Haut
Bas

Partagez|

Les djinns, le ver et la fille. (royaume de la lumière)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 99
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 24

Nouveau challenger
Nassib Kobb
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 20
Renommée: 25
Honneur: 0
MessageSujet: Les djinns, le ver et la fille. (royaume de la lumière) Jeu 3 Mar 2016 - 7:48
Nassib seul dans sa chambre universitaire venait de finir un devoir sur les mille et une nuits. Après avoir fumer son bédo dodo, il s'allongea dans son lit et il se mis à imaginer un désert ou des djinns dansaient près d'une oasis. Sa mère lui racontait souvent des histoires sur ces êtres crées de feu qui peuplent le désert et qui vivent dans un autre plan que le nôtre. Il s'imaginait les regarder et essayer de comprendre pourquoi ils inspiraient une si grande crainte aux adultes de son village, le seul djinn qu'il avait vu, c'est génie l'ami d'Aladin et on peut pas dire que celui ci inspirait la peur. Nassib sentit ses paupières devenirs lourdes et finit par s'endormir...


Nassib sentis le soleil sur sa peau et un léger vent traversant ses cheveux, quand il regarda autours de lui il vis une petite oasis entourée d'un immense désert. Il se dirigea vers l'oasis pour boire car le soleil commençait déjà à lui provoqué des vertiges. Arriver devant l'oasis il prit une première gorgée quand soudain il s'interloqua sur son action.
Hein ? mais je suis dans un rêve non ? Alors pourquoi j'ai besoin de boire et je suis ou la ? Il se mit à regardé autours de lui comme si quelqu'un allait lui répondre mais il ne trouva personne. Il entrepris de faire un tour des environs, il marcha le long de l'oasis admirant les dunes et les rochers, il venait de le comprendre mais la beauté et le calme du désert lui manquait. Même si l'oasis n'était pas très grande, il fit plusieurs pauses tant la chaleur était accablante. Ne trouvant personnes il se mis à l'ombre  près d'un rocher pour réfléchir sur sa situation.

Bon si je suis dans un rêve, je devrais trouver un moyen de me réveillé. il se pinça mais ce n'avait pas eu le résultat escompté. Aie !!!, je suis pas censé avoir mal, et puis rien n'est logique je ne suis pas censé sentir le vent et le soleil, tout semble si réel... Pourtant je me rappel très bien avoir finis mon devoir et m'être couché juste après. Un bruit provenant de l'autre rive le surpris, il y avais trois êtres, qui dansaient, ils ne l'avaient pas remarqué et avaient l'air de bien s'amuser, un d'entre eux jonglait avec des petites boules de feu qui virevolter sans être affecter par le vent , Nassib n'avait jamais rien vu d'aussi beau depuis que son frère l'avait réveiller pour voir les étoiles filantes sur la petite colline. Il s'approcha doucement en direction de l'oasis et remarqua que même si les les êtres en face de lui avaient une forme humanoïde, ils avaient aussi des yeux rouges luisants, des oreilles pointues et des cheveux flamboyants.

Des djinns, c'est des djinns !! S'exclama Nassib. Alors je suis dans le plan astrale des djinns, comment j'ai pu me retrouvé ici.

Un djinn entendis Nassib et se retourna sur lui, ses jambes qui avaient l'air normales se mirent à tourner créant un petit tourbillon rattaché au reste du corps du djinn, ses acolytes firent de même et un vent violent traversa Nassib, une tempête de sable se manifesta près des djinns et aussi vite qu'elle apparut, elle disparut en emmenant les djinns avec elle.
Non mais non, je me retrouve encore tout seul, comment je fais pour rentrer chez moi maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 99
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 24

Nouveau challenger
Nassib Kobb
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 20
Renommée: 25
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Les djinns, le ver et la fille. (royaume de la lumière) Sam 5 Mar 2016 - 12:16
Après quelques minutes à se remettre de ses émotions Nassib entreprît de parcourir le désert, il ne pouvait pas attendre que la mort vienne le chercher. Depuis qu'il marchait dans le désert pas un seul signe de vie, du moins c'est ce qu'il pensé. Il se mis à penser qu'il pourrait se laisser mourir, la chaleur lui était insoutenable et qu'être enterré sous le sable n'était pas ci mal. Le désert à cette capacité d'effacer tous les pêchers, que le désert est peut être son purgatoire, peut être qu'il était déjà mort. Nassib se laissa persuader quand soudain le vent se leva brusquement et que le sable à ses pieds se mit à tourner, réveiller de sa stupeur il se mit à courir par instinct sans même se retourner. Un ver géant apparu juste derrière lui, il n'osa pas se retourner et il savait que sa vitesse lui suffirait pas à le distancer et encore moins dans le désert. Quand tout espoir de survivre en lui disparaissait , une lumière au loin l'interpella et quand il était assez proche il remarqua que la lumière provenait d'une flamme qu'un djinn faisait virevolter. Celui ci était sur un rocher et observer Nassib s'approcher de lui, et quand il arriva à son niveau il disparût aussitôt. Nassib repris son souffle et regarda derrière lui, le ver était toujours la, tournant autour du rocher, attendant que sa proie cesse de se cacher.
Putain j'ai eu chaud, faut vraiment que je trouve une solution je peux pas rester la à attendre, si seulement le djinn m'avait emmener avec lui.

Le soleil commença à se coucher et Nassib remarqua que le ver ne tourner plus autour de lui, il se décida à repartir et tout avais l'air de bien aller, jusqu'à que le sable se remette à tourbillonner autour de lui, il se remis à courir de nouveau se maudissant d'avoir choisis de continuer sa traverser. Si seulement il y avais de quoi l'occuper un peu, juste une bestiole pour qu'il me lâche. Nassib tout en continuant à courir projeta de la lumière de son corps, il ne le remarqua même pas mais la penser qu'il avait eu plus haut c'était matérialisé, un clone de lui même c'était créer, le ver fonça sur le leurre et une intense lumière sorti de sa bouche.

