Haut
Bas

Partagez|

Les Fables de la Fontaine de Bière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Messages : 210
Date d'inscription : 08/02/2015
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Shad Blackburn
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 265
Renommée: 455
Honneur: 130
MessageSujet: Re: Les Fables de la Fontaine de Bière Dim 8 Mai 2016 - 17:42
La foule autour de lui tournait comme un carrousel infernal, lui filant une migraine terrible. Heureusement qu’il avait laissé sa chope sur le coin du bar. Il descendit subitement d’un étage lorsque Hikari le prit dans ses bras pour l’emmener danser. Tournant sur lui-même au milieu de la foule, il riait aux larmes. Il se sentait vivant, emporté par une tornade d’énergie et de bonne humeur au milieu de laquelle la foule dansait à cœur joie. Il était si joyeux et si embrumé par l’alcool qu’il n’entendit pas tout à fait ce que son précédent camarade de beuverie annonça au Renard gris. Il ne comprit réellement que lorsqu’il fut poussé sur la scène, devant tout ces rires et ces encouragements. Lui ? Jouer sur scène ? Enfin, eux apparemment. Puisque le reste de du groupe semblait prendre place et avait manifestement déjà choisit leurs instruments. Hikari semblait bien motivée et avait déjà saisit sa guitare, tandis que Dèz s’installait timidement à la batterie et Dazh tentait de caller confortablement son violon sur son épaule. Ah nan, c’était l’inverse… Dazh et Dèz, pouvaient pas s’appeler autrement non ? Il s’embrouillait déjà assez l’esprit avec tout un tas de connerie, c’était pas la peine d’en rajouter. N’écoutant même pas les propositions de musique de Hikari, Shad se retourna en titubant et s’adressa à l’un des musiciens qui rangeait soigneusement les instruments pour leur éviter de se faire piétiner.

-Hey ! Z’avez pas une cornemuse des fois ?

-Ah ! suffit de demander gamin ! Lui répondit le chat avec un aimable sourire en lui tendant l’instrument.

Et bha voilà, là il pouvait jouer. Ils allaient voir ce que c’était de la vraie musique du pays. Son oncle lui avait apprit la pratique de cet instrument un peu contre son grès, mais au final il s’y était rapidement habitué et y avait même prit goût. Ça faisait maintenant un petit bout de temps qu’il n’avait pas soufflé dans une cornemuse, mais c’était comme le vélo. Ça se perdait pas vraiment. Et puis dans cette ambiance il trouverait rapidement ses marques et n’aurait pas trop de mal à s’y remettre. Par contre, il était tout de même bien amoché. Avisant un petit tabouret, il y posa ses fesses. Et en avant la musiq… oh, wait. Mais c’est pas de la musique Irlandaise ça ! Et puis… Il chante bien en plus cet enfoiré ! Il cause pas des masses mais par contre il sait gueuler dans un micro ! Fallait s’y attendre.

Se concentrant sur les notes que jouait Hikari, il finit ; malgré la migraine ; par trouver la gamme sur laquelle ils jouaient. Puis en prenant une grande inspiration il gonfla le sac de l’instrument et en fit sortir des notes puissantes. Ah, bah c’était pas si mal de la cornemuse dans un morceau de power-metal, finalement. Se laissant emporter par la mélodie, ses poils de bras se dressèrent et il perdit plus ou moins le contrôle. Rien d’alarmant cependant. Son essaim, probablement aussi bourré que lui, avait juste décidé de sortir danser lui aussi et s’était mit à virevolter autour du groupe de musiciens amateurs.

