Haut
Bas

Partagez|

Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Surnom : Le Zenith
Messages : 863
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 495
Renommée: 1630
Honneur: 478
MessageSujet: Re: Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé) Mer 24 Aoû 2016 - 11:36


L’alcool commençait déjà à échauffer les sens du jeune homme qui était peu habitué à sa consommation, il écoutait attentivement les paroles de son camarade. Il sentait que le moindre détail pourrait avoir une importance cruciale, connaissant la capacité de son camarade à attirer les ennuis. Dan commença par expliquer que cette histoire commençait à dater et qu’il avait cru qu’il pourrait la laisser derrière lui. De toute évidence il s’était trompé, mais c’était vrai que c’était bizarre que ce soit seulement aussi tardivement qu’elle le rattrape. Le geek devait avouer qu’il était mal placé pour lui jeter la première pierre, il y avait plusieurs embrouilles qu’il avait laissées en suspens au lieu de revenir les régler. Il s’était dit que dans la majorité des cas, la situation finirait par se tasser d’elle-même mais peut-être qu’il s’était trompé. Avec un peu de malchance, l’une de ces histoires risquait de le rattraper un jour ou l’autre avec plus de virulence que prévu. Mais dans tous les cas, aucune de ses mésaventure ne semblait rivaliser de gravité avec celle de Dan, rien qu’à voir l’expression qu’arborait son visage, on devinait que ça avait été affreux.

Le voyageur évoquait les solutions qui s’offraient à lui et elles n’étaient pas nombreuses, ni faciles. Zénith pensa un instant à lui parler de la ligue de gentlemen oniriques, mais, peut-être égoïstement, il estima que Dan n’y aurait pas sa place. Pour ce qui était de libérer le démon, peut être que quelqu’un au royaume de la lumière aurait une idée, mais là encore, il n’était pas sûr de vouloir amener son ami dans le sanctuaire de Luxian. Le jeune homme fût gagné de tremblotement et perdit le contrôle sur une partie de son pouvoir et l’héliophobe détourna le regard de son œil valide. Il n’aurait pas sût dire si c’était pour éviter de mettre son ami mal à l’aise ou que ce dernier ne puisse y lire de la compassion et l’interprète comme de la pitié.

Il sursauta lorsque le voyageur se frappa le front contre la table avant de se lamenter sur son manque de maîtrise. Corey ravala la multitude de paroles qui se jetèrent contre ses lèvres, ils ne savaient pas du tout lesquelles laisser sortir.

** Reprend-toi bon sang ! ** ** Calmes-toi, respire… ** ** Si tu ne maîtrise pas assez ton pouvoir il faut que tu t’entraines plus ! ** ** Arrête de pleurnicher un peu, personne a dit qu’être voyageur c’était facile ! ** ** Allez, tiens le coup, on va les avoir ces fumiers. **

Au final il ne dit rien, il laissa son camarade se frapper, tel un schizophrène poussé dans ses retranchements. Il lui laissa le temps de se reprendre, regardant toujours au loin, en partie pour s’assurer qu’ils ne seraient pas surpris par les voyageurs ou les forces de l’ordre. Dan se décida enfin à lui raconter sa version de l’histoire mais Corey n’en comprit pas un traitre mot. Le récit était trop condensé, trop emmêlé, il semblait peut être clair pour son narrateur mais l’unique spectateur ne s’y retrouvait absolument pas. Il lui fallut plusieurs secondes de silence pour décortiquer ce que venait de lui raconter le voyageur. Il comprit que le démon enfermé dans son bras avait attaqué des villages et des voyageurs, mais pas vraiment à quel moment il l’avait parasité. Il crut aussi comprendre qu’une autre créature du royaume du feu était venue attaquer Dan pour récupérer le fameux Boléro. Il ne comprit pas du tout d’où sortaient ces mecs en noir mais peut être que son interlocuteur ne le savait pas non plus.

« On dirait que c’était pas ta faute en tous cas… »

Il réfléchissait à ce qu’il avait entendu et essayer de comprendre ce que venait faire les voyageurs qui les avaient agressés plus tôt dans la soirée dans cette histoire. Il estima qu’ils avaient dû être recrutés pour retrouver et récupérer le démon enfermé dans le bras de Dan. Ils étaient donc des mercenaires ? Mais qui était leur commanditaire ?

« On dirait que tant que ton bras et squatter par ce… Boléro… Ca va t’attirer des ennuis.

Tu crois que c’est la créature du royaume du feu qui a embauché les types de tout à l’heure pour lui ramener le démon ? »


Il essayait de réfléchir et de comprendre exactement dans quel guêpier son ami s’était fourré.

« A moins que ce soit ces mecs en noir? Tu sais qui ils étaient et ce qu’ils voulaient ? »

Il comprenait que son camarade était encore dans le flou pour une partie des éléments mais peut-être avait-il des informations qu’il ne lui avait pas encore communiquées. Dans tous les cas il allait falloir que Dan se débarrasse de cet intrus dans son bras.

« Tu as été voir au royaume de la glace ? J’ai entendu dire qu’à une époque ils étaient en guerre contre celui du feu, ils savent peut être comment lutter contre un démon ou comment le détruire ? »

C’était peut-être risqué de se pointer dans ce royaume sans y être invité mais pouvait valoir le coup, il existait peut être des artefacts capables de repousser les entités de feu.

__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 328
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 758
Honneur: -120
MessageSujet: Re: Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé) Ven 2 Sep 2016 - 13:21
A la réflexion sur le commanditaire de la bande de mercenaire Dan se contenta d’acquiescer bêtement. Il avait à peu prêt retrouvé son calme, son sang refroidissait, ses idées devenaient plus claires. Ou bien alors c'était l'alcool qui comme toujours lui donnait l'impression de se stabiliser. Enfin c'était uniquement de son point de vue, il vacillait encore un peu. Ca lui avait fait du bien de tout déballer, le débit était peut être rapide, les mots floutés par les effets de l'ivresse naissante. Mais son esprit s'éclaircissait dans un nuage d'assurance bien confortable. Il laissa le plat de son visage s'écraser tendrement dans la paume de sa main, puis cala son coude sur la table. Ses yeux cherchaient parfois Corey, parfois le square, sans vraiment savoir quoi faire de plus il décida de reprendre une rasade. La bouteille n'avait pas tant descendu que ça, agréable surprise qui aurait bien pu le faire sourire. Si seulement Corey ne s'était pas aventuré à lui répondre deux secondes avant qu'il ne le remarque. Il semblait le ménager, comme si ce n'était qu'un gosse ou un handicapé, faisant brièvement naître une sensation acide dans le creux de sa gorge. Pourquoi lui en voulait-il? Après tout il avait le droit de réagir comme ça. Ce n'était pas comme si Dan avait brillé d'un quelconque manière dans ce qu'il lui avait confié. Il serra les dents puis garda l'oreille dressée, laissant venir les paroles du zenith à ses oreilles:

"Je sais ce qu'ils veulent. En revanche je crois que tu en sais autant que moi en ce qui concerne qui ils sont. C'est le même groupe de mercenaire qu'on croisé à la gare."

Ils avaient en effet retrouvés le mec au masque et son acolyte aux camisoles. Dur de ne pas faire le rapprochement avec le mystérieux groupe basés prêt de la gare. Pourtant, les membres qu'il avait croisé lors de la dernière nuit où il avait croisés les chatons. Les mercenaires n'en avaient pas après lui. Soudain une bribe d'idée lui traversait l'esprit, Corey lui suggérait le royaume des glaces, royaume que Dan n'avait pas envisagé d'aborder. Il fut prit entre les deux coups de feux secouant ses tempes, puis commençait à réfléchir. Si ils ne l'avaient pas remarqués la première fois, c'est parce qu'ils ne savaient pas encore qui chercher. Et depuis il n'avait plus approché le royaume des chats, ni même cherché à retrouvé contacte avec qui que ce soit de cette aventure:

"Je n'y avais pas spécialement pensé et je n'étais pas au courant de cette guerre. Mais certaines créatures parviennent à sentir les flammes malgré le gant. J'ai déjà faillit me faire tuer comme ça. Et non, la créature du feux et morte. Je peux te l'assurer!"

Il serrait le goulot de la bouteille en finissant sa phrase, puis se lança une nouvelle rasade en posant la bouteille à portée de Corey, lorsque soudain. Une voix aussi roque que terne s'incrusta à leur table. L'un des poivrots qu'ils avaient pris pour un rêveur pris place aux côtés de Dan, se vautrant sur le banc dans un geste mal pesé. Il portait un chapeau de feutre noir dont dépassaient deux oreilles pointues. Un gilet en cuir blanc par dessus une chemise à carreaux trouées, ainsi qu'un sourire aiguisé révélant quelques dents jaunies par l'abus de tabac:

"Vous cherchez des noises au royaumes du feux?"