Un peu plus loin dans le désert, une femme sur un tapis volant, se diriger vers la cité lumineuse. Elle scrutait l'horizon quand elle vit une intense lumière, elle fût instinctivement attirée par celle ci et se dirigea à toute vitesse vers sa provenance. Elle vit un homme courir et un ver des sables qui le poursuivait, pousser par une intuition elle fonça directement sur le jeune homme au moment ou il allait se faire dévorer et le pris avec lui sans que celui ci comprenne ce qui venait de se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 99
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 24

Nouveau challenger
Nassib Kobb
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 20
Renommée: 25
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Les djinns, le ver et la fille. (royaume de la lumière) Mar 8 Mar 2016 - 10:07
La jeune femme observa Nassib, se demandant pourquoi l'avoir sauvé, de premiers abords il avait l'air faible mais cette lumière l'avait troublée, aucune créatures du royaume se risquerait à traverser le désert seule, du moins pas avec un si faible niveau. Est ce qu'il pourrait être un voyageur ? Alors ça serait sa première nuit ? Non c'est impossible, généralement les voyageurs débutent au royaume des doutes, il a l'air de reprendre ses esprits, c'est quoi ce regard en plus il sourit bêtement.

"Merci !
- Me remercie pas encore, tu vas commencer par me dire t'es qui et qu'est ce qu'un faible comme toi fous ici, si ta réponse me plais pas alors je te laisserais ou je t'ais trouver. Faible hein, j'imagine qu'elle a raison et puis sans elle je serais mort à l'heure qu'il est, il vaut mieux que je lui dise tout ce que je sais et puis ça fait du bien de trouver quelqu'un à qui parler.

- Je m'appelle Nassib et pour être totalement honnête avec toi je ne sais rien de ma présence ici, à vrai dire je ne sais même pas ou on n'est.

-Alors t'es vraiment un voyageur... J'imagine que c'est toi qui a créer la lumière ?

- Un voyageur ? Tu veux dire que je suis vraiment dans le monde des djinns ? Et de qu'elle lumière tu parles ? Si tu fais allusions aux boules de feu, désolé de te décevoir mais c'est les djinns moi à par courir j'ai rien fait. Ils m'ont sauvé en m'indiquant le rocher. Les djinns ? Ce type il y a un truc bizarre chez lui, c'est assez rare d'en voir et en plus ils l'ont aidé, c'est la première fois que j'entends une histoire comme ça.


- Ici t'es à dreamland, et ce que t'as pu voir est une infime partie de ce que ce monde recèlent. Pour faire simple les personnes qui arrivent à vaincre leur phobie deviennent des voyageurs qui héritent d'un pouvoir lié à leur plus grande crainte. Hier tu as du faire un rêve pas comme les autres non ?
Dreamland ? Alors je suis juste en train de rêver.

- Oui hier j'ai réussi à tenir tête au soleil en quelque sorte et je crois que j'ai sauvé mon jeune moi, ou peut être juste moi. Faudrait demander à Freud, il en serais surement plus que moi. Toi aussi tu es une voyageuse ?
-Le soleil, alors tu fais partis de mon royaume, moi non je suis issus de dreamland.

- De ton royaume ? Attends si tu fais partis de ce monde ça veut dire que t'es Sherazade, non attends tu as un tapis volant tu dois être Yasmine. Nassib se pris un violent coup de la part de la jeune femme.

-Appel moi encore par un de ces prénoms ou compare moi à une autre fille et je te tue ! Je m'appelle Aurore. Que ça soit dans ce monde ou le mien une fille reste une fille.Dreamland est composé de royaumes oui, ils sont gouverner par les rois des rêves ou les seigneurs cauchemars.Il y a cinq zones, la première et la deuxième sont plutôt tranquille, la troisième l'est déjà moins, la quatrième et une zone appartenant majoritairement aux seigneurs cauchemars, c'est celle ou l'on se trouve et la cinquième appartient au seigneur obscure, y aller c'est du suicide surtout pour un voyageur inexpérimenté de la lumière comme toi. Maintenant tais toi, je te ramène dans la cité du roi Luxian, je verrais quoi faire de toi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 99
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 24

Nouveau challenger
Nassib Kobb
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 20
Renommée: 25
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Les djinns, le ver et la fille. (royaume de la lumière) Lun 14 Mar 2016 - 17:28
Arriver à Luxivita, le duo silencieux observer la cité lumineuse, comme Nassib se l'avais imaginé elle était rayonnante, elle sublimait les derniers rayons de lumière du soleil par ses vitraux et ses bâtiments blancs. Même si il avait réchapper de peu à la mort, il se plaisait dans ce royaume, sans même savoir les règles qui y régissent, mais dans son regard on pouvais voir que seul la magie du lieu l'intéressais, sa beauté et le plaisir de côtoyer le soleil sans les migraines et les pincements au coeur. Aurore qui observait Nassib compris qu'à cette instant il l'avait oublié et s'étonna de son habilité à s'adapter aussi rapidement aux événements qui eu lieu plus tôt, surement de la naïveté pensa t'elle.

"Je sais que tu n'as pas encore décidée ce que t'allais faire de moi et que je ne connais rien de ce monde, mais je te fais confiance. Je ne pense pas que tu sois une mauvaise personne. Tu m'as sauvé alors que le désert aurait pu me happer sans que personne ne soit au courant. Après si tu décides que c'est mieux d'en finir avec moi alors qu'il en soit ainsi. Grâce à toi j'ai vu des merveilles que je n'aurais pu voir dans mon monde et j'ai même renouer avec un vieil ami, je te suis redevable. Et puis si je meure ici j'imagine que je retournerais dans mon monde. Sans le savoir Nassib venais de se trouver une place dans dreamland.

- Comme tu le précises tu m'en dois une, et tu vas comprendre que ça ne va pas être simple pour toi de me rembourser. Suis moi, si on passe par cette ruelle on évitera de croiser trop de gens. Tu dois comprendre qu'on ne doit pas se faire remarquer, si la journée il fait bon vivre ici, la nuit c'est autre chose.

- Tu m'emmènes ou exactement ?

- Dans un temple un peu particulier, je verrais si tu as de quoi me rembourser."

Nassib se demander si il ne c'était pas retrouver dans une secte en voyant le temple devant lui. Deux hommes sous leur capuche montés la garde et contrairement à ce qu'il avait vu du royaume, il émanait de cette endroit une aura obscure et un sentiment de malaise le parcouru. Le duo pénétra dans le temple sous le regard des deux gardes et Aurore leur lança un regard pour faire taire toutes tentatives, Nassib à qui la scène n'échappa pas se dit qu'Aurore avait une place particulière dans le temple.

