Haut
Bas

Partagez

I am merly robotic! Look at me....(PV Tommy et Nassib)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Dan Sorro
Messages : 351
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 821
Honneur: -111
MessageSujet: Re: I am merly robotic! Look at me....(PV Tommy et Nassib) I am merly robotic! Look at me....(PV Tommy et Nassib)  - Page 2 EmptyMar 20 Déc 2016 - 21:29
Pendant qu'ils déblatéraient leurs folies, Dan rongeait son frein, serrant ses phalanges douloureusement dans le fond de ses poches. Ses yeux broyaient l'atmosphère, couplés aux voix empoisonnée de son bras gauche. Il sentait sa respiration se faire aspirer par le dénis dans de vif inspiration. Il avait écouté Nassib, entendu KPT, puis laissé Tommy régler les négociations en hésitant. Peut être que l'interrompre dans son annonce, en lui suggérant que la cellule d'isolement pouvait être une solution, n'était pas une si mauvaise idée que ça. Si les autres machines avoisinaient le niveau de KPT, que pourraient-ils bien faire? Son ventre l'avait bien comprit, le coup dont l'avait imprégné le capitaine ne mentait. L'état de ses mains non plus d'ailleurs, l’orgueil ne rentrait même plus en compte à ce niveau là. Ils n'étaient pas de la même catégorie. Dan ne chercha pas à s'approcher puis succéda à Tommy, se contentant d’acquiescer d'un geste de la tête sans sourire. Il cessa de dévisager KPT, puis remua les lèvres:

"On veut un moyen de locomotion.

-Monsieur Sorro, vôtre animosité est injustifié. Vous êtes l'élément perturbateur au sein de ses murs. Pourquoi ne reconnaissez-vous pas ma partialité en tant que capitaine de ce vaisseau? Vous pourriez être mort ou utilisé en tant que matière première pour mes machines. Mais je vous offre le bénéfice du doute et ...

-J'ai simplement envie de me promener moi. Pas subir des interrogatoires et des menaces."

KPT laissa ses capteur externes tournoyer une pleine seconde et se contenta de lever sa main gauche vers les lumières closes. Son torse sembla émettre un son de valve, puis plusieurs composants de son armures se mirent à scintiller. Dan prit ses précautions en faisant un saut de retrait, craignant une seconde attaque du robot. Ce dernier ce contenta de marcher puis de quitter la salle par une porte que Dan n'avait pas remarqué en entrant. KPT ce contenta de deux mots:


"Bon courage."

La porte circulaire se résorba derrière lui, laissant les trois voyageurs seuls dans la pénombre. Dan s'étira les bras pour se relaxer, puis avança vers Tommy:

"Bon, on commence par où? J'opterais bien pour un couloir bien éclairé, long et désert. Ah et le blond, la prochaine fois que tu proposes d'enfermer d'autres voyageurs. Réfléchis mieux aux conséquences. Je me suis fais traquer pour moins que ça. "


Il les laissa répondre, puis haussa les épaule en ronchonnant. Quoi qu'ils disent de toute façon, il fallait avancer dans une direction. Ne voulant pas repasser par le même chemin, il avisa les divers panneaux luminescent encore éclairés autours de lui, puis se risqua à aller ouvrir une porte hexagonale. Ses mains commençaient déjà à moins le travailler, en revanche son ventre lui donnait l'impression de porter une petite poche de plombs. Une fois le système de la porte déclencher d'une simple pression en son centre, le vyageur put s'aventurer dans un long couloir aux murs inclinés. De fins réseau énergétique bleus longeaient les parois, fournissant suffisamment de lumière pour y voir sur plus de cinq mètres. Les trois compères marchèrent un long moment, lorgnant sur des directions hasardeuses à la recherche de la première machine venue. Ils descendirent des marches, ne parvinrent pas à déchiffrer la majorité des indications et commençaient à s'échauffer:

"Le mec ne nous à même pas donné de conditions bordel. On va juste se réveiller et puis ses marres, je dis tant mieux."

Alors qu'il traversaient un pont dressé au dessus du vide, ils croisèrent finalement un individu particulièrement louche. C'était le deuxième robot qu'il voyait avec des vêtements ce soir. Une longue robe aux teintes pourpres recouvrait sa carcasse, lui donnant l'air d'un bossu aux corps effilés. Son visage était une face humaine, un sourire disgracieux révélant des dents parfaitement alignée, scindait la face du robot qui s'avançait. Suivit par une longue cohorte, Il remarqua l'étrange bâton sur lequel s'appuyait le robot. Plusieurs câbles émettant encore de fins filets électriques remuaient là où auraient pu se dresser des cheveux organiques. Lui donnant un air grunge assez particulier. Dan avait cessé de marcher, se tenant sur la passerelles circulaire, une vaste plaque de fer s'étendant sur dix bon mètres. Plusieurs outils de la taille de tracteurs agricole étaient rangés les uns à côtés des autres sur le côté droit pour les voyageurs de la passerelles. Le côté gauche était occupé par plusieurs réacteurs et mécanisme lasérisé.

Le meneur de la troupe tapa trois fois le sol de son bâton en claquant péniblement des dents. Son corps semblait convulser, secouant la nappe dont il se drapait, rappelant vaguement la gestuelle d'une méduse. Après avoir vomis une série de codes incompréhensible aux oreilles de Dan, qui écarquillait les yeux. Stupéfait par l’aberrante engeance qu'était ce robot, se dernier se crispa en serrant les poings:

"BONSOIR! Je suis F7F7, sauveur et prêtre de ce peuple abandonné à l'existence. NOUS ALLONS BIENS NOUS ENTENDRE N'EST-CE PAS?"

Ses serviteurs, croisaient les bras, tournaient les chevilles et commençaient à s'étendre derrière F7F7. Certains étaient armés, d'autres juste là. Tous portaient une étrange antenne en forme de 7, quelle soit sur le dos, le visage ou d'autres composants. Les machines semblaient étrangement moins hostile et curieuses que les autres:

"Vous nous voulez quoi?

-L'EXPIATION DE NOS PÉCHÉS! LA FIN, mon moniteur centrale ne cesse de me le répéter. Je hurle! ERREUR ERREUR! MA PROCEDUREeeeeeee! Il nous a tous condamnés.

-Woohoho du calme. On a le droit d'être ici, KPT nous a donné quartiers libre, alors si tu viens pour nous chercher des ennuis...

-COMMENT? DES ENNUIS? Je vous dérange? QUELLE HONTE! QUEL BLASPHÈME!"

Le Robot sembla essayer de se mutiler en envoyant son menton rencontrer directement le sol plusieurs fois d'affilés, continuant de gesticuler en se lamentant sur ses limitations. Il se redressa en pivotant cinq fois extrêmement vite sur lui même, alarmant Dan sur l'endurance de cette machine:

"Calmez-vous, ce n'est pas ce que je voulais dire si, vous souhaitiez nous saluer, je n'y vois pas le moindre problème.