Il scruta les deux voyageurs qui réalisaient qu'aucun d'entre eux ne l'avait invité à s'asseoir. La main sur laquelle reposait le visage de Dan se crispa, alors que ses yeux se posaient sur l'inconnu pour la première fois. Il puait la bière, la clope et l'embrouille à plein nez:

"Dégages.

-Allons allons, je peux peut être vous aidez entre collègues? J'ai des contacts vous savez. Et je n'aime pas le feux. Pas du tout..."

Maintenant qu'il s'attardait un peu plus sur son visage, il semblait effectivement avoir était brûlé. La peau de son cou jusqu'au menton était partiellement brûlé, le tout formait comme une vielle croûte blanchie par l'âge. Avant de faire le moindre geste démesuré, Dan se retourna vers Corey, cherchant un peu d'aide sur la marche à suivre:

"J'étais mercenaire autre fois! J'en ai poutré des allumettes...vous savez ce qu'ils m'ont fait? Ma famille, ma femme..."

Et le voilà partit sur sa vie de misère, calciné par des soldats du feux, à un âge vraisemblablement lointain. Ne prêtant qu'à moitié attention à son récit, Dan continuait de regarder Corey en espérant voir un signe l'invitant au mieux frapper l'inconnu, au pire s'en aller avec la bouteille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Surnom : Le Zenith
Messages : 863
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 495
Renommée: 1630
Honneur: 478
MessageSujet: Re: Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé) Jeu 8 Sep 2016 - 12:40


Corey se demanda si en fait son ami n’avait pas involontairement empêché le groupe de mercenaire de remplir un contrat. Peut-être qu’en devenant l’hôte du démon du feu il offrait asile à ce dernier et empêchait cette organisation de le récupérer puisque ça semblait être leur but. Il suffisait peut être de leur demander si ils connaissaient un moyen d’extraire le démon et en échange ils les laisseraient le capturer des qu’il serait libéré. Malheureusement ils ne semblaient pas très ouvert au dialogue, ils semblaient plus être du genre, on tire, on discute ensuite. Même si l’héliophobe s’était chargé de négocier ce genre d’accord ils auraient très probablement finit par les trahir pour ne pas laisser de témoins gênants.

Il attrapa la bouteille et s’envoya une rasade pour se donner le temps de réfléchir à la situation de son camarade et se rendit compte qu’il était désormais mêlé à cette histoire, qu’il le veuille ou non. Maintenant que la garce savait qu’il voyait toujours Dan, elle ne le laisserait pas tranquille, elle le traquerait pour essayer d’avoir un maximum d’informations sur son ami. Cette réalisation lui mit un coup au moral, décidément, dès qu’il trainait avec ce gars, il lui arrivait des problèmes. Ce n’était pas vraiment sa faute, mais il fallait avouer que c’était un véritable aimant à ennuis (pour rester poli).

Leur petite conversation fût interrompue par une créature des rêves bien avinée qui avait dû surprendre quelques bribes de leur conversation et avait décidé de venir leur en parler. Zénith sentit son camarade se tendre dès que l’importun s’assit à côté d’eux, le connaissant il avait une furieuse envie de lui botter les fesses pour lui apprendre à se mêler de ses affaires. Il devait avouer que ce type de ne payait pas de mine, entre son odeur d’alcool bon marché, ses vêtement sales et abimés, on avait pas du tout envie d’écouter ce qu’il avait à dire. Pourtant, Corey eut envie de lui donner une chance, il leva la main en signe d’apaisement pour que Dan comprenne qu’il fallait le laisser parler.

« Du calme… » Murmura-t-il alors que l’autre avait commencé à raconter son histoire.

Le nouvel arrivant parla de son passé de mercenaire, de la famille qu’il avait perdu à cause de son implication dans des batailles contre le royaume du feu. Il continua à s’épancher sur les camarades qu’il avait perdus et qui étaient mort dans d’atroces souffrances et sur les autres horreurs dont il avait été témoin. Il finit par raconter la façon dont il avait été blessé, apparemment dans une sorte de guet-apens tendu par des soldats du royaume du feu désireux d’empêcher la retraite des forces ennemis. Lorsqu’il eut fini, Corey lui posa quelques questions.

« Ta bande de mercenaire, elle s’appelait comment ? On peut les contacter ? »

« Nous étions les Aigles d’Acier, vous avez peut être entendu parler de nos exploits ? » Devant le manque de réaction des deux voyageurs, il renifla un coup et s’envoya une goulée de sa propre bouteille qui devait arriver sur la fin. « Tant pis, vous d’vez être trop jeunes, on a eu notre heure de gloire, mais ça s’est fini plus vite que ça avait commencé. Après la branlée que nous ont mis ces enfoirés de flamme on a eu plein de désertions, puis plus personne voulait nous confier de contrat, au final chacun est partit de son côté. » Il cracha sur le côté. « Saloperie d’allumettes ! Ils ont tout foutu en l’air. »

Ce n’était pas vraiment étonnant comme histoire, les mercenaires n’étaient pas connus pour leur loyauté et après une défaite de cette envergure ça avait dû être la débandade. Et évidemment, personne ne voulait payer les services de perdants même pas capables d’empêcher les désertions. Corey en vint aux seules informations qui l’intéressaient vraiment.

« Qui vous avait engagé pour attaquer le royaume du feu ? »

Celui qui était capable d’entrer en conflit ouvert avec des ennemis aussi puissant devait forcément avoir une force quasi-équivalente ou au moins les moyens d’en acheter une. S’ils n’avaient pas été éradiqués dans ce conflit, c’était peut-être leur seule chance de trouver un allié pour se débarrasser de leurs poursuivants et extraire ce démon.

« Dans les … Aigles de fer, euh d’Acier, il y avait quelqu’un spécialisé contre la magie du feu? Tu vois ce que je veux dire ? Un gars qui s’y connaissait grave pour sceller les démons, les repousser ou quoi ? »

Si un tel type était encore en vie il pourrait probablement les aider, même si il ne parvenait pas à détruire boléro il saurait peut être comment l’empêcher de nuire à Dan ou comment le transférer dans un autre hôte.


__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 328
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 758
Honneur: -120
MessageSujet: Re: Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé) Mer 14 Sep 2016 - 13:55
L'esprit de Dan s'égarait au gré de l'alcool, la voix de la créature des rêves raisonnait comme un instrument désaccordé. Il ne comprenait pas pourquoi Corey tenait tant à le faire parler? Qu'avaient-ils à gagner? Méfiant, bien que résolu à respecter le désir du Zenith, Dan laissa faire. Ses yeux se promenaient sur les contours de la bouteille. Le nom de la compagnie qu'il citait ne lui disait rien. Si ce n'est peut-être un vieux dessin animé dont il n'avait même pas de souvenir, ni d'images précisent en tête. Il se sentait un peu égoïste et puéril d'être aussi insensible à l'histoire de l'ivrogne. Ce dernier en avait sûrement vraiment bavé, même si il brodait, le fond, ainsi que la forme laissait une teinte de regret planer. Les questions de Corey lui semblaient légitime, mais sans réel intérêt pour eux au premier abord. Qui qu'ait pu être l'investigateur derrière le recrutement des Aigles d'acier. Celà n'avait plus aucun rapport avec Boléro, ou la nation du feu actuel. Et même si ça y ressemblait, ou bien s'en approchait d'aussi près qu'imaginable. Dan ne voyait pas en quoi ce type pouvait leur venir en aide. Jusqu'à ce que la conversation prenne une tournure inattendue. L'existence de créatures capable de sceller des monstres du feu existaient. Son attention était désormais rivée sur le visage à moitié voilé par le feutre. La créature s'adressait à Corey, n'exposant que son profil à l'autre voyageur qui se redressait en inspirant. Son regard allait du gant à la cicatrice de la créature, avant de laisser quelques mots dégager sa gorge:

"Et si il était encore en vie, où et comment pourrais-je le retrouver?"

La créature des rêves feignait de ne pas l'avoir entendu, méprisant sûrement le comportement que Dan arborait plutôt. Ce dernier expira, parfaitement conscient du jeu dans lequel il s'apprêtait à entrer. Il se surprit à sourire de manière gênante, trahissant l’excitation de ses nerfs. Puis braqua de nouveau son regard sur la cicatrice de la créature, qui remuait péniblement au rythme de sa voix:

"On ne savait pas qui...ou quoi nous engageait. Ni comment d'ailleurs, enfin si, on avait bien un boss qui traitait. Mais il a disparu avec le gars dont je vous parlais. On n’était même pas une dizaine au finale. Sans le boss et son bras droit la compagnie était réellement partie...

-En fumée.

-Ho, toi tu vas pas me les briser longtemps.

