Haut
Bas

Partagez|

Les Fables de la Fontaine de Bière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Surnom : Le Renard Gris
Messages : 605
Date d'inscription : 25/05/2012
Age du personnage : 26

Arpenteur des rêves
Nedru Etol
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 538
Renommée: 1794
Honneur: 74
MessageSujet: Re: Les Fables de la Fontaine de Bière Dim 6 Mar 2016 - 21:01

Tiré de sa rêverie par une absence soudaine d'air dans les poumons, il constata la position dans laquelle il se trouvait afin de réagir convenablement. La Voyageuse le serrait brutalement dans ses bras, dans une effusion de joie à laquelle le Gris n'avait jamais été confronté de sa vie.
Et de fait il ne savait pas , justement, comment réagir convenablement. Il esquissa un geste pour la prendre également dans ses bras -quoique avec plus de réserve- puis se ravisa, se contentant de lui tapoter affectueusement les cheveux d'une main tandis que l'autre se posait sur son épaule et se crispa avec douceur afin d'établir le sens amical du geste, qui avait également valeur de remerciement.

Quelques autres éclats de voix plus tard et une nouvelle tournée en route, la question et l'enthousiasme de la jeune fille se trouva quelque peu douché par Dazh. « Moi ça me fait rêver, pas vous ? » suivi de  « La paix est ennuyeuse », voilà un dialogue qui aurait pu être grossier si celui qui avait proféré de telles paroles avait cherché à choquer. Sa seconde phrase, cependant, écartait de telles velléités tout en l'intégrant dans la bande de compères.

S'il voulait se battre pour leur refuge, c'était parfait ! C'est ce dont ils avaient besoin. Nedru opina du chef d'un geste franc à cette annonce et sourit carrément lorsque le dernier membre de la tablée assura être de la partie.

Tandis que Shad échangeait des politesses avec son invocation, le Gris fit un signe qu'il voulait rassurant à l'adresse des deux autres. Ils s'y feraient. Il ponctua son clin d'oeil d'une nouvelle gorgée d'alcool.

La composition de ce groupe pouvait sembler être fondée sur un élément de circonstance et une beuverie, mais il n'en était rien. D'une part, l'ivresse dans Dreamland ne donnait pas la gueule de bois dans le monde réel. A moins d'en tenir une vraiment bonne, cela avait l'avantage de permettre de se souvenir de sa soirée et de la plupart des engagements qu'on avait pu prendre.
D'autre part, cela n'était qu'une base. Que ce soit Dèz ou lui, ils se rencontreraient avant de fonder ce fameux havre.

A la dernière question de Shad (fichtrement bien éduqué dans l'art des conventions du temps et de circulation de la parole -à se demander qui avait été son professeur) il envoya valser la fin de son verre dans son gosier.


Les Royaumes pacifiques existent et même des dizaines de milliers d'entre eux le sont. Mais très peu peuvent servir de refuges, soit parce qu'être pacifique nécessite une politique de repli sur soi ou d'exclusion des valeurs étrangères, ou un refus pur et simple de défense contre autrui. Ou alors parce qu'ils ne sont pas assez bien protégés, en pratique.

Le refuge serait nécessairement un lieu relativement dissimulé. Défendu par des Voyageurs et des créatures conjointement. Le risque est évidemment qu'il attirera les hors la loi de tous bords mais on ne peut pas se permettre de refuser quelqu'un sous prétexte qu'il a mauvaise réputation. Les persécution existent des deux côtés et Dreamland connaissait bien assez de règles et de loi ridicules avant la Loi commune. Il faudra néanmoins établir des lois mais je pense que la première sera « Toute personne respectueuse des règles suivantes seront acceptée ici ». Et nous montrerons aux autres que nous ne sommes pas belliqueux.


Doucement, on a toute la soirée. Nedru s'aperçut qu'il avait la gorge sèche.

Le but est de pouvoir vivre en paix au milieu du chaos. Ce qui nécessite de la force ; nous seront la cible d'un paquet de gens.

Lorsque les autres Putador arrivèrent, Nedru trinqua avec vigueur avant de demander aux autres ce qu'ils en pensaient. L'enthousiasme d'Hikari était contagieux et les effets de l'alcool en phase ascendante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 310
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 23

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 900
Honneur: 185
MessageSujet: Re: Les Fables de la Fontaine de Bière Lun 7 Mar 2016 - 14:35
Bon, on l’avait snobé comme il se devait. Peut-être qu’elle était trop bizarre. En plus, elle commençait à se poser des questions sur le degré de sociabilité de Nedru. Pour quelqu’un qui désirait créer quelque chose d’aussi utopique d’un point de vu sociale, il ne semblait pas très au point quant aux réactions physique. Elle garda tout de même son sourire en entendant la réponse des autres, c’était tellement beau. Elle n’en revenait pas l’un de ses nombreux rêves étaient en train de s’exaucer. Elle reprit une rasade de bière avant de hocher la tête au clin d’œil que Nedru leurs envoya. Elle était fascinée par la conversation que Shad était en train d’entretenir avec son familier.

« Les Royaumes pacifiques existent et même des dizaines de milliers d'entre eux le sont. Mais très peu peuvent servir de refuges, soit parce qu'être pacifique nécessite une politique de repli sur soi ou d'exclusion des valeurs étrangères, ou un refus pur et simple de défense contre autrui. Ou alors parce qu'ils ne sont pas assez bien protégés, en pratique.
Le refuge serait nécessairement un lieu relativement dissimulé. Défendu par des Voyageurs et des créatures conjointement. Le risque est évidemment qu'il attirera les hors la loi de tous bords mais on ne peut pas se permettre de refuser quelqu'un sous prétexte qu'il a mauvaise réputation. Les persécutions existent des deux côtés et Dreamland connaissait bien assez de règles et de loi ridicules avant la Loi commune. Il faudra néanmoins établir des lois mais je pense que la première sera « Toute personne respectueuse des règles suivantes seront acceptée ici ». Et nous montrerons aux autres que nous ne sommes pas belliqueux. »


Elle l’écoutait avec avidité, elle ne s’était jamais vraiment intéressée à ce genre d’histoire, elle imaginait surement qu’il suffisait de claquer des doigts pour créer quelque chose de cette envergure. En l’écoutant parler elle put se rendre compte qu’il maitrisait son sujet à la perfection et donc que ce projet avait eu le temps de murir proprement dans son esprit. Elle hochait la tête à chacune de ses affirmations en ponctuant ces hochements par des gorgées de boissons. Les deux autres voyageurs semblaient eux aussi écouter avec attention.

« Le but est de pouvoir vivre en paix au milieu du chaos. Ce qui nécessite de la force ; nous serons la cible d'un paquet de gens. »

Sa pinte fut vide et pour s’en assurer elle la retourna pour regarder à l’intérieur. Une goutte de bière lui tomba sur le nez ce qui l’a fit rire. Le serveur arriva avec la tournée de bière qu’elle avait réclamée. Euphorie générale ils trinquèrent avec force. Elle se permit de donner son avis en première.