-Vraiment?! Pourtant c'est bien KPT qui vous envoi n'est-ce pas?

-Et alors?

- ALORS SOYEZ DAMNÉE! Mes pauvres sauveur, KPT est nôtre bourreau, il est celui qui NOUS OBLIGE. Je pense donc je suis, tu existes donc tu penses, mais ES TU CAR JE SUIS?! Par pitié voyageur... JE VOUS AI INVOQUES!

-Maître F7F7 reposez vos capteurs ainsi que vos neurotransmetteurs. Nous allons leurs expliquer calmement la situation. Concentrez vous sur le bouclier.

-Voyageurs, nos origines prennent racines il y a bien longtemps. Lors d'une période sombre, durant laquelle Mirage Space connaissaient de terrible bataille spatiale. Nous étions des robots programmés pour tester les machines de nos créateurs. Des machines qui en usaient d'autres, dans le but d'automatisé une armée entière sous les ordres d'un seul commandant.

-Et donc?

-Nos mémoires ont étés partiellement, corrompus, voir effacer par ceux qui nous ont réveillés. Nous avions livré bataille contre plusieurs navires de guerres et nous étions censé avoir succombé. Mais il semblerait que l'un des nôtres ait complètement détraqués. KPT nous as tous imposé une seconde vie que nos programmes ne sollicitaient pas. Certaines machines supporte mieux le nouveau programme que d'autre, mais KPT ne nous en a jamais laissé le choix.

-Whooo...  me dites pas que vous voulez juste crever?

-Crever? C'est un terme organique, nous voulons que nos programmes cessent, il réclament l'extinction de nos moteurs, ainsi que nos récepteurs, no capteurs. Le programme que nous a transmis KPT, nous oblige à penser au reste. Nous ne pouvons que servir en tant que petites mains lorsque on ne se délivre pas de son joug. On nous prend en pitié, on nous tourne au ridicule et on nous console en nous confiant des tâches ingrates voir dangereuses. Nôtre seule solution et d'utiliser le bouclier de maître F7F7 en le secondant avec nos antennes pour passer sous les scanners et autres radars du vaisseau.

-Vous risquez quoi à l'enlever?

-LA GRANDE MAJ. LA PURGE TOTALE DU PROGRAMME. L’ÉCHEC CRITIQUE, LE ...system error.

-Une refonte totale de nos systèmes, ainsi qu'une perte totale de nos mémoires respectives. Certains se font même désintégrer. Nous vivons comme des ombres, n'empruntant les chemins les plus éloignés du centre. Nous avons convertis un grand nombre de machines elles sont prêtes à agir au moindre signal de notre part. Alors? Qu'en dîtes-vous? Aidez-nous à renverser se despote.

-Bah... on y gagnerait quoi?

-Nous ne désirons que mettre fin à cette non vie insensée. Si vous nous délivrez, nous nous engagerons à vous remboursez avant de disparaître. Avec le reste du vaisseau et de l'équipage dans le premier soleil venu. "

Dan restait perplexes, puis commençait à sourire sournoisement en se tournant vers Tommy. Il avait plusieurs idées, mais dans tout les cas, ce camp lui paraissait plus intéressant que celui de KPT:

"Tommy on devrait aider ces mecs là."
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Nassib Kobb
Messages : 237
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 27

Voyageur Expérimenté
Nassib Kobb
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 90
Renommée: 381
Honneur: 80
MessageSujet: Re: I am merly robotic! Look at me....(PV Tommy et Nassib) I am merly robotic! Look at me....(PV Tommy et Nassib)  - Page 2 EmptyLun 20 Fév 2017 - 15:06
Aie ! C'est quoi cette douleur ? Pourquoi tout se brouille autours de moi et ces bruits que j'entends c'est quoi ? Tommy ? Qu'est ce qui me raconte ? Pourquoi il est autant énervé.... C'est vrai, il ne peut pas savoir ce qu'il c'est passer en haut. Il ne se doute pas à quel point Kpt est fort. Quel idiot égoïste je fais. Pas étonnant qu'il s'énerve en voyant un nouveau voyageur se prendre pour un martyre. Même en sachant ça, je bouillonne.

Tommy avait relâché Nassib depuis un moment. Ce dernier était pris dans ses pensés, il écoutait à moitié ce que les autres se disaient. Son corps continuait à produire de la chaleur. Même si il comprenait les raisons qui ont poussés son camarade à lui en mettre une, il l'avait quand même mauvaise. Il s'efforça de se calmer, le coup certes violent, n'était qu'un rappel à l'ordre.

La discutions avec KPT prenait une nouvelle tournure, Dan c'était montré plus docile. Nassib ne pouvait que le comprendre. Il arrive que la violence soit plus efficace que les mots pour faire comprendre les choses.

"Bon courage." Kpt s'en alla, laissant les voyageurs seuls.

" Bon, on commence par où? J'opterais bien pour un couloir bien éclairé, long et désert. Ah et le blond, la prochaine fois que tu proposes d'enfermer d'autres voyageurs. Réfléchis mieux aux conséquences. Je me suis fais traquer pour moins que ça.

- J'imagine bien.  Désolé j'ai voulu tout prendre sur moi, quand j'ai pu voir à quel point on était impuissant. J'aurais du vous concertés avant de l'ouvrir, même si ce n'est que pour une nuit, on est une team. Tommy, ma manière de faire était loin d'être la bonne, mais il faut que tu saches à quel point Kpt nous surclasse. Je pense qu'on devrait faire profil bas et faire ce que l'on nous demande. On gagnera du temps, jusqu'à notre réveil."


Le trio se mit en route. Nassib était légèrement en retrait, il gardait le rythme silencieusement. Si les deux autres discutaient, il en fît totalement abstraction. Il se focalisait sur les lumières le long de leur trajet et des bruits qui pourraient qui trahir la présence d'autres individus.  

"Le mec ne nous à même pas donné de conditions bordel. On va juste se réveiller et puis ses marres, je dis tant mieux." Il a pas tord, mais c'est pas comme-ci ça me dérangerais de ne croisé personne. Nassib n'était pas convaincu que cette balade serait aussi simple, au fond de lui il sentait que leur affaire allait se compliquer.

Nassib perdu dans la bulle qu'il s'était créer dû s'arrêter. Depuis qu'ils avaient acceptés la requête de Kpt, le trio n'avait pris aucun pause. Au milieu d'un pont, l'endroit ne convenait pas pour se reposer. Nassib avança un peu pour pouvoir observer ce qui gêner leur progression. Alors ça serait eux les traîtres... Ils sont bien plus nombreux que ce que je pensais. Kpt doit sûrement nous surveillé, si on gagne assez de temps les renforts devrait bientôt intervenir.  

