte à les traîner de force à l'extérieur ou les menacer de les bouffer sans aucun remord pour qu'elles bougent leur popotin poilu de leur siège.

- Mesdemoiselles, le spectacle est fini pour vous, veuillez me suivre sans faire d'histoire, les lutins du Père Noël vous attend pour la livraison de cadeaux.

- Ah non, je n'ai pas envie de quitter tous ces apollons, qui me font de l’œil.

- Attend Cupidon ...Est-ce que nous avons le choix ? J'aimerais rester ici si possible pour tenter ma chance et....

- Non, je ne vous en laisse aucun, peu importe les raisons qui vous poussent à squatter cet endroit. Coupa la jeune femme, elle trouva que la renne se comportait comme un homme aussi bien dans les gestes, que dans sa voix devenue plus rauque. C'est alors qu'elle remarqua le style vestimentaire typique de la gente virile sur les épaules de celle-ci, pour autant son minois ne pouvait tromper Lyun sur son sexe.

- J'imagine que vous allez rapporter notre lieu de destination et que nous ne pourrons donc plus venir.

- Oh non, soyez gentille, elle...enfin il en a besoin

- Rassurez-vous, je n'ai aucun intérêt à dénoncer vos occupations à vos supérieurs, je veux juste vous ramener et avoir une éventuelle récompense. Sinon, je me servirais moi-même.

- Merci à vous, j'espère revoir ce bar très bientôt, en route Cupidon

Lyun fut soulagée de voir que les rennes n'avaient pas omis de véritables résistances, elle glissa un dernier regard vers son guide, celui-ci s'était approché pour connaître le dénouement de l'histoire. Même si elle lui en voulait pour le coup qu'il lui avait fait, elle le remercia d'un hochement de tête auquel il répondit brièvement par un clin d’œil avant de se recentrer sur le sketch de l'humoriste, éclatant de rire de son timbre grave et abrupt. Lyun sortit sans encombre du pub, franchissant les portes de cet établissement emprunt de gaieté pour faire face à une réalité plus dure et morne, les cervidés la suivirent docilement à la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 526
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Maraudeur des rêves
Tommy Fawl
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 884
Honneur: 83
MessageSujet: Re: [Event Noël 2016] Mais où sont les rennes ? (Lyun/Edward/Nassib/Tommy) Jeu 15 Déc 2016 - 1:51
-NON ! LAISSE LE RENNE TRAN. QUILLE.

Et l'ombre vacille, physiquement et visuellement, son apparence tressaute un instant avant de tomber à la renverse avant de se rattraper à une porte. Il semble choqué et mal à l'aise pendant un instant, mais le renne à été chamboulé par les propos disons... Dérangés de cet être pas tout à fait sain d'esprit. Les deux animaux qui pourraient m'écraser facilement ne sont apparemment pas si mauvais que ça et nous suivent sans trop de problème. Je salut Comète et la remercie de bien vouloir sauver Noël, puis nous repartons vers le rez-de-chaussé en fil indienne. Les gens nous lancent des regards amusés et reprennent leur "repas".

Arrivé en bas la serveuse vient nous voir accompagné magnifiques demoiselles habillés de robes légères et coiffées d'une couronne ou d'un diadème. Elle nous annonce avoir trouvé ce qu'il nous faut, avec un grand sourire qui se transforme petit à petit en comprenant, alors que Tornade passe à la caisse.

-C'est bon, nous avons ce qu'il nous faut. Désolé du dérangement mesdemoiselles. Bonne soirée à vous.

Et nous prenons la direction de la sortie. Moi en tête, les deux mammifères qui tournent la tête pour faire passer leurs bois par la porte et l'onirique qui ferme la marche en se tenant la tête j'imagine. Une fois dehors je tente de discuter avec Tornade en lui demandant si il sait où peuvent se trouver les autres Rennes. Il me répond qu'il ne savait même pas que les autres étaient ici. Que Comète et lui n'avaient pas vraiment envie que tout le monde apprenne qu'ils venaient dans ce restaurant et surtout pas le père-Noël. Finalement nous arrivons plutôt rapidement auprès des lutins qui sautent de joie en voyant arriver les deux premiers Rennes.

-Merci à vous deux ! Vous auriez pu venir ici dans une semaine ! Arrêtez un peu de ne penser qu'à vous bande de chevreuils !

-Ca va, ça va, pas besoin de nous sermonner, ce qu'il faut c'est retrouver les autres.

-Mouai, bien rattrapé...

Le lutin à la mine renfrogné s'incline sur ce débat et nous regarde avant de reprendre la parole.

-Si vous le voulez bien nous aurions encore besoin de votre aide pour trouver deux autres lascars que l'on a situé.