« Ton projet semble avoir été réfléchit ce qui me donne envie de me lancer dans cette folie. L’envergure du projet semble énorme, il va nous falloir de la préparation. Devenir la cible à abattre du jour au lendemain semble…. Amusant ? »

Elle se frottait le menton en parlant le regard perdu dans le liquide de sa pinte. Par réflexe elle vint caresser la cicatrice sur sa nuque, celle que les trafiquants de drogues lui avaient laissée. Plus bas dans son dos elle avait aussi la trace de l’épée d’Atari. Toutes des marques laissés par des êtres mauvais, qui voulaient détruire. Alors oui elle espérait pouvoir fournir un refuge aux plus faibles. Elle était comme ça. Une ombre passa sur son visage, elle s’ébroua avant d’afficher un sourire gênée. Avait-on remarqué son absence. Sa bonne humeur ne pouvait lui être enlevée. Elle se remit au fond de la banquette et s’étira avant de poser sa main sur le genou de Nedru et de lui dire.

« Je suis de la partie si tu l’acceptes. »

Elle envoya ensuite un coup de poing dans l'épaule de Dazh pour savoir ce qu'il en pensait, oui elle était tactile, et alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : The Rock
Messages : 558
Date d'inscription : 21/11/2010
Age du personnage : 26

Arpenteur des rêves
Dazh Dalreight
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 30
Renommée: 1600
Honneur: 225
MessageSujet: Re: Les Fables de la Fontaine de Bière Lun 7 Mar 2016 - 16:27


Les Fables de la Fontaine de

Bière

Géopolitique



La jeune femme ne semblait pas se défaire de sa bonne humeur et de son enthousiasme, sauf peut-être au moment où elle posa sa main sur le genou de Ned en déclarant vouloir sincèrement participer à ce projet, pour peu qu’elle soit acceptée. Dazh avait eu un aperçut de ses manières très tactile et à force de l’observer, il crut deviner une relation intime entre elle et le Renard Gris, bien que ce dernier fut passablement gêné et réservé dans sa façon de réagir.

Soudain, elle le frappa à l’épaule comme pour le punir d’avoir imaginé de telle chose. Le petit coup de point de Hikari ne le dérangea pas le moins du monde et le força même à sortir un peu de la torpeur dans laquelle il s’était plongé depuis que Ned abordait un sujet aussi grave. Il sourit malgré lui devant l’enthousiasme de la jeune fille qui finit par lui communiquer sa bonne humeur. Il se surprit même à lui rendre son geste de manière franche, comme il l’aurait fait avec un solide gaillard de son gabarit. Il avait d’abord pensé que la jeune femme ne comprenait pas de quoi il retournait, traitant à la légère un sujet aussi épineux, à l’origine de nombreux conflits. En réalité, elle avait le don de vraiment détendre l’atmosphère, ce qui pouvait s’avérer un atout non négligeable à l’avenir.

Le morpheur laissa un instant, son air sérieux de côté et envisagea même d’avaler quelques gorgée de la nouvelle tournée de de bière, fraichement arrivée. Il regretta vite son geste parce que le breuvage était toujours aussi imbuvable. Il avala simplement une gorgée avant de reposer sa chope sur la table sans plus y retoucher. Malgré tout, il ne s’était pas défait de son calme apparent et estima que son aversion pour l’alcool était encore un mystère, quand bien même sa petite astuce fut-elle découverte.


« Je te rejoint dans ton raisonnement à propos des nombreux royaumes qui sont encore pacifique. Je connais certains d’entre eux et je crois que la plus-part ne se sont peut-être même jamais poser la question et d’autres sont si isolés qu’en parler en terme de « royaume » serait excessif. Mais peu importe.

J’ai toujours fais que ce qu’il me plaisait et qu’importe où je vais, ce sont ces valeurs que j’ai toujours défendu. Un refuge dissimulé et protégé par des créatures, comme par mes pairs est une idée séduisante à laquelle j’aimerai contribuer comme je te vous le disais. Mais j’ai une question. Comment nous trouverons ceux trop faibles pour rejoindre les fils-des-brumes que nous sommes, cachés dans le brouillard ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Messages : 210
Date d'inscription : 08/02/2015
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Shad Blackburn
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 265
Renommée: 455
Honneur: 130
MessageSujet: Re: Les Fables de la Fontaine de Bière Sam 12 Mar 2016 - 14:52
L'invocateur trinqua avec entrain en compagnie de ses trois camarades de la nuit et sentit leur force se répercuter dans son bras. Même Hikari qui n'en avait pas l'air comme ça aurait été en mesure de lui déboîter une épaule rien qu'avec une tape amicale dans l'épaule comme elle venait de le faire à Dazh. Le gaillard lui rendit avec autant de joie, et l'invocateur pria pour ne pas s'en prendre une à son tour. La bonne humeur et les vapeurs d'alcool embrumaient maintenant la tablée. Shad s'envoya une nouvelle grande gorgée d'hydromiel et se remis au fond de la banquette. Il aimait bien ses nouveaux camarades. Dans un sens, ils allaient plutôt bien ensemble.  Hikari représentait la joie et la bonne volonté du groupe, Dazh semblait être enclin à prendre les devants par la force et l'intimidation ponctué d'une grande sérénité, et le Renard Gris canalisait le tout de part sa grande intelligence et sa capacité à toujours avoir une longueur d'avance grâce à ses pouvoirs. Shad quant à lui se savait surtout bon à attirer les ennuis. Dazh n'allait pas être déçu s'ils faisaient équipe. L'invocateur écouta les deux voyageurs donner leurs avis sur la proposition du Renard avec un petit sourire enjoué. Puis il s'effaça lentement quand il entendit Hikari prononcer la phrase "cible à abattre". Il se souvint qu'il avait une chose importante pour lui à soumettre au voyageur analyste. Il était important qu'il leurs en fasse part car de toute façon, s'il se mettait à travailler en équipe avec eux, ils seraient tôt ou tard confrontés à son problème. L'invocateur espérait juste que ça ne les importunerait pas de trop.

il décida de réagir à la question de Dazh en premier et prit la parole en affichant un air un peu plus sombre qu'à son habitude.

-Vous savez, je suis bien conscient d'être le plus jeune voyageur de cette table. Et par conséquent, le plus "faible". Je sais que quand on prend part à un projet aussi audacieux que celui-ci, il faut savoir donner de sa personne.

Il marqua une pause en prenant une nouvelle gorgé d'alcool et s'assura qu'il avait l'attention de ses trois partenaires.

-Si quelqu'un doit être désigné pour aller à la rencontre de ceux qui sont dans le besoin, je me porte volontaire. Je pense pouvoir au moins faire ça. Et de toute façon, je vais devoir rester en mouvement pour effectuer des recherches.

Il ponctua la fin de sa phrase en sortant la petite feuille marqué du message de mort en lettre rouge qu'il avait reçu lors de sa dernière visite a Kazinopolis. Sur la lettre était toujours inscrit en lettres rouge et luisantes: "Butine, petite abeille, butine. Le vent funeste d'un passé lointain s'engouffre dans tes ailes." En bas de la lettre se trouvait encore la motif en forme de masque d'arlequin.

-Il y a quelques nuits, j'ai été contacté par Kazinopolis pour mener une enquête sur un clan d'hommes rats.  A la fin de la nuit, j'ai eu une sorte de vision étrange et assez effrayante; très probablement le pouvoir d'un voyageur; et j'ai reçu cette lettre. Je ne suis pas spécialement doué pour les métaphores et autres formes de poésie, mais ça m'a tout l'air d'être une menace de mort. Donc voilà, au moins vous savez que je suis déjà "quelqu'un à abattre" pour reprendre Hikari.