Le jeune voyageur était dans son trip, mais il était à peu près sûr de jouer correctement à cet instant. En tout cas, que le morceau soit correct ou non, le spectacle avait l’air de plaire au publique. Puisque d’autres matous « Punk-à-chat » s’étaient invités à la fête, emplissant encore un peu plus le bar qui était maintenant presque plein à craquer. Ceux là cependant ne semblaient pas enclins à faire la fête calmement. A peine arrivés, ils s’étaient lancés dans un pogo agressif en bousculant tout ce qui se trouvait devant eux ; aussi bien les tables et les chaises que les autres clients. A ce moment là, la fête s’était arrêtée pour le jeune invocateur alcoolisé. Juste devant lui, une grosse brute de punk matou avait bousculé sans ménagement un jeune féline qui profitait tranquillement du spectacle sans avoir remarqué l’agitation derrière elle. Shad avait d’ordinaire du mal à supporter ce genre de chose quand ça se déroulait sous ses yeux. Mais c’était pire lorsqu’il était complètement pinté. Il développait alors une sorte d’esprit chevaleresque plutôt démesuré (voir complètement ridicule) et se jetait avec fierté et sans hésitation sur le manant qui avait osé s’en prendre à la demoiselle. Se levant brusquement de son tabouret, il envoya la cornemuse s’éclater sur la tête du punk.

-TOUCHE PAS LA D’MOISSELLE, GROS BLAIREAU !!!

-oh non….

Le punk empoigna le voyageur par le col et lui colla une beigne. Marie-Jeanne sauta au dessus de la foule dans un cri qui devait vouloir dire « banzaï » dans son langage, et se jeta à son tour sur le punk. Le reste de l’établissement ne mit pas plus de dix secondes à suivre le mouvement et les joyeux lurons qui avaient accompagné Shad quelques instants auparavant se lancèrent dans une baston à grands coups de poings contre les punk-à-chat. Les chaises commencèrent à voler, deux ou trois tables se brisèrent sous le poids de l’atterrissage lourd d’un ivrogne en pleine altercation, les chopes s’éclatèrent contre les murs et (surtout) les crânes. L’invocateur avait maintenant revêtu son armure de cire et s’acharnait dans un match de boxe contre le punk-à-chat qui avait bousculait la demoiselle. Avec l’aide de Marie-Jeanne il finit par avoir raison de lui et le mit KO d’un grand coup de boule avant de s’affaler sur le bord de la scène, sonné lui aussi. Il croisa le regard du Renard gris et balbutia quelques mots.

-C’pas moi c’est lui…

S’il ne savait pas que c’était impossible, il aurait juré qu’il était en train de s’endormir. Il avait vraiment trop picolé cette nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Renard Gris
Messages : 605
Date d'inscription : 25/05/2012
Age du personnage : 26

Arpenteur des rêves
Nedru Etol
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 538
Renommée: 1794
Honneur: 74
MessageSujet: Re: Les Fables de la Fontaine de Bière Mar 10 Mai 2016 - 11:44
Tzoing Tzoing Tzoing fit le piano.
Nedru pensait avoir correctement pris le temps d’apprendre comment jouer, mais ça n’avait probablement pas été suffisant. Ou alors… Il s’amusait à jouer de cette manière parce que le son du piano était amusant. A en juger par le sourire crétin qui fleurissait sur ses lèvres, cette seconde option n’était pas à exclure.

Tzoing Tsoiiiing TATATATA !


- Chut !

Ah oui.
La musique. Plus expérimentée, Hikari avait heureusement pris les commandes, proposant un morceau que Nedru, ce bon britannique, ne connaissait pas. Mais de toute façon, il arriverait probablement à jouer quelque chose de potable pour faire l’intro ?
Et biiien… finalement non. Tout le monde avait l’air trop beurré pour écouter Hikari, et elle-même n’avait pas trop l’air sûre de ce qu’elle voulait faire. Ah non, elle accordait juste son instrument. Une pro vous disait-on !
Peut être était-ce la raison pour laquelle Dazh imposa un rythme de batterie lourd et Nedru oublia qu’il devait suivre au piano, hochant la tête en rythme pour écouter. Le piano était assez loin de la scène pour que tous oublient qu’il avait un rôle et une partition à jouer dans cette histoire.


Tzoing Tzoi...


- Chut bordel !
Pardon.

Le Renard assista au concert avec enthousiasme, impressionné par les talents de musicien du reste de sa troupe. Surtout dans leur état quoi. Mais malgré quelques (centaines) de fausses notes, le tout rendait quand même plutôt bien et les chats n’étaient pas mauvais public. Bonne ambiance donc, malgré l’arrivée de punk-à-chien, un comble dans ce Royaume !

Du coup, bonne ambiance jusqu’à la mêlée générale quoi.  


AH !

