Haut
Bas

Partagez

[Quête] Guerre !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lucien Sandman
Surnom : Le Chaos
Messages : 267
Date d'inscription : 24/08/2010

Maraudeur des rêves
Lucien Sandman
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 180
Renommée: 1132
Honneur: -260
MessageSujet: [Quête] Guerre ! [Quête] Guerre ! EmptyDim 5 Sep 2010 - 16:29
Les plaines était un royaumes des plus paisibles. Dans la zone 1 il était déjà rare de voir le moindre signe réel d'hostilité de la part du royaume lui-même. Bien sûr, certains voyageurs s'amusaient à y causer du mal et à se battre ou encore à tout détruire sur leur passage. Mais la plupart du temps, la zone 1 était isolée de toute l'agitations cruelle et violente de Dreamland. Elle était tellement insignifiante pour tout le monde que même les tous puissants seigneurs cauchemars ne s'y intéressait guère. Les voyageur les plus influent n'y venaient plus et laisser cette partie du monde aux jeunes premiers de la ligue baby. Ceux qui n'étaient pas encore assez puissant pour faire le moindre mal songeait-on. Cette croyance était hélas erronée car il arrivait toujours que quelques fous se trouve être assez fou pour y causer du tort. En ces plaines paisibles où gambadaient de sublimes cheveux et licornes, accompagnant les rêveurs, la nuit s'annonçait agitée. Deux jeunes voyageurs trouvant ce monde un peu trop paisible à leur goût - et là dessus Lucien ne pouvait que les comprendre - décidèrent d'y semer la panique en y installant une aura de mort et de meurtre. Les rêveurs et les quadrupèdes hippiques qui jouaient avec eux ne se doutaient pas encore du terrible qui allait perturber ce monde idyllique. Deux invocateurs canins s'étaient lancés dans l'idée de leur déclarer la guerre. Peut-être projetaient-ils de devenir les maîtres de ce royaume. Mais si cette attaque avait de quoi instaurer la panique ici bas, les deux voyageurs qui s'étaient portés volontaires pour tenter de les arrêter avait pour simple motivation celle de goûter aux joies du combats et du meurtres eux-mêmes. Peut-être que leurs desseins à eux seraient d'autant plus funeste.

Le premier des chiens attaqua un licorne isolée qui broutait paisiblement dans son coin. Surgissant des hautes herbes à la dernière minute, plus félin que canin dans sa démarche, il avait sauté au cou de la créature des rêves et y avait apposé sa mâchoire mortelle. Dans un hennissement déchirant, la bête s'écroula et agonisa. Alerté par les cris de la bête, quelques chevaux se retournèrent vers la pauvre victime et découvrir l'effroyable spectacle. Le chien était noir, aux yeux de rubis, les dents acérés et l'air mauvais. Le sang coulait à ses pattes. Derrière lui, deux voyageurs ricanaient avec méchanceté. Ils regardaient avec beaucoup de plaisir leur futurs victime. Ce royaume était sans défense, pas la moindre garde pour le protéger. Personne ne pensait à attaquer un royaume aussi insignifiant. Seules les cornes des licornes semblaient s'opposer au mal qui menaçait les plaines...

Pourtant, à quelques pas de là, au sommet d'une colline, un étrange silhouette regardait la scène avec distance. Il était vêtu de façon incompréhensible. Une chemise verte de style XVIIème, un manteau de cuir de type loubard et un pantalon patte d'éléphant blanc parsemé d'étoiles dorées. Une multitude de chaînettes et de ceinture étaient attachées çà et là sur son attirail. Ses cheveux roux en bataille volaient au vent. Posé sur son épaule un marteau faisant la moitié de sa propre taille. Il regardait la scène avec amusement. Pourtant, alors qu'une meute de trois chiens attaquaient le royaume, il ne faisait rien. Il voulait attendre son camarade de jeu. De plus, ce spectacle n'était pas si déplaisant après tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Nora Cthullad
Messages : 151
Date d'inscription : 04/05/2010
Age du personnage : 28

Habitué
Nora Cthullad
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 35
Renommée: 135
Honneur: 40
MessageSujet: Re: [Quête] Guerre ! [Quête] Guerre ! EmptyMar 7 Sep 2010 - 18:56
[Évidement tout ceci se passe après le tournoi.]

Nora, après sa courte excursion en zone 2 pour le tournoi des voyageurs étaient de retour en zone 1. A vrai dire, il n’avait jamais eu l’envie de s’éterniser en zone 2 on l’avait prévenu que celle-ci était plus dangereuse que la zone 1 et il n’était déjà pas assez fort pour se débrouiller habilement en Zone 1... De plus sa carte ne concernant que la zone 1 de Dreamland il était dangereux a ses yeux de s’aventurer en terre inconnue, certes des comédiens le faisaient a la télé, mais Nora lui ne tenait pas a réellement risquer sa vie. Au contraire même plus longtemps elle durerait meixu ce serait.
C’est pour cette raison par ailleurs qu’il avait répondu favorablement a la demande de M. Sandman. celui-ci l’avait croisé quelques jours plus tôt et lui avait proposer de s’occuper de quelques voyageurs dont les manies étaient un peu trop rustre et brutale. Depuis peu Nora trouvait ces façons de faire inacceptable, non pas parce que semer le chaos et la discorde dans Dreamland lui était insupportable,au contraire même de plus en plus l’idée de se plonger corps et âmes dans la folie le lancinant depuis peu l’attiré, cependant ces voyageurs canins dégoûtait le marionnettiste en raison de leur massacre purs et durs. Ou était donc la poésie dans leurs actes ? Ils étaient plus proche de la petite frappe dont le noms resterait a jamais inconnu, que des génies maléfique qui a jamais ferait trembler les gens rien qu’a l’évocation de leurs noms.
Nora serait de cela, il marquerait son nom dans l’histoire a l’aide du sang et des cendres, mais pour commencer son périple il allait débarrasser Dreamland de ces prétendus « méchants » qu’ils l’acclament en héros pendant un temps, qu’ils le remercie de leur avoir évité ce cauchemar avant qu’il ne leur montre la véritable signification de ce mot.
Le marionnettiste emmitouflé dans son long manteau rouge observé la scène en contrebas. Il était discrètement arrivé dans le dos de Lucien qui depuis un moment déjà observé les voyageurs en train de semer la pagaille. Son nouveau compagnon d’arme, aussi temporaire soit il, plaisait déjà a Nora, celui-ci n’était pas un amoureux de la justice un de ces idiots faisant le bien parce que c’était ce que l’on attendait d’eux. Au contraire il observait la scène depuis un moment il aurait pu intervenir depuis longtemps et au moins ralentir leur progression le temps que Nora arrive, mais non, il les regardait massacrer tout. Peur ou véritable amour du chaos ? Nora se posait la question. Décidant d’enfin montrer sa présence a son compagnon, Nora s’éclaircit quelque peu la gorge avant de prendre la parole.


