Haut
Bas

Partagez|

Anastasia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Messages : 290
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Anastasia Mar 22 Sep 2015 - 13:22
« Je vous en conjure, Voyageur, débarrassez-nous de la sorcière ! Elle a déjà détruit notre village ! Si elle va aux récoltes, elle peut ruiner des mois de travail ! »

Les chats étaient en effervescence , restant à l’orée d’un bois d’où le village en question semblait paisible comme tout. A un détail près…

S’il faisait beau dans toute la contrée et que le soleil nourrissait l’ambiance d’une chaleur incontestable, il fallait admettre qu’il faisait bien plus froid vers le village ; là où se situaient les habitants ainsi que Corey, la chaleur était déjà passée de vingt degrés à dix degrés.

« Et c’est bien pire proche de la Voyageuse ! Si elle passe près des champs, elle va les geler complètement. »

La panique des chats était perceptible partout ; une attaque surprise pareille n’était pas prévue dans leur almanach. Heureusement qu’un Voyageur était passé proche d’eux, et qu’il était bon, un des Chats l’avait reconnu comme étant Corey Machin. Ils avaient envoyé des émissaires prévenir le Royaume, mais il serait bien trop tard pour chasser la Voyageuse sans qu’il n’y ait trop de dégâts. Puis, qui savait, elle semblait invincible…
La numéro 1 de la Baby actuelle, Anastasia. Les plus humoristes disaient d'elle qu'elle était surtout à la place 0 de la Baby, plutôt qu'à la première. A la place 0 absolu.
Il lui avait fallu deux mois pour avoir cette place.
Un record difficilement rivalisé dans les annales de Dreamland – le dernier en date à avoir fait aussi bien est le Major, actuellement dans les meilleurs de la S.

__________

http://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Zenith
Messages : 853
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 495
Renommée: 1630
Honneur: 478
MessageSujet: Re: Anastasia Jeu 24 Sep 2015 - 10:42

Corey se réveilla trempé de sueur, des mauvaises nuits à Dreamland il en avait passée quelques-unes mais celle-là atteignait des sommets. Presque inconsciemment il toucha son pectoral gauche, craignant d’y trouver le tatouage dont la confection l’avait tant fait souffrir. Bien évidemment l’œuvre était restée dans le monde onirique, mais la douleur semblait presque être revenue avec lui. Il commençait à comprendre quel genre de sacrifices il lui faudrait faire pour servir le royaume de la lumière. Lui qui avait si longtemps cherché un royaume à servir, n’avait pas vraiment le droit de se plaindre. Il commençait à se demander si il n’aurait pas pu essayer de contourner ou de négocier avec le tatoueur. Quoi qu’il se doutait que Lord Crazy n’était pas le genre de personne à qui on refusait facilement quelque chose. Il lui fallut encore quelques instants pour se remettre de cette nuit pas comme les autres, puis il se leva, juste vêtu de son caleçon, attrapa un pyjama propre, alluma la VMC et fonça sous la douche, ignorant totalement sa sœur en train de boire son café.

Il resta de longues minutes sous l’eau tantôt froide tantôt chaude, s’amusant à alterner les deux, puis lorsqu’il eut reprit un peu de contenance il s’habilla et rejoignit Meg qui finissait sa tasse. Il se servit un mug, attrapa deux brioches au chocolat et s’installa à côté d’elle. Ils échangèrent quelques banalités et il lui raconta ce qu’il avait était obligé de supporter pour son royaume. Il minimisa le côté souffrance, car il savait que sa sœur avait enduré bien pire, mais elle sembla plutôt contente pour lui. Elle lui expliqua alors que les voyageurs qui enduraient jusqu’au bout les tatouages de Lord Crazy étaient assez rares et que parfois ces tatouages leur conféraient des capacités supplémentaires. Comme elle le lui rappela, en le voyant se faire des films, il s’agissaient probablement de rumeurs colportées par les voyageurs en question pour pouvoir expliquer qu’ils avaient surmonté cette épreuve.

Le reste de la journée se passa plutôt normalement, il laissa sa sœur et alla se mettre à son poste de travail. Il géra quelques priorités et consacra le plus gros de sa journée à la rédaction d’un nouvel article sur son blog au sujet d’une faille d’un système d’exploitation mondialement célèbre. Il avait été parmi les premiers à confirmer son existence et proposait, lorsqu’il eut mis son écrit en ligne, un correctif inédit jusque-là. Il savait très bien que son patch serait rapidement dépassé, mais ce qui importait c’était de faire parler de lui. Il tweeta le lien vers l’article et comme il s’y attendait, il fut retweeté par une bonne partie de ses abonnés puis par les leurs. Il savoura sa victoire en regardant le compteur de visite de son blog exploser rapidement.

C’est donc plutôt satisfait qu’il se coucha en se prêtant à un exercice auquel il s’adonnait lorsqu’ il n’avait pas de destination précise en tête. Il se concentrait sur la tenue avec laquelle il voulait apparaître dans le monde onirique. Jusque-là les réussites avaient été mitigées, souvent il lui manquait un élément, il avait les chaussures et le pantalon mais pas la veste qu’il avait souhaité, par exemple.

---Dreamland---

Son premier réflexe lorsqu’il prit conscience dans le monde onirique fût de vérifier si il avait réussi à se vêtir des chaussures de marche, pantalon militaire et veste à capuche noire auxquels il avait pensé en s’endormant. C’était plutôt réussit, il manquait juste un t-shirt mais ce n’était pas dramatique car il avait encore, autour du torse, le bandage que le tatoueur lui avait recommandé de conserver encore un ou deux jours. Il regarda ensuite autour de lui, ne sachant pas du tout où il était, il aperçut, au loin, le mur d’enceinte de la ville principale du royaume des chats où il avait passé la nuit dernière. Il n’avait pas envie d’y retourner et constata qu’en contrebas de la colline sur laquelle il était, il y avait un chemin qui s’éloignait de la capitale. Il se mit en chemin, profitant de la température idéale de cette belle journée. Il tournait la tête de droite à gauche tout en marchant pour que son seul œil valide puisse capter toute la beauté du sous-bois dans lequel le chemin s’enfonçait.

La douleur du tatouage était encore présente mais il n’y prêtait pas vraiment attention, c’était au niveau d’un vilain coup de soleil et pour lui qui avait connu l’enfer lorsque le soleil avait touché sa peau dans le monde réel c’était de la rigolade. Il avait hâte de retirer le bandage parce qu’après tout il ne savait même pas vraiment à quoi ressemblait cette œuvre indélébile. Il avait été bien trop occupé à résisté à la douleur pour se soucier de ce que faisait ce Lord un peu fou. La route déboucha sur ce qui semblait être, de loin, une bourgade agricole assez classique, probablement l’un des villages qui alimentaient le pays en croquettes et en pâtée. Il s’approcha tranquillement, un brin d’herbe au coin de la bouche, même si il ne se passait pas grand-chose il appréciait ce genre de nuits tranquilles à profiter de la nature et du soleil.

