Haut
Bas

Partagez|

Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Messages : 333
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 758
Honneur: -120
MessageSujet: Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé) Mar 14 Juin 2016 - 16:26
Cela faisait plus de cinq mois qu'ils ne s'étaient pas donnés de nouvelles, pour être honnête, l'histoire au royaume de la paresse lui avait laissé une trop mauvaise impression. Il s'était sentit trop bête de ne pas avoir réussit malgré de multiples tentatives à y retourner par ses propres moyens. Il espérait que Corey en avait fait de même, mais redoutait que ce dernier ne le voit comme une simple grande gueule. C'est pourquoi il lui avait finalement donné rendez-vous. Étrange sentiment, ce n'était pas puissant, ni douloureux, juste désagréablement attractif. Loin d'un besoin ou d'une envie, cette sensation se rapprochait du devoir.

Il lui avait envoyé un message, puis était partis du principe que Corey le lirait à temps pour venir le rejoindre dans le pays des rêves. Il refusait de croire à la mort de ce voyageur. Il possédait un pouvoir bien plus puissant que le siens, du moins, Dan l'avait toujours perçus comme tel. Si Corey s'était fait abattre, c'était qu'il était tombé sur quelqu'un, ou quelque chose que Dan n'aurait pu affronter seul. Rien que cette idée l'énervait, il aurait envie que Corey s'en veuille, mais ça aurait été impossible pour un mort. Alors ça aurait été encore une fois la responsabilité de Dan de se reprocher sa bêtise. Son manque de conviction, ainsi que sa jugeote déviante pour ne pas avoir plus voyagé avec lui. Il s'était endormi sans voir de réponse sur son portable, mais il n'avait pas perdu espoir de le voir jusqu'au dernier soupir avant l'envolé vers Dremaland.

Il avait choisit un terrain difficile, mais neutre. Une zone ou personne ne devrait être capable de les dissocier de la masse, ni suffisamment aimable pour les aborder sur un coup de tête. Dan s'était frottés à quelques vigiles dans l'un des casinos siégeant triomphalement dans les rues pavées d'or et d'avarices de Kazinopolis. Mais le temps et l'expérience lui laissèrent comprendre qu'ils l'avaient déjà facilement oubliés. Il lui en était arrivé des vertes et des pas mûres, il avait essuyé pas mal de dégâts, à tel point qu'il ne se rappelait même plus vraiment de ce que Corey savait de lui. Et réciproquement, il ne se rappelait plus exactement de Corey. Son visage n'était pas la première chose qui lui revenait en tête lorsque il s'efforçait à penser à lui. Il revoyait plutôt une attitude nonchalante, ainsi que des vêtements à manches longues assez sales. Corey savait-il pour son bras enflammés? Il ne se rappelait même plus si il avait pu lui parler de ses soucis avec la créature enflammée. Son gant de cuir s'était au fil des nuit affaissés, les coutures rougissaient de plus en plus. Mais c'était surtout la douleur qui revenait le hanter lorsque il restait inactif. Elle devenait dès fois tellement intense qu'il préférait voyager dans des royaumes possédant d'énormes sources d'eau. Se donnant ainsi l'impression d'être en sécurité. Le chat lui avait dit que ça ne tiendrait pas plus d'une semaine, mais il s'était vraisemblablement moqué.

Dan s'était perché au dessus de l'une des terrasses qu'offrait l'un des bars connu de Kazinopolis, le LÉZARD DORÉ. Il donnait sur l'avenue principale du nord du royaume. Une allée de passage, où rêveurs, créatures et autres peuplades de dremland avançaient en papotant, courant et battant le rythme. Il espérait parvenir à capter l'attention, ou le visage de Corey en créant des petites flammèches vertes. au bout de ses doigts. Son oeil gauche était faiblement embrasé, ses claquements ne produisaient qu'une brèves pluies d'étincelles. Il avait choisit une table, puis l'avait sciemment enfoncée dans le coin de la terrasse suspendue. Le serveur lui avait proposé son aide, mais Dan avait préféré se débrouiller seul, craignant une entourloupe en tout genre. Les sourires et les bonnes intentions ne suffisaient plus à le convaincre désormais.  En réalité il ressentait bien que son comportement n'avait rien de naturel, la sueur venait d'elle même sans effort, il était petit à petit perdu dans ses propres dialogues internes et comprenait bien que Dreamland consumait peu à peu son esprit et son peu de conscience. Il se comportait comme un gangster, ou un malfrat alors qu'il ne savait même pas ce qu'il craignait vraiment. Comme dans le monde réel il était décalé par rapport au reste des voyageurs, du moins il le ressentait comme ça. Ce n'était pas le moment de penser à ça, mais ça le bouffait.

Alors qu'il continuait son manège, arrivant à quelques minutes de la lassitude et du désespoir que Corey daigne ou ne puisse venir le rejoindre, il sentit une présence caresse sa gorge. C'était une aille composée de fines plumes noires. Sans prévenir, ni s'attarder en réflexion inutile, sa main faucha le vide derrière sa nuque, puis le reste de son corps se redressa en bousculant sa table. Un corbeau aux yeux rouges l'observait sans croasser. il battait des ailes en restant inateignable. Le rythme cardiaque de Dan eut le temps de redescendre en pression, alors que l'oiseau s'éloignait non loin, laissant dans le creux de son épaule une simple plume que le voyageur ne remarqua pas en s'asseyant. Une partie de l’assistance le dévisagea, mais tous retournèrent à leur conversation lorsque il reprit place calmement:

"Je vais faire quoi moi maintenant?..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Zenith
Messages : 947
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 545
Renommée: 1630
Honneur: 478
MessageSujet: Re: Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé) Mer 15 Juin 2016 - 18:33


Allongé sur son lit, son torse blême dévêtu, Corey se demandait s’il devait essayer de rejoindre Dan ce soir. Etait-ce vraiment une bonne idée ? Est-ce qu’il n’avait pas mieux à faire ? La dernière fois que le jeune homme lui avait envoyé un message pour qu’ils se retrouvent à Dreamland, il n’était même pas venu au rendez-vous pour lui présenter Tommy. Peut-être que s’ils se retrouvaient, l’homme aux yeux bleu du royaume de paresse les trouverait aussi, c’était peut-être exactement ce qu’il attendait. Et même s’il ne les chassait pas, est-ce que Dan était vraiment une bonne fréquentation? Il ne le connaissait pas tant que ça après tout, et à chaque fois qu’ils avaient traîné ensemble ils s’étaient attirés des problèmes. Il fixait son plafond, hésitant à chercher le sommeil, trop plein de questions pour s’endormir sans y prendre garde. Il était déjà tard et il avait enfin un décroché une vidéo-conférence avec un gros client potentiel assez tôt le lendemain. Il fallait qu’il soit au meilleur de sa forme, il fallait donc qu’il essaie de dormir.

** On va aller voir ce qu’il me veut et advienne que pourra. **

Il reposa le téléphone, avec lequel il jouait inconsciemment, sur la table de nuit et essaya de se détendre, travaillant sur sa respiration. Il essaya de se remémorer les traits du visage de son ancien camarade mais ils étaient assez flous, ça faisait plusieurs mois déjà. Il lui fallut encore une bonne demi-heure de pseudo-méditation pour arriver à finalement sombrer dans le sommeil.

---Dreamland---

« Kazinopolis… » Murmura-t-il pour lui-même dés que ses yeux s’ouvrirent.

Ce n’était pas la première nuit qu’il passait ici et il avait comme l’impression que ce n’était pas la dernière, beaucoup de choses se tramaient dans cette cité dorée. Il fit un tour sur lui-même pour tenter de se repérer et vérifier qu’il ne courrait aucun danger immédiat, puis il vérifia s’il portait autre chose qu’un pyjama. Comme il n’avait pas pris la peine de penser à sa tenue, c’était malheureusement une tenue de nuit qui le couvrait, pantalon gris anthracite qui aurait pu passer pour un pantalon de costume s’il n’était pas aussi mal taillé, et un t-shirt beige avec un col en V et une poche sur le pectoral gauche. Avec cette tenue son tatouage ressortait dans son cou et le long de son bras gauche, il n’aimait pas vraiment ça, quand il était ainsi vêtu, il dénotait trop.

Il n’y avait pas grand monde dans cette rue légèrement parallèle à une grosse artère. Il s’adressa à une créature des rêves humanoïde, un livreur apparemment, qui passait non loin de lui en marchant à vive allure, probablement en train de faire une course.

« Hé toi ! Tu veux te faire un pourboire ?  » L’autre était sceptique. « En EV … » Il parut soudain intéressé. « Combien pour ta veste et tes chaussures ? » Ils se jaugèrent du regard, l’autre lui annonça un prix plutôt excessif, Corey proposa la moitié sinon rien, l’autre accepta.

Quelques instants plus tard, il avait enfilé ce qui ressemblait presque à un perfecto assez fin et des chaussures qui auraient été des timberland dans le monde réel. Il se trouva presque élégant ainsi vêtu mais l’heure était venue de passer aux choses sérieuses, il fallait qu’il trouve Dan. S’il s’était matérialisé ici, c’était probablement que l’autre voyageur n’était pas loin, il décida de rejoindre l'avenue espérant avoir plus de chances de l'y trouver.

La grande rue étaient bondée, il y avait des énormément de rêveurs, preuve que l’argent faisait toujours rêver. Zénith scruta la foule, cherchant un visage familier, sans succès, il fallait qu’il prenne de la hauteur. Il chercha autour de lui et finit par repérer un restaurant dont la terrasse était légèrement au-dessus du niveau de la rue. Il ne lui fallut pas longtemps pour l’atteindre et il s’approcha de la balustrade pour observer les passants. Il allait falloir qu’il utilise la clairvoyance  s’il ne voulait pas perdre de temps, il se concentra, ferma l’œil gauche et ouvrit lentement le droit. La vision si particulière offerte par Luxian se fit plus nette, chaque mouvement lui apparaissait plus clairement, chaque reflet était étrangement mis en valeur sans être accentué et surtout, les rêveurs étaient presque grisés, les créatures de Dreamland lui apparaissaient normalement et les trois voyageurs présents dans la foule devant lui, lui apparaissaient comme des soleils dans la pénombre, entourés de leur aura. Deux étaient des débutants, l’autre un voyageur puissant et honorable, mais pas de trace de Dan, il referma l’œil droit pour rouvrir le gauche. Du mouvement sur la terrasse d’un bar, à quelques mètres de là, le fit regarder dans cette direction. Il fit quelques pas, et s’approcha.

« On dirait que je n’ai pas besoin de te chercher plus longtemps… »


__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 333
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 758
Honneur: -120
MessageSujet: Re: Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé) Jeu 16 Juin 2016 - 1:04
Lorsque il repéra Corey, ce dernier se tenait à l'autre bout de la table dans un perfecto qui lui donnait un air de business man. Se tenant toujours debout, Dan se sentit obliger de se lever de sa chaise. Après quelques secondes d'hésitation il avait réussit à se persuader que c'était bien Corey. La voix de ce dernier le fit dans un premier temps sourire,mais il ne put s'empêcher de s'en vouloir quelques instants plus tard. Il avait l'air moins hésitant qu'avant, c'était perturbant, mais l'entendre n'était pas désagréable.