-C'est toi qui me les brise avec tes phases. Abrèges, comment on peut le retrouver ton exorciste?! "

Des flammes blanches blanches avaient brièvement jaillit du corps de Dan au moment où son poing s'écroulait contre la table. Son ton s'était fait beaucoup plus sec, son regard s'était assombri et son front collait celui de l'ex mercenaire qui ne baissait pas les yeux non plus. Il n'avait pas l'intention de le frapper et dans un sens c'est ce qui le frustrait. Ça aurait été injustifié, mais bon sang ce que ça aurait été bon de pouvoir lui faire ravaler ses grands airs de mercenaires déchus. Ce mec ressemblait à un minable qui s’apitoyait sur lui-même. Tout comme Dan en fait, c'était plutôt ça qui le frustrait alors? Sans réellement savoir de quoi il retournait, il expira pour répondre à l'haleine fétide de l'indicateur, puis balaya le vide de la table:

"Désolé, c'est pas contre vous que j'ai les boules. Mais je tiens à ma peau de voyageur qui est compromise par des mercenaires. J'ai besoin d'un exorciseur de flammes et rapidement. Je dois me débarrasser de ça."

Son ton s'était apaisé bien qu'on pouvait toujours sentir une pointe de rage lorsqu’il se résignait à lui tendre son bras ganté. Le mercenaire lorgna dessus, remua une oreille, puis toucha ce dernier. Il tata le cuir, se concentra et fronça les sourcils. Il resta béat pendant deux secondes, puis lâcha le gant en frissonnant. Son regard s'était brièvement perdu dans le vide, alors que ses lèvres remuaient sans laisser le moindre mot voler. Il termina sa bouteille, se rinça la gorge puis avala en se tapant la cuisse:

-Ok, j'en sais rien, j'étais pas assez gradé, Helianne pourrait mieux vous renseignez là-dessus. C'est la dernière de la compagnie à les avoir vue.

-Rah putain...et où pourrais-je la trouver?

-Elle était originaire du Cimetière. C'était dans le district 3 à l'époque. Elle y est retournée pour s'isoler du reste de Dreamland. C'est une sorte de chaman, elle portait souvent des hauts de formes troués, ses yeux son jaunes mais son visage... elle a l'air jeune de profil, mais quand vous la regarder de face, elle retrouve une face de quinquagénaire. Les cheveux longs et blancs, toutes ses dents ...

-D'accords...t'as rien d'autre à ajouter?

-Hum on va s'en jeter un? Je connais un petit bar tranquille, à deux rues d'ici!

-Si c'est toi qui rince."

Ils recommencèrent à se lancer des crosses, sans savoir ce qu'allait préférer faire Corey. Même si Dan se risquait tout de même à lui lancer quelques regards incrédules. Il avait du mal à comprendre ou placer cet homme avec qui il avait voyagé. C'était dur d'admettre que l'écart entre eux s'était réellement creusé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Surnom : Le Zenith
Messages : 863
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 495
Renommée: 1630
Honneur: 478
MessageSujet: Re: Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé) Ven 16 Sep 2016 - 9:53


Corey essayait de moduler ses propres espoirs, il y avait peu de chances que le poivrot leur réponde qu’il y avait justement, à deux rues de leur position, un type spécialisé dans la destruction de démons de feu. Mais il espérait tout de même une nouvelle un peu positive, enfin une piste encourageante, qui cesserait de noircir le tableau de cette soirée déjà bien sombre. Malheureusement il n’y eut pas de miracle, la seule personne susceptible d’avoir des informations était de l’autre côté de Dreamland et en plus dans un endroit extrêmement dangereux. Il n’avait pas du tout envie de retourner au cimetière, cet endroit était un véritable coupe gorge, à chaque fois qu’il y était allé, il avait failli ne pas en ressortir vivant.

« Dans le cimetière ? Merde… »

Il n’était même pas sûr que les deux autres avaient entendu sa réflexion, ils étaient à nouveau en train de se taquiner pour savoir qui allait payer à boire. L’ancien mercenaire proposait d’aller boire un verre dans un bar pas trop loin mais l’idée ne tentait pas vraiment l’héliophobe. Il voulait trouver un moyen de se débarrasser du groupe de mercenaire et le seul qui lui venait c’était de retirer ce démon du bras de Dan. Il n’avait pas vraiment envie de souffrir la présence du retraité plus longtemps, il fallait trouver un moyen élégant de se débarrasser de lui pour ne pas trop attirer l’attention. Il fallait aussi éviter qu’il prévienne la dénommée Helianne qu’ils allaient peut être se mettre à sa recherche.

« Peut-être une autre fo.. » Il ne finit pas sa phrase car il venait de croiser le regard de trois types qui venaient dans leur direction.

Le premier était un costaud, un chauve d’une quarantaine d’année, l’air têtu et méchant, il avait des bras énormes et très musclés. Corey se souvint l’avoir aperçu dans le métro la première fois que Dan et lui avaient eu affaire au groupe de mercenaire dont Sélène faisait partie, c’était un des officiers, à peu près du même grade qu’elle. Si les souvenirs de l’héliophobe étaient bons, et ils l’étaient, c’était lui qui avait été le plus fervent défenseur de leur éventuelle mise à mort. D’ailleurs s’il ne s’était pas réveillé au bon moment et que Psycho n’avait pas choisi de lui désobéir, Dan et lui ne seraient plus des voyageurs depuis longtemps. L’autre greluche avait dû le prévenir qu’ils étaient en ville et il avait fini par retrouver leur trace, peut être grâce au voyageur à sa gauche. C’était un type assez petit et au regard fuyant, certainement pas quelqu’un de puissant ou de dangereux, mais il avait une partie du visage transformé en un museau de limier. C’était sans aucun doute un morpheur chien et il n’avait dû avoir aucun mal à remonter leur piste olfactive. Le troisième arrivant était sans conteste le plus jeune du trio, il devait avoir plus ou moins l’âge des deux voyageurs vers qui il se dirigeait. Au lieu de l’uniforme gris ou des tenues discrètes de ses collègues, il portait un chapeau haut de forme avec une plume plantée dedans, ainsi qu’une cape rafistolée qui avait connu de meilleurs jours. Les deux voyageurs s’étaient levés d’un seul mouvement en apercevant cette nouvelle menace venir vers eux. L’ancien mercenaire se tourna aussi et comprenant que quelque chose se tramait il fit la grimace et dégaina une sorte de dague de sa ceinture.

« J’sais pas qui vous êtes, mais faites pas chier mes nouveaux potes sinon vous aurez affaire à moi. On ne m’appelle pas l’égorgeur d’acier pour r... » Il n’eut pas le temps de finir sa phrase.

Le chef du petit groupe avait fait un bond en avant avec une rapidité surprenante pour un homme de cette taille et il avait collé un revers du bras dans le flanc de la créature des rêves. Le malheureux alcoolo c’était retrouvé propulsé à plusieurs quinzaines de mètres de là sans même avoir eu le temps d’esquisser un mouvement avec son arme.

« Tiens, tiens, tiens… Mais qui voilà… » Il n’avait pas l’air vraiment inquiet quant à ses capacités à capturer les deux voyageurs. « Rien que pour l’état dans lequel vous avez mis Sélène et pour le pognon que vous allez nous rapporter, je suis bien content que vous soyez pas mort finalement… » L’évocation des blessures de sa camarade le fit sourire, il n’avait pas l’air du genre à avoir l’esprit d’équipe. « Allez, suivez-nous sans faire d’histoire, vous savez que vous ne faites pas le poids… »

L’héliophobe n’eut pas besoin de consulter son allié du regard pour savoir que la reddition n’était pas une option. Mais quoi alors ? S’ils fuyaient le limier finirait toujours par retrouver leur trace et il fallait encore arriver à les distancer ce qui n’était pas gagné vu l’état de Dan. Alors il fallait les combattre ? Ca risquait d’être compliqué, ils étaient en infériorité numérique et en plus Dan était sérieusement blessé. Même si ça avait été du un contre un, Zenith n’était pas sûr qu’il aurait été de taille à s’occuper du chauve seul. Les poings de ce type semblaient avoir une puissance phénoménale, si il se prenait un seul coup ça lui couterait probablement son existence de voyageur. Du coup il n’y avait aucune solution miracle, il fallait qu’il tente quelque chose, il lui fallait une diversion, connaissant Dan il lui en fournirait une. Mentalement le plan était assez simple, dès que l’attention du trio face à eux serait sur son camarade, il enverrait un flash puissant qui les aveugleraient ou les forceraient au moins à détourner le regard. Pendant qu’ils seraient vulnérables il tirerait deux ou trois rayons sur le morpheur chien et ensuite il faudrait qu’ils prennent leurs jambes à leurs cous. Privés de leur solution pour les pister, leurs poursuivants auraient plus de mal à les rattraper.

