Haut
Bas

Partagez|

Veuillez vous adresser à l'accueil [PV: Nassib & Dazh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Surnom : The Rock
Messages : 565
Date d'inscription : 21/11/2010
Age du personnage : 26

Arpenteur des rêves
Dazh Dalreight
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 30
Renommée: 1600
Honneur: 225
MessageSujet: Re: Veuillez vous adresser à l'accueil [PV: Nassib & Dazh] Mer 10 Mai 2017 - 21:14


Veuillez-vous adresser

à l’accueil  


Nassib Kobb & Dazh D. The Rock



Le morpheur pénétra finalement le vaste hall qui le séparait de la sortie définitive de cette étrange dimension. Il resta un instant immobile l’histoire de déceler les dangers que pourrait dissimuler cet endroit, mais il n’en devina aucun. Cependant, Dazh restait sur ses gardes. L’atmosphère était déjà particulièrement inquiétante et c’était d’autant plus vrai ici. Alors le voyageur se décida à arpenter le sol en verre, semblable à un immense vitrail, similaire à ceux que l’on peut trouver dans les églises. De sa hauteur, il ne comprit pas ce qui y était représenté, mais peut-être ne s’agitait-il que d’un art abstrait. Le plafond était tout aussi mystérieux, car le morpheur y devina des étoiles.

La température autours de lui semblait ne pas cesser de baisser et l’air qu’il expirait lui apparaissait clairement. Son instinct l’informait que quelque chose était en train de se tramer et qu’il vaudrait mieux pour lui de précipiter ses pas. Mais le morpheur continua d’adopter un rythme tranquille de crainte de déclencher un évènement indésirable. Il se rendit compte alors que des bruits sourds et lourds tonnaient régulièrement depuis les entrailles du bâtiment. Pire encore, la chose semblait venir vers lui. Contre toute attente, il ne résista pas longtemps à l’envie chaque fois plus pressant de prendre ses jambes à son coup.

Il accéléra petit à petit, presque malgré lui et quand il fut certain que le vacarme se rapprochait, Dazh sprinta jusqu’à gagner un abri dans le couloir de l’autre côté. Mais à peine eut-il atteint le centre de la salle, que le monde autour de lui sembla se briser en milliers de morceaux. Le sol devant lui venait d’imploser sous l’impact d’un coup puissant.

Des ténèbres qui gisaient plus bas, s’extirpa un bras gigantesque, que la lumière ne parvint pas à démasquer. La créature ne tarda pas à se hisser jusqu’à son niveau, révélant toute l’horreur de son existence. Cette dernière était si gigantesque, qu’elle se contenta de n’extirper que son bassin. Et malgré tout, elle dominait le voyageur de plusieurs mètres.
Sa forme sombre et noir avait vaguement quelque chose d’humain, bien que disproportionner. Son buste était phénoménale et ses bras terriblement puissant. Seuls ses yeux brillaient d’une lueur glaciale. La créature était comme immatérielle et faites d’ombre ou de volute de fumée. Elle semblait disposer d’ailles de petite envergure, tandis que sa tête ne pouvait qu’être celle d’un démon.

Les intentions de la bête étaient évidentes et Dazh se prépara au combat. Sa fatigue était telle qu’il devait en finir en moins de trois coups. Mais il dut aussitôt éviter un premier assaut titanesque, puis un second presque immédiatement. Le morpheur était haletant au début même du duel. Il ne pourrait finalement lui porter que deux coups. Tandis qu’il observait le monstre, peinant à reprendre son souffle et gêné par sa propre sueur qui lui tombait dans les yeux, un poing  gigantesque vient s’abattre sur lui, le faisant brutalement sombrer dans l’inconscience…


Quand il rouvrit les yeux, le morpheur était allongé sur le sol, face à un modeste escalier qui s’enfonçait dans le noir. En réalité, il faisait juste sombre. Sombre et glaciale alors que rien ne semblait justicier cet état autours de lui. Cette curieuse sensation faisait écho à un phénomène qu’il avait déjà observé à l’occasion d’un épisode d’une séri… Es ce que tout ceci ne lui était pas déjà familier ? Finalement, le morpheur se leva, courbaturer et souffrant d’un souffle au cœur. Sa respiration était difficile, ce qui n’était pas pour l’apaiser. Dazh était confus et ne se souvenait de rien. Il comprit néanmoins qu’il était encore à Dreamland. Mais où exactement, il était incapable de le dire. Ses souvenirs revinrent partiellement, au fur et à mesure qu’il descendait l’escalier, seule issue possible.