Dan ne put s'empêcher de rougir légèrement de honte, en comprenant qu'il se faisait facilement remarquer puis tendit sa main au dessus de la table pour espérer pouvoir serrer celle de Corey. Que ce dernier lui rende sa poignée, ou lui mette un vent glaçant, Dan ne se défila pas et l'invita à s'asseoir d'un geste de la main. En reprenant place dans le creux de son fauteuil. Une serveuse les accosta brièvement avant même qu'il ne puisse commencer à discuter. Permettant à Dan de commander une bière spéciale pour quelques Evs de plus. Cette bière maison aurait la particularité de donner après chaque gorgée l'impression d'être un reptile pendant une demi seconde. L’expérience semblait intéressante, raison pour laquelle il commanda, en laissant Corey faire comme il l'entendait. Une fois la serveuse partie chercher les commandes, Dan se lança:

"Bon, bah ça fais un moment. Je vais pas y aller par quatre chemins, ta l'air vraiment différent. Moins...enfin plus sûr de toi! Je ne sais pas si ce sont les vêtement héhéhé..."

Dan pour sa part portait une chemise à manche courte grise, un pantalon un peu trop long pour lui de couleur blanche et des chaussures longues en une matière semblable à du cuir. Peu habitué à ce genre de tenue, il était légèrement mal à l'aise, même si la longueur du pantalon lui allait, les chaussure et le haut lui donnait l'impression d'être encagée. Qu'importe, son regard soutenu celui de Corey, si ce dernier rétorquait quelque chose, Dan l'écouterait avec attention sans forcément lui répondre directement:

"Tu as eu des soucis de ton côté? Genre avec des mecs vraiment dangereux?"


Il avait un peu honte de poser cette question, mais vue le long gant de cuir qu'il portait au bras gauche, ce sujet était de toute manière inévitable. Avant d'admettre sa propre galère, une partie de lui admettait qu'il aurait aimé entendre Corey lui confier une part de ses problèmes. Après tout il avait apprécié le peu de voyages qu'ils avaient fait ensemble.

Quelques instants plutôt, alors que Dan s'apprêtait à gesticuler à l'encontre d'un corbeau. Trois voyageurs drapés dans des imperméables noirs se fondaient difficilement dans le décors. Les rêveurs et les créatures des rêves foisonnaient de toute part, mais peu de voyageurs attiraient leur attention. Sélène, et deux recrues fraîchement formées arpentaient les rues en quête de voyageurs à recruter. Pablo était un morpheur de cire arrivé depuis huit mois en Dremland. C'était un grand brun âgés de tente quatre ans, au teint bronzé, avec une barbe mal entretenue. Clément quant à lui avait vingt neuf ans et maîtrisait difficilement son pouvoir de pollution. Ils étaient tous membre de la Wandsworth Unit, mais surtout tous blasés par ce début de soirée sans opportunités:

"Qu'est-ce qu'on fait là sérieux?

-Rien de spéciale, on se promène et on observe.

-Alors enlèves nous ces liens bordel!

-Non, j'ai déjà fais plusieurs rondes avec des bleus. A chaque fois l'un d'eux craque et fais dans le zèle. Je vous relâcherais si besoin.

-Mais non! "

Sélène l'invocatrice de camisole lui aurait habituellement mit un taquet dans le front pour lui apprendre à la fermer. Mais un garçon attira son attention. Ce dernier lui parlait étrangement, perché sur une terrasse en train de dévisager un corbeau, ce dernier lui disait réellement quelque chose. Elle faillit s'en aller en imaginant se faire des idées, jusqu'à ce qu'un autre homme ne vienne à la rencontre du premier. Là ses souvenirs refirent surface et stoppèrent sa marche. Des gloussement fendirent ses lèvres alors qu'elle redressait ses lunettes. Elle se rappelait de ces deux zouaves qu'elle avait fait combattre dans le hangar. Ils étaient encore en contacte, mais surtout en vie. Preuve qu'elle n'avait pas rien décelée chez eux la dernière fois. Leurs potentiels pouvaient toujours servir si ils s'y prenaient bien. Elle attira ses deux recrues en les prenant par les épaules, puis pénétra dans le bar en commandant à l’accueil:

"On dépose nos manteau, on monte à l'étage et on se fond dans la masse jusqu'à nouvel ordre. C'est clair?

-Oui.

-Oui.

-Si l'un de vous agis de son propre chef, il regrettera la camisole."

Sur ces mots, Sélène les libéra de ses emprises, puis emporta son verre en les laissant la suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Zenith
Messages : 947
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 545
Renommée: 1630
Honneur: 478
MessageSujet: Re: Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé) Jeu 16 Juin 2016 - 16:21


Le geek serra la main tendue, ne voyant pas vraiment de raisons valables de ne pas le faire, il n’avait pas grand-chose à lui reprocher à part un rendez-vous loupé. Il profita de ce salut pour détailler un peu mieux son ami, le monde onirique semblait ne pas l’avoir épargné. Il avait l’air plus nerveux et plus abîmé, ce gant, son regard affolé, Zénith comprit que le jeune homme en face de lui en avait vu des vertes et des pas mûres. Il fût tenter d’utiliser sa clairvoyance pour voir si le gant irradiait d’une façon bizarre ou si, au contraire, il semblait mort, mais il estima que ce n’était pas poli et s’en abstint. Dan lui fit une remarque sur son changement d’apparence et l’héliophobe sourit en pensant.

** Pas sûr… **

Depuis qu’ils s’étaient croisés, Corey avait roulé sa bosse, il avait mené des combats qui lui tenaient à cœur, trouvé des alliés, progressé. Mais il avait aussi croisé des êtres terriblement puissants, bons comme mauvais, et avait toujours la sensation d’être plus ou moins insignifiant. En regardant Dan, il avait l’impression, peut être faussée, que lui aussi avait pris conscience de sa propre faiblesse. Il semblait moins sûr de lui, moins arrogant que lors de leurs précédentes rencontres, il se demandait ce qui l’avait fait changé ainsi. Il se laissa tomber sur la chaise qui faisait face à l’autre voyageur et attendit que la serveuse vienne à leur table tout en jetant un œil à la carte. Aucune boisson ne l’inspirait vraiment malgré les choses folles qu’elles promettaient et il se contenta de commander une bière classique.

« Peut-être, ouais, ça me va bien je trouve. » répondit-il au commentaire sur ses vêtements. Il chercha une réponse un peu dans la même veine mais rien ne vint, il se força donc un peu. « Le plus souvent j’apparaît avec des pyjamas, mais j’ai pris le réflexe de me procurer des vêtements d’une manière ou d’une autre. »

Il lui était arrivé de les … emprunter … à des riverains mais ça c’était déjà retourné contre lui, depuis, il évitait autant que possible de les voler. Soit il les achetait, comme il l’avait fait ce soir mais il préférait éviter, sachant très bien que les essences vitales étaient un bien précieux. Dan lui demanda ensuite si il avait eu des soucis ou rencontré des mecs dangereux, Corey eut envie de répondre que les mecs dangereux étaient légion, mais il partit sur une réponse plus terre à terre.

« J’ai eu une grosse galère à Mirage Space, un vrai enfoiré, mais j’ai fini par le faire mettre en taule. J’ai failli clamser dans le cimetière, ici, à Gastropolis, pas loin du Royaume des chevaliers de la table pentagonale… bref… un peu partout et un paquet de fois mais je m’en suis toujours tiré sans séquelles permanentes. »

Il se retint de regarder le bras ganté, ne voulant pas mettre son interlocuteur mal à l’aise, mais il se doutait que si Dan cachait ainsi son membre c’était qu’il y avait une raison. Il laissa la serveuse déposer leurs choppes avec l’air blasé de celle qui travaille depuis trop longtemps. Le geek regretta qu’elle ne soit pas plus souriante car ça lui donnait un air triste et fatiguée mais il n’y pouvait rien. Il la laissa repartir et relança la conversation.

« Et toi ? T’en as bavé ou quoi ? »

Il tendait la perche à son ami pour parler de ses problèmes, s’il ne la saisissait pas, tant pis, il ne s’en offusquerait pas. Il regarda autour d’eux en attendant que Dan se confie ou non, il croisa le regard d’un voyageur et fût tenté d’ouvrir son œil droit pour vérifier qu’il ne représentait pas une menace. Mais il savait qu’il ne devait pas en abuser, pas encore, il ne maîtrisait pas encore assez cette technique pour dépasser les quelques secondes d’utilisation. Il essaya de ressentir son aura, mais il ne devait pas être assez proche ou il n’était pas assez fort. L’autre détourna le regard, sirotant une boisson, seul à une table.

« T’es retourné au royaume de la paresse ? » Il avait hésité à aborder le sujet mais autant crever l’abcès. « Comme on s’est pas écris à ce sujet, j’me suis dit que c’était pas la peine d’y retourner. »

Il avait un peu de mal à se souvenir de ce qu’il s’était passé cette nuit-là, il en gardait juste l’amer souvenir d’avoir fait plus de bien que de mal en agissant sans avoir toutes les informations. Depuis, il veillait à en savoir le maximum au sujet d’une affaire avant de s’en mêler, ce n’était pas toujours facile mais ça évitait certaines erreurs.



Installée à une table, non loin des deux voyageurs qu’elle avait repéré, Sélène tendait l’oreille en sirotant une tasse de thé parfumé au jasmin. Elle avait veillé à s’assoir sans qu’ils voient son visage et ça l’avait empêché de s’approcher suffisamment pour entendre l’intégralité de leur conversation. Elle hésita à se reculer pour mieux entendre, mais comme ils avaient juste l’air de se donner des nouvelles, ça ne valait pas la peine qu’elle prenne des risques. Elle jeta un coup d’œil aux deux recrues que Walter lui avait demandé d’emmener, enfin, de surveiller plutôt. L’un était assis seul à une table, jetant des regards curieux autour de lui, l’autre était plus discret mais de là où il était, il ne voyait que trois ou quatre tables.

« C’est ça qu’il appelle se fondre dans la masse ? Quel abruti, il va se faire repérer. » Ronchonna-t-elle pour elle-même.

Mais elle ne pouvait rien y faire, à part espérer qu’il n’attire pas l’attention des deux voyageurs qu’elle pensait mort. Elle se promit de demander des comptes à Psycho qui avait juré les avoir tué, visiblement, il s’était moqué d’elle.

__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 333
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 758
Honneur: -120
MessageSujet: Re: Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé) Jeu 16 Juin 2016 - 20:07
Après avoir remercié brièvement la serveuse, il s'empara de sa bière, puis tenta le tout pour le tout. Il avait besoin d'un peu de boisson pour s'aider à admettre face Corey sa périlleuse aventure. Dans le cas du voyageur de la lumière, ce dernier avait l'air d'avoir vue du pays. Et même si il lui disait qu'il avait risqué sa vie, ce que Dan ne remettait pas du tout en question, Corey avait l'air de s'en être plutôt bien sortit. Il y avait vraiment quelque chose de différent, malgré sa réponse emplie de modestie. Il s'était contenté de dire qu'il aimait bien ses vêtements et lui avouait toujours se démerder pour trouver des vêtements. Preuve qu'il avait décidé de faire attention à son style.

Avant que la serveuse ne s'en aille chercher leurs boissons, Dan s'était empressé de lui demander des Dreamags. Curieux de voir si son ami était effectivement devenu une vedette, comme le fil de ses idées lui laissait imaginer. Ca serait tellement cool de retrouver sa photo, ou même juste un article sur lui, qu'il ne le lâcherait pas de la soirée avec des blagues et des éloges à la Dan Sorro. Il écouta le reste de ses aventures, comprenant que Mirage Space était sa plus grosse galère, il fut intrigué. Corey avait foutu un mec qui l'emmerdait en prison?! C'était plus effrayant qu'autre chose, son sens de la justice avait-il toujours été aussi aiguisé? Allait-il le condamner lui aussi si il apprenait ses méfaits?