Après avoir jeté un oeil vers l'Onirique je répond au petit personnage qu'il n'y a pas de problème pour moi et que je continuerai de les aider. L'ombre accepte elle aussi. Il semble être redevenu maître de lui. Le lutin déroule une affiche et me l'a tend. Je l'ouvre bien de façon à ce que l'Onirique, Tornade et moi même puissions lire. Comète semble se désintéresser complètement de la situation et ne nous a même pas adressé une parole depuis le début. L'affiche est une annonce pour des combats de catch qui ont lieu ce soir et qui montre un rennes musculeux en tenue moulante prêt à se battre.

-La salle où se tiennent les combats se trouve au niveau 0 de gastropolis. Les combats ont peut-être déjà commencés, il ne faudrait pas que Furie ou Tonnerre se blessent. Si vous êtes prêt, Tornade va vous emmener, ce sera plus vite fait, c'est ce pas ?

Nous tournons ne regardes vers ce dernier qui a un temps d'hésitation, finie par afficher un sourire gêné et acquiesce en secouant la tête.
En gardant l'affiche je grimpe sur le dos de l'animal, suivi par l'Onirique si se place derrière.

-Attention au départ !!!

Les sabots frappent le sol en traversant la neige sur plusieurs mètres puis nous prenons de la hauteurs d'un seul coup, alors que les bruits de sabots continuent de se faire entendre comme si ils percutaient l'air. La sensation est vraiment exceptionnelle de voler sur un animal qui parcours le ciel pour le bonheur de tous les enfants. C'est un rêve inavoué qui se réalise d'une certaine façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 15/11/2016

Habitué
Edward Henry Stevenson
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 40
Honneur: 10
MessageSujet: Re: [Event Noël 2016] Mais où sont les rennes ? (Lyun/Edward/Nassib/Tommy) Ven 16 Déc 2016 - 2:42


Le voyage fut rapide, survolant la population toujours aussi compacte. Un rivière de monde toujours en mouvement. D'aussi haut, les bruits avaient doucement disparus, remplacés par l'aria du vent. La silhouette somme toute particulière d'un rennes survolant les nuages nombreux et monté par un jeune homme en costume et une créature obscure perçait le ciel entièrement blanc et couvert à une vitesse toute aussi particulière.
Inutile de vous le cacher, les récents événements avaient mis L'Onirique dans une situation encore inconnue. Un réveil du subconscient d'Edward ? Ou peut-être n'était-ce qu'un simple cauchemar pour l'enfant, provoquant une exclamation dans son sommeil ? D'autres hypothèses était archivée dans son esprit, laissés de côté pour une analyse postérieure plus approfondie. D'abord, les rennes. Deux avaient été retrouvés, et ils se dirigeaient vers deux autres.

Espérons que nous ne sommes pas les seuls sur le coup, cette histoire commençait à prendre beaucoup trop de temps.

De la brume neigeuse commençaient à se distinguer des lumières. Et de l'aria aérienne, la foule. La première chose que les trois créatures volantes non identifiées aperçurent fut trois énormes W brillant d'une lumière doré. En dessous, les mots Undisputed Championship. Ils étaient arrivés.
La foule ici était tout aussi compacte qu'aux étages supérieurs, à la différence que les gens la composant se dirigeaient tous dans la même direction : à l'intérieur. Au vu de la queue, y entrer aurait pris des heures, mais le renne semblait profiter de nombreux laissez-passer de part son statut d'employé du père-noël - nos trois personnages ne prirent ainsi qu'une dizaine de minutes pour traverser le hall d'entrée, les couloirs pour enfin arriver au niveau des gradins inférieurs.
La "salle" était immense; bien trop immense pour être appelée "une salle". Construite en carré, les gradins étaient rangés par étages, le niveau zéro étant les amis et familles des lutteurs, ainsi que leurs équipes techniques. Ils faisaient tous face à la même chose, un ring d'assez grande taille placé au centre. Aujourd'hui, une cage l'entourait.

« MEDAM… MESSIEURS ET MESSIEURS, pardon. CE QUI SE PASSE EST TOUT BONNEMENT « IN-CROY-ABLE » !!! UN CHALLENGER VIENT DE SORTIR DE NULLE PART POUR DÉFIER LES CÉLÈBRES RENNES DU NORD, FURIE ET TONNERREEEEEE ! »

La foule en liesse réagit tel un coup de tonnerre à la voix dont l'écho faisait vibrer l'air. Tournant la tête, Oni vit la scène clairement. Deux rennes portant des tenues moulantes aux couleurs tape-à-l’œil à l'intérieur de la cage, fixant une montagne de muscles au teint hâlé s'inviter sur le ring. Inutile de préciser que sa tenue était aussi moulante et aux couleurs tape-à-l’œil. Le monstre fait signe aux deux autres d'observer.