Une longue discutions insensé débuta. Dan avait pris les devants,  Nassib ne comprenait rien à leur conversation. Ils n'avaient pas l'air hostiles, mais il y avait clairement un dysfonctionnement dans leur système. Sérieusement dans quoi je me suis retrouvé, des robots suicidaires. Kpt est sûrement pas le plus facile des chefs, mais il veut protégé les siens. Si le destin nous a amené ici, j'ai envie de croire que c'est pour arranger les choses et non pour combattre dans une révolution comme celle-ci. Hahaha si Aurore me voyait ici, à m'impliquer comme ça... Elle me tuerait sûrement...

La discutions était sur sa fin, il fallait bientôt choisir un camp. Nassib n'avait pas envie de trahir Kpt, mais il voulait encore moins être contre ses partenaires. Il devait trouver un plan pour contenter tout le monde et le temps presser.


"Tommy on devrait aider ces mecs là. Atchh il l'a dit.

- Attends Dan !Et merde faut que je trouve un truc. Je sais que Kpt nous utilise, mais eux aussi. Rappel toi la peur des soldats de Kpt à notre égard, imagine que des personnes mal intentionnés avaient atterris ici à notre place. Kpt n'est peut être pas un ange, mais il n'aurait pas mit en danger les siens. Tu veux les aidés ok. Mais laissez moi parler à Kpt avant. Tommy j'ai bien compris la leçon, je ne cherche pas à tout prendre sur moi, mais je vous demande de faire confiance à votre équipier pour qu'on puisse s'en sortir en vie. Il est peut être temps d'ouvrir le coeur métallique de ses robots.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Tommy Fawl
Messages : 613
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 23

Maraudeur des rêves
Tommy Fawl
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 200
Renommée: 1204
Honneur: 193
MessageSujet: Re: I am merly robotic! Look at me....(PV Tommy et Nassib) I am merly robotic! Look at me....(PV Tommy et Nassib)  - Page 2 EmptySam 25 Fév 2017 - 17:36
La marche le long des couloirs du vaisseau me remet les idées en place, on ne discute pas beaucoup et nous cherchons du regard quelque chose qui pourrait être bizarre. En tout cas c'est ce que je fais tout en grommelant à moitié sur l'autre poutine robotique et ses sbires. C'est bien beau de protéger son peuple de tout et de rien, mais encore faut-il le faire sans s'en prendre aux autres espèces. Et le petit speech de Nassib n'arrive pas vraiment à percer ma carapace de mécontentement. Je suis tellement dans mon truc à m'imaginer un robot rebelle anti-système. Ce qui, il faut l'avouer, serait bien drôle et cocasse venant d'un organisme, normalement, constitué uniquement de circuits et de mécanique. Bref, je suis tellement perdu là dedans que je mets un peu de temps à me rendre compte de l'apparition d'une petite troupe de robot devant nous. Ils nous bloquent l'accès à la suite de la coursive et commencent des explications qui traînent trop en longueur à mon goût.

Décrochant à moitié à plusieurs moments je ne retiens pas tout ce qu'ils ont voulu nous mis à part qu'ils sont contre KPT et veulent détruire le vaisseau tout entier avec l'équipage qui le compose. Nous avons même eu droit à la confirmation que ce sont eux qui nous ont laissé entrer. Pendant un instant j'hésite à les remercier... D'un côté sans le drone piraté on aurait pas eu de porte de sortie alors que nous étions pourchassé par une troupe enragée de créatures plus meurtrières les unes que les autres et de l'autre côté sans eux on aurait jamais été embarqué dans cette merde. De plus leur discours a tout pour m'exaspérer, une envie globale d'emmener tout le monde, même ceux qui ne pensent pas comme eux dans la mort et se libérer de leur existence recluse au milieu de nulle part dans un vaisseau fantôme qui cherche à rester incognito. Certe ils ont des méthodes qui me déplaisent mais toujours est-il qu'ils cherchent seulement à faire survivre leur groupe. C'est décidé. Ils m'ont tous saoulé avec leurs explications à la cons et leurs pseudo techniques de persuasion. Même Dan qui cherche à me faire confirmer le fait que ce sont eux qui ont raison.

Dan poursuit son interrogatoire et semble trouver quelque chose d'intéressant à gagner à ce conflit. Il paraît alléché par le fait que cette secte soit prête à, à peut près tout pour se libérer du jout de KPT. Sauf que non, on ne démonte pas un connard en étant pire que lui. On lui donne juste plus de raisons de devenir pire. Mais quand Nass reprend la parole je dois avouer que c'est le ponpon pour moi. Le fait de me dire que choisir un camps m'oblige à potentiellement m'en prendre à Nass car il n'est pas question que j'aide KPT le moins du monde ou bien que j'aide une bande de robots dégénérés à se libérer d'une pseudo dictature débile dont ils arrivent déjà à se défaire, tout cela me fait penser à la Suisse. Pire, je ne veux pas être considéré comme neutre. Et pire encore, quand Nassib essaye d'inspirer une Bisounours attitude, je n'y crois pas deux seconde et ça a le don de m'énerver.

Nassib lui est encore partie dans l'idée qu'on pouvait sauver tout le monde dans ce genre d'affrontement d'idées, mais même si c'est quelque chose de beau à espérer, je n'arrive pas à croire à une discussion où qu'ils arrivent à un commun accord. Les deux groupes ne peuvent subsister sans que l'autre ne finisse par disparaître. On me dira que la plupart de mes nuits je me retrouve à choisir un camps qui n'a pas plus raison que celui auquel ils s'oppose. La vrai différence c'est qu'aucun des deux n'est sain d'esprit. En vérité, nous ne serions jamais arrivés ici il n'y aurais jamais eu de choix à faire, mais un conflit aurait bel et bien éclaté entre les deux camps. Pire que tout j'ai l'impression d'être un élément déclencheur qui a été mis en place comme un pion par l'un des protagonistes pour faire avancer l'histoire. Mais pas de chance pour ce protagoniste, ce n'est pas le soir.

- Non. Démerdez vous. Et ce n'est pas une question de partenaire. C'est juste qu'aucune de toutes ces IA ne connait la demi-mesure ou le compromis. Ils méritent pas que je perde du temps pour eux. Allez, sur-ce, je vous souhaite une bonne nuit les mecs, ça ma cassé les couilles. Et bonnes extinction à vous, dis je en regardant le groupe de sectaires.

Sur ces bonnes paroles je fais demi-tour et pars de là d'où je viens. Ils peuvent essayer de m'arrêter ou me retenir, je vois mal Dan s'en préoccuper, mais on ne sais jamais. Donc je suis prêt à me défaire d'une entrave qui me saisirait le bras ou l'épaule pour me retenir. J'ai déjà quelques phrases toutes prêtes si on me met en garde contre KPT et ses robots, notamment dire que j'ai vu pire ou bien que ce n'est pas un tas de ferraille qui m'empêchera de passer mes nuits comme je l'entends. Mais je vois assez mal les deux zigotos essayer de m'arrêter, ils ont bien assez à faire avec leur conflit sur ce qu'ils vont faire. Toujours est-il que je m'en vais sans me retourner. Cloud est un peu frustré du manque d'utilisation auquel nous avons été contraint toute cette nuit.

