Haut
Bas

Partagez

A l'Aventure petit Troublion. (Quête avec Charlie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Nassib Kobb
Messages : 237
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 27

Voyageur Expérimenté
Nassib Kobb
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 90
Renommée: 381
Honneur: 80
MessageSujet: A l'Aventure petit Troublion. (Quête avec Charlie) A l'Aventure petit Troublion. (Quête avec Charlie) EmptyLun 30 Mai 2016 - 16:45
Nassib n'ouvrit pas encore les yeux, à chaque fois qu'il se retrouvait à dreamland c'était la même chose. Un endroit inconnu et une course pour sa vie, les minutes qui suivaient. Cette fois il garda ses yeux bien fermer et il respira profondément. Il n'y avait pas de chaleur étouffante, pas de cris, pas de bruit à vrai dire. Seul une petite brise faisait vaciller les mèches sur son front. Faites que je sois dans un endroit paisible, qu'aucun monstre viennent m'attaquer et qu'aucune personne viennent m'accuser à tord.

Il ouvrit les yeux et un champ de blé s'étendait devant lui. Il scruta avec attention les alentours, personne. Au loin il pouvait apercevoir une ferme et il décida de s'y rendre. Il marchait lentement, profitant de la tranquillité qui régner. Au fond de lui, il se doutait que ça n'allait pas durer, mais il voulait en profiter le plus possible. Même s'il s'en était bien sorti jusqu'à présent, à chaque réveils il se sentait encore plus fatiguer que la veille. Ce monde le fasciné, tout l'ennuie qu'il ait ressenti dans son monde s'effacer une fois à dreamland.

Cette ferme est plus loin que ce que je pensais, je vais devoir traverser un peu le champ. J'espère seulement que le proprio m'en voudra pas trop, avec un peu de chance il ne remarquera pas d'où je viens. Après s'être un peu enfoncé dans le champ, Nassib perdit de vu la ferme. Sans s'inquiéter plus que ça, il continuait sa route. Il entendit des pleures au loin et se mit à courir instinctivement. Et voila ça recommence ! Guidé par les pleures, il sortit du champ et arriva en face d'une jeune femme. Celle-ci aperçu Nassib et sécha vite ses larmes.

" Qui es tu ? Que fait tu dans mon champ ? Elle a l'air inoffensive, je vais être honnête avec elle.

- Je suis un simple voyageur, je ne maîtrise pas encore mon atterrissage dans ce monde. Je cherchais seulement un endroit paisible. Désoler d'avoir traversé ton champ, c'était le moyen le plus rapide de rejoindre cette ferme.

- Et en quoi ma ferme t'intéresse ?

- C'est plutôt toi que je cherchais dans ce cas, j'aimerais savoir où l'on se trouve ?

- Au royaume des plaines, dans un petit bourg sans nom.

- J'imagine que je suis loin de la zone quatre ?

- La zone quatre ! Mais tu viens d'un royaume cauchemar !

- Je viens du royaume de la lumière, depuis que je suis ici, on m'a fait comprendre que les voyageurs ne sont pas les bienvenues. On m'a indiqué que le seigneur de ce royaume est une bonne personne. Je veux intégrer sa garde et changer l'opinion des habitants de dreamland à l'égard des voyageurs."

La fermière regarda attentivement Nassib, même si elle ne le connaissait pas elle avait envie de croire en ses paroles. Les larmes se mirent de nouveau à couler et sans possibilité de se contrôler elle prononça des paroles incompréhensibles.

" Calme toi ! Je ne comprends rien à ce que tu me dis. Je n'ai même pas de mouchoirs. Nassib posa sa main sur son épaule et lui sourit. Tout va bien se passer.

- Aidez-moi ! séchant ses larmes une nouvelle fois. Aidez-moi, mr le voyageur.

- Explique moi calmement ce qui ne va pas, euh...

- Anna, je m'appelle Anna.

- Enchanté Anna.

- C'est ma broche ! J'ai cherchée partout, mais je ne la retrouve plus. Elle est très importante pour moi, c'est un héritage. J'ai peur qu'on me l'ait volé.

- Je vois. Je vais t'aider, je suis sûr qu'à nous deux on pourra retrouver le voleur. Tu... "

Un petit craquement qui venait du champ alerta Nassib, celui-ci se retourna aussitôt et aperçut une silhouette.

" Sors de là ! Me force pas à venir te chercher !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Charlie Censkid
Messages : 23
Date d'inscription : 04/05/2016
Age du personnage : 22

Habitué
Charlie Censkid
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 20
Renommée: 25
Honneur: 0
MessageSujet: Re: A l'Aventure petit Troublion. (Quête avec Charlie) A l'Aventure petit Troublion. (Quête avec Charlie) EmptyMar 31 Mai 2016 - 18:38
Sur le chemin du retour de la fac, je me rendait compte que cette journée fut une des meilleures que j'avais eue depuis longtemps. J'ai reçu une bonne note à mon partiel - ce qui n'est pas rien - j'ai trouvé un billet de 5€ sur le goudron et j'ai recroisé par hasard un pote de collège, mais le plus important : la semaine de cours venait enfin de se terminer ! Cette sensation du " Demain je me lève pas " avait beau être éphémère, chère et précieuse durant ces années d'études, elle n'en restait pas moins appréciable et appréciée.

En effet, demain le restaurant dans lequel je travaille est fermé, ce qui me permettra enfin d'avoir cette heure de réveil à deux chiffres que j'avais tant souhaitée.

En cette fin de soirée, je serra donc fort mon oreiller, comme pour m'assurer qu'il ne pourra réaliser aucune tentative de fuite pendant mon sommeil et ne tarda pas à plonger toute ma tête dans ce paradis de douceur cotonneux. Mon esprit était paisible et serein. En vérité je ne me rappelle même plus depuis quand j'avais été si heureux de ma journée. J'espérait au fond de moi que mon séjour à DreamLand allait être aussi heureux.

" Oh, un ciel bleu ! "

Mon rêve avait-il à peine commencé que j'était déjà en train de m'amuser à trouver des formes dans les nuages, un vrai gamin vous dis-je. J'était allongé sur le sol, les bras étendus, le corps en forme d'étoile comme font les gosses quand ils jouent dans la neige. Entouré d'épis de blés hauts et dorés, ceux-ci formaient une véranda qui donnait sur un ciel azur, parsemé comme dit plus haut de nuages aux formes toujours aussi loufoques.