Voilà un truc qu’il pouvait jouer. L’analyste se jeta avec enthousiasme sur l’ivoire des touches pour accompagner la mêlée d’un rythme de piano bar bien senti. Pour une raison quelconque, les doigts du brun volaient maintenant avec dexterité sur le clavier, accompagnant le bris des tables et les cassage de dent avec un tempo brillant et sautillant.
Jusqu’à ce qu’un individu un peu trop nourri se fasse jeter sur l’instrument, brisant la mélodie en même temps que le bois vénérable. Nedru acheva d’assommer le trouble fête d’un coup de talon machinalement jeté, triste. Pauvre piano !

Puis Shad tomba à ses pieds, balbutiant quelques mots, le front en sang, avant de fermer les yeux lourdement.

Car qui dit chat. Dit...


SIEEESTE !!

Sur un cri d’un serveur, qui jeta une poignée d’herbe à chat dans la mêlée, tous les chats se lovèrent dans des positions plus ou moins confortables (certains donnaient l’impression qu’il se réveilleraient avec un sacré torticolis). Bizarrement, Shad suivit le mouvement en s’endormant instantanément et Nedru le déposa maladroitement sur les épaules de Dazh pendant qu’ils se faisaient sermonner par le patron.

Et puis mettre à la porte. Sans violence, ni rien, mais il venait de perdre l’équivalent de plusieurs mois de salaires et l’humeur n’y était plus, le bougre avait du rangement à faire.  

Appuyé sur Dèz pour ne pas perdre l’équilibre, Nedru rompit le silence en proposant :


Bon, ba… c’était marrant ! On va sauver le monde maintenant ou qu’esssst-ce qu’on attends ?
[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 310
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 23

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 900
Honneur: 185
MessageSujet: Re: Les Fables de la Fontaine de Bière Mar 17 Mai 2016 - 17:29
Bon, bah c’était parti dans tous les sens, sans grande surprise. Dazh avait lancé un truc, Hikari aurait été incapable de dire quoi. D’ailleurs elle s’en foutait, elle jouait son truc dans son coin en essayant de se baser sur ce que Dazh faisait. Puis sans savoir pourquoi elle vit l’abeille descendre de scène, descente remarqué puisqu’induisant une baston. Hikari posa sa guitare blasé.

« Pff, faut vraiment être con »

Elle posa sa guitare doucement, effectivement son organisme n’assimilait plus trop les gestes mais en prenant son temps elle gérait bien les choses.

« T’façons y a que des mecs pour se battre dans un bar…. Non, j’viendrais pas.»

Puis fatalement, entre les coups et les objets qui étaient lancé dans tous les sens une chope de bière vint lui atterrir à l’arrière du crâne.

« Putain bandes de petits enculés. Qui a fait ça ? »

Elle remarqua un chat avec la patte levé qui la regardais avec un sourire contrit sans réfléchir plus longtemps elle se jeta de la scène toute griffes dehors sur le coupable. Au moment où elle entendit le piano se briser. Ils étaient tous les uns sur les autres et le moindre chat qui passait à porter de sa patte se prenait une mandale. Une espèce d’herbe lui tomba sur le crane au moment ou un serveur hurla

« Sieste »

Tous les chats tombèrent au sol et Hikari gênée d’être soudain la dernière debout faillit se prendre au jeu en se laissant tomber auprès d’eux. M’enfin elle n’en eut pas le temps la main du serveur vint enserrer la nuque de la jeune femme. C’était humiliant on aurait dit qu’il la portait comme un chaton qui aurait fait une bêtise.

« Fait chier ! C’est la faute du gamin. Lâche-moi !  »

Elle était bourré et un peu en colère, puis d’un coup ils étaient dehors à se cailler les miches. Alors que Shad semblait émerger elle vint lui mettre une pichenette dans le nez. Petit con ! Puis Nedru proposa qu’ils aillent sauver le monde alors elle décida qu’il était temps pour elle de chevaucher une monture. C’est-à-dire Nedru. Elle sautilla lentement de manière à prendre son élan et en s’accrochant aux épaules du jeune homme tenta de l’escalader. Elle fixa ses jambes autour de sa taille et arrêta de bouger.