Cependant, alors que le fond de l’air était plutôt doux, il se rafraichit à mesure qu’il approchait du village, il faillit faire demi-tour mais cette fraicheur l’intriguait. Il savait que tout était possible à Dreamland mais c’était la première fois qu’il observait un changement de climat aussi soudain. Lorsqu’il approcha des premières maisons, il se rendit compte que le scintillement qu’il avait pris pour de la rosée était en fait une couche de glace. En pénétrant dans le hameau, où la température avait encore baissée, il s’aperçut que tous les bâtiments en étaient recouverts aussi. Certains avaient même était partiellement détruits par des blocs ou des lames de glaces. Les habitants, qui étaient d’abords restés méfiants et soupçonneux se ruèrent sur lui lorsque l’un d’entre eux le reconnu, probablement un chat qui était en ville la veille lorsqu’il s’était présenté à Lord Crazy.

« Je vous en conjure, Voyageur, débarrassez-nous de la sorcière ! Elle a déjà détruit notre village ! Si elle va aux récoltes, elle peut ruiner des mois de travail ! »

C’était en substance ce que tous répétaient dans un brouhaha duquel Corey avait du mal à extraire toutes les informations nécessaire. Il comprit tout de même que c’était une voyageuse qui avait fait ça sans réelle raison et qu’il fallait l’arrêter avant qu’elle ne détruise les récoltes. Il leva les mains pour les calmer et les faire taire.

« Je vais aller voir ce que je peux faire, je ne veux pas que vous pensiez que tous les voyageurs sont comme elle. »

La foule s’écarta pour lui laisser le passage et il avança vers les champs, bien décidé à dire deux mots à cette fille qui contribuait à ternir la réputation des voyageurs. Ce genre de personnes représentait l’une des choses qu’il méprisait le plus à Dreamland, toute cette escalade de violence, de haine et de rancœur provenait en partie d’évènements comme celui-ci. Quelle image allaient avoir ces chatgriculteurs lorsque, ruinés, ils se retrouveraient à aller devoir mendier à la capitale pour survivre ? Que ressentiraient leurs enfants lorsqu’ils seraient adultes ? Il accéléra le pas, poussé par sa colère qui couvait.

« Hé !? Ça t’amuse de pourrir la vie d’innocents ? » Interpella-t-il lorsqu’il aperçut la coupable, de dos, un peu plus loin. « Tu crois que leur vie est pas assez dure comme ça ? » Elle s’était arrêté, il approcha encore un peu, sur ses gardes. « En plus de faire souffrir des créature des rêves tu risques de nous faire bannir d’un des seuls royaume qui aide les voyageurs. »

Il attendit qu’elle réponde, espérant que ce soit une personne douée de raison et pas une autre psychopathe sans cervelle seulement obsédée par la destruction.


__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Messages : 290
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Anastasia Jeu 24 Sep 2015 - 12:34
Anastasia se retourna doucement quand elle entendit le son d’un Voyageur qui s’approchait au fur et à mesure d’elle. Pas n’importe qui vu qu’il avançait sans crainte du froid qui mordait. Il ne devait pas faire loin de zéro degré à l’endroit exact où il se tenait, et s’il se rapprochait d’elle, alors le mercure tomberait facilement à moins dix degrés, moins vingt degrés, voire moins trente s’il osait aller à moins d’un mètre de distance d’elle.

Anastasia avait un visage tranché qui aurait pu être joli si ses yeux acier n’achevaient pas de rendre son portrait brutal. Elle était d’ailleurs totalement chauve, problème de cancer, et sa main droite, problème de froid intense dans le monde réel, qu’elle n’avait normalement plus lors de ses journées, était remplacée ici par une main de glace finement ciselée. Elle portait un débardeur et un pantalon marron crade qui lui donnait un air de soldat de la guérilla.

Elle se rendit compte que l’homme qui l’avait interpellé était là pour lui faire cesser son ménage ; elle en soupira intérieurement et se retourna complètement pour l’apercevoir. Elle ne le reconnaissait pas… Quelle importance. Elle avait d’autres soucis en tête. Elle haussa les épaules pour signifier la neutralité de ses pensées avant de dire :

« Mon pouvoir est sorti tout seul, c’est ce qui arrive quand j’éternue, je suis désolée. Mais bon, tu connais les Créatures des Rêves, elles paniquent pour un rien. Notamment les chats. »

Elle se retourna donc, son buste faisant maintenant face au Royaume des Chats. Sûr qu’elle allait détruire une partie des récoltes si elle s’approchait, difficile de contenir son froid maintenant qu’il était sorti, mais bon, comment se soucier de l’agriculture d’un monde imaginaire. Comme si elle n’avait que ça à faire de se perdre en pardons dès qu’elle arrivait à un endroit juste parce que ses capacités étaient bien trop puissantes pour qu’elles puissent le contenir. Elle tourna légèrement sa nuque pour parler à ce nouveau Voyageur :

« Si tu sais où habite Lord Crazy, je ne serai pas contre de le rencontrer. Il me fera un Tatouage pour limiter les dégâts de mon pouvoir à l’avenir. Et s’il ne veut pas, je lui demanderai moins gentiment. Être l’esclave du froid dans les deux mondes, ça lasse comme tu peux pas imaginer. » Oui, les champs pourraient pourrir. Ces Chats étaient véritablement des gamins, à se plaindre pour tout. Ils n’avaient pas connu la Sibérie du nord.

__________

http://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Zenith
Messages : 853
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 495
Renommée: 1630
Honneur: 478
MessageSujet: Re: Anastasia Mer 30 Sep 2015 - 14:05

Corey frissonna lorsqu’elle se retourna vers lui, à la fois à cause de la température glaciaire, mais aussi à cause de l’expression mi-triste, mi-blasée qu’elle arborait. Il s’était attendu a tombé sur un voyageur avec une sorte de complexe de dieu, comme il en avait déjà croisé auparavant mais il comprit vite que ce n’était pas le cas. De la même façon il avait compris qu’il aurait froid, lorsque la température au village avait baissé, mais il n’avait pas envisagé que l’air autour de la voyageuse puisse être aussi glacial. Même si il était vêtu plus chaudement que lors de la plupart de ses errances onirique, il sentait la morsure glaciale de la froidure générée par cette femme. Elle lui expliqua qu’elle n’avait pas cherché à geler toute une partie du village, ni à déchainer cette chute de température, que c’était simplement ce qui arrivait lorsqu’elle éternuait.

Il accusa le coup, il avait déjà côtoyé des voyageurs extrêmement puissants, comme Le Ed Free pour ne citer que lui ou même sa sœur qui était assez réputée, mais jamais il n’aurait pensé qu’un tel monstre de puissance existe. Avoir tellement de pouvoir qu’il était difficile de le contrôler, c’était bien quelque chose qu’il n’avait pas envisagé. Il savait qu’il n’était pas à plaindre avec son héliophobie mais il se sentait terriblement insignifiant face à cette reine des glaces.

« Et… Eternuer ? » Il se demanda si elle disait vrai mais il devait constater qu’elle dégageait une quantité de froid incroyable sans avoir l’air de fournir le moindre effort. « Il faut les comprendre, leurs maisons et leurs récoltes c’est tout ce qu’ils ont, pas étonnant qu’ils prennent ça très à cœur. »

Elle n’avait peut-être pas fait exprès mais il comprenait les habitants du village, un tel déferlement de puissance avait forcément l’air agressif. En voyant la glace engloutir certaines habitations, il était normal qu’ils aient paniqués, mais il ne pouvait s’empêcher de se mettre à la place de la voyageuse qui n’avait pas fait exprès de libérer ainsi son pouvoir. Elle lui expliqua ensuite qu’elle recherchait Lord Crazy pour qu’il lui appose un tatouage qui l’aiderait à contrôler son pouvoir. A l’évocation du nom de son tortionnaire de la nuit précédente il ne put retenir un nouveau frisson qui lui serra involontairement les mâchoires.