Un doux soleil rayonnait sur ces champs et couvrait mon visage de son chaleureux voile de lumière. C'était un de ces moments où l'on ne pouvais se décider entre garder les yeux ouverts pour admirer ce qui se trouvait devant soi ou les fermer et en profiter tout autrement.

Toujours est-il qu'il ne fallu pas longtemps avant que ce calme parfait soit interrompu, j'étais à DreamLand tout de même, il ne fallait pas trop en demander. Une jeune fille en pleurs venait apparemment de rencontrer un jeune homme. Je n'entendais alors qu'à moitié ce qu'ils disaient en espérant que cela se désagrège et que je puisse revenir à mes nuages. Mais quelque chose me titilla tout de même l'oreille : une exclamation de la jeune fille, si j'avais bien compris, me renseigna sur le jeune homme. C'était un voyageur qui revenait encore en vie de la zone quatre ! Si c'était le cas, cela voulait dire qu'il était extrêmement puissant et expérimenté ! Soudainement, je m'engagea beaucoup plus dans cette conversation car l'intérêt que je portais pour cet homme avait grimpé en flèche. En effet, hormis l'albinos démoniaque, je n'avais pas rencontré grand monde à DreamLand et je savait pertinemment que rêver accompagné était toujours plus sûr. De plus, la seule chose que je connaissait déjà de lui, sa voix, n'avais pas l'air particulièrement agressive ni fourbe. Après réflexion, il était certain que m'en faire un ami allait sans doute pouvoir m'aider d'une manière ou d'une autre à un quelconque moment. Et puis de toutes façon, bien au delà de ça, si je suis à DreamLand pourquoi ne pas en profiter pour y rencontrer des gens ?

Il fallait donc maintenant affronter une terrible épreuve : se lever.
Rhoo, je vous jure que tranquille et posé comme je suis ça allait pas être du plaisir.
Après m'être seulement mû de quelques centimètres, des brindilles qui venaient de craqueler me révélèrent. Bon sang ! Il n'en fallut pas plus à ce voyageur pour me repérer et m'ordonner de m'identifier.

" On se calme ...! J'ai encore rien fait, et je ne vais te forcer à rien du tout ! Je me présente, Charlie Censkid, humble voyageur qui se relaxait dans les blés il y a quelques secondes à peine. "

Une présentation courte et méfiante de Nassib qui n'avait été donnée que pour le bien de la politesse, lui suffit comme réponse.

" Du coup, je crois avoir entendu le principal te concernant, pauvre Anna. Contempler ce beau ciel aurait pu faire ma nuit, mais si je peut être utile à quelqu'un, autant faire profiter du peu de ce que je sais faire... - se tournant vers le voyageur - Nassib, si nous sommes deux à chercher cette broche nous n'en serions que plus efficace pour aider cette jeune demoiselle ne crois-tu pas ? "

Une réponse encore une fois courte de sa part, aurait pu se résumer à un simple acquiescement.

S’ensuit un silence fort gênant. Je me gratta les cheveux, histoire de me détendre.

- s’adressant à Anna -  
Tu dis avoir perdue ta broche ? Hmm… Je ne te ferait pas l’affront de te demander si tu as bien cherché, au vu de ton état, ce serais t’insulter

La jeune fille portait effectivement un large pantalon déchiré ici et là, une chemise à carreaux à manches courtes parsemée de toiles d’araignées ainsi qu’un visage habillé d’une fine couche de poussière. Sur ses joues ses larmes se mêlaient à sa sueur.

“ - Hum, c’est vrai, j’ai couru dans toute la ferme à sa recherche. Inutile de s’y attarder plus longtemps : si elle y était je l’aurais retrouvée depuis longtemps.

- Bien, maintenant, calme toi. A partir de maintenant, Mr le voyageur et moi on prends les choses en main . - Je lui affichait mon plus beau sourire de réconfort, celui-ci ne fut pas sans effet - Tiens, si tu veux nous aider, remémore toi ta journée et fait nous-en le récit, tu veux bien ma mignonne ?

- Eh bien… Aujourd’hui ressemblait à tout les autres jours. Le matin je me lève pour m’occuper des biquettes que j’élève dans la grange, puis je me rends au potager pour y récolter quelques légumes. Vers midi je marche jusqu’au village pour rendre visite à mes amies. J’y reste jusqu’à quatres heures puis je reviens chez moi pour finir ma journée à ranger un peu ma chaumière. C’est à ce moment là que j’ai pris conscience de l’absence de ma broche et l’ai cherchée partout avant de vous rencontrer.

- Je vois… - j’en profitais pour m’amuser un peu ma barbe - Eh bien je ne vois que deux possibilités : Soit une de tes biquettes a été assez fourbe et maligne pour te la chaparder, soit quelqu’un du village a profité de ton absence de la ferme pour te la subtiliser. Disons que l’une est moins probable que l’autre…
- Se retourne vers Nassib avec un sourire plaisantin - Toi quelque chose me dit que tu as envie de m’accompagner au village, je me trompe ? Au fait, à combien de temps de marche le village se trouve-t’il belle Anna ?

- Hihi ! - à mes mots, elle avait rougi - Il est à environ 45min d’ici.

- Comment ?! 45 minutes !?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Nassib Kobb
Messages : 237
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 27

Voyageur Expérimenté
Nassib Kobb
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 90
Renommée: 381
Honneur: 80
MessageSujet: Re: A l'Aventure petit Troublion. (Quête avec Charlie) A l'Aventure petit Troublion. (Quête avec Charlie) EmptyJeu 2 Juin 2016 - 2:53
La silhouette sortie du champ, de toute évidence c'était un voyageur. Nassib l'observa avec méfiance prêt a projeté un clone derrière lui. En voyant son allure désinvolte, Nassib prit un regard sérieux. Il voulait appuyer le ton qu'il avait employé pour le faire sortir et éviter de perdre de sa crédibilité.

" On se calme ...! J'ai encore rien fait, et je ne vais te forcer à rien du tout ! Je me présente, Charlie Censkid, humble voyageur qui se relaxait dans les blés il y a quelques secondes à peine.  Au moins je n'aurais pas à me battre, la chance doit être avec moi cette nuit. Mais vaut mieux rester sur ses gardes, l'appréhension des habitants de dreamland à notre égard ne part sûrement pas de rien.

- Nassib, voyageur tout comme toi.