" Tu viens de pénétré au temple des enfants de la lune, je vais te laisser dans le hall quelque minutes et te trouver une tenu plus approprier.

- Euh ok j'attends là alors.


- Avant que j'y aille ne parle à personne ici et personne ne devrait t'embêter."

Nassib regarda partir Aurore et quand elle ne fût plus à porter, il se mit à regarder autour de lui, sans même prendre consciences que des personnes l'observer, l'architecture du temple semblait orientale, des plafonds arrondis, des piliers avec des motifs ressemblant aux phases de la lune et des rideaux fins accrochés aux murs. Il y avait quatre couloirs en plus de celui de l'entrée reliés au hall circulaire. Et sur le dôme qui recouvrait le hall il y avait une fenêtre ronde alors que sur le sol un motif était incruster mais Nassib n'eu pas le temps de bien l'observé qu'Aurore l’appela.

" Rejoins moi !"
Elle était accompagné d'un homme immense qui le fixé avec son sabre courbé à la main. Nassib s'approcha rapidement et elle lui envoya la tenu qu'il attrapa au vol. Elle lui indique une salle ou il pouvait se changer et il s'empressa de s’exécuter. Quand il eu fini il avait le look d'un héro d'assassin's creed, ça l'amusé, il se disait que c'était normal dans une secte, se rappelant la tenu des fidèles dans le sketch des inconnus. Quand il sorti de la pièce il entendit une bribe de conversation, apparemment l'homme demander des informations sur Nassib. Aurore regarda Nassib et un sourire furtif fit son apparition puis elle se retourna et continua sa route vers une autre pièce accompagné de l'homme et suivi de près par Nassib.

"Bon maintenant je vais t'expliquer pourquoi je t'ais amené ici, nous sommes des assassins. Nous agissons dans l'ombre pour protégé notre roi Luxian et assurer la pérennité du royaume. Certains royaumes nous sont hostiles, mais il y a aussi des groupes qui tentent parfois de renverser le pouvoir, notre but et de stopper toutes menaces.
Des assassins, sérieusement je me retrouve dans le repère d'assassins, mais bon c'est toujours de meilleurs compagnie que le ver du désert.

- Même si je ne comprends pas tout, je te suis redevable, si pour te rembourser je dois passer mes nuits à être un assassin alors ok.

- Hahahaha t'as du cran gamin ! Je m'appel Rodin, je suis l'instructeur et notre chef m'a demandé de voir ce dont tu es capable. Sache que j'y vais pas de main morte alors donne tout ce que t'as, car si tu échoues ton corps finira dans le désert.

- Attends tu veux dire qu'Aurore c'est votre chef ?

-On parlera de hiérarchie plus tard, concentre toi plutôt sur ton combat et comment réutiliser ton pouvoir.
Mon pouvoir, elle a beau m'en parler je me rappel pas avoir utilisé une capacité particulière, tant pis ça s'éveillera peut être pendant le combat.

-Pour ce combat tu n'as juste qu'à me toucher une fois, ça ne devrait pas être trop difficile gamin hahaha.

- Maintenant commencez !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 99
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 24

Nouveau challenger
Nassib Kobb
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 20
Renommée: 25
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Les djinns, le ver et la fille. (royaume de la lumière) Jeu 24 Mar 2016 - 2:21
Un coup, juste un coup c'est tout ce que j'ai besoin. Il est assez costaud je dois le prendre de vitesse, dès qu'il s'approche j'aurais juste à tout donner.

"Tu viens ou tu préfères que je vienne, j'ai pas que ça à faire gamin.

- Viens à moi, je t'attends!

- Tu es confiant, j'aime ça hahaha."

Rodin chargea Nassib, en une fraction de seconde il avait réduit la distance qu'ils les séparaient, son poing se dirigea automatiquement sur Nassib et celui ci recula de toutes ses forces, un coup comme celui ci aurait pu le tuer. Aussitôt Rodin continua l'assaut, il avait clairement l'avantage et Nassib dont l'adrénaline se concentrée dans ses jambes ne chercha qu'à fuir les coups. Comment contre attaquer quand la peur nous submerge ? Après ce que je viens de vivre, je vais mourir par un simple coup de poing. Les enchaînements de Rodin étaient toujours aussi fluides, aucune traces de fatigue, Nassib lui continuait à esquiver, un combat d'endurance.

L'effort fournit, l'énergie dépenser par les deux protagonistes et les pertes sous formes de chaleur éveilla un pouvoir latent de Nassib, pour chaque esquives il laissait derrière lui une trace, une image de lui, comme un mirage qui disparaissait quand Rodin le toucher. C'était sa chance, le temps de réaction de son assaillant était plus faible. Il lança sa première contre attaque, un coup de poing se dirigeant vers le foie, quand tout devint noir. Nassib ouvrit les yeux il était par terre à quelque mètres de Rodin et une douleur à l'estomac se réveilla, désorienté, il mit quelque secondes à comprendre ce qui c'était passé.

" Tu pensais vraiment m'avoir avec ça gamin ? Je suis bien plus rapide que toi, c'est pas ton petit tour de passe-passe qui te donneras l'avantage. Sérieusement Aurore il n'a pas le niveau, on a pas le temps de s'occupé de lui.

- Il n'a pas encore brillé et puis il est encore debout.

- Je crois avoir compris. Contre ce monstre, j'ai voulu une diversion, qu'il s'intéresse à quelqu'un d'autre que moi, ce n'est pas moi qui avais brillé. Tu m'as dis que mon pouvoir c'est la lumière, ce que tu as vu c'était mon passé, comme la lumière d'une étoile que l'on voit briller alors qu'elle est déjà morte. Si tout seul je ne suis pas assez rapide alors avec de l'aide je pourrais t'avoir.

Nassib se concentra et projeta de la lumière près de lui, l'image était net, il y avait un autre lui. Aurore qui était impassible depuis le début du combat esquissa un sourire, son intuition encore une fois ne l'avait pas trompée.

- Hahaha gamin, tu peux te multiplier autant de fois que ça te chante ça ne changera pas l'issu du combat, je t'attends !"