Encore fallait-il que tout se déroule comme prévu, ce qui, à Dreamland, était plutôt rare.


__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 328
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 758
Honneur: -120
MessageSujet: Re: Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé) Ven 16 Sep 2016 - 14:55
Et voilà, chasser le naturel à coup d'alcool et ce dernier revient en petit mafieux assez costaud. Les airs de gangsters du trapus ne lui revenaient guère, celui à la tronche de chien non plus d'ailleurs. En revanche il adorait le haut de forme du troisième larron. Pour être honnête, il avait été le dernier des trois buveurs à se retourner pour les apercevoir. Quand l'alcoolo avait cessé de lui répondre, pour braquer son regard dans son dos, Dan eut une petite sueur froide. Lorsque ses yeux repérèrent les tuniques noires, il eut un soupir désespéré. Si cela devait se produire trop souvent, il ne vivrait plus très longtemps. Ses neurones fraîchement rincés en redemandaient. Il s'empara de la bouteille, puis avala le reste de son contenu, avant de laisser une exclamation vide d'énergie porter son haleine au trio qui s'avançait. La manière dont la créature des rêves avait essayé de les défendre lui arracha une larme à l'oeil. Il l'essuya en souriant, puis se murmura à lui-même:

"Bon, bah puisque c'est comme ça."

Il se détendit l'épaule gauche, puis fit signe ouvertement à Corey de s'en aller. Ce n'était pas son genre de jouer les héros, mais il n'y avait pas d'autres solutions. Dan comptait sur un réveil prématuré, voir un sauvetage sans queue ni tête. Mais là, il ne voyait pas Corey, ni même lui pouvoir s'échapper si aucun des deux ne faisaient un choix. Il se souvenait des capacités de l'héliophobe, les flashs et les rayons. Pourtant le désespoir le laissait imaginer que ça serait vint. Il avait bien une autre idée en tête, une idée du genre chaude. Une idée qui ne lui convenait pas, mais une idée quand même. Il se sentait d'humeur à bouleverser Dreamland ce soir. Portant ses doigts à son gant il commençait à triturer ses attaches. Les voix du démon s'agitaient, trépignant à l'idée qu'elles allaient pouvoir renaître. Consumer le misérable qui les contenait, ainsi que tout le reste. Les flammes s'agitaient sous son gant, redonnant une impression de chaleur étouffante:

"Je suis à vous, l'autre n'a rien à voir avec tout ça."

Puis soudainement il se rappela les voyageurs qui avaient perdu la vie contre Boléro. Quelque chose de douloureux souleva sa poitrine alors qu'il avançait vers le plus petit du trio. Non, il ne devait pas le libérer. Même pour sa propre survie, ce démon ne devait pas s'échapper tant qu'il risquait de reproduire ce genre de carnage. Dan boitait légèrement, offrant un sourire dédaigneux en fuyant ses attaches. Provoquant l'exaspération du démon qui s'agitait sous son gant. Ils lui rappelèrent que ces mercenaires n'allaient pas en faire meilleur usage. Qu'il parviendrait à être libre grâce à eux. Et que là aussi il dévorerait d’innombrable vie, consumerait autant d'âmes et de création. Il laisserait une trace de cendres et de flammes partout où il passerait. L'homme en haut de forme, fit apparaître des menottes aux poignets de Dan, tandis que celui qui avait un museau de chien reniflait l'air en lui tournant le dos:

"Et si on a pas envie de le laisser tranquille ton pote hein? Tu vas faire...

-Ca."

Dan n'avait pas lâché la bouteille, il l'éclata contre l'arrière du crâne de l'homme chien, en fourrant son pied dans l'angle mort de sa jambe gauche. Ils s'effondrèrent sur les pavés, luttant brièvement sous le regard incrédule de l'homme au chapeau, qui cherchaient une illusion adéquate. Ils entendirent un couinement paniqué, puis virent un filet de sang gicler sur le visage blessé de Dan. Le goulot brisé s'était retrouvé planté dans la truffe du chien, coupant leurs possibilités de radar ambulant. Dan se redressait anticipant le coup de poing dévastateur. Il n'y alla pas aussi fort que prévu, il sentit ses dernières côtes se briser, mais le reste était encore en place. Il avait volé sur plusieurs mètres, s'effondrant au milieu du square, vomissant alcool et sang. Incapable de se redresser, ni même de hurler. Le rookie était encore vivant, ses plaintes étaient formulées dans des sortes de couinements. Mi-animal, mi humaine, c'était extrêmement pénible à entendre. Il se tenait le museau sans parvenir à respirer correctement, paniqué et sans capacité à se soigner il voulut s'enfuir chercher de l'aide. Mais l'homme aux bras surhumain l'attrapait déjà par le col:

"Pas de panique, fais voir ta blessure. Tu vas te calmer oui? Fillette va."

Si il avait voulu cet homme aurait pu le tuer, mais ses intentions bien que non pacifique, semblaient moins brutale. Quoi que peut être plus sadique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Surnom : Le Zenith
Messages : 863
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 495
Renommée: 1630
Honneur: 478
MessageSujet: Re: Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé) Lun 19 Sep 2016 - 14:48


L’héliophobe constata que son allié se mettait en mouvement, il espérait que ce dernier avait compris qu’il avait juste besoin d’une distraction et qu’il n’allait pas foncer tête baissée dans la gueule du loup, enfin dans les bras du géant. Il se tint prêt, il n’aurait probablement qu’une seule chance d’agir et de leur offrir une chance de survie pour la nuit. Dan s’avança et mobilisa toute l’attention sur lui, c’était parfait, mais soudain il commença à faire mine d’enlever son gant. Corey ne sut pas vraiment si c’était du bluff ou s’il comptait vraiment se servir de la force du démon du feu. Apparemment c’était plus que risqué de s’en remettre à une entité aussi maléfique, il fallait qu’il l’en empêche.

« Fais pas ça Dan, ça va aller, on se les faire. »

Mais pour toute réponse le voyageur lui fit signe de partir en lui disant à leurs ennemis qu’il était le seul en cause et qu’ils devaient laisser partir le geek. Une rancœur acide noua l’estomac de Zenith, est-ce que son ami le sous-estimait à ce point pour croire qu’il allait le laisser se sacrifier. Ou bien est-ce qu’il se pensait si supérieur qu’il croyait pouvoir en finir seul avec leurs adversaires. A moins que ce ne soit du bluff pour pouvoir créer une diversion encore plus vraisemblable, était-il si bon acteur ? Même sans le sous-estimer, Corey en doutait, avait-il quelque chose en tête pour leur permettre de s’en sortir tous les deux sans encombre ? Il s’avança, l’homme au chapeau fit quelques gestes et une paire de menottes lui enserra les poignets alors qu’il continuait à avancer. Soudain tout accéléra, Dan frappa le morpheur avec sa bouteille puis il lui massacra la truffe avec le tesson mais avant qu’il puisse se reculer ou s’écarter, l’homme aux bras gigantesque lui colla un beau coup de poing qui l’envoya valdinguer.

« Merde, Dan !? »

Il se transforma en un ensemble de photons lumineux qui filèrent en ligne droite jusqu’à l’endroit où l’autre voyageur était étendu et se reconstitua à ses côtés. Il s’abaissa pour voir si son camarade était mort et constata avec soulagement qu’il respirait encore. Il était dans un état lamentable, il crachait du sang, sa respiration sifflait et il semblait souffrir le martyr, mais il respirait encore. L’héliophobe surveilla leurs adversaires du regard, il vit que l’homme au chapeau étrange s’approchait alors que le costaud s’occupait du limier. Maintenant la fuite, même sans canidé à leurs trousses, risquait d’être très compliquée, il faudrait que Corey porte Dan tout en allant à une allure supérieure à la leur et en esquivant leurs attaques. Non ce n’était plus une option vraiment viable, pas en l’état des choses, il allait falloir qu’il trouve un moyen de leur faire prendre de l’avance. La menace la plus imminente était ce type qui avançait vers eux en jouant avec un jeu de carte, il fallait qu’il s’en débarrasse.

Il se redressa, s’éloigna de quelques pas pour que Dan ne soit pas touché dans l’affrontement, et riva son regard dans celui de son adversaire qui le laissa se mettre en place avant de lui envoyer une première carte. Elle fila vers Corey plus rapidement que ce qu’il avait cru et il eut tout juste le temps d’esquiver. Il jeta un coup d’œil en arrière et vit le morceau de carton s’enfoncer dans le tronc d’un arbre qui bordait la petite place sur laquelle ils s’affrontaient. Zenith devina que ce n’était pas des cartes normales, il fallait qu’il les évite et qu’il ne laisse pas son adversaire prendre le dessus. Il referma son annulaire et son auriculaire pour mimer un revolver, comme il avait l’habitude de le faire, et expédia un rayon bien concentré droit sur le torse de son adversaire. Mais au moment où les photons auraient dû percuter le voyageur qui n’avait pas réagi assez rapidement, il n’y avait plus rien et le pseudo magicien était à deux ou trois mètres à droite.