« Lord Crazy ? Rien que ça ? Je crois que tu ne sais pas trop dans quoi tu t’embarques… » Il jeta un coup d’œil à sa main perdue et devina qu’elle avait un seuil de résistance à la douleur probablement élevé. « Il est… particulier… Il choisit ses clients, pas l’inverse, d’après ce que j’ai compris. Même si je te conduisais à lui, ce malade serait capable de choisir la mort plutôt que de tatouer quelqu’un contre sa volonté. » Il hésita, cherchant ses mots. « Après… Il aime apposer ses tatouages aux voyageurs promis à une destinée exceptionnel et vu ton pouvoir tu pourrais correspondre à ses critères… Mais rien de sûr. »

Il regarda les quelques buissons autour de la voyageuse se rabougrir à cause du froid et se demanda ce qu’il devait faire. Il n’aimait pas du tout ce genre de cas de conscience car il prenait trop à cœur les conséquences de ses choix. Si il amenait la voyageuse devant le tatoueur et qu’elle perdait le contrôle la capitale du royaume des chats serait grandement menacée. De l’autre côté, elle continuerait à répandre la désolation sur son passage tant qu’elle ne maîtriserait pas mieux son pouvoir.

« Par contre je ne peux pas te mener à lui si tu rases un village à chaque fois que tu éternues… »

Il ne pouvait pas prendre ce risque, la ville était bien trop peuplée pour mettre toutes ces âmes en danger.


__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Messages : 290
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Anastasia Mer 30 Sep 2015 - 16:59
L’autre Voyageur ne s’approchait pas, ce n’était qu’un médiateur en fin de compte. Tant mieux, elle n’aurait pas à nouveau à se défendre contre des hostilités. L’autre tenta vaguement de la raisonner, il parlait beaucoup, non ? Mais quelques fois, c’était intéressant. Il lui donna quelques informations sur Lord Crazy qu’elle rangea dans un coin de sa tête. Il était têtu comme une mule et choisissait ses clients ? On ne lui avait pas dit ça, on lui avait juste parlé d’un Lord Crazy du Royaume des Chats dont les Tatouages pouvaient éventuellement servir de sceau, et comme elle préférait ne pas attirer l’attention exactement comme il se passait actuellement, alors elle avait décidé d’y aller et de se faire tatouer. Que Lord Crazy puisse refuser ses demandes était une nouveauté qu’elle n’appréciait pas. Peut-être qu’elle devrait se préparer à être violente.

Le Voyageur tenta de lui parler et lui dire qu’elle avait un énorme pouvoir. Il avait mis dans le mille, son Seigneur n’avait pas arrêté de le lui dire, tant et si bien qu’elle avait décidé de se barrer. Il ne l’avait pas retenu, elle ne savait pas encore pourquoi, peut-être parce qu’il préférait que son futur meilleur élément le voit d’un œil agréable. Ils se rencontreraient de nouveau alors… En attendant, qu’elle puisse au moins parcourir Dreamland sans se faire arrêter par toutes les autorités compétentes… Par contre, les Voyageurs qui voudraient la défier, elle ne pourrait rien y faire, se battre semblait être le sport national de tous ceux qui étaient conscients de leur rêve. Question d’égo.

Enfin, le médiateur lui dit qu’il ne pouvait pas la laisser partir pour le Royaume si elle risquait de provoquer des catastrophes. Ah la blague. Anastasia avait le corps tourné vers la cité flamboyante qui se dressait devant elle à quelques kilomètres, elle était si proche. Comme si un freluquet allait lui dire ce qu’elle devait faire ou non.

« Ecoute-moi, toi, si tu veux pas que je détruise un hameau dès que j’éternue, comme tu dis, alors laisse-moi aller là-bas. Soit tu m’aides, soit tu me laisses ici, nos chemins se séparent et basta. A part effrayer les gens là-bas, je ne vois pas ce que je peux provoquer de plus. »

Allez, assez perdu de temps. Elle se mit à marcher alors, quittant la place du village et disant :

« Si t’es pas content, plante-moi. Mais je te buterai. »

__________

http://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Zenith
Messages : 853
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 495
Renommée: 1630
Honneur: 478
MessageSujet: Re: Anastasia Jeu 8 Oct 2015 - 14:22
La jeune femme paraissait être de bonne volonté et c’était presque encore plus frustrant. A part son avis un peu négatifs sur les créatures des rêves et plus particulièrement les chats, on ne pouvait pas lui reprocher grand-chose. Elle maîtrisait mal son immense pouvoir mais au moins elle cherchait des solutions, elle essayait d’y remédier. Avec un voyageur agressif, bête et méchant les choses auraient été plus simples, Corey aurait essayé de l’arrêter par la force, sans négocier, mais là il se devait d’essayer.

« Je ne veux pas t’empêcher de le rencontrer, bien au contraire, ce serait une bonne chose pour tout le monde. Mais qu’est-ce qui va se passer quand tu vas déambuler dans la ville en émettant ce froid polaire. » L’héliophobe devait se concentrer pour ne pas trembler comme une feuille. « Sans parler de toutes les récoltes que tu vas griller si tu avances à travers champ dans cet état. Que vont devenir ces chats ? Ils vont mourir de faim, si tu as connu le froid tu sais peut être aussi que la famine est guère plus agréable. »

Il savait qu’il ne proposait pas vraiment de solution et son cerveau carburait pour essayer d’en trouver une. Toutes celles qui lui venaient présentaient énormément de failles et il n’aimait pas ça, il préférait laisser le moins de place possible à l’échec. Il s’avança, pressant le pas contournant le plus possible la voyageuse et coupant à travers champ pour venir se camper au milieu du chemin qui menait vers la capitale.

« Attends ici… J’irais chercher Lord Crazy, j’essaierais de le convaincre. Et si il refuse de venir, pense à moi demain en t’endormant pour me rejoindre directement dans son temple, comme ça tu ne grilleras pas les récoltes du royaume ni la moitié de la ville. Et s’il refuse de te tatouer je n’interférerais pas et je te laisserais régler ça avec lui. »

Il se tenait au centre du chemin, sur ses appuis, les choses étaient claires, soit elle lui donnait une chance de tenter d’arranger les choses en patientant ici. Soit elle continuait d’avancer et il n’hésiterait plus à la combattre, même si il aurait préféré éviter cette solution. Désormais il avait épuisé toute la diplomatie dont il était capable et il était prêt à défendre les innocents comme il le faisait depuis qu’il était devenu voyageur.

« Attends ici… »

Sur ses gardes, il attendit de voir si elle obtempèrerait.