Dan ne se voyait pas spécialement comme un vilain, ni un psychopathe, mais ce n'était pas un héro et sûrement moins encore un justicier du quotidien. Si Corey venait à apprendre qu'il avait tué, voir même menacé ou bouleverser l'équilibre de quelques patelins comment réagirait-il? Il pensait notamment au village de pain d'épices ayant été saccagé par Kajin et ses soins lorsque un morpheur coyote l'avait provoqué de trop nombreuses fois. Se concentrant sur la conversation, sans avoir lâcher Corey du regard il put conclure qu'ils étaient d'une certaine manière dans le même bateau:

"Alors toi aussi ta faillis y passer ici? Moi c'est dans l'un des casinos, j'ai été accusé à tords par les vigiles puis des tas de voyageurs ont commencés à vouloir jouer les héros autours de moi... comme pas mal de fois d'ailleurs."

Et c'est là qu'on en revient à son besoin de courage, il but plusieurs gorgées pour noyer son orgueil, puis lorgna sur les deux revues auxquelles elle avait gentiment pensée. Son air blasé n'enleva pas le sourire de Dan, ni son signe de la tête. Bien qu'elle s'en alla aussi vite qu'elle était venue. Le Dream Mag "X" et "IX" était désormais posé sur la table, avant de les ouvrir ou d'en proposer un à Corey, loin de se douter que ces numéros parlaient aussi bien de lui, que de son ami, Dan se résolut finalement à admettre ses défaites. Il avait remarqué les regards furtifs de son ancien camarade de soirée, enfin ancien, il ne perdait pas espoir de voyager de nouveau avec lui:

"Mais Kazinopolis n'était pas le pire pour être honnête. J'ai été pris à part au niveau du royaume des chats dans un conflit que j'ai complètement sous estimé. Si un jour tu viens à croiser des créatures du royaume du feu, surtout ne les affrontes pas sans soutiens. Fuies sans chercher à rehausser ton honneur, ou il volera en cendres avec le reste. Je ne dis pas que tu ne ferais pas mieux que moi mais...bref, en ce qui me concerne ce monde là et le miens ne sommes pas au même niveau. Cette bière ne me donne aucune sensation de reptile mais elle est bonne bordel!'"

Il soupira en reprenant une gorgée, puis posa sa bière en prenant le Dream Mag X, utilisant se dernier pour tapoter son bras recouvert par le gant de cuir jusqu'à l'épaule:

"Si par chance comme moi, tu venais à leur survivre, voilà ce que tu y risquerais. J'ai un bras entièrement consumé par un démon et je ne sais pas comment m'en débarrasser. Sinon, mis à part cette embrouille, j'ai aussi galéré à droite et à gauche, Weedland, le cimetière aussi m'a posé pas mal de problèmes. Méfies toi des corbeaux si t'en croises là bas. J'ai faillis me faire bouffer par des hommes requins sur une île assez louche. Et j'ai pas mal de fois étés embrouillés par des mecs à qui j'ai dû enfoncer la mâchoire jusqu'aux lobes frontale. Je n'ai jamais sus répondre autrement que par des insultes et de la violence face à ce genre de personnes. Au finale j'ai surtout vue des gens mourir autours de moi sans jamais pouvoir vraiment briller héroïquement comme je l'espérais. Surtout ce jour là."

Il cessa de tapoter sur son bras qui brûlait de plus en plus intensément sous son cuir. En mentionnant sa présence, Boléro semblait s'exciter. La chaleur faisait rougir d'avantage le visage honteux et dégoutté de Dan. Loin d'être abattu, il n'appréciait pas reconnaître ses faiblesses, encore moins quand elles trahissaient de cuisantes défaites. Il commença à feuilleter les pages, puis écarquilla les yeux à de nombreuses reprises. Il espérait leur changer les idées en ouvrant le mag au milieu de la table et en en balançant les pages. Avant même de trouver un article sur Corey il venait d'en voir un parlant de ce qui lui était arrivé au Dream Marcket:

"Alors ça... c'est une longue histoire ...si ça t'intéresse certaine créatures des rêves peuvent posséder et dresser les rêveurs. Ma soeur en était une et de ce que j'ai subis. Les rêveurs sont vraiment aumoins aussi dangereux que les voyageurs. Bah ce mec là, Baille More il en pouvait plus de son royaume et..."

Alors que Dan sentait un petit bourgeon de fierté éclore en lui en voyant son nom écrit sur quelques lignes d'un journal onirique. Clément qui était le plus éloigné des Wandsworth Unit, tentait de capter l'attention de Sélène en pointant deux tables du doigt. Pablo avait commandé une chandelle et lorsque il l'avait enfin reçu, il se contenta de bailler assez fortement en espérant pouvoir engager les préliminaires. Ils avaient tout les deux consciences que Sélène attendait quelque chose, mais ni l'un ni l'autre n'avaient pour l'instant sût dire quoi. L'invocatrice de camisole s'était contentée d'écouter ce qu'elle pouvait en sirotant son thé, ennuyée par le ton de la conversation.

Lorsque Dan avait baissé d'un ton pour parler du royaume du feu, elle s'était levée sans faire de bruit puis avait taxée une cigarette à un badot qui s'appuyait sur la balustrade. Chanceuse d'avoir pu capter au bon moment le bon mot, elle faisait de son mieux malgré la proximité pour ne pas montrer son visage. Fumant en s'accoudant de manière à ne leur montrer que ses hanches et son fessier. Elle l'alluma l'air de rien, puis s'était régalée des petites anecdotes sur le pays du feux. Elle n'avait retenue que quelques mots, "royaume des chats" "Créature du feu" "Et démon".

Tout ça portait à la laisser croire qu'il était le voyageur que les plus expérimentés de son groupe recherchaient. La mission que le pays du royaume du feux leur avait donnée était secrète. Cette affaire avait été étouffée aussi bien du côté des chats que des élémentaires. Il était bien inconscient de parler aussi librement de ça en pleine terrasse. Psycho leur avait peut être permit d'avoir un boulot bien mieux payé en les laissant s'échapper qu'en les tuant simplement. La vie était bien faite des fois. Lorsque les deux voyageurs commencèrent à parler d'autres affaires, Sélène lança un regard mauvais à ses deux complices, puis leur fit discrètement signe du pouce de s'en prendre à Corey et Dan. L'ordre était simple, ils avaient carte blanche pour l'art et la manière d'aborder le duo.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Zenith
Messages : 947
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 545
Renommée: 1630
Honneur: 478
MessageSujet: Re: Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé) Ven 17 Juin 2016 - 10:16


Le geek écouta attentivement les histoires que son ami lui racontait, il ne savait pas pourquoi, mais il avait le pressentiment que certaines des embrouilles de Dan étaient susceptibles de ressurgir à tout instant. Il avait l’air d’être du genre à laisser les choses se tasser d’elles-mêmes une fois qu’il avait sauvé ses fesses, ce qui n’était pas la manière de procéder de l’héliophobe qui avait plus tendance à revenir nuit après nuit jusqu’à ce que tout soit réglé. Il y avait bien sûr certains cas, comme au royaume de la paresse, où il avait estimé qu’il ne pourrait rien faire de plus pour arranger la situation et avait décidé de laisser couler. Mais dans l’ensemble il évitait de laisser des histoires en suspens. Connaissant la capacité du contrôleur en face de lui à attirer les problèmes, il devina qu’il devait y avoir pas mal de personnes qui le cherchaient encore. Il attrapa un des Dream Mag mais se rendit vite compte qu’il avait déjà lu ce numéro, il n’était pas spécialement fan mais il vérifiait à chaque fois que son nom de famille n’était pas mentionné. Il avait été un peu surpris de voir son prénom y figurer quelques fois, surtout lorsqu’il était apparu en haut du classement de la ligue baby mais depuis il s’était habitué. Il reposa le magazine pour se concentrer sur ce que lui racontait son interlocuteur.

« Ah oui le royaume des chats, j’ai eu quelques embrouilles là-bas… »

Entre Anastasia qui aurait pu l’achever si elle l’avait décidé, Lord Crazy qui avait failli le faire mourir de douleur et la griffe verte qui avait réussi à le capturer, c’était un doux euphémisme. Avec le recul, c’était peut-être le royaume qui lui portait le moins chance de tous, il se dit qu’il fallait qu’il évite d’y retourner autant que possible. Ainsi Dan avait été mêlé à une embrouille impliquant le royaume du feu, Corey n’avait jamais approché ce pays ni l’un de ses ressortissant, mais il en avait entendu parler. Apparemment les voyageurs affiliés à ce royaume qui survivaient plus de quelques jours étaient rare, le seigneur semblait exercer un contrôle très fort sur les nouveaux arrivants et les rares élus étaient envoyés sur des missions si périlleuses qu’ils ne faisaient pas de vieux os. Le jeune homme en vint finalement à évoquer son bras, mais assez brièvement, beaucoup trop résumé pour ce qui semblait être la partie la plus intéressante et dangereuse de ses péripéties.

** Un démon qui consume son bras ? C’est quoi cette histoire encore ? **

C’en était trop, il ne pouvait plus résister à la tentation, il ferma l’œil gauche, ouvrit le droit et dès que sa vision s’éclaircit, il eut un léger mouvement de recul involontaire. Le bras ganté irradiait une aura terriblement noire et puissante, depuis qu’il maîtrisait la clairvoyance, Corey n’avait jamais rien vu de tel. La surprise passée, il remarqua que l’aura de Dan était moins puissante que ce qu’il aurait cru. Elle était totalement éclipsée par celle qui venait de son bras, mais il restait évidant qu’elle était gris sombre. L’héliophobe ne savait pas encore exactement ce que ça représentait, pour l’instant il avait utilisé ce pouvoir sur un échantillon de personnes trop réduit. Il n’était vraiment pas sûr que l’interprétation de la couleur de ces halos lumineux soit aussi simple et aussi manichéenne que « blanc = gentil, noir = méchant ». Il nota tout de même cette information sur son ami dans un coin de son cerveau, se promettant de s’y pencher plus tard. Il ferma les deux yeux et ne rouvrit que le gauche, le normal, il fallait qu’il économise son pouvoir.

« J’ai pas tout pigé, mais faut que tu t’occupes de ton bras, ça à l’air d’être une vraie saloperie, faut pas laisser trainer. J’imagine que si la solution était simple tu l’aurais déjà trouvée mais… Faut vraiment faire quelque chose. » Il n’avait pas spécialement envie d’évoquer son nouveau pouvoir ni le royaume de la lumière donc il réorienta la conversation. « Ok, merci du conseil, j’ai jamais eu affaire à eux mais si jamais ça venait à être le cas j’éviterais les mecs du royaume du feu. »

Il écouta son ami lui parler de rêveurs dressés par une créature des rêves, ça l’intéressait, mais il n’arrivait pas à se concentrer dessus. Cette histoire avec le royaume du feu et son bras maudit lui paraissait bien plus importante, il avait envie de le questionner d’avantage sur cette histoire mais si son camarade avait changé de sujet, c’était probablement qu’il ne désirait pas s’étendre dessus. Il le laissa raconter son histoire et continua la conversation.

« Tu as parlé des hommes requins, ça m’a fait penser que j’en ai affronté aussi, c’était avec Tommy le soir ou tu voulais nous présenter. Tu as des nouvelles de lui ? Je me suis réveillé sans savoir s’il avait remporté le combat dans lequel il s’était engagé. »





La jeune femme sentait la pression monter, il fallait à tous prix qu’elle parvienne à capturer ces deux types ou au grand minimum celui qui était recherché par le royaume du feu. Si elle le livrait à leurs clients, elle renforcerait la position de numéro deux que Wayne et elle se disputaient depuis le début. Si elle remplissait cette mission, Walter lui mangerait dans la main, dans ce monde comme dans l’autre, il ne pourrait plus rien lui dire. Il fallait à tous prix qu’elle réussisse cette capture, quitte à sacrifier les deux recrues, ils n’étaient rien et elle les tuerait de ses mains si ça augmentait ses chances de réussir. Mais ça risquait d’être difficile, elle était seule et même si son pouvoir était efficace pour capturer quelqu’un, elle aurait du mal à s’occuper des deux voyageurs. Avec sa cire, Pablo pouvait lui être utile, il était peut être à la hauteur d’un des deux et pouvait potentiellement s’en occuper seul. Mais tout son plan ne pouvait pas reposer sur cette hypothèse, il fallait qu’elle trouve un moyen de maximiser ses chances, peut être en sacrifiant Clément.