Il ne voulait vraiment pas mettre les autres dans l'embarra, mais il comptait au moins se rattraper en prenant certaines responsabilités pour le bien du projet. Il ne savait pas encore à qui il avait affaire, qui lui en voulait à ce point et surtout pour quelle raison. Mais cette nuit, le Renard lui avait donné l'opportunité de se préparer à affronter des ennuis qui pourraient totalement le dépasser. Et il avait un très, très mauvais pressentiment quant à sa survie dans les prochaines nuits. Il laissa le message au centre de la table pour laisser le loisir aux autres de l'examiner; tout indices sur l'identité de cette personne lui serrait très utile. Puis il reprit son petit sourire aimable.

-Je n'ai pas l'intention de vous importuner plus longtemps avec mes problèmes, nous devrions peut-être nous présenter nos pouvoirs! En ce qui me concerne, je suis invocateur des abeilles et des guêpes.

Il fit tournoyer trois petits insectes autour de sa main avant de les laisser disparaître dans une envolée rapide. Puis il attendit calmement que l'un d'entre eux réponde à sa proposition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Renard Gris
Messages : 605
Date d'inscription : 25/05/2012
Age du personnage : 26

Arpenteur des rêves
Nedru Etol
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 538
Renommée: 1794
Honneur: 74
MessageSujet: Re: Les Fables de la Fontaine de Bière Ven 18 Mar 2016 - 16:41

Ah, la belle soirée ! Nedru inspira à nouveau puissamment  en fermant les yeux, puis sourit quand une main se posa sur son genoux et planta les yeux dans ceux d'Hikari. Oui, c'était un bon choix. Il inclina la tête à son adresse, remerciement silencieux, avant de se tourner vers le grand brun et de glisser les lèvres dans son alcool.

Est-ce qu'ils n'en avaient pas trop ? En tant que Voyageur, son organisme était devenu plus résistant mais les effets de son pouvoir rendait la chose plus complexe. Les flots d'informations qui d'ordinaires s'organisaient en fils complexes qu'il pouvait saisir pour intégrer l'ensemble d'une situation étaient encore présents, seulement il ne contrôlait plus ceux qu'il attrapait. Les ébats de la nuit dernière du chat persian derrière eux, la composition précise et les ingrédients de ce qu'il buvait en ce moment, la température exacte de la main posée sur lui ou le nombre de gauchers dans la pièce.
Raison pour laquelle il appréciait d'autant plus les instants de paix; son pouvoir, même dans son état, lui permettait d'en tirer la quintessence.

Et Dazh aussi acceptait.
Ne joue pas les naïfs. Le Renard grimaça. Il ne répondit pas à la question posée, coupé par le garçon au démon. Quand Shad prit le temps de boire une gorgée cependant, Nedru glissa; Pas d'inquiétude.

Les révélations de Shad lui firent un effet neuf. D'abord, le morceau de papier et son contenu. C'était intéressant. C'était curieux. Amusant ! Enfin oui, il y avait une menace de mort là dessous; a priori formulée par une ancienne connaissance, mais peu importe. Nedru but une autre gorgée là dessus en écoutant un peu plus attentivement le jeune homme.
Mais presque avec modestie, il en resta là. Soit, plus tard alors.

Aborder la question des pouvoirs, c'était... Autre chose. Parler de ses anciennes peurs en disait long sur une personne. Quand Nedru connaissait cette information, ses analyses sur les individus devenaient radicalement plus précises.
L'ancien Nedru n'avait jamais parlé de son pouvoir, sauf lorsque les affaires le nécessitaient impérieusement. Ce n'était pas le cas ce soir. Mais il n'était pas l'ancien Nedru, l'ancien Nedru était mort, enfermé quelque part du mauvais côté d'un miroir. Et puis il n'y a pas besoin de cacher ses cartes lorsque l'on possède déjà un bon jeu. Après Shad, le londonien ajouta;


Et de démons impolis.

De mon côté, j'avais peur d'aller à l'école étant plus jeune et je suis devenu un Voyageur assez tôt. Mon pouvoir ne quitte pas mon cerveau. Depuis, j'apprends très vite et je copie bien !


Riant légèrement de sa blague, Nedru sentit un poids le quitter. Il n'en avait pas dit beaucoup, mais de son point de vue, c'était déjà là le sceau le plus important qu'il puisse apposer sur cette réunion.

Mais je préfère ne pas l'ébruiter, assez de gens veulent déjà ma peau. Si cela peut te rassurer Shad.

Il sourit encore, levant son verre pour ponctuer sa phrase et se tourna vers Hikari.

Place à la musicienne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 310
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 23

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 900
Honneur: 185
MessageSujet: Re: Les Fables de la Fontaine de Bière Dim 20 Mar 2016 - 19:46
La jeune femme avait réussi à transmettre sa bonne humeur sur l’ensemble de la tablé et elle ne s’en laissait pas, elle avait mal a l’épaule mais riait malgré tout. Dazh, ce bougre, avait de la force. Elle contemplait les 4 voyageurs en souriant et en écoutant tout ce qu’ils avaient à raconter. Sans grande surprise ils étaient tous de la partie et voulaient se lancer dans le projet. Bon, il fallait bien une ombre sur le tableau. Shad leurs expliqua qu’il avait reçus une menace de mort, Hikari observa avec attention le petit bout de papier que le voyageur avait fait glisser sur la table. Elle était curieuse et se surprit à scruter le visage de Shad.  Comme il l’avait dit plus tôt, c’était un jeune voyageur… Comment pouvait-il déjà être menacé.  Elle se contenta de retenir le symbole qui avait été apposé sous le mot en guise de signature.

Puis repris une gorgée de bière en manquant de s’étouffer quand l’invocateur proposa que chacun indique sa phobie aux autres pour « mieux se connaitre ». Lui était un invocateur d’abeilles. C’était tout de même personnel elle ne racontait jamais ce genre de détail aux autres ils n’avaient pas besoin de le savoir. Une peur, même ancienne était dur à partager.
Nedru ouvrit le bal alors qu’elle commençait déjà à froncer les sourcils. Son intervention eu pour effet de détendre les muscles de son visage. Phobique de l’école hein ? Elle se surprit à comprendre d’où lui venait toute ce savoir. Elle étouffa un petit rire a sa blague et l’observa en coin, il semblait heureux d’être parvenu a partagé ce détail de sa vie et elle se sentit alors plus confiante pour en faire autant.

Place à la musicienne ?

Elle fixa son regard sur celui de Nedru comme pour se rassurer et déglutit bruyamment. Elle attrapa ensuite sa pinte pour se donner de la contenance, puis la reposa, elle ne savait jamais quoi faire de ses mains quand elle stressait. L’alcool l’avait bien attaqué et elle passa le pas.

« J’ai perdu ma mère suite à l’attaque d’un loup et me voilà. »  

Elle posa sa main gauche sur la table permettant à ses griffes de percer la fine couche de peau de ses doigts. Qu’elle rétracta rapidement, il fallait garder un peu d’atouts tout de même. Cette révélation n’eut aucun effet sur la jeune fille elle se sentait toujours aussi vide quand le sujet de sa mère revenait sur la table. Elle posa son regard sur Dazh, elle n’arrivait pas à deviner sa phobie et attendait donc impatiemment de connaitre son pouvoir. Elle l’encouragea avec un mouvement de tête et un léger sourire qui venait tout juste de réapparaître sur le visage de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : The Rock
Messages : 558
Date d'inscription : 21/11/2010
Age du personnage : 26

Arpenteur des rêves
Dazh Dalreight
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 30
Renommée: 1600
Honneur: 225
MessageSujet: Re: Les Fables de la Fontaine de Bière Jeu 24 Mar 2016 - 12:20


Les fables de la fontaine de

Bière



Nedru, le Renard Gris & Dazh, The Rock

Shad Blackburn & Hikari Nikaido


Le petit invocateur d’abeille changea finalement de sujet pour aborder un problème grave le concernant. S’il avait répondu à sa question, cette dernière était passée au second plan, dès lors qu’il eut évoqué cette menace de mort. Mais peu importe. Les quatre voyageurs auraient bien d’autres occasions d’aborder le sujet de leur folle entreprise, ce que Nedru lui confirma par le biais d’un message silencieux, lorsque leurs regards se croisèrent.