Au terme de quelques minutes, il atteignit enfin un carrefour où il lui était possible de choisir entre trois directions. Désemparé, le morpheur qui n’avait cessé de s’accrocher à ses côtes meurtries, se redressa de toute sa hauteur comme pour y voir plus clair. C’est alors qu’il aperçut l’espace d’un bref instant, le passage d’une petite créature filant à toute allure. Mais peut-être l’avait-il rêvé, car il ne vit rien en s’approchant. Dépité, le voyageur tenta une direction au hasard en essayant vainement de retrouver sa mémoire.

Après un périple qui lui parut durer une éternité, il gagna enfin une vaste salle d’où il put observer un ciel étoilé. Il s’agissait du même ciel étoilé qu’il pouvait voir depuis le velux de sa chambre. Enfin quelque chose de familier. Malgré ce repère bienvenu,  ce grand hall ne lui inspirait pas confiance. Et pour cause, une vaste créature jaillit des ténèbres dès lors qu’il eut le malheur de poser le pied sur le vitrail qui composait le sol…



A nouveau, le morpheur était allongé sur le sol glacial, dans un environnement sombre, au sommet d’un escalier de taille modeste qui s’enfonçait dans les ténèbres. Cette fois, Dazh se souvint de tout. Son arrivé à Relouland, sa rencontre avec Nassib et la mission qu’ils s’étaient fixé. Le morpheur se leva aussitôt et se retrouva subitement plié en deux par la douleur. Le morpheur était en très mauvais état, bien qu’aucune blessure ne soit visible. La situation lui échappait totalement. Et combien de temps avait-il perdu à être inconscient ? Et c’était la seconde fois déjà ?

Malgré ses souffrances, le voyageur entreprit de descendre l’escalier mais finit fatalement par chuter pour se retrouver plus mal encore, au pied de celui-ci. Heureusement, rien de casser. Juste de la douleur. Il s’agissait soi-disant d’un simple courant électrique. Qu’il était possible de faire abstraction de la douleur. Dazh n’y était jamais parvenu, mais la situation l’imposait. En réalité, la situation difficile dont il était victime était le seul moteur de sa volonté. Un challenge digne de lui, un défi qu’il s’acharnerait à remporter.  Mais il était encore loin d’imaginer les épreuves qui l’attendaient… Une fois de plus, il gagna la salle au ciel étoilé. Il savait a quoi s’attendre cette fois, aussi se croyait-il capable de triompher dès à présent. Mais comme les autres fois, il échoua à vaincre le gardien…


Ses yeux ouverts depuis longtemps fixaient le plafond. Ses souvenirs ne lui faisait plus défaut, mais son état, si tenter que ce soit possible avait empiré. Il était désormais à son 30ème essaies et il n’était toujours pas parvenu à progresser. Perdu dans ses pensées, Dazh parvenait ainsi a ne plus penser à ses tourments. Depuis combien de temps était-il ici ? Es ce que Nassib s’en était sortie ? D’ailleurs, comment se faisait-il qu’il était encore à Dreamland ? Il n’avait aucune notion du temps passé, mais la nuit avait assurément pris fin depuis longtemps. Peut-être même la journée suivante. Peut-être même la nuit suivante. Peut-être même plus…

Un humain. Le morpheur s’interrogea alors sur ce qu’était un humain. En était-il encore un ? Depuis combien de temps n’avait-il pas mangé, ni bu. Et pourtant, il ne ressentait aucun de ses besoins. Ni même celui d’éliminer. Le voyageur estima que cet état de fait était dut à cette dimension dont il ignorait encore le nom. Dazh était présent depuis si longtemps qu’il en avait presque oublié Nassib et Relouland. Le royaume qui aura finalement été son tombeau. Il s’était finalement habitué à cette idée. Curieusement, c’est ce qui lui permit de respirer de mieux en mieux, lui semble-t-il.