- Du coup, je crois avoir entendu le principal te concernant, pauvre Anna. Contempler ce beau ciel aurait pu faire ma nuit, mais si je peut être utile à quelqu'un, autant faire profiter du peu de ce que je sais faire... - se tournant vers le voyageur - Nassib, si nous sommes deux à chercher cette broche nous n'en serions que plus efficace pour aider cette jeune demoiselle ne crois-tu pas ? Deux voyageurs altruiste dans la même nuit, faut croire que tout comme moi il rêve de tranquillité. Je vais le laisser parler, j'en saurais plus sur lui.

- J'imagine."

Un silence s'installa, Nassib ne le lâcha pas du regard. Anna elle, observer les deux voyageurs. Elle ne commenta pas, attendant que l'un des deux protagonistes brise ce silence qui commencait à devenir gênant. Après s'être gratté les cheveux, Charlie se mit à converser avec Anna.

Ses remarques étaient pertinentes, je ne peux pas lui enlever ça. Sa façon de parler instaurer un climat de confiance avec la fermière. J'imagine qu'elle en a besoin, ce n'est pas une mauvaise chose en soit. Mais je préfère me méfier pour deux, ne sait on jamais. AHHH sa manière de faire comme si j'étais son coéquipier ça m'énerve.


Nassib écouter le reste de la conversation attentivement. Même si la journée de la jeune femme lui paraissait normale. Il ne voulait louper aucun indice. Au final c'est Charlie qui lui donna matière à réfléchir. Comme il l'avait énoncé, quelqu'un a dû profiter de son absence pour lui voler sa broche.

" Toi quelque chose me dit que tu as envie de m’accompagner au village, je me trompe ? Au fait, à combien de temps de marche le village se trouve-t’il belle Anna ? Oh oui je vais venir et arriver au village, je trouverais bien à moyen de nous séparer. Si on doit utiliser mes pouvoirs, j'aimerais qu'il n'y ait pas de témoin. Je me suis déjà fait assez remarquer comme ça à Relouland.

- Hihi ! Il en faut peu pour satisfaire une fille, à ce que je vois.  Il est à environ 45min d’ici.

- Comment ?! 45 minutes !?

- Tu as tout juste. Je vous accompagne, sauf si tu préfères finir ta sieste ici.

Malgré le petit pic, il répondit avec le sourire. J'étais peut-être un peu dur avec lui, mes débuts ici m'ont peut-être rendu parano. Après tout certaines personnes m'ont sauvé de situation bien délicate.  Sûrement qu'il a eu plus de chance que moi à Dreamland, ce qui explique son attitude amicale.

- On devrait commencer par se diriger vers le village, on aura le temps de continuer cette discussion pendant le trajet."

Anna ouvrit le pas escorter par Charlie et Nassib rester un peu en retrait. Pendant que les deux conversé, Nassib se mit à réfléchir sur cette histoire. La ferme est à l'extérieur de la ville, donc un voleur aurait pu très bien la prendre en voyant qu'il n'y avait personne. Ou alors une personne connaissant bien Anna, savait qu'il aurait le champ libre. La clé de ce mystère se trouve probablement au village, j'espère que nous n'arriverons pas trop tard.

Arrivés aux villages ce sont des enfants qui couraient qui les avaient accueillis. L'un d'entre eux, crier qu'il y avait encore des étrangers.

" Regardez avec Anna ! Vous me croyais maintenant, comme celui que j'ai vu dans les champs."

Un homme dans la quarantaine, sorti de la fenêtre de la mairie pour lui dire de se taire. Le petit s'arrêta immédiatement.

" Je crois que nous avons une piste. Je vais me présenter au maire et lui demander des informations sur cet autre étranger. Allez interroger les gens du village, peut être qu'eux aussi, ils ont subi un vol. On se retrouve à la sortie du village pour un débriefing."

Sans attendre de réponse, Nassib se dirigea vers la mairie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Charlie Censkid
Messages : 23
Date d'inscription : 04/05/2016
Age du personnage : 22

Habitué
Charlie Censkid
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 20
Renommée: 25
Honneur: 0
MessageSujet: Re: A l'Aventure petit Troublion. (Quête avec Charlie) A l'Aventure petit Troublion. (Quête avec Charlie) EmptySam 4 Juin 2016 - 2:20
Tu as tout juste. Je vous accompagne, sauf si tu préfères finir ta sieste ici.

- Naaaaan, ça devrais aller va ! Je préfère rester un peu avec toi... euh, vous ! Rester avec vous ! 

Sur une suggestion fort sensée de Nassib, nous nous mirent vite en route. Plus vite ces 45 minutes de marche seraient passées, plus vite Anna retrouvera son bijou mais surtout plus vite il y aura de l'action.

Pendant tout la durée du trajet, nous avons dû traverser les champs tantôt de blés, tantôt de colza et parfois composés d'une infinité de fleurs bariolées de milles couleurs. Nous avons pu y croiser des jeunes filles rêveuses chevauchant la monture de leur rêve, de grands amoureux qui réussirent à se retrouver à DreamLand et qui s'enlacaient ou bien qui sautaient dans les prés tout en chantant leur chansons favorites. Je dois avouer que c'était assez hilarant d'observer les rêveurs et de se dire qu'on pourrait croiser les mêmes demain dans la rue. De se dire aussi que nous aussi, avant de s’éveiller on a pu faire marrer quelqu'un d'autre. Soudain cette pensée me dérangea. Je paniqua à l'idée qu'on ai pu m'observer pendant des rêves gênants. Je me demandait alors furieusement et sans réellement attendre de réponse venues de nulle part, quels foutus rêves ai-je bien pu faire ? Bon, de toutes façons les gens ici ne font pas attention aux rêveurs, alors ils faudrait que j'ai vraiment une poisse d'enfer pour que j'aie pu faire des rêves compromettants ET qu'on me reconnaisse aujourd'hui. Oui, si peu de chances, ça ne devrait pas arriver... N'est-ce pas ?

Après ce trouble de mes pensées, je me recentrais. Au beau milieu d'une ballade qui allait durer encore un moment, je me rendait compte que l'ambiance n'était pas au rendez-vous ... Nassib derrière affichait une tête pensante. Et il semblerait que le simple fait que je tourna la tête pour l'observer lui fourni encore plus à penser ( oups ) ... Enfin bref, Anna quant à elle étais encore très inquiète et appréhensive de ce qui s'était passé et de ce qui allait se produire maintenant que ces deux zigotos que nous sommes l'accompagnent.