«ALORS, ACCUEILLEZ CELUI QUI A MARQUER LES ESPRITS EN TANT QUE #BORDER VIRIL ROCKS, ACCUEILLEZ CELUI QUE L’ON CONNAIT SOUS LE NOM DE « D.THE ROOOOOCK !! »

L'homme, apparemment surnommé D. The Rock, s'avançait vers le ring d'un pas résolu tout en criant et bousculant les nombreux cameramans braqués sur lui. Les gradins vibraient maintenant au sens propre comme au figuré.

« Oh bordel, lâcha Tornade, dans quoi ils se sont fourrés... »

Après quelques insultes retranscrites par les gigantesques hauts-parleurs surplombant la salle, un féroce combat se lança. Le corps de D. The Rock semblait se tendre et se solidifier un peu plus à chaque attaque de l'un des deux cervidés.

« Suivez-moi, je vais nous ouvrir la voix pour arriver directement au ring et arrêter ces conneries. »

Les deux voyageurs se sentirent quelque peu inutiles dans cette situation particulière, la situation étant ce qu'elle était. Mais cela ne les empêchaient pas de se concentrer sur leur environnement ou sur les actions à entreprendre pour retrouver les autres employés encore en fugue. Arrivés au premier gradin, la fin du septième round venait de sonner. De l'autre côté se trouvait le bureau des commentateurs, et non loin de là, un homme au gabarit assez imposant semblait jongler entre son excitation pour le spectacle en cours et sa concentration sur des cartons de livraison. Bien que le logo semblait étrangement familier, Oni n'en connaissait pas la marque exacte.

Allier l'utile à l'agréa-- «LA ROTULE ! LA ! RO ! TULE !»

« Et merde... »

Le temps de faire un grand détour pour pouvoir descendre des gradins pour enfin arriver au même niveau que le ring, le combat s'était terminé. L'air était électrique, les combat fut brutal et impressionnant, mais le résultat d'un match nul ne plaisait guère aux spectateurs. Furie ne semblait d'ailleurs pas tout à fait satisfait non plus. The Rock, accompagné de Tonnerre, se mirent à discuter avec le livreur remarqué plus tôt. Puis, le catcheur et le renne s'envolèrent à une vitesse affolante hors du complexe.

« Ce type vient de se barrer avec l'un de nos rennes, nan... ? Tu le connait ? » demanda L'Onirique à Tommy. La réponse, quelle qu'elle fut fut masquée par les mêmes voix.

« ET FURIE EN REEEEEDEMAAAAAAAANNNNDE ! VA-T-IL Y AVOIR UN NOUVEAU CHALLENGER ASSEZ CONFIANT POUR ENTRER... IN THE CAGE ?! »

« Hm. J'vous le laisse, j'vais discuter avec le livreur. Faites-ça vite, on s'approche de l'échéance. » Et sans un mot de plus, les cheveux toujours brûlants, la silhouette de L'Onirique glisse à travers l'obscurité vers le quarantenaire aux cartons.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 180
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 25

Nouveau challenger
Nassib Kobb
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 30
Renommée: 211
Honneur: 45
MessageSujet: Re: [Event Noël 2016] Mais où sont les rennes ? (Lyun/Edward/Nassib/Tommy) Ven 16 Déc 2016 - 6:13
La neige était apparu depuis un moment, mais là, elle c'était intensifiée. Nassib avait de suite reconnu le gars de la pause clope. Il savait qu'il avait bien fait de l'évité, mais il était revenu avec un de ses compères. Nassib était fatigué  rien qu'à l'idée de se battre. Il avait déjà assez donné à l'intérieur du centre commercial. Il ne voulait pas se battre devant les rennes, mais vu comment ça s'annoncer il n'allait pas avoir le choix. Il hésita quelque secondes à l'idée de vendre les rennes, mais il en avait trop bavé pour ne pas les escortés jusqu'aux lutins.

" Bon ! Tu nous les ramènes ces rennes ou va falloir te trancher avant !

- Tchhh.. Commence pas à me prendre la tête pour ton histoire de cuisine. Pas moyen que je te laisse ces rennes. Se retournant sur elles. Prenez vos cadeaux et aller rejoindre les lutins au premier plateau. Je ne peux pas assurer votre sécurité. Je vais les retenir ici, je vous fait confiance.

- Tu crois vraiment que t'as le choix, on peut te foutre au menu si t'obéis pas !

- Essayez pour voir !"