Elle se dit qu’il pouvait les appâter dans un traquenard, mais serait-il assez efficace ? S’il comprenait qu’il risquait sa peau ou qu’il n’était qu’un ver au bout d’une ligne, il pouvait se rebeller un peu. Elle se repassa en revue ce qu’elle savait de ses cibles, se rendant compte que ce n’était pas grand-chose.

**Ils sont voyageurs depuis plus d’un an, si ils ont survécus aussi longtemps c’est qu’ils doivent pas être mauvais. Celui avec le gant crée des flammes bizarres mais je suis pas sûre que ce soit un contrôleur de feu. L’autre… Des rayons de lumière je crois. Un héliophobe donc ? Ils se connaissant depuis longtemps mais d’après leur discussion ils ont du se perdre de vue pendant un bon moment. Si il a besoin de lui raconter ce qu’il s’est passé avec le royaume du feu, c’est que l’autre n’est pas du tout mêlé à cette embrouille… Je peux peut être me servir de ça… **

Une ébauche de plan commençait à se former dans son esprit mais ce ne serait pas facile, surtout si ils restaient groupés.



Sur le toit d’un immeuble dont le rez-de-chaussée abritait un réparateur de machine à sous et un bureau de la ligue des joueurs anonymes, un homme torse nu portant un masque à gaz étrange observait la terrasse du bar de l’autre côté de la rue.

« OOOoooh mes petits mignons sont là… J’ai bien fait de ne pas les tuer, on dirait que Sélène en a après eux. J’ai bien fait de la rejoindre cette nuit. Hihihi.»


__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 333
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 758
Honneur: -120
MessageSujet: Re: Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé) Ven 17 Juin 2016 - 15:21
Ils discutaient normalement sans que rien ne vienne pour l'instant les déranger, Dan lui expliqua qu'il avait recroisé Tommy récemment. Ce dernier avait donc dût réussir à s'en sortir, malgré l'ardeur du combat. Il ne s'était pas imaginé un seul instant que ces deux là puissent tomber sur le même gang de requins. En repensant brièvement à ses monstres, plusieurs envies de sushis le firent saliver. Ils avaient une sale tête, mais ils étaient loins d'être mauvais il en était sûr. Bien que les rôles étaient cruellement inversés. Le rapport de force pouvait toujours changer, surtout depuis les quelques mois qui s'étaient écoulés. Enfin, de mémoire, le seul coup qu'il avait porté la dernière fois n'avait pas été des plus brillants. les parasols onirique étaient vraiment de la pure camelote. Ou alors c'était les mâchoires de requins qui étaient un peu trop sophistiquée pour qu'on puisse s'y attaquer. Quoi qu'il en soit, Dan avait achevé son histoire, vue plusieurs fois le nom de son ami. Et dû donc respecter sa promesse:

"Tes une vraie vedette, un emblème de justice mon Corey. La vache...j'en ai marre de t'envier"


Il éclata de rire, l'un des rares vrai rire qui lui faisait du bien, il n'avait rien dit de spécifiquement drôle, mais ça faisait longtemps qu'il n'avait pas été aussi content pour quelqu'un d'autre. Dreamland était peut être un peu plus grisant qu'il ne l'imaginait. Cette remarque passée, son regard s'attarda sur la foule au niveau des machines à sous. Puis sur la dame qui se tenait derrière Corey, elle était belle. Ses hanches donnaient à son dos et à ses jambes une volupté agréablement trop bien courbée pour qu'il ne puisse s'y attarder dessus. Il aurait apprécié continuer encore un peu, mais deux bonhommes venaient de se redresser en les regardant d'un oeil mauvais. Il connaissait ce genre de regard, encore une fois il était le premier visé. Avant qu'il ne puisse prévenir Corey, il remarqua que le chandelier du trentenaire était vide. Et que ce dernier s'essuyait salement les lèvres. Ses yeux se baissèrent pour annoncer sur un ton blasé ce que Corey appréhendait sûrement depuis le début de la soirée:

"Et voilà c'est bordel time...j'ai pas le droit de m'amuser dans ce monde ou dans l'autre, sans que des kékés viennent faire chier. Après on va me reprocher d'être brutale..."

Ils étaient pris dans une sorte de marre de cire, le balcon s'était rapidement vidé, les serveurs restaient entre l'entrée de la terrasse, et l'intérieur du restaurant. Clément était partit rassurer la clientèle, ainsi que les gérants. Son sourire était désarmant, mais il parvenait étrangement bien à gérer la pression des créatures des rêves, ainsi que celles de rêveurs. Il ne restait plus que la femme, le trentenaire et eux piégé dans de la cire:

"Ah non, ne me dis pas que même le canon...

-Bonsoir vous deux. Ca faisait plus de six mois non?

-Et ce n'était sûrement pas plus mal, on se connait?

-Allons un petit effort petit chenapant, est-ce ce gros pansement au bras qui t'empêche de retenir quoi que ce soit? Où as-tu pu mater un corps comme le miens la dernière fois?


-Maintenant que vous le dites, il est vrai qu'on en voit absolument pas partout des roulures en train de..."

La baffe fut unanime, en repensant à sa situation sous tous les angles, il était vrai qu'il venait de reconnaître son matage intensif, en plus de s'être laissé piégé dans de la cire. Sans pouvoir remettre le visage de cette beauté fatale. Dan soupira en souriant, frottant péniblement sa joue, elle avait retenue sa force et c'était dans un sens assez flippant de parvenir à le détecter. Il lança un regard noir à Corey, la noirceur ne lui était pas adressé, mais en gros, Corey comprendrait où Dan voulait en venir. Et ça n'allait pas tarder du tout:

"Ca y est je me rappel maintenant, où sont vos blousons de la gestapo? Vous les avez troqués contre une éthique?

-Ah! Enfin un effort, mais ça me pique un peu d'entendre parler d'éthique venant d'un voyageur ayant incendié plus d'un quart du royaume des chats. Laissé mourir plus de quatre voyageurs qui se sont battu pour lui et je ne sais combien de créatures des rêves...juste pour acquérir un démon et donc plus de forces Hihihi...

-Quoi?

-Boléro, mon doux boléro, ça ne te dis rien? Allons, le groupe de la Foullecrie, Aline et ses chatons? Tous morts car tu as refusé de les rejoindre quand ils en avaient besoins. trois fois de suite qui plus est!

-Ok. Maintenant je vais hurler, sortir de cette cire et vous enfoncer les gencives jusqu'à l'anus.

-J'aurais été déçue si tu n'essayais pas."

A la mention de son nom, Boléro s'était encore plus intensifié que d'habitude, la douleur était au moins aussi puissante que lors des premières nuits passées avec lui. Les voix des divers consumés refaisaient surface, se lamentaient et suppliaient Dan de crever. Le souvenir des voyageurs morts dans l'impuissance et l'incapacité de survire lui brûlèrent la raison. Pedro n'imaginait pas à quel point Dan était sérieux lorsque il avançait pouvoir se défaire de son piège, la cire était froide depuis quelques secondes maintenant, mais loin d'être une épreuve que celà soit pour Dan, ou pour Corey, ils avaient déjà du se sortir de situation bien plus horrible.

Sélène s'était permise cet écart dans son plan de base, car elle savait que numéro 2 ou non, puisque le numéro 1 était arrivé. Plus rien ne pourrait valoriser d'avantage sa réussite. Et mieux valait partager avec Psycho, plutôt que d'essayer de le doubler. Ce dernier cachait à peine son aura. Dan étant incapable de percevoir les auras, il ne se contiendrait pas une seconde plus et exécuta scrupuleusement ce qu'il venait de dire. Ses flammes étaient encore fine, mais suffisamment présente pour lui donner la force désirée. Son hurlement était plus sa manière d'intimider et attirer l'attention sur lui le temps que Corey s'occupe du reste. Mais la femme était pour lui. Du moins, il allait charger cette dernière.

Ses deux mains prirent appuient sur la rembarre dans son dos, puis lui permirent de s'extraire difficilement, laissant amplement le temps à Sélène de reculer en gloussant. Pedro arqua un sourcil puis se prépara à combattre, en voyant les deux autres voyageurs manœuvrer. Dans un premier temps, Dan s'élança sur Sélène et tenta de la frapper aux jambes, cette dernière ripostait à force égale, parant l'avancée du berserk qui s'acharnait sans faiblir, alliant progressivement les jambes aux poings. Sélène se contentait d'esquiver, parer et s'échappait dans d'agile mouvement d'esquive. Dan parvenait à suivre ses mouvements, jusqu'à ce que quelque chose recouvre entièrement son visage:

"Je t'ai baffé il y a quelques instants tu sais?"

Une mini camisole se refermait sur le visage de Dan, puisant sa source dans la joue du voyageur, ce dernier était en train étouffer et de souffrir en sentant la pression s'accentuer. Les flammes lui susurraient de se laisser aller à la mort, le rendant encore plus incontrôlable que d'habitude. Corey l'avait déjà vue s'énerver, mais là s'était de la haine pure, pas une simple colère issue de la peur, ou du désespoir. C'était de la rage bête et méchante. Sélène fut brièvement perturbée lorsque elle vit sa camisole se faire déchirer à mains nue par la force des bras de Dan. Mais elle se reprit très vite et l'enchaîna avec plusieurs coups de pieds dans le menton et le foi. Repoussant Dan jusqu'à la rembarre, mais elle tenta d'en mettre un de trop. Dan n'était pas un garçon réfléchit, mais il avait l’expérience du combat, il ne perdait plus totalement le contrôle de son berserk comme un gamin. Et ça pour une raison très simple, il voulait faire mal aux autres autant qu'ils pouvaient lui en faire avec leurs super pouvoirs. Si il devait payer dix fois le prix pour infliger une blessure, il s'y résignait désormais.

Bref, il attrapa la cheville gauche de Sélène, cette dernière tenta de se dégager dans une semi roue, qui permit à son talon droit de frapper la joue de Dan. Ce dernier ne tomba pas et tira sur sa prise pour envoyer Sélène se fracasser contre la rambarde. Elle encaissa le coup, puis fut surprise par la bestialité de Dan. A peine au sol qu'elle le sentit se jeter sur lui, puis commencer à le rouer de coup. ventre, visages, elle était sûre d'une chose. Cet enfoiré lui faisait mal. Elle ne parvenait pas à se concentrer sur son pouvoir. Elle paniquait, les coups pleuvaient, ses lèvres saignaient, ses hanches allaient se fendre, son épaule gauche était peut être brisée, non elle était juste enflée. Heureusement, Clément intervint, frappa Dan de toute ses forces en plein visage, enchaînant le berserk en l'attirant quelques mètres plus loin de Sélène. Dan se redressait essoufflé, sentant les diverses douleurs disparaître signe qu'il allait bientôt atteindre son stade maximale:

"Vous êtes mal informés j'en ai jamais voulu de ce putain de démon! J'ai jamais voulu qu'ils crèvent tous! Je voulais les aider! C'est pas de ma faute non....JE VOUS EMMERDES! Je vais tous vous buter!


-Vraiment?

-Tes en retard putain...