« Hein ? »

Une telle rapidité n’était pas possible et Corey était sûr d’avoir bien visé, jamais il n’aurait autant loupé sa cible, il y avait quelque chose d’autre. Il tira à nouveau pour éviter que l’autre puisse envoyer une carte, il obtint le même résultat, son adversaire avait déjà bougé et son rayon alla noircir le côté d’un bâtiment derrière sa cible. Même si il aurait préféré garder cet atout dans sa manche, le contrôleur mima un revolver de sa main gauche, et fit feu à deux endroits simultanément, espérant anticiper le déplacement de son adversaire. Les deux rayons semblèrent toucher, mais en fait au dernier moment son ennemi apparut à deux autres endroits simultanément, un à droite de sa dernière position, l’autre à gauche. A nouveau, Corey essaya de tirer sur les deux en même temps mais il apparut une troisième silhouette puis une quatrième avant que les deux visées disparaissent. L’héliophobe faisait désormais face à trois adversaires parfaitement identiques qui lui souriaient, sûrs de leur force et de leur supériorité.

« Des clones ? »

L’autre se permit un rire avant que les trois adversaires ne lancent une carte dans un mouvement parfaitement synchronisé. Il parvint à esquiver les deux premières mais la troisième vint se ficher dans le bras qu’il avait levé pour se protéger le visage. La douleur était intense, la coupure nette et précise et l’os un peu entaillé mais le voyageur avait vu pire, il arracha le morceau de métal, puisque c’en était et le jeta au sol d’un geste rageur. Il avait le sentiment que quelque chose clochait, il voulut se retourner pour voir ou avaient atterri celles qu’il avait esquivé, mais l’autre attaqua de nouveau, comme pour l’en empêcher. Comme il avait fait un bon plus ample, elles passèrent toutes à côté, l’héliophobe tendit l’oreille pour confirmer sa suspicion et en effet, s’il entendit bien l’une d’entre elle se ficher dans un muret, les autres ne firent aucun bruit. Il se tourna et vit qu’elles avaient disparu, comme les deux qu’il avait esquivés juste avant.

« Des illusions… »

L’autre sembla à peine contrarié d’avoir été percé à jour, il arma son bras pour envoyer une nouvelle salve, tout en ajoutant un quatrième reflet. Sauf que cette fois, Corey l’attendait de pied ferme, il venait de fermer les deux yeux, le magicien se demanda ce qu’il faisait.

« Tu crois pouvoir esquiver mes cartes juste avec tes autres sens ? C’est ingénieux mais je doute que ce soit efficace, adieux ! »

Il décocha son lancer, qu’il pensait être le dernier mais Corey ouvrit son œil gauche, celui qui était demeuré clos jusque-là. Aussitôt l’héliophobe comprit que c’était spécifiquement pour ce genre de situation que Luxian lui avait fait ce don de clairvoyance. Au lieu de quatre silhouette et de quatre lame, il n’en voyait qu’une de chaque, il esquiva nonchalamment la seule carte qui aurait pu le blesser et, dans le même mouvement, il tira un rayon droit dans le torse de son adversaire qui n’avait pas eu le temps de le voir venir, trop sûr de sa victoire. Le magicien fût projeté en arrière et son chapeau roula en arrière presque jusqu’au pied du costaud qui ne s’apercevait que maintenant que son allié était en difficulté. L’héliophobe ne savait pas si son adversaire était mort, mais ce n’était pas le moment de s’en préoccuper, il ferma les yeux ne rouvrit que le normal et se retourna vers Dan espérant qu’il avait eu le temps de récupérer.

« Tu vas pouvoir te lever et courir ? »

Il n’y croyait pas vraiment mais bon, il n’avait pas vraiment envie de se mesurer directement au colosse.


__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 328
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 758
Honneur: -120
MessageSujet: Re: Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé) Jeu 22 Sep 2016 - 18:43
Y avait-il vraiment une raison pour qu'il reste à ses côtés? Il avait tout fait pour qu'il s'échappe, pourtant Corey était encore là à se soucier de lui. Ils n'allaient de toute manière pas pouvoir l'embarquer bien loin, ils allaient être obligés d'attendre la prochaine nuit pour extirper son démon, ou même tirer quoi que ce soit de lui. Alors pourquoi s'entêter à le défendre ce soir? Après avoir terminé de cracher gerbes de sang, fluides en tout genre et autres jurons péniblement articulé.

Il se rendit compte que même parler le faisait souffrir. Il essayait de se focaliser sur la respiration, laissant ses yeux virer de gauche à droite, cherchant une solution miracle, là où il n'y avait que poireaux désabusés et bouteilles renversées. Il croyait même en voir trois parier sur le duel que livrait Corey contre le magicien. Un rictus de haine commença à relever ses joues, alors qu'il croisait le regard du gorille. Cet enfoiré l'avait vraiment cueillit comme une fleur. Dan cherchait à presser ses cottes en les serrant, mais rien n'y faisait, il ne parvenait pas à contenir la douleur. Son cœur s'emballait, mais aucunes flammes ne venaient à lui. Il n'avait pas peur, mais il ne se sentait pas la force de fuir, ni même de combattre. Le moindre mouvement le ramenait directement au sol, sans que sa volonté ne puisse rien y faire. Cette fois encore il avait atteint sa limite. Et cette fois encore il se laissait aller au bon vouloir des autres, sans même comprendre pourquoi on l'aidait. Ses mains se serrèrent, alors que des flammes blanches commençaient à émaner de lui. Corey, venait de lui demander s’il pouvait se lever, mais rien faire. A peine, cet instant de rage passé, il se mit à tousser puis à souffrir de plus belle. Ses cottes ne lui permettraient pas de se redresser.

Il ne voyait pas quoi faire, si ce n'est lui dire de déguerpir jusqu'à ce qu'une chaleureuse explosion balaye les deux hommes en noirs restants. Des flammes venaient de les souffler, dévorant leurs vêtements. Enfin, seul le morpheur fut mortellement touché, puisque l'homme aux bras surpuissant s'était servit de lui comme bouclier humain:

"Qu'est-ce que c'est que ce bordel encore?!


Ce dernier avait effectivement, réussit à fabriquer ou se procurer un cocktail Molotov. Plus impressionnant encore, il était toujours en vie. Les yeux de Dan allèrent d'un mercenaire à l'autre, puis il se courba dans l'axe lui infligeant le moins de douleur. La créature des rêves venaient de soulever le voyageur sur ses épaules, lui arrachant un horrible gargouillement. Son ventre supportait mal le choc. Dan voulait lui demander d'où il avait sorti l'explosif, mais son corps ne lui permettait rien d'autre que de subir la scène en profitant des épaules de la créature des rêves. Après avoir été soulever puis porté comme un sac de patates, il sentit les jambes de la créatures des rêves s'engager dans la ruelle d'où étaient venu les mercenaire de la FU:

"Allé on se casse!"

Il semblait moins endommager que Dan, légèrement irritant pour sa fierté, le voyageur désirait reprendre le contrôle de ses jambes. Il regardait Corey se démener pour les couvrir tout en fuyant. Si tant est, qu'il suive les conseils de l'alcoolique, qui se portait étrangement bien malgré l'impression de ruine qu'il dégageait quelques minutes plutôt. Les pensées de Dan s’éloignaient du champ de bataille, alors que les lampadaires brillaient en dessous des étoiles. Kazinopolis avait toujours été une citée magnifique aux yeux de Dan. Il aurait aimé pouvoir y retourner en d’autres circonstances, malheureusement encore une fois sa poisse l'emportait. Ne lui accordant qu'un ultime moment d'inconscience, alors que Dwaon s'évertuait à ignorer le poids de côté qui lui sciait la hanche:

"Je sais que je devrais économiser mon souffle, mais Dieu que ça faisait longtemps que je ne m'étais pas secouer de la sorte!"

Il braqua dans une autre ruelle, puis commença à dévaler une longue série de marche, indiquant à Corey le chemin qu'ils allaient suivre. Il lui expliquait brièvement son plan. D'ici trente mètres, ils atteindraient une salle clandestine, du nom de la Poutre Flambée. Etant un habitué, ils l'aideraient sûrement à passer par l'intérieur de la salle, pour pouvoir s'échapper de l'autre côté. Leurs pas s'intensifiaient alors que le gorille hurlait aux passant de les arrêter, mais personne ne semblait vouloir l'entendre. Les autorités, ne tarderaient pas à faire le lien entre les événements survenus au Lézard dorés, et le babouin qui s'égosillait en courant derrière eux. Ils avaient pu le tenir en respect jusque-là, mais alors qu'ils obliquaient en direction de la Poutre flambée, ils purent apercevoir les membres de l'une des brigades du royaume siéger dans la même rue. A l'opposé de la brigade le casino clandestins se tenait à moins de dix mètres. Malheureusement, la présence de cette brigade compliquait les plans de Dwaon:

"On ne nous laissera pas entrer avec ton pote dans cet état, si il y a des agents du royaume à côté. Déjà que les casinos comme la Poutre, sont mal vue, là ça serait trop beau pour eux..."