Il en fallu pas plus pour que Nassib se fasse attaquer. Son premier assaillant était le nouveau serveur. Il ne comprenait pas toute l'histoire, mais il ne voulait pas perdre son travail. Il tenait son couteau de cuisine avec fermeté, mais il lançait des coups dans tout les sens. Nassib n'avait pas eu besoin d'avoir recourt à ses traits de lumière. Les esquives mirages suffisait amplement à le perturber, laissant apparaître de multiples failles chez son adversaire. Au moment de lancer un coup au serveur, Nassib du évité un jet de couteau de cuisine. L'arme lui frôla le visage. Nassib ne pouvait mettre aucun coups sans risquer de ce prendre un couteau dans la tête. Mais c'est quoi ce bordel, il a amené combien de couteaux avec lui. L'autre qui se fatigue pas et qui continu à me charger ça commence aussi à bien me taper sur les nerfs. Les rennes n'étaient pas parties bien loin, elles observaient le combat en hauteur. La même scène se jouait entre le contrôleur et les deux autres inlassablement. La patience du voyageur fut mise à rude épreuve cette nuit. Lui qui ne voulait plus faire de vagues, Nassib n'avait plus le choix que matérialisé ses armes. Il dévia un couteau et en profita pour balayer le serveur. Il lui asséna un coup de poing pour l’assommer et lança un regard plein de colère au cuisinier.

" Me regarde pas comme ça, si on les ramènes pas avec nous on va perdre notre travail.

- En quoi c'est mon problème que tu perdes ton taff, t'aurais du la fermer. Entre toi et les enfants de dreamland mon choix est vite fait. J'ai pas la prétention de pouvoir aidé tout le monde. Maintenant soit tu te barres d'ici, soit je te botte les fesses ! A toi de voir ?

- On va voir qui va botter les fesses à qui." Quel idiot !

Le cuisinier sortit un énorme couteau de cuisine de son dos. Il regarda Nassib et le chargea les larmes aux yeux. Le voyageur se tenait prêt, attendant qu'il soit à proximité pour le leurrer à l'aide de son clone et de ses mirages. Son corps malgré le froid et la neige était chaud. Bien assez pour produire encore des mirages, mais il comptait en finir rapidement. L'avoir à l'usure était risqué, il avait dépensé beaucoup d'énergie cette nuit et il n'avait pas eu le temps de se reposer. Avant l'impacte, le serveur agrippa la jambe de Nassib. Il allait prendre un coup de machette de plein fouet, mais il fut sauvé in extremis par un des rennes. Elle asséna un coup de ses bois dans le dos du cuisinier. Nassib s’extirpa du serveur et lui mit un coup de pied en pleine tête. Il récupéra l'arme du cuistot qui était tombé et le menaça de le trancher si il ne déguerpissait pas vite. Une fois qu'il fut loin, Nassib planta l'arme dans la neige qui commençait à bien s'accumulée.

" Merci pour ton aide. Mais ne te remet plus en danger comme ça.  

- J'allais pas laisser mon valet se faire avoir. Récupère les sacs, je vais te porter. Tu nous guidera.

- C'est vrai que ça va nous faire gagner du temps. "

Nassib récupéra les sacs et il monta sur le dos du renne. Wow c'est vraiment cool ! Ce monde est vraiment surprenant, la vue du ciel rend ce monde encore plus magique. Que ça soit sur un tapis volant, un dragon ou un renne du père noël. Nassib admirait la vue, ce n'était pas la première fois qu'il volait, mais à chaque fois il était émerveillé.

"  Avec l'agitation qu'il y a eu, je ne me suis pas présenté. Je suis Nassib, un voyageur.

- Moi c'est Danseuse et elle c'est Éclaire.

- Enchanté. Oh les lutins sont juste là !"

Le trio rejoignit les lutins et deux autres rennes.

- Ola ! J'ai cru comprendre que vous les cherchiez. Je vois que d'autres ont participé à la recherche.

- Merci jeune voyageur. Nos affiches vous ont amené à leur recherche j'imagine.

- C'est ça. Je ne sais pas si il y a beaucoup de monde sur le coup, mais j'ai besoin de prendre une pause pour le moment. Je serais juste à côté si vous avez besoin de moi.

- Merci. On fera appel à vous si on trouve la trace des deux dernières. Il y a déjà un duo de voyageurs parti chercher fury."

Nassib s'éloigna un peu et se posa tranquillement sur un banc, se frottant les mains pour se réchauffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 26/07/2016
Age du personnage : 23

Nouveau challenger
Lyun Fujiwara
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 50
Renommée: 263
Honneur: 35
MessageSujet: Re: [Event Noël 2016] Mais où sont les rennes ? (Lyun/Edward/Nassib/Tommy) Ven 16 Déc 2016 - 14:25
La météo avait considérablement changé depuis que la jeune Lyun s'était engouffrée dans ce pub gay, des légers flocons de neiges tombaient du ciel. La teinte de celui-ci s'était éclaircie, la grisaille avait laissé place à des couleurs immaculées, douces mais froides, une brise glacial lui caressa le visage pendant que sa chevelure virevoltait à la cadence du vent. La jeune femme leva une main au niveau de sa poitrine, réceptionnant de minuscules touffes de neige sur la paume de sa main, elle les  observa s'écraser avant de tendre le cou vers les cieux en un silence contemplatif. Quant aux rennes femelles, elles sautillaient gaiement sur le tapis blanc qui recouvrait les pavés des ruelles, s’ébrouant au contact de la matière glacée sur leur sublime pelage.