A nouveau Dazh s’adossa contre la banquette et chercha à réagir en dernier. L’enthousiasme communicatif de la musicienne avait quelque peu disparut. Le voyageur étudia rapidement cette soi-disant menace de mort. Le morpheur n’y croyait pas vraiment, ou ne voulait pas y croire. Shad était effectivement plutôt jeune, mais aussi un voyageur assez récent. Sans doute venait-il tout juste de rejoindre la ligue M. Le grand brun voyait mal le jeune Blackburn s’attirer des problèmes, surtout que le message évoquait un « passé lointain ». Peut-être pourraient-ils en apprendre plus sur cette histoire en étudiant le papier, ou l’encre, peut-être son écriture. Seulement Dazh n’avait aucune compétence en Graphologie. Sans doute que Nedru et son pouvoir étrange pourrait s’avérer utile. Le morpheur n’avait pas tout à fait compris quels étaient les possibilités du renard Gris.

Il se rappela alors que Shad avait souhaité que tous partage les secrets de son pouvoir. C’est quelque chose qui avait toujours fasciné Dazh, depuis qu’il parcourait les terres du monde Onirique. Il avait toujours été curieux de voir ce que Dreamland pouvait générer en termes de pouvoir. Cependant, il avait vite compris que préserver ce secret était un atout précieux. Mais contre toute attente, chacun d’eux révéla son pouvoir. Un invocateur donc, mais d’abeille. Dazh l’avait compris à la lecture du petit mot en rouge. Nedru restait toujours plus ou moins, une énigme, tandis que Hikari se transformait également. C’est cette dernière qui l’intéressa plus que les autres. La jeune femme posa son regard sur lui et il comprit qu’un refus ne serait pas très bien accueillit.


« Pour ma part, mon pouvoir n’a rien à voir avec ma phobie.. » Lâcha-t-il sur le ton d’une explication.

Il y avait évidemment une histoire derrière cette phrase, mais il la leur livrera sans doute, lorsqu’ils se connaîtront mieux et quand la situation s’avérera plus légère. Peut-être que l’alcool aurait permis qu’il se confie davantage, mais Dazh était particulièrement robuste et la petite gorgée qu’il eut avalé, quand bien même cet alcool était particulièrement fort, n’était pas suffisante pour le faire parler. Alors, se rapprochant de la table, comme pour réserver son secret aux seuls voyageurs présent, Dazh installa son bras sur la table, non loin de la marque laissée par les griffes d’Hikari.

D’abord, il ne se passa rien. Dans un moment de silence particulièrement intense, Dazh laissa libre cours à leurs imaginations. Après quelques secondes à peine, où aucun d’eux ne s’était exprimé, dans l’attente d’une manifestation intéressante, le grand brun changea soudain son bras en Quartz. La soudaine transformation, le volume de son bras décuplé et la résistance du Cristal par rapport au bois de la table, marqua considérablement cette dernière, qui fut tout à coup ébranlée, au point de renverser les verres et bouteilles poser là... Il retrouva finalement son bras original et le ramena vers lui, laissant en totalité, l’empreinte de son bras de morpheur, dans le bois.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Messages : 210
Date d'inscription : 08/02/2015
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Shad Blackburn
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 265
Renommée: 455
Honneur: 130
MessageSujet: Re: Les Fables de la Fontaine de Bière Mar 29 Mar 2016 - 15:40
Shad sentit monter en lui un léger malaise. Il leur avait demandé de présenter leurs pouvoirs, certes. Il ne leur avait pas pour autant demandé de partager l’origine de ces derniers. Il est vrai que ces choses là sont assez… personnelles. Mais bon, après tout s’ils se sentaient assez en confiance pour en parler, pourquoi pas. Le jeune invocateur se remémora alors silencieusement le fameux jour où il avait était « piqué par sa curiosité ».  Il avait dû supporter sa phobie pendant plusieurs années avant de finalement devenir voyageur. Il sourit légèrement quand le Renard lui annonça qu’il n’était pas le seul à être régulièrement menacé de mort et ne fut pas surprit quand il expliqua le fonctionnement de son pouvoir. Shad avait déjà eu l’occasion de se faire une petite idée de celui-ci, même si le voyageur analyste n’était pas rentré dans les détails.  Hikari quant à elle était apparemment une morpheuse. Le loup ; un animal noble. Plus noble que le pouvoir de transformation de Dazh qui ; allant parfaitement avec le tempérament du voyageur ; se transformait en pierre. Sa démonstration fit d’ailleurs sursauter brusquement le jeune invocateur qui renversa quelques goutes de bière sur son pantalon.  Il avait laissé une magnifique marque dans le bois deux fois plus grosse que la silhouette de son bras à l’état normal.

Sa démonstration bruyante avait fait se retourner quelques têtes et certains matous lui lancèrent des regards en coin. A première vu ils semblaient l’avoir reconnu ; ce qui n’était pas impossible puisque Dazh avait déclaré s’être rendu au royaume des félins la nuit dernière pour une affaire « musclé ».  Shad préféra ne pas s’en préoccuper pour le moment et reporta son attention sur le sujet du havre de paix. Il fallait donc trouver un endroit qui servirait de QG. Le jeune invocateur n’avait malheureusement pas encore assez voyagé pour prétendre connaitre l’endroit idéal. Il avait néanmoins peut être une solution de secours.

-Trois d’entres nous ont des pouvoirs qui ne passent pas inaperçus on dirait ; dit l’invocateur sur un ton amusé.
Pour ce qui est de trouver un endroit qui pourrait servir de refuge, j’imagine que vous avez des connaissances sur le sujet ainsi que quelques relations, Renard gris. Puisque vous n’avez eu aucun mal à vous dégoter une place au sein du royaume hyménoptère, j’imagine que ça ne devrait pas vous poser de problème.

Le taux d’alcool qui affluait dans ses veines avait maintenant atteint un point de non retour. Il parvenait encore a parlait distinctement (pour l’instant) mais il était suffisamment alcoolisé pour décider de passer le reste de la nuit à se pinter sans modération. Après tout, on l’avait suffisamment encouragé sur cette voie jusqu’à présent et en plus ce n’était pas lui qui payait. Il interpella donc la serveuse quand elle passa à côté de lui en lui attrapant doucement le poignet d’un geste vif, et lui tendit sa chope sans pour autant lâcher son interlocuteur du regard en attendant sa réponse.  Après une grande gorgé d’hydromiel, il reprit la conversation.

-Sinon, en dernier recours, j’ai peut être un endroit à vous proposer. Bon j’imagine que ça sera temporaire. Certains endroits des égouts de Kazinopolis avaient été aménagés et sont maintenant entièrement libres. Ce n’est pas le grand luxe, mais ça peut encore s’arranger. Et puis je pense pouvoir nous obtenir un laissez-passer puisque je fais partie de ceux qui ont aidé à « faire place nette ».

