Haut
Bas

Partagez|

Le Royaume des Morts : hiérarchie, petit historique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Surnom : The Death Voice
Messages : 521
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 24

Arpenteur des rêves
Riku Kaisuki
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 107
Renommée: 1775
Honneur: 198
MessageSujet: Le Royaume des Morts : hiérarchie, petit historique Mer 28 Oct 2015 - 21:19
On dit qu’au royaume de la vie, les êtres qui en composent la population onirique naissent des flammes du seigneur Eternalis, le puissant et majestueux phoenix. Chacune des plumes embrasées qu’il laisse tomber donne naissance à un être incarnant l’une des « flammes de la vie », une émotion forte synonyme d’existence des êtres…

C’est ainsi qu’un jour lointain naquirent deux êtres : Raheyil et Keïras.  L’un était l’incarnation de la flamme de l’ambition ; une créature dotée de capacités physiques, d’un dynamisme, d’un charisme tel qu’il ne pouvait que chercher à pousser plus loin ses limites, à se dépasser encore et toujours dans les objectifs qu’il se fixait. L’autre était le symbole de la loyauté ; fidèle ami, soutien de toujours, tous ceux qui l’entouraient savaient qu’ils pouvaient compter sur lui en toutes circonstances même si pour cela il devait se mettre en danger à la place des autres.

Elevés comme deux frères, bercés par les contes du royaume de la vie, de la splendide Edenia, terre de paix pour les âmes mortes, les deux jeunes hommes n’eurent très vite qu’un seul désir : devenir à leur tour de puissants serviteurs du royaume pour se dévouer à la protection de la paix d’Edenia. En effet, les guerriers du royaume de la vie devenaient dès lors une armée garante de l’accès au royaume paradis, conduisant les autres âmes qui ne le méritaient pas hors de ces terres, barrant le passage à tout intrus. Investis, dotés de capacités qui dépassaient de loin celles de leurs condisciples, ils se firent tout deux très vite remarquer. On leur confia un poste au sein de la garde première, celle qui veillait à la sécurité du seigneur Eternalis. Un véritable honneur ! Ils étaient dès lors devenus des proches du seigneur de la vie, qui aimait se confier à ses gardes, leur conter maintes fois comme il avait voulu étendre la paix de son royaume au reste de Dreamland.  

Très vite, Raheyil et Keïras devinrent des généraux au sein de l’armée du royaume. Ils rejoignaient ainsi le cercle fermé des dix guerriers les plus puissants au sein des terres de la vie. Des professeurs qui lorsqu’ils ne jugeaient pas les âmes devenaient pédagogues pour de jeunes guerriers en devenir. Sauf que ce fut à cette période que quelque chose changea. Raheyil sentait qu’il commençait à stagner. Trop de paix pas assez de conquêtes…. Leur royaume qui était si puissant, ne pouvait-il pas utiliser à bon escient tous ces secrets enfermés, la puissance interdite des morts pour mettre à bas le reste de Dreamland ? Conquérir les terres oniriques ne serait-ce pas là la plus belle des manières de montrer sa dévotion à son seigneur ? Le jeune général devenait de plus en plus égocentrique. Ses cours devenaient de vrais amphithéatres de propagande où il déversait sa politique belliqueuse. Ses envies de pouvoir ne cessaient de prendre le pas sur tout le reste de l’existence à laquelle il avait juré fidélité. Peu à peu ses idées s’étendirent à l’armée du royaume, et des généraux commencèrent à douter. Certains demeuraient fidèles aux discours de paix d’Eternalis, mais deux d’entre eux décidèrent de suivre Raheyil et Keïras dans le complot qui se fomentait dans l’ombre : un complot pour destituer ce seigneur dénué de volonté, un simple pacha endormi par la paix qui n’avait plus légitimité à gouverner : les généraux Nephenyis et Drathal, reconnus comme les deux meilleurs guerriers du royaume, la jeune femme étant la plus rapide et le jeune homme le plus fort physiquement.