Bon si c'est comme je le pense, quand il touchera mon clone, ça devrait me donner le temps de l'attaquer, c'est comme pour le ver, sans cette technique je serais mort depuis longtemps. Par contre si j'échoue, je sais pas si je pourrais encaisser un autre de ses coups. J'y vais !

Nassib fonça sur Rodin, son clone à côté, même si on pouvais penser qu'ils allaient à la même vitesse, Nassib était plus rapide que son clone et ça n'avait pas échapper à l'instructeur qui ne le lâcher pas des yeux. Arriver au corps à corps chacun parti d'un côté, Rodin se tourna instantanément sur Nassib, celui ci s'en douter et fis un pas en arrière laissant un mirage à son ancienne place. Contre toute attente Rodin fis un pas en avant, dissipant le mirage et esquiva le clone dans son dos, Nassib surpris se protégea par réflèxe avant de prendre un coup. Un genoux à terre il se savais condamner mais son clone continua l'offensive, pour ne pas perdre Rodin se retourna et frappa le clone qui se dissipa en un fort éclat de lumière et l'aveugla. Nassib et son corps tremblant de partout à cause du précédant coup ne put profiter de cette opportunité. Rodin ouvra les yeux sur Nassib qui se relevé avec difficulté, s'approcha et mis sa main sur l'épaule du jeune voyageur.

" C'était pas trop mal, ça ma bien surpris, mais la différence de niveau est bien trop grande gamin. Tu sais on fait passer ce test aux nouveaux et très peu ont réussi, c'était juste un moyen de voir ton potentiel. Aurore t'en pense quoi, moi il me plait bien le gamin.

- T'es trop gentil, j'imagine que je me suis trompé sur lui. Si tu le tue pas alors il est sous ta responsabilité.

- Je veux continuer ! J'en ai marre de me faire porter, que ça soit ici ou dans mon monde, j'ai toujours était aidé. Je te dois la vie et si je veux honorer mon engagement, je dois avancer par moi même.

- Hahaha bien parler gamin, mais je vais quand même t'éclater pour ta première leçon.

- Je t'attends !"


Nassib créa de nouveau un clone, celui ci se mis à courir sur Rodin alors qu'il avançait sur le voyageur. Son sourire avait disparu et son regard avait changer, il ne prêta même pas attention au clone et continua sa course, il voulait en finir sur ce coup. Nassib senti que l'atmosphère changea tout autour de lui, c'était devenu étouffant, le temps semblait ralentir. Son corps qui lui paraissait lourds il y a quelques minutes devint tout léger, il vit le coup de Rodin et la fraction de seconde plus tard il était derrière lui. Un nouvel éclat de lumière apparut et sans chercher à comprendre comment il profita de cette occasion et frappa de toute sa force dans le dos de Rodin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 99
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 24

Nouveau challenger
Nassib Kobb
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 20
Renommée: 25
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Les djinns, le ver et la fille. (royaume de la lumière) Lun 4 Avr 2016 - 6:36
"J'ai, j'ai réussi...

- Impressionnant gamin hahaha ! Laisser ton clone en arrière et me courir dessus fallait avoir un bon mentale.

- Hein ?! Non, j'étais bien ta cible mais je me suis retrouvé derrière toi avant de prendre ton coup sans savoir comment.

- Un déplacement instantané, humm... c'est plutôt rare d'en voir surtout pour un nouveau.

- Il a changer de place avec son clone, faut croire que son instinct de survie lui a donné une capacité intéressante.

- Au vu de son style, la branche de l'espionnage lui irait plutôt bien. Il n'a pas montrer de capacité offensive et il ne connait rien sur dreamland pour être un stratège.

- Oui mais Umbre est en mission et il n'est pas près de rentrer.

- Vous pouvez m'expliquer ? Je suis perdu.

- Les enfants de la lune sont regroupés en trois branches. Les assassins, les espions qui passent  plus de temps dans les autres royaumes pour prévenir si Luxivita est en danger et les stratèges sont ceux qui squattent notre bibliothèque, ils recueils les informations des espions pour que le travail des assassins soit plus simple. Certaines personnes appartiennent à deux branches mais c'est assez rare.

- Et qui est Umbre ?

- Umbre est notre meilleur espion, c'est le chef de cette branche. Tant qu'Umbre n'est pas la tu seras avec moi, comme tu es lié à ce royaume demain tu pourras revenir ici quand tu t'endormiras. Je t'expliquerais plus en détail ton rôle, pour l'instant Rodin va t’apprendre quelques bases et moi je dois prévenir notre seigneur de ta présence."

Sur ce discours, Aurore disparu, Rodin commença un monologue sur son monde, très rare sont les personnes au courant de ce groupe même dans le royaume et ça ne devait pas changer. Il parla de ceux protégeant le seigneur Luxian le jour, que contrairement à eux nos actions restent dans l'ombre mais sont toutes aussi décisifs. Les trois branches se complètent selon lui et l'espion doit trouver de bons contacts et apprendre à se dissimuler parfaitement, savoir créer des diversions et surtout apprendre à rester en vie car ses informations sont cruciales.

Rodin proposa à Nassib de retrouver la sortie du temple en essayant de ne pas se faire remarquer. Nassib s'exécuta, il savait que jusqu'au hall principale ça ne devrait pas être difficile, il avança tout de même prudemment dans le couloir, il vu de loin deux personnes discutant, il attendit patiemment derrière un pilier, Rodin l'observait de loin. Il savait que l'instructeur n'était pas loin et il le chercha du regard vu que la conversation des deux autres s'éternisa. Quand il le trouva il lui fit signe d'aller vers les autres, il se douté quand voyant Rodin, ils allaient s'en aller. Arrivé à leur niveau il les salua et comme l'avait imaginer Nassib ils continuèrent leur marche avant de rentrer dans une pièce. Rodin sourit à Nassib, même si il avait besoin d'aide son plan était très bon, après tout il n'avait pas précisé qu'il devait se débrouiller seul.

