Haut
Bas

Partagez|

[Quète solo] Shark attack

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 28/05/2013
Age du personnage : 23

Habitué
Mangetsu Pazzesco
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: [Quète solo] Shark attack Jeu 15 Oct 2015 - 22:59
Fin d’été. Fait pas chaud. Fait pas beau. Même le ciel pleure, tellement il se sent moche. Et plus il pleure, et plus il inonde la ville, déjà moche et grise. Pour couronner le tout, dans ma prépa prothésiste, le sujet à l’honneur ce mois-ci c’est la rééducation moteur. Autant dire, faire réapprendre au corps d’une personne ce que sa tête c’est déjà. Le corps souffre, la tête souffre, et le médecin souffre. Travaux pratiques géniaux en perspective à première vue.

Mais finalement cette semaine, c’était inattendu. Pas forcément agréable, mais pas ennuyeux au moins. Au lieu de faire ça en salle de rééduc’ terrestre à l’hôpital comme prévu, les profs nous ont réservé une petite surprise.  Le lieu de rendez-vous avait était donné derrière le parc du supermarché du coin, pas loin d’un centre thermal. Eh bien justement, c’est là-bas que nous sommes allés. Bon faut pas rêver non-plus, les services n’étaient pas pour nous, ni pour les profs. Non, ma section est allée observer les soins de rééducations spécifiques à cette station, une rééducation dans l’eau.
Des patients souriant, je n’avais jamais vu ça. Un peu déconcertant. Mais bon, je suis rentré le cœur léger et la tête pleine d’idées. J’ai salué vaguement Kalyan à mon arrivée. J’ai toujours une pointe de regrets quand je le vois. Il s’était largement ouvert en explorant Dreamland à mes côtés. Nos péripéties furent des plus tranquilles par rapport à d’autres voyageurs. Mais j’ai l’impression que tout le monde est censé vivre sensiblement le même danger sur une même période de temps. C’est au moins ce que j’en ai conclu lorsque qu’une enclume de 5 mètres de large s’est abattue sur mon compagnon d’aventure sans autres préventions qu’un lointain « Crève sale piaf !!! » entendu 5 secondes plus tôt. Je mis un certain temps avant de me remettre du traumatisme, pas de la mort de Kalyan, ça je n’y pouvais rien, mais de la surprise, du choc de l’action. Ce n’est que quelques secondes plus tard que je compris de visu ce qui était arrivé. Un simple combat entre voyageur assez puissants, dont un qui volait, et se faisait aussi canarder à coup d’enclumes. Je m’étais alors réveillé brutalement, avec le cri de Kalyan dans la pièce  à côté, il ne se souvenait même plus de pourquoi il avait crié. Bref, je ne lui avais pas réexpliqué, ne voulant pas lui embrouiller l’esprit avec quelque-chose qui lui serait désormais inaccessible. Alors, il s’est peu à peu renfermé de nouveau sur lui-même, mais pas tant qu’avant, le peu de jovialité qu’il y avait gagné lui étant quand même resté malgré la perte de mémoire.

Mais là, ce soir, je me suis couché sans penser à lui, ni à Dreamland, j’étais occupé à imaginer des systèmes de pompes amphibies, à chercher comment faire pour qu’un liquide n’infiltre pas l’articulation du genou, particulièrement vulnérable. D’ailleurs lorsque j’ai rouvert les yeux, j’avais de l’eau jusqu’aux genoux.

__________________


De l’eau trouble… Des marais ! Conscient des dangers qui peuvent s’y terrer, je cherchai un point de terre ferme, et m’y rendais en provoquant le moins de remous possible. Une fois au sec et un peu plus en sécurité, je me posais pour regarder mon environnement immédiat. Un pan de terre s’enfonçant à travers une forêt plus sèche et de l’autre côté, un lac presque limpide, je compris vite que le brouillage de l’eau n’était que du fait de mon apparition soudaine au milieu du lac. Je remarquai alors Fanga juste avant qu’il ne me tombe dessus du haut d’un arbre au bord de la rive. Le contact de ses écailles chaudes m’est maintenant familier même si je n’ai toujours aucune idée de son origine.

Une fois le chaton récupéré, Je profitais un temps du soleil onirique, chauffant encore cette région, même en cette période de l’année. Puis, je me décidais à me lever et prenait sur moi de longer la rive dans l’espoir de trouver un quelconque moyen de m’orienter. L’aventure tout seul, c’est beaucoup moins fun. Alors que Fanga sautait de tronc en tronc à travers les feuillages, j’entendis un cri dans la direction de mes pas. Je piquai un joli sprint jusqu’à arriver à un petit village de pêcheurs-cueilleur visiblement. Mais tout le monde semblait s’être enfermé chez soi. Le silence était total jusqu’à ce qu’un seconde cri le perce. Je ne pus que me diriger vers sa source. C’est là que je compris le pourquoi du comment, un jeune habitant des une femme, enfin, une habitante de Dreamland hurlais pendant qu’un homme, surement le sien, se faisait dévorer le bras pas une espèce de grosse pelote d’aiguille. C’était visiblement douloureux, et comme la bestiole était moche, je n’hésitai pas à foncer et lui écraser ce qui devait être le nez des deux poings joins.