__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Messages : 290
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Anastasia Mer 14 Oct 2015 - 22:20
Le Voyageur était tenace, il se mit même devant elle pour l’empêcher d’aller plus loin et imposer gestuellement sa nouvelle proposition. Anastasia l’écouta parler et se fit muette le temps de digérer cette information. Le Royaume était loin, elle pouvait peut-être même gagner du temps avec la proposition de l’individu ; en tout cas, il avait eu une bonne idée et elle n’allait pas la laisser filer par caprice, surtout que la motivation passionnée du Voyageur n’était pas pour lui déplaire. Elle hocha la tête et considéra :

« Soit, je te laisse, si ça peut m’éviter quelques hurlements, ça me va. Tu n’as pas intérêt à me laisser tomber par contre. »

Dure comme la glace, le ton de voix. Elle n’allait peut-être pas rester dans le village en attendant qu’il s’occupe de la commission, elle allait rester en retrait quelque part pour éviter la mort des pauvres cultures de ces paysans oniriques. Elle se mit à contempler un bout de coin près de l’horizon où il ne semblait y avoir que des plaines.

« A demain soir, gars. »

Et elle s’en alla, laissant le village absolument vide.

__

Pendant ce temps dans le Royaume des Chats, la milice s’organisait après que l’émissaire du village soi-disant attaqué était venu quémander de l’aide. Une quinzaine de guerriers se préparaient en enfilant armes et armures, et parmi eux, trois guerriers d’élite donnaient les ordres pour aller chasser la maudite Voyageuse. Quand tout le monde fut prêt, les portes de la ville s’ouvrirent pour laisser passer quinze panthères noires montées par autant de chevaliers félins. Il fallait endiguer la menace avant que les Voyageurs ne pensent qu’il leur était permis de tout faire.

__________

http://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Zenith
Messages : 853
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 495
Renommée: 1630
Honneur: 478
MessageSujet: Re: Anastasia Jeu 15 Oct 2015 - 15:50

Le soulagement que l’héliophobe ressenti lorsqu’elle accepta sa proposition fût de courte durée. Certes il venait d’épargner les récoltes de cette partie du royaume des chats, mais à quel prix ? Sa vie de voyageur ? Peut-être bien… Il avait désormais la sensation accablante d’avoir fait la partie la plus simple du travail et qu’il s’était engagé, de son sang, à gravir une montagne. Les yeux perdus dans la direction où elle avait disparu à sa vue, il était accablé par l’immensité de sa tâche. Les pensées tourbillonnaient dans son esprit, esquissant toute sorte de stratégies pour parvenir à ses fins. Dans tous les cas, il fallait qu’il tente le coup avec Lord Crazy et ce dernier était probablement dans son temple. Il se mit donc en route au pas de course allongé, afin d’avoir le temps de mettre en place une autre solution si les choses tournaient mal avec le tatoueur.

Tout en cheminant il énumérait toute les choses qui pouvaient mal tourner, et elles étaient nombreuse malheureusement. Comme il n’était pas entièrement sûr de pouvoir faire confiance à la voyageuse de glace il lui tendit quelques pièges, dans l’hypothèse où elle chercherait à le suivre jusqu’à la ville. Mais il savait que ce ne serait probablement utile, il se donnait surtout du temps pour trouver comment manipuler le plus grand tatoueur de Dreamland sans que ce soit ce dernier qui lui arrache la tête. Il venait juste de revenir sur la route principale lorsqu’il tomba sur des soldats félins montés sur des panthères qui arrivaient à toute vitesse de la ville. Comme ce chemin ne menait presque qu’au village d’où il venait, il comprit rapidement qu’il s’agissait des renforts que les villageois avaient demandés pour lutter contre la voyageuse. Etant donné les regards méfiants qu’ils lui jetèrent dès qu’ils l’aperçurent, il comprit qu’ils n’étaient pas là pour discuter.

Il leva les mains en signe d’apaisement, se demandant s’ils ne risquaient pas de le prendre pour un complice de la jeune femme. Il fallait qu’il réagisse vite, sinon ils allaient le découper en rondelle et iraient s’en prendre à la reine des neiges qui risquait de geler la moitié du royaume en les affrontant.

« C’est bon messieurs, j’ai géré la situation avec la voyageuse des glaces, le village n’est plus en danger. » Il savait que ça ne suffirait pas à les convaincre. « Considérez ça comme un cadeau du royaume de la lumière à celui des chats. »

L’évocation de diplomatie inter-royaumes les feraient peut être réfléchir à deux fois avant de s’attaquer à lui en risquant un incident. Il était sur ses gardes, prêt à esquiver une attaque en traitre d’un des félins, il s’efforçait de rester confiant.

« Au passage j’aurais besoin de parler avec Lord Crazy, si vous pouvez me déposer en rentrant ce serait parfait ! »

Ces panthères noires avaient l’air d’être de fameux destriers et il devait avouer que si par miracle ils acceptaient son offre, il n’était pas contre en essayer une, ne serait-ce qu’en passager.


__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Messages : 290
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Anastasia Mer 23 Mar 2016 - 11:03
Les panthères s’étaient arrêtées devant le Voyageur, mais celui-ci ne semblait pas vouloir les attaquer, ce qui était toujours une bonne nouvelle à prendre. Il leur dit même que la Voyageuse qui avait été à l’origine de la menace avait été endigué. Mais de quelle façon ? Le capitaine, un grand félin recouvert de gros poils, tel un persan avec un peu de tenue, trouvant cela louche, se dépêcha d’émettre ce qui aurait dû rester en pensée dans un monde plus contemporain :

« Vous les Voyageurs, comment savoir jusqu’où vous vous entraidez. La menace, on la verra nous-mêmes. Et si tu veux voir Lord Crazy, tu fais comme tout le monde, piéton, tu marches. » Non, mais on rêvait…

Il feula à ses compères, et ils repartirent tous les trois vers le village ; menace éliminée ou non, ils le verraient très vites, mais bon, ce n’était quand même comme s’il fallait sauver les gens, vu que l’attaque avait déjà été faite ; dans leur tête, le mot le plus approprié serait plutôt vengeance, et sinon, et bien, ils n’auraient plus qu’à aider leurs compatriotes, la situation semblait catastrophique. Ils regardaient le soleil, contre une Voyageuse de Glaces ou ses sortilèges/malédictions, c’était peut-être leur meilleur allié.

Et puis, qui c’était ce gus qui leur parlait de haut comme ça ? Certes, dans le ton de sa voix, rien ne signifiait qu’il cherchait à être hautain, mais ce genre de, « désolé les petits minous, je me suis occupé de tout, tout seul, donc maintenant, au lieu d’aller aider vos semblables, je vous demande de me conduire en taxi devant un de votre Seigneur », peuh ! Méprisable.

__________

http://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Zenith
Messages : 853
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 495
Renommée: 1630
Honneur: 478
MessageSujet: Re: Anastasia Mer 23 Mar 2016 - 17:20


L’héliophobe n’était pas vraiment satisfait de son interaction avec la milice, il se dit qu’il aurait dû être plus éloquent pour modérer leurs ardeurs. Il avait probablement réussi à faire germer l’idée que le danger était écarté dans leurs esprits mais il n’en n’était pas sûr, il aurait dû les retenir, enfoncer le clou, leur expliquer qu’il l’avait convaincue de s’écarte des villages et des cultures. Ou même leur mentir, prétendre qu’ils s’étaient battus et qu’il l’avait terrassée, ils n’y auraient probablement pas cru tout compte fait. Il les regarda s’éloigner, en se demandant s’il devait essayer de les rattraper, mais pour quoi faire ? S’il essayait de leur assurer que le danger était écarté il deviendrait encore plus louche et encore moins crédible. S’il essayait de les retenir, ça risquait fort de dégénérer en affrontement physique et le voyageur était conscient de n’avoir aucune chance seul face à un tel groupe de combattant félins.