« Allons sauver le monde !!!! »

Euphorique, elle savait pourtant qu’il fallait qu’elle garde une position correcte sinon son destrier finirait par tomber. Il ne semblait d’ailleurs pas loin de la chute.

« Hey, mais c’est ou qu’on va quand on veut sauver le monde ? »

Elle jeta un regard en arrière et d’un signe de main héla Dazh.

« Viens on fait la course jusqu’à l’endroit pour sauver le monde. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : The Rock
Messages : 558
Date d'inscription : 21/11/2010
Age du personnage : 26

Arpenteur des rêves
Dazh Dalreight
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 30
Renommée: 1600
Honneur: 225
MessageSujet: Re: Les Fables de la Fontaine de Bière Mer 18 Mai 2016 - 19:10


Les Fables de la fontaine de

Bière


Nedru, le Renard Gris & Dazh D. The Rock

Shad Blackburn & Hikari Nikaido


Le voyageur à la batterie livrait les paroles de la chanson avec beaucoup d'ardeur et d'énergie tandis qu'il jouait avec ses baguettes sur les toms devant lui. Enfin, il ponctuait ses phrases à coup de percussion sur la grosse caisse, ce qui permit aux autres de s'imprégner du rythme du chant. Quand vint le refrain, l'exaltation qui l'avait envahi et qui trouvait écho dans les démonstrations d'allégresse du public, l'incita à se lever et à poursuivre, plus fort encore, avec sa voix grave et imposante.

Leur version de Lightbringer était quelque peu original, mais ils avaient tous trouvé comment s'investir pleinement, à tel point que le public avait joué le jeu en hurlant de plus belle. Un peu avant le terme de leur chanson, Shad surprit tout le monde en bondissant dans la foule. Beaucoup de personne avait rejoint l'intérieur du bar et Dazh imagina qu'il souhaitait simplement faire un bain de foule ou bien être porté par ses fans, profitant de son quart d'heure warholien. Mais il entreprit de se battre avec un gars que Dazh n'aperçut pas, assis derrière ses cymbales.

Peu sûr que cela aboutirait a quelque chose, Dazh ne se leva pas et acheva de jouer de la batterie, un peu comme il l'entendait, soucieux de conserver l'attention de la majorité du public, mais aussi parce qu'il avait l'occasion d'en profiter. Cependant, il se trompait car les choses tournèrent rapidement en bagarre général. Il fallait que ça arrive. On disait qu'une fête où il n'y avait pas au moins trois bastons était une fête ennuyeuse. Ceci dit, le dicton ne convenait pas au royaume des chats compte tenu de l'expression sur les visages des serveurs et du barman. Ces derniers parvinrent à calmer le chahut ambiant presque par magie. Dazh ne compritcomprit pas exactement ce qui venait de se passer, mais les choses se calmèrent immédiatement.

Le morpheur qui avait finalement quitté la scène se vit confier le jeune Shad par Nedru, tandis qu'ils furent exhortés à quitter les lieux. Le voyageur aperçut rapidement Dèz qui s'employait à régler leur consommation, tandis qu'il suivait Hikari qui avait pris un peu d'avance. Très vite, ils se retrouvèrent dehors où il faisait un peu frais. Bien plus qu'à l'intérieur en tout cas. Mais un peu de calme et de fraîcheur était bienvenue après la performance qu'ils avaient accomplie. Shad sur son épaule, ne semblait pas décidé à descendre et entama même un petit air irlandais.

« Bon, bah… C'était marrant ! On va sauver le monde maintenant ou qu'esssst-ce qu'on attend ? »

Soudain, Hikari entreprit de grimper sur Nedru qu'elle prit au dépourvu, mais qui tint bon sur ses jambes malgré un équilibre précaire. Maintenant qu'elle possédait une monture digne de ce nom, elle était disposée à partir à l'aventure.

« Hey, mais c'est où qu'on va quand on veut sauver le monde ?! »
« Viens ! On fait la course jusqu'à l'Endroit-pour-sauver-le-monde ! »

« Ouais ! C'est là-bas ! » Répondit Dazh sans hésiter.