Arrivé près du hall principale, il avait atteint la partie la plus compliqué, le temps de l'atteindre il avait imaginer un plan, caché derrière un pilier il compta les membres qui s'y trouvés. Cinq, cinq personnes à éviter et peut être plus venant des autres couloirs. Il ce concentra et il créa un clone au centre de la pièce, la ou il y avait cet étrange motif, la lune qui traverser la fenêtre ronde éclairer parfaitement le clone. Tous se mirent à observer le clone, l'un des membres se rapprocha du clone et le questionna, pendant ce temps Nassib avançait vers le couloir de sortie. Le clone immobile attirait toute l'attention, ne voyant que le clone ne répondait pas un des membres s'approcha mais le clone se mis à courir vers un couloir opposé à Nassib, le clone fut vite rattraper et un éclat de lumière aveugla les plus proches. Un des membres cria : " On est attaqué ! " Nassib était devant la sortie mais il ne pouvait pas encore se réjouir, il restait encore les deux gardes à l'entrée. Quand il arriva à leur niveau, il leur annonça qu'il était envoyé par l'instructeur Rodin et que quelqu'un avait pénétré le temple, qu'il avait besoin de plus de personnes pour le ou les retrouver. Sachant qu'ils allaient passé un mauvais moment si les intrus n'étaient pas retrouvés, les gardes se mirent à leurs recherches.

Aurore apparu devant Nassib, elle s'étonna quand elle remarqua que Nassib était seul devant le temple et que les gardes n'étaient pas à leur place. Rodin arriva quelques secondes plus tard avec les deux gardes. Rodin avait régler la situation qui avait chambouler le temple, les gardes s'étaient tout de même bien fait sermonnés. Aurore qui venait d'arriver attendait un rapport détailler, Rodin entama la marche dans le temple après tout c'est pas le genre de discussion qu'on peut avoir n'importe ou. Sur le chemin Nassib s'excusa auprès des gardes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 99
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 24

Nouveau challenger
Nassib Kobb
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 20
Renommée: 25
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Les djinns, le ver et la fille. (royaume de la lumière) Lun 4 Avr 2016 - 11:15
Le trio pénétra dans une nouvelle pièce, c'était la salle de repos. Aurore fit évacuer les membres à l'intérieure. Rodin se servi un verre et Aurore commença à parler.

" Que c'est il passé pendant mon absence ?

- J'ai demandé au gamin de sortir du temple sans ce faire remarquer. Il a été bon à vrai dire, j'ai du l'aider un peu mais il a été très ingénieux. Comment as tu su que ton clone aller se faire remarquer comme ça ?

- Quand Aurore m'a dit d'attendre dans le hall j'ai remarqué un motif sur le sol, juste au dessus au niveau du dôme il y a une fenêtre laissant la lumière de la lune illuminer le centre. Si je projetais mon clone à cette endroit, j'étais sur qu'il allait être remarquer. Si une personne lui pose une question et qu'il ne réponds pas alors il va sembler encore plus suspicieux même si il porte une tenue familière, en le faisant courir toute l'attention était porté sur lui et j'ai pu m'échapper. Quand il c'est fait toucher sa disparition soudaine ma donner la situation de crise que j'avais besoin pour leurrer les gardes.

- Excellent travail gamin ! T'en penses quoi Aurore ?

- Je pense qu'on devrait organiser une réunion pour être près si une telle situation arrive pour de vrai. Tu t'en chargera Rodin. Nassib tu te débrouilles pas trop mal pour un apprenti. Hein pas trop mal ? Pourtant tout a bien fonctionné même si la bonne fortune fût avec moi. J'ai pu parler au roi Luxian, il m'attendait et il savait déjà qu'un nouveau voyageur de la lumière était apparu. Il est d'accords pour que personne ne sache qui tu es, et tu devras éviter tout contact avec les autres personnes du royaume.

- Tant qu'Umbre n'est pas rentré, j'imagine que je dois le garder avec moi.

- Non, c'est un cas spécial, étant un voyageur, j'ai un autre plan pour lui. Nassib tu dois promettre maintenant que tu servira le roi Luxian et que tu le protégera au péril de ta vie.

- Je jure de prêter allégeance au roi Luxian.

- Maintenant tu es officiellement un membre des enfants de la lune. Avant que j'oublie je vais devoir t'apposer le sceau de lumière.

- Le sceau de lumière ? Cela fait bien longtemps qu'on ne l'applique plus. Tu penses à quoi Aurore ?

- C'est un voyageur, il peut se réveillé à n'importe quel moment et il peut atterrir n'importe ou à dreamland. On ne peut lui laisser une pleine liberté, ça pourrais compromettre toute notre organisation. Ce sceau nous permettra de savoir ou tu es dans dreamland, seul moi et le seigneur Luxian auront cette information.

- Ouais ça me va, c'est toujours mieux qu'être avalé par un ver. Il faut le poser à un endroit en particulier ?

- Faut juste éviter qu'il soit voyant, à toi de voir ou tu le veux.

- Sur la poitrine ça serait pas mal je pense. Juste la. Nassib montrant son coeur du pouce.

- Comme tu veux. Aurore apposa le sceau par un coup de paume qui repoussa Nassib, il se doutais bien qu'elle allait réagir de cette manière mais même préparer la différence de niveau était trop grande.

- C'est plutôt brillant, ça va rester longtemps comme ça ?

- Pour tes prochaines nuits, POUF, il ne brillera plus...

- Hahaha c'est peut être comme ça qu'il aurait du sortir du temple. Je l'aime bien ce gamin, même si il n'imagine pas à quoi s'attendre dans ce monde.

- Tu te trompe Rodin, je crois qu'il sait très bien que la voie qu'il a choisi est difficile.

- Encore ton intuition féminine ?

-  On peut dire ça, maintenant je dois régler des affaires avant son retour."

to be continued
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 99
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 24

Nouveau challenger
Nassib Kobb
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 20
Renommée: 25
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Les djinns, le ver et la fille. (royaume de la lumière) Sam 4 Juin 2016 - 8:14
C'est avec la vision floue que Nassib se réveilla. Il lui fallu que deux secondes pour reconnaître sa chambre. Loin du décor qu'il venait de quitter, il était content d'être revenu à la réalité. Les souvenirs de sa nuit se bousculaient un par un. Il pensait à Aurore, le sourire qu'elle avait eu. Son combat contre Rodin et par conséquent sa faiblesse. Le ver géant et les djinns, le désert et cette oasis magnifique. La ville elle aussi magnifique. Puis il tilta sur le sceau qu'on lui avait apposé. Il posa sa main sur son torse, il ne ressentait rien. Il se leva, jetant sa couverture sur le sol. Un rayon de soleil traverser la pièce, il en profita pour regarder sa poitrine. Là encore rien. Comme si cette nuit, n'était qu'un banal rêve. Pourtant au fond de lui, ça ne pouvait qu'être réel. Après avoir fini de rêvasser, il ouvrit ses volets. Le soleil rayonnait juste devant lui et pour la première fois depuis longtemps, il n'eu aucune sueurs froides.