Il les regarda donc disparaître derrière un détour de la route qui menait au village qu’il venait de quitter. Il espérait que la jeune femme avait mis assez de distance entre elle et le hameau, si les gardes se lançaient à sa poursuite l’issue serait forcément fatale. Il n’aurait pas vraiment su dire pour qui… S’il avait eu à parier, il aurait été bien embêté, les félins étaient quand même une grosse douzaine, montés sur des destriers probablement tout aussi dangereux. Dans ce groupe il y avait même des guerriers qui avaient l’air plus expérimentés et mieux équipés que le reste, probablement des officiers ou quelque chose s’en approchant. Ils devaient être habitués à combattre ensembles au sein de cette unité ce qui renforçait encore leur dangerosité. Mais en face ce n’était pas n’importe qui, une voyageuse aux pouvoirs exceptionnels, capable de geler la moitié d’un village par sa simple présence et un éternuement. Même si les félidés étaient d’incroyables guerriers, s’ils gelaient dès qu’ils s’approchaient d’elle, ils ne feraient pas long feu et on retrouverait des chats surgelés.

Il n’y pouvait plus rien de toute façon, autant se concentrer sur la suite de sa mission, il commençait à vraiment appréhender une nouvelle entrevue avec le tatoueur mais il n’avait pas le choix. Il pressa donc le pas pour arriver en ville au plus tôt et trouver un moyen de convaincre Crazy. Il toucha à nouveau le bandage qui enserrait sa poitrine presque inconsciemment et ça lui rappela la douleur qu’il cherchait à oublier.

S’aidant de son pouvoir pour raccourcir certaine parties du trajet il arriva rapidement aux portes de la cité, il était presque à bout de souffle mais au moins il aurait le temps d’essayer de s’acquitter de sa tâche. Il passa la porte sans être inquiété et remonta les allées du marché sans y prêter vraiment attention, il était encore émerveillé par certains des objets proposés par les marchands mais ce soir l’enjeu était trop gros pour s’y attarder. Il arriva devant la demeure du Lord et eut un instant de doute, vu que les temples des lords se ressemblaient un peu, mais finalement il reconnut l’endroit où il avait pénétré la veille. Il souffla une dernière fois pour se donner du courage et pénétra dans l’antichambre, son œil unique mit du temps à s’accommoder à la pénombre ambiante mais au bout d’un moment il reconnut les lieux familiers.

« J’arrive dans une seconde… » Annonça l’assistant tatoué et percé du lord, visiblement affairé à l’accrochage d’un tableau.

Intrigué l’héliophobe s’approcha et constata avec surprise qu’il s’agissait d’un portrait de lui et de son tatouage nouvellement apposé. Ainsi c’était à ça qu’il ressemblait, c’était la première fois qu’il le voyait vu qu’il avait interdiction de retirer les bandages. Sur la gauche de son torse, il y avait une sorte de cœur stylisé duquel partait de nombreux traits, un peu abstraits qui parcouraient une grosse partie de son torse et remontaient même sur son avant-bras et sur son cou.

«Ça va… Ça aurait pu être pire… » Commenta-t-il presque pour lui-même.

« Hein, toi ? Qu’est-ce que tu veux ? Je te préviens le Lord n’a pas l’habitude de traiter avec des clients mécontents. Tu risques ta peau. » Dit le petit chat en se retournant, surprit, apparemment les gens ne revenaient pas voir Crazy après avoir été tatoués.

Malgré lui Corey ne pouvait s’empêcher de ressentir une pointe de fierté, de se voir ainsi accroché à côté d’autres voyageurs illustres. Une partie de lui avait envie qu’un jour quelqu’un entre et le reconnaisse. D’un autre côté il tenait quand même à son anonymat et n’avait pas vraiment envie que tout à chacun puisse ainsi le reconnaître. Des cris se firent entendre dans la pièce où le Lord amenait ses victimes et ils ramenèrent Corey au présent et à l’urgence de sa mission.

« Dès qu’il en aura fini avec ce pauvre malheureux tu lui diras que j’ai besoin de lui parler d’une affaire urgente. »

« Hein ? Tu as cru que tu étais qui pour te pointer à nouveau ici et demander à lui parler. »

« J’ai pas de temps à perdre ! » Le coupa Corey, plus autoritaire qu’à son habitude mais c’était plus facile face à un larbin de ce genre. « Je n’entends plus crier, va voir si il peut me recevoir. »

Le chat failli protester une nouvelle fois, mais le regard qui se voulait menaçant de l’héliophobe l’en dissuada.

« Comme tu veux, tu viendras pas pleurer si il te trucides. » grommela t’il en poussant le rideau pour entrer dans la salle de torture.

Il en ressorti quelques instants plus tard en trainant un voyageur inconscient, un sourire en coin sur le visage. « Il t’attend mais t’as pas intérêt de lui faire perdre son temps à mon avis. »

Corey souffla une nouvelle fois et franchit le rideau, sur ses gardes, craignant de se faire alpaguer dès qu’il entrerait. Au lieu de ça, il crut que la pièce était vide, il mit quelques secondes à repérer le lord, tapis dans l’ombre dans le coin opposé de la pièce. Il ne voyait que son regard furieux dans lequel semblait danser des flammes de folies. Il sut immédiatement qu’il était sur la sellette et qu’il devait convaincre rapidement. Il inspira pour se donner du courage.

« La nuit prochaine une voyageuse viendra ici. » Inutile de préciser que ce serait grâce, ou à cause de lui. « C’est une contrôleuse de glace ou de froid je ne sais pas très bien, mais en tous cas elle a du mal à contrôler son pouvoir. Elle a failli geler la moitié de ce royaume en perdant le contrôle tout à l’heure. Tu en as déjà probablement entendu parler. J’ai fait ce que j’ai pu pour qu’elle ne cause pas plus de dégât ce soir.  » Il faillit rajouter un sarcasme en lui disant que ce n’était pas la peine de le remercier mais il se retint. « Demain il faudra trouver une solution plus durable… » Il avait peur de laisser sous entende la mauvaise chose donc il s’empressa d’ajouter. « Elle avait l’air de croire qu’un de tes tatouages pourrait l’aider. Tu penses que ça peut être le cas ? »

Il avait dit ce qu’il avait à dire, il ne lui restait plus qu’à attendre la réaction du gros matou, toujours sur le qui-vive.

__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Messages : 290
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Anastasia Mar 29 Mar 2016 - 12:36
Alors ainsi, Anastasia attendait ; elle n’était évidemment pas du genre patiente, mais elle savait reconnaître une bonne idée quand elle en voyait une, et mieux encore, contrairement à la grande majorité des gens qu’elle connaissait, de la mettre en pratique. Elle feula mentalement sur son père, et se mit à caresser son crâne chauve en se demandant si ses cheveux pouvaient pousser tranquillement sur Dreamland. Pour les mois qu’elle était ici, rien encore, mais elle avait cette intuition que si elle le demandait, si elle le voulait, elle pourrait se remettre à toucher ses cheveux blonds. Ça lui ferait du bien, vraiment.