Encore plein de cette bonne ambiance dans le bar, Dazh était lui aussi disposer à partir à l'aventure et à s'amuser plus que jamais ! Joignant le geste à la parole et oubliant qu'il tenait Shad sur ses épaules, Dazh partis au pas de course le long de la rue et bondit sur un petit muret. Il se réceptionna correctement, mais manqua partir en avant, emporter par le poids de Shad. Mais sans attendre, il continua en progressant sur le petit muret guère très large, qui suivait l'angle de la rue qui se dirigeait un peu plus haut. Tant bien que mal, il grimpa à une grille à proximité et maintient au sommet, fier de dominer la ruelle de toute sa hauteur tandis que Nedru et Hikari les rejoignait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Messages : 210
Date d'inscription : 08/02/2015
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Shad Blackburn
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 265
Renommée: 455
Honneur: 130
MessageSujet: Re: Les Fables de la Fontaine de Bière Sam 28 Mai 2016 - 12:17
Réveillé par une violente pichenette dans le nez, Shad sursauta avant de se rendre compte qu’il était perché sur les épaules de Dazh. Petit con ? Ah bah bien, il voulait rendre service et on le traitait de petit con. L’invocateur fit sa moue de boudeur et grogna sous la douleur de son estomac. Tout ce remue ménage avait finit par lui filer la gerbe et celui qui était en premier ligne pour assister au feu d’artifice était ce très cher morpheur de pierre. Soucieux de ce qui risquait de lui arriver s’il lui repeignait le dos à grand renfort de bile, Shad tenta de basculer vers l’arrière pour aller quicher gentiment dans un coin. Mais le morpheur avait visiblement décidé de se prêter au jeu de la jeune femme et s’était lancé dans un rodéo en sautant sur un petit muret. Mauvaise idée…

Au moment où Dazh atteignit le sommet de la grille, Shad bascula par-dessus ses épaules pour atterrir tête la première dans une poubelle plus bas. Un grognement et un vomi plus tard, l’invocateur se retourna en affichant une expression de colère et de frustration, ponctuée par le sursaut nerveux de ses yeux d’hyménoptère. Pour une raison qui ne trouverait sûrement pas d’explication cette nuit, le contrôle était passé au démon. D’ordinaire, c’est l’invocateur qui narre l’histoire quand Hoji entre en action, mais du fait de son état d’ébriété il n’en sera malheureusement pas capable cette fois-ci. C’est donc la voix off qui prendra en charge cette tâche.

Le démon se trouvait dans une bien triste position. Son esprit, lui, était intact contrairement à celui de l’invocateur, mais ses gestes étaient tout de même affectés par l’alcool que ce dernier avait ingurgité. Titubant en arrière pour s’appuyer contre un mur, il se mit à insulter copieusement le reste de la bande en jetant des ordures au morpheur de manière très hasardeuse.


-Bande de misérables cloportes ! Pourritures ! Poivrots ! Sombres crétins ! Abrutis ! Raclures de troll ! Chiures de têtard ! FILS DE HARPIE CHAUVE !!!

Les injures du démon et ses jets d’ordures ne tardèrent pas à attirer la curiosité des passants qui observaient la scène, perplexes. Il était probable que Dazh et Hikari n’aient pas compris que l’invocateur n’était plus lui-même, à l’exception peut être du Renard Gris qui l’avait déjà vu dans cet état (c’était d’ailleurs le premier à l’avoir vu dans cet état…). Puis, à court d’injure, il se mit à maudire les passants qui commençaient à rire de la scène.

"It’s a long way, to the top if you wanna rock’n’roll ! ~ ~" Hurla le téléphone sur la table de chevet.