Alors que la bonne humeur battait son plein autour de la table, un raclement de gorge se fit entendre derrière Dazh. Un félin grand et mince au poil grisonnant se tenait là en l’observant d’un air sévère.

-Hey dis donc, musclor. Qui est ce qui va la réparer la table ? Déjà que vous êtes bruyant, en plus vous abîmez mes tables ?

-Hey sac à puce, tu vois pas qu’on discute ici ?

- Hoji, boucle-la…

-Reste poli l’affreux, ou je vous vire de mon établissement…

-C’est quoi le problème, chat de gouttière ?  Tu veux qu’on te la rentabilise ta table ? Pas de problème, bouge pas.

-Hoji qu’est ce que tu fou...

-HEY LES POIVROTS! TOURNÉE GÉNÉRALE !!

 Les cris de joie envahirent le bar et deux bras attrapèrent le jeune invocateur par-dessous les aisselles pour l’emmener dans une foule de bras levé trinquant avec joie et vivacité. Déconcerté, Shad haussa les épaules en jetant un regard navré en direction de celui qui allait certainement devoir payer cette tournée ; Dèz.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Renard Gris
Messages : 605
Date d'inscription : 25/05/2012
Age du personnage : 26

Arpenteur des rêves
Nedru Etol
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 538
Renommée: 1794
Honneur: 74
MessageSujet: Re: Les Fables de la Fontaine de Bière Dim 3 Avr 2016 - 23:28

Nedru laissa ses pensées dériver à la mention par Hikari de sa mère. Cela expliquait quelque chose. Lui semblait-il. Des propos confus qu'elle avait tenu sur l'île du musée.

Comme les autres, le pouvoir de Dazh le fit sursauter. Le brun avait ménagé son effet mais malgré tout, on ne pouvait qu'être surpris de la survenance si brutale d'une telle chose. Détériorer les biens d'innocents Chats ne semblait pas lui poser la moindre forme de scrupule. Il avait correctement saisit la mentalité de l'individu. Dommage. Mais cela n'en faisait pas quelqu'un de mauvais pour autant. Un inconscient tout au plus.
Voilà qui expliquait certaines choses sur son assurance relativement insolente. Cependant, le pouvoir en lui même n'était pas particulièrement noble. Aucun d'entre eux n'avait vaincu une phobie parmi les plus puissantes de ce monde, ils n'avaient aucune raison particulière de fanfaronner. Et finalement, Shad et Hikari étaient d'ailleurs peut être les mieux lotis de ce côté là.

Malgré tout, ils étaient cinq Voyageurs unis. Rien d'exceptionnel en soi, mais avec un tel soutien, chacun d'eux pourrait se permettre de souffler plus sereinement. Un Voyageur seul courrait au devant de dangers mortels ces derniers temps. Une alliance serait profitable à tous, tant que personne ne se permettait d'agir de manière inconsidérée au nom du groupe.

Un nom. C'est vrai ça, il leur faudrait un nom. Nedru avala une gorgée de bière. Il avait perdu le compte de sa consommation et cela commençait à se ressentir sur son organisation mentale.

Le Gris acquiesça à l'affirmation de Shad. Oui, il avait des idées, mais rien qui ne soit encore assez parfait. Il rit sans scrupules ni méchanceté devant la proposition naïve de l'invocateur d'abeilles. Se terrer sous Kazinopolis n'était pas réellement l'objectif qu'il cherchait.

L'altercation qui suivit obligea Nedru à se lever. Réparer cette situation par la diplomatie, c'était son fort. Normalement. Cette fois, il perdit seulement l'équilibre et manqua de tomber sur Hikari. Bon ! Il fallait qu'il fasse attention.

Mais la mention d'une tournée générale calma tout le monde et l'analyste se trouva debout, sans but précis, tournant son regard vers Dèz, une question dans les yeux. Le marchand de masque laissa s'échapper un rire et fit signe au barman qu'il approuvait la tournée générale, avant de se couler vers un Shad reposé par la foule tandis que les choppes s'entrechoquaient avec joie. Il passa un bras autour de son épaule en lui tendant une bière fraîche.


Cul sec alors ! Tu me rembourseras quand tu pourras va  !

Nedru ajouta mentalement « Or else you're gonna have a bad time », s'amusant de voir que le marchand de masque s'était fait avoir par un démon de pacotille. Il profita de cet événement pour répondre à une question de Dazh laissée en suspens, se dirigeant vers le piano d'un pas inégal.

Je me chargerai de rester au Refuge la plupart du temps, avec d'autres Créatures si possible. Sinon, nous ne changeront pas notre façon de vivre. Nous guideront ceux qui ont besoin de s'y réfugier au gré de nos voyages et de nos nuits. On restera pas caché toutes les nuits ; seul notre repaire a besoin de l'être.

Formuler ses phrases devenait de plus en plus compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 310
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 23

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 900
Honneur: 185
MessageSujet: Re: Les Fables de la Fontaine de Bière Lun 4 Avr 2016 - 15:48
La transformation de Dazh l’avait rendu complètement euphorique, elle avait eu peur mais trouvait cette transformation intéressante. Elle avala a grande gorgée la bière de sa pinte, c’était n’importe quoi, elle avait l’impression d’avoir de plus en plus soif alors que son corps lui disait stop. Elle avait l’impression d’être sur un petit nuage, sensation étrange, ne plus rien sentir, avoir l’impression d’être de la guimauve. A cause de ses réflexions, Hikari n’entendit pas vraiment ce que Shad avait dit. Elle avait seulement entendu le mot Kazinopolis et secoua la tête négativement. Ce royaume était complètement fou, pas une place pour un refuge.

Un chat vint se plaindre pour l’état de la table, Hikari se mit à sourire en le regardant. Elle comptait calmer le jeu comme elle savait le faire, cependant au moment où elle ouvrit la bouche la saloperie de démon de Shad ouvrit la sienne. Elle lui lança un regard mauvais et commença à l’insulter mentalement. Il allait les foutre dans la merde. Au même moment Nedru se leva, il semblait vouloir régler le problème, mais de par son état il perdit l’équilibre et faillit s’écraser sur Hikari qui par réflexe avait mis ses mains devant elle pour le retenir.

La situation était ridicule, ils n’en menaient pas large. Sur 4 voyageurs, 3 n’étaient clairement plus dans leur état normal et elle ne put s’empêcher de rire. Encore l’une de ses émotions incontrôlables causé par l’alcool. Hoji rattrapa le coup plutôt bien en proposant une tournée générale, entraîné par la foule Shad disparut porté par des chats.
Hikari posa ses mains à plats sur la table pour se relever. Elle fixait Nedru qui semblait perdu. Il se mit à parler, mais c’était un peu embrouillé et elle ne comprit pas la totalité de ses phrases mais se souvint qu’il répondait à l’une des questions de Dazh posé plus tôt. Elle posa ses yeux sur le barbu en hochant la tête. Voir Nedru marcher vers le piano de la pièce lui donna une folle envie de danser, de faire la fête, mais la musique n’y était clairement pas pour le moment.

« Dazh, lève-toi, faut faire la fête. »

Ca y est-elle tutoyait tout le monde. Elle tituba joyeusement jusqu’à Shad et posa une main sur son épaule avant de s’appuyer sur le bar pour demander une nouvelle bière au barman qui ne décollait pas ses yeux du décolleté de la jeune femme. Elle se tourna vers Shad et en riant lui indiqua.