On passe beaucoup de temps à se retrouver contre des monstres et des créatures bien trop agressives pour rien. Parfois j'ai l'impression que même la zone 1 de Dreamland, un lieu censé être paisible et tranquille est en fait une zone comme les autres où mourir et disparaître dans le plus grand des anonymat est tout aussi simple que dans n'importe qu'elle autre partie de Dreamland. Des monstres qui n'auraient pas du se trouver là et un vaisseau de guerre qui dérive dans le ciel de Dreamland. Putain, mais prochaine nuit trouvez moi un truc sympa à faire quoi... Pas juste un groupe de boîtes de conserves qui a décidé que le reste de l'univers n'existe pas parce qu'ils sont évidement le centre du monde.

Trop de rage. Il faut que je me calme. Je suis toujours sur le territoire de cette bande de connards et il ne faudrait pas qu'on comprenne que je ne cherche plus du tout le renégat de l'équipage. Je prend plusieurs virages dans les couloirs sans croiser une seule salle, seulement quelques bots sur une roue qui transportent des caisses d'outils ou de je ne sais quoi dans une direction ou une autre. Rien de particulier jusqu'à ce qu'au détour d'un couloir je vois passer l'un des drones caméras à l'autre bout du couloir. D'un coup je reviens en arrière pour me plaquer contre un mur avant de partir en sens inverse pour trouver un autre chemin. Un gigantesque vaisseau comme celui-là, je ne sais pas comment je vais faire pour réussir à retourner jusqu'au hangar. Toujours est-il que je n'ai pas vraiment envie de me faire chopper avant de me réveiller.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Dan Sorro
Messages : 351
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 821
Honneur: -111
MessageSujet: Re: I am merly robotic! Look at me....(PV Tommy et Nassib) I am merly robotic! Look at me....(PV Tommy et Nassib)  - Page 2 EmptyVen 14 Avr 2017 - 18:31
Alors que le regard de Dan se perdait dans le dos des deux autres voyageurs qui s'éloignaient, il sentit son souffle s'alourdir. Il sentait les brûlures de son bras se réveiller l'une après l'autre. C'était un phénomène assez rare, ces denier temps le démon s'était fait assez passif par rapport à ses débuts. Ce n'était pas une douleur insoutenable, ni une longue torture sensé l'épuiser à petit feux. Les voix des consumés semblaient émettre des gémissements d'exaltations, alors que de fines perles salées suintaient le long de ses tempes.

Le visage rougit par la chaleur, il eut du mal à se tenir. S'essuyant le front fréquemment, en respirant de plus en plus fortement, il haletait d'avantage. Le chef de la secte semblait intrigué par le comportement de son élu, mais le temps jouait contre eux. Il frappa brièvement deux de ses assistants du bout de son sceptre, puis fis demi tour, emmenant avec lui le reste de sa troupe, sa carte mère seule sait où. Les deux robots désignés pour escorter Dan ne portaient pas d'antennes comme les autres, il n'avaient pas non plus de forme humanoïde. Ils ressemblaient à deux portes manteaux à roulette fluorescente. Leurs bras ne pouvaient allaient que de haut en bas et étaient dépourvus de mains. Le voyageur voulut suivre le reste de la troupe, mais les deux pantins l'en empêchèrent dans une parade synchronisée qu'il comprit comme un "halte".  L'une des deux machines laissa deux petites portes coulissantes incrusté dans son torse s'ouvrir, délivrant une petite enceinte grésillante:

"Je suis MNOP, et voici QPONM, nous allons vous seconder pour survivre à cette nuit et convenir ensemble d'un plan. Nous sommes directement reliés à nôtre maître, alors ne vous en faîtes pas pour les détails nous...

-Ok, ok. J'ai compris, on se contente de marcher dans l'autre sens, on prends quelques marches en papotant puis vous me direz clairement ce que vous attendez de moi c'est ça?

-Parfaitement. "

Dan sentait ses forces lui revenir, il ne savait pas encore réellement à quoi s'attendre, mais l'idée de pouvoir faire d'un vaisseau entier ce qu'il voulait lui plaisait énormément. Il s'imaginait déjà tenter de renverser un petit royaume pour s'y installer en tant que souverain. Ou mieux, utiliser ce vaisseau pour tenter d'atteindre des royaumes auxquels il n'aurait jamais eu accès autrement qu'en voyageant à pied. Il pourrait peut être ainsi vaincre la malédiction qui rongeait son bras plus facilement? Ses yeux roulaient d'un bout à l'autre de ses orbites, suivant le cours de ses pensées et fantasmes. Les robots lui expliquèrent plusieurs détails ennuyants, ils parlaient d'un scientifique originel, d'un génie trois fois centenaire qui pourrait détenir la clef de leur problème. Selon eux, il n'y aurait dans l'état actuel des choses, rien qu'ils puissent faire, même en s'alliant tous ensemble contre KPT. Ce dernier était trop puissant, de plus ses subordonnés lui étaient majoritairement, pleinement dévoué. Le nombre et la force brute étaient contre eux dès le départ, ne laissant que très peu de marge de manœuvre pour un coup d'état efficace. Ils lui expliquaient qu'en retrouvant le professeur à l'origine de leurs créations, Dan pourrait lui soutirer des informations. Il ne les aiderait sûrement pas pour rien, mais aucun des robots ne pouvaient quitter le vaisseau, sans risque de ce faire repérer. L'antenne marcher sur le réseau interne de la structure, les radars extérieurs étaient des vrais filtres à particules, que nuls ne pouvaient déjouer avec les moyens technologique à leurs dispositions.

Ils continuèrent à le bassiner ainsi encore une petite demie heure, s'attardant sur des détails aussi illogiques qu'un inintéressants. Dan eut tout le loisir de comprendre qu'il se voyait en fait chargé de faire le pigeon voyageur. Jusqu'à ce qu'ils commencent à se taire, se contentant d'épauler chacun de leur côté le voyageur, avançant dans les couloirs du vaisseau qui était devenu un peu trop silencieux au goût de Dan:

"Voyageur?

-Quoi?

-Pourriez-vous nous informez ce que vous attendrez de nous en échange de vos services. Qui je le rappel se décompose en cinq étapes de ...

-Je ne suis pas encore tout à fait fixé, tout dépendra de vos moyens, une fois KPT mis hors service.

-Vous désirez des Essences?

-Non, mon prix est un peu plus personnel que ça."