-Outch...sale état ma petite Sélène."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Zenith
Messages : 947
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 545
Renommée: 1630
Honneur: 478
MessageSujet: Re: Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé) Lun 20 Juin 2016 - 17:33


Zénith fût soulagé d’entendre que Tommy allait bien, c’était une bonne nouvelle, la mort d’un voyageur disposé à faire le bien n’était jamais une bonne chose.  Il se demanda si le fait qu’il y ai eu d’autres attaques d’hommes requins ne cachait pas un phénomène bien plus grave. Même si le monde onirique pouvait paraître totalement fou et farfelu, Corey avait appris que la plupart des choses n’arrivaient pas sans raison, qu’elles étaient souvent liées les unes aux autres. Il allait falloir qu’il mène sa propre enquête si son emploi du temps le lui permettait ou qu’il en touche un mot à la LGO. Si ces créatures devenaient soudainement agressives, c’était peut-être qu’elles étaient manipulées ou que c’était leur dernier recours.

« Faudra peut-être qu’on aille dire deux mots à ces hommes requins à l’occasion. Une petite partie de pêche entre amis... » Il sourit timidement, pas très sûr de la pertinence de son trait d’humour.

Mais Dan ne sembla même pas l’entendre, trop concentré sur son édition du magazine des voyageurs, il avait apparemment trouvé un article digne d’intérêt. Lorsqu’il leva les yeux du canard, c’était pour s’exclamer sur le sens de la justice de Corey qui ne comprit de quoi il parlait, qu’après avoir vu qu’il venait de lire la manchette sur ses déboires à Mirage Space. L’héliophobe aurait préféré que cet article ne paraisse pas, il n’était pas suffisamment flatteur ni intéressant à son gout, mais en tous cas il ne voyait rien qui justifie l’hilarité de son camarade. Peut-être était-ce le fait d’être jaloux de lui qu’il trouvait drôle, le geek ne saisissait pas vraiment en quoi c’était comique mais il choisit de ne pas lui en tenir rigueur.

Il voulut lui demander ce qui le retenait d’essayer de rendre ce genre de justice, mais l’heure des bavardages était passée. Il sentit une aura dans son dos, il n’était pas encore très habitué à ressentir la présence des autres voyageur mais elle, oui il avait deviné que c’était une femme vu le regard envieux de Dan, ne cherchait pas à masquer sa présence. Quelques instants plus tôt, il avait cru deviner un autre voyageur plus éloigné, mais avait cru à un type qui passait dans la rue, peut-être s’était-il trompé ? Du coin de l’œil il aperçut deux gars les regarder, eux, affichaient clairement leur hostilité. Des anciennes connaissances de Dan ? Peut-être. Il avait avoué avoir eu des problèmes dans cette ville, il y avait peut-être encore des gens qui ne l’avaient pas oublié.

« Ils nous ont laissé boire une bière, c’est déjà ça. » Répondit-il avant de finir la sienne.

Il éprouva discrètement la solidité de la cire qui lui emprisonnait les pieds et estima qu’il pourrait s’en défaire mais qu’il lui faudrait quand même une seconde ou deux. Il sentit la femme se rapprocher et analysa la réaction de Dan pour savoir s’il devait tenter d’esquiver ou de parer. Mais son ami était calme, il se laissait aller à quelques provocations superflues. Elle entra enfin dans son champ de vision et il sût qu’il avait déjà eu affaire à elle. Il lui fallut quelques instants supplémentaires pour resituer le contexte mais il finit par se souvenir que c’était elle qui organisait les combats de recrutement la première nuit où il avait rencontré Dan. Il ne savait toujours pas de quel type d’organisation elle était membre, mais une entité qui faisait combattre ses postulants à mort pour leur permettre d’être intégré, ça n’annonçait rien de bon.

« Je peux pas dire que vous nous aviez manqué… » Ajouta-t-il aux provocations de Dan.

Mais elle lui coupa l’envie de continuer dans cette voie en collant une gifle mémorable à son ami, il ne craignait pas vraiment sa force physique mais il se méfiait de son pouvoir, qu’il n’avait pas encore vu à l’œuvre. Elle se mit à débiter les hauts faits du voyageur, l’accusant d’être à l’origine d’un certain nombre de malheurs. Cherchait-elle a les monter l’un contre l’autre, était-elle sérieuse ? L’héliophobe savait que son camarade était un aimant à problèmes mais il n’avait jamais pensé que c’était à ce point-là. Elle était au courant pour le démon dans son bras, ainsi son nom était Boléro, encore une information sur laquelle il devrait enquêter. Il ne savait pas vraiment si elle disait la vérité mais en tous cas elle avait appuyé là où ça faisait mal et Dan partit au quart de tour comme à son habitude.

A la surprise du contrôleur de cire, Corey resta assis alors que la table avait volé lorsque Dan avait chargé Sélène. Il toisa Pedro du regard, devinant que ce n’était que du menu fretin, il fallait qu’il s’en débarrasse rapidement car la plus grande menace venait de la femme mais surtout de l’autre voyageur qui ne s’était pas encore manifesté. La fureur s’installa soudainement sur le visage du contrôleur de cire en comprenant que l’héliophobe ne le jugeait même pas comme menaçant. Il se mit à le charger tout en matérialisant un pieu dans le prolongement de son bras droit. Le geek tendit soudainement le bras, mimant un pistolet, qui visait son adversaire. Ce dernier, croyant à une attaque imminente stoppa sa course pour créer un mur destiné à le protéger. Mais les tirs de vinrent pas, il laissa le mur s’affaisser, comprenant que l’héliophobe s’était joué de lui. Dès que l’obstacle de cire fût redevenu une flaque blanchâtre, il voulut la projeter sous forme de pics sur le geek qui n’avait toujours pas baissé le bras. Mais c’est le moment qu’avait attendu Corey pour tirer trois rayons, concentrés et groupés sur le torse de sa cible. Pedro réussi à capter le premier avec son avant-bras mais les deux suivants le touchèrent de plein fouet, le rendant incapable de se battre et de maintenir la solidité de la matière qui empêchait les pieds de Corey de bouger.

A un autre moment, le jeune homme se serait enorgueillit d’avoir ainsi « brainfuck » un adversaire, mais ce n’était absolument pas la priorité. Il claqua ses chaussures, l’une contre l’autre, pour les débarrasser  des derniers résidus et se redressa.  Il se leva et se tourna pour tomber presque nez à nez avec un voyageur portant un masque à gaz, tranquillement assis sur la rambarde en train de regarder Dan frapper la voyageuse, visiblement dans un état de rage extrême. Ce fût l’autre voyageur, celui jusque-là affairer à calmer les clients et le gérant du bar qui dut intervenir pour calmer l’assaut de l’ami de Corey.

« Vraiment ? » Dit-il pour toute réponse aux menaces furieuses de Dan.

On sentait son amusement sous le masque, il se moqua presque de l’état dans lequel était sa camarade.

« Un démon, rien que ça ? Je suis curieux de voir ce que ça donne si il s’énerve vraiment. »

Le contrôleur de pollution écarquilla les yeux en même temps que Sélène, ce Psycho était décidément imprévisible, elle enragea.

« Putain Psycho ! Capture les ou je te bute des que je me réveille ! »

« Encore faudrait-il que tu te souvienne que Dreamland a existé non ? Hihihi » La menace n’était même pas voilée.
« Sélène qui pense à tout a pas pensée à celle-là on dirait. »

Clément s’était repris plus vite et il essaya d’envoyer un nuage de pollution sur Dan pour l’aveugler, le désorienter et l’empêcher de foncer sur l’invocatrice de camisole. Corey voulu aider son allié mais dès qu’il esquissa un mouvement le malade torse nu lui agita un doigt réprobateur devant le visage.

« Non non non …. Je veux voir le démon … hihihi… »


__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 333
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 758
Honneur: -120
MessageSujet: Re: Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé) Mar 21 Juin 2016 - 15:23
Alors qu'il se faisait encore prendre de haut par un homme masqué, Dan sentit les vapeurs polluées braquée sa respiration. Il toussa brièvement en entamant une manœuvre de retraite. Ses flammes avaient désormais une teinte blanche pure, soulignée et accentuée par de fins traits noirs semblant former l'apogée de son énergie. Les deux premiers pas de reculs étaient longs et désorientés, le troisième fut plus vif, tout comme ses successeur. Sélène se redressait péniblement en reprenant haleine, autant énervée par sa condition physique actuelle, que par les sauts d'humeur de Psycho. Elle venait de perdre une recrue en plus, à moins que l'ami de l'autre sauvage ne l'ait épargné bien sûr. Il ne semblait pas avoir envie d'aider le petit Dan, ce qui faisait du deux contre un en incluant Célment comme un élément utile de son équipe. L'autre monstre devait penser reculer pour mieux préparer sa seconde charge. Puisque le troisième invité ne l'avait pas encore arrêté, il n'allait pas se faire prier. Mais se rapprocher de la sortie leur donnait un avantage que Dan ne semblait pas avoir imprimer. Elle esquissa très brièvement un sourire en percevant un plan, puis attrapa Clément par l'épaule pour lui dire en deux mots ce qu'il avait à faire. Ce dernier eut du mal à avaler sa salive, pâlissant à vue d'oeil au fur et à mesure des annones qui empiraient et ternissaient la longueur de son voyage. Il ne voulait pas crever, mais devait suivre les ordres si il voulait survivre. Bref, la tension était à son comble, l'autre amorçait déjà sa charge en plaçant son talon contre le mur et en rapprochant ses bras de ses hanches.


Pour ce qui concernait Clément il n'aimait vraiment pas le regard de ce mec, heureusement qu'il semblait faible, puisque ses flammes ne les avaient pas encore brûlés. Il devait juste le contenir et l'attirer prêt de la barrière. Il n'eut pas le temps de calmer son souffle, que Dan s'élançait déjà à pleine vitesse. Ce dernier visait toujours la même personne, Sélène, si il s'en débarrassait ça ne ferait plus qu'un être réellement dangereux auquel survivre. Mais surtout, c'était elle que ses flammes désiraient briser, c'était elle qui l'avait provoquée. C'était cette raclure qui avait fais resurgir un passé erroné, il était facile de le pousser dans ses derniers retranchements. Mentionner ses erreurs, ses faiblesses, ses facilités et son manque de volonté et d'entreprise étaient les bonnes cordes pour le faire vriller.

Ses dents émirent un léger craquement à force de s'opposer les unes aux autres, craquement qui précéda la détente de sa jambe droite. Sans vraiment le prévoir, le plus faible des trois voyageurs restant se mit sur sa route et matérialisa de nouveau un nuage de pollution autours d'eux deux. La densité était plus épaisse que celle du premier, masquant ce qu'il pouvait se passer dans ce mini brouillard de poids pendant trois petites secondes. Les trois voyageurs entendirent des coups fuser, ainsi que des hurlements de rages dévorant des complaintes et des supplications inutiles. Mais malgré son état, Clément avait réussit, la chance lui avait sans aucun doute filée un coup de pouce. Loin de cracher dans la soupe, il n'allait pas se plaindre. Certes son oeil gauche était remplacée par une étrange poire noircissante, ses dents rattachées à la mâchoire inférieures pleuvaient doucement sur le sol et ses bras refusaient de lâcher ses côtes.

Le barge avait commit l'erreur de le plaquer contre la rambarde pour l'achever, Clément croyait sentir son dos voler en éclat entre les épaules de cette brute et les piliers de fers. D'ailleurs il ne pensait pas survivre au prochain coup, puisque Dan lui tenait désormais le visage avec son bras ganté. C'était désagréablement chaud, en plus son pouce allait directement dans son oeil sans le ménager. Dan l'utilisait comme un bouclier humain pour charger Sélène, alors qu'attendait-elle pour agir?:

"Manges ça enculé."