Son armée grandissant, Raheyil comprit qu’il lui faudrait un pouvoir bien plus grand s’il voulait pouvoir prendre le pouvoir et faire disparaître Eternalis. En secret, il descendit dans les zones basses du royaume, une vaste vallée plongée dans l’obscurité, le cimetière ; là où échouaient ceux qui craignaient la mort, un vrai royaume de cauchemar… Là, il entra dans la crypte interdite, où reposaient un pouvoir que se refusait à employer le seigneur de la vie, un puissant sceau qui permettait à quiconque le portait de contrôler le pouvoir des morts… Sans aucune hésitation, le général renégat se laissa baigner par cette énergie nécrotique et une énorme puissance l’envahit ; sa peau devint blanchâtre, et sa voix plus fantomatique, plus sombre, mais il l’avait fait. Il en était capable il en était sûr….

Il n’en fallut pas plus pour que se déclenche la rébellion : dirigée par le maître de la mort, l’armée qui n’avait plus pour objectif que de prendre le pouvoir assassina tout sur son passage : femmes, enfants…Tout ceux qui s’opposaient au régime du nécromancien périssaient. Eternalis réagit aussitôt, et réunissant les généraux qui lui étaient restés fidèles, livra bataille pour la survie de la paix.

Les combats durèrent plusieurs jours, des milliers de soldats périrent dans chaque camp. Eternalis et Raheyil s’affrontaient , l’un utilisant toutes les énergies interdites qu’il avait rassemblées et qu’il accumulait à chaque décès d’un allié ou d’un ennemi, l’autre rassemblant les espoirs de ses soldats pour protéger leur vie. Et finalement, lorsque les lueurs du quatrième jour resplendirent sur le champ de bataille, il ne restait plus aucun soldat dans l’armée du renégat. Tués, ayant pris la fuite, il n’en restait plus un si ce n’est les trois compagnons du jeune homme qui pouvait continuer la lutte. Lui-même était à bout de forces… Malgré ses assauts répétés, il n’était parvenu qu’à faire à peine pourrir l’une des ailes du seigneur de la vie, l’empêchant à tout jamais de se régénérer…. Mais c’était insuffisant. Ils avaient perdu.

Afin de mettre définitivement un terme à la guerre, Eternalis décida de condamner à l’exil les quatres généraux qui l’avaient trahi. Il marqua de son sceau Raheyil, ainsi que son plus fidèle ami Keïras qui avait tenté de s’interposer. La malédiction était simple… Tous deviendraient des cadavres vivants, l’ombre d’eux-mêmes, condamnés à régner sur les terres basses du cimetière. Mais plus encore pour les deux amis, l’un ne pourrait plus jamais quitter son sanctuaire, là où il avait récupéré son pouvoir, tandis que l’autre serait condamné à ne plus jamais pouvoir l’approcher sous peine de tomber en poussière…

C’est ainsi que les quatres généraux devinrent les premiers véritables habitants du cimetière de Dreamland, le royaume des morts. Chacun d’eux changea de nom pour faire disparaître définitivement leur passé. Raheyil devint Chironheim, Keïras devint Athos, Nephenyis devint Miyanna, et Drathal devint Sauros.  

Depuis lors ils guettent chaque jour une occasion de se libérer pour se venger pour de bon…. »



Cette petite introduction sur les origines de Chiron et de ses généraux vous a rapidement mis dans le contexte du royaume : dirigé par Chiron qui en est le seigneur, Il possède trois généraux, amis du seigneur maudit, et qui ont chacun une fonction précise. Les fiches qui vont suivre sont celles des trois généraux de Chiron, ainsi que celle d’un groupe de 5 voyageurs qui auront chacun leur importance dans le bg du royaume et celui de Riku.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : The Death Voice
Messages : 521
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 24

Arpenteur des rêves
Riku Kaisuki
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 107
Renommée: 1775
Honneur: 198
MessageSujet: Re: Le Royaume des Morts : hiérarchie, petit historique Mer 28 Oct 2015 - 21:34
– ATHOS –