- Tout va bien Anna ? Tu sais, tu n'as plus à t'en faire. Maintenant qu'on est là, je suis persuadé qu'on va retrouver ta broche.

- Merci, c'est gentil. - Indubitablement, elle n'étais pas encore pleinement rassurée, cela ne servirais à rien d'insister -

- Et avec tes amies, ça va ? Vous faites quoi ensemble ? - lui dis-je avec le sourire -

- On tiens un groupe de lecture pour les enfants, on leur raconte les histoires des héros qui sont passés dans nos contrées et y on combattu des monstres, il adorent ça.

- J'imagine. Tu sais quoi ? Demain, racontes leur l'histoire de deux vaillants héros qui aidèrent une jolie jeune fille en détresse - un clin d’œil de ma part finit de rendre la comparaison évidente et la blague un peu nulle -

- Haha ! T'es bêeeete ! 

 -- Appelez-moi le faiseurs de sourires Cool --

Enfin arrivés, j'aperçut le village au loin, Il était essentiellement constitué de chaumières en sa périphérie mais son centre semblait tout de même très habité. Le clocher d'une chapelle surplombait le village tandis qu'un arbre se détachait parmi les habitations.

Une fois au village, une troupe d'enfants déguisés furent les premiers à nous apercevoir. Anna les reconnu très rapidement tout comme ils l'avaient reconnue. Un homme mûr fit alors son apparition de derrière la fenêtre du grand bâtiment. Il ordonna très vite aux gamins de se taire. Il n'y avait pas de quoi, il avait dérangé personne le ptit gars, nan mais ho ?
Je me contenta de garder cette réflexion pour moi, j'étais un invité : je n'allais pas m'impliquer dans quelque chose qui ne me regardais pas. Nassib fut pris d’intérêt pour cette homme. Peut-être l'avait il déjà rencontré ? Peut-être voyait il d'ores et déjà en lui un suspect ? aucune idée. Quoiqu'il en soit il m'indiqua cela : 

" Je crois que nous avons une piste. Je vais me présenter au maire et lui demander des informations sur cet autre étranger. Allez interroger les gens du village, peut être qu'eux aussi, ils ont subi un vol. On se retrouve à la sortie du village pour un débriefing."


Puis il parti sans demander son reste. Hum, je suppose qu'il a raison, mais c'est dommage j'aurais préféré rester avec lui histoire de le connaitre un peu mieux...

Sans tarder, Anna m’emmena à la place du village. C'était là où, sans aucun doutes, l'on pourrait trouver le plus de gens à interroger.
Son village était vraiment splendide vu de l’intérieur. Des rues pavées sillonnaient ici et là, les maisons de briques contrastaient avec ce que j'avais pu observer jusque ici. De la végétation fleurissait un peu partout. Arrivés à la grand place, je fut aussi surpris par la taille gigantesque de l'arbre qui se tenait en son centre. Oui c'était bien le même que celui que j'avais pu voir au loin il y a un quart d'heure de ça. Son tronc n'aurait pu être entouré par trois personnes et sa cime n'était même pas visible du sol.

Bien, il était nécessaire que je me recadre pour pouvoir progresser. Contempler le village n'allait aider personne ici. Je me mis à interroger les gens au hasard, au début sans réellement trop savoir quoi leur demander. J'abordais un couple de vieux sur un banc, une amie d'Anna, un petit, une mère de famille. Au fur et à mesure mes questions s'affinèrent.

- Avez vous trouvé des comportement inhabituels parmi vos proches ? 

- Non, pas plus que d'habitude.

- Vous as-t'on volé quelconque objet dernièrement ?

- Ouais, un gars qui était sensé être mon pote m'a pris mon hydromel en douce.

- Connaissez vous quelqu'un qui pourrait vouloir faire du mal à Anna ?

- Comment ça ?! On t'a blessé Anna !? Non, jamais de la vie, cette fille est bien trop gentille !


Ça ne faisait pas beaucoup évoluer les choses...
Par contre, un gars attira mon attention. A vrai dire, je me demandais comment se pouvait-il que je ne l'aie pas remarqué plus tôt. Portant une veste à capuche pourpre, il était adossé au mur d'une baraque. J'allais m'approcher de lui quand il se releva et parti dans la ruelle qui se trouvait juste à sa gauche. Je m'empressa de le suivre, en accélérant le pas. Mais, problème : si jamais ce gars venait à m’entraîner dans une course poursuite ou pire se révéler dangereux, je ne pouvais pas emmener Anna avec moi. Je lui ai donc demandé, gentiment mais prestement de rester ici avec son amie. Le temps de lui dire cela que l’énergumène avait déjà pris beaucoup d'avance, il s'agirait maintenant de le rattraper... 

Je m'y élança, d'abord à la marche rapide, puis voyant que je n'arriverais définitivement pas à le rejoindre, je me mit à courir. D'un coup d’œil en arrière, il ne lui fallu pas longtemps pour comprendre qu'il était poursuivi. Il mit un grand coup d’accélérateur, mais, ça ne sera pas suffisant pour me semer ! Au fil des rues et des passants, je me rapproche de lui, mètre après mètre, jusqu'à pouvoir presque l'atteindre du bras. Quand brusquement, j'entendis un énorme fracas de pots se cassant juste devant moi ! Cela me freina net dans mon élan. Je pris un moment pour tenter de comprendre ce qui venait de se passer mais étrangement, il n'y avais rien. Ni devant, ni derrière moi. Incompréhensible. Quoi qu'il en soit, c'était maintenant trop tard : l'encapuchonné avait pris un ruelle dans un coin et était désormais hors de portée.

Blasé et déçu par cette non-performance et cet étrange phénomène de faïence fantôme, il fallait retrouver Anna et rejoindre Nassib... Nan, vraiment j'étais dépité...

Mais, sur le chemin pour remonter la rue, qu'est ce que j'aperçois ? Un autre de ses encapuchonnés ! Il était en train de m'observer, planqué derrière un étal d'une échoppe. Non mais il se prenait pour qui lui, à me narguer de la sorte ?! Deuxième round : Je me rue vers ce nouveau gars. Cette fois-ci, je n'allais pas faire dans la demi-mesure, je sprinte et ce, dès le début. Pas question de me stopper, celui là allait prendre cher. Tout comme l'autre, dès qu'il pris le temps de comprendre qu'il était repéré il détala comme un lapin. Après seulement une minute de course, je l'avais coincé dans une impasse. Oh, apparemment, je m'étais trompé, car je l'avais plutôt coincée* . En effet, c'était plutôt Miss encapuchonnée cette fois. Elle ne devait pas bien connaître le village pour s'être laissé faire avoir dans une allée sans issue. Mais qu'importe le genre ou l'origine. J'avais des questions à lui poser.