Hein ? C'est vrai alors... J'ai vraiment vaincu ma phobie. Aurore disais vrai, Aurore existe vraiment. Merde ce putain de ver existe vraiment. Non, ça veut surtout dire que je suis dans un groupe d'assassin. Un engagement et un engagement et au moins je suis dans un groupe puissant.

Toc Toc. C'est surement Mel.

" Nassib ouvre ! Si tu veux que j'apporte ton devoir c'est maintenant. Ah oui le devoir sur les mille et une nuits. Où je l'ai rangé celui la.

- Attends je vais t'ouvrir. Il se lava le visage rapidement et alla ouvrir la porte. Hey ! Entre meuf. Lui faisant signe de rentré.

- T'aurais pu te sapper un peu non ? Dit elle en rentrant.

- C'est bon je suis en caleçon et je te rappel que tu ma déjà vu avec moins que ça. Lui souriant comme à chaque fois qu'elle venait le voir. Tu peux m'attendre un quart d'heure, histoire que je prenne une douche. Aujourd'hui je t'accompagne à la fac.

- Hein ? Tu veux sortir en pleine journée, pour aller à la fac en plus. Il t'arrive quoi ?

- Disons que j'ai fais un travail sur moi même. D'ailleurs c'est grâce à toi. Merci Mel. Bon je vais me laver à tout de suite. "

Pendant que Nassib prit sa douche, Mel lisait le devoir qu'il avait écrit. Elle ne l'avait jamais vu rédiger un devoir mais ils étaient toujours de qualité. Elle repensait à son histoire, ce qui lui été arrivé. Elle voulait s'excuser, mais ne trouver pas les mots.

" Oh meuf tu peux me ramener une serviette ? Elles sont en bas dans le petit meuble.

- Oui oui. Tiens !

- Merci t'es un amour. Elle me l'a pas lancé cette fois bizarre.

- Je suis désolée pour la dernière fois, c'était tellement triste ton histoire. Je savais pas quoi répondre.

- Ah! Tu dormais pas ? Tkt pas pour ça, comme je t'ai dis avant tu m'as bien aidé.

La prenant par la taille il lui fit un baiser sur le front et lui sourit.

- On y va faudrait pas être en retard."

Une journée de cours normal qui s'achève. Même si certains profs n'avait jamais vu Nassib et lui avait un peu pris la tête, la journée c'était bien passé. Les deux se dirigés vers la porte de sortie quand ils croisèrent l'ex de Nassib. Comme à son habitude elle lui adressa aucun mots et Nassib lui ouvra gentiment la porte sans dire un mot lui aussi. Cela faisait deux ans qu'ils ne s'étaient pas parler, comme si ce n'étaient que des étrangers. Melissa donna un coup de coude à Nassib pour le réveiller.

" Tu devrais lui parler.

- Pour lui dire quoi ? Je sais que ça fait deux ans qu'on est plus ensemble mais je pense encore à toi. Tu voudrais pas m'épouser ?

- Moi j'ai bien réussi à l'accepter. Avec un peu de chance elle en a envie aussi.

- Et si on faisait un enfant tout les deux ?

- Je déteste quand tu fais ça. C'est bon j'ai compris, j'arrête de te parler d'elle.

-  Allons manger, j'ai la dalle."

Après avoir passer la soirée ensemble, il commençait à se faire tard. Mel venait de s'endormir devant un épisode de once upon a time. Profitant qu'elle dorme, il lança des recherches sur dreamland, sur les voyageurs et même sur les enfants de la lune. Il n'y avait pas grand chose, rien qui pouvait l'éclairer sur ce qu'il avait vécu en tout cas. Il repensa à Aurore qui lui avait dit qu'il était lié à son royaume et qu'il pouvait y revenir en y repensant. Même si cette histoire ne pouvait être qu'un autre rêve comme les autres, il avait envie d'y croire. Il repensa au temple et se mit à dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 99
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 24

Nouveau challenger
Nassib Kobb
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 20
Renommée: 25
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Les djinns, le ver et la fille. (royaume de la lumière) Jeu 29 Sep 2016 - 19:24
Nassib ouvrit les yeux, matérialisé dans le monde onirique. Il avait la même tenue qu'Aurore lui avait donner. Il était de nouveau dans le hall du temple. Il enleva son capuchon et la seconde d'après, il avait une fine dague sous la gorge. Tout ceux présent regarder la scène, certains avaient même dégainer leur arme.

" T'es qui ? Et comment t'es arrivé ici ? Sois concis et bref si tu ne veux pas avoir la gorge trancher.

- Désoler pour la dernière fois. Laisse moi te montrer ma poitrine, tu comprendras plus rapidement qu'avec des mots.
La dague glissa légèrement sur le torse de Nassib et la créature relâcha peu à peu la pression sur le voyageur. Celui-ci qui avait juste un bras de libre tira sur son vêtement. Il laissa entrevoir le sceau qui lui avait été apposé.

-Vu que ma tête est encore en place, j'imagine qu'on est bon ?

- Tiens ta langue, si tu veux encore pouvoir l'utilisé.

- Massour ça suffit !! Maître Rodin nous a prévenu que le voyageur devait revenir. Lâche le maintenant.
Nassib fut relâcher et si il s'efforcer de ne pas le montrer, il avait eu aussi peur que fasse au ver géant.

- Merci !

- Ne me remercie pas. Je ne sais pas par quel miracle tu nous as rejoint, mais ne t'avises pas de croire que nous somme tes amis. Comme la dit Massour, fait attention à ce que tu dis. Il y a des règles ici que tu ferais mieux de tenir voyageur.

Tsé ! Personne ne sais répondre y'a pas de mal dans ce temple.

- Je m'en souviendrais. Massour toujours dans le dos de Nassib chuchota à son oreille.