« Bien le bonjour M. Sandman, vous êtes en avance non ? Ou serais je en retard ? »

En effet, depuis qu’il était prisonnier Nora avait de gros problème avec l’heure, trouver une montre serait peut être une bonne idée. Une montre a même de lui donner heure et date serait d’ailleurs le mieux pour lui.
Désignant du menton les deux voyageurs canins en bas il prit a nouveau la parole.


« Alors, votre problème, c’est eux ? Il y a un invocateur a ce que je vois… Qu’est l’autre ? Un morpheur ? Je ne vois pas très bien d’ici a vrai dire… Je vous propose de discuter après avoir fait ce que nous avons a faire, nous aurons tout notre temps et de toute façon je préférerais que vous ne vous réveilliez pas en plein combat, votre temps est compté non ? »

Sans attendre de véritable réponse de la part de Lucien, Nora commença a descendre tranquillement vers les deux voyageurs en contre bas, tel un ange sinistre s’en venant prendre les âmes promises. Les deux pauvres être avait intérêt a bien savourer leur quelques derniers instants dans Dreamland car Nora ne laisserait rien d’eux… Tout juste un motte de terre dissimulant leurs corps.


[Le second est bel et bien un Morpheur si ça ne te dérange pas, pour faire un peu de diversité ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Lucien Sandman
Surnom : Le Chaos
Messages : 267
Date d'inscription : 24/08/2010

Maraudeur des rêves
Lucien Sandman
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 180
Renommée: 1132
Honneur: -260
MessageSujet: Re: [Quête] Guerre ! [Quête] Guerre ! EmptyLun 13 Sep 2010 - 21:08
Son camarade de jeu arriva enfin. En contre bas, le massacre avait commencé. Sans la moindre défense, ce royaume était à la merci de ces deux voyageurs canins. Et puisque leur sauveur restait immobile au sommet d'une colline, observant avec un léger sourire la scène, il semblait qu'ils étaient perdus. Lorsque les chevaux et licornes comprirent qu'il n'avaient pas d'espoir contre ces deux énergumènes, il commencèrent à fuir en tout sens. Les chiens de l'invocateurs, au nombre de trois, les chassaient comme des chiens de berger rabattaient un troupeau. La panique et la mort régnaient, en un sens, Lucien respectait le choix de ses deux futurs adversaires. Pourtant, il les exécrait aussi pour une simple raison, ils avaient choisis une proie trop facile ! Non, c'était trop évident d'attaquer un royaume sans défense. Son plan à lui était bien meilleur. Nora, son camarade, le salua amicalement se demandant s'il était en retard ou si c'était Lucien qui était en avance. La vérité était que selon les goût du Marteau, il arrivait pile au bon moment. Au moment où l'on avait vraiment besoin d'eux. Puis, il s'inquiéta du fait que Lucien puisse se réveiller en plein combat. Aucune chance ! Il avait pris des somnifères pour rester longuement dans le monde des rêves qu'il chérissait tant. Puis, il commença à descendre vers les deux assaillants du royaume.

Lucien sourit à sa remarque puis, il s'élança au petit trot pour le rattraper. Une fois à sa hauteur, il se mit à son rythme, marteau toujours sur l'épaule.


"Vous n'êtes point en retard messire Nora." affirma Lucien avec un sourire plein d'excitation. "A la vérité, vous arrivez juste à point. A présent que nos amis ont réellement instauré la peur, nous pouvons redonner un grand espoir aux habitants de ce monde. La suite n'en sera que beaucoup plus drôle. Allons donc chasser ces chiens !"

Puis, il s'élança, brandissant son marteau, qui n'avait toujours pas changé de taille, dans les mains. Sur ses lèvres, un visage plein amour pour la violence, qui jouissait déjà d'extase pour les coups à venir. Il n'hurla pas le moindre cri de guerre et se contenta de courir à travers l'herbe verte, la folie dans les yeux, avide de mettre un véritable chaos dans cette scène. Agir de la façon dont on s'y attend le moins. C'était là son mort d'ordre. Foncer dans le tas contre un ennemi dont il ne connaissait pas la force faisait certainement partie de ses plus brillantes idées pour le moment.

Une chien qui pourchassait un cheval au galop le repéra. Le cheval, à cet instant, glissa et chuta sur le sol, juste entre son poursuivant et son "sauveur". Le chien ne changea pas sa course, mais trouva en Lucien une cible plus alléchante. Lucien se précipita à la rencontre de ce fameux chien. AU moment crucial, le chien bondit gueule ouverte, vers son ennemi, ses crocs étaient fait d'acier et Lucien amorça un coup alourdissant soudain son arme. Le marteau s'abattit mais manqua sa cible qui avait détourné son saut, prévoyant le mal qu'on lui réservait. La lourde tête de l'outil s'abattit sur la croupe du pauvre cheval, l'os de sa patte se brisant sous le choc.


"Abruti ! Tu viens de me niquer l'arrière tr..."


"La ferme canasson ou je t'écrase le crâne." coupa Lucien cherchant le chien du regard.

Le chien qui s'était retourné vers eux regarda son adversaire avec circonspection. Il ne s'attendait pas du tout à combattre quelqu'un comme ça. Ce qui permit à Sandman de prendre à nouveau l'initiative. Il se précipita vers le chien, brandissant de nouveau son marteau au dessus de sa tête.


"Viens ici, sale bête !" cria-t-il.

Le chien n'hésita pas une seule seconde, il esquiva le coup de marteau et tenta d'échapper aux suivant. Lucien levait et abaissait son marteau aussi rapidement qu'il le pouvait et en y mettant toute la force possible. Il avait d'ailleurs alléger son arme pour ce ferme. La comparaison avec un looney tunes poursuivant éternellement un autre looney tunes avec un marteau n'était pas loin d'être fausse. Lucien jubilait réellement, manquant trois fois de frapper des rêveurs ou des créatures des rêves qui se trouvaient sur son chemin.


"Allez Nora ! Ne reste pas sur le banc de touche ! Amuse-toi un peu !"