Elle patientait ainsi, en voguant de pensées en pensées, scrutant l’horizon pour voir si le Voyageur qu’elle avait croisé lui apporterait des nouvelles ; elle essayait de ne pas trop y penser, le temps passait plus lentement. Elle perdait trop de temps dans son lit d’hôpital, ça la tuait de recommencer, mais au moins, elle pouvait marcher et parcourir le village qu’elle avait, disons-le, vitrifié. Certes, c’était de la glace, elle était incapable de ressentir le froid quand elle posait sa main sur son pouvoir, mais il était si lisse qu’il en devenait irréel. On était loin de l’eau frigorifiée avec ces rainures et ces formes irrégulières. Là, on en était à de la sculpture.

Oh, qu’est-ce qu’elle entendait ? Anastasia regarda la poussière qui s’élevait près d’ici. Elle n’aimait pas ça, ça ressemblait à des forces armées. Elle attendit quelques minutes pour savoir ce qu’ils lui voulaient, on ne savait jamais, c’était le brun qui les envoyait à sa recherche. Elle resta tout de même sur ses gardes. La milice montée ne s’approcha pas d’elle trop près, à cause du froid qui régnait autour d’elle. Le capitaine de la troupe lui demanda d’une voix autoritaire :

« C’est toi qui a fait ça ? » Et merde… C’était l’autre Voyageur qui les avait envoyés ? Dans ce cas, il était mort. Elle répondit d’un ton goguenard :
« Et je peux recommencer. » On lui projeta une lance, mais celle-ci fut gelée sur place, et plus elle s’approcha du visage de la Voyageuse, plus elle ralentit jusqu’à tomber aux pieds d’Anastasia, dans un grand bloc de glaçons blancs. « Je vous l’avais dit. »

Dès qu’elle se fut occupée d’eux, ça ne lui prit que quelques secondes, il était temps de se mettre en marche pour le Royaume des Chats. Elle avait des dents à faire sauter.

__

Le secrétaire de Lord Crazy entendit les demandes du Voyageur, mais dans sa tête, il les qualifia d’outrages dangereux. C’était de toute façon trop tard pour l’arrêter, les deux se faisaient face-à-face, et mieux valait ne rien cacher au matou. Il était cependant horrifié de la tournure des événements, une telle demande était pour ainsi dire, depuis qu’il bossait ici, unique. Et son patron, un peu trop imprévisible. Le secrétaire ferma les yeux, impossible de savoir si Lord Crazy le prendrait comme une blague ou comme une insulte. Voire des deux en même temps.

« BOUAHAHAHAHAHAHA !!! UNE MENACE ?! PUTAIN, MERDE, C’EST DES BARRES ! C’EST QUI LA PETASSE, JE VAIS LA BOUFFER ?! » Après un moment de rigolade : « Hey ! Petit con ! » Et il s’adressa au Voyageur : « Ramène-moi ta pouffiasse, que je la dégueule un peu. On se moque pas impunément de Lord Crazy ! »

__________

http://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Zenith
Messages : 853
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 495
Renommée: 1630
Honneur: 478
MessageSujet: Re: Anastasia Ven 1 Avr 2016 - 11:38


Lorsqu’il vit le sourire se dessiner sur le visage du chat, enfin sur sa face, Corey sut qu’il n’avait pas été assez convaincant et que le Lord n’avait pas pris la menace au sérieux. Il était persuadé, peut-être à raison, de ne faire qu’une bouchée de cette voyageuse surpuissante et n’avait pas compris qu’elle risquait de décimer la moitié de la ville durant ce combat. Peut-être qu’en effet le tatoueur était assez puissant pour la réduire en miettes mais ce n’était probablement pas la bonne solution. Entre les dégâts collatéraux d’un tel affrontement et le fait que même si elle avait un caractère difficile, ce n’était qu’une voyageuse qui avait du mal à contrôler son pouvoir. Le geek, avec son manque d’expérience en relations humaines, n’arrivait pas à cerner la jeune fille. Il ne savait pas dire si c’était totalement une victime ou si elle cherchait juste des excuses pour laisser libre court à sa rage destructrice. En tous cas il avait bien compris que le Lord n’avait pas du tout envie de chercher à comprendre, il voulait affronter la jeune fille et la renvoyer à un simple état de rêveuse.

« Hum… Soit… »

Vu le comportement du Lord, il doutait fort d’obéir à son ordre, ça n’avait aucune intérêt, mais ses options étaient limitées. Il tourna les talons, comprenant que ça ne servirait à rien d’insister ou de tenter de raisonner ce félin. Maintenant il fallait qu’il trouve quoi faire, il avait espéré que le tatoueur comprenne qu’il essayait d’arranger la situation en faisant en sorte que tout le monde soit content au final. Mais c’était sans compter sur le caractère du Lord qui avait décidé de n’en faire qu’à sa tête et de simplement se contenter d’éliminer la menace potentielle. Tout en redescendant en direction des portes de la ville pour en sortir à la recherche de calme, l’héliophobe se demanda ce qu’il devait faire. Est-ce qu’il devait livrer la jeune fille à Crazy ? Qu’est-ce qui pourrait sortir de positif de leur affrontement ? Rien… D’un côté la mort d’une voyageuse qui ne de demandait qu’à être aidée, de l’autre un royaume entier fragilisé et probablement des milliers de mort par la suite.

** Une voyageuse contre un royaume entier… **

Il ignorait totalement les marchands, les étals et les badauds, continuant son raisonnement et essayant de parvenir à une décision. Bien sûr il ne doutait pas que le royaume des chats avait d’autres ressources et que même si elle terrassait le tatoueur, il restait encore au moins trois Lord d’une puissance probablement équivalente. Le jeune homme n’était pas un spécialiste en géopolitique onirique mais il craignait qu’en perdant ainsi un de ses protecteur ce royaume envoie un signal de faiblesse et que ses ennemis se ruent sur lui pour essayer de profiter de la brèche. Ça lui rappela un de ses jeux de stratégie en ligne, il était courant que lorsqu’un des joueurs de la partie perde son héros, les autres se mettaient soudainement à l’attaquer pour l’achever alors qu’ils étaient jusque-là en train de s’affronter mutuellement. Il y avait aussi le problème des dommages collatéraux, même si il n’aimait pas ce terme, Lord Crazy n’avait pas l’air décidé à aller à la rencontre de la jeune fille et si c’était elle qui venait à lui, l’affrontement serait en pleine ville. Même si le tatoueur aurait probablement la présence d’esprit de faire évacuer le quartier environnant, il ne se rendait probablement pas compte qu’elle pourrait geler une grosse partie de la ville en venant à lui.