La voyageuse marcha sans un bruit vers ce qui paraissait les mener sur une rue principale, elle devait rapporter ces demoiselles aux lutins postés au premier étage de la ville, d'après l'affiche de recherche. C'était la première fois, qu'elle atterrissait en un royaume aussi attractif, elle s'est retrouvée au royaume des chats, pourtant, l'activité était loin d'être aussi florissante et disons gastronomique. La morpheuse rapace tenta de repérer leur position dans la ville, au moins un petit indice comme une pancarte avec une flèche, malheureusement, elle apercevait d'ici la grande allée noire de monde. A cette heure avancée, elle s'était imaginée le calme, la fermeture des divers magasins rendant les rues inondées de créatures en tout genre se vidaient en un clin d’œil mais elle avait sous-estimait une nouvelle fois l'univers surréaliste de Dreamland.

Elle s'arrêta net à la lisière de la grande rue en fête sous la neige grandissante, se questionnant sérieusement sur le sens à prendre, le temps lui était compté. Elle avait surtout la flemme de faire demi-tour en cours de route, la jeune femme imperturbable de l'extérieur glissa ses prunelles givrées sur l'assemblée avec l'espoir de détecter le moindre signe. D'accord, elle ne savait pas du tout où elle était par rapport au premier étage, une pensée de lucidité lui effleura l'esprit tandis qu'elle se tournait vers ses proies jacassant encore et encore sans faire de pause.

- Dites, savez-vous ou nous sommes et où se trouve le premier étage ?

- Bien sûr, voyons, tout le monde le sait

« Ouais tous sauf moi en fait.» Répliqua-t-elle pour elle-même. Bien alors je vous laisse prendre les devants de la marche.

- J'ai pas envie de continuer à marcher

- Cupidon, arrête de faire ta diva, on dirait Danseuse et Éclaire

- Rooh ça va, tu as vu tout ce monde à coup sûr, on va se faire piétiner les sabots plus d'une fois.

- Vous avez une meilleure solution à proposer pour les rejoindre dans des conditions plus détendues, je présume.

- Oui bien évidement !! S'écrièrent-elles en cœur

La prénommée Cupidon, sans prévenir, se mit à léviter devant les yeux écarquillés de la voyageuse, cette réaction de surprise amusa beaucoup les cervidés, qui pouffèrent de rire. Lyun, tout comme enfant, savait que les rennes du Père Noël avaient la merveilleuse capacité de voler malgré l'absence d'ailes, ce qui tient plus du pouvoir de ces animaux fantastiques que d'une simple capacité soit dit en passant. Néanmoins, cela faisait son effet d'être spectatrice d'un tel phénomène légendaire, beaucoup de voyageurs petits ou grands révéraient d'avoir la chance de percevoir les rennes de leur enfance voler au loin. Il fallut plusieurs secondes pour que Lyun sorte de sa stupéfaction, ne pouvant d'esquisser un sourire en coin, avant de regagner sa contenance et son expression éternellement impassible. Fringant lui désigna d'un signe de tête son dos, elle l'invitait à monter sur sa croupe, Lyun ne se fit pas prier pour vivre une telle expérience : S'élever dans les airs avec des rennes.

Elles s'élevèrent à une certaine hauteur, Lyun ne put s'empêcher de s'extasier devant cette vision sublime qu'offrait Gastropolis avec ses illuminations de noël recouverte d'un beau manteau blanc  hermine. La jeune femme fit confiance aux deux dames pour la conduire vers le 1er étage mais autant qu'elle transforme ses yeux d'aigle afin de ne passer bêtement devant les lutins, ne sait on jamais.

- Le point de rendez-vous est sur une grande place

- Ne t'en fais donc pas, on les retrouvera très facilement. Comment tu t'appelles jolie demoiselle ?

- C'est une information si importante pour vous ? Soupira distraitement la jeune femme admirant la beauté des paysages.

Et bien, tu n'as manifesté aucun jugement au vue du lieu où nous nous trouvions, certains feraient même un esclandre auprès des lutins mais cela te passe au-dessus de la jambe.

- Tout à fait exacte, les gens vivent comme bon leur semble. Comme je l'ai déjà souligné, je n'en retirerais aucune satisfaction d'émettre des préjugés et d'animer des querelles, qui ne me concernent clairement pas.

- On t'en remercie, alors c'est quoi ton petit nom ?

- Lyun, je m'appelle Lyun Fujiwara

- Sympa, moi c'est Cupidon et elle...Oups, lui s'appelle Fringant, désolée je n'ai pas encore pris l'habitude.

- Je ne t'en veux pas, c'est compréhensible que ce ne soit pas facile à appréhender de suite. Ah regardez, les voilà et on dirait que les autres sont revenus également.