Athos, autrefois nommé Keïras, est le plus proche ami de Chiron. Loyal, sincère, il est toujours à l’écoute des personnes qui viennent se confier à lui. C’est un excellent orateur, mais surtout un grand guerrier, capable de conduire à la bataille des armées entières. Très respecté au sein du royaume, il a reçu de son seigneur et ami une armure nécrotique qui cache ce qu’il est devenu suite à la malédiction d’Eternalis, un gigantesque squelette, qui ne tient plus que grâce à l’énergie nécrotique qui l’entoure. L’armure, forgée à partir du pouvoir de Chiron, lui permet de concentrer plus d’énergie nécrotique que n’importe qui dans le royaume, et fait de lui une forme effrayante pour quiconque tenterait de franchir les terres du royaume dont il a la garde.

Ayant fait le choix de s’exiler à cause de la malédiction l’empêchait de voir son ami en face sous peine de disparaître, il est devenu le diplomate du royaume : c’est lui qui se rend auprès des seigneurs potentiels alliés du cimetière pour les guerres à venir. En dehors de cela, il assume également la fonction de gardien de la vallée de la mort, l’endroit le plus dangereux du cimetière… Il s’agit d’une gigantesque prison dans laquelle termine les âmes des criminels oniriques et réels, qui se retrouvent condamnés pour toujours à être scellés dans ces tombeaux plutôt que de pouvoir rejoindre Eternalia. Seul créature à être immunisée contre les implorations de ces morts qui supplient qu’on les libère, il empêche quiconque tenterait de passer par ses terres de se rendre dans cette zone des plus dangereuses.

Sa force est l’équivalente d’un voyageur de rang 10.Très résistant, il peut se reconstituer si on brise son squelette à un endroit tant qu’il peut capter de l’énergie nécrotique autour de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : The Death Voice
Messages : 521
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 24

Arpenteur des rêves
Riku Kaisuki
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 107
Renommée: 1775
Honneur: 198
MessageSujet: Re: Le Royaume des Morts : hiérarchie, petit historique Mer 28 Oct 2015 - 21:54
– Myianna –





Myianna, autrefois nommée Nephenyis, est la seule femme parmi la hiérarchie du royaume des morts (du moins en ce qui concerne les créatures des rêves). Cela n'en rend pas moins son influence importante. La malédiction d'Eternalis pour punir la rébellion l'a transformé en une créature proche de la gorgone dans son apparence; des cheveux plus proches des pattes d'insecte que d'une véritable chevelure, des yeux don le jaune profond fige de peur ceux qui lui font face, un corps verdâtre, une peau plus proche de la chitine...

Pour lui permettre d'exercer sa fonction de générale du royaume, Chiron lui a conféré des capacités également liées à l'énergie nécrotique. Elle peut ainsi se repaître de la chair de morts pour temporairement renforcer ses capacités physiques déjà très importantes : d'une agilité digne d'un félin, d'une rapidité de serpent, ses griffes acérées lui permettent de trancher jusqu'aux plus résistants des métaux.

D'un caractère extraverti, elle n'a pas sa langue dans sa poche et n'hésite pas à faire des remarques lubriques à son seigneur devant les serviteurs, ou même devant les voyageurs du royaume. Très franche, elle n'hésite pas lorsqu'elle a un reproche à formuler. De ce fait, Chiron lui a confié le rôle de messagère du royaume. Elle communique aux différents chefs de district leurs instructions, et tient informés les généraux et les voyageurs du royaume des ordres du seigneur de la mort. Elle commande également les éclaireurs du royaume, des morts formés pour la rapidité et les assassinats dans l'ombre.