« Va falloir que tu nous gères ton bestiau, c’est un sacré morceaux celui-là. »

Elle parlait bien évidemment de Hoji, ce satané petit démon qui ne lui inspirait aucune confiance. Après lui avoir envoyé un clin d’œil elle se rendit près du piano ou Nedru c’était arrêté. Non sans avoir remarqué le regard de Dez posé sur elle. Elle posa sa main sur son épaule.

« Le renard, l’abeille, la pierre et le loup. Une histoire digne de La Fontaine tu ne trouves pas ? Qu’elle morale pourrait être la nôtre ? »


Elle le regardait dans les yeux sentant que ces phrases perdaient de leurs sens. M’enfin son esprit était vif et elle n’aimait pas lui mettre de barrière encore moins quand elle avait bu de l’alcool. Tiens, elle avait soif d’ailleurs, elle reprit une gorgé de sa boisson avant de basculer sa tête en arrière en rigolant. Elle était complètement bourré, ça faisait un bien fou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : The Rock
Messages : 558
Date d'inscription : 21/11/2010
Age du personnage : 26

Arpenteur des rêves
Dazh Dalreight
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 30
Renommée: 1600
Honneur: 225
MessageSujet: Re: Les Fables de la Fontaine de Bière Mar 12 Avr 2016 - 11:59


Les Fables de la Fontaine de

Bière


Nedru, le Renard Gris & Dazh, The Rock


Shad Blackburn & Hikari Nikaido



Méfiance est mère de sûreté. Dazh avait senti venir le chat au poil grisonnant approcher. Le voyageur n’avait pas bronché et n’avait pas trahi la moindre émotion quand ce dernier se manifesta. Cependant, un bref échange avec Hoji sembla dégénérer et Dazh qui n’avait pas prévu une manifestation de la part de l’esprit frappeur, sentait qu’il fallait calmer les choses et vite. En effet, s’il voulait être crédible auprès de ses compagnons, il devait réussir à désamorcer une situation aussi banale que celle-ci. Dazh avait l’habitude. Dans le monde réel, où il ne consommait pas davantage d’alcool, c’était lui qui veillait sur ses compagnons. Mais à Dreamland, la situation prenait une tournure plus dramatique. Il ne s’agissait pas d’un conflit ordinaire. Il s’agissait d’une confrontation avec des voyageurs. Es ce que Shad et Hikari avait conscience de ce qui se passait ?

Alors que Dazh prenait les choses en main, le temps parut se figer tandis que nuls ne savaient si une bagarre allait avoir lieu ou non. Rapidement, le morpheur quitta le confort du dossier de la banquette pour se pencher en avant, la tête dans les épaules. Immédiatement, il balaya la salle du regard à la recherche des quelques cibles qu’il avait à l’œil depuis qu’il était entré dans ce bar. Le grand costaud à l’entrée, près du baril n’avait pas encore bougé. Celui près du bar, avec un joint à la main s’était levé, prêt à agir. Deux autres, quelques tables plus loin avaient cessés de jouer aux cartes pour les observer avec tant d’insistance que le morpheur les avait identifiés en premier. Laissez dire les sots, le savoir à son prix.

C’est alors qu’Hoji annonça une tournée générale. La nouvelle fut si bien accueillie, que tous abandonnèrent l’idée de se battre. Dazh se surprit à respirer à nouveau. Seul, il aurait probablement négligé la gravité de la situation, minimiser les faits. Il aurait peut-être fini par s’excuser avant de quitter les lieux.

A nouveau tranquille, il se laissa aller paresseusement contre la banquette, jusqu’au moment où la jeune femme vint l’encourager à faire la fête. Après ce moment particulièrement intense et compte tenu de l’ambiance qui régnait à nouveau dans le bar, Dazh se permit de décompresser un peu. Il n’était pas particulièrement friand de fête et n’avait but qu’une gorgée de sa bière, mais il avait cette faculté de s’adapter, de lever ses propres inhibitions, bien qu’il lui fallait un certain temps.

Il répondit aux exhortations de Hikari et se leva à son tour, au moment précis où une musique entraînante envahit à nouveau le bar. Un peu gêné, il ignorait quoi faire une fois debout. Il était hors de question qu’il se mette à danser. Il domina la jeune fille d’une courte tête, mais se sentant un peu idiot, il rougit et quitta la compagnie de cette dernière.

« Ne t’en fais pas Hika, je reviens. » Naturellement, il s’était approprié ce diminutif, tandis qu’elle l’avait tutoyé. Quelque part, il avait l’impression de tous les connaître depuis longtemps.

Alors qu’il s’éloignait, il la vie se retourner en direction de Dèz, quelqu’un de mystérieux, mais qui prenait part à leur projet semble-t-il.

« Le renard, l’abeille, la pierre et le loup. Une histoire digne de La Fontaine tu ne trouves pas ? Qu’elle morale pourrait être la nôtre ? »

Dazh ne put s’empêcher de saisir cette dernière phrase au vol. Le morpheur ne resta pas pour en entendre davantage. Il traversa la salle sans encombre pour rejoindre les toilettes. Ces dernières n’étaient actuellement occupées par personne. Le voyageur souffla à nouveau. Pouvant à nouveau être lui-même. Il se rafraîchit le visage quelques instants et se surprit à méditer sur cette question. Il ignorait quelle morale pourrait les définir. Mais une chose était sûr, les prémisses de leur histoire sonnait comme une Fable.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Messages : 210
Date d'inscription : 08/02/2015
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Shad Blackburn
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 265
Renommée: 455
Honneur: 130
MessageSujet: Re: Les Fables de la Fontaine de Bière Jeu 14 Avr 2016 - 21:16
« cul-sec ! cul-sec ! cul-sec ! »

La bande de joyeux lurons qui entourait Shad criait en chœur tandis que l’invocateur descendait une troisième pinte. Quand la dernière goutte tomba au fond de son gosier, ils le félicitèrent en lui ébouriffant la tignasse.

-Mais arrête de picoler sale pochtron ! Même moi je commence a plus voir claire avec tes conneries !

-Fffferme-la invocation d’brin. C’moi qui dit.

Ses paroles n’avaient définitivement plus aucun sens et il commençait maintenant à hoqueter en affichant un sourire benêt. Il claqua sa chope sur le bar qui fut immédiatement emmenée par le barman. Ce dernier parti aussitôt la remplir sans attendre que le voyageur le lui demande. Il avait laissé sa main sur le bar, attendant que son verre vienne se glisser au creux sa paume. Son taux d’alcoolémie ne l’empêcha pas de la rattraper habilement et il la leva pour trinquer avec vigueur avec ses camarades de beuverie.

-VIVE LE ROI GEORGE !

« OUAAAAIII !!! »

Pourquoi le roi George ? Il n’en avait aucune idée. Mais il lui fallait bien une raison de trinquer. Et puis de toute façon les autres s’en foutaient complètement puisqu’ils étaient aussi entamés que lui. Il se retourna en titubant quand Hikari posa sa main sur son  épaule pour lui parler et manqua de lui mettre un coup de front.

« Va falloir que tu nous gères ton bestiau, c’est un sacré morceaux celui-là. »

-De kwaa ?

-Vire tes nibards de là, toi !