Lyun acquiesça d'un hochement de la tête, elle posa son regard sur de petites créatures vêtus de rouges et de verts assortis de bonnets pointus dont le sommet sonnailler une petite clochette à chaque mouvement de la tête. A côté, un groupe de rennes s'était rassemblé pour papoter joyeusement sur leur occupations de leurs quelques jours de libertés, pendant que la petite troupe de la voyageuse atterri sans la moindre turbulence.

- Enfin, vous voilà vous deux, vous étiez fourrés où encore ? Quant à vous, mademoiselle, nous vous remercions pour votre aide

- Peu importe où elles étaient, le résultat est qu'elles sont arrivées à temps indemnes, non ?

- Certes, mais...

- En tout cas, pas de quoi, j'espère juste qu'il y a une récompense à la clé.

- Vous verrez lorsque tout le monde sera présent.

- Bien, je vais donc me faire un plaisir d'attendre.

Elle jeta un regard vers les rennes, sa faim ne s'était toujours pas dissipés malgré ses petites mésaventures de cette nuit. Il lui serait très facile d'attaquer par surprise l'un des six rennes même si cette place publique ne lui laisserait pas l'occasion de prendre un morceau de chair et de déguerpir avec, autant se suicider maintenant. Elle aurait très bien pu se faire Cupidon ou Fringuant en sortant  du bar, toutefois, la neige avait réussi à la rendre négligente sur son projet de chasse. La jeune femme, fourbue, s'affala lourdement sur un banc près du rassemblement de créatures liées au Père Noël.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 526
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Maraudeur des rêves
Tommy Fawl
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 884
Honneur: 83
MessageSujet: Re: [Event Noël 2016] Mais où sont les rennes ? (Lyun/Edward/Nassib/Tommy) Ven 16 Déc 2016 - 17:30
Un combat ma foi très intéressant entre deux rennes plus que puissants avec leurs défenses qui m'auraient facilement fait trembler. Mais ce mec là ne semble pas être autre chose qu'excité par le combat quand il grimpe sur le ring sous les hourra du public avec cette ferveur invraisemblable que peuvent avoir les fans de catch. Le combat est effrayant tellement "The Rock" ne prend pas la peine d'éviter les coups et n'hésite pas à encaisser de plein fouet les charges des deux rennes. Les rounds s'enchaînent à un rythme endiablé sans que quiconque ne se retrouve K.O. et alors que  le combat se termine les deux camps tapent la discute comme si de rien n'était. Finalement, l'un des deux accompagne le voyageur improvisé catcheur vers la sortie et furie reste sur le ring prêt à en découdre alors que le public emballé par le combat précédent à commencé une ovation sans précédent, attisée par les propos des commentateurs.

L'onirique annonce sans aucune honte qu'il nous laisse, à Tornade et moi, le soin de faire sortir Furie de là et qu'il part discuter avec je ne sais qui. Mais pas le temps de m'attarder là dessus. Je tourne la tête vers Tornade qui ne semble plus rien comprendre à ce qu'il se passe. M'approchant de lui en passant une main sur sa crinière pour lui faire baisser la tête à ma hauteur j'essaye de lui parler à l'oreille pour qu'il m'entende par dessus le brouhaha ambiant. Ma question est simple, je souhaite savoir si il y a un truc secret pour calmer Furie. Il pense effectivement que le papouiller derrière l'oreille pourrait bien arriver à faire ce que je veux. Mais il ne voit pas vraiment comment je pourrais l'atteindre vu comme je suis gringalet.

-Merci de te proposer pour m'aider !

Et je lui assène une tape sur l'épaule en lui souriant à pleine dent.

-SI PERSONNE NE VIENT TENTER SA CHANCE NOUS ALLONS REPRENDRE LE COURS DE NOTRE SOIRÉE ÉÉÉÉVÉNEMENT ! C'EST VOTRE DERNIÈRE CHANCE MESDAMES ET MESSIEURS !

Tornade profite de l'animation et fait le spectacle pendant que je contourne ring pour être dans le dos de Furie. Tout en haut de la grande descente par laquelle entrent les catcheur Tornade prend la pose et se place directement comme le prochain adversaire de Furie.

-MESDAMES ET MESSIEURS TOUT CECI EST INCROYABLE, THIS IS AMAZING ! UN NOUVEAU CHALLENGER VIENT DE REMONTER L'ENTRÉE DES ARTISTE ET PREND SON ÉLAN POUR...

-TOUT À FAIT THIERRY MAIS IL ME SEMBLE QUE CE N'EST PAS UN ÉLAN MAIS BIEN UN RENNE !

"BAM" -AIE PUTAIN ! HAaaaaaaaaaaaaaaaa...

-Je disais donc ! LE RENNE PREND SON ÉLAN ET DESCEND LA RAMPE À TOUTE VITESSE POUR BONDIR SUR LE RING ! C'EST FABULEUX CE QUI SE PASSE SOUS NOS YEUX MESDAMES ET MESSIEURS !