Histoire de l'intimider un peu, autant mettre l'armure et puis on est jamais trop sûrs. - Letharia -

- Eh bah miss ? On a des trucs à se reprocher ? Pourquoi fuit tu observes et fuit quelqu'un que tu ne connait même pas ?

- Qu'est ce que c'est que ce truc sur ton corps !? T'es un voyageur c'est ça ?!

- ( On va la jouer au culot ) - avec une voix froide et menaçante - Ouais, et un des pires. Dis moi ce que tu fout là. Et dis moi aussi où est parti ton petit copain. 

- Et pourquoi je devrais t'obéir ?

Je m'approche d'elle. Elle tente de s'enfuir mais je réussi à l'attraper par son col, avant qu'elle n'ai pu faire deux pas. Je vous l'avais dit qu'elle allait prendre cher !
Je la porte jusqu'au mur le plus proche. C'est surprenant, je ne sais pas si j'aurais pu être capable de produire une telle force dans le monde réel. Quoi qu'il en soit, il était clair qu'elle s'était soudainement mise à chier dans son froc.

- Ok, Ok ! J'étais là pour repérer les trésors de cette ville ! Mon associé et moi on était là pour piller les gens ! Et tu le trouvera sans doutes aux alentours de la mairie, on avait prévu d'y voler un puissant artefact que j'ai pu situer. C'est tout ce que je peut te dire !

- Ça me suffira... - je la relâche -

Pas besoin de vous préciser qu'elle déguerpi avec encore plus d'entrain qu'elle n'en avait à me fuir premièrement. Il était maintenant temps de récupérer Anna et d'avertir Nassib.
D'ailleurs, c'était pas à la mairie qu'il était allé lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Nassib Kobb
Messages : 237
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 27

Voyageur Expérimenté
Nassib Kobb
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 90
Renommée: 381
Honneur: 80
MessageSujet: Re: A l'Aventure petit Troublion. (Quête avec Charlie) A l'Aventure petit Troublion. (Quête avec Charlie) EmptyDim 5 Juin 2016 - 3:34
Nassib quitta le groupe, il avait trouvé louche que le maire stop si violemment le petit. Dans un bourg comme celui-ci les étrangers ne doivent pas être les bienvenues. Je vais essayer d'être le plus courtois possible, il doit bien être au courant, s'il y a des voleurs dans les alentours. Si c'est le cas j'imagine qu'il ne refusera pas l'aide de deux voyageurs. Nassib pénétra le seuil de la Mairie, il n'avait personne pour l'accueillir. Dans le hall se trouver deux escaliers menant au premier. Il prit celui de gauche, qui était plus près de la fenêtre où il avait aperçu le maire. Il y avait deux portes, l'une où il était écrit "bureau". Bon bah j'ai plus qu'à toquer.

Toc Toc ! "Mr le maire ?

- Qui est-ce ?

-Un jeune voyageur venu se présenter.

- Entrez ! Nassib ouvrit la porte. Qu'est ce qu'un voyageur peut bien faire dans un si humble village.

- C'est un coin tranquille, pour ne pas vous mentir une nuit dans le calme ça fait du bien.

- Et j'aimerais que ça soit toujours le cas pendant votre séjours ici. La réputation des débordements de voyageurs, n'a pas besoin de s'amplifier ici.

- On est d'accords. Maintenant que je me suis présenté, j'aimerais savoir si vous savez quelques choses sur un étranger qui rôde.

- Vous voulez dire à part vous et votre ami ?

- C'est un peu l'idée. Peut être que je devrais aller voir ce petit garçon et lui demander ce qu'il a vu.

- Par moment des étrangers passent dans les alentours. Je n'y prête rarement attention tant qu'il n'y a pas de plainte.

- Dans ce cas je dépose une plainte au nom d'Anna la fermière, on lui a volée une broche en or. Le visage du maire se crispa, devenant légèrement rouge.

- Un vol ? Vous en êtes sûr ? Pourquoi n'est elle pas venu déposer sa plainte elle-même ? Ok ce mec sait quelque chose.

- Bon on va faire simple. Tu me dis ce que tu sais et je m'en vais ou je te fais parler et ça ne sera pas très beau à voir.

- Il y a quelques jours un type est venu me voir, il m'a dit que son clan c'était installé dans les environs et tant que je ne l'ouvrais pas, personne ne serait blessé. Je devais simplement couvrir leurs arrières.

-  Je vois, ça ce complique un peu. Bon tu restes là, je vais chercher l'autre voyageur et tu nous diras comment retrouver ce clan. Si tu essayes de t'enfuir j'irais personnellement te botter les fesses."

Le maire ingurgita sa salive lourdement tout en hochant de la tête pour dire oui. Nassib pris la porte et se dirigea vers les escaliers. C'est quand même bizarre qu'il m'ait dit tout cela aussi rapidement. Faut que j'y retourne. Traversant l'aile gauche une nouvelle fois, il remarqua la porte à côté du bureau légèrement entre ouverte. Faut que je fasse vite. Arrivé devant la pièce il n'y avait aucun bruit, il ouvrit la porte et vit un jeune garçon fouillant le bureau du maire. Son regard se dirigea vers le sol ou gisait le maire assommé. Les deux s'échangèrent un regard, tout aussi surpris de la présence de l'autre. Le premier à avoir brisé le silence fût Nassib.

" Toi tu vas prendre chère..." Merde pourquoi je ne peux plus parler, il n'y a même pas un seul bruit. C'est quoi ce délire ?

Nassib fonça sur le voleur, évitant la chaise que lui avait envoyé son assaillant et lui rua de coups une fois arrivé à sa porter. Même s'il avait une capacité intéressante, il était ridiculement faible.

" Arrête! Arrête, c'est bon je me rends.

- Où est la broche que tu as volée ?

- Hein ? Mais je n'ai encore rien volé moi. Et si tu parles de l'artefact c'est le gros porc de maire qu'il la possède. Je dois à tout prix le ramener à Mama, sinon elle va me faire tuer.

- Un artefact ? C'est le maire qui a volé la broche alors.

- Ouaip et il a réussi à se barrer."