Pendant ce temps, KPT analysait, organisait et répartissait les tâches du jour, mettant en ordre le plus de dossiers possible à la seconde que ses implants lui permettaient. Son efficacité était partiellement réduite pas la surveillance constante des trois voyageurs, qu'il avait vue se séparer sans bien comprendre le pourquoi du comment? Espéraient-ils trouver  plus facilement des pistes en couvrant plus de terrain? Ou essayait-il de le perturber et d'échapper à son contrôle? Plusieurs calculs, lui montrèrent plusieurs probabilités, le laissant froidement de marbre en creusant d'avantage sa place au fond de son trône. Le blondinet semblait chercher à entrer en contacte avec les riverains, sans parvenir à obtenir ce qu'il désirait, intriguant KPT qui hésitait encore quelques instants à s'adresser à lui via les haut parleurs.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Nassib Kobb
Messages : 237
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 27

Voyageur Expérimenté
Nassib Kobb
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 90
Renommée: 381
Honneur: 80
MessageSujet: Re: I am merly robotic! Look at me....(PV Tommy et Nassib) I am merly robotic! Look at me....(PV Tommy et Nassib)  - Page 2 EmptyMer 10 Mai 2017 - 14:10
Tommy avait prit de court la petite assemblée. Nassib resta muet pendant le discours du voyageur. Il ne pouvait contredire la réflexion de son allié et il du se faire violence pour ne pas le suivre. Il n'était peut être qu'un pion dans ce conflit, mais les pions peuvent aussi devenir des reines. C'est la conviction de Dan qui lui fit penser qu'il prenait la bonne décision. Il ne comprenait pas vraiment pourquoi Dan tenait tant à aider des suicidaires, mais ça le renforcer dans l'idée qu'il devait parler avec Kpt. Penser au bien de son équipe provisoire et pour ça il devait faire en sorte que tout le monde survive à cette nuit.

" Je m'en vais aussi. Qu'importe ce que tu as en tête, je nous donnerais du temps pour qu'on puisse s'en sortir. De plus j'ai un atout si je dois fuir, je ne compte plus me sacrifié. Bonne chance de ton côté."

Nassib attendit une réponse, mais c'était vain. Il se contenta d'un silence pour preuve d’acquiescement. Il s'en alla avant qu'il change d'avis. Eh bien ! Dur dur d'être un groupe soudé à dreamland. J'espère juste que tout roule pour Tommy, même si c'est sûrement le plus censé cette nuit, je compte bien lui rendre la pareil quand je serais plus fort. Cela faisait déjà un moment qu'il était seul. Errant comme un fantôme dans les couloirs métallisés. Malgré un bon sens de l'orientation, il était trop dissipé pendant l'aller pour se souvenir du chemin qu'il avait emprunté. Il prit finalement une pause.

Bon si je ne peux pas venir à eux, je dois les faire venir à moi. Nassib fit de grand signes de mains, appelant Kpt de vive voix. Il doit bien nous surveillé. Il va bien comprendre que je l'appel, même si il ne capte pas le son. Nassib continuait de gesticuler tout seul, laissant son pouvoir s'activer. Des mirages de lui-même prenaient vie et disparaissaient successivement autour de lui. Sûrement que l'activation de son pouvoir alarma Kpt, mais ça amena ce dernier à engager la discussion avec l'héliaphobe. Un grésillement parvint d'haut parleur situé dans un coin du couloir, suivis de la voix robotique de Kpt.

" Que ce passe t'il jeune voyageur ? Dois-je envoyer une équipe pour vous secourir ?

- Ah enfin ! Non par contre j'aimerais que l'on puisse se retrouver assez rapidement. J'ai une partie des infos pour lesquels vous nous avez envoyé.

- Qu'en est il des deux autres ? Pourquoi vous être séparer de la sorte ?

- Promis vous saurez tout une fois que je vous aurez rejoint.

- Soit ! Continuez tout droit, je vous retrouverais d'ici peu."

Bon c'est là que tout va se jouer. J'espère que les autres vont se tenir à carreau. Nassib fit comme convenu et avança tout droit jusqu'à atteindre une porte. J'imagine que j'ai plus qu'à attendre ici. Je devrais déjà préparer un clone, la prudence est de mise. Si  Kpt voit un truc bizarre, je devrais pouvoir le distancer un peu avec mon swap. L'attente ne fut pas trop longue. Kpt et deux de ses sbires surgirent à travers la porte. Si il était en colère ou soupçonneux il ne le laisser pas transparaître.

" Bien ! Maintenant que je suis ici, parle !

- On a rencontré les traîtres ! Autant commencer direct.

- Je vois. Dit m'en plus !

- C'est des suicidaires qui n'ont clairement pas l'air d'avoir tout leurs boulons en place, mais ça tu le savais déjà. Selon eux tu es un despote qui les forces à vivre alors que votre système réclame une purge, l'extinction.

- Fais attention quand tu t'adresses au seigneur, humain ! Tu oses nous menacer !

- Relax. Je répète ce qu'ils nous ont dit, je suis loin de partager leur vision. J'aimerais juste comprendre.

- Il n'y a rien de plus à comprendre jeune voyageur. Ils sont une menace pour les miens. Je vais leur donner la mort qu'ils souhaitent et si toi et tes amis pensaient qu'il serai bon de s'allier avec eux, alors vous subirez le même sort.

- Ce n'est pas le cas. Dan surveille un petit groupe pour en apprendre plus sur leur plan et Tommy recherche d'autres de leurs membres. Moi je suis venu à vous pour chercher à résoudre le problème avec diplomatie.

- Ne me prends pas de haut parce que j'ai étais bon avec toi. Tommy avait l'air de chercher un moyen de s'enfuir et mr Sorro ne doit pas avoir digérer notre précédente altercation. Tu essayes de gagner du temps.

- Certes j'ai envie de survivre à cette nuit. Oui Tommy recherche aussi un moyen pour qu'on s'en sorte, c'est évident. Et j'ai foi en Dan, après en avoir appris plus sur eux, je suis sur qu'il fera le bon choix.

- Qu'est ce qui vous fait penser ça avec tant de certitude ?

- La peur de vos subordonnés, celle des petits que j'ai rencontré plus tôt et la force dont vous avez fait la démonstration précédemment. Une personne aussi émotive que Dan ne peut ignorer tout ça.

- Je vois. Je crois qu'il est temps de rendre une petite visite à votre ami. Si vous êtes si sur de vous, il ne risquera rien. Par contre les traîtres eux, il n'y a aucun mots qui ne pourrait les sauver de ma colère. Avant de partir j'aimerais savoir comment ils font pour passer inaperçu ?

- Je n'ai pas très bien compris, mais apparemment ils ont une antenne qui brouille les signaux. Ils ont du utiliser la même méthode pour que l'on puisse arrivé ici.

- Alors le temps presse, si mr Sorro disparaît nous perdrons l'une des seules chances que nous avons de pouvoir les capturés. Ah oui ! Votre clone ne vous serra d'aucune utilité. AH merde ! Il le savait.

- Désoler pour ça. Un homme avertit en vaux deux comme on dit haha. Bon c'était peut être pas le moment de faire de l'humour... J'espère que Dan ne va pas faire le con. Tommy j'aurais peut être mieux fait de te suivre.