Alors que Dan lançait clément sur Sélène, cette dernière balaya le rookie dans un coup de pied fabuleux puis parvint finalement à activer son pouvoir. Toutes les zones qu'elle avait frappée précédemment était finalement prête à l'emploi. Plusieurs bandes de tissues jaillirent des cuisses aux joues du berserk. Les banderoles s'accrochaient toutes à la barrière. Ficelant progressivement la bête qui se débattait de rage sans parvenir à briser les liens. Cette fois ils étaient trop nombreux, trop puissant, c'était comme se faire submerger par une vague pleine d'algues. Plus il résistait, plus la pression s'accentuait réduisant son souffle, ainsi que ses vision. Il sentait les pulsions de son coeur accélérer sans parvenir à faire quoi que ce soit. Il aurait aimé être en état de paniquer, mais la frustration prit le dessus. L'enfonçant dans sa propre défaite, il se griffait, mordait les lanières et se jetait du mieux qu'il pouvait contre la rambarde. Sélène haletante se concentrait sur la progression de ses lanières de camisoles, s'assurant que sa proie ne puisse plus lui échapper:

"J'en ai maté des plus gros. "

Elle lâchait ça sur un ton peu convainquant, perturbée par sa possible défaite si Clément n'avait pas accouru à son secours. Ca la décevait d'elle, mais lui donnait surtout envie de faire disparaître Clément avec Dan. Elle se retourna vers Corey sans lâcher la pression qui immobilisait désormais totalement Dan contre la rembarre. Comme un emplâtré ses membres étaient figés sous une couche de lanières. Muselé et maîtrisé, sa colère s'estompa rapidement, le ramenant aux joies de l'humiliation et de la jalousie. Les divers dégâts infligés par ses multiples adversaires étaient négligeable, elle n'avait pas tant accentuée ses coups que ça précédemment. Quant à l'autre, vue ce qu'il avait put lui rendre, son coup de pied en plein face était malgré sa splendeur, beaucoup moins douloureux que prévu. La chaleur de son bras ganté lui donnait envie de vomir, ses yeux étaient l'une des seules parties de son corps encore révélée. Voilà pourquoi la justice ce n'était pas son truc, il n'avait pas les capacités adaptés pour. Et quoi qu'on lui rétorque, ca ne l'excusait pas, ça justifiait simplement son incompétence dans le domaine. Il voyait Sélène se tourner vers Corey, puis entendait péniblement cette salope lui en mettre plein la gueule:

"Voilà une fréquentation bien sauvage. Honnêtement ça ne doit pas être la première fois que ça arrive puisque tu ne t'es toujours pas résolu à lui porter secours. C'est vrai quoi, comment en pas l'imaginer péter des câbles pareils ailleurs? Son instabilité est ce qui lui a coûte son bras et regardes. Tu peux témoigner qu'il n'a rien apprit de ses voyages. Il se bat, insulte, provoque et ensuite gémit comme un porc à propos de sa condition. Que dirais-tu d'un marché? Tu nous donnes toutes les informations que tu as sur lui et nous te laissons partir en vie, en promettant de ne pas tuer ton ami cette nuit."




En entendant ses mots, Dan chercha à se secouer, les lanières ne céderaient pas comme ça, mais depuis qu'il avait comprit où elle voulait en venir. Ses désirs de justice à la Dan Sorro refaisaient eux aussi surface. En continuant comme ça il allait se retrouver avec trois ennemis dans la poche ce soir, il espérait que Corey comprenait l'obligation d'entrer dans cet état de rage pour combattre. Mais il ne pouvait pas vraiment compter là dessus, puisque pour lui, en ce qui concerne ces capacités. Ca avait toujours dû être plus facile. Penser, puis matérialiser pour faire. En volià une manière normale, intelligente et subtile de balancer des attaques. Même le contrôleur de cire savait mieux faire que...hooo. Une sale idée venait de traverser l'esprit de Dan qui enflammait déjà son oeil gauche d'une teinte émeraude. Il aimerait vraiment savoir faire ça, oui, matérialiser une petite vague de cire. Tout son long, il devait se concentrer et focaliser ses flammes vertes le long de sa personne. Et donc le long de ces maudites sangles, pendant que Sélène argumentait encore un peu avec Corey, il devait pouvoir briser ses liens. Puisque il était né d'un pouvoir, ils devaient pouvoir être rongés comme la plus part des organismes du monde onirique. Ces petites flammes vertes avaient comme un effet corrosif, la corrosion en moins... Les choses touchées par ses flammes vertes perdaient en intensités, en puissance et en solidités généralement. alors ça devait marcher cette fois aussi. Ne pas penser à l'état de fatigue que ça allait provoquer, ne pas imaginer perdre la vue du côté gauche, juste se concentrer sur un petit monticule de flammes vertes concentrée sur sa personne. Juste se libérer, il devait s'en aller et vite:

"Sélène..

-Quoi encore? Navré de ne pas t'avoir divertis plus longtemps Psycho mais...

-Sélène, ton bonhome, il brûle là.

-Quoi?!

-C'est ça le démon?! Yes enfin j'en pouvais plus!

-Non je ne pense pas, mais peut être que le beau gosse peut nous expliquer?

-Roh...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Zenith
Messages : 947
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 545
Renommée: 1630
Honneur: 478
MessageSujet: Re: Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé) Jeu 23 Juin 2016 - 18:28


Corey hésita, ce type était dangereux, il se souvenait très bien de la facilité avec laquelle il les avait maîtrisés, Dan et lui, quelques mois plus tôt. Il n’avait pas encore très bien compris la façon dont fonctionnait le pouvoir de ce voyageur masqué, mais il était dangereux, il se souvenait qu’il les avait paralysés avec juste une goutte d’une substance visqueuse. Là, alors qu’il était proche, l’héliophobe constata que le corps entier de ce maniaque était couvert d’une couche de liquide étrange, peut être la même, c’était donc probablement une mauvaise idée de le frapper directement. Apparemment le dénommé Psycho voulait juste voir si Dan parvenait à libérer le démon enfermé dans son bras, donc il ne laissait pas Corey interférer. Il voulut avancer vers le nuage sombre dans lequel les trois autres voyageurs avaient disparu mais dès qu’il esquissa un mouvement le masque à gaz du taré se mit à siffler doucement. Par réflexe, et connaissant une partie du pouvoir de ce gars, Zenith retint son souffle, mais c’était déjà trop tard, le gaz commençait à faire effet.

« Te prend pas la tête mon mignon, reste avec moi, on va attendre le démon. »

Corey regarda le masque de son œil valide et cru apercevoir le regard de son interlocuteur derrière les lunettes teintées, mais il se rendit compte que ce n’était que le reflet du sien. Il n’aurait pas pu expliquer pourquoi mais il trouva cette situation terriblement cocasse, il ne put retenir un éclat de rire. Surprit par son propre comportement, il rigola à nouveau alors que la mêlée faisait rage dans le nuage de fumée brunâtre. Dan finit par agripper le voyageur et par foncer sur la patronne de ce dernier.

« Whoaaah c’qu’il leur met ! Héhé… Hihi… Hihihihi. » La fureur de son camarade le faisait rire bêtement.

Mais finalement Sélène finit par pouvoir mettre son plan à exécution et le berserk se retrouva submergé par des camisoles qui venaient de toutes les parties de son corps.

« Ah non, en fait non ! Ahahaahaahaa… » Il ne savait pas vraiment pourquoi mais l’apparence grotesque de son ami recouvert de camisoles le faisait rire aux éclats. Il lui fallut plusieurs secondes pour se calmer, juste assez pour que Sélène se donne de la contenance et vienne lui parler.

Lorsqu’elle lui parla de sa relation avec Dan, le traitant de bête sauvage, incapable d’apprendre ou de progresser, il n’arrivait pas à se concentrer. Les paroles de la belle glissaient sur lui comme une brise légère, il avait le regard perdu dans le décolleté de la voyageuse, un sourire béat plaqué sur le visage. Elle attendait une réponse et s’aperçut de l’endroit où étaient dirigés les yeux du jeune homme, elle remit en place sa tenue qui en laissait voir un peu trop.

« Sacrée paire hein ? » Commenta psycho, hilare, qui avait aussi compris quel était le centre de l’attention du jeune homme.

« Graaaaaaave… » Répondit l’héliophobe avec de se mettre à rire de concert.

« C’est quoi ce… ? Psycho ? Me dit pas que tu lui as fait respirer ton gaz ? » Elle n’eut pas besoin de réponse.

« Vas-y enlève un bouton ou deux madmoizell ! Aahahahahaa » Ajouta un Corey dont des larmes de rire perlaient au coin de son œil gauche.

« Bravo, il est inutile maintenant ! » Elle essaya de coller une claque au geek, pas très appuyée, probablement de quoi lui créer une camisole et le bâillonner, mais, par réflexe, le contrôleur esquiva.

« Essaie pas d’me coller tes saloperies, tu vas me gâcher la vue ! » Il la repoussa et elle essaya de le frapper à nouveau, mais il parvenait à parer ses coups il parvint même à attraper un pan de sa veste et tira un coup sec dessus arrachant plusieurs boutons. Elle se recula, vexée, et referma le vêtement de son mieux.

« Raaah, occupe-toi en Psycho, c’est un témoin gênant. »

« Naaaah, j’l’aime bien ce p’tit. »

Corey fit un clin d’œil ridicule à Sélène pour en rajouter un peu à sa frustration. « Allez, fais pas ta timide ! Hihihi »

« Sélène… »

« Quoi encore? Navré de ne pas t'avoir divertis plus longtemps Psycho mais... »

« Sélène, ton bonhome, il brûle là. »

« Quoi? »

« C'est ça le démon?! Yes enfin j'en pouvais plus! »

« Non je ne pense pas, mais peut être que le beau gosse peut nous expliquer? »

« Roh… »

Corey resplendit de plus belle, il était rare de voir un tel sourire plaqué sur son visage. « Je savais que j’étais ton genre ! Allez fait pas ta timide ma belle ! Aahahha ! »

« Tais-toi ! Qu’est-ce qu’il fabrique ton pote ? »

« Ben… On dirait qu’il brule… t’es aveugle ou quoi ? Je crois que tu l’as énervé… Il va peut-être finir par se servir du démon. »

« Impossible ! Je ne vais pas le laisser se libérer comme ça ! » Elle commença à se diriger vers la barrière, espérant surement invoquer des camisoles supplémentaires plus résistantes. Mais elle avait fait à peine trois pas qu’elle se recevait une chaise lancée d’une main par l’héliophobe. Le coup la fit basculer vers l’avant et la sonna un petit peu.

« Laisse-le sortir le démon, vilaine bimbo stupide ! Aahahahaha » de nouveau hilare, Corey s’était saisit d’une autre chaise pour dissuadé Sélène de s’approcher d’avantage.

« Bien jouéééé ! Hihihi… le démon ! Le démon ! »

Tous attendaient impatiemment, pas pour les même raisons, de voir ce qui allait sortir du cocon constitué par les camisoles de tissus.

__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 333
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 758
Honneur: -120
MessageSujet: Re: Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé) Sam 25 Juin 2016 - 14:06
La pression des liens avaient baissées, il sentait sa cage thoracique parvenir à gonfler d'avantage sous la masse de bandes. Le sang circulait de moins en moins péniblement le long de ses épaules, il pouvait sentir la circulation sanguines atteindre le bout de ses doigts. S'était étrange, une sensation à la fois insupportable et salvatrice. Non loin de là, ils les entendaient rire, comme des amis. A tel point que Dan se demandait si il n'était pas légèrement tombé dans une embuscade. Corey l'avait peut être piégé, qui lui disait que cette femme ne l'avait pas contactée quelques mois plutôt? Ou même ce type au masque, après tout c'est avec lui qu'il riait à gorge déployée.