Légèrement moins forte qu'Athos, elle n'en vaut pas moins la force d'un voyageur de rang 9.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : The Death Voice
Messages : 521
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 24

Arpenteur des rêves
Riku Kaisuki
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 107
Renommée: 1775
Honneur: 198
MessageSujet: Re: Le Royaume des Morts : hiérarchie, petit historique Mer 28 Oct 2015 - 22:12
– Sauros –



Sauros, connu dans le passé sous le nom de Drathal, est un seigneur de guerre depuis toujours. Incarnant la flamme de la combativité, il n'a jamais cessé de se battre, réglant toujours par l'affrontement le moindre conflit à son sujet, la place de général était pour lui un tremplin pour plus de violence. C'est tout naturellement qu'il suivit Raheyil dans sa rébellion qui allait le conduire à plus de batailles encore. Pour le condamner, Eternalis réduisit drastiquement les forces de Sauros, abaissant sa musculature et sa résistance physique. un masque squelettique a pris la place de son vrai visage, ne laissant voir que deux yeux jaunâtres similaires à ceux de Myianna.
Pour se punir lui même de sa faiblesse, il jeta son arme de l'époque, une énorme épée que lui seul pouvait manipuler, et ne porta plus de pièces d'armure pour couvrir son torse. Il combat maintenant avec deux faux qu'il fait tournoyer violemment autour de lui, canalisant la force nécrotique que les lames peuvent emmagasiner pour les rendre plus tranchantes.

Ces contraintes ne l'ont pas pour autant privé de sa rage du combat. Au contraire, il désirait plus encore se venger aux côtés de Chiron et livrer plus de batailles. Dans la lignée de ses désirs, le seigneur le nomma commandant des armées du royaume des morts. C'est lui qui depuis a rassemblé les créatures éparses du royaume pour les fédérer, créer les patrouilles qui surveillent l'ensemble des districts du royaume, et conduire l'armée à la bataille en temps venu.

Parlant extrêmement fort pour se faire entendre, impatient, il n'est pas le genre de personne à qui l'on donne des ordres. Mieux vaut être dans son camp même s'il est loin d'être amical... Il n'a de considération que pour ses camarades maudits et pour Enrique qu'il a lui même formé à l'époque où il commençait seulement sa vie de voyageur.

Sa force est équivalente à celle d'un voyageur de rang 9, mais ses lames peuvent causer de très gros dégâts et de percer les blindages les plus solides.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : The Death Voice
Messages : 521
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 24

Arpenteur des rêves
Riku Kaisuki
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 107
Renommée: 1775
Honneur: 198
MessageSujet: Re: Le Royaume des Morts : hiérarchie, petit historique Ven 27 Nov 2015 - 15:00
Petit essai d'organigramme fait sous word qui sera mis à jour régulièrement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : The Death Voice
Messages : 521
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 24

Arpenteur des rêves
Riku Kaisuki
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 107
Renommée: 1775
Honneur: 198
MessageSujet: Re: Le Royaume des Morts : hiérarchie, petit historique Mer 2 Mar 2016 - 19:25
Petit up pour ajouter la fiche de Luche créée par Corey Cole Smile

Corey Cole a écrit:
Retour sommaire


Luche


PNJ



  • Nom : Luche
  • Âge : Indéterminé, indéterminable
  • Origine : Ancien mage de la cours du royaume des chevaliers de la table pentagonale
  • Type : Créature cauchemar - Liche
  • Rang : 7
  • Pouvoir et description :  Les pouvoirs de luche sont assez difficile à déterminer, on sait qu’il est capable de séparer ses membres du reste de son corps, y compris son crâne. Il se bat à l’aide d’une sorte de brume violette qui peut prendre consistance pour frapper ou repousser un ennemi. On sait aussi qu’il est capable d’une façon ou d’une autre de relever les morts et de les influencer, mais sa puissance en ce domaine est encore inconnue. Il connait aussi un sort permettant de zombifier les voyageurs et de les soumettre à la volonté de son sceptre.



Description Physique.