Depuis longtemps, il avait appris à explorer ce royaume oublié. Il y avait peu de forme de vie sur ce plan d’existence, mais il y en avait bel et bien. Des formes si curieuse que Dazh ne put même décrire ces êtes éthérés qui semblait voyager d’un plan à l’autre, sans tenir compte des obstacles physique sur leur chemin. Ces sortes d’insectes fantomatique extraterrestre, n’interférait pas avec lui mais il était désormais certain d’être vu. Il aurait juré avoir réussis à communiquer avec l’un d’entre eux. Malgré tout, c’était un passe-temps trop ennuyeux. Dazh entreprit alors de reproduire le ciel étoilé visible depuis la grande salle…

A force de fréquenter la Salle au Sol de Verre et au Plafond Etoilé, Dazh parvint a en apprendre plus sur celui qu’il nommait le DarkSide. Le voyageur avait achevé depuis longtemps sa carte du ciel étoilé et au cours de sa réalisation, il avait surpris le monstre à l’observer parfois. Ce dernier semblait comme lui, prisonnier de cette dimension et incapable de quitter la salle en question. Le voyageur spécula beaucoup sur les origines de la créature et à n’en pas douter, cette dernière était issue des royaumes obscures. Le morpheur voyait la créature comme un rival dont l’objectif était de sortir d’ici également. Contre toute attente, Dazh gagnait maintenant en force et ce depuis le moment où il fut certain de mourir pour de bon aussi il avait appris à ne plus craindre le Darkside. Dès lors, il s’était essayer à parler avec cette dernière, mais en vain…


Le temps passa et passa encore, sans que Dazh ne trouve de solution pour échapper à sa prison. Bien évidemment, il avait songé à faire demi-tour. A retrouver le passage qui l’avait fait apparaître, mais jamais il n’en retrouva la trace. Quand il reprenait ses esprits, c’était à chaque fois dans un endroit différent ce qui compliquait ses recherches. A un moment, il s’était essayer à établir un plan près de la salle au Sol de Verre et au Plafond Etoilé, mais l’endroit était un parfait labyrinthe, capable de se faire et se défaire sans obéir à aucune logique. Pourquoi ne pouvait-il pas simplement mourir ?

Quand bien même il serait toujours en possession de la carte, il doutait pouvoir trouver une solution. Et pourtant, à d’autres moment, il lui semblait évident que la carte n’était pas qu’une carte, mais une sorte d’accès aux secrets de cette dimension. Sans elle, il ne pouvait rien. Si seulement, il pouvait remettre la main dessus…

Dazh parvenait à dormir correctement maintenant. Plusieurs fois, il était parvenu à s’installer dans des phases de long sommeil, qui lui semblèrent durer des jours. Le morpheur ne comptait plus le nombre de fois où il essaya de vaincre le gardien. Il lui sembla oublier peu à peu tout ce qui avait été sa vie précédente. C’est le jour où il aperçut que sa carte du ciel étoilé n’était plus exacte qu’il comprit que plusieurs, que beaucoup d’année s’était écoulée. Sa découverte du temps passé avec remis beaucoup de chose en cause. Jamais il n'avait songé à ce se suicider bien qu'il eut souvent l'occasion d'imaginer des façons de s'y prendre. Quelque part, il avait souvent eut l'espoir que le gardien décide de l'achever. Pour une raison qui lui était inconnu, ce n'était jamais arrivé. Il imaginait que le Darkside le maintenait en vie tout en lui refusant le passage dans l'espoir d'être libérer lui aussi.