Il n'avait pas tout comprit, mais ils semblaient en tout cas voir le démon. Si ils parlaient réellement de Boléro, Dan allait être dans l'obligation de s'échapper. Il s'attendait à de l'aide, il pensait faire du deux contre trois, quatre avec l'arrivée du mec étrange. Mais du cinq contre un ce n'était pas gérable, surtout maintenant qu'il avait Corey pour leur parler de lui. Une sensation plus sale, qu'énervante envahissait son ventre alors qu'il usait ses liens en se redressant du mieux qu'il pouvait. L'amas de flammes vertes continuaient son travaille, facilitant sa libération. Malheureusement, il ne pouvait pas se vanter d'être discret, le bruit des attaches cédant sous ses accoues, le bruit des flammes pompant toute la source d'énergie de sa cage camisole. Les trois regards étaient braqués sur lui, mais Dan continuait à se débattre de plus en plus fort. Son oeil gauche n'était pas encore tout à fait aveugle, mais l'image était salement déformée. Ca en devenait dur de garder les yeux ouvert, pire encore de parvenir à le rouvrir lorsque qu'il les clignait.

Lorsque Sélène approcha de lui en grognant, une sueur froide traversa l'intégralité de sa moelle épinière. Il ne voulait pas finir entre ses pattes, elle n'avait pas encore eut l'occasion de réellement lui rendre ce qu'elle avait encaissée. Et vue les regards qu'elle lui avait jetée, elle ne laisserait pas passer cette chance. Et cette seconde de panique céda sa place à la seconde la plus jouissive de sa soirée. Sélène venait de se faire percuter par un OVNI de toute beauté. Une fois l'objet identifié, Dan savait ce qu'il lui restait à faire. Sélène avait fait un pas de trop dans sa direction ça allait être juste. Mais Dan se propulsa de manière fortuite depuis la rambarde et s'étrangla un instant pour parvenir à saisir un bout de la chevelure de la mercenaire. Dan ne parvenait pas à bien sentir sa prise, il eut une demi seconde d'hésitation qui laissa à Sélène le temps de se redresser. Presque déjà en garde, lorsque elle sentit une force l'attirer contre Dan, son esprit ne fit qu'un tour. Elle ne devait pas mourir face à lui. Elle chargea sa proie en lui administrant un bon coup de coude dans le foi, déstabilisant et stoppant le voyageur dans son geste. Il lâcha la chevelure de Sélène puis se braqua sur ses deux jambes en se contentant de positionner ses deux mains sur les épaules de Sélène.

L'allumeuse dut croire qu'il voulait reprendre son souffle et s'empressa de le repousser avec un coup de pied de face dans l'abdomen. Malheureusement, le bonhomme ne bronchait pas, enfin si. Il venait de gémir comme une lavette et commençait à salement grogner, mais ses mains restaient attachées aux épaules. Elle tenta de frapper l'intérieur des bras de Dan, mais fut surprise de voir ce dernier anticipait le mouvement en les rétractant, pour finalement les dresser au niveau de son torse. Sélène commençait déjà à reculer en prenant son appui sur lui, lorsque plusieurs bandes enflammées et molles fusèrent de ses paumes. Les flammes vertes déjà accumulées sur lui partirent aussi englobant tout ce qui se trouvait au dessus de la ceinture de la mercenaire. On aurait dit un amas de serpents difformes, mais sans le côté animale. Bref, Dan avait tout donné pour finalement voir Sélène le dévisager en souriant. Ca ne lui faisait rien, du moins en surface elle n'aurait rien. L'oeil gauche de Dan s'éteignait deux secondes plus tard, laissant les flammes disparaître dans une brève explosion d'étincelles. Alors qu'ils tombait sur son propre derrière, essoufflé et déconcerté.

Les lanières ne le tenaient plus, elles s'effondraient les unes après les autres autours de lui. Ses bras étaient soudés l'un à l'autre et joint à ses genoux le temps que les sangles soient toutes hors d'état de nuire. Il ne pouvait que reprendre son souffle de toute façon. Il sursauta en sentant quelques chose surgir de son torse et de sa hanche. Mais commença à rire à son tour:

"On est à court de jus?

-Pas déjà non, désolée de te .../CLAP/décevoir mais je peux.../CLAPCLAPCLAP/ encore ...

-Grosse niaise va. Je te pensais plus maligne.

-Ta gueule!"

Elle envoya une salve de coups de talons dans les flancs et les cuisses du voyageur, s'acharnant pendant une dizaine de secondes en hurlant. Elle sentait ses forces sapées, il n'y avait pas que son pouvoir, c'était comme si elle venait de courir un long moment. Se simple passage à tabac suffisait à l'essouffler brièvement. Bon, elle avait aussi mangée pas mal de coup, mais là, c'était perturbant. Ses yeux allèrent d'un corps de bleusaille à l'autre, puis elle soupira en finissant par comprendre qu'elle allait devoir les laisser à Psycho. L'autre enfoiré couvert de sang était peut être encore capable de quelque chose, le pervers avait maîtrisé Pedro facilement. Et elle était hors d'état de nuire, les forces de l'ordre n'allaient pas tarder à rappliquer, elle voulait évacuer au plus vite:

"Je te les laisse."

Sélène parlait aussi bien des bleus, que des deux cibles. Son ton était dégoutté, humiliée à plein régime, elle traversa la terrasse en enjambant les divers débris. Ramassant une coupelle de champagne encore intacte au passage. Le reste de cette soirée allait se focaliser sur la détente pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Zenith
Messages : 947
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 545
Renommée: 1630
Honneur: 478
MessageSujet: Re: Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé) Mer 6 Juil 2016 - 18:25


Voyant qu’il n’aurait pas besoin de la jeter, l’héliophobe reposa la chaise qu’il avait saisie et s’assit dessus pour assister plus confortablement à la suite de l’affrontement. Il ne lui manquait plus qu’un verre mais il ne pouvait que regretter sa bière qui avait chutée au début de l’affrontement. Il hésita à se lever pour aller piller une des tables abandonnée mais il y avait le risque que ce soit une boisson étrange. L’idée de se retrouver avec la sensation d’être un reptile ou un oiseau le fit rire à nouveau. Il se reprit et constata que son ami avait réussi à agripper les cheveux de la belle pour l’empêcher de s’éloigner de lui. Il l’agrippa fermement pour ne pas la laisser s’enfuir et il lui fit gouter à ses flammes vertes. Elle ne sembla pas vraiment incommodée et se permit même un sourire en pensant qu’il avait loupé son coup en présumant de ses forces. Mais apparemment elle l’avait sous-estimé car il paraissait trop sûr de lui, Zenith ne put retenir un soupir bruyant.

« Ptin mais il est naze ce combat, j’me fais chier hihihi… »

Psycho hocha la tête en réponse, semblant partager son avis. Les deux adversaires échangèrent encore quelques coups mais le cœur n’y était plus, les deux étaient à bout de force. Elle finit par lâcher prise dans une vaine tentative de dissimulation de son état physique déplorable. Elle n’était plus bonne à rien cette nuit, tous le savaient, mais elle essayait quand même de garder le beau rôle. Elle confia la suite des opérations au numéro deux, comme si elle avait le choix, et s’en alla, probablement pour aller penser sa dignité. Il ne resta que le taré au masque à gaz et les deux voyageurs encore conscients, les deux autres comptaient pour du beurre, qui se regardaient sans rien dire. L’héliophobe sentait avec soulagement, son envie de rire disparaitre peu à peu, le gaz devait commencer à se dissiper, encore quelques minutes et il reprendrait pleine possession de ses moyens. Psycho secoua lentement la tête et fini par hausser les épaules.

« Dommage… » Dit-il de sa voix rendue sifflante et métallique par le masque. « Je voulais voir le fameux démon dont tout le monde parle, mais on dirait que c’est pas pour aujourd’hui… » Il se frotta le bas du masque comme l’aurait fait un homme en train de toucher sa barbe pour s’aider à la réflexion. « Maintenant qu’est-ce que je vais faire de vous hein ? C’est ça la question qui se pose héhé… » Il discutait avec lui-même sans vraiment attendre de réponse des deux voyageurs. « Si je vous laisse vous en tirer une deuxième fois, cette garce va me le faire payer... » Il faisait mine d’hésiter mais on sentait que sa décision était déjà prise. « D’un autre côté… Vous me faites marrer à chaque fois… Ce serait dommage de se priver d’une source d’amusement. » C’était comme s’il gagnait du temps. « Bon… »

En une fraction de seconde il avait agi, en propulsant des gouttes du liquide visqueux qui recouvrait son corps, du bout des doigts. Les projectiles aqueux, étonnamment au nombre de trois, fusèrent si vite que les voyageurs eurent à peine le temps d’esquisser un geste. Mais les tirs ne se dirigeaient pas vers les deux amis, ils touchèrent le visage de trois policiers en uniformes qui arrivaient derrière eux.

« Oh non, Oh la la, je ne peux pas vous capturer car la police est arrivé sur place, j’ai été obligé de m’enfuir pour ne pas être capturé. » Dit-il avec le talent d’un comédien digne d’une série B à petit budget.

Jusque-là encore assis sur la rambarde il se laissa basculer en arrière et disparut soudainement dans la rue passante. Corey le suivi du regard quelques instants mais finit par le perdre de vue derrière un groupe de rêveurs. Les agents de police étaient encore debout mais le pouvoir de psycho les rendait incapables de lever leurs armes, ou même de courir. Ils en étaient rendus à lutter pour conserver l’équilibre et essayer de parler. L’héliophobe se tourna vers son camarade et s’approcha de lui pour l’aider à se débarrasser des dernières camisoles. Il attendit qu’il éteigne totalement ses flammes et passa le bras non ganté autour de son cou pour l’aider à marcher.

« Faut pas qu’on traine là si on veut éviter les problèmes. »

Il ne le précisa pas, mais il semblait évident que ce serait délicat de disparaître dans la foule avec leur look et l’état de Dan. Sans lui laisser le choix, il enjamba la rambarde sur laquelle était assis le maniaque quelques instants plus tôt et ils atterrirent plus bas, dans la rue.

__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 333
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 758
Honneur: -120
MessageSujet: Re: Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé) Jeu 7 Juil 2016 - 15:48
Alors que l'homme au masque sifflait quelques mots pour lui même, Dan se dressait à peine sur ses deux mains et ses genoux. Ses mollets ne pouvaient pas le soulever tout de suite, il sentait les multiples vagues de douleurs se succéder. Stimulant son envie de déguerpir tant qu'il en avait encore le temps. Sans comprendre où en était réellement Corey vis à vis de l'autre voyageur, il avait envie d'opter pour la fuite individuelle. Dan réalisa tardivement que Psycho bougeait, la sueur froide parcourant son échine n'eut pas le temps de se finir, qu'il captait la présence de la police du royaume. Une faible voix luttant contre le torrent enflammée de son démon lui disait de se rendre aux forces de l'ordre. Après tout, cette fois la légitime défense ne l'avait pas poussé à tuer qui que ce soit. Certes, il aurait pu se laisser aller si l'opposition ne s'était pas avérée aussi intense. Avant qu'il ne puisse se redresser, ou proposer quoi que ce soit Corey lui proposait son aide. Dan lui souriait soulevant du coin des lèvres les diverses cicatrices et bleus laissés par Sélène.