Hoji commençait à s’énerver tout seul et cela amusait beaucoup l’invocateur. Quelque part, c’était bien fait pour lui. Après tout, c’était lui qui avait provoqué ce bordel. Le patron du bar, quant à lui, semblait leurs avoir pardonné la dégradation de la table. On pouvait dire qu’elle était largement remboursée maintenant. Shad regarda Hikari s’éloigner sans vraiment pouvoir s’empêcher de lorgner sur son postérieur et chercha du regard le Renard gris. Il serait d’ailleurs assez judicieux qu’il pense un jour à lui demander son vrai nom. S’il l’avait déjà entendu, il n’était actuellement pas en état de s’en souvenir. La quantité d’alcool qu’il était capable d’ingérer se rapprochait dangereusement de son plafond, et à se rythme là il finirait très vite par avoir le cœur au bord des lèvres. Il trouva donc malgré tout la force de poser sa chope sur le coin du bar et chanta à tue tête une chanson que le petit groupe de fêtard avait entamé en chœur. Il ne connaissait absolument pas les paroles et se mit donc à chanter de manière incompréhensible et complètement fausse.

-C’quoi c’t’eu chanson ?! Savez pas faire la fête ou quoi ? Envoyez d’la vraie musique de bar, bordel !!

-Comment ça on sait pas faire la fête ?! Tu veux d’la musique, gamin ? FÉLIX ! MONTE SUR LA SCÈNE AVEC TON GROUPE !!

Shad resta planté au milieu du petit rassemblement qui s’était formé devant la petite scène au fond du bar. Un groupe de chats qui semblaient être plutôt sobre pour le coup s’y installa en sortant guitare, violon, batterie et autre instruments que Shad appréciait particulièrement. Il avait comme un étrange pressentiment, comme si le feu montait en lui avant même le départ de la chanson… Puis quand le groupe commença à jouer il comprit pourquoi.




Bordel. De la musique Irlandaise. Au départ du rythme de la grosse caisse et du petit air de banjo, les chopes se mirent peu à peu à frapper frénétiquement sur les tables. Le voyageur commençait à bouillonner, sentant l’ambiance électrique gagner l’ensemble de l’établissement. Il battait nerveusement du pied à mesure que les mains claquaient pour accompagner le groupe de musicien. La pression montait, les respirations se faisait haletante tandis que les uns et les autres se prenaient par les épaules en se balançant de gauche à droite. Puis la chanson s’emballa subitement et une bonne moitié de la clientèle se mit à danser sur les tables en levant leur chope si haute que la bière tombait en cascade. La petite foule sautait joyeusement en hurlant de joie. Le barman essuyait tranquillement son verre en affichant un air totalement neutre tandis qu’un chat roulait sur le bar juste devant lui.

L’ambiance de fête avait crevée le plafond tandis que Shad suivait l’exemple du reste de l’assemblée en sautant comme un cabri avant de quitter le sol, porté par une horde de mains levées. Passant de main en main, il arriva bientôt jusqu’à Hikari que se trouvait encore au côté du Renard. Content de les avoir retrouvés dans ce joyeux bordel, il leurs fit un grand signe de main.

-Faites pas la gueule Renard Gris ! JE KIFF CE PAYS !! WOOUHOOOU !!

L’ambiance du bar commençait maintenant à attirer d’autres visiteurs qui se joignaient à la fête peu à peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Renard Gris
Messages : 605
Date d'inscription : 25/05/2012
Age du personnage : 26

Arpenteur des rêves
Nedru Etol
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 538
Renommée: 1794
Honneur: 74
MessageSujet: Re: Les Fables de la Fontaine de Bière Jeu 21 Avr 2016 - 14:07
A la question d’Hikari, le marchand de masque répondit par une main sur l’épaule symétrique, mimant par jeu les gestes de la Voyageuse pour instaurer une complicité taquine.

Ce n’est pas gentil pour Pompon et moi...
Mais on ne connaîtra la morale qu’à la fin de la fable !


Pendant ce temps, tandis que Dazh cherchait comment s’occuper, dressé dans l’ambiance de beuverie comme un immuable pillier acéré, Nedru s’assit lourdement devant le piano, laissant son pouvoir se concentrer sur le musicien qui jouait dessus afin de de lui emprunter son habileté pour la soirée. Et puisqu’il tanguait et voyait légèrement flou, ce n’était pas si facile que ça.

Pendant que sa capacité s’activait, Nedru parvint à mettre le doigt sur le fil de ses propres pensées, trop confuses pour qu’il ne cesse de s’inquiéter au sujet de ce grand gaillard. Il aimait « l’action ». Probablement pas juste la violence, ni la violence gratuite, mais en tous cas il semblait que la paix ne l’intéressait pas que dans la théorie. Il ne dansait pas, ne buvait pas et ne plaisantait qu’assez peu. Contrairement à ce que l’on pourrait s’attendre d’un européen de cet âge, ses yeux ne s’étaient pas apesenti sur les jolies créatures des environs mais sur les gros balaises du coin ! Dans quel genre de coin il avait grandi celui là ?
Ce serait une force dans leur groupe, mais on pouvait craindre qu’il ne finisse par s’ennuyer.

Rââ, mais on verrait, on verrait ! Quand un nouveau groupe se mit à jouer et que les choppes frappèrent en rythme les tables, Nedru se redressa, se désintéressant subitement du piano. L’ambiance éclata comme un feu d’artifice et le Renard se coula au milieu des danseurs, frappeurs de tables, tapant des mains en rythme ou sautant en l’air en même temps que le reste de l’assemblée. Les Chats savaient faire la fête !


Chauffe ton banjo !

Hurla l’analyste à un musicien qui lui répondit par un hochement de tête.

Dans la foule, certains roulaient, trop ivres pour rivaliser d’habileté mais la plupart faisaient honneur à leur espèce, enchaînant les souples cabrioles et les démarches félines. Les danseuses étaient sensuelles, électriques, les danseurs n’avaient rien à envier au meilleur des gymnastes et la combinaison des deux créait une atmosphère incroyable, une fête improvisée et bordélique où tout semblait aoivr été répété ; malgré l’euphorie, les danses sur les tables, les roulades sur le bar et les sauts un peu partout entre les deux, rien n’était brisé dans les rares inévitables bousculades qui en résultaient ! Incroyable peuple !

Le Gris tentait de suivre la cadence avec un succès modeste. Bientôt rejoint par Hikari et Dèz accompagné d’une femme peu vêtue aux oreilles et queue de chat, ils enchaînèrent les pas de danse le temps d’un autre morceau, jusqu’à ce que Shad soit mené à eux par une marée de mains synchrones.
Le chat qui avait fait copieusement picoler l’invocateur d’abeille vint les rejoindre et le mena vers le groupe en discutant assez fort pour couvrir la musique.


-ALLEZ LES MECS, A VOUS DE JOUER ! FÉLIX ! VAS BOIRE UN COUP ET LAISSE LE GAMIN NOUS MONTRER CE QU’IL SAIT FAIRE !


Pour une raison ou une autre, la créature pensait que Shad savait jouer. Et que les reste de la Fable en était capable aussi. Nedru éclata de rire et se dirigea sur scène, invitant Dazh à les rejoindre aux percussions. Les défis, c’était son truc ! Il désigna les rôles en bon chef d’orchestre ivre ;
DAZH, viens jouer ! Hikari à la guitare !
Je prends le violon! Beugla Dèz .

Nedru se dirigea vers le piano, laissant Shad choisir ce qu’il voulait dans les instruments restant. Déjà, les regards des danseurs se posaient sur eux, à la fois curieux et moqueurs. La foule gueula ;


ALLEEEEEZ !!