[Ok pour la chrono, ok pour le voyageur^^ Yiiiiha ! We're gonna have fun !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Nora Cthullad
Messages : 151
Date d'inscription : 04/05/2010
Age du personnage : 28

Habitué
Nora Cthullad
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 35
Renommée: 135
Honneur: 40
MessageSujet: Re: [Quête] Guerre ! [Quête] Guerre ! EmptyMer 15 Sep 2010 - 12:39
Lucien Sandman était le manque de classe a l’état pur. Violent, malhabile avec son marteau, prônant la destruction et la mort. Cependant Nora devait le reconnaître, sous ses airs violent et destructeur, l’homme était un vrai virtuose avec son art. Si tentez que la destruction soit un art. Le chaos qu’engendrez l’homme était parfait, se donnant l’air d’un sauveur il attaquait aussi bien les méchants qu’il ne détruisait et manquez de tuer les gentils et le royaume. Un virtuose, oui c’était décidément un artiste peignant une toile chaotique sous les yeux de Nora. Malgré toute la rancœur et le dégoût que Nora éprouvait pour les deux voyageurs canins, Lucien, qui après tout agissait de la même manière qu’eux avec un grand manque d’élégance, jouissait d’une meilleure opinion de la part du marionnettiste.
S’arrêtant entre deux coup de marteau massacreur, le compagnon de Nora l’invita a se joindre au massacre-sauvetage, qui avait lieu. En effet si Sandman s’était jeté a corps perdu dans la mêlée, Nora lui n’avait pas accéléré le moins du monde, il descendait toujours tranquillement vers les deux voyageurs canins, il n’était après tout pas pressé, il avait du temps diront nous. Et puis pendant ce temps il analysait la situation, Les deux voyageurs n’étaient pas séparé encore, les invocations faisait tout le travail et le Morpheur restait en retrait. L’invocateur était le seul vraiment actif, déjà trois chiens invoqué, jusqu’à combien pouvait il aller ? La question n’était pas vraiment importante, de toute façon Lucien s’étant déjà lancé dans une chasse a l’invocation, ce serait lui qui se chargerait de l’invocateur. Tant mieux, Nora préférait les Morpheurs, il avait meilleure idée de comment les affronter. Il se souvenait parfaitement de son combat contre Tibzy, même si celui-ci était le Morpheur d’un élément, le métal, et que son présent adversaire lui était un Morpheur animal, la différence ne devait pas être bien grande. Et puis les coups ferait sans doute moins mal.
L’invocateur et le Morpheur était a présent totalement fasciné par l’apparition de Lucien, ils ne devaient pas avoir souvent vu d’autres voyageurs osant les défier. Ou du moins d’autres voyageurs semer le chaos sous couvert de défendre le royaume attaqués… Bref en tout cas Lucien et sa brutale apparition semblait semer le trouble dans leurs petites tête.

*
Bien bien, un point pour lui, a moi d’entrer en scène maintenant…*

Nora s’approcha doucement des voyageurs, il était encore a bonne distance d’eux et suffisamment discret pour ne pas avoir été repéré. Il devait isoler les deux adversaires, les éloignés l’un de l’autre. Il posa ses deux mains au sol et invoqua deux poupées de terre et de roche, toute deux mesurant un mètre chacune. L’une des poupées se saisit de Nora pendant que la seconde se précipitait vers le Morpheur. Une fois a portée de celui-ci elle l’agrippa a son tour et s’éloigna au pas de course de l’invocateur. Nora suivait le même chemin dans les bras de l’autre golem.
Ils s’arrêtèrent tout deux a une bonne centaines de mètres de l’invocateur, Nora avait mal, son golem l’avait plus trimballé n’importe comment que porté, moins grand que lui il avait fait ça en le levant au dessus de sa tête et en courant dans tout les sens. La roche entaillant sa taille n’avait pas été pour plaire au jeune marionnettiste, il avait même faillit arrêter le mouvement, mais s’éloigner de l’invocateur était trop important.
Une fois a nouveau a terre et le second golem, celui portant le Morpheur, écroulé, libérant au passage l’adversaire de Nora, celui-ci étudia la scène. Cette fois ci pas de terrain favorable, pas de bois, juste de la terre et des rochers en veux tu en voilà.
Le Morpheur jaugea du regard Nora avant de prendre la parole.


« Wesh, t’es qui toi ? Zyva ça va pas dans ta tête ou quoi ? Tu sais pas qui je suis ? »

Mon dieu, un wesh, pauvre Nora, lui qui détestait la bêtise humaine il était là devant ce qu’elle avait pu engendrer de plus atroce. Regardant autour de lui Nora chercha d’un regard larmoyant ou se trouvait Lucien. Si celui-ci arrivait a capter le regard de l’insensible marionnettiste a ce moment précis il y aurait lu toute la misère du monde et surtout cette grande question qu’on se pose tous un jour ou l’autre :

Pourquoi moi ?

« Non tu as raison on ne se connaît pas, sinon y a bien longtemps que tu ne serais plus de ce monde…
-Wesh d’où que tu me cause ? T’es avec l’autre malade c’est ça ?
-L’autre malade… Ha Lucien ! Oui c’est tout a fait ça, je suis avec cet artiste… Enfin avec.. Ne donne pas mauvais sens a mes propos hein, on est juste collègue pour cette nuit…
- Wesh mec… T’es gai ? »

C’était le mot de trop, Nora n’avait rien contre les homosexuel, mais il savait que dans la bouche d’un être comme celui qu’il avait en face de lui, c’était l’une des pires insultes qu’ils puissent essuyer.

« Non, pas du tout, par contre je suis ton pire cauchemar ! »

Nora posa a nouveaux ses deux mains au sol pour invoquer a nouveau deux golem de terre. Puis a voix haute et forte pour que même au milieu du vacarme qu’il provoquait Lucien l’entendent il déclara.

« Sandman, je prends le Morpheur ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Lucien Sandman
Surnom : Le Chaos
Messages : 267
Date d'inscription : 24/08/2010

Maraudeur des rêves
Lucien Sandman
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 180
Renommée: 1132
Honneur: -260
MessageSujet: Re: [Quête] Guerre ! [Quête] Guerre ! EmptyLun 27 Sep 2010 - 23:33
Que Nora s'occupe du Morpheur et lui de l'Invocateur ? Voilà un programme très intéressant. Cela faisait plus de monde à tuer pour lui donc. Lucien s'en réjouissait d'avance, mais pour lors, sa préoccupation devait être de s'occuper du chien à la mâchoire d'acier qui menaçait ces pauvres innocents du royaume des plaines sans défenses et plus accessoirement, sa propre personne. Alors que Nora attirait son concurrent dans ses propres pièges, l'Invocateur s'était intéressait à son nouvel ennemi, poursuivant son invocation avec un immense marteau, frappant le sol régulièrement. Son invocation était en mauvaise posture face au fou qui le poursuivait un sourire dément sur les lèvres. Ses assauts répétitifs avaient de quoi effrayer la pauvre bête qui finalement, ne comprenait plus pourquoi elle était là et se contentait de fuir sans autre volonté que de sauver sa peau à présent. Les créatures de Dreamland, chevaux et licornes dotées de paroles regardaient avec de grands yeux étonnés le fou faire son oeuvre. Il avait écrasé le bassin de l'un de leur camarade mais été le seul à les protéger contre les terribles monstres canins. L'invocateur rassembla d'abord ses deux autres invocations, cherchant le plus rapidement possible une solution. A cet instant précis, le chien poursuivit trouva qu'il s'agissait d'une bonne idée que d'aller se perdre dans les pattes des équidés pour échapper à son agresseur. Cela provoqua une panique monstrueuse parmi tout ceux qui étaient encore présent dans la plaine. La confusion était telle que Lucien perdit de vue sa cible. La rage s'empara alors de lui, on venait de le priver de sa proie, c'était insupportable.