Pendant tout se remu ménage et la disparition d'un présentateur salut par un nouvel embrassement du public je grimpe sur la troisième corde en testant son élasticité et je saute sur le dos de Furie quand celui-ci recule pour laisser à Tornade la place de se réceptionner après son saut.

-I-ILS SONT DEUX À SAUTER SUR FURIE, LES RÔLES SONT INVERSÉS PAR RAPPORT AU COMBAT PRÉCÉDENT ! MAIS NOTRE GRAND FAVORIS NE SE LAISSE PAS FAIRE ET C'EST UN VÉRITABLE RODÉO QUI COMMENCE POUR LE CHALLENGER AU NUAGE !

Je me sens valdinguer dans tous les sens alors qu'il saute et balance sa tête à tout va pour me dégager de sur son dos. Tant bien que mal j'ai attrapé ses bois et me maintient en place autant que je le peux. Mes pieds se serrent sur ses flancs et je lâche une main pour la passer derrière son oreille et commencer à le chatouiller aussi doucement que ses balancements me le permettent. Après quelques secondes il se fige.

-MAIS QUE SE PASSE-T-IL ? FURIE C'EST ARRÊTÉ ET NE CHERCHE PLUS À DÉLOGER SON AGRESSEUR.

-Qu'est ce que tu fais mon gars ?

-Je cherche à vous calmer, on a besoin de votre aide.

-FURIE COURS DANS LES CORDES À TOUTES VITESSES ! LE RETOUR VA FAIRE MAL !

Et c'est le cas. Le poid du renne et toute sa vitesse me donne l'impression d'être découpé par les cordes contre lesquelles il nous a envoyé en se tournant de sorte à ce que je sois pris en sandwich entre elles et lui. J'ai le souffle coupé et bien mal au dos quand je lâche prise et tombe au sol.

-FURIE SEMBLE DÉTERMINÉ À EN FINIR RAPIDEMENT ! LE VOYAGEUR N'A MÊME PAS LE TEMPS DE SOUFFLER !  JE CROIS BIEN QU'IL NE PEUT MÊME PLUS LE FAIRE D'AILLEURS ! NOTRE CHAMPION SE DIRIGE VERS LE COIN DU RING POUR PRENDRE DE LA HAUTEUR SUR CE QUI VA LUI SERVIR DE DESCENTE DE LIT ! EEEEETTT IIILL S'ELLANCE ! LE COUPS EST IMPLAQU... MAIS QUE CE PASSE-T-IL ENCORE ! LE TROISIÈME RENNE DE LA SOIRÉE À SOULEVÉ LE ROUQUIN POUR LE METTRE HORS DE PORTÉ ! FURIE  EST TOMBÉ AU SOL ET SEMBLE ÊTRE SONNÉ. LE VOYAGEUR EST SUR PIED ET LE RENNE BLOQUE LES BOIS DE FURIE AU TAPIS ! QUEL RETOURNEMENT DE SITUATION !

En chancelant met pied à terre et me laisse tomber sur la cage thoracique de l'animal pour le bloquer du mieux que je peux. Mais il ne semble pas se débattre très vivement et sont plutôt en train de discuter avec Tornade. L'arbitre s'approche alors que les deux épaules de Furie sont bien collés au sol et il commence son décompte.

-ET VICTOIRE DES CHALLENGERS !!! LE RENNE ET LE VOYAGEUR ONT DÉTRÔNÉ LA BÊTE !

L'arbitre attrapé un sabot et ma main et nous voilà avec Tornade les mains en l'air en signe de victoire à tourner sur nous même pour faire face à tous le public. Puis Furie m'attrape par le cole avec ses bois ou sa mâchoire je ne sais pas et m'envoie directement sur son dos en un mouvement de tête. Les deux rennes s'envolent, Tornade faisant un détour pour aller chercher l'Onirique et nous reppartons une nouvelle fois vers le premier niveau et la place où se situent les lutins. Tout heureux de notre retour ils sautent de joie en nous voyant revenir avec deux rennes avant de s'interroger sur l'absence de l'un d'entre eux, mais il semble que l'ombre et Furie aient des réponses pour eux.

Au final tout est bien qui fini bien, tous les rennes sont arrivés à bon port. On nous a annoncé que deux autres voyageurs avaient ramenés les autres Rennes et que nous allons bientôt être réunis pour peut-être avoir une récompense qui nous prend au nez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 15/11/2016

Habitué
Edward Henry Stevenson
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 40
Honneur: 10
MessageSujet: Re: [Event Noël 2016] Mais où sont les rennes ? (Lyun/Edward/Nassib/Tommy) Lun 19 Déc 2016 - 19:28


C'est dans un brouhaha d'une intensité remarquable que L'Onirique marche nonchalamment vers l'homme à forte carrure tandis que ses compagnons de voyage sont laissés avec pour objectif de récupérer Furie. Rapidement, l'attention des spectateurs change du groupe des trois à Furie dans la cage.
Mh. Autant d'abrutis en un seul endroit. Impressionnant.