Il se surprit lui même à avancer au coeur de la Salle au Sol de Verre et au Plafond Etoilé avec cet état d'esprit. Comme si malgré lui, tout son être aspirait à en finir avec cet univers. La créature était déjà face à lui, toujours aussi sombre et bestiale et à nouveau la lutte allait s'engager. Comme sous le linceul de ses émotions, Dazh marchait seul pour la dernière fois. Depuis trop longtemps, il arpentait cette prison. Au fond de lui, brûlait encore cette étincelle de vie, mais le voyageur était résolu et s'était armée a repousser cette oppression incandescente nourrit par un espoir fou. Le poison de son errance au fil des années avec eut raison de lui. Et pourtant, tout en lui voulait vivre encore, mais son corps ne répondait plus. Il s'agissait dorénavant d'un combat contre lui même. Il ne devait pas perdre ce combat. Il devait réussir à bouger avant que, dans la brume, la bataille s'accélère et qu'il finisse écrouler dans la poussière.

Sous l'effet de ses émotions forte, sa peine et sa colère rejaillirent au premier plan, prompt à donner un autre dénouement à cette histoire. Comme habité par une énergie nouvelle, il parvint pour la première fois à vivre cette bataille sous un angle nouveau. Il n'était plus question de vaincre, ce n'était plus un combat, en quelques instants, il était parvenu à gagner l'autre côté de la salle. Un objectif qu'il avait longtemps perdu de vue, était maintenant à sa portée, et c'est tout juste s'il s'en rendait compte. La créature redoubla d'effort pour empêcher le voyageur de s'enfuir, mais ce dernier connaissait maintenant si bien chaque gestes et mouvements du gardien, que tous furent voué à l'échec avant même d'être initié.

La solution ne pouvait pas être quelque chose de si simple. Il ne s'agissait pas simplement de franchir les défenses de la créature. Il avait essayer tant de fois où il fut mis à terre dans d'atroce souffrance. Sa violence n'avait d'égale que sa démence. Son monde n'était que chaos. L'abandon de lui même, une forme de démence absolu avait été la clef pour tromper la vigilence de créature obscure. C'était ce qu'il s'était passer. Devenu néant, il avait renoncer a tous, jusqu'à devenir comme invisible.

Enfin, pour la première fois, le morpheur s'aventura sur un terrain qui lui était complètement inconnu. L'endroit était très semblable à l'univers qu'il côtoyait maintenant depuis plusieurs années, mais le voyageur était si habitué à fréquenter les mêmes couloirs que ces derniers n'avait plus de secrets, aussi ce nouveau passage avait quelque chose de très raffraichissant. A plusieurs reprise, Dazh manqua trébucher, tant son impatience le trahissait. Non loin de là, apparut finalement l'objectif de toute une vie, une faille étrange a travers la réalité. Malgré sa hâte, le morpheur marqua une pause. Pris d'un doute, il se rendit compte que sa réalité était devenu cette étrange dimension, et que le nouveau monde était celui qui l'avait pourtant vu naître.

Puis, Dazh franchit le passage. D'abord, une lumière éblouissante vint l'aveugler. Il n'en avait plus vu depuis longtemps. S'agissait-il du soleil? Pour la première fois également, il sentit la chaleur sur sa peau, trop longtemps habitué au froid. Il n'en crut pas ses sens quand même la gravité vint le surprendre. Il était incapable d'expliquer ce qu'il se passait, mais le morpheur aurait juré qu'il se sentait plus léger. Et l'air enfin. le goût de l'air avec quelque chose d'extraordinaire.

Le voyageur était apparut au détour d'un couloir et avait brusquement chuter sur un homme qui passait par là. Mais Dazh ne s'en rendit même pas compte, tant son retour a la vie réel l'enchantait. Il avait tout à découvrir et à redécouvrir et rien n'avait plus d'importance que ce moment bénit. Passer un bref moment à s'extasier béatement, le morpheur à l'apparence de sauvageons entreprit finalement de se lever et s'aperçut que d'autres personne était présente. La surprise était telle qu'il faillit en tomber par terre. Il se rattrapa de justesse en s’agrippant au mur, tout près et manifesta son pouvoir sans s'en rendre compte, ce qui aboutit à l'effondrement de la cloison, sur elle même.