- En route ! "
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Dan Sorro
Messages : 351
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 821
Honneur: -111
MessageSujet: Re: I am merly robotic! Look at me....(PV Tommy et Nassib) I am merly robotic! Look at me....(PV Tommy et Nassib)  - Page 2 EmptyMar 6 Juin 2017 - 14:04
Les deux serviteurs finirent par avoir accès à la zone réservée aux capsules d'évacuation. Vue l'état de la salle, ainsi que l'obscurité malsaine des lieux, le voyageur put très vite en conclure que la zone n'était pas souvent empruntée. Le silence n'en restait pas moins la sensation la plus perturbante. Il ne s'en était pas rendu compte, mais l'ambiance sonore jusque là était plutôt pesante. Toutes les machines, à l'exception des jardins étaient toujours opérationnel, prêtes à servir et exécuter une tâche. Sans parler des installations plus importantes, qui s’exécutaient à réparer, scier et brasser du métal sans interruption. Prudent, il marqua quelques pas d'avance sur son escorte, à peine trois ou quatre enjambées. Puis les interpella en se retournant:

"-Et qu'est-ce qu'on vient faire ici ? Seul, dans le noir, face à toutes ces portes fermées...

-Nous allons vous évacuer évidement. Rappelez-vous Karl Hooken. Professeur spécialiste de la démultiplication des intelligences artificielles. Vous devez le retrouver.

-Puisque vos collègues ont refusés de nous rejoindre, il est hors de question qu'on prenne le moindre risque. KPT est sûrement à vôtre recherche.


-Je vois, vous utilisez fréquemment ce genre d'engin?

-Non, nôtre vaisseau n'a jamais sombré, depuis que KPT l'a pris en charge. Mais une maintenance est faîtes tous les vingt ans, d'après nos rapports."

Sceptique, il laissa les deux robots s'évertuer à réactiver la plateforme. Plusieurs lumières, aux significations différentes s'allumèrent d'un bout à l'autre du couloir. Alors que toutes les portes s'ouvraient, laissant un faible nuage de fumée s'évaporer dans l'air. Sans pouvoir demander son reste, Dan entra dans la première capsule apparente, puis laissa les robots finir leurs offices. Toutes les portes se refermèrent, laissant une voix grésillante annoncer les consignes de sécurité. Le voyageur respecta scrupuleusement ces dernières, puis commençait à faire le vide en lui. Ne pas imaginer qu'il était piégé, ne pas imaginer que cette capsule exploserait en cours de route. Attendez... KPT avait mentionné quelque chose comme ça! Le brun de conversation venait lui administrer une baffe cinglante, alors qu'il défaisait sa ceinture à la hâte. Avant que ses doigts ne puissent atteindre la poignée, il sentit le déclic de l'appareil les laisser aux joies de la gravité. Retombant contre la parois opposée à la porte, il ne put reprendre ses appuis, qu'une fois les réacteur de la navette activé:

"Je suis Hélène, IA à vôtre service. Quelles sont nos coordonnées?

-Fais moi sortir de ce machin au plus vite!

-Voulez-vous procédez à une extraction? Dans ce cas asseyez vous, attachez vôtre ceinture et patientez encore quelques instants. Ajustement de la trajectoires, manœuvre d'évacuation en cours d'évaluation..."

Magnes!Magnes!Magnes!

Pendant ce temps, le MER LAN3 assistait au décollage non programmé de toutes ses capsules d’évacuation au corridor 22. KPT fut immédiatement avertis, puis ordonna silencieusement ses ordres de manières binaires. Exigeant l’exécution des protocoles de destructions de chaque navette. Quitte à devoir tirer dessus au canon si besoin. Aucune restriction de feux, seul note à prendre en compte. Préparer un saut, pour évacuer la zone. Une fois la mission accomplit, KPT n'avait aucunement envie de rendre des comptes à qui que ce soit. Une fois ses ordres transmis, de multiples explosions recouvrirent les abords de l'aile gauche du MER LAN3, plusieurs canons confirmèrent l''exécution du plan de KPT, qui était déjà reparti de plus belle. Son pas était vif, clairement ralenti par le voyageur qui l'accompagnait, craignait de ne pas pouvoir intercepter ceux qu'ils désiraient:

"Nassib, vous êtes le seul capable de distinguer les machines camouflées par l'antenne, vôtre mission consiste pour l'instant à me révéler leurs position quand vous en croiserez. On fonce pour le corridor, mon équipage devrait être en train de sécuriser la zone.

Pendant ce temps, Dan planait désespérément au milieu d'un ciel emplis de fumée noire. A la limite de la fusion musculaire avec son siège d'évacuation, il ne se rappelait pas avoir déjà été aussi content de se réveiller. Non seulement il avait put sentir le souffle de cette explosion de prêt, malgré la manœuvre d’évacuation. Mais le bruit des canons ouvrant le feux sur les débris l'avait paralysé. Bruyant, rapide, chaud, immense, c'était une nouvelle forme de peur. La perspective de ne pas pas pouvoir vaincre ou survivre à quelque chose d'aussi immédiat le terrifiait. Même dans son lit, la sueur ne cessait d'émaner de son front. Il lui fallut plusieurs minutes de récupération, avant de pouvoir de nouveau s'allonger et respirer. Il était 07h du matin, sa chambre laissait passer quelque rayons de soleil, le mettant idiotement de bonne humeur.[/color]
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Nassib Kobb
Messages : 237
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 27

Voyageur Expérimenté
Nassib Kobb
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 90
Renommée: 381
Honneur: 80
MessageSujet: Re: I am merly robotic! Look at me....(PV Tommy et Nassib) I am merly robotic! Look at me....(PV Tommy et Nassib)  - Page 2 EmptyMer 7 Juin 2017 - 0:44
Kpt pressait le pas, suivi de ses deux sbires et de Nassib. Putain on va bien trop vite, et si je fais semblant de me blesser il le saura et ça va mal finir pour moi. Le bon côté des choses, c'est qu'il a l'air d'avoir oublié Tommy. Dan s'il te plait ne fais pas le con... Kpt s'arrêta net. Le voyageur ne comprenait pas, mais ça ne sentait pas bon. Kpt donna des ordres à ses sbires avec des écrans et des claviers qu'il fit apparaître. Je me demande qu'est ce qu'il ce passe ? Tout de suite après il y avait de grand bruits, il ne fallu pas longtemps pour comprendre d'où ça provenait. Des tirs de canons suivi d'explosions.

" Que ce passe t'il ? On est attaqué ?

- Des capsules sont sorties... Dan s'est échappé.. J'espère qu'il a pu s'en sortir...

- Et vous lui avez tirer dessus ?

- C'est le protocole. Toutes ces années à ce cacher ce n'est pas pour qu'on se fasse démasquer maintenant. Et puis il savait ce qu'il risquait...

- Merde il devait bien avoir un autre moyen ?

- On ne doit prendre aucun risque. Si vous nous aider, je vous le promet il ne vous arrivera rien.

- Et je dois faire quoi au juste ?

- Nassib, vous êtes le seul capable de distinguer les machines camouflées par l'antenne, vôtre mission consiste pour l'instant à me révéler leurs position quand vous en croiserez. On fonce pour le corridor, mon équipage devrait être en train de sécuriser la zone."