Quelque-chose craqua sous la peau. Le truc lâcha alors prise libérant un bras abimé, écorché et brulé en surface. L’auteur de ce méfait était tombé sur le dos, dont les multiples pointes s’étaient enfoncées dans la terre meuble de la berge. L’homme soufflait fort pour contenir la douleur, mais il se retourna et fit face à son agresseur immobilisé, avec des yeux encore trouble. Au bout de quelques minutes, il trouva la force de se relever et ses blessures furent sommairement à l’eau chaude, ou plutôt brulante vu la manière qu’il eut de serrer les dents au contact de la chair. Une odeur d’acide se commença à se dégager des plaies. Et la chair cessa de saigner. Cela me rappela cette pierre que l’on peut passer sur les coupures de rasoir pour rapidement cicatriser. Une fois que ses yeux révulsés eurent retrouvé une apparence normale, il cessa de trembler et tandis son bras valide. Je ne sais qui, lui donna un couteau. Et c’est avec un mélange de fascination et de dégoût (surtout pour l'odeur) que j’assistai à l’éviscération de ce gros poisson toujours planté sur son dos. Ce fut sa seule et dernière erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 28/05/2013
Age du personnage : 23

Habitué
Mangetsu Pazzesco
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: [Quète solo] Shark attack Sam 26 Déc 2015 - 14:41
Quelques tressaillements, de douleur surement, agitaient encore les pattes-nageoires de la bête, mais ses entrailles à l’air, et l’ignoble odeur qui s’en dégageait, ne laissaient aucun doute quant à sa mort. Puis, l’homme qui avait éventré le poisson, plus par vengeance que pour sauver son village, releva les yeux vers moi, une attention nouvelle affectant ces traits.

- Tu m’as bien aidé voyageur, je t’en remercie. Mais je ne suis qu’un pêcheur, je ne peux pas vraiment te dédommager. En revanche, je peux t’offrir du poisson et des fruits.

- Ce ne sera pas nécessaire, merci. Je passais simplement par là, et puis cette bête était très moche alors j’ai supposé que c’était elle la méchante, donc je l’ai cogné.

Ce faisant, je désignais le cadavre nauséabond trainant sur la plage. Mais alors que l’habitant des rêves allait répliquer, insister pour me donner quelque-chose, n’importe quoi, une demi-douzaine d’ombres bordeaux jaillirent des eaux pour s’abattre sur la plagette dans un nuage de poussières. Lorsque cette dernière fut dissipée, six paires d’yeux porcins nous observaient depuis la berge, portées par autant de poissons semblables à des oursins. Ils dévorèrent leur congénère sans plus de façon puis se retournèrent vers le village. Cette fois-ci, ce fut trop, la ruée générale vers les cahutes se déclencha sans prévenir, ce qui, bien sûr, excita sur le champ les sales bêtes qui se ruèrent après les proies potentielles courant dans tous les sens.

Cette fois, l’un d’eux m’attaqua directement, en me sautant dessus. Malheureusement pour lui, ses pattes trop courtes et inadaptées à des mouvements aussi vifs ne lui permettaient pas de calculer son saut correctement, et un simple écart me permit de l’esquiver le laissant roulé plus loin derrière. Un court instant, je regardais autour de moi pour jauger la situation. Bien qu’elles soient vives, ces horreurs n’en étaient pas moins lentes et pataudes, au moins hors de l’eau. Il leur serait bien impossible de rattraper quiconque les fuyant. Mais les villageois, en bon PNJ avaient préféré se terrer chez eux.
De nombreux morts seraient à déplorer si je ne faisais rien. Bon…

Voyant que les autres étaient trop occupés à courir après les créatures des rêves, je me concentrais sur celui qui m’avait attaqué. Il avait fini de se relever et m’observais intensément, la faim et la fureur brillant dans ses petits yeux meurtriers… enfin, surement.

En poussant un cri suraigu, il chargea, tout simplement, comme le font la plupart des bêtes. Après une feinte, sur la gauche, je pus me décaler sur la droite et riposter dans coup de pied dans le côté de la mâchoire. Les améliorations physiques et psychologiques que procure Dreamland ne cesseront de me surprendre. Le bout de ma botte, par contre lui, n’avait pas apprécié le traitement. Il avait dut heurter une dent et était à moitié déchiré, et je notais cela dans un coin de ma tête. Le poisson quant à lui, n’avait vraiment pas apprécié le traitement et se débattait, mâchoire pendante, pour retrouver ses esprits. Avec un peu de chance, j’avais frappé assez fort pour le lui briser. Mais ne voulant pas prendre de risque, je faisais un bond en avant et, avec l’élan, lui écrasait, lui aussi, la zone dont je pensais être la place du nez. La saleté couina se mit à tourner sur elle-même, entre deux coups de queue, je m’acharnais dessus, jusqu’à ce que qu’elle cesse complètement de bouger. Ces choses étaient coriaces, ce qui les rendait encore plus dangereuses.

Le meilleurs moyen était de les affronter armé et en duel si je voulais m’en sortir. A COMMENCER PAR CELLE QUI MENAÇAIT MON CHAT !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Quète solo] Shark attack

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Le royaume des fruits-