Si Dazh se montrait brutale, il était évident que ce curieux personnage n'était pas tout à fait lui même. Nul n'aurait sut dire s'il était dangereux ou non. Il ne prononçait pas un seul mot et semblait surpris à chaque instant. Pire encore, sans se défaire de ses immenses bras de pierre, le morpheur s'engagea a travers la cloison en ruine et s'engagea sur un chemin qu'il bâtissait au gré de ses envies, laissant derrière lui, un Nassib des plus perplexe et un autre type plutôt chancelant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 165
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 24

Nouveau challenger
Nassib Kobb
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 30
Renommée: 211
Honneur: 45
MessageSujet: Re: Veuillez vous adresser à l'accueil [PV: Nassib & Dazh] Dim 28 Mai 2017 - 20:41
L'artefact de Brent s'illumina, révélant le potentiel maximum de l'objet. Nassib resta sur ses gardes. Ses mirages lui avaient redonnés l'avantage, mais maintenant ça ne lui serait pas d'un grand secours. La créature se mit à sourire, certain que l'effet de son artefact ne pouvait plus être contré par les tours de passe passe du voyageur. Avant que le truand lance son assaut, un grand fracas se fit entendre du couloir à proximité. Nassib tourna la tête instinctivement, perdant son attention l'espace d'une seconde. Il n'en fallu pas plus pour que Brent l'attaque. Sa rage de l'humiliation précédente l'aveuglait, faisant obstruction complète de ce qu'il se passait autour de lui. Les coups que l'héliaphobe recevait n'étaient pas aussi puissant qu'il l'avait imaginé, mais il n'avait rien vu venir. Sa vue périphérique n'avait rien distinguer, même pas une trace de mouvement dans l'air de la pièce. 

Reprenant ses esprits, il regarda son assaillant qui n'avait pas bouger d'un millimètre. Pourtant il sentait encore les coups de poings qu'il avait reçu. 

" Cligne des yeux une fois et tu es mort !

- Tchh ! Même si je ne te vois pas me frapper, je te sentirais quand même. Et si je t'attrape compte pas sur moi pour te lâcher.

- Tu fais encore le malin, mais je n'ai plus de temps à perdre avec toi. Prépare toi pour mon dernier assaut."

De nouveau un fracas se fit entendre, plus violent il précéda un tremblement. La cloison autour d'eux s'effondra sur la créature. Nassib se retourna vers l'origine de ce bordel et trouva Dazh. Du moins un homme qui lui ressemblait. Derrière une barbe épaisse et un visage affecté par le passage du temps, il reconnut les traits de son partenaire.

" Dazh c'est toi ? Eh oh Dazh tu m'entends ? Putain mais il lui est arrivé quoi sérieusement ? Dazh si tu m'entends, va choper le bâtard de l'ascenseur ! Trouve la porte et tu le trouveras ! "

Le morpheur s'en alla, mais Nassib ne pouvait pas être sur que son partenaire l'avait bien compris. Il aurait bien voulu le suivre lui même, mais l'autre s'était déjà remis. Chancelant, il n'avait toujours pas perdu le sourire qu'il arborait précédemment. Un sourire qui commençait à taper sur le système du voyageur. Nassib laissa son pouvoir s'échapper, augmentant la chaleur de son corps. Brent mis la main sur son artefact. Un serre-tête orné  de deux plumes, qui se mirent à s'illuminer fortement au contact de sa main.

Bon j'imagine que j'ai juste à tenir bon. Ses coups ne sont pas bien puissant, mais il faut tout de même que je me protège. Mon clone me servira à rien, surtout que j'ai déjà utilisé mon swap cette nuit. Je dois trouver un moyen de suivre ses mouvements. J'imagine que je trouverais en combattant...