Kpt continua sa course à toute allure. Nassib eu du mal à le suivre.  Réfléchie, réfléchie. Maintenant que Dan n'est plus avec eux, t'as aucun intérêt à les protéger. Surtout si tu veux t'en sortir vivant. En courant le chemin parcouru sembla bien plus court que ce qu'il avait fait précédemment, il avait dépasser le pont depuis un moment déjà. Kpt ne laissa rien transparaître, ni même un changement de couleur. Le corridor était à porté de vue. Une fois à l'intérieur, c'était plutôt calme. Comme l'avait prédit Kpt l'endroit regorgé de ses sbires, qui avaient tout nettoyer.

" Tu les vois ? Les traîtres qui menacent notre existence ?

Nassib marcha lentement regardant un peu partout. Ses yeux se stoppèrent sur un petit couloir caché derrière une machine. Il s'y avança et trouva trois robots.

- Y'en a ici... Laisser moi leur parler s'il vous plait, c'est pas comme ci ils pouvaient s'enfuir.

- Permission accordé tu as trente secondes.

- Alors tu es avec cet infâme bourreau. Le despote qui veut nous mettre à son service.

- Tchhh vos gueules. Si vous voulez mourir alors suicidez vous, mais au lieux de ça vous menacer tout un peuple. Qui plus es à cause de vos conneries il est peut être arrivé un truc à Dan. Au début je voulais vous sauvez, mais comment sauvez quelqu'un qui veut mourir. Vous dîtes que Kpt est un despote, mais au moins il protège les siens... Vous bande d'égoïstes vous menacez la paix qu'il a apporté à ce vaisseau. Montrez vous au moins !!!

Ils enlevèrent l'antenne ce montrant à tous.

- C'est trop tard, on se retrouvera tous dans le vide infini. L'arme qui va apporter notre salut à tous est en route. LA PURGE ARRIVE !!!"

S'en fût trop pour Kpt qui décapita ce dernier. Les deux autres furent emmenés autre part. Nassib regarda Kpt avec les larmes aux yeux.

" Pourquoi il a fallu que ça se passe comme ça ?

- Jeune voyageur, la paix à un prix. Et il faut des personnes pour le payer.

- Et pour l'arme en question ? Nassib s'essuyant les larmes

- On est déjà à sa recherche. Grâce à toi, on va pouvoir comprendre comment fonctionne leur antenne et on pourra tous les trouvés. Je suis navré pour ton ami, peut être à t'il survécu.

- Quand tout ça sera fini , trouvez moi ! Je suis sure que mon royaume sera ravie de vous accueillir. En attendant je garderais le secret de votre existence.

- Qu'il en soit ainsi jeune voyageur."

Kpt et Nassib se serrèrent la main, nouant un lien nouveau entre leur deux espèces. Peu de temps après Nassib se réveilla.

"Merde Tommy, j'ai oublié de leur demander si il va bien ?"
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Tommy Fawl
Messages : 613
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 23

Maraudeur des rêves
Tommy Fawl
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 200
Renommée: 1204
Honneur: 193
MessageSujet: Re: I am merly robotic! Look at me....(PV Tommy et Nassib) I am merly robotic! Look at me....(PV Tommy et Nassib)  - Page 2 EmptyMar 13 Juin 2017 - 14:04
Je suis comme un idiot à courir dans tous les sens, à faire des tours et des détours dans ces couloirs d'acier où l'insécurité se renifle à chaque pas. On me dira que c'est le propre d'un lieu étranger dirigé par quelqu'un à qui on a décidé de faire un doigt pour fuir sans demander son reste, mais non, je persiste. Je n'aurais jamais dû être ici et je vais bien trouver un moyen de me tirer. Je n'ai pas recroisé de drone caméra qui souhaiterait rapporter mes faits et gestes à l'autre armada de robots. Le plus chiant dans cette histoire c'est que je ne peux juste pas revenir sur mes pas en toute sérénité. Déjà car je ne veux pas vraiment retourner dans la salle où ils emmagasinent de l'énergie, mais surtout parce que j'ai été déplacé par un putain de trou dans le sol. Comment tu veux te retrouver d'un bâtiment flottant comme celui-ci, si ce dernier est troué comme un gruyère ? Hein... Je me le demande...

Mais personne n'est la pour me répondre. J'aurais pas pu mettre mes pseudo convictions à la noix dans mon slip et choisir un camps. Putain d’abstentionniste de merde... Enfin bref, tu fermes un peu ta gueule et tu arrêtes de t'arracher les cheveux comme un bargot. Deux baffes et en voiture Simone.

- Aie...

Pour le coups je m'arrête net dans ma navigation à l'aveugle. Une main sur la joue et les yeux dans le vide, je suis face et au pied d'un gouffre qui se perd dans l'obscurité. En haut et en bas se regroupent des ténèbres dont la noirceur n'est traversée​ que par quelques raies de lumière bleue que je soupçonne de provenir de canaux d'alimentation que j'ai rencontré plus tôt. Leur énergie organique bleuâtre me hérisse le poil rien qu'à l'idée d'être une source potentielle d'énergie. Le gouffre de plusieurs mètres de largeur, à peine cinq mètres il me semble, s'ouvre donc à mes pieds sans qu'il n'y ai de passerelle ou de prise apparente. Peut-être une passerelle énergétique à activer qui pourrait me donner l'accès à la suite. J'inspecte les murs à la recherche d'un dispositif, d'un levier ou d'un bouton, mais il n'y a rien de visible à mes yeux d'amateur.

Un bruit provenant du vide attire mon attention vers ce dernier et je m'en rapproche lentement. Il s'agit d'une sorte de vrombissement continue qui ne me semble pas se déplacer dans l'espace. Je scrute les hauteurs et les profondeurs du gouffre sans grand succès jusqu'à ce que de nouveaux bruits se joignent au premier. Plusieurs vrombissements d'hélices accompagnés par une sorte de mouvement d'air qui, eux, se rapprochent. Rapidement. Je me recule dans le couloir pour profiter de l'éclairage procuré par l'enfilade de diodes bleues plantée au plafond. Ce qui s'avance face à moi n'a pas de bruit de pas, pas de respiration, seulement ce vrombissement et le bruit aiguës de quelques pièces d'acier qui s'entrechoquent.

Alors que je continue de m'éloigner du gouffre sans quitter l'ouverture du regard je vois s'approcher une sorte de serpent mécanique. Des câbles qui ondulent dans les airs en se rapprochant et les ombres dessinés par ces formes le long des murs m'empêche de bien me rendre compte de leur nombre exacte. À l'extrémité de ces reptiles d'acier une tête métallique plus large que le reste et au bout, une tige de fer que j'ai déjà vue. Instinctivement je descends une main vers mon ventre à l'endroit où l'automate m'avait planté. Je fais d'ailleurs attention au fait que je n'ai pas de trace visible de cette insertion. Comme si cela s'était introduit directement dans mon essence vitale. J'ai déjà vue des membres entier se faire arracher sans qu'aucune douleur ne soit infligé. Cela expliquerait qu'ils puissent réellement nous utiliser comme source d'énergie... Mais que j'ai ressenti cette douleur avant et après m'être fait planter...