Réfléchissant un instant, il ne trouva qu'une seule solution:

"Bon, je vais te passer le poids mort, ainsi que ma lame. Tu la remet à l’hôtesse de l’accueil! Ça sera ma garantie, attends que je fasse diversion avant de toquer, puis explique toi vite faite en lui montrant le revers de la lame. T'en fais pas, si tu ne la pointes pas vers eux ça ira, ils la reconnaîtront vite... j'ai tendance à faire mon numéro assez souvent aux prêt des gonzesses héhéhé.... "

A n'en point douter, si il avait eu trente ans de moins, Dwaon aurait sûrement rougis en confiant cette information inutile à Corey. Son sourire candide faisait tâche avec son allure de renégat de gouttière, mais il balança Dan dans les bras de Corey, puis sortit une sorte de couperet de sous sa chemise. Elle était effectivement stylisée, une crosse longue et bandée aux multiples sciures, portaient une lame effilée, pointue et suffisamment épaisse pour dépecer un crocodile. On pouvait voir dessus un insigne d'aigle, portant un marteau. Juste avant de partir en direction des gardes qui ne faisaient pas encore attention à eux, il lui donna son nom:

"Je m'appelle Dwaon Folk! A plus tard et bonne chance pour le reste de la soirée!"

Un clin d'œil plus tard et ses talons claquaient en direction des gardes, il longea le mur, attendit d'entendre les pas du gorille, puis fonça droit sur dès que se dernier pointa le bout de son museau. C'est dans un raffut de tous les diables, que les deux bougres roulèrent sur le sol, au plus grand damne de Dwaon, qui prenait cher pour son grade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Surnom : Le Zenith
Messages : 863
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 495
Renommée: 1630
Honneur: 478
MessageSujet: Re: Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé) Mer 28 Sep 2016 - 10:15


Son allié réagissait à peine, il se contentait de cracher du sang et de gémir de douleur, autant dire que pour une fuite au pas de charge, c’était mal engagé. Il allait probablement falloir qu’il le porte tout en essayant de ne pas l’achever et en tentant de semer le costaud et son limier. Ce n’était pas réjouissant du tout, il se demandait vraiment si il ne valait pas mieux les affronter ici, quitte à juste essayer de les blesser aux jambes, juste pour avoir un avantage plus tard. Il se redressa, se demandant comment prendre le dessus sur ce type aux bras à la puissance colossale mais il n’eut pas besoin de se questionner plus longtemps. Un cocktail Molotov sortit de nul-part mais lancé avec une technique et une précision à peine croyable enflamma leurs deux ennemis. Ce fût le morpheur qui prit le plus gros des dégâts car l’autre enfoiré s’abrita derrière, comme si sa vie avait plus de valeur que la sienne. Un tel comportement augmenta l’aversion que l’héliophobe portait déjà à ce type, mais ce n’était pas le moment de l’affronter. L’ex-mercenaire, puisque c’était lui qui avait jeté la bombe incendiaire venait d’arriver auprès d’eux et s’était saisit de Dan pour le hisser sur ses épaules avant de se mettre à courir.

« Euh ok…» répondit-il alors que l’autre était déjà presque sortit du square.

Le costaud, même si il avait été surprit, ne semblait pas disposé à les laisser s’enfuir aussi facilement, il se mit en mouvement presque en même temps que Zenith. Ce dernier compris que c’était à lui que revenait la tâche de le ralentir suffisamment pour qu’ils puissent lui échapper, mais il savait que ce ne serait pas facile. Il tira un ou deux rayons sans vraiment viser, juste pour que le gorille doive esquiver un peu et perde du temps. Il s’engouffra dans la ruelle à la suite de ses deux compagnons d’infortune et essaya de surprendre leur suiveur en lui balançant un puissant flash lumineux dès qu’il passa l’angle du mur. Même si son petit stratagème avait marché, ça ne leur fit pas gagner beaucoup de temps, l’armoire à glace ralentit à peine la foulée puis repartit de plus belle bien décidé à les rattraper pour leur faire payer cette course poursuite. Il tentait de s’attirer l’aide des badauds mais vu sa carrure et son visage patibulaire, personne ne fit mine d’intervenir en sa faveur.

« Arrêtez-les ! Bordel mais stoppez-les ! »

Ils tournèrent dans une nouvelle rue, avec l’espoir de le semer, mais sans grand succès, il continuait à les talonner. Zenith décida de tenter de le ralentir et arrêta de courir, se retourna et mimant un revolver avec chaque main il arrosa leur poursuivant. Un des tirs le toucha à l’épaule, un autre à la cuisse mais c’était des blessures superficielles. Elles eurent quand même le mériter de le forcer à stopper sa course pour trouver un abri. Corey constata avec soulagement que ça avait permis aux deux autres de prendre de l’avance. Il utilisa une nouvelle fois son pouvoir pour se transformer en une silhouette lumineuse qui rattrapa les échappés assez rapidement. Ils avaient finalement creusé un peu l’écart mais l’héliophobe commençait à fatiguer à force de recourir à son contrôle de la lumière et l’ancien membre des aigles d’acier devait être las de porter Dan, malgré l’épuisement physique le mercenaire semblait avoir une idée en tête. L’héliophobe n’était pas tout à fait sûr de pouvoir lui faire une confiance aveugle mais faute de mieux, il continuait de le suivre.

« Un peu plus loin y’a une salle de jeu. » Il reprit son souffle avant d’expliquer la suite de son plan. « La poutre flambée ça s’appelle, ils nous laisseront entrer, j’suis un habitué. L’autre abruti trouvera porte close et même si il défonce la porte blindée les vigiles ne le laisseront pas s’en tirer à si bon compte. »

« Ok, on essaie ça ! » Il fallait dire qu’il n’avait pas beaucoup mieux à proposer et que si ça leur donnait de l’avance sur le malabar qui les poursuivait c’était toujours ça à prendre.

Ils obliquèrent une nouvelle fois dans une rue, l’héliophobe aurait été bien incapable de retrouver son chemin ou même de se situer approximativement dans la ville. Il était entièrement dépendant de l’ancien mercenaire pour les sortir de ce mauvais pas et il n’aimait pas vraiment ça. Malheureusement les choses ne purent pas se passer comme leur nouvel ami l’avait espéré car un groupe de policiers était stationné non loin de l’entrée de ce lieu providentiel. En temps normal les tenanciers auraient déjà été frileux pour laisser entrer deux voyageurs dont un salement amoché, même si ils étaient accompagnés d’un habitué. Mais avec en plus des membres des forces de l’ordre à proximité, c’était sûr qu’ils les enverraient sur les roses. Corey grimaça, alors qu’ils avaient enfin réussi à prendre un peu d’avance sur le gros balourd et qu’ils avaient un plan qui leur permettraient de le semer définitivement voilà qu’un nouvel obstacle venait se mettre en travers de leur route.

Corey hésita, que devait-il faire ? Se sacrifier pour attirer les flics plus loin ? Essayer d’obtenir leur aide pour lutter contre l’homme aux bras colossaux ? Aucune de ces options ne lui paraissait avoir de réelles chances de réussite et de toute façon la créature des rêves fût plus rapide à prendre l’initiative. Le dénommé Dwaon, puisqu’il se présenta ainsi, les poussa dans un renfoncement puis lui refila le corps quasi inerte de son camarade et lui donna un poignard qui leur servirait de sauf conduit. Tout se passa très vite et le contrôleur n’eut pas le temps de protester ou de demander plus d’infos, déjà l’ex mercenaire était revenu sur ses pas pour attendre leur poursuivant qui ne tarda pas à passer l’angle de la rue et à lui rentrer dedans. L’héliophobe grimaça, leur allié n’avait aucune chance contre les bras gigantesques de leur ennemi. Heureusement la petite bagarre eut l’effet escompté et les gardes s’approchèrent pour mettre un terme à l’affrontement et essayer de comprendre ce qu’il se passait. Le gorille ne semblait pas vraiment disposé à leur expliquer et il commença à distribuer des coups de poings, il ne tarderait pas à se débarrasser d’eux.