C’est un squelette, il n’y a pas grand-chose à dire de plus… Enfin, si, ce n’est pas un cadavre au dernier stade de décomposition, non, les os sont parfaitement nettoyés, il ne reste plus rien d’organique sur lui. On se demande comment il parvient à tenir debout, mais la réponse nous vient vite, grâce à la magie. Même pour quelqu’un qui n’est pas particulièrement sensible aux arcanes, Luche pue la magie et de loin.  Ses os sont d’un blanc qui ne tire pas trop sur le jaune, encore un signe que ce n’est pas un cadavre comme les autres. Ses orbites, vides la plupart du temps, se remplissent d’une sorte de brume violette lorsqu’il est énervé, donnant un effet très saisissant. Il est généralement vêtu d’une toge à capuche rappelant celle des magiciens avec des motifs runiques assez obscurs et une capuche qu’il aime revêtir pendant ses siestes.
Sa voix est incroyablement caverneuse, comme si elle résonnait à l’intérieur d’une grotte avant de sortir de sa bouche. Il est assez fainéant donc vous le trouverez rarement debout, la plupart du temps il reçoit en étant vautré sur son trône de pierre.


Caractère.

Que ce soit de son vivant ou depuis qu’il est devenu une liche, il a toujours été quelqu’un d’assez fainéant et jaloux. Il délèguera tout ce qui lui semble fatiguant ou ennuyeux, s’en accaparant le mérite mais ne se gardant que les tâches marrantes ou particulièrement rentable. Il est assoiffé de pouvoir, à tel point qu’il n’a pas hésiter à offrir son enveloppe charnelle dans un rituel de magie noire qui aurait dû lui offrir la main mise sur tout un royaume. Même si les choses n’ont pas tournées comme prévu il ne regrette absolument pas son geste car il lui a apporté une puissance magique qu’il n’avait pas avant. Il est un peu lâche, il évitera la confrontation directe, il préférera les trahisons discrète, à base de mercenaires, poisons et autres moyens détournés évitant qu’on remonte jusqu’à lui. Même si il a tempéré ses ardeurs devant la surpuissance de Chiron il est plus que certain que tôt ou tard il essaiera de prendre sa place.


Histoire.

Enfant malingre et chétif, Luche a toujours été mis à l’écart des autres, blessé par cette exclusion il s’est très vite réfugié dans les livres et dans les études. Fils d’un sous intendant d’une baronnie, il eut la chance d’avoir accès à un précepteur et à une bibliothèque et pu ainsi avoir un niveau d’éducation assez élevé. Même arrivé à l’âge où il aurait normalement dû choisir un travail, probablement clerc, comptable ou quelque chose, comme ça, il continua de se passionner pour l’étude de l’occultisme et de tout ce qui avait trait à la magie. Rapidement, malgré la désapprobation de son père, il se mit à expérimenter certaines des connaissances qu’il avait acquises. Même si il parvint à rester discret pendant un temps, il finit vite par faire parler de lui et, lorsqu’il donna une bonne leçon au garçon d’écurie qui avait pris l’habitude de le racketter, il fut remarqué par le baron qui le nomma mage de la cours. A partir de là, avec plus de moyens et de reconnaissance il poussa ses études et dériva vite vers les arcanes les plus obscures. Corrompu par cette magie noire qui exacerba ses ambitions, il se montra de plus en plus pressé d’augmenter sa puissance. Inquiet, son souverain voulu le bannir, mais Luche risqua le tout pour le tout en sacrifiant son corps en échange d’une magie bien supérieure. Même si sa nouvelle puissance lui permit de venir à bout du dirigeant et de sa garde, il comprit alors qu’il ne pourrait jamais régner sur le royaume. Les survivants le regardaient avec un mélange de dégout, de haine et de pitié, il ne pouvait pas supporter ça et il aurait fini par gouverner un royaume de cadavre s’il était resté.

Il erra donc pendant plusieurs années, perfectionnant ses techniques, puis finit par rentrer au service de Chiron, espérant un jour le détrôner.


Autres.

Aime :  Le pouvoir principalement
N'aime pas :  Travailler dur, la paperasse, les négociations salariales.
Particularités, autres : /
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le Royaume des Morts : hiérarchie, petit historique
Revenir en haut Aller en bas

Le Royaume des Morts : hiérarchie, petit historique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Administration Onirique :: Background de Dreamland :: Présentation PNJ-