"Dégagez ! Dégagez !" vociféra-t-il plein de colère.

Hélas, le marasme des pattes et des corps qui se mouvait devant lui était comme un écran de fumée l'empêchant de retrouver sa cible. Or, il était primordial pour lui qu'il attrape cette satané bête. Alors, ces chevaux et autres créatures dreamlandesques des plaines lui faisaient obstacle. Un obstacle se devait d'être éliminé. Le voyageur du chaos, les yeux rouges de colère, grogna et pesta avant de brandir son arme et, dans un hurlement de frapper le premier équidé venu avec force. Il en détruisit la colonne vertébrale et le laissa s'écrouler lourdement sur le sol, avant de lui briser le crâne. Puis, ne voyant toujours pas sa victime, il s'en prit à un second cheval qui avait le malheur de se trouver sur son chemin. Et plus il se débarrassait des encombrants, plus la confusion était grande. De son côté l'invocateur avait rassemblé ses deux chiens pour attaquer la foule et tenter de se frayer un chemin vers son autre invocation qui, fuyant toujours le marteau occupait une autre partie de la foule qui ne savait plus comment fuir, piégée entre un chien aux dents d'acier, un fou avec un marteau et un voyageur cauchemar et ses deux invocations. Le chaos était parfait et Lucien commençait à réellement apprécier cette nuitée.

C'est alors qu'il le vit, le gros chien noir tenter de se frayer un chemin dans le chaos ambiant. Alors, l'excitation s'empara du voyageur au marteau qui se mit en tête de tracer une ligne droite jusqu'à sa cible. Il fonça en hurlant toute sa joie et son bonheur de le trouver enfin. Courant en ligne droite il écarta les équidés à grand coup de marteau en blessant quelques uns de plus alors qu'une bonne dizaines gisaient déjà sur l'herbe verte, par sa main ou celle de ses ennemis. Dans son esprit, ils n'étaient plus rien d'autre que des encombrants sur une autoroute qui menait droit à la jouissance absolue. Le chien, trop tétanisé pour réagir correctement, fut comme paralysé par la vision qu'il avait vu. Lucien finit par arriver sur lui et avant qu'il ne put s'échapper en jappant, le marteau s'abattit sur sa mâchoire, détruisant celle-ci d'un seul coup. Bien que rendu inopérant, son agresseur récidiva et lui cassa la queue, puis une patte et finalement les côtes. Lucien, essoufflé regarda l'oeuvre accomplie. L'invocation était complètement brisée, agonisante sur l'herbe verte et tout autour de lui, un sourire de satisfaction s'afficha sur son visage.


"Aaaah, en voilà un qui n'embêtera plus ces pauvres créatures innocentes..." déclara-t-il dans un soupir.

Il se demanda comment Nora se débrouillait avec son morpheur, s'il parvenait lui aussi à s'amuser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Nora Cthullad
Messages : 151
Date d'inscription : 04/05/2010
Age du personnage : 28

Habitué
Nora Cthullad
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 35
Renommée: 135
Honneur: 40
MessageSujet: Re: [Quête] Guerre ! [Quête] Guerre ! EmptyDim 3 Oct 2010 - 19:41
Bien que lui-même face a son adversaire attitré, Nora n’avait nulle envie de s’y attaquer tout de suite, si bien que même si le Morpheur canin était là prêt de lui, toute l’attention du manieur était tournée vers Lucien. Comme on l’a tous compris, il appréciait le jeune homme, et lui totalement perdu dans ce monde onirique qu’était Dreamland, voyait en Lucien un potentiel futur allié, voir même ami. Si il pouvait encore considérer un jour un humain comme un ami.
Pour le moment le jeune homme savait se débrouiller, il assénait ses coups de marteau avec une désinvolture des plus totale, les adversaires, pour le moment principalement une invocation, le fuyaient comme s’il était la peste et vu les ravages qu’il faisait parmi les spectateurs de la scènes sans doute l’idée n’était elles pas loin de la réalité. Il frappait et a chacun de ses coups les dégâts apparaissait, son art de la destruction semblant suivre une courbe exponentielle dans l’intensité des dégâts. Chaque fois que ses bras s’abaissaient le sol trembler les cheveux s’écartaient et pour les moins rapide, se brisaient. Le jeune homme évoquait a Nora Abaddon, démon de la destruction de l’Apocalypse, un être parfait, ou peu s’en fallait, la douleur de se l’environnant ne semblait pas le chagriner lui ne faisait que leur hurler de s’écarter au lieu de se plaindre. Vraiment, Nora aimait ce jeune homme, même si après ça il serait difficile de se faire passer pour un sauveur.
Alors qu’il était absorbé par le combat de Lucien, l’adversaire de Nora se rappela soudain a celui-ci en lui décochant un puissant coup a la mâchoire, envoyant le manieur valser au loin. Le coup surpris Nora plus qu’il ne lui fit de dégâts après tout il avait subit des coups bien plus forts auparavant et ce coup de poing n’avait même pas été porté en se servant de son pouvoir, même si un poing canin ne devait pas faire très mal non plus.
Le manieur se releva, son adversaire semblait fier de son effet un petit sourire fendait a présent son visage et son poing toujours tendu présentait a présent un seul doigt tendu. L’effet aurait pu être classe, si l’adversaire en question ne se la jouait pas trop, la classe doit être naturelle ou bien dosée là s’en était écoeurant. Nora fit craquer ses doigts et se présenta bien droit face au morpheur, jamais il ne perdrait face a un tel individu. Son adversaire était l’exemple type de la racaille a qui la vie n’avait pas fait de cadeau et qui a cause de son attitude ne devait rien attendre d’elle. Grand, c’était la seule chose que l’on pouvait dire de lui. Pour le reste définir son apparence était impossible. Il était emmitouflé dans des vêtements sans queue ni tête, un baggy large empêchait de savoir si ses jambes était longues ou petites. Un sweet a capuche flottait autour de lui l’enrobant dans une épaisse couche de tissu. Son visage était celui d’un homme d’une quinzaine d’année, un gosse donc…

« Bien monsieur le rappeur si nous entamions notre affrontement ? Pas besoin de faire vos effets de style ils ne feront que vous encombrer… »

Comme a son habitude Nora posa ses deux mains au sol et cette fois ci lorsqu’il les releva ce en furent pas deux golems de terre basique qui en sortirent mais la poupée qu’il pouvait le plus parfaitement créer.