Le geek essaya de remettre Dan dans une position plus naturelle et s’avança vers la porte de l’établissement maintenant que les forces de l’ordre s’en étaient écartées. Il frappa trois fois à la lourde porte grise et une paire d’œil soupçonneux apparut à l’espèce d’écoutille et lui demanda ce qu’il voulait.

« Je viens de la part de Dwaon Folk, je veux juste traverser et ressortir de l’autre côté. »

« De qui ? C’est quoi ce bordel, on est pas un foutu tunnel !? »

Corey sortit le coutelas et le montra au videur qui sembla le reconnaître plus ou moins. « Il m’a dit de vous montrer ça, on veut juste passer, pas d’embrouille. »

« Ah ouais je vois, il se prend pour qui lui… » Il hésita un instant, ce qui sembla être une éternité à l’heliophobe. « Allez, vous entrez, vous traversez en rasant les murs et vous décarrez compris ? C’est toujours tout droit … » dit-il en ouvrant la serrure puis la lourde porte.

Le voyageur ne se le fit pas dire deux fois et, tout en essayant de ne pas tuer Dan, il pénétra dans l’antre du jeu clandestin. Le videur était costaud mais il ne ferait pas le poids contre le mercenaire à leurs trousses, il fallait espérer que la porte le retarde suffisamment. Il tendit l’arme de l’ancien aigle d’acier au videur, manche en avant.

« J’espère qu’il viendra la chercher… » Il hésita à rajouter quelque chose. « Et qu’elle sera là si il vient… » le ton était lourd de sous-entendu mais ça ne sembla pas émouvoir l’homme plus que ça. Il se contenta d’hocher la tête.

Ils étaient dans un espèce de sas d’entrée qui desservait ce qui semblait être un vestiaire, des toilettes et un long couloir dans lequel s’engouffra Corey sur un signe de tête du portier. Par les portes ou les ouvertures, il constata qu’il y avait plusieurs salles, toutes dédiées à des jeux ou à … d’autres activités… qui permettaient aux clients de dépenser leur argent. Il essaya de ne pas s’attarder, même quand il aperçut une sublime créature en train de se dandiner. Le couloir arriva à sa fin et seule une porte marquée « réservé au personnel » s’offrait à eux, il la poussa sans hésiter. Ils se retrouvèrent dans une pièce qui devait servir de débarras, jonchée de meubles brisés et autres encombrants. Il faisait sombre et Corey n’avait ni le temps ni l’envie de chercher un interrupteur, il alluma le corridor avec la paume de sa main et repéra une lourde porte, assez similaire à celle de l’autre côté. Il déverrouilla la serrure et le loquet manuel et l’ouvrit pour se rendre compte qu’elle donnait sur une ruelle qui semblait elle-même se jeter dans une grande rue piétonne d’un côté et dans une autre série de ruelles de l’autre. Allaient-ils pouvoir enfin échapper à leurs poursuivants ?


__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 328
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 758
Honneur: -120
MessageSujet: Re: Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé) Sam 1 Oct 2016 - 20:37
Sans réellement s'intéresser à la clientèle du bar, Dan sentait de multiples odeurs lui donner les nausée. Il n'avait habituellement rien contre les odeurs d'alcool, de fumette et de flux corporel en tout genre. mais là son estomac s'emballait à la moindre aigreur, lui donnant envie de vomir au moindre nuage de fumée, voir même s'effondrer pour tousser à la moindre bousculade. Plusieurs créatures légèrement vêtues passèrent à côtés, jetant des regards piteux au blessé, alors qu'elles se risquaient selon leurs tempérament à tapoter l'épaule de Corey.

Lui suggérant de le laisser crever dans un coin sombre et de profiter de la soirée, tout ça sans dire le moindre mots. Ou peut être n'était-ce que l'imagination morbide de Dan, accentué par sa paranoïa et sa peur de rendre l'âme aussi pathétiquement. Ses yeux mis clos distinguaient des formes floues, qui ne s'éclaircissaient qu'une fois les silhouettes à proximité de cracha. Son souffle étaient entrecoupé par des spasmes de douleur lui enlaçant les poumons, suffoquant sans rien pouvoir faire pour se soulager. Il sentait de chaudes larmes lui monter aux yeux, balbutiant pour lui même qu'elles étaient dû à cette foutue fumée.

Lorsque ils parvinrent enfin dans un endroit plus calme, Dan quitta l'épaule de Corey,le laissant inspecter la pièce à sa convenance. Les coudes du voyageurs cherchaient presque à s'implanter dans le mur auquel il faisait dos. Le capharnaüm dans lequel ils étaient en train de s'impatienter était reposant à côté des mondanités Dremlandienne qu'ils venaient de traverser. Luttant comme une bête pour ne pas s'écrouler, ni céder à son envie de rester allonger sur le sol. Dan se contraignait à serrer dents et poings pour ne pas hurler. Son ventre lui faisait toujours un mal de chien. Il n'avait qu'une seule envie, se réveiller. Si la douleur au ventre était un problème, l'insistance des voix susurrant aux voyageurs de mettre un terme à sa triste vie de voyageur n'aidaient en rien. Boléro sans savoir comment, parvenait à lui faire revivre les scènes de calcination. Si seulement cette nuit là il était resté à sa place, s'était contenté de tracer sa route sans s'inquiéter des carcasses qu’arboraient les ruines cendreuses du royaume des chats. Se lamenter lui faisait du bien, mais son partenaire ne lui laissa pas plus de dix secondes, l'air frais du soir apaisa son humeur. Lui permettant même d'expirer longuement en se séparant du mur avec lenteur. Une fois tout l'air péniblement extirpé de ses poumons, il rejoignit Zenith, haletant en essuyant ses yeux de manière rageuse. Pas la peine de préciser à quel point sa démarche dénotait son état lamentable.

Rien à gauche, rien à droite, quelques lampadaires encore actif éclairait le chemin principale. Plusieurs chemin obscurs sur le côté. La rue piétonne était moins bondée qu'à leur arrivée, rassurant bêtement Dan sur la possible fin de cette soirée. Ils allaient enfin peut être pouvoir se réveiller sans se faire d'avantage de soucis. Bien que sa volonté lui donnait l'espoir de pouvoir reprendre la route normalement, ses côtes le ramenèrent à la réalité, l'obligeant à s'appuyer contre le premier mur venu. Il se tourna en direction de Corey puis s'exprima difficilement:

"Fais gaffes!"

La porte siégeant derrière eux venait de se refermer de manière fracassante alors qu'un grand homme, aux yeux azur s'avançaient tranquillement en crapotant. Si Corey avait eu le temps de se retourner pour le reconnaître, il n'était néanmoins, probablement pas parvenu à anticiper les mouvements d'une vieille connaissance. Cette soirée semblait être portée sous l'astre d'un passé que l'on préférait oublier. Un turban beige masquait le reste de son visage, contrastant avec son smoking à nœud papillon poivrés. Élégant, mais surtout intimidant pour les deux petites secondes qui venaient de s'écouler. Dan venait de retrouver à sa mercie, siégeant gorge à demie broyée entre les doigts de l'homme qui les avait menacés pratiquement un an plus tôt au royaume de la paresse:

"Je vous donnerais de plus amples explications en temps voulut. Gardez les mains derrières la tête et ne bougez plus si vous tenez à vôtre ami."

Un étrange serpent composé de fumée mauve recouvrait déjà partiellement Dan, qui ne parvenait même pas à se défaire de l'étranglement que lui infligeait emmitouflé.  Les yeux de ce derniers scrutaient de manière insistante ceux de Corey, laissant Dan perplexe quant au poids qu'il représentait. Ses mains firent signe à l'héliophobe de fuir. Distrayant une demie seconde le troisième voyageur qui accentua sa prise. Les pieds du voyageur ne touchaient plus le sol, l'air commençait à sévèrement manqué, alors que son visage prenait une teinte anormalement rougeâtre.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Surnom : Le Zenith
Messages : 863
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 495
Renommée: 1630
Honneur: 478
MessageSujet: Re: Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé) Jeu 6 Oct 2016 - 14:38


Même si il savait que la nuit n’était pas encore terminée, l’héliophobe avait le sentiment qu’ils étaient en train d’échapper à leurs poursuivants. Bien sûr, ils avaient déjà cru être tranquilles quand ils s’étaient installés au square, mais cette fois il était peu probable que les mercenaires qu’ils avaient à leurs trousses aient un deuxième limier sous la main. Il ne leur restait que les forces de l’ordre de ce royaume à éviter pendant encore un moment et ils pourraient se réveiller avant de se donner rendez-vous à l’autre bout de Dreamland le lendemain. Il fallait maintenant qu’ils décident vers quel endroit ils allaient continuer leur fuite, fallait-il préférer l’anonymat de la foule des grands boulevards ou plutôt rester éloigner des éventuelles patrouilles en restant dans les chemins de traverse et les ruelles ?