Sur ces mots Nassib se retourna, le maire avait disparu et il se prit un violent coup derrière la tête. Le voleur en profita pour s'enfuir par la fenêtre sans qu'il n'y ait aucun bruit. Merde il faut que je retrouve Charlie je vais avoir besoin de lui.

C'est devant l'entrée de la mairie qu'il tomba sur le groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Charlie Censkid
Messages : 23
Date d'inscription : 04/05/2016
Age du personnage : 22

Habitué
Charlie Censkid
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 20
Renommée: 25
Honneur: 0
MessageSujet: Re: A l'Aventure petit Troublion. (Quête avec Charlie) A l'Aventure petit Troublion. (Quête avec Charlie) EmptyLun 6 Juin 2016 - 23:07
Après avoir remonté la grande rue, je retrouvais Anna.

- Alors, tu as réussi à l'avoir ?

- Nah, ce salaud m'a semé je ne sais trop comment... Mais j'ai chopé une de ses potes et elle m'a donnée des infos cools. Faut aller retrouver Nassib maintenant, il doit y avoir eu du grabuge de son côté j'imagine...

- D'accord, je te raccompagne à la mairie alors.

Nous retournâmes à l'entrée du villages par ces mêmes rues pavées que nous avions parcourues. Sur le chemin, peu avant d'arriver, Anna et moi avons entendu des cris de femmes, trop vite écourté. Cela n'étais pas du tout naturel...
J'accouru comme je put, suivi d'Anna, vers la mairie. Je retrouvais alors Nassib, qui semblait un peu sonné, sortir de celle-ci.

Après une discussion et un échange d'informations des deux côtés, une question restait sans réponse

- Anna, c'est quoi cette histoire d'artefact ?!

- Hum, eh bien... Je ne pensais pas nécessaire de le préciser... Mais c'est vrai, ma broche est un artefact que ma famille a longtemps gardé, c'est un bijou permettant de ralentir voire d'inverser les effets du temps sur celui qui le porte. Entres autres, cela le rajeuni. C'est sans doutes pour cela que le maire s'est décidé de le voler...

- Bien... En vrai ça nous avance pas à grand chose - dis-je en passant ma main derrière la tête - Artefact ou pas, nous nous devons de le retrouver

- Et maintenant ? Le maire tout comme le voleur se sont enfui et nous n'avons aucune idée de l'endroit où ils peuvent être

- Huhum, ce n'est pas tout à fait exact - dit-elle, fière de pouvoir nous aider - Pour le voleur, je n'en sais rien, mais pour ce qui est du Maire, je suis quasiment sûre de l'endroit où il irait se cacher si il était poursuivi : Il existe au lavoir, un passage qui traverse le village en sous-terrain qui amène de l'autre côté des champs.

- Mais c'est parfait ça ! Emmène nous au lavoir ! Nous avons toujours une chance de le rattraper !

- Tu serais pas un peu idiot toi ? Va le rattraper au lavoir si tu veux, moi je vais directement l'attendre à la sortie du passage, hé !

- Awai, ptin t'as raison !

Dès cette brillante idée émise, nous partîmes pour les champs. Après quelques minutes de course en dehors du village, guidés par Anna, nous aperçûmes une fontaine, à sec, qui se tenait entre deux arbres, proche des fleurs de colza. Celle-ci n'avait rien de particulier, aucune décoration ni d'ornements. Il ne fallait pas non plus s'attendre à quelque chose de grandiose, cette fontaine devait sans doutes servir de puits lorsqu'elle était en fonctionnement. Celle-ci possédait, en revanche, une trappe en son plancher qui était sans nul doute la sortie du passage. La trappe était encore grandement recouverte de boue sèche, le Maire n'était donc pas encore passé...

Petit à petit, un son tout d'abord quasi-inaudible apparu : celui-ci n'aurais pu être entendu que part les plus fines oreilles, puis il se rapprocha jusqu'à ce que l'on entende clairement des lamentations, de l'autre côté de la porte de bois. La trappe se mit alors à frémir et à trembler. Nassib se décida et pris la poignée de la trappe à deux main et la tira d'un coup sec. Celle-ci, sans doutes par ce que le bois était sec et vieux, se détacha de la fontaine.
Du passage, sorti la tête effarée et ébahie du maire qui n'y comprenais rien.

Après avoir compris la situation, clairement gênante de son désavantage, il tenta désespérément de s'enfuir dans l'autre sens. - Armarilla - Un champignon surgit du passage et poussa en un éclair. Il n'étais pas bien gros, mais suffisant pour obstruer le passage et lui faire comprendre qu'il n'y avais pas de retour possible.

- Euh... 

- Oui, on vous a eu et oui, vous allez nous rendre cet artefact maintenant si vous ne voulez pas qu'on vous le prenne de force, compris ?

Le maire sorti de l’intérieur de sa veste le petit bijou si recherché.

- C'est ça ! C'est bien ma broche !

- Je suis terriblement confus Anna. Je... Je... Je ne sais pas ce qui m'a pris, j'étais obnubilé par ma vieillisse qui grandissait voit-tu ? Et je savais que tu possédait le remède à mes maux, mais je savais aussi que tu ne me l'aurait donné en aucune circonstances...

- Peut-être aurais-je accepté, si vous seriez venu le demander gentiment, goujat !

Anna repris sa broche et l'accrocha avec grande joie sur sa chemise, qui est toujours aussi sale depuis le début de l'aventure soit dit en passant.

- Bon, donc on y est ? Tu as retrouvé ta broche, nous avons donc fini notre mission ici - dit-il avec un sourire et une pointe de fatigue -

- Mec, on va pas la laisser comme ça !? Y'a pas que nous qui poursuivions le maire, c'est qu'une question de temps avant qu'ils ne retrouve Anna et tentent de lui dérober sa broche ! Si on est plus là pour la protéger, elle se retrouvera case départ !

- J'imagine que t'as raison... Bon, dis moi donc comment tu compte t'y prendre pour retrouver ces deux malandrins ?

- Mr le Maire, maintenant que vous vous êtes platement excusés, ne pourriez vous pas participer à la résolution de cette affaire ? Savez vous quoi que ce soit de réellement utile pour nous aider à les retrouver ?

- Euh... oui. Effectivement, j'ai déjà entendu lors d'une dispute leur lieu de rendez-vous favori. Ils utilisent la boutique d'un Antiquaire comme façade et se réfugient dans l'arrière-boutique.