« Chucky ! »

Chucky n’étais pas une affreuse poupée tueuse. Enfin si elle tuait, ou du moins était faite pour ça, mais c’était avant tout le modèle le plus étudiés du répertoire de Nora, la poupée avait été créée pour des mouvements fluides, rapides, précis et pour pouvoir porter des objets pour s’en servir d’armes. C’était presque une autre personne, mais une personne d’un mètre. A vrai dire Nora ne pensez pas que juste Chucky suffirait pour gagner face a un tel adversaire la puissance écrasante d’un Rock serait plus parlante, mais c’était là une façon pour lui de tester son adversaire.


« Wesh mec on t’as fait quoi ? Notre gueule te reviens pas ou quoi ? »

Le wesh qui faisait face a Nora avait accompagnait de grand mouvement de bras, les mains placé en « W », marque de la West Coast, ou Wesh Coast, pour ce que Nora en savait. Le résultat était assez comique et donné en tout et pour tout un adversaire se sentant tel une victime. Si il n’aimait déjà pas la façon de faire de Nora, que penserait il de la suite ? Enfin il avait raison sur un point il lui devait une légère explications.


« Ce que j’ai contre vous, a vrai dire pas grand-chose, jusque là je ne vous connaissez pas et aurais pu rester ainsi un certain temps. Mais tout en toi m’insupporte. Et je ne parle pas de ta stupidité apparente, les con ont aussi le droit de vivre… Cependant tu détruis et tue, tu y prends du plaisir, tu te dis méchant et fait ça sans aucune classe… Il n’y a que du vide derrière tes actes, comprends tu ? »

L’adversaire de Nora prit soudain un air choqué, comment le marionnettiste pouvait il oser critiquer ses actes a Dreamland nous étions tous libres de faire ce que bon nous semblait non ?


« Wesh t’ose me dire ça et regarde ton pote, il fait pas mieux que nous !
-J’avoues que je partage un peu ton opinion, enfin partageait, les dernières minutes m’ont montrés mon erreur. Il provoque le chaos voilà son ambition, même si elle est par moment inconsciente il se complait a voir l’ordre se retrouver désordonné… Et ne fait pas le mal pour la mal regarde en réalité il souhaite aider ces gens… chevaux… Enfin tu m’as demandé une explication, tu l’as eue, que tu l’approuves ou non, ça reviens au même… »

Sans attendre d’autre mot de Nora, comprenant que la discussion était close et qu’il était l’heure du combat, le morpheur canin laissa libre cours a sa fureur et se transforma. Nora s’attendait a se retrouver face a un homme mi humain, mi loup. Pour le coup il fut déçu son adversaire ne représentais aucun intérêt combatif, comment éprouver a nouveau ses pouvoirs face a « ça » ? Depuis son combat contre Tibzy et Nodox ou le surplus d’utilisation de son pouvoir l’avait rendu malade il cherchait a éprouver encore et encore cette état pour sans cesse le retarder. Mais là plutôt que le lycan auquel il s’attendait, il se retrouvait face a un morpheur mi homme, milou…
Un épais duvet blanc recouvrait a présent son visage, son nez avait été transformait en une sorte de truffe blanche et deux petites pointes dépassait du haut de son crâne, sans doute les oreilles de sa nouvelle forme. Cependant a part sa tête rien n’avait changé son corps avait toujours les mêmes proportions ses mains la même forme.
Sans doute son nouveau pouvoir n’augmentait il en aucun cas sa force ou ne lui donnait il de nouvelles armes. En gros il avait sans doute hérité de l’un des pouvoirs les plus inutile de Dreamland.
L’homme chien chargea, Chucky se mit en position défensive, c’était le second avantage de Chucky, plus maniable et légère que le reste des marionnette de Nora, elle avait la particularité de pouvoir faire des mouvements d’une incroyable complexité, notamment des mouvements d’arts martiaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Lucien Sandman
Surnom : Le Chaos
Messages : 267
Date d'inscription : 24/08/2010

Maraudeur des rêves
Lucien Sandman
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 180
Renommée: 1132
Honneur: -260
MessageSujet: Re: [Quête] Guerre ! [Quête] Guerre ! EmptyLun 8 Nov 2010 - 19:23
(HRP : je suis extrêment confus pour ce retard impardonnable et j'espère que tu ne m'en tiendras pas rigueur, bien que je ne mérite que le fouet. J'expliquerais seulement ce retard par la conjonction de diverses occupations qui m'ont empêché, ces derniers temps de pouvoir exercer mon loisir du Rp comme je l'entendais et ne m'ont permis que quelques posts que j'ai consacré au tournoi qui exigeait des réponses rapides.
Je tenais aussi à signaler que le "mi homme, milou" était purement génial et que j'en ris encore Smile /HRP)

Alors que Nora dissertait avec le morpheur sur la justification plus ou moins probable des réelles intentions du voyageur au marteau, ce dernier était déterminé à poursuivre son oeuvre. Il lui restait deux chiens invoqués à tuer, et le voyageur lui même. Tout autour de lui, la cohue régnait toujours et Lucien jubilait toujours de ce merveilleux spectacle. Pourtant, une telle agitation l'empêchait d'y voir clairement et de repérer ses adversaires. Cela n'était pas tellement pour lui plaire et, bien qu'il eut éprouvé un immense soulagement en voyant le cadavre à la mâchoire d'acier qui gisait à ses pieds. Il sentit la folie destructrice s'emparer à nouveau de lui. Persuadé qu'il lui faudrait encore une fois se tailler un chemin dans le chaos qui l'entourait, à coup de marteau, il s'apprêta à brandir son arme une nouvelle fois. C'est alors qu'il eut une illumination brillante, une idée comme on n'en avait que peu dans une journée, un éclair de génie. Allégeant son Marteau de façon à pouvoir le porter plus facilement, il repéra un bel étalon avec une corne recourbée sur le front, qui lui plut tout à fait avec son atroce pelage violet à paillette. Il se précipita sur lui aussi vite qu'il le pu. L'équidé ne l'avait pas remarqué, trop occupé à éviter ses camarades qui courraient dans tous les sens. Pris par son élan il sauta et atterrit sur la croupe de la licorne qui effectua une ruade sous la surprise. Lucien se maintint cependant sur son dos en s'agrippant à l'encolure et en serrant les flanc de l'animal.

"Mais ? Dégage !" s'indigna la pauvre créature montée contre son gré.


"Ferme ton clapet valeureux destrier !" déclara le contrôleur du chaos sur le ton qu'avait un brave paladin selon lui, usant à merveille d'une contradiction terrible dans son vocabulaire. "Fais ce que je te dis ou je t'arrache les pattes !"