Une fois debout il croyait pouvoir se rendre tranquillement et expliquer aux autorités la situation, puisque Corey semblait finalement de son côté. Était-ce parce qu'il ne voulait pas être mêlé à ce genre d'histoire? Ou bien par ce qu'il n'était pas aussi bienveillant que Dan l'imaginait? Dans tout les cas, Zenith le traîna sans que le voyageur ganté n'oppose la moindre résistance jusqu'à la rambarde, pour qu'ils s'échappent finalement en sautant:

"Euh, attends ce n'est pas nécesssssssaaaaaaaaaaaire!"

Ils atterrirent sans soucis au beau milieu du boulevard, les jambes de Dan insultèrent la décision de Corey brièvement avant qu'ils ne prennent la direction de la foule. Vue son état, ses habits et le rythme de course. Ils ne pourraient pas fuir ensemble cette nuit. Il se défit de la prise de Corey en le remerciant d'un signe de la tête:

" Si on veut pas se faire emmerder, va falloir viser un coin isolé je pense. Derrière les casinos il y a souvent des sortes de places ou les rêveurs viennent déprimer leurs "pertes".

Il accentuait ironiquement sur les pertes imaginaires, s'étant simplement fait surprendre par ce genre de rêveur dépressif. Il fallait de tout, mais imaginer que des gens pouvaient perdre à ce point dans un royaume ou le fric pleuvait. Ca le faisait toujours doucement rire. Ils marchèrent à un rythme soutenue, courir les auraient fait repérer encore plus facilement, ils visèrent non pas le premier, mais le second casinos sur leur route. Remontant le boulevard en direction du centre, Dan espérait que leurs décisions ne seraient pas trop prévisible. Une fois arrivé derrière l'une des fameuses places ou des dépressifs pleuraient sur leur sorts. Les deux amigos purent s'installer dans un coin du square triangulaire. Les complaintes remplaçaient la musique, Dan trouvait ça comique, là où d'autres auraient peut être été un peu plus mal à l'aise.

En passant derrière l'un des dépressifs, Dan remarqua une bouteille ambrée aux reflets très alléchant. Il s'attarda brièvement dessus, puis dévia de sa trajectoire en tenant de s'accaparer la bouteille. Le rêveur avait la tête entre les genoux, ils gémissaient sans cesse la gorge parcourue par de multiples sanglots. C'était risqué, mais lorsque les doigts de Dan effleurèrent le goulot, pour glisser la long de la paroi en verre. Il sentit un vent de fierté souffler, il souleva la bouteille, puis mit un doigt sur ses lèvres. Ils avancèrent jusqu'à une table publique puis s'y assirent:

"Bon... j'espère qu'ils ne nous retrouveront pas. Tu le connais bien le mec au masque? Qu'est-ce qu'il te disait?"

Dan buvait des gorgées en reposant la bouteille sur la table, laissant ainsi à Corey le plaisir de boire si il en avait envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Zenith
Messages : 947
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 545
Renommée: 1630
Honneur: 478
MessageSujet: Re: Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé) Lun 11 Juil 2016 - 15:48


Corey s’en voulait un peu d’ainsi malmener son camarade, surtout qu’il semblait avoir une autre solution en tête mais c’était trop tard, ils avaient déjà basculé. Qu’est-ce qu’il aurait voulu faire ? S’expliquer ? C’était peine perdue, les forces de l’ordre de ce genre d’endroit tiraient avant de réfléchir, il y avait eu du grabuge, de la casse, ils étaient sur place et avaient participé, ils se retrouveraient en cellule si ils avaient de la chance, entre quatre planches s’ils n’en n’avaient pas. Il savait que cette acrobatie serait douloureuse pour son camarade mais c’était la façon la plus rapide de les éloigner de la scène et de les mêler à la foule. Il essaya d’amortir le choc de son mieux mais sans grande réussite à en croire le visage grimaçant du contrôleur de flamme. Tant pis, il allait falloir qu’il tienne bon, au moins le temps qu’ils s’éloignent du lieu de l’affrontement. Il voulut l’aider pour qu’ils puissent avancer plus vite mais Dan se dégagea, était-il vexé ? Voulait-il prouver qu’il pouvait se débrouiller seul, sans l’aide de personne ? Il n’expliqua son geste que d’un regard que le geek ne sut pas vraiment interpréter et proposa qu’ils se rendent dans un coin isolé, derrière un grand casino.

« Pourquoi pas, c’est vrai qu’on risque de se faire repérer tôt ou tard si on reste sur un grand boulevard comme ça. »

Ils se dirigèrent donc vers l’endroit évoqué, essayant de ne pas paraître trop louche, Corey décida de laisser quelques mètres entre lui et Dan au cas où des gens soient à la recherche d’un duo de voyageur. Ils finirent par arriver sans encombre, le geek ne se risqua pas à regarder si ils avaient été suivis, craignant trop d’attirer l’attention sur eux alors qu’ils essayaient d’être discrets. Zenith n’aima pas trop l’endroit où ils atterrirent, ces types étaient tellement malheureux, même pas fichus de gagner au casino, même en rêve. Il trouvait que c’était assez triste et se demandait à quoi devait ressembler le quotidien de ce genre de personnes. Il se demanda s’il s’agissait de joueurs compulsifs qui vivaient ici leur cauchemar chaque nuit sans que personne ne les aide, mais il décida qu’il réfléchirait à ça un autre jour. Il fallait qu’ils débriefent ce qu’il venait de se passer, Dan le questionna au sujet du taré au masque à gaz.

« Je l’avais pas revu depuis la dernière fois, au métro. Il a rien dit de bien cohérent, il voulait que tu laisses sortir un démon, c’est en rapport avec ton bras c’est ça ? Tout le monde est au courant ou quoi ? Faut faire vraiment gaffe à ce type, il m’a fait respirer un gaz bizarre, je contrôlais plus trop mes actes. »

Il se saisit de la bouteille et s’envoya une rasade avant de la reposer, il n’était pas spécialement friand des alcools aussi forts, mais pour ce soir c’était bienvenu. Le sentiment d’impuissance qui lui avait glacé l’échine face à ce type avait du mal à se dissiper. Il revoyait sans cesse le regard un peu fou derrière la vitre des lunettes du masque. Ce voyageur était vraiment étrange, il semblait appartenir à la même structure que les autres mais se comportait complètement différemment. Il avait l’air d’être une sorte d’électron libre qui n’aimait en faire qu’à sa tête tant que ça ne lui nuisait pas trop sur le long terme.

« Comment ça se fait que cette grognasse en sache autant sur toi ? Sur tes embrouilles au royaume des chats et tout ? C’est pas la première fois qu’ils te tombent sur le râble ? »

Il avait comme l’impression que son camarade avait minimisé l’étendue des ennuis dans lesquels il s’était fourré. Ou alors il pensait s’être débarrassé de cette histoire et elle revenait à la charge avec plus de force. Il repensa à cette histoire de quatre voyageurs morts, d’encore plus de créatures des rêves qui y étaient passées aussi. Il espérait que son camarade saisirait cette occasion pour lui donner sa version des faits, s’il en avait une.

__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 333
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 758
Honneur: -120
MessageSujet: Re: Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé) Sam 16 Juil 2016 - 17:52
La réponse de Corey laissa une désagréable sensation de nullité acidifier son estomac. Il hocha la tête, lorsque son ami mentionna le démon. Se retenant de le corriger, car c'était surtout et seulement un monstre du feux. La bouteille lui permettait de compenser, mais même la plus belle rasade ne venait pas à bout de cette peur. Il n'avait pas le niveau, ni les informations pour faire face à cette crise. C'était la première fois qu'on venait lui réclamer son bras. Et il savait parfaitement quel genre de monstre pouvait désormais débarquer. Il l'avait craint de nombreuses nuits, puis avait au fur et à mesure baissé sa garde. Se rassurant comme il pouvait, voyant les voyages s'enchaîner avec les encombres, problèmes et massacres habituels. Il pensait pouvoir échapper à cette plaie comme au reste. Les voix de Boléro s'étaient elles aussi fait plus discrètes. Alors pourquoi maintenant? Et surtout, comment?

En y repensant la seule fois où il avait mentionné son bras à quelqu'un d'autres, c'était lorsque il voyageait avec Tommy. Et personne n'étaient présents. La conclusion était bancale, mais peut être qu'il ne devait plus se permettre le luxe de mentionner l'existence de son bras de manière aussi fortuite en publique. Après les événements du bar, il était désormais sûr que des créatures, des voyageurs et d'autres horreurs devaient en avoir après Boléro. Et donc après lui. Son regard allait des yeux de Corey aux divers esclaves de leurs cauchemars qui continuaient leurs complaintes embrunie par l'alcool. Que pouvait-il bien répondre? Il était aussi perdu que Corey, avec pour seule différence une sensation de peur qu'il sentait germer. Dan avait canalisé cette terreur, être de nouveau confronté aux soldats du feux n'était pas un expérience qu'il désirait renouveler. Et maintenant qu'il se savait cherché et surtout repéré. Une seule chose comptait:

-Ca va faire presque un an putain... Corey, je ne sais pas si je vais pouvoir voyager encore longtemps. Jusque là, personne ne m'avait relié à cette histoire. J'imaginais qu'elle se tasserait avec le temps. Mais là je vais avoir besoin de gagner en puissance. Soit en trouvant un moyen de contrôler d'avantage mon pouvoir. Soit, en libérant ce démon. Soit en allant me réfugier au prêt d'une guilde de voyageur ou je ne sais quoi...

Il se savait en sécurité mais ses jambes tremblaient, malgré la douleur lancinante, les multiples bleus ceinturant ses cuisses. Dan sentait son corps céder à la panique. Il détestait cette sensation, surtout lorsque plusieurs flammes bleues commencèrent à englober divers partie de son corps. Ses joues voyaient une fine couche azurée se matérialiser sur leurs surface. Sa nuque et ses bras commençaient aussi à voir de fines couches se matérialiser ce qui rendait les flammes difficiles à cacher. Lorsque Dan réalisa ce qu'il lui arrivait, il ne put s'empêcher de se frapper le front contre la table:

"Juste regarde ça! Je ne maîtrise rien du tout, à chaque fois que j'ai l'impression de comprendre mon pouvoir de nouvelles données apparaissent et bam! Je me retrouve là comme un con."

Dan releva la tête, puis reprit une troisième rasade, là les flammes commencèrent à vaciller. Il chercha à se ressaisir, puis se colla une baffe. Les voix étaient de plus en plus fortes, plus il pensait à la mort et plus Boléro cherchait à l'affaiblir mentalement. C'était ridicule de se prendre à ce point la tête pour un rêve. Mais la douleur que le monstre parvenait à lui infliger suffisait à le perturber. Sans réellement prendre le temps de se calmer, il réalisa qu'il devait au moins donner sa version à quelqu'un. Il ne l'avait jamais réellement clairement formulé. Sa version des faits:

-J'ai vraiment laissé des voyageurs mourir, j'étais pas assez puissant. Ce démon a consumé des villages entiers, il n'était pas physiquement attaquable...et la une créature du royaume du feux m'a poursuivie...elle désirait récupérer Boléro. On a réussit à s'en débarrasser. Mais si elle n'avait pas été blessée, si je n'avais pas réussis à convaincre cet enfoiré qui me parasite de le combattre, si je n'avais pas été à proximité d'une source d'eau... je n'aurais jamais survécus. Ensuite je suis retourné sur les lieux du crime et là je les ai effectivement croisés. Quelques mecs en noirs étaient en train d'emmerder des chats et la seule survivante des voyageuse. Je les ai aidés, on les a achevés. Je me suis disputée avec elle puis on s'est définitivement séparé. Depuis j'ère et je fais avec un bras en vrac.

Et maintenant? Qu'attendait-il exactement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé)
Revenir en haut Aller en bas

Il y a un ordre. (Pv Corey) (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2 :: Kazinopolis-