- C'est ce qu'il nous fallait.

Après avoir raccompagné le maire, dépité et déçu de sa personne chez lui, Anna a décidé de s'occuper un peu de lui. Nous avons donc pu nous rendre chez cet antiquaire.

Une fois entrés dans la boutique, une grande odeur de bois et une touche de renfermé envahit nos nasaux. L'intérieur de la boutique était un bordel sans nom : Les chaises côtoyaient les tableaux en leur présentant leurs pieds et les tables de chevets semblaient converser de leurs grincements avec les lustres posés à même le sol. Un capharnaüm comme on en voit rarement.
Le vendeur en nous voyant entrer leva la tête de son bureau, installé au fin fond de la boutique et nous adressa un sourire chaleureux en guise de bonjour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Nassib Kobb
Messages : 237
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 27

Voyageur Expérimenté
Nassib Kobb
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 90
Renommée: 381
Honneur: 80
MessageSujet: Re: A l'Aventure petit Troublion. (Quête avec Charlie) A l'Aventure petit Troublion. (Quête avec Charlie) EmptyJeu 9 Juin 2016 - 3:56
J'avais envie d'une nuit tranquille, juste une fois. M'allonger dans un champ, paille en bouche.
Faire la sieste, profitant de la brise. Pouvoir enlever ma capuche qui me dérange par moment. Regarder le ciel, les nuages se déplacer au grès du vent. S'imaginer être un de ces nuages, éole me ferais danser librement dans le ciel. Au lieu de ça, j'ai trouvé une fille en pleure. Un voyageur avec des pouvoirs vraiment chelou. Un maire qui me prend pour un con et qui me fait courir à travers les champs. Un voleur au pouvoir bien embêtant et qui a réussi à m'échapper. Même si cette nuit ma vie n'était pas spécialement en danger, on a quand même bien joué avec mes nerfs. Tout de même le pompon revient à ce gars en face de moi. Après avoir couru un peu partout, on arrive enfin à trouver la cachette de ces brigands. Et ce bâtard d’antiquaire me sourit comme-ci j'étais un client.


" Je n'ai pas envie de perdre mon temps, on sait que tu caches des brigands ici. On cherche juste à régler un petit différent avec eux alors tu ne risques rien.

- Je ne comprends pas, je ne suis qu'un antiquaire. Que ferait des brigands ici ? Ils me prennent tous pour un con ma parole.

- Dans ce cas ça ne vous dérangera pas si je fais un petit tour dans la boutique ? Sans attendre de réponse il s'enfonça dans le capharnaüm. Charlie surveille-le, je t'appellerais dès que je les aurais trouvés."

Nassib traversa un rideau caché près d'un coin. Il y avait une pièce très peu éclairée.  Contrairement au désordre du reste de la boutique, ce côté était étonnement bien rangé. Des objets exposés dans des vitres comme dans les musées. Certains étaient bien abîmés, mais ça n'avait pas l'air d'affecter leur valeur. Sûrement des artefacts pensa Nassib. En observant ses vestiges il en avait presque oublié son objectif. Il y avait un petit coin d’armurerie, avec des armes et une armure accrochée sur un mur.
C'est flippant ici, qui pourrait bien avoir envie ou même l'argent pour acheter tout ça.  L'armure c'est comme-ci elle me regardait. En tout cas elle est bien propre cette armure. Nassib regarda son reflet et vu une silhouette se faufiler dans l'ombre.

" T'es qui toi ? Montre toi !"

Aucune réponse. Je viens du royaume de la lumière et je suis incapable d'éclairer la pièce. Nassib rassembla son courage et se dirigea vers là où il vit la silhouette. Il n'y avait pas un chat. En y regardant de plus près il y avait une trappe. Nassib ouvrit la trappe. Un petit escalier se présenter à lui.

" Charlie ! J'ai trouvé leur cachette. Rejoint-moi !

- Enfin. J'arrive, j''arrive.

Quelques secondes plus tard il arrivait avec l'antiquaire.

- Avant qu'on descende tu as vu quelqu'un rentré?

- Nope il n'y avait que nous deux. Pourquoi ?

- Rien. C'est sûrement la fatigue. Bon très chère vous allez ouvrir la marche."

Le duo s’avançait après que le marchand ouvrait la marche. Il y avait un long couloir menant à une porte. Mal éclairer et humide, l''endroit était loin d'être charmant.

" Mec tu devrais te préparer, je ne pense pas qu'on va bien être accueilli.

- Tu as surement raison. Letharia. C'est quoi cette armure, même si ce n'est pas très beau ça à l'air bien efficace. Vu la tête de l'autre ça n'a pas l'air de lui plaire haha. Et toi tu ne te prépares pas ?

- Laisse-moi entrer en premier, j'ai préparé un petit truc." Faisant un clin d'oeil au voyageur.

Suivant les consignes, le marchant toqua à la porte et se présenta. Sans qu'il n'y ait de bruit, la porte s'ouvrit. Nassib pénétra le seuil croisant le regard de la voleuse. Il fît mine de s'avancer et comme il s'en doutait, l'autre voleur se montra pour infliger un coup au voyageur. Malheureusement pour lui il ne rencontra qu'un mirage. Son coup traversa la forme qui la fit disparaître. Nassib rétorqua par un enchaînement de coups de poings. Quand il releva la tête, Charlie s'occupait déjà de la voleuse. Il n'y avait pas eu un seul bruit, mais ce silence pris tout de même fin.

" Hahaha vous nous avez peut être eu nous, mais le clan est déjà au courant pour vous.  Vous allez payer pour vous avoir mêlé du plan de mama.

- C'est ce qu'on verra ! Nassib lui mit une dernière droite pendant que l'antiquaire fuyait. Tu t'en sors de ton côté ?

- Ouais ouais.. Tu penses qu'on devrait prendre ce type au sérieux ?

- J'en sais trop rien. Au moins on a remplie notre mission. On devrait rejoindre Anna pour lui dire au revoir avant de nous réveiller."