Shad se redressa brusquement, trempé de sueur. Ça devait être la première fois qu’il prenait une murge dans le monde onirique, et c’était franchement l’une des expériences les plus étranges qu’il avait put faire. En somme, ça avait été drôle. Sauf peut être le moment où il avait insulté ses camarades à cause du démon (et de l’alcool, du coup). Il n’avait bien sûr rien oublié de cette nuit, et rien de son engagement envers son nouveau groupe. Ce nouveau projet avait fait germer en lui une graine d’espoir, l’espoir de trouver enfin un sens à sa vie de voyageur, l’espoir de pouvoir servir une noble cause, l’espoir de trouver une réponse à ce qui le taraudait depuis quelques temps déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Renard Gris
Messages : 605
Date d'inscription : 25/05/2012
Age du personnage : 26

Arpenteur des rêves
Nedru Etol
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 538
Renommée: 1794
Honneur: 74
MessageSujet: Re: Les Fables de la Fontaine de Bière Ven 17 Juin 2016 - 17:42
Devenu le destrier de la jeune femme, le Gris fut pris d’un sursaut d’amour-propre froissé, d’un brin de recul sur sa situation et se demanda si tout cela était convenable. Etrangement, avec une présence d’esprit presque lucide, il conclut que oui, cela n’avait pas grand-chose d’humiliant. Ce contact était agréable et cette soirée avait été festive et gaie. Si sa tête tournait lamentablement, il avait sû rester remarquablement maître de lui-même, jugeait-il. Et l’autre, celui qui se réveillerait dans son lit de Londres, serait mort de honte et de rage. Cette seule pensée fit sourire le Gris.

N’importe qui dans son état aurait accepté la proposition avec enthousiasme et il enroula son bras autour d’une cuisse passée là pour soutenir la musicienne, sa force onirique permettant de porter n’importe qui de ce gabarit sans avoir à soupirer.

Nedru fit donc la course jusqu’à l’endroit où il fallait aller sauver le monde en prenant garde à ne pas se prendre les pieds dans ses talons. Il dépassa Dazh, puisqu’il n’avait pas pris le risque d’escalader une grille ou quoi que ce soit qui y ressemblait.


Victoire de l’équipe des canidés ! Le monde est sauf ! Jeta-t-il sans prendre garde aux regards courroucés que lui jetèrent certains félins autochtones. Peut être avait-il en, en fait, perdu la course, il n’était guère en état de s’en rendre compte ou de s’en soucier.

D’autres chats souriaient devant les gamineries des Voyageurs émêchés, peu inquiets par cette mention d’un peuple rival présumé victorieux.
Nedru, inspiré, tourna sa tête vers Dazh et articula des vers qu’il tenait d’un certain auteur de la Fontaine qui avait la particularité d’être aussi français que ses compagnons.


Que vous êtes jolis, que vous me semblez beaux !

Dèz l’avait rejoint, Pompon sur le sommet du masque et ils regardèrent ensemble choir le jeune Shad dans une poubelle. Celui qui avait reglé la note de l’ensemble du groupe nota avec humour :

Le fromage est tombé.

Nedru pouffa, tentant vainement de garder contenance tandis que l’objet de leurs plaisenteries s’égosillait, de rage. Il s’étonna brièvement de ce que Dèz avait lui aussi compris la référence mais garda cette reflexion pour plus tard.

L’invocateur d’abeille possédé par son démon disparût bientôt et s’il n’avait pas été si tard, l’anglais aurait pu craindre qu’il ne soit mort de honte, ou de colère. Dèz redoubla de rire au moment de la disparition, tordu en deux, les mains sur les côtes et Nedru, sans cesser de sourire, se sentit obligé de frappaer de ses mains d’un air professoral.


Les enfants, les enfants, un peu de calme ! Il va être l’heure de … et bien de retourner au lit, hé donc ! Je déclare donc cette première réunion close. Les Fables trouveront la morale plus tard !

Il aurait bien aimé se réveiller sur de telles paroles, pour plus de dramatisme, mais il n’en fut rien. Il tapa du pied dans une poussière, sur le sol. Dèz prit la relève pendant que le Gris faisait pivoter Hikari dans ses bras, histoire de lui éviter une dégringolade ridicule s’il se réveillait avant elle.

On se retrouve où, la prochaine fois ? L’un de vous a besoin d’aide pour un truc ?

Comme la magie des répliques l’avait voulu tout au long de la nuit, Nedru planta son regard dans la brune qu’il continuait de porter avec désinvolture. Cela n’exigeait pas réellement de réponse, mais après tout, c’était son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les Fables de la Fontaine de Bière Aujourd'hui à 22:48
Revenir en haut Aller en bas

Les Fables de la Fontaine de Bière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2 :: Royaume des Chats-