Pas le temps de tergiverser, j'entends derrière moi des bruits de pas qui proviennent de l'angle j'ai pris tout à l'heure. C'est presque sûr qu'on a remarqué que j'ai cessé les recherches et que je ne cherche qu'à me tirer. Face à leurs prises et leur forces d'acier je ne fais pas le poids, surtout si ils sont à plusieurs. Mon salut se situe plutôt de l'autre côté de la faille que je viens de découvrir et les reptiles d'aciers qui viennent de cette direction, me semblent moins problématiques qu'un de leurs copains humanoïde. Cloud qui me démangeait depuis tout à l'heure me crée un flux d'adrénaline quand il se rapproche de ma nuque alors que je me rapproche du sol. Dans mes starting-blocs imaginaires, j'attends que les entités mécanique se rapproche avant de m'élancer. Je cours le haut du corps quasiment à l'horizontale pour être plus près du sol et réduire mes foulées. C'est surtout mon placement le plus agréable pour taper un sprint au débotté face à des créatures en hauteur, même si elle peuvent très certainement fondre sur moi en un instant je préfère mettre le plus de distance possible entre elles et moi.

Arrivé à deux mètres de ces tuyaux animés, Cloud glisse le long de mon bras. Ce dernier fait un arc de cercle au-dessus de ma tête avant de s’abattre et provoquer un épais brouillard au milieu du corridor. Peut-être peuvent-elles encore me discerner, mais ce qui est certain c'est que cela me sauve la mise. L'une des têtes a un mouvement de recule avant de fondre sur moi en un instant. J'impose à mon pied droit une impulsion plus forte que les autres et m'envoie faire un wall-hit contre l'acier à ma gauche de façon à limiter les directions d'où ils peuvent venir. Planté dans le sol, leur capacité à me déchiqueter si ils le veulent n'est plus à remettre en cause. Cloud me permet de savoir que les trois autres tête de seringue ont aussi attaquées dans le vide. Le problème étant qu'elle son déjà redressées et cherches dans toutes les directions à me trouver. Ce qui est fait dès que je sors de Cloud, trois enjambées plus tard.

Le vrombissements provenant du gouffre augmente d'un seul coup en même temps que les tuyaux sont rapatriés à toute vitesse et que leurs extrémités me dépassent en reculant. Le système semble être le même que pour un basique aspirateur qui va rembobiner son fils électriques après utilisation. Sauf que cette fois, la source d'énergie c'est moi et l'utilisation n'a même pas encore été faite. Ce qui explique qu'il ne faille que quelques secondes avant que les câbles ne réitèrent leurs attaques et foncent dans ma direction. Ma vitesse me permet d'en éviter une, Cloud au bout des poings j'en pars deux et le dernier se perds derrière mes épaules. Arrivé tout près du vide je raccourci encore mes enjambées en accélérant et à une dizaine de centimètres du bord, l'impulsion finale. Me voilà en train de dessiner une parabole au-dessus du vide quand je ressent comme une étreinte au niveau de l'omoplate droite, le genre d'étreinte qui vous tire vers l'arrière. Jamais je n'atteindrais l'autre côté. C'est la seule chose qui me vient en tête quand je pivote mon regard vers cette gêne qui n'est autre qu'une prise électrique qui s'est fiché dans ma chaire.

Les cliquetis des trois autres câbles se rapprochent bien vite dans l'obscurité et j'ai tout juste le temps de faire passer Cloud sous sa forme Lenticularis. Deux se plantent de chaque côtés de mon abdomen et le dernier directement derrière ma nuque, dans l'alignement de mes vertèbres. La douleur se propage d'un seul coups et Cloud en fait autant en claquant une seule fois d'une force que je ne lui ai jamais vue. C'est d'ailleurs sans le contrôler que la foudre me tombe dessus et se propage dans tout mon corps. Dans l'obscurité du gouffre je vois ce que je considère comme mon énergie vitale se faire pomper par les quatre caténaires plantés dans mon corps. Un second courant d'énergie, plus rapide, les parcours d'une extrémité à l'autre pour aller se perdre dans l'obscurité. Je me décourage en pensant que même ça n'a pas fonctionné, mais une explosion me donne tord.

Les quatre tentacules mécanique qui me soutenaient en l'air semblent perdre toute consistance et tombent avec pour seul retenue le point d'attache qui les relie au mur. Le vrombissement reprend, mais cette fois ci complètement en roue libre. C'est sûrement le mécanisme de l'enrouleur qui a claqué. En attendant de comprendre exactement ce qui se passe la gravité me rapproche du mur et de l'ouverture que je cherchais à atteindre en sautant. Mais avec leste que je suis nous tombons bien trop vite pour y entrer entrer en tout simplicité. Je tends les bras en avant pour me réceptionner à l'impact contre le mur et j'arrive tout juste à poser six phalanges sur le rebord du gouffre. Lorsque j'essaie de forcer sur mes épaules pour affirmer ma prise et remonter hors du vide je sens les tiges d'acier fichées dans mon corps gêner mes mouvements.

De ma main libre je défais les prises qui m'agrippent les flancs et le cou. Pas assez flexible je n'arrive pas à retirer celui qui me sort du dos et je suis obligé de forcer tant bien que mal avec c'est chose en moi. Alors que je force sans grande réussite sur mes bras j'entends derrière moi des bruits de pas qui se rapprochent. Bien entendu pas des bruits de pas légers qui pourraient être ceux de mes ex-compagnons. Nan, rien de cela, juste une autre boîte de conserve qui se rapproche dangereusement. N'arrivant pas à me hisser sur la plateforme, je tente le tout pour le tout avec l'énergie du désespoir. Lâchant prise d'un seul coups je jette mes mains à l'assaut du câble métallique que j'arrive à détacher. Je m'y agrippe à pleine mains alors que je suis encore en train de dégringoler et tout s'arrête d'un seul coups.

Plus de chute, plus d'obscurité, plus de vrombissement, juste un léger goût d'électricité dans la bouche et l'impression de flotter. La lumière qui m'enveloppe est quasiment opaque et m'éblouie alors que je me demande ce qui m'arrive. Ce voile lumineux finie finalement par disparaître et je tombe le cul par terre. Le temps de me réhabituer à l'obscurité, la première chose que je vois c'est un bras tendue vers moi avec le poing fermé. Il s'agit du robot humanoïde de tout à l'heure, ou d'un modèle similaire et il semble particulièrement content de m'avoir attrapé au vol. Mais j'ai tout juste le temps de me demander où j'ai atterrie et ce qui va m'arriver que j'ouvre les yeux face à face avec mon plafond.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I am merly robotic! Look at me....(PV Tommy et Nassib) I am merly robotic! Look at me....(PV Tommy et Nassib)  - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas

I am merly robotic! Look at me....(PV Tommy et Nassib)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1-