Et le fracas des choppes se fit à nouveau entendre, les incitant à improviser un morceau, pour le meilleur ou pour le pire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 310
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 23

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 900
Honneur: 185
MessageSujet: Re: Les Fables de la Fontaine de Bière Mer 4 Mai 2016 - 15:06
L’alcool coulait à flot et l’ambiance dans le bar pris encore quelque degré quand tout le monde se mit à battre un rythme avec sa pinte. Hikari ne pouvait s’empêcher d’observer la scène complètement bouche bée. Les chats dansaient comme des dieux. Leurs corps ondulaient à merveille et tout ce qu’ils entreprenaient comme mouvements passaient merveilleusement bien. Rapidement l’un d’entre eux vint l’attraper par la main l’incitant à rejoindre la foule elle retrouva Nedru et Dez. Mais ne s’en préoccupa que très peu. Elle avait envie de danser et ne se gênait pas. Elle fut bousculer et redressa la tête, Shad leurs étaient amener par une foule bras tendu et elle était si bourré et si euphorique de le voir là qu’elle l’attrapa pour l’enlacer avant de le lâcher et de continuer à danser.

-ALLEZ LES MECS, A VOUS DE JOUER ! FÉLIX ! VAS BOIRE UN COUP ET LAISSE LE GAMIN NOUS MONTRER CE QU’IL SAIT FAIRE !


Ca elle adorait le faire. Nedru éclata de rire, bonne nouvelle le groupe jouait le jeu. D’ailleurs Nedru était déjà sur scène et intima à chacun sa place. Hikari grimpa sur scène avec un sourire carnassier. Ils voulaient danser ? Pas de problème ils allaient danser. Dazh se planta derrière la batterie. Dez attrapa le violon et Nedru le piano. Enfin, il s’installa derrière quoi. Shad semblait plus perdu qu’autre chose la jeune femme attrapa sa guitare. Passa la lanière dans son dos, ce qui la fit tituber. Hm, elle était plus lourde que la sienne, tant pis. Elle commença à accorder la bête sans vraiment voir ce qu’elle faisait mais le son qui sortait de l’instrument ne lui était pas désagréable a l’oreille. Ça voulait bien dire ce que ça voulait dire.
M’enfin, elle n’allait pas faire le show toute seule, il fallait qu’ils se mettent d’accord sur ce qu’ils allaient bien pouvoir jouer. Elle s’approcha des autres

« Finalement le plus compliqué c’est de trouver un morceau avec du violon. »

Elle n’arrêtait plus de sourire. En voyant Dazh tenir ses baguettes, elle réussit à en déduire rapidement qu’il n’avait jamais trop exploité ce genre d’instruments.

« Et si on faisait du Louise attaque, c’pas trop dur pour les débutants puis on connait tous à peu près…enfin je pense… en fait je sais pas. Ca pourrait être nuit parisienne ou je t’emmène au vent »

Elle se mit à sautiller sur place. Puis se mit à jouer avec les cordes de sa guitare. Dans tous les cas elle était prête. Peu importe ce qu’ils joueraient, les années de solfèges lui avaient permis d’assez bien improviser sur des morceaux qu’elle ne connaissait pas forcément. M’enfin, elle avait jamais essayé dans cet état. Elle repartit d’un rire franc. Est-ce qu’elle passait pour une folle, elle avait l’impression de rire sans arrêt mais le plus gênant c’était qu’elle le faisait seule.
Elle tacha de se concentrer en fixant son regard sur le visage de ses compagnons attendant qu’ils fassent leur choix.

"j'ai pas envie de choisir. Décidez vous."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : The Rock
Messages : 558
Date d'inscription : 21/11/2010
Age du personnage : 26

Arpenteur des rêves
Dazh Dalreight
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 30
Renommée: 1600
Honneur: 225
MessageSujet: Re: Les Fables de la Fontaine de Bière Ven 6 Mai 2016 - 15:05


Les Fables de la Fontaine de

Bière


Nedru, le Renard Gris & Dazh, The Rock


Shad Blackburn & Hikari Nikaido



Toujours frais et en forme, le morpheur revint se mêler à la communauté qui s'enhardissaient un peu plus, à chaque fois que quelqu'un se présentait pour jouer d'un instrument. Contre toute attente, il reconnut Ned au piano et Hikari à la guitare. Même Dèz, personnage un peu mystérieux, s'était emparé d'un violon. Le jeune Shad quant à lui, ne tenait pas en place et ne tarderait pas à rejoindre ses nouveaux compagnons. Ils étaient tous enthousiasme à l'idée de faire la fête. A n'en pas douter, l'alcool y était pour quelque chose.

Cependant, Dazh n'avait rien bu et ne partageait pas l'allégresse de ses amis. Pas encore. En effet, le voyageur n'avait pas de goût pour l'alcool mais, cela ne l'empêchait pas de prendre part à des festivités et de s'amuser. Il lui fallait juste, plus de temps, pour s'imprégner de l'ambiance actuelle. Seulement, on ne lui laissait pas le temps. Dazh était devenu sérieux, compte tenu de l'importance de la discussion qu'ils avaient eue un peu plus-tôt. Il ne s'était pas encore débarrassé de cet état d'esprit que déjà, Ned l'invitait à monter sur scène.

Un peu hésitant, Dazh resta un instant, désemparé. S'il désirait refuser et limite s'en aller, ou en tout cas, se poser sur une banquette et ne plus bouger, il craignait de froisser le renard gris, alors qu'il venait de s'engager à le suivre. Finalement, Dazh fit l'effort de s'approcher de la scène, tout en ne sachant pas ce qu'il y fera. Le morpheur n'était vraiment, mais vraiment pas à l'aise. Un peu timide, stressé, il voyait ses gestes maladroits. Malgré tout, Hikari l'accueillit et suivant le dire de Ned, installa Dazh à la batterie. C'était peut-être l'instrument le moins difficile, mais se trouver face à… Tout ça… Parvenait presque à terrifier le jeune homme.

Dazh sentait son cœur battre à vive allure. Il fallait qu'il se reprenne. Après tout, il ne passait pas un examen important et l'ambiance dans le bar était toute sauf sérieuse. Il pouvait largement se planter s'il voulait. Il pouvait largement faire n'importe quoi si l'envie lui en prenait. Ce cheminement dans ses pensées lui permis d'adopter plus rapidement, l'était d'esprit nécessaire pour s'amuser et faire le show qu'on attendait de lui. Peut-être trop. Le regard perdu, il croisa celui de Hikari et à nouveau, il eut le sentiment de la connaître depuis longtemps. ~ Clarisse, tu me suis sur ce coup-là !~


Ignorant d'où lui venait cette dernière pensée, le morpheur commença à joueur avec les baguettes dans ses mains. De plus-en-plus sûr de lui, il chercha à reproduire le rythme qu'il avait en tête. Une mélodie puissante qu'il associait à cet état d'esprit, où plus rien n'avait d'importance, si ce n'est la volonté des Badass qui l'animait. Incroyable mais vrai, mais les cris de la foule, l'alcool à flot et les bousculades du premier rang eurent raison de ses dernières réticences. Alors, Dazh cala sa voix sur le timbre le plus grave et le plus fort possible et entama un chant sauvage, à la surprise générale.
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les Fables de la Fontaine de Bière Aujourd'hui à 22:50
Revenir en haut Aller en bas

Les Fables de la Fontaine de Bière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2 :: Royaume des Chats-