- Si tu m'en donne l'occasion, je n'hésiterais pas une seul fois à te tuer.

Le voyageur ne répondit pas, la menace avait eu l'effet escompté.

- Reste ici quelqu'un viendra te trouver."

Nassib s'installa sous le dôme une nouvelle fois, sans dire un mot. Chacun repris son activité, comme si rien ne c'était passé. Quelques minutes plus tard c'est Aurore elle même   qui vint à sa rencontre.

" Et bien! T'en tire une tête, tu n'apprécie pas le comité d'accueil.

- Si si. Maintenant que je suis la, je suis censé faire quoi. J'imagine que je vais devoir rester ici à m'entraîner.

- Nope! Tu vas m'accompagner, j'aimerais que tu vois ce que tu dois protégés.

- Euh ok.

-Mets ton capuchon et évite d'afficher ton statut de voyageur. Allons y!"  

Le duo sortit rapidement du temple et après avoir traverser quelques ruelles arriva sur une grande place. Il y avait énormément de monde, c'était un souk, un immense souk. C'était comme dans son enfance. Quand il était encore en Algérie et qu'il aidait son père avec les marchandises. Ici les créatures, les rêveurs et les voyageurs étaient tous réunis. Aurore qui avait l'habitude se dirigea vers un marchand. Il n'avait que des épices, des bougies et de l'encens sur son étale. J'ai du mal à croire qu'Aurore soit intéresser par ce genre de truc.

" Nour! Tu as des nouvelles choses pour moi ?

- J'ai des bougies du royaume du feu, l'eau ne peut les éteindre. Sinon de l'encens aphrodisiaque qui vient de Luxuria.

-Je suis pas la pour entendre ton inventaire, tu sais très bien pourquoi je viens te voir.

- Tout ce que je peux vous dire c'est qu'il y a une nouvelle secte qui fait parler d'elle. L'ordre radieux, il balance les conneries habituelles. Après ils ont de plus en plus d'adhérents, mais voila rien d'important pour vous madame.

- Tu te trompes, même si dans ce royaume c'est courant les mouvements religieux, il faut se méfier de certains. Je te remercie Nour, essaye d'en apprendre plus sur eux. Pour l'instant je n'ai pas d'homme qui peuvent s'en charger.

- Bien sur madame. Et vous jeune homme quelque chose vous ferait il plaisir ?

- Euh non merci.

- Aller on y va !"

Le duo s'en alla et quitta la grande place. Nassib se focalisa sur des affiches, accroché un peu partout. Un certain Hood était recherché et sa tête était mise à prix à 1000 evs.

" Dit moi Aurore, le marchand il avait l'air de savoir qui tu es. Ce n'est pas risqué ?

-En temps normal si, mais Nour est un ami. Mon père l'a sauvé lui et toute sa famille. Depuis il est un indic sur qui on peut compter.

- Et c'est quoi les evs ? J'ai vu ça sur un avis de recherche.

- Ce sont les essences de vie. La monnaie à dreamland. En tant que voyageur tu peux sacrifier une partie de ton corps pour en avoir plus, mais cette partie ne va pas se régénérer le lendemain. Bon attends moi ici, je vais nous chercher un truc à boire."

Aurore s'en alla et Nassib se retrouva seul. Un homme passa en courant près de lui et deux gardes le pourchassé. Le voyageur beaucoup trop curieux les suivit. Arrivé dans un cul de sac il retrouva le fugitif avec les deux gardes au sol.

" Qu'est ce que t'as gamin ! T'es venu m'arrêter ?

-C'est toi le mec qui vaut 1000 evs ?

- Tu crois pouvoir me stopper ? Ne tiens tu donc pas à ta vie ?

-C'est la deuxième fois qu'on me menace aujourd'hui, ça commence à bien me faire chier.

- Ce royaume est bien plus dangereux qu'il n'y parait. Tu devrais te méfier jeune voyageur."

Sur ces mots Hood grimpa le mur et rejoignit un balcon hors d'atteinte de Nassib.

Fait chier Il voulait dire quoi par ce monde est plus dangereux qu'il n'y parait et comment il sait que je suis un voyageur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 99
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 24

Nouveau challenger
Nassib Kobb
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 20
Renommée: 25
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Les djinns, le ver et la fille. (royaume de la lumière) Sam 1 Oct 2016 - 19:39
Nassib après avoir vu que les gardes se relevés, retourna sur ses pas. Ce que lui avait dit Hood lui rester encore en tête, mais il n'avait pas le temps de chercher à comprendre. Si il ne rejoignait pas Aurore le plus vite possible, elle va me le faire payer. Nassib couru jusqu'à l'endroit ou il devait l'attendre. Elle y était déjà, Son regard ne tromper pas, elle l'avait mauvaise. Nassib voulait s'expliquer, mais elle ne lui laissa pas le temps. Elle lui chuchota à l'oreille que ses raisons l'importait peu, mais que s'il la faisait attendre de nouveau il le payera très chère. Suite à cela, il se mit à avaler sa salive. Elle lui ébouriffa les cheveux en l'appelant brave garçon. Elle lui ordonna de remettre son capuchon, qui s'était enlevé pendant qui courait pour la rejoindre. Elle lui tendit une boisson et dégusta la sienne. Il ne savait pas le nom de la boisson, mais c'était très rafraîchissant. Aurore se remit à marcher et Nassib la suivit de nouveau. Ils s'éloignèrent de plus en plus du centre de Luxivita, la population c'était drastiquement réduite. Quelques passants qui se dirigés tous vers le centre et des gardes qui patrouillaient.

"Dis Aurore, comment ça se fait qu'il y a tant de garde dans le royaume, même aussi loin du palais de Luxian.

- On est au beau milieu de royaume cauchemars, on est souvent embêter par le royaume voisin et surtout il y a tellement de touristes que ça peut provoquer des débordement. De plus il y a pas mal de voleurs et de brigands, mais depuis qu'une guilde des voleurs c'est créer, les incidents sont plus organisés mais il y a moins de mort.

- On ne devrait pas se focalisé sur eux ?

- Laisse ça aux gardes. Tu comprendras plus tard, mais ce ne sont pas des ennemis du royaume. Leur chef est le genre d'utopiste qui m'énerve, il pense que la paix s'obtient sans  devoir tuer. Alors ce n'est pas un mauvais gars...