** Il ne faut pas qu’elle vienne l’affronter… ** C’était la seule option.

Il avait désormais passé les portes et commençait, presque inconsciemment, à refaire la route en sens inverse vers le village où il avait rencontré la voyageuse. Il cherchait une solution, si possible pacifique à cette situation, il fallait qu’il l’empêche de rencontrer Lord Crazy tout en l’aidant à maîtriser ses pouvoirs. Il pouvait peut être lui conseille d’aller rencontrer la reine du royaume de la glace, mais il ne savait même pas si cette dernière serait bienveillante. Elle se contenterait peut être d’exploiter la jeune fille avant de la sacrifier pour une cause ou une autre. Non ce n’était pas une solution, il fallait quelque chose de moins aléatoire, vu le tempérament de la jeune fille seule une voie de sortie clairement identifiée pourrait la faire changer d’avis…

Le jeune homme était tellement absorbé dans ses pensées qu’il ne s’était pas rendu compte que la température commençait à chuter autour de lui. Lorsque le froid fût si intense qu’il le tira de ses pensées, elle était là, plantée au milieu de la route, à une cinquantaine de mètres de lui, l’air contrariée…

« Merde… » Dit-il pour lui-même en comprenant instantanément ce qui s’était passé.

Si elle se tenait devant lui, c’était forcément qu’elle avait croisé les gardes envoyés par la ville, et que si eux n’étaient plus là… Leur sort était assez facile à deviner. Elle ne semblait pas blessée le moins du monde, ils n’avaient donc pas dû faire long feu, ce qui était encore plus inquiétant pour estimer la puissance réelle de cette fille. Restait à savoir ce qu’elle en avait déduit, probablement rien de bon pour lui.

« Je leur avait pourtant dit que ça ne servait à rien d’aller à ta rencontre… » Elle ne le croirait surement pas donc il enchaina. « J’ai pu parler à Lord Crazy. » Autant ne pas la faire attendre plus longtemps. « Il n’est pas très chaud… Et après ce que tu as probablement fait aux soldats… Il le sera encore moins, donc si tu veux un tatouage, il faudra le battre et le forcer. Autant dire que tu peux oublier cette idée. Si tu parviens à le vaincre ce sera probablement en le tuant et il ne sera plus en mesure de t’aider. Si tu ne le tues pas, cette tête de mule préférera probablement se suicider que de te tatouer sous la contrainte. » Il soupira. « J’ai fait ce que j’ai pu mais on dirait que j’ai échoué. Si tu veux que je t’aide à chercher une autre solution. Mais tu peux oublier Lord Crazy. »

Il soupira, un peu incrédule devant ce qu’il allait dire.

« Par contre je ne te laisserais pas aller affronter Crazy juste pour te détendre, te venger ou quoi… »

Il n’avait pas envie de plaisanter avec ça et par rapport à sa précédente rencontre avec la demoiselle il était presque sûr qu’elle n’obtempèrerait pas. Il se mit donc en garde, bien décidé à l’empêcher d’aller geler la moitié du royaume. Si elle avançait, il lui tirerait un rayon dessus, le but étant de la maintenir à distance.

__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Messages : 290
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Anastasia Ven 8 Avr 2016 - 11:01
La colère d’Anatasia était froide, comme on pouvait l’imaginer. C’était le genre de colère qui ne boue pas, mais qui glace méchamment et provoque des engelures. C’était un sentiment puissant, mais gelé par le dédain, et une patience de serpent. Les gens dans cette colère-là ne hurlaient pas, mais ils crachaient volontiers leur venin sur leurs victimes. Anastasia était dans cette humeur-là, marchant d’un pas pesant, gelant sur place les plantes qui la côtoyaient de trop près.

Elle commençait à s’approcher des remparts, mais elle fut arrêtée par une silhouette qu’elle identifia vite comme le Voyageur de tout à l’heure, pas loin des mains dans les poches. Qu’est-ce qu’il faisait ici, il était stupide ? Elle se rapprocha de lui, mais lui semblait vouloir discuter – elle en avait déjà marre de la parlotte, elle avait attendu, elle n’avait rien récolté, il n’allait pas encore lui faire perdre du temps. Elle supporta sa logorrhée sur « tu peux pas faire ça, tu peux pas continuer, il va pas accepter ». C’était le genre à abandonner facilement, non ? Elle en avait sa claque des mollassons. Et en plus, il disait qu’il protègerait Lord Crazy si elle venait à avancer encore plus vite. Sa colère se gela encore plus, mais ses yeux restaient très lisibles.

« Tu te fous de ma gueule ? Je t’ai rien demandé, t’as décidé de me faire perdre du temps, t’as pas réussi, et tu veux m’empêcher d’essayer moi-même ? Si Lord Crazy veut se battre, il va me trouver, s’il veut juste se foutre de moi, alors on peut discuter. Maintenant, dégage, ce ne sont plus tes oignons. »

Elle se mit à avancer, provoquant une température de plus en plus froide lorsqu’on s’approchait d’elle. Son pouvoir pouvait lui échapper, mais elle pouvait tout de même l’invoquer quand elle le souhaitait. Il devait faire maintenant moins vingt vers lui, alors qu’elle se trouvait à quinze mètres du Voyageur. S’il ne partait toujours pas, elle lui hurlerait :

« DEGAGE, J’AI DIT !!! »

Et de créer en frappant avec son pied une rangée de stalagmites de glace qui grandissaient au fur et à mesure pour atteindre les deux mètres et cogner le Voyageur par en-dessous – terminé le temps de la patience. Elle allait passer.

__________

http://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Zenith
Messages : 853
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 495
Renommée: 1630
Honneur: 478
MessageSujet: Re: Anastasia Lun 11 Avr 2016 - 14:39


Il ne put que soupirer devant la réaction de la jeune fille, d’un autre côté, qu’aurait-il pu espérer d’autre, il ne lui apportait aucune bonne nouvelle ni aucune solution, même hypothétique. Si en plus elle croyait toujours qu’il avait envoyé la troupe de garde à ses trousses, elle avait quelques raisons d’avoir une dent contre lui. Il était à court d’arguments rationnels et de toute façon elle ne semblait pas disposée à les écouter, il n’avait que deux choix, rester en travers de son chemin, ou s’en écarter. La tentation de ne pas rester à proximité de ce froid glacial, qu’il commençait déjà à ressentir alors qu’elle était encore loin, était grande. Après tout, comme elle le soulignait si bien, ce n’était pas ses affaires, ce n’était pas son royaume, pas son peuple, pas son Lord… Mais alors qu’est-ce qui le retenait ?

Il lui suffisait de faire deux ou trois pas sur le côté et le message serait clair, elle passerait à côté de lui, le foudroierait du regard, lui jetterait peut être une vague de froid pour la forme, et continuerait son chemin. Il pourrait alors s’écarte et retourner à des occupations moins dangereuses, Aller s’étendre au soleil, au cœur d’un champ de blé par exemple. Pourtant ses pieds restaient plantés au centre de la route, comme inamovible, pourquoi ? Probablement parce qu’une partie de son esprit imaginait ce qui se passerait si il s’écartait. Elle le laisserait sauf, continuerait vers la ville, lorsqu’elle arriverait aux portes il y avait des chances que les gardes tentent de l’arrêter vu le froid qu’elle dégageait. Elle les gèlerait, l’alerte serait donnée, d’autres soldats arriveraient, elle n’en ferait qu’une bouchée, puis les gros morceaux s’en mêleraient, elle se ferait peut être blesser mais finirait par les vaincre aussi. Enfin Lord Crazy, ou un de ses confrères arriverait, et finirait par la battre et ne l’épargnerait pas. Au final, de nombreux innocents seraient probablement blessés ou tués, et la réputation des voyageurs en prendrait encore un coup. Le prochain qui viendrait dans ce royaume et ferait un peu de grabuge serait exécuté pour ne pas qu’un tel évènement se reproduise.