Cette dernière injonction finit par convaincre le pauvre destrier qui se demanda bien pourquoi diable était-ce lui qui se trouvait dans cette situation et non pas l'un des cents camarades qui caracolaient autour de lui. Lucien à dominant à présent toute la scène, pu apprécier d'autant plus le bordel qu'il avait créé. Un sourire de satisfaction intense de plaqua sur ses lèvres, il était si heureux qu'il se serait déchiré les joue à sourire ainsi. Nora était un peu plus loin et animait des marionnettes pour combattre son ennemi. Il s'en sortait bien tout seul, inutile de lui venir en aide. En revanche, l'invocateur venait de le repérer et envoyait à présent ses deux chiens pour le croquer. Mais leur charge était difficile au milieu de la cohue. Il décida de leur faciliter la tâche et s'exclama en talonnant les flanc de sa monture :

"En avant, ils sont là-bas !"

Il pointant les deux puissant canins et la licorne s'exécuta, à contre coeur. Lucien poussa un cri de rage et de plaisir telle que la foule se dispersa devant lui et sa charge magistrale. Le chaos prit d'ailleurs fin alors qu'il fendait la foule pour rejoindre ses ennemis, car il amorça ainsi un mouvement de fuite, certes divisé, mais clairement ordonné. Les deux chiens eux aussi avaient à présent plus de facilité à courir vers lui et il put les observer un peu mieux. Il y avait là un espèce de bouledogue court sur patte qui avait pour particularité, certainement, d'être affreusement en laid, outre le fait qu'il crachait quelques flammes à chaque respiration. L'autre était un yorkshire beige avec un ruban bleu ciel dans les poils qui ne semblait pas avoir d'autre particularité que celle de courire aussi vite que son camarade. Naturellement le yorkshire serait le plus dangereux des deux, et comme il était inconcevable d'agir logiquement, Lucien choisit pour première cible le bouledogue, qui de toute manière avait une sale tête. Ce fut le premier à arriver à lui et à lui sauter à la gorge. Le voyageur frappa alors l'animal au flanc en usant du côté pointu de son marteau. Sous l'impact, le chien ne fut pas seulement projeté, le métal s'enfonça dans son flanc, lui brisant ses côtes tout en lui déchirant sa chair. Il ne lui restait quelques quelques minutes à vivre. Mais hélas, pendant ce temps, le petit yorkshire était passé à l'attaque et, comme prévu, il se révéla être le plus habile des trois chiens, il déroula son ruban de soie qui trainait à présent dans sa suite et alla l'enrouler dans les pattes galopante de la licorne qui trébucha lourdement. Lucien fut projeté sur plusieurs mètres, mais heureusement, sa chute fut amortie. Il retomba en effet sur un fuyard retardataire et lui défonça ainsi la patte antérieur gauche.

Un peu sonné le contrôleur chercha à se relever, le terrible yorkshire paierait pour sa tentative. D'ailleurs son ruban coincé dans les pattes de la licorne inerte - elle s'était brisé le cou dans sa terrible chute -, il se retrouvait bloqué. Lucien se dirigea vers lui avec un sourire avide de sang canin. S'affolant de cette arrivée, le petit canidé chercha par tous les moyen à se dégager. Jusqu'à ce qu'il ne lui reste plus qu'une seule option viable : ronger son petit ruban de soie pour d'extirper de l'emprise dans laquelle il s'était lui-même fourrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Nora Cthullad
Messages : 151
Date d'inscription : 04/05/2010
Age du personnage : 28

Habitué
Nora Cthullad
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 35
Renommée: 135
Honneur: 40
MessageSujet: Re: [Quête] Guerre ! [Quête] Guerre ! EmptyDim 19 Déc 2010 - 22:51
D’un façon général le plus grand danger provenant des Morpheurs viennent de leur capacité physique accrue, vitesse, force, résistance, agilité. Autant de problème pour Nora car lui ses conditions physique restait quelque soit ses efforts celle d’un être humain normal. Cependant face a l’énergumène lui faisant face il n’aurait sans aucun doute aucun problème. La transformation en homme canin l’avait rendu un peu plus mignon, enfin pour un septuagénaire voulant remplacer kiki sont chien décédé et Robert son mari, décédé aussi, par la même occasion. Comme quoi dans Dreamland même un wesh pouvait joindre utile et agréable… Toutefois en combat cette forme ne serait pas particulièrement dangereuse pour Nora, des coups de papattes inoffensif, n’était pas un véritable problème, le Morpheur passa facilement outre Chucky, mais c’était prévu, Nora ne souhaitait pas se servir de la poupée, du moins pas pour le moment, avant il devait évaluer les capacités de son adversaire, il le savait il n’était pas très fort et son pouvoir guère puissant pour le moment, mais il y avait une énorme différence entre lui et les voyageurs lambda de Dreamland. L’intellect !
Même si en l’occurrence la volonté de vouloir encaisser un coup sachant pertinemment qu’il en souffrira relevait plus du sado-masochisme que de la simple utilisation de son intellect, les plus grands talents s’accompagne de toute façon en général de déviations mentales assez prononcées. Enfin dans le cas de Nora même sans talent les déviance était nombreuses.
Le Morpheur cogna de toute ses forces, le poings ralentit en raison de l’élan qu’avait prit le rappeurs avant de le lui administrer, frappa Nora en pleine face écrasant son nez et le cassant sans doute. Nora lui ne retint que deux chose de l’attaque, tout d’abord le morpheur n’était au final pas qu’un mariole il avait de la force ou du moins savait où taper pour faire mal. A moins que tout ceci ne soit dû a la chance. La vague de douleur qui se mit a irradier de son nez, s’étendant a tout son visage et submergeant sa conscience le déstabilisa un petit instant, il avait rarement eu aussi mal, commet cette réalité onirique pouvait elle avoir l’air aussi réelle ?
La seconde chose que Nora retint bien malgré lui, ou plus justement qu’il ne pu retenir ce fut ce flot de sang soudain qui se mit a couler par ses narines. Nora se laissa tomber a genoux mains portée sur son nez, tout se sang qui gouttait a présent sur le sol c’était lui, ou du moins une partie de lui, comment ! Comment avait on pu oser le mettre dans un tel état ? Certes il était prêt a en faire autant, mais lui ne faisait il pas ça par légitimité ? Pour protéger les plaines de la Zone 1 ? Alors pourquoi était il blessé, les héros ne sont-ils pas censé s’en sortir indemne à chaque fois ? Si cela tournait comme ça il deviendrait le méchant de m’histoire tout de suite, les gens ne le verrait jamais comme un héros. Le Morpheur lui asséna un nouveau coup.
Nora sentit la jambe s’enfoncer dans ses côtes sons souffle se couper et son corps se détacher du sol pour être rappelé immédiatement par l’attraction terrestre. Ce qu’il pouvait avoir mal a présent, il est des coups qui vous sonne et vous ébranlent plus que d’autre, voilà ou le morpheur excellait dans le choix de ses coups. Instinct animal peut être, son pouvoir pouvait il lui donner une telle capacité ? Ou pour contrebalancer cette laideur a toute épreuve, les dieux de Dreamland avaient ils donné a cet homme une chance phénoménale ?
Nora se releva, il n’avait pas le temps de tergiverser pendant des heures, l’autre attaquerait bientôt a nouveau c’était sûr. Et Nora ne souhaitait pas servir indéfiniment de sac de sable… Surtout que son corps avait une limite et qu’une mort ici serait sans doute comme une mort réelle, du moins pour lui. Face a lui le caniche était en posture de combat, Nora ne savait peut être pas très bien se battre mais les failles dans la posture de son adversaire était d’une évidence. Il fit alors ce que toute personne censée aurait faite, il se précipita a l’assaut du rappeur pour lui faire avaler ses dents. Son poing vola droit vif comme l’éclair dans un coup léger mais suffisant pour déstabiliser l’adversaire. Son poings s’écrasa en pleine mâchoire de la racaille, il sentit les dents de son adversaire contre ses premières phalanges. Son adversaire eu un mouvement de recul, erreur… Nora revint a la charge avec un point plus vif et violent que le précédent, un crochet venant s’écraser dans les côtes de l’homme.
Nora sentit une côte vibrer, se fêler et céder sous la pression de son poing, bizarrement il en retira un plaisir sans nul précédent. S’était un sentiment nouveau pour lui de ressentir du plaisir en donnant de la douleur, mais il est de ses choses qui même si elle sont nouvelle vous rende immédiatement accroc, pensez a l’amour, et bien faire souffrir est la même chose. Nora asséna un nouveau coup, un Uppercut venant Exploser la mâchoire canine de son adversaire. Un éclat de dent vint frôler l’œil du marionnettiste et du sang se mit a couler le long de sa main. C’était désormais une certitude être méchant rendait invincible.
D’un pied agile Nora faucha les jambes de son adversaire le faisant s’écrouler au sol.