- On va où maintenant ?

- Dans leur repère. Connaissant Hood, il a surement planifié un vol dans cette nouvelle secte. Il pourra peut être me renseigner un peu plus sur eux.

- Attends tu sais où se trouve leur repaire et tu ne dis rien aux gardes.

-Tu commence a me taper sur les nerfs, j'aurais mieux fait de te laisser avec le ver. N'oublie pas qui est le chef. Les affaires des gardes ne nous concerne pas, met toi ça dans le crane.

- Oui chef." Elle rend dingue à me menacer à chaque fois. Je me demande bien comment les autres voyageurs sont accueillis dans leur royaume.

Le duo s'en alla continuer sa route jusqu'au extrémités de la cité lumineuse. Arrivé en plein désert, ils marchèrent encore quelques minutes. Ils tombèrent sur un amas de rochers et Aurore utilisa son pouvoir dans une fente. C'était comme-ci elle crochetait une serrure, mais au lieu d'une porte c'était un rocher. Le sable sous leur pied trembla et s'effondra sur lui même. Nassib fut aspirer et tomba les fesses la première, Aurore elle, tomba sur ses jambe avec la grâce d'un félin. Le duo était dans des ruines ancienne du royaume qui servait maintenant de repère aux brigands. Un long couloir s'étaler devant eux, Aurore éclaira le lieu avec ses pouvoirs. Faut vraiment qu'on m'apprenne à faire ça. Au bout du couloir se trouver une porte éclairer par deux torches. Aurore toqua trois fois et prononça:

"Sésame ouvre toi"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 99
Date d'inscription : 27/02/2016
Age du personnage : 24

Nouveau challenger
Nassib Kobb
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 20
Renommée: 25
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Les djinns, le ver et la fille. (royaume de la lumière) Dim 2 Oct 2016 - 17:19
J'y crois pas, c'est la planque d'Ali Baba. Ce royaume est vraiment magnifique. Ce monde est vraiment magnifique. La porte s'ouvrit de l'intérieure et une bouteille vola en direction du duo. Aurore l'intercepta assez facilement, Nassib avait juste eu le temps d'écarquiller les yeux. L'assemblez qu'il y avait dans la pièce ne prêtèrent même pas attention aux nouveaux arrivants. Ils se tapèrent, buvaient des coups et rigolèrent en chœur. Aurore passait son chemin entre les créatures et esquivant les projectiles. Nassib la suivait de près en souriant. La scène l'amusait beaucoup. Rien à voir avec l'ambiance du temple des enfants de la lune. Même si il allait recevoir une bouteille en entrant, personne l'avait menacé et tout le monde étaient de bonne humeur. Après avoir traversé la salle, Aurore s'arrêta devant une nouvelle porte. Un garde lui annonça que leur chef venait à peine de rentrer et il ouvrit la porte. La nouvelle pièce était magnifique, il y avait des rideaux, des tableaux et plusieurs livres rangés dans une bibliothèque. Hood était allongé sur un sedari ( canapé marocain).

" Réveille toi !

- Je suis réveillé, tu me veux quoi Aurore ? Il leva les yeux et vit qu'elle était accompagné. Tu m'amène un nouveau membre ? Dit moi tu veux pas enlever ton petit capuchon. Nassib s'exécuta. Oh mais c'est le petit malandrin de tout à l'heure.

- Oh vous vous êtes déjà rencontré.

- Ouais il a joué le héro, une vrai caricature. On recrute des voyageurs maintenant dans ton clan. Tchhh c'est ta tête la caricature.

- Nos affaires te concerne pas. Dit moi plutôt qu'est ce que tu sais de l'ordre radieux.

- Hum pourquoi je te dirais ça.

- Hood m'énerve pas. Ils sont un danger ou pas pour notre royaume.

- Je sais pas trop, ils parlent d'un grand requiem, qu'il faut se purifier dans la lumière. Ils ont un temple garder par des gars capuchonnés comme vous. Je ne sais pas comment ils ont trouvés les finances pour ça. Je ne sais rien sur leur chef, mais il y a ces quatre sages de lumière. Selon eux le royaume doit arrêter le commerce avec les voyageur et de s'occuper des rêveurs. Ils prônent des idéologies sur un royaume exclusif aux peuple de la lumière.

- Tu dois être content.

- Pas vraiment, le problème de notre royaume c'est nous. On se satisfait d'avoir la plus belle cité et on donne trop d'importance aux evs. Les voyageurs et les rêveurs ne sont pas notre problème, mais l'importance qu'on donne aux evs au points de mettre de côté ceux qui s'en on pas. C'est pas si différent d'où je viens.

- Au moins on s'occupe de leur sécurité. On leur évite l'horreur de la guerre et on est un royaume respecté. Merci pour les infos, tant qu'ils font pas de vagues on va les laisser tranquille. Te fais pas choper, on a besoin de toi.

- C'est pas dans mes projets. Sauf si ton petit voyageur veut encore me poursuivre.

- Qu'est ce que tu avais volé ?

- Du chocolat. Il est sûrement sérieux en plus.

- On rentre."

Le duo retourna au temple, avant la tombé de la nuit. Rodin les retrouva dans la salle de repos.

" Avant que tu disparaisses, je dois te parler. Tu ne dois pas revenir ici pour le moment. Tant qu'Umbre n'est pas rentré tu dois découvrir le monde par toi même. Tu rencontreras d'autres voyageurs et d'autres royaumes. Tu ne dois surtout pas révéler ce que tu as appris depuis ton arrivé. Sinon je te promet que je te ferrais regretter le ver du désert. Si on a besoin de toi, on te le fera savoir.

- Cette journée, c'était pour me montrer l'importance de notre organisation. Même si le royaume n'est pas parfait, je laisserais rien arriver à un monde aussi merveilleux.

- C'est bien parler gamin. Nassib se réveilla.

-Rodin va me chercher Massour, il va le surveiller pour moi.

- Massour, il ne sera pas plus utile ailleurs.

- Il est parfait pour ce rôle, le voyageur n'a le droit à aucune erreur."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les djinns, le ver et la fille. (royaume de la lumière) Aujourd'hui à 12:33
Revenir en haut Aller en bas

Les djinns, le ver et la fille. (royaume de la lumière)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 4-