« TOUT À FAIT THIERRY MAIS IL ME SEMBLE QUE CE N'EST PAS UN ÉLAN MAIS BIEN UN RENNE ! »

Un regard curieux mais assez sévère accueille le monstre.
« J'peux vous aider ?
_Ouais. J'aimerais savoir qui vous êtes et en quoi vous êtes associé au renne et au catcheur qui viennent de partir.
_Pourquoi ? Vous êtes de la police ? Il enchaîne avec un petit ricanement et un petit son électronique sort de la machine qu'il utilise.
BIP.
_Non, répondit l'Onirique, parfaitement stoïque. J'ai pour mission de récupérer les rennes et les ramener où ils devraient être. Et il se trouve que l'un d'entre eux s'est barré avec un inconnu juste après vous avoir parlé. Disons que je suis juste... Curieux. »
BIP.
Une étincelle vibre dans les yeux de l'Oni.
« Qu'est-ce qu'il me dit que vous êtes pas un tueur ou je-n'sais-quoi ?
_Rien. Mais vous pensez vraiment que ce gamin là-bas est un tueur ? Et pourquoi serais-je accompagné par l'un des rennes si c'était le cas ? »

Daniel jette un coup d’œil sur le ring pour valider les dires de l'inconnu. Le jeune homme prend son élan et, avec un rebond sur la troisième corde, s'envole et atterrit sur le dos de Furie. Il à l'air à la fois effrayé et galvanisé par l'adrénaline. Le deuxième renne les contourne pour se retrouver dans leurs dos.

« M'ouais. Ça m'as l'air-- I-ILS SONT DEUX À SAUTER SUR FURIE, LES RÔLES SONT INVERSÉS PAR RAPPORT AU COMBAT PRÉCÉDENT ! MAIS NOTRE GRAND FAVORIS NE SE LAISSE PAS FAIRE ET C'EST UN VÉRITABLE RODÉO QUI COMMENCE POUR LE CHALLENGER AU NUAGE ! Je disais, m'ouais, ça m'as l'air de tenir la route. Moi c'est Daniel, au fait. »
BIP.

Sur ce, Daniel raconte toute l'histoire - ou du moins ce qu'il savait. Le combat se termina rapidement par un pinfall et ils s'envolèrent tous hors de cet endroit d'enfer. Le calme retomba d'un coup, les rennes valsant avec les courants aériens d'un froid maintenant mordant. Il était enfin temps d'en finir avec cette histoire, et de récupérer ce pourquoi il avait accepté. Rien n'est gratuit dans ce monde, après tout.

____________________________________________________

Dans un sursaut, Edward Henry Stevenson se réveille, sueur au front. Dehors, le vent soufflait sa douce mélodie glaciale. Quelques flocons de neige tombaient du ciel, dessinant d'imposante ombres sur le mur de la chambre de l'enfant. Quel étrange rêve... Quel étrange rêve. Quel étrange... Rêve ?
Quel rêve ?
Il se lève, les jambes tremblantes sans raison apparente, et se dirige vers sa salle de bain. Le silence bat en retraite face au bruit de l'eau coulant du robinet et s'écrasant contre la porcelaine blanche.

Eddie se passe de l'eau sur le visage.

Dans le miroir lui faisait face son reflet : un garçon de douze ans aux cheveux marrons, habillé d'un pyjama bleu. Sur son visage d'une pâleur terrorisante se marquait un air effrayé et aux yeux cernés.

Eddie se passe de l'eau sur le visage.

Son reflet semblait s'améliorer. Il reprenait des couleurs, et la sueur avec laissé place à de l'eau fraîche. Les tremblements perdaient en puissance à chaque seconde sonnée par le mécanisme de l'horloge.

Eddie se passe de l'eau sur le visage.

Il avait maintenant un air satisfait, bien que sombre. Ses yeux brillaient d'une flamme blanche, et un sourire se dessinait doucement sur son visage. Doucement, il s’agrandit, déformant le visage au point de la caricature. Doucement, il s’allongeait, semblant ne jamais pouvoir ou vouloir s'arrêter. Doucement, ses cheveux noirs aux pointes psychédéliques dansaient dans l'air stagnant de la pièce.

Hey boyo. La trêve est finie, héhé.

Tombant au sol, le tremblement du pauvre garçon avait repris de plus belle. Son teint de sa pâleur et son visage de sa sueur.
La trêve était belle et bien terminée. Et cette fois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Event Noël 2016] Mais où sont les rennes ? (Lyun/Edward/Nassib/Tommy)
Revenir en haut Aller en bas

[Event Noël 2016] Mais où sont les rennes ? (Lyun/Edward/Nassib/Tommy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2 :: Gastropolis-