Il se retourna pour demander son avis à Dan mais au même moment la porte claqua et son camarade cria. Il mit une fraction de seconde à comprendre ce qu’il se passait mais ne put que constater qu’il était déjà trop tard. Son allié était déjà à la merci d’un nouveau venu, une vieille connaissance dont Corey ne s’était pas soucié depuis bien longtemps. Il s’agissait de l’enturbanné du royaume de la paresse, un type mystérieux qui ne leur avait pas dit grand-chose à part de revenir constater la conséquence de leurs actes, ce qu’ils n’avaient jamais fait. Le voyageur avait du mal à se souvenir des évènements qui avaient précédé leur rencontre mais en tous cas le type au turban avait annoncé que s’ils ne revenaient pas il les traquerait et les tuerait. Est-ce que c’était ce qu’il était venu faire ? Après tout ce temps, il les retrouvait seulement maintenant pour leur faire payer leurs actes dans son royaume ?

C’était trop tard pour agir, même si il parvenait à dégommer ce mec avec un seul rayon, il aurait probablement le réflexe d’écraser la trachée du malheureux Dan. Zenith leva les mains en signe d’apaisement et de non-agression, il fallait qu’il gagne du temps pour qu’ils trouvent un moyen de se sortir de là. Il semblait avoir déclenché son pouvoir tout en menaçant d’achever le contrôleur de flamme si celui de lumière n’obtempérait pas. A nouveau Corey se demanda s’il devait fuir, mais cette fois Dan n’était pas le seul en cause à l’origine de ce problème. Ils avaient agi tous les deux au royaume de la paresse, il fallait qu’ils en assument les conséquences ensemble. Il leva donc les mains jusqu’à ce qu’elles soient derrière sa tête, conformément aux consignes de l’enturbanné. Ce dernier relâcha sa proie qui se retrouva a genou à la recherche d’air, si il avait continué à l’étrangler quelques secondes, le voyageur n’y aurait pas survécu.

« C’est bon, c’est bon… Qu’est-ce que tu nous veux toi ? »

Même si il avait relâché sa prise, la fumée continuait à s’enrouler autour du corps de son allié et le geek présumait que leur adversaire pourrait s’en servir pour l’achever en un instant. Il fallait donc il reste calme et ne fasse pas de geste inconsidéré, s’il commettait une erreur qui coutait la vie à son ami il ne s’en remettrait pas.

« Si vous étiez revenus, comme je vous l’avais demandé, j’aurais probablement été sympas avec vous. Mais vous ne l’avez pas fait, et en plus vous vous êtes attiré d’autres ennemis, vous êtes encore moins malin que ce que je pensais. »

« Tu fais équipe avec ces enfoirés ? »

« Non je n’ai rien à voir avec ces minables mais mon roi veut vous attraper lui aussi, cette fois vous n’allez pas avoir le choix. »

Dans un geste incroyablement rapide il envoya une sorte de boule noire et rouge de la taille d’une balle de golf qui toucha la gorge de Corey. Mais juste au moment de l’impact elle se transforma, des sortes de filaments s’enfoncèrent dans la peau du voyageur et une vive douleur lui parvint. Une fois la surprise et la douleur passées, il toucha le corps étranger du bout des doigts, c’était légèrement gluant, un peu chaud, mais surtout imprégné de magie. Il allait essayer de l’enlever quand il s’aperçut que leur ennemi avait collé la même chose dans la nuque de Dan. Il espéra que son ami n’allait pas succomber à cette nouvelle agression et demanda des comptes à leur agresseur.

« C’est quoi ça ? Qu’est-ce que tu nous as fait ? »

« Je ne veux pas que ces mercenaires viennent fouiner dans mon royaume, donc je vais vous laisser repartir et je vais même vous laisser quelques nuits pour vous assurer qu’ils ont perdu votre trace. » C’était une bonne nouvelle mais elle n’expliquait pas ce qu’ils avaient dans le cou. « Mais comme on ne peut pas vous faire confiance pour venir de votre plein grès, je prends une assurance. Dans une petite semaine, ces choses vont commencer à pomper votre essence vitale pour s’en nourrir et au bout de deux ou trois nuit, il ne restera plus rien de votre existence de voyageur… »

Il avait l’air particulièrement satisfait de son petit tour.

« Vous vous en doutez, il n’y a que mon roi qui peut vous enlever ces choses sans vous tuer, vous avez donc plutôt intérêt à venir nous rendre visite… Sans trop tarder… »

La brume libéra Dan de son étreinte et se répandit soudainement autour du voyageur aux yeux bleu, aveuglant momentanément les deux hommes. Lorsque la fumée se dissipa, ils étaient seul….


__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 328
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 758
Honneur: -120
MessageSujet: Re: Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé) Lun 24 Oct 2016 - 15:43
Après que les ordres furent donnés, la brume laissée par le voyageur aux yeux bleus se dissipa. Dan ressentait encore de multiples frissons, sa gorge peinait à laisser l'air circuler, ses membres retissant à l'idée de le redresser tiraient douloureusement. Puisant dans ses réserves, il parvint à s'agenouiller, inclinant la tête vers le sol, il se massait pauvrement la nuque, essayant de se faire aux filaments magiques qu'on venait de lui incruster. Il lui fallut une trentaines de secondes pour se relever complètement, cherchant toujours l'appuis d'un mur pour se maintenir, il parvenait difficilement à mouvoir sa tête. Un sourire étrange défigurait son visage blafard et boursouflé, par les divers coups qu'il avait essuyé cette nuit. Ce n'était pas un sourire effrayant, ni même horrible, il était au contraire pleine de joie.

Dan réalisait à quel point ce genre d'affaire était exceptionnel. Il avait peur, mais cette fois une autre sensation transcendait les autres. Une émotion puissante qui faisait vibrer son corps, bouillir son sang et lui redonnait espoir. Il serrait les poings et n'entendait presque plus les voix des démons du feux. Il se sentait finalement approcher son but. Devenir célèbre, devenir un gros morceau que l'on craindrait. Si il parvenait à tous les vaincre, il était certain que personne ne viendrait plus jamais le prendre de haut. Il repassait les visages de ses cibles, les comparant chacun à des marches qu'il utiliserait pour se hisser toujours plus haut. Lorsque il capta l'humeur de Corey, son sourire s'affaissa, sans non plus être d'avantage troublé il laissa filer quelques mots:

"Je dois être un peu trop fatigué, mais je sens que je vais enfin mettre un terme à tout ça. C'est étrange, mais je trouve ça plaisant."

Il fallait qu'il avance, l'état de Dan trahissait les activités dans lesquelles ils s'étaient livrées. Donc plutôt que de gagner la grande avenue, Dan tituba jusqu'aux petites ruelles. Enjoignant d'un signe de la tête Corey de venir avec lui. Ils pouvaient très bien s'imaginer être en sécurité, mais ça serait oublié le premier singe qui était sûrement encore à leurs trousses. Ils déambulaient dans la première rue, loin d'être aussi luxieuse que le boulevard, ou les abords de casinos, elle ressemblait plutôt aux arrières de bars. Odeur de pisse fermentée, fissures répandues d'un mur à l'autre. Un envers de décors assez perturbant, pour le voyageur qui était obligé de s'appuyer contre les parois de la ruelle pour avancer sans trop appuyer sur ses flancs:

"Pour en revenir à ce qu'il vient de nous dire. A partir de demain, faut qu'on se sépare. Penses à un royaume où tu es à ton avantage, j'en ai un en tête pour moi. Vue que tu en as tué un ils vont forcément te traquer de leurs côté aussi. On divise leurs forces, on les défonces, puis on se rejoint d'ici trois jours. Si on reste ensemble, du deux contre je ne sais combien ne fera que nous rendre plus vulnérable. Surtout si je me fais encore blesser à ce point, tu ne seras pas en mesure d'agir sereinement."

Effectivement, l'un et l'autre n'était pas du genre à s'abandonner. Dan en avait fait au moins trois fois l’expérience cette nuit, il était inutile de dire à Corey de s'échapper en cas de pépin. Dans un sens il trouvait rassurant, mais dans l'autre ça le rendait haineux. Si il avait évité de trop s'en mêler, bah, qu'est-ce que ça changeait maintenant? Dan continuait sa route, écoutant la réponse de Corey, qui accepter de le rejoindre d'ici trois jours au royaume convenu. Avant qu'il ne se réveille doucement au milieu de ses draps. Il plaqua instinctivement ses mains sur ses côtes, puis son visage et sa nuque. Il soupira un grand coup, se sentant soulagé et relaxé. Il se mit à rire bêtement dans le fond de son matelas, puis se redressa mollement, pour aller se doucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé) Aujourd'hui à 21:28
Revenir en haut Aller en bas

Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2 :: Kazinopolis-