« Hé bien c’est tout ? Décidément la peluche a sa mémé était un tapette rien de bon a tirer la dedans… »

Nora posa ses mains par terre et fit apparaître un premier rock qui s’écroula sur le bas du corps de son adversaire qui gémit comme jamais Nora n’avait entendu gémir avant. Un cri qui le laissa rêveur pendant quelque instant, jusqu’à ce qu’il ne se ressaisissent, rêver au pays des rêves, quelle fantaisie. Son adversaire ne c’était pas encore éteint et il n’avait pas encore disparut, Dreamland le garderait là encore quelques instants. Des instants qui pour lui sembleront être une éternité…
Nora prit un éclat de roche pointue et l’enfonça dans l’épaule du wesh qui hurla a nouveau.

«Hé bien, l’on m’a toujours dit que les plus grande douleur était muette, j’en déduit que tu ne souffres pas tant que ça… »

Un sourire cruel apparut sur les lèvres de Nora et dans ses yeux aucuns remords. Il posa ses mains au sol pour faire sortir un nouveau rock et ensevelir le wesh intégralement, Nora vit un liquide rougeatre se mélanger a la terre, s’il avait retiré les débris de ses deux dernières poupées Nora aurait découvert une bouillie humaine, mais il n’en avait pas l’envie il savait qu’il n’en retirerait aucune joie, maintenant qu’il était mort l’autre ne souffrait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Lucien Sandman
Surnom : Le Chaos
Messages : 267
Date d'inscription : 24/08/2010

Maraudeur des rêves
Lucien Sandman
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 180
Renommée: 1132
Honneur: -260
MessageSujet: Re: [Quête] Guerre ! [Quête] Guerre ! EmptyDim 26 Déc 2010 - 0:25
Nul n'en doutait vraiment à présent, Lucien était totalement déluré et ses idées de sauvetage d'une populace avaient de quoi rester pantoise. Qui aurait cru que le sauveur d'un monde conduirait celui-ci à sa perte dans son action salvatrice. Le dément l'habitait, il ne souciait guère plus d'aider ces gens que du chaos qu'il avait créé en attaquant leurs ennemis. Il éprouva une joie infinie en sentant se réduire en taille et en cervelle le petit Yorkshire au ruban. Incisive, son attaque l'avait détruit sitôt qu'il l'avait touché. Ce marteau avait accompli la dernière tâche avant le grand chambardement, le grand final. En effet, c'était la dernière invocation du voyageur menaçant ce monde de ses sombres dessins. Lucien songeait sûrement à ce propos qu'il était beaucoup plus intéressant de menacer ce monde avec des intentions louables que de détruire pour détruire. Le véritable chaos, la véritable absence de règle venait de l'illogisme. Or faire le mal pour faire le mal était parfaitement logique, erreur, grave erreur de la part de ces deux idiots ! Lui ne voulait que semer chaos et folie, désarroi et cafouillage. Son action était pure, belle, poétique. Il avait dans l'idée de sauver ces plaines de la destruction. Et cela était parfaitement vrai, malgré les apparence. Qui pourrait semer le chaos dans un monde réduit en cendre ? Les cendres étaient une forme d'ordre et de simplicité. Il était donc parfaitement malvenu de tuer ou détruire, mieux valait semer un peu de chaos ici. D'y faire régner l'illogisme et la folie, ne serait-ce que l'espace d'une nuit, afin de ressentir la vraie, la pure, la délicieuse joie malsaine. Qui détruisait suivant un but précis, fixait des limites précises à son ambition. Lui, avait une démarche toute différente. Il tuait certes, et détruisait sans doute, mais son action ne suivait point d'autre objectif que le chaos lui-même, or, lui-même en était parfaitement conscient et c'était sûrement là qu'était le sa plus grande réussite, il était parfaitement idiot de suivre un tel objectif. Car sitôt que le chaos devenait loi, il faudrait déjouer cette loi aussi et recréer l'ordre, ou du moins en partie.

Il leva son sourire malsain et malade sur le voyageur qui le regardait en retour. Mais son regard à lui n'avait rien de la folie de Lucien, il n'avait pas non plus la colère ou le désir de vengeance, encore moins son idée première de goût pour la destruction. À présent qu'il avait vu son intention être réalisée, plus ou moins, par un autre, sur ses propres invocations, il ne pouvait plus qu'exprimer une chose : la peur. Ce voyageur minable et sans intérêt qui avait une fois, la mauvaise idée de lancer un ultimatum ridicule à royaume de rêve niant-niant se trouvait à présent face à sa pire et plus simple peur. Celle de perdre sa vie onirique, celle de cesser toutes ses ambitions de décharger la haine de son quotidien, emmagasinée tout au long de sa journée, sur ce monde issu de l'imaginaire collectif. À présent, il était certain que, s'il ne trouvait point de solution rapide pour se tirer d'affaire, ce qui semblait impossible, il retournerait à sa vie morne et sans intérêt. Il ne voulait point une telle chose et regrettait déjà d'avoir un jour souhaité, ne serait ce que l'espace d'une seconde de s'en prendre à ce royaume ou un plus fou que lui était apparu. Et la peur, peur nouvelle pour lui, le paralysait. Il tremblait alors que le contrôleur du Chaos s'approchait de lui, arme en main, le sourire le plus sadique et le réjouit de l'univers déchirant totalement son visage pour créer une image terrifiante, concentré de folie pure et meurtre. C'était une force plus grande que lui, une force qu'il ne comprenait pas. Tout son esprit, tout son être était concentré sur la fuite imminente de sa personne. Mais son corps tout entier lui échappait. Il était seul face à son cauchemar et ne pouvait, cette fois-ci, choisir le fuir. Il faisait face, aussi stupidement qu'inutilement. Jamais, non jamais, il n'aurait songé qu'un jour, il se trouvait face à un tel monstre psychotique. Être un voyageur supposait déjà de disposer d'un grand courage. Et pourtant, la peur le terrassait à présent et lui insufflait cette étrange, mais pourtant fort plausible certitude, il n'avait aucune chance de s'en sortir. Et à chaque pas, le fou s'approcher.