Brent devait donner tout ce qu'il a, surtout maintenant que son artefact était à son maximum. Il lança un dernier regard à son adversaire et chargea aussitôt. Nassib fit un léger pas en arrière, laissant un mirage à son image juste devant lui. Le premier coup de la créature traversa le mirage et atteignis le voyageur. Nassib continuai à faire des tout petits pas tournant sur lui même et laissant à chaque fois un nouveau mirage. La tenu des gardes qu'il avait emprunté, le protéger mieux que son ancienne tenue. Il lui fallu prendre des coups pendants une minutes sans rien pouvoir faire pour commencer à voir de légères distorsions dans l'air. Comme un caillou jeté dans l'eau, il y avait des traces d'ondulations dans ses corps imagés. Chaque mirages avant de disparaître, montré l'endroit exacte où il y avait eu l'impact. Nassib encaissa encore quelques coups avant d'en dévier un, puis un autre et puis encore un autre avant d'en bloquer un entièrement. Tenant la main de son assaillant, il contre attaqua, mais ce dernier se dégagea du voyageur.

L'héliaphobe content d'avoir pu trouvé un moyen de contrer l'objet de son adversaire, relâcha la pression sur ses yeux. Il voulu ouvrir la bouche pour mettre un terme à ce combat, mais son adversaire n'était pas du même avis. Il l'attaqua de nouveau et toucha les lèvres une première fois, puis l'estomac et frappa une dernière fois au visage, touchant l'oreille du voyageur. Avec l'oreille qui siffle, un filet de sang coulant sur son menton et le souffle coupé, Nassib compris qu'il avait fait une grave erreur. Il chercha à retrouver la concentration qu'il avait auparavant, mais sans succès. Il s'essuya le sang sur son visage avec un revers de son poing et avec le regard perdu il chercha son adversaire. Celui-ci ne bougeait plus et regardait Nassib.

" Je ne sais pas comment tu as fait pour me bloquer, mais toute façon ça à pas vraiment d'importance, j'ai plus assez d'énergie dans mon artefact pour te finir. Te fais pas choper par les gardes, je compte bien te retrouver et te mettre une vrai fessé la prochaine fois qu'on se rencontre.

- Attends pourquoi vous faîtes ça ? Je veux dire pourquoi vouloir libérer des prisonniers ? Pourquoi vouloir rendre dreamland aussi pourrie que le monde d'où je viens.

- Tu sais vous les voyageurs vous avez de la chance vous pouvez forger votre propre destin à dreamland. Vous avez vos pouvoir dès votre naissance et une force physique plus importante que nous, habitant de dreamland. J'ai rien contre vous, mais je veux aussi avoir le choix. Je n'ai pas eu la chance de naître dans un royaume puissant, ni même d'avoir ne serait ce qu'un talent particulier. Je ne suis juste qu'un coursier dans le royaume le plus chiant de ce monde. Avec lui je vais pouvoir changer ça.

- Je ne te laisserais pas faire !"

Nassib créa un clone à côté de lui et il bloqua le couloir derrière lui. Celui dont une grande partie était détruite et qui mené à l'acolyte de Brent. Ce dernier usa des dernières forces de son artefact et fonça tout droit. Pris dans le piège du voyageur, il percuta le clone et fut aveugler un bref instant. Bien que l'aveuglement fut cour, à la vitesse ou il allait, il percuta un des restes de la cloison derrière Nassib. Il fut pas longtemps à l'héliaphobe pour retiré l'artefact au coursier. Pouvant enfin se reposer un peu, il s'asseyait près de Brent.

" Bon je vais me reposer un peu à côté de toi. J'espère que mon partenaire va retrouver le tiens. Je pourrais toujours le retrouver rapidement avec ton artefact, en supposant qu'il lui reste encore un peu de jus. Au moins tant que je t'ai toi, ils verront bien que je suis innocent."

Une nouvelle troupe de gardes fit son apparition. Elle encercla Nassib. Le chef de la troupe sorti du cercle et s'approcha du voyageur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Veuillez vous adresser à l'accueil [PV: Nassib & Dazh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: RelouLand-