Le duo sorti de la pièce laissant les deux voleurs à terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Charlie Censkid
Messages : 23
Date d'inscription : 04/05/2016
Age du personnage : 22

Habitué
Charlie Censkid
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 20
Renommée: 25
Honneur: 0
MessageSujet: Re: A l'Aventure petit Troublion. (Quête avec Charlie) A l'Aventure petit Troublion. (Quête avec Charlie) EmptyVen 10 Juin 2016 - 18:34
Les escaliers grinçaient au rythme de nos pas, cette descente mal éclairée transpirait d'une humidité ambiante presque étouffante. Je pu même reconnaître des tâches non négligeables de moisissures qui recouvraient les murs.
L'antiquaire devant nous avançait d'un pas lent et l'on pouvait voir à l’œil nu qu'il tremblait de peur. Nassib qui semblait un peu stressé aussi, peut-être était-ce de l'adrénaline, s'assura que j'étais prêt à toute éventualité. Je ne l'étais pas évidemment. Donc, bah j'ai fait ce que je savais faire hein ? - Letharia - Mais du coup, si moi je m'étais un minimum préparé, est-ce que lui avait fait quoi que ce soit ? Je lui demanda et il me répondit qu'il avait préparé une ptite surprise. Un clin d'oeil de sa part fini d'éveiller ma curiosité. Après tout, je n'avais encore rien vu de son pouvoir...

Arrivés en bas, mon partenaire demanda à l'antiquaire d'ouvrir la porte. Il le suivi de près. A la seconde d'après, je vis un mouvement rapide du voleur à la cape pourpre qui s'élança sur Nassib. Mais, très bizarrement, le coup sembla raté, comme esquivé sans même avoir été esquivé. Était-ce une illusion ? 

Quoiqu'il en soit, ils n'allaient pas nous accueillir pour un apéro dînatoire, paquet de chips en main ( ce qui est d'ailleurs bien dommage ). A mon tour de foncer dans le tas, je dévala le reste des escaliers et fonça droit vers la voleuse qui me faisait face. En si peu de temps, elle eu la vivacité d'esprit de se jeter sur le côté pour me laisser percuter l'armoire qui se trouvait derrière elle. Cette dernière s'effondra alors sur moi sans aucun bruit, ce qui me perturba un moment. Je réalise alors que toute la pièce était plongée dans un silence absolu sans raison apparente. Il ne faudrait pas que je la sous-estime. Après m'être relevé, je me suis dit que cette esquive était quand même bien joué de sa part, elle sait utiliser son environnement la coquine, il ne faudrait pas que je la sous estime...
Le temps de penser tout cela, la voleuse pu prendre le temps de fouiller dans les décombres de l'armoire qui m'était tombé sur la tête quelques secondes plus tôt pour y trouver une dague dont la lame torsadée la rendait unique en son genre.
Ce fut son tour de me foncer dessus : Elle accourra vers moi, en tentant de me prendre sur le côté, elle arma sa dague et la planta dans mon flanc. Certes, je doit dire que ce fut douloureux. Mais je dois retirer tout ce que j'ai dit sur l'intelligence de cette fille. Elle était maintenant à ma portée. La main toujours sur la poignée de sa dague, je la prit par les cheveux et la tira d'un coup sur le côté. Elle lâcha la dague et tomba par terre de son déséquilibre. Il me suffit alors de m’asseoir sur elle et de lui donner une bonne grosse mandale des familles, cela suffit à la faire dormir.

Cette altercation finie, je pu jeter un œil à la situation de Nassib. Il semblait ne pas avoir fait dans la demi-mesure au vu de la tête meurtrie du bonhomme. Je me suis dit que, si ça se trouve, j'était tellement concentré sur la demoiselle que j'ai raté le moment où ce voyageur aurait relâché son grand pouvoir pour mettre la pâtée au voleur.
Ce fut aussi le moment que le voleur choisit pour nous prévenir en vociférant des menaces à propos d'un clan et d'une mama. Sans y avoir prêté vraiment attention, Nassib lui fit fermer sa gueule avec une dernière patate. Finalement il s'assura que j'avais pu maîtriser la fille. Mais, du coup, j'avais un poil d’appréhension par rapport à maman et son groupe. Est-ce qu'il fallait vraiment les prendre au sérieux ? C'est la question que je posa à mon ami, qui me répondit que lui aussi n'en savait trop rien mais qu'il fallait maintenant saluer Anna avant de se réveiller. C'est vrai, si jamais l'on ne se recroiserais plus jamais, il vaudrait mieux aller lui faire nos adieux maintenant.

Nous sommes donc sortis du trou à rats et retourné à l'entrée du village où le maire nous attendais. 

- Vite, dépêchez vous !

- Quoi ?

- Anna est... - Nassib et moi tournèrent la tête l'un vers l'autre -

- Anna est quoi ?!

- ...repartie chez elle.

Je frappe le maire à la tête

- Aïe ! C'est pas de ma faute si vous me lassez pas terminer mes phrases !

En effet, quelques centaines de mètres plus loin, Anna marchait vers sa ferme.

- Hého ! 

- Ah ! Désolé, je n'ai pas pu vous attendre, il fallait que je rentre avant la nuit. - nous dit-elle en secouant les bras de loin -

- Pas de soucis ! On s'est occupé des rustres.


- On leur as mis une de ces branlées ! Ils sont pas prêts de revenir, crois nous.

- Haha ! 

Nous la raccompagnâmes jusque chez elle, non sans discuter des péripéties de cette nuit et des rêveurs qui parcouraient toujours les champs. Une fois la ferme en vue, il était temps de se dire au revoir.

- Bien, j'espère que tu coulera encore des jours heureux auprès de ta broche, Anna.

- Merci... 
Elle se jeta sur moi et m’asséna ... un gros câlin. Je la pris dans mes bras et le lui rendit.
Jetant un oeil sur Nassib, qui semblait gêné et desesperé à la fois, elle se jeta à son tour sur lui et lui offrit le même câlin.

- Pas de jaloux !

C'est sur cette vision très amusante d'un Nassib embarrassé mais joyeux que se finit mon rêve.

- Finalement, c'était pas si tranquille que ça comme nuit, mais c'est pas mal non plus...

Je commença ma journée avec le sourire et l'espoir de les revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Charlie Censkid
Messages : 23
Date d'inscription : 04/05/2016
Age du personnage : 22

Habitué
Charlie Censkid
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 20
Renommée: 25
Honneur: 0
MessageSujet: Quête terminée A l'Aventure petit Troublion. (Quête avec Charlie) EmptyVen 10 Juin 2016 - 18:48
Quête Terminée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: A l'Aventure petit Troublion. (Quête avec Charlie) A l'Aventure petit Troublion. (Quête avec Charlie) Empty
Revenir en haut Aller en bas

A l'Aventure petit Troublion. (Quête avec Charlie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Les Plaines-