Puis, vint l'instant fatidique et évident ou le premier rencontra le second. L'un se réjouissant d'avance de l'acte suivant, l'autre, pleurant presque toute la douleur qu'il ne sentirait plus jamais en ce monde. Pourtant, il ne pouvait y avoir de fin aussi facile et aussi simple. Lucien ne pouvait guère se contenter d'une proie facile. Il lui fallait semer le chaos et le doute jusqu'au bout. Et surtout, pousser la peur jusqu'à son paroxysme. Il était et demeurait le plus fous des deux et se devait, ne serait-ce que pour la beauté du geste, aller jusqu'au bout de son idée. Ainsi se mit-il en tête de faire l'impardonnable, prononcer un discours d'adieux.


"Mon ami, nous voici arrivé au bout de chemin il me semble." commença-t-il avec un sérieux parfait, pendant que l'autre, plus effrayé que jamais s'interrogeait sur cette torture psychique, particulièrement efficace. "Non, ne nous leurrons pas, c'est bien la fin de notre histoire. Je crois qu'il est inutile de continuer plus longtemps ainsi, toi et moi savons très bien que cela ne pourrait pas fonctionner. Je dois t'avouer que je suis déçu, j'ai tout d'abord cru que tu serais à la hauteur. Mais il s'avère que tu n'es rien d'autre qu'un minable. C'est vrai, tu avais de l'idée, tu avais de l'avenir peut-être. Mais ta connerie t'a poussé vers le précipice. À présent, tu n'est plus rien, tu ne vaux d'ailleurs pas plus. Rends-toi à l'évidence, tu était mauvais, tu as tout gâcher. Tu as cherché à t'amuser, mais l'art justement, doit se travailler. Tu as tout gâché, une fois de plus. Et je ne peux que penser une chose, quand je te regarde, je ne peut qu'être en colère. Tu avais le talent, tu avais l'idée. Il ne te manquait plus qu'un chose, la discipline. Tu t'es lancé tête baissé, sans réfléchir et sans préparation. Résultat, ton échec est retentissant. Je n'ose même pas te regarder en face, ça me donne des envie de vomir. Ne me dis pas que tu feras mieux la prochaine fois, il est trop tard, il n'y aura pas de prochaine fois. Adieu et surtout, garde bien en tête, que tu es le seul responsable pour ce qu'il t'arrive à présent."

Puis, dans un geste théâtral, il brandit son marteau au dessus de la tête de sa victime et l'alourdit d'un seul coup en l'abattant sur le crâne de l'idiot. Il mourut sur le cou, sans comprendre pourquoi ce discours avait été prononcé et surtout, quel en était le sens. D'ailleurs quiconque avait assisté à la scène, s'il en était encore pour oser y assister, restait coi. Ce discours n'avait de sens pour personne et semblait venir des tréfonds de l'âme de Lucien. Était-ce une tirade prévue pour rompre avec l'une de ses conquêtes ? La chose paraissait fort improbable, les conquêtes de Lucien n'étaient que le fruit de son imagination, ou alors, elle reposaient toutes en paix dans le fond de son jardin, à en voir le personnage qu'il était. Il regarda aux alentours avec un sentiment de satisfaction, l'ouragan était passé et il portait son nom, sa signature. Autour de lui n'étaient que les cadavres des invocations, les cadavres des habitants des rêves, les blessés, les meurtris par le fou qui gémissaient leur complainte agonisante. Le sang coulait ça et là, alors que l'herbe verte de la plaine flamboyait toujours de son éclat originel. Et il était profondément heureux, pour la première fois depuis qu'il était voyageur, il avait pu ressentir à nouveau le sublime sentiment d'excitation d'immersion dans la folie qu'il avait ressenti lors de sa première nuit. Il adorait ce que Dreamland avait à lui offrir, mais il savait une chose primordiale, il devrait se servir lui-même en toute occasion et en tout lieu.

Ne restaient plus pour perturber le calme après la tempête que Nora, son brillant compagnons, qui venait d'assassiner son adversaire. Celui-là, bien qu'un peu mou sur les moyen, avait du mérite. Un concurrent ? Peut-être. Or Lucien n'en voulait point. Il éliminerait donc son allié, le prenant par surprise, le trahissant. Sa mission ici toucherait alors à sa fin et il pourrait dormir en paix avec lui-même, sans regret et sans remord. Il ne suffisait plus qu'une seule chose, tuer Nora. Cela était pour lui comme une évidence. De fait, il n'avait de choix plus illogique à faire, de plus irraisonné. Il ne pouvait en faire un allié, car des alliés, il n'en possédait point, n'en voulait point. Ou alors très occasionnellement. Mais surtout, oui surtout, ce voyageur se tenait sur son chemin pour accéder au chaos absolu. Il lui plaisait trop pour cela. S'il commençait à s'attacher à quiconque, il instaurerait lui-même quelque forme de règle. Il était donc inconcevable qu'il laisse une telle chose se produire. Il était donc contraint, par son propre illogisme à se débarrasser de cet obstacle pour ses projets futurs. Une équipe ? Jamais ! Tout cela lui était étranger. Et il tuerait quiconque se dresserait sur son chemin, en ami ou en ennemi. Il ne pouvait faire qu'un seul choix, celui de son ambition. Il adressa un sourire satisfait, et donc trompeur, au voyageur et, sans que lui-même ne s'y soit attendu, disparu. Son réveil aussi brutal qu'indésirable l'avait empêcher d'attaquer Nora, pourtant, il ne perdit pas de vue son intention, à leur prochaine rencontre, il accomplirait sa volonté, qu'il pensait aussi divine que géniale. Cette nuit-là, il avait fait du bon boulot.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Quête] Guerre ! [Quête] Guerre ! Empty
Revenir en haut Aller en bas

[Quête] Guerre !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Les Plaines-