** Pas le choix on dirait **

Il avait de lui hurler dessus, de la traiter d’égoïste, de lui dire que ce n’était pas parce qu’elle souffrait qu’elle avait besoin de faire souffrir les autres. De lui dire qu’elle devrait avoir honte de souiller ainsi l’image que les habitants de ce monde avaient des voyageurs. Mais il ne dit rien, il se concentra. Elle avait déjà exprimé clairement son mépris pour l’opinion et la vie des créatures des rêves de ce pays, il n’arriverait pas à la convaincre. Involontairement il frissonna, elle devait avoir compris qu’il n’était pas décidé à s’enlever car la température venait de chuter drastiquement. Si il ne bougeait pas, il risquait de vite se mettre à trembler vu la température, mais il était sur ses gardes, attendant le bon moment pour bouger. Elle lui hurla de dégager puis envoya une sorte de chaine de pics de glace, plus ou moins comme il s’y attendait. Il avait espéré qu’elle avait du mal à maîtriser cette partie de son pouvoir mais ça ne semblait pas être le cas. Il se dématérialisa et sa silhouette, désormais constituée uniquement de lumière, décrivit rapidement un arc de cercle vers la droite. Ainsi il maintenait une certaine distance avec la source de ce froid polaire tout en la surprenant peut être un peu par sa vitesse. Il avait mis longtemps à maîtriser cette technique mais désormais elle était un réel avantage. Outre le fait de le mettre hors de portée des attaques adverses, elle lui permettait de compenser l’angle mort causé par son œil droit inutilisable. Il avait déjà failli y passer à cause de ce soi-disant don de Luxian, désormais il savait qu’il fallait qu’il reste toujours en mouvement pour éviter que son opposant ne tente une attaque fourbe venant de ce côté.

Vu la fureur qui couvait en son adversaire, il estima qu’elle ne se fatiguerait pas facilement, ça ne servait donc à rien qu’il cherche à l’épuiser ou à la pousser à l’erreur. Il allait falloir que lui aussi se montre offensif, ce qui n’était pas spécialement sa spécialité. Mais cette fois il n’avait pas le choix s’il ne voulait pas finir empalé par un pieu de glace. Dès qu’il reprit sa consistance, un peu plus loin sur la gauche de la voyageuse, il lui tira un rayon lumineux. Comme il n’avait pas eu le temps de se concentrer, si le tir faisait mouche il ne ferait pas d’énormes dégâts à la contrôleuse. Une belle brulure profonde mais guerre plus. Il voulait surtout voir comment elle allait réagir, essayer de comprendre sa façon de se battre. Vu ses capacités elle semblait être capable d’invoquer un mur de glace énorme et épais en une fraction de seconde. Mais peut être qu’elle allait le surprendre, en contre-attaquant directement puis en se jetant sur le côté à la dernière seconde par exemple. Il fallait qu’il arrive à comprendre comment elle fonctionnait pour pouvoir exploiter sa chance lorsqu’elle se présenterait. Il était aussi curieux de voir comment son rayon se comporterait au contact de la glace, allait-il la faire fondre ? Etre dévié ? Tout simplement stoppé ? Avec Dreamland tout était possible. A peine son rayon était-il partit qu’il s’était remis en mouvement, peu désireux d’offrir une cible immobile à son adversaire. Cette fois il n’avait pas utilisé sa technique et se contenta de courir dans la même direction. L’autre but de la manœuvre était d’inversé le sens du combat pour pouvoir écarter la menace de la ville.

__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Messages : 290
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Anastasia Jeu 28 Avr 2016 - 17:29
La plupart de ses adversaires s’en allaient quand elle leur demandait de partir – et les autres, s’enfuyaient ou laissaient tomber, trop blessés par la première attaque, quand ils n’en mourraient pas. Peu d’adversaires avaient passé ces deux premières étapes, mais au final, ils avaient quand même péri, complètement congelés. Voir que l’autre avait franchi le seuil de l’opposant difficile la fit grimacer : elle ne voulait pas de ça.

Anastasia savait toutefois qu’elle était bien la numéro une de la Baby, ce qui lui conférait un statut intimidant, c’était un gage de puissance, mais celui-ci en-face ne semblait pas véritablement considérer cela ainsi. Elle enchaînait les mauvaises surprises avec cet adversaire, décidément. En tout cas, elle savait qu’il ne fallait pas le laisser trop longtemps la danse, il risquait d’être épuisant, autant physiquement que psychologiquement, et elle avait encore sa demande de tatouage à faire, et il faudrait peut-être se bagarrer.

Celui-ci avait donc esquivé, mais pire encore, à une très bonne vitesse si bien que malgré ses réflexes, Anastasia fut surprise et que les autres pics à glace qu’elle lui envoya furent totalement inefficaces. Détestant ce premier mouvement, elle chercha à arrêter cette boule de lumière avec un sort plus conséquent, mais un rayon lumineux fut plus rapide qu’elle : avant même qu’elle put tenter quoique ce soit, elle fut touchée à l’épaule et poussa un hurlement de souffrance. Celle-ci était brûlée, et saignait même un peu sur les abords, elle sentait qu’elle pourrait à peine bouger son bras gauche maintenant, mais avant d’attaquer véritablement le corps de la Voyageuse, cela attaquait sa patience.

Elle maudit déjà son inexpérience : elle ne savait absolument pas se battre, elle restait immensément statique comparé à ses adversaires, elle connaissait peu de coups au contact sauf quand l’adversaire était bien moins fort qu’elle, et ignorait tout des subtilités de la garde ou d’une position adéquate – seulement, même l’ancienne numéro 1 de la Baby avait perdu face à elle, parce qu’elle possédait des capacités hors-norme. L’autre ne ferait pas exception à la règle.

Sa main gelée émit une énergie intense qu’il était aisé de ressentir quand on était expérimenté – une énergie extrêmement dangereuse et sortie tout droit des pays les plus froids au monde. Cela mit quelques secondes, mais elle chercha à peine son adversaire : où qu’il fut autour d’elle, cela ne changeait rien, il allait être congelé sur place. Elle lança une capacité qu’elle avait baptisé elle-même permafrost en hommage à son putain de pays natal. Dès qu’elle posa sa main gelée sur le sol, une vague de gel incroyable, avec une vitesse phénoménale (environ cinquante kilomètres à l’heure), se dépêcha de glacer totalement tout dans les trois cent mètres de rayon – certes, plus on était loin et moins on ressentait les effets du froid, mais si on restait dans la première moitié, il y avait de quoi glacer n’importe quel être vivant.

Autour d’Anastasia, tout devenait d’un bleu-blanc givré : le gazon, la terre, les arbres, tout était vitrifié de la plus pure des façons, tous les détails étaient encore visibles, et aucun artiste n’aurait pu sculpter cela avec de la glace. Le paysage était aussi mortel que magnifique – elle se dépêcha de voir si elle s’était enfin débarrassée de son adversaire, tout en constatant que son auriculaire glacé était tombé.

__________

http://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Anastasia Aujourd'hui à 13:35
Revenir en haut Aller en bas

Anastasia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2 :: Royaume des Chats-